Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
4192 connectés 

 



La crise actuelle sera...




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  3951  3952  3953  3954  3955  3956
Auteur Sujet :

[ECO] Can it run Crises ?

n°62206198
Laska-
Posté le 23-02-2021 à 16:35:06  profilanswer
 

Reprise du message précédent :


Pourquoi ?
Le gros risque de l'inflation serait que les salaires ne suivent pas et que les inégalités explosent, c'est ça ?

mood
Publicité
Posté le 23-02-2021 à 16:35:06  profilanswer
 

n°62206319
sardhaukar
Evadé de Salusa Secundus
Posté le 23-02-2021 à 16:47:29  profilanswer
 

Laska- a écrit :


Pourquoi ?
Le gros risque de l'inflation serait que les salaires ne suivent pas et que les inégalités explosent, c'est ça ?


C'est pas plutôt que y'a pas de bouton "stop" une fois la machine emballée ? Ca se finit généralement en reset monétaire.


---------------
Jeu du moment : Blues Am7 I-IV-V
n°62206329
rakame
Posté le 23-02-2021 à 16:49:04  profilanswer
 

Laska- a écrit :


Pourquoi ?
Le gros risque de l'inflation serait que les salaires ne suivent pas et que les inégalités explosent, c'est ça ?


 
Si les inégalités explosent aux US, il vont pouvoir retourner sur la lune sans avoir besoin de fusées. :o

n°62206335
reglandus
Posté le 23-02-2021 à 16:49:31  profilanswer
 

Laska- a écrit :


Pourquoi ?
Le gros risque de l'inflation serait que les salaires ne suivent pas et que les inégalités explosent, c'est ça ?

 

J'ai l'impression que c'est le genre de truc qu'il vaut mieux laisser au suivant.
Un peu comme une réforme des retraites en France.

n°62206387
neo world
Posté le 23-02-2021 à 16:55:31  profilanswer
 

sardhaukar a écrit :


C'est pas plutôt que y'a pas de bouton "stop" une fois la machine emballée ? Ca se finit généralement en reset monétaire.


Dans les trentes glorieuses ça n'avait pas l'air si mal.

 

On se flagelle avec les dettes de nos anciens au lieu de rembourser en monnaie de singe pour repartir sur des bases saines :/

 

Et si le marché ne veut plus financer l'économie il n'y a plus qu'à éplucher les luxleaks et terroriser façon justice américaine avec BNP/Alstom/... Le temps que tout le monde retrouve ses esprits.

 

Pas demain la veille malheureusement  [:tinostar]

n°62206735
orvalon
Posté le 23-02-2021 à 17:36:32  profilanswer
 

On tient comme évident que l'automatisation va diminuer le besoin de travail des services genre comptable, juriste, informaticien.

 

Personnellement ce que je vois c'est que l'automatisation permet d'augmenter la complexité sans avoir moins de monde.

 

Les procédures comptables de 2021 sont impossibles a gérer sans ordinateur. A chaque fois que je vois une avencée dans l'automatisation, on en profite pour rendre la procédure plus complexe.

 

Idem pour les juristes. Il y a 40 ans les gens se disputaient chez le juge sur base de vieux grimoires. Maintenant on a 10 jurispridence au bout des doigts si on veux, mais l'autre partie aussi donc ça change pas grand chose.

 

J'attends encore l'ordinateur qui supprimera le front-end. Ici aussi on a des ordinateurs bien plus puissants qu'il y a 20 ans, mais on fait la meme chose dessus en plus complexe.

n°62206931
reglandus
Posté le 23-02-2021 à 18:01:23  profilanswer
 

orvalon a écrit :

On tient comme évident que l'automatisation va diminuer le besoin de travail des services genre comptable, juriste, informaticien.

 

Personnellement ce que je vois c'est que l'automatisation permet d'augmenter la complexité sans avoir moins de monde.

 

Les procédures comptables de 2021 sont impossibles a gérer sans ordinateur. A chaque fois que je vois une avencée dans l'automatisation, on en profite pour rendre la procédure plus complexe.

 

Idem pour les juristes. Il y a 40 ans les gens se disputaient chez le juge sur base de vieux grimoires. Maintenant on a 10 jurispridence au bout des doigts si on veux, mais l'autre partie aussi donc ça change pas grand chose.

 

J'attends encore l'ordinateur qui supprimera le front-end. Ici aussi on a des ordinateurs bien plus puissants qu'il y a 20 ans, mais on fait la meme chose dessus en plus complexe.

 

Tu fais quoi des "idiots"?
Parceque ces automates font migrer le seuil de l'inemployabilité vers haut du panier.
Tout le monde n'a pas les capacités intellectuelles de travailler dans ce nuage de  complexité.

 

On va en vendre des carte de pêche !

n°62207015
neo world
Posté le 23-02-2021 à 18:11:42  profilanswer
 

reglandus a écrit :

 

Tu fais quoi des "idiots"?
Parceque ces automates font migrer le seuil de l'inemployabilité vers haut du panier.
Tout le monde n'a pas les capacités intellectuelles de travailler dans ce nuage de complexité.

 

On va en vendre des carte de pêche !


C'est pas plutôt l'inverse ? Robert l'eboueur ou Gisèle qui fait du ménage ne vont pas se voir remplacés par des ordinateurs/robots avant longtemps.

 

Alors que Jean, jeune cadre qui produit des dashboards et Céline qui prend des décisions basées sur les dits dashboards ...

 

Façon HFT : les mathématiciens créent l'algorithme, les informaticiens branchent la machine et la banque touche le pognon sans passer par une nouvelle armée de traders nécessaires pour générer le même revenu (aux débuts du HFT la légende veut qu'un projet traditionnel se remboursait totalement et gênerait du pognon en environ 6 mois ...). Les banques où je bossais n'ont plus agrandi leurs salles de marché depuis cette époque d'ailleurs ...

Message cité 2 fois
Message édité par neo world le 23-02-2021 à 18:12:38
n°62207723
Laska-
Posté le 23-02-2021 à 19:33:27  profilanswer
 

sardhaukar a écrit :


C'est pas plutôt que y'a pas de bouton "stop" une fois la machine emballée ? Ca se finit généralement en reset monétaire.


Gael Giraud dit que c'est plutôt l'inverse, on sait arrêter l'hyper inflation mais le Japon n'arrive pas à sortir de la déflation depuis des années.

n°62208482
reglandus
Posté le 23-02-2021 à 20:53:34  profilanswer
 

neo world a écrit :


C'est pas plutôt l'inverse ? Robert l'eboueur ou Gisèle qui fait du ménage ne vont pas se voir remplacés par des ordinateurs/robots avant longtemps.

 

Alors que Jean, jeune cadre qui produit des dashboards et Céline qui prend des décisions basées sur les dits dashboards ...

 

Façon HFT : les mathématiciens créent l'algorithme, les informaticiens branchent la machine et la banque touche le pognon sans passer par une nouvelle armée de traders nécessaires pour générer le même revenu (aux débuts du HFT la légende veut qu'un projet traditionnel se remboursait totalement et gênerait du pognon en environ 6 mois ...). Les banques où je bossais n'ont plus agrandi leurs salles de marché depuis cette époque d'ailleurs ...

 

Disons que dans un premier temps ça sélectionne les meilleurs dans un secteur et envoie les autres au tas.
Imaginons dans quelques dizaines d'années un automate qui fasse du taf de juriste, il y a fort à parier que les 10% les meilleurs seront toujours juriste vingt ans plus tard.
Les autres c'est poubelle.
Se sont les moins performant, et donc certainement les moins adaptables qui auront à se reconvertir à un âge où apprendre est difficile.
Ils iront à la chasse, ou au PMU, mais je pense pas qu'ils pourront prendre la place d'un ébéniste qui pratique depuis qu'il a 16 ans ou celle de Robert qui rippe des bennes de 80 kilo avec le petit doigt

Message cité 1 fois
Message édité par reglandus le 23-02-2021 à 20:54:26
mood
Publicité
Posté le 23-02-2021 à 20:53:34  profilanswer
 

n°62208634
franckyvin​vin12
Posté le 23-02-2021 à 21:07:39  profilanswer
 

neo world a écrit :


 Robert l'eboueur ou Gisèle qui fait du ménage ne vont pas se voir remplacés par des ordinateurs/robots avant longtemps.


Je n'en serais pas si sûr. Les robots aspirateurs (qui commencent à faire serpillière aussi) permettent à certains d'alléger les taches ménagères juste ce qu'il faut pour se passer d'une femme de ménage. Dans les immeubles de bureau, je pense qu'on verra bientôt que ce genre de robot passer la nuit. Il restera des femmes de ménage pour faire quelques trucs moins automatisables (nettoyer les vitres, vider les poubelles) mais ça fera moins de boulot humain. Et si on arrive à installer une machine au lavomatic qui t'avale une bassine de chemises et te les rends repassées et pliées pour 10 balles, ça fera encore quelques femmes de ménage en moins.

 

Pour les éboueurs, ça me semble largement plausible de voir d'ici 10-15 ans des camions autonomes avec un bras articulé pour attraper les bacs. Ça marchera à 90%, pour les 10% restants on laissera 1 ou 2 camions avec des éboueurs pour passer derrière (parce que le camion automatisé saura communiquer la position des poubelles qu'il aura loupées).

n°62208684
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 23-02-2021 à 21:12:33  profilanswer
 

C'est une bad news que les métiers pénibles soient automatisés ?


---------------
Pseudo de réserve grand millésime, médaillé argent concours national des panzers carnistes turbo libéraux en 1942.
n°62208985
franckyvin​vin12
Posté le 23-02-2021 à 21:32:54  profilanswer
 

thun_on_the_r a écrit :

C'est une bad news que les métiers pénibles soient automatisés ?


J'en sais rien, je dis juste qu'il faut pas sous estimer notre capacité à automatiser ces métiers.

n°62209347
axklaus
Posté le 23-02-2021 à 22:00:06  profilanswer
 

neo world a écrit :


Dans les trentes glorieuses ça n'avait pas l'air si mal.
On se flagelle avec les dettes de nos anciens au lieu de rembourser en monnaie de singe pour repartir sur des bases saines :/


 
j'avoue que j'ai du mal à comprendre comment ils faisaient de l'inflation à l'époque (entre 1955 et 85), c'était du à l'augmentation de la natalité ?
 
parce que aujourd'hui avec tout le pognon déversé suite a la crise du covid, rien n'a changé, le peu de chose que l'on peut acheter aurait du se voir inflationner non ? pourtant les gens ont épargné a un niveau record l'an passé, le pognon injecté n'a aucun effet inflationniste de nos jours, si ce n'est sur l'immo ou le bitcoin  :lol:
https://www.lafinancepourtous.com/wp-content/thumbnails/uploads/2017/06/inflation-tt-width-800-height-2371-fill-0-crop-0-bgcolor-eeeeee.png

Message cité 2 fois
Message édité par axklaus le 23-02-2021 à 22:07:08
n°62209362
axklaus
Posté le 23-02-2021 à 22:01:43  profilanswer
 

reglandus a écrit :


 
Tu fais quoi des "idiots"?
Parceque ces automates font migrer le seuil de l'inemployabilité vers haut du panier.  
Tout le monde n'a pas les capacités intellectuelles de travailler dans ce nuage de  complexité.  
 
On va en vendre des carte de pêche !


 :jap:  
plein de gens sont inemployables je le vois au quotidien dans mon quartier, et les emplois de presse bouton en usine sont remplacés par des bac+2 qui règlent des automates :sweat:


Message édité par axklaus le 23-02-2021 à 22:02:46
n°62209919
neo world
Posté le 23-02-2021 à 22:57:33  profilanswer
 

reglandus a écrit :

 

Disons que dans un premier temps ça sélectionne les meilleurs dans un secteur et envoie les autres au tas.
Imaginons dans quelques dizaines d'années un automate qui fasse du taf de juriste, il y a fort à parier que les 10% les meilleurs seront toujours juriste vingt ans plus tard.
Les autres c'est poubelle.
Se sont les moins performant, et donc certainement les moins adaptables qui auront à se reconvertir à un âge où apprendre est difficile.
Ils iront à la chasse, ou au PMU, mais je pense pas qu'ils pourront prendre la place d'un ébéniste qui pratique depuis qu'il a 16 ans ou celle de Robert qui rippe des bennes de 80 kilo avec le petit doigt


Globalement d'accord concernant les meilleurs mais je pense que ça concernera aussi les entreprises pas suffisamment compétitives ou moins protégées par l'état :jap:

 
franckyvinvin12 a écrit :


Je n'en serais pas si sûr. Les robots aspirateurs (qui commencent à faire serpillière aussi) permettent à certains d'alléger les taches ménagères juste ce qu'il faut pour se passer d'une femme de ménage. Dans les immeubles de bureau, je pense qu'on verra bientôt que ce genre de robot passer la nuit. Il restera des femmes de ménage pour faire quelques trucs moins automatisables (nettoyer les vitres, vider les poubelles) mais ça fera moins de boulot humain. Et si on arrive à installer une machine au lavomatic qui t'avale une bassine de chemises et te les rends repassées et pliées pour 10 balles, ça fera encore quelques femmes de ménage en moins.

 

Pour les éboueurs, ça me semble largement plausible de voir d'ici 10-15 ans des camions autonomes avec un bras articulé pour attraper les bacs. Ça marchera à 90%, pour les 10% restants on laissera 1 ou 2 camions avec des éboueurs pour passer derrière (parce que le camion automatisé saura communiquer la position des poubelles qu'il aura loupées).


Je pense que tu sous estimes le coût de déployer des robots qui, à chaque étage, doivent ouvrir les portes, Vider les poubelles, Nettoyer les toilettes, Recharger les dévidoirs, Signaler un problème, fermer les portes ...

 

Pour le linge les defroisseurs existent mais le boulot pour chaque pièce de vêtement est énorme (placer le vêtement, passer tous les accessoires ou faire gonfler le bordel, attendre des dizaines de minutes que ça défroisse ...

 

Bref pas gagné

 
thun_on_the_r a écrit :

C'est une bad news que les métiers pénibles soient automatisés ?


Ça dépend comment tu te positionnes. Si tu es progressiste c'est une bonne nouvelle. Si tu es de l'école "le travail émancipe" / "l'utilité sociale passe par un boulot rémunéré" ou "il ne faut pas pénaliser la compétitivité des entreprises qui automatisent avec des impôts" alors c'est moins une bonne nouvelle ...

n°62211694
franckyvin​vin12
Posté le 24-02-2021 à 10:40:17  profilanswer
 

 
neo world a écrit :


Je pense que tu sous estimes le coût de déployer des robots qui, à chaque étage, doivent ouvrir les portes, Vider les poubelles, Nettoyer les toilettes, Recharger les dévidoirs, Signaler un problème, fermer les portes ...

 

Pour le linge les defroisseurs existent mais le boulot pour chaque pièce de vêtement est énorme (placer le vêtement, passer tous les accessoires ou faire gonfler le bordel, attendre des dizaines de minutes que ça défroisse ...

 

Bref pas gagné

 



Les robots n'ont pas besoin de faire tout le boulot pour remplacer des femmes de ménage. Si t'as un aspirateur robot par étage (et des portes ouvertes bien sûr), tu peux laisser des femmes de ménage pour le reste et tu as déjà divisé par 2 le nombre de femmes de ménage nécessaire.

 

Pour le linge oui ça me paraît compliqué, mais qui sait...

 

n°62212179
neo world
Posté le 24-02-2021 à 11:32:49  profilanswer
 

franckyvinvin12 a écrit :


Les robots n'ont pas besoin de faire tout le boulot pour remplacer des femmes de ménage. Si t'as un aspirateur robot par étage (et des portes ouvertes bien sûr), tu peux laisser des femmes de ménage pour le reste et tu as déjà divisé par 2 le nombre de femmes de ménage nécessaire.

 

Pour le linge oui ça me paraît compliqué, mais qui sait...

 



En fait je sais pas quelle est ton expérience du ménage (le moins possible j'espère [:timoonn:5] ) mais la partie sol est en général celle qui demande le moins de temps. Surtout quand l'aspirateur est de bonne qualité  [:jay_kay06:1]  et que l'espace est plat et assez dégagé

 

Le reste est vraiment une tannée (dépoussiérer les bureaux/écrans, les sanitaires, les espaces cuisine, faire les chromes au niveau des ascenseurs et les autres pièces qui se salissent vite ...)

 

Empiriquement à mon ancien taffe, j'observais une personne avec un aspirateur par plateau pour 2 à 3 personnes pour s'occuper des autres parties. Elles revenaient à peu près en même temps à l'ascenseur pour passer à la suite.

 

Mais bref je m'égare. Donc la crise économique qui voit les valeurs de refuge comme air France, ADP, Airbus et Total remonter. Oh wait  [:leskipper:2] :o

n°62212208
reglandus
Posté le 24-02-2021 à 11:36:02  profilanswer
 

Ricard la vraie, la seule

n°62213440
Sangel
Posté le 24-02-2021 à 13:59:44  profilanswer
 

Laska- a écrit :


Pourquoi ?
Le gros risque de l'inflation serait que les salaires ne suivent pas et que les inégalités explosent, c'est ça ?


 
Oui, en général l'inflation est quelque chose de négatif pour les classes moyennes / pauvres et conduit à une augmentation des inégalités.  
 
Pour développer un peu, tu as deux cas :
- Soit c'est le plein emploi, les salaires montent car les entreprises galèrent à recruter. Comme leurs coûts augmentent, elles doivent monter les prix, mais du coup ça génère de l'inflation, les salariés veulent un meilleur salaire, qu'ils obtiennent, car c'est le plein emploi et que les entreprises galèrent à recruter ...
Bref, l'économie est en surchauffe et tu es dans une spirale inflationniste. Mais dans ce cas l'inflation est la conséquence de l'augmentation des salaires, pas la cause.
C'est de là que vient la courbe de Phillips.
 
 
- Soit tu as une source extérieure d'inflation, et là ce qu'on constate empiriquement, c'est que c'est vraiment pas à l'avantage du salarié.
En pratique quand ça arrive, les salaires ne suivent pas l'augmentation des prix et le pouvoir d'achat d'une grande partie de la population se fait éroder. De même, les petits épargnants voient la valeur de leur épargne fondre.
Alors qu'à contrario les prix des actifs va suivre l'inflation et donc augmenter les situations de rente.
 
 

axklaus a écrit :


 
j'avoue que j'ai du mal à comprendre comment ils faisaient de l'inflation à l'époque (entre 1955 et 85), c'était du à l'augmentation de la natalité ?
 
parce que aujourd'hui avec tout le pognon déversé suite a la crise du covid, rien n'a changé, le peu de chose que l'on peut acheter aurait du se voir inflationner non ? pourtant les gens ont épargné a un niveau record l'an passé, le pognon injecté n'a aucun effet inflationniste de nos jours, si ce n'est sur l'immo ou le bitcoin  :lol:
https://www.lafinancepourtous.com/w [...] eeeeee.png


 
Plusieurs causes.  
 
Déjà on était dans un contexte économique différent d'aujourd'hui : une période de très forte croissance. On reconstruisait le pays suite à la seconde guerre mondiale, on rattrapait notre retard technologique. Bref, c'était le plein emploi et on avait de l'inflation à cause de ça, on était dans la spirale inflationniste dont je parlais plus haut.  
 
En parallèle, on a aussi eu des politiques monétaires qui ont conduit à de l'inflation. Par exemple, Mitterrand a dévalué trois fois le franc sur ses trois premières années de mandat.  
 
Si on compare, nos voisins allemands ont mené des politiques monétaires différentes et avaient une inflation bien plus faible.  
 
https://i.imgur.com/UmsiPSr.png
 
Aujourd’hui, la BCE est basée sur le modèle de Bundesbank et a pour notamment pour objectif la stabilité des prix.
 
 

n°62213452
Sangel
Posté le 24-02-2021 à 14:00:45  profilanswer
 

Laska- a écrit :


Gael Giraud dit que c'est plutôt l'inverse, on sait arrêter l'hyper inflation mais le Japon n'arrive pas à sortir de la déflation depuis des années.

 

Quand l'hyper inflation arrive, on ne sait pas vraiment l'arrêter, ça fini en général en effondrement :D
Cf la situation au Venezuela en ce moment.

Message cité 2 fois
Message édité par Sangel le 24-02-2021 à 14:01:07
n°62213672
MTiger
Posté le 24-02-2021 à 14:18:11  profilanswer
 

Sangel a écrit :


 
Quand l'hyper inflation arrive, on ne sait pas vraiment l'arrêter, ça fini en général en effondrement :D  
Cf la situation au Venezuela en ce moment.


 
 
il y a eu un gros boss qui s'appelle Hjalmar Schacht qui a su l'arreter  [:cerveau hahaguy]  
 
Après la défaite, Schacht contribue principalement à juguler l'hyperinflation et à créer une nouvelle monnaie, le Rentenmark, puis le Reichsmark, lorsqu'il est commissaire à la monnaie de la République de Weimar entre la fin de 1923 et durant l'année 1924. Son système permit de facto de réduire la dette publique allemande.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hjalmar_Schacht
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hyper [...] _de_Weimar
 
 
mais apres la declaration de giraud m'a fait sursauter aussi

n°62213941
Laska-
Posté le 24-02-2021 à 14:42:59  profilanswer
 

Sangel a écrit :


 
Oui, en général l'inflation est quelque chose de négatif pour les classes moyennes / pauvres et conduit à une augmentation des inégalités.  
 
Pour développer un peu, tu as deux cas :
- Soit c'est le plein emploi, les salaires montent car les entreprises galèrent à recruter. Comme leurs coûts augmentent, elles doivent monter les prix, mais du coup ça génère de l'inflation, les salariés veulent un meilleur salaire, qu'ils obtiennent, car c'est le plein emploi et que les entreprises galèrent à recruter ...
Bref, l'économie est en surchauffe et tu es dans une spirale inflationniste. Mais dans ce cas l'inflation est la conséquence de l'augmentation des salaires, pas la cause.
C'est de là que vient la courbe de Phillips.
 


On ne parle pas forcément d'hyper inflation avec le billet d'un trilliard d'euros dans 5 ans.
 
Une petite inflation, mettons 4%, pourrait permettre de rééquilibrer peu à peu certaines situations.
Les professions sans tensions verraient leur revenu relatif diminuer, tandis que les professions en tension (parfois encore sous évaluées, relativement) pourraient être revalorisées.

n°62214870
franckyvin​vin12
Posté le 24-02-2021 à 16:12:59  profilanswer
 

Sangel a écrit :

 

Quand l'hyper inflation arrive, on ne sait pas vraiment l'arrêter, ça fini en général en effondrement :D
Cf la situation au Venezuela en ce moment.


Sans parler d'hyper inflation, on a des cas d'inflation des prix non suivie pas les salaires dans des pays développés ? Vraie question, le sujet m'intéresse et pour moi inflation = 30 glorieuses, du coup si ya des sources/articles intéressants sur le sujet je suis preneur.

n°62214882
franckyvin​vin12
Posté le 24-02-2021 à 16:14:09  profilanswer
 

Laska- a écrit :


On ne parle pas forcément d'hyper inflation avec le billet d'un trilliard d'euros dans 5 ans.

 

Une petite inflation, mettons 4%, pourrait permettre de rééquilibrer peu à peu certaines situations.
Les professions sans tensions verraient leur revenu relatif diminuer, tandis que les professions en tension (parfois encore sous évaluées, relativement) pourraient être revalorisées.


Si on avait une inflation de 4%, les taux d'intérêt suivraient ?

 

Ca serait une aubaine pour les personnes fortement endettées ?

n°62215077
hisvin
Posté le 24-02-2021 à 16:33:39  profilanswer
 

franckyvinvin12 a écrit :


Sans parler d'hyper inflation, on a des cas d'inflation des prix non suivie pas les salaires dans des pays développés ? Vraie question, le sujet m'intéresse et pour moi inflation = 30 glorieuses, du coup si ya des sources/articles intéressants sur le sujet je suis preneur.


Années 80.  :whistle:

n°62215096
M4vrick
Mad user
Posté le 24-02-2021 à 16:35:21  profilanswer
 

franckyvinvin12 a écrit :


Sans parler d'hyper inflation, on a des cas d'inflation des prix non suivie pas les salaires dans des pays développés ? Vraie question, le sujet m'intéresse et pour moi inflation = 30 glorieuses, du coup si ya des sources/articles intéressants sur le sujet je suis preneur.


 
La France depuis 20-30 ans environs.
Les salaires augmentent en partie globalement, mais pour les personnes déjà en poste il n'y a que rarement des revalorisation et donc l'inflation grignotte les revenus des actifs.


---------------
--== M4vr|ck ==--
n°62215166
sardhaukar
Evadé de Salusa Secundus
Posté le 24-02-2021 à 16:42:36  profilanswer
 

Attendez, d'abord l'inflation ne se décrète pas. Les japonais en veulent depuis 30 ans, ça fait 30 ans qu'ils n'en ont pas.
Deuxièmement si on en a on ne saura pas forcément la limiter gentiment à 4%, les agents économiques ne sont pas des robots ça peut à tout moment partir en vrille.


---------------
Jeu du moment : Blues Am7 I-IV-V
n°62218006
dopador
Posté le 24-02-2021 à 21:54:16  profilanswer
 

axklaus a écrit :


 
j'avoue que j'ai du mal à comprendre comment ils faisaient de l'inflation à l'époque (entre 1955 et 85), c'était du à l'augmentation de la natalité ?
 
parce que aujourd'hui avec tout le pognon déversé suite a la crise du covid, rien n'a changé, le peu de chose que l'on peut acheter aurait du se voir inflationner non ? pourtant les gens ont épargné a un niveau record l'an passé, le pognon injecté n'a aucun effet inflationniste de nos jours, si ce n'est sur l'immo ou le bitcoin  :lol:
https://www.lafinancepourtous.com/w [...] eeeeee.png


 
 
La monnaie ne circule pas. Elle passe des banques centrales vers les actifs financiers et très peu vers l'économie réelle. A l'époque du sauvetage grec c'était autour de 5%...
Ca permet de maintenir les obligations à des taux proches de 0 et aux bourses de continuer à monter sur des illusions... jusqu'au grand reset.

n°62218082
axklaus
Posté le 24-02-2021 à 22:03:20  profilanswer
 

non mais la avec le covid c'est différent du sauvetage grec, les gens ont fait des dépôts d'épargne records
 
https://www.bfmtv.com/economie/faut [...] 20392.html
Au total, les Français ont accumulé une somme similaire à celle du trou creusé par le Covid dans les comptes de l'État
 
 


Message édité par axklaus le 24-02-2021 à 22:08:01
n°62219039
Laska-
Posté le 25-02-2021 à 00:47:55  profilanswer
 

dopador a écrit :


 
 
La monnaie ne circule pas. Elle passe des banques centrales vers les actifs financiers et très peu vers l'économie réelle. A l'époque du sauvetage grec c'était autour de 5%...
Ca permet de maintenir les obligations à des taux proches de 0 et aux bourses de continuer à monter sur des illusions... jusqu'au grand reset.


Ce jour là il vaudra mieux avoir investi dans du physique :lol:

n°62222246
Kupfer
Oui
Posté le 25-02-2021 à 12:45:24  profilanswer
 

En tout cas le pétrole monte bien, alors que la reprise n'est pas encore totale.


---------------
Non
n°62241308
MTiger
Posté le 27-02-2021 à 19:16:36  profilanswer
 

voila
 
https://www.lemonde.fr/idees/articl [...] _3232.html
 
« D’autres solutions que l’annulation de la dette existent pour garantir un financement stable et pérenne »
 
 
Un collectif de plus de quatre-vingt économistes et chercheurs de différents pays, parmi lesquels Daniela Gabor, Jacques Généreux, Pierre-Cyrille Hautcœur, Marc Lavoie, Thomas Porcher et Adam Tooze répondent, dans une tribune au « Monde », à la proposition de cent cinquante de leurs collègues d’annuler la dette détenue par la Banque centrale européenne.
 

n°62248528
pharaon200​5
Par Osiris et par Apis
Posté le 28-02-2021 à 21:43:47  profilanswer
 

dopador a écrit :


 
 
La monnaie ne circule pas. Elle passe des banques centrales vers les actifs financiers et très peu vers l'économie réelle. A l'époque du sauvetage grec c'était autour de 5%...
Ca permet de maintenir les obligations à des taux proches de 0 et aux bourses de continuer à monter sur des illusions... jusqu'au grand reset.


 
C'est pour quand selon toi ?


---------------
La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.
n°62248537
pharaon200​5
Par Osiris et par Apis
Posté le 28-02-2021 à 21:44:50  profilanswer
 

sardhaukar a écrit :

Attendez, d'abord l'inflation ne se décrète pas. Les japonais en veulent depuis 30 ans, ça fait 30 ans qu'ils n'en ont pas.
Deuxièmement si on en a on ne saura pas forcément la limiter gentiment à 4%, les agents économiques ne sont pas des robots ça peut à tout moment partir en vrille.


 
Je me posais la question de l'inflation, une question de noob, pourquoi ne pas augmenter la TVA ?


---------------
La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.
n°62249393
neo world
Posté le 28-02-2021 à 23:32:14  profilanswer
 

pharaon2005 a écrit :

 

Je me posais la question de l'inflation, une question de noob, pourquoi ne pas augmenter la TVA ?


Pardon ? Pas les salaires mais la TVA ?  :pt1cable:  :sweat:

n°62255561
dopador
Posté le 01-03-2021 à 17:24:07  profilanswer
 

pharaon2005 a écrit :


 
C'est pour quand selon toi ?


 
Normalement pour cette année mais mes pronostics sont toujours foireux :o
Quel pays risque de foutre le bordel ? Peut-être la France. Ils peuvent attendre la réélection de Macron en 2022 ou bien l'euro numérique de Lagarde en 2025 ?
Mais il va se passer des choses dans cette décennie (il se passe deja des choses).
C'est juste que ca n'arrive jamais de la façon dont on pensait que ca arriverait.
 

Citation :

Ce jour là il vaudra mieux avoir investi dans du physique :lol:


Du patrimoine physique oui. Etre proprio quand c'est possible, un bout de terrain et des trucs utiles.
Ensuite seulement les précieux et un peu de cash.
Avoir des actions dans une entreprise locale, pas pour boursicoter, mais investir dans un projet, c'est peut-être pas complètement con. Ou monter sa boîte.
 
 
 


Message édité par dopador le 01-03-2021 à 17:33:33
n°62255586
dopador
Posté le 01-03-2021 à 17:27:26  profilanswer
 

MTiger a écrit :

voila

 

https://www.lemonde.fr/idees/articl [...] _3232.html

 

« D’autres solutions que l’annulation de la dette existent pour garantir un financement stable et pérenne »

 


Un collectif de plus de quatre-vingt économistes et chercheurs de différents pays, parmi lesquels Daniela Gabor, Jacques Généreux, Pierre-Cyrille Hautcœur, Marc Lavoie, Thomas Porcher et Adam Tooze répondent, dans une tribune au « Monde », à la proposition de cent cinquante de leurs collègues d’annuler la dette détenue par la Banque centrale européenne.

 


 

L'article est payant mais je pense que le contenu est foireux :o
Pour rembourser une dette il faut créer de la richesse. Or on est en train de mettre dans la tête de tout le monde que la croissance c'est le mal (mais jamais personne ne dit que le vrai mal c'est la dette !). Donc, toutes ces belles théories d'économistes se résument à des transferts de dettes d'un côté ou de l'autre. C'est du bricolage.

Message cité 1 fois
Message édité par dopador le 01-03-2021 à 17:33:57
n°62256302
sardhaukar
Evadé de Salusa Secundus
Posté le 01-03-2021 à 18:44:29  profilanswer
 

dopador a écrit :


 
L'article est payant mais je pense que le contenu est foireux :o
Pour rembourser une dette il faut créer de la richesse. Or on est en train de mettre dans la tête de tout le monde que la croissance c'est le mal (mais jamais personne ne dit que le vrai mal c'est la dette !). Donc, toutes ces belles théories d'économistes se résument à des transferts de dettes d'un côté ou de l'autre. C'est du bricolage.


La croissance c'est bien mais il faut intégrer des facteurs de coûts en rapport avec la réalité de la pollution. C'est faisable même si pendant la période d'ajustement des facteurs on a l'impression d'être décroissant.


---------------
Jeu du moment : Blues Am7 I-IV-V
n°62270571
franckyvin​vin12
Posté le 03-03-2021 à 11:23:46  profilanswer
 

pharaon2005 a écrit :

 

Je me posais la question de l'inflation, une question de noob, pourquoi ne pas augmenter la TVA ?


Compliqué politiquement, surtout si derrière la population pense/sait que les salaires ne suivront pas.

n°62316381
User Name
Posté le 08-03-2021 à 18:57:21  profilanswer
 

[:raph0ux:3]


---------------
Lorsqu’on débat de tes idées, c'est probablement que tu n’as pas raison. Lorsqu’on te manque de respect, c'est probablement que tu as raison. La vérité dérange.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  3951  3952  3953  3954  3955  3956

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
La crise du couple SARKOZY : INFO ou INTOX ?Géopolitique : Face au Pic Pétrolier et la Future Crise Economique
Crise bancaire au Royaume UniJET : Les jeux en direct (relais appel gagnant -)
crise d'angoisseChanger autoradio d'origine (beta) VW POLO
Peut-on acheter ou vendre une voiture sans carte crise?Le modèle social Francais est-il en crise ?
Gratte-ciel et architecture : quel impact de la crise sur les projets? 
Plus de sujets relatifs à : [ECO] Can it run Crises ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR