Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1391 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Conflit de religions au sein d'un couple

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14
Page Précédente
Auteur Sujet :

Conflit de religions au sein d'un couple

n°9521934
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 18-09-2006 à 01:00:28  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Voilà je vais essayer d'exposer la chose clairement.
La question du mariage et des enfants a été récemment soulevée dans mon couple.Le "problème" se posera dans un bon bout de temps mais autant anticiper.
il se trouve que je suis plutôt de confession musulmane, et que ma copine est plûtot catholique.
Je dis bien "plutôt" car ca na va pas bien loin niveau pratique,car c'est une culture principalement liée à l'éducation.
Mais bien que je n'aime pas trop le concept d'adhérer à telle ou telle religion (j'ai foi en Dieu et en des principes universels de vertues,je me suis avec le temps éloigné de tout ce qui tourne autour), je me considère malgré tout étant musulman.Pareil pour elle apparemment,pour une autre religion.
Niveau éducation cela devrait ne pas poser de problème car je n'ai pas l'intention d'influencer mes futurs enfants.
Au mieux leur expliquer quand ils seront en âge de comprendre et de réfléchir, ce en quoi je crois et ce en quoi d'autres croient, et les laisser faire leur choix.
Seulement ma moitié m'a surpris en m'annoncant qu'elle désirerait les faire baptiser à l'église.
J'ai plus ou moins fait comprendre que ce choix, bien que les repercussions sur la vie des enfants soit mineures voire inexistantes, symboliserait un choix d'orientation, à savoir que si j'acceptais c'était une sorte de renonciation pour moi.
La possibilité du "double baptême" serait une solution, mais selon moi un non-sens, qui ferait de cette pratique une chose absurde.
Aucun baptême, d'aucune des deux religions, est aussi une solution.Peut-être ce sera celle que nous adopterons.
Mais j'aimerais avoir vos avis, et savoir si parmi vous certains ont été confronté à ce genre de décision.
 :jap:  

mood
Publicité
Posté le 18-09-2006 à 01:00:28  profilanswer
 

n°9521979
Profil sup​primé
Posté le 18-09-2006 à 01:09:59  answer
 

potemkin a écrit :

Bonsoir,

 

Voilà je vais essayer d'exposer la chose clairement.
La question du mariage et des enfants a été récemment soulevée dans mon couple.Le "problème" se posera dans un bon bout de temps mais autant anticiper.
il se trouve que je suis plutôt de confession musulmane, et que ma copine est plûtot catholique.
Je dis bien "plutôt" car ca na va pas bien loin niveau pratique,car c'est une culture principalement liée à l'éducation.
Mais bien que je n'aime pas trop le concept d'adhérer à telle ou telle religion (j'ai foi en Dieu et en des principes universels de vertues,je me suis avec le temps éloigné de tout ce qui tourne autour), je me considère malgré tout étant musulman.Pareil pour elle apparemment,pour une autre religion.
Niveau éducation cela devrait ne pas poser de problème car je n'ai pas l'intention d'influencer mes futurs enfants.
Au mieux leur expliquer quand ils seront en âge de comprendre et de réfléchir, ce en quoi je crois et ce en quoi d'autres croient, et les laisser faire leur choix.
Seulement ma moitié m'a surpris en m'annoncant qu'elle désirerait les faire baptiser à l'église.
J'ai plus ou moins fait comprendre que ce choix, bien que les repercussions sur la vie des enfants soit mineures voire inexistantes, symboliserait un choix d'orientation, à savoir que si j'acceptais c'était une sorte de renonciation pour moi.
La possibilité du "double baptême" serait une solution, mais selon moi un non-sens, qui ferait de cette pratique une chose absurde.
Aucun baptême, d'aucune des deux religions, est aussi une solution.Peut-être ce sera celle que nous adopterons.
Mais j'aimerais avoir vos avis, et savoir si parmi vous certains ont été confronté à ce genre de décision.
 :jap:


et le mariage ? à l'église aussi je suppose :D

n°9521995
Cutter
Posté le 18-09-2006 à 01:15:47  profilanswer
 

Ce sera à tes enfants de choisir leur religion. S'ils ne seront pas croyants le baptême ne voudra rien dire à leurs yeux, ils n'auront rien perdu.


---------------
last.fm
n°9522003
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 18-09-2006 à 01:17:33  profilanswer
 


pas de mariage religieux ce point là a été résolu heureusement assez facilement :D  
et au delà de l'aspect religion ca m'arrange bien,je deteste les grandes céremonies clinquantes avec leurs 1000 convives,si jpouvais faire ça à la braveheart (à la sauvette ds une forêt avec aucun témoin) ce serait pas plus mal  :whistle:

n°9522008
Profil sup​primé
Posté le 18-09-2006 à 01:18:37  answer
 

potemkin a écrit :

pas de mariage religieux ce point là a été résolu heureusement assez facilement :D  
et au delà de l'aspect religion ca m'arrange bien,je deteste les grandes céremonies clinquantes avec leurs 1000 convives,si jpouvais faire ça à la braveheart (à la sauvette ds une forêt avec aucun témoin) ce serait pas plus mal  :whistle:


 
alors pourquoi desire t'elle baptiser ses/vos enfants ? quels arguments ?

n°9522009
RykM
t'as de beaux gènes, tu sais..
Posté le 18-09-2006 à 01:18:50  profilanswer
 

La transmission de la religion se fait generalement par la mere.  [:dao]  
 
Le bapteme ne signifie rien de concret, ne t'inquiete pas. [:nidnogar]  
 
Pis le meilleur pour vos enfants, ca serait de leur laisser le choix plus tard, d'etre croyant.... ou pas.

n°9522012
Profil sup​primé
Posté le 18-09-2006 à 01:19:58  answer
 

RykM a écrit :

La transmission de la religion se fait generalement par la mere.  [:dao]  
 
Le bapteme ne signifie rien de concret, ne t'inquiete pas. [:nidnogar]  
 
Pis le meilleur pour vos enfants, ca serait de leur laisser le choix plus tard, d'etre croyant.... ou pas.


 
j'ai cru comprendre que c'était pour lui que c'était génant, que ça signifiait une sorte de "renonciation" à ses yeux [:spamafote]

n°9522026
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 18-09-2006 à 01:22:29  profilanswer
 

Il n'existe pas de pendant du baptème dans l'Islam mais des fêtes pour accueillir les enfants.
 
Et puis quand tu baptises des enfants, tu ne signes pas pour eux un pacte comme Faust avec le Diable ;)
Cela pour dire qu'on peut baptiser des enfants sans croire qu'ils appartiennent du coup à la religion. Mais plutôt qu'ils vont avoir une vie en rapport avec Dieu.
Or Dieu peut revêtir de multiples formes et c'est encore aux parents de l'expliquer comme ils l'entendent.
Tu dis avoir foi dans certaines vertus. Tes enfants baptisés, rien ne t'empêche de les en entretenir.
 
Si ta femme y tient vraiment, autant le permettre. Crois moi, ce n'est pas plonger l'enfant dans l'eau en récitant des prières qui changera de toutes façons quoi que ce soit. C'est bien l'éducation au jour le jour qui construira l'enfant.
 
Si vraiment tu ne peux t'y résoudre, tente de discuter avec ta femme d'un baptème plus tard lorsque tes enfants pourront aussi avoir mot à dire. Il existe de plus en plus de baptème d'adultes.

n°9522036
kotontij
En fait j'ai arrêté
Posté le 18-09-2006 à 01:24:12  profilanswer
 

potemkin a écrit :

J'ai plus ou moins fait comprendre que ce choix, bien que les repercussions sur la vie des enfants soit mineures voire inexistantes, symboliserait un choix d'orientation, à savoir que si j'acceptais c'était une sorte de renonciation pour moi.
La possibilité du "double baptême" serait une solution, mais selon moi un non-sens, qui ferait de cette pratique une chose absurde.
Aucun baptême, d'aucune des deux religions, est aussi une solution.Peut-être ce sera celle que nous adopterons.


 
Je pense que tu as raison
Et perso j'opterai pour la solution : aucun sacrement, et les enfants choisissent une fois majeurs, de verser dans la religion ou pas, et si oui celle qui leur semble la plus approproée
(en fait, ça a également été la décision de mes parents, et je les en remercie :jap:)
 
Et puis cette solution a l'avantage de forcer les gens à réfléchir par eux-même, à se poser des questions, à développer leurs propres opinions, à choisir, et non pas verser dans une théorie toute faite, servie dès l'enfance


Message édité par kotontij le 18-09-2006 à 01:26:41
n°9522040
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 18-09-2006 à 01:24:48  profilanswer
 

A oui : le baptème, c'est aussi le choix d'un parrain et d'une marraine. Théoriquement, c'est le choix de personnes qui entreront aussi dans l'éducation de l'enfant et pourraient même se subsituer aux parents en cas de défaillance.

mood
Publicité
Posté le 18-09-2006 à 01:24:48  profilanswer
 

n°9522050
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 18-09-2006 à 01:27:09  profilanswer
 


On devra en reparler plus profondément (elle m'en a parlé pas plus tard que tt à l'heure au téléphone [:totoz]),mais en gros un silence qui veut dire "pfff fait chier :/" mélangé à un "bon tant pis si tu veux pas on le fera pas".
Mais par nature je n'aime pas refuser les choses,surtout si ça lui tient à coeur.
En contrepartie aussi mauvais musulman je puisse être,ça me ferait mal au coeur de faire baptiser mes gosses à l'église, simplement par principe :/
Même si ca ne represente pas grand chose à mes yeux malgré tout (pour répondre à cutter), et que rien ne les force à être de confession chrétienne par la suite (ce qui en soi ne me gênerait pas si c'est leur propre choix), la symbolique me perturbe.
Je pourrais après tout accepter...mais ce serait leur mettre un pied dans une religion qui n'est pas mienne.
Et j'aurais peur de me forcer par la suite, inconsciemment, à les "islamiser".
Alors qu'à la base je suis pour la neutralité,et quitte à ce qu'ils entendent des versions contradictoires (ce qui en soi n'est que meilleur,leur choix d'orientation ou de non orientation n'en étant que plus consistant) plus tard, autant ne pas du tout intervenir d'ici là,même sur des détails dont ils ne se rendront pas compte.

n°9522056
kotontij
En fait j'ai arrêté
Posté le 18-09-2006 à 01:29:07  profilanswer
 

ShonGail a écrit :

A oui : le baptème, c'est aussi le choix d'un parrain et d'une marraine. Théoriquement, c'est le choix de personnes qui entreront aussi dans l'éducation de l'enfant et pourraient même se subsituer aux parents en cas de défaillance.


 
En plus la tradition (catho?) a en cela de pervers, que les parrains offrant des cadeaux : on achete ainsi les enfants, plus enclins à faire leurs sacrements et tout le tralala :sarcastic:  

n°9522061
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 18-09-2006 à 01:29:48  profilanswer
 

kotontij a écrit :

En plus la tradition (catho?) a en cela de pervers, que les parrains offrant des cadeaux : on achete ainsi les enfants, plus enclins à faire leurs sacrements et tout le tralala :sarcastic:


 
 
oui enfin ça c'est plutôt la tradition consumériste. Merci de ne pas commencer ...

n°9522062
-neon-
Illuminé
Posté le 18-09-2006 à 01:29:56  profilanswer
 

RykM a écrit :

La transmission de la religion se fait generalement par la mere.  [:dao]  


 
Ah wai, vous avez isolé le gène ? [:ddr555]

Message cité 1 fois
Message édité par -neon- le 18-09-2006 à 01:30:09

---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°9522064
RykM
t'as de beaux gènes, tu sais..
Posté le 18-09-2006 à 01:30:30  profilanswer
 

kotontij a écrit :

En plus la tradition (catho?) a en cela de pervers, que les parrains offrant des cadeaux : on achete ainsi les enfants, plus enclins à faire leurs sacrements et tout le tralala :sarcastic:


 
Les gosses ont 2-3 ans lors du bapteme  :lol:  
 
Je pense pas que ca joue  [:cosmoschtroumpf]

n°9522071
RykM
t'as de beaux gènes, tu sais..
Posté le 18-09-2006 à 01:31:38  profilanswer
 

-neon- a écrit :

Ah wai, vous avez isolé le gène ? [:ddr555]


 
C'est la tradition (juive, catholique) le reste je sais pas  :o

n°9522074
kley
Miaou !
Posté le 18-09-2006 à 01:32:00  profilanswer
 

Houlà, question difficile :/
 
Ayant eu une éducation catholique (même si j'ai un mode de vie plutôt laïc), j'avoue que j'aurais du mal à me mettre en ménage avec un juif ou un musulman pratiquant, compte tenu de leur propre éducation (circoncision, ramadan, etc, ce genre de trucs) et aussi parce que je ne voudrais pas entrer en conflit avec mon compagnon sur des histoires de religion (surtout quand on sait que souvent, ça fait partie de l'éducation d'un enfant).
 
Donc, pour ma part, j'aurais envie de faire baptiser mes propres enfants, pas parce que je suis croyante, mais parce que c'est un peu comme une reconnaissance de l'enfant, l'occasion de célébrer sa naissance et de réunir toute la famille à une petite fête... Et on perd un peu le côté religion, là, puisque le baptême équivaut surtout à une fête pour le bébé. Donc si ta compagne souhaite faire un baptême, c'est peut-être surtout pour ça.
 
Bien sûr, tu as tout à fait le droit de ne pas accepter ou bien de faire quelque chose d'équivalent dans ta propre religion. C'est important d'en parler avec ta compagne et de voir ce que vous préférez. Et le mieux, c'est bien évidemment de laisser l'enfant choisir par lui-même quand il sera assez grand pour s'intéresser à la religion.

n°9522081
Domi9999
Posté le 18-09-2006 à 01:33:29  profilanswer
 

potemkin a écrit :

Bonsoir,
 
Voilà je vais essayer d'exposer la chose clairement.
La question du mariage et des enfants a été récemment soulevée dans mon couple.Le "problème" se posera dans un bon bout de temps mais autant anticiper.
il se trouve que je suis plutôt de confession musulmane, et que ma copine est plûtot catholique.
Je dis bien "plutôt" car ca na va pas bien loin niveau pratique,car c'est une culture principalement liée à l'éducation.
Mais bien que je n'aime pas trop le concept d'adhérer à telle ou telle religion (j'ai foi en Dieu et en des principes universels de vertues,je me suis avec le temps éloigné de tout ce qui tourne autour), je me considère malgré tout étant musulman.Pareil pour elle apparemment,pour une autre religion.
Niveau éducation cela devrait ne pas poser de problème car je n'ai pas l'intention d'influencer mes futurs enfants.
Au mieux leur expliquer quand ils seront en âge de comprendre et de réfléchir, ce en quoi je crois et ce en quoi d'autres croient, et les laisser faire leur choix.
Seulement ma moitié m'a surpris en m'annoncant qu'elle désirerait les faire baptiser à l'église.
J'ai plus ou moins fait comprendre que ce choix, bien que les repercussions sur la vie des enfants soit mineures voire inexistantes, symboliserait un choix d'orientation, à savoir que si j'acceptais c'était une sorte de renonciation pour moi.
La possibilité du "double baptême" serait une solution, mais selon moi un non-sens, qui ferait de cette pratique une chose absurde.
Aucun baptême, d'aucune des deux religions, est aussi une solution.Peut-être ce sera celle que nous adopterons.
Mais j'aimerais avoir vos avis, et savoir si parmi vous certains ont été confronté à ce genre de décision.
 :jap:


 
Bonsoir,
Commrny ne pas influencer ses enfants ? Les parents leur transmettent les valeurs auxquels ils croient après les enfants en se construisant leur personnalité continue d'y adherer ou pas mais il est très difficile de ne pas aborder certains sujets avec eux sous pretexte de les laisser choisir plus tard. Les enfants ressentent qu'on est fasse à un sujet un peu tabou, parfois source de conflts entre ses parents. Et puis il y a l'entourage, les grands-parents avec leurs différences culturelles, l'histoire de leur père et de leur mère et eux ont besoin de se nourrir de ces deux aspects que forment le couple de leurs parents car ils sont le produit des deux.
Si la pratique religieuse est peu importante dans votre couple, mieux vaut ne pas baptiser l'enfant et le faire grandir dans la connaissance des deux religions de ses parents, car effectivement le bapteme catholique, la circonsision chez les musulmans ou chez les juifs sont des engagements. Le laisser choisir plus tard, c'est ne pas l'engager aujourd'hui mais l'elever dans l'enrichissement de sa double culture.
 :hello:  

n°9522083
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 18-09-2006 à 01:33:42  profilanswer
 


pour le concept très abstrait du baptême, à savoir que même si ils n'adhèrent pas à une religion plus tard, ils seront en quelque sorte "purifiés" et "préparés pour une vie pieuse".
Paradise compliant, en gros (©nerd)
Après,peu importe ce qu'on pense de ça (je trouve ça inutile,même si c'était fait par un Imam, l'important étant à mes yeux la foi et la bonté au sens large), l'idée n'est pas gênante,mais alors pourquoi à la catholique,et pas à la musulmane? Se poser cette question revient à se poser la question de "quelle religion est la bonne", et de là débat sans fin.J'imagine que n'étant pas musulmane, un baptème islamique doit lui paraître "inefficace" :ange:

n°9522087
RykM
t'as de beaux gènes, tu sais..
Posté le 18-09-2006 à 01:34:21  profilanswer
 

kley a écrit :

Houlà, question difficile :/
 
Ayant eu une éducation catholique (même si j'ai un mode de vie plutôt laïc), j'avoue que j'aurais du mal à me mettre en ménage avec un juif ou un musulman pratiquant, compte tenu de leur propre éducation (circoncision, ramadan, etc, ce genre de trucs) et aussi parce que je ne voudrais pas entrer en conflit avec mon compagnon sur des histoires de religion (surtout quand on sait que souvent, ça fait partie de l'éducation d'un enfant).
 
Donc, pour ma part, j'aurais envie de faire baptiser mes propres enfants, pas parce que je suis croyante, mais parce que c'est un peu comme une reconnaissance de l'enfant, l'occasion de célébrer sa naissance et de réunir toute la famille à une petite fête... Et on perd un peu le côté religion, là, puisque le baptême équivaut surtout à une fête pour le bébé. Donc si ta compagne souhaite faire un baptême, c'est peut-être surtout pour ça.
 
Bien sûr, tu as tout à fait le droit de ne pas accepter ou bien de faire quelque chose d'équivalent dans ta propre religion. C'est important d'en parler avec ta compagne et de voir ce que vous préférez. Et le mieux, c'est bien évidemment de laisser l'enfant choisir par lui-même quand il sera assez grand pour s'intéresser à la religion.


 
+1  :jap:  
 
C'est avant tout une fete "traditionnelle" qui perd son caractere religieux.
Il serait dommage d'entrer en conflit pour ca. [:dao]

n°9522091
Profil sup​primé
Posté le 18-09-2006 à 01:35:05  answer
 

ShonGail a écrit :

A oui : le baptème, c'est aussi le choix d'un parrain et d'une marraine. Théoriquement, c'est le choix de personnes qui entreront aussi dans l'éducation de l'enfant et pourraient même se subsituer aux parents en cas de défaillance.


Pas vraiment non, leur rôle est uniquement religieux. Légalement ils ne représentent rien du tout.

n°9522093
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 18-09-2006 à 01:35:18  profilanswer
 

RykM a écrit :

La transmission de la religion se fait generalement par la mere.  [:dao]  
 
Le bapteme ne signifie rien de concret, ne t'inquiete pas. [:nidnogar]  
 
Pis le meilleur pour vos enfants, ca serait de leur laisser le choix plus tard, d'etre croyant.... ou pas.


Certes, mais la question du baptême doit se résoudre à un âge où ils ne réflechissent pas encore à ce genre de choses ^^
 
Pour ce qui est de la transmission par la mère,je n'adhère pas,ça sous entendrait que la femme détient la verité? :heink:  

n°9522096
Profil sup​primé
Posté le 18-09-2006 à 01:35:53  answer
 

potemkin a écrit :

pour le concept très abstrait du baptême, à savoir que même si ils n'adhèrent pas à une religion plus tard, ils seront en quelque sorte "purifiés" et "préparés pour une vie pieuse".
Paradise compliant, en gros (©nerd)
Après,peu importe ce qu'on pense de ça (je trouve ça inutile,même si c'était fait par un Imam, l'important étant à mes yeux la foi et la bonté au sens large), l'idée n'est pas gênante,mais alors pourquoi à la catholique,et pas à la musulmane? Se poser cette question revient à se poser la question de "quelle religion est la bonne", et de là débat sans fin.J'imagine que n'étant pas musulmane, un baptème islamique doit lui paraître "inefficace" :ange:


 
si elle tient plus à toi qu'a sa religion elle renoncera à les baptiser, si tu tiens plus à elle qu'a ta religion tu accepteras qu'elle les baptise.
 
c'est simple non ?
 
:D

n°9522098
ElfiK
Make U'r choice Oo'
Posté le 18-09-2006 à 01:36:31  profilanswer
 

On ne m'a pas baptisé, en me laissant le choix de culte par la suite. Je trouve que ce fut une trés bonne décision pour moi à l'époque. Aujourd'hui, je n'adhère à aucune religion sans pour autant renier l'existence d'un dieu. On va plutot dire que je me pose pas la question.  
Malgré tout, le "problème" risque de se poser au moment de mon mariage (le folklore  :sarcastic: ).

n°9522108
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 18-09-2006 à 01:38:20  profilanswer
 


 
 
Où ai-je parler de légalité [:autobot]

n°9522111
RykM
t'as de beaux gènes, tu sais..
Posté le 18-09-2006 à 01:39:08  profilanswer
 

potemkin a écrit :

Certes, mais la question du baptême doit se résoudre à un âge où ils ne réflechissent pas encore à ce genre de choses ^^
 
Pour ce qui est de la transmission par la mère,je n'adhère pas,ça sous entendrait que la femme détient la verité? :heink:


 
Nan, c'est juste la tradition.  [:cosmoschtroumpf]  
 

n°9522123
Domi9999
Posté le 18-09-2006 à 01:41:51  profilanswer
 

[quotemsg=9522009,7,158096]La transmission de la religion se fait generalement par la mere.  [:dao]  
 
Uniquement dans la religion juive, pour les musulmans, c'est le père et pour les chrétiens, je ne sais pas trop mais  un enfant dont les parents ne sont pas chrétiens ni l'un ni l'autre peut demander le bapteme. corrigez moi si je me trompe :)

n°9522135
kley
Miaou !
Posté le 18-09-2006 à 01:42:57  profilanswer
 

potemkin a écrit :

pour le concept très abstrait du baptême, à savoir que même si ils n'adhèrent pas à une religion plus tard, ils seront en quelque sorte "purifiés" et "préparés pour une vie pieuse".


J'ai trouvé ça sur le baptême :
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bapt%C3%AAme
 

Citation :

...
Le christianisme bien implanté, le nombre d'enfants à baptiser dépasse progressivement le nombre d'adultes. Le souci de baptiser les enfants se fait donc de plus en plus aigü, car le baptême signifie le salut de l'âme, indispensable pour aller au paradis. À la fin du XIIe siècle, la mortalité infantile est effrayante. Aussi la théologie évolue et autorise le baptême quam primum (dès que possible). Au XIIIe siècle, la pratique du baptême sur les nouveaux-nés est généralisée. C'est alors le parrain qui prononce la profession de foi et renonce à Satan pour le bébé. Le sacrement de Confirmation viendra, comme son nom l'indique, confirmer le baptême quand l'enfant aura grandi. Des hérésies se sont attaqué au baptême et l'ont remis en question.
 
En France, jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, en dehors des classes élevées de la société (famille royale, princes du sang et haute noblesse), le baptême des enfants avait généralement lieu dans les heures qui suivaient la naissance, plus rarement le lendemain ou le surlendemain, le père de l'enfant n'hésitant pas, quelles que soient les conditions climatiques et son emploi du temps, à parcourir plusieurs kilomètres pour faire baptiser l'enfant par le premier prêtre disponible (le plus souvent dans sa propre paroisse, sinon dans une paroisse voisine en cas d'absence du curé). Cette précipitation, dans un contexte de forte mortalité infantile, était destinée à permettre à l'enfant, s'il mourrait, d'aller au ciel ; en effet, un enfant mort non baptisé était réputé aller dans les limbes, espace différent du paradis, où l'âme errait sans fin. De même, puisqu'il n'était pas baptisé, il ne pouvait recevoir de sépulture chrétienne.


 
Donc y a aussi un peu de superstition là-dedans quand on veut faire baptiser ses enfants, même à notre époque :/

n°9522143
kotontij
En fait j'ai arrêté
Posté le 18-09-2006 à 01:44:08  profilanswer
 

RykM a écrit :

Les gosses ont 2-3 ans lors du bapteme  :lol:  
 
Je pense pas que ca joue  [:cosmoschtroumpf]


 
Ouaip, mais pour les sacrements suivants, ça joue
Cf mes souvenirs de cour de récré où mes potes exhibaient leurs cadeaux de communion, confirmation, et j'en passe
Les parents avaient leur photo du rejeton, sourire niais / aube immaculée / contours floutés
Et le gosse avait son GI Joe
Tout le monde était content :)  

n°9522150
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 18-09-2006 à 01:45:15  profilanswer
 

ShonGail a écrit :

Il n'existe pas de pendant du baptème dans l'Islam mais des fêtes pour accueillir les enfants.
 
Et puis quand tu baptises des enfants, tu ne signes pas pour eux un pacte comme Faust avec le Diable ;)
Cela pour dire qu'on peut baptiser des enfants sans croire qu'ils appartiennent du coup à la religion. Mais plutôt qu'ils vont avoir une vie en rapport avec Dieu.
Or Dieu peut revêtir de multiples formes et c'est encore aux parents de l'expliquer comme ils l'entendent.
Tu dis avoir foi dans certaines vertus. Tes enfants baptisés, rien ne t'empêche de les en entretenir.
 
Si ta femme y tient vraiment, autant le permettre. Crois moi, ce n'est pas plonger l'enfant dans l'eau en récitant des prières qui changera de toutes façons quoi que ce soit. C'est bien l'éducation au jour le jour qui construira l'enfant.
 
Si vraiment tu ne peux t'y résoudre, tente de discuter avec ta femme d'un baptème plus tard lorsque tes enfants pourront aussi avoir mot à dire. Il existe de plus en plus de baptème d'adultes.


 :jap:  
 
merci pour vos commentaires.
 
Je dois de toute façon en reparler plus en profondeur avec elle.
 
Peut-être accepterai-je, du moment que le concept de non-influence" est adopté pour l'éducation.
De mon côté,je pourrais aussi revendiquer une circoncision.
Mais là c'est bcp plus marquant.En même temps ca peut être opéré pour raisons non religieuses,et donc ne pas forcément dire que mon fils sera musulman.
Grumph.Compliqué.
Il y a aussi la question du porc,à autoriser ou non durant l'enfance.
Surement encore d'autres détails.
 
:/

n°9522157
ElfiK
Make U'r choice Oo'
Posté le 18-09-2006 à 01:46:16  profilanswer
 

Bah oui évidement, traditionnellement:
Pas le droit d'aller au paradis et de plus, pas le droit de rentrer dans une église à l'époque. D'ailleurs pour se marier à l'église, il suffit que seul une des personnes du couple soit baptisée ou forcément les deux?

n°9522159
RykM
t'as de beaux gènes, tu sais..
Posté le 18-09-2006 à 01:46:24  profilanswer
 

Domi9999 a écrit :

[quotemsg=9522009,7,158096]La transmission de la religion se fait generalement par la mere.  [:dao]  
 
Uniquement dans la religion juive, pour les musulmans, c'est le père et pour les chrétiens, je ne sais pas trop mais  un enfant dont les parents ne sont pas chrétiens ni l'un ni l'autre peut demander le bapteme. corrigez moi si je me trompe :)


 
Chez les chretiens, c'est la mere egalement  [:dao]

n°9522162
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 18-09-2006 à 01:46:39  profilanswer
 


tu veux qu'on en arrive au stade ou elle renonce mais où moi j'accepte? :D
 
 :pt1cable:

n°9522167
kley
Miaou !
Posté le 18-09-2006 à 01:47:06  profilanswer
 

Domi9999 a écrit :

[quotemsg=9522009,7,158096]et pour les chrétiens, je ne sais pas trop mais  un enfant dont les parents ne sont pas chrétiens ni l'un ni l'autre peut demander le bapteme. corrigez moi si je me trompe :)


Oui, c'est le cas, le christianisme est ouvert à tous ceux qui demandent le baptême :) (enfin, c'était le cas autrefois, lors des conversions en masse de populations païennes)

n°9522173
Profil sup​primé
Posté le 18-09-2006 à 01:48:46  answer
 

potemkin a écrit :

:jap:  
 
merci pour vos commentaires.
 
Je dois de toute façon en reparler plus en profondeur avec elle.
 
Peut-être accepterai-je, du moment que le concept de non-influence" est adopté pour l'éducation.
De mon côté,je pourrais aussi revendiquer une circoncision.
Mais là c'est bcp plus marquant.En même temps ca peut être opéré pour raisons non religieuses,et donc ne pas forcément dire que mon fils sera musulman.
Grumph.Compliqué.
Il y a aussi la question du porc,à autoriser ou non durant l'enfance.
Surement encore d'autres détails.
 
:/


 
pas simple non, sans oublier les probables influences des belles familles :/

n°9522174
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 18-09-2006 à 01:48:47  profilanswer
 

kley a écrit :

J'ai trouvé ça sur le baptême :
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bapt%C3%AAme
 
 
Donc y a aussi un peu de superstition là-dedans quand on veut faire baptiser ses enfants, même à notre époque :/


complètement,oui :jap:  
en même temps il est question de religion,donc rien de vraiment concret [:chipp]

n°9522189
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 18-09-2006 à 01:51:20  profilanswer
 


je dirais la partie cachée de l'iceberg,très grosse influence à n'en pas douter.
je la soupconne d'ailleurs de vouloir faire ça en grande partie pour aller dans le sens de la volonté de sa mère.
 
 
... [:grise mine]

n°9522204
Profil sup​primé
Posté le 18-09-2006 à 01:53:20  answer
 

potemkin a écrit :

je dirais la partie cachée de l'iceberg,très grosse influence à n'en pas douter.
je la soupconne d'ailleurs de vouloir faire ça en grande partie pour aller dans le sens de la volonté de sa mère.
 
 
... [:grise mine]


 
et tu ne crains pas que ces influences perdurent dans le temps ( catéchisme, premiére communion ,confirmation, etc .. ) ?

n°9522205
ElfiK
Make U'r choice Oo'
Posté le 18-09-2006 à 01:53:20  profilanswer
 


 
Surtout en effet.

n°9522212
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 18-09-2006 à 01:54:08  profilanswer
 

RykM a écrit :

Chez les chretiens, c'est la mere egalement  [:dao]


 
 
Je ne sais pas où t'es allé pêcher ça :D
 
Il n'y a aucune "transmission" de la chrétienté. La chrétienté, c'est adherer au message chrétien. C'est u niversel et donc ouvert à tous.
Le rapport à Dieu étant personnel, est chrétien celui qui le désire (EDIT : surtout celui qui vit en rapport avec les enseignements du Christ). Pas celui qui nait là ou là ou d'untel.

Message cité 1 fois
Message édité par ShonGail le 18-09-2006 à 01:58:03
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Conflit de religions au sein d'un couple

 

Sujets relatifs
Je ne vois pas de rubrique religions et spiritualitésQuel est le patrimoine moyen d'un couple de 30 ans ?
sortie en couple sur parisl'amérique choqué par un bébé tétant un sein !
Conflit au moyen-orient (Israël, Palestine ...) [Warning Modération]La France doit elle envoyer des troupes au sein de l'Otan au Liban ?
Conflit Israël-Hezbollah : le Liban entre le marteau et l'enclume.Soirée agitée du couple alexandra paressant ronaldinho
Conflit de pouvoir public/privé - Vers la réduction du pouvoir privé ?Relations de couple dans le cadre du travail ?
Plus de sujets relatifs à : Conflit de religions au sein d'un couple


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR