Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1134 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  332  333  334  335  336  337
Auteur Sujet :

Gestion des problèmes liés à la séparation/divorce

n°38188269
Misssardon​ik
prévisible a posteriori
Posté le 20-05-2014 à 16:55:44  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

therouquine a écrit :


ça c'est deja ce que je fais, et des fois, je me dis que mes chats sont cools mais qu'ils ne parlent pas beaucoup..
 


 
prends un perroquet  [:icon3] en plus c'est super intelligent, apparemment.


---------------
Que va-t-il se passer cette gelgamar ? vous le découvrirez janamont à 20h
mood
Publicité
Posté le 20-05-2014 à 16:55:44  profilanswer
 

n°38188362
therouquin​e
demain tu seras a jeun et la..
Posté le 20-05-2014 à 17:02:59  profilanswer
 

mes chats vont le bouffer..


---------------
de Phenom : Ouai, mais le problème avec TheRouquine, c'est que même avec 4 grammes dans chaque poche, elle te pose un 747 sur un lac gelé avec deux moteurs en feu.
n°38193563
DVDAI
Posté le 21-05-2014 à 08:48:18  profilanswer
 

Misssardonik a écrit :


 
prends un perroquet  [:icon3] en plus c'est super intelligent, apparemment.


 
Tu parles, ça gueule comme un putois ces bêtes là...

n°38193810
arthas77
Posté le 21-05-2014 à 09:28:06  profilanswer
 

WRC80 a écrit :

concernant la liquidation des biens communs et qui m'a fait un peu mal [:tinostar]
ce qu'il faut savoir quand on achète un bien en commun et que l'un des 2 veut racheter la part de l'autre et bien on doit repayer 4,5% de frais de notaire sur le prix GLOBAL du bien !!!! et non sur la part qu'on rachète...
 
 
ex : on achète un bien ensemble de 100 000€
Mr en possède 80%, Mme 20% (ou l'inverse :o )
 
Au moment du divorce, Mr veut racheter les 20% de Mme et bien Mr devra payer 4,5% de frais de notaire sur les 100 000€ !!!! et non sur les 20 000€ qu'il rachète à Mme...
 
Perso j'ai trouvé ce principe complètement hallucinant (et mon compte en banque aussi était bien d'accord avec moi :o )
 
Pour le reste, on avait pas d'enfant donc RAS de ce coté là.


Effet kisscool...
Je suppose que le couple locataire ne sera pas touché ?

n°38193866
keen91
Posté le 21-05-2014 à 09:33:54  profilanswer
 

Angelene a écrit :


Divorce par consentement mutuel également ici, garde alternée et dialogue pré-divorce relativement intelligent.
 
Dégradation immédiate post-divorce, je me suis rapidement aperçue que mon ex refusait que l'on ait un dialogue digne de ce nom et faisait tout pour m'emmerder et me faire payer d'avoir fait éclater la cellule familiale (y compris via des horreurs racontées aux gosses). 7 ans après il n'a visiblement toujours pas digéré, et c'est impossible de parler normalement avec lui.
 
Ce qui m'inquiète fortement, c'est comment ça va se passer lorsqu'il va falloir s'occuper des études des mômes, leur prendre un logement and co, déjà au niveau décisions (il a une tendance mécanique à s'opposer à toute suggestion venant de moi), et au niveau financement, vu qu'il se sert de ce moyen pour essayer de m'en faire baver, j'ai des moyens nettement inférieurs aux siens mais le jugement stipule que nous participions à part égale aux frais des enfants (garde alternée power).
 
D'ailleurs quelqu'un sait-il si il est possible (et fréquent) de faire réviser les termes du divorce lorsque les enfants arrivent au stade des études supérieures ?
 
Désolée pour le pavé :o


 
Il est toujours possible de repasser devant le JAF.  
Il me semble qu'on demande aussi l'avis des enfants à partir d'un certain âge (13 ans?).
 
Perso ma fille a demandé à arrêter la garde alternée l'année dernière et mon fils cette année (ils sont tous les deux ados).
Du coup ils restent chez leur mère qui a eu la bonne idée d'habiter à côté du collège / lycée.
Mais on a fait aucune démarche pour officialiser la chose...
 
Tu voudrais faire réviser quels termes?  :??:  

n°38194003
FLeFou
Posté le 21-05-2014 à 09:47:09  profilanswer
 

keen91 a écrit :


 
Il est toujours possible de repasser devant le JAF.  
Il me semble qu'on demande aussi l'avis des enfants à partir d'un certain âge (13 ans?).
 
Perso ma fille a demandé à arrêter la garde alternée l'année dernière et mon fils cette année (ils sont tous les deux ados).
Du coup ils restent chez leur mère qui a eu la bonne idée d'habiter à côté du collège / lycée.
Mais on a fait aucune démarche pour officialiser la chose...
 
Tu voudrais faire réviser quels termes?  :??:  


 
Vous devriez peut-être. Avec les nouvelles propositions de lois, cela serait dommage que tu te retrouves en porte à faut en ne venant pas récupérer tes enfants comme prévu par le jugement.


---------------
The secret of happiness is not in doing what one likes but in liking what one has to do Sir James M. Barrie
n°38194537
mindar
Posté le 21-05-2014 à 10:31:00  profilanswer
 

drap ,
 
je pose le décor histoire de m'incruster dans le topic
 
Divorce demandé de mon chef car relation fortement dégradée depuis quelques années(grosso modo bon pote en coloc), et que j'avais rencontré quelqu'un , en bon gentleman j'ai demandé le divorce avant de passer en mode adultère [:clooney34]  
La ou on a plus ou moins pas trop mal tiré notre épingle du jeu c'est qu'on a vendu avant de se séparer du coup niveau indivision and co c'est passé easy y a plus de patrimoine a part des meubles.
J'ai quitté le domicile conjugal et la convention de divorce est rédigé en mode garde alternée si j'arrive a me reloger pas loin en attendant on a annexé la convention vu que je ne peut pas garder les gosses en ce moment ,je verrais ce qu'en diras le jaf dans 15 jour j'ai ma convocation
Niveau relationnel ca c'est fortement dégradée(mais toujours en dehors de la présence des gosses) une fois l'officialisation de la séparation faite mais ca reste tout de même soft et en bonne intelligence pour préserver les gosses
J'aurais pu me la jouer crevard et la faire tomber pour adultère vu que c'est elle qui a commencée en premier , mais pour le bien des gosses je n'ai pas jugé que ce soit trés malin.
Pour l'instant c'est un peu l'attente vu que la procédure est en cours , on a prévu 50/50 sur les frais divers des gosses (ecole toubib etc) car j'assume pleinement mes loustics même si on a pas les même revenu
 
voili voilou  
 
 
 
 

n°38194640
DVDAI
Posté le 21-05-2014 à 10:37:53  profilanswer
 

mindar a écrit :

drap ,
J'aurais pu me la jouer crevard et la faire tomber pour adultère vu que c'est elle qui a commencée en premier , mais pour le bien des gosses je n'ai pas jugé que ce soit trés malin.

 

A propos d’adultère, il semble avéré au final que mon ex m'ait en réalité bien trompé avant notre rupture. Je le sais par un ami commun qui me l'a confirmé, et me certifie cette info sure à 100%, et qui tient ses sources de proches du théâtre auquel mon ex se serait confié.

 

Est-ce qu'un témoignage à une valeur juridique dans ce cas là, si jamais je voulais utiliser cet argument?

Message cité 4 fois
Message édité par DVDAI le 21-05-2014 à 10:38:08
n°38194743
WRC80
Posté le 21-05-2014 à 10:44:11  profilanswer
 

arthas77 a écrit :


Effet kisscool...
Je suppose que le couple locataire ne sera pas touché ?

 

vous pouvez répéter la question ??? http://www.dailymotion.com/thumbnail/320x240/video/xgkom5

 
mindar a écrit :

drap ,

 

J'aurais pu me la jouer crevard et la faire tomber pour adultère vu que c'est elle qui a commencée en premier , mais pour le bien des gosses je n'ai pas jugé que ce soit trés malin.

 


 

vas y précise ta pensée ?
http://vosdroits.service-public.fr [...] 0577.xhtml

 

ce n'est que purement psychologique de dire qu'on a fait tomber l'autre pour faute puisque derrière ca n'a aucune conséquence donc que ca soit une rupture à l'amiable ou pour faute au final on arrive au même résultat avec les mêmes conséquences


Message édité par WRC80 le 21-05-2014 à 10:45:08
n°38194786
Angelene
Posté le 21-05-2014 à 10:46:29  profilanswer
 

keen91 a écrit :


 
Il est toujours possible de repasser devant le JAF.  
Il me semble qu'on demande aussi l'avis des enfants à partir d'un certain âge (13 ans?).
 
Perso ma fille a demandé à arrêter la garde alternée l'année dernière et mon fils cette année (ils sont tous les deux ados).
Du coup ils restent chez leur mère qui a eu la bonne idée d'habiter à côté du collège / lycée.
Mais on a fait aucune démarche pour officialiser la chose...
 
Tu voudrais faire réviser quels termes?  :??:  


Principalement une répartition des frais liés aux études qui soit calculée au prorata des revenus, je pourrais clairement pas assumer autant que mon ex de ce côté-là.
 
En ce qui concerne la garde, ma fille souhaitait également arrêter la garde alternée pour venir chez moi (les relations avec sa "belle-mère" sont très mauvaises), mais d'une part son père lui a mis la pression pour la dissuader en la culpabilisant, et d'autre part j'avoue que les frais d'avocat de la procédure ne me réjouissent pas spécialement :/

DVDAI a écrit :


 
A propos d’adultère, il semble avéré au final que mon ex m'ait en réalité bien trompé avant notre rupture. Je le sais par un ami commun qui me l'a confirmé, et me certifie cette info sure à 100%, et qui tient ses sources de proches du théâtre auquel mon ex se serait confié.
 
Est-ce qu'un témoignage à une valeur juridique dans ce cas là, si jamais je voulais utiliser cet argument?


Il me semble qu'à une époque assez lointaine (celle du divorce de mes parents) on pouvait faire valoir des attestations rédigées par des "témoins". Mais je crois aussi que le divorce pour faute est de moins en moins demandé et est devenu très marginal.

mood
Publicité
Posté le 21-05-2014 à 10:46:29  profilanswer
 

n°38194790
keen91
Posté le 21-05-2014 à 10:46:52  profilanswer
 

J'avais laissé tomber cette histoire de divorce pour faute (adultère de madame aussi de mon côté) en espérant que ça apaiserait les choses mais j'ai eu tort. Au final elle se comporte comme si c'était moi qui l'avait trompé...  :fou:  
 
Cela dit, il me semble que c'est assez compliqué de "prouver" l'adultère.  
Un simple témoignage n'est peut-être pas suffisant, un constat (par huissier?) sûrement nécessaire... à voir avec ton avocat!

n°38194831
Angelene
Posté le 21-05-2014 à 10:49:34  profilanswer
 

La question est peut-être de savoir effectivement ce que ça peut apporter de plus au niveau du jugement pour la personne qui le demande  :jap:

n°38194898
DVDAI
Posté le 21-05-2014 à 10:54:14  profilanswer
 

Angelene a écrit :

La question est peut-être de savoir effectivement ce que ça peut apporter de plus au niveau du jugement pour la personne qui le demande  :jap:

 

Voila. En faite, je compte pas spécialement m'en servir contre mon ex, puisqu'au fond, on est d'accord pour un divorce à l'amiable. Mais si jamais les choses tournaient au vinaigre, je préférerais avoir le maximum de pièces à conviction on va dire, pour que je n'y perde pas sur la garde de l'enfant par exemple. Adultère + abandon de domicile, ça doit quand même avoir une valeur non négligeable lors d'un divorce...

Message cité 3 fois
Message édité par DVDAI le 21-05-2014 à 10:54:34
n°38194911
keen91
Posté le 21-05-2014 à 10:55:08  profilanswer
 

Angelene a écrit :


Principalement une répartition des frais liés aux études qui soit calculée au prorata des revenus, je pourrais clairement pas assumer autant que mon ex de ce côté-là.
 
En ce qui concerne la garde, ma fille souhaitait également arrêter la garde alternée pour venir chez moi (les relations avec sa "belle-mère" sont très mauvaises), mais d'une part son père lui a mis la pression pour la dissuader en la culpabilisant, et d'autre part j'avoue que les frais d'avocat de la procédure ne me réjouissent pas spécialement :/


 
Ils ont quel âge tes enfants?
 
Perso, c'est en partie parce que l'entente avec leur belle-mère était trop bonne que les choses se sont dégradées...
Forcément elle s'est sentie menacée dans son rôle de mère. :/
Au bout de quelques années de manipulation et de lavage de cerveaux, elle a fini par obtenir ce qu'elle voulait!  :sarcastic:  
 
 

Angelene a écrit :


Il me semble qu'à une époque assez lointaine (celle du divorce de mes parents) on pouvait faire valoir des attestations rédigées par des "témoins". Mais je crois aussi que le divorce pour faute est de moins en moins demandé et est devenu très marginal.


 
Je crois aussi.  :jap:  
Comme dit + haut, cela ne change rien au final.  
Mais bon, psychologiquement ça peut faire du bien que ça soit "officiel".  :whistle:
 
Edit: à voir si effectivement ça peut quand même avoir un impact sur la garde des enfants (abandon de domicile également pour madame).

Message cité 1 fois
Message édité par keen91 le 21-05-2014 à 10:57:31
n°38195284
Angelene
Posté le 21-05-2014 à 11:18:16  profilanswer
 

keen91 a écrit :


 
Ils ont quel âge tes enfants?
 


J'ai un peu le temps, ma fille rentre au lycée l'an prochain, mon fils a 12 ans.
 
Mais bon, je pense qu'il est jamais trop tôt pour se renseigner et savoir ce qu'on aura à faire, et surtout à quel moment.
 
Et puis vu comment leur père joue sur le côté pognon avec moi je pense qu'il vaut mieux que j'anticipe, il se fera un plaisir de s'appuyer sur le jugement actuel pour me voir me saigner au nom du partage 50/50 :/

n°38195377
Sankaz
Posté le 21-05-2014 à 11:22:44  profilanswer
 

Hello le topic,
 
J’ai longuement hésité à écrire ce message car ma situation est devenue WTF et je me demande toujours comment on a pu en arriver là. Et qu’il me faudrait 10 pages pour résumer clairement la situation.  Mais ce qui est sur, c’est que je me retrouve énormément dans vos écrits.  
 
Alors, je vais essayer de faire un pavé circoncis …
 
Je suis malheureusement dans la même situation que beaucoup d’entre vous et me retrouve à ne discuter avec mon ex femme que par écrit. Plus aucune discussion n’est possible oralement  :(  
Pour résumer ma situation : séparation à sa demande suite à tromperie de sa part avec un collègue, elle veut aller avec lui. S’en suit, paradoxalement 2 années ou ,n’ayant pas assumée sa décision, elle tombe en dépression et continue à vivre dans notre maison. Pendant ce temps, je m’occupe de notre fils à 99%, de la maison mais également d’elle … Couillon vous avez dit ?   [:vizera]  
 Le divorce, à l’amiable, lui permet de récupérer un joli pactole et trouver un appartement proche de notre ancien domicilie que j’ai gardé.( Au passage, 8000 € juste pour remettre la maison à mon nom. Et mon notaire s'est bien fait plaisir même si l'état en prends une partie)
 
Et le changement intervient quand elle se trouve un nouveau conjoint. On se clash car mon fils me rapporte des pbs avec elle (elle le laisse quasiment tous les weekend chez ses parents, ne s’occupe que très peu de lui, l’oblige à rester jusqu’à tard dans sa chambre le matin pour être tranquille avec son copain ….) et qu’elle veut revoir les conditions de la garde alternée car cela ne lui convient plus dans sa nouvelle vie.
A sa demande, on fait une médiation à la fin de l’année dernière pour modifier les conditions de la garde alternée. Et oh surprise, au bout de 2 minutes, elle me dit qu’il n’y aura plus de garde alternée car elle va vivre avec notre fils chez son copain qui habite à 20 minutes de chez moi. Et hasard du calendrier, ce volt face intervient une semaine après qu’elle ai appris qu’il y avait quelqu’un dans ma vie ….  :pt1cable:  
 
Aujourd’hui, on est en attente de la décision de la 1ère audience pour savoir si la garde alternée allait continuer (ce que je souhaite car mon fils a un réel équilibre dans ce mode de fonctionnement)  ou si la résidence allait être attribuée à l’un des 2 parents (avec enquête sociale au préalable car enfant de 7 ans). Réponse qui devrait arriver dans quelques jours ...  

n°38195447
_Makaveli_
Posté le 21-05-2014 à 11:26:50  profilanswer
 

Sankaz a écrit :

Hello le topic,

 


Et le changement intervient quand elle se trouve un nouveau conjoint. On se clash car mon fils me rapporte des pbs avec elle (elle le laisse quasiment tous les weekend chez ses parents, ne s’occupe que très peu de lui, l’oblige à rester jusqu’à tard dans sa chambre le matin pour être tranquille avec son copain ….) et qu’elle veut revoir les conditions de la garde alternée car cela ne lui convient plus dans sa nouvelle vie.
A sa demande, on fait une médiation à la fin de l’année dernière pour modifier les conditions de la garde alternée. Et oh surprise, au bout de 2 minutes, elle me dit qu’il n’y aura plus de garde alternée car elle va vivre avec notre fils chez son copain qui habite à 20 minutes de chez moi. Et hasard du calendrier, ce volt face intervient une semaine après qu’elle ai appris qu’il y avait quelqu’un dans ma vie ….  :pt1cable:

 

Aujourd’hui, on est en attente de la décision de la 1ère audience pour savoir si la garde alternée allait continuer (ce que je souhaite car mon fils a un réel équilibre dans ce mode de fonctionnement)  ou si la résidence allait être attribuée à l’un des 2 parents (avec enquête sociale au préalable car enfant de 7 ans). Réponse qui devrait arriver dans quelques jours ...

 

Pourquoi je suis pas surpris :o J'espère que tu obtiendras gain de cause....

Message cité 1 fois
Message édité par _Makaveli_ le 21-05-2014 à 11:27:06

---------------
Humanity is overrated
n°38195534
Angelene
Posté le 21-05-2014 à 11:32:57  profilanswer
 

Sankaz a écrit :

Et oh surprise, au bout de 2 minutes, elle me dit qu’il n’y aura plus de garde alternée car elle va vivre avec notre fils chez son copain qui habite à 20 minutes de chez moi. Et hasard du calendrier, ce volt face intervient une semaine après qu’elle ai appris qu’il y avait quelqu’un dans ma vie ….  :pt1cable:  


Quelle galère, on est pas mal à avoir des difficultés quand même... :/
 
Bon à vue de nez après première lecture, je ne pense pas qu'habiter à 20mn l'un de l'autre soit une distance suffisante pour annuler une garde alternée.
 
Et si oui, il me semble que le parent qui déménage et sort du périmètre acceptable perd de fait la garde au profit de l'autre parent. A vérifier, mais je suis quasi sûre d'avoir lu ça  :jap:

n°38195679
Sankaz
Posté le 21-05-2014 à 11:42:32  profilanswer
 

_Makaveli_ a écrit :


 
Pourquoi je suis pas surpris :o J'espère que tu obtiendras gain de cause....


 
On verra bien mais j'ai un dossier béton. Contrairement à elle ...
Maintenant, je ne reste aux yeux de la justice "que" son père. Et cela reste toujours plus compliqué pour un père que pour une mère de se faire entendre   [:vizera] . Même si c'est de moins en moins le cas.
 

Angelene a écrit :


 
Quelle galère, on est pas mal à avoir des difficultés quand même... :/
 
Bon à vue de nez après première lecture, je ne pense pas qu'habiter à 20mn l'un de l'autre soit une distance suffisante pour annuler une garde alternée.
 
Et si oui, il me semble que le parent qui déménage et sort du périmètre acceptable perd de fait la garde au profit de l'autre parent. A vérifier, mais je suis quasi sûre d'avoir lu ça  :jap:


 
Mon avocate pense la même chose pour les 20 minutes de trajet et la juge à l'air de cet avis.
Et le déménagement n'est pas forcément pénalisant pour le parent qui part. D’où l'enquête sociale et les témoignages à fournir.
 
Mais c'est vrai que l'on est beaucoup dans la même situation. Et ce qui est embêtant dans tous les témoignages, c'est que beaucoup de parents font passer la rancune envers leur ex avant le bonheur et l'équilibre de leur enfant.
Et je trouve cela d'une tristesse  :sweat:  

n°38195730
DVDAI
Posté le 21-05-2014 à 11:45:26  profilanswer
 

Sankaz a écrit :

Hello le topic,
( Au passage, 8000 € juste pour remettre la maison à mon nom. Et mon notaire s'est bien fait plaisir même si l'état en prends une partie)


 
Comment tu as pu gérer ces frais justement? Tu avais de la réserve? Tu les as financé seul? On t'a aidé?
 
C'est justement ce qui me bloque. J'ai des frais de notaire pour reprendre l'appart, et ça bloque, car, pas de tune  [:tinostar]

n°38195818
Angelene
Posté le 21-05-2014 à 11:51:03  profilanswer
 

C'est triste, c'est chiant et usant pour tout le monde  :sweat:  
 
ça me saoûle d'être en face de quelqu'un qui soit pas capable de tirer un trait et d'essayer de faire en sorte que ça se passe au mieux, qui est pas capable de payer la cantine dans les temps, de les emmener chez le toubib ("tu verras ça avec ta mère" ), que je relance depuis 6 mois pour qu'on fasse les comptes des frais communs (il me doit plus de 300€ à ce jour et n'en a rien à foutre), qui me traite de connasse devant mon fils quand je viens de l'avoir au tél, etc etc etc [:massys]  
 
Alors ouais, des fois je pète les plombs, même devant mes gosses, après je m'en veux, mais nerveusement c'est extrêmement raide à tenir  :sweat:  
 
Vous arrivez vous à rester zen ? C'est quoi le secret ?
 

n°38196141
keen91
Posté le 21-05-2014 à 12:13:43  profilanswer
 

Perso je suis très calme de nature mais dans les cas que tu décris c'est quasi impossible de ne pas péter les plombs...
Cela dit on arrive quand même à se tenir devant les enfants et on ne s'est jamais insulté explicitement (même si on n'en pense pas moins  :D ).
Même après + de 10 ans pour nous, la tension est toujours palpable.  
 
La seule solution c'est de limiter au maximum les échanges quitte à laisser tomber certains trucs, en particulier les trucs financiers quand les sommes ne sont pas trop importantes. Perso je lui ai laissé beaucoup + que ce qui lui revenait au moment du divorce et même après, alors maintenant j'avoue que je participe le moins possible... On a arrêté de faire les comptes il y a quelques années et c'est tant mieux!
 
Parce que franchement, si on veut vraiment faire les choses "carrées" ce n'est pas si simple. Par exemple, comment répartir les frais quand l'un des deux possède une mutuelle d'entreprise obligatoire? L'autre lui rembourse la moitié de la cotisation?  :??:  
Et puis ça oblige à faire des factures pour tout et encore, facile d'en faire une fausse...  
On peut aussi tomber dans des cas comme celui de l'autre topic avec le water-polo à 300 euros (au lieu de 250).  :o

n°38196251
raggasonic
Stab. Twist. Repeat
Posté le 21-05-2014 à 12:23:20  profilanswer
 

DVDAI a écrit :


 
A propos d’adultère, il semble avéré au final que mon ex m'ait en réalité bien trompé avant notre rupture. Je le sais par un ami commun qui me l'a confirmé, et me certifie cette info sure à 100%, et qui tient ses sources de proches du théâtre auquel mon ex se serait confié.
 
Est-ce qu'un témoignage à une valeur juridique dans ce cas là, si jamais je voulais utiliser cet argument?


Quelle surprise  [:cacatomique:5]  

DVDAI a écrit :


 
Voila. En faite, je compte pas spécialement m'en servir contre mon ex, puisqu'au fond, on est d'accord pour un divorce à l'amiable. Mais si jamais les choses tournaient au vinaigre, je préférerais avoir le maximum de pièces à conviction on va dire, pour que je n'y perde pas sur la garde de l'enfant par exemple. Adultère + abandon de domicile, ça doit quand même avoir une valeur non négligeable lors d'un divorce...


D'après ce que j'avais eu comme infos, pour faire valoir un adultère il faut le faire constater par un huissier...
Et concernant l'abandon de domicile, il fallait porter plainte (ou déposer une main-courante), mais les flics m'avaient envoyé chier, soit disant que ce n'est plus une faute...  
Bref...

Angelene a écrit :


Quelle galère, on est pas mal à avoir des difficultés quand même... :/
 
Bon à vue de nez après première lecture, je ne pense pas qu'habiter à 20mn l'un de l'autre soit une distance suffisante pour annuler une garde alternée.
 
Et si oui, il me semble que le parent qui déménage et sort du périmètre acceptable perd de fait la garde au profit de l'autre parent. A vérifier, mais je suis quasi sûre d'avoir lu ça  :jap:


Entre ce qu'on lit et la réalité... Et 20 minutes c'est que dalle pour une garde alternée, je vois trop où est le problème [:transparency]


---------------
I'M A MOTHERFUCKING BEAST
n°38196292
raggasonic
Stab. Twist. Repeat
Posté le 21-05-2014 à 12:26:17  profilanswer
 

Sankaz a écrit :


A sa demande, on fait une médiation à la fin de l’année dernière pour modifier les conditions de la garde alternée. Et oh surprise, au bout de 2 minutes, elle me dit qu’il n’y aura plus de garde alternée car elle va vivre avec notre fils chez son copain qui habite à 20 minutes de chez moi. Et hasard du calendrier, ce volt face intervient une semaine après qu’elle ai appris qu’il y avait quelqu’un dans ma vie …. :pt1cable:  
 
 


Tain mais toutes les mêmes :fou:
Sauf Angelene  [:el awrence]


---------------
I'M A MOTHERFUCKING BEAST
n°38196296
arthas77
Posté le 21-05-2014 à 12:26:37  profilanswer
 

raggasonic a écrit :

D'après ce que j'avais eu comme infos, pour faire valoir un adultère il faut le faire constater par un huissier...


On cache un huissier dans une armoire et il constate les faits ?  :o

n°38196350
DVDAI
Posté le 21-05-2014 à 12:32:31  profilanswer
 

Angelene a écrit :

C'est triste, c'est chiant et usant pour tout le monde  :sweat:

 

ça me saoûle d'être en face de quelqu'un qui soit pas capable de tirer un trait et d'essayer de faire en sorte que ça se passe au mieux, qui est pas capable de payer la cantine dans les temps, de les emmener chez le toubib ("tu verras ça avec ta mère" ), que je relance depuis 6 mois pour qu'on fasse les comptes des frais communs (il me doit plus de 300€ à ce jour et n'en a rien à foutre), qui me traite de connasse devant mon fils quand je viens de l'avoir au tél, etc etc etc [:massys]

 

Alors ouais, des fois je pète les plombs, même devant mes gosses, après je m'en veux, mais nerveusement c'est extrêmement raide à tenir  :sweat:

 

Vous arrivez vous à rester zen ? C'est quoi le secret ?

 


 

Moi ici, c'est l'inverse. Mon ex m'a quitté, c'est moi qui m'occupe de tous les frais pour le gamin, elle se contente de me faire un petit virement tous les mois. Sauf pour les extra (santé, fringue, autre....) où je lui demande 50% des frais que j'ai engagé. C'est moi qui m'occupe de quasiment tout donc (dentiste surtout dernièrement, cantine, centre aéré, garderie...). En faite, elle ne fait que garder le gamin quand ça l'arrange... Mais on est sensé commencer "une vrai garde partagée" à partir de ce samedi. Sauf pour le lundi car "tu comprends, j'ai mon cours de théatre  [:mestraim]". Bref...  [:o'gure:1]

 

Sinon je ne dis rien de mal sur elle devant mon fils. En revanche, je suis pas certains que c'est le cas pour elle (j'ai du raconter 1 anecdote ou 2 sur le topic couple y'a pas longtemps).

Message cité 1 fois
Message édité par DVDAI le 21-05-2014 à 12:34:59
n°38196402
Sankaz
Posté le 21-05-2014 à 12:39:02  profilanswer
 

DVDAI a écrit :


 
Comment tu as pu gérer ces frais justement? Tu avais de la réserve? Tu les as financé seul? On t'a aidé?
 
C'est justement ce qui me bloque. J'ai des frais de notaire pour reprendre l'appart, et ça bloque, car, pas de tune  [:tinostar]


J'ai la chance d’avoir un boulot très bien payé donc j’avais de quoi payer les frais de notaire. Sinon, j'auarais été obligé de vendre la maison.
 
En tout, le divorce m'a couté plus de 70 000 € entre les frais de notaire, le rachat de la soulte et la prestations compensatoire [:tinostar]

n°38196420
DVDAI
Posté le 21-05-2014 à 12:40:52  profilanswer
 

Sankaz a écrit :


J'ai la chance d’avoir un boulot très bien payé donc j’avais de quoi payer les frais de notaire. Sinon, j'auarais été obligé de vendre la maison.
 
En tout, le divorce m'a couté plus de 70 000 € entre les frais de notaire, le rachat de la soulte et la prestations compensatoire [:tinostar]


 
La garce, alors qu'elle t'a quitté?

n°38196443
Sankaz
Posté le 21-05-2014 à 12:45:28  profilanswer
 

Angelene a écrit :

C'est triste, c'est chiant et usant pour tout le monde  :sweat:  
 
... de les emmener chez le toubib ...
 
Vous arrivez vous à rester zen ? C'est quoi le secret ?
 


Finalement, tous les mêmes [:ripper et bullit]. La mienne ne voulait pas emmener notre fils chez le dentiste alors qu'il souffrait le martyre avec 2 molaires cassées et un abcès rempli de pus : "Tu t'es engagé à payer tous les frais, ça attendra qu'il soit avec toi". Sachant que tous les soins ont été pris en charge par la sécu et la mutuelle, et que je lui verse 400€ par mois de prestations compensatoire.  :pt1cable:  
 
Je suis plutôt zen donc je tiens le coup. Et quand je vois que je commence à monter en pression, je me dis que ça n'est pas rendre service à mon fils que de m’énerver vis à vis de sa mère. Mais cela me démange  :o

n°38196476
Sankaz
Posté le 21-05-2014 à 12:50:14  profilanswer
 

DVDAI a écrit :


 
La garce, alors qu'elle t'a quitté?


 
C'est moi qui lui ai proposé lors du divorce. J'ai fait cela pour que mon fils vive dans un environnement sain, d'où le fait que je lui ai donné plus d'argent que ce qu'elle aurait du toucher.
Et puis la loi m'y obligeait si elle le demandait. Peut-être pas un montant si élevé mais elle aurait eu le droit à quelque chose.
 
Mais dès que j'ai le résultat de l'audience, je vais faire une demande de recalcul de la prestation vu qu'elle va vivre avec son copain  :sol:

n°38196502
archergrin​cheux
Posté le 21-05-2014 à 12:54:39  profilanswer
 

DVDAI a écrit :


 
La garce, alors qu'elle t'a quitté?


 
En fait c'est pas fait pour compenser des torts, mais une différence de niveau de vie à la suite du divorce.
Donc même si c'est pas moralement compréhensible dans tous les cas, le fondement c'est de "lisser" l'effet du divorce sur la vie matérielle (ca a été prévu initialement parce que des personnes évitaient de divorcer pour ne pas se retrouver à la rue).

n°38196566
arthas77
Posté le 21-05-2014 à 13:01:39  profilanswer
 

archergrincheux a écrit :

En fait c'est pas fait pour compenser des torts, mais une différence de niveau de vie à la suite du divorce.
Donc même si c'est pas moralement compréhensible dans tous les cas, le fondement c'est de "lisser" l'effet du divorce sur la vie matérielle (ca a été prévu initialement parce que des personnes évitaient de divorcer pour ne pas se retrouver à la rue).


La prestation compensatoire n'est pas prévu pour ceux/celles qui ont dû sacrifier leur carrière ou revoir les ambitions professionnelles pour suivre leur conjoint ?

n°38196581
WRC80
Posté le 21-05-2014 à 13:03:25  profilanswer
 

 

éh bien si... et c'est bien dommage... si des adultes pouvaient assumer la conséquence de leurs actes... :sarcastic:

 

Je te trompe, tu demandes le divorce... et en plus tu vas raquer pour maintenir mon train de vie alors que j'ai jamais rien foutu de ma vie.... CQFD [:mlc2]

Message cité 2 fois
Message édité par WRC80 le 21-05-2014 à 13:03:51
n°38196612
DVDAI
Posté le 21-05-2014 à 13:06:03  profilanswer
 


 
Voila exactement. Elle part, qu'elle assume !

n°38196616
sofasong
Et ta sœur !
Posté le 21-05-2014 à 13:06:32  profilanswer
 

DVDAI a écrit :

 

Moi ici, c'est l'inverse. Mon ex m'a quitté, c'est moi qui m'occupe de tous les frais pour le gamin, elle se contente de me faire un petit virement tous les mois. Sauf pour les extra (santé, fringue, autre....) où je lui demande 50% des frais que j'ai engagé. C'est moi qui m'occupe de quasiment tout donc (dentiste surtout dernièrement, cantine, centre aéré, garderie...). En faite, elle ne fait que garder le gamin quand ça l'arrange... Mais on est sensé commencer "une vrai garde partagée" à partir de ce samedi. Sauf pour le lundi car "tu comprends, j'ai mon cours de théatre [:mestraim]". Bref... [:o'gure:1]

 

Sinon je ne dis rien de mal sur elle devant mon fils. En revanche, je suis pas certains que c'est le cas pour elle (j'ai du raconter 1 anecdote ou 2 sur le topic couple y'a pas longtemps).


Pareil pour moi :D
C'est moi qui ai quitté mon ex, il a un droit de visite une semaine sur deux mais il ne le respecte pas (comprendre : il le prends quand il veut et juste quelques heures parce que "tu comprends, là, je peux pas" :o), et il ne paye pas de pension donc c'est moi qui gère absolument tous les frais.

 

Je fais avec parce que de toute façon, c'est pas près de changer, je lui demande rien, parce que j'ai pas envie de me faire chier, s'il veut pas prendre son fils tant pis, c'est son problème, moi de mon côté j'assure et je fais le maximum :jap:

n°38196621
DVDAI
Posté le 21-05-2014 à 13:07:15  profilanswer
 

WRC80 a écrit :


 
éh bien si... et c'est bien dommage... si des adultes pouvaient assumer la conséquence de leurs actes... :sarcastic:
 
Je te trompe, tu demandes le divorce... et en plus tu vas raquer pour maintenir mon train de vie alors que j'ai jamais rien foutu de ma vie.... CQFD [:mlc2]


 
Oui mais là, tu part du faite que le mec a fauté, on est d'accord? :D

n°38196654
archergrin​cheux
Posté le 21-05-2014 à 13:10:25  profilanswer
 

arthas77 a écrit :


La prestation compensatoire n'est pas prévu pour ceux/celles qui ont dû sacrifier leur carrière ou revoir les ambitions professionnelles pour suivre leur conjoint ?


 
C'est un des modes de "rétablissement d'équité*" : t'as sacrifié ta carrière tu vas avoir une prestation
Mais même sans, si tu as une différence assez significative de revenus (ex : un employé et un cadre, un employé et un dirigeant d'entreprise), tu vas avoir aussi.
 
Après pour des gens qui ont arrêté leur carrière, tu as un autre mécanisme possible par la "contribution excessive aux charges du mariage" : si par exemple tu as arrêté de bosser pour les gosses et qu'en plus t'es allé bosser gratos pour la boite de ton ex, tu peux réclamer de l'argent/des biens en rab pour "payer" ce que les juges vont considérer comme un excès dans ton engagement dans la vie matérielle du couple.
 
Après ça c'est des phases contentieuses, j'en brasse pas moi (je suis pas de ce coté là du droit, et en plus, les divorces, c'est un truc que j'ai un peu de mal à faire, j'aime pas le conflit  [:vizera] )
 
 
*alors là ca va tilter et forcément je vais prendre le topic sur la gueule a cause de ce/cette connard/connasse d'ex, mais "équité" ca va être apprécié par le juge, donc un tiers, avec une vision juridique du problème et donc pas tout l'affectif qu'il y a dedans, pataper svp  :D

Message cité 1 fois
Message édité par archergrincheux le 21-05-2014 à 13:13:26
n°38196701
WRC80
Posté le 21-05-2014 à 13:16:41  profilanswer
 

DVDAI a écrit :


 
Oui mais là, tu part du faite que le mec a fauté, on est d'accord? :D


 
peu importe... moi j'avais peur de ca...
 
C'est elle qui a fauté et moi qui l'ai foutue dehors de ce fait...
j'avais un salaire semi HFR compliant et elle, de son coté, était passée à 75% :sarcastic: ... faudrait pas trop se fouler non plus...  [:gidoin] :sarcastic:
touchant plus du double de son salaire je pensais que j'aurai pu y passer, alors là, ca m'aurait VRAIMENT foutu en rogne, je crois que j'aurai pété un gros gros cable...
 
mais non, l'avocate nous a dit qu'il n'y avait pas une assez grande différence de salaire, et surtout que Mme avait un CDI de toute facon... donc pas de compensation

n°38196731
DVDAI
Posté le 21-05-2014 à 13:21:00  profilanswer
 

WRC80 a écrit :


 
peu importe... moi j'avais peur de ca...
 
C'est elle qui a fauté et moi qui l'ai foutue dehors de ce fait...
j'avais un salaire semi HFR compliant et elle, de son coté, était passée à 75% :sarcastic: ... faudrait pas trop se fouler non plus...  [:gidoin] :sarcastic:
touchant plus du double de son salaire je pensais que j'aurai pu y passer, alors là, ca m'aurait VRAIMENT foutu en rogne, je crois que j'aurai pété un gros gros cable...
 
mais non, l'avocate nous a dit qu'il n'y avait pas une assez grande différence de salaire, et surtout que Mme avait un CDI de toute facon... donc pas de compensation


 
Oui je comprends ta position. Et heureusement que tu n'aies pas eu à raquer!

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  332  333  334  335  336  337

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
outil de gestion d'équipe sportive ?problèmes avec remboursement sécurité sociale
problèmes avec remboursement sécurité socialeDe gros problèmes d'Internet ce matin...
problèmes d'hanches[topic unique] les problemes de vis
Notion d'amortissement (Compta - Gestion)[RESOLU] Separation et meubles...
Plus de sujets relatifs à : Gestion des problèmes liés à la séparation/divorce


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR