Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2020 connectés 

 



Lisez vous les préfaces des livres d'Histoire?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  20  21  22  ..  41  42  43  44  45  46
Auteur Sujet :

[LIVRES] Histoire et romans historiques

n°33288870
boisse
Well...fuck
Posté le 12-02-2013 à 15:22:58  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

ChaK_ a écrit :

c'est groomy qui les lit je crois, et il a dit pareil :o


 
je ne suis pas un résident permanent de ce topic, je ne peux pas comprendre l'allusion qui se cache derriere ton " :o "
 

mood
Publicité
Posté le 12-02-2013 à 15:22:58  profilanswer
 

n°33289198
ChaK_
Posté le 12-02-2013 à 15:41:05  profilanswer
 

Aucune allusion, une reflèxe :D


---------------
Mon profil babelio
n°33293348
Groomy
Oisif
Posté le 12-02-2013 à 21:12:58  profilanswer
 

Je suis rendu au 6ème et c'est toujours très bien. Ça a peut-être perdu la fraicheur des débuts cependant, c'est un peu en roue libre. Enfin tant que c'est bon je continue à en manger.


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°33293571
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 12-02-2013 à 21:24:33  profilanswer
 

J'ai parcouru Hommes et Femmes du Moyen-Age (sous la direction de Jacques Le Goff) à la bibliothèque, je ne l'ai pas trouvé convaincant. Ce sont de courtes biographies de figures jugées majeures du Moyen-Age (Snorri Sturluson, Sainte Elisabeth de Hongrie, etc), quelques-unes d'entre elles mythiques comme la Papesse Jeanne.

 

J'ai du mal avec l'aspect patchwork (succession de textes sans forcément de lien autre qu'une même époque et styles qui peuvent être différents. J'ai trouvé un peu rebutant l'aspect hagiographique des quelques biographies que j'ai lues, c'était un peu youpi-youpi tout ça.

 

Par contre je suppose que la démarche peut intéresser pour quelqu'un qui veut justement apprendre des trucs par-ci par-là (il y a des infos à glaner sur les époques) et lire en picorant (les bios font quelques pages au plus).


Message édité par biezdomny le 12-02-2013 à 21:24:41

---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°33301786
ChaK_
Posté le 13-02-2013 à 14:56:39  profilanswer
 

C'est moi ou y'a pas autant de carnet de guerre WW2 que pour la grande guerre?
 
La première on trouve beaucoup de récit, de "roman" etc... qui ne s'occupent que de leur personne sans parler de manoeuves, de division & co (croix de bois, à l'ouest rien de nouveau, la peur etc...). Et la seconde j'en trouve quasiment pas.
 
Un simple journal de soldat, qui résumé sa vie jour après jour, tout betement...
 
vous en connaissez?
 


---------------
Mon profil babelio
n°33301923
Groomy
Oisif
Posté le 13-02-2013 à 15:04:13  profilanswer
 

Le Grand Cirque de Clostermann, qui est déjà dans le premier post,  
Un du Normandie-Niemen de Roger Sauvage
 
Mais les deux sont des aviateurs.
 
Je crois qu'on a déjà parlé de témoignage de soldat, notamment sur le front Russe mais je retrouve pas de titre.  
Je suis sur qu'il y a des tas de références dans les bibliographies des bouquins de Beevor ou Lopez.
 


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°33301982
ChaK_
Posté le 13-02-2013 à 15:07:41  profilanswer
 

Oui voila, j'ai vu pas mal dans l'aviation, mais je préfèrerai dans l'infanterie.
 
On a parlé de grossman pour le front russe, mais en dehors de lui....
 
Vais jeter un oeil chez beevor alors. C'est étrange qu'on en trouve si peu, alors que la WW1 ça foisonne (je ne recommanderais jamais assez le remarques :o)


Message édité par ChaK_ le 13-02-2013 à 15:08:08

---------------
Mon profil babelio
n°33302184
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 13-02-2013 à 15:21:08  profilanswer
 

J'en ai évoqué plusieurs, sur ces posts :
 
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t29674560
 
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t25191520
 
Me reste aussi à lire Alias Caracalla de Daniel Cordier, qu'on m'a offert (des mémoires sur la résistance saluées par la critique).

Message cité 1 fois
Message édité par Sanglier le 13-02-2013 à 15:21:41

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33302305
ChaK_
Posté le 13-02-2013 à 15:28:15  profilanswer
 

Merci, je note guerre à l'est, frère d'arme (même si j'ai déja vu BoB) et Parole du jour J :jap:
 
Toujours au top sur la WW2 le sanglier [:badoit on the rocks]


---------------
Mon profil babelio
n°33315471
rakacha
Posté le 14-02-2013 à 17:16:42  profilanswer
 

Fini Stalingrad par Beevor il y a peu.
Absolument génial. C'est écrit de manière claire et vivante (hum), ça parle de la grande et de la petite histoire.
Superbe.

 

Là j'ai commencé 1915 la fin de l'innocence. C'est moins digeste même s'il faut reconnaître que le sujet est plus "vaste", on perd en clarté à cause des multiples unités/fronts.

 

Ébahi également par l’Étrange défaite, c'est incroyable que cela ait été écrit à l'été 40.

Message cité 2 fois
Message édité par rakacha le 14-02-2013 à 17:17:36
mood
Publicité
Posté le 14-02-2013 à 17:16:42  profilanswer
 

n°33315680
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 14-02-2013 à 17:36:36  profilanswer
 

rakacha a écrit :

Fini Stalingrad par Beevor il y a peu.
Absolument génial. C'est écrit de manière claire et vivante (hum), ça parle de la grande et de la petite histoire.
Superbe.
 
Là j'ai commencé 1915 la fin de l'innocence. C'est moins digeste même s'il faut reconnaître que le sujet est plus "vaste", on perd en clarté à cause des multiples unités/fronts.
 
Ébahi également par l’Étrange défaite, c'est incroyable que cela ait été écrit à l'été 40.


C'est de qui? je trouve rien  [:transparency]


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°33316041
ChaK_
Posté le 14-02-2013 à 18:12:00  profilanswer
 

rakacha a écrit :

Fini Stalingrad par Beevor il y a peu.
Absolument génial. C'est écrit de manière claire et vivante (hum), ça parle de la grande et de la petite histoire.
Superbe.
 


pas trop de date, lieu, mouvement d'unité et autres truc comme ça?


---------------
Mon profil babelio
n°33316162
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 14-02-2013 à 18:24:53  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :


pas trop de date, lieu, mouvement d'unité et autres truc comme ça?

Nan, c'est d'la bombe bébé.
Vraiment un très bon bouquin qui se lit comme un roman.
En parlant de ça, le dernier Guerres et Histoire est sorti avec en couverture... Stalingrad.  :p  


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33316220
ChaK_
Posté le 14-02-2013 à 18:31:53  profilanswer
 

Bon j'vais le prendre un de ces quatre alors. Un peu décroché l'histoire pure, mais un truc un peu batard ça peu le faire ^^


---------------
Mon profil babelio
n°33321431
rakacha
Posté le 15-02-2013 à 10:19:06  profilanswer
 

Deouss a écrit :


C'est de qui? je trouve rien  [:transparency]


 
C'est la Mort de l'innocence en fait.
 

ChaK_ a écrit :


pas trop de date, lieu, mouvement d'unité et autres truc comme ça?


 
Un peu quand même, ça reste l'histoire d'une bataille ... Mais les dates courent sur 6 mois et le zone géographique considérée n'est pas si vaste que ça donc à moins d'être vraiment allergique ça doit le faire.

n°33329975
Empificato​r
légendaire
Posté le 15-02-2013 à 21:48:57  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

J'en ai évoqué plusieurs, sur ces posts :
 
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t29674560
 
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t25191520
 
Me reste aussi à lire Alias Caracalla de Daniel Cordier, qu'on m'a offert (des mémoires sur la résistance saluées par la critique).


Les livres de Sven Hassel, si tu les as lu, tu en penses quoi ? C'est trop romancé ?


---------------
"It became necessary to destroy the town to save it"
n°33333083
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 16-02-2013 à 12:17:35  profilanswer
 

Empificator a écrit :


Les livres de Sven Hassel, si tu les as lu, tu en penses quoi ? C'est trop romancé ?

Peux pas dire. Jamais lu.  [:spamafote]  
Les couvertures font un peu peur...
 
http://ecx.images-amazon.com/images/I/51pQflMr8-L._SL500_OU02_SS160_.jpg
http://ecx.images-amazon.com/images/I/51kRAWqIz5L._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU02_.jpg
 


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33333211
ChaK_
Posté le 16-02-2013 à 12:40:03  profilanswer
 

ça fait un peu steven seagal cheap ouais :D


---------------
Mon profil babelio
n°33408286
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 22-02-2013 à 21:36:26  profilanswer
 

biezdomny a écrit :

Je lis The making of the english working class, c'est très intéressant mais c'est difficile à lire deux pages par-ci par-là, j'ai un peu de mal à accrocher au style et il me manque un certain nombre de prérequis pour bien comprendre le départ de son raisonnement. Par exemple, il explique comment l'apparition de tout un tas de divisions de l'église anglaise a été l'un des facteurs de l'apparition de la contestation ouvrière, mais comme je ne suis pas très au fait des subtilités entre quakers, unitarians, méthodistes et autres dissenters j'ai "un peu" galéré :o  
 
Je pense que ça va se calmer quand j'aurai un peu avancé.


 
Done [:prodigy]
 
http://hfr-rehost.net/upload.wikimedia.org/wikipedia/en/f/fa/The_Making_of_the_English_Working_Class.gif
 
Donc c'était bien. Pas facile, mais bien.  
 
Si c'était à refaire, je pense que je le lirais en français, parce que l'auteur a des tournures pas évidentes (j'ai un très bon niveau d'anglais et j'ai bloqué par-ci par-là sur des phrases dont j'ai eu besoin d'analyser la structure pour les comprendre, ça faisait très longtemps que ça ne m'était pas arrivé). Je pensais aussi que j'allais avoir un problème de vocabulaire (je ne connais pas les traductions françaises de tous les noms de machines, du coup) mais en fait j'ai vérifié après et comme toutes ces cochonneries sont des inventions anglaises... ben les français utilisent les noms anglais, donc ça c'est pas grave :D
 
J'avais assez peu de culture sur cette époque donc il me manquait certains prérequis, mais avec l'interwebz de nos jours on sait tout  [:toto408] Par contre du coup c'est marrant, des fois l'auteur dit : "et cela présage bien de ce qu'ils vont subir en 1834" et là c'est  [:canard rouge:4]  [:darkbudy] [:darkbudy:1]  [:idee] ah oui d'accord.  
 
En gros, je ne connaissais pas bien les divisions de l'Eglise en Angleterre au moment où il y a les Dissenters, les Unitarians, les Methodists etc, et il me manquait des références sur des événements (comme le massacre de Peterloo en 1819 par exemple, quand la milice et les hussards chargent un rassemblement ouvrier).  
 
J'ai appris beaucoup de choses et ce livre a bien répondu à mon besoin. Il m'a donné entre autres l'occasion de découvrir Thomas Paine, dont j'ai déjà parlé ici. Les passages sur les agents provocateurs aussi, je ne savais pas du tout que ça avait existé dans ce contexte-là et il y a des trucs énormes. Tout est sourcé, c'est un travail sérieux. Truc utile : les notes sont en bas de page et pas à la fin, et ça, ça fait vraiment plaisir, je déteste devoir aller jusqu'à la fin du bouquin chercher les notes sans savoir à l'avance ce qui m'attend (une référence "ibid p. 257" ou un extrait de lettre super intéressant, c'est pas la même chose).
 
Le ton est un peu particulier, ce n'est pas du tout un livre neutre et l'auteur l'annonce un peu au début en disant qu'il veut réhabiliter pas mal de monde. Pourtant, il n'est pas tendre non plus et pointe en particulier les nombreux défauts des meneurs radicaux de l'époque. Mais on sent que le sujet lui tient à coeur et qu'il a des thèses à défendre (le terreau de la soumission ouvrière dans la religion méthodiste, le rejet de la minimisation de certains méfaits des autorités...) et on sent qu'il est engagé là-dedans, car visiblement certains textes antérieurs (ceux des Hammond en particulier, que je n'ai pas lus) le rendent furax sur certains points.  
 
En lisant ça, j'ai tellement PEXé mon histoire d'Angleterre que je pense que j'ai gagné un niveau.
 
Edit : ce post est confus, mais c'est tout chaud tout frais, j'ai pas encore tout digéré.

Message cité 2 fois
Message édité par biezdomny le 22-02-2013 à 21:50:38

---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°33409233
fiscalisat​or
choose deep state TM
Posté le 22-02-2013 à 23:14:46  profilanswer
 

merci pour ces avis :jap:


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°33409782
Cu Chulain​n
Posté le 23-02-2013 à 00:59:42  profilanswer
 

biezdomny a écrit :


 
Done [:prodigy]
 
Truc utile : les notes sont en bas de page et pas à la fin, et ça, ça fait vraiment plaisir, je déteste devoir aller jusqu'à la fin du bouquin chercher les notes sans savoir à l'avance ce qui m'attend (une référence "ibid p. 257" ou un extrait de lettre super intéressant, c'est pas la même chose).


 
D'autant plus appréciable que c'est rare dans les éditions anglo-saxonnes :D  
 
Pour le ton, c'est un peu un marxiste tout de même :o  


---------------
Track 'em, find 'em, kill 'em.
n°33410045
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 23-02-2013 à 02:36:49  profilanswer
 

biezdomny a écrit :


Truc utile : les notes sont en bas de page et pas à la fin, et ça, ça fait vraiment plaisir, je déteste devoir aller jusqu'à la fin du bouquin chercher les notes sans savoir à l'avance ce qui m'attend (une référence "ibid p. 257" ou un extrait de lettre super intéressant, c'est pas la même chose).


Ca m'insuppooooooooooorte ça putain, ils pourraient pas foutre les précisions / extraits / notes avec du contenu en bas de page et les sources à la fin, ça me parait relever du bon sens le plus élémentaire


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°33410603
ChaK_
Posté le 23-02-2013 à 11:00:06  profilanswer
 

Deouss a écrit :


Ca m'insuppooooooooooorte ça putain, ils pourraient pas foutre les précisions / extraits / notes avec du contenu en bas de page et les sources à la fin, ça me parait relever du bon sens le plus élémentaire


+1

 

revolte [:ach_lette]

 

sinon patapé, j'ai 2 pages de retard sur la P1 :o


Message édité par ChaK_ le 23-02-2013 à 11:00:19

---------------
Mon profil babelio
n°33410607
Cu Chulain​n
Posté le 23-02-2013 à 11:01:06  profilanswer
 

Deouss a écrit :


Ca m'insuppooooooooooorte ça putain, ils pourraient pas foutre les précisions / extraits / notes avec du contenu en bas de page et les sources à la fin, ça me parait relever du bon sens le plus élémentaire


 
Tout dépend du public concerné. Quand tu es étudiant à un niveau avancé ou chercheur, les notes avec les références ou les sources sont tout aussi importantes que celles avec du contenu ou des précisions, voire plus [:spamafote]  


---------------
Track 'em, find 'em, kill 'em.
n°33411266
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 23-02-2013 à 12:59:41  profilanswer
 

Sexe et pouvoir à Rome de Paul Veyne - Points seuil (200 pages).
 
http://livre.fnac.com/a1990766/Pau [...] oir-a-Rome
 
Petit livre très sympa fait d'un ensemble d'articles (dont de nombreux entretiens avec la revue l'Histoire) sur les relations sociales, la religion, le suicide, les gladiateurs, la sexualité des Romains.
C'est un bouquin très agréable à lire : bien écrit, il fourmille d'anecdotes et d'informations sur les mentalités de l'époque.
Paul Veyne y fait montre beaucoup d'esprit et d'humanisme. La forme de l'ouvrage le rend aussi très accessible. A voir si c'est le cas pour le reste de son œuvre... mais il m'a vraiment donné envie de lire ses autres bouquins.


Message édité par Sanglier le 23-02-2013 à 13:02:30

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33411599
ChaK_
Posté le 23-02-2013 à 13:59:24  profilanswer
 

interessant. Pourtant points c'est assez chaud généralement.


---------------
Mon profil babelio
n°33411800
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 23-02-2013 à 14:26:00  profilanswer
 

Cu Chulainn a écrit :


 
Tout dépend du public concerné. Quand tu es étudiant à un niveau avancé ou chercheur, les notes avec les références ou les sources sont tout aussi importantes que celles avec du contenu ou des précisions, voire plus [:spamafote]  


 
Quand tu es un lecteur lambda (mais un lecteur HFR néanmoins  [:moonzoid:5] ) ça peut être hyper agaçant. J'ai lu des éditions de bouquins XIXe où tu fais tout le chemin pour aller à la fin, et après trois notes du type "oui au XIXe les voyages ça prend du temps lol" tu vas même plus regarder et tu loupes LA note qui contient des infos super intéressantes :fou:


---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°33412665
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 23-02-2013 à 16:52:17  profilanswer
 

Cu Chulainn a écrit :


Tout dépend du public concerné. Quand tu es étudiant à un niveau avancé ou chercheur, les notes avec les références ou les sources sont tout aussi importantes que celles avec du contenu ou des précisions, voire plus [:spamafote]  


Je dis pas qu'elles sont pas importantes, mais que mélanger les deux c'est désagréable


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°33432586
Moonzoid
omnia vanitas ...
Posté le 25-02-2013 à 18:39:36  profilanswer
 

Petite gourmandise que je viens de chopper [:bawbeukiou:3]

 

http://hfr-rehost.net/pmcdn.priceminister.com/photo/Kruta-Venceslas-Histoire-Et-Dictionnaire-Des-Celtes-Des-Origines-A-La-Romanisation-Et-Au-Christianisme-Livre-368300630_ML.jpg


Message édité par Moonzoid le 25-02-2013 à 18:39:51

---------------
Griffonnages : dessins et peintures  "Toujours plus de gens qui arrivent en Mordor. Un jour tous seront dedans. ♣
n°33466859
DavidAmes
Posté le 28-02-2013 à 13:31:26  profilanswer
 

Une gourmandise qui ne serait pas du goût de tout le monde. Cette collection bouquins est plutôt faite pour les universitaires. C'est un style monotone. Après, c'est très bien fait. J'en ai deux, ceux sur les guerres de religion et l'histoire de la police.

 

Blanc et Bleus dans la Vendée Déchirée de Jean-Clément Martin :

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782070379743.jpg

 

Comme le titre l'indique, ce livre raconte les évènements qui se sont déroulés en Vendée de 1793 à 1796. Une "Vendée militaire" qui se soulève face à la Révolution et ses impôts ainsi que sa conscription et son envie de contrôler l’Église. Des soulèvements populaires qui vont chercher la plupart de leurs chefs dans cette noblesse provinciale où de grandes figures comme Charette vont se révéler. Évidemment, ce petit bouquin (200 pages) parle des combats entre l'armée blanche (les vendéens qui sont pour la monarchie et Dieu) et l'armée républicaine (les "bleus" ). Jean-Clément Martin parle également des massacres qui auront lieu dans cette région de France avec notamment les "colonnes infernales" sans néanmoins aborder le sujet du "génocide" ( en tout cas dans ce livre. Il a plutôt le cul entre les deux chaises. Il serait plutôt en accord avec Gracchus ou Camille Babeuf qui parle de système de dépopulation mais pour le coup je trouve que c'est de l'enculage de mouches sur les mots...).
C'est peut-être dû à l'édition qui est plutôt tourné vers la jeunesse d'où la surabondance de peintures, schémas, dessins d'époque mais qui ne nuisent pas à la qualité globale de l'ouvrage. De plus, il y a à la fin une partie "témoignages et documents" avec des témoignages  :o mais aussi des chansons chantés par les vendéens ou encore des extraits de livres comme quatre vint treize de Victor Hugo qui parlent de cette partie de notre Histoire. Je le conseille à tout ceux qui veulent avoir un rapide mais bon aperçu sur le sujet.
Pour finir, et pour compléter, je pense qu'il est probablement nécessaire de lire les livres de Reynald Secher. Un historien dont la thèse est de dire que c'est bel et bien un génocide et même un "mémoricide". Et si vous avez la flemme de lire, il y a un honorable documentaire de l'émission Sans l'ombre d'un doute qui revient dessus et que l'ont peut voir sur Youtube. Il y a également le documentaire Les Vendéens de Jacques Dupont mais je le trouve bien trop partisan pour la cause des vendéens.

 

Accessoirement, Jean-Clément Martin a écrit un excellent livre sur la Révolution Française qui s'appelle tout simplement La Nouvelle Histoire de la Révolution Française.

Message cité 1 fois
Message édité par DavidAmes le 28-02-2013 à 15:34:51

---------------
3X HWF Tag Team Champions - X2  HWF Intercontinental Championship - OMG Moment de l'année 2012
n°33467869
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 28-02-2013 à 14:47:24  profilanswer
 

J'ai appris l'existence de ce bouquin en jouant à Assassin's Creed  :o  
http://www.laboucherielitteraire.com/upload/catalogue/IMG4828d614a3dc8-ambassades-a-byzance.jpg
 
Byzance est aujourd'hui unanimement méprisée, en occident comme en orient, cette civilisation étant synonyme de décadence (j'ai un collègue marocain qui m'a dit un jour "heureusement qu'on ("on" = les musulmans) a envahit l'empire byzantin parce que c'était vraiment de la merde" ). Et ça on le doit quelque part à Liutprand de Crémone.  
Le gars est missionné dans les années 940 par un obscur roitelet d'Italie pour se faire reconnaître auprès de l'empereur. Il y découvre un palais somptueux des technologies avancées inconnues (des automates en or capables d'émettre des sons d'animaux, un trône sur vérins...), et des rituels impressionnants.
Il y revient 20 ans plus tard, cette fois pour le compte d'Otton qui souhaite épouser la fille du basileus, et la négo se passe très mal. Il se fait traiter comme de la merde, les Byzantins chient sur Otton et ne veulent rien entendre. Alors dans son rapport, il est bien obligé de justifier son échec : les Byzantins sont dirigés par une bande de fiottes qui puent de la gueule, la bouffe y est dégueulasse, en particulier le vin, les marchands sont des arnaqueurs, et ça fait pas un pli que s'il le voulait Otton leur mettrait leur race, et de la main gauche...
Petit bouquin vite lu, mais très marrant.

n°33468254
ChaK_
Posté le 28-02-2013 à 15:15:57  profilanswer
 

oh que non, quelle merveille cet empire :love:


---------------
Mon profil babelio
n°33468881
Groomy
Oisif
Posté le 28-02-2013 à 15:58:31  profilanswer
 

maurice chevallier a écrit :

Byzance est aujourd'hui unanimement méprisée, en occident comme en orient, cette civilisation étant synonyme de décadence

J'étais pas trop au courant non plus de ça  [:matleflou]


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°33470038
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 28-02-2013 à 17:12:20  profilanswer
 

Ah ben moi non plus [:transparency]  
Pour moi Byzance c'est plutôt synonyme de richesse et de mosaïques dorées de partout kibrillent  [:cerveau bpp]


---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°33476537
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 01-03-2013 à 11:41:02  profilanswer
 

La tortue d'Eschyle et autre morts stupides de l'Histoire (250 pages) collectif, les Arènes Editions
 
http://livre.fnac.com/a4622754/Col [...] l-histoire
 
On raconte qu'Eschyle serait mort assommé par une tortue lâchée par un rapace qui désirait en briser la carapace... Cette histoire comme 120 autres fait partie de ce petit bouquin réalisé par une bande d'amis érudits. Le ton y est souvent humoristique mais les infos restent plutôt sérieuses (le mythe n'est pas pris pour la réalité et les versions multiples d'un décès sont comparées).
Les morts sont regroupées par thèmes : trop gourmands, trop exposés, trop curieux, trop snobs... Elles se partagent entre morts réellement stupides, comme celle, en 1912, de l'inventeur de la combinaison parachute Franz Reichelt (paix à son âme), filmée en direct par les actualités :
 
http://www.youtube.com/watch?v=KlHJtJeyMzY
 
... et d'autres plus regrettables, comme celle du bassiste de génie Jaco Pastorius, tabassé à mort par un videur à l'entrée d'une boîte.
Livre sympa à lire et qui laisse rêveur sur la précarité de l'existence humaine.


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33476605
ChaK_
Posté le 01-03-2013 à 11:46:02  profilanswer
 

cette mort de merde Eschyle :sweat:


---------------
Mon profil babelio
n°33479089
fiscalisat​or
choose deep state TM
Posté le 01-03-2013 à 14:54:32  profilanswer
 

Sanglier a écrit :


... et d'autres plus regrettables, comme celle du bassiste de génie Jaco Pastorius, tabassé à mort par un videur à l'entrée d'une boîte.
Livre sympa à lire et qui laisse rêveur sur la précarité de l'existence humaine.


 
 
le tueur de Jaco est devenu agent immobilier
 
/haine


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°33482589
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 01-03-2013 à 19:58:40  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :

cette mort de merde Eschyle :sweat:


 
En même temps c'est collector  [:cosmoschtroumpf]


---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°33482748
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 01-03-2013 à 20:14:34  profilanswer
 

Aujourd'hui, j'ai lu Les luddites : bris de machines, économie politique et histoire (Vincent Bourdeau, François Jarrige, Julien Vincent).

 

http://hfr-rehost.net/ecx.images-amazon.com/images/I/412VDMJ83PL._SL500_.jpg

 

Donc, pour resituer les luddites, ce sont (pour la plupart) des ouvriers et des artisans qui ont commis plusieurs "attentats" entre 1811 et 1817 (en gros). Le cliché véhiculé en général est que ce sont des jeunes malotrus têtes brûlées à la figure sale qui refusent le progrès et détruisent les machines. En fait, c'est un peu plus compliqué que cela, mais de nombreux points restent mystérieux en raison du secret qui entoure le mouvement.

 

Les luddites se réclament du "roi Ludd" ou du "général Ludd", un personnage mythique (parfois décrit comme un simple d'esprit) qui aurait été le premier à briser un métier mécanique. Leur apparition vient de plusieurs facteurs : baisse énorme des salaires des artisans en raison de circonstances politiques (fin des guerres napoléoniennes, retour des soldats donc beaucoup trop de main d’œuvre et beaucoup moins de demande) et industrielles (modification complète de l'organisation du travail) sur lesquelles vient se greffer ensuite la mécanisation.

 

Les luddites sont en général peu violents au début, se bornant à menacer et à détruire des machines (parfois pour un coût très important) mais le mouvement se radicalisera jusqu'à l'attaque armée de filatures fortifiées, avec morts et blessés. Une fois une loi passée punissant de mort la destruction de propriété (alors qu'une loi d'un siècle précédent pouvait être interprétée comme autorisant cette destruction dans leur cas) et plusieurs exécutions et déportations, le mouvement se dissoudra. Cependant, on verra reparaître de probables anciens luddites dans des périodes d'agitation ultérieure.

 

Je dis probables parce que plusieurs lois à l'époque interdisaient les rassemblements, les trade unions, les serments secrets etc etc, ce qui a eu pour résultat un secret très bien gardé, jusque dans les années 1860-1870 où quelques vieux ex-luddites ont témoigné oralement. Auparavant, on n'avait que les rapports des espions, qui sont interprétés de manière très diverse par les historiens.

 

A propos du livre à proprement parler : il s'agit de trois essais d'une cinquantaine de pages chacun, donc ça se lit assez vite. Je n'ai pas appris beaucoup de choses parce que j'avais lu l'essentiel dans le bouquin de Thompson sur la classe ouvrière, par contre comme c'est d'une grande concision ça permet de consolider deux-trois connaissances (événements marquants, etc). Surtout, le second essai (qui traite entre autres des interprétations) essaie de faire la part des choses entre les Hammond et Thompson. En gros, l'étude des Hammond (en 1910) se base sur le fait qu'on sait que de nombreux agents provocateurs (qui poussaient au crime pour ensuite faire arrêter les gens) étaient parmi les espions, qui étaient payés au sensationnel et donc exagéraient dans leurs rapports, et que le mouvement n'avait pas vraiment de substance. Thompson, lui, adopte la position opposée et défend l'idée d'un mouvement entraîné, organisé et efficace.

 

Voilà, donc j'ai trouvé la première partie intéressante pour réviser et la deuxième intéressante pour mettre en perspective. La troisième, celle de Bourdeau, est illisible, avec des phrases comme celle-ci : "Le luddisme s'affirme alors comme un possible historique non advenu dont le présent doit tirer des leçons, au risque parfois de ne pas reprendre les exigences thompsoniennes d'une compréhension historique du luddisme."  [:hephaestos]

Message cité 1 fois
Message édité par biezdomny le 01-03-2013 à 20:16:21

---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°33482772
Profil sup​primé
Posté le 01-03-2013 à 20:18:39  answer
 

DavidAmes a écrit :


Accessoirement, Jean-Clément Martin a écrit un excellent livre sur la Révolution Française qui s'appelle tout simplement La Nouvelle Histoire de la Révolution Française.


Merci  :jap:

n°33492207
Valhalla_
Posté le 03-03-2013 à 10:48:09  profilanswer
 

Dieu et nous seuls pouvons de Michel Folco
 
Ca raconte l'histoire d'une dynastie fictive de bourreaux, qui commence au 17è siècle en Aveyron dans le bourg imaginaire de Bellerocaille, situé non loin de Rodez, avec un bébé abandonné qui va être recueilli par l'abbé local et qui sera éduqué pour devenir prêtre dans une abbaye extrêmement stricte. La rencontre de saltimbanques et surtout d'une prostituée aguicheuse fera vaciller ce beau destin, puisque pour suivre la belle il va tout quitter en charpardant quelques trucs au passage. Au terme de quelques péripéties, il se retrouve au cachot pour vol où il est promis à la galère. Il aura finalement l'amnistie en prenant la commission d'exécuteur des hautes oeuvres du baron local et démarre ainsi sa longue dynastie qui nous emmènera jusqu'au début du 19è siècle, qui compose la seconde partie du roman, où ses successeurs sont au chomage forcé suite à l'abolition des bourreaux départementaux au profit d'un seul et unique exécuteur à Paris.
 
Le livre se lit très agréablement, grâce à un style léché et un rythme bien réglé. Bien que le thème ne prête pas forcément à sourire, l'auteur distille pas mal de traits d'humour bien sentis, toujours assez fins. Les passages qui décrivent le métier de bourreau sont très intéressants et le bouquin vaut donc le coup pour cette reconstitution de la vie d'un exécuteur, métier apparemment fort haï mais qui avait son lot d'avantages. La seconde partie se concentre d'ailleurs sur le sentiment d'exclusion avec lequel ils ont à vivre.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  20  21  22  ..  41  42  43  44  45  46

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Apprendre les maths en suivant l'Histoire ?Histoire d'ondes
mes 10 romans de fantasy préférés[recherche titre] vieille serie de livres pour ados
vente de livres ?Histoire mystérieuse : subaru impreza 2L confort
Secret Story 5L'histoire
Une histoire de SF à faire froid dans le dos.connaissez vous des livres d'enquêtes ?
Plus de sujets relatifs à : [LIVRES] Histoire et romans historiques


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR