Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
562 connectés 

 



Lisez vous les préfaces des livres d'Histoire?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  19  20  21  ..  41  42  43  44  45  46
Auteur Sujet :

[LIVRES] Histoire et romans historiques

n°32706145
Empificato​r
légendaire
Posté le 18-12-2012 à 15:28:56  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

ChaK_ a écrit :

Très bon A l'ouest rien de nouveau de Remarque.
 
pas m’étaler 150 ans, sujet connu, archi connu, mais c'est diablement bien écrit, très poignant. Clairement un de mes préférés sur la WWI avec le feu de barbusse. Côté allemand pour une fois, et au final on découvre la même chose, avec seulement la langue qui diffère.
 
Très bon recit pour ceux qui "aiment" lire sur la grande guerre.


Tu as les Ernst Junger, dans le même registre.
Orages d'acier et La guerre comme expérience intérieure.


---------------
"It became necessary to destroy the town to save it"
mood
Publicité
Posté le 18-12-2012 à 15:28:56  profilanswer
 

n°32706246
ChaK_
Posté le 18-12-2012 à 15:36:51  profilanswer
 

ouais, et les croix de bois aussi que j'ai pas encore lu.

 

edit : j'ai un peu de retard sur la MAJ, patapé :o


Message édité par ChaK_ le 18-12-2012 à 15:51:28

---------------
Mon profil babelio
n°32706371
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 18-12-2012 à 15:45:47  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :

Très bon A l'ouest rien de nouveau de Remarque.
 
pas m’étaler 150 ans, sujet connu, archi connu, mais c'est diablement bien écrit, très poignant. Clairement un de mes préférés sur la WWI avec le feu de barbusse. Côté allemand pour une fois, et au final on découvre la même chose, avec seulement la langue qui diffère.
 
Très bon recit pour ceux qui "aiment" lire sur la grande guerre.

Un des premiers vrais livres d'adulte que j'ai lus dans ma vie de lecteur. Lu dans le cadre scolaire au collège, avec le Roman de la Momie et Jamais sans ma fille...  :D  


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°32719707
talbazar
morte la bête, mort le venin
Posté le 19-12-2012 à 17:40:38  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

Jamais sans ma fille :D  


 
 [:master_jul]

n°32719730
ChaK_
Posté le 19-12-2012 à 17:41:59  profilanswer
 


Ah putain ouais c'est ça, j'me demandais ou j'avais pu entendre ça alors que j'ai pu lu le livre [:baragor]

 

Quelle culture merdique j'ai, ça m’emplis d'effroi [:raztapeaupoulos]  


Message édité par ChaK_ le 19-12-2012 à 17:42:12

---------------
Mon profil babelio
n°32750380
Profil sup​primé
Posté le 22-12-2012 à 22:46:51  answer
 

[:augie]  
 
Quel livre sur la Révolution de 1789 me conseillez-vous ?

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 22-12-2012 à 22:47:04
n°32750835
Empificato​r
légendaire
Posté le 23-12-2012 à 00:47:33  profilanswer
 


Les ouvrages de François Furet.


---------------
"It became necessary to destroy the town to save it"
n°32752029
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 23-12-2012 à 11:54:59  profilanswer
 

J'indique, car il n'est peut-être pas connu, l'ouvrage d'un de mes profs quand j'étais étudiant à Lille :  Histoire de la France, Révolution et Empire 1783-1815 de Jean-Pierre Jessenne
 
http://livre.fnac.com/a5029029/Jea [...] -la-France
 
Si on n'est pas rebuté par l'aspect manuel, l'ouvrage est clair et bien structuré. De nombreux documents, cartes et schémas sont reproduits.
J'avais aimé le mettre en note à l'époque... c'est dire.


Message édité par Sanglier le 23-12-2012 à 11:56:14

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°32752061
Cu Chulain​n
Posté le 23-12-2012 à 12:03:44  profilanswer
 

Je plussoie le Jessenne, très synthétique et clair, une référence en manuel sur la période :jap:


---------------
Track 'em, find 'em, kill 'em.
n°32753666
Profil sup​primé
Posté le 23-12-2012 à 17:52:37  answer
 

Merci !

mood
Publicité
Posté le 23-12-2012 à 17:52:37  profilanswer
 

n°32766041
fiscalisat​or
choose deep state TM
Posté le 26-12-2012 à 00:28:08  profilanswer
 
n°32767134
Tietie006
Dieu ne joue pas aux dés.
Posté le 26-12-2012 à 10:16:12  profilanswer
 

La révolution industrielle au Moyen-Age de Jean Gimpel,  
 
http://www.amazon.fr/La-r%C3%A9vol [...] 2020541513
 
superbe petit bouquin sur la "Renaissance du 12eme siècle" qui s'articulait sur:
- des innovations techniques (le harnais moderne, la charrue à versoir, l'arbre à came, etc ...) qui permirent une nette amélioration de la productivité, et une accumulation primitive du capital, qui donna lieu à la première société par actions de l'histoire.
- le rôle crucial des cisterciens, entrepreneurs de l'époque.
- l'importance des maîtres arabes d'Al-Andalus, et de leurs commentaires sur les textes antiques, enseignement suivi par des clercs comme Daniel de Morley ou Gérard de Crémone.
 
et bien d'autres choses.
 
Bref, un bouquin passionnant.


---------------
L'arrière-train sifflera trois fois.
n°32767480
pdbzombifi​ay
Posté le 26-12-2012 à 11:01:49  profilanswer
 

Tietie006 a écrit :

La révolution industrielle au Moyen-Age de Jean Gimpel,  


 
je bisse, excellent ouvrage.

n°32767793
Cyok
Vous prenez l'Amex ?
Posté le 26-12-2012 à 11:40:51  profilanswer
 

J'ai reçu ça à Noël :
http://hfr-rehost.net/myboox.f6m.fr/images/livres/reference/0002/37/guillaume-le-marechal-georges-duby-9782213013497.jpg
 
Sisi [:vito_corleone]

n°32768103
Cu Chulain​n
Posté le 26-12-2012 à 12:14:02  profilanswer
 

:love:  
 
Super bouquin (et je suis pas médiéviste) :o


---------------
Track 'em, find 'em, kill 'em.
n°32855069
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 04-01-2013 à 20:34:12  profilanswer
 

Bon, je devais recevoir un livre d'histoire (du costume) pour Nouwel, mais la poste l'a mangé alors je vous en parlerai quand on l'aura retrouvé  [:kolombin]

 

Je viens d'acheter ceci (version popoche, je savais pas qu'elle existait) :

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/310kvg%2B5UjL._SL500_AA300_.jpg

 

J'espère que c'est aussi bien que ça en a l'air.


Message édité par biezdomny le 04-01-2013 à 20:34:57

---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°32855092
Tarbanane
ENS Ulm
Posté le 04-01-2013 à 20:37:19  profilanswer
 

[:pcgamer]  
Pour pas oublier quand j'aurai plus de temps pour lire !

n°32932350
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 11-01-2013 à 17:15:48  profilanswer
 

La Seconde Guerre Mondiale de Antony Beevor - 1000 pages
 
http://livre.fnac.com/a4563662/Ant [...] e-Mondiale
 
C'est à un gros morceau que s'attaque Beevor, mais bon il n'en est pas à ses premières armes et j'ai pu apprécier un certain nombre de ses bouquins sur le sujet ou sur le conflit qui fut une forme de répétition de ce grand drame, la guerre d'Espagne.
J'ai beaucoup aimé le livre.
On y retrouve le Beevor de Stalingrad et de Berlin : jolie plume précise, professionnelle mais aussi profondément humaine.
Qu'il présente une bataille, des tractations politiques, des bilans chiffrés, il l'accompagne toujours d'une petite anecdote pittoresque ou d'un témoignage qui nous replacent au plus près des gens.
A noter également que la Chine, son drame et ses combats, qui sont souvent les parents pauvres oubliés de la période, sont assez longuement évoqués tout le long du livre.
Bref, je recommande.  [:brendaline:1]


Message édité par Sanglier le 11-01-2013 à 17:21:10

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33015316
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 18-01-2013 à 20:12:25  profilanswer
 

Terminé Les blancs et les rouges : Histoire de la guerre civile russe de Dominique Venner
 
A lire en gardant bien en tête le parcours de Venner, GRECE nouvelle droite et compagnie donc forcément les rouges sont les méchants et les blancs les gentils. Je caricature un peu il n'est pas aussi partial, mais il y a une nette différence de traitement qu'il faut garder à l'esprit quand on lit par exemple que Wrangel qui fait exécuter sommairement des dissidents c'est une politique dure mais juste alors que les rouges font la même chose c'est de la violence aveugle. Ceci mis à part (et au fond quand on sait clairement à quoi s'en tenir ce n'est pas si dérangeant) ça me parait être un bon bouquin d'introduction sur le sujet bien documenté, bien écrit et la division en sous-chapitres assez courts est agréable et permet de retrouver ses petits facilement.  
 
Pour rester dans ce (passionnant) sujet j'enchaine sur White terror : cossack warlords of the trans-siberian qui s'attarde en particulier sur le conflit dans le "far east" sibérien, essentiellement autour des lignes de trains (blindés bien sûr), chouette coin où se mélangent Japonais, Chinois, "blancs" de toutes espèces, rouges, légion tchécoslovaque, missions françaises, US et anglaises en un joyeux bordel montrant bien que la guerre ne s'est pas vraiment arrêtée en 18 partout  [:huit]


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°33015437
Valhalla_
Posté le 18-01-2013 à 20:27:15  profilanswer
 

J'ai fini par finir "Les quatres journées d'Amerigo Vespucci" de Olivier Ikor

 

Ce sont les Mémoires romancés de Vespucci, de son adolescence à la fin de sa vie en tant que notable cloué à terre. Je ne pense pas que ça soit super fidèle historiquement, mais c'est sympa de se plonger dans cet univers de découvertes et d'inconnu. On y croise fatalement les grands de l'époque, Colomb, Vasco de Gama dont le portrait est assez acide. La partie "Vespucci le navigateur" n'occupe que le dernier tiers du livre, avant cela on le voit plutôt dans son rôle de cadet d'une famille puissante de Florence, on suit la décadence de sa famille, sa carrière en tant que diplomate puis dans le commerce. Le livre dépeint les ambiances pesantes de l'époque, que ce soit en Italie, au Portugal ou en "Espagne" où règnent les Rois Catholiques.

 

La fin se précipite malheureusement un peu par contre, on dirait que l'auteur en avait marre d'écrire son bouquin :o

Message cité 1 fois
Message édité par Valhalla_ le 18-01-2013 à 20:27:45
n°33015484
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 18-01-2013 à 20:32:29  profilanswer
 

Deouss a écrit :

Terminé Les blancs et les rouges : Histoire de la guerre civile russe de Dominique Venner
 
A lire en gardant bien en tête le parcours de Venner, GRECE nouvelle droite et compagnie donc forcément les rouges sont les méchants et les blancs les gentils. Je caricature un peu il n'est pas aussi partial, mais il y a une nette différence de traitement qu'il faut garder à l'esprit quand on lit par exemple que Wrangel qui fait exécuter sommairement des dissidents c'est une politique dure mais juste alors que les rouges font la même chose c'est de la violence aveugle. Ceci mis à part (et au fond quand on sait clairement à quoi s'en tenir ce n'est pas si dérangeant) ça me parait être un bon bouquin d'introduction sur le sujet bien documenté, bien écrit et la division en sous-chapitres assez courts est agréable et permet de retrouver ses petits facilement.  
 
Pour rester dans ce (passionnant) sujet j'enchaine sur White terror : cossack warlords of the trans-siberian qui s'attarde en particulier sur le conflit dans le "far east" sibérien, essentiellement autour des lignes de trains (blindés bien sûr), chouette coin où se mélangent Japonais, Chinois, "blancs" de toutes espèces, rouges, légion tchécoslovaque, missions françaises, US et anglaises en un joyeux bordel montrant bien que la guerre ne s'est pas vraiment arrêtée en 18 partout  [:huit]


 
Le titre du deuxième est sacrément vendeur dis donc  [:implosion du tibia]


---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°33019572
ChaK_
Posté le 19-01-2013 à 08:22:30  profilanswer
 

Valhalla_ a écrit :

J'ai fini par finir "Les quatres journées d'Amerigo Vespucci" de Olivier Ikor
 
Ce sont les Mémoires romancés de Vespucci, de son adolescence à la fin de sa vie en tant que notable cloué à terre. Je ne pense pas que ça soit super fidèle historiquement, mais c'est sympa de se plonger dans cet univers de découvertes et d'inconnu. On y croise fatalement les grands de l'époque, Colomb, Vasco de Gama dont le portrait est assez acide. La partie "Vespucci le navigateur" n'occupe que le dernier tiers du livre, avant cela on le voit plutôt dans son rôle de cadet d'une famille puissante de Florence, on suit la décadence de sa famille, sa carrière en tant que diplomate puis dans le commerce. Le livre dépeint les ambiances pesantes de l'époque, que ce soit en Italie, au Portugal ou en "Espagne" où règnent les Rois Catholiques.
 
La fin se précipite malheureusement un peu par contre, on dirait que l'auteur en avait marre d'écrire son bouquin :o


J'aime beaucoup le pitch :jap:


---------------
Mon profil babelio
n°33022437
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 19-01-2013 à 16:42:23  profilanswer
 

Deouss a écrit :

Terminé Les blancs et les rouges : Histoire de la guerre civile russe de Dominique Venner
 
A lire en gardant bien en tête le parcours de Venner, GRECE nouvelle droite et compagnie donc forcément les rouges sont les méchants et les blancs les gentils. Je caricature un peu il n'est pas aussi partial, mais il y a une nette différence de traitement qu'il faut garder à l'esprit quand on lit par exemple que Wrangel qui fait exécuter sommairement des dissidents c'est une politique dure mais juste alors que les rouges font la même chose c'est de la violence aveugle. Ceci mis à part (et au fond quand on sait clairement à quoi s'en tenir ce n'est pas si dérangeant) ça me parait être un bon bouquin d'introduction sur le sujet bien documenté, bien écrit et la division en sous-chapitres assez courts est agréable et permet de retrouver ses petits facilement.  
 
Pour rester dans ce (passionnant) sujet j'enchaine sur White terror : cossack warlords of the trans-siberian qui s'attarde en particulier sur le conflit dans le "far east" sibérien, essentiellement autour des lignes de trains (blindés bien sûr), chouette coin où se mélangent Japonais, Chinois, "blancs" de toutes espèces, rouges, légion tchécoslovaque, missions françaises, US et anglaises en un joyeux bordel montrant bien que la guerre ne s'est pas vraiment arrêtée en 18 partout  [:huit]

Pas très éloigné de ça, j'avais lu Makhno, la révolte anarchiste de Yves Ternon, aux Editions Complexe.  ;)  
 
--------------------
 
Sinon, j'ai acheté un petit bouquin sympa mais qui n'est pas vraiment un livre d'histoire au sens strict du terme.
C'est un petit carnet de jeux (oui, de jeux) sur l'histoire et la civilisation romaine : Ludus. Apprendre le latin en jouant.
 
Le titre est un peu trompeur car on n'y apprend pas vraiment le latin (vocabulaire, conjugaison et autres) mais on y aborde surtout de nombreux aspects de la civilisation romaine pas le biais de fiches et de jeux.
Le dernier tiers du bouquin se concentre sur le latin, mais c'est plus de l’étymologie qu'un apprentissage de la langue.
 
http://www.editions-ellipses.fr/pr [...] ts_id=7768
 
C'est pas hyper pointu mais je trouve que c'est assez bien fait et ça peut faire passer un moment dans le train ou à la pause au boulot.  ;)

Message cité 2 fois
Message édité par Sanglier le 19-01-2013 à 19:16:35

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33022559
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 19-01-2013 à 16:58:29  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

Pas très éloigné de ça, j'avais lu Makno, la révolte anarchiste de Yves Ternon, aux Editions Complexe.  ;)  
 
--------------------
 
Sinon, j'ai acheté un petit bouquin sympa mais qui n'est pas vraiment un livre d'histoire au sens strict du terme.
C'est un petit carnet de jeux (oui, de jeux) sur l'histoire et la civilisation romaine : Ludus. Apprendre le latin en jouant.
 
Le titre est un peu trompeur car on n'y apprend pas vraiment le latin (vocabulaire, conjugaison et autres) mais on y aborde surtout de nombreux aspects de la civilisation romaine pas le biais de fiches et de jeux.
Le dernier tiers du bouquin se concentre sur le latin, mais c'est plus de l’étymologie qu'un apprentissage de la langue.
 
http://www.editions-ellipses.fr/pr [...] ts_id=7768
 
C'est pas hyper pointu mais je trouve que c'est assez bien fait et ça peut faire passer un moment dans le train ou à la pause au boulot.  ;)


 
Dans la même veine (j'avais hésité avec Ludus mais je cherchais quelque chose de plus grammaire+langue) j'ai testé SOS latin dans les carnets d'exos de chez Ellipse, surtout évite-le, il est vraiment pas terrible (genre corrigés incohérents et/ou avec des erreurs).


---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°33022673
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 19-01-2013 à 17:17:04  profilanswer
 

biezdomny a écrit :


Le titre du deuxième est sacrément vendeur dis donc  [:implosion du tibia]


Ouais les américains aiment bien les titres catchy :o puis faut dire que la Sibérie ça a toujours été un coin un peu "folklo" mais alors pendant la guerre c'était vraiment rock n roll :D

 
Sanglier a écrit :

Pas très éloigné de ça, j'avais lu Makno, la révolte anarchiste de Yves Ternon, aux Editions Complexe.  ;)


MakHno (Махно) :o c'est bien? c'est une facette très intéressante de la guerre civile ce qui se passait dans les pays "périphériques" comme l'Ukraine, la Pologne ou la Finlande puisqu'il faut ajouter la cause nationaliste à la liste des motifs pour se foutre sur la gueule avec les uns et les autres... avec des résultats plus ou moins heureux la Finlande gagne son indépendance, la Pologne aussi (pour une vingtaine d'année en tout cas), alors qu'en Ukraine, où il y a quand même 4 belligérants : rouges VS blancs VS nationalistes VS anarchistes ce qui n'est pas triste :D Petlioura est vaincu, Makhno et les anarchistes sont horriblement trahis par les rouges après avoir fait le gros du boulot contre Wrangel jusqu'en Crimée. Ironiquement il a dû retrouver quelques connaissances de l'époque à Paris après tout ça puisqu'il a fini chez nous à bosser entre autres chez Renault comme tout ceux qui se sont fait botter le cul sans en mourir  [:ddr555] ses cendres sont au Père Lachaise d'ailleurs :
http://hfr-rehost.net/www.nestormakhno.info/images/makhno_tomb.jpg
 

Message cité 1 fois
Message édité par Deouss le 22-01-2013 à 20:07:57

---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°33023896
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 19-01-2013 à 19:20:44  profilanswer
 

Deouss a écrit :


MakHno (Махно) :o c'est bien?  

Arf ! Je corrige.
Sinon, dans mes souvenirs (je l'ai lu il y a longtemps), oui, c'était assez bien. Une réhabilitation de l'anarchiste...
Enfin, tu ne prendrais pas trop de risques : je viens de regarder dans ma biblio et le bouquin n'est pas gros.


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33179740
ashjibe
Dingir
Posté le 02-02-2013 à 08:36:37  profilanswer
 

Je viens d'achever Le chevalier la femme et le prêtre de Georges Duby. Ca traite de l'évolution du mariage entre l'An Mil et le XIIIème siècle. Il est donc question de la façon dont l'Eglise s'est immiscée dans cette union, imposant petit à petit sa morale. Ainsi monogamie, rejet de la séparation, répulsion pour les plaisirs charnels, virginité (féminine, il va sans dire) et engagement ad vitam aeternam deviennent la norme. Le chevalier pris de folle passion pour sa gente dame doit réfréner ses ardeurs et apprendre à avoir le même aval sur sa promise que celui que dieu a sur les mâles. En conséquence, les héritages sont eux aussi profondément bouleversés. C'est la société féodale qui se met en place, faisant apparaître parallèlement un mariage restrictif, très contraignant, mais également le terreau propice à l'émergence de l'amour courtois.


Message édité par ashjibe le 05-02-2013 à 20:41:27

---------------
"Reste vrai" (Aziz, Loft story) // Je t'aime en secret
n°33225774
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 06-02-2013 à 13:33:40  profilanswer
 

Une histoire symbolique du Moyen-Age occidental de Michel Pastoureau, Points Seuil, 480 pages.
 
http://livre.fnac.com/a4074299/Mic [...] occidental
 
C'est un recueil de plusieurs de ses articles parus dans diverses revues ; il y aborde ses thèmes favoris, comme la couleur, le rapport aux animaux, l'héraldique, le jeu.
Le propos y est plus scientifique et universitaire que dans son Petit livre des couleurs, dont je vous avais parlé, mais demeure tout aussi passionnant et riche d'enseignements et d'anecdotes sur une période obnubilée par le symbole, le préférant souvent au résultat.
Ne serait-ce, par exemple, que pour le jeu des échecs : j'ai ainsi pu apprendre qu'au moyen-âge, la stratégie n'englobait pas la totalité de l'échiquier, qu'on y préférait les petits affrontements et qu'on ne recherchait surtout pas à mettre "mat" le roi. Bref, comme la guerre à l'époque, où la grande bataille était redoutée et où les rois/seigneurs ne tuaient pas les rois/seigneurs, préférant les capturer...
A mesure que la guerre deviendra de plus en plus totale, le jeu des échecs reflétera dans ses règles et dans sa pratique cette dure réalité.
De même, il nous apprend qu'on n'a pas attendu la vogue des films de Kevin Costner pour prendre ou donner un nom à la mode à ses enfants ; la légende arthurienne vaudra à bon nombre de personnages bien réels le fait de s'appeler Arthur, Lancelot, Tristan...
La fin du bouquin est une petite déclaration d'amour au roman et au film Ivanhoé de Walter Scott, à l'origine de la vocation de Pastoureau.
Je recommande pour qui aime le moyen-âge et veut s'en "rapprocher".


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33269626
pdbzombifi​ay
Posté le 11-02-2013 à 00:20:11  profilanswer
 

bonjour!!
 
dans le cadre de recherches, j'aimerais savoir quels livres de données (pas de romans) vous me conseilleriez à propos des Cosaques de la guerre mondiale?
 
je parle de tout; leur vie quotidienne, les chevaux russes, l'armement russe, tout ce que ça peut toucher.  
 
merci.

n°33269718
Empificato​r
légendaire
Posté le 11-02-2013 à 00:43:46  profilanswer
 

pdbzombifiay a écrit :

bonjour!!
 
dans le cadre de recherches, j'aimerais savoir quels livres de données (pas de romans) vous me conseilleriez à propos des Cosaques de la guerre mondiale?
 
je parle de tout; leur vie quotidienne, les chevaux russes, l'armement russe, tout ce que ça peut toucher.  
 
merci.


Il y a peut-être un Osprey sur le sujet  :??:  Sur les sujets mili, ce sont de petits bouquins de base intéressants.


---------------
"It became necessary to destroy the town to save it"
n°33270398
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 11-02-2013 à 08:23:32  profilanswer
 

Y avait un des bouquins cités par Deouss qui avait l'air sympa, faudrait voir s'il a pu le lire depuis :
 

Deouss a écrit :

Pour rester dans ce (passionnant) sujet j'enchaine sur White terror : cossack warlords of the trans-siberian qui s'attarde en particulier sur le conflit dans le "far east" sibérien, essentiellement autour des lignes de trains (blindés bien sûr), chouette coin où se mélangent Japonais, Chinois, "blancs" de toutes espèces, rouges, légion tchécoslovaque, missions françaises, US et anglaises en un joyeux bordel montrant bien que la guerre ne s'est pas vraiment arrêtée en 18 partout  [:huit]


---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°33272496
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 11-02-2013 à 11:49:11  profilanswer
 

Je suis dedans :o Je lis autre chose en même temps donc j'en suis toujours qu'au début, mais c'est concentré sur la guerre civile en Sibérie, la guerre mondiale est bien sûr un peu évoquée parce que certains y ont participé mais c'est pas franchement le même cadre :D


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°33277046
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 11-02-2013 à 17:13:24  profilanswer
 

pdbzombifiay a écrit :

bonjour!!
 
dans le cadre de recherches, j'aimerais savoir quels livres de données (pas de romans) vous me conseilleriez à propos des Cosaques de la guerre mondiale?
 
je parle de tout; leur vie quotidienne, les chevaux russes, l'armement russe, tout ce que ça peut toucher.  
 
merci.

Il y a un article sur les cosaques dans le numéro 9 de Guerres et Histoire de Andreï Vadimovitch Venkov. Il est présenté comme un des meilleurs spécialistes de l'histoire cosaque. Mais je ne crois pas qu'il y ait de traductions françaises de ses bouquins.


Message édité par Sanglier le 11-02-2013 à 17:20:18

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33277645
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 11-02-2013 à 18:00:28  profilanswer
 

Dans le nu de la vie de Jean Hatzfeld - Points Seuil - 230 pages
Photos des témoins par Raymond Depardon
 
http://livre.fnac.com/a1279066/Jea [...] -de-la-vie
 
Livre de témoignage de rescapés du génocide du Rwanda.
Jean Hatzfeld est revenu dans la commune de Nyamata pour interviewer Odette, Innocent, Edith et d'autres, des Tutsis qui ont survécu au génocide de 1994.
Chaque témoignage est précédé de quelques pages d'introduction et de présentation du témoin qui font parfois articles pour dépliants touristiques (enfin, surtout au début).
Mais peu importe, le vrai contenu du bouquin réside dans les témoignages retranscrits dans cette belle langue de l'Afrique francophone, où les maitresses sont désignées comme des "deuxièmes bureaux", où on boit de la Primus (bière locale) et ou on n'est pas voisins mais "avoisinants", etc.
Comme on peut s'en douter, les témoignages sont durs mais, dans l'ensemble, recèlent assez peu de colère ou de rancœur. On a affaire à des gens sonnés, stupéfaits de ce qu'ont pu faire des Hutus amis ou voisins de longue date et assez inquiets quant à l'avenir et sur les chances d'une réconciliation entre les deux ethnies. Certains se sont reconstruits, d'autres errent encore dans la nuit.
Le bouquin date d'avril 2000. Reste à voir où ils en sont aujourd'hui...
 
A noter que l'auteur a aussi donné la parole au bourreaux dans Une saison de machettes (que je n'ai pas lu) dans la même collection.


Message édité par Sanglier le 11-02-2013 à 18:58:22

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33278300
ChaK_
Posté le 11-02-2013 à 19:11:44  profilanswer
 

Dites, vassili grossman ça se lit bien ou c'est assez peu simple d'accès?
 
Je parle d'une point de vue fluidité, j'ai vraiment pas trop l'esprit à me farcir de l'histoire compliquée, me faut un truc bien romancé.
 
2 bouquins de 1050 pages ça doit laisser des traces, mais j'ai peur de me lancer, peur que ça soit un peu trop "spécial".


---------------
Mon profil babelio
n°33283903
panzerdivi​zion
Follow the cat
Posté le 12-02-2013 à 09:29:37  profilanswer
 

Les murailles de feu - Steven presfield environ 400 pages de mémoire  
 
L'histoire des 300 spartiates qui ont organisé et tenu le dernier rempart contre l'invasion perse de xerxes 1er dans la grèce antique.
 
Très romancé pour le coup, mais bien écrit et bien documenté.

n°33284911
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 12-02-2013 à 11:01:36  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :

Dites, vassili grossman ça se lit bien ou c'est assez peu simple d'accès?
 
Je parle d'une point de vue fluidité, j'ai vraiment pas trop l'esprit à me farcir de l'histoire compliquée, me faut un truc bien romancé.
 
2 bouquins de 1050 pages ça doit laisser des traces, mais j'ai peur de me lancer, peur que ça soit un peu trop "spécial".

De quels livres tu parles ? Je n'ai lu que ses Carnets de guerre annotés par Beevor, et ça se lit comme un roman. Grossman est un écrivain avant tout.


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°33287478
ChaK_
Posté le 12-02-2013 à 14:09:59  profilanswer
 

"Pour une juste cause" et "vie et destin".


---------------
Mon profil babelio
n°33288750
boisse
Well...fuck
Posté le 12-02-2013 à 15:16:50  profilanswer
 

Je viens de terminer Fortune de france de Robert Merle , 1er volume d'une sage de 13 romans historiques prenant place au 16e siecle, avec pour toile de fond la vie d'une famille huguenote issue de la noblesse provinciale, pendant les guerres de religions.  
 
Passionant, surtout d'un point de vue historique, puisque l'auteur a le souci de respecter scrupuleusement les faits, l’atmosphère de l'époque ainsi que son language. Meme si les intrigues familiales ne sont pas d'un grand interêt, je me suis remis en tête une partie de ce pan critique de notre histoire sous un angle que nos manuels scolaires ne nous ont jamais décrit.  
 
Je fonce acheter la suite et je conseille cet ouvrage a tous les adeptes de romans historiques que vous êtes.

n°33288776
ChaK_
Posté le 12-02-2013 à 15:18:18  profilanswer
 

c'est groomy qui les lit je crois, et il a dit pareil :o


---------------
Mon profil babelio
n°33288870
boisse
Well...fuck
Posté le 12-02-2013 à 15:22:58  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :

c'est groomy qui les lit je crois, et il a dit pareil :o


 
je ne suis pas un résident permanent de ce topic, je ne peux pas comprendre l'allusion qui se cache derriere ton " :o "
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  19  20  21  ..  41  42  43  44  45  46

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Apprendre les maths en suivant l'Histoire ?Histoire d'ondes
mes 10 romans de fantasy préférés[recherche titre] vieille serie de livres pour ados
vente de livres ?Histoire mystérieuse : subaru impreza 2L confort
Secret Story 5L'histoire
Une histoire de SF à faire froid dans le dos.connaissez vous des livres d'enquêtes ?
Plus de sujets relatifs à : [LIVRES] Histoire et romans historiques


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR