Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1921 connectés 

 



Lisez vous les préfaces des livres d'Histoire?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  35  36  37  38  39  40
Auteur Sujet :

[LIVRES] Histoire et romans historiques

n°46690143
Groomy
Oisif
Posté le 11-08-2016 à 10:56:21  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Les Somnambules de Christopher Clark.
 
Le titre complet étant "Eté 1914, comment l'Europe a marché vers la guerre" vous devinerez le sujet de ce livre de 2013 écrit par un australien. La période couverte est plus large que l'été 14 et débute avec le coup d'état Serbe de 1903 raconté comme dans un roman. C'est un immense panorama de la diplomatie européenne, de la politique étrangère et de la situation intérieur de tous les pays concernés : les Balkans et les grandes puissances aux alentours, 800 pages en poche ça ne manque pas d'exhaustivité malgré la complexité du sujet reconnu par l'auteur lui-même. L'objectif n'est pas de trouver un coupable mais d'expliquer et de comprendre (coucou Valls -_-) même si j'en retire que la France semble être la clé du déclenchement du conflit.
 
C'est surtout foutrement intéressant et bien écrit. Les chapitres sur le panslavisme Serbe apportent une compréhension qui dépasse le cadre de la 1re guerre mondiale, les informations sur la double monarchie d'Autriche-Hongrie sont très instructives. Le ballet diplomatique entre capitales est brillamment illustré et ses acteurs ne sont pas oubliés : leaders et entourages subissent une pression énorme, entre les faucons et les modérés l'histoire s'est parfois jouée sur des détails. On imagine en coulisse des hommes dénoués d'émotion mais derrière cette partie d'échec continentale Clark révèle des personnalités au bord du gouffre, fortement touchées par les directions martiales choisies (à l'opposé on est frappé par l'inconséquence de certains).
 
Je suis toujours impressionné par la somme de travail et d'année qui doit être nécessaire pour écrire un tel essai, les 100 pages d'annexes et de source sont intimidantes. Remarquable travail d'historien mais aussi d'écrivain, avec une tension ressentis durant une bonne partie du livre et un art du récit maîtrisé (j'ai halluciné devant le déroulement de l'attentat de Sarajevo).  
 
Monument du livre d'histoire.


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud.Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
mood
Publicité
Posté le 11-08-2016 à 10:56:21  profilanswer
 

n°46691929
Schlaefrig
Pretty pimp chimp
Posté le 11-08-2016 à 13:47:58  profilanswer
 

Groomy a écrit :

Les Somnambules de Christopher Clark.
 
Le titre complet étant "Eté 1914, comment l'Europe a marché vers la guerre"
 
Monument du livre d'histoire.


Merci, mis sur la liste  :)  
Et est-ce qu'il y a des causes à résumer ?
Chez Keegan, une grosse cause semble mécanique. Pour gagner, il faut mobiliser le premier ce qui facilite l'engrenage. Mais si on mobilise, il faut se battre pour ne pas frustrer les boys.

n°46692467
Groomy
Oisif
Posté le 11-08-2016 à 14:21:40  profilanswer
 

Le livre s'étend bien en amont, la mobilisation Russe et les derniers jours c'est le dernier chapitre  :o  Les Russes auraient jamais mobilisé sans le soutien important de la France etc...


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud.Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°47365282
fugacef
Posté le 12-10-2016 à 15:20:14  profilanswer
 

Bonjour les gens :o
 
J'up un peu le topic pour demander aux connaisseurs si vous connaissez un équivalent de Howard Zinn sur l'histoire de l'Amérique mais pour l'histoire de l'empire britannique et aussi pour l'histoire de l'empire austro-hongrois.
 
D'ailleurs je vois que Zinn n'est pas répertorié sur la FP, une querelle d'historiens ? :o
 
Merci à tous :jap:

n°47366432
sanglier
Les cénobites tranquilles
Posté le 12-10-2016 à 16:36:32  profilanswer
 

fugacef a écrit :

Bonjour les gens :o
 
J'up un peu le topic pour demander aux connaisseurs si vous connaissez un équivalent de Howard Zinn sur l'histoire de l'Amérique mais pour l'histoire de l'empire britannique et aussi pour l'histoire de l'empire austro-hongrois.
 
D'ailleurs je vois que Zinn n'est pas répertorié sur la FP, une querelle d'historiens ? :o
 
Merci à tous :jap:

Le topic n'est pas exhaustif et on est loin des querelles de chapelles.
Sur l'empire britannique, je connais (de loin) les bouquins de Bernard Cottret mais ce n'est pas vraiment un historien engagé.


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°47368165
Schlaefrig
Pretty pimp chimp
Posté le 12-10-2016 à 19:08:09  profilanswer
 

Lire Zinn en apprend beaucoup plus sur le mindset et les mythes des gauchistes américains que sur les faits. C'est distrayant.
On enchaînera avec le documentaire "America - imagine the world without her".

n°47507561
sanglier
Les cénobites tranquilles
Posté le 25-10-2016 à 18:00:16  profilanswer
 

La conquête du Mexique de Hernán Cortés, Editions La découverte Poche.
 
Il s'agit d'un recueil de cinq lettres (qui sont en fait des rapports de plusieurs dizaines de pages chacun) du conquistador Hernán Cortés à son souverain Charles Quint.
En bisbille avec son supérieur Diego Velázquez (le gouverneur de Cuba qui n'approuve pas son projet de colonisation et qui n'aura de cesse de monter des expéditions ou des complots), Cortés se place ainsi sous la tutelle directe du monarque car il souhaite légitimer ses conquêtes sur le continent.
La première lettre raconte l'arrivée au Mexique et la fondation de Veracruz ; la seconde, la rencontre avec les Aztèques et la mort de Moctezuma ; la troisième, la chute de la capitale mexicaine après une forte résistance ; la quatrième, l'organisation et le développement de la nouvelle colonie ; la cinquième, l’expédition de Cortès au Honduras et le rétablissement de son autorité contestée par les conquistadors.
Le texte est facile à lire mais reste assez austère. C'est avant tout un rapport à son supérieur. Il nous livre cependant pas mal d'informations sur la peuple aztèque et surtout sur Cortés lui-même.
On y découvre un homme arriviste et motivé, prêt à tout, même au pire, pour arriver à ses fins (ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est négociable). Il n'a cependant aucun mépris pour ses adversaires dont il admire l'art et l'architecture. Il vante également à de nombreuses reprises leur courage au combat. Mais dès qu'il y a opposition, il massacre hommes, femmes et enfants sans sourciller, aidé en cela par des milliers d'alliés indiens (notamment les Tlaxcaltèques) désireux de se libérer de la domination aztèque et assez revanchards.
C'est aussi un "croisé" qui reste interdit face à la religion des Mexicains ; il n'y a pas de choix possible, ils doivent immédiatement se convertir à la religion catholique. Bon, les cérémonies sanglantes et les sacrifices humains des Aztèques ne sont pas faits pour l'inciter à la tolérance religieuse. Mais on notera qu'il s'offusque moins des zoos humains de l’empereur Moctezuma où l'on enferme bossus, nains et albinos.
 
Un bouquin intéressant pour qui veut lire un témoignage direct de la période et de la main d'un homme qui avec une poignée de conquistadors a détruit tout un empire.


Message édité par sanglier le 25-10-2016 à 18:09:00

---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°47508189
mamie trom​blon
Posté le 25-10-2016 à 19:01:09  profilanswer
 

je l'avais déjà repéré, du coup ajouté à ma wish list  :jap:

n°47558717
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 31-10-2016 à 10:17:23  profilanswer
 

Bon cr. Fait partie des 1000 bouquins qui s'entassent sur mes étagères et que j'ai à peine effleurés. Je l'avait acheté après avoir lu sa biographie par Christian Duverger qui est assez facile à lire et cerne bien les motivations du personnage, qui détonne assez en comparaison d'autres conquistadors comme Pizarro tant son respect des cultures locales était profond. Par certains aspects il m'a évoqué Alexandre dans sa volonté d'établir une sorte de synthèse entre les cultures espagnoles et mexicaines.
Il me semble nécessaire de passer par ce type de lecture avant d'attaquer la source elle meme et surtout ne pas oublier comme tu le dis que ce sont des rapports faits à un supérieur (Charles Quint en l'occurrence)  pas des journaux personnels. Il dit aussi un peu ce qu'on veut l'entendre dire.


Message édité par wilek le 31-10-2016 à 10:20:23
n°47630219
poupet
Posté le 07-11-2016 à 15:03:18  profilanswer
 

Bonjour,
après avoir parcouru la bible et lu le royaume de carrère j'aimerais continuer un peu sur les débuts du christianisme/l'empire romain.
Je pensais me tourner vers comment notre monde est devenu chrétien de paul veyne, ou bien comment jesus est devenu dieu de frederic lenoir. y a t il un ouvrage de référence, un auteur particulier à privilégier ?
 
Pareil pour l'antiquité, y a t il un ouvrage pas trop ardu, "grand public" mais intelligent, sur la période environ -500av JC
 
Merci.

mood
Publicité
Posté le 07-11-2016 à 15:03:18  profilanswer
 

n°47635903
mamie trom​blon
Posté le 07-11-2016 à 22:31:59  profilanswer
 

poupet a écrit :

Bonjour,
après avoir parcouru la bible et lu le royaume de carrère j'aimerais continuer un peu sur les débuts du christianisme/l'empire romain.
Je pensais me tourner vers comment notre monde est devenu chrétien de paul veyne, ou bien comment jesus est devenu dieu de frederic lenoir. y a t il un ouvrage de référence, un auteur particulier à privilégier ?
 
Pareil pour l'antiquité, y a t il un ouvrage pas trop ardu, "grand public" mais intelligent, sur la période environ -500av JC
 
Merci.


 
essaie Jésus après Jésus et Jésus sans Jésus [:bighead:2]  perso j'ai adoré (comme toi j'avais lu le Royaume avant) :
 
https://www.amazon.fr/J%C3%A9sus-sa [...] 2757820281
https://www.amazon.fr/J%C3%A9sus-ap [...] 2020798921
 
 [:ethnik:3]

Message cité 1 fois
Message édité par mamie tromblon le 07-11-2016 à 22:32:37
n°47646674
Schlaefrig
Pretty pimp chimp
Posté le 08-11-2016 à 21:15:47  profilanswer
 

poupet a écrit :

Bonjour,après avoir parcouru la bible et lu le royaume de carrère j'aimerais continuer un peu sur les débuts du christianisme/l'empire romain.
Je pensais me tourner vers comment notre monde est devenu chrétien de paul veyne, ou bien comment jesus est devenu dieu de frederic lenoir. y a t il un ouvrage de référence, un auteur particulier à privilégier ?
 
Pareil pour l'antiquité, y a t il un ouvrage pas trop ardu, "grand public" mais intelligent, sur la période environ -500av JC
 
Merci.


Philippe Simonnot offre une analyse économique intéressante de la christianisation de l'empire occidental dans "Les papes, l'Eglise et l'argent".
 
HS car trop ancien par rapport à ta recherche : Je l'ai toujours point lu mais la 2nde radio suisse (experte en musique ancienne et religions) recommandait chaudement "L'invention de Dieu" de Thomas Römer.

n°47647159
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 08-11-2016 à 21:53:59  profilanswer
 

poupet a écrit :

Bonjour,
après avoir parcouru la bible et lu le royaume de carrère j'aimerais continuer un peu sur les débuts du christianisme/l'empire romain.
Je pensais me tourner vers comment notre monde est devenu chrétien de paul veyne, ou bien comment jesus est devenu dieu de frederic lenoir. y a t il un ouvrage de référence, un auteur particulier à privilégier ?

 

Pareil pour l'antiquité, y a t il un ouvrage pas trop ardu, "grand public" mais intelligent, sur la période environ -500av JC

 

Merci.

 

Ça dépend de ce que tu cherches en fait :
Les persécutions et les premières communautés chretiennes
Les pères de l'Eglise et la mise en place du dogme
La mise en place de l'Empire chrétien et la redéfinition religieuse du pouvoir imperial
La christianisation des mentalités et les mutations de l'Eglise suite aux édits de tolerance
La lutte entre christianisme et paganisme

 

Selon le sujet c'est pas la même biblio


Message édité par wilek le 08-11-2016 à 21:57:57
n°47674437
panzemeyer
The torture never stops
Posté le 10-11-2016 à 16:50:48  profilanswer
 

Je suis très peu porté sur les religions, mais je me souviens avoir apprécié l'essai (iconoclaste) de Jean Soler : "Qui est Dieu ?" (éditions de Fallois)
 
http://www.lepoint.fr/grands-entre [...] 24_326.php
 
Ce n'est pas à proprement parler de l'histoire, mais il y est quand même amplement question de l'origine des religions monothéistes.


---------------
Pour la préservation de l'environnement, n'imprimez ce post qu'en cas de nécessité | Fais du bien à un vilain, il te chiera dans la main.
n°47699130
jupiter39
Posté le 13-11-2016 à 21:26:22  profilanswer
 

actualité? Qui a lu Philp Roth"complot sur l'Amérique" où Lindbergh se fait élire président svp?

n°47699150
jupiter39
Posté le 13-11-2016 à 21:27:21  profilanswer
 

Schlaefrig a écrit :

Lire Zinn en apprend beaucoup plus sur le mindset et les mythes des gauchistes américains que sur les faits. C'est distrayant.
On enchaînera avec le documentaire "America - imagine the world without her".


 
Howard Zinn et Oliver Stone?

n°47699175
jupiter39
Posté le 13-11-2016 à 21:29:21  profilanswer
 

mamie tromblon a écrit :


 
essaie Jésus après Jésus et Jésus sans Jésus [:bighead:2]  perso j'ai adoré (comme toi j'avais lu le Royaume avant) :
 
https://www.amazon.fr/J%C3%A9sus-sa [...] 2757820281
https://www.amazon.fr/J%C3%A9sus-ap [...] 2020798921
 
 [:ethnik:3]


 
Gerald Messadié, ancien directeur de sciences et vie, "Jésus, l'homme qui devint Dieu"
https://www.amazon.fr/LHomme-devint [...] adie+jesus

n°47699711
fdaniel
Modérateur
Have you got a 27B/6 ?
Posté le 13-11-2016 à 22:22:40  profilanswer
 

jupiter39 a écrit :

actualité? Qui a lu Philp Roth"complot sur l'Amérique" où Lindbergh se fait élire président svp?


Je l'avais trouvé pas mal, mais c'est de l'uchronie, ça a plutôt sa place sur le topic général, je pense :
 

fdaniel a écrit :

http://ecx.images-amazon.com/image [...] AA240_.jpg
 
Philip Roth - Le complot contre l'amérique
 
Roman teinté d'uchronie : en 1940 Lindbergh bat Roosevelt lors de l'élection présidentielle et entraîne les USA dans une politique isolationniste vis-à-vis du conflit européen, stigmatisant au passage la population juive de son propre pays. Les évènements sont racontés à travers des souvenirs d'enfants, le livre se concentre surtout sur le sentiment de peur du pire engendré par la politique de plus en plus antisémite du gouvernement. Bien écrit et très prenant.


---------------
Topic des restos / Topic des boutiques gastronomiques
n°48327790
briseparpa​ing
Posté le 14-01-2017 à 13:06:52  profilanswer
 

BoraBora a écrit :


Très complet, mais je crois qu'il est épuisé :
 
http://reho.st/http://ecx.images-a [...] 3,200_.jpg
 
Sinon, regarde ceux du même Benjamin Stora aux éditions La Découverte.


 
J'ai (enfin) fini les trois bouquins dans la collection "Repères" du même auteur qui couvre l'Algérie du débat de la colonialisation jusqu'à nos jours.
Court, bien écrit, factuel et vraiment intéressant
Je recommande chaudement cet auteur  :jap:

n°48927838
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 07-03-2017 à 22:18:10  profilanswer
 

Roman historique : Une Étude en écarlate de Jean d'Aillon.

 

L'action se passe à Paris pendant la Guerre de Cent ans, Charles VI est toofoo, Isabeau de Bavière gouverne à sa place, le dauphin voudrait bien entrer dans Paris mais on le laisse pas, la ville est ravagée par la famine. Les personnages sont Edward Holmes et Gower Watson et c'est là que ça commence à coincer.

 

En fait, c'était sympa à lire mais j'ai pas vraiment vu l'intérêt. Le livre est documenté, il y a une bibliographie à la fin, décider de raconter les aventures d'un ancêtre de Sherlock Holmes, pourquoi pas… mais faut pouvoir. Ici, le roman est introduit par un texte qui pipote, gnagnagna manuscrit retrouvé, gnagnagna c'est l'une des inspirations de Conan Doyle et j'ai voulu le retrouver, mais on s'en fout de ta vie mec, raconte-nous une histoire plutôt. Bref, je trouve le prologue artificiel et agaçant. Le roman en lui-même est sympa, sans grand suspense, un peu pépère la plupart du temps : je m'attendais à un whodunit avec enquête mais ce n'est pas du tout le cas (on assiste en direct aux différentes intrigues et à l'accomplissement de la vengeance de l'un des personnages). Je n'ai pas vraiment compris le parallèle avec Une Étude en rouge non plus (mais ça fait vraiment longtemps que je ne l'ai pas lu).

 

Un autre truc très agaçant, c'est d'avoir aussi mis les Bonacieux : ils n'ont rien à faire là et ça ajoute à la confusion, dans un livre qui est déjà un clin d'œil appuyé à un roman, une autre référence aussi lourde (ce sont des personnages majeurs et pas une blague en passant) est vraiment de trop.

 

En résumé, d'un point de vue historique et sur la vie à l'époque, j'ai appris des choses et j'ai trouvé plein de détails assez sympa. Pour ce qui est de l'intrigue, ça se laisse lire même si le rythme n'est pas toujours là. Par contre, les artifices de la forme tuent complètement le truc.


Message édité par biezdomny le 07-03-2017 à 22:18:30

---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. Nous n'avons plus le grand homme, tâchons d'avoir la grande chose !
n°49046522
Tietie006
Dieu ne joue pas aux dés.
Posté le 18-03-2017 à 11:04:46  profilanswer
 

Concernant la guerre de Cent Ans, il y a la somme de Jean Favier (1980) que je suis en train de relire.
 
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51JvTUf%2BDRL._SX311_BO1,204,203,200_.jpg
 
Cette guerre féodale qui n'oppose pas la France et l'Angleterre, concept qui n'existe pas encore, est une guerre dynastique. Mais la guerre coûtant très cher, elle va obliger les états embryonnaires à moderniser leur administration. A noter que le roi d'Angleterre, Edouard III, va faire des prêts aux banquiers toscans, auprès des familles Bardi et Peruzzi, pour financer sa campagne de France, mais qu'à cette époque, les monarques étant assez mauvais payeurs, il ne remboursa rien, et entraîna la faillite des deux familles.
Philippe VI, lui, eut recours aux contribuables de son Royaume, qui avaient du mal à payer, et gérait ses comptes avec l'aide de Nicolas Béhuchet, riche bourgeois du Mans qui fut même nommé Amiral de la flotte et qui fut battu avec Hugues Quiéret à l'Ecluse, qui donna la maîtrise de la mer aux anglais pendant 30 ans !
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_B%C3%A9huchet
 
En conclusion, la bourgeoisie est une classe qui monte dans ce 14eme siècle, elle est l'allié indispensable des monarques européens pour financer leur royaume.


---------------
L'arrière-train sifflera trois fois.
n°49181968
YuFr
Posté le 30-03-2017 à 14:05:02  profilanswer
 

Bon je suis en train de lire Histoire du monde, de J.M. Robert et O.A. Westad.
En 3 volumes, allant de la préhistoire à l'ère moderne.
C'est costaud, mais c'est extrêmement intéressant. Bon, je n'en suis qu'aux premières civilisations, donc on en reparlera :D

n°49257420
Groomy
Oisif
Posté le 05-04-2017 à 20:04:18  profilanswer
 

Alan Turing par Andrew Hodges.
 
C'est une biographie d'Alan Turing donc  :o J'ai été surpris par le coté très technique du livre, ça parle beaucoup mathématiques, sciences en général (bio, physique,...), ingénierie informatique et autre, métaphysique,... Et faut du niveau pour suivre (j'ai du pigé 1/4 des explications et je remercie ma culture informatique et mon verni mathématique).  
 
Il y a évidemment beaucoup de contenu plus classique, son enfance, son parcours, relations, vie perso et pro. Les deux aspects sont très intéressants et un spécialiste va prendre son pied, dans le cas contraire c'est parfois dur à suivre mais rien n’empêche de lire en diagonale certains passages.
 
On est pas aidé par le fait qu'il doit y avoir 8 chapitres dans le livre, peu de place pour reprendre son souffle et en plus c'est très mal traduit, la version française est vraiment bâclée (le traducteur devait être aussi largué que moi).
 
Au delà de ça c'est excellent [:dawa] Beaucoup d'infos sur l'Angleterre du début du XXème, les mœurs, politique, éducation, milieu universitaire,... passage sur la seconde guerre mondiale passionnant. Alan Turing était vraiment un original et à part. Donc si on est un peu curieux du travail du personnage faut le lire et passer au dessus des quelques difficultés.


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud.Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°49263404
YuFr
Posté le 06-04-2017 à 10:56:51  profilanswer
 

YuFr a écrit :

Bon je suis en train de lire Histoire du monde, de J.M. Robert et O.A. Westad.
En 3 volumes, allant de la préhistoire à l'ère moderne.
C'est costaud, mais c'est extrêmement intéressant. Bon, je n'en suis qu'aux premières civilisations, donc on en reparlera :D


Je n'ai pas fini le livre (je ne lis que peu en ce moment), mais je tiens à saluer l'éditeur.
Partant en voyage sous peu, ça me faisait chier de me trimballer le gros pavé.
J'ai une liseuse pour ce genre de situation.
Problème : Le livre numérique coute 15€. En plus des 22 du livre papier.
J'ai donc envoyé un mail au service commercial de l'éditeur, expliquant que j'apprèciais beaucoup le livre, que cela me ferait plaisir de l'emmener avec moi pour mes 7h d'avion, mais que trimballer le pavé, ben c'était pas pratique.

 

Réponse :
"Suite à votre achat, voici la version numérique". Avec un lien de téléchargement direct.

 

Vraiment super !

Message cité 1 fois
Message édité par YuFr le 06-04-2017 à 10:57:03
n°49269474
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 06-04-2017 à 18:56:17  profilanswer
 

YuFr a écrit :


Je n'ai pas fini le livre (je ne lis que peu en ce moment), mais je tiens à saluer l'éditeur.
Partant en voyage sous peu, ça me faisait chier de me trimballer le gros pavé.
J'ai une liseuse pour ce genre de situation.
Problème : Le livre numérique coute 15€. En plus des 22 du livre papier.
J'ai donc envoyé un mail au service commercial de l'éditeur, expliquant que j'apprèciais beaucoup le livre, que cela me ferait plaisir de l'emmener avec moi pour mes 7h d'avion, mais que trimballer le pavé, ben c'était pas pratique.

 

Réponse :
"Suite à votre achat, voici la version numérique". Avec un lien de téléchargement direct.

 

Vraiment super !

 

Ils ont vérifié que tu avais acheté le livre quelque part? :?
Ça c'est vraiment un beau geste de leur part. Moi j'ai les 3 volumes de cette histoire du monde et j'apprecierais volontiers une version ebook pour compléter

 

À mon sens ce devrait même être automatique pour tout achat physique.

n°49781651
Schlaefrig
Pretty pimp chimp
Posté le 17-05-2017 à 22:30:20  profilanswer
 

Enfin terminé Iron Kingdom de Christopher Clark sur le royaume de Prusse.
De la balle qui donne envie de lire son livre sur le début de la WW1.
Il y a un bon mix :
- des parties biographiques des persos importants dont les rois avec des grosses doses d'humour sur les coquinous du XVIIIè
- des explications détaillées sur le pourquoi et comment des orientations politiques et surtout leur effet réel sur les gens
- une histoire des idées prussiennes
- le destin des juifs du début à la fin
- une lumière assez défavorable sur les nazis   :fou:   :o  
 
Et puis la BD sur Francois Villon d'après Jean Teulé. Je ne sais ce que ca vaut historiquement mais c'était marrant.
 
Commencé Le monde d'hier de Stefan Zweig. Son enfance à Vienne avec notamment une description de la vie intellectuelle d'une bourgeoise disparue me fascine.
 
Après, ce sera le récit du voyage PCT de Dédé ce HFRien   :D


Message édité par Schlaefrig le 17-05-2017 à 22:31:06
n°49781716
demars
Posté le 17-05-2017 à 22:36:06  profilanswer
 

Je suis en cours sur "La guerre de Cent ans" de Minois, conseillé ici.
C'est un peu du "au jour le jour", mais c'est quand assez bien relaté, pas trop fouillis (pourtant, il y a de quoi (j'en suis à 1356) !).
Quelques anecdotes viennent égayer ce monde cruel (à côté, GoT c'est de la gnognote...) où le vilain ne vaut rien, où le seigneur pas beaucoup plus et se vend au plus offrant. Et pourtant, on a bien envie de se moquer de ces chevaliers honorables qui se battent dans l'esprit chevaleresque à la Ivanhoé, et qui perdent la bataille (petit passage sur la "bataille" de Vaugirard entre Philippe VI et Edward III très marrant et raconté en une 1/2 page).
Bref, 780 pages (en poche) et j'en suis au 1/4 environ, mais je le lis tranquillement histoire de pas être submergé, et de ne pas oublier les 6 072 personnages différents (qui ont le chic en plus d'avoir les mêmes noms, surtout qu'à l'époque nombre de seigneurs anglois étaient de langue françoise :D
 
Un bon bouquin pour bien comprendre (en tout cas, pour ce que j'en ai lu).

n°50229654
Chicago Bo​y
Ragazzo
Posté le 02-07-2017 à 22:37:42  profilanswer
 

Hello ; vous auriez qqes références sur la création du royaume des Francs et l'histoire de la royauté jusqu'à Saint Louis ?


Message édité par Chicago Boy le 02-07-2017 à 22:37:53

---------------
"Ma vie ressemble à une longue divagation. Tout m’intéresse. Rien ne me passionne. Il me manque le sel des obsessions."
n°50233688
bibiletanu​ki
Front zapatiste des ninjas
Posté le 03-07-2017 à 12:42:27  profilanswer
 

Lu La guerre Iran-Irak de Pierre Razoux
 
http://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/a0/0a/4e/5114528/1540-1/tsp20130909170341/La-guerre-Iran-Irak.jpg
 
Ce que j'aime particulièrement dans ce livre mais qui peut être considéré comme un défaut par certain, c'est qu'il se concentre sur la guerre et pas forcément toutes ses conséquences ultérieures. Le pavé s'attache à rapporter tout ce qui se déroule dans cette période sans se perdre en digressions. On y découvre toute l'horreur de cette guerre mal connue qui aurait fait entre 500 000 et 1 000 000 de morts. Et le jeu trouble de tous les acteurs qui rôdent autour de cette guerre.
 
Côté Irakien, Pierre Razoux dévoile beaucoup de choses assez inédites (ou tout du moins que je n'avais pas vu encore) dont le contenu des fameuses bandes audios de Sadam.
 
Côté iranien, on sent que les informations ont été plus difficiles à récolter mais l'analyse des décisions iraniennes concernant l'envoi de jeunes troupes au massacre est plutôt poussée.
 


---------------
[HFR] Blinky El Banjo - Canonnier de Volgograd / Cancer - Vivre pendant et après sa maladie
n°50356562
hyenal1
Posté le 16-07-2017 à 12:39:05  profilanswer
 

Bonjour bonjour !
 
J'ai lu récemment Barbares et Andrinople : le jour des Barbares d'Alessandro Barbero. Tout ça m'a donné envie de connaitre la suite de l'Histoire :o je viens donc ici chercher des conseils de lecture. Mais avant toute chose je vais faire un petit compte rendu de ces livres, comme il est de bon ton sur ce topic.
 
 
 
Donc, Barbares d'Alessandro Barbero, 350 pages (notes et bibliographie comprises)
 
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51BQzz5gb1L._SX324_BO1,204,203,200_.jpg
 
L'auteur se propose ici de dresser un tableau de l'histoire des mouvements de populations barbares à destination de l'Empire Romain. Le livre commence sous le principat et se termine au début de la chute. Il rappelle que non seulement ces mouvements de population n'ont pas toujours été des invasions guerrières et prenaient des formes diverses comme recrutement par l'armée, implantations pour remplir des zones dépeuplées par les conflits ou les épidémies, déportations forcées... mais en plus que ces pratiques sont anciennes, ont commencé depuis bien avant le début des dites invasions, et même bien avant le IIIème siècle.
 
Ce livre a la réputation d'être accessible, et je ne dirais pas que c'est faux, accessible il l'est sans doute (la preuve je l'ai lu :o) mais j'apporterai quand même cette précision : il vaut mieux avoir un minimum de bases sur l'histoire de la Rome antique pour vraiment profiter de cette lecture. Je dis pas d'avoir forcément creusé le sujet, mais je prédis une lecture pénible à celui qui s'y lance avec ses souvenirs d'école primaire.
 
L'auteur est très précis sur les sources, il donne des références, discute la pertinence, la fiabilité et l'objectivité des sources, et il fait la part belle aux sources archéologiques. L'auteur se débrouille toujours pour que le lecteur ne perde pas de vue ce qu'on sait et ce qu'on ne sait pas, puis il avance ses propres hypothèses. Donc un travail ambitieux et honnête, et surtout très intéressant. Les derniers chapitres en particulier sont passionnants, dont celui sur la machine à intégrer et romaniser qu'était l'armée, et le dernier chapitre sur l'après Andrinople, qui résonne très fort avec les débats d'aujourd'hui sur l'immigration.
 
Je met un pouce bleu  [:babaji]  
 
 
 
Ensuite pour le second, Le jour des barbares : Andrinople, 9 août 378 d'Alessandro Barbero, 290 pages (tant que ça ? j'aurais juré que c'était moins)
 
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51JZ-cQkbHL._SX301_BO1,204,203,200_.jpg
 
Il a déjà été commenté ici et je m'inscris totalement dans l'avis de notre ami ChaK donc je n'ai pas grand chose à dire de plus, c'est passionnant, c'est instructif, ça se lit comme un roman et je le conseille. J'ajouterai une mention spéciale pour les batailles, qui sont palpitantes, même celles sur lesquelles on a peu de sources, il arrive à rendre la tension et même un certain sentiment épique, le tout sans nous faire perdre de vue ce qu'on sait, ce qu'on peut fortement supposer et ce qu'on ne sait pas. Encore une fois, un pouce bleu  [:babaji]  
 
 
 
Et donc tout ça m'amène à ma demande de conseils de lecture. J'aurais voulu creuser un peu plus la suite de cette histoire, à savoir la chute de l'Empire Romain, sa dislocation en différents "royaumes barbares" et enfin l'émergence de nouveaux centres dynastiques comme les Mérovingiens. Je me rends compte que je sais peu de choses sur cette transition entre le monde antique et le Haut Moyen Âge. On a parfois l'impression que les populations romanisées meurent subitement toutes ensemble pour laisser place à des Francs, des Lombards, des Burgondes ...  :D  
 
Sur la période j'ai repéré Des Gaulois aux Carolingiens (-50 av. J.-C.-888) de Bruno Dumézil ainsi que La France avant la France (481-888) dans la collection Histoire de France de chez Belin, j'aimerais savoir ce que vous en pensez.
 
Pour le premier j'ai vu que certains avis reprochaient au livre de passer un peu trop vite sur la période mérovingienne, or c'est justement en partie celle qui m'intéresse  [:mourinho]  après c'est sans doute aussi lié au fait qu'il existe beaucoup plus de sources pour la période carolingienne que mérovingienne.
De plus les deux sont centrés sur la France, ce qui ne me dérange pas foncièrement, mais c'est vrai que je recherche plus un point de vue plus large, centré sur l'Europe Occidentale dans son ensemble.


---------------
Bah il fera connaissance !
n°50360973
demars
Posté le 16-07-2017 à 19:20:13  profilanswer
 

Je note ;)
 
Bon, j'ai fini la Guerre de 100 ans par Minois, et c'était vraiment bien. 500 pages pour raconter + 200 pages pour l'analyse qui m'a moins transportée car c'était moins prenant, et surtout, il analyse tout au long des 500 premières pages, ça faisait un peu redite, mais très intéressant toutefois.
A conseiller vraiment à quiconque veut en savoir plus sur cette période et surtout sur le passage entre féodalité et nations. J'ai appris plein de trucs vraiment intéressant et très loin de ce que j'imaginais (ou des images d'Epinal...).
Merci à ceux qui l'ont conseillé :jap:

n°50362985
Moonzoid
omnia vanitas ...
Posté le 17-07-2017 à 00:30:05  profilanswer
 

hyenal1 a écrit :


Sur la période j'ai repéré Des Gaulois aux Carolingiens (-50 av. J.-C.-888) de Bruno Dumézil ainsi que ...


 
J'ai lu celui-ci et je l'ai vraiment apprécié, la période chute de l'empire m'intéresse beaucoup mais je n'ai en fait pas encore trop lu dessus. Cet ouvrage réussi à être à la fois très général et précis, en brassant de périodes assez larges en assez peu de texte au final (300 pages à peine ?). A la fois descriptif et analytique, et ça donne envie d'approfondir.


---------------
Griffonnages : dessins et peintures  "Toujours plus de gens qui arrivent en Mordor. Un jour tous seront dedans. ♣
n°50363859
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 17-07-2017 à 09:42:29  profilanswer
 

hyenal1 a écrit :

Bonjour bonjour !

 


Pour le premier j'ai vu que certains avis reprochaient au livre de passer un peu trop vite sur la période mérovingienne, or c'est justement en partie celle qui m'intéresse [:mourinho] après c'est sans doute aussi lié au fait qu'il existe beaucoup plus de sources pour la période carolingienne que mérovingienne.
De plus les deux sont centrés sur la France, ce qui ne me dérange pas foncièrement, mais c'est vrai que je recherche plus un point de vue plus large, centré sur l'Europe Occidentale dans son ensemble.

 

Déjà félicitations pour tes choix de lecture. Ce sont d'excellents ouvrages écrits par d'excellents spécialistes.

 

Pour prolonger, je te propose le livre de Brian Ward Perkins, la chute de Rome, fin d'une civilisation.
C'est un livre qui avait fait beaucoup parler car, par l'archéologie notamment, il contredit le consensus des trente dernières années qui avait tendance à présenter cette période comme une vraie continuité et non comme une rupture complète (cf Peter Brown). Ward Perkins montre bien qu'il y a un réel effondrement civilisationnel et qu'on s'est un peu aveuglés en ne retenant que ce qui soutenait la thèse d'une transition plus tranquille

 

Je te conseille aussi le livre de Giusto Traina, 428
Livre original qui porte sur une année précise de la fin de l'Empire romain en examinant les différentes régions de l'Empire. Il ne s'est rien passé de vraiment mémorable en 428, le livre permet de montrer que la chute de l'Empire n'était pas écrite, que les murs tenaient encore et que l'histoire aurait pu être différente. Un antidote contre les visions teleologiques de l'histoire.

 

Et pour compléter tout ça, si tu aimes lire les sources, va jeter un œil chez Sidoine Apollinaire, qui pour moi n'est pas loin d'être le dernier romain, en tout cas le dernier à avoir cru dans le maintien de l'Empire, tenant son eveché de Clermont Ferrand dans le giron impérial jusqu'aux années 470. Avait il compris que le monde d'avant s'était effondré ? Les gens de cette époque l'avaient ils perçu ?

Message cité 1 fois
Message édité par wilek le 17-07-2017 à 09:49:16
n°50393987
hyenal1
Posté le 19-07-2017 à 23:52:40  profilanswer
 

wilek a écrit :


 
Déjà félicitations pour tes choix de lecture. Ce sont d'excellents ouvrages écrits par d'excellents spécialistes.


 
Merci [:eneytihi:4]  tu parles des livres que j'ai présentés ou de ceux que j'envisage de lire ?
 
Merci pour les conseils en tout cas, je note. Par contre Sidoine Apollinaire c'est qu'aux belles lettres  [:maman_de_galles:4]  pas une bonne nouvelle pour le porte feuille ça  :lol:

Message cité 1 fois
Message édité par hyenal1 le 20-07-2017 à 00:03:17

---------------
Bah il fera connaissance !
n°50394602
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 20-07-2017 à 07:09:57  profilanswer
 

hyenal1 a écrit :

 

Merci [:eneytihi:4] tu parles des livres que j'ai présentés ou de ceux que j'envisage de lire ?

 

Merci pour les conseils en tout cas, je note. Par contre Sidoine Apollinaire c'est qu'aux belles lettres [:maman_de_galles:4] pas une bonne nouvelle pour le porte feuille ça :lol:

 

Ceux que tu as lu bien sûr! Barbero c'est très bon et ça n'est pas chiant à lire. Pas mal d'universitaires devraient en prendre de la graine. Je suis en ce moment sur une récente histoire du Moyen Orient qui est parfois incompréhensible avec phrases de 8 lignes d'une lourdeur incroyable, des noms et des concepts (en arabe) non présentés ou définis mais balancés au kilomètre, bref...

 

Pour les Belles lettres guette les sites comme Priceminister ou momox. J'ai eu mon Sidoine à 5€, et régulièrement je complète ma bibliothèque à moindre coût.


Message édité par wilek le 20-07-2017 à 07:11:23
n°50426830
CAMPEDEL
Leclerc en OPEX.
Posté le 23-07-2017 à 18:45:45  profilanswer
 

Bonjour
 
Je tente ici ma question car Le pain noir de Clancier est un roman historique sur la condition ouvrière limougeaude au tournant du XXe siècle.
 
 
Si quelqu'un connait, peut-il me dire à quelle époque se termine le dernier tome La dernière saison ?
 
 
Est-ce 1ère guerre mondiale ou seconde ?
 
 
Merci  :)


---------------
Maison, Ruptures, Ingénierie du bâtiment, Bougnats, Bonus croustillant
n°50548056
Moctezuma2
Posté le 05-08-2017 à 14:34:22  profilanswer
 

Vu que je viens de découvrir ce topic je me permet un petit feed-back sur les livres que j'ai lus et appréciés ces dernières années. Je suis pas aussi calé que beaucoup ici donc c'est pas forcement des livres très spécifiques, et n'ayant pas étudié l'histoire je ne connais pas toujours bien les périodes donc je ne suis pas forcement capable de savoir à quels point un livre est sérieux ou intéressant pour un spécialiste. Du coup c'est surtout mes ressentis mais ça pourrait toujours servir à quelqu'un :  
 
Alexandre Soljenitsyne : Une journée d’Ivan Denissovitch :
Un grand classique, le livre raconte simplement une journée d’un prisonnier du goulag. Ça parle du travail, de la corruption, des rumeurs, des combines pour tenir … Ça me semble un bon premier livre pour quelqu’un qui veut s’intéresser au sujet ou quelqu’un qui as du mal avec les gros bouquins d’histoire.  
 
Edvard Radzinsky : Joseph Staline :
Une biographie de Staline. J’ai été étonnamment surpris par la facilité de lecture, ça se lit comme un roman, j’ai dévoré les 600 pages en une semaine. L’auteur a eu accès à des archives restées secrètes jusque-là (il cite par exemple les lettres écrites par Boukharine avant son procès) et ayant vécu sous l’URSS il transmet bien la vie sous ce régime ainsi que quelques anecdotes (notamment une rencontre avec Molotov). Je ne connaissais pas très bien l’époque et même si on reste centré sur la personne de Staline on comprend bien ce qui se passe dans le reste du pays ainsi que les positions des autres révolutionnaires. Finalement le livre fait froid dans le dos quand on réalise le pouvoir qu’il avait et la manière dont il manipulait ces adversaires pour les jeter les uns contre les autres. Surement pas l’ouvrage le plus exhaustif sur le sujet, mais une très bonne lecture.
 
Lucien Jerphagnon : Histoire de la Rome antique
Un livre généraliste sur Rome qui en 600 pages va de l’origine mythique jusqu’à la chute. Un spécialiste n’apprendra sûrement pas grand-chose, mais pour quelqu’un qui n’a que des bases où une vision parcellaire c’est un bon livre.  
 
Omar Fassal : Une histoire de la fraude financière :
Un thème original, d’ailleurs l’auteur n’est pas historien, mais professeur de finance. La thèse du livre est simple : la fraude financière a toujours existé et est souvent un moteur d’innovation. L’auteur ne justifie pas la fraude, mais montre comment elle entraine souvent des évolutions dans le fonctionnement de la finance. Le livre part de la Mésopotamie et fini avec le capitalisme industriel. J’aurais aimé que certaines périodes soient plus développées, mais l’ouvrage reste intéressant, je reste impressionné par l’intelligence déployée par l’homme quand de l’argent est en jeu.  
 
John Kenneth Galbraith : La crise économique de 1929 :
Un grand classique écrit par un économiste de renom en 55. L’auteur reste relativement neutre, s’il critique à plusieurs reprises la vague spéculative qui a précédé la crise il ne rentre pas dans la caricature. Le livre est plus un récit des faits qui ont conduit au krach puis aux réactions pendant et après le krach qu’une analyse complète. Il y a juste le dernier chapitre qui essaye d’analyser ce qui s’est passé. Le livre reste très intéressant, c’est fascinant de voir un tel récit de l’optimisme béat puis de voir les difficultés s’enchainer jusqu’à jeter l’économie à bas. Bref un livre à lire si on s’intéresse au sujet.
 
Jared Diamond : De l’inégalité parmi les sociétés :
J’ai hésité à inclure l’ouvrage, car il ne parle pas d’une période précise, mais vu qu’il est super intéressant et qu’il s’appuie en grande partie sur l’histoire je le mets quand même, désolé s’il vous semble HS. Le livre vise à comprendre pourquoi l’Europe à dominer une grande partie du monde, pourquoi ce n’est pas la Chine ou l’Afrique qui a colonisé le reste du monde. Pour y répondre l’auteur utilise plusieurs disciplines, on n’est pas dans un enchainement des faits, mais plus dans une réflexion prenant en compte des facteurs aussi divers que le type de mammifères présents ou les structures politiques.
 
Jacques Heers : Le Moyen-Age une imposture
Le livre vise à démonter l’image habituelle du Moyen Âge comme une période unie, sombre et violente sous contrôle de l’église. Un livre qui casse un certain nombre d’idées reçues sans pour autant tomber dans l’angélisme. Comme toujours avec ce genre de livre un passionné de la période n’apprendra pas forcement grand-chose pour ma part j’ai quelques connaissances sur le bas moyen âge et j’ai appris pleins de petites choses intéressantes.
 
Jacques Heers : La naissance du capitalisme au Moyen Âge
Le livre est centré sur la fin du Moyen Âge (XIII XVe siècle), comme le titre l’indique on parle surtout de l’aspect économique. Ça parle du commerce d’or pour les pièces, des prêts plus ou moins dissimulés, du développement du commerce, de la gestion des dettes… C’est diablement intéressant et c’est un aspect du moyen âge méconnu qui est présenté ici. Le livre ce lit bien dans l’ensemble il y a quelques passages qui sont un peu trop détaillés et fouillis à mon goût, mais je recommande vivement.
 
Sophie Chauveau : La passion Lippi
Roman historique qui se passe au début du XVe à Florence et qui raconte la vie du peintre Filippo Lippi. Ça se lit sans problème dans les transports, perso je l’ai lu pendant des trajets en vacances. Après un petit tour sur wikipédia l’histoire semble fidèle dans les grandes lignes. Ce que j’ai particulièrement aimé c’est d’aller voir les tableaux après avoir fini le livre (je n’avais pas internet pendant la lecture malheureusement…), moi qui me mets doucement à apprécier la peinture ça apporte un plus d’avoir une idée de l’histoire derrière les tableaux. Il y a deux autres livres un sur Botticelli, l’autre sur de Vinci que je lirais à l’occasion.
 
Adam Tooze : Le salaire de la destruction : Formation et ruine de l’économie nazie
Le titre au complet dit tout. Le livre ne parle pas des soutiens financiers au nazisme pendant la montée du parti, mais de l’économie du troisième Reich. Le livre est très bien documenté (150 pages de notes) et comporte de nombres de tableaux et de donnés dûment chiffrés. Au final la vision économique explique beaucoup de choses sur la guerre. C’est assez incroyable de voir à quel point le régime a pu être précaire par moment … Niveau lecture j’ai trouvé que ça se lisait bien dans l’ensemble. Par contre je préfère prévenir que j’ai des bases assez solides en économie et sur quelques passages (principalement les crises de changes au début du régime) j’ai dû prendre le temps de bien réfléchir pour comprendre. Sans formation je pense que ces passages sont assez obscurs, mais en si on se contente de retenir la conclusion de ces crises sans en comprendre le mécanisme ça doit le faire aussi bien. Derrière la seule difficulté sont les chapitres sur le génocide et la conquête russe qui s’il ne sont pas compliqués sont durs à lire. Je recommande bien entendu à ceux qui s’intéressent à la période et même à ceux qui se concentrent sur le conflit en lui-même, c’est très éclairant.  
 
Adam Tooze : Le déluge 1916-1931 : Un nouvel ordre mondial
Pour le coup je connaissais mal la période avant de lire le livre. Je l’ai reposé en ayant appris énormément et en me sentant incroyablement ignorant. J’aurais du mal à résumer la thèse du livre, ce que j’en retiens c’est la tentative de créer un nouvel ordre après la guerre pour éviter un autre conflit. Connaissant mal la période j’ai eu du mal à toujours suivre la pensée de l’auteur qui parle aussi bien des tensions entre alliées que celles à l’intérieur des empires. Pour une fois la situation en Asie n’est pas oubliée ce que j’ai fortement apprécié. Je pense que je relirais ce livre dans quelques années après avoir approfondi la période, d’ailleurs si vous avez des bons livres sur l’entre-deux-guerres je suis preneur. Si vous connaissez bien la période ou que lire un livre avec Wikipédia sous la main ne vous fait pas peur je recommande, on apprend énormément de choses.
 

n°50549066
Groomy
Oisif
Posté le 05-08-2017 à 16:34:03  profilanswer
 

Merci pour la liste. J'en ai déjà lu 2 la dedans, ceux de Jerphagnon et Diamond qui sont très bons tous les deux.


---------------
Le matin, j'émerge de mes rêves, le plus heureux des anges. Je me couche le soir, un vrai salaud.Qu'ai-je donc fait entre-temps ? J'ai fréquenté les hommes et fouillé dans leur merde.
n°50561333
genkidama-​hfr
Posté le 07-08-2017 à 11:29:47  profilanswer
 

Madame Royale.
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41lsszYXT2L._SX210_.jpg
Un livre sur la fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette
 
 
Madame de Polignac intime de Marie-Antoinette.
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51f9rZ0dEkL._SX210_.jpg
Un livre sur la meilleure amie de Marie-Antoinette.
 
Marie-Antoinette racontée par ceux qui l'ont connue.
http://www.grasset.fr/sites/default/files/styles/couv_livre/public/images/livres/couv/9782246862413-001-T.jpeg?itok=UhFM4Gjj
Des lettres et des écrits à propos de  Marie-Antoinette.
 
Sa vie à Versailles, l'affaire du collier, la révolution, son procès...  
 
La force du sexe faible.
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41jweOpNBnL._SX195_.jpg
Un résumé de la vie de cinq femmes pendant l'époque de la révolution française et la période de la terreur. Des femmes qui voulaient une révolution pacifique.
 
 
 

n°50561405
wilek
Empereur d'orient à mi-temps
Posté le 07-08-2017 à 11:35:28  profilanswer
 

[:_otto_:5]

n°50561496
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 07-08-2017 à 11:42:37  profilanswer
 

 

Merci pour ces CR !

 

France Culture a diffusé un documentaire sur Soljenitsyne l'autre jour, il est réécoutable ici. J'ai toujours eu envie de lire Une Journée de la vie d'Ivan Denissovitch (c'était le livre préféré d'un collègue de travail qui en parlait comme d'une révélation). Il faudrait que je me bouge le cul.

 

Le « mythe » du Moyen Âge a été pas mal démonté ces dernières années en particulier avec les progrès de l'archéologie préventive et des connaissances sur le Premier Moyen Âge. Des historiens ont aussi râlé plus généralement sur les découpages de l'histoire. Dans mon souvenir, Faut-il vraiment découper l'histoire en tranches ? de Le Goff est une lecture intéressante sur le sujet.

  

Et donc, tu les as lus, c'est bien, c'est pas bien ? [:henri gaud-belin:1]

Message cité 2 fois
Message édité par biezdomny le 07-08-2017 à 11:42:53

---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. Nous n'avons plus le grand homme, tâchons d'avoir la grande chose !
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  35  36  37  38  39  40

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Apprendre les maths en suivant l'Histoire ?Histoire d'ondes
mes 10 romans de fantasy préférés[recherche titre] vieille serie de livres pour ados
vente de livres ?Histoire mystérieuse : subaru impreza 2L confort
Secret Story 5L'histoire
Une histoire de SF à faire froid dans le dos.connaissez vous des livres d'enquêtes ?
Plus de sujets relatifs à : [LIVRES] Histoire et romans historiques


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR