Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1294 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  6106  6107  6108  6109  6110  6111
Auteur Sujet :

[Topik Vie de couple] Pas si simple en fait...

n°17603990
Yagmoth
Fanboy
Posté le 20-02-2009 à 16:47:53  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

the_rainmaker a écrit :


 
Arf, j'ai eu une période comme ça, où tout ce qui m'intéressait c'était la drague et sa poussée d'adrénaline, mais quand tu t'installe avec quelqu'un c'est justement parce que tu as envie de passer plus de temps avec l'autre et de passer a autre chose que le jeu de la séduction.  
 
Note bien que ce n'est pas pour autant qu'il disparait, mais il évolue.


 
Disons que ça va plus loin, parce que tirer mon coup est quelque chose qui m'irait pas du tout. J'ai besoin de connaître les gens, de m'investir avec eux. Mais je crois que vivre seul m'aide à me maintenir dans une certaine vivacité, que ce soit pour séduire ou le reste, rester tendu vers l'autre en fait, c'est pas spécialement destiné à entretenir la grande passion des débuts.


---------------
L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !
mood
Publicité
Posté le 20-02-2009 à 16:47:53  profilanswer
 

n°17604052
dante2002
HEUUU NOOOOOOOOON
Posté le 20-02-2009 à 16:51:52  profilanswer
 

the_rainmaker a écrit :


 
Toi tu n'as pas le droit de poster sur ce topic, cliché de série américaine a l'eau de rose.  [:emonkey]


 
 
Gay :D
 
Je suis entrain de jouer avec mon chien :o


---------------
Parce que le vote pour Emmanuel Macron n'est pas un vote de conviction mais une nécessité démocratique
n°17605625
tri-x
Posté le 20-02-2009 à 19:23:59  profilanswer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur


Message édité par tri-x le 20-02-2009 à 19:25:24
n°17605638
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-02-2009 à 19:25:19  profilanswer
 

tri-x a écrit :


 
Ou est le soucis Lorelei ? Ca te generais que ton mec te laisse faire du sport et sortir un week end de temps en temps avec tes anciennes copines de Fac, t'as raison à partir de demain je l'attache à l'évier  :D


Gni?


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17605657
tri-x
Posté le 20-02-2009 à 19:27:28  profilanswer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur

n°17605662
Yagmoth
Fanboy
Posté le 20-02-2009 à 19:28:06  profilanswer
 

tri-x a écrit :


 
Oh chéri tu peux aller voir ailleur hein ca me dérange pas, mais évite de hurler trop fort quand je regarde telefoot  :whistle:


 
Tips : quand je suis avec une fille, c'est parce que c'est elle qui me plait, c'est pas ma position d'homme casé que j'aime. Aucune raison d'être exclusif du coup.
Tips 2 : différence entre logique de pénurie et logique d'abondance.
 
Maintenant retourne à tes certitudes sur la sincérité de mes sentiments, merci :D


---------------
L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !
n°17605718
tri-x
Posté le 20-02-2009 à 19:34:49  profilanswer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur

n°17605756
Yagmoth
Fanboy
Posté le 20-02-2009 à 19:38:38  profilanswer
 

tri-x a écrit :


 
Peut-être qu'il y a un liens de cause à effet entre tes propos au dessus et les conséquences que tu as décris avant.
 

Citation :

elle avait beaucoup plus de mal à aller faire des choses de son côté, parce qu'on vivait ensemble, allant jusqu'à culpabiliser pour rien


 
 
 


 
Faudrait l'éclairer, parce qu'en attendant la demande d'aller voir ailleurs, c'est elle qui l'a formulée, ce qu'elle a fait par la suite.


---------------
L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !
n°17605781
tri-x
Posté le 20-02-2009 à 19:43:43  profilanswer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur


Message édité par tri-x le 20-02-2009 à 19:53:34
n°17605877
Yagmoth
Fanboy
Posté le 20-02-2009 à 19:56:10  profilanswer
 

tri-x a écrit :


 
Et tu partages ce genre de concept de vie à deux ? Si tu rencontres disont ce que tu pourrais considérer comme la femme de ta vie, tu l'autoriserai à aller voir ailleur, tu l'encouragerai, lui proposerai ou accepterai si elle en faisait le souhait ? (Désolé si la question parait étrange mais ce genre de chose mais je suis curieux).
Peut-être qu'elle a juste voulu mettre à l'épreuve ton amour, ou te rendre jaloux et qu'elle n'attendait pas du tout ce genre de réponse ? Parce qu'une femme c'est un peu moins binaire qu'un homme.


 
Je l'ai déjà fait (c'était la nana dont je voulais avoir des enfants à l'époque, et c'était réciproque à ce moment la), et les conséquences ne m'ont pas posé de problèmes. Au contraire elle m'a remercié de la comprendre... (ce qui n'est pas le cas de son mec actuel qui s'est du coup fait cocufier déjà cinq fois :o).


---------------
L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !
mood
Publicité
Posté le 20-02-2009 à 19:56:10  profilanswer
 

n°17605993
BCNY
Posté le 20-02-2009 à 20:15:10  profilanswer
 

Mon appart fait justement 80m2 :/

n°17606108
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-02-2009 à 20:30:40  profilanswer
 

tri-x a écrit :


 
Bah je sais pas tu me quotes en monosmiley en levant les yeux aux ciels ... Explique toi sinon.


J'ai mis une partie en gras.
Donc je vais développer : tant que y'aura des gens comme toi pour faire ce genre de commentaire niant l'amour entre deux personnes tout simplement parce qu'ils n'ont pas les mêmes idées que toi concernant la fidélité sexuelle, c'est pas demain la veille qu'on pourra aisément envisager d'autres manières de vivre avec la (ou les :o) personnes qu'on aime que ce qui est considéré comme "normal".


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17606143
korrigan73
Membré
Posté le 20-02-2009 à 20:35:07  profilanswer
 

lorelei a écrit :


J'ai mis une partie en gras.
Donc je vais développer : tant que y'aura des gens comme toi pour faire ce genre de commentaire niant l'amour entre deux personnes tout simplement parce qu'ils n'ont pas les mêmes idées que toi concernant la fidélité sexuelle, c'est pas demain la veille qu'on pourra aisément envisager d'autres manières de vivre avec la (ou les :o) personnes qu'on aime que ce qui est considéré comme "normal".


mouais, les couples "liberés" ca a toujours existé. [:spamafote]
y'a rien de sorcier la dedans.
perso c'est pas mon truc, la ou je comprends plus trop les choses c'est quand l'un des deux seulement l'est, et que l'autre en est a le pousser a passer a l'acte.
m'enfin bon, je juge pas, c'est juste que ca me depasse.  :D

n°17606191
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-02-2009 à 20:40:15  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :


mouais, les couples "liberés" ca a toujours existé. [:spamafote]
y'a rien de sorcier la dedans.
perso c'est pas mon truc, la ou je comprends plus trop les choses c'est quand l'un des deux seulement l'est, et que l'autre en est a le pousser a passer a l'acte.
m'enfin bon, je juge pas, c'est juste que ca me depasse.  :D


Ca a toujours existé, ça a toujours été plus ou moins caché, et ça a toujours eu à affronter ce genre de réflexions genre "haaan mais en fait c'est pas d'l'amour"...
Sinon, à mon sens, c'est quelque chose qui, effectivement, ne peut se faire qu'entre deux personnes qui ont la même vision du truc. Sinon, y'en a toujours un qui finira par souffrir. Mais comme c'est pas vraiment considéré comme un mode de vie "respectable", ça rend le sujet difficile à aborder dans les premiers moments d'une histoire. Du coup, c'est comme ça que des papillons se retrouvent avec des monogames, alors que si le truc était considéré comme une manière parmi d'autres de vivre son couple, on pourrait éviter ce genre de choses.


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17606445
Angelene
Master 2 confiture à cochons
Posté le 20-02-2009 à 21:16:23  profilanswer
 

D'une manière générale j'aurais tendance à abonder dans le sens de yagmoth. Je pense qu'un peu de temps passé vraiment seul ne peut pas nuire à une relation, bien au contraire. J'ai pu constater qu'on ne se comporte pas tout à fait de la même façon quand l'autre est présent, et que ça peut être très agréable de se retrouver seul chez soi, de "respirer" un peu seul, car consciemment ou pas on peut se freiner à faire des choses uniquement pour soi-même, selon l'humeur du moment.
 
Ceci étant dit j'imagine que la principale difficulté est de conserver cette distance tout en étant follement amoureux, puisque souvent dans ce cas de figure on aspire justement à être constamment avec l'être aimé et qu'en être séparé provoque une frustration.
 
D'où la question : est-il possible de vivre chacun chez soi et de vivre une véritable histoire d'amour ?


Message édité par Angelene le 20-02-2009 à 21:19:27
n°17606474
korrigan73
Membré
Posté le 20-02-2009 à 21:20:28  profilanswer
 

lorelei a écrit :


Ca a toujours existé, ça a toujours été plus ou moins caché, et ça a toujours eu à affronter ce genre de réflexions genre "haaan mais en fait c'est pas d'l'amour"...
Sinon, à mon sens, c'est quelque chose qui, effectivement, ne peut se faire qu'entre deux personnes qui ont la même vision du truc. Sinon, y'en a toujours un qui finira par souffrir. Mais comme c'est pas vraiment considéré comme un mode de vie "respectable", ça rend le sujet difficile à aborder dans les premiers moments d'une histoire. Du coup, c'est comme ça que des papillons se retrouvent avec des monogames, alors que si le truc était considéré comme une manière parmi d'autres de vivre son couple, on pourrait éviter ce genre de choses.


perso, j'ai toujours eté tres franc et honnete. et c'est une des premieres choses que j'aborde en me mettant en couple. je suis resolument monogame et j'attends la meme chose en retour. et je ne pardonne pas. :jap:
ca ne me parai pas difficile a aborder comme sujet, ca demande juste une once d'honneteté intellectuelle, ce que de moins en moins de gens ont...
quand au fait que ce soit respectable ou pas, ce que je demande c'est de la discretion. ca me navre tout autant les libertins qui n'en finissent pas de se la raconter, que les monogames qui font la meme chose. et je crois que c'est un peu la meme chose pour la majorité des gens. le "vivons heureux vivons caché" devrai revenir a la mode...

n°17606513
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-02-2009 à 21:26:51  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :


perso, j'ai toujours eté tres franc et honnete. et c'est une des premieres choses que j'aborde en me mettant en couple. je suis resolument monogame et j'attends la meme chose en retour. et je ne pardonne pas. :jap:
ca ne me parai pas difficile a aborder comme sujet, ca demande juste une once d'honneteté intellectuelle, ce que de moins en moins de gens ont...
quand au fait que ce soit respectable ou pas, ce que je demande c'est de la discretion. ca me navre tout autant les libertins qui n'en finissent pas de se la raconter, que les monogames qui font la meme chose. et je crois que c'est un peu la meme chose pour la majorité des gens. le "vivons heureux vivons caché" devrai revenir a la mode...


Nan mais t'es gentil, c'est facile de dire "hey, chuis monogame", en gros, c'est la position par défaut dans notre société :D Le contraire, par contre... Enfin, j'ai pas à me plaindre, le sujet a été immédiatement abordé pour nous.

Message cité 2 fois
Message édité par lorelei le 20-02-2009 à 21:27:05

---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17606525
korrigan73
Membré
Posté le 20-02-2009 à 21:29:03  profilanswer
 

lorelei a écrit :


Nan mais t'es gentil, c'est facile de dire "hey, chuis monogame", en gros, c'est la position par défaut dans notre société :D Le contraire, par contre... Enfin, j'ai pas à me plaindre, le sujet a été immédiatement abordé pour nous.


quand on a des positions on les assume, qu'on soit du coté des majoritaire ou des minoritaire.
et franchement, vu le nombre de personne qui ont trompé leur conjoint, je crois pas que les monogame soient la norme  :D  
c'est de la facilité d'avoir du "mal a aborder le sujet", quand on veut une relation avec qq un on pose direct les bases, et advienne que pourra. les non dits ca ne mene qu'a de la merde.

n°17606547
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-02-2009 à 21:32:00  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :


quand on a des positions on les assume, qu'on soit du coté des majoritaire ou des minoritaire.
et franchement, vu le nombre de personne qui ont trompé leur conjoint, je crois pas que les monogame soient la norme  :D  
c'est de la facilité d'avoir du "mal a aborder le sujet", quand on veut une relation avec qq un on pose direct les bases, et advienne que pourra. les non dits ca ne mene qu'a de la merde.


Ha je ne dis pas que c'est la norme :D Je dis que c'est la norme sociale, ce qui est considéré comme en apparence la base du couple.
Et je suis tout à fait d'accord avec toi, sinon.


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17606561
korrigan73
Membré
Posté le 20-02-2009 à 21:35:51  profilanswer
 

lorelei a écrit :


Ha je ne dis pas que c'est la norme :D Je dis que c'est la norme sociale, ce qui est considéré comme en apparence la base du couple.
Et je suis tout à fait d'accord avec toi, sinon.


la norme sociale on lui fait dire ce que l'on veut.  :jap:  
c'est pas la meme dans le marais ou au fond de la correze.  ;)  
je serai enclin a penser qu'en s'assumant et ne faisant pas preuve d'ostensiblerie  [:sarko_aloy]  on peut faire a peu pres passer n'importe quoi dans notre societé.
et des trucs bien plus space que le simple papillonage.  :D

n°17606681
tri-x
Posté le 20-02-2009 à 21:50:57  profilanswer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur

n°17606699
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-02-2009 à 21:52:51  profilanswer
 

J'me considère absolument pas comme faisant partie d'un couple échangiste, au fait.


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17606721
tri-x
Posté le 20-02-2009 à 21:54:58  profilanswer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur

n°17606732
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-02-2009 à 21:56:54  profilanswer
 

tri-x a écrit :


 
Libertin ? Bon en même temps peu importe le terme tant que ca te convient à toi et à ton/tes partenaires.


Même pas. Juste que la fidélité sexuelle n'est pas primordiale à nos yeux, mais c'est pas pour ça qu'on va voir ailleurs à tout-va, non plus. En sept ans, ça doit se compter sur les doigts de la main pour moi, et deux fois avec monsieur, en plus :D


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17608630
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 21-02-2009 à 09:22:55  profilanswer
 

lorelei a écrit :


Même pas. Juste que la fidélité sexuelle n'est pas primordiale à nos yeux, mais c'est pas pour ça qu'on va voir ailleurs à tout-va, non plus. En sept ans, ça doit se compter sur les doigts de la main pour moi, et deux fois avec monsieur, en plus :D

 


tu fais fi des sentiments dans ton concept. et si a l'occasion d'une rencontre "sexuelle" ton partenaire s'attache sentimentalement a la personne, que va-t-il se passer?

 

la fidelité sexuelle a proprement parler est certe un concept que l'on pourrait considérer comme éculé mais au dela de ce simple acte il y a derriere toute une alchimie qui peut etre boulversée et dis toi bien que la majorité de gens ne sont pas pret a accepter ces changements. Que je sache personne ne t'empeche d'aller voir ailleurs en couple, sinon les sentiments qui te lie a ton partenaire, mais de la a vouloir imposer ton concept de couple a la majorité, ça me parait completement farfelu, utopique, et surtout inoperable dans notre société humaine basée sur la possession, la convoitise et accessoirement l'amour

Message cité 1 fois
Message édité par BiBi_PoK le 21-02-2009 à 09:24:16
n°17608738
Angelene
Master 2 confiture à cochons
Posté le 21-02-2009 à 10:22:47  profilanswer
 

A aucun moment Lore n'impose quoi que ce soit. Elle se contente d'exposer sa façon de fonctionner et le fait que ça marche très bien dans son cas.

 

Amha au delà de la notion de fidélité, le problème tient dans la difficulté de dissocier la relation amoureuse et le sexe quand il est pratiqué en dehors du couple. Car nombre de gens ne peuvent concevoir l'un sans l'autre, d'où l'amalgame lorsque l'on est "trompé" de considérer (parfois à tort) que le partenaire ne vous "aime" plus, et le sentiment de trahison qui en découle.

 

Quelqu'un d'autre pour exposer son vécu de la vie à deux ou chacun chez soi (ou autre, why not) ?

 

Je précise que je restreins le topic aux couples sans enfants conçus ensemble ou sans volonté d'en avoir, car évidemment la donne n'est pas la même.

Message cité 2 fois
Message édité par Angelene le 21-02-2009 à 10:23:32
n°17608779
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 21-02-2009 à 10:33:10  profilanswer
 

lorelei a écrit :


Nan mais t'es gentil, c'est facile de dire "hey, chuis monogame", en gros, c'est la position par défaut dans notre société :D Le contraire, par contre... Enfin, j'ai pas à me plaindre, le sujet a été immédiatement abordé pour nous.


 
 
ouai enfin ya pas mal de gens, entre le discours et la réalité ....
 


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°17608787
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 21-02-2009 à 10:35:18  profilanswer
 

Angelene a écrit :

A aucun moment Lore n'impose quoi que ce soit. Elle se contente d'exposer sa façon de fonctionner et le fait que ça marche très bien dans son cas.
 
Amha au delà de la notion de fidélité, le problème tient dans la difficulté de dissocier la relation amoureuse et le sexe quand il est pratiqué en dehors du couple. Car nombre de gens ne peuvent concevoir l'un sans l'autre, d'où l'amalgame lorsque l'on est "trompé" de considérer (parfois à tort) que le partenaire ne vous "aime" plus, et le sentiment de trahison qui en découle.
 
Quelqu'un d'autre pour exposer son vécu de la vie à deux ou chacun chez soi (ou autre, why not) ?
 
Je précise que je restreins le topic aux couples sans enfants conçus ensemble ou sans volonté d'en avoir, car évidemment la donne n'est pas la même.


 
 
ce point me parait absolument indispensable :o
 
sur l'aspect affectif, il existe à mon avis toujours, c'est rarement purement sexuel


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°17608817
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 21-02-2009 à 10:43:08  profilanswer
 

Angelene a écrit :

A aucun moment Lore n'impose quoi que ce soit. Elle se contente d'exposer sa façon de fonctionner et le fait que ça marche très bien dans son cas.

 

Amha au delà de la notion de fidélité, le problème tient dans la difficulté de dissocier la relation amoureuse et le sexe quand il est pratiqué en dehors du couple. Car nombre de gens ne peuvent concevoir l'un sans l'autre, d'où l'amalgame lorsque l'on est "trompé" de considérer (parfois à tort) que le partenaire ne vous "aime" plus, et le sentiment de trahison qui en découle.

 

Quelqu'un d'autre pour exposer son vécu de la vie à deux ou chacun chez soi (ou autre, why not) ?

 

Je précise que je restreins le topic aux couples sans enfants conçus ensemble ou sans volonté d'en avoir, car évidemment la donne n'est pas la même.

 

ils ne peuvent pas mais surtout pour nombre d'entre eux ça ne les interesse meme pas d'aller voir ailleurs. je pense que c'est ce concept là sur lequel semble s'interroger Lorelei et qui lui parait de facto incoherent avec notre "nature" humaine. a la lire on a l'impression qu'elle presente la fidelité sexuelle comme contre nature, que ce n'est pas le "bon" mode de fonctionnement, forcement generateur de frustration et de deception. on a aussi l'impression que le "libertinage" (pas au sens pejoratif, je ne sais pas l'exprimer autrement) est le meilleur moyen de s'epanouir, simplement j'en doute. ce n'est pas etre un extraterrestre que de considerer (mutuellement) que la fidelité sexuelle est un prerequis indispensable a l'epanouissement amoureux du couple, si ce sentiment est partagé, tout autant que ce n'est pas etre un extraterrestre que de considerer qu'on peut se passer de la fidelité sexuelle et la considerer comme quelque chose de mineur dans la vie du couple pour s'en passer aisement.

 

les 2 modeles ont leurs avantages et defauts, qui pourrait dire que l'un est mieux que l'autre? personne mais malheureusement il faut des regles pour vivre en société, des "normes" pour imposer des limites, et je ne vois pas en quoi le modele basé sur la fidelité est plus incoherent qu'un autre modele.

Message cité 1 fois
Message édité par BiBi_PoK le 21-02-2009 à 10:44:44
n°17608839
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 21-02-2009 à 10:47:55  profilanswer
 

BiBi_PoK a écrit :

 

ils ne peuvent pas mais surtout pour nombre d'entre eux ça ne les interesse meme pas d'aller voir ailleurs. je pense que c'est ce concept là sur lequel semble s'interroger Lorelei et qui lui parait de facto incoherent avec notre "nature" humaine. a la lire on a l'impression qu'elle presente la fidelité sexuelle comme contre nature, que ce n'est pas le "bon" mode de fonctionnement, forcement generateur de frustration et de deception. on a aussi l'impression que le "libertinage" (pas au sens pejoratif, je ne sais pas l'exprimer autrement) est le meilleur moyen de s'epanouir, simplement j'en doute. ce n'est pas etre un extraterrestre que de considerer (mutuellement) que la fidelité sexuelle est un prerequis indispensable a l'epanouissement amoureux du couple, si ce sentiment est partagé, tout autant que ce n'est pas etre un extraterrestre que de considerer qu'on peut se passer de la fidelité sexuelle comme quelque chose de mineur dans la vie dans couple et de s'en passer aisement.

 

les 2 modeles ont leurs avantages et defauts, qui pourrait dire que l'un est mieux que l'autre? personne mais malheureusement il faut des regles pour vivre en société, des "normes" pour imposer des limites, et je ne vois pas en quoi le modele basé sur la fidelité est plus incoherent qu'un autre modele.

 


premièrement on constate qu'avec l'autonomisation des femmes depuis 1944 (droit de vote, accès au salariat, émancipation par rapport à la famille traditionelle), beaucoup plus de gens changent de partenaire au cours de leur vie alors qu'avant les gens restaient en coupe de 20 à 80 ans sans discuter. Donc oui il y a une nouvelle forme d'émancipation qui est l'effondrement de cette premiere contrainte sociale.

 

Ensuite la pratique de l'adultère, quasi criminelle ya 60 ans est devenu une banalité qui n'appelle au mieux qu'une condamnation morale et optionnelle.
Idem sur l'homosexualité. Sinon il n'y a pas de norme objective naturelle ou je sais pas quoi, ya des sociétés qui organisent un controle très strict de l'union exclusive (souvent sous influence ou reliquat d'influence religieuse), spa une différence de "nature" humaine, les humains désirent plusieurs personnes, c'est une évidence simple que tout le monde a déja expérimenté, la sexualité humaine est polytrope et polymorphe, ya pas de mécanisme génétique, ou psychologique ou neurologique qui empèche de désirer untel ou unetelle. Et que les gens soient tiraillés entre l'envie de coucher avec une personne qu'ils apprécient et l'attachement qu'ils ont pour leur conjoint(e) , c'est quand meme de l'aliénation non ?

 

Pour moi exiger la parfaite fidélité sexuelle c'est comme les gens qui n'acceptent pas que leur copine ai couché avec pleins d'autres mecs avant

 

bon par ailleurs on peut être en couple sans vivre ensemble au quotidien et sans infidélités, par exemple pour éviter la routine ?

Message cité 1 fois
Message édité par Magicpanda le 21-02-2009 à 10:55:32

---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°17608877
tarranis
Posté le 21-02-2009 à 11:01:35  profilanswer
 

Bonjour,
Vous en pensez quoi vous:
http://www.psychologies.com/articl [...] is-ans.htm

Message cité 1 fois
Message édité par tarranis le 21-02-2009 à 11:02:48
n°17608906
BiBi_PoK
Roi des fok
Posté le 21-02-2009 à 11:08:24  profilanswer
 

Magicpanda a écrit :


 
 
Pour moi exiger la parfaite fidélité sexuelle c'est comme les gens qui n'acceptent pas que leur copine ai couché avec pleins d'autres mecs avant
 


 
je n'ai nul part parler d'exiger la fidelité sexuelle. c'est encore une fois, comme dans tout couple qui se respecte, une histoire de compromis et de consensus, des bases a poser au depart. soit ça colle pour tout le monde parceque le besoin est sensiblement le meme, et tant mieux, soit ça colle pas ou les bases ne sont pas posées/discutées et la d'une maniere ou d'une autre, ça menera a l'impasse/frustation/deception/ce que tu veux.  
 
un couple n'existe pas QUE par l'epanouissement sexuelle ou je sais pas quoi (ce n'est qu'un moyen, pas une finalité), il est avant tout question de communication, mais ça c'est bien plus dur que tout le reste et c'est aujourd'hui ce qui a bcps changé par rapport a il y a 50 ou 100 ans. surtout que l'etat d'esprit est amené a changer au cours de la vie, de ses aleas et de son evolution, ce qui implique un effort de communication et de remise en cause constant.
 
en ce sens je pense que Lore est completement dans le juste puisqu'apparement la communication est là avec son compagnon, et c'est bien pour ça que la fidelité sexuelle est accessoire.  
 
 
 
 

n°17609002
Angelene
Master 2 confiture à cochons
Posté le 21-02-2009 à 11:24:43  profilanswer
 


Regardé en diagonale, je prendrais le temps de lire plus attentivement un peu plus tard pour te donner mon ressenti. A première vue j'adhère pas franchement :)

n°17620904
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 23-02-2009 à 09:27:50  profilanswer
 

BiBi_PoK a écrit :

 


tu fais fi des sentiments dans ton concept. et si a l'occasion d'une rencontre "sexuelle" ton partenaire s'attache sentimentalement a la personne, que va-t-il se passer?

 

la fidelité sexuelle a proprement parler est certe un concept que l'on pourrait considérer comme éculé mais au dela de ce simple acte il y a derriere toute une alchimie qui peut etre boulversée et dis toi bien que la majorité de gens ne sont pas pret a accepter ces changements. Que je sache personne ne t'empeche d'aller voir ailleurs en couple, sinon les sentiments qui te lie a ton partenaire, mais de la a vouloir imposer ton concept de couple a la majorité, ça me parait completement farfelu, utopique, et surtout inoperable dans notre société humaine basée sur la possession, la convoitise et accessoirement l'amour

Bon alors déjà, où t'as vu que je voulais "imposer mon concept de couple à la majorité"?
Sinon, y'a que quand on fait des escapades sexuelles que des sentiments peuvent naître? T'en parleras à tous ces couples fidèles qui se séparent parce que y'en a un qu'est tombé amoureux de qqun d'autre. Au moins, ça évite le problème du désir sexuel non assouvi pour quelqu'un que l'on confondrait avec de l'amour.
Je dis simplement que si on pouvait considérer que la fidélité sexuelle dans un couple n'est pas le seul truc envisageable, ça pourrait permettre aux papillons d'éviter de faire du mal aux fidèles et vice-versa, c'est tout. Jamais voulu que tout le monde se force à devenir papillon... en revanche, il semble bien que pour une majorité de personnes, tout le monde doit se forcer à être fidèle, même si c'est pas dans sa nature et c'est sur cela que j'oppose mon expérience. Et aussi pour qu'on cesse de dire que dans mon cas, y'a pas d'amour, ou c'est un amour au rabais.


Message édité par lorelei le 23-02-2009 à 09:32:10

---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°17620982
inclassabl​e
Posté le 23-02-2009 à 09:45:00  profilanswer
 

Yagmoth a écrit :


 
Faudrait l'éclairer, parce qu'en attendant la demande d'aller voir ailleurs, c'est elle qui l'a formulée, ce qu'elle a fait par la suite.


 
t'es peut être juste un mauvais coup au pieu [:spamafote]

Message cité 1 fois
Message édité par inclassable le 23-02-2009 à 09:45:34
n°17621023
goldista
Posté le 23-02-2009 à 09:52:13  profilanswer
 

Les pires inconvénients, c'est la belle-famille...rien à foutre pis alors les repas de famille, devoir les rencontrer :/

Message cité 1 fois
Message édité par goldista le 23-02-2009 à 09:52:23

---------------
"Que ta vie soit comme du papier toilette, longue et utile!"
n°17621049
Profil sup​primé
Posté le 23-02-2009 à 09:56:07  answer
 

Un vaste sujet ca  :D  
Tout d'abord la vie "chacun chez soi" avantages : on a pas à ramassé les chaussettes sales de l'autre etc, on dit qu'on est plus libre, mais au final apres mures reflexions pas forcement : au final tu te retrouves à choisir entre aller voir tes amis ou voir ton ou ta petite ami(e). Resultat soit le petit ami,soit les amis son lésées. et quand tu essaie de jongler entre les 2 plus de temps pour soi... Et quand tu combotes le tout, niveau intimité de couple ce n'est pas top.
 
Ensuite la vie à 2 : le fameux quotidien à gerer, pas toujours evident. Mais au final meme quand on est chacun chez soit si la relation est un minimum serieux il y a aussi le soutien mutuelle, l'entraide.
Les avantages concrets : le fait de pouvoir s'endormir le soir dans les bras de son partenaire, même si chacun a fait des activités différentes, pouvoir mieux gerer son temps.
Par contre les conditions essentielles : que chacun est son espace "vitale" son territoire au general il faut au minimum un F2 histoire de ne pas se marcher dessus, pour que chacun puisse s'isoler (pour  geeker par exemple  :whistle: ) quand il en a envie. Limite organiser l'appart presque comme une coloc. Un lit et un bureau avec pc dans chaque piece si besoin (oui j'ai une optique de vie geek :p). Meme si dans la pratique, on ne fait que rarement chambre séparée pour dormir.
Et surtout ne pas étouffer l'autre quand il veut sortir, à eviter la vie en couple avec quelqu'un de jaloux  :o  

n°17623137
j45porte
Posté le 23-02-2009 à 13:55:48  profilanswer
 

goldista a écrit :

Les pires inconvénients, c'est la belle-famille...rien à foutre pis alors les repas de famille, devoir les rencontrer :/


 
ah je suis bien d'accord la belle famille c'ets super penible
les soeurs et la belle mere surtout...  
le problème c'est que souvent la partenaire ne le reconnait pas .. moi quand je commence à dire du mal de ma belle famille ça se finit generalement en engueulade ...    :lol:  
par contre ma femme peut dire du mal de ma famille ça ne me derange pas plus que ça...   :D  
 

n°17623191
Yagmoth
Fanboy
Posté le 23-02-2009 à 14:02:11  profilanswer
 

inclassable a écrit :


 
t'es peut être juste un mauvais coup au pieu [:spamafote]


 
Quatre-vingt-quinze pour cents... :o
 

Spoiler :

Rien à prouver à ce sujet.


---------------
L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui !
n°17624304
Angelene
Master 2 confiture à cochons
Posté le 23-02-2009 à 15:39:26  profilanswer
 

Certains d'entre vous ont-ils déjà expérimenté une relation où chacun avait son "chez soi" ? qu'est-ce que ça a donné ? quelles sont vos conclusions sur ce mode de fonctionnement ?

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  6106  6107  6108  6109  6110  6111

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Assurance Vie pour une jeune travailleurImpots et avantages en nature
Les petits avantages sur votre lieu de travailBoutique asiatique sur Paris, collier yin et yang spécial pour couple
=============================> topic à supprimer, merci..[Avis] Avantages/ Inconvenients mandataires - Concession
différence rapport de couple, rapport de réductionrelation intensité/couple et vitesse/tension
Plus de sujets relatifs à : [Topik Vie de couple] Pas si simple en fait...


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR