Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
443 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  85  86  87  88  89  90
Auteur Sujet :

Vers le zéro déchet : réduire son empreinte écologique

n°34944530
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 11:37:16  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Timoonn a écrit :


Non, tu ne fais que contourner le problème. Le problème de base c'est la localisation des activités et la déconnexion spatiale entre les lieux de résidence et de travail. L'essentielle du trafic et de la pollution étant générée par les déplacements domicile-travail.  Il faut arrêter d'habiter à 30 bornes de son boulot, favoriser le télétravail dans le tertiaire, etc. Mais c'est sûr ca se fait pas en 6 mois:o, les systèmes territoriaux ont une inertie énorme, surtout freiné par le manque de courage politique. :o


 
Je dirais même par l'incompatibilité entre intérêt général et intérêt privé, énormément facilité en France par le morcellement administratif (beaucoup trop de communes trop petites) et la multiplicité des mandats dans le temps et l'espace.

mood
Publicité
Posté le 11-07-2013 à 11:37:16  profilanswer
 

n°34944556
daftboy-69
Posté le 11-07-2013 à 11:38:58  profilanswer
 

teepodavignon a écrit :

Argument non valide, on pas le couteau sous la gorge non plus :D On a toujours le choix.


Ben pour s'éclairer, il me semble que les choix se limitent à :
-Ampoule à incandescence qui consomme + sur la durée mais qui a un impact environnemental nul en fin de vie
-Ampoule basse consommation qui consomme énormément sur des courtes périodes mais peu sur la durée et qui a un impact environnemental non nul en fin de vie
-Ampoule LED qui ne consomme presque rien mais l'impact environnemental n'est pas encore connu
 
Dans les 3 cas, il faudrait aussi prendre en compte le bilan énergétique pour la fabrication de chaque modèle.
 
Il me semble qu'il n'y a pas d'autres alternatives?

n°34944569
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 11-07-2013 à 11:39:40  profilanswer
 

Sgt-D a écrit :

 

Je dirais même par l'incompatibilité entre intérêt général et intérêt privé, énormément facilité en France par le morcellement administratif (beaucoup trop de communes trop petites) et la multiplicité des mandats dans le temps et l'espace.


Ah bah ca, ya autant de communes en France que dans le reste de l'UE, comment tu veux t'en sortir [:zedlefou:1]
Tu proposes au gens de payer moins d'impôts en fusionnant des territoires (l’Alsace récemment), il veulent pas [:zedlefou:1]
Et à côté de ca, t'as la Suisse, qui fusionne ses communes à tours de bras, sans accrocs :/


Message édité par Timoonn le 11-07-2013 à 11:41:36

---------------
HFPonss - Désactivez votre Adblock sur HFR :o
n°34944577
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 11:40:04  profilanswer
 

Lampe à pétrole et bougies.

n°34944667
daftboy-69
Posté le 11-07-2013 à 11:45:34  profilanswer
 

Timoonn a écrit :


Non, tu ne fais que contourner le problème. Le problème de base c'est la localisation des activités et la déconnexion spatiale entre les lieux de résidence et de travail. L'essentielle du trafic et de la pollution étant générée par les déplacements domicile-travail.  Il faut arrêter d'habiter à 30 bornes de son boulot, favoriser le télétravail dans le tertiaire, etc. Mais c'est sûr ca se fait pas en 6 mois:o, les systèmes territoriaux ont une inertie énorme, surtout freiné par le manque de courage politique. :o  
 
Mais même en restant sur du TC classique, je bosse dans la qualité de l'air/modélisation des émissions/consommations/énergies et cie, et crois mois un bus au diesel aura toujours une empreinte écologique infime par rapport à la voiture.


 
Ok je vois. Il faudrait donc passer par une restructuration complète du territoire et un changement drastique des modes de déplacement.
Et donc dès qu'on change de travail, on déménage pour habiter à coté?
 

Citation :

Lampe à pétrole et bougies.


La lampe à pétrole , je suis pas persuadé que ce soit top niveau économie d'énergie, émissions de gaz et niveau santé aussi.
Et s'éclairer à la bougie me parait assez compliqué à notre époque

Message cité 2 fois
Message édité par daftboy-69 le 11-07-2013 à 11:47:41
n°34944670
Misssardon​ik
prévisible a posteriori
Posté le 11-07-2013 à 11:45:44  profilanswer
 

drapal


---------------
Que va-t-il se passer cette gelgamar ? vous le découvrirez janamont à 20h
n°34944686
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 11-07-2013 à 11:47:04  profilanswer
 

daftboy-69 a écrit :

 

Ok je vois. Il faudrait donc passer par une restructuration complète du territoire et un changement drastique des modes de déplacement.
Et donc dès qu'on change de travail, on déménage pour habiter à coté?


C'est un peu l'idée.
Appliquer l'étiquette énergétique aux territoires est une idée assez innovante aussi. Mais qui aura les couilles de dire à un élu que sa commune périurbaine c'est de la merde d'un point de vue énergétique? :d
ca commence à se mettre en place doucement avec les pcet, agenda 21, pcet, etc, mais c'est long à démarrer.

Message cité 1 fois
Message édité par Timoonn le 11-07-2013 à 11:51:10

---------------
HFPonss - Désactivez votre Adblock sur HFR :o
n°34944729
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 11:49:07  profilanswer
 

daftboy-69 a écrit :


 
Ok je vois. Il faudrait donc passer par une restructuration complète du territoire et un changement drastique des modes de déplacement.
Et donc dès qu'on change de travail, on déménage pour habiter à coté?


 
Déjà en redensifiant les villes, si tu habites à moins de dix kilomètres d'un boulot potentiel au sein d'un bassin d'emploi, pas la peine de déménager.
 
Et puis oui, il y aurait pas mal de télétravail possible (tout bénef' pour les employeurs d'ailleurs, et place gagnée pour des logements, bâtiments en moins à construire/chauffer/éclairer/maintenir/recycler).

n°34944756
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 11-07-2013 à 11:50:17  profilanswer
 

daftboy-69 a écrit :

[…] Il me semble qu'il n'y a pas d'autres alternatives?

Pour ce cas, la led est une bonne chose. De toute façon il ne faut pas oublier que
http://www.manicore.com/documentation/economies_graph2.jpg
consommation d’énergie (toutes énergies confondues) en kWh d’un ménage
Vivre dans un logement isolé avec des fil incandescent restera toujours mieux qu'avec des led dans une passoire :D

Message cité 1 fois
Message édité par teepodavignon le 11-07-2013 à 11:53:49
n°34944817
Misssardon​ik
prévisible a posteriori
Posté le 11-07-2013 à 11:53:09  profilanswer
 

c'est quoi l'unité sur ton schéma ?


---------------
Que va-t-il se passer cette gelgamar ? vous le découvrirez janamont à 20h
mood
Publicité
Posté le 11-07-2013 à 11:53:09  profilanswer
 

n°34944875
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 11:55:25  profilanswer
 

Le kilomètre en bagnole apparemment :o

n°34944911
Misssardon​ik
prévisible a posteriori
Posté le 11-07-2013 à 11:57:47  profilanswer
 

kWh, ok. Après tous les kWh ne se valent pas forcément, suivant la source d'énergie utilisée.


---------------
Que va-t-il se passer cette gelgamar ? vous le découvrirez janamont à 20h
n°34944941
daftboy-69
Posté le 11-07-2013 à 11:59:32  profilanswer
 

Timoonn a écrit :


C'est un peu l'idée.
Appliquer l'étiquette énergétique aux territoires est une idée assez innovante aussi. Mais qui aura les couilles de dire à un élu que sa commune périurbaine c'est de la merde d'un point de vue énergétique? :d
ca commence à se mettre en place doucement avec les pcet, agenda 21, pcet, etc, mais c'est long à démarrer.


 

Sgt-D a écrit :


Déjà en redensifiant les villes, si tu habites à moins de dix kilomètres d'un boulot potentiel au sein d'un bassin d'emploi, pas la peine de déménager.
 
Et puis oui, il y aurait pas mal de télétravail possible (tout bénef' pour les employeurs d'ailleurs, et place gagnée pour des logements, bâtiments en moins à construire/chauffer/éclairer/maintenir/recycler).


 
Ok. Tout ça me semble assez difficile à mettre en place et aurait un impact non négligeable sur la productivité mais je comprends le principe. Dans tous les cas, je pense qu'il y aura une régulation automatique dans ce sens au fur et à mesure de l'augmentation du prix du pétrole sans avoir à imposer un style de vie à ceux qui veulent vraiment vivre à la campagne et n'ont pas d'autres choix que de bosser en ville.
 

teepodavignon a écrit :

Pour ce cas, la led est une bonne chose. De toute façon il ne faut pas oublier que  
http://www.manicore.com/documentat [...] graph2.jpg
Vivre dans un logement isolé avec des fil incandescent restera toujours mieux qu'avec des led dans une passoire :D


Oui c'est sur. Mais bon sur le principe du "si chacun fait un petit geste.."

n°34944967
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 11-07-2013 à 12:00:31  profilanswer
 

Misssardonik a écrit :

c'est quoi l'unité sur ton schéma ?

Montrer où sont les priorité en termes d'économie d'énergie. Choisir ses ampoules est à la porter de tous en revanche seul les propriétaires peuvent agir sur l'isolation de habitat.

n°34945030
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 12:03:33  profilanswer
 

Je ne vois pas le rapport entre vouloir vivre à la campagne et l'étalement péri-urbain  :D  
 
A la rigueur la campagne et la ville sont plus proches (accès aux espaces verts, aux produits frais, architecture traditionnelle, qualité de vie, silence...) que le péri-urbain, qui n'est que motorisation, goudron, tôle, plastique, parpaings crépis et bruit permanent.

n°34945031
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 11-07-2013 à 12:03:42  profilanswer
 

daftboy-69 a écrit :

 

Ok. Tout ça me semble assez difficile à mettre en place et aurait un impact non négligeable sur la productivité mais je comprends le principe. Dans tous les cas, je pense qu'il y aura une régulation automatique dans ce sens au fur et à mesure de l'augmentation du prix du pétrole sans avoir à imposer un style de vie à ceux qui veulent vraiment vivre à la campagne et n'ont pas d'autres choix que de bosser en ville.

 


 

Voilà, le meilleur levier d'action comme d'hab, c'est le pognon :o
Vivement qu'on arrête de subventionner le diesel, et que le litre passe à 3€ :d
Surtout qu'avec les progrès techniques, les moteurs essence sont aussi sobres et "propres" que les diesel maintenant. Aujourd'hui la dieselance française est une aberration économique et environnementale (merci les lobby, encore une fois :o )
Et puis le covoiturage a un grand potentiel, prends 1 minute dans la rue et regardes combien de personnes sont seules dans leur bagnole, c'est affligeant :/

Message cité 1 fois
Message édité par Timoonn le 11-07-2013 à 12:22:34

---------------
HFPonss - Désactivez votre Adblock sur HFR :o
n°34945068
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 11-07-2013 à 12:05:58  profilanswer
 

Sgt-D a écrit :

Je ne vois pas le rapport entre vouloir vivre à la campagne et l'étalement péri-urbain  :D

 

A la rigueur la campagne et la ville sont plus proches (accès aux espaces verts, aux produits frais, architecture traditionnelle, qualité de vie, silence...) que le péri-urbain, qui n'est que motorisation, goudron, tôle, plastique, parpaings crépis et bruit permanent.


Parce qu'il y a une dépendance à la voiture. 90% des ruraux/perirubain travaillent et consomment en ville: trafic, pollution, congestion, entretien des voiries, etc. Ce sont in fine des rurbains, ils ont un mode de vie urbain mais vivent à la campagne. Ils ne font que dormir à la campagne, leur boulot, loisirs, achats,  écoles, sont en ville.
En plus ce sont les ménages les plus exposés (classe moyenne) à la vulnérabilité et à la précarité énergétique du fait de leur forte consommation d'énergies à la fois plus les déplacements (ménage multimotorisés, aussi) et au chauffages (gros volumes, mal isolés).


Message édité par Timoonn le 11-07-2013 à 12:13:08

---------------
HFPonss - Désactivez votre Adblock sur HFR :o
n°34945103
cd5
/ g r e w t
Posté le 11-07-2013 à 12:08:33  profilanswer
 

daftboy-69 a écrit :


 
Tiens une petite question par rapport à ça pour les écolo : Vous privilégiez l'économie d'énergie ou l'impact des matériaux sur l'environnement?
Typiquement pour l'ampoule économique : certes on consomme moins mais en retour, l'ampoule contiens du mercure et d'autres produits assez néfastes il me semble. Et seulement 40% seraient recyclées actuellement.
Bon à priori pour ça la solution serait l'éclairage LED même si on n'as pas encore assez de recul dessus.
 


 
Les LED à produire, ça a un certain impact écologique aussi, l'industrie du semiconducteur n'est pas vraiment propre.  
 

daftboy-69 a écrit :


 
Idem ici, vous préféreriez rouler en voiture électrique qui nécessite une augmentation de la production électrique par le nucléaire ainsi que la fabrication de batteries difficilement recyclables ou alors prendre les TEC avec la consommation d'énergie fossile qui en découle?


 
Le nucléaire, c'est le bien, donc je préfère rouler électrique :o Surtout si c'est moins cher :D


---------------
Gal @HFR | C'est l'effet main © P®oogz | Vends rien
n°34945116
daftboy-69
Posté le 11-07-2013 à 12:09:29  profilanswer
 

Sgt-D a écrit :

Je ne vois pas le rapport entre vouloir vivre à la campagne et l'étalement péri-urbain  :D  
 
A la rigueur la campagne et la ville sont plus proches (accès aux espaces verts, aux produits frais, architecture traditionnelle, qualité de vie, silence...) que le péri-urbain, qui n'est que motorisation, goudron, tôle, plastique, parpaings crépis et bruit permanent.


 
Ben par exemple à Lyon, si tu veux vivre à la campagne, faut compter environ 30km de trajet sans possibilité de prendre les TEC. Dans les 15km, on reste dans la périphérie proche de Lyon qui reste assez dense et très cher. Donc une personne de classe moyenne qui bosse à Lyon n'aura d'autres choix que de prendre la voiture. Au moins jusqu'aux parcs relais (qui, au passage, ont une capacité ridicule vu la demande et qui sont plein avant les 8h du mat')

n°34945130
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 11-07-2013 à 12:10:25  profilanswer
 

daftboy-69 a écrit :

Oui c'est sur. Mais bon sur le principe du "si chacun fait un petit geste.."

Faire un geste c'est être conscient, mais c'est illusoire si de autre coté on s'en donne à cœur joyeux sur les principale source. Ca serait même être le dindon de la farce.
 
Je ne suis absolument pas en train de dire que du coup il faut arrêter tout effort loin de là. Il faut être conscient qu'on peut faire un peu chacun de son coté mais qu'on peut aussi en faire énormément en faisant des vrais choix autre que 3 ampoules dans sa maison.
 
Il faut faire des petit gestes, mais pas que ça.  
(et désolé pour l'echelle dans le message précédents, le texte n'était pas inclus dans l'image quand je l'ai copié)

n°34945161
sebi
Posté le 11-07-2013 à 12:13:33  profilanswer
 

Je crois que fais attention en restant pragmatique. Mais je pose la question, réduire son empreinte écolo est-il juste un moyen de retarder/ralentir le moment fatidique ou bien peut on améliorer les choses ?  
Car je vois aucun intérêt a ralentir le processus, on n'est pas dans un jeu ou il faut tenir le plus longtemps possible, si au final ça va merder complet autant se lâcher et d'en avoir rien a foutre non ?  


---------------
A religious war is like children fighting over who has the strongest imaginary friend.
n°34945194
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 12:16:35  profilanswer
 

daftboy-69 a écrit :


 
Ben par exemple à Lyon, si tu veux vivre à la campagne, faut compter environ 30km de trajet sans possibilité de prendre les TEC. Dans les 15km, on reste dans la périphérie proche de Lyon qui reste assez dense et très cher. Donc une personne de classe moyenne qui bosse à Lyon n'aura d'autres choix que de prendre la voiture. Au moins jusqu'aux parcs relais (qui, au passage, ont une capacité ridicule vu la demande et qui sont plein avant les 8h du mat')


 
Voire plus loin (un temps mon oncle qui habite dans le sud du 71 bossait à Lyon [:vyse]
 
Et c'est exactement pareil à Bordeaux.
 
Ce que je voulais c'est que :
 
- 1) les villes sont quand même composées en grande majorité de logements, ça sert à quoi d'avoir 150m² à Pétaouschnock si c'est pour gaspiller deux heures par jour dans les bouchons
 
- 2) la vraie campagne c'est pour quelques privilégiés, résidences secondaires d'habitants de centre-ville, ou poignée de gens qui peuvent encore y travailler (il reste quand même quelques agriculteurs, mais le télétravail pourrait offrir des possibilités).

n°34945246
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 11-07-2013 à 12:20:57  profilanswer
 

Sgt-D a écrit :

 

Voire plus loin (un temps mon oncle qui habite dans le sud du 71 bossait à Lyon [:vyse]

 

Et c'est exactement pareil à Bordeaux.

 

Ce que je voulais c'est que :

 

- 1) les villes sont quand même composées en grande majorité de logements, ça sert à quoi d'avoir 150m² à Pétaouschnock si c'est pour gaspiller deux heures par jour dans les bouchons

 

- 2) la vraie campagne c'est pour quelques privilégiés, résidences secondaires d'habitants de centre-ville, ou poignée de gens qui peuvent encore y travailler (il reste quand même quelques agriculteurs, mais le télétravail pourrait offrir des possibilités).


1) Connerie politique, favorisation de l'accès à la propriété, surtout sous VGE. + la vente du mode de vie américain avec la baraque, la bagnole, le jardin, la piscine, le bbq et le clébard :o Le tout renforcé par la facilité de déplacément liée à la voiture, un réseau routier dense et aménagé, un prix du pétrole bas (dans les 60's).
Tout ca renforcé par un manque d'anticipation (petrole = illimité dans les 60's) et aussi par le baby boom+ immigration au sortir de la guerre qui fait qu'il a fallut caser bcp de monde.
[:dao]

Message cité 1 fois
Message édité par Timoonn le 11-07-2013 à 12:21:27

---------------
HFPonss - Désactivez votre Adblock sur HFR :o
n°34945257
cd5
/ g r e w t
Posté le 11-07-2013 à 12:21:42  profilanswer
 

Timoonn a écrit :


 
Voilà, le meilleur levier d'action comme d'hab, c'est le pognon :o
Vivement qu'on arrête de subventionner le diesel, et que le litre passe à 3€ :d
Surtout qu'avec les progrès technique, les moteur essence sont aussi sobre et "propres" que les diesel maintenant. Aujourd'hui la dieselance française est une aberration économique et environnementale (merci les lobby, encore une fois :o )
Et puis le covoiturage a un grand potentiel, prends 1 minute dans la rue et regardes combien de personnes sont seules dans leur bagnole, c'est affligeant :/


 
Ha, tiens, d'ailleurs, autre geste "écolo" : j'ai pas cédé à la mode du diesel quand il a fallu changer la voiture de Mme, qui fait environ 7000 bornes par an. On a pris une essence, comme celle d'avant d'ailleurs.


---------------
Gal @HFR | C'est l'effet main © P®oogz | Vends rien
n°34945287
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 12:24:40  profilanswer
 

Mais ça va être dur d'effacer des décennies de conditionnement politico-commercial...
 
"Non, vous n'avez pas besoin d'engraisser une banque pendant trente ans pour posséder un pavillon Bouygues entouré de thuya et un monospace et un SUV"...

n°34945288
ellesse
Pyramide de Fonzie
Posté le 11-07-2013 à 12:24:41  profilanswer
 

[:kikidonc]


---------------
Why don’t you run, swim and cycle to the bar, and we’ll see who gets there first?
n°34945289
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 11-07-2013 à 12:24:52  profilanswer
 

sebi a écrit :

Je crois que fais attention en restant pragmatique. Mais je pose la question, réduire son empreinte écolo est-il juste un moyen de retarder/ralentir le moment fatidique ou bien peut on améliorer les choses ?  

C'est là ou le petit geste se différencie des grands. Et vivre de manière très très heureuse également quand on a choisi de vivre de manière viable pour l'environnement.

n°34945294
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 12:25:31  profilanswer
 

Oui, enfin, sans viande, quand même :o

n°34945301
Brett
Posté le 11-07-2013 à 12:25:47  profilanswer
 

Bonne idée de topic, ça peut donner quelques pistes.
Voilà ce qu'on fait dans notre famille (2 adultes + 2 enfants) :  
- Panneaux solaires thermiques (grâce à un héritage de ma moitié). La chaudière est coupée de mai à octobre.
- Une seule bagnole pour la famille. Je vais au boulot en vélo tous les jours et quelque soit le temps.
- L'école des enfants est à 2 minutes à pied.
- Achat de légumes de saison et aux producteurs locaux. Idem pour la volaille et la viande de boucherie.
- Aucun appareil électrique en veille, ampoules basse conso.
- Achat de vêtements et/ou autres appareils en vide grenier/le bon coin si l'occasion se présente.
- Tri sélectif et multiples allers-retours annuels en déchetterie.
- Pas d'arrosage du jardin, la nature s'en charge.
 
Ce qu'il faudrait qu'on fasse :  
- Mieux isoler la toiture de la maison (mais il nous faudrait un autre héritage...).
- Installer un récupérateur de flotte pour alimenter les toilettes (héritage bis).
- Plugguer le ballon de la chaudière sur le lave vaisselle pour switcher sur l'eau chaude solaire quand il y en a.  
- Faire un potager.
 
Ce qu'il faudrait qu'on ne fasse plus :  
- Chauffer au bois

n°34945320
daftboy-69
Posté le 11-07-2013 à 12:27:19  profilanswer
 

teepodavignon a écrit :

Faire un geste c'est être conscient, mais c'est illusoire si de autre coté on s'en donne à cœur joyeux sur les principale source. Ca serait même être le dindon de la farce.
 
Je ne suis absolument pas en train de dire que du coup il faut arrêter tout effort loin de là. Il faut être conscient qu'on peut faire un peu chacun de son coté mais qu'on peut aussi en faire énormément en faisant des vrais choix autre que 3 ampoules dans sa maison.
 
Il faut faire des petit gestes, mais pas que ça.  
(et désolé pour l'echelle dans le message précédents, le texte n'était pas inclus dans l'image quand je l'ai copié)


 
Donc concrètement, pour les gestes qui sont à la portée d'une majorité de personnes sans énormément de sacrifice, on a :
-Les ampoules (et au final on se rends compte que c'est pas si simple que ça)
-Les paniers fermiers provenant de l'agriculture proche du consommateur.
-Les TEC/Velo pour les habitants urbains/péri-urbains n'habitant pas trop loin de leur lieu de travail
-Le recyclage Verre et emballage. J'exclue volontairement le compost car trop contraignant pour 90% des habitants en ville n'ayant pas de jardins ou de benne à compost dans l'immeuble.
-Cuisiner afin de limiter les huiles de palme
-Autres?
 
 
Personnellement, j'utilise ampoules basse conso dans les pièces ayant vocation à être occupés longtemps, ampoules à incandescence dans SDB, WC, Hall principalement pour réduire un poil la consommation électrique. Et je fait bien gaffe à faire recycler les ampoules basse conso
 
Les paniers fermiers, c'est compliqué quand on vis seul mais ça me tenterais bien une fois installé en couple. Même si c'est plus pour le coté cuisine qu'écolo.
 
Les TEC, c'est inenvisageable pour aller au boulot pour moi. 1h/trajet en TEC pour 15min en voiture. Par contre j'essaie de les utiliser pour les sorties en ville (mais c'est + pour la difficulté de se garer et l'alcool).
 
Le recyclage, je le fait car mes parents le faisaient quand j'étais jeune et que ce n'est pas contraignant.
 
Et cuisiner, je le fait car je trouve les repas pré-cuisinés infects.
 
Au final, une partie non négligeable de mes gestes "écolo" sont dus à des contraintes n'ayant rien à voir avec l'écologie et sont inconscients. Peu sont fait de façon volontaires et les autres sont trop contraignants.

n°34945325
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 11-07-2013 à 12:27:48  profilanswer
 

Sgt-D a écrit :

Oui, enfin, sans viande, quand même :o

Ouais enfin, dès fois y a écrit viande dessus mais ça n'en est qu'à moitié ou pas la bonne ;) Mais c'est un autre débat.

n°34945372
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 11-07-2013 à 12:32:51  profilanswer
 

daftboy-69 a écrit :

[…] J'exclue volontairement le compost car trop contraignant pour 90% des habitants en ville n'ayant pas de jardins ou de benne à compost dans l'immeuble.  […]

Ben du coup le geste à faire serait de militer pour leur apparition.


Message édité par teepodavignon le 11-07-2013 à 12:33:20
n°34945411
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 12:36:58  profilanswer
 

La communauté urbaine de Bordeaux a distribué 15 000 bacs à compost cette année, gratuitement, pouvant tenir sur un balcon.
C'est con, j'avais fabriqué le mien juste un peu avant  :D  
 
 
Sinon, j'avais vu qu'il avait expérimenté ça au Danemark, c'est génial :
 

Citation :


32
Des voies rapides cyclables
 
Copenhague
 
Lionel nous écrit de Copenhague :
 
    « Le vélo est devenu un moyen de transport très développé en vingt ans. Aujourd’hui, les pouvoirs publics n’ont plus pour souci de convaincre les
    usagers d’utiliser leur bicyclette pour les déplacements de proximité. Ils
    s’attaquent aux déplacements de longue distance (supérieurs à 10 km). C’est
    pourquoi ils développent des pistes cyclables express longue distance.
 
    La première a été inaugurée voilà un an. Elle est large, la vitesse des
    feux de signalisation est adaptée à la vitesse des vélos, ce qui fluidifie
    leur flux grâce à une onde verte, les feux sont dotés de compteurs qui
    décomptent le temps jusqu’au passage au feu vert, permettant d’adapter la
    vitesse. Bref, c’est génial et c’est un succès.
 
    Moins de pollution, des gens en bonne santé avec des beaux mollets, moins de bruit, peu de frais pour la collectivité. »


 
Source
 
Bon, ça ne suffirait pas, quand on voit le nombre de Français qui s'obstinent à ne pas désincruster leur cul flasque de leur caisse même pour deux kilomètres...

n°34945425
daftboy-69
Posté le 11-07-2013 à 12:38:07  profilanswer
 

Sgt-D a écrit :


 
Voire plus loin (un temps mon oncle qui habite dans le sud du 71 bossait à Lyon [:vyse]
 
Et c'est exactement pareil à Bordeaux.
 
Ce que je voulais c'est que :
 
- 1) les villes sont quand même composées en grande majorité de logements, ça sert à quoi d'avoir 150m² à Pétaouschnock si c'est pour gaspiller deux heures par jour dans les bouchons
 
- 2) la vraie campagne c'est pour quelques privilégiés, résidences secondaires d'habitants de centre-ville, ou poignée de gens qui peuvent encore y travailler (il reste quand même quelques agriculteurs, mais le télétravail pourrait offrir des possibilités).


 

Timoonn a écrit :


1) Connerie politique, favorisation de l'accès à la propriété, surtout sous VGE. + la vente du mode de vie américain avec la baraque, la bagnole, le jardin, la piscine, le bbq et le clébard :o Le tout renforcé par la facilité de déplacément liée à la voiture, un réseau routier dense et aménagé, un prix du pétrole bas (dans les 60's).
Tout ca renforcé par un manque d'anticipation (petrole = illimité dans les 60's) et aussi par le baby boom+ immigration au sortir de la guerre qui fait qu'il a fallut caser bcp de monde.
[:dao]


 

Sgt-D a écrit :

Mais ça va être dur d'effacer des décennies de conditionnement politico-commercial...
 
"Non, vous n'avez pas besoin d'engraisser une banque pendant trente ans pour posséder un pavillon Bouygues entouré de thuya et un monospace et un SUV"...


 
Heu ouais alors là non je conteste...
Pour avoir vécu dans les 3 cas (urbains, péri-urbains et campagne), il y a quand même une nette différence dans le bien être.
-La ville est un enfer! Bruits, pollution, contraintes pour garer son véhicule (et oui un véhicule reste nécessaire pour certains même en ville) et il suffit que son travail et son logement soient à l'opposés, même en étant tous les 2 dans la ville, on aura quand même 2h de trajet par jour qu'on prenne les TEC ou la voiture.
-Le péri-urbain est l'idéal pour moi car c'est un compromis des 2 : Peu de bruit, peu de pollution, accès facilité à la ville, possibilité d'avoir un jardin. Le point noir est un coût de l'habitation exorbitant.
-La campagne permet de garder un cadre de vie très calme au prix d'une utilisation obligatoire de la voiture pour tout déplacement et un coût de l'habitation particulièrement bas.
 
Rien à voir avec un formatage de l'esprit par les franc-maçons et le complot du haut patronat pour la mondialisation ou que sais-je...

Message cité 1 fois
Message édité par daftboy-69 le 11-07-2013 à 12:40:46
n°34945446
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 11-07-2013 à 12:40:12  profilanswer
 

daftboy-69 a écrit :

 

Heu ouais alors là non je conteste...
Pour avoir vécu dans les 3 cas (urbains, péri-urbains et campagne), il y a quand même une nette différence dans le bien être.
-La ville est un enfer! Bruits, pollution, contraintes pour garer son véhicule (et oui un véhicule reste nécessaire pour certains même en ville) et il suffit que son travail et son logement soient à l'opposés, même en étant tous les 2 dans la ville, on aura quand même 2h de trajet par jour qu'on prenne les TEC ou la voiture.
-Le péri-urbain est l'idéal pour moi car c'est un compromis des 2 : Peu de bruit, peu de pollution, accès facilité à la ville, possibilité d'avoir un jardin.
-La campagne permet de garder un cadre de vie très calme au prix d'une utilisation obligatoire de la voiture pour tout déplacement.

 

Rien à voir avec un formatage de l'esprit par les franc-maçons et le complot du haut patronat pour la mondialisation ou que sais-je...


Mais l'impact écologique est plus fort les périurbains et ruraux, stout :o
NB: ton expérience personnelle ne peut en aucun cas faire office de référence :o
Du reste c'est un fait avérés qu'il y a eu des politiques/industries irresponsables de promotion de la maison individuelle, du diesel, etc.

Message cité 2 fois
Message édité par Timoonn le 11-07-2013 à 12:42:59

---------------
HFPonss - Désactivez votre Adblock sur HFR :o
n°34945481
daftboy-69
Posté le 11-07-2013 à 12:43:59  profilanswer
 

Timoonn a écrit :


Mais l'impact écologique est plus fort les périurbains et urbains, stout :o


 
Oui mais tout le monde n'est pas prêt à sacrifier autant son bien être pour réduire un peu son emprunte écologique. Et tout le monde n'a pas l'argent pour louer ou acheter en urbain/péri-urbain.
 
Pour moi, il est clairement impossible de s'imposer une hygiène de vie 100% écolo sinon on va vivre dans une grotte à bouffer du guano et des fougères en enflammant ses prouts pour se chauffer :o


Message édité par daftboy-69 le 11-07-2013 à 12:45:05
n°34945500
cd5
/ g r e w t
Posté le 11-07-2013 à 12:45:53  profilanswer
 

Timoonn a écrit :


Mais l'impact écologique est plus fort les périurbains et ruraux, stout :o
NB: ton expérience personnelle ne peut en aucun cas faire office de référence :o
Du reste c'est un fait avérés qu'il y a eu des politiques/industries irresponsables de promotion de la maison individuelle, du diesel, etc.


 
ça dépend :o
 
Ma femme bosse justement à la campagne, à 5mn de chez nous en voiture.  
 
Je bosse à 25mn en voiture.  
 
Le choix du périurbain était évident, les logements à Montpellier et juste autour sont chers, alors qu'en habitant à côté de son boulot à elle, on y gagne sur tous les points. Sauf pour moi qui doit faire les trajets, évidemment.  
 
 
Et elle ne peut pas aller bosser en vélo, beaucoup trop risqué vu l'étroitesse des routes.


---------------
Gal @HFR | C'est l'effet main © P®oogz | Vends rien
n°34945508
Sgt-D
Modérateur
Posté le 11-07-2013 à 12:46:22  profilanswer
 

Bah ouais, en ville dans un quartier résidentiel avec rue à sens unique qui ne sert qu'au riverains, c'est quand même nettement plus calme qu'en péri-urbain où en permanence il y a des tondeuses, quads, moto-cross, Jacky qui fait péter les basses en passant à 130 sur une route limitée à 50, scooter 49 cm² trafiqué pour faire PÊÊÊÊÊT PÊÊÊÊÊT MÊÊÊÊÊ
 
Et les clébards agressifs qui aboient derrière chaque haie  [:glaurung]  
 
Après en ville sur un gros axe de circulation ou en plein dans un quartier étudiant, évidemment ça va être plus bruyant.

n°34945509
Profil sup​primé
Posté le 11-07-2013 à 12:46:22  answer
 

Je ne fais rien pour réduire mon emprunte écologique  :jap: . Avec tous les pays émergents qui se développe la pollution mondiale déjà trop importante ne va faire qu'augmenter  :jap: . Il est donc utopique de croire que quelques dizaines dizaines de millions d'habitant peuvent changer quelque chose par rapport à plusieurs milliards de terriens qui se développent  :jap: .

n°34945536
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 11-07-2013 à 12:48:57  profilanswer
 

cd5 a écrit :


 
ça dépend :o
 
Ma femme bosse justement à la campagne, à 5mn de chez nous en voiture.  
 
Je bosse à 25mn en voiture.  
 
Le choix du périurbain était évident, les logements à Montpellier et juste autour sont chers, alors qu'en habitant à côté de son boulot à elle, on y gagne sur tous les points. Sauf pour moi qui doit faire les trajets, évidemment.  
 
 
Et elle ne peut pas aller bosser en vélo, beaucoup trop risqué vu l'étroitesse des routes.


On parle des masses, pas des cas particuliers [:zedlefou:1]  
Et puis chaque ville à ses spécificités, toussa [:zedlefou:1]


---------------
HFPonss - Désactivez votre Adblock sur HFR :o
n°34945550
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 11-07-2013 à 12:50:40  profilanswer
 


Faut montrer l'exemple [:zedlefou:1]
Dans les pays émergeant, la conscience écologique progresse bien plus vite que chez nous, car eux sont confrontés à la double situation: croissance économique ET problèmes environnementaux. Alors que nous on a d'abord eu la croissance, puis les problèmes. :o  Et eux n'ont pas notre gérontocratie.
Inutile de rappeler que nous, les quelques dizaines de millions d'habitants, consommons 75+% des ressources de la planète :o
Faut arrêter de chercher des bouc-émissaires pour se donner une excuse et pas se bouger le cul.

Message cité 1 fois
Message édité par Timoonn le 11-07-2013 à 12:55:03

---------------
HFPonss - Désactivez votre Adblock sur HFR :o
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  85  86  87  88  89  90

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
La sélection sexuelle - sur la piste d'un levier écologiqueAliments à faible impact écologique
Recherche informations architecture écologiqueOù trouver de la peinture écologique ? (pour peindre des murs)
L'élan écologique fait-il régresser la société ?Rouler Ecologique et Economique - Quelles solutions ?
Passeport : prise d'empreinte digitale ?Astuces pour être écologique !
Pacte écologique, avez vous signé ?La Vache : La grande oubliée du pacte Ecologique ???
Plus de sujets relatifs à : Vers le zéro déchet : réduire son empreinte écologique


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR