Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1739 connectés 

 



Qualifieriez-vous la France de régime démocratique ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  10  11  12  ..  108  109  110  111  112  113
Auteur Sujet :

La démocratie

n°36294656
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 23-11-2013 à 10:13:06  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Ciler a écrit :

Tiens j'ai une question piège.

 

Dans un vrai système de démocratie vraie®, supposons qu'un groupe de personnes proposent un projet de loi, celui-ci est débattu puis éventuellement rejeté par le peuple.

 

Ces mêmes personnes ont-elles le droit de représenter le projet ultérieurement ?


Bien que la Suisse ne soient pas une démocratie vraie® ( mais s'y approche), cela se fait en effet. L’adhésion a l'Union Européenne est proposée tous les dix ans. Et rejetée tout autant.
Le truc est que si un projet est rejeté par le peuple, il y a de forte chance qu'il le soit a nouveau. A moins d'un gros changement de mentalité ou de crise économique. Et ca coute beaucoup d'argent de faire une initiative populaire.

Message cité 1 fois
Message édité par Rasthor le 23-11-2013 à 10:18:02
mood
Publicité
Posté le 23-11-2013 à 10:13:06  profilanswer
 

n°36294662
Ciler
Le troll velu c'est cadeau
Posté le 23-11-2013 à 10:15:43  profilanswer
 

Rasthor a écrit :


Bien que la Suisse ne soient pas une démocratie vraie® ( mais s'y approche), cela se fait en effet. L’adhésion a l'Union est proposée tous les dix ans. Et rejetée tout autant.
Le truc est que si un projet est rejeté par le peuple, il y a de forte chance qu'il le soit a nouveau. A moins d'un gros changement de mentalité ou de crise économique. Et ca coute beaucoup d'argent de faire une initiative populaire.


Ceci dit, en 10 ans, on peut dire que l'union a suffisamment changé pour que ce ne soit plus strictement le même projet. Mais sinon, est-ce qu'il y a un espèce de délai légal, genre "on ne peut pas représenter une même initiative avant 2 ans révolus", par exemple ?

n°36294702
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 23-11-2013 à 10:27:00  profilanswer
 

Ciler a écrit :


Ceci dit, en 10 ans, on peut dire que l'union a suffisamment changé pour que ce ne soit plus strictement le même projet. Mais sinon, est-ce qu'il y a un espèce de délai légal, genre "on ne peut pas représenter une même initiative avant 2 ans révolus", par exemple ?


Je ne crois pas, non. Mais entre la propositions, la collecte de signature, le debat au parlement et les referendum lui-même, il s’écoule bien plusieurs années.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Initi [...] .C3.A9rale

 

Et celui qui dit, juste après le refus d'une initiative par le peuple: "Je vais demander aux gens de revoter", il passera juste pour un guignol. [:spamafote]

 

Genre comme lui:
http://www.youtube.com/watch?featu [...] pR3g#t=216
(a partir de 3:40)


Message édité par Rasthor le 23-11-2013 à 10:32:17
n°36302457
Ciler
Le troll velu c'est cadeau
Posté le 24-11-2013 à 15:11:20  profilanswer
 

Aucun démocrate pour s'exprimer sur la question ?

n°36305771
Merome
Chef des blorks
Posté le 24-11-2013 à 21:28:03  profilanswer
 

Ciler a écrit :

Tiens j'ai une question piège.  
 
Dans un vrai système de démocratie vraie®, supposons qu'un groupe de personnes proposent un projet de loi, celui-ci est débattu puis éventuellement rejeté par le peuple.  
 
Ces mêmes personnes ont-elles le droit de représenter le projet ultérieurement ?


 
Est-ce qu'il y a une arrière pensée dans ta question ?  [:gordon shumway]  
 
Pour ma part (et mon avis ne saurait représenter l'ensemble des "démocrates", c'est juste le mien), je pense qu'il n'y a aucun obstacle à présenter et représenter le même projet de loi, si l'on estime que le contexte a changé suffisamment pour mérité un revote. Comme personne n'est en capacité d'estimer le changement de contexte, et d'opinion réels, alors, on est obligé d'admettre qu'ils peuvent changer du tout au tout rapidement.
Simplement, la procédure de référendum citoyen doit être suffisamment précise et détaillée pour qu'on ne puisse pas l'invoquer trois fois par jour. Si on peut le déclencher en envoyant un mail, ça va pas le faire. Et donc, c'est la "lourdeur"/le coût (en investissement humain) de la procédure qui nous garantira que les mêmes questions sans fondement ne sont pas sans cesse posées.


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°36320203
Ciler
Le troll velu c'est cadeau
Posté le 26-11-2013 à 09:27:06  profilanswer
 

Merome a écrit :


Est-ce qu'il y a une arrière pensée dans ta question ?  [:gordon shumway]  


Oui, c'est pour ça que j'ai précisé que c'était une question piège d'ailleurs.  

Merome a écrit :


Pour ma part (et mon avis ne saurait représenter l'ensemble des "démocrates", c'est juste le mien), je pense qu'il n'y a aucun obstacle à présenter et représenter le même projet de loi, si l'on estime que le contexte a changé suffisamment pour mérité un revote. Comme personne n'est en capacité d'estimer le changement de contexte, et d'opinion réels, alors, on est obligé d'admettre qu'ils peuvent changer du tout au tout rapidement.


Donc si par exemple, les irlandais votent non à un traité européen, qu'on change le traité et qu'on les fait revoter un an plus tard, a priori c'est bon y a pas de problème ?  [:figti]

n°36320729
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 26-11-2013 à 10:17:34  profilanswer
 

Ciler a écrit :

Donc si par exemple, les irlandais votent non à un traité européen, qu'on change le traité et qu'on les fait revoter un an plus tard, a priori c'est bon y a pas de problème ?  [:figti]

Si le traite est different, y'a pas de probleme pour moi. [:spamafote]

n°36322276
Merome
Chef des blorks
Posté le 26-11-2013 à 12:07:09  profilanswer
 

Ciler a écrit :


Oui, c'est pour ça que j'ai précisé que c'était une question piège d'ailleurs.  


 

Ciler a écrit :


Donc si par exemple, les irlandais votent non à un traité européen, qu'on change le traité et qu'on les fait revoter un an plus tard, a priori c'est bon y a pas de problème ?  [:figti]


 
A priori, non. Il est où le piège ?


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°36329410
Ciler
Le troll velu c'est cadeau
Posté le 26-11-2013 à 22:16:07  profilanswer
 

Merome a écrit :


 
A priori, non. Il est où le piège ?


Faut vraiment que j'aille chercher les quotes où vous vous indignez qu'on ai fait revoter les irlandais sur le traité de Nice et que c'était un déni de démocratie etc ?

n°36332070
Merome
Chef des blorks
Posté le 27-11-2013 à 10:21:30  profilanswer
 

Ciler a écrit :


Faut vraiment que j'aille chercher les quotes où vous vous indignez qu'on ai fait revoter les irlandais sur le traité de Nice et que c'était un déni de démocratie etc ?


 
Tu peux chercher des quotes de moi sur le sujet en tout cas.


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
mood
Publicité
Posté le 27-11-2013 à 10:21:30  profilanswer
 

n°36332685
Ledabro
Posté le 27-11-2013 à 11:04:03  profilanswer
 

Ciler a écrit :


Oui, c'est pour ça que j'ai précisé que c'était une question piège d'ailleurs.  


 

Ciler a écrit :


Donc si par exemple, les irlandais votent non à un traité européen, qu'on change le traité et qu'on les fait revoter un an plus tard, a priori c'est bon y a pas de problème ?  [:figti]


 
 
Coquinou !  [:churros norris]  
 
C'est effectivement l'exemple typique de démocratie contournée : faire voter un texte un peu différent, mais qui en réalité propose la même chose. Parce qu'en UE, la "démocratie" consiste à voter Oui  :D  De toute façon, problème résolu avec le TSCG : signé entre chefs d'état puis ratifié par les parlementaires. Histoire que ces pouilleux d'électeurs comprennent bien que l'UE et les élites dirigeantes savent mieux ce qui est bon pour le bas peuple.


---------------
Mouhahahahaha !  :D
n°36342822
helicon2
Posté le 27-11-2013 à 23:31:09  profilanswer
 

EELV s’enlise en France, Ecolo prospère en Belgique. Les secrets de la réussite écolo belge
 

Citation :

La France et la Belgique ont beau être voisines, partager la même langue, et de nombreuses références culturelles communes, les deux pays sont aux antipodes l’un de l’autre lorsqu’il s’agit de politique. En Belgique, pays fédéral au mode scrutin proportionnel, les coalitions gouvernementales réunissent pas moins de six partis politiques, souvent de bord différents (il n’est pas rare de voir la gauche et la droite gouverner ensemble). Ecolo est donc libre de former des coalitions avec les partenaires de son choix, y compris à droite.

Citation :

Conseiller politique des Verts au parlement européen, le Français Edouard Gaudot abonde dans ce sens. “On a bien vu aux dernières législatives en France que le PS n’avait pas tenu ses engagements dans une série de circonscriptions promises aux Verts” dit-il. “Le système politique français, avec son scrutin majoritaire et son pouvoir présidentiel, est un système monarchiste d’un autre temps. Le parlement ne sert à rien, tout est décidé à l’Elysée. Avant de rêver à un parti vert de la même taille qu’Ecolo en Belgique, il faudrait d’abord réformer le système français en profondeur.”



---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36352608
Ciler
Le troll velu c'est cadeau
Posté le 28-11-2013 à 20:02:13  profilanswer
 

helicon2 a écrit :

EELV s’enlise en France, Ecolo prospère en Belgique. Les secrets de la réussite écolo belge
 

Citation :

La France et la Belgique ont beau être voisines, partager la même langue, et de nombreuses références culturelles communes, les deux pays sont aux antipodes l’un de l’autre lorsqu’il s’agit de politique. En Belgique, pays fédéral au mode scrutin proportionnel, les coalitions gouvernementales réunissent pas moins de six partis politiques, souvent de bord différents (il n’est pas rare de voir la gauche et la droite gouverner ensemble). Ecolo est donc libre de former des coalitions avec les partenaires de son choix, y compris à droite.

Citation :

Conseiller politique des Verts au parlement européen, le Français Edouard Gaudot abonde dans ce sens. “On a bien vu aux dernières législatives en France que le PS n’avait pas tenu ses engagements dans une série de circonscriptions promises aux Verts” dit-il. “Le système politique français, avec son scrutin majoritaire et son pouvoir présidentiel, est un système monarchiste d’un autre temps. Le parlement ne sert à rien, tout est décidé à l’Elysée. Avant de rêver à un parti vert de la même taille qu’Ecolo en Belgique, il faudrait d’abord réformer le système français en profondeur.”




Argument bidon. Au moment des gouvernements de cohabitation, le parlement est au service du président ? Allons  :sarcastic:

n°36352711
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 28-11-2013 à 20:12:59  profilanswer
 

helicon2 a écrit :

EELV s’enlise en France, Ecolo prospère en Belgique. Les secrets de la réussite écolo belge

 
Citation :

La France et la Belgique ont beau être voisines, partager la même langue, et de nombreuses références culturelles communes, les deux pays sont aux antipodes l’un de l’autre lorsqu’il s’agit de politique. En Belgique, pays fédéral au mode scrutin proportionnel, les coalitions gouvernementales réunissent pas moins de six partis politiques, souvent de bord différents (il n’est pas rare de voir la gauche et la droite gouverner ensemble). Ecolo est donc libre de former des coalitions avec les partenaires de son choix, y compris à droite.

Citation :

Conseiller politique des Verts au parlement européen, le Français Edouard Gaudot abonde dans ce sens. “On a bien vu aux dernières législatives en France que le PS n’avait pas tenu ses engagements dans une série de circonscriptions promises aux Verts” dit-il. “Le système politique français, avec son scrutin majoritaire et son pouvoir présidentiel, est un système monarchiste d’un autre temps. Le parlement ne sert à rien, tout est décidé à l’Elysée. Avant de rêver à un parti vert de la même taille qu’Ecolo en Belgique, il faudrait d’abord réformer le système français en profondeur.”




http://en.wikipedia.org/wiki/Belgi [...] Parliament
Ils ont seulement 4.8% au parlement. Pas vraiment l'extase non plus....

 


Dans un autre pays francophone que je ne nommerais pas (:O ), ils ont 8.4%. Et c'est seulement les verts de gauche hein! Les verts de droite ont quant a eux 5.4%.
http://en.wikipedia.org/wiki/Natio [...] zerland%29


Message édité par Rasthor le 28-11-2013 à 20:42:13
n°36353027
helicon2
Posté le 28-11-2013 à 20:53:56  profilanswer
 

Ciler a écrit :

Argument bidon. Au moment des gouvernements de cohabitation, le parlement est au service du président ? Allons  :sarcastic:


 
Depuis l'inversion du calendrier (élection présidentielle et élection législative à un mois d'intervalle), tu ne risques pas de revoir une cohabitation de sitôt, à mon avis.
 
Ce qu'il décrit a été vérifié que ce soit sous Sarkozy comme sous Hollande.


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36365822
helicon2
Posté le 30-11-2013 à 03:51:21  profilanswer
 
n°36365978
Ciler
Le troll velu c'est cadeau
Posté le 30-11-2013 à 08:57:51  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


Ce qu'il décrit a été vérifié que ce soit sous Sarkozy comme sous Hollande.


C'est marrant comme tu as une capacité à restreindre ton champ d'investigation aux 7 dernières années pour un mec qui se réclame d'un système politique disparu depuis plus de 2000 ans...

n°36366396
Gottorp
sentiments numériques revisité
Posté le 30-11-2013 à 11:08:28  profilanswer
 


 
Ha ben oui, Estrosi a fait le forcing pour être la 1ere "metropole" de France (un peu sous les ordres de Sarkozy). Certains maires du littoral on refusé, donc remontée dans l'arrière pays (très haut). Des villages de 180 habitants sont donc dedans et payent pour les travaux monstrueux et une dette qui a triplée. Mais il FALLAIT. Le sud est  [:clooney3] Quand il y a 5 candidats UMP à une élection on sait déjà que le choix du futur maire sera entre droit et droite.


---------------
Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges
n°36366808
helicon2
Posté le 30-11-2013 à 12:29:28  profilanswer
 

Ciler a écrit :

C'est marrant comme tu as une capacité à restreindre ton champ d'investigation aux 7 dernières années pour un mec qui se réclame d'un système politique disparu depuis plus de 2000 ans...


 
L'auteur parle au présent. Nos institutions ont changé (mandat du président passant de 7 à 5 ans et inversion du calendrier) ; il faut le prendre en compte dans l'analyse.
 
Sinon, on peut aussi parler de la III° ou de la IV° République mais bon...j'en vois pas trop l'intérêt.


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36366826
Ciler
Le troll velu c'est cadeau
Posté le 30-11-2013 à 12:32:43  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


L'auteur parle au présent.  


En france, la météo est merdique, il pleut tout le temps.  
 
Tu vois le problème avec cette "justification".

n°36366895
helicon2
Posté le 30-11-2013 à 12:45:13  profilanswer
 

Ciler a écrit :

En france, la météo est merdique, il pleut tout le temps.  
 
Tu vois le problème avec cette "justification".


 
Je ne vois pas le rapport avec Le système politique français, avec son scrutin majoritaire et son pouvoir présidentiel, est un système monarchiste d’un autre temps. Le parlement ne sert à rien, tout est décidé à l’Elysée.
 
Perso, depuis que je m'intéresse à la politique, c'est ce que je remarque. L'Elysée décide et le parlement enregistre.
 
Et je ne pense pas qu'à l'avenir, nous serons à nouveau dans une cohabitation. Les français votent à peu près pareil à 1 mois d'intervalle.
 
Bref, chacun son avis.


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36371010
polygama
Posté le 01-12-2013 à 10:02:53  profilanswer
 

Voila mes propositions pour améliorer la démocratie:
 
Assemblée nationale:
Peu de changement pour  les circonscriptions de + de 2000km2 et maintien du scrutin actuel.
Pour le reste circonscriptions d'environ 2000km2 avec proportionnelle à partir de 5 sièges, scrutin hybride si 2,3,4 sièges.
 
Sénat:  
Représentation proportionnelle au niveau régional sur la base des élections législatives et après déduction des sièges de députés.
 
Président de la  République:
Inversion du calendrier. La présidentielle aurait lieu après les législatives.
De ce fait:  
Revalorisation du parlement.
Cohabitation facilitée.
Tour préliminaire de la présidentielle devant le parlement. Les 5 premiers candidats se présenteraient au premier tour. Exit les 500 signatures et les Cheminade  ,Schivardi  , Heraud ,gluckstein, Barbu , Ducatel

n°36388729
helicon2
Posté le 02-12-2013 à 23:04:25  profilanswer
 

L'UQAM (Université du Québec à Montréal) a réalisé ce reportage : Démocratie : histoire d'un malentendu : http://tv.uqam.ca/default.aspx?v=53730 ou http://youtu.be/KVW5ogGDlts
 
Francis Dupuis-Déry (professeur du département de science-politique à l'UQAM) était l'invité de cette émission de radio et revient sur l'histoire du mot démocratie en France et aux États-Unis à l'occasion de la sortie du livre Démocratie : histoire politique d'un mot (http://www.luxediteur.com/content/d%C3%A9mocratie-histoire-politique-dun-mot)
 
Il s'est intéressé aux écrits des pères fondateurs de la démocratie moderne (Georges Washington, Robespierre, Danton etc) et remarque que le terme démocrate, à cette époque, était péjoratif.
 
Dès le début de l'interview, il affirme que le peuple n'a pas le pouvoir dans notre système politique actuel et fais une très nette distinction entre le fait de choisir qui a le pouvoir et le fait d'avoir le pouvoir. Il rappelle que le Canada est une aristocratie élue et non une démocratie.
 
Son livre est le résultat de ses recherches visant à montrer pourquoi nous appelons notre régime politique Démocratie alors que le peuple n'a pas le pouvoir. Pour se faire, il distingue bien la qualification du système politique (démocratie) des outils qui peuvent le constituer comme le système électif. Il cite différents philosophes comme Jean-Jacques Rousseau, Montesquieu ou Spinoza qui, eux aussi, distinguait la démocratie du système électif. En revenant sur l'étymologie du mot Aristocratie et en comparant nos systèmes actuels, il démontre que notre système politique est bien plus proche de l'aristocratie élective (le pouvoir des meilleurs) que de la démocratie (le pouvoir du peuple).
 
Il évoque ensuite la démocratie athénienne et rappelle son fonctionnement en montrant qu'elle est très proche d'une démocratie directe.
 
Plus tard, il affirme que les pères fondateurs de la démocratie moderne trouvent qu'Athènes est un mauvais modèle et que le terme démocrate est péjoratif : "A cette époque, les démocrates sont ceux qui souhaitent des transformations politiques et économiques trop radicales comme un système économique égalitaire alors que les élites républicaines sont contre l'égalité économique et sont assez proches des élites financières". Il rappelle ensuite l'histoire de la démocratie médiévale et conclus que la modernité est anti-démocratique grâce entre autre à l'impérialisme et au colonialisme. A partir de la dix-septième minute, il compare la Démocratie et la République en affirmant que ce ne sont pas des synonymes. Il cite John Adams qui explique que les droits des femmes ont volontairement été bafoués lors de la création du système politique suite à la révolution américaine et comme explication avance le fait que si des droits sont donnés aux femmes, les autochtones, les esclaves, les jeunes et les pauvres en demanderont aussi. John Adams ou Madison explicitent très bien qu'ils ne souhaitent pas une démocratie car elle est associée aux droits des pauvres et sont ouvertement anti-démocrates de par le fait qu'ils souhaitent réserver la décision politique aux hommes faisant parti de l'élite intellectuelle. C'est en 1830 que le régime fondé par des anti-démocrates en vient à être qualifié de démocratie par sa propre élite.
 
Francis Dupuis-Déry est d'accord pour dire que la démocratie directe est plus favorable aux pauvres qu'aux riches dans un système économique inégalitaire et c'est pour cette raison que les élites - qui sont généralement riches mais minoritaires - sont contre la démocratie. Les pauvres ayant tout intérêt à diminuer les inégalités de richesse, s'ils ont le pouvoir, les riches ont de fortes chances, en démocratie, de perdre leurs privilèges. Bien entendu, dans le langage politique, les élites ne vont pas clairement afficher ce discours et vont plutôt avancer le fait que les pauvres ne sont pas aptes à prendre les bonnes décisions en politique. Il montre que le profil socio-économique de l'assemblée nationale comporte très peu de pauvres.
 
A partir de la vingt-troisième minute, l'outil tirage au sort est abordé. Il rappelle que lorsque la démocratie est née à Athènes, l'ensemble des citoyens étaient considérés comme égaux. Le vote des représentants n'était donc pas utile car tous les citoyens se considéraient comme égaux et c'est pour cette raison, pour conserver une égalité politique parfaite, que le tirage au sort a été adopté. Il indique aussi que les mandats courts permettent de ne pas accumuler du prestige et du pouvoir ce qui permettait de réduire la possibilité de corruption.
 
Enfin, il lie la démocratie au temps long. Un système démocratie, contrairement à un système dictatorial a besoin de beaucoup de temps. Les autochtones travaillaient moins et les athéniens avaient des esclaves. Dans notre système économique actuel, le capitalisme tente de faire travailler les salariés le plus longtemps possible ce qui réduit le temps politique des citoyens. Il cite Kropotkine qui affirmait que la majorité des humains s'en sortent mieux lorsqu'ils s'entraident plutôt que lorsqu'ils sont en concurrence.

Message cité 1 fois
Message édité par helicon2 le 07-09-2014 à 16:57:19

---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36388836
epsiloneri​dani
Posté le 02-12-2013 à 23:15:06  profilanswer
 

polygama a écrit :

Président de la  République:
Inversion du calendrier. La présidentielle aurait lieu après les législatives.
De ce fait:  
Revalorisation du parlement.
Cohabitation facilitée.
Tour préliminaire de la présidentielle devant le parlement. Les 5 premiers candidats se présenteraient au premier tour. Exit les 500 signatures et les Cheminade  ,Schivardi  , Heraud ,gluckstein, Barbu , Ducatel


 
Note bien que tu règles tous ces problèmes d'un seul coup en supprimant le président de la république. Le président de l'Assemblée Nationale devient le chef de l'Etat pendant que le Premier Ministre, toujours responsable devant le Parlement serait la seule tête de l'exécutif. Objectivement, un président ne sert à rien.


Message édité par epsiloneridani le 02-12-2013 à 23:15:35
n°36390829
polygama
Posté le 03-12-2013 à 10:18:29  profilanswer
 

epsiloneridani propose en quelque sorte un retour au parlementarisme,systéme largement majoritaire en Europe.
Je pense que le système présidentiel a du bon à condition d'affirmer les pouvoirs du parlement.
Un seul régime présidentiel est vraiment démocratique,les USA.Les électeurs donnent souvent une majorité au congrés opposée au président.
Il n'est pas bon que l'on donne toujours "Une majorité pour le président".On peut noter la collection de vestes prise par le PS lors des partielles comme une rectification.

n°36391323
helicon2
Posté le 03-12-2013 à 10:53:28  profilanswer
 

polygama a écrit :

epsiloneridani propose en quelque sorte un retour au parlementarisme,systéme largement majoritaire en Europe.
Je pense que le système présidentiel a du bon à condition d'affirmer les pouvoirs du parlement.
Un seul régime présidentiel est vraiment démocratique,les USA.Les électeurs donnent souvent une majorité au congrés opposée au président.
Il n'est pas bon que l'on donne toujours "Une majorité pour le président".On peut noter la collection de vestes prise par le PS lors des partielles comme une rectification.


 
D'après Francis Dupuis-Déry (professeur de science-politique à l'UQAM), les USA ne sont pas une démocratie (voir la vidéo présente 3 posts plus hauts).


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36391397
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 03-12-2013 à 10:58:26  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


 
D'après Francis Dupuis-Déry (professeur de science-politique à l'UQAM), les USA ne sont pas une démocratie (voir la vidéo présente 3 posts plus hauts).

J'aime pas les videos. T'aurais pas un texte sur les raisons ?

n°36391426
helicon2
Posté le 03-12-2013 à 11:01:00  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

J'aime pas les videos. T'aurais pas un texte sur les raisons ?


 
Tu n'as pas vu le texte qui accompagne la vidéo ?


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36391677
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 03-12-2013 à 11:20:27  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


 
Tu n'as pas vu le texte qui accompagne la vidéo ?


Oui, mais cela ne dit pas en quoi les USA ne sont pas une démocratie. Ils ont aussi plein de référendums internes.

n°36391694
helicon2
Posté le 03-12-2013 à 11:22:06  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

Oui, mais cela ne dit pas en quoi les USA ne sont pas une démocratie. Ils ont aussi plein de référendums internes.


 
Le texte l'explique en partie mais le mieux est de regarder la vidéo. Cela étant, si tu préfères le texte, tu peux lire son livre ;)
 
http://www.luxediteur.com/sites/lux.aegirphp52.koumbit.net/files/files/democratie-site.jpg


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36391910
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 03-12-2013 à 11:38:53  profilanswer
 

Il parle de la Suisse dans son livre ? [:cupra]

n°36392037
Hellfire25​6
Posté le 03-12-2013 à 11:48:20  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
 il me semble qu'après avoir défini la démocratie comme cela a, j'espère, été fait, il serait intéressant de voir si elle est possible :
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3 [...] _d%27Arrow
 
or j'ai l'impression que si l'idée de démocratie parle confusément à un certain nombre de personnes, dans la pratique elle n'a peut-être aucun sens. Est-ce que ceux qui ont le temps et non pas les prolétaires dans mon genre peuvent réfléchir sérieusement à la question ? Merci

n°36392086
helicon2
Posté le 03-12-2013 à 11:52:18  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

Il parle de la Suisse dans son livre ? [:cupra]


 
Non, des USA et de la France. Et vu que ta question porte sur les USA, ce livre devrait t'apporter une réponse ;)


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36392108
helicon2
Posté le 03-12-2013 à 11:54:18  profilanswer
 

Hellfire256 a écrit :

Bonjour à tous,
 
 il me semble qu'après avoir défini la démocratie comme cela a, j'espère, été fait, il serait intéressant de voir si elle est possible :
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3 [...] _d%27Arrow
 
or j'ai l'impression que si l'idée de démocratie parle confusément à un certain nombre de personnes, dans la pratique elle n'a peut-être aucun sens. Est-ce que ceux qui ont le temps et non pas les prolétaires dans mon genre peuvent réfléchir sérieusement à la question ? Merci


 
Des systèmes politiques démocratiques ont déjà été mis en place à différentes échelles de part le passé. Pourquoi cela ne serait plus possible à présent ?


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36392171
Hellfire25​6
Posté le 03-12-2013 à 11:58:43  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


 
Des systèmes politiques démocratiques ont déjà été mis en place à différentes échelles de part le passé. Pourquoi cela ne serait plus possible à présent ?


 
Peut-être que tout ce qui a été mis en place ne respecte pas en pratique la définition ou l'esprit de la définition

n°36392229
helicon2
Posté le 03-12-2013 à 12:02:40  profilanswer
 

Hellfire256 a écrit :

Peut-être que tout ce qui a été mis en place ne respecte pas en pratique la définition ou l'esprit de la définition


 
La majorité des auteurs que j'ai lu qualifie de démocratie (au sens étymologique du terme), certaines périodes d'Athènes (pendant environ 200 ans). C'est d'ailleurs à cette période que ce mot a été inventé pour qualifier leur régime politique.


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36394207
polygama
Posté le 03-12-2013 à 15:00:47  profilanswer
 

Athènes était une démocratie pour l'époque et comparée à Sparte. Mais elle ne correspondait pas aux critères modernes:absence de droits des femmes et présence d'esclaves.
Les Etats Unis sont une démocratie à mes yeux .Le rapport de forces Républicains Démocrates s'apparente à celui UMP PS.
La Russie par contre n'est pas une démocratie. Il y a eu une grave régression depuis que Poutine est au pouvoir.

n°36394257
Profil sup​primé
Posté le 03-12-2013 à 15:03:55  answer
 

drap

n°36394318
helicon2
Posté le 03-12-2013 à 15:07:41  profilanswer
 

polygama a écrit :

Athènes était une démocratie pour l'époque et comparée à Sparte. Mais elle ne correspondait pas aux critères modernes:absence de droits des femmes et présence d'esclaves.


 
Il faut faire une différence entre le système politique et la population des citoyens. C'est deux choses différentes.
 
Athènes était une démocratie mais sa population de citoyens n'était pas universelle vu qu'elle excluait les enfants, les adolescents, les femmes et les esclaves. En France, en 2013, les étrangers ne sont pas des citoyens.
 
Cela étant, nous pourrions très bien imaginer que la France soit une démocratie avec une large population (personne de plus de 18 ans, hommes, femmes, étrangers).
 

polygama a écrit :

Les Etats Unis sont une démocratie à mes yeux .Le rapport de forces Républicains Démocrates s'apparente à celui UMP PS.
La Russie par contre n'est pas une démocratie. Il y a eu une grave régression depuis que Poutine est au pouvoir.


 
Sinon, je suis d'accord avec les arguments de Francis Dupuis-Déry quand il explique que les USA ne sont pas une démocratie.

Message cité 1 fois
Message édité par helicon2 le 03-12-2013 à 15:08:19

---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36396634
Ibo_Simon
Posté le 03-12-2013 à 17:53:10  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


 
Il faut faire une différence entre le système politique et la population des citoyens. C'est deux choses différentes.
 
Athènes était une démocratie mais sa population de citoyens n'était pas universelle vu qu'elle excluait les enfants, les adolescents, les femmes et les esclaves. En France, en 2013, les étrangers ne sont pas des citoyens.
 
Cela étant, nous pourrions très bien imaginer que la France soit une démocratie avec une large population (personne de plus de 18 ans, hommes, femmes, étrangers).
 


 
Oh punaise. [:afrojojo]

n°36396664
helicon2
Posté le 03-12-2013 à 17:55:28  profilanswer
 


 
Le terme n'est peut-être pas bien choisi mais j'ai rien trouvé de mieux. J'aurai pu dire "large" peut-être. Bref, l'important n'est pas là.


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  10  11  12  ..  108  109  110  111  112  113

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Terminé la démocratie avec la réduction du temps de parole "équitable"Hans-Hermann HOPPE prédit la fin de la démocratie
Démocratie participative selon Claude GuéantLe front national: un danger pour la democratie
Les démocraties comparées (et le sondage réparé)L'influence d'une manifestation à Paris sur la démocratie en Iran
Bel exemple de la démocratie de la part de France 2France fausse démocratie ?
violons la démocratie !!Les 500 signatures et la démocratie
Plus de sujets relatifs à : La démocratie


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR