Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
629 connectés 

 



Lisez vous les préfaces des livres d'Histoire?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  41  42  43  44  45  46
Auteur Sujet :

[LIVRES] Histoire et romans historiques

n°29553356
Kede
Posté le 15-03-2012 à 19:36:13  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Sanglier a écrit :

Je viens de finir Louis XIV de Jean-Christian Petitfils. Bon bouquin, clair et agréable à lire, d'un passionné qui est souvent intervenu dans la regrettée émission 2000 ans d'histoire : http://www.2000ans.com/ (j'ai plus de 500 de ces podcasts sur mon dur  :sol: ). Une vision moderne et nuancée du grand roi. Tempus Perrin.


 
Tu dois sans doute connaître les Lundis de l'Histoire avec une fois par mois l'intervention de J. Le Goff  [:jeanpierre decombres:4]  Le pauvre est complètement gâteux, on l'entend presque baver et il coupe sans arrêt la parole à ses invités.


---------------
On est tous en cellule mon petit pote, toi, moi, tout le monde. La vie est une prison. Et la plus terrible de toutes parce que pour s'en évader faut passer l'arme à gauche. Plaisante jamais avec ces choses là. Je vais t'enculer.
mood
Publicité
Posté le 15-03-2012 à 19:36:13  profilanswer
 

n°29553866
ChaK_
Posté le 15-03-2012 à 20:28:13  profilanswer
 

Terminé Châteaux forts : Assiéger et fortifier au Moyen Age De Stéphane-william Gondoin - 340p (bien condensé, m'a pris du temps comparé à d'autre de 300p que je bouffe en 2 jours :o)

 

http://www.images-chapitre.com/ima3/original/872/1416872_3310235.jpg

 

En voila un livre étrange [:the cumshot legend:4]

 

A la base donc un livre sur la poliorcétique (mot compte triple et touchez 20k € [:noel le graet] ) et on se retrouve au 4/5eme avec un bouquin d'Histoire pure. Oh ça parle bien des sièges, de l'évolution des fortifications, des méthodes, de l'armement, mais de manière plutôt discrète.

 

Le bouquin s'articule de la façon suivante : 15-20-30 pages sur une période, par ordre chronologique. On part des castra et du Limes de la Rome antique et on va jusqu'a la chute de constantinople et ses canons de7 tonnes en passant par les invasions barbares, les capétiens, merovingiens, les croisades etc... Et suite à chaque petite partie l'état des choses sur les sièges et l'armement en 2-3 pages. C'est bien foutu mais un chouilla déstabilisant, on traverse un age puis on repart du début, ça cause quelques confusion.

 

Cependant c'est TRÈS plaisant à lire. Bon la partie Histoire pure est parfois velue, faut s'accrocher, forcement condenser 1000 ans en 300 pages, mais il écrit super bien et ça passe bien. Je retiendrais clairement pas tout tellement c'est un concentré d'Histoire mais c'était vraiment un bon bouquin.

 

Il y couvre donc l'évolution de l'armement, des mentalités, des territoires, des méthodes de fortifications, des "modes" aussi, comme le style Philippien exporté un peu partout...

 

Petit reproche cependant, ça manque un peu d'illustration, le mec qui connait pas les mangonneaux, les assommoirs ou les hourds va passer un bout de temps à se renseigner alors qu'en un ou deux dessins tout est parfaitement clair. Et un tout petit peu plus axé sur ce que le titre suggère aurait été bienvenue.

 

7.5/10

 


Message édité par ChaK_ le 15-03-2012 à 20:46:16

---------------
Mon profil babelio
n°29554268
Kede
Posté le 15-03-2012 à 21:05:18  profilanswer
 

ça me fait penser à  
http://ecx.images-amazon.com/images/I/51AofuIX59L._SL500_AA300_.jpg
ouvrage de vulgarisation scientifique qui traite des méthodes de combats pendant l'Antiquité, sa thèse est simple : les soldats de l'Antiquité n'ont eu de cesse de se référer à des modèles anciens et anachroniques pour combattre. Par exemple les soldats grecs à l'époque archaïque et même jusqu'à l'époque classique qui combattaient comme les héros d'Homère (le duel pour modèle), ou plus tard des généraux Romains du Bas-Empire qui se référaient aux imperator de la République, c'est-à-dire armes à la main au milieu des troupes, certains ont mal fini  [:gargamail:4]


---------------
On est tous en cellule mon petit pote, toi, moi, tout le monde. La vie est une prison. Et la plus terrible de toutes parce que pour s'en évader faut passer l'arme à gauche. Plaisante jamais avec ces choses là. Je vais t'enculer.
n°29557265
ChaK_
Posté le 16-03-2012 à 08:16:31  profilanswer
 

et ils ont quoi en commun? :o


---------------
Mon profil babelio
n°29557790
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 16-03-2012 à 09:44:39  profilanswer
 

Kede a écrit :


 
Tu dois sans doute connaître les Lundis de l'Histoire avec une fois par mois l'intervention de J. Le Goff  [:jeanpierre decombres:4]  Le pauvre est complètement gâteux, on l'entend presque baver et il coupe sans arrêt la parole à ses invités.


 
Oui. J'ai tenu une émission et demie.
Le plus triste, pour revenir à 2000 ans d'histoire/La marche de l'histoire, c'est que le successeur de Patrice Gélinet, Jean Lebrun, n'est pas vraiment à la hauteur. Là où le premier savait imprimer un certain rythme à son émission, secouant même parfois certains vieux gâteux, l'autre l'enlise dans une conversation d'arrière-salle de classe. Ma grosse déception de 2011.


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°29560424
Kede
Posté le 16-03-2012 à 13:22:15  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :

et ils ont quoi en commun? :o


mon esprit fait quelques fois des connections étrangers, là en l'occurrence j'ai associé l'évolution de la poliorcétique au MA et celle du combat pendant l'Antiquité  :o


---------------
On est tous en cellule mon petit pote, toi, moi, tout le monde. La vie est une prison. Et la plus terrible de toutes parce que pour s'en évader faut passer l'arme à gauche. Plaisante jamais avec ces choses là. Je vais t'enculer.
n°29560459
ChaK_
Posté le 16-03-2012 à 13:26:04  profilanswer
 

d'accord :D
 
Pas que ce fut inintéressant mais je trouvais pas le lien :D


---------------
Mon profil babelio
n°29562417
talbazar
morte la bête, mort le venin
Posté le 16-03-2012 à 16:23:54  profilanswer
 

vous êtes pas sympas avec Le Goff, les gars. [:jean roucas:1]

n°29562803
Kede
Posté le 16-03-2012 à 17:03:31  profilanswer
 

Sanglier a écrit :


 
Oui. J'ai tenu une émission et demie.
Le plus triste, pour revenir à 2000 ans d'histoire/La marche de l'histoire, c'est que le successeur de Patrice Gélinet, Jean Lebrun, n'est pas vraiment à la hauteur. Là où le premier savait imprimer un certain rythme à son émission, secouant même parfois certains vieux gâteux, l'autre l'enlise dans une conversation d'arrière-salle de classe. Ma grosse déception de 2011.


c'est vrai que la nouvelle émission tient plus de la discussion éclairée que du débat scientifique. Cela dit 2000 ans d'histoire ne volait pas toujours très haut à cause justement du temps de l'émission (30 minutes c'est vraiment court). Par contre quand les sujets étaient précis et originaux c'était bien (un truc autre que "Louis XIV" ).
Même si j'écoute moins car les sujets sont souvent pointus, la Fabrique de l'Histoire est une très bonne émission :o
Ma préférée reste "Concordance des temps" avec Jean-Noël Jeanneney, émission qui met en relation un sujet d'actualité et ses précédents historiques (concept que je trouve vraiment bien vu). Par exemple un sujet sur Alexandre, comment il a été perçu au fil des siècles, comment il est perçu aujourd'hui etc.


---------------
On est tous en cellule mon petit pote, toi, moi, tout le monde. La vie est une prison. Et la plus terrible de toutes parce que pour s'en évader faut passer l'arme à gauche. Plaisante jamais avec ces choses là. Je vais t'enculer.
n°29567259
ChaK_
Posté le 17-03-2012 à 08:29:54  profilanswer
 

c'est des podcast les concordances du temps ou à la TV?


---------------
Mon profil babelio
mood
Publicité
Posté le 17-03-2012 à 08:29:54  profilanswer
 

n°29568664
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 17-03-2012 à 14:00:21  profilanswer
 

Kede a écrit :


c'est vrai que la nouvelle émission tient plus de la discussion éclairée que du débat scientifique. Cela dit 2000 ans d'histoire ne volait pas toujours très haut à cause justement du temps de l'émission (30 minutes c'est vraiment court). Par contre quand les sujets étaient précis et originaux c'était bien (un truc autre que "Louis XIV" ).
Même si j'écoute moins car les sujets sont souvent pointus, la Fabrique de l'Histoire est une très bonne émission :o
Ma préférée reste "Concordance des temps" avec Jean-Noël Jeanneney, émission qui met en relation un sujet d'actualité et ses précédents historiques (concept que je trouve vraiment bien vu). Par exemple un sujet sur Alexandre, comment il a été perçu au fil des siècles, comment il est perçu aujourd'hui etc.


 
Je connaissais pas. Merci de porter l'émission à ma connaissance.
Avec le boulot + les JV, je n'écoute plus trop la radio ; que France Infos au réveil le matin.  :(  
 

ChaK_ a écrit :

c'est des podcast les concordances du temps ou à la TV?


 
J'ai trouvé cette adresse :
http://www.europartenaires.net/pag [...] D=0&TYPE=1
Y'a des podcasts dans le menu du côté gauche.


Message édité par Sanglier le 17-03-2012 à 14:01:14

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°29570219
ChaK_
Posté le 17-03-2012 à 18:24:18  profilanswer
 

http://www.librairiecatholique.com/images/vignettes/FIC16320HAB40.jpg

 

1250p, à dans 2 semaines [:poutrella]

 

edit : plutot 4 :o


Message édité par ChaK_ le 26-03-2012 à 18:12:04

---------------
Mon profil babelio
n°29657537
ChaK_
Posté le 24-03-2012 à 16:39:48  profilanswer
 

[:jesse james:4]


---------------
Mon profil babelio
n°29658358
Groomy
Oisif
Posté le 24-03-2012 à 19:04:20  profilanswer
 

On peut pas lire que des romans historiques  :o


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°29658384
ChaK_
Posté le 24-03-2012 à 19:07:24  profilanswer
 

Certes [:deratisateur]

 

(mais ça fait un up ocazou :o)


Message édité par ChaK_ le 24-03-2012 à 19:08:15

---------------
Mon profil babelio
n°29674560
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 26-03-2012 à 15:55:16  profilanswer
 

Je viens de terminer "Frères d'armes" de Stephen E. Ambrose ou l'histoire de la Compagnie E du 506e régiment d'infanterie parachutée de la 101e Division Aéroportée US pendant la deuxième guerre mondiale, depuis le Jour J jusqu'au nid d'aigle d'Adolf Hitler.
L'ouvrage ne diffère pas beaucoup de la série qui en a été tirée. Quelques légères différences tout de même : ainsi, si certains personnages, comme le soldat Albert Blithe sont au centre de tout un épisode dans la production Hanks-Spielberg, ils n'ont droit qu'à de très brèves lignes dans le bouquin de Ambrose ; de même, certains combats évoqués dans la série de manière indirecte ou elliptique sont développés dans le livre... à l'instar de plusieurs détails sans doute trop crus pour passer à la télévision.
Le style est journalistique, sobre et sans fioriture, et on y retrouve avec plaisir les principaux protagonistes : Winters, Lipton, Guarnere, Buck Compton ou même l'infâme Sobel...
Environ 500 pages au Livre de Poche.
 
Et pour rester dans le Jour J, tiré de ma biblio, j'ajoute "Le 6 juin 44" de Jean-Pierre Azéma, Philippe Burrin, Robert Paxton aux Editions Tempus Perrin. Petit livre rapide mais précis qui évoque la préparation et le déroulement du débarquement allié sur les côtes de Normandie.
 
Et aussi "Paroles du jour J", recueil de lettres et de souvenirs du débarquement par les témoins de l'époque, soldats alliés ou allemands, ainsi que civils normands. Pas cher chez Librio.

Message cité 2 fois
Message édité par Sanglier le 26-03-2012 à 16:15:23

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°29674698
Groomy
Oisif
Posté le 26-03-2012 à 16:06:31  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

L'ouvrage ne diffère pas beaucoup de la série qui en a été tirée.

Tiens je découvre pourquoi The Pacific est si mauvais par rapport à Band of Brothers, ils avaient pas de livre derrière.


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°29674742
ChaK_
Posté le 26-03-2012 à 16:10:48  profilanswer
 

keupain [:psychoduck:3]

 

j'ajoute tout ça, ça à l'air interessant celui de la 101eme, j'ai beaucoup aimé BoB :jap:


Message édité par ChaK_ le 26-03-2012 à 16:10:58

---------------
Mon profil babelio
n°29674770
ChaK_
Posté le 26-03-2012 à 16:12:28  profilanswer
 

Groomy a écrit :

Tiens je découvre pourquoi The Pacific est si mauvais par rapport à Band of Brothers, ils avaient pas de livre derrière.


ouais enfin la 101eme est une histoire vraie dont découle le bouquin, c'est pas de la fiction. Mais c'est vrai que Pacific j'ai moins aimé aussi, plus.. "brouillon".


---------------
Mon profil babelio
n°29674969
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 26-03-2012 à 16:25:11  profilanswer
 

Groomy a écrit :

Tiens je découvre pourquoi The Pacific est si mauvais par rapport à Band of Brothers, ils avaient pas de livre derrière.


 
Ils se sont trop dispersés sur la deuxième série et quelques épisodes sont clairement dispensables... ou frisent parfois le ridicule (comme celui de Basilone).
Mais l'arrivée de Sledgehammer à Peleliu vaut quand même son pesant de cacahuètes.


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°29676234
Profil sup​primé
Posté le 26-03-2012 à 18:11:30  answer
 

Sanglier a écrit :

Je viens de terminer "Frères d'armes" de Stephen E. Ambrose ou l'histoire de la Compagnie E du 506e régiment d'infanterie parachutée de la 101e Division Aéroportée US pendant la deuxième guerre mondiale, depuis le Jour J jusqu'au nid d'aigle d'Adolf Hitler.
L'ouvrage ne diffère pas beaucoup de la série qui en a été tirée. Quelques légères différences tout de même : ainsi, si certains personnages, comme le soldat Albert Blithe sont au centre de tout un épisode dans la production Hanks-Spielberg, ils n'ont droit qu'à de très brèves lignes dans le bouquin de Ambrose ; de même, certains combats évoqués dans la série de manière indirecte ou elliptique sont développés dans le livre... à l'instar de plusieurs détails sans doute trop crus pour passer à la télévision.


 
 
Je note pour mon copain (et moi-même)

n°29720174
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 30-03-2012 à 13:37:49  profilanswer
 

Il y a quelques temps, je vous avais parlé du livre Les Animaux célèbres de Michel Pastoureau (que je vous encourage encore une fois à lire).
Là, je reviens vous conseiller autre ouvrage de ce même historien et que je viens de terminer : Le petit livre des couleurs.
Dans ce tout petit bouquin (120 pages), il nous raconte l'histoire des couleurs en Occident et nous montre que nos choix en la matière ne sont vraiment pas anodins.
Ainsi le bleu, si populaire en Occident qu'on le retrouve sur tous nos jeans et qu'on l'a choisi pour illustrer les drapeaux de l'ONU ou de la Communauté Européenne, ce bleu était méprisé dans l'Antiquité qui ne reconnaissait que trois vraies couleurs : le rouge, le blanc et le noir. Couleur des barbares (Celtes Gaulois et Pictes), les romains trouvaient qu'il était ridicule pour un homme d'avoir les yeux bleus et que pour une femme, c'était un signe de débauche. Quasiment inconnu dans les écrits anciens (à tel point que les philologues se sont demandés si les Grecs étaient en mesure de voir cette couleur), le bleu n'est évoqué à aucun moment dans la Bible... etc.
C'est comme ça sur 120 pages, presque une info à chaque ligne.
 
----> Le petit livre des couleurs, Michel Pastoureau, Points Seuil, 5 Euros.


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°29720310
ChaK_
Posté le 30-03-2012 à 13:49:41  profilanswer
 

interessant [:kolombin:2]


---------------
Mon profil babelio
n°29724957
b0wh
Posté le 30-03-2012 à 20:39:36  profilanswer
 

drap

n°29725041
talbazar
morte la bête, mort le venin
Posté le 30-03-2012 à 20:51:02  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

Il y a quelques temps, je vous avais parlé du livre Les Animaux célèbres de Michel Pastoureau (que je vous encourage encore une fois à lire).
Là, je reviens vous conseiller autre ouvrage de ce même historien et que je viens de terminer : Le petit livre des couleurs.
Dans ce tout petit bouquin (120 pages), il nous raconte l'histoire des couleurs en Occident et nous montre que nos choix en la matière ne sont vraiment pas anodins.
Ainsi le bleu, si populaire en Occident qu'on le retrouve sur tous nos jeans et qu'on l'a choisi pour illustrer les drapeaux de l'ONU ou de la Communauté Européenne, ce bleu était méprisé dans l'Antiquité qui ne reconnaissait que trois vraies couleurs : le rouge, le blanc et le noir. Couleur des barbares (Celtes Gaulois et Pictes), les romains trouvaient qu'il était ridicule pour un homme d'avoir les yeux bleus et que pour une femme, c'était un signe de débauche. Quasiment inconnu dans les écrits anciens (à tel point que les philologues se sont demandés si les Grecs étaient en mesure de voir cette couleur), le bleu n'est évoqué à aucun moment dans la Bible... etc.
C'est comme ça sur 120 pages, presque une info à chaque ligne.
 
----> Le petit livre des couleurs, Michel Pastoureau, Points Seuil, 5 Euros.


 
je l'ai lu et je plussoie ;)

n°29728050
ChaK_
Posté le 31-03-2012 à 08:33:02  profilanswer
 

commandé je suis faible [:kolombin]  
 
pas comme si j'avais déja de la lecture :o


---------------
Mon profil babelio
n°29732044
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 31-03-2012 à 20:52:11  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :

commandé je suis faible [:kolombin]

 

pas comme si j'avais déja de la lecture :o

 

Pour ma part, je lis entre autres en tâche de fond son livre sur les bestiaires médiévaux (merci paÿre nouwël) et c'est vraiment bien, on apprend beaucoup de choses et ça permet de comprendre mieux pourquoi les bestiaires médiévaux sont si portnawesques des fois, en raison de leur valeur bien plus symbolique que biologique, en quelque sorte. Les animaux représentant souvent des vertus (ou des vices) bibliques, et ils se doivent d'avoir les propriétés magiques qui vont bien épicétou. C'est un peu comme quand on fait un rétroplanning quoi :o

 

http://hfr-rehost.net/multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/5/6/8/9782021022865.jpg


Message édité par biezdomny le 31-03-2012 à 20:52:40

---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°29734805
vigneuxams​terdam
Posté le 01-04-2012 à 09:14:51  profilanswer
 

Je viens de finir ca :
http://hfr-rehost.net/ecx.images-amazon.com/images/I/41-UD%2BsmguL._SL500_AA300_.jpg
La Vérité est dans l'Homme d'Erwan Kerivel.
Qui nous fait découvrir que la Turquie ce n'est pas que 75 millions de Musulmans mais une mosaïque de peuples.
L'auteur est amateur, il a du mal à tenir son plan mais c'est intéressant.
 
Et je suis dans ca :
http://hfr-rehost.net/ecx.images-amazon.com/images/I/41RDV80E8CL._SL500_AA300_.jpg
L'histoire des Turcs de Jean-Paul Roux.
L'histoire du peuple turc, de l'empire romain à aujourd'hui. de la Sibérie orientale aux Balkans.
C'est passionant, on se mélange entre toutes les tribus, on se croirait dans le Silmarillion.

n°29737674
Kede
Posté le 01-04-2012 à 16:33:47  profilanswer
 

Michel Pastoureau  :love:  même si j'ai rien lu de lui encore  [:barthaliastoxik]  
 
Puisqu'on en est aux historiens un peu originaux, connaissez-vous Alain Corbin, l'auteur qui a écrit sur l'odorat et l'imaginaire social aux XVIII et XIXe siècles, ou sur le son des cloches au MA.
Je n'ai pour l'instant lu que "Le territoire du vide, l'Occident et le désir du rivage (1750-1840)", il explique pourquoi en un siècle on est passé d'une aversion pour les mers et les océans, à une attirance bientôt partagée par toute la société.  
C'est très dense, très bien écrit, peut-être un peu laborieux parfois à cause des milliers de référence, mais c'est passionnant  [:khakha_orbital]


Message édité par Kede le 01-04-2012 à 16:33:57

---------------
On est tous en cellule mon petit pote, toi, moi, tout le monde. La vie est une prison. Et la plus terrible de toutes parce que pour s'en évader faut passer l'arme à gauche. Plaisante jamais avec ces choses là. Je vais t'enculer.
n°29738096
Cu Chulain​n
Posté le 01-04-2012 à 17:38:58  profilanswer
 

D'Alain Corbin, j'ai entamé l'histoire de la virilité, en trois tomes. Très intéressant même si variable selon les auteurs vu qu'il s'agit d'un ouvrage collectif qu'il dirige (le chapitre sur les Grecs beaucoup moins vivant que celui sur les Romains par exemple).


---------------
Track 'em, find 'em, kill 'em.
n°29738365
talbazar
morte la bête, mort le venin
Posté le 01-04-2012 à 18:15:49  profilanswer
 

oooh ouais, mais les Grecs et la virilité, hein ! [:poutrella:2]

n°29739322
ChaK_
Posté le 01-04-2012 à 20:03:03  profilanswer
 

talbazar a écrit :

oooh ouais, mais les Grecs et la virilité, hein ! [:poutrella:2]


c'est des mythe l'école spartiate et ses pédérastes :o

Message cité 2 fois
Message édité par ChaK_ le 01-04-2012 à 20:03:15

---------------
Mon profil babelio
n°29742497
ChaK_
Posté le 02-04-2012 à 08:38:46  profilanswer
 

vigneuxamsterdam a écrit :

Je viens de finir ca :
http://hfr-rehost.net/http://ecx.i [...] AA300_.jpg
La Vérité est dans l'Homme d'Erwan Kerivel.
Qui nous fait découvrir que la Turquie ce n'est pas que 75 millions de Musulmans mais une mosaïque de peuples.
L'auteur est amateur, il a du mal à tenir son plan mais c'est intéressant.

 

Et je suis dans ca :
http://hfr-rehost.net/http://ecx.i [...] AA300_.jpg
L'histoire des Turcs de Jean-Paul Roux.
L'histoire du peuple turc, de l'empire romain à aujourd'hui. de la Sibérie orientale aux Balkans.
C'est passionant, on se mélange entre toutes les tribus, on se croirait dans le Silmarillion.

le 2eme je l'ai mis dans ma rubrique "A travers les siècles" en histoire, mais le premier? c'est sur a turquie au XXIeme? Dans quelle rubrique tu le mettrais?

 

A moins que je ne fasse une nouvelle catégorie "histoire des pays" en Histoire [:transparency]


Message édité par ChaK_ le 02-04-2012 à 08:39:36

---------------
Mon profil babelio
n°29742539
vigneuxams​terdam
Posté le 02-04-2012 à 08:49:12  profilanswer
 

Hum, c'est un mélange; ça raconte à la fois les cultes et l'histoire du 'peuple" Alévi de Turquie.
Un brin de spiritualité, pas mal d'histoire, pas assez sur leur vie courante.
 
Donc si il faut tagger : histoire, religion, islam, chamanisme

n°29742547
ChaK_
Posté le 02-04-2012 à 08:51:12  profilanswer
 

M'aide pas vraiment ^^
 
J'vais faire une catégorie histoire des pays et des peuples, ça sera ce qui s'en rapproche le plus on va dire.


---------------
Mon profil babelio
n°29743910
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 02-04-2012 à 11:22:30  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :


c'est des mythe l'école spartiate et ses pédérastes :o


 
Et puis on peut être homosexuel et viril. L'un n'empêche pas l'autre. Reste que l'homosexualité était assez répandue dans la société grecque. Si elle n'avait pas toujours un caractère systématique (comme pour le bataillon sacré thébain, corps d'élite formé de couples d'amants), elle prenait souvent la forme d'une amitié plus ou moins poussée et, surtout, n'était pas exclusive du commerce avec ces dames.
C'est un peu "inévitable" dans ces sociétés d'hommes.
Ainsi, il en va de même, par exemple, pour les pirates et corsaires des XVIIe et XVIIIe siècles : une confiance, une amitié profonde naissait entre deux hommes qui se promettaient une mutuelle protection, une sorte d'union qui, souvent, s'exprimait "physiquement" ; on appelait ça le matelotage.


Message édité par Sanglier le 02-04-2012 à 11:26:25

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°29750242
ChaK_
Posté le 02-04-2012 à 20:38:04  profilanswer
 

Me suis fait plaisir [:cupralf]

 

Nur al-din, un grand prince musulman de syrie au temps des croisades (511-569/1118-1174) - 3 Tomes [:cerveau abde]

 

http://pictures.abebooks.com/1661080/249666932.jpg

 

Vivement [:chaleur intempestive]

Message cité 1 fois
Message édité par ChaK_ le 02-04-2012 à 20:38:12

---------------
Mon profil babelio
n°29750302
Groomy
Oisif
Posté le 02-04-2012 à 20:43:27  profilanswer
 

Tu me donnes la carte ?
 
Tu lis quand Azteca ?

Message cité 1 fois
Message édité par Groomy le 02-04-2012 à 20:44:06

---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°29750309
ChaK_
Posté le 02-04-2012 à 20:44:02  profilanswer
 

Groomy a écrit :

Tu me donnes la carte ?


Pour faire des wargame dessus? Pas question [:steven-claude norris]


---------------
Mon profil babelio
n°29751165
talbazar
morte la bête, mort le venin
Posté le 02-04-2012 à 21:37:26  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :


c'est des mythe l'école spartiate et ses pédérastes :o


 
A l’age de seize ans, les Grecs mâles subissaient un rituel de pédérastie qui signifiait à leur petite copine leur passage évident à l’age adulte. Grands enfants à vie, les romains refusèrent de copier cette charmante coutume, contrairement à leurs habitudes. L’antiquité est donc moins une époque reculée qu’une époque d’enculés, comme le dit si bien l‘Abbé Julio dans son ouvrage condensé : (sexualité ambivalente des amphores vinaires Dressel 1a - page 4652 ). Sacrifiant aux préliminaires romantiques, Œdipe plongea comme les autres au fondement de la tradition. Hélas, il tomba en guise d’initiateur sur un adepte sado maso qui le perça cruellement, avant de le suspendre la tête en bas. Un berger de passage en profita sur le champ et le détacha ensuite, pour lui permettre de retrouver longtemps après une marche normale.
 
( La moyenne Encyclopédie du pro-fesseur Talbazar / Les mythes du placard. Le sphinx - VOL 2)

 
j'ai mes sources. Fiables. Et puis on va pas se faire voir chez les Colombiens, non plus ! :o  

n°29756199
ChaK_
Posté le 03-04-2012 à 11:01:07  profilanswer
 

Citation :

La pédérastie
 
L'éducation spartiate a pour effet de couper le jeune de son milieu familial et de remplacer cette solidarité par une autre, également naturelle, celle de la classe d'âge. Cependant, Sparte permet aux adolescents de nouer également des liens de type vertical avec des jeunes adultes, par le biais d'une relation pédérastique.
 
Le couple pédérastique est composé d’un « inspirateur » (ἐισπνήλας / eispnêlas, de ἐισπνέω / eispnéô, « souffler sur, inspirer ») et d’un « auditeur » (ἀΐτας / aïtas, de ἀΐω / aïô, « entendre, écouter »). La nature sexuelle de leurs relations est discutée abondamment par les Anciens, mais n'est plus guère contestée aujourd'hui23. Plutarque et Xénophon assurent que, si les beaux garçons sont explicitement recherchés (contrairement aux traditions crétoises), le couple pédérastique reste chaste. Dans la République des Lacédémoniens (II, 13), Xénophon déclare même qu’un éraste désirant son éromène aurait été aussi honteux qu’un père désirant son fils. Cependant, le caractère sexuel de la pédérastie spartiate est un sujet de plaisanterie courant chez les auteurs comiques attiques. Le verbe λακωνίζω / lakônízô (« imiter les Lacédémoniens ») signifie chez eux « sodomiser ». Dans un registre plus sérieux, Platon dénonce dans les Lois (I, 636b–c) ce qu'il juge être des amours contre nature.
 
Il est certain qu'il existe à Sparte un idéal de l'amour « platonicien » liant un adolescent et un jeune, à l'instar de l'idéal de la « belle mort » au combat. Sans doute ces relations devaient-elles également respecter l’aidos, la décence et la discrétion : Plutarque cite le cas d'un adolescent honteux d'avoir rencontré quelqu'un alors qu'il se promenait avec son éraste (Apophtegmes laconiens, 222b). Selon l'idéal pédérastique, l'éraste doit en quelque sorte remplacer auprès du jeune l'autorité paternelle, en lui apprenant à bien se comporter et élevant son âme. Pour cette raison, les liaisons sont contrôlées par l'État spartiate : selon Élien, les éphores frappent d'amendes le jeune préférant un éraste riche à un éraste pauvre mais valeureux. Inversement, l'éraste subit une amende quand son éromène montre de la faiblesse.
 
Enfin, la liaison pédérastique permet de nouer des liens politiquement précieux par la suite. Ainsi, Agésilas est aidé par son éraste, Lysandre, à monter sur le trône. En retour, le fils d'Agésilas use de son influence auprès de son père pour faire acquitter Sphodrias, le père de son éromène.


 
source : wikipedia, même si l'objectivité peut être remise en cause je pense que c'est plus crédible que l'encyclopédie du pro-fesseur talbazar [:tinostar]


---------------
Mon profil babelio
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  41  42  43  44  45  46

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Apprendre les maths en suivant l'Histoire ?Histoire d'ondes
mes 10 romans de fantasy préférés[recherche titre] vieille serie de livres pour ados
vente de livres ?Histoire mystérieuse : subaru impreza 2L confort
Secret Story 5L'histoire
Une histoire de SF à faire froid dans le dos.connaissez vous des livres d'enquêtes ?
Plus de sujets relatifs à : [LIVRES] Histoire et romans historiques


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR