Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
469 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  209  210  211  212  213  214
Auteur Sujet :

Gestion des problèmes liés à la séparation/divorce

n°55452397
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 07-01-2019 à 22:34:31  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Ben en même temps, tu serais contre un suivi orthophoniste ? Tu dis ça comme si c'était une lubie de sa part ("elle fait sa sauce" ) et pas un truc obligatoire où elle n'a pas eu forcément le choix sur l'horaire et le jour (sachant que souvent, il y a six mois d'attente pour obtenir un ortho, tu peux pas trop faire la fine bouche).  
 
Que tu n'apprécies pas la remarque comme quoi tu pourrais t'en occuper "pour une fois" ben oui, tu peux lui répondre à ce sujet et clarifier ça (enfin, souvent, vaut mieux pas relever, ça sert à rien mais si ça te gonfle, dis-lui).
 
En revanche, sur le fond, je vois pas ce qu'il y a à lui reprocher.


---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
mood
Publicité
Posté le 07-01-2019 à 22:34:31  profilanswer
 

n°55452923
WRC80
Posté le 07-01-2019 à 23:43:47  profilanswer
 

Qu'elle le prévienne AVANT, ensuite une fois les rdv posés avec le spécialiste, qu'elle voit avec lui quelles séances ils peuvent prendre chacun, et que les trous restants dans le planning, c'est belle maman à la retraite qui s en occupe...

 

Bref, faire ça de façon intelligente et arrangeante [:spamafote]

n°55452950
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 07-01-2019 à 23:48:40  profilanswer
 

Moui, enfin, le prévenir avant, elle n'y a peut-être pas pensé parce qu'elle est partie du principe qu'il serait d'accord (on ne parle pas d'une activité extra scolaire mais d'un suivi médical) et parce qu'il n'y a pas eu de choix à faire au niveau des jours/horaires.
 
Pour belle-maman à la retraite, ben, de mon point de vue, elle est déjà bien sympa d'aider, c'est pas un dû. Alors que les parents ont un devoir par rapport à leurs enfants. Donc ouais, je vois pas les choses de cette façon.
 
Non, le seul truc, c'est la remarque passive agressive comme quoi il pourrait aider "pour une fois" et je comprends que ça énerve (mais c'est classique).


---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
n°55453478
mikalkwin
Posté le 08-01-2019 à 06:57:32  profilanswer
 

WRC80 a écrit :

Qu'elle le prévienne AVANT, ensuite une fois les rdv posés avec le spécialiste, qu'elle voit avec lui quelles séances ils peuvent prendre chacun, et que les trous restants dans le planning, c'est belle maman à la retraite qui s en occupe...
 
Bref, faire ça de façon intelligente et arrangeante [:spamafote]


 
Sur la forme, elle abusé sûrement. Sur le fond non, comme dit, elle n’a probablement pas eu le choix pour les horaires de l’orthophoniste ça doit pas l’arranger non plus. Belle-Maman à la retraite n’a pas à prendre le relai au bon vouloir des parents sous prétexte qu’elle est proche et à la retraite. Donc, la mère assure les séances qu’elle peut. Belle maman donne un coup de main, c’est déjà bien sympa de sa part. Pour les 4 séances qui reste, si  Avitasse ne peut ou ne veut pas gérer, ben faut trouver autre chose et trouver un arrangement entre les parents (babysitter, ça a un coût, à voir qui paye).

n°55453581
jorchutrod​an
Posté le 08-01-2019 à 07:43:55  profilanswer
 

Elle ne respecte pas les termes de la garde.
Elle ne préviens pas à l'avance des problèmes qui se présentent.
Elle adopte une attitude passive/agressive.

n°55454347
Gnarfou
I've Got You Babe
Posté le 08-01-2019 à 09:31:33  profilanswer
 

avitasse a écrit :


Mais ça choque personne que madame prenne ces rdv sans m'en parler, et qu'elle s'organise d'abord avec belle-maman, et qu'elle m'impose ensuite les dates restantes ?!
L'autorité parentale, ça parle à personne ?
Sachant que belle-maman est à la retraite et habite la même ville ; moi je suis à 25 min (et ma famille dans une autre région biensur)
 
Agrémenté d'un "Je gère énormément les enfants et ne te demande pas grand chose en retour"
(à part garder son chien, prendre le mois d'été qu'elle choisi car le sien est imposé par son boulot, inverser des week-end pour qu'elle aille à sa soirée, etc. lol)
Ben oui mais c'est la garde que tu as choisi ma chère, et je te verse une PA en conséquence
 
Soit elle fait sa sauce dans son coin sans m'en parler, mais dans ce cas elle se débrouille
Soit, si elle veut m'impliquer, me fait participer à la décision et l'organisation ; je ne suis pas son boy
On est plus mariés, je n'ai aucun devoir envers elle, juste envers mes enfants ; et je m'en acquitte pendant le temps de garde qu'on m'a imparti, ainsi qu'en versant une PA


Pour avoir vécu la même chose et avoir eu les mêmes sensations que toi  [:backfire:3] , je vais mettre un gros bémol avec le recul.
 La gestion de l'emploi du temps des gamins n'était pas facile pour elle et le nombre de jours est très disproportionné, même si elle l'avait choisi. Je me suis aussi rendu compte du manque de communication, typiquement si les enfants ont besoins de soins, pourquoi ne pas l'avoir appris avant ? Si c'est la maitresse qui l'a suggéré et que tu n'es pas au courant, peut être aurait-il fallut aller à la réunion parent prof. Je ne le faisais pas, my bad.
 
Par contre, je te rejoins sur le principe des vacations "loisir" : Ok si c'est pour les gamins, KO pour ton plaisir, il fallait m'en parler avant et pas à la dernière minute.
 
Mais tout cela demande aussi de prendre son téléphone et de communiquer très régulièrement pour que la relation ne soit plus à sens unique.


---------------
C'est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
n°55455184
thesmiling​face
la République se débat.
Posté le 08-01-2019 à 10:32:07  profilanswer
 

avitasse a écrit :

Mais ça choque personne que madame prenne ces rdv sans m'en parler, et qu'elle s'organise d'abord avec belle-maman, et qu'elle m'impose ensuite les dates restantes ?!
L'autorité parentale, ça parle à personne ?
Sachant que belle-maman est à la retraite et habite la même ville ; moi je suis à 25 min (et ma famille dans une autre région biensur)
 
Agrémenté d'un "Je gère énormément les enfants et ne te demande pas grand chose en retour"
(à part garder son chien, prendre le mois d'été qu'elle choisi car le sien est imposé par son boulot, inverser des week-end pour qu'elle aille à sa soirée, etc. lol)
Ben oui mais c'est la garde que tu as choisi ma chère, et je te verse une PA en conséquence
 
Soit elle fait sa sauce dans son coin sans m'en parler, mais dans ce cas elle se débrouille
Soit, si elle veut m'impliquer, me fait participer à la décision et l'organisation ; je ne suis pas son boy
On est plus mariés, je n'ai aucun devoir envers elle, juste envers mes enfants ; et je m'en acquitte pendant le temps de garde qu'on m'a imparti, ainsi qu'en versant une PA

Tu es dans une relation d'égal à égal.
Si tu as l'impression d'être la roue de secours de mme, impose-toi.
 
Pas sur le problème actuel qui concerne la santé de ton fils, mais sur les petits arrangements qu'elle te demande.
Déjà, le décalage de week-end, c'est bien pour les parents, mais c'est loin d'être idéal pour les enfants.
 
Donc si tu lui demandes jamais rien et cède régulièrement à ses demandes, il serait peut-être bon d'envisager de changer.
 
Concernant le problème actuel, il faudrait voir de qui émane la demande/suggestion. Pour comprendre pourquoi tu n'as pas été informé plus tôt.
Et améliorer la communication entre la maman et toi concernant la santé des enfants.
 
Note qu'elle considèrait sans doute que ça ne te concernait pas, parce que sur son temps de garde.
Qu'elle a sans doute essayé de gérer le truc sans t'impliquer.
Bref, y a sans doute eu un défaut de communication lié à une pointe d'orgueil. Ça arrive même aux meilleurs :D


---------------
Le bouton est au vert, chère HFRienne. - Un esprit suédois dans un corps latin -
n°55455835
DVDAI
Posté le 08-01-2019 à 11:15:07  profilanswer
 

avitasse a écrit :

:hello:
Ma vision en effet, c'est qu'un mode de garde a été défini (ensemble) au moment du divorce, et que je respecte ce mode de garde, que je lui verse une PA, et que c'est à elle de s'occuper des enfants pendant son temps de garde
Alors oui par conséquent elle s'occupe des enfants + que moi, c'est mathématique..
Je suis un connard de penser qu'elle abuse un peu ?


 
Ta vision est juste. Un mode de garde a été défini, surement voulu aussi par elle je présume. C'est à elle d'assumer oui. Est-ce que la garde que tu as le mercredi soir est un arrangement entre vous ou bien décidé par le jugement de divorce ?

n°55455885
Theomede
Naïf chaotique
Posté le 08-01-2019 à 11:18:18  profilanswer
 

A minima, réévaluer la pension alimentaire en fonction du nouveau rythme de garde.


---------------
Je suis quelqu'un de modéré, mais c'est rarement volontaire.
n°55456245
niju
Call me doc'
Posté le 08-01-2019 à 11:43:46  profilanswer
 

Ben dans ce cas, tu l'envoies paitre en lui expliquant que c'est pas ton jour et qu'elle se démerde, ce qui mènera à la situation suivante:
- soit elle ne peut pas assumer les rdv, ton gosse va les rater, et c'est à l'évidence une excellent nouvelle pour lui.
- soit elle va prendre sur elle et faire en sorte d'assumer les séances en jonglant entre sa mère et son taf. Et elle va garder ça en mémoire pour la suite, histoire que lorsque toi tu auras besoin de souplesse, elle te le renvoie dans la tronche (je ne parle pas de l'hypothèse où tu te retrouverais face au juge dans le futur pour une raison X ou Y et où ton ex sortira de son chapeau "il n'a pas voulu changer son emploi du temps pour 4 séances d'orthophoniste", ce qui est toujours du plus bel effet, même si la demande en cours n'a rien à voir :o). Et bien évidemment, qui va trinquer en cas de dégradation des relations avec ton ex? Ton gosse.
 
Bref, elle a merdé en ne t'intégrant pas au départ, c'est acté. Maintenant, on parle de prendre du temps pour des soins pour ton gosse, pas pour permettre à ton ex de partir aux Bahamas, donc tu lui dis qu'elle a manqué de prévenance, tu lui demandes expressément de te mettre dans la boucle plus tôt, mais tu assumes ces rendez-vous, pour ton gosse.


---------------
"Ce qui ne te tue pas te rend plus petit" - Mario Bros / "Ce qui ne te tue pas te rend plus pauvre" - Sonic /  "ce qui ne te tue pas te déshabille" - Arthur
mood
Publicité
Posté le 08-01-2019 à 11:43:46  profilanswer
 

n°55456289
Theomede
Naïf chaotique
Posté le 08-01-2019 à 11:46:59  profilanswer
 

Ou alors tu montres une demande de congé refusée pour ces jours, si t'es un minimum pote avec ton manager c'est pas compliqué.


---------------
Je suis quelqu'un de modéré, mais c'est rarement volontaire.
n°55456292
warpc
Posté le 08-01-2019 à 11:47:15  profilanswer
 

@niju: Je n'aurai pas dit mieux, c'est exactement ça!  :jap:


Message édité par warpc le 08-01-2019 à 11:47:39

---------------
Groupe du moment: Steven Wilson / The Blue Butter Pot / Monkypolis
n°55456329
MEI
|DarthPingoo(tm)|
Posté le 08-01-2019 à 11:49:49  profilanswer
 

axelpaq a écrit :

pour info :  
vous avez commencé à payer une PA (Pension Alimentaire) en 2018 et vous êtes salarié ?  
celle-ci est déductible des impôts
est-ce que votre taux d'imposition 2019 reflétera cette déduction en temps réel ? bien sûr que non - trop facile
il faudra attendre la déclaration de 2019
 
pas de changement par rapport à avant me direz-vous
certes
mais le prélèvement à la source doit proposer de la souplesse - ah ça quand il y a des rentrées d'argent le taux est très souple à la hausse - mais quand il y a des déductions c'est beaucoup moins souple...


 
Le problème de la PA c'est que ça n’influe pas que le taux, mais aussi l'assiette. Et ton employeur ne peux pas connaitre l'assiette de la PA. Donc le plus simple c'est quand même que ce soit rectifié en fin d'année.
 
Une PA c'est une problématique encore plus compliqué qu'un crédit d’impôt. Et déjà les crédits d’impôts ne sont pas géré via le taux d'IR, mais via une avance de crédit d'impôt.


---------------
| Intel Core i5-4670K 4C/4T @ 3.8GHz - 16GB DDR3-2400 10-12-12-31 1T - ATI Radeon HD 7970 GHz Edition 3GB @ 1100/1500MHz |
n°55456372
MEI
|DarthPingoo(tm)|
Posté le 08-01-2019 à 11:52:33  profilanswer
 

mikalkwin a écrit :


 
Vu comme c’est galère d’avoir un suivi orthophoniste, et qu’il s’agit donc de la “santé” de ton enfant, et que donc y’a de fortes chances que ça l’arrange autant que toi, oui, je trouve que tu abuses un peu. Ça serait pour garder le môme pendant ses cours de théâtre, la je te donnerais raison.


Elle aurai pu prendre des RDV compatible avec son emploi du temps en vrai... :spamafote:... Cad que si tu prends un RDV, t'assumes le RDV... sinon tu dis "y'a x semaines où je ne peux pas gérer, vois avec l'orthophoniste pour les RDV"... :spamafote:
 
Si il a un déplacement pro ce jour là de prévu, elle fait comment :??:


---------------
| Intel Core i5-4670K 4C/4T @ 3.8GHz - 16GB DDR3-2400 10-12-12-31 1T - ATI Radeon HD 7970 GHz Edition 3GB @ 1100/1500MHz |
n°55456425
MEI
|DarthPingoo(tm)|
Posté le 08-01-2019 à 11:57:11  profilanswer
 

Gnarfou a écrit :


Pour avoir vécu la même chose et avoir eu les mêmes sensations que toi  [:backfire:3] , je vais mettre un gros bémol avec le recul.
 La gestion de l'emploi du temps des gamins n'était pas facile pour elle et le nombre de jours est très disproportionné, même si elle l'avait choisi. Je me suis aussi rendu compte du manque de communication, typiquement si les enfants ont besoins de soins, pourquoi ne pas l'avoir appris avant ? Si c'est la maitresse qui l'a suggéré et que tu n'es pas au courant, peut être aurait-il fallut aller à la réunion parent prof. Je ne le faisais pas, my bad.
 
Par contre, je te rejoins sur le principe des vacations "loisir" : Ok si c'est pour les gamins, KO pour ton plaisir, il fallait m'en parler avant et pas à la dernière minute.
 
Mais tout cela demande aussi de prendre son téléphone et de communiquer très régulièrement pour que la relation ne soit plus à sens unique.


 
Ça c'est un vœux pieux. Mais c'est quand même super compliqué au fur et à mesure du temps et que chacun refait sa vie... Perso je me vois pas tel à mon ex toute les semaines ou quoi. En principe les moments où on récup les enfants devrais suffire à faire passer les infos nécessaires.


---------------
| Intel Core i5-4670K 4C/4T @ 3.8GHz - 16GB DDR3-2400 10-12-12-31 1T - ATI Radeon HD 7970 GHz Edition 3GB @ 1100/1500MHz |
n°55456600
FLeFou
Posté le 08-01-2019 à 12:12:01  profilanswer
 

mikalkwin a écrit :


 
Vu comme c’est galère d’avoir un suivi orthophoniste, et qu’il s’agit donc de la “santé” de ton enfant, et que donc y’a de fortes chances que ça l’arrange autant que toi, oui, je trouve que tu abuses un peu. Ça serait pour garder le môme pendant ses cours de théâtre, la je te donnerais raison.


Ben non elle lui impose des horaires. C'est elle qui abuse, elle n'avait qu'à lui demander un oui de principe en premier lieu mais la elle le mets devant le fait accompli et il n'a même pas ses mots à dire sur les dates dont il peut s'occuper (celle qu'elle ne peut pas faire ni sa mère)


---------------
The secret of happiness is not in doing what one likes but in liking what one has to do Sir James M. Barrie
n°55456603
niju
Call me doc'
Posté le 08-01-2019 à 12:12:11  profilanswer
 

Theomede a écrit :

Ou alors tu montres une demande de congé refusée pour ces jours, si t'es un minimum pote avec ton manager c'est pas compliqué.


Ca revient au même. Soit le gosse rate ses séances, soit la femme va bloquer toute demande de souplesse de sa part dans le futur.


---------------
"Ce qui ne te tue pas te rend plus petit" - Mario Bros / "Ce qui ne te tue pas te rend plus pauvre" - Sonic /  "ce qui ne te tue pas te déshabille" - Arthur
n°55456648
thalis
Posté le 08-01-2019 à 12:15:59  profilanswer
 

FLeFou a écrit :


Ben non elle lui impose des horaires.


 
A nuancer quand meme : chez les spécialistes c'est plutot eux qui imposent les horaires. Après, elle a très mal communiqué c'st clair, là je suppose qu'elle a pris ceux qu'elle pouvait prendre, qu'elle a demandé à sa mère ceux qu'elle pouvait, et qu'il en restait 4 pas possible pour les deux et qu'elle s'est dit "ah zut, bon je vais voir ça avec le père pour qu'il les prenne".
Alors qu'elle aurait du lui dire "bon, y'a toutes ces seances d'orthophoniste à faire, je vais pas pouvoir toutes les assumer, lesquelles tu peux prendre ?"

n°55456663
MEI
|DarthPingoo(tm)|
Posté le 08-01-2019 à 12:17:23  profilanswer
 

niju a écrit :


Ca revient au même. Soit le gosse rate ses séances, soit la femme va bloquer toute demande de souplesse de sa part dans le futur.


Là dessus je te rejoins... le vrai soucis entre ex-époux c'est que même si on veux être neutre ou quoi... dès que un des deux n'est pas arrangeant, c'est perçu, au mieux, comme si un dû était refusé, au pire comme une attaque perso.
 
Et après c'est celui qui refuse qui à une dette...


---------------
| Intel Core i5-4670K 4C/4T @ 3.8GHz - 16GB DDR3-2400 10-12-12-31 1T - ATI Radeon HD 7970 GHz Edition 3GB @ 1100/1500MHz |
n°55456721
FLeFou
Posté le 08-01-2019 à 12:23:37  profilanswer
 

thalis a écrit :


 
A nuancer quand meme : chez les spécialistes c'est plutot eux qui imposent les horaires. Après, elle a très mal communiqué c'st clair, là je suppose qu'elle a pris ceux qu'elle pouvait prendre, qu'elle a demandé à sa mère ceux qu'elle pouvait, et qu'il en restait 4 pas possible pour les deux et qu'elle s'est dit "ah zut, bon je vais voir ça avec le père pour qu'il les prenne".
Alors qu'elle aurait du lui dire "bon, y'a toutes ces seances d'orthophoniste à faire, je vais pas pouvoir toutes les assumer, lesquelles tu peux prendre ?"


Voila la elle aurait pas abusé.  [:julian33:4]


---------------
The secret of happiness is not in doing what one likes but in liking what one has to do Sir James M. Barrie
n°55456841
thesmiling​face
la République se débat.
Posté le 08-01-2019 à 12:35:31  profilanswer
 

MEI a écrit :

Là dessus je te rejoins... le vrai soucis entre ex-époux c'est que même si on veux être neutre ou quoi... dès que un des deux n'est pas arrangeant, c'est perçu, au mieux, comme si un dû était refusé, au pire comme une attaque perso.
 
Et après c'est celui qui refuse qui à une dette...

Pour ma part, je demande pas d'arrangement, histoire d'être droit dans mes bottes lorsque je refuse les siens.
 
Une rare demande que j'ai faite, j'y suis allé "timidement" et lui ai clairement dit qu'elle ne devait se sentir obligée en rien.
 
Elle a donné son accord sous conditions. J'ai trouvé les conditions trop restrictives et pas idéales pour le gamin. Je lui ai dit de laisser tomber, qu'on s'en tiendrait au jugement. Je lui en ai plus reparlé. L'affaire est close pour moi.
 
 
 
Ça évite précisément les soucis que tu décris.


---------------
Le bouton est au vert, chère HFRienne. - Un esprit suédois dans un corps latin -
n°55457623
arthas77
Posté le 08-01-2019 à 13:40:01  profilanswer
 

Demander une contrepartie c'est possible ? Genre un WE supplémentaire.

n°55457725
loupie94
Posté le 08-01-2019 à 13:48:25  profilanswer
 

thesmilingface a écrit :

Pour ma part, je demande pas d'arrangement, histoire d'être droit dans mes bottes lorsque je refuse les siens.
 
Une rare demande que j'ai faite, j'y suis allé "timidement" et lui ai clairement dit qu'elle ne devait se sentir obligée en rien.
 
Elle a donné son accord sous conditions. J'ai trouvé les conditions trop restrictives et pas idéales pour le gamin. Je lui ai dit de laisser tomber, qu'on s'en tiendrait au jugement. Je lui en ai plus reparlé. L'affaire est close pour moi.
 
Ça évite précisément les soucis que tu décris.


 
Idem pour moi. J'évite le plus possible de demander des arrangements. Pour le suivi médical, je prends des jours de congés...je préfère me prendre la tête avec mon chef qu'avec mon ex.
 
Il y a juste une petite chose qui me dérange....c'est qu'il ne faut pas qu'on dise après "je voudrais bien participer plus au quotidien mais la mère ne me laisse pas faire". Si dès qu'on demande un truc on en entend parler pendant 107 ans et qu'on exige une contrepartie après, effectivement la tentation est grande de ne plus rien demander comme participation au quotidien.

n°55457754
Sinking
Parano-Hypocondriaque
Posté le 08-01-2019 à 13:50:20  profilanswer
 

Ca fait longtemps que vous êtes séparés ? J'espère que vos relations s'apaiseront :/ (pour le bien de tous, pas que du gamin d'ailleurs).
 
Nous on fait vraiment à notre sauce maintenant. Si on doit changer la semaine de vacances, on demande si c'est ok et basta. Idem de l'autre côté. Sauf si on a quelque chose de particulier de prévu on accepte toujours et l'ex aussi. C'est quand même vachement plus serein du coup.


---------------
Follow me to where the real fun is...!!
n°55457810
loupie94
Posté le 08-01-2019 à 13:54:02  profilanswer
 

Sinking a écrit :


Nous on fait vraiment à notre sauce maintenant. Si on doit changer la semaine de vacances, on demande si c'est ok et basta. Idem de l'autre côté. Sauf si on a quelque chose de particulier de prévu on accepte toujours et l'ex aussi. C'est quand même vachement plus serein du coup.


 
Ce serait tellement bien...mais dans mon cas je sais que ça ne sera jamais comme ça. On est séparés depuis 8 ans.
Il y en a eu une autre avant moi, il a continué à la faire chier jusqu'à ce que leur enfant ne vienne plus le voir (bien après que je l'aie quitté).

n°55457823
Sinking
Parano-Hypocondriaque
Posté le 08-01-2019 à 13:54:50  profilanswer
 

Dur :/


---------------
Follow me to where the real fun is...!!
n°55459856
avitasse
ID PSN : avitasse
Posté le 08-01-2019 à 16:06:35  profilanswer
 

sylphide pinklady a écrit :

Ben en même temps, tu serais contre un suivi orthophoniste ? Tu dis ça comme si c'était une lubie de sa part ("elle fait sa sauce" ) et pas un truc obligatoire où elle n'a pas eu forcément le choix sur l'horaire et le jour (sachant que souvent, il y a six mois d'attente pour obtenir un ortho, tu peux pas trop faire la fine bouche).


Evidemment que non je ne suis pas contre un suivi orthophoniste ; quand je dis "elle fait sa sauce", je fais allusion à l'organisation.
Dans l'absolu, je lui fais confiance sur le suivi médical de nos enfants.
 
 

sylphide pinklady a écrit :

Moui, enfin, le prévenir avant, elle n'y a peut-être pas pensé parce qu'elle est partie du principe qu'il serait d'accord (on ne parle pas d'une activité extra scolaire mais d'un suivi médical) et parce qu'il n'y a pas eu de choix à faire au niveau des jours/horaires.


Que ce soit un suivi médical, je ne conteste pas ; qu'elle n'ait pas eu le choix des horaires, je ne le conteste pas non plus.
Mais à partir du moment où tu as l'intention d'impliquer l'autre parent, tu lui en parles avant, non ? Genre "Junior va sans doute avoir besoin de séances régulières, je te tiens au courant"
Dans le cas contraire, si elle ne veut pas m'impliquer, elle assume et gère seule comme une grande [:spamafote]  
 
 

sylphide pinklady a écrit :

Pour belle-maman à la retraite, ben, de mon point de vue, elle est déjà bien sympa d'aider, c'est pas un dû. Alors que les parents ont un devoir par rapport à leurs enfants. Donc ouais, je vois pas les choses de cette façon.


Avant notre séparation, on s'est rapproché de sa mère pour qu'elle nous aide en cas de besoin ; c'était le souhait de mon ex, que j'ai accepté.
Concernant mon devoir de parent, comme déjà dit, je m'occupe de mes enfants sur mon temps de garde, je n'ai aucune famille sur place pour m'aider.


Message édité par avitasse le 08-01-2019 à 17:11:07

---------------
[ECH] Bluray Star Trek - I, Robot - Night & Day - etc.
n°55459998
avitasse
ID PSN : avitasse
Posté le 08-01-2019 à 16:16:19  profilanswer
 

Sinking a écrit :

Ca fait longtemps que vous êtes séparés ? J'espère que vos relations s'apaiseront :/ (pour le bien de tous, pas que du gamin d'ailleurs).
 
Nous on fait vraiment à notre sauce maintenant. Si on doit changer la semaine de vacances, on demande si c'est ok et basta. Idem de l'autre côté. Sauf si on a quelque chose de particulier de prévu on accepte toujours et l'ex aussi. C'est quand même vachement plus serein du coup.


"Sur le papier", on pourrait dire qu'on fait à notre sauce également mais dans les faits, c'est + subtil.
Ex : son employeur lui impose de prendre 2 semaines en août, chaque année ; du coup j'ai les enfants le mois de juillet, alors que la convention indique une alternance.
Dans l'absolu, ce n'est pas un gros problème pour moi ; mais pour mon ex, ce n'est pas un arrangement, c'est un du ; quand j’émets l'éventualité d'un découpage différent de 4 semaines / 4 semaines, elle me sort "ben j'ai pas le choix, c'est comme ça"
En quoi c'est à moi de subir ses contraintes ?
Et le jour où mon employeur m'impose ce même genre de contraintes ? Ou le jour où je me mets en couple avec une nana ayant le même genre de contraintes ?
 
 

thesmilingface a écrit :

Concernant le problème actuel, il faudrait voir de qui émane la demande/suggestion. Pour comprendre pourquoi tu n'as pas été informé plus tôt.
Et améliorer la communication entre la maman et toi concernant la santé des enfants.
 
Note qu'elle considèrait sans doute que ça ne te concernait pas, parce que sur son temps de garde.
Qu'elle a sans doute essayé de gérer le truc sans t'impliquer.
Bref, y a sans doute eu un défaut de communication lié à une pointe d'orgueil. Ça arrive même aux meilleurs :D


Oui initialement si elle avait pu trouver le samedi ou en soirée, peut-être qu'elle l'aurait fait, je ne sais pas (elle ne m'en a pas parlé).
Par contre à partir du moment où c'était en journée, c'était impensable pour elle qu'elle soit la seule à "absorber le coup"
Et si je n'ai pas été informé plus tôt c'est que de son point de vue c'est elle qui s'occupe des enfants, elle doit penser que l'autorité parentale est proportionnelle au temps de garde [:spamafoote]
D'ailleurs elle met dans son mail "Je pense que ceci est envisageable vu que je te préviens tôt"..


Message édité par avitasse le 08-01-2019 à 16:21:22

---------------
[ECH] Bluray Star Trek - I, Robot - Night & Day - etc.
n°55576947
audrehem
Back in your head
Posté le 21-01-2019 à 02:13:54  profilanswer
 

Hello  :hello:  
 
J'ai un ami en situation délicate qui envisage un divorce, son épouse ne travaillant plus depuis 2 ans et semblant y prendre goût   [:doppelgangbanger:2]  
 
Mon pote fait tout à la maison et la nana semble se laisser aller, elle touche 800 balles de chomedu et lui dans les 4k nets.
 
Ils ont 2 gosses et pas de maison.
 
De ce que j'ai compris s'ils n'arrivent pas à s'entendre en amont le jugera établira une somme tenant compte de la durée (entre 5 et 10 ans de mariage je sais plus), écart de salaires au moment M ? Soit dans les 25/30 k ?

Message cité 2 fois
Message édité par audrehem le 21-01-2019 à 02:14:31

---------------
VDS Fred Perry, adidas etc
n°55578653
fractal
Posté le 21-01-2019 à 10:58:57  profilanswer
 

art. 271 du code civil :  
 
voici les éléments d'appréciation :  

 
A cet effet, le juge prend en considération notamment :
 
- la durée du mariage ;
 
- l'âge et l'état de santé des époux ;
 
- leur qualification et leur situation professionnelles ;
 
- les conséquences des choix professionnels faits par l'un des époux pendant la vie commune pour l'éducation des enfants et du temps qu'il faudra encore y consacrer ou pour favoriser la carrière de son conjoint au détriment de la sienne ;
 
- le patrimoine estimé ou prévisible des époux, tant en capital qu'en revenu, après la liquidation du régime matrimonial ;
 
- leurs droits existants et prévisibles ;
 
- leur situation respective en matière de pensions de retraite en ayant estimé, autant qu'il est possible, la diminution des droits à retraite qui aura pu être causée, pour l'époux créancier de la prestation compensatoire, par les circonstances visées au sixième alinéa.

 
donc " mon pote fait tout à la maison" je dirais pas vraiment que c'est un critère/difficile à justifier
 
en fonction de l'age des enfants, l'épouse pourra invoquer le sacrifice fait pour sa carrière/l'éducation des enfants  
elle faisait quoi avant le chômage?
donc la donner un chiffre ce serait au doigt mouillé
 

n°55580843
audrehem
Back in your head
Posté le 21-01-2019 à 14:13:30  profilanswer
 

Hello merci pour les précisions Fractal.
 
Avant le chômage elle bossait, puis ça se complique, harcèlement au taff, maladie pro, chômage apparemment mais mon pote a pris également sur lui pour l'accompagner et a pris un congé parental + temps partiel (je ne sais pas trop les détails mais saignage de veines).
 
Donc il semble que les 2 sont allés dans une démarche d'accompagnement mutuel mais par la suite l'1 semble couler (refus de CDI notamment pour se former dans des domaines farfelus - médecine alternative) pendant que l'autre assume tant bien que mal (taff + multi tâches à la maison).
 
Pas simple comme tu le sous entends.  [:klivan:1]


---------------
VDS Fred Perry, adidas etc
n°55581618
warpc
Posté le 21-01-2019 à 14:58:46  profilanswer
 

Il y a au moins 2 sujets importants et qui sont liés:
 
- la garde des enfants: quel mode de garde est-ce qu'il envisage (alternée, exclusive pour lui ou pour la mère)?
- l'argent: qui peut être versé sous 2 formes --> 1.la prestation compensatoire pour elle, le + souvent sous forme de capital, qui vise à compenser son sacrifice de carrière pour l'éducation des enfants. 2.la pension alimentaire pour couvrir les besoins de base des enfants (nourriture, habillement, ...).
 
La prestation compensatoire peut également lui servir à elle pour de grosses dépenses qui seront utiles aux enfants (aménagement du nouveau logement, véhicule si nécessaire, ...). Sachant qu'avec ses revenus elle aura droit à des aides sociales.
 
Le mieux est évidemment d'essayer de se mettre d'accord sur tout ça à l'amiable plutôt que par avocats interposés.


---------------
Groupe du moment: Steven Wilson / The Blue Butter Pot / Monkypolis
n°55583830
audrehem
Back in your head
Posté le 21-01-2019 à 18:15:23  profilanswer
 

Hello Warpc,
 
- La garde semble s'orienter vers l'alternance mais j'en suis pas sur.
- Sacrifice de carrière, euh j'en sais rien, c'est plutôt harcèlement suite à grossesse et congé parental et de ce que je vois c'est mon ami qui s'est plutôt sacrifié en congé parental et temps partiel pour lui venir en aide pendant qu'elle semble se conforter dans son inactivité.
 
Ça me semble galère tout ça, existe t'il des médiations avant d'en arriver aux avocats même si l'un ou les 2 sont déjà décidés à se séparer ?   [:prince californien]


---------------
VDS Fred Perry, adidas etc
n°55583922
arthas77
Posté le 21-01-2019 à 18:29:37  profilanswer
 

audrehem a écrit :

J'ai un ami en situation délicate qui envisage un divorce, son épouse ne travaillant plus depuis 2 ans et semblant y prendre goût   [:doppelgangbanger:2]  
Mon pote fait tout à la maison et la nana semble se laisser aller, elle touche 800 balles de chomedu et lui dans les 4k nets.


Ton ami est dans la m... et va devoir raquer...
Qui demande le divorce ?

n°55584930
audrehem
Back in your head
Posté le 21-01-2019 à 20:43:23  profilanswer
 

arthas77 a écrit :


Ton ami est dans la m... et va devoir raquer...
Qui demande le divorce ?


 
 
Elle est assez pushy, menaçante mais se ravise.. A présent c'est lui qui l'envisage donc a priori ils devraient pouvoir en discuter "raisonnablement"  [:sensas2000]


---------------
VDS Fred Perry, adidas etc
n°55587360
warpc
Posté le 22-01-2019 à 09:20:23  profilanswer
 

audrehem a écrit :

Hello Warpc,
 
- La garde semble s'orienter vers l'alternance mais j'en suis pas sur.
- Sacrifice de carrière, euh j'en sais rien, c'est plutôt harcèlement suite à grossesse et congé parental et de ce que je vois c'est mon ami qui s'est plutôt sacrifié en congé parental et temps partiel pour lui venir en aide pendant qu'elle semble se conforter dans son inactivité.
 
Ça me semble galère tout ça, existe t'il des médiations avant d'en arriver aux avocats même si l'un ou les 2 sont déjà décidés à se séparer ?   [:prince californien]


 
Le mieux est d'avoir un dossier avec le maximum d'éléments factuels, ça peut toujours servir.
Ensuite, si la discussion est tendue voire impossible, il est effectivement préférable de passer par un tiers.
Je ne sais si certains ont déjà testé ici, mais on peut faire appel à un médiateur familial --> https://www.service-public.fr/parti [...] its/F34355


---------------
Groupe du moment: Steven Wilson / The Blue Butter Pot / Monkypolis
n°55587899
audrehem
Back in your head
Posté le 22-01-2019 à 10:07:04  profilanswer
 

warpc a écrit :


 
Le mieux est d'avoir un dossier avec le maximum d'éléments factuels, ça peut toujours servir.
Ensuite, si la discussion est tendue voire impossible, il est effectivement préférable de passer par un tiers.
Je ne sais si certains ont déjà testé ici, mais on peut faire appel à un médiateur familial --> https://www.service-public.fr/parti [...] its/F34355


 
 
Merci Warpc,
 
Intéressant si je lis ceci :
 
La médiation familiale se déroule en 3 étapes :
 
"L'entretien d'information au cours duquel le médiateur familial vous présente les objectifs, le contenu et les thèmes que vous pouvez aborder. Vous pouvez ainsi accepter ou refuser de vous engager dans une médiation familiale en toute connaissance de cause. Cet entretien est sans engagement.
Les entretiens de médiation familiale : d'une durée de 1h30 à 2 heures environ, ils se déroulent sur une période allant de 3 à 6 mois. Leur nombre (6 à 10 entretiens), varie selon votre situation et les sujets que vous souhaitez aborder : résidence des enfants, contribution financière à leur entretien, droit de visite ... (jusqu'à 10 entretiens quand même ) [:delpotrolerageux:2]  
Si vous aboutissez à un accord, vous pouvez demander au juge de l'homologuer. Cet accord aura la même force qu'un jugement."
 
Autrement dit cela aura même valeur qu'un divorce mais sans avocat ?  [:falconpage]


---------------
VDS Fred Perry, adidas etc
n°55587981
fractal
Posté le 22-01-2019 à 10:13:46  profilanswer
 

audrehem a écrit :


 
 
Merci Warpc,
 
Intéressant si je lis ceci :
 
La médiation familiale se déroule en 3 étapes :
 
"L'entretien d'information au cours duquel le médiateur familial vous présente les objectifs, le contenu et les thèmes que vous pouvez aborder. Vous pouvez ainsi accepter ou refuser de vous engager dans une médiation familiale en toute connaissance de cause. Cet entretien est sans engagement.
Les entretiens de médiation familiale : d'une durée de 1h30 à 2 heures environ, ils se déroulent sur une période allant de 3 à 6 mois. Leur nombre (6 à 10 entretiens), varie selon votre situation et les sujets que vous souhaitez aborder : résidence des enfants, contribution financière à leur entretien, droit de visite ... (jusqu'à 10 entretiens quand même ) [:delpotrolerageux:2]  
Si vous aboutissez à un accord, vous pouvez demander au juge de l'homologuer. Cet accord aura la même force qu'un jugement."
 
Autrement dit cela aura même valeur qu'un divorce mais sans avocat ?  [:falconpage]


 
ça aide en effet dans les dossiers compliqués
a noter tout de même si l'autre partie veut pas tu pourras pas la forcer à aller vers le médiateur comme dis en gras.
par contre 6 a 10 entretien c'est bien long je trouve.
 
a noter que les avocats peuvent faire de la médiation aussi (faut bien que je fasse de la pub pour ma profession  :o )
 
et pour un divorce judiciaire il faut être assisté par un avocat même pour homologuer une convention par un juge. (bon allez au doigt mouillé et au rythme ou ça va (projet loi justice en ce moment), je prédis que dans 10 ans le monopole de l'avocat disparaîtra)  

n°55588079
audrehem
Back in your head
Posté le 22-01-2019 à 10:22:36  profilanswer
 

Merci pour les précisions Fractal, on peut supposer que ça réduit quand même considérablement les frais d'avocats si toutefois les 2 parties acceptent de traiter ainsi comme tu le soulignes..


---------------
VDS Fred Perry, adidas etc
n°55593821
fractal
Posté le 22-01-2019 à 18:30:57  profilanswer
 

audrehem a écrit :

Merci pour les précisions Fractal, on peut supposer que ça réduit quand même considérablement les frais d'avocats si toutefois les 2 parties acceptent de traiter ainsi comme tu le soulignes..


 
selon service public, pour la médiation :  
Une participation vous est ensuite demandée en fonction de vos revenus.
 
 
http://leparticulier.lefigaro.fr/j [...] -familiale

n°55595548
audrehem
Back in your head
Posté le 22-01-2019 à 21:55:56  profilanswer
 

Ah oui en effet, au final, tu perdras moins de temps et peut être de thunes avec un avocat dès le départ..


---------------
VDS Fred Perry, adidas etc
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  209  210  211  212  213  214

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
outil de gestion d'équipe sportive ?problèmes avec remboursement sécurité sociale
problèmes avec remboursement sécurité socialeDe gros problèmes d'Internet ce matin...
problèmes d'hanches[topic unique] les problemes de vis
Notion d'amortissement (Compta - Gestion)[RESOLU] Separation et meubles...
Plus de sujets relatifs à : Gestion des problèmes liés à la séparation/divorce


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR