Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2005 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Marché de l'emploi

  Démission : infos, conseils, anecdotes

 


Sujet(s) à lire :
 

Quel gap de salaire FIXE as-tu effectué en démissionnant ?
Ce sondage expirera le 19-11-2020 à 23:59




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  211  212  213  214  215  216
Page Précédente
Auteur Sujet :

Démission : infos, conseils, anecdotes

n°3177388
wainwain
wain⊕wain = wain²
Posté le 07-03-2011 à 23:17:09  profilanswer
 

Bienvenue dans le topic des démissionaires et aspirants démissionnaires.  
Ici tu apprendras à quitter ton poste, dire fuck à ta COGIP pour un avenir plus radieux, pour élever des chèvres dans le Larzac, pour aller aider les miséreux à l'autre bout de la planète. Ou plus simplement, pour avoir un meilleur poste et te faire plus de POGNON. [:ba_423:8]
 
~~ LA THEORIE ~~
Dis, wain², c'est quoi une démission ?
C'est le fait de quitter ton entreprise sans chercher à se faire virer par ton employeur. C'est une arme redoutable pour qui veut maîtriser son destin professionnel.  
Tu peux aussi démissionner de la fonction publique, mais dans ce cas il vaut mieux aller sur le topic de la fonction publique, où les réponses à tes questions seront plus appropriées à ta situation.
 
Dis, wain², pourquoi on démissionne ?
Autant nos parents / grands parents pouvaient rester dans la même entreprise pendant 40 ans... Autant de nos jours, l'envie d'avoir une vie accomplie à tous points de vue (on est sur HFR, après tout) fait que l'on peut se lasser de son travail si celui-ci n'apporte pas satisfaction. Il peut arriver aussi qu'une opportunité professionnelle extérieure ou événement lié à la vie personnelle font qu'il devient plus intéressant d'être ailleurs que d'être à sa position actuelle.
 
Dis, wain², comment on démissionne ?
Tu dois faire toute une chorégraphie pour dire que tu t'en vas. Voir par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=pZ-Sy11mvZU ou pour les plus vieux d'entre nous : https://www.youtube.com/watch?v=ChbaCxpB5ck
 
~~ LA PRATIQUE ~~
Bon, en pratique, c'est quoi une démission ?
Poser sa "dém", c'est le fait de quitter ton entreprise, pour tant qu'à faire, avoir autre chose de mieux. A toi de définir "mieux" selon tes propres critères personnels. Chacun a sa définition de "mieux" (position hiérarchique, avantages, déplacements, proximité du domicile,...). Les contributeurs de ce topic n'échappent pas à cette règle, sauf celle de dire qu'on ne quitte son job actuel que pour un autre job mieux payé - ou a minima équivalent, mais avec d'autres avantages significatifs à côté.
 
Quelles sont les BONNES raisons de démissionner ?
- Tu n'en peux plus de ton boulot actuel : cf. Le topic souffrance au travail pour exprimer ta colère. Mais pense à réfléchir à ce que tu veux faire ensuite, avant de poser sauvagement ta démission. Une démission, ça se réfléchit mûrement, et je dirais même que ça se prépare bien à l'avance (6 mois à un an).
- Tu souhaites te reconvertir : renseigne-toi plusieurs mois à l'avance le temps de bien définir ton projet, avant de poser réellement ta dém. Vraiment, les chèvres dans le Larzac ça a l'air cool, mais es-tu vraiment prêt à encaisser 10 à 12 heures de taf par jour ?
- Tu te sens mal payé. Peut-être, mais l'es-tu vraiment ?  
Va faire un tour sur le topic des salaires pour discuter de ta valeur sur le marché, puis reviens ici quand tu voudras démissionner.
- Tu sens que tu es à la ramasse au niveau de tes compétences (l'impression de stagner) => N'attends pas cette hypothétique formation que tu réclames depuis 3 ans et qui n'arrivera jamais. Autoforme-toi pendant tes périodes de creux au taf ou pendant ton temps libre. Ca te motivera à regarder ce qui se fait ailleurs.
 
Quelles sont les MAUVAISES raisons de démissionner ?
- "Parce que comme ça va bien faire chier mon chef/mes collègues". => NON, on démissionne POUR soi, pas CONTRE les autres.
- "Parce que je reçois des tas de sollicitations ailleurs." => Soit, mais combien de sollicitations iront vraiment jusqu'à une proposition de contrat de travail ? Va déjà jusqu'au bout des entretiens, s'ils te veulent vraiment, ils attendront 3 mois.
- "Parce que je trouverai du taf ailleurs sans problème" => En es-tu bien sûr ? As-tu sondé le marché avec ton CV à jour, passé des entretiens et tout ? Assure-toi d'être dans le vrai avant de dire que tu trouveras où tu veux.
 
Et concrètement, comment on démissionne ?
Le code du travail numérique saura répondre à ta situation.  
Pour faire court : tu envoies un courrier par LRAR à ta boîte (envoie le à "Direction des ressources humaines" ) en disant que tu démissionnes (pas besoin de motiver ta décision, tu dis juste que tu pars). Si t'as des ballz, tu le fais signer en mains propres par ton responsable RH ou ton N+1. Pense à avoir ce petit sourire à la fois fier et satisfait une fois que c'est fait, en pensant à ton nouvel avenir  [:petoulachi:1]  Un modèle de courrier
 
~~ FAQ ~~
 
- Je suis en période d'essai, je t'en supplie sors-moi de cet enfer ?
Tu peux t'en aller sous 24h si tu es là depuis moins de 8 jours, et 48h sinon.  
Oui oui, tu as bien lu. Même après 5 mois de période d'essai, même si ta convention collective dit que c'est plus, tu peux te barrer en 48h chrono. Source : https://code.travail.gouv.fr/fiche- [...] tre-rompue
Ca apprendra ton employeur à renouveler automatiquement ta période d'essai "parce que c'est comme" ça :o
 
- J'ai 3 mois de préavis mais je veux partir dans 2 mois car je démarre le CDI de ma life dans 2 mois, que puis-je faire ?  
 
Cas 1 : Tu es bien vu de ta hiérarchie
1) Tu oses négocier avec ton patron.
2) Tu négocies avec ton patron : tu fais des concessions (ce ne sera pas 2 mois mais 2 mois et demi), et lui en fait aussi (ce ne sera pas 3 mois mais 2 mois et demi)
3) Tu as réussi à négocier => objectif atteint. Maintenant il faut gratter 2 semaines auprès de ton nouvel employeur (Ca ne devrait pas être si difficile que ça maintenant que tu maîtrises l'art de la négociation, pas vrai ?)
 
Cas 2 : Tu es mal vu de ta hiérarchie
1) Tu oses négocier avec ton patron.
2) Tu négocies et ça se passe mal.
3) Tu ne sais pas quoi faire et ça se finit en abandon de poste.  
4) Tu ne le sais pas encore, mais pour pouvoir réellement partir d'une boîte (et éventuellement toucher du chômage), il te faut un certificat de travail. Et tu vas galérer car il faut impérativement revenir au siège de la boîte pour ça. Est-ce vraiment ça que tu veux ?
5) Moralité, essaie de partir en bons termes, c'est dans ton intérêt, même si tu ne peux plus blairer aucun de tes collègues.
 
- J'ai 3 mois de préavis mais je veux partir dans 48 heures, que puis-je faire ?  
 
Cf. 4) du cas précédent. Ca ne sera pas possible sans qu'il y ait de la casse. Une démission, ça s'anticipe un minimum.
 
- Je démissionne, ai-je le droit au chômage ?
La règle de base, c'est non, sauf pour plusieurs exceptions :  
1) Ton motif de démission est de base couvert par l'assurance-chômage (rapprochement de conjoint, création d'entreprise, reconversion)
2) Tu démissionnes parce ça se passe mal pour toi/pour ta boîte (salaire non payé, harcèlement, violences, ...)
 
 
- Je démissionne tous les ans, suis-je quelqu'un de bien ?
La démission est une arme à utiliser avec parcimonie.
Autant il peut arriver que des "erreurs de casting" surviennent, autant sur un CV, les "erreurs de castings" tous les ans ne deviennent plus un hasard.
Plus tu utilises l'arme de la démission, plus elle se retournera contre toi : tes CV seront jetés à la poubelle car les COGIP cherchent une personne "de confiance", "en qui investir", tes entretiens deviendront des interrogatoires ("Et vous avez souvent la bougeotte comme ça ?" ). Toi-même tu sais que même en racontant des bobards en entretien, la vérité finira toujours par éclater au grand jour. Si tu travailles dans un secteur de niche, ta réputation de serial démissionnaire pourrait bien te suivre partout où tu iras...
 
- Je compte être fidèle à ma boîte jusqu'à la fin de mes jours, suis-je quelqu'un de bien ?
Le modèle actuellement en place dans les sociétés à la culture occidentale comme la nôtre, fait que, et que cela te plaise ou non :
- A moins d'être capable de progresser hiérarchiquement mieux que la moyenne, la "fidélité" à son boss ne paie pas;
- Le "mérite" n'existe pas autant que tu ne pourrais le croire;
- Il faut maintenir son employabilité par tous les moyens : ne compte pas QUE sur ton boss pour te former. Fais des MOOC, des webinaires. D'autant en plus en IT où le secteur se révolutionne tous les 5 ans : si tu n'es plus à la page, t'es mort. Un employeur qui freine pour te former est un employeur qui ne mérite pas ton implication toute l'année.
 
Donc, si te tu réveilles au bout de 10 ans dans un placard certes confortable, mais ennuyeux à mourir : il est peut-être temps de faire autre chose de ta vie, non ?
 
- J'ai posé ma dém, que se passe-t-il ensuite ?
1) On va te demander pourquoi tu t'en vas (généralement N+1 voire N+2 et RH) : libre à toi de dire explicitement pourquoi, ou d'inventer un prétexte à la con : "j'ai besoin de changer d'air", "j'ai fait le tour du poste", etc.
2) Quelques semaines avant la fin du contrat : tu vas recevoir un courrier/mail où te sera donnée la date de fin définitive de ton contrat (= celle que tu auras décidé de négocier/ de ne pas négocier). C'est également à cette occasion que les RH décident d'appliquer ou non l'éventuelle clause de non-concurrence écrite dans ton contrat de travail (et donc de la payer selon les termes négociés dans ton contrat de travail).
3) Le dernier jour :  
- Tu rends tes affaires : PC nettoyé et vidé de toute trace numérique, bureau vidé de tous tes vieux papiers, matériel pro rendu à qui de droit, caissons vidés et nettoyés, etc.
- Qu'il y ait eu pot de départ ou non, tu vas impérativement voir les RH pour récupérer ton certificat de travail et ton solde tout compte, tu ne t'en vas pas tant que ça n'est pas fait, sinon tu vas devoir revenir. La signature du STC ne vaut pas acceptation, tu as 6 mois pour le contester.
- Tu dis au revoir à tes collègues (y compris ceux que tu n'aimes pas :o ) et tu te casses de cette COGIP DE MERDE, like a boss.  
 
- Dois-je faire un pot de départ ?
- Tu payes ton coup si t'es motivé, mais rien d'obligé. Mais c'est quand même cool. Et tu invites qui tu veux. Mais si tu en fais un, fais-le pour de bonnes raisons : remercier de façon un peu formelle tes collègues, passer un bon moment...
- Si tu fais ce pot de départ, pense à te renseigner un minimum sur les habitudes alimentaires de tes collègues afin que personne ne se sente à l'écart : éviter les pots 100% pur porc pour ne pas écarter tes collègues musulmans/juifs/végé/vegans, prévoir de la nourriture "light" comme des légumes pour les personnes au régime et pour les femmes, + des boissons sans alcool.
- Selon les usages en vigueur de ta future ex-COGIP, ça peut se transformer en petit déj, en goûter, en resto en petit comité, etc...  
 
- Peut-on me forcer à dire dans quelle boîte je vais après ?
Non on ne le peut pas. Tu n'as aucune obligation de transparence à ce sujet, la décision t'appartient de le divulguer ou non. Surtout si tu comptes être embauché par un client ou par un concurrent direct. Tant pis pour ta boîte, ils n'avaient qu'à te montrer qu'ils tenaient à toi, après tout !
Si la question est gênante, tu peux rester flou : "je suis toujours en recherche", "j'ai des entretiens de prévus mais rien de concret pour le moment"...
 
~~ QUELQUES CONSEILS ~~
- Avant de poser ta démission, le marché tu sonderas.
 
Ce conseil est surtout valable pour les personnes dont la période de préavis est courte (= les non-cadres).
Suis les conseils du topic GSNALF, et applique la théorie du singe : un singe ne lâche pas sa branche tant qu'il n'en tient pas une nouvelle. Concrètement : attends d'être sur le point de signer ailleurs avant de poser ta dém.
Tu penses être sous payé ? OK, mais est-ce réellement le cas ? Evalue ton cas sur le topic salaires ainsi que sur le topic des augmentations, et passe des entretiens pour obtenir une idée de ta valeur sur le marché.
 
 
- Avant de faire une fausse manip, sur la date de fin de préavis tu te renseigneras.
Source officielle : https://code.travail.gouv.fr/fiche- [...] on-preavis
La date de fin de préavis est une date clé, car tu dois négocier avec ton boss actuel, ET EN MEME TEMPS, avec ton futur boss pour que ces dates coincident à quelques jours près.
Si tu as posé des congés AVANT de poser ta dém, attention ça DECALE ta date de fin de préavis du même nombre de jours posés.  
Si tu as posé des congés APRES avoir posé ta dém, ton patron n'est pas tenu d'accepter tes congés. Mais s'il accepte, ta date de fin de préavis n'est PAS décalée.    
Sauf exception clairement indiquée dans ta convention collective, les RTT ne décalent pas la date de fin de préavis.
 
Exemple : Jeune cadre dynamique, nous sommes le 1er janvier, entre 2 mojitos tu as pris la bonne résolution d'envoyer cette lettre de démission qui traîne depuis 8 mois sur ton bureau - il manquait juste la date.  
- Tu as déjà posé et validé 2 semaines de vacances pour partir au ski ou construire ton abri anti-zombies => Ton courrier part le 02/01, il arrive le 03/01 => Tu termines aux environs du 18/04 (03/04 +10 jours ouvrés)
- Tu remets ta dém en mains propres le 02/01, PUIS tu poses 10 jours de congé avec l'accord de N+1 => Tu termines le 02/04.
 
- Avant de chercher à réclamer un élément important, ta démission tu poseras.  
 
Tu veux utiliser une lettre de démission pour négocier une augmentation/un poste/une formation ? C'est ton choix, et il est discutable.
Mais dans cette situation, si tu veux arriver à tes fins, il faut agir d'abord et discuter après. Pourquoi ? C'est parce que certains managers sont redoutables, quand il s'agit de te faire des promesses à tenir dans 6 mois ... Qui ne seront jamais tenues. Et dans 6 mois, rebelote, tu vas menacer de démissionner, on va te faire des promesses à court terme, on va te noyer de taf, et 2 ans plus tard, rien n'aura changé.
 
=> Poser sa démission, c'est se mettre en situation de pouvoir. Mais un grand pouvoir implique de grandes responsabilités :o  
 
~~ GLOSSAIRE (commun à l'ensemble des sujets du forum Emploi & Etudes) ~~
 
- JD : Jeune diplômé = personne sans expérience pro avérée. Côté employeur, les stages, ça ne compte pas :(
- SSII : Société de Services en Ingénierie Informatique , aka "marchand de viande". Employeur de nombreux informaticiens à la sortie de l'école, pour réaliser des "missions" (comprendre : travail temporaire) pour des "clients" (comprendre : des COGIP)
- CCN : Convention Collective Nationale.  
- Syntec : Désigne aussi bien la CCN des salariés en SSII ("la Syntec" ), que la fédération des patrons de SSII ("le Syntec numérique" )
- ESN : Entreprise de Services du Numérique = néologisme inventé par "le Syntec" pour dire "SSII" sans dire "SSII".
- Presta : prestataire de services, et notamment de services informatiques, qui travaille dans une SSII/ESN (cf. topic SSII)
- La DSI : Direction des Systèmes d'Information. Le nom généralement attribué au service informatique de chaque entreprise. A ne pas confondre avec "le DSI", qui désigne son directeur/sa directrice.  
- COGIP : entreprise de type "client final", qui a une DSI et qui fait appel à des prestas = pas une SSII.
 
~~ POST Original (pour la postérité, merci à Ryoh :o) ~~
 
Bonjour,  
 
Il nous arrive tous de démissionner, parce qu'on en a marre de son travail (les raisons sont multiples), parce qu'il y a mieux ailleurs.
Pour ma part, je dirais que c'est une bonne chose. Changer de travail nous permet d'apprendre de nouvelles choses, avoir de nouveaux challenges, rencontrer de nouvelles personnes. Bien sûr, il faut rester genre 3, 4 ans dans une même boîte et pas changer tous les 6 mois non plus.
 
-Conseils

incassable a écrit :

si tu veux négocier la durée du préavis, dis leur que tu es prêt à abandonner ton droit au DIF en échange, en voulant dire en fait que s'ils te liberent pas, tu le demanderas.  
Et en général çà les fait chier de payer plusieurs k€ pour une formation qui leur servira à rien.


 
Ce sont les topics  
-Votre augmentation annuelle
-Les questions relatives aux SALAIRES c'est ici
-Reconversion : marre de l'informatique
 
qui m'ont donné l'idée de faire ce topic.
 
Perso, j'ai démissionné 1 seule fois en 2009 pour être plus proche de chez moi et pour un poste dans une boîte plus connue. J'ai tout simplement posé ma démission et négocié pour avancer le préavis, rien de plus.
Dans ma boite actuelle, je songe un peu à partir, d'où ce topic.
 
Racontez votre démission ça peut être marrant, avez vous touché des sous ? Etes vous parti de vous-même ou vous-a-t-on forcé et pourquoi ? est-ce qu'on a essayé de vous retenir ?  
 
je compte sur vous, au besoin sauvez moi du bide :o
 
-----------------------------------------------------------------------------
 
Sondages :
09/2020 : https://reho.st/self/4f5fff2bc6d9af9de21a0043e7d27da6b5600d54.png
http://hfr-rehost.net/self/a116bde757d09883e9ceb7b48826dd34fcacd105.jpg
http://hfr-rehost.net/self/pic/dc6b29017f25851fb0804d4f141460ea56c8be74.png
http://img11.hostingpics.net/pics/262971sondage.jpg
http://reho.st/self/8d5e6c82d52db6622ce6ef099088ea284d344ff3.jpg
Combien de fois avez-vous démissionné ?
 6.9 %
 7 votes
1.  0 (et vous n'y pensez même pas : vous avez trouvé l'entreprise parfaite)
 18.8 %
 19 votes
2.  0 (mais vous comptez vous barrer)
 
 4.0 %
   4 votes
3.  0 (vous avez toujours trouvé un arrangement)
 
 35.6 %
 36 votes
4.  1
 
 10.9 %
 11 votes
5.  2
 
 7.9 %
 8 votes
6.  3
 
 3.0 %
    3 votes
7.  4
 
 1.0 %
       1 vote
8.  5+ (vous êtes un looser)
 
 11.9 %
 12 votes
9.  Obiwan est PDG :o
 
Total : 127 votes (26 votes blancs)
 
-----------------------------------------------------------------------------
 
Lorsque vous êtes parti de votre dernière boîte, avez-vous négocié votre date de départ ?  
 
 
 34.0 %
 16 votes
1.  Oui et ça a marché
 
 10.6 %
 5 votes
2.  Oui ça a marché et je suis parti en plus avec un chèque \o/
 
 4.3 %
   2 votes
3.  Oui mais ça n'a pas marché :/
 
 4.3 %
   2 votes
4.  Oui, mais ça n'a pas marché et je les merde :o
 
 19.1 %
 9 votes
5.  Non pas besoin car j'avais tout prévu avant
 
 2.1 %
     1 vote
6.  Non car j'ai pas osé [:haha]
 
 6.4 %
 3 votes
7.  Non car en fait j'ai été viré [:hahahaha]
 
 6.4 %
 3 votes
8.  Non car en fait j'ai été viré et je les merde
 
 2.1 %
     1 vote
9.  Je compte revenir :ouch:
 
 10.6 %
 5 votes
10.  Obiwan ne négocie pas son départ, he's ze boss
 
 
Total : 88 votes (41 votes blancs)
-----------------------------------------------------------------------------
 
Exemple de lettre de démission:
 

Citation :

Madame,  
 
Suite à notre entretien du 27 juin 2013, je souhaite confirmer ma démission. Ces dernières années au sein de l'entreprise m’ont considérablement apporté, tant d’un point de vue professionnel qu’humain, mais je souhaite aujourd’hui donner une nouvelle orientation à ma carrière. Des opportunités inattendues, ainsi que des événements personnels importants, me mènent désormais à changer de domaine et de pays. Néanmoins, j’espère que nous pourrons conserver les excellents rapports que nous avons actuellement.  
 
Conformément à la loi du 3 juillet 1978, ma période de préavis sera de deux mois et s’écoulera du 1e juillet 2013 au 31 août 2013. Durant cette période, vous pourrez compter sur mon investissement le plus complet pour mener à bien les missions qui m’ont été confiées et la transmission de mes connaissances à l’équipe.  
 
Je vous prie d’agréer, Madame, mes sincères salutations.


Message édité par wainwain le 19-10-2020 à 11:45:32

---------------
La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé. (Socrate)
mood
Publicité
Posté le 07-03-2011 à 23:17:09  profilanswer
 

n°3177760
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 08-03-2011 à 10:34:20  profilanswer
 

l'élite ne démissionne pas ? :o

n°3181828
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 10-03-2011 à 22:10:21  profilanswer
 

ok. bah désolé. [:implosion du tibia]

n°3181948
Cocacolali​ght
Posté le 10-03-2011 à 23:29:03  profilanswer
 

Ryoh a écrit :

l'élite ne démissionne pas ? :o


 
C'est vachement dur de démissionner pour un HFRien...
 
J'ai bien essayé une fois, mais mon patron m'a supplié à genoux de rester, il m'a doublé mon salaire (qui avait déjà quadruplé en 5 ans) et m'a donné une Porsche de fonction et deux secrétaires russes. Alors je suis resté  [:cerveau spamafote]


---------------
Se battre avec les copains, et gagner du terrain, c'est très ...
n°3182336
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 11-03-2011 à 11:15:47  profilanswer
 

nom de ta boite ? [:haha klemton]

n°3193001
julka
Since 1982
Posté le 17-03-2011 à 14:13:05  profilanswer
 

troll's 2/3  
 
:D


---------------
- BuR -
n°3194512
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 18-03-2011 à 00:33:22  profilanswer
 

apparemment, je vais avoir une augment'. mais bon je pars de bas alors bon... :ange:

n°3194529
aspegic500​mg
Posté le 18-03-2011 à 02:49:47  profilanswer
 

Quand je suis parti après 4 ans, le patron m'a proposé une grosse augmentation (30%, je partais de bas), mais trop tard: ça n'était plus une question d'argent, l'envie de partir était trop bien installée.

n°3197747
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 20-03-2011 à 00:36:31  profilanswer
 

Ah ouais, et c'est quoi cette envie qui soit plus fort que le fric?

n°3197811
aspegic500​mg
Posté le 20-03-2011 à 01:35:16  profilanswer
 

Ryoh a écrit :

Ah ouais, et c'est quoi cette envie qui soit plus fort que le fric?


 
L'envie d'avancer dans une entreprise différente, avec des projets plus intéressant.
Et ce qui empêche de rester même avec une augmentation: la rancœur, le dégoût, le manque de reconnaissance.

mood
Publicité
Posté le 20-03-2011 à 01:35:16  profilanswer
 

n°3204423
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 24-03-2011 à 00:32:03  profilanswer
 

et là tu es bien dans ta nouvelle boite ? tu gagne comme il faut tout en faisant des bons projets ?

n°3204450
aspegic500​mg
Posté le 24-03-2011 à 01:07:45  profilanswer
 

Ryoh a écrit :

et là tu es bien dans ta nouvelle boite ? tu gagne comme il faut tout en faisant des bons projets ?


 
Ma nouvelle boite j'y suis resté presque 3 ans, je ne regrette pas une seule seconde d'être parti de la première.
J'ai participé et géré des tas de projets intéressants, développé de nouvelles techniques, j'ai vu une entreprise très différente dans sa politique et sa gestion, j'ai été en contact avec beaucoup plus d'entreprises, bref je me suis très fortement "professionnalisé" (au delà des simples connaissances et techniques de mon métier), une expérience très enrichissante :wahoo:
Question salaire c'était un peu mieux mais encore ridicule par rapport à ce que je faisais. Ça s'est terminé par un licenciement économique, puis coulage de la boite [:carbonim]
Et lundi je commence autre chose, j'ai trop trop hâte :love:

n°3206789
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 25-03-2011 à 19:47:18  profilanswer
 

Bonne chance :)
 
Tu bosses dans quoi ?

n°3211532
aspegic500​mg
Posté le 28-03-2011 à 13:14:43  profilanswer
 

Je suis informaticien, je travaille pour 2 entreprises qui se réunissent: deux sièges, une dizaine de sites, 6-7 serveurs, 200 employés, une centaines de postes de tous types (fixes, portables, clients léger ...). Je m'occupe de toute l'informatique (au sens large, très large) et la téléphonie.
 
 
D'autres retours d'expériences de démission ?


Message édité par aspegic500mg le 28-03-2011 à 13:16:33
n°3212654
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 28-03-2011 à 23:54:20  profilanswer
 

et t'as recommencé aujourd'hui normalement ?! héhé j'espère que c'est la définitive :)
je bosse dans le web. dans ma boite, quelques départs que j'ai pu entendre :
-une fille du marketing : 1 an d'ancienneté, parti avec 9 mois de salaire, car son boss ne l'aimait pas :heink:
-un gars avant moi 1an et demi d'ancienneté, parti avec 5 mois de salaire
-une fille qui bossait avec moi, 4 ans d'ancienneté parti avec 4 mois, la boite considère officieusement qu'elle l'a viré parce que c'est une fille et qu'elle est pas technique :heink:
sans compter les congés payés.

 

putain que des bons coups en fait :fou:

 

et là tu te dis, les gens se barrent avec des chèques, à quoi ça sert de bosser ? :sweat:

Message cité 1 fois
Message édité par Ryoh le 28-03-2011 à 23:56:21
n°3212992
aspegic500​mg
Posté le 29-03-2011 à 12:35:49  profilanswer
 

Ryoh a écrit :

et t'as recommencé aujourd'hui normalement ?! héhé j'espère que c'est la définitive :)  
je bosse dans le web. dans ma boite, quelques départs que j'ai pu entendre :
-une fille du marketing : 1 an d'ancienneté, parti avec 9 mois de salaire, car son boss ne l'aimait pas :heink:


Elle a couché avec et menaçait de le dire à sa femme :D
 

Ryoh a écrit :


-un gars avant moi 1an et demi d'ancienneté, parti avec 5 mois de salaire
-une fille qui bossait avec moi, 4 ans d'ancienneté parti avec 4 mois, la boite considère officieusement qu'elle l'a viré parce que c'est une fille et qu'elle est pas technique :heink:  
sans compter les congés payés.
 
putain que des bons coups en fait :fou:  
 
et là tu te dis, les gens se barrent avec des chèques, à quoi ça sert de bosser ? :sweat:  


Etrange, normalement les indemnités ne sont pas si élevées pour si peu d'ancienneté :heink:
 
 
Pour l'instant dans ma boite tout se passe bien, les gens ont l'air heureux et motivés.
(enfin c'est que le début, je vais peut-être déchanter :whistle: )

n°3214029
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 30-03-2011 à 00:23:01  profilanswer
 

aspegic500mg a écrit :


Etrange, normalement les indemnités ne sont pas si élevées pour si peu d'ancienneté :heink:


départ négocié donc [:atom1ck]

aspegic500mg a écrit :


Pour l'instant dans ma boite tout se passe bien, les gens ont l'air heureux et motivés.
(enfin c'est que le début, je vais peut-être déchanter :whistle: )


et le salaire ? tu as bien négocié ou pas ?

Message cité 1 fois
Message édité par Ryoh le 30-03-2011 à 00:23:22
n°3214093
aspegic500​mg
Posté le 30-03-2011 à 01:59:11  profilanswer
 

Ryoh a écrit :


départ négocié donc [:atom1ck]  


 

Ryoh a écrit :


et le salaire ? tu as bien négocié ou pas ?


Oui, j'ai eu ce que je voulais, cette fois je me fais pas couillonner :o
Et puis ça aurait eut l'air de quoi un responsable info qui négocie même pas son salaire alors qu'il sera chargé de gérer des projets et négocier des tas de choses :sleep:

n°3214737
Oriaps
Posté le 30-03-2011 à 17:43:08  profilanswer
 

Je songe aussi à démissionner pour cause de salaire "trop faible". Appart la question salariale, j'ai pas dutout envie de quitter ma boite mais j'ai des projets perso qui font que j'ai pas envie de m'assoir sur les  [:atom1ck]

n°3214823
aspegic500​mg
Posté le 30-03-2011 à 18:49:11  profilanswer
 

Oriaps a écrit :

Je songe aussi à démissionner pour cause de salaire "trop faible". Appart la question salariale, j'ai pas dutout envie de quitter ma boite mais j'ai des projets perso qui font que j'ai pas envie de m'assoir sur les  [:atom1ck]


 
Si ils sont radins, prends rdv et explique que tu songe partir d'ici peu, que tu as commencé à chercher et qu'il y'a des offres avec de biens meilleurs salaires.
Joue-là fine, laisse-les revenir vers toi ensuite, commence à embarquer tes ptites affaires qui trainent partout comme si t'allais pas t'éterniser, laisse trainer du cv dans la photocopieuse (un peu trop connu, trouve plus subtil...), abonne-toi à des sites d'emplois de manière bien visible, demande-leur une copie de la convention collective, etc... :o
 
Bon par contre si t'es inutile à la boite, désolé t'aura certainement rien [:draculax_tt]

n°3215365
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 30-03-2011 à 22:09:28  profilanswer
 

aspegic500mg a écrit :


Joue-là fine, laisse-les revenir vers toi ensuite, commence à embarquer tes ptites affaires qui trainent partout comme si t'allais pas t'éterniser, laisse trainer du cv dans la photocopieuse (un peu trop connu, trouve plus subtil...), abonne-toi à des sites d'emplois de manière bien visible, demande-leur une copie de la convention collective, etc... :o


conseils d'expert :sol:

 

c'est l'expérience qui parle :D  ;)

Message cité 1 fois
Message édité par Ryoh le 30-03-2011 à 22:09:49
n°3215892
aspegic500​mg
Posté le 31-03-2011 à 13:01:21  profilanswer
 

Ryoh a écrit :


conseils d'expert :sol:  
 
c'est l'expérience qui parle :D  ;)


 
Moi non, mais j'ai des anciennes collègues qui le faisaient, ça fonctionne, y'en a une très forte qui renégociait tous les 6-8 mois quand sa position lui donnait de la force de négo (ex: collègue binôme qui vient de démissionner, elle se retrouve seule à pouvoir faire un taff crucial le temps de recruter une nouvelle), d'abord elle est passé de 35h à 26h en maintenant son salaire mensuel, ensuite elle a choisit ses horaires de boulot, ensuite une augmentation, et enfin elle est repassé à 32h en gardant le même salaire horaire (donc bonne augmentation) et en remodifiant ses horaires à la cool.
Résultat elle gagne quelque chose comme 60% de plus, fait moins d'heures, avec des horaires tip-top, et ils la font pas chier dans le taff.

n°3216890
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 31-03-2011 à 22:54:15  profilanswer
 

rah la vache sacré bon coup. respect à la fille, faut avoir du cran et aucune pitité pour l'entreprise.

n°3216915
aspegic500​mg
Posté le 31-03-2011 à 23:02:45  profilanswer
 

Ryoh a écrit :

rah la vache sacré bon coup. respect à la fille, faut avoir du cran et aucune pitité pour l'entreprise.


 
C'est une entreprise qui n'avait aucune pitié pour les salariés, une vraie machine à viande, elle a bien raison ;)

n°3216983
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 31-03-2011 à 23:38:28  profilanswer
 

elle est quand même très forte moralement :)

n°3217123
aspegic500​mg
Posté le 01-04-2011 à 00:50:19  profilanswer
 

Je pense qu'il faut se faire baiser la gueule suffisamment de fois avant d'y arriver ;)

n°3217353
Oriaps
Posté le 01-04-2011 à 11:51:36  profilanswer
 

aspegic500mg a écrit :


 
Si ils sont radins, prends rdv et explique que tu songe partir d'ici peu, que tu as commencé à chercher et qu'il y'a des offres avec de biens meilleurs salaires.
Joue-là fine, laisse-les revenir vers toi ensuite, commence à embarquer tes ptites affaires qui trainent partout comme si t'allais pas t'éterniser, laisse trainer du cv dans la photocopieuse (un peu trop connu, trouve plus subtil...), abonne-toi à des sites d'emplois de manière bien visible, demande-leur une copie de la convention collective, etc... :o
 
Bon par contre si t'es inutile à la boite, désolé t'aura certainement rien [:draculax_tt]


 
Je leur ai dit assez clairement que mon salaire était trop bas lors de mon augmentation. J'pense que la prochaine étape c'est vraiment de poser ma lettre et je pense qu'ils tenteront à ce moment la un dernier coup de poker.
Mais je garde à l'esprit tes conseils  :jap:

n°3217749
Nico-Rep
Posté le 01-04-2011 à 17:48:43  profilanswer
 

Mouais, le coup de départ, c'est une cartouche qui peut te péter entre les doigts si tu ne sais pas y faire :o  
 
Surtout, c'est rare que les patrons se fassent avoir deux fois; généralement ils prennent leurs précautions après une première "menace". T'en as même qui y sont tellement hostiles que, par principe, ils te diront de partir (expérience non vécue mais déjà vue :D )
 


---------------
Topic de vente HW - Ancien feed
n°3222517
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 04-04-2011 à 23:51:38  profilanswer
 

on voit quand même que le problème des sous reviennent souvent quand on n'est pas heureux dans son entreprise.
le mec qui est sous-payé et qui se sent bien je dis respect [:implosion du tibia]

n°3222595
aspegic500​mg
Posté le 05-04-2011 à 00:42:39  profilanswer
 

Ryoh a écrit :

on voit quand même que le problème des sous reviennent souvent quand on n'est pas heureux dans son entreprise.
le mec qui est sous-payé et qui se sent bien je dis respect [:implosion du tibia]


 
J'ai déjà été heureux et sous-payé, et j'en connais d'autres comme ça, le problème c'est que l'employeur finit toujours par faire la connerie de tirer un peu plus sur la corde, en prenant le choux aux employés pour rien, en venant fouiner là où y'a pas besoin, en leur faisant une petite crasse par ci par là, la rancœur nait et ne repart plus, le problème de la tune refait surface ...

n°3222608
ex post
Ne marche pas à l'ordinaire
Posté le 05-04-2011 à 00:56:48  profilanswer
 

J'ai "bougé" deux fois, à chaque fois ça a été assez chaud:

  • 1er cas, démission classique pour disons raisons/projet perso. Sauf qu'au lieu d'attendre le bon moment pour annoncer mon départ, j'ai dû accélérer l'annonce parce qu'on m'a offert une mutation du genre qui ne se refuse pas et que le DRH ne comprenait pas que je n'accepte pas.
  • 2nd cas: je songeais déjà à bouger; mon département avait surperformé, en période de crise, mais contrairement aux promesses on m'a baissé mon (gros) variable, j'ai râlé mais à part qq peanuts en compensation, rien n'y a fait. Entre mes idées de bougeotte et mon ego  :o  , j'ai décidé de ne pas accepter ça (et d'autres mesquineries/saloper...), donc de partir, mais pas question de partir sans un chèque réparateur.  [:aka44]  

J'ai décroché une offre avec un recruteur, disons, patient (faut dire aussi que c'était un peu compliqué de recevoir parfois devant témoin les appels de boîtes approchées ou de HH, de rester sybillin et dire que j'étais occupé et que je rappellerais dans quelques minutes, de foncer illico dehors pour rappeler d'une cabine et parler tranquillos). Puis j'ai engagé les hostilités, en étant conseillé. Bref, je passe le détail, 6 mois très tendus, paperasse, entretiens glaciaux, contre-offres diverses, à tenir une ligne au risque aussi de passer pour un c... auprès des troupes qui ne savaient rien et ne comprenaient pas certaines attitudes, négo assez dure et ...délivrance.  [:bakk53]

Message cité 1 fois
Message édité par ex post le 05-04-2011 à 00:59:08
n°3222763
Oriaps
Posté le 05-04-2011 à 10:56:16  profilanswer
 

Nico-Rep a écrit :

Mouais, le coup de départ, c'est une cartouche qui peut te péter entre les doigts si tu ne sais pas y faire :o  
 
Surtout, c'est rare que les patrons se fassent avoir deux fois; généralement ils prennent leurs précautions après une première "menace". T'en as même qui y sont tellement hostiles que, par principe, ils te diront de partir (expérience non vécue mais déjà vue :D )
 


 
Je pense qu'il faut vraiment être prêt à partir quand on tente ce dernier coup de poker...

n°3222930
aspegic500​mg
Posté le 05-04-2011 à 13:14:27  profilanswer
 

Oriaps a écrit :


 
Je pense qu'il faut vraiment être prêt à partir quand on tente ce dernier coup de poker...


 
C'est pour ça qu'il faut s'y prendre en amont, préparer son vrai CV, commencer à tâter le marché de l'emploi, comme ça tu peux vraiment démissionner "à court terme" si suite à ce ptit jeu on t'emmerde dans le travail.

n°3223998
Ryoh
ID PSN : Ryohfr
Posté le 06-04-2011 à 01:24:59  profilanswer
 

aspegic500mg a écrit :


J'ai déjà été heureux et sous-payé, et j'en connais d'autres comme ça, le problème c'est que l'employeur finit toujours par faire la connerie de tirer un peu plus sur la corde, en prenant le choux aux employés pour rien, en venant fouiner là où y'a pas besoin, en leur faisant une petite crasse par ci par là, la rancœur nait et ne repart plus, le problème de la tune refait surface ...


je comprends... tu te donnes à fond même pour un pov' salaire, parfois tu peux pas tout enmagasiner et on vient te faire chier, alors que les mecs qui foutent rien sont pénards.
voir les mecs qui foutent rien et qui reposent sur leurs lauriers, ça me soule et me pousse à partir.

Message cité 1 fois
Message édité par Ryoh le 06-04-2011 à 01:25:37
n°3224005
ex post
Ne marche pas à l'ordinaire
Posté le 06-04-2011 à 01:32:07  profilanswer
 

Ryoh a écrit :


je comprends... tu te donnes à fond même pour un pov' salaire, parfois tu peux pas tout enmagasiner et on vient te faire chier, alors que les mecs qui foutent rien sont pénards.
voir les mecs qui foutent rien et qui reposent sur leurs lauriers, ça me soule et me pousse à partir.


Dans la vie, faut pas:
- se laisser embêter injustement par des conn...,  
- ni traîner trop longtemps parmi les médiocres, au risque d'être démoralisé ou atteint par la contagion.  :o

n°3224039
sorg
En Chantier
Posté le 06-04-2011 à 07:49:28  profilanswer
 

aspegic500mg a écrit :


 
J'ai déjà été heureux et sous-payé, et j'en connais d'autres comme ça, le problème c'est que l'employeur finit toujours par faire la connerie de tirer un peu plus sur la corde, en prenant le choux aux employés pour rien, en venant fouiner là où y'a pas besoin, en leur faisant une petite crasse par ci par là, la rancœur nait et ne repart plus, le problème de la tune refait surface ...


Gros +1.
J'en fait exactement la meme analyse...
Et il y a aussi que le jour ou tu es dégouté, c'est plus facile d'expliquer à ton N+ que le problème vient du salaire plutot que des petites frustrations du quotidien ou on te dis généréralement que de toute facon, si tu les supporte pas, c'est que tu es faible donc bon débarras!


---------------
La boite à outils de l'ingénieur  *** Mon Flightdiary *** Mon profil Betaseries
n°3224040
sorg
En Chantier
Posté le 06-04-2011 à 07:52:01  profilanswer
 

ex post a écrit :

J'ai "bougé" deux fois, à chaque fois ça a été assez chaud:

  • 1er cas, démission classique pour disons raisons/projet perso. Sauf qu'au lieu d'attendre le bon moment pour annoncer mon départ, j'ai dû accélérer l'annonce parce qu'on m'a offert une mutation du genre qui ne se refuse pas et que le DRH ne comprenait pas que je n'accepte pas.
  • 2nd cas: je songeais déjà à bouger; mon département avait surperformé, en période de crise, mais contrairement aux promesses on m'a baissé mon (gros) variable, j'ai râlé mais à part qq peanuts en compensation, rien n'y a fait. Entre mes idées de bougeotte et mon ego  :o  , j'ai décidé de ne pas accepter ça (et d'autres mesquineries/saloper...), donc de partir, mais pas question de partir sans un chèque réparateur.  [:aka44]  

J'ai décroché une offre avec un recruteur, disons, patient (faut dire aussi que c'était un peu compliqué de recevoir parfois devant témoin les appels de boîtes approchées ou de HH, de rester sybillin et dire que j'étais occupé et que je rappellerais dans quelques minutes, de foncer illico dehors pour rappeler d'une cabine et parler tranquillos). Puis j'ai engagé les hostilités, en étant conseillé. Bref, je passe le détail, 6 mois très tendus, paperasse, entretiens glaciaux, contre-offres diverses, à tenir une ligne au risque aussi de passer pour un c... auprès des troupes qui ne savaient rien et ne comprenaient pas certaines attitudes, négo assez dure et ...délivrance.  [:bakk53]


Peux tu nous expliquer plus en détail comment tu es parvenu à négocier une transaction pour ton départ ? Tu avais quel levier pour leur forcer la main ?


---------------
La boite à outils de l'ingénieur  *** Mon Flightdiary *** Mon profil Betaseries
n°3225180
aspegic500​mg
Posté le 06-04-2011 à 22:20:27  profilanswer
 

sorg a écrit :


Gros +1.
J'en fait exactement la meme analyse...
Et il y a aussi que le jour ou tu es dégouté, c'est plus facile d'expliquer à ton N+ que le problème vient du salaire plutot que des petites frustrations du quotidien ou on te dis généralement que de toute facon, si tu les supporte pas, c'est que tu es faible donc bon débarras!


 
C'est clair qu'il est impossible d'expliquer les vraies raisons, car c'est une somme d'innombrables petites choses qui prises une par une paraissent assez ridicules :o
 
C'est la misérable réalité du monde du travail: c'est plus payant de travailler peu et se valoriser, que de travailler beaucoup et efficacement (et ne pas avoir le temps de penser à son avancement)

n°3225401
ex post
Ne marche pas à l'ordinaire
Posté le 07-04-2011 à 00:42:50  profilanswer
 

sorg a écrit :


Peux tu nous expliquer plus en détail comment tu es parvenu à négocier une transaction pour ton départ ? Tu avais quel levier pour leur forcer la main ?


Bah, ça fait un peu prétentieux, mais j'avais l'habitude de l'analyse et de la pratique des rapports de force, ça aide.
 
Après, le reste est affaire d'organisation, de détermination et de sang-froid: rassembler des éléments solides à montrer si tu dois aller en justice donc faut pas se réveiller au dernier moment (si t'as rien à reprocher à part un salaire faiblard, bah amha tu colles ta dém' c'est tout), engager les hostilités (tirer en actant chaque fois que la boîte sort des clous) en étant bien conseillé, au final donner une forte envie à l'autre d'arrêter les frais, en choisissant une ligne de conduite qui est vite caractérisable et ne donne pas envie de te garder, puis s'y tenir fermement.
 
Les écueils à éviter si l'on est résolu à partir: commettre une faute pro, se découvrir auprès de collègues, laisser penser qu'on a une offre ailleurs quand c'est le cas, auquel cas l'employeur laissera la situation pourrir. Une fois que ça passe dans les mains des RH, ce n'est plus qu'une affaire de négo et de curseur, il faut accepter de transiger.


Message édité par ex post le 07-04-2011 à 00:47:47
n°3225477
aspegic500​mg
Posté le 07-04-2011 à 08:07:06  profilanswer
 

Un ex-collègue (du groupe, donc pas la même activité que moi) a fait quelque chose dans ce genre: patron qui le prenait vraiment pour un con à l'envoyer une semaine sur deux à 300km, il en avait marre de dormir à l'hôtel et pas voir ses enfants et sa femme. Il a essayé de changer les choses en en parlant simplement, ça n'a évidemment débouché sur rien. C'est con parce que l'ayant côtoyé dans le travail avant cette période, c'était un sacré bon bosseur, et pour pas cher en plus.
Il a réunit tout ce qu'il pouvait pour l'enterrer plus tard aux prudhommes, il a pris son temps, en notant chaque chose et en l'étayant avec du concret (très important ça). Il a pris le temps de se faire conseiller (syndicats, aides juridiques "gratuites", recherches personnelles, etc ...)
Il a commencé à devenir un enfer pour le patron ... tout simplement en respectant les procédures mises en place par ce même patron :D (procédures inapplicables en pratique si on veut avancer un minimum dans le boulot, elles sont là uniquement pour pouvoir virer facilement un employé chiant :o )
Il s'est bien gardé de toute faute professionnelle, dès lors c'était mort pour le virer ("vas-y vire moi, j'attends que ça d'aller aux prudhommes [:pitoux] " )
Un jour il a trouvé un poste beaucoup mieux payé avec une meilleure qualité de vie (en interne chez un client de la boite, allez hop un client de perdu :sol: ), il a rien dit pour le poste mais il a accentué encore et encore son côté "procédurier inefficace", donnant lieu évidemment à des rdv de cadrage, ce qui lui a permit de négocier un départ contre de la tune ^^

Message cité 1 fois
Message édité par aspegic500mg le 07-04-2011 à 08:08:11
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  211  212  213  214  215  216
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Marché de l'emploi

  Démission : infos, conseils, anecdotes

 

Sujets relatifs
quelques conseils pour une lettre de motivationConseils inscription universite en france
IDRAC? Fac? Alternance? Besoin de conseils!!conseils pour partir étudier à l’étranger, les sites et formules les p
Conseils sur future mission de stage!Besoin de conseils pour mon orientation
Infos DJCEconseils M2 achats Lyon voire Paris
Conseils pour un bon MA/MSc à LONDRESEcole de gestion: recherche infos sur HEC Liege
Plus de sujets relatifs à : Démission : infos, conseils, anecdotes


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR