Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
503 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1668  1669  1670  ..  2521  2522  2523  2524  2525  2526
Auteur Sujet :

Les attentats du 11 septembre - WTC, Pentagone... - Lire le 1er post

n°23248887
Rob1bureau
Posté le 09-07-2010 à 10:33:54  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

240-185 a écrit :


Ils ont été au moins 200 à vérifier les calculs hein  [:jofission] (et c'est pas possible d'avoir une logique aussi déficiente [:prozac])
Par contre, on attend toujours que vous prouviez qu'affaiblir le bas d'un immeuble sans que personne ne remarque les explosions permet de le faire effondrer par le haut, et que vous nous expliquiez le concept de « vitesse de l'air »


C'est le dernier truc des truthers : toutes les enquêtes n'aboutissant à rien, ils demandent de changer les méthodes fondamentales des enquêtes.

 

Après qu'on ait demandé une preuve "unique" que l'avion du pentagone est bien le bon, méthode avec laquelle on ne condamnerait que les flagrants délits (et quelle est la proportion de flagrants délits dans les affaires de terrorisme ?), il faut appliquer les méthodes des mathématiques à la physique... c'est fort. Je ne cesserais jamais de m'étonner devant ces trésors d'ingéniosité.

 

Au passage, on notera une méthode de rhétorique que j'associe typiquement à Sarkozy : esquiver une question en en posant une autre. [:jacpapac:1]

Message cité 1 fois
Message édité par Rob1bureau le 09-07-2010 à 11:26:33
mood
Publicité
Posté le 09-07-2010 à 10:33:54  profilanswer
 

n°23248944
Serpico7
Net______________________worK
Posté le 09-07-2010 à 10:38:28  profilanswer
 

240-185 a écrit :

et refaire également calculs de ces gens-là
 
(et non, NIST être organisme indépendant de scientifiques financé par le Département du Commerce pour donner pistes à nouvelles normes de sécurité, et « financé » != « corrompu par »)


 
Le financement entraine cependant un rapport de dépendance ...
 
Pompeux...

n°23248945
malakin
Posté le 09-07-2010 à 10:38:34  profilanswer
 

Pole4 a écrit :


Toi apprendre logique. Si toi pas d'accord, toi pas poster ici.
Toi apprendre Français. Si toi pas d'accord, même chose.
Moi demander preuves que les calculs du NIST sont vrais.
Si toi pas avoir preuves et NIST pas avoir preuves, alors calculs NIST poubelle.

 

"Moi demander toi prouver que toi dire la vérité, moi déficient mental"

 

amendement cracotte s'il vous plait  [:pampers]


Message édité par malakin le 09-07-2010 à 10:39:34
n°23248971
Tietie006
Dieu ne joue pas aux dés.
Posté le 09-07-2010 à 10:40:51  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :


 
Le financement entraine cependant un rapport de dépendance ...
 
Pompeux...


 
C'est à dire Serpico ? Va jusqu'au bout de ton idée ...


---------------
L'arrière-train sifflera trois fois.
n°23248973
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 09-07-2010 à 10:41:01  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :

Le financement entraine cependant un rapport de dépendance ...
Pompeux...


Et à part essayer de trouver des liens de partout sur tout et n'importe quoi à défaut de discuter des faits du 11/9, M. Half-Truther ?


---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Regarde mon Sandy Bridge ! » - [Mon blog ici] - Wii U : YoshiNoir
n°23249158
Serpico7
Net______________________worK
Posté le 09-07-2010 à 10:56:30  profilanswer
 

240-185 a écrit :


Et à part essayer de trouver des liens de partout sur tout et n'importe quoi à défaut de discuter des faits du 11/9, M. Half-Truther ?


 
Hummm mouais le NIST n'est qu'un élément mineur et  très éloigné de vos discordes donc ?....ça bouge tous les jours dis donc. Je comprends mieux pourquoi ça dure depuis dix piges...
 

n°23249277
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 09-07-2010 à 11:05:18  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :


 
Le financement entraine cependant un rapport de dépendance ...
 
Pompeux...


 
Etant donnée que tout chercheur non impliqué dans une entreprise dépend d'une université ... Toujours est il que les université américaines comptent de nombreux profs farouchement opposés à Bush sans que cela pose problème.
 
Par contre, en parlant de financement, le revenu des organismes complotiste dépend en grande parti des achats fait par leur suporters. hors, ces dernier ne supporteraient pas qu'un thruter se mette à dire que finalement, il a la preuve que ce sont bien des attentats. Il y a donc un lien de dépendance évident entre les thruter et leur public qui n'attend qu'une chose : que leur vérité soit celle du complot.

Message cité 1 fois
Message édité par zyx le 09-07-2010 à 11:07:31
n°23249312
Tietie006
Dieu ne joue pas aux dés.
Posté le 09-07-2010 à 11:07:37  profilanswer
 

zyx a écrit :


 
Etant donnée que tout chercheur non impliqué dans une entreprise dépend d'une université ... Toujours est il que les université américaines comptent de nombreux profs farouchement opposés à Bush sans que cela pose problème.  


 
D'ailleurs les fers de lance de la trufferie, les Gage, Griffin and co, enseignent tous aux USA ...


Message édité par Tietie006 le 09-07-2010 à 11:11:07

---------------
L'arrière-train sifflera trois fois.
n°23250244
sidorku
Ultime Boeing 747
Posté le 09-07-2010 à 12:12:28  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :


Le financement entraine cependant un rapport de dépendance ...
Pompeux...


Tu t'imagines que les 3000 personnes qui travaillent au NIST sont des pro-Bush parce qu'il sont indirectement payé par l'Etat US ?  [:dawa]
Et les reprises des travaux du NIST dans de multiples revues spécialisées, tu l'expliques comment ?
Comme le dit Zyx, avec des raisonnements aussi cons on peut penser que les pires trouffeurs sont des agents neo-cons.


Message édité par sidorku le 09-07-2010 à 12:23:18

---------------
Espace et exploration spatiale --- Power metal
n°23252965
Pole4
Posté le 09-07-2010 à 15:37:49  profilanswer
 

Rob1bureau a écrit :


C'est le dernier truc des truthers : toutes les enquêtes n'aboutissant à rien, ils demandent de changer les méthodes fondamentales des enquêtes.  
 
Après qu'on ait demandé une preuve "unique" que l'avion du pentagone est bien le bon, méthode avec laquelle on ne condamnerait que les flagrants délits (et quelle est la proportion de flagrants délits dans les affaires de terrorisme ?), il faut appliquer les méthodes des mathématiques à la physique... c'est fort. Je ne cesserais jamais de m'étonner devant ces trésors d'ingéniosité.
 
Au passage, on notera une méthode de rhétorique que j'associe typiquement à Sarkozy : esquiver une question en en posant une autre. [:jacpapac:1]


http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t23245779

Citation :


Le scientifique ont le doute éclairé : ils considèrent une chose vraie jusqu'à ce qu'un élément probant et vérifié vienne la remettre en cause.  


scientifique y en a être différent de physicien.
 
Pour le truc de la « preuve unique », pourquoi vous appliquez ça aux explosifs alors ? (cf. « Bruits d'explosion ne veulent pas dire explosifs »)
 
 
Je reviens sur un message d'avant dont j'avais zappé une partie
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t23236664

Citation :


Ou alors, peut-être que vous vous rendez compte que vous êtes en train de vous aventurer en terre boueuse, que vous ne pouvez prouver que les débris vont « à la vitesse de l'air » (qui, techniquement, ne veut rien dire du tout, pour quelqu'un qui se dit « scientifique », bonjour le niveau de précision) et que vous essayez de zapper votre affirmation par tous les moyens possibles, y compris en jouant au roi des imbéciles ?  


http://wtc7lies.googlepages.com/Ba [...] Did_No.pdf
Page 7 en gros et gras : "Velocity of Air Ejected from the Tower"
:o
Bazant écris quelque chose qui ne veut rien dire du tout ?  :pt1cable:

mood
Publicité
Posté le 09-07-2010 à 15:37:49  profilanswer
 

n°23253113
Rob1bureau
Posté le 09-07-2010 à 15:45:10  profilanswer
 

Pole4 a écrit :


Pour le truc de la « preuve unique », pourquoi vous appliquez ça aux explosifs alors ? (cf. « Bruits d'explosion ne veulent pas dire explosifs »)


Je veux bien croire à la DC s'il y a une théorie étayée par des faits faisant croire à la DC, je n'exige pas une "preuve unique".  
 
EDIT : mais si vous avez une "preuve unique" qu'une DC a été employée pour faire s'effondrer le WTC, ca convient aussi.
 
La phrase "si on peut faire une DC commençant en bas avec des explosifs en haut, on peut imaginer qu'on peut faire une DC commençant par le haut avec des explosifs en bas" n'est pas un fait. J'attends les faits.


Message édité par Rob1bureau le 09-07-2010 à 17:24:23
n°23254375
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 09-07-2010 à 17:05:22  profilanswer
 

Citation :

Page 7 en gros et gras : "Velocity of Air Ejected from the Tower"
:o
Bazant écris quelque chose qui ne veut rien dire du tout ?  :pt1cable:


Mais c'est pas humainement possible d'être autant de mauvaise foi... ou bien d'être à ce point une pipe en anglais [:prozac]
 
Vous parlez de « débris échappés à la vitesse de l'air échappé », Bazant parle de « vitesse de l'air éjecté d'une tour », (ce qui est un abus de langage, c'est une vitesse du flux d'air ou des molécules d'air).
 
Ce qu'on vous demande depuis trois pages est de nous montrer que les débris sur les vidéos s'échappent à cette vitesse. Avec des calculs. Pas avec des retournements de charges de preuves.
 
Et vous ne voulez toujours pas montrer qu'en affaiblissant le bas d'un immeuble, on provoque un effondrement à partir du haut dudit immeuble ?

Message cité 1 fois
Message édité par 240-185 le 09-07-2010 à 17:06:45

---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Regarde mon Sandy Bridge ! » - [Mon blog ici] - Wii U : YoshiNoir
n°23254666
elrapido
Posté le 09-07-2010 à 17:30:43  profilanswer
 

Pole4 a écrit :

Pour le truc de la « preuve unique », pourquoi vous appliquez ça aux explosifs alors ? (cf. « Bruits d'explosion ne veulent pas dire explosifs »)

Déjà c'est plutôt : « Bruits d'explosion ne veulent pas dire QUE explosifs » (ça peut être une voiture qui brûle, un ascenseur qui tombe, un crash d'avion, etc).
Et on est donc bien loin de la théorie de la preuve unique. Alors que vous, en passant votre temps à nous montrer des témoignages "d'explosions" pour alimenter la théorie de la DC, vous êtes dedans à pieds joints.

 
Pole4 a écrit :

http://wtc7lies.googlepages.com/Ba [...] Did_No.pdf
Page 7 en gros et gras : "Velocity of Air Ejected from the Tower"
:o
Bazant écris quelque chose qui ne veut rien dire du tout ?  :pt1cable:

OMG !  :ouch:
D'accord avec 240-185, c'est tellement mauvais  :lol:


Message édité par elrapido le 09-07-2010 à 17:31:46
n°23261081
Yakinkinki​madi
Posté le 10-07-2010 à 02:12:28  profilanswer
 

240-185 à écrit :
"Les complotistes ont un doute bête, méchant et destructeur : à force de douter de tout et de le distiller dans l'inconscient des gens, ils provoquent la défiance envers les autorités."
 
Cher deux cent quarante tiret cent quatre vingt cinq, si tu connais des complotistes, je n'en connais pas. Des gens comme toi ou moi qui discutent sur des forums ne distillent rien dans l'inconscient des gens, sinon le fait qu'il est possible de comparer des points de vus différents et d'en discuter.  
 
"Je vous rappelle que vous niez le crash du vol 77 juste que parce que vous aimez tellement douter des preuves physiques que ça en devient une profession de foi et que ça donne l'impression de s'élever par-dessus « la masse ». "
Je ne sais pas qui nie la disparition du vol AA77 et la mort de tous ses passagers. L'histoire de s'élever au dessus de la masse, vous avez vu ça à la télé ou lu dans une publication commerciale ?

n°23261208
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 10-07-2010 à 02:52:18  profilanswer
 

Yakinkinkimadi a écrit :

240-185 à écrit :
"Les complotistes ont un doute bête, méchant et destructeur : à force de douter de tout et de le distiller dans l'inconscient des gens, ils provoquent la défiance envers les autorités."
 
Cher deux cent quarante tiret cent quatre vingt cinq, si tu connais des complotistes, je n'en connais pas. Des gens comme toi ou moi qui discutent sur des forums ne distillent rien dans l'inconscient des gens, sinon le fait qu'il est possible de comparer des points de vus différents et d'en discuter.  
 
"Je vous rappelle que vous niez le crash du vol 77 juste que parce que vous aimez tellement douter des preuves physiques que ça en devient une profession de foi et que ça donne l'impression de s'élever par-dessus « la masse ». "
Je ne sais pas qui nie la disparition du vol AA77 et la mort de tous ses passagers. L'histoire de s'élever au dessus de la masse, vous avez vu ça à la télé ou lu dans une publication commerciale ?


 
En tout cas, j'ai lu dans une publication hautement commerciale et repris par des chaines de télévision d'état qu'il n'y aurait jamais eu d'avion sur le Pentagone. Le gars qui écrivait ça a eu droit à la Une de Yahoo, le géant américain et à une interview spéciale sur une télévision étatique française. Le livre a été ensuite traduit dans de nombreuses langues et a été vendu partout autour du monde, un beau succès commercial.
 
J'ai ensuite lu sur un journal de gauche et anti-impérialiste que les théories du complot ne tenaient pas debout et qu'elles ont en plus casser la dynamique des anti-guerres aux USA au moment de certaines grandes élections. L'article a valu au journal et à son journalistes de grosses pression et des menaces sur les abonnements en plus de nombreuses insultes.

Message cité 1 fois
Message édité par zyx le 10-07-2010 à 02:57:32
n°23261217
Pole4
Posté le 10-07-2010 à 02:57:14  profilanswer
 

240-185 a écrit :

Citation :

Page 7 en gros et gras : "Velocity of Air Ejected from the Tower"
:o
Bazant écris quelque chose qui ne veut rien dire du tout ?  :pt1cable:


Vous parlez de « débris échappés à la vitesse de l'air échappé », Bazant parle de « vitesse de l'air éjecté d'une tour », (ce qui est un abus de langage, c'est une vitesse du flux d'air ou des molécules d'air).


Vitesse des molécules d'air  :pt1cable:  
Il faut vraiment n'avoir rien compris à la physique pour pouvoir oser imaginer un sens pareil à « vitesse de l'air éjecté d'une tour ».
Dois-je remplacer "vitesse de l'air" par "racine carrée de la moyenne des carrés des vitesses des molécules d'air à la hauteur h" pour tes beaux yeux ?
Non mais n'importe quoi...

240-185 a écrit :


Ce qu'on vous demande depuis trois pages est de nous montrer que les débris sur les vidéos s'échappent à cette vitesse. Avec des calculs. Pas avec des retournements de charges de preuves.


http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t23170346
Il y a quoi que tu ne comprends pas dans le caractère '?' ?
Il faut que je fasse un s/?/point d'interrogation, il s'agit donc d'une question/g, ou ce n'est pas la peine ?

240-185 a écrit :


Et vous ne voulez toujours pas montrer qu'en affaiblissant le bas d'un immeuble, on provoque un effondrement à partir du haut dudit immeuble ?


Non, je n'ai toujours pas envie de montrer quelque chose qui est faux (toi qui est expert en pinaillage, tu devrais être capable de trouver la grosse différence entre ce que tu as écris et ce que j'ai écris).

n°23261226
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 10-07-2010 à 03:00:06  profilanswer
 

Pole4 a écrit :


Vitesse des molécules d'air  :pt1cable:  
Il faut vraiment n'avoir rien compris à la physique pour pouvoir oser imaginer un sens pareil à « vitesse de l'air éjecté d'une tour ».


 
Arête la physique, ce n'est pas pour toi ... Tu tentes de masquer tes bourdes monumentales en t'acharnant sur un abus de langage. A part montrer que les complotistes sont de mauvaises fois, je ne vois pas trop ce que cela apporte au débat.  

n°23261259
Pole4
Posté le 10-07-2010 à 03:16:21  profilanswer
 

zyx a écrit :


J'ai ensuite lu sur un journal de gauche et anti-impérialiste que les théories du complot ne tenaient pas debout et qu'elles ont en plus casser la dynamique des anti-guerres aux USA au moment de certaines grandes élections. L'article a valu au journal et à son journalistes de grosses pression et des menaces sur les abonnements en plus de nombreuses insultes.


Tu parles de ça ?
http://www.monde-diplomatique.fr/2 [...] BURN/14270

Citation :


Où se trouvait la gauche américaine lors de la campagne qui, le 7 novembre, s’est conclue par la victoire des démocrates dans les deux chambres du Congrès ? Etait-elle dans la rue pour mobiliser contre la guerre d’Irak ? Non, le mouvement antiguerre est inerte depuis des mois. Et, lors de l’une des rares manifestations pacifistes organisées dans ma ville d’Eureka, en Californie, lorsqu’on m’a demandé de prendre la parole, trois des cinq orateurs n’évoquèrent même pas le conflit en cours. Ils préférèrent assommer le public – et éclaicir les rangs de l’assistance – à coups de ratiocinations interminables sur les attentats du 11 septembre 2001. Leur objectif ? Prouver qu’on était en présence d’un complot intérieur fomenté par MM. George W. Bush et Richard Cheney ou (variation du même thème) par des puissances obscures dont les locataires de la Maison Blanche furent les simples porteurs d’eau.
 
Cinq ans après les attentats, la « théorie du complot » relative au 11-septembre a pénétré les défenses de la gauche américaine. On la retrouve également au sein de la droite « populiste » ou « libertarienne », ce qui n’a rien de surprenant puisque ces deux courants de pensée se défient instinctivement de l’Etat et cherchent souvent à débusquer le comploteur le plus adapté à leur animosité du moment, qu’il s’agisse du fisc, de l’Agence fédérale de gestion des urgences (Federal Emergency Management Agency, FEMA), des Nations unies (1) ou des juifs.
 
Par les temps qui courent, rares sont les militants de gauche qui apprennent l’économie politique en lisant Karl Marx. Ce vide théorique et stratégique a profité à des théories du complot qui perçoivent dans les méfaits de la classe dirigeante non pas la crise d’accumulation du capital, ou la recherche d’un taux de profit plus élevé, ou les rivalités interimpérialistes, mais des manigances ourdies dans des lieux donnés : le Bohemian Grove (2), le groupe de Bilderberg, Davos, etc. Sans oublier des institutions et agences maléfiques, la Central Intelligence Agency (CIA) en tête. Le « complot » du 11-Septembre a poussé toutes ces fariboles à leur paroxysme.
 
On trébuche sur l’absurdité centrale de cette thèse dès le premier paragraphe du livre de l’un de ses grands prêtres, David Ray Griffin. Dans Le Nouveau Pearl Harbor (3), il écrit : « Le meilleur démenti de la version officielle réside dans le déroulement même des événements du 11-septembre. (...) Compte tenu des procédures habituelles en cas de détournement d’avion (...), aucun de ces appareils n’aurait dû atteindre sa cible, encore moins les trois à la fois. »
 
Le mot-clé est « dû ». Un des traits caractérisant les adeptes du complot est qu’ils ont une foi absolue dans l’efficacité américaine. Nombre d’entre eux partent même d’un postulat raciste, qu’on retrouve dans certains de leurs écrits, en vertu duquel des Arabes n’auraient jamais pu mener à bien ce genre d’attentat. En revanche, ils croient que les dispositifs militaires américains opèrent comme le promettent les attachés de presse du Pentagone et les représentants de commerce des industries d’armement. Ils ne doutent pas, par conséquent, que quand le vol 11 d’American Airlines cesse d’émettre à 8 h 14, un contrôleur aérien de la Federal Aviation Administration (FAA) aurait « dû » aussitôt faire appel au centre de commandement militaire national et au commandement de la défense aérospatiale américaine (Norad). Et ils sont certains, puisqu’ils l’ont lu « sur le site Internet de l’US Air Force », qu’un F-15 aurait alors « dû » intercepter le vol « vers 8 h 24 et en tout cas pas plus tard que 8 h 30 ».
 
Ont-ils jamais lu un livre d’histoire militaire ? Ils y auraient appris que les opérations planifiées avec le plus de soin – a fortiori quand il s’agit d’une anticipation de riposte à une menace sans précédent historique – échouent pour des raisons liées à la stupidité, ou à la lâcheté, ou à la corruption, ou à quelque autre défaut de la nature humaine. Sans même parler des impondérables climatiques. Selon les plans les plus minutieux du Strategic Air Command (SAC), une attaque lancée par l’Union soviétique devait autrefois provoquer l’ouverture des silos de missiles du Dakota du Nord, laquelle aurait alors libéré les projectiles intercontinentaux ICBM vers Moscou et autres cibles désignées. Pourtant, chacun des quatre tests de ce genre échoua, au point que le SAC dut y renoncer. Etait-ce à cause d’un équipement défectueux, d’une incompétence humaine, de l’escroquerie d’un équipementier militaire ? Ou... d’un complot ?
 
La tentative du président démocrate, M. James Carter, le 24 avril 1980, de libérer les otages de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran se termina-t-elle en fiasco parce qu’une tempête de sable avait rendu inutilisables trois des huit hélicoptères, parce qu’ils étaient mal construits, ou... parce que des agents de M. Ronald Reagan (l’élection présidentielle américaine eut lieu sept mois plus tard) auraient versé du sucre dans les réservoirs ? Quand M. Cohen augmente les prix de son petit commerce, est-ce parce qu’il veut gagner 1 dollar de plus, parce que son loyer a augmenté, ou... parce que les juifs veulent dominer le monde ?
 
Quelques photographies de l’impact de l’« objet » – c’est-à-dire du Boeing 757, vol 77 – font songer au trou que provoquerait un missile. Voyez, disent les avocats de la thèse d’un putsch intérieur, ce n’est pas le Boeing 757 mais bien un missile qui a atteint le Pentagone. L’idée que, au moment de la réalisation de certains clichés, de la fumée aurait pu modifier la taille apparente de la perforation est rejetée d’emblée. Peu importe par conséquent que M. Charles Spinney, qui a quitté le Pentagone après avoir pendant des années fait connaître les extravagances budgétaires du ministère de la défense, m’ait précisé : « Les photos de l’avion percutant le Pentagone existent. Elles ont été prises par les caméras de surveillance de l’héliport, situé juste à côté du point d’impact. Je les ai vues. A l’arrêt et en mouvement. Je n’ai pas assisté au crash de l’avion, mais le chauffeur du véhicule d’où je suis sorti à ce moment précis l’a vu avec tant de précision qu’il a même distingué les visages terrifiés des passagers aux fenêtres. Et je connais deux personnes qui se trouvaient dans l’appareil. L’une d’entre elles a été identifiée grâce à ses dents retrouvées dans le Pentagone. »
 
Les adeptes du complot vont-ils objecter que M. Spinney a déjà servi l’Etat, que les identifications dentaires ont été falsifiées, que le Boeing 757 a été détourné vers le Nebraska pour un rendez-vous avec le président Bush, lequel a ensuite abattu les passagers, brûlé les corps sur le tarmac et offert les dents de l’ami de M. Spinney à M. Cheney, afin que celui-ci puisse les faire tomber de son pantalon troué lors d’une inspection des débris du Pentagone... ?
 
Ironie mise à part, des centaines de personnes ont vu l’avion, qui savent différencier un appareil de ligne d’un missile. Et puis, pourquoi ceux qui furent blessés ce jour-là, ceux qui perdirent des amis ou des collègues participeraient-ils aujourd’hui à une telle mise en scène ? D’ailleurs, à quoi bon utiliser un missile quand on dispose d’un avion et – si l’on suit la thèse des adeptes du complot – qu’on a déjà réussi à faire s’écraser (grâce à une commande à distance...) deux appareils contre des cibles beaucoup plus difficiles à atteindre, les deux tours de New York ?
 
M. Oussama Ben Laden a revendiqué les attentats ? C’est que, nous dit-on, il est payé par la CIA. Et ainsi de suite... Au fond, quel est le but de tout cela ? Prouver que MM. Bush et Cheney sont capables de tout ? A ceci près qu’ils n’ont jamais apporté la preuve du niveau de compétence requis pour réussir une opération si sophistiquée. Au lendemain de la victoire des troupes américaines en Irak, ils n’ont même pas été capables de faire transporter sur place quelques caisses portant l’inscription « ADM » pour « armes de destruction massive ». Il leur aurait pourtant presque suffi de les montrer à une presse enchantée pour que la photographie fasse le tour du monde – et que la « preuve » de la justesse de la guerre soit établie.
 
La victoire électorale des démocrates va bientôt nous rappeler que MM. Bush et Cheney ne sont pas à ce point différents des responsables de la politique étrangère américaine qui les ont précédés, ou de ceux qui les suivront. Un consensus bipartisan existe sur les questions d’Israël, de l’Irak, etc. En cherchant à nous convaincre de la dangerosité inédite de l’administration au pouvoir, les adeptes du complot contribuent à alimenter le fantasme qu’une nouvelle administration – Clinton, Gore ou une autre – s’emploierait à poursuivre des politiques beaucoup plus humaines que celles de l’actuelle.
 
Les tours, nous dit-on encore, ne se sont pas écroulées à une vitesse inattendue parce qu’elles étaient mal construites (pour des raisons liées à la corruption, ou à l’incompétence des entreprises de travaux publics, ou au laxisme de la réglementation), et parce qu’elles ont été percutées par de gros avions bourrés de carburant. Elles seraient tombées à la manière d’un mille-feuille parce que des agents de M. Cheney – et il en a fallu beaucoup ! – auraient truffé les étages de charges explosives dans les jours précédant le 11-Septembre. Ce fut une entreprise impliquant des milliers de personnes, toutes complices d’un assassinat de masse et toutes silencieuses depuis...
 
Nous savons pourtant depuis Machiavel qu’une machination court d’autant plus le risque d’être dévoilée qu’elle fait appel à un nouveau complice (4). Au demeurant, dans le cas des terroristes du 11-Septembre, nombre d’entre eux avaient fait part de leur projet. C’est vraisemblablement l’idée que des Arabes armés de cutters ne réaliseraient jamais un tel attentat qui explique qu’on ne les ait pas pris au sérieux et qui en a protégé le secret.
 
Un logicien et frère franciscain britannique du XIVe siècle nous a appris que, quand un fait peut être expliqué de plusieurs manières, l’explication la plus probante est celle qui réclame le nombre le moins élevé d’hypothèses successives (principe dit « du rasoir d’Ockham »). Or, dans le cas du 11-Septembre, le recours à l’hypothèse des charges explosives n’est absolument pas nécessaire pour comprendre la chute accélérée des tours, y compris la tour 7 non percutée par un avion. Un ingénieur a disséqué les raisons pratiques qui rendent la théorie des explosifs à ce point improbable qu’elle en devient absurde (5).
 
Il y a aux Etats-Unis nombre de vrais complots. Pourquoi en fabriquer de faux ? Chaque année, les grands propriétaires et les autorités de New York « conspirent » pour réduire le nombre de casernes de pompiers, de façon à ce que des quartiers brûlent plus facilement et que les pauvres qui y résident encore les quittent, afin que des promoteurs puissent construire plus facilement des résidences de standing. On observe le phénomène à Brooklyn, mais aussi à San Francisco, où ce qui reste de population noire habite un quartier comportant neuf cents hectares de terrain avec une vue imprenable sur la baie. Pourquoi ne pas s’intéresser plutôt à ce type de « complot » ?
 
Les Russes, disait-on, n’auraient jamais pu construire une bombe atomique sans des traîtres communistes à leur service. Hitler avait déjà été victime d’une trahison du même ordre, faute de quoi ses troupes n’auraient jamais été vaincues par l’Armée rouge. John Fitzgerald Kennedy ne pouvait être tué par Lee Harvey Oswald : là, c’était un coup de la CIA. Et l’on ne compte plus les explications de ce genre « prouvant » que ni les Russes, ni les Arabes, ni les Vietnamiens, ni les Japonais n’auraient pu réaliser ce que chaque fois réussirent des cabales de comploteurs chrétiens blancs. Ce genre d’analyse économise bien des lectures et allège le fardeau de la réflexion. Dans les années 1950, la peur d’une guerre atomique n’avait-elle pas engendré des hallucinations de soucoupes volantes ?
 
Certains militants de la gauche américaine estiment que toute pluie est le prélude à un arc-en-ciel. L’un d’eux, bien que se gaussant de la thèse d’un « complot intérieur » le 11 septembre 2001, m’a précisé : « Ce qui m’intéresse dans cette affaire, c’est de découvrir le nombre considérable de gens disposés à croire que Bush a soit fomenté les attentats, soit su qu’ils auraient lieu, et laissé faire. Cela suggère qu’un très grand nombre d’Américains n’accordent plus aucune confiance à leurs élus. Et c’est ça qui compte. » « Je ne suis pas certain, lui ai-je répondu, qu’on trouve avantage à un tel cynisme. ll démobilise et éloigne la population de batailles politiques qui pourraient être productives. » Car la théorie du complot naît du désespoir et de l’infantilisme politique. Imaginer qu’elle puisse déboucher sur une énergie progressiste revient à croire qu’un illuminé qui s’époumone au coin d’une rue révélera forcément des talents de grand orateur.
 
Dans son livre sur les services secrets britanniques, Richard J. Aldrich décrit la façon dont un rapport du Pentagone a recommandé que des documents relatifs à l’assassinat de Kennedy, tout juste déclassifiés, soient mis sur Internet. L’objectif visé ? « Apaiser le désir incessant du public de connaître des “secrets” en lui procurant de la matière à diversion. » Et Aldrich ajoute : « Si les journalistes d’investigation et les spécialistes de l’histoire contemporaine consacrent tout leur temps aux questions à la fois inextricables et usées jusqu’à la corde, on les verra moins sur les terrains où ils ne sont pas les bienvenus (6). » Ne peut-on pas alors imaginer que la Maison Blanche se réjouit des obsessions relatives au « complot » du 11-Septembre, lesquelles détournent l’attention des mille et une réelles manigances du système de domination actuel ? Plus fondamentalement, le philosophe Theodor Adorno a estimé, dans Minima Moralia (7), que « le penchant pour l’occultisme est un symptôme de régression de la conscience ».


En gras, les bêtises/manipulations flagrantes ; avec rien, les bêtises/manipulations moins flagrantes ; souligné, le reste ( :pt1cable: ).
Les menaces sur les abonnements sont tout à faits légitimes puisque le journal qui a publié ce torchon insultent une partie de ses lecteurs d'être racistes, fous, enfants, désespérés, des illuminés et de chercher des complots partout. Il ne manque que l'accusation de négationnisme pour arriver à la cheville de Redeker.

n°23261262
Pole4
Posté le 10-07-2010 à 03:19:21  profilanswer
 

zyx a écrit :


Arête la physique, ce n'est pas pour toi ...


Si tu pouvais argumenter sur ce côté là, ça m'intéresserait.
On risque de rigoler  :o  
Non, parce que c'est bien beau de lancer des affirmations comme ça, mais ça ressemble pas mal à la maternelle quand il n'y a aucune justification qui tienne.
Je me suis déjà rabaissé au niveau de Français de malakin pour pouvoir lui parler, mais je n'ai pas l'intention de revenir à la maternelle pour parler ici.

n°23261467
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 10-07-2010 à 08:54:40  profilanswer
 

On attend toujours que vous montrez que des débris ont été éjectés à une certaine vitesse et que c'est une caractéristique suspecte de démolition contrôlée.
 
Sinon, merci de confirmer les dires d'Ernestor qui disait qu'il fallait avoir un grain pour défendre quelque chose que l'on sait faux.


---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Regarde mon Sandy Bridge ! » - [Mon blog ici] - Wii U : YoshiNoir
n°23261566
ak enemy
Meilleur ami de Skip Pannatier
Posté le 10-07-2010 à 09:32:14  profilanswer
 

Pole4 a écrit :


Si tu pouvais argumenter sur ce côté là, ça m'intéresserait.
On risque de rigoler  :o  


 
On rigole déjà.
Et pas uniquement parce que tu sais faire un copy/pasta de wikipedia sur la moyenne quadratique

n°23261610
Camelot2
Posté le 10-07-2010 à 09:47:26  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :


 
Le financement entraine cependant un rapport de dépendance ...
 
Pompeux...


 
Tu as un peu looké la liste des publications sur le WTC? Tu crois que seul le NIST a étudié l'événement?  
 
Quant au rapport de dépendance...n'en vois-tu pas un gros comme une maison chez les truthers qui se financent sur base de leurs "adhérents"? Dans le genre "Pompeux", c'est du grand art. Car si, par malheur, un truther découvrait une vidéo nette et précise (avec marquage et tout et tout) de l'avion rentrant dans le Pentagone, qu'arriverait-il à tout ces jolis dons et vente de t-shirt/livres/conférences/dvd?
 
Maintenant, si tu as des éléments qui montrent que le rapport du NIST a été impacté par son financement, je t'en prie...Et pense à regarder aussi les dizaines de publications qui confirment la théorie "avions+incendie"...et qui n'ont aucun financement "suspect".  Compare ensuite cette masse de connaissances à celle d'en face. Place tout cela sur une balance bien calibrée. Et reviens nous voir.

Message cité 2 fois
Message édité par Camelot2 le 10-07-2010 à 09:48:09
n°23262176
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 10-07-2010 à 11:55:51  profilanswer
 

Pole4 a écrit :


Tu parles de ça ?
http://www.monde-diplomatique.fr/2 [...] BURN/14270

Citation :


Où se trouvait la gauche américaine lors de la campagne qui, le 7 novembre, s’est conclue par la victoire des démocrates dans les deux chambres du Congrès ? Etait-elle dans la rue pour mobiliser contre la guerre d’Irak ? Non, le mouvement antiguerre est inerte depuis des mois. Et, lors de l’une des rares manifestations pacifistes organisées dans ma ville d’Eureka, en Californie, lorsqu’on m’a demandé de prendre la parole, trois des cinq orateurs n’évoquèrent même pas le conflit en cours. Ils préférèrent assommer le public – et éclaicir les rangs de l’assistance – à coups de ratiocinations interminables sur les attentats du 11 septembre 2001. Leur objectif ? Prouver qu’on était en présence d’un complot intérieur fomenté par MM. George W. Bush et Richard Cheney ou (variation du même thème) par des puissances obscures dont les locataires de la Maison Blanche furent les simples porteurs d’eau.
 
Cinq ans après les attentats, la « théorie du complot » relative au 11-septembre a pénétré les défenses de la gauche américaine. On la retrouve également au sein de la droite « populiste » ou « libertarienne », ce qui n’a rien de surprenant puisque ces deux courants de pensée se défient instinctivement de l’Etat et cherchent souvent à débusquer le comploteur le plus adapté à leur animosité du moment, qu’il s’agisse du fisc, de l’Agence fédérale de gestion des urgences (Federal Emergency Management Agency, FEMA), des Nations unies (1) ou des juifs.
 
Par les temps qui courent, rares sont les militants de gauche qui apprennent l’économie politique en lisant Karl Marx. Ce vide théorique et stratégique a profité à des théories du complot qui perçoivent dans les méfaits de la classe dirigeante non pas la crise d’accumulation du capital, ou la recherche d’un taux de profit plus élevé, ou les rivalités interimpérialistes, mais des manigances ourdies dans des lieux donnés : le Bohemian Grove (2), le groupe de Bilderberg, Davos, etc. Sans oublier des institutions et agences maléfiques, la Central Intelligence Agency (CIA) en tête. Le « complot » du 11-Septembre a poussé toutes ces fariboles à leur paroxysme.
 
On trébuche sur l’absurdité centrale de cette thèse dès le premier paragraphe du livre de l’un de ses grands prêtres, David Ray Griffin. Dans Le Nouveau Pearl Harbor (3), il écrit : « Le meilleur démenti de la version officielle réside dans le déroulement même des événements du 11-septembre. (...) Compte tenu des procédures habituelles en cas de détournement d’avion (...), aucun de ces appareils n’aurait dû atteindre sa cible, encore moins les trois à la fois. »
 
Le mot-clé est « dû ». Un des traits caractérisant les adeptes du complot est qu’ils ont une foi absolue dans l’efficacité américaine. Nombre d’entre eux partent même d’un postulat raciste, qu’on retrouve dans certains de leurs écrits, en vertu duquel des Arabes n’auraient jamais pu mener à bien ce genre d’attentat. En revanche, ils croient que les dispositifs militaires américains opèrent comme le promettent les attachés de presse du Pentagone et les représentants de commerce des industries d’armement. Ils ne doutent pas, par conséquent, que quand le vol 11 d’American Airlines cesse d’émettre à 8 h 14, un contrôleur aérien de la Federal Aviation Administration (FAA) aurait « dû » aussitôt faire appel au centre de commandement militaire national et au commandement de la défense aérospatiale américaine (Norad). Et ils sont certains, puisqu’ils l’ont lu « sur le site Internet de l’US Air Force », qu’un F-15 aurait alors « dû » intercepter le vol « vers 8 h 24 et en tout cas pas plus tard que 8 h 30 ».
 
Ont-ils jamais lu un livre d’histoire militaire ? Ils y auraient appris que les opérations planifiées avec le plus de soin – a fortiori quand il s’agit d’une anticipation de riposte à une menace sans précédent historique – échouent pour des raisons liées à la stupidité, ou à la lâcheté, ou à la corruption, ou à quelque autre défaut de la nature humaine. Sans même parler des impondérables climatiques. Selon les plans les plus minutieux du Strategic Air Command (SAC), une attaque lancée par l’Union soviétique devait autrefois provoquer l’ouverture des silos de missiles du Dakota du Nord, laquelle aurait alors libéré les projectiles intercontinentaux ICBM vers Moscou et autres cibles désignées. Pourtant, chacun des quatre tests de ce genre échoua, au point que le SAC dut y renoncer. Etait-ce à cause d’un équipement défectueux, d’une incompétence humaine, de l’escroquerie d’un équipementier militaire ? Ou... d’un complot ?
 
La tentative du président démocrate, M. James Carter, le 24 avril 1980, de libérer les otages de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran se termina-t-elle en fiasco parce qu’une tempête de sable avait rendu inutilisables trois des huit hélicoptères, parce qu’ils étaient mal construits, ou... parce que des agents de M. Ronald Reagan (l’élection présidentielle américaine eut lieu sept mois plus tard) auraient versé du sucre dans les réservoirs ? Quand M. Cohen augmente les prix de son petit commerce, est-ce parce qu’il veut gagner 1 dollar de plus, parce que son loyer a augmenté, ou... parce que les juifs veulent dominer le monde ?
 
Quelques photographies de l’impact de l’« objet » – c’est-à-dire du Boeing 757, vol 77 – font songer au trou que provoquerait un missile. Voyez, disent les avocats de la thèse d’un putsch intérieur, ce n’est pas le Boeing 757 mais bien un missile qui a atteint le Pentagone. L’idée que, au moment de la réalisation de certains clichés, de la fumée aurait pu modifier la taille apparente de la perforation est rejetée d’emblée. Peu importe par conséquent que M. Charles Spinney, qui a quitté le Pentagone après avoir pendant des années fait connaître les extravagances budgétaires du ministère de la défense, m’ait précisé : « Les photos de l’avion percutant le Pentagone existent. Elles ont été prises par les caméras de surveillance de l’héliport, situé juste à côté du point d’impact. Je les ai vues. A l’arrêt et en mouvement. Je n’ai pas assisté au crash de l’avion, mais le chauffeur du véhicule d’où je suis sorti à ce moment précis l’a vu avec tant de précision qu’il a même distingué les visages terrifiés des passagers aux fenêtres. Et je connais deux personnes qui se trouvaient dans l’appareil. L’une d’entre elles a été identifiée grâce à ses dents retrouvées dans le Pentagone. »
 
Les adeptes du complot vont-ils objecter que M. Spinney a déjà servi l’Etat, que les identifications dentaires ont été falsifiées, que le Boeing 757 a été détourné vers le Nebraska pour un rendez-vous avec le président Bush, lequel a ensuite abattu les passagers, brûlé les corps sur le tarmac et offert les dents de l’ami de M. Spinney à M. Cheney, afin que celui-ci puisse les faire tomber de son pantalon troué lors d’une inspection des débris du Pentagone... ?
 
Ironie mise à part, des centaines de personnes ont vu l’avion, qui savent différencier un appareil de ligne d’un missile. Et puis, pourquoi ceux qui furent blessés ce jour-là, ceux qui perdirent des amis ou des collègues participeraient-ils aujourd’hui à une telle mise en scène ? D’ailleurs, à quoi bon utiliser un missile quand on dispose d’un avion et – si l’on suit la thèse des adeptes du complot – qu’on a déjà réussi à faire s’écraser (grâce à une commande à distance...) deux appareils contre des cibles beaucoup plus difficiles à atteindre, les deux tours de New York ?
 
M. Oussama Ben Laden a revendiqué les attentats ? C’est que, nous dit-on, il est payé par la CIA. Et ainsi de suite... Au fond, quel est le but de tout cela ? Prouver que MM. Bush et Cheney sont capables de tout ? A ceci près qu’ils n’ont jamais apporté la preuve du niveau de compétence requis pour réussir une opération si sophistiquée. Au lendemain de la victoire des troupes américaines en Irak, ils n’ont même pas été capables de faire transporter sur place quelques caisses portant l’inscription « ADM » pour « armes de destruction massive ». Il leur aurait pourtant presque suffi de les montrer à une presse enchantée pour que la photographie fasse le tour du monde – et que la « preuve » de la justesse de la guerre soit établie.
 
La victoire électorale des démocrates va bientôt nous rappeler que MM. Bush et Cheney ne sont pas à ce point différents des responsables de la politique étrangère américaine qui les ont précédés, ou de ceux qui les suivront. Un consensus bipartisan existe sur les questions d’Israël, de l’Irak, etc. En cherchant à nous convaincre de la dangerosité inédite de l’administration au pouvoir, les adeptes du complot contribuent à alimenter le fantasme qu’une nouvelle administration – Clinton, Gore ou une autre – s’emploierait à poursuivre des politiques beaucoup plus humaines que celles de l’actuelle.
 
Les tours, nous dit-on encore, ne se sont pas écroulées à une vitesse inattendue parce qu’elles étaient mal construites (pour des raisons liées à la corruption, ou à l’incompétence des entreprises de travaux publics, ou au laxisme de la réglementation), et parce qu’elles ont été percutées par de gros avions bourrés de carburant. Elles seraient tombées à la manière d’un mille-feuille parce que des agents de M. Cheney – et il en a fallu beaucoup ! – auraient truffé les étages de charges explosives dans les jours précédant le 11-Septembre. Ce fut une entreprise impliquant des milliers de personnes, toutes complices d’un assassinat de masse et toutes silencieuses depuis...
 
Nous savons pourtant depuis Machiavel qu’une machination court d’autant plus le risque d’être dévoilée qu’elle fait appel à un nouveau complice (4). Au demeurant, dans le cas des terroristes du 11-Septembre, nombre d’entre eux avaient fait part de leur projet. C’est vraisemblablement l’idée que des Arabes armés de cutters ne réaliseraient jamais un tel attentat qui explique qu’on ne les ait pas pris au sérieux et qui en a protégé le secret.
 
Un logicien et frère franciscain britannique du XIVe siècle nous a appris que, quand un fait peut être expliqué de plusieurs manières, l’explication la plus probante est celle qui réclame le nombre le moins élevé d’hypothèses successives (principe dit « du rasoir d’Ockham »). Or, dans le cas du 11-Septembre, le recours à l’hypothèse des charges explosives n’est absolument pas nécessaire pour comprendre la chute accélérée des tours, y compris la tour 7 non percutée par un avion. Un ingénieur a disséqué les raisons pratiques qui rendent la théorie des explosifs à ce point improbable qu’elle en devient absurde (5).
 
Il y a aux Etats-Unis nombre de vrais complots. Pourquoi en fabriquer de faux ? Chaque année, les grands propriétaires et les autorités de New York « conspirent » pour réduire le nombre de casernes de pompiers, de façon à ce que des quartiers brûlent plus facilement et que les pauvres qui y résident encore les quittent, afin que des promoteurs puissent construire plus facilement des résidences de standing. On observe le phénomène à Brooklyn, mais aussi à San Francisco, où ce qui reste de population noire habite un quartier comportant neuf cents hectares de terrain avec une vue imprenable sur la baie. Pourquoi ne pas s’intéresser plutôt à ce type de « complot » ?
 
Les Russes, disait-on, n’auraient jamais pu construire une bombe atomique sans des traîtres communistes à leur service. Hitler avait déjà été victime d’une trahison du même ordre, faute de quoi ses troupes n’auraient jamais été vaincues par l’Armée rouge. John Fitzgerald Kennedy ne pouvait être tué par Lee Harvey Oswald : là, c’était un coup de la CIA. Et l’on ne compte plus les explications de ce genre « prouvant » que ni les Russes, ni les Arabes, ni les Vietnamiens, ni les Japonais n’auraient pu réaliser ce que chaque fois réussirent des cabales de comploteurs chrétiens blancs. Ce genre d’analyse économise bien des lectures et allège le fardeau de la réflexion. Dans les années 1950, la peur d’une guerre atomique n’avait-elle pas engendré des hallucinations de soucoupes volantes ?
 
Certains militants de la gauche américaine estiment que toute pluie est le prélude à un arc-en-ciel. L’un d’eux, bien que se gaussant de la thèse d’un « complot intérieur » le 11 septembre 2001, m’a précisé : « Ce qui m’intéresse dans cette affaire, c’est de découvrir le nombre considérable de gens disposés à croire que Bush a soit fomenté les attentats, soit su qu’ils auraient lieu, et laissé faire. Cela suggère qu’un très grand nombre d’Américains n’accordent plus aucune confiance à leurs élus. Et c’est ça qui compte. » « Je ne suis pas certain, lui ai-je répondu, qu’on trouve avantage à un tel cynisme. ll démobilise et éloigne la population de batailles politiques qui pourraient être productives. » Car la théorie du complot naît du désespoir et de l’infantilisme politique. Imaginer qu’elle puisse déboucher sur une énergie progressiste revient à croire qu’un illuminé qui s’époumone au coin d’une rue révélera forcément des talents de grand orateur.
 
Dans son livre sur les services secrets britanniques, Richard J. Aldrich décrit la façon dont un rapport du Pentagone a recommandé que des documents relatifs à l’assassinat de Kennedy, tout juste déclassifiés, soient mis sur Internet. L’objectif visé ? « Apaiser le désir incessant du public de connaître des “secrets” en lui procurant de la matière à diversion. » Et Aldrich ajoute : « Si les journalistes d’investigation et les spécialistes de l’histoire contemporaine consacrent tout leur temps aux questions à la fois inextricables et usées jusqu’à la corde, on les verra moins sur les terrains où ils ne sont pas les bienvenus (6). » Ne peut-on pas alors imaginer que la Maison Blanche se réjouit des obsessions relatives au « complot » du 11-Septembre, lesquelles détournent l’attention des mille et une réelles manigances du système de domination actuel ? Plus fondamentalement, le philosophe Theodor Adorno a estimé, dans Minima Moralia (7), que « le penchant pour l’occultisme est un symptôme de régression de la conscience ».


En gras, les bêtises/manipulations flagrantes ; avec rien, les bêtises/manipulations moins flagrantes ; souligné, le reste ( :pt1cable: ).
Les menaces sur les abonnements sont tout à faits légitimes puisque le journal qui a publié ce torchon insultent une partie de ses lecteurs d'être racistes, fous, enfants, désespérés, des illuminés et de chercher des complots partout. Il ne manque que l'accusation de négationnisme pour arriver à la cheville de Redeker.


 
Il n'a pas insulté ses lecteurs, il ne pensait pas qu'une partie de ses lecteurs plongeait dans les théories du complot.
 
De plus, l'une des origines des théories du complot est la rumeur selon laquelle aucun juif n'est venu travaillé et le nombre de personnes déversant des insultes soit anti-sémites, soit plus que limites dans ce sens sont très nombreux côté complotiste.  
 
le site raie aux pennes a même du faire à plusieurs reprises des purges parmis nombre d'intervenant et sur nombre de forum complotiste, le site est acusé de censure pour avoir fait ce ménage.  
 
On peut aussi continuer sur les sources particulière de loose change
 
Quoi que tu dise, tu ne pourra jamais faire oublié que l'anti-sémitisme est présent depuis le début chez les complotistes et fait pârti du mouvement. Le problème, c'est que les site comme raie-aux-pennes joue la skizofrnies :
- d'un côté, ils doivent faire des purges  
- d'un autre, ils continuent à soutenir que ça n'a jamais éxisté.
 
ben si, ça existe.
 

n°23262220
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 10-07-2010 à 12:03:15  profilanswer
 

Pour l'instant, on a pas de nouveau troofer taré qui vient les briser avec le sionisme (à part PentiumIV), donc, pourvu que ça dure :sleep:


---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Regarde mon Sandy Bridge ! » - [Mon blog ici] - Wii U : YoshiNoir
n°23262364
ak enemy
Meilleur ami de Skip Pannatier
Posté le 10-07-2010 à 12:31:42  profilanswer
 

La derniere MAJ de FHC  [:cerveau lent]
Comme il n'obtient pas les résultats escomptés il soupçonne le CNRS de manipuler ses résultats [:cerveau lent]

Message cité 1 fois
Message édité par ak enemy le 10-07-2010 à 12:32:10
n°23262399
Camelot2
Posté le 10-07-2010 à 12:40:27  profilanswer
 

ak enemy a écrit :

La derniere MAJ de FHC  [:cerveau lent]  
Comme il n'obtient pas les résultats escomptés il soupçonne le CNRS de manipuler ses résultats [:cerveau lent]


 
Wow, jsuis tombé sur un de ces powerpoints...petit florilège:
 

Citation :

Hypothèse Ultime: thermobarique à aérosol de micro-poussières de Nanothermite ?


 

Citation :

Il semble que des décharges électriques très puissantes aient été mises à contribution pour initier des réactions
thermitiques ayant pré-détruit ou pré-affaibli la structure d'acier à de nombreux étages mais aussi pour éclater les
dalles de béton (technologie connue!).
Mais la physique de la “fusion froide” (rayonnements et réactions associées aux micro foudres en boule) a pu
décupler les effets attendus. Ces décharges ont elles été à l'origine d'anomalies isotopiques dans le Sr et le Ba?
des taux élevés de rayonnements de basse énergie qui ont faussé les mesures de Tritium ? Des innombrables chips
rouges et sphérules de fer fondu ? Des boules de feu observées par les témoins aux sous sols? Affaire à suivre.
Signalons au passage que les anomalies isotopiques, les boules de lumière et les microsphères de fer fondu sont
des observations courrantes associées aux énigmatiques crop-circles.


 
http://www.darksideofgravity.com/Technologies.pdf
 
 :sweat:  
 
Il a définitivement quitté le plancher des vaches...

n°23262408
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 10-07-2010 à 12:42:49  profilanswer
 

Citation :

Hypothèse Ultime: thermobarique à aérosol de micro-poussières de Nanothermite ?


 
Pouic absolu [:cerveau lent][:cerveau lent][:cerveau lent][:cerveau lent][:cerveau lent][:cerveau lent][:cerveau lent]


---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Regarde mon Sandy Bridge ! » - [Mon blog ici] - Wii U : YoshiNoir
n°23262440
sidorku
Ultime Boeing 747
Posté le 10-07-2010 à 12:49:24  profilanswer
 

Camelot2 a écrit :


Wow, jsuis tombé sur un de ces powerpoints...petit florilège:

Citation :

Hypothèse Ultime: thermobarique à aérosol de micro-poussières de Nanothermite ?


Citation :

Il semble que des décharges électriques très puissantes aient été mises à contribution pour initier des réactions
thermitiques ayant pré-détruit ou pré-affaibli la structure d'acier à de nombreux étages mais aussi pour éclater les
dalles de béton (technologie connue!).
Mais la physique de la “fusion froide” (rayonnements et réactions associées aux micro foudres en boule) a pu
décupler les effets attendus. Ces décharges ont elles été à l'origine d'anomalies isotopiques dans le Sr et le Ba?
des taux élevés de rayonnements de basse énergie qui ont faussé les mesures de Tritium ? Des innombrables chips
rouges et sphérules de fer fondu ? Des boules de feu observées par les témoins aux sous sols? Affaire à suivre.
Signalons au passage que les anomalies isotopiques, les boules de lumière et les microsphères de fer fondu sont
des observations courrantes associées aux énigmatiques crop-circles.


http://www.darksideofgravity.com/Technologies.pdf
 :sweat:  
Il a définitivement quitté le plancher des vaches...


J'adore [:cerveau abde]


---------------
Espace et exploration spatiale --- Power metal
n°23262464
ak enemy
Meilleur ami de Skip Pannatier
Posté le 10-07-2010 à 12:56:06  profilanswer
 

Camelot2 a écrit :


 Il a définitivement quitté le plancher des vaches...


 
J'ai jamais remis la main sur son poste ou il expliquait pourquoi il est végétarien.
C'était du high level la aussi

n°23262612
Serpico7
Net______________________worK
Posté le 10-07-2010 à 13:21:53  profilanswer
 

Camelot2 a écrit :


 
Tu as un peu looké la liste des publications sur le WTC? Tu crois que seul le NIST a étudié l'événement?  
 
Quant au rapport de dépendance...n'en vois-tu pas un gros comme une maison chez les truthers qui se financent sur base de leurs "adhérents"? Dans le genre "Pompeux", c'est du grand art. Car si, par malheur, un truther découvrait une vidéo nette et précise (avec marquage et tout et tout) de l'avion rentrant dans le Pentagone, qu'arriverait-il à tout ces jolis dons et vente de t-shirt/livres/conférences/dvd?
 
Maintenant, si tu as des éléments qui montrent que le rapport du NIST a été impacté par son financement, je t'en prie...Et pense à regarder aussi les dizaines de publications qui confirment la théorie "avions+incendie"...et qui n'ont aucun financement "suspect".  Compare ensuite cette masse de connaissances à celle d'en face. Place tout cela sur une balance bien calibrée. Et reviens nous voir.


 
Je ne remettait pas en cause leur boulot à propos du WTC...ni ne prétendait que les opposants à la version officielle étaient indépendants...certaines faction ont d'ailleurs effectivement des "appartenances" néfastes au mouvement, c'est clair.
 
Je réagissais au fait qu'on nous vende qu'etre financé par quelqu'un ce n'est pas avoir une dépendance vis à vis de celui ci, comme le prétendait 214.... Et @Zyx, il s'agit d'une dépendance au gouvernement et non à Bush particulièrement oui, hum...à l'époque de qui était constitué le gouvernement ?
 
Je suis sur de mon fait à ces propos et donc n'ai aucun besoin de revenir "vous" voir...ni "vous" ...ni "on"...ni "eux" ....ni-ni !
 
 

n°23262640
Camelot2
Posté le 10-07-2010 à 13:26:09  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :


 
Je ne remettait pas en cause leur boulot à propos du WTC...ni ne prétendait que les opposants à la version officielle étaient indépendants...certaines faction ont d'ailleurs effectivement des "appartenances" néfastes au mouvement, c'est clair.
 
Je réagissais au fait qu'on nous vende qu'etre financé par quelqu'un ce n'est pas avoir une dépendance vis à vis de celui ci, comme le prétendait 214.... Et @Zyx, il s'agit d'une dépendance au gouvernement et non à Bush particulièrement oui, hum...à l'époque de qui était constitué le gouvernement ?
 
Je suis sur de mon fait à ces propos et donc n'ai aucun besoin de revenir "vous" voir...ni "vous" ...ni "on"...ni "eux" ....ni-ni !
 
 


 
Donc, t'as rien. Tu lâches une grosse bouse relativiste sur le NIST, et tu t'en vas fier comme un paon (en rajoutant une petite couche de Bush, juste pour le plaisir).
Préviens moi lorsque tu auras une photo de Bush dans les locaux du NIST en train de modifier les paramètres de leurs modèles...

n°23262728
Serpico7
Net______________________worK
Posté le 10-07-2010 à 13:37:46  profilanswer
 

Camelot2 a écrit :


 
Donc, t'as rien. Tu lâches une grosse bouse relativiste sur le NIST, et tu t'en vas fier comme un paon (en rajoutant une petite couche de Bush, juste pour le plaisir).
Préviens moi lorsque tu auras une photo de Bush dans les locaux du NIST en train de modifier les paramètres de leurs modèles...


 
C'est toi qui n'a rien, et qui déforme la réalité avec tes copains "vous" et "on", quand tu dis que le NIST est indépendant...et d'autre part les scandales liés aux machines à vote prouvent qu'il y a en plus de l'incompétence dans les systèmes de controle techniques US...
 
aucun besoin d'etre partisan de "vous" ou "eux" du coté pile ou du coté face (le camp d'en face comme tu disais...) pour repérer une connerie, meme si l'autre a essayer de la rattraper en ajoutant ("financé =/= corrompu"...) il n'empeche pas que c'est faux.
 
 
Je croyais que la rigueur était de rigueur ici non ? j'ai du me tromper alors...

n°23262752
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 10-07-2010 à 13:41:37  profilanswer
 

Citation :

Je croyais que la rigueur était de rigueur ici non ? j'ai du me tromper alors...


Et la rigueur, ça commence surtout par ne pas accuser 200 innocents juste parce que zOMG C'EST L'ADMINISTRATION AMÉRICAINE DONC LE GOUVERNEMENT BUSH QUI LES PAYE. C'est ensuite ne pas mélanger le département « Informatique » avec le département « Ingénieurs en structures en acier ». Si vous voulez vraiment jouer à la pinaille, jouez-y tout seul au lieu de pourrir le topic. Les différentes réponses à votre post montrent suffisamment qu'une fois de plus, vous postez pour rien dire.
 
Donc, ou vous avez des FAITS, pas des suspicions, ou bien, taisez-vous, parce que pour quelqu'un qui dit se foutre royalement du 11/9, je vous trouve trop collant avec ce topic.

Message cité 1 fois
Message édité par 240-185 le 10-07-2010 à 14:02:36

---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Regarde mon Sandy Bridge ! » - [Mon blog ici] - Wii U : YoshiNoir
n°23262802
Foncdeosky
Posté le 10-07-2010 à 13:50:10  profilanswer
 

http://www.zazzle.com/wtc7wtf_tshi [...] 8405854388
 
Do not read Nist juste Buy it  :o  
 
 

Yakinkinkimadi a écrit :

.
Et dans les avions, que fais tu des passagers confirmant la présence de terroristes à bord?
=> tu dois faire allusion aux appels téléphoniques à 10.000 mètres d'altitude, lesquels furent validés au procès de moussaoui ?  


 
Oui, 17 appels sur 37 seulement aboutirent concernant le United 93 montrant la difficulté de ces appels non pas leur impossibilité. D'ailleurs la plupart furent effectués par "Airfone"  an Air-ground radiotelephone service, utilisé pour les vols au dessus du territoire US.
 
http://911debunker.livejournal.com/7697.html
 

Yakinkinkimadi a écrit :

.
 
 
 
Les pirates de l'air filmés en train d'embarquer en passant les portiques de sécurité se sont ils évaporés? Par qui ont ils été remplacés? et Comment?
=> tu passes le premier contrôle d'embarquement où l'on vérifie ton passeport et ton billet, et tu ne montes pas dans l'avion.
 


 
 tiens donc, si les pirates de l'air n'étaient pas montés dans les avions, les détournements auraient eu sans doute du mal à se faire...ne penses tu pas?

Message cité 1 fois
Message édité par Foncdeosky le 10-07-2010 à 13:58:08
n°23262887
Serpico7
Net______________________worK
Posté le 10-07-2010 à 14:01:24  profilanswer
 

240-185 a écrit :

Citation :

Je croyais que la rigueur était de rigueur ici non ? j'ai du me tromper alors...


Et la rigueur, ça commence surtout par ne pas accuser 200 innocents juste parce que zOMG C'EST L'ADMINISTRATION AMÉRICAINE DONC LE GOUVERNEMENT BUSH QUI LES PAYE. Si vous voulez vraiment jouer à la pinaille, jouez-y tout seul au lieu de pourrir le topic. Les différentes réponses à votre post montrent suffisamment qu'une fois de plus, vous postez pour rien dire.
 
Donc, ou vous avez des FAITS, pas des suspicions, ou bien, taisez-vous, parce que pour quelqu'un qui dit se foutre royalement du 11/9, je vous trouve trop collant avec ce topic.


 
Yes j'ai relever ta bétise, ça me suffit, le NIST dépend des finacement du gouvernement américain, le reste Bush et compagnie c'est tes interprétations...
 
Ceci dit, je vous laisse jouer à "pile-ou-face" "open-reopen" "jour-nuit"...pas de problème...
 
 
 

n°23262913
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 10-07-2010 à 14:04:43  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :

Yes j'ai relever ta bétise, ça me suffit, le NIST dépend des finacement du gouvernement américain, le reste Bush et compagnie c'est tes interprétations...
Ceci dit, je vous laisse jouer à "pile-ou-face" "open-reopen" "jour-nuit"...pas de problème...


Ce qui est stupide, c'est de mélanger le département « Informatique » avec le département « Ingénieurs en structures en acier » du NIST, et de décréter que si les machines de vote électronique sont foireuses, alors les calculs de 200 ingénieurs concernant l'initiation de l'effondrement des tours sont faux.  :sarcastic:
 
Je me demande comment peut-on être aussi fier de poster autant de non-sens.


Message édité par 240-185 le 10-07-2010 à 14:06:01

---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Regarde mon Sandy Bridge ! » - [Mon blog ici] - Wii U : YoshiNoir
n°23262976
Camelot2
Posté le 10-07-2010 à 14:13:45  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :


 
C'est toi qui n'a rien, et qui déforme la réalité avec tes copains "vous" et "on", quand tu dis que le NIST est indépendant...et d'autre part les scandales liés aux machines à vote prouvent qu'il y a en plus de l'incompétence dans les systèmes de controle techniques US...
 
aucun besoin d'etre partisan de "vous" ou "eux" du coté pile ou du coté face (le camp d'en face comme tu disais...) pour repérer une connerie, meme si l'autre a essayer de la rattraper en ajoutant ("financé =/= corrompu"...) il n'empeche pas que c'est faux.
 
 
Je croyais que la rigueur était de rigueur ici non ? j'ai du me tromper alors...


 
Oui, l'étude du NIST a été faite de manière indépendante. Le NIST n'a, jusqu'à preuve du contraire, subit aucune pression pour trafiquer ses résultats. D'ailleurs, es-tu seulement au courant que l'étude du NIST a remis en question la version "officielle" précédente de la FEMA? Deux organismes gouvernementaux qui se contredisent, n'est-ce pas une preuve éclatante que les scientifiques ont été laissés libres dans leurs investigations?
Ensuite, sais-tu que le rapport du NIST a été soumis aux critiques quelques mois avant sa sortie officielle et qu'il a été modifié à certains endroits pour tenir compte des avis de gens aussi divers et variés que l'ASCE ou qu'un truther aka Chandler?
 
En fait, tu débarques ici, auréolé d'une ignorance manifeste du sujet (et déjà relevé lors de tes précédentes sorties sur Silverstein and inc), et tu t'attends à ce qu'on acquiesce gentillement.
 
Sauf que l'étude du NIST n'est pas une oeuvre de propagande seule sur son île attaquée de toute part par les publications de la communauté scientifique...Elle est LA référence de base appuyé par l'ensemble des études menées jusqu'à présent par des ingénieurs en structure (que ce soit Bazant ou l'Université de Purdue).
Elle est appuyée dans ses principes généraux mais il existe pourtant aussi des dizaines de publication remettant en question certains modes d'effondrement, certaines conclusions, certaines hypothèses (en terme de protection thermique, en terme d'exposition au feu,...) qui font partie de la recherche scientifique.
 
Du coup, lorsque tu arrives ici avec ta charge contre le NIST, je (j'aurais pu mettre "on" mais tu vas encore mal le prendre) considère que tu n'y connais rien, que tu n'as sans doute lu qu'une partie infime de la documentation sur le sujet et que tu n'as, visiblement, aucune idée de la manière dont le NIST a travaillé et travaille actuellement. C'est une tactique tellement usée jusqu'à la corde: l'insinuation, les sous-entendus ("non à Bush particulièrement oui, hum...à l'époque de qui était constitué le gouvernement " ),...
Mais, au final, rien de concret.
 
Forcément, car le concret ne t'intéresse pas. Tu t'en fous complètement de la teneur du rapport ou de l'historique de sa confection. L'important, c'est "NIST, agence gouvernementale." Tu n'as pas l'impression que, le binarisme exacerbé, il est de l'autre côté de ton doigt inquisiteur?

n°23263090
Serpico7
Net______________________worK
Posté le 10-07-2010 à 14:34:44  profilanswer
 

:D st'eu pendule pour un mot, "indépendnat" financièrement c'est faux c'est tout.....et c'est moi l'inquisiteur...je reve.
 
 
Par contre les preuves "éclatantes", sauf ton respect...bof ...
 
Bon, je repondrais peut etre plus tard je bouge là, merci pour l'historique sinon. Pas besoin de monter sur de grands chevaux hein...c'est si vital que ça l'indépendance du NIST dans votre thèse ? (ou démonstration, comme voulevoule...RAB)  

n°23263102
240-185
Yoshi anthropophage ò('')ó
Posté le 10-07-2010 à 14:37:35  profilanswer
 

Mais il est _vraiment_ fier de pourrir le topic...


---------------
Tel un automate, le Yoshi noir s'avance vers le chef des Chain Chomps et lui dit : « Regarde mon Sandy Bridge ! » - [Mon blog ici] - Wii U : YoshiNoir
n°23263342
lak
disciplus simplex
Posté le 10-07-2010 à 15:17:00  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :

c'est si vital que ça l'indépendance du NIST dans votre thèse ? (ou démonstration, comme voulevoule...RAB)  


C'est un peu toi qui a lancé le sujet, hein...  
Et dans l'ensemble, "l'indépendance du NIST", quand les "pro-vo" en parlent, c'est plutôt pour réfuter les allégations des complotistes comme quoi le NIST était aux ordres, et que donc son étude est à disqualifier d'entrée...


---------------
Le Mensonge peut faire le tour de la Terre le temps que la Vérité lace ses chaussures.
n°23263471
Camelot2
Posté le 10-07-2010 à 15:34:32  profilanswer
 

Serpico7 a écrit :

:D st'eu pendule pour un mot, "indépendnat" financièrement c'est faux c'est tout.....et c'est moi l'inquisiteur...je reve.
 
 
Par contre les preuves "éclatantes", sauf ton respect...bof ...
 
Bon, je repondrais peut etre plus tard je bouge là, merci pour l'historique sinon. Pas besoin de monter sur de grands chevaux hein...c'est si vital que ça l'indépendance du NIST dans votre thèse ? (ou démonstration, comme voulevoule...RAB)  


 
Si tu n'as qu'un "bof" à mettre en balance de ça:
 

Citation :

 
 
Eagar, T.W., & Musso, C. Why Did the World Trade Center Collapse ? Science, Engineering, and Speculation JOM v. 53 N°12 2001
Clifton, Charles G., Elaboration on Aspects of the Postulated Collapse of the World Trade Centre Twin Towers, Innovation in Metals 2001
Pinsker, Lisa, M. Applying Geology at the World Trade Center Site Geotimes v. 46, no. 11 2001
Zdenek P. Bazant, Yong Zhou Why Did the World Trade Center Collapse ? - Simple Analysis Journal of Engineering Mechanics v. 128 N°1 2002
Anne Powell Dissecting the Collapses Civil Engineering ASCE v. 72 N°5 2002
Quintiere, J.G.; di Marzo, M.; Becker, R. A suggested cause of the fire-induced collapse of the World Trade Towers, Fire Safety Journal v. 37 Issue 7 2002
Newland, D. E.; Cebon, D. Could the world trade center have been modified to prevent its collapse ? Journal of Engineering Mechanics v. 128 Issue 7 2002
Monahan, B. World Trade Center Collapse-Civil Engineering Considerations Practice Periodical on Structural Design and Construction v. 7, no. 3 2002
Brannigan, F.L. WTC: Lightweight Steel and High-Rise Buildings Fire Engineering v.155 no. 4 2002
Fema Construction and Collapse Factors Fire Engineering v.155 no. 10 2002
Corbett, G.P. Learning and Applying the Lessons of the WTC Disaster Fire Engineering v.155 no. 10 2002
Norman J. Glover Collapse Lessons Fire Engineering v. 155 no. 10 2002
Burgess, I.W. Fire Resistance of Framed Buildings Physics Education v. 37 (5) 2002
Marechaux, T.G. TMS Hot Topic Symposium Examines WTC Collapse and Building Engineering JOM v. 54, no. 4 2002
Wierzbicki, T.; Teng, X How the airplane wing cut through the exterior columns of the World Trade Center Journal of Impact Engineering v. 28 2003
Usmani, A. S.; Chung, Y. C.; Torero, J. L How did the WTC towers collapse ? A new theory Fire Safety Journal v. 38 2003
Gabrielson, T.B., Poese, M.E., & Atchley, A.A. Acoustic and Vibration Background Noise in the Collapsed Structure of the World Trade Center The Journal of Acoustical Society of America v. 113, no. 1 2003
Biederman, R.R., Sullivan, E.M., Sisson Jr., R.D., Vander Voort, Microstructural analysis of the steels from Buildings 7, & 1 or 2 from the World Trade Center Microscopy and Microanalysis v. 9 2003
Gayle, Frank W.; Banovic, Stephen W. Tim. Foecke The Structural Steel of the World Trade Center Towers Advanced Materials & Processes v. 162 no10 2004
Nadine M. WTC Findings Uphold Structural Design ENR v. 253 no17 2004
Marjanishvili, S.M. Progressive analysis procedure for progressive collapse Journal of Performance of Constructed Facilities v. 18 (2) 2004
Corley, W.G. Lessons learned on improving resistance of buildings to terrorist attacks Journal of Performance of Constructed Facilities v. 18 (2) 2004
Zhou, Q., Yu, T.X. Use of high-efficiency energy absorbing device to arrest progressive collapse of tall building Journal of Engineering Mechanics v. 130 (10) 2004
Karim, Mohammed R.; Fatt, Michelle S. Hoo Impact of the Boeing 767 Aircraft into the World Trade Center. Journal of Engineering Mechanics v. 131 Issue 10 2005
Usmani, A. S Stability of the World Trade Center Twin Towers Structural Frame in Multiple Floor Fires Journal of Engineering Mechanics v. 131 Issue 6 2005
Omika, Yukihiro.; Fukuzawa, Eiji. Koshika, Norihide Structural Responses of World Trade Center under Aircraft Attacks Journal of Structural Engineering v. 131 no1 2005
Chang, Jeremy; Buchanan, Andrew H.; Moss, Peter J Effect of insulation on the fire behaviour of steel floor trusses Fire and Materials v.29 : 4 2005
Abolhassan, Genady P. Cherepanov September 11 And Fracture Mechanics, a Retrospective International Journal of Fracture v. 132 No. 2 2005
Baum, H.R., Rehm, R.G., Quintiere, J.G. A simple model of the World Trade Center fireball dynamics Proceedings of the Combustion Institute 2005
G. Flint, A.S. Usmani, S. Lamont, J. Torero and B. Lane, Effect of fire on composite long span truss floor systems Journal of Constructional Steel Research v. 62 (4) 2006
Gayle, F.W., Banovic, S.W., Foecke, T., Fields, R.J., Luecke, W.E., McColskey, J.D., McCown, C., Siewert, T.A. The structural steel of the World Trade Center towers Journal of Failure Analysis and Prevention v. 6 (5) 2006
Mohamed, O.A. Progressive collapse of structures: Annotated bibliography and comparison of codes and standards Journal of Performance of Constructed Facilities v. 20 (4) 2006
Zdenek P. Bazant, Mathieu Verdure Mechanics of Progressive Collapse: Learning from World Trade Center and Building Demolitions Journal of Engineering Mechanics v. 133 No. 3 2007
Banovic, S.W., Siewert, T.A. Failure of welded floor truss connections from the exterior wall during collapse of the world trade center towers Welding Journal v. 86 (9) 2007
Gayle, F.W. The collapse of the world trade center towers: A metallurgist's view MRS Bulletin v. 32 (9) 2007
Hansen, B. Building code changes reflect world trade center investigation Civil Engineering v. 77 (9) 2007
Graeme Flint, Asif Usmani, Susan Lamont, Barbara Lane, and Jose Torero Structural Response of Tall Buildings to Multiple Floor Fires Journal of Structural Engineering v. 133 Issue 12 2007
Ayhan Irfanoglu, Christoph M. Hoffmann An Engineering Perspective of the Collapse of WTC-1, Journal of Performance of Constructed Facilities v. 22 No. 1 2008
Keith A. Seffen Progressive Collapse of the World Trade Centre: a Simple Analysis Journal of Engineering Mechanics v. 134 No. 2 2008
Zdenek P. Bazant, Jia-Liang Le, Frank R. Greening, David B. Benson What Did and Did not Cause Collapse of WTC Twin Towers in New York Journal of Engineering Mechanics v. 134 2008
Cherepanov, G.P.  Collapse of towers as applied to September 11 events Materials Science v. 44 2008
Kuligowski, E.D., Mileti, D.S. Modeling pre-evacuation delay by occupants in World Trade Center Towers 1 and 2 on September 11 Fire Safety Journal 2008
Kodur, V.K.R. World Trade Center building disaster: Stimulus for innovations Indian Concrete Journal v. 82 2008
Ming Wang, Peter Chang, James Quintiere, and Andre Marshall Scale Modeling of the 96th Floor of World Trade Center Tower 1 Journal of Performance of Constructed Facilities v. 21 Issue 6
Genady P. Cherepanov Mechanics of the WTC collapse International Journal of Fracture v. 141 No. 1-2
B.A. Izzuddin, A.G. Vlassis, A.Y. Elghazouli, D.A. Nethercot Progressive collapse of multi-storey buildings due to sudden column loss — Part I: Simplified assessment framework Engineering Structures v. 30, Issue 5 2008
A.G. Vlassis, B.A. Izzuddin, A.Y. Elghazouli, D.A. Nethercot Progressive collapse of multi-storey buildings due to sudden column loss—Part II: Application Engineering Structures v. 30, Issue 5 2008
Jeom Kee Paik, Bong Ju Kim Progressive collapse analysis of thin-walled box columns Thin-Walled Structures v. 46, Issue 5 2008
Cheol-Ho Lee, Seonwoong Kim, Kyu-Hong Han, Kyungkoo Lee Simplified nonlinear progressive collapse analysis of welded steel moment frames Journal of Constructional Steel Research v. 65 Issue 5 2009
Feng Fu, Progressive collapse analysis of high-rise building with 3-D finite element modeling method Journal of Constructional Steel Research in press 2009
A.G. Vlassis, B.A. Izzuddin, A.Y. Elghazouli, D.A. Nethercot, Progressive collapse of multi-storey buildings due to failed floor impact Engineering Structures in press 2009
Santiago Pujol, J. Paul Smith-Pardo A new perspective on the effects of abrupt column removal Engineering Structures, v. 31, Issue 4 2009
Hyun-Su Kim, Jinkoo Kim, Da-Woon An Development of integrated system for progressive collapse analysis of building structures considering dynamic effects Advances in Engineering Software v.40, Issue 1 2009
Jinkoo Kim, Taewan Kim, Assessment of progressive collapse-resisting capacity of steel moment frames Journal of Constructional Steel Research v.65, Issue 1 2009
 
 
 
 
 
Et des conférences internationales spécialisées..
 
 
 
Lu Xinzheng, Jiang Jianjing Simulation for the Collapse of WTC after Aeroplane Impact International Conference on Protection of Structures 2002
Dr. Arden L. Bement, Jr. “Learning from 9/11: Understanding the Collapse of the World Trade Center” Committee of Science House of Representatives 2002
Abboud, N., M. Levy, D. Tennant, J. Mould, H. Levine, S. King, C. Ekwueme, A. Jain, G. Hart. Anatomy of a Disaster: A Structural Investigation of the World Trade Center Collapses Third Congress on Forensic Engineering 2003
Beyler, C., D. White, M. Peatross, J. Trellis, S. Li, A. Luers, D. Hopkin Analysis of the Thermal Exposure in the Impact Areas of the World Trade Center Terrorist Attacks Third Congress on Forensic Engineering 2003
Thater, G. G.; Panariello, G. F.; Cuoco, D. A. World Trade Center Disaster: Damage/Debris Assessment Third Congress on Forensic Engineering 2003
Choi, S.K., Burgess, I.W. and Plank, R.J. The Behaviour of Lightweight Composite Floor Trusses in Fire Designing Structures for Fire 2003
Venkatash K. R. Kodur Role of fire resistance issues in the collapse of the Twin Towers International Conference on Tall Buildings 2003
Abolhassan Astaneh-Asl World Trade Center Collapse, Field Investigation and Analysis the Ninth Arab Structural Engineering Conference 2003
Mendonça, D., Lee II, E.E., Wallace, W.A. Impact of the 2001 World Trade Center attack on critical interdependent infrastructures IEEE International Conference on Systems 2004
Kuldeep Prasad and Howard R. Baum Coupled fire dynamics and thermal response of complex building structures Proceedings of the Combustion Institute 2005
Jowsey et all Determination of Fire Induced Collapse Mechanisms in Steel Framed Structures 4th European Conference on Steel and Composite Structures 2005
Usmani et all Collapse scenarios of WTC 1 & 2 with extension to generic tall buildings Congress on Fire Safety in Tall Buildings 2006
Marshall, A., Quintiere, J. A collective undergraduate class project reconstructing the September 11, 2001 world trade center fire ASEE Annual Conference and Exposition 2007
Pfatteicher, S.K.A "A new era": The limits of engineering expertise in a post-9/11 world International Symposium on Technology and Society 2007
Razdolsky, L. Fire load in a steel building design 4th International Structural Engineering and Construction Conference 2008
Rini, D., Lamont, S. Performance based structural fire engineering for modern building design Structures Congress 2008


 
Et ça:
 
http://sites.google.com/site/wtc7l [...] engineerin
 
Quand l'ensemble des documents pointe dans une seule et même direction (qui est identique, à quelques détails près, à celle du NIST), on peut raisonnablement considérer que le NIST a fait son boulot, indépendamment de son financement.
Mais si tu penses que Bush and inc ont fait pression sur le NIST pour qu'ils démontent la version de la FEMA, ça doit être un sacré bocson cognitif dans ton esprit.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1668  1669  1670  ..  2521  2522  2523  2524  2525  2526

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
bon alors finalement on sait toujours pas ce qui a frappé le pentagonevous croyez que c techniquement possible de lire tout bla-bla???
vous avez mattez 11 septembre sur f3...??le ny post a dit que..
[NY POST] une couverture ... comment dire ... douteuse par ces temps[ pensée ] - Je viens de lire cette citation...
Pétition est-ce la bonne solution?/!\A lire!!!!Un bouquin qui (re)donne l'envie de lire ?
[Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1. 
Plus de sujets relatifs à : Les attentats du 11 septembre - WTC, Pentagone... - Lire le 1er post


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR