Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1701 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1156  1157  1158  1159  1160  1161
Auteur Sujet :

Topic Unique : Les questions relatives aux SALAIRES

n°5025784
Taiche
(╯°□°)╯︵ ┻━┻
Posté le 02-01-2018 à 19:50:44  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Honnêtement, tu ne fais que -10% pour aller dans un coin où y a du soleil et tout, ç'aurait pu être pire :D En termes de changement uniquement, ça me semble même très bien.


---------------
Everyone thinks of changing the world, but no one thinks of changing himself  |  It is the peculiar quality of a fool to perceive the faults of others and to forget his own  |  Early clumsiness is not a verdict, it’s an essential ingredient.
mood
Publicité
Posté le 02-01-2018 à 19:50:44  profilanswer
 

n°5025786
true-wiwi
Posté le 02-01-2018 à 19:52:22  profilanswer
 

exeral a écrit :

pour l'historique
 


 

exeral a écrit :


 
 
une propal à 43k fixe en tant qu'admin sys & réseau à Aix en provence.
 
qu'en penses ceux qui connaissent le business là bas ?
je tablais sur 1 ou 2k de plus quand même.


 
Boarf. Regarde surtout le cadre de vie et s'il peut te convenir. Ça me paraît pas déconnant comme salaire.


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5025788
matteu
Posté le 02-01-2018 à 19:54:07  profilanswer
 

j ai la meme xp que toi pour un poste inge systeme toulouse avec bac +2 je suis a 34k je passe a 37.5 mini ( en discution pour peut etre plus mais ca depassera pas les 40 je pense).
et je suis pas sous paye donc ca a l air interessant :)


---------------
Mon Feedback---Mes ventes
n°5025803
moomo
Posté le 02-01-2018 à 20:58:47  profilanswer
 

Exeral : Ça m’en parait beaucoup comme gap quand même...


Message édité par moomo le 02-01-2018 à 21:00:17
n°5025836
Laska-
Posté le 03-01-2018 à 01:11:26  profilanswer
 

Regarde le cout de la vie et regarde combien tu perds.
Sachant qu'un tiers de ta perte est compensée par la baisse de l'IR.

 

Ensuite regarde le cadre de vie.
Etant moi même Aixois, je ne peux que te conseiller d'aller y vivre.

 

Par contre il te faudra une voiture pour en profiter. Prévois ça dans ton budget.


Message édité par Laska- le 03-01-2018 à 01:11:43

---------------
Caution: language may be strong
n°5025862
joggleneo
Posté le 03-01-2018 à 09:55:21  profilanswer
 

Bonjour à tous, pas sûr si c'est le bon topic, mais vous aurez surement des conseils pertinents.  
Ma femme bosse dans une ESN, où elle est rentrée JD en Juillet 2016. Comme souvent, petit brut + primes repas / trajet qui "compensent" et permettent de vendre un package pas déconnant. Evidemment, seul le brut est inscrit dans le CDI.
Aujourd'hui, sa boite veut remplacer (via "avenant" si j'ai bien compris) la prime repas par des TR crédités sur carte à puce. Du coup elle "perd" les 5€ / j travaillés qu'elle dépensait comme elle voulait, pour se retrouver avec un net mensuel amputé de la part salarié du TR + une obligation de dépenser ces sous avec les contraintes des TR.  
 
Vous voyez donc où je veux en venir: quelle solution a-t-elle pour perdre le moins possible au passage? Ca justifie une négo salariale, sachant que les JD sont bien traités niveau augmentation dans cette boite (elle a fait +5% en 18 mois)? J'ai peur que du coup on lui donne "généreusement" ce qu'elle pourrait demander, mais qu'elle aurait déjà eu via augment', donc un coup de perlimpimpin  [:kermodei:2]  
 
Merci d'avance des conseils :jap:

n°5025868
Rontgen
Posté le 03-01-2018 à 10:27:34  profilanswer
 

C'est pour ça qu'on distingue le brut de tout le reste lorsqu'on parle salaire: au final il n'y a que ça qui est garanti, donc tous ces "packages" c'est un peu de l'arnaque
Malheureusement je ne pense pas qu'il y ait grand chose à faire à part négocier une grosse augmentation

 

Maintenant au sujet de la négociation, je dirais qu'elle devrait mentionner tout de suite qu'elle percoit ce changement comme une diminution de rémunération, et avoir bien les chiffres en tête de ce que ça représente, par exemple en terme de brut annuel (c'est important pour qu'elle puisse répondre "non mais ça va pas cette proposition, ça ne me fait même pas retrouver mon niveau d'origine" )
Elle peut alors ajouter qu'elle comptait négocier une vraie augmentation de salaire, et donc proposer la somme des deux chiffres.


Message édité par Rontgen le 03-01-2018 à 10:28:44
n°5025877
Taiche
(╯°□°)╯︵ ┻━┻
Posté le 03-01-2018 à 11:11:25  profilanswer
 

joggleneo a écrit :

Bonjour à tous, pas sûr si c'est le bon topic, mais vous aurez surement des conseils pertinents.  
Ma femme bosse dans une ESN, où elle est rentrée JD en Juillet 2016. Comme souvent, petit brut + primes repas / trajet qui "compensent" et permettent de vendre un package pas déconnant. Evidemment, seul le brut est inscrit dans le CDI.
Aujourd'hui, sa boite veut remplacer (via "avenant" si j'ai bien compris) la prime repas par des TR crédités sur carte à puce. Du coup elle "perd" les 5€ / j travaillés qu'elle dépensait comme elle voulait, pour se retrouver avec un net mensuel amputé de la part salarié du TR + une obligation de dépenser ces sous avec les contraintes des TR.  
 
Vous voyez donc où je veux en venir: quelle solution a-t-elle pour perdre le moins possible au passage? Ca justifie une négo salariale, sachant que les JD sont bien traités niveau augmentation dans cette boite (elle a fait +5% en 18 mois)? J'ai peur que du coup on lui donne "généreusement" ce qu'elle pourrait demander, mais qu'elle aurait déjà eu via augment', donc un coup de perlimpimpin  [:kermodei:2]  
 
Merci d'avance des conseils :jap:


J'ai été dans ce cas-là. Tu peux pas faire grand-chose, d'une part parce que ce sera un avenant au contrat et donc t'as pas ton mot à dire, d'autre part parce que la direction a dû s'employer à démontrer par A+B que "vous ne perdez pas de pouvoir d'achat parce que les TR n'entrent pas en compte dans le calcul de l'IR" [:clooney27] Bref, de la bonne entube. Tu peux tenter de négo, mais t'auras pas de levier. Et +5% pour une JD oui, ça semble beaucoup, mais faut pas oublier que c'est plus simple de faire +5% sur 35k que +5% sur 50k [:dawao]


---------------
Everyone thinks of changing the world, but no one thinks of changing himself  |  It is the peculiar quality of a fool to perceive the faults of others and to forget his own  |  Early clumsiness is not a verdict, it’s an essential ingredient.
n°5025878
joggleneo
Posté le 03-01-2018 à 11:13:07  profilanswer
 

Taiche a écrit :


J'ai été dans ce cas-là. Tu peux pas faire grand-chose, d'une part parce que ce sera un avenant au contrat et donc t'as pas ton mot à dire, d'autre part parce que la direction a dû s'employer à démontrer par A+B que "vous ne perdez pas de pouvoir d'achat parce que les TR n'entrent pas en compte dans le calcul de l'IR" [:clooney27] Bref, de la bonne entube. Tu peux tenter de négo, mais t'auras pas de levier. Et +5% pour une JD oui, ça semble beaucoup, mais faut pas oublier que c'est plus simple de faire +5% sur 35k que +5% sur 50k [:dawao]


 
D'ailleurs, si elle refuse de signer cet avenant, il se passe quoi ? Ca rentre pas dans le cadre d'une modification unilatérale du contrat de travail qui ferait péter le préavis, j'imagine?

n°5025880
zeql_
Posté le 03-01-2018 à 11:17:17  profilanswer
 

C'est l'URSSAF qui vient de passer, c'est tout.
 
C'est arrivé à pas mal de SSII (dont la mienne, mais je me suis barré avant l'application) et je pense que c'est un minimum négocié / discuté avec les représentants du personnel et/ou syndicaux.
A voir la répartition employé / employeur des TR, s'il y a toujours l'équivalent de 5€ de la part de l'employeur, il n'y a pas de perte.
 
De plus l'argument de dire que ces 5€ permettaient de faire autre chose qu'acheter de la bouffe ne tient pas. C'est justement pour ça que l'URSSAF demande à passer aux ticket resto, pour éviter une rémunération déguisée. Donc non ce n'est pas une perte de revenu surtout si l'employeur met toujours 5€ dans les tickets resto  [:spamafote]  
 
Tant que personnes dans les écoles n'expliquera aux futurs JD que seul le salaire fixe compte et que le reste du package dépend du bon vouloir du patron, bah on continuera à avoir ces situations, surtout que l'URSSAF est de plus en plus pointilleuse sur les rémunération déguisées (ça n'est pas crié sur les toits, mais les SSII qui filaient 20-25€ de frais de repas c'est fini...).

mood
Publicité
Posté le 03-01-2018 à 11:17:17  profilanswer
 

n°5025881
Taiche
(╯°□°)╯︵ ┻━┻
Posté le 03-01-2018 à 11:18:13  profilanswer
 

joggleneo a écrit :

D'ailleurs, si elle refuse de signer cet avenant, il se passe quoi ? Ca rentre pas dans le cadre d'une modification unilatérale du contrat de travail qui ferait péter le préavis, j'imagine?


Tout dépend si on lui demande son avis. Si on lui demande, elle a le droit de refuser mais du coup faut voir ce que ça implique. Dans mon cas, on m'avait pas demandé mon avis donc à ta place je ne me ferais pas d'illusion [:petrus75]
A discuter sur le topic juristes avec tous les éléments en main, le plus important étant : est-ce que le coup du panier repas est dans le contrat initial ?


---------------
Everyone thinks of changing the world, but no one thinks of changing himself  |  It is the peculiar quality of a fool to perceive the faults of others and to forget his own  |  Early clumsiness is not a verdict, it’s an essential ingredient.
n°5025882
zeql_
Posté le 03-01-2018 à 11:19:21  profilanswer
 

joggleneo a écrit :


 
D'ailleurs, si elle refuse de signer cet avenant, il se passe quoi ? Ca rentre pas dans le cadre d'une modification unilatérale du contrat de travail qui ferait péter le préavis, j'imagine?


 
Ce n'est pas un avenant au contrat de travail puisque la prime repas n'est pas inscrit dans le contrat, donc ce n'est pas un avenant à signer.
C'est un avenant à des dispositions de la boite, donc elle n'a pas son mot à dire.

n°5025883
Taiche
(╯°□°)╯︵ ┻━┻
Posté le 03-01-2018 à 11:19:31  profilanswer
 

zeql_ a écrit :

C'est l'URSSAF qui vient de passer, c'est tout.
 
C'est arrivé à pas mal de SSII (dont la mienne, mais je me suis barré avant l'application) et je pense que c'est un minimum négocié / discuté avec les représentants du personnel et/ou syndicaux.
A voir la répartition employé / employeur des TR, s'il y a toujours l'équivalent de 5€ de la part de l'employeur, il n'y a pas de perte.
 
De plus l'argument de dire que ces 5€ permettaient de faire autre chose qu'acheter de la bouffe ne tient pas. C'est justement pour ça que l'URSSAF demande à passer aux ticket resto, pour éviter une rémunération déguisée. Donc non ce n'est pas une perte de revenu surtout si l'employeur met toujours 5€ dans les tickets resto  [:spamafote]  
 
Tant que personnes dans les écoles n'expliquera aux futurs JD que seul le salaire fixe compte et que le reste du package dépend du bon vouloir du patron, bah on continuera à avoir ces situations, surtout que l'URSSAF est de plus en plus pointilleuse sur les rémunération déguisées (ça n'est pas crié sur les toits, mais les SSII qui filaient 20-25€ de frais de repas c'est fini...).


Vala, tout est là. Ca fait bien 7-8 ans que ça se passe comme ça ; y a toujours des SSII qui filent des paniers-repas mais elles se font vite rattraper par la brigade.


---------------
Everyone thinks of changing the world, but no one thinks of changing himself  |  It is the peculiar quality of a fool to perceive the faults of others and to forget his own  |  Early clumsiness is not a verdict, it’s an essential ingredient.
n°5025888
joggleneo
Posté le 03-01-2018 à 11:46:16  profilanswer
 

zeql_ a écrit :

C'est l'URSSAF qui vient de passer, c'est tout.
 
C'est arrivé à pas mal de SSII (dont la mienne, mais je me suis barré avant l'application) et je pense que c'est un minimum négocié / discuté avec les représentants du personnel et/ou syndicaux.
A voir la répartition employé / employeur des TR, s'il y a toujours l'équivalent de 5€ de la part de l'employeur, il n'y a pas de perte.
 
De plus l'argument de dire que ces 5€ permettaient de faire autre chose qu'acheter de la bouffe ne tient pas. C'est justement pour ça que l'URSSAF demande à passer aux ticket resto, pour éviter une rémunération déguisée. Donc non ce n'est pas une perte de revenu surtout si l'employeur met toujours 5€ dans les tickets resto  [:spamafote]  
 
Tant que personnes dans les écoles n'expliquera aux futurs JD que seul le salaire fixe compte et que le reste du package dépend du bon vouloir du patron, bah on continuera à avoir ces situations, surtout que l'URSSAF est de plus en plus pointilleuse sur les rémunération déguisées (ça n'est pas crié sur les toits, mais les SSII qui filaient 20-25€ de frais de repas c'est fini...).


 
Tout à fait d'accord avec ton dernier § hein, et elle aussi, mais bon t'es JD tu as pas grande marge de manœuvre en province, donc elle a pris la boite qui lui paraissait la plus humaine (la moins inhumaine, c'est selon :D), avec les meilleures missions pour ce qu'elle cherchait, à salaire fixe +/- équivalent. L'existence du panier repas à la place des TR était un argument de plus vs les autres SSII.
 
Pour ce qui est de l'argument, il tient justement pour moi sur 3 points (même si au fond, il tient rien du tout, c'est juste comme ca qu'elle peut expliquer le truc à ses boss):
1/ Aussi pourri soit-il, c'est aussi ce mode de rémunération packagé qui faisait l'attractivité de l'ESN qu'elle a choisie.
2/ Maintenant pour avoir les 5€ elle doit perdre sur son net mensuel puisque la part salarié est bien retenue.
3/ Le client chez qui elle bosse prend pas les TR à sa cantine, elle amenait sa gamelle, et les 5€ payait une gamelle plus que correcte. Aujourd'hui, pour respecter le fonctionnement réglementaire des TR, elle devra sortir du site client, aller acheter un truc tout fait avec peu de choix et qui collera pile à la somme... bref une grosse perte de confort.
 

zeql_ a écrit :


 
Ce n'est pas un avenant au contrat de travail puisque la prime repas n'est pas inscrit dans le contrat, donc ce n'est pas un avenant à signer.
C'est un avenant à des dispositions de la boite, donc elle n'a pas son mot à dire.


 
:jap:

n°5025889
zeql_
Posté le 03-01-2018 à 12:08:52  profilanswer
 

joggleneo a écrit :


 
Tout à fait d'accord avec ton dernier § hein, et elle aussi, mais bon t'es JD tu as pas grande marge de manœuvre en province, donc elle a pris la boite qui lui paraissait la plus humaine (la moins inhumaine, c'est selon :D), avec les meilleures missions pour ce qu'elle cherchait, à salaire fixe +/- équivalent. L'existence du panier repas à la place des TR était un argument de plus vs les autres SSII.
 
Pour ce qui est de l'argument, il tient justement pour moi sur 3 points (même si au fond, il tient rien du tout, c'est juste comme ca qu'elle peut expliquer le truc à ses boss):
1/ Aussi pourri soit-il, c'est aussi ce mode de rémunération packagé qui faisait l'attractivité de l'ESN qu'elle a choisie.
2/ Maintenant pour avoir les 5€ elle doit perdre sur son net mensuel puisque la part salarié est bien retenue.
3/ Le client chez qui elle bosse prend pas les TR à sa cantine, elle amenait sa gamelle, et les 5€ payait une gamelle plus que correcte. Aujourd'hui, pour respecter le fonctionnement réglementaire des TR, elle devra sortir du site client, aller acheter un truc tout fait avec peu de choix et qui collera pile à la somme... bref une grosse perte de confort.
 


 
1/Ok, donc le passage aux TR fait que l'attractivité n'est plus là ? Elle regarde pour un autre boulot ? Elle prépare sa démission ?  
2/En général dans une cantine, un presta mange rarement pour 5€ ou moins à cause de l'admission. Et dans un resto classique encore moins.  
3/Bah oui c'est le problème des TR, mais il y a eu tellement d'abus qu'aujourd'hui qu'on en arrive là.  [:spamafote]  
Tu peux quand même en écouler quand tu fais des courses pour acheter des fruits et légumes il me semble. Ou payer un resto de temps en temps.
 
J'ai connu quelques presta qui bouffaient un jambon beurre à pas cher le midi pour gratter un max du panier repas au lieu de venir à la cantine. Genre on touchait 8€ de panier repas, le ticket moyen de la cantine c'était 9-10€ mais les mecs mettaient 5€ dans un sandwich et croyaient n*quer le système... Aller 3€ par jour de pris, ça fait dans les 600-700 euros à l'année, mais sérieux bouffer un jambon-beurre tous les jours [:kokko8]

n°5025898
joggleneo
Posté le 03-01-2018 à 12:52:14  profilanswer
 

zeql_ a écrit :


 
1/Ok, donc le passage aux TR fait que l'attractivité n'est plus là ? Elle regarde pour un autre boulot ? Elle prépare sa démission ?  
2/En général dans une cantine, un presta mange rarement pour 5€ ou moins à cause de l'admission. Et dans un resto classique encore moins.  
3/Bah oui c'est le problème des TR, mais il y a eu tellement d'abus qu'aujourd'hui qu'on en arrive là.  [:spamafote]  
Tu peux quand même en écouler quand tu fais des courses pour acheter des fruits et légumes il me semble. Ou payer un resto de temps en temps.
 
J'ai connu quelques presta qui bouffaient un jambon beurre à pas cher le midi pour gratter un max du panier repas au lieu de venir à la cantine. Genre on touchait 8€ de panier repas, le ticket moyen de la cantine c'était 9-10€ mais les mecs mettaient 5€ dans un sandwich et croyaient n*quer le système... Aller 3€ par jour de pris, ça fait dans les 600-700 euros à l'année, mais sérieux bouffer un jambon-beurre tous les jours [:kokko8]


 
1/ Evidemment faut nuancer, je parle d'arguments qu'elle peut avancer à ses boss pour tenter de justifier une augmentation spécifique liée à ca.
2/ Euh pas de lien entre ton commentaire et mon point 2/ :) Mais j'entends que si elle choisissait la cantine elle s'en tirerait pour 9/10 €, et ca serait pas déconnant alors, si elle pouvait utiliser les TR. Jusque là elle choisissait de pas aller à la cantine et de manger sa gamelle.  
3/ oui.

n°5025918
exeral
Posté le 03-01-2018 à 15:27:56  profilanswer
 

Merci pour vos retour sur la propal d'Aix en provence  :)

n°5025920
yvesc79
Posté le 03-01-2018 à 15:46:31  profilanswer
 

Alors, tu prends?

n°5025922
boulgakov
Posté le 03-01-2018 à 15:55:35  profilanswer
 

Y'a un truc qui déconne avec les TR.
 
Disons que l'URSSAF admette que chaque jour travaillé donne droit à 5 € d'indemnité repas, sans charges ni impôts.
 
La solution la plus simple de mon point de vue est de laisser les boîtes verser 5 € / jour travaillés et basta. Oui, certains employés vont les mettre dans leur poche au lieu de les dépenser au resto / à la cantine / ... Et alors ? Y'a pas de fraude plus importante en France que 3 pelés qui préfèrent mal manger pour économiser, quoi, 1 k€ / an ?
 
Si pas possible alors OK, tickets restos. Mais pourquoi nom d'une pipe il doit y avoir une "part employé" sur les TR ?!?  :fou: ( source : https://www.urssaf.fr/portail/home/ [...] urant.html ). Que l'employeur me donne les 5 € sous forme de TR, passe encore. Mais que je doive y ajouter 3 € de ma poche et me retrouve collé avec 8€ à dépenser chez des restaurateurs qui se feront un plaisir de créer un menu dégueu pour pile 8 €, qu'est-ce que ça m'énerve  :pfff: . En plus il faut rémunérer les émetteurs des TR, Endered et compagnie... quels parasites ceux-là.
 
Bref, bien content d'avoir une cantine subventionnée maintenant. Si un recruteur s'avisait de me mentionner les TR comme un "avantage", je rigolerais bien.

n°5025924
zeql_
Posté le 03-01-2018 à 16:13:12  profilanswer
 

boulgakov a écrit :

Y'a un truc qui déconne avec les TR.

 

Disons que l'URSSAF admette que chaque jour travaillé donne droit à 5 € d'indemnité repas, sans charges ni impôts.

 

La solution la plus simple de mon point de vue est de laisser les boîtes verser 5 € / jour travaillés et basta. Oui, certains employés vont les mettre dans leur poche au lieu de les dépenser au resto / à la cantine / ... Et alors ? Y'a pas de fraude plus importante en France que 3 pelés qui préfèrent mal manger pour économiser, quoi, 1 k€ / an ?

 

Si pas possible alors OK, tickets restos. Mais pourquoi nom d'une pipe il doit y avoir une "part employé" sur les TR ?!?  :fou: ( source : https://www.urssaf.fr/portail/home/ [...] urant.html ). Que l'employeur me donne les 5 € sous forme de TR, passe encore. Mais que je doive y ajouter 3 € de ma poche et me retrouve collé avec 8€ à dépenser chez des restaurateurs qui se feront un plaisir de créer un menu dégueu pour pile 8 €, qu'est-ce que ça m'énerve  :pfff: . En plus il faut rémunérer les émetteurs des TR, Endered et compagnie... quels parasites ceux-là.

 

Bref, bien content d'avoir une cantine subventionnée maintenant. Si un recruteur s'avisait de me mentionner les TR comme un "avantage", je rigolerais bien.

 

Il y a différents plafond d'exonération des indemnités de frais de repas selon la configuration : 18.60€, 9.10€ et 6.50€. Mais ce sont des plafonds, donc les boîtes ne sont pas obligés d'aller jusqu'au max (dans ma boite le CE et syndicats réclamaient que la boite donne une une indemnité au plafond comme si c'était obligatoire, mais c'est juste un plafond).
Ensuite les frais de repas concerne les salariés en mission, dans la mienne, si tu es à l'agence (car on a un bureau d'étude) tu touches des TR depuis l'origine (8€, 40-60% je crois) car il n'y a pas de cantine d'entreprise. Les salariés en mission touchaient un panier repas de 8€ (100% employeur).

 

Sauf que l'URSSAF a balancé une petite bombe dans le milieu des SSII et boîtes d'intérim fin 2017

 

https://www.urssaf.fr/portail/home/ [...] et-de.html

 
Citation :

Situation des intérimaires et des salariés des SSII

 

La notion de « petit » déplacement est caractérisée par l'impossibilité pour le salarié à regagner sa résidence ou son lieu habituel de travail.
[...]
Toutefois, par dérogation, l'entreprise cliente ne devient le lieu habituel de travail de l'intérimaire ou du salarié de la SSII que lorsque sa mission excède une durée de 3 mois.
[...]
Lorsque la  mission  se prolonge au-delà de trois mois,  les remboursements de frais de repas n'ont plus le caractère de frais.

 

Meilleure quenelle jamais de l'URSSAF envers les SSII [:am72:5]

 

Les SSII ou plutôt les presta en PLS [:bernard_henri_libye:4]

 

En gros, au bout de 3 mois, plus de possibilité d'exonération des indemnités repas, donc les SSII mettent des TR à tout le monde, salariés qui sont en agence, comme c'est déjà le cas, et maintenant les salariés en mission  :o

  


Message cité 1 fois
Message édité par zeql_ le 03-01-2018 à 16:14:39
n°5025955
boisse
Well...fuck
Posté le 03-01-2018 à 21:00:08  profilanswer
 

zeql_ a écrit :


 
Il y a différents plafond d'exonération des indemnités de frais de repas selon la configuration : 18.60€, 9.10€ et 6.50€. Mais ce sont des plafonds, donc les boîtes ne sont pas obligés d'aller jusqu'au max (dans ma boite le CE et syndicats réclamaient que la boite donne une une indemnité au plafond comme si c'était obligatoire, mais c'est juste un plafond).
Ensuite les frais de repas concerne les salariés en mission, dans la mienne, si tu es à l'agence (car on a un bureau d'étude) tu touches des TR depuis l'origine (8€, 40-60% je crois) car il n'y a pas de cantine d'entreprise. Les salariés en mission touchaient un panier repas de 8€ (100% employeur).  
 
Sauf que l'URSSAF a balancé une petite bombe dans le milieu des SSII et boîtes d'intérim fin 2017
 
https://www.urssaf.fr/portail/home/ [...] et-de.html
 

Citation :

Situation des intérimaires et des salariés des SSII
 
La notion de « petit » déplacement est caractérisée par l'impossibilité pour le salarié à regagner sa résidence ou son lieu habituel de travail.
[...]
Toutefois, par dérogation, l'entreprise cliente ne devient le lieu habituel de travail de l'intérimaire ou du salarié de la SSII que lorsque sa mission excède une durée de 3 mois.
[...]
Lorsque la  mission  se prolonge au-delà de trois mois,  les remboursements de frais de repas n'ont plus le caractère de frais.


 
Meilleure quenelle jamais de l'URSSAF envers les SSII [:am72:5]
 
Les SSII ou plutôt les presta en PLS [:bernard_henri_libye:4]
 
En gros, au bout de 3 mois, plus de possibilité d'exonération des indemnités repas, donc les SSII mettent des TR à tout le monde, salariés qui sont en agence, comme c'est déjà le cas, et maintenant les salariés en mission  :o  
 
 
 
 


 
ouais enfin 3 mois sans pouvoir rentrer chez toi, j'espere que tu as négocié autre chose que des tickets restau :o
a ces conditions on te file un meublé , et de bonnes primes.

n°5025956
zeql_
Posté le 03-01-2018 à 21:16:22  profilanswer
 

boisse a écrit :


 
ouais enfin 3 mois sans pouvoir rentrer chez toi, j'espere que tu as négocié autre chose que des tickets restau :o
a ces conditions on te file un meublé , et de bonnes primes.


 
Euh les SSII profitent du système pour l'exonération des indemnités de frais de repas même si tu va à 10km de chez toi. L'URSSAF a décidé de siffler la fin de la récré, ils acceptent une tolérance de 3 mois, mais au-delà ça ne fonctionne plus, l'URSSAF considère alors que ton lieu de travail habituel est chez le client et non plus à l'agence de la SSII à laquelle tu es rattaché.
Donc rien à voir avec les missions longues loin de chez toi.

n°5026372
Gui Lau
Posté le 06-01-2018 à 20:19:32  profilanswer
 

kikidonc a écrit :


 
Par curiosité, on pourrait avoir le détail des primes d'astreintes ?
 
Indémnité, périodes d'astreintes, primes en cas d'invevention planifiée/non planifiées / recup / etc...
J'avais vu des réponses ici mais c'était il y a plusieurs années.


Désolé je réponds un peu tard.
 
Les astreintes sont organisées en périodes : du Lundi soir 19h00 au Vendredi matin 08h00 pour la semaine, et du Vendredi soir 19h00 au Lundi matin 08h00 pour le weekend. Ces deux périodes, qui font une semaine calendaire d'astreinte rapporte environ 400€ brut. Le SLA est une légende, personne ne l'a jamais vu. Mais on autorise une réponse téléphonique dans les 15 minutes, et une intervention dans l'heure.
 
Les interventions donnent le choix au paiement ou à la récupération. En général comme c'est toujours fait en heures non ouvrées c'est majoré a 100%. 1h de travail = 2h payé ou récupéré. Dans le cas du paiement, je crois que c'est 56€ environ.

n°5026455
kikidonc
Posté le 07-01-2018 à 17:20:05  profilanswer
 

Gui Lau a écrit :


Désolé je réponds un peu tard.
 
Les astreintes sont organisées en périodes : du Lundi soir 19h00 au Vendredi matin 08h00 pour la semaine, et du Vendredi soir 19h00 au Lundi matin 08h00 pour le weekend. Ces deux périodes, qui font une semaine calendaire d'astreinte rapporte environ 400€ brut. Le SLA est une légende, personne ne l'a jamais vu. Mais on autorise une réponse téléphonique dans les 15 minutes, et une intervention dans l'heure.
 
Les interventions donnent le choix au paiement ou à la récupération. En général comme c'est toujours fait en heures non ouvrées c'est majoré a 100%. 1h de travail = 2h payé ou récupéré. Dans le cas du paiement, je crois que c'est 56€ environ.


 
Ok merci beaucoup pour la réponse :jap:

n°5026485
beasty_job
Posté le 07-01-2018 à 22:08:03  profilanswer
 

boulgakov a écrit :

En plus il faut rémunérer les émetteurs des TR, Endered et compagnie... quels parasites ceux-là.


 
Ces sociétés parasites du monde du travail ont un quasi monopole, et un tiers de leurs bénéfices vient automatiquement et sans rien faire des tickets perdus par le salarie, périmés et non renouvelés à temps, et des dates de valeur. Le reste de leurs bénéfices viennent de frais de gestion qu'elles facturent


Message édité par beasty_job le 07-01-2018 à 22:10:02
n°5026486
moomo
Posté le 07-01-2018 à 22:15:31  profilanswer
 

blamer les éditeurs de TR parce que tu les laisses périmer?

n°5026560
ратат​оуилл​е
Posté le 08-01-2018 à 12:46:24  profilanswer
 

Surtout que les tr périmés ne vont pas dans la poche de ces entreprise mais sont reversés à l'entreprise qui les a acheté. Chez nous l'argent des tr non utilisés est donné au ce

n°5026599
beasty_job
Posté le 08-01-2018 à 20:50:07  profilanswer
 

moomo a écrit :

blamer les éditeurs de TR parce que tu les laisses périmer?


 
Leur astuce est également sur les nouvelles cartes restaurant de paiement (qui remplace les tickets papier): si tu ne vas pas sur leur site internet pour reporter le millésime (vers fevrier ou mars) le solde de la carte est automatiquement sucré  

n°5026602
beasty_job
Posté le 08-01-2018 à 21:07:14  profilanswer
 

рататоуилле a écrit :

Surtout que les tr périmés ne vont pas dans la poche de ces entreprise mais sont reversés à l'entreprise qui les a acheté. Chez nous l'argent des tr non utilisés est donné au ce


 
qui, lui, va offrir des bons de réductions pour se muscler les push-up
 
c'est un truc sans fin en fait, le principal étant d'occuper les gens à imprimer des papiers et à ne surtout pas verser l'argent, ça aurait été trop simple
 

n°5026603
Lothiek
Posté le 08-01-2018 à 21:10:37  profilanswer
 

un move province => paris vous estimez à combien l'augmentation pour le coût de la vie ? 20% ?

n°5026604
paracyber
Posté le 08-01-2018 à 21:14:46  profilanswer
 

Tu comprendras bien que la réponse ne se situe pas dans le pourcentage :
- Si tu es à 100k annuel, 120k est suffisant.  
- Si tu es à 30k annuel, 36k est insuffisant.
Sinon, en relisant le topic, tu trouveras largement de quoi répondre à ta question. :jap:


---------------
Quand on veut on peut, quand on peut on doit" © Bonaparte
n°5026607
Lothiek
Posté le 08-01-2018 à 21:23:17  profilanswer
 

Donc entre 6 et 20K, merci para :v

n°5026609
true-wiwi
Posté le 08-01-2018 à 21:30:01  profilanswer
 

Ça dépend de tellement de choses...
 
Mais l'augmentation de dépenses liées au logement doit être le premier facteur à considérer.
 
Sans compter le temps de trajet éventuel.


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5026615
boulgakov
Posté le 08-01-2018 à 22:11:19  profilanswer
 

Ça dépend de la province aussi. Depuis Guéret ou depuis Nice ?  :D

n°5026617
Lothiek
Posté le 08-01-2018 à 22:54:44  profilanswer
 

boulgakov a écrit :

Ça dépend de la province aussi. Depuis Guéret ou depuis Nice ? :D

 

Prix plutôt proches de Guéret on dira :o

n°5026644
glandoll
Posté le 09-01-2018 à 13:12:17  profilanswer
 

Lothiek a écrit :

un move province => paris vous estimez à combien l'augmentation pour le coût de la vie ? 20% ?


 

Lothiek a écrit :


 
Prix plutôt proches de Guéret on dira :o


 
essaie de voir combien il te reste après les dépenses obligatoires comme logement/impôts/nourriture quotidienne, calcule l'équivalent à Paris et regarde combien tu dois avoir.
chaque cas est unique  :o

n°5026645
Lothiek
Posté le 09-01-2018 à 13:40:19  profilanswer
 

Me faudrait 10K€ rien que pour le loyer :o

n°5026647
yvesc79
Posté le 09-01-2018 à 13:45:10  profilanswer
 

On vit pas pareil à Paris ou en province :o

n°5026660
jojos92
Quand on aime on ne compte pas
Posté le 09-01-2018 à 15:08:17  profilanswer
 

Tout dépend si banlieu ou intramuros :o

 

Intra-muros à moins de 50k seul c’est pas top ( + de 1000-1100€ les 40m2 suivant les arrondissements) :D

 

Si on compte 350€ d’impot + 1100€ de loyer + ça fait la moitié de la paie qui saute sans compter que tout est plus cher (assurances, essence...)

 

Vs 35k en province a 400€ le 40m2 + 150-200€ d’impot il te reste idem pour vivre :D

 

Après il te reste la banlieue parisienne, avec une heure de trajet matin et soir dans les transports, avec à la clé des loyers pouvant aller à environ 700€ les 40-4m2
:o


Message édité par jojos92 le 09-01-2018 à 15:15:44

---------------
i7 3770 @4,1ghz  MSI R9 290 @ 1100/1450mhz
n°5026951
Styx0
Aware, abware !
Posté le 11-01-2018 à 16:19:27  profilanswer
 

Shriv a écrit :


 
Je vais nuancer ce qui se dit.Je ne connais pas la taille de la boîte mais 2M€ ce n'est pas non plus un gros budget SI.Quelle est ton expérience et ton profil?Ton salaire me paraît pas illogique même si tu as malgré tout des contraintes  fortes sur la partie déplacement.


 
un peu à la bourre
 
Non le budget est pas démentiel, mais représente un base de travail intéressante quand même
Expérience total 18 ans, responsable IT ~14 ans, responsable organisation ~8 ans, travaille à l'international depuis 2010 / 2011 (projets Canada, US), et là donc IT Manager Europe depuis sept/oct 2017
et je fais bcp de navette vers l'espagne depuis avril 2017.
Profil MIAGE (même si ça n'a plus vraiment de sens après 18 ans d'XP), je suis plus un fonctionnel et manager que technique (j'aime bien mouliner du SQL encore, c'est tellement bon, mais j'ai plus le temps :'( )
 
Je suis tombé sur 2/3 offres en province d'ETI similaire (pas forcément internationale par contre) , et mon salaire n'a pas l'air déconnant (pour de la province)


---------------
Galerie Photo (Canon)
n°5026967
Laska-
Posté le 11-01-2018 à 18:35:57  profilanswer
 

J'aurais une question de type uniquement générique sur les COGIP.
 
Il y a un manager, un chef de département, un HRBP.
Lequel de ces 3 là a vraiment la main concernant la rémunération ?
Le HRBP ? Le chef de département en devant pousser auprès du HRBP ? Le chef de département uniquement ?
 


---------------
Caution: language may be strong
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1156  1157  1158  1159  1160  1161

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[Topic unique] Lettres de motivation[Topic Unique] prépa ATS
[Topic unique] DUT Informatique[Topic Unique] IUP MIAGE
Plus de sujets relatifs à : Topic Unique : Les questions relatives aux SALAIRES


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR