Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1284 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  6157  6158  6159  6160  6161  6162
Auteur Sujet :

[Topik Vie de couple] Pas si simple en fait...

n°17624304
Angelene
Master 2 confiture à cochons
Posté le 23-02-2009 à 15:39:26  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Certains d'entre vous ont-ils déjà expérimenté une relation où chacun avait son "chez soi" ? qu'est-ce que ça a donné ? quelles sont vos conclusions sur ce mode de fonctionnement ?

mood
Publicité
Posté le 23-02-2009 à 15:39:26  profilanswer
 

n°17624458
Yagmoth
Fanboy
Posté le 23-02-2009 à 15:51:16  profilanswer
 

Angelene a écrit :

Certains d'entre vous ont-ils déjà expérimenté une relation où chacun avait son "chez soi" ? qu'est-ce que ça a donné ? quelles sont vos conclusions sur ce mode de fonctionnement ?


 
Cas d'un couple d'amis, qui ont vécu un temps ensemble. Ils sont toujours ensemble depuis un paquet d'années, chacun dans son appart, face à face dans la même rue ; ça leur a donné le minimum d'oxygène et d'autonomie nécessaire pour ne pas se sentir étouffés, l'un et l'autre étant des âmes assez solitaires...


---------------
L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !
n°17624476
vieri32
Robert's siamese twin
Posté le 23-02-2009 à 15:52:26  profilanswer
 

J'ai du mal à saisir le concept de relation amoureuse à long terme sous 2 toits différents, voilà c'est tout ce que je peux dire pour le moment  :D


Message édité par vieri32 le 23-02-2009 à 15:52:44
n°17624514
Faquin
Un Mickey, un vrai.
Posté le 23-02-2009 à 15:55:50  profilanswer
 

Je crains devoir me résoudre à cet état de fait : Je suis invivable à 2. La dernière en date, j'arrivais pas à tenir plus d'1 journée avec dans mon appart. Une catastrophe, elle m'insupportait. En y réfléchissant, je vois même pas ce qu'elle faisait de mal en plus, c'est bien là le pire. :sweat:

n°17624575
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 23-02-2009 à 15:59:29  profilanswer
 

Angelene a écrit :

Certains d'entre vous ont-ils déjà expérimenté une relation où chacun avait son "chez soi" ? qu'est-ce que ça a donné ? quelles sont vos conclusions sur ce mode de fonctionnement ?


 
ben pour ce que je connais, d'abord c'est bien, jusqu'au jour ou l'un des 2 emet l'idée de vivre ensemble par commodité, finances, pour franchir le pas, argument que tu veux etc. là ça devient rapidement une source de conflit de vivre seperament, tres pesant pour le couple.  
 
ensuite aprés un bon passage a vide de la relation, la decision de vivre a 2 fut prise. là aussi ça genere des conflits, forcement, et du coup les conflits répétés ont abouti a une rupture. :D  
 
donc l'un dans l'autre, choisis ton camps camarade.  
 
 
 

n°17624580
vieri32
Robert's siamese twin
Posté le 23-02-2009 à 16:00:13  profilanswer
 


 
Et là, entre l'étape 1 et l'étape 5 il s'est écoulé 40 ans, et tu te retrouves en chambre séparée à la maison de retraite  :fou:  

n°17624589
Taliesim
Posté le 23-02-2009 à 16:00:48  profilanswer
 


et c'est à ce moment la ou ça commence à déconner généralement  :o  


---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°17624592
Profil sup​primé
Posté le 23-02-2009 à 16:01:04  answer
 

Faquin a écrit :

Je crains devoir me résoudre à cet état de fait : Je suis invivable à 2. La dernière en date, j'arrivais pas à tenir plus d'1 journée avec dans mon appart. Une catastrophe, elle m'insupportait. En y réfléchissant, je vois même pas ce qu'elle faisait de mal en plus, c'est bien là le pire. :sweat:


c'etait quoi la taille de votre appart ? enfin est ce que vous aviez chacun votre pièce si besoin (genre un qui squatte la chambre et l'autre le salon) ou vous etiez tous le temps l'un sur l'autre ?  
 
A éviter la cohabitaiton longue durée dans un studio quoi qu'il arrive, peu de couple y survive.

n°17624681
Faquin
Un Mickey, un vrai.
Posté le 23-02-2009 à 16:06:41  profilanswer
 


 
Non mais c'était même pas une question de taille d'appart en fait. Ses mièvreries m'insupportaient, regarder 1 épisode d'Ally McBeal avec elle m'insupportait, bref... Pourtant dieu sait que je la voulais cette fille en particulier.
 
Je crois que je suis très lunatique en fait. [:afrojojo]

n°17624829
onina
Posté le 23-02-2009 à 16:17:53  profilanswer
 


 
Déjà fait pendant 3 ans dans un F3 de 70 m², organisé avec un pc dans le salon + 1 dans le bureau, avec clic-clac dans le bureau.
 
Ca marche pô  :o  
 
Je suis extrèmement partisane du "chacun son appart". Ca n'empêche pas de potentiellement passer la grosse majorité de son temps ensemble, chez l'un ou chez l'autre (je connais des gens qui font même une semaine chez l'un, une semaine chez l'autre), mais cela permet d'avoir une solution de repli (psychologiquement, c'est important), et de pouvoir débrayer un jour ou deux, ou même simplement une demi-journée. Ca permet si on veut passer une soirée entre filles/entre mecs chez soi de ne pas avoir à dire à son conjoint "bon, ce soir tu veux bien sortir et rentrer tard ?", ça permet de s'organiser des activités solos (parce qu'organiser une partie de jeu de rôle par exemple quand votre copain n'en veut pas, c'est chiant), ça permet de garder pour soi les moments qu'on ne veut pas partager (merde si j'ai envie de m'épiler peinarde, j'ai pas envie que mon mec soit là, pareil si je rentre bourrée au dernier degré)
Le seul défaut que j'y vois, c'est que ça coûte forcément un peu plus cher que d'avoir un appart' en commun. Mais ce que ça apporte est inestimable.

Message cité 1 fois
Message édité par onina le 23-02-2009 à 16:19:27
mood
Publicité
Posté le 23-02-2009 à 16:17:53  profilanswer
 

n°17625037
Profil sup​primé
Posté le 23-02-2009 à 16:36:21  answer
 

Faquin a écrit :


 
Non mais c'était même pas une question de taille d'appart en fait. Ses mièvreries m'insupportaient, regarder 1 épisode d'Ally McBeal avec elle m'insupportait, bref... Pourtant dieu sait que je la voulais cette fille en particulier.
 


Tu ne pouvais pas faire autre chose pendant son ally mcbeal ? profitez de ce moment pour toi genre pour une activité plus masculine.  :) (nan j'ai pas dit la branlette :o)

onina a écrit :


 
Déjà fait pendant 3 ans dans un F3 de 70 m², organisé avec un pc dans le salon + 1 dans le bureau, avec clic-clac dans le bureau.
 
Ca marche pô  :o  
.


Bin moi j'avous je suis entre les 2, sur le sujet, l'idéal serait d'avoir genre 2 apparts dans le meme immeuble ou dans la meme rue  :D meme si ca fait un peu beurre, argent du beurre toussa :o
Pour l'instant je n'ai jamais eu la chance de vivre avec un partenaire dans un véritable 2 pièces, ou l'isolement est quasi totale, donc j'ai l'impression que si j'avais eu ca, le fait simplement de pouvoir fermer la porte (c'est psychologique sans doute) ca aurait été nickel. J'ai souvent habité dans des apparts avec mezzanine, donc chambre totalement ouverte.
La je sors d'une colocation, et dans le principe si quelqu'un veut recevoir, l'autre peut s'isoler dans sa pièce, une relation de couple sur le meme modèle à ce niveau la je me dis que ca passerait  :jap: genre je m'isole tranquillou si je veux m'épilay devant une serie débile [:tinostar]

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 23-02-2009 à 16:37:46
n°17625132
onina
Posté le 23-02-2009 à 16:45:33  profilanswer
 


 
Oui oui, sur le principe j'étais pareille que toi. J'ai d'ailleurs jamais voulu vivre en couple dans moins de 3 pièces. Pour moi il fallait une pièce à vivre pour chacun (et même possibilité de dormir dans deux lits différents, même si c'est peu utilisé).
Sauf qu'au final, ça change pas grand chose, en fait. Peut-être que dans une seule pièce, j'aurais tenu moins longtemps que 3 ans note, j'en sais rien. Mais le fait est que quand t'en as un qui reçoit et l'autre qui reste dans le bureau à geeker, c'est chiant aussi. T'as pas de réel intimité quand même, pis bon tu peux pas dire à l'autre "bon tu sors pas de la pièce, hein !"...En plus après tes potes sont persuadés que ton homme ne les aime pas ("bah pourquoi il reste à geeker enfermé dans sa pièce ?" )  :D  
Au final, tu as les désavantages de la vie de couple (c'est à dire pas de réelle intimité, etc...) et en plus tu finis par plus parler à l'autre, chacun dans sa pièce.

n°17625213
Faquin
Un Mickey, un vrai.
Posté le 23-02-2009 à 16:53:01  profilanswer
 


 
Justement, fallait bien que je reste de temps en temps avec elle, mater un ally ou autre, le reste du temps j'étais dehors avec les potes. Mais même 2h quotidiennes en sa compagnie me paraissaient une éternité.
 
Ce qui est certain, c'est que pour que ça marche avec moi, il faut que la fille aie une forte vie sociale en dehors du couple.

n°17625384
Profil sup​primé
Posté le 23-02-2009 à 17:07:36  answer
 

Faquin a écrit :


 
Ce qui est certain, c'est que pour que ça marche avec moi, il faut que la fille aie une forte vie sociale en dehors du couple.


+1 pour ca :o, enfin sans aller dans l'exces non plus, genre on se voit jamais. car justement quand l'autre est dehors c'est l'occaz d'inviter des potes et vice et versa ou de rester totallement tranquille.
 
faut eviter les geeks qui sortent jamais de chez eux en gros  :D

n°17625398
Sinking
Parano-Hypocondriaque
Posté le 23-02-2009 à 17:08:26  profilanswer
 


Faut surtout éviter quelqu'un qui ne nous correspond pas  [:sinking]


---------------
Follow me to where the real fun is...!!
n°17626421
floootheon​e
Jack's colon
Posté le 23-02-2009 à 18:43:17  profilanswer
 

Faquin a écrit :

Je crains devoir me résoudre à cet état de fait : Je suis invivable à 2. La dernière en date, j'arrivais pas à tenir plus d'1 journée avec dans mon appart. Une catastrophe, elle m'insupportait. En y réfléchissant, je vois même pas ce qu'elle faisait de mal en plus, c'est bien là le pire. :sweat:


 
Pareil, c'est horrible à vivre, j'en suis venue à détester des gens simplement parce que je ne pouvais pas supporter de les voir plus d'un certain temps. La moindre chose que fait l'autre devient simplement insupportable.
 
Perso je sais que j'ai besoin d'avoir un appart (peut-être qu'une pièce suffirait, mais je n'en suis pas sûre, finalement quand on sait que l'autre est à côté on s'autorise généralement moins de choses) rien qu'à moi, pouvoir faire ce que je veux quand je veux.
 

Spoiler :

drapoil caché :D


---------------
J'peux pas faire une légende avec un vieux qui enroule sa bite autour d'un bâton !
n°17626450
Kyrieleve
Féministe
Posté le 23-02-2009 à 18:45:50  profilanswer
 

Angelene a écrit :

La vie à deux comme modèle de base proposé par notre société, mais au fond, est-ce vraiment le plus satisfaisant, y'a-t-il moyen de fonctionner différemment et durablement ? Y'a-t-il possibilité de trouver une alternative qui permette d'éviter de sombrer dans la routine et de subir plutôt que choisir ?
 
Sommes-nous en train d'évoluer vers d'autres procédés compte-tenu du nombre croissant de divorces et de familles monoparentales ou recomposées ?
 
Votre avis et votre expérience m'intéresse, viendez exposer ce que vous en pensez.   [:dobeliou]


 
D'un point de vue purement personnel ET actuel j'adore absolument la vie à deux et pour rien au monde je changerais ça.
J'aime m'endormir contre lui toutes les nuits, me reveiller tout les matins idem. Savoir que quand je vais rentrer le soir il sera là. Préparer à diner avec lui en discutant de tout et de rien. Avoir des projets à plus ou moins long terme qui inclut une chambre en plus et surement pas un autre appartement. :D
Même nos we ont aiment les passer tout les deux. Et je n'ai aucun souci avec ce que les autres appelent le quotidien, la routine, c'est tout autant une façon d'aimer l'autre pour moi.
 

the_rainmaker a écrit :

Question absolument pas trollesque: En quoi vivre séparément permet d'éviter une hypothétique routine?  :??:  
Parce que se voir un jour sur trois, se faire une bouffe/ciné/sortie/voir des potes/soirée dvd, se sentir obliger de coucher ensemble parce qu'après tout on ne se voit pas souvent et recommencer trois jours plus tard c'est aussi une certaine routine, non?


 
Oui c'est aussi ce que je me dis parfois quand certains vantent à ce point ce genre de vie. :D


---------------
Pussy that walk !
n°17626462
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 23-02-2009 à 18:46:55  profilanswer
 


[:mr_mat]

Message cité 2 fois
Message édité par lorelei le 23-02-2009 à 18:47:37

---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17626583
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 23-02-2009 à 18:59:27  profilanswer
 

floootheone a écrit :


 
Pareil, c'est horrible à vivre, j'en suis venue à détester des gens simplement parce que je ne pouvais pas supporter de les voir plus d'un certain temps. La moindre chose que fait l'autre devient simplement insupportable.
 
Perso je sais que j'ai besoin d'avoir un appart (peut-être qu'une pièce suffirait, mais je n'en suis pas sûre, finalement quand on sait que l'autre est à côté on s'autorise généralement moins de choses) rien qu'à moi, pouvoir faire ce que je veux quand je veux.
 

Spoiler :

drapoil caché :D



 
 
oui voila, l'individualisme poussé dans ces extremes. tout le probleme des dernieres generations. Je suis libre, je fais ce que je veux quand je veux et je veux surtout rendre de compte a personne. malheureusement la vie a 2 c'est tout sauf ça. que l'on loge ensemble ou pas, c'est tout sauf ça.  

n°17626633
korrigan73
Membré
Posté le 23-02-2009 à 19:03:08  profilanswer
 


bah c'est le coté "superieur" que se donnent certains couples, un peu comme les proprietaires face aux simple locataires etc etc...
c'est la pression sociale toussa toussa...
le seul truc chiant c'est quand t'es en couple et que tu sors juste avec un pote, ca fait un peu "je tiens la chandelle" et ca peut etre derangeant.

n°17626677
Yagmoth
Fanboy
Posté le 23-02-2009 à 19:06:32  profilanswer
 

BiBi_PoK a écrit :

 


oui voila, l'individualisme poussé dans ces extremes. tout le probleme des dernieres generations. Je suis libre, je fais ce que je veux quand je veux et je veux surtout rendre de compte a personne. malheureusement la vie a 2 c'est tout sauf ça. que l'on loge ensemble ou pas, c'est tout sauf ça.

 

Disons surtout que certains ont besoin de leur autonomie réelle (c'est à dire sentir qu'ils ont leur propre logement, paye, mobilier) sans qu'il s'agisse pour autant d'égoïsme. Ce doit être un effet corrélatif du libéralisme : faire de chacun son propre juge, son propre responsable. Ce qui n'empêche pas d'avoir un temps de partage, de faire des concessions.

Message cité 2 fois
Message édité par Yagmoth le 23-02-2009 à 19:07:01

---------------
L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !
n°17626802
floootheon​e
Jack's colon
Posté le 23-02-2009 à 19:18:43  profilanswer
 

BiBi_PoK a écrit :


 
 
oui voila, l'individualisme poussé dans ces extremes. tout le probleme des dernieres generations. Je suis libre, je fais ce que je veux quand je veux et je veux surtout rendre de compte a personne. malheureusement la vie a 2 c'est tout sauf ça. que l'on loge ensemble ou pas, c'est tout sauf ça.  


 
C'est pas tellement le fait de devoir rendre des comptes ou pas, c'est vraiment le fait de pas pouvoir faire ce que je veux au moment où j'en ai envie, du genre ce soir j'ai envie de faire ma loutre dans le canapé en mangeant des chips et en écoutant de la musique et si à 22h je change d'avis et que j'ai envie de sortir je le fais, ben non je peux pas parce que mon mec a prévu un diner et un film, voilà, ne serait-ce que des trucs tout cons comme ça.
 
Après je suis d'accord qu'il y a toujours des concessions à faire dans la vie de couple, mais mon impression est qu'il y a beaucoup plus (trop pour moi ?) de concessions à faire en habitant ensemble.


---------------
J'peux pas faire une légende avec un vieux qui enroule sa bite autour d'un bâton !
n°17626826
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 23-02-2009 à 19:20:04  profilanswer
 

Yagmoth a écrit :


 
Disons surtout que certains ont besoin de leur autonomie réelle (c'est à dire sentir qu'ils ont leur propre logement, paye, mobilier) sans qu'il s'agisse pour autant d'égoïsme. Ce doit être un effet corrélatif du libéralisme : faire de chacun son propre juge, son propre responsable. Ce qui n'empêche pas d'avoir un temps de partage, de faire des concessions.


 
 
ouais, un temps de partage quand JE le veux. (mais si l'autre veux pas ?)  
 
et faire faire des concessions a l'autre tu veux dire. s'pa pour rien que les jeunes se supportent plus, ou disons se supportent pour un temps de plus en plus bref. c'est pas qu'une histoire de cul, de nature, etre fidele pas etre fidele etc ...  ou je sais pas quoi hein.  
 
ce discours qui consiste a centrer sa vie qu'autour de son petit confort et de ses petites envies personnelles est un discours que j'entends personnellement beaucoup. aprés les raleries sur les inconvenients de la vie a 2, que l'autre est insupportable, invivable, blablabla.  
 

n°17626840
floootheon​e
Jack's colon
Posté le 23-02-2009 à 19:21:19  profilanswer
 

Yagmoth a écrit :


 
Disons surtout que certains ont besoin de leur autonomie réelle (c'est à dire sentir qu'ils ont leur propre logement, paye, mobilier) sans qu'il s'agisse pour autant d'égoïsme. Ce doit être un effet corrélatif du libéralisme : faire de chacun son propre juge, son propre responsable. Ce qui n'empêche pas d'avoir un temps de partage, de faire des concessions.


 
Oui voilà :jap:
Etre autonome, apparaître soi-même en tant qu'entité, en tant qu'individu à part entière, et ne pas former juste un couple, une entité de deux personnes. (je sais pas si c'est bien clair tout ça :o)


---------------
J'peux pas faire une légende avec un vieux qui enroule sa bite autour d'un bâton !
n°17626882
floootheon​e
Jack's colon
Posté le 23-02-2009 à 19:24:57  profilanswer
 

BiBi_PoK a écrit :


 
 
ouais, un temps de partage quand JE le veux. (mais si l'autre veux pas ?)  
 
et faire faire des concessions a l'autre tu veux dire. s'pa pour rien que les jeunes se supportent plus, ou disons se supportent pour un temps de plus en plus bref. c'est pas qu'une histoire de cul, de nature, etre fidele pas etre fidele etc ...  ou je sais pas quoi hein.  
 
ce discours qui consiste a centrer sa vie qu'autour de son petit confort et de ses petites envies personnelles est un discours que j'entends personnellement beaucoup. aprés les raleries sur les inconvenients de la vie a 2, que l'autre est insupportable, invivable, blablabla.  
 


 
Non mais là ce que tu décris c'est une relation dominant/dominé.
Si l'autre ne veut pas, et ben ce sera à un autre moment, on s'arrange, on fait des concessions (et on peut très bien faire des concessions en étant "individualiste" hein), on s'arrange, et si on ne trouve pas d'arrangement satisfaisant pour les deux ben c'est plus un couple [:spamafote]


---------------
J'peux pas faire une légende avec un vieux qui enroule sa bite autour d'un bâton !
n°17626888
sospc
Red Ribon
Posté le 23-02-2009 à 19:25:44  profilanswer
 

et pour les enfants ? ils traversent la rue pour aller dire bonsoir a papa ? ( ou maman j'ai l'esprit ouvert :o )
 
faut avouer que vivre en couplé séparément, c'est pas vivre en couple :D


---------------
xXx ventes FeedbacK
n°17626916
floootheon​e
Jack's colon
Posté le 23-02-2009 à 19:29:06  profilanswer
 

sospc a écrit :

et pour les enfants ? ils traversent la rue pour aller dire bonsoir a papa ? ( ou maman j'ai l'esprit ouvert :o )
 
faut avouer que vivre en couplé séparément, c'est pas vivre en couple :D


 
Il me semble que l'auteur du topic a précisé que le sujet était restreint aux couples sans enfants :o
 
Sinon effectivement ça devient vite compliqué dans notre société, m'enfin tu me diras c'est comme si les enfants avaient des parents divorcés mais qui s'aiment encore :D


---------------
J'peux pas faire une légende avec un vieux qui enroule sa bite autour d'un bâton !
n°17626945
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 23-02-2009 à 19:31:34  profilanswer
 

floootheone a écrit :


 
Il me semble que l'auteur du topic a précisé que le sujet était restreint aux couples sans enfants :o
 
Sinon effectivement ça devient vite compliqué dans notre société, m'enfin tu me diras c'est comme si les enfants avaient des parents divorcés mais qui s'aiment encore :D


 
le reve de tout enfant de parents divorcés  [:ling14]  
 

n°17626962
Yagmoth
Fanboy
Posté le 23-02-2009 à 19:33:00  profilanswer
 

BiBi_PoK a écrit :


 
 
ouais, un temps de partage quand JE le veux. (mais si l'autre veux pas ?)  
 
et faire faire des concessions a l'autre tu veux dire. s'pa pour rien que les jeunes se supportent plus, ou disons se supportent pour un temps de plus en plus bref. c'est pas qu'une histoire de cul, de nature, etre fidele pas etre fidele etc ...  ou je sais pas quoi hein.  
 
ce discours qui consiste a centrer sa vie qu'autour de son petit confort et de ses petites envies personnelles est un discours que j'entends personnellement beaucoup. aprés les raleries sur les inconvenients de la vie a 2, que l'autre est insupportable, invivable, blablabla.  
 


 
T'as pas compris l'essentiel de mon message alors [:spamafote] Il ne s'agit pas de confort, mais de perception de soi : sentir qu'on peut être autonome et reposer sur ses propres épaules. Ca n'empêche en rien de prendre sur soi pour faire plaisir à l'autre. D'ailleurs être en couple sous le même toit ne garanti pas non plus qu'on en soit capable. Individualisme != égoïsme, puisqu'il faut rappeler des évidences.


---------------
L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !
n°17626964
sospc
Red Ribon
Posté le 23-02-2009 à 19:33:05  profilanswer
 

floootheone a écrit :


 
Il me semble que l'auteur du topic a précisé que le sujet était restreint aux couples sans enfants :o
 
Sinon effectivement ça devient vite compliqué dans notre société, m'enfin tu me diras c'est comme si les enfants avaient des parents divorcés mais qui s'aiment encore :D


 
oui, mais même sans enfants faut etre limite autiste pour vouloir vivre en couple en residence séparée  :heink:


---------------
xXx ventes FeedbacK
n°17626982
floootheon​e
Jack's colon
Posté le 23-02-2009 à 19:35:03  profilanswer
 

sospc a écrit :


 
oui, mais même sans enfants faut etre limite autiste pour vouloir vivre en couple en residence séparée  :heink:


 
Ben non pas forcément, je vois pas où est le problème [:spamafote]


---------------
J'peux pas faire une légende avec un vieux qui enroule sa bite autour d'un bâton !
n°17627005
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 23-02-2009 à 19:37:12  profilanswer
 

sospc a écrit :


 
oui, mais même sans enfants faut etre limite autiste pour vouloir vivre en couple en residence séparée  :heink:


Autiste non. (Et pourquoi toujours cette manière d'être limite insultant à propos de modes de vie différents de ce qu'on croit nous correspondre ?)
Très indépendants, oui. Et ça n'a rien d'incompatible avec l'amour.


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17627027
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 23-02-2009 à 19:39:43  profilanswer
 

Yagmoth a écrit :

 

T'as pas compris l'essentiel de mon message alors [:spamafote] Il ne s'agit pas de confort, mais de perception de soi : sentir qu'on peut être autonome et reposer sur ses propres épaules. Ca n'empêche en rien de prendre sur soi pour faire plaisir à l'autre. D'ailleurs être en couple sous le même toit ne garanti pas non plus qu'on en soit capable. Individualisme != égoïsme, puisqu'il faut rappeler des évidences.

 


oui d'ailleurs ça fonctionne a merveille. le taux de suicide chez les jeunes baisse, le nombre de celibataire aussi, l'emploi d'anti depresseur aussi. [:vague nocturne]

 

non clairement cette façon de percevoir le couple c'est l'avenir.

Message cité 2 fois
Message édité par BiBi_PoK le 23-02-2009 à 19:40:44
n°17627048
floootheon​e
Jack's colon
Posté le 23-02-2009 à 19:41:40  profilanswer
 

BiBi_PoK a écrit :


 
 
oui d'ailleurs ça fonctionne a merveille. le taux de suicide chez les jeunes baisse, le nombre de celibataire aussi, l'emploi d'anti depressif aussi. [:vague nocturne]  
 
non clairement ce systeme c'est l'avenir.


 
Alors pour faire diminuer le mal-être de la population, tu proposes le mariage de la majorité à 16 ans, l'absence d'études chez les femmes, tout ça ?


---------------
J'peux pas faire une légende avec un vieux qui enroule sa bite autour d'un bâton !
n°17627086
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 23-02-2009 à 19:45:56  profilanswer
 

floootheone a écrit :


 
Alors pour faire diminuer le mal-être de la population, tu proposes le mariage de la majorité à 16 ans, l'absence d'études chez les femmes, tout ça ?


 
a mais pas du tout. mais je trouve qu'on est en train de remplacer doucement la notion de couple qui etait largement bancale car bien trop inspiré par l'ideologie judeo-chretienne qui impregne nos société par une notion de couple tjrs bancale car tendant vers l'autre extreme. individualisme, la regle de je fais ce que je veux, etc ...
 
et ça marche guere mieux.  
 

n°17627104
eol melwas​ul
Sujet du Roi
Posté le 23-02-2009 à 19:48:58  profilanswer
 

drapal


---------------
Salutations aux messager du Roi, tombé sous les verrous.
n°17627110
clavie15
Posté le 23-02-2009 à 19:49:43  profilanswer
 

J'ai vécue, heureuse, avec un homme pendant 11 ans. Et puis on s'est marié... le desastre pour moi: aussi bête que ça paraisse, cette espece d'engagement eternel m'a donné envie de prendre mes jambes à mon coup (ce que j'ai fait trés vite).
 
Je vis de nouveau en couple mais avec je refuse tout ce qui represente un engagement trop irreversible et ça fonctionne:
 
- on vit chez moi. Je serais incapable d'acheter avec qq'un. Et si demain on vivait chez lui, je garderais mon appart...  
J'ai besoin de savoir que je peux me dégager de la situation à l'instant.
 
- il a des enfants mais il va les garder ds la maison familiale, je ne les connais pas, je ne veux pas créer un lien de belle-mère, prendre une place ds ce qui est (pour moi) une part de sa vie qui ne me regarde pas et, pour l'instant c'est parfait comme ça.
 
Bref, on vit une vie ordinaire, pimentée par le fait que, dans le fond, tout ça reste précaire & qu'il faut se méfier des robes de chambre en pilou & des disputes, parcequ'on a rien à perdre & qu'on ne se doit rien de l'ordre du matériel.
 
Savoureux!

n°17627137
floootheon​e
Jack's colon
Posté le 23-02-2009 à 19:52:54  profilanswer
 

BiBi_PoK a écrit :


 
a mais pas du tout. mais je trouve qu'on est en train de remplacer doucement la notion de couple qui etait largement bancale car bien trop inspiré par l'ideologie judeo-chretienne qui impregne nos société par une notion de couple tjrs bancale car tendant vers l'autre extreme. individualisme, la regle de je fais ce que je veux, etc ...
 
et ça marche guere mieux.  
 


 
Non mais y'a pas d'histoire de ça marche ou ça ne marche pas, simplement il y a des gens à qui la vie de couple ensemble, sous le même toit, convient très bien, et d'autres pas du tout.
 
Enfin d'un coup je me demande si ce topic est fait pour le niveau individuel ou global [:transparency]


---------------
J'peux pas faire une légende avec un vieux qui enroule sa bite autour d'un bâton !
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  6157  6158  6159  6160  6161  6162

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Assurance Vie pour une jeune travailleurImpots et avantages en nature
Les petits avantages sur votre lieu de travailBoutique asiatique sur Paris, collier yin et yang spécial pour couple
=============================> topic à supprimer, merci..[Avis] Avantages/ Inconvenients mandataires - Concession
différence rapport de couple, rapport de réductionrelation intensité/couple et vitesse/tension
Plus de sujets relatifs à : [Topik Vie de couple] Pas si simple en fait...


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR