Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1773 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1840  1841  1842  ..  2522  2523  2524  2525  2526  2527
Auteur Sujet :

Les attentats du 11 septembre - WTC, Pentagone... - Lire le 1er post

n°25348181
EDDERON
Posté le 27-01-2011 à 21:37:35  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
 
PS : merci de répondre également à ces deux questions ci-dessous (4è relance) :


Pour les témoignages, je pensais à ce célèbre enregistrement des pompiers sur leur radio que je ne retrouve pas. désolé.
Pour la seconde je pensais à ce témoignage d'un des rares rescapé des étages supérieurs.
 
Pour en revenir sur le fond, j'ai développé et sourcé ma réponse, pour affirmer que le NIST ne détient pas de preuves formelles des hautes températures des colonnes.
Dans ce contexte le rapport sur les cause probables devient faible.

mood
Publicité
Posté le 27-01-2011 à 21:37:35  profilanswer
 

n°25348251
Pole4
Posté le 27-01-2011 à 21:44:38  profilanswer
 

Andromede95 a écrit :


A propos de la sulfidation des poutres en acier, voir http://www.911myths.com/Sulfur.pdf


Oh, j'ai bien peur qu'à propos de la sulfidation des poutres en acier, tu doives voir ça :
http://www.youtube.com/watch?v=VvQDFV1HINw
Et j'ai bien peur que l'auteur de ton document ait dit ensuite :
http://the911forum.freeforums.org/ [...] -t391.html

Citation :


However, I did have a look at the video. I must say that I'm very impressed with Mr. Cole's experiment - nice job! It certainly looks convincing with regard to how the experiment was carried out and I'm very happy to see someone test something I suggested a few years ago.
 
I am prepared to admit that my initial proposal as to how steel was sulfided during the 911 events needs to be modified. Certainly it looks like diesel fuel, gypsum, concrete and aluminum alone are not going to do it .....
 
However, the one thing I would suggest that still makes "natural" sulfidation of steel a real possibility is the inclusion of chlorine in the experiment. Chlorine species would have been present in the WTC fires from the thermal degradation of the very common plastic PVC which is used in many office building items such as flooring tiles, electrical insulation, TV and computer housings, window blinds, plumbing fixtures, etc, etc.


Et passe donc à l'attaque au chlore : quand il n'y a plus de théories possibles, il y en a encore.
 :pt1cable:


---------------
http://tinyurl.com/33wx3dc « Presque toujours, nos contradicteurs  ne répondent  pas aux objections  que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent. » François Mauriac
n°25348277
Andromede9​5
Posté le 27-01-2011 à 21:46:49  profilanswer
 

EBITDA a écrit :

Allons, allons, Hadock. Edderon vous demandait l’énergie nécessaire pour propulser une masse de 4000 kg à 90km/h. Mais c’est évidemment un événement local. L’énergie potentielle totale de la tour que vous nous présentez ne peut en aucun cas être mise en jeu dans ce cas.


Lapalisse n'aurait pas mieux dit. Et il me semble qu'Hadock31 n'a jamais écrit ni pensé le contraire.
 

EBITDA a écrit :

Franchement, est-ce que vous vous relisez parfois.
 
Edderon a écrit :
 
«  La force horizontale nécessaire pour propulser une masse est donnée  par la formule  
 ½ de mV^2., pour m= ~4000 Kg  et une Vitesse d'éjection mesurée =  ~ 90 Km/h soit 25m/s  
Sachant que 1Joule=1Newton mètre =1Kgf*m2*s-2  
Nous obtenons une énergie nécessaire de:  
1/2mV^2= 1/2* 4000*625  
=1 250 T.m2.s-2  »  
 
Hadock a répondu :
 
« Tu a pensé a l'énergie potentielle ?  
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8 [...] %A9canique  
 
hauteur moyenne à la louche : 200m  
masse estimée de chaque tour : 450 000 000 kg  
g := 9.8  
ce qui fait 882 000 000 000 joules (par tour, pour les deux, doubler ce résultat)  
 
Tu en demandais combien déjà ?  
1 250 T.m2.s-2  soit 1 250 000 joules ?  
 
Je crois qu'il y avait suffisamment d'énergie, il yen aurait même de reste.  »  
 
J’en conclu, comme tout un chacun, que vous n’avez rien prouvé du tout, pour autant que cette démarche scientifique veuille dire quelque-chose pour vous.


Hadock31 en est arrivé à la conclusion que l'énergie potentielle du bâtiment est de l'ordre de 700 000 fois celle de l'énergie cinétique d'une masse de 4000 kg projetée à 90 km/h. En d'autres termes, une part infime de cette énergie potentielle suffit amplement pour éjecter cette masse à cette vitesse, sans la contribution d'explosifs.  
 
Bon d'accord, si on prend en compte le cas où cette masse a été éjectée depuis la zone d'amorce des effondrements, il ne reste plus que les étages supérieurs à prendre en compte, ce qui représente une énergie potentielle nettement inférieure. Dans quelle proportion reste-t-elle par rapport à l'énergie cinétique de cette masse ? Je suppose que vous en avez fait le calcul, merci de le partager ici.
 

EBITDA a écrit :

Je suis désolé de vous dire que mon jugement sur votre personnage n’a pas beaucoup changé. Votre jugement, votre réflexion, de même que votre syntaxe et votre orthographe ne reflètent en rien quelqu’un qui aurait terminé un cursus.  
Evidemment, je peux me tromper ou alors il y a longtemps que vous n’avez pas exercé valablement votre esprit d’analyse, ou alors vous buvez trop… n’importe quelle hypothèse est envisageable.  
En tous cas vous n’êtes pas convainquant quant à votre qualité d’universitaire


Mais Hadock31 a employé le mot énergie, lui. J'en déduis que son niveau en physique est supérieur à celui d'EDDERON. ;)

Message cité 2 fois
Message édité par Andromede95 le 27-01-2011 à 22:28:13

---------------
Perles du 911 http://perlesdu911.blog4ever.com - http://www.youtube.com/user/Andromede95 - http://tinyurl.com/kuopq47
n°25348297
Pole4
Posté le 27-01-2011 à 21:48:33  profilanswer
 

Hadock31 a écrit :


_ La soudaineté de la mise en mouvement
 :ouch:  Tu connais un effondrement dans laquelle le bâtiment fond ???


http://www.youtube.com/watch?v=A4aKQXJtBdE#t=40
http://www.youtube.com/watch?v=c5iFW89tw2k

Hadock31 a écrit :


_ L'accélération constante sans ralentissement lié à un choc.
[:joce] C'est reparti pour la chute libre aussi stupide que cette théorie soit.


Cf signature, tu confonds "accélération constante" et "accélération constante égale à g".


---------------
http://tinyurl.com/33wx3dc « Presque toujours, nos contradicteurs  ne répondent  pas aux objections  que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent. » François Mauriac
n°25348352
EDDERON
Posté le 27-01-2011 à 21:52:56  profilanswer
 

Hadock31 a écrit :


Il parlait de l'ensemble des projections
c'est donc bien un événement global.
Et je vous prierais de garder vos réflexions pour vous


 
Vous aimez bien raisonner et argumenter à partir de ce calcul d'énergie potentiel.  
Selon votre raisonnement, comment le petit morceau de 12 étages et sa petite énergie potentielle, parviendrait à venir à bout de cette immense énergie dont dispose le gros morceau ?
Ce n'est pas comme cela qu'il faut raisonner le problème vous en conviendrez.

n°25348446
daouar
Posté le 27-01-2011 à 22:00:38  profilanswer
 

Pole4 a écrit :


Et toi ?

Citation :


The severe corrosion and subsequent erosion of Samples 1 and 2 are a very unusual event. No clear
explanation
for the source of the sulfur has been identified. The rate of corrosion is also unknown. It is
possible that this is the result of long-term heating in the ground following the collapse of the buildings. It
is also possible that the phenomenon started prior to collapse and accelerated the weakening of the steel
structure
. A detailed study into the mechanisms of this phenomenon is needed to determine what risk, if
any, is presented to existing steel structures exposed to severe and long-burning fires.


Corrosion sévère très rare sans explication -> ça sent les problèmes.
Analysé poussée demandée mais jamais effectuée, si ce n'est par des "conspirationnistes" -> ça empire.
Possibilité que la corrosion ait eu lieu avant les effondrements et ait même provoquée les effondrements -> aïe
Acier retrouvé dans le même état après attaque à la thermate + fontaine de métal fondu très chaud + composition chimique compatible avec la thermate + températures compatibles avec la thermate et incompatibles avec les incendies -> La VO n'a rien de crédible


 
Non mais cette distorsion de réalité sur la fin  :pt1cable:  
 
Ce que je comprends de ce passage, c'est qu'ils ont trouvé de l'acier corrodé, on ne sais pas quand ça s'est fait. "started prior to collapse" ça veux pas dire dans les 5 secondes avant l’effondrement, quand les explosifs résistant au feu ont détonné explosé sans bruit. Ça veux plutôt dire depuis que la fonderie a fabriqué l'acier, des dizaine d'années plus tôt.


Message édité par daouar le 27-01-2011 à 22:01:35
n°25348567
lak
disciplus simplex
Posté le 27-01-2011 à 22:08:48  profilanswer
 

EDDERON a écrit :


 
Vous aimez bien raisonner et argumenter à partir de ce calcul d'énergie potentiel.  
Selon votre raisonnement, comment le petit morceau de 12 étages et sa petite énergie potentielle, parviendrait à venir à bout de cette immense énergie dont dispose le gros morceau ?
Ce n'est pas comme cela qu'il faut raisonner le problème vous en conviendrez.


Les 12 étages doivent venir à bout de quelle "immense énergie dont dispose le gros morceau" ??? :??: de quoi tu parles ??

Message cité 2 fois
Message édité par lak le 27-01-2011 à 22:09:40

---------------
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures.
n°25348631
EBITDA
Posté le 27-01-2011 à 22:14:11  profilanswer
 

Andromede95 a écrit :


Il s'agirait de te mettre d'accord avec tes camarades conspirationnistes, qui clament haut et fort que la température provoquée par un incendie de kérosène ne peut pas dépasser les 1000°C, sous-entendu que l'incendie de kérosène peut faire monter la température jusque 1000°C. En plus, un immeuble de bureaux ne manque pas d'autres matières combustibles, pour que l'incendie continue même lorsque le kérosène est épuisé.


 
 
 
Je sais bien que votre post est est destiné à Edderon, mais laissez moi vous dire qu'il est peu compréhensible pour un éventuel lecteur qui passerait là par hasard.
 
 
Qu'entendez-vous par ceci ? :
 
" Il s'agirait de te mettre d'accord avec tes camarades conspirationnistes, qui clament haut et fort que la température provoquée par un incendie de kérosène ne peut pas dépasser les 1000°C, sous-entendu que l'incendie de kérosène peut faire monter la température jusque 1000°C."
 
Avouez que ce n'est pas très clair.
 
 
 
Quoiqu'il en soit, la FEMA a relevé des signes évidents d'élévations de température au coeur de pièces d'acier du WTC7, de l'ordre de 1000°c.    
Or un feu d'hydrocarbure peine déjà à engendrer une telle chaleur en flamme diffuse.  
   
De plus ces pièces montrent clairement des zones de sulfuration en profondeur. D'où peut provenir ce soufre si ce n'est d'un produit accélérant ?  
   
Bazant, suivit de Quirant, évoquent vaguement le gypse, avec une mention spéciale pour votre Moorea qui se fend de deux petites équations d'oxydo-réduction :    
   
   
CaSO4 + CO --> CaO + CO2 + SO2 en présence de monoxyde de carbone et à partir de 1000 °.  
   
3CaSO4 + 2Al --> 3CaO + Al2O3 + 3SO2  
   
   
Or ces deux réactions nécessitent déjà aux départs des températures de 1000°c au coeur du gypse, impossibles à atteindre avec un feu d'hydrocarbures et de matériaux de bureau, tous les tests grandeur nature le prouvent.  
   
Il est vrai que l'on peut atteindre ponctuellement et pour un temps très court de telles températures dans un feu domestique très bien oxygéné. Encore faut-il que les pièces de gypse soient chauffées suffisamment longtemps pour libérer leur soufre... et sous forme de dioxyde, s'il-vous-plaît, c'est un gaz, il s'évacue facilement. Encore faut-il après qu'il pénêtre loin dans l'acier, ce soufre, car il ne s'agit pas de sulfaration de surface. Or ceci ne peut se produire que sous d'énormes pressions... pressions qui peuvent être engendrées par une explosion ou éventuellement une fulmination.  
   
Vous voyez que vous pouvez prendre ce problème des analyse de la FEMA par n'importe quel bout, il vous ramène toujours au thermate ou du moins un produit accélérant.

Message cité 1 fois
Message édité par EBITDA le 28-01-2011 à 00:16:46
n°25348703
EBITDA
Posté le 27-01-2011 à 22:19:53  profilanswer
 

Hadock31 a écrit :


 
Il parlait de l'ensemble des projections
 
c'est donc bien un événement global.
 
Et je vous prierais de garder vos réflexions pour vous


 
 
Pas du tout, Hadock. Il parlait bien d'une pièce de 4000 kg, seulement.
Un post dispensable de plus à votre passif. Merci.  
 

n°25348784
EBITDA
Posté le 27-01-2011 à 22:26:53  profilanswer
 

Andromede95 a écrit :


Lapalisse n'aurait pas mieux dit. Et il me semble qu'Hadock31 n'a jamais écrit ni pensé le contraire.
 


 

Andromede95 a écrit :


Hadock31 en est arrivé à la conclusion que l'énergie potentielle du bâtiment est de l'ordre de 700 000 fois celle de l'énergie cinétique d'une masse de 4000 kg projetée à 90 km/h. En d'autres termes, il n'est pas du tout invraisemblable qu'une telle masse ait pu être projetée à cette vitesse sans la contribution d'explosifs, par une part infime de cette énergie potentielle du bâtiment.
 


 

Andromede95 a écrit :


Mais Hadock31 a employé le mot énergie, lui. J'en déduis que son niveau en physique est supérieur à celui d'EDDERON. ;)


 
 
Tss, tss, Andromède. Hadock vient de vous répondre lui-même un peu plus haut.
Ne soyez pas de mauvaise foi ainsi, voyons et ne cherchez pas constamment à essayer de pinailler sur un terme précis, finalement vous déservez votre propos.
Il est vrai que vous n'aviez probablement pas encore lu sa réponse, bref.

mood
Publicité
Posté le 27-01-2011 à 22:26:53  profilanswer
 

n°25348815
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 27-01-2011 à 22:30:00  profilanswer
 

EDDERON a écrit :

Vous aimez bien raisonner et argumenter à partir de ce calcul d'énergie potentiel.  
Selon votre raisonnement, comment le petit morceau de 12 étages et sa petite énergie potentielle, parviendrait à venir à bout de cette immense énergie dont dispose le gros morceau ?
Ce n'est pas comme cela qu'il faut raisonner le problème vous en conviendrez.


 
Haaaaaaaa haaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Whaaaa haaaahaaahaaaahaaahahhaahaaaaa
Hohohohohoh
[:power600]
12 étages du world trade center situés a 400 mètres de hauteur
une petite énergie potentielle
 

Message cité 1 fois
Message édité par Hadock31 le 27-01-2011 à 22:31:21
n°25348823
Andromede9​5
Posté le 27-01-2011 à 22:31:05  profilanswer
 

EBITDA a écrit :

Qu'entendez-vous par ceci ? :
 
" Il s'agirait de te mettre d'accord avec tes camarades conspirationnistes, qui clament haut et fort que la température provoquée par un incendie de kérosène ne peut pas dépasser les 1000°C, sous-entendu que l'incendie de kérosène peut faire monter la température jusque 1000°C."
 
Avouez que ce n'est pas très clair.


Je ne l'avoue pas. C'est à toi d'avouer ce que tu ne comprends pas.


---------------
Perles du 911 http://perlesdu911.blog4ever.com - http://www.youtube.com/user/Andromede95 - http://tinyurl.com/kuopq47
n°25348841
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 27-01-2011 à 22:32:34  profilanswer
 

Andromede95 a écrit :

Hadock31 en est arrivé à la conclusion que l'énergie potentielle du bâtiment est de l'ordre de 700 000 fois celle de l'énergie cinétique d'une masse de 4000 kg projetée à 90 km/h. En d'autres termes, une part infime de cette énergie potentielle suffit amplement pour éjecter cette masse à cette vitesse, sans la contribution d'explosifs.


 
Toutafait  :jap:

n°25348878
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 27-01-2011 à 22:35:15  profilanswer
 

EBITDA a écrit :

Pas du tout, Hadock. Il parlait bien d'une pièce de 4000 kg, seulement.
Un post dispensable de plus à votre passif. Merci.


 
Merci de votre part de clarifier sa position.
 
 
Je vous prierez donc de me sourcer la partie ou on voit un bloc de quatre tonnes éjecté avec une vitesse latérale de 90km/h
 
J'attends
[:littlebill]

n°25348947
EDDERON
Posté le 27-01-2011 à 22:42:40  profilanswer
 

lak a écrit :


Les 12 étages doivent venir à bout de quelle "immense énergie dont dispose le gros morceau" ??? :??: de quoi tu parles ??


 

Hadock31 a écrit :


 
Haaaaaaaa haaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Whaaaa haaaahaaahaaaahaaahahhaahaaaaa
Hohohohohoh
[:power600]
12 étages du world trade center situés a 400 mètres de hauteur
une petite énergie potentielle


 
Vous semblez penser qu'elle serait supérieur à celle contenue dans la partie intègre des 92 étages restant ?

n°25348963
EDDERON
Posté le 27-01-2011 à 22:44:24  profilanswer
 

lak a écrit :


Les 12 étages doivent venir à bout de quelle "immense énergie dont dispose le gros morceau" ??? :??: de quoi tu parles ??


 
Nous parlions de l'énergie potentielle de la tour à partir d'un raisonnement de Haddock.
Je lui en proposais un autre comparable au sien mais pas exploitable pour projeter des blocs de structure.
 
Pour projeter des blocs de structure il faut raisonner à partir de l'élasticité de la structure qui emmagasinerait de l'énergie en se déformant comme un arc pour la restituer ensuite. Nous en avions parlé ici.  
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t25263114
 
Mais personne n'avait répondu pour justifier la théorie de la propulsion à partir de l'élasticité des colonnes.


Message édité par EDDERON le 27-01-2011 à 22:46:49
n°25348978
lak
disciplus simplex
Posté le 27-01-2011 à 22:45:52  profilanswer
 

EDDERON a écrit :


 
Vous semblez penser qu'elle serait supérieur à celle contenue dans la partie intègre des 92 étages restant ?


Quel rapport ?
 
 [:mlc2]  [:mlc2]  
Oh mon dieu... T'es en train de confondre force et énergie... de confondre énergie potentielle de pesanteur et résistance de la structure...
 [:rofl]  [:rofl]  
 
Et après tu voudrais nous dire que t'es capable de faire la leçon au NIST et à Bazant en matière de science ?
 [:rofl]  [:rofl]


---------------
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures.
n°25348981
Andromede9​5
Posté le 27-01-2011 à 22:46:01  profilanswer
 

EBITDA a écrit :

Tss, tss, Andromède. Hadock vient de vous répondre lui-même un peu plus haut.
Ne soyez pas de mauvaise foi ainsi, voyons et ne cherchez pas constamment à essayer de pinailler sur un terme précis, finalement vous déservez votre propos.

 
???? Si le fait de relever l'incapacité d'EDDERON à faire la différence entre « force » et « énergie » relève d'un « pinaillage de termes précis » [sic], alors ton propos relève soit de la mauvaise foi, soit d'un niveau en physique semblable à celui d'EDDERON... Gageons que si un débunker avait commis cette même bourde, les conspis s'en seraient donnés à coeur joie...
 

EBITDA a écrit :

Il est vrai que vous n'aviez probablement pas encore lu sa réponse, bref.


Exactement. Mais il avait aussi écrit "Je crois qu'il y avait suffisamment d'énergie, il yen aurait même de reste."


---------------
Perles du 911 http://perlesdu911.blog4ever.com - http://www.youtube.com/user/Andromede95 - http://tinyurl.com/kuopq47
n°25348997
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 27-01-2011 à 22:47:36  profilanswer
 

EDDERON a écrit :

Vous semblez penser qu'elle serait supérieur à celle contenue dans la partie intègre des 92 étages restant ?


 
Tu semble pas avoir les concept de phisique de Base alors je vais t'aider un peu.
 
Pense a une voiture tirée par un cable lui même tendu par un poids.
 
Le poids c'est l'énergie potentielle de l'immeuble qui tombe.
La voiture c'est ton bloc éjecté qui accélère
 
Maintenant remplace ton poids par 12 étages tombants sur 200 mètres (si les débris sont partis de la moitié de la tour
Remplace ta voiture par un bloc de débris
Suppose que ton bloc de débris flotte sur l'air (car il n'a aucune friction au sol)
Imagine la vitesse qu'il va atteindre
 
Satisafait ?

n°25349034
lak
disciplus simplex
Posté le 27-01-2011 à 22:51:40  profilanswer
 

Hadock31 a écrit :


 
Tu semble pas avoir les concept de phisique de Base alors je vais t'aider un peu.
 
Pense a une voiture tirée par un cable lui même tendu par un poids.
 
Le poids c'est l'énergie potentielle de l'immeuble qui tombe.
La voiture c'est ton bloc éjecté qui accélère
 
Maintenant remplace ton poids par 12 étages tombants sur 200 mètres (si les débris sont partis de la moitié de la tour
Remplace ta voiture par un bloc de débris
Suppose que ton bloc de débris flotte sur l'air (car il n'a aucune friction au sol)
Imagine la vitesse qu'il va atteindre
 
Satisafait ?


Mais c'est même pas ça le problème... Il met en regard l'énergie potentielle du bloc qui tombe face à l'énergie potentielle du bloc qui reste, ce qui n'est pertinent à aucun moment, au lieu d'opposer l'énergie potentielle du bloc qui tombe face à la résistance du bloc qui reste. [:rofl]


---------------
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures.
n°25349075
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 27-01-2011 à 22:55:40  profilanswer
 

lak a écrit :


Mais c'est même pas ça le problème... Il met en regard l'énergie potentielle du bloc qui tombe face à l'énergie potentielle du bloc qui reste, ce qui n'est pertinent à aucun moment, au lieu d'opposer l'énergie potentielle du bloc qui tombe face à la résistance du bloc qui reste. [:rofl]


 
 
Nan, là je crois qu'il parle plus d'interruption de la chute, mais d'éjection des débris.
 
Il se demande [hi] d'où vient [houhou] l'énergie monstrueuse [hihihi] qui a pu propulser des débris au loin [whahahahahaha]
Et il suggère [hihihihihi] qu'il ya a forcement eu apport extérieur [:power600]

n°25349097
lak
disciplus simplex
Posté le 27-01-2011 à 22:58:59  profilanswer
 

Hadock31 a écrit :


 
 
Nan, là je crois qu'il parle plus d'interruption de la chute, mais d'éjection des débris.
 
Il se demande [hi] d'où vient [houhou] l'énergie monstrueuse [hihihi] qui a pu propulser des débris au loin [whahahahahaha]
Et il suggère [hihihihihi] qu'il ya a forcement eu apport extérieur [:power600]


Mais non, relis... Il compare l'énergie potentielle des 2 blocs, ce qui n'a absolument aucun sens... Aucun...


---------------
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures.
n°25349107
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 27-01-2011 à 23:00:16  profilanswer
 

lak a écrit :


Mais non, relis... Il compare l'énergie potentielle des 2 blocs, ce qui n'a absolument aucun sens... Aucun...


 
Ouh p.... j'avais loupé cette dernière perle  
 
 
C'est énorme !!!!
 
Je suis réellement en train de me poiler derrière mon ordi là.


Message édité par Hadock31 le 27-01-2011 à 23:00:48
n°25349128
Andromede9​5
Posté le 27-01-2011 à 23:01:49  profilanswer
 

EDDERON a écrit :

PS : merci de répondre également à ces deux questions ci-dessous (4è relance) :


Pour les témoignages, je pensais à ce célèbre enregistrement des pompiers sur leur radio que je ne retrouve pas. désolé.


Le témoignage est celui du capitaine Orio Palmer : http://www.youtube.com/watch?v=SVNSS2kz2r0. Il relate avoir trouvé deux poches de feu isolées, et que deux boyaux d'incendie suffisent pour en venir à bout. C'est ce qui a fait dire aux pseudo-chercheurs de vérité que sont les « truthers » que l'incendie était « mineur ».  
 
Sauf que Orio Palmer se trouvait au 78e étage, qui n'a été atteint que par l'extrémité de l'aile gauche du vol 175. L'incendie majeur se trouvait dans les étages supérieurs au 78e. De l'endroit où il se trouvait, Orio Palmer ne pouvait pas avoir une vision globale de la situation.
 
Bref, à l'instar de nombreux conspirationnistes qui font du copié/collé de nombreuses perles des « truthers », tu t'es fait avoir en n'ayant pas vérifié toi-même à la source.
 

Citation :

Pour la seconde je pensais à ce témoignage d'un des rares rescapé des étages supérieurs.


Tu as surtout pensé à « des photos », que tu ne sembles pas en mesure de citer.
 

EDDERON a écrit :

Pour en revenir sur le fond, j'ai développé et sourcé ma réponse, pour affirmer que le NIST ne détient pas de preuves formelles des hautes températures des colonnes.
Dans ce contexte le rapport sur les cause probables devient faible.


Si je t'ai relancé avec insistance sur les deux questions ci-dessus, c'est pour constater finalement que tu n'as pas été en mesure de sourcer tes affirmations...

Message cité 1 fois
Message édité par Andromede95 le 27-01-2011 à 23:07:02

---------------
Perles du 911 http://perlesdu911.blog4ever.com - http://www.youtube.com/user/Andromede95 - http://tinyurl.com/kuopq47
n°25349169
EBITDA
Posté le 27-01-2011 à 23:06:41  profilanswer
 

Andromede95 a écrit :

 
???? Si le fait de relever l'incapacité d'EDDERON à faire la différence entre « force » et « énergie » relève d'un « pinaillage de termes précis » [sic], alors ton propos relève soit de la mauvaise foi, soit d'un niveau en physique semblable à celui d'EDDERON... Gageons que si un débunker avait commis cette même bourde, les conspis s'en seraient donnés à coeur joie...
 


 

Andromede95 a écrit :


Exactement. Mais il avait aussi écrit "Je crois qu'il y avait suffisamment d'énergie, il yen aurait même de reste."


 
 
Non, Andomede, il n'y en "aurait même pas de reste", comme l'avait écrit Hadock:
 
700000 fois l'énergie nécessaire à éjecter 4000 kg à 90 km/h, ce n'est même pas suffisant pour expliquer tous les éjectats. Mais vous oubliez surtout l'énergie necessaire à alimenter la chute en pancake, chère à votre VO. Vous n'en êtes nulle-part avec votre "700000 fois l'énergie nécessaire à éjecter 4000 kg à 90 km/h".

n°25349196
EDDERON
Posté le 27-01-2011 à 23:09:03  profilanswer
 

Andromede95 a écrit :

 
???? Si le fait de relever l'incapacité d'EDDERON à faire la différence entre « force » et « énergie » relève d'un « pinaillage de termes précis » [sic], alors ton propos relève soit de la mauvaise foi, soit d'un niveau en physique semblable à celui d'EDDERON... Gageons que si un débunker avait commis cette même bourde, les conspis s'en seraient donnés à coeur joie...
 


 
Vous n'avez pas du lire ma réponse.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Force_%28physique%29
Force, travail et énergie
 
L'énergie fournie par l'action d'une force sur une distance donnée est appelée travail.
En physique, force et énergie sont deux manières différentes de modéliser les phénomènes. Selon les cas, on préfère l'une ou l'autre expression. Par exemple, on pourra traiter la chute d'un objet avec les forces en se servant des lois de Newton, particulièrement la seconde (l'accélération est proportionnelle à la force et inversement
proportionnelle à la masse), ou avec les énergies (la diminution de l'énergie potentielle de gravité est égale à l'augmentation de l'énergie cinétique).
 
Je vous la complète car vous ne semblez pas avoir lu ou compris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Joule
Définition
 
On définit cette unité comme étant le travail d'une force d'un newton dont le point d'application se déplace d' un mètre dans la direction de la force :
1 J = 1 N \ m = 1 kg \m^2 \s^{-2}
 
L'expression du joule en unité de base du système international est donc le kilogramme mètre carré par seconde au carré[1]. Il est facile de retrouver ce résultat à partir de la formule E=mc2, E étant en joules, m en kg, et c en m.s-1.
Bien que le joule soit homogène au newton-mètre, cette dernière appellation est réservée au moment d'une force afin que l'unité rende compte de la façon dont cette grandeur est définie

n°25349242
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 27-01-2011 à 23:14:33  profilanswer
 

EBITDA a écrit :

Non, Andomede, il n'y en "aurait même pas de reste", comme l'avait écrit Hadock:
 
700000 fois l'énergie nécessaire à éjecter 4000 kg à 90 km/h, ce n'est même pas suffisant pour expliquer tous les éjectats. Mais vous oubliez surtout l'énergie necessaire à alimenter la chute en pancake, chère à votre VO. Vous n'en êtes nulle-part avec votre "700000 fois l'énergie nécessaire à éjecter 4000 kg à 90 km/h".


 
Et le festival continu  :lol:  !

n°25349253
Andromede9​5
Posté le 27-01-2011 à 23:15:44  profilanswer
 

EBITDA a écrit :

Non, Andomede, il n'y en "aurait même pas de reste", comme l'avait écrit Hadock:
 
700000 fois l'énergie nécessaire à éjecter 4000 kg à 90 km/h, ce n'est même pas suffisant pour expliquer tous les éjectats.


 
Ce qui reste à démontrer.
 

Citation :

Mais vous oubliez surtout l'énergie necessaire à alimenter la chute en pancake, chère à votre VO.


 
Je n'ai pas oublié. J'ai simplement répondu à un problème de calcul. Je n'ai pas prétendu faire le tour du sujet.
 

EBITDA a écrit :

Vous n'en êtes nulle-part avec votre "700000 fois l'énergie nécessaire à éjecter 4000 kg à 90 km/h".


Tu devrais te renseigner sur l'énergie de dynamitage nécessaire par rapport à l'énergie potentielle du bâtiment à démolir. Quand la démolition est bien faite, cette énergie de dynamitage est dérisoire. C'est essentiellement l'énergie potentielle du bâtiment qui provoque sa transformation en gravats.

Message cité 1 fois
Message édité par Andromede95 le 27-01-2011 à 23:37:16

---------------
Perles du 911 http://perlesdu911.blog4ever.com - http://www.youtube.com/user/Andromede95 - http://tinyurl.com/kuopq47
n°25349260
EDDERON
Posté le 27-01-2011 à 23:16:30  profilanswer
 


Andromede95 a écrit :


Si je t'ai relancé avec insistance sur les deux questions ci-dessus, c'est pour constater finalement que tu n'as pas été en mesure de sourcer tes affirmations...


 
Concernant les violents incendies qui auraient générés de  hautes températures de l'acier.
Je m'intéresse aux conséquences des incendies sur l'acier , vous semblez vous intéresser à la violence des incendies  
 
Les deux démarches sont un différentes.
Concernant les températures de l'acier, j'ai sourcé les informations provenant du NIST et les preuves de ces hautes températures n'existent pas .

n°25349288
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 27-01-2011 à 23:19:33  profilanswer
 

Surtout que une fois que lorsque la résistance d'un plancher est dépassée par la force du bloc lui tombant dessus, l'énergie n'est pas perdue.  
Une partie est justement transmise au reste de la structure, et peut justement contribuer a l'expulsion de débris.

n°25349305
sidorku
Ultime Boeing 747
Posté le 27-01-2011 à 23:22:25  profilanswer
 

EDDERON a écrit :


 
Concernant les violents incendies qui auraient générés de  hautes températures de l'acier.
Je m'intéresse aux conséquences des incendies sur l'acier , vous semblez vous intéresser à la violence des incendies  
 
Les deux démarches sont un différentes.
Concernant les températures de l'acier, j'ai sourcé les informations provenant du NIST et les preuves de ces hautes températures n'existent pas .


 :sleep:  
Tout ce que t'as sourcé c'est que le NIST n'a pas de preuve formelle que les échantillons d'acier à sa disposition ont été soumis à des températures de l'ordre de 600-800°C (et j'avoue te croire sur parole je n'ai pas vérifié tes dires), en aucun cas ca ne signifie que ces températures n'ont pas été atteintes, ce serait même très étonnant puisque ce sont des températures qu'un incendie domestique "classique" atteint en quelques minutes.

Message cité 1 fois
Message édité par sidorku le 27-01-2011 à 23:22:44

---------------
Espace et exploration spatiale --- Power metal
n°25349334
Andromede9​5
Posté le 27-01-2011 à 23:25:40  profilanswer
 

EDDERON a écrit :


 
Vous n'avez pas du lire ma réponse.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Force_%28physique%29
Force, travail et énergie
 
L'énergie fournie par l'action d'une force sur une distance donnée est appelée travail.
En physique, force et énergie sont deux manières différentes de modéliser les phénomènes. Selon les cas, on préfère l'une ou l'autre expression. Par exemple, on pourra traiter la chute d'un objet avec les forces en se servant des lois de Newton, particulièrement la seconde (l'accélération est proportionnelle à la force et inversement
proportionnelle à la masse), ou avec les énergies (la diminution de l'énergie potentielle de gravité est égale à l'augmentation de l'énergie cinétique).
 
Je vous la complète car vous ne semblez pas avoir lu ou compris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Joule
Définition
 
On définit cette unité comme étant le travail d'une force d'un newton dont le point d'application se déplace d' un mètre dans la direction de la force :
1 J = 1 N \ m = 1 kg \m^2 \s^{-2}
 
L'expression du joule en unité de base du système international est donc le kilogramme mètre carré par seconde au carré[1]. Il est facile de retrouver ce résultat à partir de la formule E=mc2, E étant en joules, m en kg, et c en m.s-1.
Bien que le joule soit homogène au newton-mètre, cette dernière appellation est réservée au moment d'une force afin que l'unité rende compte de la façon dont cette grandeur est définie


EDDERON, plus tu essayes de te justifier avec des copiés/collés d'articles de Wikipédia dont tu sembles ne comprendre le contenu qu'à moitié, plus tu t'enfonces ! A part l'homogénéité de l'unité, le moment d'une force n'a rien à voir physiquement avec l'énergie cinétique. J'en viens donc à m'interroger également sur ta notion de « moment d'une force », et plus généralement sur ta façon d'appréhender la physique.

Message cité 2 fois
Message édité par Andromede95 le 27-01-2011 à 23:41:04

---------------
Perles du 911 http://perlesdu911.blog4ever.com - http://www.youtube.com/user/Andromede95 - http://tinyurl.com/kuopq47
n°25349374
lak
disciplus simplex
Posté le 27-01-2011 à 23:28:47  profilanswer
 

Andromede95 a écrit :


EDDERON, plus tu essayes de te justifier avec des copiés/collés d'articles de Wikipédia dont tu ne sembles pas comprendre le contenu, plus tu t'enfonces ! A part l'homogénéité de l'unité, le moment d'une force n'a rien à voir physiquement avec l'énergie cinétique. J'en viens donc à m'interroger également sur ta notion de « moment d'une force », et plus généralement sur ta compréhension de la physique.


Le point que j'ai déjà relevé sur cette page dit tout ce qu'il y a à dire... Il n'a même pas le niveau d'un bon élève de lycée. [:rofl]

Message cité 1 fois
Message édité par lak le 27-01-2011 à 23:29:33

---------------
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures.
n°25349388
EDDERON
Posté le 27-01-2011 à 23:30:29  profilanswer
 

Hadock31 a écrit :


 
Tu semble pas avoir les concept de phisique de Base alors je vais t'aider un peu.
 
Pense a une voiture tirée par un cable lui même tendu par un poids.
 
Le poids c'est l'énergie potentielle de l'immeuble qui tombe.
La voiture c'est ton bloc éjecté qui accélère
 
Maintenant remplace ton poids par 12 étages tombants sur 200 mètres (si les débris sont partis de la moitié de la tour
Remplace ta voiture par un bloc de débris
Suppose que ton bloc de débris flotte sur l'air (car il n'a aucune friction au sol)
Imagine la vitesse qu'il va atteindre
 
Satisafait ?


 
Non pas vraiment car votre raisonnement ne fonctionne pas pour éjecter des débris. Dans votre raisonnement il manque un morceau essentiel :L'arc.
Il faut que le bloc déforme une ou des colonnes comme un arc mais sans la plier (limite élastique de l'arc colonne) pour que l'arc ensuite se détende et restitue l'énergie emmagasinée.
Je vous rappelle que le bloc a été retrouvé à 180 M, mais celui la était un petit bloc.
Je vous recopie la partie du post à laquelle vous n'aviez pas répondu car cette théorie de la projection des débris est intéressante.  
 
Si la théorie du bloc marteau produit du sectionnement éjection devant lui en chutant, comment peut il dans le même temps satisfaire à trois principes nécessaires pour confirmer ce que l'on observe?  
1/ laisser des colonnes intègres derrière son passage tel que nous l'observons c'est un fait incontestable qui contredit la théorie du bloc marteau .
2/ En sectionner d'autres au droit des boulons et des liaisons soudées pour les éjecter sans les tordes.( Selon la théorie de bastison)
3/ En faire fléchir certaines comme des arcs, pour qu'elles aient le temps de restituer leur élasticité sans se plastifier.
- 2 et 3 sont assez contradictoire Il faut être rigide avec des joints fragiles, pour que 2 se réalise.  
Pour le 3 il faut des colonnes souples et très solides pour pouvoir les utiliser comme des arcs.  
Il faudra que le chaos libère les colonnes pour qu'elles puissent fléchir sur une hauteur X, mais certainement plus d'un étage, tout en prenant le temps de les faire fléchir sans les tordre,  
Puis que le bloc en train de chuter laisse repartir ces morceaux pour les propulser.
Il faut aussi que cela puisse se passer entre deux joints puisqu'ils sont réputés mal soudés.  
 
Je serais curieux de voir une modélisation de ce phénomène.

n°25349398
Andromede9​5
Posté le 27-01-2011 à 23:32:13  profilanswer
 

lak a écrit :


Le point que j'ai déjà relevé sur cette page dit tout ce qu'il y a à dire... Il n'a même pas le niveau d'un bon élève de lycée. [:rofl]


Mais EDDERON est un beau parleur, et un personnage pédant. Bref il a toutes les qualités pour devenir un « imposteur » capable de subjuguer ses camarades conspirationnistes, ou un public composé de Roland Dumas, Mathieu Kassovitz, Sharon Stones, Marie Laforêt, Thierry Meyssan, voire Jean-Marie Bigard...


Message édité par Andromede95 le 27-01-2011 à 23:38:43

---------------
Perles du 911 http://perlesdu911.blog4ever.com - http://www.youtube.com/user/Andromede95 - http://tinyurl.com/kuopq47
n°25349399
EBITDA
Posté le 27-01-2011 à 23:32:40  profilanswer
 

Sinon, pour ce post:
 
 

Andromede95 a écrit :


Je ne l'avoue pas. C'est à toi d'avouer ce que tu ne comprends pas.


 
Vous aviez écrit:
 
" Il s'agirait de te mettre d'accord avec tes camarades conspirationnistes, qui clament haut et fort que la température provoquée par un incendie de kérosène ne peut pas dépasser les 1000°C, sous-entendu que l'incendie de kérosène peut faire monter la température jusque 1000°C. "
 
 
Vous n'auriez pas oublié éventuellement un ne ?
 
"...sous-entendu que l'incendie de kérosène ne peut faire monter la température jusque 1000°C."
 
Et maintenant, vous voulez bien avouer que ce n'était pas clair ?
 
 
Veuillez m'excuser si j'ai l'air de pinailler comme vous... j'essaye juste de faire couleur locale.

n°25349412
Andromede9​5
Posté le 27-01-2011 à 23:35:03  profilanswer
 

EBITDA a écrit :

Vous n'auriez pas oublié éventuellement un ne ?


Non.

Message cité 1 fois
Message édité par Andromede95 le 27-01-2011 à 23:35:24

---------------
Perles du 911 http://perlesdu911.blog4ever.com - http://www.youtube.com/user/Andromede95 - http://tinyurl.com/kuopq47
n°25349418
lak
disciplus simplex
Posté le 27-01-2011 à 23:35:25  profilanswer
 

EDDERON a écrit :


 
Non pas vraiment car votre raisonnement ne fonctionne pas pour éjecter des débris. Dans votre raisonnement il manque un morceau essentiel :L'arc.
Il faut que le bloc déforme une ou des colonnes comme un arc mais sans la plier (limite élastique de l'arc colonne) pour que l'arc ensuite se détende et restitue l'énergie emmagasinée.


Bien sûr que non... Les chocs aléatoires à l'intérieur de la masse en mouvement suffisent.

Message cité 1 fois
Message édité par lak le 27-01-2011 à 23:36:00

---------------
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures.
n°25349437
EDDERON
Posté le 27-01-2011 à 23:37:49  profilanswer
 

lak a écrit :


Mais c'est même pas ça le problème... Il met en regard l'énergie potentielle du bloc qui tombe face à l'énergie potentielle du bloc qui reste, ce qui n'est pertinent à aucun moment, au lieu d'opposer l'énergie potentielle du bloc qui tombe face à la résistance du bloc qui reste. [:rofl]


 
Je partage avec vous l'absurdité du raisonnement, je proposais à Haddock un raisonnement aussi absurde que le sien en rajoutant pour conclure.
 
Ce n'est pas comme cela qu'il faut raisonner le problème, vous en conviendrez.
 
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t25348352

n°25349439
Hadock31
Coffee first questions later
Posté le 27-01-2011 à 23:38:27  profilanswer
 

EDDERON a écrit :

Non pas vraiment car votre raisonnement ne fonctionne pas pour éjecter des débris. Dans votre raisonnement il manque un morceau essentiel :L'arc.


 
Si ce que tu voulais c'était le mécanisme de l'éjection ... Pourquoi nous a tu demadé la source de l'énergie ?
 
 

EDDERON a écrit :

Je serais curieux de voir une modélisation de ce phénomène.


 
Bien ,voici ce que je te propose.  
Tu va commencer par prendre des cours de physique, puis réaliser une modélisation, la faire checker par des pros,  et nous prouver que selon ton modèle il est impossible que des débris soient éjectés.
Sur ce, [:charles k:2]

n°25349474
EBITDA
Posté le 27-01-2011 à 23:42:52  profilanswer
 


 
"Non", ça veut dire que vous ne voulez pas avouer ou bien que vous n'aviez pas oublié un ne ?
Décidémment, vos posts ne sont pas clairs.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1840  1841  1842  ..  2522  2523  2524  2525  2526  2527

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
bon alors finalement on sait toujours pas ce qui a frappé le pentagonevous croyez que c techniquement possible de lire tout bla-bla???
vous avez mattez 11 septembre sur f3...??le ny post a dit que..
[NY POST] une couverture ... comment dire ... douteuse par ces temps[ pensée ] - Je viens de lire cette citation...
Pétition est-ce la bonne solution?/!\A lire!!!!Un bouquin qui (re)donne l'envie de lire ?
[Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1. 
Plus de sujets relatifs à : Les attentats du 11 septembre - WTC, Pentagone... - Lire le 1er post


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR