Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1959 connectés 

 



Lisez vous les préfaces des livres d'Histoire?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  39  40  41  42  43  44  45  46
Auteur Sujet :

[LIVRES] Histoire et romans historiques

n°50561496
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 07-08-2017 à 11:42:37  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

 

Merci pour ces CR !

 

France Culture a diffusé un documentaire sur Soljenitsyne l'autre jour, il est réécoutable ici. J'ai toujours eu envie de lire Une Journée de la vie d'Ivan Denissovitch (c'était le livre préféré d'un collègue de travail qui en parlait comme d'une révélation). Il faudrait que je me bouge le cul.

 

Le « mythe » du Moyen Âge a été pas mal démonté ces dernières années en particulier avec les progrès de l'archéologie préventive et des connaissances sur le Premier Moyen Âge. Des historiens ont aussi râlé plus généralement sur les découpages de l'histoire. Dans mon souvenir, Faut-il vraiment découper l'histoire en tranches ? de Le Goff est une lecture intéressante sur le sujet.

  

Et donc, tu les as lus, c'est bien, c'est pas bien ? [:henri gaud-belin:1]

Message cité 2 fois
Message édité par biezdomny le 07-08-2017 à 11:42:53

---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
mood
Publicité
Posté le 07-08-2017 à 11:42:37  profilanswer
 

n°50561631
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 07-08-2017 à 11:50:20  profilanswer
 

Oui, au delà de l'interrogation sur la cohérence d'une période de 1000 ans, on peut avant tout s'interroger sur la pertinence du découpage chronologique.
Pour ce qui est du moyen âge, le principal souci de ce découpage est qu'il ne prend pas en compte la véritable rupture qui est l'expansion de l'islam au VIIe siècle qui pour le coup bouleverse complètement les structures, voire la géopolitique méditerranéenne heritees de l'Antiquité.

 

Auparavant, on est dans ce que Peter Brown a défini comme l'Antiquité tardive en intégrant notamment la Perse sassanide dans son analyse, qui pour le coup disparaît avec les invasions musulmanes.

n°50561967
genkidama-​hfr
Révolutionnaire.
Posté le 07-08-2017 à 12:11:47  profilanswer
 

biezdomny a écrit :

 

Et donc, tu les as lus, c'est bien, c'est pas bien ?


Ils sont biens.

 

Je ne connaissais vraiment pas Madame Royale et Madame de Polignac, c'est intéressant.

 

On a une autre version sur la monarchie que ce que l'on apprend à l'école.

 

Celui de Michel Onfray se lit agréablement mais il est dur avec certaines personnes.

 



Message édité par genkidama-hfr le 26-03-2019 à 09:45:55
n°50562458
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 07-08-2017 à 13:13:30  profilanswer
 

Merci !
 
L'un des buts d'un tel topic est justement d'avoir le ressenti des HFRiens lecteurs, c'est toujours intéressant de voir comment les livres sont perçus :jap:


---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. ♪♫♬ If you like a thing you should have put a numéro d'inventaire on it ♪♫♬ Woh-oh-oh oh-oh-oh, oh-oh oh-oh oh-oh-oh ♪♫♬
n°50562910
Moctezuma2
Posté le 07-08-2017 à 13:58:20  profilanswer
 

biezdomny a écrit :


 
Merci pour ces CR !  
 
France Culture a diffusé un documentaire sur Soljenitsyne l'autre jour, il est réécoutable ici. J'ai toujours eu envie de lire Une Journée de la vie d'Ivan Denissovitch (c'était le livre préféré d'un collègue de travail qui en parlait comme d'une révélation). Il faudrait que je me bouge le cul.  
 


Merci pour le lien, c'est intéressant. La journée d'ivan tu peux y aller ça se lit vite, c'est pas le genre de livre que tu mets deux mois à avaler :D

biezdomny a écrit :


 
Le « mythe » du Moyen Âge a été pas mal démonté ces dernières années en particulier avec les progrès de l'archéologie préventive et des connaissances sur le Premier Moyen Âge. Des historiens ont aussi râlé plus généralement sur les découpages de l'histoire. Dans mon souvenir, Faut-il vraiment découper l'histoire en tranches ? de Le Goff est une lecture intéressante sur le sujet. [:henri gaud-belin:1]


Ils sont toujours très présent chez le "grand public" mais c'est pas ce genre de livre qui aura un succès assez large pour changer la manière dont la plupart des gens voient le Moyen Age.
Sur le découpage je suis mitigé, d'un côté c'est limité et ça peut virer à la caricature de l'autre je pense que ça permet d'avoir une vision globale de l'histoire notamment pour les jeunes. C'est bien qu'on l'apprenne en primaire mais derrière il faudrait le remettre un peu plus en cause. Après l'enseignement de l'histoire c'est un grand débat...

n°50651542
_Benedict_
Posté le 16-08-2017 à 16:08:46  profilanswer
 

wilek a écrit :


Pour ce qui est du moyen âge, le principal souci de ce découpage est qu'il ne prend pas en compte la véritable rupture qui est l'expansion de l'islam au VIIe siècle qui pour le coup bouleverse complètement les structures, voire la géopolitique méditerranéenne heritees de l'Antiquité.  


 
Comment ça (no troll, c'est vraiment de la curiosité) ? Dans le contexte Français (et plus généralement Européen, hors péninsule ibérique), il me semble que l'expansion de l'Islam n'a pas eu tant d'influence sur les structures. En tout cas beaucoup moins par exemple que les invasions barbares avec les changements de structures sociales du monde romain vers la mosaïque qui a suivi.


---------------
Gamertag: LostManu / PSN: LostManu / 3DS: 2234-7910-3472 / Steam: benedictofamber
n°50652357
Alci
Posté le 16-08-2017 à 17:08:58  profilanswer
 

La coupure avec le monde romain est progressive. Au départ les royaumes barbares se veulent la continuité de celui-ci. La première rupture se produit au VIé siècle lors de la reconquête justinienne : Destruction du royaume vandal et guerres contre (ou avec au gré des alliances) ces royaumes barbares en Italie. On ne sert plus Rome (les pièces ne sont plus frappées à l'effigie de l'empereur), on traite d'égal à égal et on revient vers une identité plus germanique (largement inventée selon Bruno Dumezil).
On se tourne alors plutôt vers le nord. Les évangélisateurs sont désormais irlandais, on développe le commerce avec l'Angleterre voire la Scandinavie, etc.
 
La conquête arabe achève la destruction, déjà bien entamée, des routes commerciales méditerranéennes traditionnelles qui sont aussi celles des idées et des hommes.


---------------
BattleTag: Alci#2178 - C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs démos
n°51039065
blacksad
Posté le 23-09-2017 à 08:53:24  profilanswer
 

ChaK_ a écrit :

Fini Soleils barbares de Norbert Rouland ~470p
 
http://www.images-booknode.com/boo [...] 50-400.jpg
 
Acheté complètement au pif après un commentaire amazon, j'ai attaqué ce livre de manière complètement neutre, je savais à peine de quoi il parlait et... bonne claque, du très haut niveau en terme de roman historique.
 
[...]
 
Bref, un excellent roman, extrêmement bien documenté, avec une force d'immersion indéniable. A lire si les barbares vous intéressent, même si les goths sont plus ou moins fixé dans l'empire à l'aube du moyen age.

Je l'ai lu suite à ce CR et j'ai bien aimé  :bounce:  
D'accord globalement avec le commentaire.
 
Ce qui m'a particulièrement plus c'est le côté roman très proche de la ""vérité" historique". Les livres d'Histoire ne sont pas toujours entrainant, les romans historiques prennent parfois un peu trop de liberté si bien qu'on ne sait plus ce qui est inventé pour les besoins du récit et ce qui est authentique.
Dans ce roman, l'aventure est là pour permettre à l'auteur de nous parler de ses connaissances, mais est suffisamment prenante pour qu'on n'ait pas envie de lâcher le bouquin.
Une façon d'"apprendre en s'amusant" qui me convient tout à fait.
Auriez-vous d'autres titres à me proposer, qui sont dans cette optique là ?
 
J'ai récemment découvert le topic ; la FP n'a pas été mise à jour depuis 2013, j'imagine que si je veux retrouver les CR depuis cette date il faut parcourir toutes les pages ? :o

n°51039105
jamere
Posté le 23-09-2017 à 09:09:08  profilanswer
 

.


Message édité par jamere le 17-12-2017 à 22:05:17
n°51043791
Groomy
Oisif
Posté le 23-09-2017 à 21:36:17  profilanswer
 

Effectivement une mise à jour du 1er post ferait pas de mal monsieur ChaK_  :o  
 
Je viens de terminer deux livres d’histoire c'est donc l'occasion d'enrichir ce topic :
 
Winston Churchill de François Kersaudy.  
Sans surprise une biographie. Écrit avec beaucoup de rythme, d'humour, centré sur le caractères et les grandes actions de ce personnage aux nombreux talents et nombreux défauts mais née pour le rôle que l'histoire lui a offert : mener son pays durant la guerre. De l'aventure du début à la fin, on écarquille les yeux très souvent, sans doute un poil trop "familier" dans le style, faut éviter les livres d'histoires trop universitaires mais dans ce cas là un peu plus d'analyse et une écriture posée n'aurait pas fait de mal par moment. Mais à lire, très intéressant et d'un parcours aisé.
 
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans avoir jamais oser le demander d'Audrey Dussutour.  
Je porte depuis longtemps une petite affection pour le Blob, j'ai donc été ravi de voir publier ce livre où une chercheuse du CNRS souhaitait présenter ses travaux à son sujet au grand public. Merveilleuse bestiole peu étudiée, très moche, qui n'a pas d'estomac, de cerveau, de bouche mais se déplace, apprend, adore le porridge et peut vite grandir. On peut la découper, la conserver 20 ans dans une boite, elle est sociable ou cannibale. Audrey Dussutour explique ces éléments de façon très clair, amusante et parfois illustré de dessins maisons façon bd paint, aucun besoin d'un bagage scientifique poussé, elle est spécialiste du comportement animal, ça ne part pas dans des détails biologiques, génétiques ou autre, tout reste parfaitement compréhensible.
D'autant plus que le livre est assez court et qu'une partie non-négligeable est consacré aux problématiques de la recherche fondamentale, et du chercheur tout court (moyens, financements, poste car si ce livre de vulgarisation existe c'est sans doute à cause des difficultés rencontrés pour susciter l'intérêt de la communauté scientifique) avec un pique contre le crédit impôt recherche qui le mérite bien.
Un livre instructif, très accessible et qui rendrait n'importe qui fan du Blob.
 
Congo, une histoire de David Van Reybrouck. Ce monsieur est belge (flamand) et nous conte l'histoire de l'ancienne colonie essentiellement des années précédents l'époque coloniale jusqu'en 2010 environ, ça en fait un beau pavé. Ce n'est pas le récit d'une succession d’événements écrit à l'ombre des rayonnages d'une bibliothèque universitaire belge, l'auteur s'est déplacé sur place, porte une grand intérêt à l'Afrique et à ses habitants, il a interviewé d'innombrables petites gens qui ont été, ou pas, au cœur des péripéties de leur pays. Le résultat est assez poignant, très proche du ressenti du peuple et vu l'histoire du Congo c'est en majorité pas joyeux voir très violent. L'arrivée des Belges, le pillage des ressources, la soudaine indépendance, les courtes républiques, l’effondrement total de l'état, le régime autoritaire, la corruption,... on vie ça de l'intérieur à travers plein de témoignages, d'anecdotes et d'une vision (géo)-politique plus globale avec les acteurs que l'on connait : USA, Russe, Chine, Europe, tous ça pour le contrôle des matières premières très abondantes au Congo. C'est une mine d'info sur les modes de vies en Afrique, l’esclavage, l'était d'esprit des gens, leurs relations avec l'Europe, les changements intervenu au fils du temps ,enfin c'est du grand boulot, pratiquement du reportage, très bon, bien écrit, sérieux, vivant.  
Ça dépasse largement le cadre du Congo ou de la Belgique, c'est une histoire révélatrice d'un système global.


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
mood
Publicité
Posté le 23-09-2017 à 21:36:17  profilanswer
 

n°51128747
Profil sup​primé
Posté le 02-10-2017 à 15:06:33  answer
 

Groomy a écrit :

Winston Churchill de François Kersaudy.  
Sans surprise une biographie. Écrit avec beaucoup de rythme, d'humour, centré sur le caractères et les grandes actions de ce personnage aux nombreux talents et nombreux défauts mais née pour le rôle que l'histoire lui a offert : mener son pays durant la guerre. De l'aventure du début à la fin, on écarquille les yeux très souvent, sans doute un poil trop "familier" dans le style, faut éviter les livres d'histoires trop universitaires mais dans ce cas là un peu plus d'analyse et une écriture posée n'aurait pas fait de mal par moment. Mais à lire, très intéressant et d'un parcours aisé.[quotemsg]
 
Les Somnambules de Christopher Clark.


Churchill est pas mal effectivement mais léger sur la politique. Terriblement distrayant.
 
Enfin terminé les Somnambules. Un monument, merci pour le CR qui a donné envie.
J'ai adoré les plongées en détail sur des pays/systèmes peu connus en France. Au final, c'est presque l'Allemagne qui a le moins foutu la merde.
Je regrette cependant que les autres puissances mondiales ne soient absolument pas abordées : les US, la Chine, le Japon ? Ca aurait été HS certes. Moins HS auraient été les réactions des colonies francaises et britanniques. L'Italie est peu abordée à part comme fouteuse de merde balkanique.
Clark souligne de facon intéressante où étaient les erreurs de calcul. La puissance russe était largement surestimée par exemple.

n°51248381
muhyidin
Posté le 14-10-2017 à 18:19:35  profilanswer
 

Salut
 
Je cherche un livre sur la naissance du christianisme notamment les débuts avec les différents courants comme les nazaréens et comment l'église romaine est parvenue à s'imposer comme l'orthodoxie officielle.
 
Merci
 
 
 
Punaise j'ai une pile interminable en attente il me faut des journées de 100h.


---------------
Le temps n'est que flux et reflux, la vie douceur et amertume
n°51248420
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 14-10-2017 à 18:24:14  profilanswer
 

muhyidin a écrit :

Salut

 

Je cherche un livre sur la naissance du christianisme notamment les débuts avec les différents courants comme les nazaréens et comment l'église romaine est parvenue à s'imposer comme l'orthodoxie officielle.

 

Merci

  

Punaise j'ai une pile interminable en attente il me faut des journées de 100h.

 

Comment notre monde est devenu chrétien de MF Baslez traite au moins de la deuxième partie de ta demande.

n°51248565
muhyidin
Posté le 14-10-2017 à 18:43:04  profilanswer
 

Merci bien je vais jeter un oeil. On m'a aussi conseillé  
 
Les origines du christianisme : 30-451 de Michel Rouche.  
 


Message édité par muhyidin le 14-10-2017 à 18:47:22

---------------
Le temps n'est que flux et reflux, la vie douceur et amertume
n°51254612
mamie trom​blon
Posté le 15-10-2017 à 16:10:15  profilanswer
 

jésus après jésus de Mordillat / Prieur :p

Message cité 1 fois
Message édité par mamie tromblon le 15-10-2017 à 16:10:57
n°51255450
demars
Posté le 15-10-2017 à 18:52:26  profilanswer
 

mamie tromblon a écrit :

jésus après jésus de Mordillat / Prieur :p


 
Pas si facile à trouver, en tout cas via la FNAC.
Je l'avais cherché il y a de ça environ 2 mois.

n°51255610
BoraBora
Dilettante
Posté le 15-10-2017 à 19:14:58  profilanswer
 

demars a écrit :


 
Pas si facile à trouver, en tout cas via la FNAC.
Je l'avais cherché il y a de ça environ 2 mois.


Les 3 livres de Mordillat et Prieur (avant/après/contre Jésus) sont dispos dans la collection Points et donc commandables n'importe où.  ;)


---------------
Les cons, ça n'arrête pas de faire des citations d'Audiard, c'est même à ça qu'on les reconnaît (Schnock).
n°51255906
demars
Posté le 15-10-2017 à 19:54:08  profilanswer
 

BoraBora a écrit :


Les 3 livres de Mordillat et Prieur (avant/après/contre Jésus) sont dispos dans la collection Points et donc commandables n'importe où.  ;)


Ah ok :)
J'avais vu qu'ils ne l'avaient pas en stock, je n'ai réussi à avoir que Jésus sans Jésus alors que voulais plutôt "avant" et "après" !

n°51257609
akwelz
Hell, It's about time
Posté le 15-10-2017 à 22:07:58  profilanswer
 

J'ai mis la main sur histoire romaine de tite live dans une brocante, tome 1 et 2 de hatier.
vraiment très bien.
l'histoire de la deuxième et troisième guerre punique.


---------------
Silence, I kill you ! Mes ventes
n°51284394
demars
Posté le 18-10-2017 à 13:28:16  profilanswer
 

Fini un drôle d'OVNI : "la bataille d'Occident", d'Eric Vuillard mi-livre d'histoire (mais à condition de connaître déjà ce qu'est la Grande guerre), mi-livre "poétique", mi-livre militant (ce qui fait 3 demies, mais il en faut bien un 4ème  [:ganja77]  pour réussir à lire certains passages).
Un ptit bouquin (170 pages écrit gros) qui ne raconte pas la guerre, mais détruit ses causes, montre ses conséquences que ce soit sur l'histoire future, mais surtout sur les hommes (et les femmes) qui l'ont subie, qu'ils soient français, british, allemands ou moyen-orientaux.

 

Je l'avais trouvé ici-même, merci à celui/celle qui l'avait conseillé :jap:


Message édité par demars le 18-10-2017 à 13:28:34
n°51580016
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 18-11-2017 à 00:29:45  profilanswer
 

Guerres et Histoire hors série n°3 en kiosque.
Le thème : l'uchronie.
 
http://reho.st/medium/self/80299920ab8d290f52cbd9f1aaa6a1515ec15aaa.png
 
Présentation par J. Lopez : https://www.youtube.com/watch?v=fdhPmd-3Kd8

Message cité 1 fois
Message édité par Sanglier le 18-11-2017 à 00:37:17

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°51580675
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 18-11-2017 à 09:55:59  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

Guerres et Histoire hors série n°3 en kiosque.
Le thème : l'uchronie.

 

http://reho.st/medium/self/8029992 [...] c15aaa.png

 

Présentation par J. Lopez : https://www.youtube.com/watch?v=fdhPmd-3Kd8

 

Celle qui me semble la plus convaincante c'est l'hypothèse d'une victoire romaine au Yarmouk en 636. Là pour le coup la face du monde eût été changée avec l'élan de l'islam tué dans l'oeuf, l'échec de la conquête de la Perse et de l'Égypte. L'unité maintenue de la Méditerranée, la fin de l'unité alors très fragile des tribus arabes autour du calife.

 

D'autres comme le sauvetage de Constantinople par les Vénitiens n'auraient été qu'un répit temporaire.

n°51581670
fdaniel
Modérateur
Have you got a 27B/6 ?
Posté le 18-11-2017 à 12:38:36  profilanswer
 

Surtout qu'à la base c'est les Vénitiens qui voulaient la peau de l'Empire d'Orient et ont détourné la Croisade à leur profit.


---------------
Topic des restos / Topic des boutiques gastronomiques
n°51582179
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 18-11-2017 à 13:50:15  profilanswer
 

fdaniel a écrit :

Surtout qu'à la base c'est les Vénitiens qui voulaient la peau de l'Empire d'Orient et ont détourné la Croisade à leur profit.


 Oui. C'etait un peu devenu un enjeu entre marchands italiens sans véritable autonomie politique.

n°51940535
albatar197​6
Posté le 26-12-2017 à 12:42:59  profilanswer
 

[:jcqs]


---------------
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin
n°51941998
kmara2
Posté le 26-12-2017 à 15:58:30  profilanswer
 

Je découvre  [:skylvind:3]


---------------
Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer la bombe
n°52169218
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 19-01-2018 à 14:52:05  profilanswer
 

Je lis un peu moins de livre d'Histoire en ce moment, mais je tenais cependant à signaler un petit bouquin qui fait écho à un livre que j'avais évoqué ici, il y a quelques temps...
 

Sanglier a écrit :

La mafia à Hollywood de Tim Adler, Nouveau Monde Edition, 8 Euros
 
Bouquin passionnant sur les rapports qui on lié la mafia et le milieu du spectacle à Hollywood du début du XXe siècle à nos jours.
On y apprend que si les studios ont largement puisé dans le folklore de la pègre pour écrire leurs histoires, les malfrats, eux, en retour, ont fini par singer le look, les mimiques et les expressions des gangsters du cinéma. Et c'est ensemble qu'ils ont construit l'image du mafieux italo-américain.
C'est aussi un bouquin sur la violence et la corruption. Les producteurs sont parfois décrits comme pires que les gangsters. Et lorsqu'ils ne sont pas rackettés par ses derniers, ils s'associent avec eux et blanchissent l'argent de la pègre.
Les actrices aussi seront souvent séduites par ces bad-boys de la mafia et ces derniers se feront parfois producteurs pour coucher avec elles à la chaîne. F. Sinatra les admirera sans condition, portera des valises pour eux et ils aideront sa carrière.
Sans parler de l'implication des politiques, notamment la famille Kennedy, Joe le père, escroc et mafieux et John, le fils, obsédé sexuel amateur d'actrices et de chanteuses.
Le bouquin est très précis question chiffres, mais il fourmille également de plein d'anecdotes.
Certaines sont assez sordides, comme tel malfrat qui offrait des porte-clés en poils de pubis de l'actrice Jean Harlow à ces amis ou cette soirée, quelques jours avant sa mort, où Marilyn Monroe fut droguée et partouzée par les amis mafieux de Franck Sinatra.
C'est bien écrit, dans un style journalistique clair. Chaque fois qu'un gangster est évoqué (Capone, Lucky Luciano, Bugsy Siegel...), une ou deux pages de biographie très instructives nous rappellent à qui on a affaire.
Le bouquin se termine à notre époque avec le déclin de la mafia à Hollywood et l'irruption des banquiers et des grands financiers, tout aussi brutaux, amoraux et obsédés sexuellement que ceux qu'ils ont remplacés.
Fascinant comme un documentaire sur les requins.


 
... comme à l'actualité récente.
 
Cet ouvrage, c'est Hollywood Babylone, du cinéaste expérimental Kenneth Anger (voir son portrait dans l'émission Tracks d'arteTV), qui connait bien ce milieu qu'il fréquente depuis très longtemps, puisqu'il a été enfant acteur aux côtés de Shirley Temple.
Dans un style très détaché, potin et goguenard, l'auteur nous dévoile les mille et une turpitudes des stars de l'âge d'or de Hollywood.
Ca parle de Fatty Arbuckle accusé du meurtre de la starlette Virginia Rappe, violée à mort à l'aide d'une bouteille d'alcool, des incroyables orgies filmées de Erich von Stroheim et coupées au montage par des producteurs scandalisés, de la très grosse bite de Charlie Chaplin, qu'il égarait parfois dans des filles mineures, du meurtre par balle de Tom Ince sur le yacht du patron de presse William Randolph Hearst et requalifié en "indigestion" par la magie du pouvoir et de la richesse, du destin tragique de Frances Farmer, condamnée à l'asile parce que trop ingérable, ou du masochisme de Lana Turner qui conduira au meurtre sur un "malentendu" du malfrat Johnny Stompanato, gros cogneur et gros baiseur, surnommé "Oscar" en raison de la taille de sa queue.
Entre autres choses...
Drogue, sexe, alcool, violence, Kenneth Anger nous dévoile une image en négatif de l'usine à rêves. Mais toujours avec légèreté et sans jugement, n'oubliant pas non plus d'épingler les chevaliers blancs corrompus de la censure, les bigots et autres mégères à ragots qui ne perdaient jamais une occasion de tirer sur les ambulances.
C'est un ouvrage très intéressant à lire et qui éclaire sur cette époque... mais aussi sur la nôtre.
Des éditorialistes du Chicago Tribune s'inquiétaient déjà de l’émergence d'un matriarcat, fustigeant Rudolph Valentino et ses épigones comme des "tapettes à poudre", les fossoyeurs de la virilité occidentale.
De même, cet extrait cité d'un papier de H.L. Mencken :
"Les mêmes imbéciles qui vénéraient Chaplin, il y a six semaines, se préparent aujourd'hui à danser autour du bûcher sur lequel il brûle ; cela lui enseignera une ou deux choses sur la psychologie des foules... Un procès public concernant une affaire d'accusations sexuelles se retrouve érigé en carnaval partout aux Etats-Unis..."
Ca nous évoque quelqu'un et même quelques autres. Bref, rien de neuf sous le soleil.
 
Hollywood Babylone, Kenneth Anger, Editions Tristram, collection "souple", 13€ (de nombreuses illustrations).
 
https://i.pinimg.com/originals/ed/30/39/ed3039df325ee9b52e22cc7475430ad8.gif
Fatty Arbuckle

Message cité 1 fois
Message édité par Sanglier le 19-01-2018 à 15:02:25

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°52169599
talbazar
morte la bête, mort le venin
Posté le 19-01-2018 à 15:19:23  profilanswer
 

Loin, très loin de la prose et des confidences de J.V Cottom, journaliste érudit pendant 40 ans dans la revue Ciné-Revue, pote de Disney, de Gary Cooper, Olivia de Havilland et d'autres et qui passe dans tous ses livres une brosse à reluire constante du Hollywood big époque. Je doute fort que ses bouquins politiquement corrects soient réédités, j'en ai deux ou trois. Mais pas "le brochet, sa vie, sa pêche", écrit en 1942 !
 Merci à toi pour les deux titres que tu présentes et qui semblent remettre les pendules à l'heure, pour sans doute mieux comprendre l'ambiance actuelle.

n°52180569
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 20-01-2018 à 23:31:34  profilanswer
 

En même temps se faire violer quand on s’appelle Virginia Rappe :o

n°52234639
bibiletanu​ki
Front copéiste des ninjas
Posté le 26-01-2018 à 10:30:58  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

Je lis un peu moins de livre d'Histoire en ce moment, mais je tenais cependant à signaler un petit bouquin qui fait écho à un livre que j'avais évoqué ici, il y a quelques temps...
 


 

Sanglier a écrit :


 
... comme à l'actualité récente.
 
Cet ouvrage, c'est Hollywood Babylone, du cinéaste expérimental Kenneth Anger (voir son portrait dans l'émission Tracks d'arteTV), qui connait bien ce milieu qu'il fréquente depuis très longtemps, puisqu'il a été enfant acteur aux côtés de Shirley Temple.
Dans un style très détaché, potin et goguenard, l'auteur nous dévoile les mille et une turpitudes des stars de l'âge d'or de Hollywood.
Ca parle de Fatty Arbuckle accusé du meurtre de la starlette Virginia Rappe, violée à mort à l'aide d'une bouteille d'alcool, des incroyables orgies filmées de Erich von Stroheim et coupées au montage par des producteurs scandalisés, de la très grosse bite de Charlie Chaplin, qu'il égarait parfois dans des filles mineures, du meurtre par balle de Tom Ince sur le yacht du patron de presse William Randolph Hearst et requalifié en "indigestion" par la magie du pouvoir et de la richesse, du destin tragique de Frances Farmer, condamnée à l'asile parce que trop ingérable, ou du masochisme de Lana Turner qui conduira au meurtre sur un "malentendu" du malfrat Johnny Stompanato, gros cogneur et gros baiseur, surnommé "Oscar" en raison de la taille de sa queue.
Entre autres choses...
Drogue, sexe, alcool, violence, Kenneth Anger nous dévoile une image en négatif de l'usine à rêves. Mais toujours avec légèreté et sans jugement, n'oubliant pas non plus d'épingler les chevaliers blancs corrompus de la censure, les bigots et autres mégères à ragots qui ne perdaient jamais une occasion de tirer sur les ambulances.
C'est un ouvrage très intéressant à lire et qui éclaire sur cette époque... mais aussi sur la nôtre.
Des éditorialistes du Chicago Tribune s'inquiétaient déjà de l’émergence d'un matriarcat, fustigeant Rudolph Valentino et ses épigones comme des "tapettes à poudre", les fossoyeurs de la virilité occidentale.
De même, cet extrait cité d'un papier de H.L. Mencken :
"Les mêmes imbéciles qui vénéraient Chaplin, il y a six semaines, se préparent aujourd'hui à danser autour du bûcher sur lequel il brûle ; cela lui enseignera une ou deux choses sur la psychologie des foules... Un procès public concernant une affaire d'accusations sexuelles se retrouve érigé en carnaval partout aux Etats-Unis..."
Ca nous évoque quelqu'un et même quelques autres. Bref, rien de neuf sous le soleil.
 
Hollywood Babylone, Kenneth Anger, Editions Tristram, collection "souple", 13€ (de nombreuses illustrations).
 
https://i.pinimg.com/originals/ed/3 [...] 430ad8.gif
Fatty Arbuckle


 
Merci Sanglier. Ça donne très envie  :jap: Malheureusement, il n'est pas dispo en ebook :/
 
Il y a une suite Retour à Babylone je crois https://www.amazon.fr/Retour-%C3%A0 [...] 236719050X
 
 


---------------
Copé, votre phare de l'humanité /// Cancer - Vivre pendant et après sa maladie
n°52560601
kayixa
Posté le 27-02-2018 à 13:48:04  profilanswer
 

Groomy a écrit :


 
Congo, une histoire de David Van Reybrouck. Ce monsieur est belge (flamand) et nous conte l'histoire de l'ancienne colonie essentiellement des années précédents l'époque coloniale jusqu'en 2010 environ, ça en fait un beau pavé. Ce n'est pas le récit d'une succession d’événements écrit à l'ombre des rayonnages d'une bibliothèque universitaire belge, l'auteur s'est déplacé sur place, porte une grand intérêt à l'Afrique et à ses habitants, il a interviewé d'innombrables petites gens qui ont été, ou pas, au cœur des péripéties de leur pays. Le résultat est assez poignant, très proche du ressenti du peuple et vu l'histoire du Congo c'est en majorité pas joyeux voir très violent. L'arrivée des Belges, le pillage des ressources, la soudaine indépendance, les courtes républiques, l’effondrement total de l'état, le régime autoritaire, la corruption,... on vie ça de l'intérieur à travers plein de témoignages, d'anecdotes et d'une vision (géo)-politique plus globale avec les acteurs que l'on connait : USA, Russe, Chine, Europe, tous ça pour le contrôle des matières premières très abondantes au Congo. C'est une mine d'info sur les modes de vies en Afrique, l’esclavage, l'était d'esprit des gens, leurs relations avec l'Europe, les changements intervenu au fils du temps ,enfin c'est du grand boulot, pratiquement du reportage, très bon, bien écrit, sérieux, vivant.  
Ça dépasse largement le cadre du Congo ou de la Belgique, c'est une histoire révélatrice d'un système global.


Je recommande aussi. L'épaisseur du bouquin peut faire peur mais en réalité c'est tellement bien écrit et vivant que ça se lit très bien.

n°52575365
demars
Posté le 28-02-2018 à 17:43:43  profilanswer
 

[:louisledeboucheur]

 

J'ai chez moi 2 bouquins de Mordillat/Prieur, Jesus sans jésus et Jésus contre Jésus, pas encore lus. Je sais qu'il y a également Jésus après jésus, qui -semble- être le premier à lire des trois.
Vu les rééditions, +/- augmentées, dans quel ordre vaut-il mieux les lire ?

 

:jap:

Message cité 1 fois
Message édité par demars le 28-02-2018 à 17:45:56
n°52659057
Profil sup​primé
Posté le 08-03-2018 à 23:12:07  answer
 

wilek a écrit :

D'autres comme le sauvetage de Constantinople par les Vénitiens n'auraient été qu'un répit temporaire.


A propos de Venise: j'ai lu A history of Venice de J.J. Norwich
Je n'irais pas jusqu'à recommander car c'est un peu lourdingue et souvent superficiel. Décrire 1000 ans d'histoire en 300 pages était certes ambitieux.
On retient une impression générale (institutions solides et civisme hors normes) mais ça reste désincarné. Visiter la ville donnerait certainement une autre perspective aux allusions à telle rue ou tel palais.
 
Aussi lu Vanished Kingdoms: The Rise and Fall of States and Nations de N. Davies
Le format est amusant. Un ancien royaume/pays est associé à une zone géographique. Ses mérites touristiques et son rapport officiel au passé sont discutés. Puis l'histoire est racontée plus ou moins vite. C'est assez inégal.
En tout cas, j'ai apprécié la mise au point sur les "royaumes de Bourgogne" et ça m'a donné envie de lire sur l'Aragon.
Le bouquin donne l'impression que les populations sont restées stables en Europe de l'ouest depuis le VIè siècle alors que tout ce qui traîne à l'est de l'Allemagne a toujours été un gros bordel.
Je recommande aux fans des jeux Europa Universalis.
 
Dans la liste prochaine (à part la pile de Braudel en retard), j'ai celui ci:
L'Amérique avant les Etats-Unis : Une histoire de l'Amérique anglaise de B. van Ruymbeke
 
Des avis sur Annie Lacroix-Riz ?    :o

n°52660108
Groomy
Oisif
Posté le 09-03-2018 à 08:49:54  profilanswer
 

Jamais lu mais si tu demandes ça sur le topic WWII on te dira que c'est de la merde  :o  


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud. Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°52666783
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 09-03-2018 à 17:58:06  profilanswer
 


 
Norwich c’est très événementiel. J’avais lu son histoire de Byzance. Bof.
 
Sur Venise au moyen âge il y a le guide belles lettres de Jean Claude Hocquet qui est pas mal.

n°52667236
Profil sup​primé
Posté le 09-03-2018 à 18:48:27  answer
 

wilek a écrit :

Norwich c’est très événementiel. J’avais lu son histoire de Byzance. Bof.
 
Sur Venise au moyen âge il y a le guide belles lettres de Jean Claude Hocquet qui est pas mal.


Oui, "événementiel" est le bon mot. Pas mal de détails sur des moments que lui semble prendre pour des tournants. C'est pas inintéressant en soi. On comprend assez bien par exemple le souci du brouillard de guerre dès qu'on envoie une flotte au loin (souci connu depuis Thucydide !) ou pourquoi les Vénitiens n'utilisaient pas tant les condottiere. Mais il manque du contexte pour évaluer ces décisions.
 
Je note donc le livre conseillé. Merci.


Message édité par Profil supprimé le 09-03-2018 à 18:48:55
n°52676798
mamie trom​blon
Posté le 11-03-2018 à 12:47:25  profilanswer
 

demars a écrit :

[:louisledeboucheur]  
 
J'ai chez moi 2 bouquins de Mordillat/Prieur, Jesus sans jésus et Jésus contre Jésus, pas encore lus. Je sais qu'il y a également Jésus après jésus, qui -semble- être le premier à lire des trois.
Vu les rééditions, +/- augmentées, dans quel ordre vaut-il mieux les lire ?
 
:jap:


 
j'ai lu les 3
 
je ne pense pas qu'il y ait d'ordre à respecter mais, comme pour toute série, je privilégierai l'ordre de parution, soit :
 
J contre J
J après J
J sans J
 
et ça tombe bien c'est aussi l'ordre chronologique de l'étude  :D

n°52678287
demars
Posté le 11-03-2018 à 17:47:36  profilanswer
 

Merci !
Vu les 4èmes de couverture (je viens d'acheter Jésus après jésus) c'est pas du tout clair (à part le 3ème);
:jap:

n°52825609
Kyradis
Posté le 27-03-2018 à 11:46:25  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

La conquête du Mexique de Hernán Cortés, Editions La découverte Poche.
 
Il s'agit d'un recueil de cinq lettres (qui sont en fait des rapports de plusieurs dizaines de pages chacun) du conquistador Hernán Cortés à son souverain Charles Quint.
En bisbille avec son supérieur Diego Velázquez (le gouverneur de Cuba qui n'approuve pas son projet de colonisation et qui n'aura de cesse de monter des expéditions ou des complots), Cortés se place ainsi sous la tutelle directe du monarque car il souhaite légitimer ses conquêtes sur le continent.
La première lettre raconte l'arrivée au Mexique et la fondation de Veracruz ; la seconde, la rencontre avec les Aztèques et la mort de Moctezuma ; la troisième, la chute de la capitale mexicaine après une forte résistance ; la quatrième, l'organisation et le développement de la nouvelle colonie ; la cinquième, l’expédition de Cortès au Honduras et le rétablissement de son autorité contestée par les conquistadors.
Le texte est facile à lire mais reste assez austère. C'est avant tout un rapport à son supérieur. Il nous livre cependant pas mal d'informations sur la peuple aztèque et surtout sur Cortés lui-même.
On y découvre un homme arriviste et motivé, prêt à tout, même au pire, pour arriver à ses fins (ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est négociable). Il n'a cependant aucun mépris pour ses adversaires dont il admire l'art et l'architecture. Il vante également à de nombreuses reprises leur courage au combat. Mais dès qu'il y a opposition, il massacre hommes, femmes et enfants sans sourciller, aidé en cela par des milliers d'alliés indiens (notamment les Tlaxcaltèques) désireux de se libérer de la domination aztèque et assez revanchards.
C'est aussi un "croisé" qui reste interdit face à la religion des Mexicains ; il n'y a pas de choix possible, ils doivent immédiatement se convertir à la religion catholique. Bon, les cérémonies sanglantes et les sacrifices humains des Aztèques ne sont pas faits pour l'inciter à la tolérance religieuse. Mais on notera qu'il s'offusque moins des zoos humains de l’empereur Moctezuma où l'on enferme bossus, nains et albinos.
 
Un bouquin intéressant pour qui veut lire un témoignage direct de la période et de la main d'un homme qui avec une poignée de conquistadors a détruit tout un empire.


 
[:lardoncru:2]
 
Je découvre ce topic, merci pour le compte-rendu, ça m'intéresse grandement, je suis à fond dans cette période actuellement.  
Je suis en train de lire Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle-Espagne de Bernal Díaz del Castillo, un conquistador ayant participé à l'expédition de Cortés. C'est réellement passionnant de suivre cette aventure à travers les yeux d'un simple soldat. La découverte d'un nouveau monde, la rencontre (souvent assez violente) avec les indigènes, l'établissement de colonies etc...
Avant cela, j'avais lu le fameux Très brève relation de la destruction des Indes de Bartolomé de las Casas.
 
Dans un autre style, je lis ce journal de voyage: Journal de voyage Lausanne-Chabag-Odessa par François-David Noir
Je vous la fait courte: Il y a 200 ans, l'empire Russe s'étend jusqu'à la Mer Noire, les Turcs habitant sur place depuis longtemps, sont expulsés. Sous l'impulsion du suisse Frédéric-César de La Harpe, précepteur du Tsar Alexandre 1er, il est décidé de faire venir de son pays, des vignerons vaudois pour s'occuper des coteaux laissés à l'abandon depuis le départ des ottomans. Ce journal retrace le voyage entrepris depuis Lausanne par les colons jusqu'à Odessa. Le manuscrit a été redécouvert tout récemment dans un grenier, c'est donc un truc inédit.  
En fait, c'est lié à l'histoire de ma famille, qui a fait le voyage en 1824, quelques années après les premiers colons. Ces suisses resteront sur place jusqu'en 1940, avant d'être expulsés par les communistes (mes grands parents ont vécu ça, alors qu'ils étaient encore ados)

n°52841614
hyenal1
Posté le 28-03-2018 à 18:31:27  profilanswer
 

Bonjour à tous.
 
J'ai entendu beaucoup parler de Fernand Braudel ces temps-ci dans des ouvrages que j'ai lu récemment, ce qui m'a donné envie de m'y intéresser. Je n'ai jamais lu Braudel et je ne sais pas si commencer par Grammaire des civilisations ou par un autre. Beaucoup de ses livres ont l'air intéressant. Est-ce que c'est "ardu" à lire pour un profane ?  [:beecher]  
 
Qu'en pensez-vous, ceux qui connaissent ? Et pour les puristes ne me dites pas de tous les lire dans l'ordre chronologique, je n'ai pas le temps pour ça :o En plus c'est du bon pavé à chaque fois  [:lefab:5]

Message cité 1 fois
Message édité par hyenal1 le 28-03-2018 à 18:35:04

---------------
Bah il fera connaissance !
n°52907767
bibiletanu​ki
Front copéiste des ninjas
Posté le 05-04-2018 à 16:33:23  profilanswer
 

Merci pour celui qui avait conseillé "Staline, la cour du Tsar rouge" en 2 tomes, c'est absolument génial [:francois_fictif:10]

Message cité 1 fois
Message édité par bibiletanuki le 05-04-2018 à 16:33:37

---------------
Copé, votre phare de l'humanité /// Cancer - Vivre pendant et après sa maladie
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  39  40  41  42  43  44  45  46

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Apprendre les maths en suivant l'Histoire ?Histoire d'ondes
mes 10 romans de fantasy préférés[recherche titre] vieille serie de livres pour ados
vente de livres ?Histoire mystérieuse : subaru impreza 2L confort
Secret Story 5L'histoire
Une histoire de SF à faire froid dans le dos.connaissez vous des livres d'enquêtes ?
Plus de sujets relatifs à : [LIVRES] Histoire et romans historiques


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR