Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2925 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1974  1975  1976  ..  2525  2526  2527  2528  2529  2530
Auteur Sujet :

Les attentats du 11 septembre - WTC, Pentagone... - Lire le 1er post

n°26953688
GerPhil
Les faits sont têtus
Posté le 29-06-2011 à 05:44:26  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

jalons a écrit :


Dire qu'on « laisse sous-entendre » n'est pas un argument très fort (puisque le sous-entendu est dans l'esprit du récepteur et pas forcément dans celui de l'émetteur). Ceci dit je pense qu'un inside job est plausible, je ne vois pas en quoi cela relativiserait ma description des faits.

    Les truthers pratiquent à merveille l'art du sous-entendu : cela fait partie de leur démarche.... Insinuer, douter hors de raison, se poser des questions toujours biaisées par ce qui les tarabiscotte au plus profond d'eux ...

jalons a écrit :


Ce n'est pas étonnant qu'ils justifient après coup cette histoire. Et ce ne sont que des déclarations "communicationnelles".    LOL
 
Qu'ils aient descendu à 700 milliards après étude n'est d'ailleurs pas étonnant. Je n'ai pas dit (ni sous-entendu) que 2300 milliards avaient disparu frauduleusement. Seule une petite partie de cette somme pourrait être à taire. Quant à Rumsfeld qui aurait été fort mal-venu d'en parler le 10/9/01, il m'est tout de suite venu à l'idée qu'il a pu ne pas pouvoir faire autrement (les personnes au courant n'auraient pas compris qu'il n'en parlât pas).


Autre hypothèse de travail : Rumsfeld réglait ses comptes avec l'Administration CLINTON, comme après chaque changement d'Administration, dans tous les pays du monde.... Un moyen d'obtenir une rallonge de crédits et de montrer "l'incurie des démocrates" .... La politique américaine, quoi !
Si un inside job était en préparation, Rumsfeld était forcément au courant et n'aurait pas attiré l'attention sur le Pentagone et cette histoire...
En plus  le lendemain, il parle de missile .!!! ...LOL
 

jalons a écrit :


Il est clair que je n'ai pas de preuves de documents "hyper-compromettants" entreposés dans les bureaux du service de la Navy qui auditait les comptes du Pentagone. Je me base sur la concomitance entre deux destructions accidentelles (selon la VO) de documents liés à de grosses affaires financières et détenus dans des bureaux où ils étaient en cours d'analyse. SI on regarde juste cet aspect, vous conviendrez que les terroristes ont dû retirer une grosse épine du pied à pas mal de requins de la finance qui ont tourné malfrats. Envisager que les terroristes aient pu être instrumentalisés me parait pertinent.


Je vois que tu as de l'imagination !!  
Au moins, tu reconnais que les 2300 milliards, c'est du vent. (Je n'ai pas encore retrouvé la vidéo, au fait.)
 
" ...vous conviendrez que les terroristes ont dû retirer une grosse épine du pied à pas mal de requins de la finance...."  
Amha, les terroristes n'étaient pas au courant de toutes ces subtilités américano-américaines, aveuglés qu'ils étaient par leur haine religieuse et mystique contre leur "Grand Satan" ....  
"....Envisager que les terroristes aient pu être instrumentalisés me parait pertinent."
OUI, ils ont été instrumentalisés.  Par Al Quaïda, par OBL.  C'est clair...   on ne décide pas de mourir en "martyre" (d'après eux) à 25-30 ans sans avoir subi un bourrage de crâne de la maison-mère !!
 
 
As-tu seulement imaginé, une seule fois que les Américains avaient pu être des victimes, ce jour-là?
Et que les choses se soient réellement passé ce jour-là, comme le raconte la VO?
L'as-tu seulement envisagé sereinement, sans parti pris, ni a-priori, ne serait-ce qu'une fois?
As-tu eu seulement, une seule fois, une approche rationnelle, logique, scientifique du problème, en laissant de côté toute idéologie ou idée préconçue?
Je t'invite à le faire, si tu ne l'as pas fait !!! Après tout, c'est une version alternative intéressante aussi, tu verras ...


Message édité par GerPhil le 29-06-2011 à 05:50:56

---------------
L'absence de preuves n'est pas la preuve de l'absence...... mais ça l'est souvent quand même !!
mood
Publicité
Posté le 29-06-2011 à 05:44:26  profilanswer
 

n°26953689
GerPhil
Les faits sont têtus
Posté le 29-06-2011 à 05:54:32  profilanswer
 

Ernestor a écrit :


Je reviens a mon tour qui est très intéressant pour sa discussion sur la chute libre. En fait, il n'y a jamais chute libre lors d'une DC. C'est toujours a la fois comique et malheureusement pathétique de voir a quel point ils ne s'informent pas mais prétendent tout de même savoir. Car en fait la vitesse de chute des tours jumelles est similaire a celles des DC (car on ne détruit pas toute la structure dans une DC). Ce n'est évidemment pas une preuve de DC, non, c'est pas la peine de s'enflammer :o
 
C'est assez fascinant de constater l'énergie dépensée par les trouffeurs sur ces histoires de vitesse de chute pour prouver une DC alors qu'il leur suffit de remarquer que la vitesse est compatible avec une DC, ce que personne ne niera. Voilà, ne me remerciez pas, spa la peine :o


Très juste.


---------------
L'absence de preuves n'est pas la preuve de l'absence...... mais ça l'est souvent quand même !!
n°26953712
Dworkin
⭐ Jonny B. Goode ⭐
Posté le 29-06-2011 à 06:33:51  profilanswer
 

Ernestor a écrit :


Je reviens a mon tour qui est très intéressant pour sa discussion sur la chute libre. En fait, il n'y a jamais chute libre lors d'une DC. C'est toujours a la fois comique et malheureusement pathétique de voir a quel point ils ne s'informent pas mais prétendent tout de même savoir. Car en fait la vitesse de chute des tours jumelles est similaire a celles des DC (car on ne détruit pas toute la structure dans une DC). Ce n'est évidemment pas une preuve de DC, non, c'est pas la peine de s'enflammer :o
 
C'est assez fascinant de constater l'énergie dépensée par les trouffeurs sur ces histoires de vitesse de chute pour prouver une DC alors qu'il leur suffit de remarquer que la vitesse est compatible avec une DC, ce que personne ne niera. Voilà, ne me remerciez pas, spa la peine :o


 
Oui, mais le passeport ? [:ocube]


---------------
Ma bibliotheque Mon Bar A vendre
n°26953813
lak
disciplus simplex
Posté le 29-06-2011 à 07:56:31  profilanswer
 

Moi ce qui me fait rigoler, c'est le concept de "démolition contrôlée non conventionnelle", ou comment formaliser et institutionnaliser le rattrapage aux branches.
 
- Regardez, ça ressemble à une démolition contrôlée ! Ca doit être une démolition contrôlée !
- Non, y'a plein de différences : ça, ça, ça et ça ...
- Alors c'est toujours une démolition contrôlée, mais non conventionnelle : ça diffère complétement d'une démolition contrôlée classique et invalide totalement mon argumentation de départ, mais faut bien que je trouve quelque chose pour sauver ma théorie du complot.
-  [:elena gates:2]


---------------
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures.
n°26953864
markesz
coucou à rames
Posté le 29-06-2011 à 08:13:55  profilanswer
 

lak a écrit :

Moi ce qui me fait rigoler, c'est le concept de "démolition contrôlée non conventionnelle", ou comment formaliser et institutionnaliser le rattrapage aux branches.
 
- Regardez, ça ressemble à une démolition contrôlée ! Ca doit être une démolition contrôlée !
- Non, y'a plein de différences : ça, ça, ça et ça ...
- Alors c'est toujours une démolition contrôlée, mais non conventionnelle : ça diffère complétement d'une démolition contrôlée classique et invalide totalement mon argumentation de départ, mais faut bien que je trouve quelque chose pour sauver ma théorie du complot.
-  [:elena gates:2]


 
Si après 10 ans de contorsions et d'enculages de mouches ils en sont encore à ce stade, c'est que leur problème n'est pas technique. Mais ils sont tellement persuadés que les requins de la finance u.s sont monstrueux que tout est possible. Que les gros actionnaires de Haliburton & co. puissent être des monstres assoiffés de profits, j'ai pas de mal à l'imaginer moi non plus. Mais je ne les pensent pas assez fous pour risquer la peine de mort avec un complot impliquant des milliers de complices. C'est complètement ridicule.
Mais si on voue une haine anti-américaine profondément ancrée, on peut perdre toute notion de réalisme. C'est ce qu'on constate fréquemment sur ce sujet. C'est pourquoi il y a encore des complotistes qui perdent leur vie sur l'internet pour essayer de croire que leur combat n'était pas une énorme stupidité dès le départ.  


---------------
Le mur de brique n'est plus très loin  
n°26953952
Tietie006
Dieu ne joue pas aux dés.
Posté le 29-06-2011 à 08:37:43  profilanswer
 

Richard Gage en bisbille avec le mouvement trouffier ?
 
http://www.indybay.org/newsitems/2 [...] 682694.php


---------------
L'arrière-train sifflera trois fois.
n°26954085
sidorku
Ultime Boeing 747
Posté le 29-06-2011 à 09:00:40  profilanswer
 

jalons a écrit :


En tout cas, maintenant, c'est vous qui entretenez cette fable.


Non, tous les complotistes ne sont pas convaincus de l'utilisation de nanothermite. Et je trouve ca presque encourageant. :D


Message édité par sidorku le 29-06-2011 à 09:09:47

---------------
Espace et exploration spatiale --- Power metal
n°26956828
EDDERON
Posté le 29-06-2011 à 13:16:36  profilanswer
 


EDDERON a écrit :

 
 
Les calculs de Bazant aboutissent effectivement à cette conclusion, aucune image ne permet de confirmer ce calcul.
 
Nous sommes parfaitement d'accord! Ce calcul tient compte d'une évidence : lorsqu'une structure résiste il ne peut pas y avoir chute libre. Andromède soutenait tout autre chose.
 
Mais le calcul de Bazant pour le temps d'effondrement total est il juste? Pour ma part je réponds non.
 
Une autre évidence cohérente avec ce principe a été démontré par les analyses cinématiques de la chute du bloc, cette accélération était même moindre, de mémoire, il était question de 66% ...(à vérifier)

   
 

1-61803399 a écrit :


Tu ne parles pas de la même chose que moi. Il faut dissocier deux parties de l'effondrement. Je reprends, donc :
 
- 1ère étape : le bloc supérieur s'affaisse et tombe en chute libre jusqu'à ce qu'il percute l'étage situé directement sous les incendies.


 
Votre premier postulat est totalement faux il est invalidé par trois analyses cinématique différentes.  
Le bloc d'étage accélère à environ 0,66g.
 
 

1-61803399 a écrit :

 
Dans la zone d'impact, les colonnes ont été sérieusement endommagées ou détruites, sans compter que leur résistance mécanique fut mise à mal par les très fortes chaleurs dégagées par les incendies. Au moment où le bloc supérieur s'affaisse pour entamer sa chute, la résistance des colonnes dans la zone d'impact est quasi-nulle du fait des affaiblissements successifs qu'elles ont subi.


 
Ce deuxième postulat est  faux également.
 
La pénétration des Boeing dans chacune des tours a sectionné moins de 20% des colonnes de façade, et selon les simulations du NIST,  6 des 47 poteaux du noyau de la tour nord ont été sectionnés et 13 ou 14 endommagés.  
 
Selon les données en coupe des colonnes du cœur, la superficie totale des colonnes centrales du 98ème étage du WTC1 était de 6718 cm².  
La section transversale des colonnes du périmètre se déduit en connaissant le poids total des 236 colonnes à ce niveau - selon l'étude de la masse par l'ingénieur Gregory Urich - http://www.journalof911studies.com [...] dPeWtc.pdf
Iil suffit de diviser par le poids d'une colonne et par la densité de l'acier, pour en trouver le volume, et enfin, en divisant le volume par la hauteur de la colonne à l'étage considéré. Il en résulte une section transversale de 40 cm² pour chaque colonne périphérique du 98ème étage et une superficie totale des colonnes périmétriques du 98ème étage de 9352 cm² .  
 
Ce qui donne une pression de 759 kg/cm².  
 
Les colonnes du noyau atteignent leur limite d'élasticité entre 2530 kg/cm² et 7000 kg/cm², ce qui donne au noyau un coefficient de sécurité minimum de 3,3 au 98ème étage.  
Les colonnes périphériques varient en résistance suivant la hauteur du bâtiment et possèdent au 98ème étage une limite d'élasticité de 4570 kg/cm², ce qui donne à la périphérie du 98ème étage un coefficient de sécurité de 6
 
Un exercice similaire pour le 82ème étage de la tour sud donne un coefficient de sécurité de 3,1 pour le noyau central et de 5,6 pour les murs exterieurs
 
D'autres étages ont également été vérifiés, et il semble que le coefficient de sécurité pour le noyau central ait été conçu pour un minimum de 3,00, et le mur d'enceinte de 5,00, sur toute la hauteur des bâtiments.  
 
Tel que expliqué par Mr Breysse dans le dossier SPS, le facteur de sécurité indiqué pour le périmètre est calculé ici pour les charges de gravité.
 
Le WTC1 & 2 ont été conçus pour gérer le moment de basculement et les forces de cisaillement générées par des
vents violents, de plus de 160 km/h, ainsi que pour supporter des charges dues a la glace qui peut se former l'hiver sur les parois exterieurs, ou absorber d'importants efforts sismiques qui pourraient provoquer une élévation des moments de basculement  comme pour les fortes charges latérales  causées par le vent.  
Le 11 septembre 2001, il n'y avait que très peu de vent, aucune glace, et le seul tremblement de terre.... fut politique...
 
Dans le cas du 98ème étage du WTC1, 80% des colonnes centrales du noyau n'ont pas été affectés par l'avion.
Elles offraient encore à la tour un coefficient de sécurité contre la chute verticale de 2,6 environ au lieu des 3,33 avant dommages causés par les avions.
Ce qui correspond a une augmentation du stress de760kg/cm² à 950kg/cm²
Les 80% des colonnes du périmètre qui n'ont subis aucun dommage ont permis de conserver un coefficient de sécurité contre la chute verticale de 4,8 environ.
 
Pour atteindre l'effort critique de fléchissement, il  faudra soit augmenter la charge de 260% correspondant au coeficcient de 2,6 pour le noyau et de 480% correspondant au coefficient de 4,8 pour la périphérie..
 
Uu une perte de résistance de plus de 65% dû à la chaleur.  
 

 
 
 
Pour atteindre cette perte de solidité, il aurait fallu que l'acier de l'ensemble des colonnes intactes sur un ou plusieurs étages, atteigne 650°C minimum.

 
Jusqu'à 350°C, l'acier conserve l'intégrité de sa résistance mécanique, et donc de sa capacité de charge.Comme l'indiquent les simulations du NIST, les températures de l'acier étaient généralement inférieures à 350°C, et seul quelques pour cents des éléments structuraux atteignaient, pendant des temps limités et selon les extrapolations de leur modèle informatique, cette limite thermique.
 
Dans les faits, il n'y a aucune preuve de l'obtention de hautes températures de l'acier à cause des incendies
 
Les seuls températures anormalement élevées furent mises en évidence par la FEMA elles étaient supérieures à 2500 °C des traces de Molybdène furent également découvertes.
Ces deux observations sont des températures totalement innaccessibles à des incendies de bureau.
La fable de SPS pour des réactions chimiques dans les décombres ne correspond à rien d'autre qu'une spéculation et les liens renvoyant à ces publications ne sont pas valides.
"Curieuse "science"

Bazant reconnaissant ce fait dans son article de 2008,
affirmera sans le démontrer que l'excès de contraintes dans les colonnes à température ambiantes auraient été suffisant pour obtenir le flambement.  
Cette lapalissade est confirmée par les expériences de korol, mais aucun calcul ne permet d'obtenir ce résultat pour les contraintes critiques de fléchissement sur la structure endommagée par les avions.
 
Les rapides calculs effectués ci dessus nous ont clairement montré que la tour disposait de bonnes marges de sécurité.
 
Au bout de vingt minutes en moyenne des incendies de bureau qui ont pu produire des températures d'air de 1000 °C localement n'ont plus de combustible pour se maintenir en un lieu et se déplacent. Conformément à ce principe il est impossible d'obtenir une température homogène de 650 à 700 °C sur l'ensemble des colonnes du noyau et/ou de la façade dans les zones impactées.
 
Les incendies ayant démarré dans les zones impactés, à l'instant de l'initiation il n'y avait plus de combustible pour alimenter les incendies depuis au moins 40mn.  
 
Les températures avaient baissés conformément aux modélisations du NIST qui indiquent des températures inférieurs aprés  +50mn d'exposition au feu, pour la même zone à +30mn après le début des incendies ce qui confirme le principe du refroidissement local après épuisement du combustible consumé aprés vingt minutes pour une zone donnée.
 
Les colonnes se comportaient comme de gros radiateurs et les calories "absorbées" localement se dispersaient rapidement dans l'acier très conducteur, au terme de vingt minutes d'exposition la température local de l'acier ne pouvait que commencer à redescendre.  
 
 

1-61803399 a écrit :


A ce moment-là, il est par conséquent très pertinent d'affirmer que le bloc supérieur était quasiment en chute libre (ce n'est qu'une approximation) jusqu'à ce qu'il percute l'étage au-dessous. , ou une perte de résistance de plus de 65% dû à la chaleur. , ou une perte de résistance de plus de 65% dû à la chaleur.


 
Non pas du tout, les rapides calculs que nous venons de faire, permettent de constater que la résistance n'était pas négligeable du tout, la robustesse éxpliquée par Mr Breysse dans le dossier SPS était une caractéristique essentielle de cette structure.
Le flambement des colonnes par excès de chargement et de températures est une fable.
Le bloc n'a jamais été en chute libre, les analyses cinématique le prouvent.
 

1-61803399 a écrit :


Pendant ce laps de temps, il a acquis une énergie cinétique Ec largement suffisante pour que l'effondrement soit intégral et que le bloc ne ralentisse pas avant de toucher le sol, eu égard à la faible résistance de chaque étage des tours jumelles, qui n'était prévu que pour supporter deux ou trois fois sa charge dynamique. (et 5 ou 6 fois sa charge statique - à confirmer)


Non, toujours pas, les travaux de Korol permettent de démontrer que les valeurs de dissipation d'énergie pour des colonnes courtes ou de faible élancement sont bien supérieur au valeurs retenue par Bazant, pour du fléchissement et des rotules plastiques.
Avez vous lu ces articles ?
 

1-61803399 a écrit :


Ce qu'il faut retenir, c'est que la structure qui surplombe le 1er étage percuté par le bloc supérieur n'offre aucune résistance à l'effondrement, ou du moins pratiquement aucune : d'où l'idée de chute libre du bloc pendant cet intervalle de temps !


 
Ça c'est ce que l'on nous demande de croire, mais certainement pas ce qu'il faut en retenir.  
L'affirmer sans le démontrer reste de la pseudo science.
 
Je remarque que les termes "presque aucune" "négligeable", "estimation approximative" fleurissent chaque fois qu'une incohérence grossière surgit et que la VO a besoin d'être "replatrée"...
 
Est ce bien raisonnable de parler en ces termes avec un rapport de 10 000 pages dont l'objet était précisément de définir au plus prés les paramètres influents?
 
Est ce bien raisonnable de parler en ces termes des équation de Bazant qui considère une bloc en chute libre, à l'initiation de son calcul et de son raisonnement... alors que nous sommes tous d'accord que cette physique est absurde...
 
Demandez son avis à Newton! Plutôt qu'à Mr Quirant...  
Greening et  korol semblent d'accord , FHC également, je partage cette conviction.  
 
Un bloc en chute percutant une structure qui résiste , sera ralenti dans sa chute de manière net et perceptible sur une analyse cinématique.  
Malheureusement, aucun ralentissement caractéristique de cet événement n'est perceptible après la chute d'une hauteur de un étage ...
 
 

1-61803399 a écrit :


- 2ème étape : après l'instant du 1er choc, le bloc poursuit sa chute. Dans mon message précédent, il était question de l'effondrement global, dont l'accélération a au final été bien moindre que celle de la chute libre. Et donc, je t'expliquais que la structure des tours avait résisté à l'effondrement du bloc supérieur puisque la vitesse du front d'effondrement était inférieure à celle de la chute libre.
Voici ce que tu avais soutenu :

Citation :

Si aucun ralentissement du bloc n'est observable, c'est qu'un autre phénomène supprime la résistance de la structure, et lui permet de continuer à accélérer.


Citation :

Trois études de la cinématique de la chute on produit les mêmes conclusions, l'accélération du bloc est constante, ce qui n'est pas observable c'est le ralentissement.
 
L'objet suivi est tout à fait observable vos contorsions sémantiques n'y change rien .
 
L'accélération est constante , AUCUN ralentissement du bloc n'est perceptible


Dans ces passages, faisais-tu allusion à la 1ère ou à la 2ème étape suscitées ???


 
Je parlais du premier choc que nous devrions observer après la chute d'une hauteur de un étage. Qui fait brutalement chuter la vitesse tel que démontré par Greening /Korol, dans leur article et FHC pour la tour Balzac.
 

1-61803399 a écrit :


Pourquoi soutiens-tu que le bloc aurait dû ralentir pendant la 1ère étape (c'est-à-dire avant le 1er choc) alors qu'il est expliqué que la résistance des colonnes (dans la zone d'impact) était quasi-nulle ?


 
Je soutiens que le premier choc devrait le ralentir.... mais le premier choc ne se produit pas. Et je dis que de l'initiation au premier choc calculer l'énergie cinétique pour une accélération de 1g est une absurdité que Bazant s'autorise, sans que personne ici ne trouve rien à y redire.
 

1-61803399 a écrit :


Rebelote : lien vers ces courbes ?
Qu'as-tu à redire sur les calculs de Bazant ?
Les tours jumelles avaient une structure très particulière, on ne peut pas comparer leur effondrement avec celui d'autres tours/immeubles de structures différentes.


 
J'ai déja donné ces liens.
 
Nous venons de voir que la structure disposait de grosses marges de sécurité. Qu'il aurait été necessaire d'obtenir des températures que mêmes les modèles du NIST ne confirment pas.
Que Bazant surévalue l'énergie cinétique initiale.
Qu' il minore la dissipation d'énergie dans la plastification des colonnes courtes qui n'a rien à voir avec son choix arbitraire.
 
Les analyses cinématique invalident son hypothèse du premier choc.
Le NIST n'a fourni aucune preuve des hautes températures alléguées.
Les preuves de très hautes températures ne peuvent ni être attribuées à la fable des réactions dans les décombres, soutenues par aucun article publié accessible, et encore moins aux incendies incapables de produire des réactions à 2500 °C.
Le NIST n'a publie aucune image numérique des instants de l'initiation, il refuse de publier les données de ses modèles pour raisons fallacieuses de sécurité publique, violant ainsi le principe légal et constitutionnel en vigueur aux états unis et enfin,  il interdit à ses ingénieurs de parler publiquement des études frauduleuses.
 
 
Je dis que Bazant et le NIST sont complices de fraude et de dissimulation de crime contre l'humanité et  que le WTC a été démoli de façon intentionnelle.
 
A chacun ses certitudes, certains les fondent sur de la reflexion technique de base et des faits établis aujourd'hui indiscutables.
D'autres préfèrent s'appuyer sur des affirmations non démontrées, invalidées par les observations, chacun sera libre de placer la pseudo science dans le tiroir retenu par son libre arbitre...

Message cité 1 fois
Message édité par EDDERON le 29-06-2011 à 14:27:50
n°26956845
hyperboles​ke
Posté le 29-06-2011 à 13:18:23  profilanswer
 
n°26956869
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 29-06-2011 à 13:20:32  profilanswer
 

Tietie006 a écrit :

Richard Gage en bisbille avec le mouvement trouffier ?
 
http://www.indybay.org/newsitems/2 [...] 682694.php


Fichtre alors, tout fout le camp :o
 
Autre problème pour Gage : après une conférence au RIBA (royal institute of british architects), cet institut est en feu sous la masse des critiques violentes pour avoir laisser se tenir une telle conférence. Le directeur de l'institut des architectes américains (AIA) en personne y a été de son couplet pour tacler Gage, c'est dire. Le message est visiblement passé, le RIBA ne se laissera plus avoir.
 
Décidément,  la vérité a vraiment du mal à percer :o
 
Source : http://forums.randi.org/showthread.php?t=212575


Message édité par Ernestor le 29-06-2011 à 13:23:25
mood
Publicité
Posté le 29-06-2011 à 13:20:32  profilanswer
 

n°26956945
sidorku
Ultime Boeing 747
Posté le 29-06-2011 à 13:28:24  profilanswer
 


Pas eu le temps de voir, c'était quoi ? :D


---------------
Espace et exploration spatiale --- Power metal
n°26956975
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 29-06-2011 à 13:31:14  profilanswer
 

Un énorme pavé d'Edderon comme a son habitude. Qui finissait en Bazant, le NIST, fraude... Comme d'habitude. Et je suppute que comme d'habitude il ne nous fera part d'aucun argument concret et ressassera encore et toujours les mêmes trucs ...

n°26956978
hyperboles​ke
Posté le 29-06-2011 à 13:31:33  profilanswer
 

Un gros pavé mais mon commentaire était pour la dernière phrase qui disait en substance : "Je pense que Bazant et le NIST devrait être poursuivi pour désinformation et crime contre l'humanité, blablablabla car ça a été démoli sciemment"

n°26957106
hyperboles​ke
Posté le 29-06-2011 à 13:43:05  profilanswer
 

Ha je l'ai retrouvé

Citation :


 
EDDERON a écrit :
 
 
Les calculs de Bazant aboutissent effectivement à cette conclusion, aucune image ne permet de confirmer ce calcul.  
   
Nous sommes parfaitement d'accord! Ce calcul tient compte d'une évidence : lorsqu'une structure résiste il ne peut pas y avoir chute libre. Andromède soutenait tout autre chose.  
   
Mais le calcul de Bazant pour le temps d'effondrement total est il juste? Pour ma part je réponds non.  
   
Une autre évidence cohérente avec ce principe a été démontré par les analyses cinématiques de la chute du bloc, cette accélération était même moindre, de mémoire, il était question de 66% ...(à vérifier)  
 
 
Ce deuxième postulat est  faux egalement.  
 
La pénétration des Boeing dans chacune des tours a sectionné moins de 20% des colonnes de façade, et selon les simulations du NIST,  6 des 47 poteaux du noyau de la tour nord ont été sectionnés et 13 ou 14 endommagés.  
Selon les données en coupe des colonnes du coeur, la superficie totale des colonnes centrales du 98ème étage du WTC1 était de 6718 cm². La section transversale des colonnes du périmètre se déduit en connaissant le poids total des 236 colonnes à ce niveau - selon l'étude de la masse par  
l'ingénieur Gregory Urich - http://www.journalof911studies.com [...] dPeWtc.pdf  
 qu'il suffit de diviser par le poids d'une colonne et par la densité de l'acier, pour en trouver le volume, et enfin, en divisant le volume par la hauteur de la colonne à l'étage considéré. Il en résulte une section transversale de 40 cm² pour chaque colonne périphérique du 98ème étage et une superficie totale des colonnes périmétriques du 98ème étage de 9352 cm² . Ce qui donne une pression de 759 kg/cm². Les colonnes du noyau atteignent leur limite d'élasticité entre 2530 kg/cm² et 7000 kg/cm², ce qui donne au noyau un coefficient de sécurité minimum de 3,3 au 98ème étage.  
Les colonnes périphériques varient en résistance suivant la hauteur du bâtiment et possèdent au 98ème étage une limite d'élasticité de 4570 kg/cm², ce qui donne à la périphérie du 98ème étage un coefficient de sécurité de 6  
 
Un exercice similaire pour le 82ème étage de la tour sud donne un coefficient de sécurité de 3,08 pour le noyau central et de 5,6 pour les murs exterieurs  
 
D'autres étages ont également été vérifiés, et il semble que le coefficient de sécurité pour le noyau central ait été conçu pour un minimum de 3,00, et le mur d'enceinte de 5,00, sur toute la hauteur des bâtiments.  
 
Tel que expliqué par Mr Breysse dans le dossier SPS, le facteur de sécurité indiqué pour le périmètre est calculé ici pour les charges de gravité.  
 
Le WTC1 & 2 ont été conçus pour gérer le moment de basculement et les forces de cisaillement générées par des  
vents violents, de plus de 160 km/h, ainsi que pour supporter des charges dues a la glace qui peut se former l'hiver sur les parois exterieurs, ou absorber d'importants efforts sismiques qui pourraient provoquer une élévation des moments de basculement  comme pour les fortes charges latérales  causées par le vent.  
Le 11 septembre 2001, il n'y avait que très peu de vent, aucune glace, et le seul tremblement de terre fut politique...  
 
Dans le cas du 98ème étage du WTC1, 80% des colonnes centrales du noyau n'ont pas été affectés par l'avion.  
Elles offraient encore à la tour un coefficient de sécurité contre la chute verticale de 2,6 environ au lieu des 3,33 avant dommages causés par les avions.  
Ce qui correspond a une augmentation du stress de760kg/cm² à 950kg/cm²  
Les 80% des colonnes du périmètre qui n'ont subis aucun dommage ont permis de conserver un coefficient de sécurité contre la chute verticale de 4,8 environ.  
 
Pour atteindre l'effort critique de fléchissement, il  faudra soit augmenter la charge de 260% correspondant au coeficcient de 2,6 soit ou une perte de résistance  
 
L'effort critique au fléchissement ne serait pas atteint sur les autres colonnes intactes (80% de l'ensemble des colonnes) sans une augmentation de la charge s'élevant à 263%, ou une perte de résistance de plus de 65% dû à la chaleur.  
 
Pour atteindre cette perte de solidité, il aurait fallu que l'acier de l'ensemble des colonnes intactes sur un ou plusieurs étages, atteigne 650°C minimum.  
 
 
Jusqu'à 350°C, l'acier conserve l'intégrité de sa résistance mécanique, et donc de sa capacité de charge.Comme l'indiquent les simulations du NIST, les températures de l'acier étaient généralement inférieures à 350°C, et seul quelques pour cents des éléments structuraux atteignaient,  
pendant des temps limités et selon les extrapolations de leur modèle informatique, cette limite thermique.  
 
Dans les faits, il n'y a aucune preuve de l'obtention de hautes températures de l'acier.  
 
Bazant reconnaissant ce fait dans son article de 2008, affirmera sans le démontrer que l'excès de contraintes dans les colonnes à température ambiantes auraient été suffisant pour obtenir le flambement .  
 
Les rapides calculs effectués ci dessus nous ont clairement montré que la tour disposait de bonnes marges de sécurité.  
 
Au bout de vingt minutes en moyenne des incendies de bureau qui ont pu produire des températures d'air de 1000 °C localement n'ont plus de combustible et se déplacent. Conformément à ce principe il est impossible d'obtenir une température homogène de 650 à 700 °C sur l'ensemble des colonnes du noyau et/ou de la façade dans les zones impactées.  
Les incendies ayant démarré dans les zones impactés, à l'instant de l'initiation il n'y avait plus de combustible pour alimenter les incendies depuis au moins 40mn.  
Les températures avaient baissés conformément aux modélisations du NIST qui indiquent des températures inférieurs à +50mn que pour la même zone à +30mn après le début des incendies.  
 
 
 
Non pas du tout, les calculs que nous venons de faire permettent de constater que la résistance n'était pas négligeable du tout , le flambement des colonnes par exces de chargement et de températures est une fable.  
Le bloc n'a jamais été en chute libre, les analyses cinématique le prouvent.  
 
Nous, toujours pas, les travaux de Korol permettent de démontrer que les valeurs de dissipation d'énergie pour des colonnes courtes ou de faible élancement sont bien supérieur au valeurs retenue par Bazant, pour du fléchissement et des rotules plastiques.  
Avez vous lu ces articles ?  
 
 

Citation :

Ce qu'il faut retenir, c'est que la structure qui surplombe le 1er étage percuté par le bloc supérieur n'offre aucune résistance à l'effondrement, ou du moins pratiquement aucune : d'où l'idée de chute libre du bloc pendant cet intervalle de temps !


ça c'est ce que l'on nous demande de croire, mais certainement pas se qu'il faut en retenir.  
 
Demandez son avis à Newton?  
Greening et  korol semblent d'accord , FHC egalement, je partage cette conviction.  
Un bloc en chute percutant une structure qui résiste , sera ralenti dans sa chute de manière net et perceptible sur une analyse cinématique.  
Malheureusement, aucun ralentissement caractéristique de cet événement n'est perceptible...  
 
 
 

Citation :

- 2ème étape : après l'instant du 1er choc, le bloc poursuit sa chute. Dans mon message précédent, il était question de l'effondrement global, dont l'accélération a au final été bien moindre que celle de la chute libre. Et donc, je t'expliquais que la structure des tours avait résisté à l'effondrement du bloc supérieur puisque la vitesse du front d'effondrement était inférieure à celle de la chute libre.  
Voici ce que tu avais soutenu :  
Citation :
Si aucun ralentissement du bloc n'est observable, c'est qu'un autre phénomène supprime la résistance de la structure, et lui permet de continuer à accélérer.
 
Citation :
Trois études de la cinématique de la chute on produit les mêmes conclusions, l'accélération du bloc est constante, ce qui n'est pas observable c'est le ralentissement.  
   
L'objet suivi est tout à fait observable vos contorsions sémantiques n'y change rien .  
   
L'accélération est constante , AUCUN ralentissement du bloc n'est perceptible
 
Dans ces passages, faisais-tu allusion à la 1ère ou à la 2ème étape suscitées ???

 
 
Je parlais du premier choc que nous devrions observer aprés la chute d'une hauteur de un étage. Qui fait brutalement chuter la vitesse tel que démontré par Greening /Korol, et FHC pour la tour Balzac.  
 
 

Citation :

Pourquoi soutiens-tu que le bloc aurait dû ralentir pendant la 1ère étape (c'est-à-dire avant le 1er choc) alors qu'il est expliqué que la résistance des colonnes (dans la zone d'impact) était quasi-nulle ?


 
 
Je n'ai jamais affirmé une chose pareille, j'ai toujours dis le premier choc devrait le ralentir.... mais le premier choc ne se produit pas.  
 

Citation :

Rebelote : lien vers ces courbes ?  
Qu'as-tu à redire sur les calculs de Bazant ?  
Les tours jumelles avaient une structure très particulière, on ne peut pas comparer leur effondrement avec celui d'autres tours/immeubles de structures différentes.


 
 
 
Nous venons de voir que la structure disposait de grosses marges de sécurité. Qu'il aurait été necessaire d'obtenir des températures que mêmes les modèles du NIST ne confirment pas.
Que Bazant surévalue l'énergie cinétique initiale, il minore la dissipation d'énergie dans la plastification des colonnes courtes qui n'a rien à voir avec son choix arbitraire.  
 
Les analyses cinématique invalident cette hypothèse.  
Le NIST n'a fourni aucune preuve des hautes températures alléguées, il ne publie aucune image numérique des instants de l'initiation, il refuse de publier les données pour raisons de sécurité publique, il interdit à ses ingénieurs de parler publiquement des études frauduleuses.  
 
 
Je dis que Bazant et le NIST sont complices de fraude et de dissimulation de crime contre l'humanité et  que le WTC a été démoli de façon intentionnelle


 
 
Il manque des bouts de quotes un peu partout donc c'est pas vraiment valable :o

n°26957337
_tchip_
profil d'aile
Posté le 29-06-2011 à 14:01:33  profilanswer
 

hyperboleske a écrit :

Ha je l'ai retrouvé

ce déterrage [:ddr555]

hyperboleske a écrit :

car ça a été démoli sciemment"

ils ont coupé le coeur à la scie :o ?


Message édité par _tchip_ le 29-06-2011 à 14:02:53
n°26957420
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 29-06-2011 à 14:07:43  profilanswer
 

hyperboleske a écrit :

Un gros pavé mais mon commentaire était pour la dernière phrase qui disait en substance : "Je pense que Bazant et le NIST devrait être poursuivi pour désinformation et crime contre l'humanité, blablablabla car ça a été démoli sciemment"


Ils vont faire un paquet avec Bush, l'OMS en fait.  :o  
 
Plus je les lits, plus je me rends compte que si un jour les truffeurs arrivent au pouvoir, L'Allemagne et l'URSS ne seront plus les références ultimes dans les meurtres de masse et les procès politiques.

n°26957833
Empificato​r
légendaire
Posté le 29-06-2011 à 14:32:36  profilanswer
 

Hadock31 a écrit :


Ils vont faire un paquet avec Bush, l'OMS en fait.  :o  
 
Plus je les lits, plus je me rends compte que si un jour les truffeurs arrivent au pouvoir, L'Allemagne et l'URSS ne seront plus les références ultimes dans les meurtres de masse et les procès politiques.


Ah, c'est maintenant que vous vous en rendez compte ?
La paranoïa à son maximum, la suspicion permanente, l'absolu refus de tout ce qui n'est pas eux et ne pense pas comme eux, la croyance en la corruption maximale des élites comme des institutions, franchement, ça n'est pas ragoutant.  


---------------
"It became necessary to destroy the town to save it"
n°26957923
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 29-06-2011 à 14:37:28  profilanswer
 

Empificator a écrit :

Ah, c'est maintenant que vous vous en rendez compte ?
La paranoïa à son maximum, la suspicion permanente, l'absolu refus de tout ce qui n'est pas eux et ne pense pas comme eux, la croyance en la corruption maximale des élites comme des institutions, franchement, ça n'est pas ragoutant.


 
Ben j'avais déjà vu qu'ils avaient des tendances violentes, mais je n'avais pas pris la mesure de la chose.

n°26957971
Makura
what pumpkin ?
Posté le 29-06-2011 à 14:40:12  profilanswer
 

Hadock31 a écrit :


Ils vont faire un paquet avec Bush, l'OMS en fait.  :o  
 
Plus je les lits, plus je me rends compte que si un jour les truffeurs arrivent au pouvoir, L'Allemagne et l'URSS ne seront plus les références ultimes dans les meurtres de masse et les procès politiques.


 
Si les conspiros arrivent au pouvoir, il faudra qu'ils se mettent en taule eux-mêmes pour être vraiment cohérent avec leurs dogmes... Ils se retrouveront en effet complices passifs des magouilles de tous les gouvernements précédents, et irrémédiablement corrompus car le pouvoir c'est mal :o
 
Donc niveau risques ça va...


---------------
100 milliards de mouches ne peuvent pas avoir tort : mangez de la merde !
n°26957983
EDDERON
Posté le 29-06-2011 à 14:41:03  profilanswer
 

Hadock31 a écrit :


Ils vont faire un paquet avec Bush, l'OMS en fait.  :o  
 
Plus je les lits, plus je me rends compte que si un jour les truffeurs arrivent au pouvoir, L'Allemagne et l'URSS ne seront plus les références ultimes dans les meurtres de masse et les procès politiques.


 
Vous avez raison, quand l'histoire revisitée par les historiens, imputera la responsabilité qu'il convient aux banquiers US qui financèrent l'ascension du national socialisme, et comptabilisera l'ensemble des guerres de l'empire déclenchées par des attentats sous fausses bannières, les champions  du massacre pourraient bien se retrouver ailleurs que ce l'on vous a raconté depuis votre tendre enfance...  

n°26958005
hyperboles​ke
Posté le 29-06-2011 à 14:42:05  profilanswer
 

EDDERON a écrit :


 
Vous avez raison, quand l'histoire revisitée par les historiens, imputera la responsabilité qu'il convient aux banquiers US qui financèrent l'ascension du national socialisme, et comptabilisera l'ensemble des guerres de l'empire déclenchées par des attentats sous fausses bannières, les champions  du massacre pourraient bien se retrouver ailleurs que ce l'on vous a raconté depuis votre tendre enfance...  


C'est beau  [:fedefail:2]  
 
 
Et sérieusement, sinon ?

n°26958026
1-61803399
fly me to the moon
Posté le 29-06-2011 à 14:42:53  profilanswer
 

Redford a écrit :

j'y insiste : Moorea, cette fois ci il faut faire ça selon les usages de la science, pas seulement via de la vulgarisation en ligne et sur papier  !


Et si tu disais ça à Jones, Gage et Harrit, pour voir ?
Parce que jusqu'à preuve du contraire, le papelar sur la nanothermite n'a pas été publié "selon les usages de la science" : magouilles en tous genres, rédacteurs en chef qui démisonnent car ils se plaignent de ne pas avoir été mis au courant de la publication de l'article ni même du processus de review, peer-reviewers qui sont truthers, de mèche avec les auteurs et ne sont pas spécialistes du domaine traité, énormes bavures indignes d'un étudiant de 1ère année, notamment un test DSC pratiqué sous air ambiant alors que l'échantillon contient du carbone, bis repetita placent... Toutes ces "casseroles" (le terme de "marmites géantes" serait plus approprié) font de cet article un galimatias erroné du début à la fin, aussi bien dans le fond, la forme, les conditions de publication, c'est du jamais vu !!!
 
Quand reconnaîtras-tu que cet article est un ramassis de bêtises, Redford ? Un peu de courage et d'honnêteté ! Cesse de te cacher derrière ton ignorance crasse !
 

jalons a écrit :

[Golden BlaBla]
" - que les bureaux abritant le service de la Navy auditant les comptes du Pentagone (dont on apprît la veille qu'il cachait un trou de 2300 milliards de dollars dans les comptes) ont été détruits le même jour dans le même évènement -"


Enorme mensonge. C'est debunké là : http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] #t25561078
 

GerPhil a écrit :


Sinon, ce qui est dommage au début de l'histoire, c'est qu'il n'y a jamais eu de trou de 2300 milliards au Pentagone !!!
C'est Rumsfeld qui en critiquant la gestion de l'administration CLINTON, en a parlé et -tiens toi-bien - le 10 septembre 2001 !!
En fait, c'était juste une question d'affectation et d'informatique... EXIT cette LU.
 
Donc du coup, ça met du plomb dans l'aile à tout le reste, non ?
 

Exact :jap:  
Il nous ressort une vieille lubie conspirationniste.
Truther de base : - "2300 milliards de dollars ont disparu dans les comptes du Pentagone le 10 septembre 2001 ! Le lendemain, un missile fut envoyé dans les bureaux de la Navy pour détruire toutes les preuves du détournement d'argent ! 911 was an inside Job !!!"
Personne douée de raison : - "heu, attends une minute, l'argent auquel tu fais allusion n'a jamais disparu, en fait il s'agissait juste d'un problème de traçabilité temporaire due à un mauvais échange d'informations entre les services du Pentagone. De plus cette "perte de traçabilité" a eu lieu sous l'administration Clinton, donc rien à voir avec le 9/11"
Truther de base : -"Pouic"
 

hyperboleske a écrit :

Un gros pavé mais mon commentaire était pour la dernière phrase qui disait en substance : "Je pense que Bazant et le NIST devrait être poursuivi pour désinformation et crime contre l'humanité, blablablabla car ça a été démoli sciemment"


Edderedon aurait dû commencer par cette phrase, et supprimer le reste de son post, on aurait gagné du temps.

n°26958047
hyperboles​ke
Posté le 29-06-2011 à 14:43:53  profilanswer
 

Et si ce que tu attends n'arrive jamais parceque que tu nous sors n'est jamais arrivé, tu vas faire quoi ?

n°26958159
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 29-06-2011 à 14:49:37  profilanswer
 


T'ain oui, en lisant cette phrase, j'ai presque entendu une musique stalinienne et des bruits de bottes dans ma tête.
[:ach_lette]

n°26958183
Empificato​r
légendaire
Posté le 29-06-2011 à 14:50:51  profilanswer
 

hyperboleske a écrit :


C'est beau  [:fedefail:2]  
 
 
Et sérieusement, sinon ?


Ouais, hein. Le coeur y est, ça se sent. Le côté "prophétie" également.  
Bon, le léger souci, c'est que si les truthers sont aussi bons en histoire qu'en sciences, ça va pas aller bien loin.  


---------------
"It became necessary to destroy the town to save it"
n°26958205
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 29-06-2011 à 14:51:53  profilanswer
 

T'as complètement craqué ton slip Edderon ? Bazant et le NIST complices de dissimulation de crimes contre l'humanité ? [:mouais]
 
Que tu délires a longueur de posts et pourrisse le topic, passe encore, mais ces accusations ultra-violentes et diffamatoires, non, sûrement pas. A dans 10 jours.
 
On est pas chez ReOpen ici, où ce genre de propos passent visiblement comme une lettre a la Poste (F6 a tenu des propos similaires sur le topic de l'AFIS sans que la modération intervienne bien qu'elle soit au courant). Votre mouvement est encore plus en train de partir en couilles ...

n°26958222
hyperboles​ke
Posté le 29-06-2011 à 14:53:01  profilanswer
 

Combien de temps avant de le voir se pavaner a coté ? :D

n°26958240
mIRROR
Chevreuillobolchévik
Posté le 29-06-2011 à 14:53:46  profilanswer
 

Tietie006 a écrit :

Richard Gage en bisbille avec le mouvement trouffier ?
 
http://www.indybay.org/newsitems/2 [...] 682694.php


haha trop marrant :D
donc je récapitule : d'un côté on a Gage qui a un réflexe lucide ( [:johneh] ) en prenant ses distances vis à vis d'une communauté de no planers. ce même Gage qui nous gratifie ensuite d'une tournée illuminati/UFO/thermite
de l'autre on a des conspis qui ont un réflexe lucide

Citation :

The idea was recently floated on Fox News that perhaps the WTC towers were brought down by controlled demolition, but our government might not have done it, or even known about it.


ces mêmes conspis qui nous gratifient d'un neural overflow

Citation :

We also wonder whether this retraction was actually written by you, as it uses obviously faulty logic, while giving praise to some very dubious characters. Given your high level of intelligence and integrity, these tactics do not seem worthy of you.


 
au passage c'est bien poilant aussi ce besoin d'être dans la majorité

Citation :

Richard, those of us who believe, based on overwhelming evidence, that no passenger 757 hit the Pentagon, constitute the vast majority of the 9/11 truth movement.


ca me fait penser à tous ces conspis gonflés d'orgueil, convaincus d'être l'élite « haha moutons TF1 toussa [:xla] » mais qui ont toujours besoin de rassurer avec des « on est de plus en plus nombreux »


---------------
« The enemy is the gramophone mind, whether or not one agrees with the record that is being played at the moment. » — George Orwell
n°26958278
Ezekiel89
Posté le 29-06-2011 à 14:55:45  profilanswer
 

Toujours la même chose : des pages et des pages sur une affirmation pour noyer les posts qui dérangent.
C'est la preuve que vous n'avez rien a dire sur ça : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26956828

n°26958336
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 29-06-2011 à 14:57:59  profilanswer
 

hyperboleske a écrit :

Combien de temps avant de le voir se pavaner a coté ? :D


Si on était vraiment des désinformatuers de la NSA, on aurait le moyen de le bannir d'internet  :o

n°26958376
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 29-06-2011 à 14:59:39  profilanswer
 

Ezekiel89 a écrit :

Toujours la même chose : des pages et des pages sur une affirmation pour noyer les posts qui dérangent.
C'est la preuve que vous n'avez rien a dire sur ça : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26956828


Attends Ezekiel, là il y a quand même Cracotte Royale
On a bien le droit d'en profiter un peu.
 
Au fait, ça ne te fais pas peur ce délire totalitaire chez les truffiers ?

n°26958393
mIRROR
Chevreuillobolchévik
Posté le 29-06-2011 à 15:00:23  profilanswer
 

Ezekiel89 a écrit :

Toujours la même chose : des pages et des pages sur une affirmation pour noyer les posts qui dérangent.
C'est la preuve que vous n'avez rien a dire sur ça : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26956828


 
perso j'en ai jamais eu rien à foutre de ces conneries parce qu'inutiles
là dans la lettre du CIT ils disent clairement ce que j'ai dit il y a quelques posts DC =/= inside job
du coup la guerre des calculatrices est une étape tout à fait dispensable de votre combat pour la vérité
faudra vous y faire


---------------
« The enemy is the gramophone mind, whether or not one agrees with the record that is being played at the moment. » — George Orwell
n°26958424
Groomy
Oisif
Posté le 29-06-2011 à 15:02:11  profilanswer
 

Ezekiel89 a écrit :

Toujours la même chose : des pages et des pages sur une affirmation pour noyer les posts qui dérangent.
C'est la preuve que vous n'avez rien a dire sur ça : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26956828

Ouais le forum HFR t'a pas répondu après 2h de temps. T'es proche de faire tomber le gouvernement US ! Accroche toi !


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°26958565
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 29-06-2011 à 15:08:48  profilanswer
 

Ezekiel89 a écrit :

Toujours la même chose : des pages et des pages sur une affirmation pour noyer les posts qui dérangent.
C'est la preuve que vous n'avez rien a dire sur ça : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26956828


Si ça te dérange pas ces accusations a vomir, retourne chez ReOpen. Ou alors fait ton boulot de modo là-bas. Tu choisis.
 
En attendant, si t'es reparti dans le même numéro de pourrissage du topic que Dimanche, on en restera pas au rappel aux règles cette fois.

n°26958574
aybibob
Coupo santo e versanto
Posté le 29-06-2011 à 15:09:08  profilanswer
 

Ezekiel89 a écrit :

Toujours la même chose : des pages et des pages sur une affirmation pour noyer les posts qui dérangent.
C'est la preuve que vous n'avez rien a dire sur ça : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26956828


C’est franchement ennuyeux au possible de devoir prendre du temps pour démonter dans le détail des pavés de pipo comme ça, c’est tout.
Il fait l’hypothèse tout le long que les ruptures sont en compression du matériau, oubliant le flambement (oubli amusant au vu des dernières pages).
 
Il est aussi bien obligé de supposer que toute la charge est toujours parfaitement répartie, et que la rupture et donc parfaitement synchronisée sur toutes les poutres. C’est amusant de le remarquer, parce qu’il arrive plus ou moins à la conclusion que la montée en température (couplée à la non uniformité pourtant évidente de chargement de toutes les poutres) permet d’arriver dans les ordres de grandeur de la rupture. Et pour s’en sortir, il invente une nécessité d’uniformité.
 
Le meilleur argument que j’ai face à ses pavés, c’est que j’aurais personnellement honte de présenter aux experts de mes clients des notes de calcul qui sont remplies de tels blablas, et que les experts en questions me les renverraient dans la tête sans perdre du temps à essayer de regarder ce qui cloche dans le détail. Ben perso, face à ses posts, j’ai aucune envie de taper un pavé de démenti dans le détail, tellement c’est désespérant de nullité.


---------------
"On aurait tort de contredire pour réduire au silence un contradicteur : il faut plutôt l’éclairer. Car on ne guérit pas non plus un maniaque en faisant le fou devant lui." Stobée
n°26958590
hyperboles​ke
Posté le 29-06-2011 à 15:10:26  profilanswer
 

Ezekiel89 a écrit :

Toujours la même chose : des pages et des pages sur une affirmation pour noyer les posts qui dérangent.
C'est la preuve que vous n'avez rien a dire sur ça : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26956828


La comme ca, il est en train de se pougnier sur des suppositions et des approximations, comme quoi les tours auraient du tenir debout.
 

Citation :

Dans le cas du 98ème étage du WTC1, 80% des colonnes centrales du noyau n'ont pas été affectés par l'avion.  
Elles offraient encore à la tour un coefficient de sécurité contre la chute verticale de 2,6 environ au lieu des 3,33 avant dommages causés par les avions.  
Ce qui correspond a une augmentation du stress de760kg/cm² à 950kg/cm²


 
En gros, pourquoi s'emmerder a mettre autant de colonnes alors que 20% de colonnes en moins avec une disposition disparate suffirait a faire tenir le bazar si on en croit ses calculs.
Pour lui, l'ensemble de la charge a été déplacée de façon homogène sur les colonnes restantes qu'il considère entièrement intact.

n°26958653
hyperboles​ke
Posté le 29-06-2011 à 15:13:50  profilanswer
 

Tiens, la liste d'ae911for-trousse vient de perdre 4 membres [:ddr555]

n°26958657
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 29-06-2011 à 15:13:56  profilanswer
 

Ezekiel89 a écrit :

Toujours la même chose : des pages et des pages sur une affirmation pour noyer les posts qui dérangent.
C'est la preuve que vous n'avez rien a dire sur ça : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26956828


Ceci dit, vu que tu le défends : tu pourrais me dire où il a répondu sur le bloc incliné de la deuxième tour qui rend trivialement caduque (déjà que ...) l'application du modèle de Korol ? Parce que je lui en avait pourtant parlé plusieurs fois. Merci d'avance :o


Message édité par Ernestor le 29-06-2011 à 15:15:21
n°26958716
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 29-06-2011 à 15:16:58  profilanswer
 

mIRROR a écrit :


 
perso j'en ai jamais eu rien à foutre de ces conneries parce qu'inutiles
là dans la lettre du CIT ils disent clairement ce que j'ai dit il y a quelques posts DC =/= inside job
du coup la guerre des calculatrices est une étape tout à fait dispensable de votre combat pour la vérité
faudra vous y faire


C'est quoi cette lettre ?

n°26958739
sidorku
Ultime Boeing 747
Posté le 29-06-2011 à 15:18:08  profilanswer
 

Ezekiel89 a écrit :

Toujours la même chose : des pages et des pages sur une affirmation pour noyer les posts qui dérangent.
C'est la preuve que vous n'avez rien a dire sur ça : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26956828


Il y a d'ailleurs quelques questions simples auxquelles tu as toujours évité de répondre. Je me permets donc te relancer une troisième fois.  :)
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t26922101

Message cité 1 fois
Message édité par sidorku le 29-06-2011 à 15:19:06

---------------
Espace et exploration spatiale --- Power metal
n°26958753
mIRROR
Chevreuillobolchévik
Posté le 29-06-2011 à 15:18:42  profilanswer
 

Ernestor a écrit :


C'est quoi cette lettre ?


 
le link de tietie que t'as quoté [:greg2]


---------------
« The enemy is the gramophone mind, whether or not one agrees with the record that is being played at the moment. » — George Orwell
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1974  1975  1976  ..  2525  2526  2527  2528  2529  2530

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
bon alors finalement on sait toujours pas ce qui a frappé le pentagonevous croyez que c techniquement possible de lire tout bla-bla???
vous avez mattez 11 septembre sur f3...??le ny post a dit que..
[NY POST] une couverture ... comment dire ... douteuse par ces temps[ pensée ] - Je viens de lire cette citation...
Pétition est-ce la bonne solution?/!\A lire!!!!Un bouquin qui (re)donne l'envie de lire ?
[Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1. 
Plus de sujets relatifs à : Les attentats du 11 septembre - WTC, Pentagone... - Lire le 1er post


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR