Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1528 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Grèce: Syriza toujours au pouvoir

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  47  48  49  50  51  52
Page Précédente
Auteur Sujet :

Grèce: Syriza toujours au pouvoir

n°30140932
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 06-05-2012 à 01:30:04  profilanswer
 

Nouvelle Démocratie (ND, droite) reste en tête, conservant la prime de 50 députés (le quart des sièges), et gagne 10,8 points pour atteindre 29,65% des voix. Syriza échoue à passer devant ND même si le front de gauche grecq augmente lui aussi de 10 points son score, passant de 16 à 26% environ.
Le score des partis en dessous de 3% (non représentés au parlement) est passé de 20 à 6 points. ND s'était allié depuis l'élection de mai avec un petit parti libéral, DYSI, fondé par des parlementaires dissidents du ND.
Le ND (droite) et le PASOK (gauche, le PS grecq) ont 200 sièges sur 300 à eux deux et représente près de 42% des voix.
Vous pouvez consulter les résultats par région ici:
http://desmond.imageshack.us/Himg710/scaled.php?server=710&filename=grecejuin.png&res=landing
 
L'abstention a légèrement augmenté de deux points pour atteindre 37% alors que le vote est obligatoire en Grèce.
Les marchés peuvent être rassurés sur la stabilité gouvernementale.
 
Avant l'élection du 17 juin:
 
Les négociations pour former un gouvernement ont échoué, de nouvelles élections seront convoquées en juin.
Les Grecqs voteront à nouveau un mois après les dernières élections.
 
Un sondage donne Syriza (le front de gauche grecq) en tête:

Citation :

Syriza - 27.7 (128 seats)
New Democracy - 20.3 (57 seats)
Pasok - 12.6 (36 seats)
Independent Greeks - 10.2 (29 seats)
KKE 7 (20 seats)
Golden Dawn 5.7 (16 seats)
Democratic Left 4.9 (14 seats)


 
Les élections en Grèce sont au scrutin proportionnel avec un seuil de 3% et une prime de 50 députés pour le premier parti (sur un total de 300 députés). Le vote est obligatoire en Grèce mais l'abstention avait été de 35%.
Coalition anciennement au pouvoir: PASOK, Nouvelle Démocratie (ND), LAOS
Résultat des législatives en mai:
http://img823.imageshack.us/img823/2876/resultatsgrece.png
 
La rumeur sur internet s'est confirmée. Syriza et Chris Avghi ont fait plus que prévu dans les derniers sondages.
Énorme claque pour PASOK qui passe de 44 à moins de 14% et pour le LAOS qui est chassé du parlement. Les écologistes échouent  
Les électeurs potentiels des communistes et de la gauche démocratique se sont désistés en faveur de Syriza. Les néonazis confirment leur bon score en récupérant les vois des déçus du LAOS qui a participé à la coallition gouvernementale.
Grosse déception pour les écologistes qui espéraient leur entrer et parlement à cause d'un manque de 4434 voix sur 6271396 soit 0,07%.
 
L'entrée de Chrysi Avgi au parlement, parti néonazi, est un symbôle de la crise politique que traverse la Grèce.
Ce parti proclame ouvertement que les femmes doivent retourner au foyer pour procréer et vouloir accueillir les immigrés avec des M16. Des membres du parti sont actuellement mis en examen pour une agression à l'arme blanche sur des immigrés. Chris avgi (XA) est connu pour ses méthodes violentes.Voir l'article du monde sur Chris Avgi. Le succès de ce mouvement néofasciste vient du déclin du Laos, parti d'extrême-droite traditionnelle qui a participé au gouvernement, et de sa présence dans les quartiers populaires où les militants proposent leur service aux habitants notamment aux personnes âgées.


Message édité par zyx le 21-09-2015 à 14:50:31

---------------
tada tada tada
mood
Publicité
Posté le 06-05-2012 à 01:30:04  profilanswer
 

n°30141057
Autralia
Posté le 06-05-2012 à 01:43:46  profilanswer
 

[:zaipetruredfadeiping]


---------------
Bretonne pour toujours.
n°30148030
Terminatux
Communiste
Posté le 06-05-2012 à 18:20:19  profilanswer
 

Les sondages à la sortie des urnes donnent ceci d'après Athens News :

 
Citation :

17-20 New Democracy [note : parti conservateur membre du Parti Populaire Européen avec l'UMP par exemple]
15.5-18.5 Radical Left Coalition (Syriza) [note : parti proche du Front de Gauche]
14-17 Pasok [note : parti social-libéral membre de l'Internationale Socialiste tout comme le PS en France, c'est eux qui avaient remporté les élections de 2009 et constitué le premier gouvernement]
10-12 Independent Greeks [note : nouveau parti souverainiste constitué à la suite du refus de députés de Nouvelle Démocratie de voter un plan de rigueur]
7.5-9.5 Communist Party [note : parti communiste encore stalinien, et sur une ligne très isolationiste]
6-8 Golden Dawn [note : néo-nazis, leur conseiller municipal à Athènes s'est par exemple fait remarqué pour avoir fait le salut hitlérien au conseil...]
4.5-6.5 Democratic Left [note : scission de Syriza sur sa droite][...]

 


Message édité par Terminatux le 06-05-2012 à 18:25:23
n°30149241
Adalbert
Posté le 06-05-2012 à 19:26:28  profilanswer
 

Et donc un groupe néo-nazis rentre va rentrer au parlement grec.  
J'ai une sensation de déjà-vu là...
 
Je pense que ce vote est bien plus déterminant que l'élection française. En tout cas, la gifle est violente pour le Pasok qui était crédité de 44% en 2009.

n°30153171
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 06-05-2012 à 21:15:17  profilanswer
 

Adalbert a écrit :

Et donc un groupe néo-nazis rentre va rentrer au parlement grec.  
J'ai une sensation de déjà-vu là...
 
Je pense que ce vote est bien plus déterminant que l'élection française. En tout cas, la gifle est violente pour le Pasok qui était crédité de 44% en 2009.


 
Un historien faisait déjà une comparaison avec Weimar dans les journaux.
Cette élection va peser très lourdement dans l'avenir de l'UE.
Il n'y a pas de majorité pro-UE au parlement.


---------------
tada tada tada
n°30161046
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 07-05-2012 à 10:26:54  profilanswer
 

Les résultats sont tombés. Les écologistes et le LAOS ne seront finalement pas au nouveau parlement, ce qui constitue quand même une petite surprise. Les partis sont très proches du seui moins de 0,1%, ils échouent vraiment d'un chouya.


---------------
tada tada tada
n°30177532
Terminatux
Communiste
Posté le 08-05-2012 à 18:06:42  profilanswer
 

Le KKE refuse de recevoir Tsipras. :pfff:

 

http://www.humanite.fr/monde/exclu [...] iza-496068

 
Citation :

Selon nos informations, le Comité central du KKE, le PC grec, refuse de rencontrer le chef de file de la coalition Syriza, composée de différentes formations de gauche dont Synaspismos. Alexis Tsipras, à la tête d’une formation arrivée en deuxième position des législatives du 6 mai, s’est en effet vu confier par le Président de la république grecque la tâche de former un gouvernement. Le parti arrivé en première position, Nouvelle Démocratie (ND) dirigé par Antonis Samaras, a échoué à en constituer un. [...]

Message cité 1 fois
Message édité par Terminatux le 08-05-2012 à 18:08:11
n°30177997
Talisker_4​4
Posté le 08-05-2012 à 18:45:40  profilanswer
 

Bonjour,
 
Est-ce que quelqu'un a pigé pourquoi il n'y a pas eu de coalition pro-Euro : New Democracy + PASOK + Democratic Left ?
 
Ca faisait 108 + 41 + 19 = 168 cad largement la majorité requise.  
 

n°30178074
Terminatux
Communiste
Posté le 08-05-2012 à 18:53:06  profilanswer
 

La Gauche Démocratique rejette la politique d'austerité de la coalition sortante.

n°30178556
Talisker_4​4
Posté le 08-05-2012 à 19:24:17  profilanswer
 

Ah oui, exact.  :jap:  
 
Je croyais que DIMAR etait pro-euro puisqu'il est constitué d'anciens de SYRIZA qui trouvaient ce dernier mouvement trop radical, et d'anciens du PASOK.
 
Mais en fait, non, il est quand meme anti-euro.
 
Alors en fait, si je comprends bien, et que l'on veut faire l'analogie avec la France, DIMAR serait dans le role d'un PG, et SYRIZA serait du coup carrement un truc genre NPA ?
 
Bon, ben en resumé situation inextricable : on ne peut pas creer de majorité sans reunir des anti-euro avec des pro-euro, ou des anti-euro de Droite radicale avec des anti-euro de Gauche radicale.
 
Est-ce que y aurait moyen de reunir SYRIZA + Independant Greeks + KKE + Aube doree + DIMAR  pour un an histoire de piloter une sortie de l'euro, un effacement de la dette et un abandon des plans d'austerité, puis ensuite refaire des elections en esperant de meilleurs resultats ?
 

mood
Publicité
Posté le 08-05-2012 à 19:24:17  profilanswer
 

n°30178676
Terminatux
Communiste
Posté le 08-05-2012 à 19:31:03  profilanswer
 

Talisker_44 a écrit :

Ah oui, exact.  :jap:  
 
Je croyais que DIMAR etait pro-euro puisqu'il est constitué d'anciens de SYRIZA qui trouvaient ce dernier mouvement trop radical, et d'anciens du PASOK.


 
Ces deux partis sont pour le maintien dans la zone euro. (tout comme une majorité de l'opinion grecque)
 

Talisker_44 a écrit :

Alors en fait, si je comprends bien, et que l'on veut faire l'analogie avec la France, DIMAR serait dans le role d'un PG, et SYRIZA serait du coup carrement un truc genre NPA ?


 
Syriza est proche du Front de Gauche, la Gauche Démocratique ne m'en semble pas si éloignée. Il faudrait voir quelles sont les divergeances entre ces deux forces.
 

Talisker_44 a écrit :

Est-ce que y aurait moyen de reunir SYRIZA + Independant Greeks + KKE + Aube doree + DIMAR  pour un an histoire de piloter une sortie de l'euro, un effacement de la dette et un abandon des plans d'austerité, puis ensuite refaire des elections en esperant de meilleurs resultats ?


 
C'est absolument hors de question!

n°30181998
Talisker_4​4
Posté le 08-05-2012 à 23:04:41  profilanswer
 

Terminatux a écrit :


 
Ces deux partis sont pour le maintien dans la zone euro. (tout comme une majorité de l'opinion grecque)
 


 
Ouais, mais il ne veulent pas faire ce qu'on leur demande de faire pour y rester  :D  
 
En fait, quand je dis "anti-euro" c'est un raccourci, je veux plutot dire contre l'austerité, contre les plans de sauvetage actuels, contre les dernieres directives de Bruxelles...
 

Terminatux a écrit :


 
Syriza est proche du Front de Gauche, la Gauche Démocratique ne m'en semble pas si éloignée. Il faudrait voir quelles sont les divergeances entre ces deux forces.
 


 
D'apres wikipedia, Gauche Democratique est moins "extreme" dans ses positions et accepte un dialogue avec le PASOK, ce que refuse Syriza. C'est pour ca que je proposais l'analogie avec le PG et le NPA francais (le PASOK etant alors dans le role du PS).  

n°30182833
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 09-05-2012 à 00:55:55  profilanswer
 

Non, Syriza est vraiment le pendant du PG qui en l'occurence ne souhaitera pas participer à un gouvernement socialiste.
Le DIMAR est contre l'austérité mais est tout à fait ouvert à la négociation.  
Ils ne sont pas forcément contre des réformes structures mais ce sont des keynésiens convaincus. Ils s'opposent aussi au clientélisme du PASOK.
Il est réducteur de vouloir tout passer au crible gauche-droite car les affaires de clientélisme, de corruption et d'arrangements entre politique occupent une place très nette qui est clairement affichée.
Si tu tiens à une comparaison avec la France, DIMAR serait plutôt l'équivalent du nouveau parti socialiste de Hamon alors que le PASOK serait plutôt l'aile droite du PS.
 
En tout cas, l'annonce des résultats des élections grecques a semé le trouble sur les marchés financiers.
 
Athens news a un très bon liveblog sur les élections en Grèce.L'actualité est chaude. Rien qu'aujourdhui:
- Le président de la chambre de commerce héléno-américaine a appelé à de nouvelles élections. C'est aussi ce qu'attend Nouvelle Démocratie, le parti de droite. Dans le même temps, il appelle à la fin de l'austérité imposée par la troïka.
- Le président de la commission européen, José Manuel Barroso, annoncé que la commission sera particulièrement vigilante suite à l'entrée de Chrysi Avgi au parlement et qu'elle utilisera tous les instruments dont elles dipose contre ceux qui atteignent aux Droits de l'Homme. Implicitement, la commission européenne laisse entendre qu'elle est étonnée par le fait que ce parti soit autorisé.  
- Joerg Asmussen, membre du comité exécutif de la BCE (il représente la bundesbank), a déclaré au journal Handelsblatt que "la Grèce doit être consciente qu'il n'y a aucune alternative au plan de sauvetage"
 
Pour revenir sur les propos de Barroso, c'est vrai que l'on peut se demander pourquoi Chris Avgi (depuis sa création dans les années 80) n'a pas été interdit vu que c'est un mouvement qui trouble manifestement l'ordre public par des actions violentes.


Message édité par tebidoor le 09-05-2012 à 00:57:09

---------------
tada tada tada
n°30185501
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 09-05-2012 à 11:53:27  profilanswer
 

C'est tout ce que tu trouve à dire sur un tel sujet. En fait tu fais que poster n'importe quoi dans chaque nouveau sujet [:klemton]. Comme souvent c'est du talc ça passe, mais quand ça présage l'arrivé de fascistes dans un gouvernement t'as l'air moins maligne :o.


Message édité par teepodavignon le 09-05-2012 à 11:55:42
n°30192031
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 09-05-2012 à 20:21:42  profilanswer
 

La Grèce recevra bien son versement de 5,2 milliards d'euros comme prévu.
Cependant, les prochains versements sont compromis vu que certains pays de l'UE s'y opposent tant qu'il n'y a pas de gouvernement stable.
 
Le KKE (communistes) appelle aussi à de nouvelles élections. Ce scénario semble se confirmer.


---------------
tada tada tada
n°30206296
Terminatux
Communiste
Posté le 10-05-2012 à 21:52:23  profilanswer
 

D'après un sondage réalisé deux jours après les élections (donc mardi), de nouvelles éléctions pourraient aboutir à une énorme progression de Syriza.

 

http://www.athensnews.gr/portal/8/55402

 
Citation :

9.26pm Here are the results of a Marc poll, conducted two days after the elections and aired by Alpha TV. Syriza are still growing in power it seems, while all other parties are losing voters. the breakdown is as follows:
 
Syriza - 27.7 (128 seats)
New Democracy - 20.3 (57 seats)
Pasok - 12.6 (36 seats)
Independent Greeks - 10.2 (29 seats)
KKE 7 (20 seats)
Golden Dawn 5.7 (16 seats)
Democratic Left 4.9 (14 seats)

 

Là encore, le bonus de 50 sièges attribués au premier explique le décalage en sièges avec les autres... mais cette fois-ci ce pourrait être au profit de Syriza et non de la Nouvelle Démocratie.
Il est à noter également que dans ce sondage, le total des voix des trois principaux partis à la gauche du PASOK est de 39,6%, et que le total des sièges remportés par Syriza et la Gauche Démocratique est de 142, le parlement étant composé de 300 membres.


Message édité par Terminatux le 10-05-2012 à 21:54:42
n°30206936
Talisker_4​4
Posté le 10-05-2012 à 22:53:28  profilanswer
 

Alors dans ce cas on aura une coalition Syriza + Dimar + Pasok avec Tsipras en 1er ministre, une ligne anti-austerite et le Pasok qui doit suivre (36 contre 142 a l'interieur d'une majorite de 178). A noter que si le Pasok refuse de voter des trucs trop anti-Bruxelles, les Independant Greeks peuvent venir aider sur tel ou tel projet de loi du fait de leur ligne souverainiste.
 
Ce serait pas mal. Les grecs - qui n'ont de toute facon plus rien a perdre - feraient le role de cobayes. Et si les recettes appliquees fonctionnent bien pour eux, alors tout le monde vote pour Melenchon en 2017 sans crainte.
 

n°30217007
Tietie006
Dieu ne joue pas aux dés.
Posté le 11-05-2012 à 19:04:55  profilanswer
 

Talisker_44 a écrit :


 
Ouais, mais il ne veulent pas faire ce qu'on leur demande de faire pour y rester  :D  
 
En fait, quand je dis "anti-euro" c'est un raccourci, je veux plutot dire contre l'austerité, contre les plans de sauvetage actuels, contre les dernieres directives de Bruxelles...
 


 
 
A part l'austérité, je vois pas vraiment d'alternative ...les Grecs n'ont plus un rond. Qu'ils acceptent le plan de sauvetage de l'UE ou qu'ils refusent, et qu'ils sortent de l'UE et de la zone euro, de toute façon, ils se mangeront de l'austérité !


---------------
L'arrière-train sifflera trois fois.
n°30252703
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 15-05-2012 à 00:15:35  profilanswer
 

Tietie006 a écrit :


 
 
A part l'austérité, je vois pas vraiment d'alternative ...les Grecs n'ont plus un rond. Qu'ils acceptent le plan de sauvetage de l'UE ou qu'ils refusent, et qu'ils sortent de l'UE et de la zone euro, de toute façon, ils se mangeront de l'austérité !


 
L'UE et la BCE auraient pu être moins intransigeantes.
 
Apparemment, le président Papoulias souhaite la mise en place d'un gouvernement technocratique.

  • Le dirigeant du Pasok, Evangelos Venizelos, s'y est déclaré favorable: "Nous soutenons un gouvernement avec des personnalités comme solution d'urgence. En Démocratie, la responsabilité appartient aux gouvernements politiques, aux figures politiques et aux partis politiques".

Le PASOK avait déjà soutenu un gouvernement de techniciens.

  • Fotis Kouvelis, le chef du DIMAR (gauche démocratique), s'est dit opposé à un gouvernement de personnalités extérieures à la politique et de techniciens. Il souhaite un gouvernement "oeucuménique" qui rassemble toutes les forces pro-UE (Nouvelle Démocratie, PASOK et Syriza)
  • Syriza est du même avis et ne veut pas de retour en arrière avec un gouvernement de techniciens qui mène des mesures d'austérité
  • Depuis les derniers sondages, Antonis Samaras, le leader de Nouvelle Démocratie, est beaucoup moins prompt à réclamer de nouvelles élections et insiste sur la nécessité de former un gouvernement. Il demande à ce qu'on envisage d'abord la formation d'un gouvernement politique puis celle d'un composé de techniciens.


Prochain round des négocations: aujourd'hui midi. KKE a déjà annoncé qu'il n'y participerait pas et Chrysi Avgi est bien entendu toujours exclu.


Message édité par tebidoor le 15-05-2012 à 00:44:18

---------------
tada tada tada
n°30260527
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 15-05-2012 à 16:36:45  profilanswer
 

Échec des négociations, rendez-vous en juin pour de nouvelles élections.


---------------
tada tada tada
n°30261255
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 15-05-2012 à 17:26:51  profilanswer
 

tebidoor a écrit :

Échec des négociations, rendez-vous en juin pour de nouvelles élections.


Intérêt ? Les gens vont revoter la même chose, non ? :??:

n°30261295
Profil sup​primé
Posté le 15-05-2012 à 17:30:30  answer
 

Rasthor a écrit :


Intérêt ? Les gens vont revoter la même chose, non ? :??:


 
encore moins de voix pour les anciens gros partis peut être, ou alors les gens se disent que si on met pas un gouvernement rapidement ça va être la fin et du coup les gros partit reprenne la majorité.

n°30261952
Betcour
Building better worlds
Posté le 15-05-2012 à 18:16:22  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

Intérêt ? Les gens vont revoter la même chose, non ? :??:


L'intérêt c'est que tes pièces d'Euro grecques vont bientôt prendre beaucoup de valeur auprès des numismates :D
 
 [:lardoncru:1]


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
n°30262000
snakesolid​2
Premier de cordée
Posté le 15-05-2012 à 18:19:32  profilanswer
 

Drapal
 
Je crois surtout qu'il n’existe plus de bonne solution  :o

Message cité 2 fois
Message édité par snakesolid2 le 15-05-2012 à 18:19:53

---------------
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux" BF
n°30262005
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 15-05-2012 à 18:20:12  profilanswer
 

Betcour a écrit :


L'intérêt c'est que tes pièces d'Euro grecques vont bientôt prendre beaucoup de valeur auprès des numismates :D
 
 [:lardoncru:1]


J'ai pas ! J'ai des francs suisse !  :D  
 
(ah merde, c'est arrimé a l'euro. [:tinostar] )

n°30262017
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 15-05-2012 à 18:20:48  profilanswer
 

snakesolid2 a écrit :

Drapal
 
Je crois surtout qu'il n’existe plus de bonne solution  :o


Aube dorée propose pourtant une solution finale a tout ca. :o

n°30262190
Betcour
Building better worlds
Posté le 15-05-2012 à 18:33:56  profilanswer
 

snakesolid2 a écrit :

Je crois surtout qu'il n’existe plus de bonne solution  :o


Je pensais qu'il y aurait peut être moyen que les partis classiques s'allient avec Syriza, moyennant un petit effort de l'UE pour ajouter un volet "croissance" à son plan d'austérité. Je sais pas si ce parti est raisonnable (dans tous les sens du terme) ou pas, mais s'ils veulent vraiment rester dans l'Euro faudra bien qu'ils se rendent à l'évidence que ça se fera pas sans douleur.


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
n°30262207
Betcour
Building better worlds
Posté le 15-05-2012 à 18:35:21  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

J'ai pas ! J'ai des francs suisse !  :D  
 
(ah merde, c'est arrimé a l'euro. [:tinostar] )


Moi j'ai acheté des couronnes norvégiennes pour me couvrir, mais finalement je me rend compte que ça colle à l'Euro d'assez prêt :/
Par contre sur les autres monnaies ça commence à devenir valable :o


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
n°30262341
snakesolid​2
Premier de cordée
Posté le 15-05-2012 à 18:45:35  profilanswer
 

Moi il y à quelque chose qui m'interpelle avec les dettes et l'UE :  
 
- Ce sont des états qui sont endettés
- Dans l'UE il y à une mobilité des personnes quasi totale grâce à Shengen
 
= Les jeunes vont naturellement bouger, innover dans les pays les moins endettés (souvent ou le ratio service/impôt est le plus favorable, dans tous les cas pas en grèce)
 
Ce qui va rendre le remboursement de la dette encore plus improbable
 
Je crois que dans les années à venir ce phénomène sera très loin d'être marginale.


---------------
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux" BF
n°30262505
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 15-05-2012 à 19:01:13  profilanswer
 

Rasthor a écrit :


Intérêt ? Les gens vont revoter la même chose, non ? :??:


 
Non, Syriza est donné en tête, ce qui signifie que le parti raflerait la prime des 50 sièges.
Nouvelle Démocratie augmente un peu et tous les autres partis baissent.
Les rapports de force auront bien le temps de changer en un mois de campagne.
 

snakesolid2 a écrit :

Moi il y à quelque chose qui m'interpelle avec les dettes et l'UE :  
 
- Ce sont des états qui sont endettés
- Dans l'UE il y à une mobilité des personnes quasi totale grâce à Shengen
 
= Les jeunes vont naturellement bouger, innover dans les pays les moins endettés (souvent ou le ratio service/impôt est le plus favorable, dans tous les cas pas en grèce)
 
Ce qui va rendre le remboursement de la dette encore plus improbable
 
Je crois que dans les années à venir ce phénomène sera très loin d'être marginale.


 
Il faut que la main d'oeuvre soit capable de surmonter la barrière de la langue dans les autres pays. Ce qui signifie, c'est que surtout les jeunes qualifiés qui peuvent partir. Ce phénomène existe mais il reste restreint.
 
Le dirigeant du DRASI (action), parti libéral qui a fait 1,8% des voix, Stefanos Manos, a annoncé qu'il était en train de discuter avec une autre formation libérale, DRASI (alliance démocratique), qui a fait 2,55% des voix pour former un rassemblement centriste et libéral.
Ensemble, ils font 4,35% des voix, soit plus que le seuil des 3% nécessaires pour rentrer au parlement.
Il y avait deux autres partis centristes aux élections, DX (recréer la Grèce) aussi d'orientation libérale, a fait 2,15% et l'union des centristes a fait 0,61%.
L'électorat centriste de ces 4 partis représente 7,11% des voix soit plus que Chrysi Avgi.
Si un parti centriste avait 7,11% des voix, on aurait eu les résultats suivants:
http://desmond.imageshack.us/Himg406/scaled.php?server=406&filename=simulationcentregrece.png&res=landing
Seulement 11,92% des votants ne serait pas représenté au parlement contre 19,03% des votants après l'élection actuelle.
En plus, une coallition ND-PASOK-Centristes aurait eu 161 députés, ce qui aurait suffi à faire un gouvernement.
 
Cependant, l'alliance des centristes ne suffira pas à former ND et PASOK à former un gouvernement si Syriza arrive premier et remporte la prime de 50 députés.
A l'heure actuelle, 10% des Grecqs sont indécis.

Message cité 1 fois
Message édité par tebidoor le 15-05-2012 à 19:48:27

---------------
tada tada tada
n°30262715
snakesolid​2
Premier de cordée
Posté le 15-05-2012 à 19:16:15  profilanswer
 

tebidoor a écrit :


 
Il faut que la main d'oeuvre soit capable de surmonter la barrière de la langue dans les autres pays. Ce qui signifie, c'est que surtout les jeunes qualifiés qui peuvent partir. Ce phénomène existe mais il reste restreint.


 
La barrière de la langue ne décourage pas vraiment quand c'est la misère, il suffit de voir l'immigration en provenance d'Afrique, on ne peut pas vraiment parler de phénomène restreint, tous les pays pauvres d'Afrique noires subissent ce phénomène de "fuite des élites", les gens qui n'ont rien sont très mobile.
 
Leur situation n'est pas tout à fait comparable, mais un niveau de vie divisé par deux amène rapidement à se poser la question de l'émigration.


---------------
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux" BF
n°30263220
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 15-05-2012 à 19:51:41  profilanswer
 

snakesolid2 a écrit :


 
La barrière de la langue ne décourage pas vraiment quand c'est la misère, il suffit de voir l'immigration en provenance d'Afrique, on ne peut pas vraiment parler de phénomène restreint, tous les pays pauvres d'Afrique noires subissent ce phénomène de "fuite des élites", les gens qui n'ont rien sont très mobile.
 
Leur situation n'est pas tout à fait comparable, mais un niveau de vie divisé par deux amène rapidement à se poser la question de l'émigration.


 
Les élites ne sont pas les gens qui ont rien. Quand t'es fauché, t'as justement pas de quoi payer un passeur.
Il y a un phénomène d'immigration grecq qui existe et s'amplifiera probablement mais au niveau de la zone euro, cela peut être posifit.
La mobilité des travailleurs contribue à former une zone monétaire optimale. La mobilité des travailleurs grecqs vers les endroits où il y a moins de chômage comme l'Allemagne, l'Autriche ou les Pays-Bas permettrait d'absorber le choc asymétrique que connait la Grèce.
Je précise que mon propos est théorique, je ne dis pas que c'est souhaitable.


---------------
tada tada tada
n°30263542
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 15-05-2012 à 20:15:58  profilanswer
 

tebidoor a écrit :


 
Les élites ne sont pas les gens qui ont rien. Quand t'es fauché, t'as justement pas de quoi payer un passeur.
Il y a un phénomène d'immigration grecq qui existe et s'amplifiera probablement mais au niveau de la zone euro, cela peut être posifit.
La mobilité des travailleurs contribue à former une zone monétaire optimale. La mobilité des travailleurs grecqs vers les endroits où il y a moins de chômage comme l'Allemagne, l'Autriche ou les Pays-Bas permettrait d'absorber le choc asymétrique que connait la Grèce.
Je précise que mon propos est théorique, je ne dis pas que c'est souhaitable.


LOL !!!  [:cmshadow]

n°30264045
snakesolid​2
Premier de cordée
Posté le 15-05-2012 à 21:02:32  profilanswer
 

tebidoor a écrit :


 
Les élites ne sont pas les gens qui ont rien. Quand t'es fauché, t'as justement pas de quoi payer un passeur.
Il y a un phénomène d'immigration grecq qui existe et s'amplifiera probablement mais au niveau de la zone euro, cela peut être posifit.
La mobilité des travailleurs contribue à former une zone monétaire optimale. La mobilité des travailleurs grecqs vers les endroits où il y a moins de chômage comme l'Allemagne, l'Autriche ou les Pays-Bas permettrait d'absorber le choc asymétrique que connait la Grèce.
Je précise que mon propos est théorique, je ne dis pas que c'est souhaitable.


 
J'aurais du dire "forces vives" et "élites" se sont les deux catégories qui bougent facilement.
 
Cela peut être positif ailleurs (quoique vu les niveaux de chômage), mais pour la Grèce ce sera l'abime sans fonds.


---------------
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux" BF
n°30264792
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 15-05-2012 à 21:36:44  profilanswer
 

snakesolid2 a écrit :


 
J'aurais du dire "forces vives" et "élites" se sont les deux catégories qui bougent facilement.
 
Cela peut être positif ailleurs (quoique vu les niveaux de chômage), mais pour la Grèce ce sera l'abime sans fonds.


 
Ils migrent vers l'Allemagne pas vers l'Italie justement.
Pour la Grèce, son avenir dépend de sa capacité à mener des réformes structurelles pour que son administration soit plus efficace et des mécanismes de politique économique mis en place au niveau de l'UE.


---------------
tada tada tada
n°30267979
robert4345
Posté le 16-05-2012 à 00:51:03  profilanswer
 
n°30268002
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 16-05-2012 à 00:58:51  profilanswer
 


 
La chronique comporte un point intéressant:
on ne peut pas exclure la Grèce de l'Euro, c'est elle quoi doit en faire la demande (ce qui signifie aussi une sortie automatique de l'UE).
En gros, la position de Tsipras, le chef de Syriza serait tenable.
Il pourrait tout à fait envoyer balader la troïka et rester dans l'euro.


---------------
tada tada tada
n°30268033
fixio
Despite being only 13
Posté le 16-05-2012 à 01:10:04  profilanswer
 

J'ai lu dans Le Monde hier ou avant-hier que les Grecs sont favorables à 78% à ce que leurs dirigeants fassent tout pour les maintenir dans l'euro, et ils votent pour les partis anti-rigueur :D En gros, ils veulent que la fête continue quoi :o

Message cité 1 fois
Message édité par fixio le 16-05-2012 à 01:12:56

---------------
Dans ce monde de pouffiasses et d'avortons, il est quand même question de rester digne.
n°30268137
tebidoor
fonctionnaire
Posté le 16-05-2012 à 02:30:13  profilanswer
 

fixio a écrit :

J'ai lu dans Le Monde hier ou avant-hier que les Grecs sont favorables à 78% à ce que leurs dirigeants fassent tout pour les maintenir dans l'euro, et ils votent pour les partis anti-rigueur :D En gros, ils veulent que la fête continue quoi :o


 
C'est surtout que c'est un peuple exangue. Ils supportent des plans d'austérité à n'en plus finir alors que des inégalités devant l'impôt et que des achats militaires importants subsistent. Et au final, l'économie est toujours plongée dans la récession, le PIB devrait encore se contracter de plus de 5% cette année.


---------------
tada tada tada
n°30268173
Betcour
Building better worlds
Posté le 16-05-2012 à 03:02:04  profilanswer
 

Un bon papier de Quatremer sur une alternative à laquelle on pense peut : Et si la Grèce décidait de faire faillite en restant dans l'euro? :

Citation :

Mais imaginons que la Grèce joue le pire, c’est-à-dire la faillite, tout en restant dans la zone euro (c’est le souhait de 80 % des Grecs et les partis voulant clairement l’abandonner pèsent environ 25 % des suffrages exprimés). Elle n’aura certes plus droit à l’aide européenne et internationale (pas plus qu’aux marchés, mais c’est déjà le cas) et fera donc défaut sur ses 250 milliards de dettes dont les deux tiers sont entre les mains de l’UE et du FMI qui se prendraient donc une paume. Mais comme son budget primaire est quasiment à l’équilibre (en dehors des intérêts de la dette), l’effort supplémentaire à effectuer sera infime au regard de ce qu’elle a déjà fait.


 
Apparemment elle ne peut pas être contrainte à sortir de la zone Euro, même si elle envoie paître le reste de l'UE sur sa dette.


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  47  48  49  50  51  52
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Grèce: Syriza toujours au pouvoir

 

Sujets relatifs
[Législatives 2012] Majorité Présidentielle = 331, Gauche = 341 /577.Grèce : déclenchement des CDS [GAME OVER ?]
"La Grece va decider par Referendum" WTF pourquoi c'est MAL??????????Crise de la dette: ça part de la Grèce et aprés?
Pas de sujet sur la Grece, portugal .... espagne, france ?[Actu crise] Que se passe-t-il en Grèce ? L'UE en danger ?
[ECO] Vers une nouvelle crise financière ?Que pensez vous de la Grèce?
La Grèceque pensez vous du résultats législatives ???
Plus de sujets relatifs à : Grèce: Syriza toujours au pouvoir


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR