Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2584 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  50  51  52  53  54  55  56
Auteur Sujet :

les frères bogdanov !

n°3057933
Pentier
Posté le 25-06-2004 à 12:51:39  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Bon le "je" dans la dernière réponse d'I/G signifie deux choses... Un seul des frères parle ou alors l'imposteur a oublié que les frères sont deux et utilisent alors le nous... lapsus révélateur ?
 
La suite au prochain épisode :D

mood
Publicité
Posté le 25-06-2004 à 12:51:39  profilanswer
 

n°3057944
igor grich​ka
Posté le 25-06-2004 à 12:52:55  profilanswer
 

mimette_ a écrit :

non !
plus personne ne poste tant qu'ils m'ont pas répondu, s'ils veulent de la pub et donc continuer ce débat (d'ailleurs greg sert bien leur cause finaleemnt), alors ils doivent d'abord me dire c lequel des deux !
 
A vos marques, pret, partez !!!!!!!!!!


 
Lequel des deux?  Je vais te faire une réponse ambigue qui ne va pas forcément te satisfaire : les deux (ça dépend de nos libertés).  
 
Amitiés
 
I/G

n°3057946
mimette_
Posté le 25-06-2004 à 12:53:14  profilanswer
 

el muchacho a écrit :

Il y a des tas d'autres topics pour "rigoler un peu".
Merci d'arrêter de polluer celui-ci avec vos âneries.
 
(ceci ne vaut pas que pour toi)


 
 [:maraude]

n°3057947
Gf4x3443
Killing perfection
Posté le 25-06-2004 à 12:53:21  profilanswer
 

Stephen a écrit :


C'est l'un des dangers massifs de la physique : elle est plus "intuitive" que les maths, et du coup on voit plein de choses, plein de personnes non-spécialistes tenir des thèses sur des choses vulgarisées, et au final ça donne un mix aussi peu scientifique que l'homéopathie.


 
Récemment, on (un des thesards du labo dans lequel je fais un stage) m a dit qu il y a eu une soutenance aux states sur du renversement temporel en onde et acoustique, un truc a la mode en ce moment en physique appliquée.
 
Il m a raconté que le gars ne savait pas comment calculer ses intégrales, et qu il se plantait une fois sur deux dans ses dérivées. Pour une soutenance, c est bluffant  :heink:  
 

Citation :

En mathématiques, on évite, parce que l'essence des mathématiques est de dire des choses précises et rigoureuses parce qu'elles prennent alors un accent de simplicité qui est absent lorsqu'on peut dire que...


 
Tu peux acquerir une rigueur de raisonnement en faisant des maths, meme minimale. Mais il faut comprendre cette rigueur, sinon on peut faire dire n importe quoi aux mots.
 
Et cette rigueur, elle peut servir partout plus tard, pas uniquement en maths/physique/chimie. Dans un discours ou un debat, une demonstration rigoureuse est généralement inébranlable et incontestable. Bon bref, je m emporte... :D
 

Citation :

il y a en gros 3 familles de nombres parce que c'est l'une des constructions retenues, si on avait décidé d'inclure dans le procédé 492 étapes d'ajout d'ordinaux finis avant de passer aux choses sérieuses, il y aurait 495 familles de nombres, et là la comparairon avec le nombre de dimensions c'est DTC. Sans compter que le  fait que ce soit soit disant troublant ne l'est pas plus que le nombre de pieds de la chaise de Greg ou bien que le fait que l'on gagne au loto, bref, on est très loin du compte, et on va s'en éloigner de plus en plus au fur et à mesure que I/G va employer des termes sans les définir, en dépit du bon sens, et sans structure dans ses réponses.


 
+1
 
A partir de maintenant, ca serait bien que l on ait un discours rigoureux des deux cotés, ca eviterait d avoir des joutes sur complétude/densité, et des mixages foireux de termes...
 

Citation :

Tu as Gilou qui a dit que c'etaient des conneries. LeFab qui a dit que c'etaient des conneries. Gfx245450354 qui a dit que c'etaient des conneries. Bongo1981 qui l'a fortement sous-entendu. Stephen qui l'a dit. Alerim aussi.


 
[:rofl]
 
On me l avait encore jamais fait celle la, j adore, sisi :D

n°3057952
mimette_
Posté le 25-06-2004 à 12:53:48  profilanswer
 

igor grichka a écrit :

Lequel des deux?  Je vais te faire une réponse ambigue qui ne va pas forcément te satisfaire : les deux (ça dépend de nos libertés).  
 
Amitiés
 
I/G


 
J'étais sure que vous répondriez cela.
ca roule.
Merci

n°3058005
igor grich​ka
Posté le 25-06-2004 à 13:00:52  profilanswer
 

mimette_ a écrit :

pinaize, attends, je vais faire comme eux, rechercher une photo sur le net.


 
Voilà une vraie question.  Ici, il faut d'abord rappeler que Poincaré a été le premier à franchir le pas décisif : notre univers n'est autre qu'une géométrie "à quatre dimensions". Qu'est-ce que celà signifie? Intuitivement, lorsque nous nous représentons les quatres directions possibles du monde qui nous entoure, nous distinguons de manière naturelle les trois directions spatiales (longueur, largeur, hauteur, qui nous semblent être d'un certain type) de la direction temporelle  (qui nous paraît être d'une autre nature). Or à ce stade, Poincaré se pose cette question : comment exprimer *mathématiquement* une telle différence ? La réponse, même si elle surprend par sa simplicité après réflexion, requiert un peu de concentration. En effet, nous avons l'habitude de calculer les distances dans l'espace (mais également dans le temps) en utilisant tout naturellement des nombres réels, c'est à dire des nombres dont le carré est positif. Toutefois, il existe, d'un point de vue mathématique, des nombres non réels, dont le carré est négatif : les nombres imaginaires. Les éléments de ce nouvel ensemble, notés i, satisfont donc à l'étrange propriété  i 2 = -1. A présent, de tels nombre ont-ils une signification quelconque d'un point de vue physique ? mais bien sûr, répond Poincaré : pour comprendre la différence entre le temps et l'espace, il suffit de mesurer les intervalles le long de la direction  temporelle à l'aide de nombres imaginaires, dont le carré est négatif. La notion d'espace-temps hyperbolique est née. Il ne restait plus qu'à lui donner un nom.
 
A présent,  pour répondre à ta question,  la cinquième dimension c'est la dimension du temps "complexe" qui unifie le temps réel  (métrique de Lorentz)  au temps imaginaire pur (métrique euclidienne).  La cinquième dimension, c'est l'espace (complexe) de fluctuations de la signature de la métrique.
 
Amitiés
 
I/G

n°3058012
Profil sup​primé
Posté le 25-06-2004 à 13:01:59  answer
 

igor grichka a écrit :

Plus sérieusement,  je sais parfaitement faire la différence  (même si tu me dis que non)


On ne dirait pas, d'après ton propos.
 

igor grichka a écrit :

D'ailleurs :  quel élève de terminale ne ferait pas cette différence?


Plusieurs : on ne parle plus de densité et de complétude en terminale, mais ça n'a que peu de rapport.  
 

igor grichka a écrit :

 L'ennui,  c'est que, pour des raisons totalement étrangères à ce qui devrait ressembler à une discussion scientifique,  ce genre d'incidents intervient régulièrement dans nos échanges : c'est vraiment dommage.  


Il serait peut-être temps de s'interroger sur les raisons qui poussent les discussions à prendre cette tournure, non ?  [:itm]  
 
 

igor grichka a écrit :

Comme je le disais ailleurs : essayons de passer à des questions plus fondamenales.


Soit. Parlez un peu de votre thèse, et explique un peu le changement de signature à l'échelle de Planck : quoi-t-est-ce ? En reprenant un peu au début, ce serait pas mal.
 
(soit dit en passant, les imaginaires ne semblent être qu'un outil pratique de calcul, comme ils le sont quand il s'agit d'étudier les transformations de Möbius  dans le cadre d'une projection stéréographique plus simple : il n'y a pas de rapport avec la nature, ou la profondeur philosophique du temps).


Message édité par Profil supprimé le 25-06-2004 à 13:06:11
n°3058047
mimette_
Posté le 25-06-2004 à 13:07:11  profilanswer
 

igor grichka a écrit :

Voilà une vraie question.  Amitiés
 
I/G


 
 [:counterslash]

n°3058051
Yttrium
Furtif
Posté le 25-06-2004 à 13:07:49  profilanswer
 

@ igor grichka et all
 
Ne souhaiteriez-vous pas plutôt prendre la direction de la discussion, pour donner suite au mouvement que vous avez initié il y a quelques pages ?
 
Il me semble que cela pourrait structurer davantage ce débat.
 
Si les autres sont d'accord sur le principe, bien évidemment !
 
Ou alors on pourrait désigner quelqu'un(e) qui "arbitre" et donne un rythme à ce topic.
 
Qu'en pensez-vous ?

n°3058070
igor grich​ka
Posté le 25-06-2004 à 13:09:45  profilanswer
 

fanfandeux a écrit :

j'ai une question pour savoir si c'est les vrais jumeaux!
 
 
 
qui compose l'indicatif de la première émission de Science Fiction à la télévision " Temps X " présentée par le frères Bogdanoff?


 
Trivial : c'est Didier Marouani.
 
Amicalement,
 
I/G

mood
Publicité
Posté le 25-06-2004 à 13:09:45  profilanswer
 

n°3058071
Plam
:o
Posté le 25-06-2004 à 13:09:46  profilanswer
 

M.arc où est tu ? :o


---------------
Ossifié, comme fusionné dans son cockpit
n°3058080
jeunejedi
Posté le 25-06-2004 à 13:11:10  profilanswer
 

i/G peuvent peuvent mener le débat ou ils le veulent et continuer la discussion :jap:
 
Par contre les questions existencielles "est ce eux ou pas", ca serais bien que ca reste au second plan, ca reste une discussion scientifique et pas un derrick du vendredi soir, ne nous trompons pas de sujet de discussion :jap:

n°3058188
rotoutou
Across member
Posté le 25-06-2004 à 13:23:23  profilanswer
 

Stephen a écrit :


Pour parler de la chaise et des coincidences, je peux citer Igor Bogdanov :  
 

Citation :

Il est vrai que le calcul des probabilités plaide en faveur d'un univers ordonné, minutieusement réglé, dont l'existence ne peut être engendrée par le hasard. Certes, les mathématiciens ne nous ont pas encore raconté toute l'histoire du hasard : ils ignorent même ce que c'est. Mais ils ont pu procéder à certaines expériences grâce à des ordinateurs générateurs de nombres aléatoires. A partir d'une règle dérivée de solutions numériques aux équations algébriques, on a programmé des machines à produire du hasard. Ici, les lois de probabilité indiquent que ces ordinateurs devraient calculer pendant des milliards de milliards d'années, c'est-à-dire pendant une durée quasiment infinie, avant qu'une combinaison de nombres comparable à ceux qui ont permis l'éclosion de l'univers et de la vie puisse apparaître. Autrement dit, la probabilité mathématique que pour que l'univer sait été engendré par le hasard est pratiquement nulle.(...)


 
Je prétends d'une part qu'une phrase comme la dernière ne veut rien dire (y'a sujet, verbe, complément, mais ça n'a pas de sens), et d'autre part qu'un tel raisonnement est avant tout bancal et foireux : comme l'a dit GregTTR ça revient à compter le nombre de pieds d'une chaise, et à rermarquer des coincidences troublantes pour en conclure à l'existence de Dieu. Moi, si je joue au loto et que je gagne, les probabilités sont très faibles, mais je vois pas pourquoi ça voudrait dire qu'il y a une conscience quelque part : il faut bien un gagnant puisqu'un billet est tiré parmi un nombre fini de billets vendus.


 
pareil
 
Faire des probabilités à posteriori (probabilité que l'on atteigne exactement l'état X tel que décrit) n'a pas beaucoup de sens.
 
par exemple : on lance une fléchette sur une cible. la probabilité d'atteindre un point (x,y) donné (si on suppose que la pointe à une taille infinitésimale) =~0. Et pourtant, elle est bien là, plantée sur la cible.
 
(je cite globalement le forumeur "Blue Apple", vu sur un topic sur le Creationisme)
 
++


---------------
Reckless inferior depraved repentant ruinous foul-mouthed revered master Rotoutou the great.
n°3058197
wallly988
Posté le 25-06-2004 à 13:24:00  profilanswer
 

igor grichka a écrit :

Voilà une vraie question.  Ici, il faut d'abord rappeler que Poincaré a été le premier à franchir le pas décisif : notre univers n'est autre qu'une géométrie "à quatre dimensions". Qu'est-ce que celà signifie? Intuitivement, lorsque nous nous représentons les quatres directions possibles du monde qui nous entoure, nous distinguons de manière naturelle les trois directions spatiales (longueur, largeur, hauteur, qui nous semblent être d'un certain type) de la direction temporelle  (qui nous paraît être d'une autre nature). Or à ce stade, Poincaré se pose cette question : comment exprimer *mathématiquement* une telle différence ? La réponse, même si elle surprend par sa simplicité après réflexion, requiert un peu de concentration. En effet, nous avons l'habitude de calculer les distances dans l'espace (mais également dans le temps) en utilisant tout naturellement des nombres réels, c'est à dire des nombres dont le carré est positif. Toutefois, il existe, d'un point de vue mathématique, des nombres non réels, dont le carré est négatif : les nombres imaginaires. Les éléments de ce nouvel ensemble, notés i, satisfont donc à l'étrange propriété  i 2 = -1. A présent, de tels nombre ont-ils une signification quelconque d'un point de vue physique ? mais bien sûr, répond Poincaré : pour comprendre la différence entre le temps et l'espace, il suffit de mesurer les intervalles le long de la direction  temporelle à l'aide de nombres imaginaires, dont le carré est négatif. La notion d'espace-temps hyperbolique est née. Il ne restait plus qu'à lui donner un nom.
 
A présent,  pour répondre à ta question,  la cinquième dimension c'est la dimension du temps "complexe" qui unifie le temps réel  (métrique de Lorentz)  au temps imaginaire pur (métrique euclidienne).  La cinquième dimension, c'est l'espace (complexe) de fluctuations de la signature de la métrique.
 
Amitiés
 
I/G


 :jap: merci beaucoup (j'avoue ne pas tout comprendre, mais ça donne une "idée" de la notion de 5eme dimension)
 
ps: je tiens quand même à vous faire remarquer (ainsi qu'à gregttr) que la plupart des notions que vous évoquez (y compris "dense" et "compact" ) ne sont pas du programme de terminale !
 
vivement la suite

n°3058220
woam
Posté le 25-06-2004 à 13:26:24  profilanswer
 

Depuis quelques pages que je m'efforcais d'être simple lecteur.
 
Pour ce qui est des thèses mêmes des Bogdanov, je n'ai pas les connaissances requises pour en juger la teneur, les qualités, le bien-fondé.
Toutefois, à la lumière de leur vulgarisation, des critiques de scientifiques et des excuses faites par le comité éditorial de Classical and Quantum Gravity pour avoir publié un de leurs articles, le monsieur-tout-le-monde que je suis n'est pas enclin à leur accorder la confiance de celui qui ignore.
 
je viens d'ailleurs de feuilleter à nouveau ledit ouvrage, "Avant le BigBang", dans un grande surface :
p.131, le chiffre 4 est donc bien considéré comme ayant "une place troublante dans notre univers", car non seulement il y a ce rapport reels/dimensions déjà (r)évoqué ici mais, et c'est quand même troublant, il y a également 4 forces fondamentales et 4 bases azotées dans l'ADN.
Certes, à aucun moment (dans ce paragraphe) il n'est fait mention d'un quelconque rapport direct entre ces coincidences, mais simplement souligné qu'elles sont "troublantes", et que de ce trouble peut être nous devrions tenir compte.
ok
 
je reconfirme également : l'extrait déjà cité sur le "nombre d'or transcendant" p.22 est sans équivoque.
 
Ajoutons à ces deux points, l'un étant une erreur élémentaire l'autre une extrapolation oiseuse, les critiques comme celle du forum futura-sciences citée ici,  les réactions négatives de scientifiques ainsi que l'entêtement des auteurs à négliger les commentaires sur leur travail (voir ceux de schreiber, woit, baez, besnard, connes), et tout cela laisse légitimement penser que, notamment, bien d'autres "approximations" doivent ponctuer le livre.
De plus, il est est plutôt léger de s'obstiner à voir le "mail de Tours", d'hypothétiques jalousies corporatistes ou la soi-disante sous-qualification des critiques comme seules et uniques raisons aux commentaires faits par plusieurs scientifiques, sans jamais évoquer la possibilité d'une erreur ou d'une formulation maladroite dans leur - trop pointu - travail.
 
Qui plus est, faire de cet argument fragile un raccourci vers une exclusion arbitraire amène inévitablement à penser à la mise en place, ou à l'opportunité soudainement saisie de le faire, d'une stratégie de victimisation qui semera le doute dans les esprits "ignorants", sera médiatiquement fructueuse et permettra peut être même d'affronter les contradictions sous un éclairage plus favorable.
 
Impossible dès lors de ne pas voir cette "polémique" comme un ingrédient dans la recette d'un business-mayonnaise de plus, que l'inconsistence des médias et la crédulité de chacun, parfois aussi un excès d'humilité, feront rapidement monter, monter ; à plus forte raison lorsque des lieux communs inattaquables comme "avoir raison tout seul c'est avoir tort" auront été allègrement saupoudrés.
En bien, en mal, avec mépris ou intérêt, peu importe, c'est du pain béni et le mécanisme est limpide : on parle du livre, il fait "débat", et de là à ce que certains l'achètent juste "pour ce faire une idée" il n'y a évidemment qu'un pas.
"Avant le BigBang" se vend bien.
Et c'est tout bénef pour le business.
 
 
Ce topic (et ceux des autres forums) ainsi vu comme un simple espace promotionnel de plus, il se peut en effet que notre "igor grichka" soit authentique, ou tout au moins en rapport étroit avec les intéressés. Il se pourrait même que l'idée trouve écho.
Mais si notre interlocuteur est bien ceux qu'il affirme être, ses réponses maladroites, ses approximations, ses digressions, son effort incessant pour diluer des réponses simples à des questions simples dans un discours à tiroir digne d'un horoscope, sont pour moi autant de puces à l'oreille que même le plus sourd des crédules ne pourrait occulter.
Peut être, et ce malgré les incohérences aisément relevées, serait-il capable de donner ici le change à un niveau strictement scientifique.
Mais comme il a déjà été dit, les concepts abscons hors de portée du grand nombre ne sont que poudre aux yeux si, en amont, justesse et précision n'encadrent pas les idées élementaires.
Ce n'est alors plus de la science, mais de la rhétorique.
Ce n'est plus du partage, mais de la vente.
Et ce n'est plus amusant, mais franchement irritant.
Et ça explique ce post.
 
j'entends bien entendu tous ceux qui s'insurgent au nom du doute et de la présomption d'innocence, outrés par ce scepticisme.
Les bonnes intentions et l'humilité sont en effet les ressorts de cet imparable business...
j'entends également ceux qui proposent de nuancer, de ne pas voir que l'ivraie, de respecter entre autre l'inévitable chemin de croix qui conduit au doctorat, d'envisager que ces messieurs puissent effectivement proposer un raisonnement nouveau, fertile, mais être victimes de discrimination en raison d'une image de "saltimbanques" rivée aux yeux des scientifiques.
j'entends bien.
Il m'est donc impossible de terminer sans préciser que j'accepte évidemment l'hypothèse d'avoir en partie ou entièrement tort, celle que les frères Bogdanov aient effectivement mis leur doigts jumeaux sur des développements inattendus, celle que ces chercheurs bornés ne soient qu'une poignée d'incompétents boulonnés à leurs chaises, celle que ce livre soit gorgé de fulgurances novatrices adroitement mises à la portée de mon ignorance, celle que la machine médiatique sous l'effort de trépanation des masses qui en devient le moteur ne soit pas simplement un larbin servile du profit juste bon à faire monter de juteuses mayonnaises, celle comme l'admettait Hawking (je crois) que notre univers soit posé sur la carapace d'une tortue colossale, elle même posée sur celle d'une plus grande, à l'infini, celle qu'il y est "quelque chose" dans la zone 51, celle que igor grichka soit igor grichka, celle que je passe à coté de bien des choses concernant la tolérance et l'imaginaire ou celle encore que quelqu'un lise ce post en entier...
ok

n°3058231
DarkPunky
J'ignore de le savoir
Posté le 25-06-2004 à 13:27:21  profilanswer
 

GregTtr a écrit :

Ben l'autre son de cloche tu l'as tu sais.
Tu as Gilou qui a dit que c'etaient des conneries. LeFab qui a dit que c'etaient des conneries. Gfx245450354 qui a dit que c'etaient des conneries. Bongo1981 qui l'a fortement sous-entendu. Stephen qui l'a dit. Alerim aussi.
 
Bref, tous les gens qui ont fait des maths.
 
Maintenant, c'est vrai que ca pose probleme pour qqn qui ne comprend pas, il ne peut pas trancher.
C'est sur ca que repose les ventes de bouquins pseudos-scientifiques sensationalistes: tu auras beau exploser les arguments faux, un non specialiste ne pourra pas comprendre comment c'est casse. Donc il achetera quand meme le bouquin si le charlatan a du bagout.
 
Je ne dis pas que c'est le cas ici hein, je n'ai pas d'opinion sur le livre que je n'ai pas lu. Je n'ai une opinion que sur le forumeur que j'ai lu.
Mais c'est un vrai robleme de la science par rapport au non-specialiste: on peut raconter des conneries en ayant l'air credible face a qqn qui n'y connait rien.


 
En fait dans le cas ici j'ai plus tendance à croire celui qui "gueule" le plus fort, toi en l'occurence. Mais si ça parait si évident que c'est que des cracks que I/G sort, pourquoi continue t-il à répondre des phrases qui paraissent très bien faites aux novices ? Pourquoi dans ce cas continuer à lui répondre s'il semble évident qu'il continuera indéféniment à contourner les questions et à vous imbriguer dans leur cercle de grand trollisme ? Je vois bien qu'il essaye de vous amener sur un terrain ou à l'évidence il pense qu'il pourra mieux nous "mitonner". Tout ceci va dans l'hypothèse (plus probable) qu'on a bien un troll ici.
 
Mais ce que je trouve drôle c'est qu'on l'accuse de dire des bourdes niveau terminale alors que le reste de ses propos semblent montrer d'assez vastes connaissances ? Comment expliquer ceci en restant dans cette hypothèse ? Un peu de reformulation d'une recherche Google ? De vagues connaissances de maths lâchées comme ça à l'arrache ? C'est cet aspect-la qui me laisse encore un tout petit doute.


---------------
Tar | Librarything
n°3058235
Profil sup​primé
Posté le 25-06-2004 à 13:28:00  answer
 

Soit dit en passant : les critiques que Greg et moi-même parmi tant d'autres adressont à I/G sont du même ordre que celles formulées par John Baez : il y  a des termes qui ne sont pas définis, et des choses qui ne semblent pas avoir de signification (sujet, verbe, complément, mais phrase incompréhensible).  
Je reprends donc la question de John Baez à mon compte : lorsque vous affirmez que le plan d'oscillation du pendule de Foucault est aligné avec la singularité initiale, j'aimerais savoir ce que cela signifie. Particulièrement pour un plan d'être aligné avec une singularité. Si vous pouviez au moins expliquer ce passage peu clair, cela m'aiderait. Dans la même veine, j'aimerais savoir ce que signifie pour un plan le fait de "conserver une singularité".  
 
Si vous pouviez répondre à ces questions simples - je ne demande qu'un définition des termes employés - en utilisant si possible la rigueur que j'ai employée lorsque j'ai expliqué le lien entre complétude et densité, j'apprécierais. Sans vulgarisation : avec des définitions, et des termes techniques, je pense que je supporterai la charge.


Message édité par Profil supprimé le 25-06-2004 à 13:34:40
n°3058247
G43l
Maniac's Reader
Posté le 25-06-2004 à 13:28:58  profilanswer
 

Desole JJ cher modo (slurp!!) mais le sujet de la discussion c'est:
 

F22Raptor a écrit :

En ce moment, chez Bern, les frères Bogdanov sont invités.
C'est ma TV qui déconne ou ils sont devenus diformes ?  :ouch:


 
qui n'etait pas un sujet tres classe a la base.
mais effectivement ce sujet pourrait être interressant si il n'y avait pas ces discussion connexes sur leur physique ou bien leur presence réelle ou non sur ce topic...
peut-être qu'on pourrait créer un 2eme topic plus serieux?

n°3058260
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 25-06-2004 à 13:30:16  profilanswer
 

Il suffit qu'un modo (ou le créateur du topic) édite le contenu du premier post et ca suffira, les discussions sont bien lancées ici, ca les arrêterait de créer un nouveau topic.


Message édité par Ernestor le 25-06-2004 à 13:30:44

---------------
Idéaliste pragmatique gauchiste cherche camarades pour fonder un parti
n°3058266
mimette_
Posté le 25-06-2004 à 13:30:34  profilanswer
 

igor grichka a écrit :

Trivial : c'est Didier Marouani.
 
Amicalement,
 
I/G


 
 [:aloy]

n°3058275
uriel
blood pt.2
Posté le 25-06-2004 à 13:31:18  profilanswer
 

Ernestor a écrit :

Il suffit qu'un modo édite le contenu du premier post et ca suffira, les discussions sont bien lancées ici, ca les arrêterait de créer un nouveau topic.


 
:jap: et on rajouterais les differents lien qui sont passe parce que ca fait 3 ou 4 fois que les liens pour les theses passent...


---------------
IVG en france
n°3058276
jeunejedi
Posté le 25-06-2004 à 13:31:19  profilanswer
 

G43l a écrit :

Desole JJ cher modo (slurp!!) mais le sujet de la discussion c'est:
 
 
 
qui n'etait pas un sujet tres classe a la base.
mais effectivement ce sujet pourrait être interressant si il n'y avait pas ces discussion connexes sur leur physique ou bien leur presence réelle ou non sur ce topic...
peut-être qu'on pourrait créer un 2eme topic plus serieux?


 
Parceque le premier post impose une ligne directrice sur un topic de 51 pages?
Bien sur que non, le topic est actuellement une discussion de type scientifique avec les présumés bogdanov, je déconseille donc de repartir sur le physique.
Pas de 2eme topic, on continue ici, et si ca te fait plaisir j'édite le 1er post qui est effectivement sans rapport avec la discussion actuelle.

n°3058284
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 25-06-2004 à 13:31:52  profilanswer
 

mimette_ a écrit :

I/G > je suis transparente ? :'(


 
non moi je t'aime bien [:ryoandr]


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°3058285
jeunejedi
Posté le 25-06-2004 à 13:31:59  profilanswer
 

Ernestor a écrit :

Il suffit qu'un modo (ou le créateur du topic) édite le contenu du premier post et ca suffira, les discussions sont bien lancées ici, ca les arrêterait de créer un nouveau topic.


 
je v l'éditer, si qqun a les links vers les theses et autres liens ca m'évitera une recherche, sinon je v chercher  :)

n°3058300
G43l
Maniac's Reader
Posté le 25-06-2004 à 13:33:29  profilanswer
 

jeunejedi a écrit :

Parceque le premier post impose une ligne directrice sur un topic de 51 pages?
Bien sur que non, le topic est actuellement une discussion de type scientifique avec les présumés bogdanov, je déconseille donc de repartir sur le physique.
Pas de 2eme topic, on continue ici, et si ca te fait plaisir j'édite le 1er post qui est effectivement sans rapport avec la discussion actuelle.


 
c vrai que 51 pages de physique (corporelle) des bogdanov ca serait un peu rude  :p  
 
oui peut-être qu'on (tu) pourrait editer le 1er post...

n°3058319
igor grich​ka
Posté le 25-06-2004 à 13:35:42  profilanswer
 


 
Je n'y peux rien, tu m'en vois desole, mais vouloir faire de la topologie, pretendre se preoccuper d'espaces Euclidiens, Riemanniens ou autres, parler de variation de metrique, sans savoir la difference entre "dense" et "complet" qui est une distinction indispensable, entre autres quand tu commences a parler de distance de Planck, ca me semble assez peu credible.
 
Je crois t'avoir déjà répondu sur ce point : la différence entre "dense" et "complet" ne dépend ni de la manière dont je l'interprète, ni des déformations que tu les fais subir pour la faire entrer de force dans ton  équation  I/G=0.  
 
Encore une fois,  passons la dessus et allons plus loin.   Tu parles de "variations" de métrique dans ton post. Cela montre que tu as très mal compris ce dont nous parlons dans nos thèses. Une variation de la métrique n'aurait aucun sens physique.  Un petit retour sur ce que nous avons fait semble donc  s'imposer.  
 
Au plan algébrique, nous suggérons l'existence d'un "chemin de fluctuation" (3, 1)-(4, 0) excluant la signature ultra-hyperbolique (2, 2). Nous avons l'espace topologique quotient  ?top  décrivant la superposition des métriques Lorentzienne et Riemannienne.  Et nous avons également montré que ?top comporte un point singulier S correspondant à l'origine de l'espace de superposition.  
 
Mais nous avons également établi, en termes de groupes quantiques, un  lien entre q-déformation et "déformation" de la signature, notre principal résultat étant la construction d'un nouveau produit bicroisé cocyclique .  Une telle construction nous a permis de réaliser l'unification des signatures Lorentzienne et Euclidienne au sein du produit bicroisé cocyclique entre le groupe quantique Lorentzien Uq(so(3, 1)) et le groupe quantique Euclidien Uq(so(4))op.  Ceci a donné lieu à un théorème  (le théorème 3.3.2)  qui a été validé par l'ensemble des spécialistes des groupes quantiques.  
 
Pour nous résumer : nous avons mis en évidence que la signature de la métrique était soumise à des fluctuations de la quatième coordonnée.  Jamais nous n'avons parlé de variations de la métrique.  
 
Tu es d'accord là dessus?  
 
Amitiés
 
I/G

n°3058411
Yttrium
Furtif
Posté le 25-06-2004 à 13:44:23  profilanswer
 

briseparpaing a écrit :

Est-ce qu'un modo a conscience que si le pseudo "Igor&Grishka" n'est pas celui des deux sus-nommés, il purrait y avoir quelques problèmes ? Une usurpation d'identité, avec des propos illégaux/malhonnêtes/stupides quand il pourrait y en avoir par exemple ?
 
Que le pseudo aille se faire identifier auprès d'un modo, en privé, pour éviter ce genre de déconvenue.


 
Bien vu, mais dans ce cas il y a un bon nombre d'autres pseudos à passer à la moulinette...


Message édité par Yttrium le 25-06-2004 à 13:44:40
n°3058418
Caleb2000
You can't fool the fool
Posté le 25-06-2004 à 13:44:54  profilanswer
 

briseparpaing a écrit :

Est-ce qu'un modo a conscience que si le pseudo "Igor&Grishka" n'est pas celui des deux sus-nommés, il purrait y avoir quelques problèmes ? Une usurpation d'identité, avec des propos illégaux/malhonnêtes/stupides quand il pourrait y en avoir par exemple ?
 
Que le pseudo aille se faire identifier auprès d'un modo, en privé, pour éviter ce genre de déconvenue.


 
Tu dis nimp, je peux creer un pseudo Johny Halliday et gueuler des insultes sans pour autant que cela pose un cas de conscience surle plan legal. :o


---------------
Fucking Hostile •/ Bust up, Tune down, Sabb off... / Dead Sex on my tongue
n°3058423
Pentier
Posté le 25-06-2004 à 13:45:08  profilanswer
 

Effectivement... Il faudrait que ledit pseudo s'identifie irréfutablement sous peine de TT ou ban.
 
Cela me semble sain.

n°3058426
Caleb2000
You can't fool the fool
Posté le 25-06-2004 à 13:45:36  profilanswer
 

Pentier a écrit :

Effectivement... Il faudrait que ledit pseudo s'identifie irréfutablement sous peine de TT ou ban.
 
Cela me semble sain.


 
Et moi cela me semble malsain.


---------------
Fucking Hostile •/ Bust up, Tune down, Sabb off... / Dead Sex on my tongue
n°3058435
Caleb2000
You can't fool the fool
Posté le 25-06-2004 à 13:46:43  profilanswer
 

briseparpaing a écrit :

Ca reste à démontrer. On n'a pas bcp de recul la-dessus.  :o


 
Bien sur que si, tu postes sous un pseudonyme, avec tous les sous-entendus que cela suppose, a savoir que cela n'est pas forcement ton vrai nom.


---------------
Fucking Hostile •/ Bust up, Tune down, Sabb off... / Dead Sex on my tongue
n°3058444
Profil sup​primé
Posté le 25-06-2004 à 13:47:39  answer
 

igor grichka a écrit :

JUne variation de la métrique n'aurait aucun sens physique.


 :ouch:  
 
Si. Y'a même des gens très sérieux (Perelman entre autres) qui ont étudié des variations de métriques. Ce n'est peut-être pas celles auxquelles tu penses, mais cela existe (et cela a du sens) : prends une courbe C^1 fermée, d'intérieur convexe, simple qui hérite de la métrique de IR^2, et soumets-la à un flot : elle évolue au cours du temps, et te fournit une famille de courbes chacune avec sa métrique propre. Chaque courbe est bien sûr difféomorphe à la courbe de départ. Considères cela comme une variation de la métrique sur la courbe de départ, et tu obtiens une notion de variation de métrique sur une courbe. Si le flot auquel la variété est soumise est particulier (flot de Ricci, équation différentielle "simple" inside), la géométrie évolue de manière différentiable vers celle du cercle, i.e. une métrique à courbure constante positive. C'est un résultat d'ailleurs vrai pour les variétés riemanniennes compactes de dimension 3 à courbure de Ricci non négative : elles admettent toutes une métrique à courbure de section constante non négative.
 
http://www-fourier.ujf-grenoble.fr [...] milton.pdf
 
Ceci a probablement permis de démontrer la conjecture de Poincaré, au passage.
 
Serait-il possible que j'ai une réponse à mes questions, avant d'aller plus loin dans vos thèses ? En physique mathématique je suis un béotien, et c'est un bombardement auquel on a droit...


Message édité par Profil supprimé le 25-06-2004 à 13:51:42
n°3058448
Caleb2000
You can't fool the fool
Posté le 25-06-2004 à 13:47:52  profilanswer
 

briseparpaing a écrit :

Lesquels par exemple ?
Là, il s'agit clairement d'un pseudo identifié comem appartenant à deux personnes réelles et dont les interventions se font AUSSI dans ce cadre. C'est doublement dangereux s'il s'agit d'une usupration d'identité.


 
C'est dangereux si tu a la naiveté de faire confiance [:spamafote]


Message édité par Caleb2000 le 25-06-2004 à 13:48:01

---------------
Fucking Hostile •/ Bust up, Tune down, Sabb off... / Dead Sex on my tongue
n°3058469
Yttrium
Furtif
Posté le 25-06-2004 à 13:49:36  profilanswer
 

briseparpaing a écrit :

Lesquels par exemple ?
Là, il s'agit clairement d'un pseudo identifié comem appartenant à deux personnes réelles et dont les interventions se font AUSSI dans ce cadre. C'est doublement dangereux s'il s'agit d'une usupration d'identité.


 
Regarde la liste des connectés. Il y a :

  • Des pseudos issus de marques commerciales (aïe !!)
  • Des pseudos insiprés d'hommes politiques, de cinéma, poeple,...

n°3058568
Jabbernaut​e
Posté le 25-06-2004 à 13:57:45  profilanswer
 

Yttrium a écrit :

Regarde la liste des connectés. Il y a :

  • Des pseudos issus de marques commerciales (aïe !!)
  • Des pseudos insiprés d'hommes politiques, de cinéma, poeple,...



 
Oui, sauf que dans ce cas, il y a peut-être usurpation d'identité.

n°3058597
fiston
avatar à n°
Posté le 25-06-2004 à 14:00:49  profilanswer
 

Quand y'a seulement le pseudo ... ça passe, par contre la c'est le pseudo, l'image associé et le tout sur un topic qui leur est dédié. Si on ajoute a ça le fait que ce pseudo est assez souvent confus dans ses propos et degrade l'image de frères en question, ça commence a faire bcp.


Message édité par fiston le 25-06-2004 à 14:01:54
n°3058620
Yttrium
Furtif
Posté le 25-06-2004 à 14:03:06  profilanswer
 

Jabbernaute a écrit :

Oui, sauf que dans ce cas, il y a peut-être usurpation d'identité.


 
Tu es susceptible d'avoir nettement plus de problèmes avec l'utilisation d'une marque commerciale / dérivée qu'avec le nom de quelqu'un.

n°3058631
wallly988
Posté le 25-06-2004 à 14:04:11  profilanswer
 

arretez un peu: avez vous vu un seul propos deplacé dans les posts de I/G? (si oui, ils sont d'ordre scientifique et debattu avec gregttr et les autres matheux du forum).  

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  50  51  52  53  54  55  56

Aller à :
 

Sujets relatifs
[topic unique] Deux FrèresLe nouveau film des frères Coen : Intolérable Cruauté
Les freres jacquesLes frères Bogdanov
Plus de sujets relatifs à : les frères bogdanov !


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR