Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
350 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  201  202  203  204  205  206
Auteur Sujet :

Le nucléaire... Pour ou contre?

n°57078338
Anonymouse
Posté le 16-07-2019 à 10:54:13  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

asmomo a écrit :


 
T'es sûr ? Pourquoi des pilotes français d'avions français pour un PA français seraient formés aux USA ? On a une base de formation en France, utilisée par d'autres pays d'ailleurs.


 
Pas d'avion école capable d’apponter et pas de permanence de PA qui permet l’entraînement.

mood
Publicité
Posté le 16-07-2019 à 10:54:13  profilanswer
 

n°57095504
jb084
Posté le 17-07-2019 à 23:23:20  profilanswer
 

Et voilà que maintenant, le nucléaire est la cause du'e la contamination des eaux potables en France.

 

Je n'ai pas encore lu le détail mais j'imagine bien le scénario habituel, avec des doses largement en dessous des seuils, relevés dans des conditions particulières, et mis en avant par une étude qui met bien en avant que les résultats sont à prendre avec des pincettes.  :sleep:

n°57095524
arthas77
Posté le 17-07-2019 à 23:27:07  profilanswer
 

Citation :

La seule usine de potabilisation de Choisy-le-roi (Val-de-Marne) «distribue chaque année» dans son eau potable à 10 Bq/L en moyenne, 1,3 TBq (térabecquerel) de tritium, soit 2,5% des rejets de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine«, selon l'ACRO. Cette usine alimente 1,9 million d'habitants de 56 communes de la banlieue sud et ouest de Paris, ajoute l'association.
 
Réagissant au communiqué de l'ACRO, la Criirad, autre laboratoire associatif travaillant sur le nucléaire, a «dénoncé la banalisation des contaminations en tritium» et appelé «à ne pas se laisser abuser par les comparaisons avec la référence de qualité de 100 Bq/L et, plus encore, avec la limite dite sanitaire de 10.000 Bq/L».
 
http://www.lefigaro.fr/sciences/l- [...] e-20190717


Ils viennent d'apprendre la radioactivité  :lol:

n°57095563
broddok27
Posté le 17-07-2019 à 23:34:16  profilanswer
 

Dæmon a écrit :


non non c'est pas faux :jap:
 
maintenant sur Alstom, en pratique c'est surtout la merde parce que GE est dans une situation financiere difficile et que les investisseurs veulent du retour sur leur investissement avec la rachat d'Alstom.
C'est pas tout a fait pareil que les problematiques ITAR pour tout ce qui est militaire.
 
mais oui, meme montebourg le dit :  
https://www.publicsenat.fr/article/ [...] l-electric

Citation :

Aujourd’hui, il considère qu’il faut « chercher à contrôler nos instruments de production ». « On n’échappera pas à cette reprise en main, face à des multinationales qui se fichent des États et des gens », a-t-il assuré, avant de proposer son concours, « bénévolement », pour aider d’autres investisseurs à reprendre le contrôle des trois pôles de la branche énergie d’Alstom (nucléaire, renouvelable et réseau). « Aujourd’hui, nous pouvons parfaitement racheter, dans la déconfiture générale de General Electric, des morceaux de ce qui a été pris dans l’affaire de la vente de la branche énergie d’Alstom. Pourquoi nous ne pourrions pas racheter la branche nucléaire ? C’est une question de souveraineté, c’est une unité de production rentable. »


il faudrait reprendre Alstom de GE, au moins la partie nucleaire. :jap:


 
Si c'est stratégique, alors le gouvernement US, s'opposera à tout rachat, et usera de son département de Justice pour mettre la pression. Quelle chance à un Etat comme  la France même si elle rachète une entreprise où ell est actionnaire majoritaire?
 
Tu as beau dire que GE est en mauvaise passe, mais dans 10 ans/20 ans peut-être que le marché du nucléaire redémarrera (bon franchement avec la 3e Gen EPR, j'y crois pas, les RNR peut-être) et d'ici là on aura pas repris la possession des turbines en terme de brevets et de pièces détachées.

n°57095579
F22Raptor
Tête en l'air ...
Posté le 17-07-2019 à 23:37:50  profilanswer
 

jb084 a écrit :

Et voilà que maintenant, le nucléaire est la cause du'e la contamination des eaux potables en France.
 
Je n'ai pas encore lu le détail mais j'imagine bien le scénario habituel, avec des doses largement en dessous des seuils, relevés dans des conditions particulières, et mis en avant par une étude qui met bien en avant que les résultats sont à prendre avec des pincettes.  :sleep:


Exact ! C'est genre inférieur à 100 fois la dose d'alerte ... bref ...
Ces gens (assos, journalistes) sont des clowns ...


---------------
Is it a bird? Is it a plane? No it s F22Raptor !  -  I love flying because football, baseball, rugby, and golf only take one ball
n°57095582
arthas77
Posté le 17-07-2019 à 23:38:10  profilanswer
 

broddok27 a écrit :

Tu as beau dire que GE est en mauvaise passe, mais dans 10 ans/20 ans peut-être que le marché du nucléaire redémarrera (bon franchement avec la 3e Gen EPR, j'y crois pas, les RNR peut-être) et d'ici là on aura pas repris la possession des turbines en terme de brevets et de pièces détachées.


Les RNR seront pas prêts dans 10-20 ans... Et il y aura la concurrence encore accrue des russes et chinois...

n°57095777
Dæmon
Posté le 18-07-2019 à 00:42:06  profilanswer
 

broddok27 a écrit :


 
Si c'est stratégique, alors le gouvernement US, s'opposera à tout rachat, et usera de son département de Justice pour mettre la pression. Quelle chance à un Etat comme  la France même si elle rachète une entreprise où ell est actionnaire majoritaire?
 
Tu as beau dire que GE est en mauvaise passe, mais dans 10 ans/20 ans peut-être que le marché du nucléaire redémarrera (bon franchement avec la 3e Gen EPR, j'y crois pas, les RNR peut-être) et d'ici là on aura pas repris la possession des turbines en terme de brevets et de pièces détachées.


GE est dans une tres mauvaise passe actuellement et cherche a alleger son porte feuille. L'acquisition d'Alstom pese lourd et il ne serait pas deconnant de voir GE ouvert a une reprise par un acquereur.
 
Westinghouse a été vendu a des investisseurs Canadians après leur faillite. Pourtant ils font du design de réacteur nucléaire. Le gouvernement US a mis un veto pour eviter que ca soit repris par des investisseurs chinois je crois.  
Et puis avant cela, Westinghouse avait deja ete vendu a Toshiba. La partie nucleaire de GE est deja dans un partenariat avec hitachi au passage (depuis 2007).
 
https://en.wikipedia.org/wiki/Westi [...] s_Partners
https://en.wikipedia.org/wiki/Brook [...] s_Partners
https://en.wikipedia.org/wiki/GE_Hitachi_Nuclear_Energy


---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°57095805
arthas77
Posté le 18-07-2019 à 01:02:25  profilanswer
 

En même temps aux USA, c'est fortement concurrencé par le gaz de schiste... Le programme nucléaire américain c'est surtout des allongements de durée de vie et quelques constructions d'AP1000.

n°57095842
Dæmon
Posté le 18-07-2019 à 01:27:16  profilanswer
 

arthas77 a écrit :

En même temps aux USA, c'est fortement concurrencé par le gaz de schiste... Le programme nucléaire américain c'est surtout des allongements de durée de vie et quelques constructions d'AP1000.


oui voila.
 
Apres il y a quand meme un business qui tourne encore pas trop mal sur tout ce qui est vente de combustible, maintenance, pieces de rechange/upgrade etc.
 
mais niveau constructions nouvelles c'est un peu l'encephalogramme plat.
 
Bill Gates s'est fait prendre le bec dans l'eau quand l'administration Trump a décreté qu'on ne pouvait plus partager de technologies nucléaires avec les chinois. Donc tout le projet Terrapower s'est pris un stop monumental du jour au lendemain. Le business plan de construire un prototype en Chine a été annule et depuis ils cherchent a obtenir un soutient federal pour en construire un aux US.
 
Les AP1000, après les déboires de Vogtle (retard et surcoût du meme ordre que l'EPR Flamanville/Okiluoto) et VC Summer (purement et simplement annule) il n'y a rien en vue aux US.
 
GE/Hitachi ont bien le ESBWR dans les carton (et c'est un très bon design il parrait), mais personne ne veut construire de BWR depuis Fukushima...
https://en.wikipedia.org/wiki/Econo [...] er_Reactor
 
Reste les SMR sur lesquels tout le monde travaille un peu (y compris Westinghouse, GE, Areva etc.)
Le plus avance pour le moment reste Nuscale. ils vont construire un prototype a INL (Idaho National Laboratory). mais la rentabilité de ces SMR est encore un peu floue.
Le capital requis pour construire la centrale est certes plus faible que pour un réacteur de pleine puissance mais en échanges tu perds des economies d’échelle qui vont rendre l'électricité plus cher a produire en comparaison.
Et tant que le gaz naturel sera ultra compétitif (prix bas + pas de taxe carbone) ca sera difficile de justifier la construction de SMRs...


---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°57111688
vegeta dz
over one two three
Posté le 19-07-2019 à 19:53:12  profilanswer
 

arthas77 a écrit :

Citation :

La seule usine de potabilisation de Choisy-le-roi (Val-de-Marne) «distribue chaque année» dans son eau potable à 10 Bq/L en moyenne, 1,3 TBq (térabecquerel) de tritium, soit 2,5% des rejets de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine«, selon l'ACRO. Cette usine alimente 1,9 million d'habitants de 56 communes de la banlieue sud et ouest de Paris, ajoute l'association.
 
Réagissant au communiqué de l'ACRO, la Criirad, autre laboratoire associatif travaillant sur le nucléaire, a «dénoncé la banalisation des contaminations en tritium» et appelé «à ne pas se laisser abuser par les comparaisons avec la référence de qualité de 100 Bq/L et, plus encore, avec la limite dite sanitaire de 10.000 Bq/L».
 
http://www.lefigaro.fr/sciences/l- [...] e-20190717


Ils viennent d'apprendre la radioactivité  :lol:


Bonjour, la mauvaise foi des associations type Criirad et le manque de travail de vérification des journalistes qui publient des articles la-dessus est scandaleux !
 
Les gens n'arrivent pas à se représenter à quoi correspond une valeur d'activité ou de dose, c'est donc le travail des journalistes de faire comprendre à quoi ces valeurs correspondent au lieu de publier tel quel.
 
Faisons un parallèle (qui vaut ce qu'il vaut), imaginons qu'une association indépendante pour la sécurité routière fasse ses propres contrôles radar dans une ville, et après avoir flashé plusieurs automobilistes à huit kilomètres par heure, publie un communiqué inquiétant en dénonçant la banalisation des véhicules en mouvement, car une collision peut se produire dès que la vitesse est >0 km/h. Comment seraient-ils accueillis par la presse ? Arriveraient-ils à faire publier un article ?
8 km/h c'est 6 fois inférieur à la limitation de vitesse, comme les 16 Bq/L (maximum mesuré) sont plus de 6 fois inférieurs à la limite.  
A la différence qu'il peut y avoir des morts en voiture à 50 km/h, alors que personne n'est jamais mort d'avoir bu de l'eau tritiée à 100 Bq/L (ou 10000 Bq/L).
 
Quelqu'un pour faire un petit calcul d'équivalent de dose par rapport à quelqu'un résidant dans une maison en granit ? Il faut contacter les journalistes pour qu'ils corrigent leurs erreurs  :pfff:

mood
Publicité
Posté le 19-07-2019 à 19:53:12  profilanswer
 

n°57114499
le-poulpe
CONTRADICTION IS BALANCE
Posté le 20-07-2019 à 10:34:45  profilanswer
 

C'est un peu ce qui s'est passé avec la limitation à 80

 

Les seules justifications sont qu'un véhicule en mouvement est plus dangereux qu'un véhicule arrêté, et que si un mec bourré te rentre dedans, tu auras moins mal.

 

:o

n°57114571
vipere_70
Posté le 20-07-2019 à 10:53:55  profilanswer
 

le-poulpe a écrit :

C'est un peu ce qui s'est passé avec la limitation à 80

 

Les seules justifications sont qu'un véhicule en mouvement est plus dangereux qu'un véhicule arrêté, et que si un mec bourré te rentre dedans, tu auras moins mal.

 

:o


Les mecs bourré respectent le 80 km/h?

n°57116059
rdlmphotos
omnia vanitas !
Posté le 20-07-2019 à 15:42:52  profilanswer
 

Tiens, je suis tombé sur la chaîne Youtube de la criirad
 
Ils mettent dans la description que eux ne mentent pas, pourtant ça débite du mensonge au kilomètre, ne donnent aucune référence, balancent juste des chiffres.... Putain, 0,333 micro siverts, on va tous mourir, le sol est stérile (en pointant le doigt vers un brin d'herbe :o)
 
Tiens, les commentaires sont désactivés comme dans les chaînes platistes, complotistes, la chaîne d'Aurélien Barrau,...
Auraient ils peur des commentaires négatif ?:o


---------------
Le diabète de type 1: une maladie qui ne dort jamais...
n°57116446
Dæmon
Posté le 20-07-2019 à 16:46:20  profilanswer
 

Le démarrage de l'EPR d'Olkiluoto est repousse a mi-2020... histoire de pas prendre trop d'avance sur celui de Flamanville [:dawa]
http://www.world-nuclear-news.org/ [...] ?feed=feed


---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°57119026
broddok27
Posté le 21-07-2019 à 00:13:36  profilanswer
 

Au fait, j'ai vu la vidéo sur Iter présenté par son directeur à Centrale. Bon résumé technique du projet, mais qqs excés de prétention mal placé (lol mon prédecesseur jap était nul). Par contre, selon lui l'EPR se déroule hors délai et hors budget parcequ'EDF ne souhaite pas avoir trop tôt  et l'obligerais à revoir son plan de maintenir les centrales de 2e gen.
Trouvez vous cela crédible? Ou bien il y a t'il de réels difficultés techniques moins surmontable que pdt la vague de construction de 2e gèn ds les années 70-80?

n°57119034
broddok27
Posté le 21-07-2019 à 00:19:08  profilanswer
 

arthas77 a écrit :

Citation :

La seule usine de potabilisation de Choisy-le-roi (Val-de-Marne) «distribue chaque année» dans son eau potable à 10 Bq/L en moyenne, 1,3 TBq (térabecquerel) de tritium, soit 2,5% des rejets de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine«, selon l'ACRO. Cette usine alimente 1,9 million d'habitants de 56 communes de la banlieue sud et ouest de Paris, ajoute l'association.
 
Réagissant au communiqué de l'ACRO, la Criirad, autre laboratoire associatif travaillant sur le nucléaire, a «dénoncé la banalisation des contaminations en tritium» et appelé «à ne pas se laisser abuser par les comparaisons avec la référence de qualité de 100 Bq/L et, plus encore, avec la limite dite sanitaire de 10.000 Bq/L».
 
http://www.lefigaro.fr/sciences/l- [...] e-20190717


Ils viennent d'apprendre la radioactivité  :lol:


 
Sans compter le dernier paragraphe:  

Citation :


«Les autorités acceptent, pour les polluants radioactifs, des niveaux de risque cancérigène plus de 100 fois supérieurs au maximum toléré pour les cancérigènes chimiques !», affirme, dans un mail, l'association basée à Valence pour qui «la limite applicable à une contamination durable par le tritium ne devrait pas dépasser 10 à 30 Bq/L».


 
Qqn pour m'expliquer ? Parceque ça a aucun sens pour moi. On n'utilise pas du Bq/L pour des cancérigènes chimiques. C'est quoi le niveau de risque cancérigène? Et comment ils parviennent à le relier à une activité radioactive?
En plus ce seuil qu'ils critiquent est du mm ordre que celui de l'OMS, qu'on va pas accuser d'être aussi pro lobby nucléaire que pourrait être les autorités françaises.  
 
D'ailleurs, pourquoi les seuils sont en Bq/L et non en Sv?

Message cité 2 fois
Message édité par broddok27 le 21-07-2019 à 00:21:59
n°57119220
asmomo
Posté le 21-07-2019 à 03:15:02  profilanswer
 

broddok27 a écrit :

Au fait, j'ai vu la vidéo sur Iter présenté par son directeur à Centrale. Bon résumé technique du projet, mais qqs excés de prétention mal placé (lol mon prédecesseur jap était nul). Par contre, selon lui l'EPR se déroule hors délai et hors budget parcequ'EDF ne souhaite pas avoir trop tôt  et l'obligerais à revoir son plan de maintenir les centrales de 2e gen.
Trouvez vous cela crédible? Ou bien il y a t'il de réels difficultés techniques moins surmontable que pdt la vague de construction de 2e gèn ds les années 70-80?


 
Euh non c'est n'importe quoi. ça obligerait EDF à rien du tout, EDF c'est encore public, continuer avec les vieilles centrales ou construire des nouvelles ça sera un choix politique, les français paient dans tous les cas.


---------------
New Technology is the name we give to stuff that doesn't work yet. Douglas Adams
n°57128485
shadaxx
Posté le 22-07-2019 à 15:19:48  profilanswer
 

broddok27 a écrit :

D'ailleurs, pourquoi les seuils sont en Bq/L et non en Sv?


Probablement parce qu'il s'agit d'une quantité de matière, et pas de l'exposition qu'elle entrainerait. Sans compter que l'exposition n'est pas la même suivant où elle se passe, sur ou dans le corps.

n°57128791
Dæmon
Posté le 22-07-2019 à 15:45:28  profilanswer
 

Au mieux il faudrait parler de débit de dose en Sv/h mais c'est plutôt fait pour les expositions externes (pollution de surface)

 

Pour les liquides il n'y a pas vraiment d'exposition externe à moins de passer sa vie dans un bain d'eau radioactive. Et surtout l'eau est un bon absorbant donc tu n'es jamais irradié que par les radionucleides qui sont très proches de toi.

 

Reste l'exposition interne qui elle est plus compliquée à calculer parce qu'en plus de dépendre de la radiotoxicite de chaque isotope elle dépend fortement de processus biologiques qui sont complexes. Certains isotopes vont s'accumuler dans des organes spécifiques et faire des dégâts localisés (l'iode dans la thyroïde, le strontium dans les os etc.) et il y a une demie vie biologique pour chaque atome correspondant au temps qu'il faut pour que le corps l'élimine.

 


L'exposition interne c'est une quantité calculée qui dépend de pas mal de paramètres. L'activité par unité de volume est une mesure objective de la quantité d'isotopes présent (surtout quand c'est une activité spécifique pour chaque isotope et non une activité globale)

 


A partir de la on sait ce qui normal/anormal de trouver dans la nature = on sait fixer des normes qui balisent une situation normale / anormale.

 

Ensuite on a le seuil sanitaire qui lui dépend des modèles d'exposition interne. D'où les seuils de 100Bq/L vs 10 000Bq/l

 

Mais c'est bien donné en bq/l parce que c'est ce que les instruments de mesure reportent sur le terrain.


---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°57129884
even flow
Posté le 22-07-2019 à 17:29:26  profilanswer
 

broddok27 a écrit :


 
Sans compter le dernier paragraphe:  

Citation :


«Les autorités acceptent, pour les polluants radioactifs, des niveaux de risque cancérigène plus de 100 fois supérieurs au maximum toléré pour les cancérigènes chimiques !», affirme, dans un mail, l'association basée à Valence pour qui «la limite applicable à une contamination durable par le tritium ne devrait pas dépasser 10 à 30 Bq/L».


 
Qqn pour m'expliquer ? Parceque ça a aucun sens pour moi. On n'utilise pas du Bq/L pour des cancérigènes chimiques. C'est quoi le niveau de risque cancérigène? Et comment ils parviennent à le relier à une activité radioactive?
En plus ce seuil qu'ils critiquent est du mm ordre que celui de l'OMS, qu'on va pas accuser d'être aussi pro lobby nucléaire que pourrait être les autorités françaises.  
 
D'ailleurs, pourquoi les seuils sont en Bq/L et non en Sv?


 
La phrase que tu cites dit juste qu'on serait apparemment bien plus laxiste pour la radioactivité que pour les éléments chimiques.  
En gros, on a des normes très contraignantes pour les produits chimiques ... et bien moins pour la radioactivité.
Et que si on voulait être aussi strictes pour la radioactivité, il faudrait encore diviser le fameux seuil de 100 Bq/l par 3 à 10.
Mais quand on voit les doses mentionnées, ça semble quand même une affirmation assez délirante.
 
Pour commencer, ce que j'ai vu sur ce sujet : 100 Bq/L n'est pas une limite sanitaire. C'est plus un seuil suffisamment supérieur à l'habituel pour qu'on recherche l'origine.  
La limite sanitaire est plutôt à 10 000 Bq/L.
Parce que bon, réussir à prouver une augmentation des cancers liés à une exposition à 100 Bq/L : faut le faire ... on est déjà exposés à bien plus de façon constante et naturelle.  
Ou alors, il faut arrêter de manger des bananes, côtoyer des humains, il faut évacuer d'urgence la Bretagne ...  
 
Enfin, ces articles qui étaient finalement purement putaclick mentionnaient les fameux 100 Bq / L ... mais pas (dans un premier temps en tout cas) la dose réellement mesurée ... qui est finalement, en moyenne, de 9 Bq/L !!
 
Et je suis d'accord avec vegeta : les journalistes font un travail de merde.
Ils veulent juste un titre à scandale pour avoir du click, et se foutent complètement de la qualité de l'article, de la pertinence des infos apportées.
 
Et puis bon, le deuxième effet Kiss kool avec tous les bien-pensants anti nucléaires : on a vu une espèce de campagne contre l'eau du robinet sur les réseaux sociaux ... qui se poursuit ... en plein épisode de canicule.
 


---------------
Les gens faibles se vengent, les gens forts pardonnent, les gens intelligents ignorent (A. Einstein)
n°57130035
poulpeleac​h
Octopus paradisi
Posté le 22-07-2019 à 17:50:04  profilanswer
 

Déjà qu'on a de bonnes raisons de penser que Greenpeace est subventionnée par les industries concurrentes du nucléaire,
maintenant faudrait se demander si l'industrie de l'eau minérale n'a pas mis sont grain là dedans.


---------------
Je ne sais pas d'où vient cette chanson, ce thème aigre doux me brûle au fond.
n°57130387
Dæmon
Posté le 22-07-2019 à 18:46:07  profilanswer
 

even flow a écrit :


 
La phrase que tu cites dit juste qu'on serait apparemment bien plus laxiste pour la radioactivité que pour les éléments chimiques.  
En gros, on a des normes très contraignantes pour les produits chimiques ... et bien moins pour la radioactivité.
Et que si on voulait être aussi strictes pour la radioactivité, il faudrait encore diviser le fameux seuil de 100 Bq/l par 3 à 10.
Mais quand on voit les doses mentionnées, ça semble quand même une affirmation assez délirante.
 
Pour commencer, ce que j'ai vu sur ce sujet : 100 Bq/L n'est pas une limite sanitaire. C'est plus un seuil suffisamment supérieur à l'habituel pour qu'on recherche l'origine.  
La limite sanitaire est plutôt à 10 000 Bq/L.
Parce que bon, réussir à prouver une augmentation des cancers liés à une exposition à 100 Bq/L : faut le faire ... on est déjà exposés à bien plus de façon constante et naturelle.  
Ou alors, il faut arrêter de manger des bananes, côtoyer des humains, il faut évacuer d'urgence la Bretagne ...  
 
Enfin, ces articles qui étaient finalement purement putaclick mentionnaient les fameux 100 Bq / L ... mais pas (dans un premier temps en tout cas) la dose réellement mesurée ... qui est finalement, en moyenne, de 9 Bq/L !!
 
Et je suis d'accord avec vegeta : les journalistes font un travail de merde.
Ils veulent juste un titre à scandale pour avoir du click, et se foutent complètement de la qualité de l'article, de la pertinence des infos apportées.

 
Et puis bon, le deuxième effet Kiss kool avec tous les bien-pensants anti nucléaires : on a vu une espèce de campagne contre l'eau du robinet sur les réseaux sociaux ... qui se poursuit ... en plein épisode de canicule.
 


 
hors de nos frontières il y a récemment eu une histoire du meme genre :  
https://www.youtube.com/watch?v=MkAbV885ymY (debunk)
 
https://www.bbc.com/news/world-europe-48949113
https://www.newsweek.com/radiation- [...] ar-1448484
https://www.independent.co.uk/news/ [...] 98741.html
https://www.cnn.com/videos/us/2019/ [...] c-orig.cnn


---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°57131737
broddok27
Posté le 22-07-2019 à 22:31:38  profilanswer
 

even flow a écrit :


 
La phrase que tu cites dit juste qu'on serait apparemment bien plus laxiste pour la radioactivité que pour les éléments chimiques.  
En gros, on a des normes très contraignantes pour les produits chimiques ... et bien moins pour la radioactivité.
Et que si on voulait être aussi strictes pour la radioactivité, il faudrait encore diviser le fameux seuil de 100 Bq/l par 3 à 10.
Mais quand on voit les doses mentionnées, ça semble quand même une affirmation assez délirante.
 
Pour commencer, ce que j'ai vu sur ce sujet : 100 Bq/L n'est pas une limite sanitaire. C'est plus un seuil suffisamment supérieur à l'habituel pour qu'on recherche l'origine.  
La limite sanitaire est plutôt à 10 000 Bq/L.
Parce que bon, réussir à prouver une augmentation des cancers liés à une exposition à 100 Bq/L : faut le faire ... on est déjà exposés à bien plus de façon constante et naturelle.  
Ou alors, il faut arrêter de manger des bananes, côtoyer des humains, il faut évacuer d'urgence la Bretagne ...  
 
Enfin, ces articles qui étaient finalement purement putaclick mentionnaient les fameux 100 Bq / L ... mais pas (dans un premier temps en tout cas) la dose réellement mesurée ... qui est finalement, en moyenne, de 9 Bq/L !!
 
Et je suis d'accord avec vegeta : les journalistes font un travail de merde.
Ils veulent juste un titre à scandale pour avoir du click, et se foutent complètement de la qualité de l'article, de la pertinence des infos apportées.
 
Et puis bon, le deuxième effet Kiss kool avec tous les bien-pensants anti nucléaires : on a vu une espèce de campagne contre l'eau du robinet sur les réseaux sociaux ... qui se poursuit ... en plein épisode de canicule.
 


 
Ok, mais comment ils calculeraient cette norme aux produits chimiques transposé à celle pour des radiations?
Comme l'a dit Daemon, une activité radioactive ne présage de l'effet biologique. Or c'est de ça dont tu as besoin pour établir une probabilité de cancer. Peut être qu'ils racontent de la merde, mais je suis curieux de savoir comment ils s'y prennent.

n°57131794
mith sipan​atu
Soyez féconds, remplissez la
Posté le 22-07-2019 à 22:41:24  profilanswer
 

poulpeleach a écrit :

Déjà qu'on a de bonnes raisons de penser que Greenpeace est subventionnée par les industries concurrentes du nucléaire,
maintenant faudrait se demander si l'industrie de l'eau minérale n'a pas mis sont grain là dedans.


Toute source à ce sujet m'intéresse
(La première partie)

Message cité 1 fois
Message édité par mith sipanatu le 22-07-2019 à 22:41:39

---------------
Croyez-moi sur parole. Tous les penseurs que je nourris ont travaillé pour vous. Vous n'êtes pas en état de repenser toutes leurs difficultés, mais vous pouvez croire les résultats de ces hommes désintéressés et purs.
n°57131808
TZDZ
Posté le 22-07-2019 à 22:43:25  profilanswer
 

On en a déjà parlé il y a quelques pages (ou sur pénurie, filtre sur mon pseudo), en % c'est très peu mais ça existe.

Message cité 1 fois
Message édité par TZDZ le 22-07-2019 à 22:43:45
n°57131892
mith sipan​atu
Soyez féconds, remplissez la
Posté le 22-07-2019 à 22:56:58  profilanswer
 

TZDZ a écrit :

On en a déjà parlé il y a quelques pages (ou sur pénurie, filtre sur mon pseudo), en % c'est très peu mais ça existe.


Oui je sais bien c'est avec moi que tu en as discuté

 

C'est bien pour cela que toute source supplémentaires à ce sujet m'intéresse car j'aimerais étayer ce raisonnement.
Malheureusement c'est du vrai journalisme d'investigation façon Panama papers dont nous aurions besoin et tant que les dirigeants d'entreprises ayant des intérêts dans le nucléaire ne comprendront pas qu'il ne suffit pas d'avoir la meilleure solution actuelle pour gagner... Bref ne mettrons pas la main à la poche pour aller fouiller un peu la dedans...

 

C'est le problème des ingénieurs, ils s'imaginent qu'il suffit d'avoir la meilleure solution technique à un problème en négligeant tous les aspects commerciaux et contractuels.
Ici c'est le lobbying qui compte et ils sont archi mauvais en contre-lobbying

Message cité 2 fois
Message édité par mith sipanatu le 22-07-2019 à 22:57:47

---------------
Croyez-moi sur parole. Tous les penseurs que je nourris ont travaillé pour vous. Vous n'êtes pas en état de repenser toutes leurs difficultés, mais vous pouvez croire les résultats de ces hommes désintéressés et purs.
n°57131910
TZDZ
Posté le 22-07-2019 à 22:59:07  profilanswer
 

mith sipanatu a écrit :

C'est le problème des ingénieurs, ils s'imaginent qu'il suffit d'avoir la meilleure solution technique à un problème en négligeant tous les aspects commerciaux et contractuels.


J'sais pas où tu bosses, mais c'est pas les ingénieurs qui ont les manettes en main. C'est dommage d'ailleurs ça se passerait mieux à mon avis.

n°57132350
rdlmphotos
omnia vanitas !
Posté le 23-07-2019 à 01:24:56  profilanswer
 
n°57132466
mantel
Posté le 23-07-2019 à 06:34:09  profilanswer
 

mith sipanatu a écrit :


Oui je sais bien c'est avec moi que tu en as discuté
 
C'est bien pour cela que toute source supplémentaires à ce sujet m'intéresse car j'aimerais étayer ce raisonnement.
Malheureusement c'est du vrai journalisme d'investigation façon Panama papers dont nous aurions besoin et tant que les dirigeants d'entreprises ayant des intérêts dans le nucléaire ne comprendront pas qu'il ne suffit pas d'avoir la meilleure solution actuelle pour gagner... Bref ne mettrons pas la main à la poche pour aller fouiller un peu la dedans...
 
C'est le problème des ingénieurs, ils s'imaginent qu'il suffit d'avoir la meilleure solution technique à un problème en négligeant tous les aspects commerciaux et contractuels.
Ici c'est le lobbying qui compte et ils sont archi mauvais en contre-lobbying


 
nan c'est un problème d'opinion publique.
Si cela s'apprends que EDF enquete sur les sources de financement de greenpeace cela ferai un scandale sans nom... pot de fer contre pot de terre...
 
Greenpeace à réussit l'exploit d'avoir une réputation d'association, alors que c'est un lobby comme un autre, et plutôt avec des méthodes musclés/illégales qui ferai scandale si d'autre les utilisait. Mais ça, les gens ne s'en rendent pas compte...

n°57132523
briseparpa​ing
Posté le 23-07-2019 à 07:22:33  profilanswer
 

Greenpeace s'attaque à tous les industriels, nucléaires comme pétroliers.
Plus souvent le nucléaire en France mais c'est assez logique

n°57132631
broddok27
Posté le 23-07-2019 à 08:04:18  profilanswer
 

mantel a écrit :


 
nan c'est un problème d'opinion publique.
Si cela s'apprends que EDF enquete sur les sources de financement de greenpeace cela ferai un scandale sans nom... pot de fer contre pot de terre...
 
Greenpeace à réussit l'exploit d'avoir une réputation d'association, alors que c'est un lobby comme un autre, et plutôt avec des méthodes musclés/illégales qui ferai scandale si d'autre les utilisait. Mais ça, les gens ne s'en rendent pas compte...


 
On peut y ajouter Sortir du Nucléaire. Perso, dans le nucléaire j'en suis arrivé à un stade oú il y a des lobbies des 2 côtés, et il n'y a pas d'entre deux. Les organismes étatiques ont trop menti par le passé (Tchernobyl, essai nucléaires) pour leur donner pleinement confiance, mais avec les connaissances que j'ai sur la physique nucléaire, force est de constater qu'à l'heure actuelle ce sont ceux qui racontent le moins de merde.
Avec le changement climatique, la donne a changé sur le nucléaire. C'était compréhensible de s'opposer au nucléaire il y a 20 ans, mais plus maintenant. Certes, le prix du kwh n'est plus compétitif, mais sur la durée d'une exploitation, ça l'est pas forcément.

n°57132734
mantel
Posté le 23-07-2019 à 08:27:39  profilanswer
 

Avec le recul, quand on y regarde de plus prêt les organismes étatiques n'ont pas tant menti que ça. Tchernobyl en est le parfait exemple, vu que ce qui a été dis c'est pas que le nuage s'arette à la frontière, mais que l'exposition n'exposait pas a de risque sanitaire... ce qui est vrai...
 
Pour ton dernier paragraphe, je pense que Hulot qui dit "le nucléaire ne doit pas se racheter une virginité avec le réchauffement climatique" est l'exemple typique que le militant écolo ne se remettra pas en cause. Il c'est beaucoup trop investit, pour se dédire...

n°57132818
HumanRAGE
Rage d'être un Humain...LIBRE!
Posté le 23-07-2019 à 08:48:54  profilanswer
 

niksamere la planete, s'agirait pas de perdre la face...


---------------
"Le journalisme consiste à publier ce que d’autres ne voudraient pas voir publié : tout le reste n’est que relations publiques." George Orwell
n°57132842
Krazouk
Posté le 23-07-2019 à 08:52:26  profilanswer
 

broddok27 a écrit :

 

On peut y ajouter Sortir du Nucléaire. Perso, dans le nucléaire j'en suis arrivé à un stade oú il y a des lobbies des 2 côtés, et il n'y a pas d'entre deux. Les organismes étatiques ont trop menti par le passé (Tchernobyl, essai nucléaires) pour leur donner pleinement confiance, mais avec les connaissances que j'ai sur la physique nucléaire, force est de constater qu'à l'heure actuelle ce sont ceux qui racontent le moins de merde.
Avec le changement climatique, la donne a changé sur le nucléaire. C'était compréhensible de s'opposer au nucléaire il y a 20 ans, mais plus maintenant. Certes, le prix du kwh n'est plus compétitif, mais sur la durée d'une exploitation, ça l'est pas forcément.

 

C'est pas artificiel le prix du kWh moins compétitif que d'autres productions ?

 

J'ai pas le souvenir de mensonge étatique sur le nucléaire en France. En revanche, sur le même sujet, de la part des ONG, on en trouve régulièrement...

n°57132934
mantel
Posté le 23-07-2019 à 09:06:51  profilanswer
 

Krazouk a écrit :


 
C'est pas artificiel le prix du kWh moins compétitif que d'autres productions ?
 
J'ai pas le souvenir de mensonge étatique sur le nucléaire en France. En revanche, sur le même sujet, de la part des ONG, on en trouve régulièrement...


 
cela dépends surtout du périmètre choisit, et l'hydraulique est moins chère...mais le gros du potentiel est exploité...

n°57132984
mith sipan​atu
Soyez féconds, remplissez la
Posté le 23-07-2019 à 09:16:06  profilanswer
 

TZDZ a écrit :


J'sais pas où tu bosses, mais c'est pas les ingénieurs qui ont les manettes en main. C'est dommage d'ailleurs ça se passerait mieux à mon avis.


C'était vrai dans le temps mais en effet ce n'est plus le cas aujourd'hui sauf dans quelques dinosaures.
La finance pilote pour maximiser le profit


---------------
Croyez-moi sur parole. Tous les penseurs que je nourris ont travaillé pour vous. Vous n'êtes pas en état de repenser toutes leurs difficultés, mais vous pouvez croire les résultats de ces hommes désintéressés et purs.
n°57133039
mantel
Posté le 23-07-2019 à 09:21:49  profilanswer
 

mith sipanatu a écrit :


C'était vrai dans le temps mais en effet ce n'est plus le cas aujourd'hui sauf dans quelques dinosaures.
La finance pilote pour maximiser le profit


 
 
et c'est à la source de bien des problèmes... mais bon edf a été privatisé depuis quelques année maintenant, faut pas trop s'en étonné...

n°57133452
Merome
Chef des blorks
Posté le 23-07-2019 à 10:00:17  profilanswer
 

Canicule. EDF va arrêter deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech
 

Citation :


EDF va arrêter cette semaine les deux réacteurs nucléaires de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne) en raison de la canicule, a annoncé l’électricien lundi 22 juillet.


 
Va falloir installer des panneaux solaires pour gérer l'intermittence du nucléaire  :o  
 


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°57133474
mantel
Posté le 23-07-2019 à 10:02:37  profilanswer
 

En sachant que quand il fait chaud le solaire ça aime que très moyennement
 
me semble que c'est -7%/°C au dessus de 27°C...

n°57133865
HumanRAGE
Rage d'être un Humain...LIBRE!
Posté le 23-07-2019 à 10:30:40  profilanswer
 

faut mettre du solaire thermique :o


---------------
"Le journalisme consiste à publier ce que d’autres ne voudraient pas voir publié : tout le reste n’est que relations publiques." George Orwell
n°57134024
broddok27
Posté le 23-07-2019 à 10:43:41  profilanswer
 

Krazouk a écrit :


 
C'est pas artificiel le prix du kWh moins compétitif que d'autres productions ?


Le nucléaire est aussi subventionné par l'Etat. En quoi serait-elle moins "artificiel" que les EnR.
 

Citation :

J'ai pas le souvenir de mensonge étatique sur le nucléaire en France.


Non mais faut pas pousser mémé dans les orties.
La France est le seul pays d'Europe à ne prendre aucune mesure sanitaire pendant l'accident de Tchernobyl, quand bien même çà serait par principe de précaution.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cons% [...] population

Citation :

Le réexamen des données collectées montre que les premières communications, faites dans l’urgence, avaient sous-évalué les retombées, parfois d'un facteur dix : « Cette relation pluie-dépôt a permis d’aboutir à une carte des dépôts théoriques de césium 137 et d'iode 131 en 1986. Cette carte fait apparaître des dépôts supérieurs, voire très supérieurs aux estimations faites à l’époque, notamment sur toutes les zones de l’Est de la France ayant reçu des précipitations supérieures à 20 mm. Si l’on excepte le premier bilan établi le 7 mai par le SCPRI, mentionnant des dépôts extrêmement faibles et inférieurs à 1 000 Bq/m2, la première carte publiée par cet organisme dans son bulletin mensuel de juin 1986 (sorti quelques semaines plus tard) faisait état de dépôts moyens régionaux de césium 137 allant de 1 000 à 5 400 Bq/m2 dans l’Est de la France (SCPRI, 1986) alors qu’ils ont pu atteindre jusqu’à 40 000 Bq/m2. »


 
Sans compter les cartes montrés à la TV à l'époque qui présentaient des activités radioactives moyennées à l'échelle d'un département. Sachant que la radioactivité est trés localisée (quelque mètres d'eau au dessus de combustibles usées d'une piscine, tu reçoit une dose équivalente à un environnement naturel), c'est idiot et malhonnête. Et je crois pas que c'est lié à une plus grande méconnaissance de la radioprotection de l'époque.
 
Quant aux essais nucléaires dans le Pacifique, aprés le premier essai atmosphérique, les mesures de radioprotections ont été considérablement insuffisantes. Et on peut pas dire que c'était pas en connaissance de cause vu que les spécialistes du CEA, ceux qui ont une formation en radiations donc, ont cessés de manger la nourriture locale, mais aucune recommandation n'a été donné pour le reste du personnel militaire ou civil. Les dosimètres n'étaient pas délivrés systématiquement au personnel militaire.
 
Je suis désolé, l'Etat a bien menti et n'a pas pris les mesures qui s'imposaient, de peur que les gens se retournent contre les essais.

Message cité 2 fois
Message édité par broddok27 le 23-07-2019 à 10:46:42
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  201  202  203  204  205  206

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Action judiciaire contre meetic: pour ou contre ?attentat contre les Coptes en Egypte.
Ségolène, mode passagère ou véritable égérie de la GaucheNucléaire Powwaa!
La droite est elle morte en France?Faudra-t-il un nouveau parti à gauche, dans une offre refondue? (MAJ)
Comment lutter contre les abus de la RATP?C.P.E Pour ou Contre !!
CV anonyme : Pour ou contre ?Un patron c'est forcément de droite ?
Plus de sujets relatifs à : Le nucléaire... Pour ou contre?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR