Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1236 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  167  168  169  170  171  172
Auteur Sujet :

Ecrire un livre : vos romans amateurs (Màj du 1er post)

n°2477025
Grenouille​ Bleue
Batracien Azuré
Posté le 14-04-2004 à 14:46:51  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

coethium a écrit :

non pas que ça excuse, mais il n'était pas la peine de lui faire remarquer : il en est conscient et le précise sur la première page :jap:


 
Mea culpa, mea maxima culpa. Je suis allé directement sur le prologue :D


---------------
Ma chaîne YouTube d'écrivain qui déchire son père en pointillés - Ma page d'écrivain qui déchire sa mère en diagonale
mood
Publicité
Posté le 14-04-2004 à 14:46:51  profilanswer
 

n°2485913
Coethium
Galaxia
Posté le 15-04-2004 à 15:13:34  profilanswer
 

Grenouille Bleue a écrit :


 
Mea culpa, mea maxima culpa. Je suis allé directement sur le prologue :D

"Juste et droit, l'homme de Dieu se tourna lentement vers l'enfant d'infortune qui venait à l'instant de lui demander le pardon. Son visage, semblable à du roc n'exprimait que le néant, tandis que ses yeux, deux joyaux de braise, appellaient l'humilité.
De sa gorge, sa voix grave s'échappa :
- Tu exécuteras 10 paters et 4 ave Maria, c'est alors que Dieu te pardonnera ta présomption envers Doliek...
 
Puis, doucement, un sourire apparu sur ses lèvres. Son regard s'adouci, devint paternel. Quand il ouvrit la bouche, une chaleur douce enveloppait ses mots :
- Ne reste pas ici, ce ne sont pas les paters ni les ave Maria qui ont de l'importance. Dieu te pardonnera si ta demande de pardon est sincère. Va ! ..."


---------------
Exclusif, internement gratuit. Venez exprimer vos névroses psychotiques dans une ambiance décontractée.
n°2513117
kepherton
Posté le 19-04-2004 à 11:37:25  profilanswer
 

Bonjour,
 
2 idées principales guident les romans :1°) le sujet 2°) le style d'écriture
 
1°) Choisis un sujet qui t'intéresse et qui peut intéresser le lecteur. Comme ton roman devra avoir un brin de réalisme, il faudra faire quelques recherches documentaires ( d'importance variable selon l'oeuvre) en rapport avec l'histoire, l'actualité et ce que nous promet l'avenir.
Un roman, c'est un message à délivrer, du moins le plus souvent. Choisir un sujet, c'est donc trouver une intrigue autour d'un nombre de protagoniste défini et sur une période donnée. En clair, Tu choisis les héros qui guideront le lecteur dans l'environnement que tu veux décrire ( période médiévale, milieu social spécifique...) et tu choisis précisément cet univers temporel et spatial que tu veux décrire, soit la période du roman.
 
2°) Un style d'écriture, c'est important. Quel langage vais-je avoir, quel sens vais-je donner au mot ? Des questions que tu te poseras sans pour autant te casser trop la tête. L'écriture, c'est travaillé mais spontané.  
Pour te forger ton style, je te recommande de lire des livres et des manuels qui te donneront de bonnes illustrations et de bons conseils. Pour un roman historique : les fresques historiques de Noah Gordon ou de Ken Follett. Pour un roman policier, les études sur l'évolution du roman policier dans l'histoire littéraire.
 
Mon commentaire est sans doute un peu théorique. Mais si tu veux des explications, écris-moi plutôt à mon adresse email :kepherton@caramail.com.
Salut.

n°2520074
docwario
Alea jacta est
Posté le 20-04-2004 à 01:31:40  profilanswer
 

je suis absolument pas d'accord sur le fait que les romans et surtout ceux d'HF ont un message à délivrer.
 
vous voulez vraiment les conseils d'un pro ? (bien entendu c po moi, je n'oserai pas m'auto-proclamer critique littéraire)
 
mattez ca :
http://www.revue-solaris.com/special/cnpedh.htm

n°2532041
Femme2Lett​res_16ans
yoo! =)
Posté le 21-04-2004 à 15:58:05  profilanswer
 

Bonjour !
Voilà, j'ai 16 ans  :pt1cable: et depuis pas mal de temps, j'écris. Les profs de français s'extasient devant mes rédactions, mais quand je pense à tout ce qu'ils disent, je reviens toujours sur la même idée : un travail de français est un travail de français, on y demande une aptitude à s'exprimer correctement et à avoir des idées originales. Est-ce vraiment la même chose que quand on écrit dans le but de se faire un public qui n'est pas là pour " voir si vous savez parler " mais pour " passer du bon temps et se distraire " ?  
 
J'ai en tout cas, beaucoup écrit et j'aimerai vraiment me faire publier. Pas forcément faire publier mon livre en plusieurs milliers d'exemplaires, j'aimerai déjà tant avoir même un seul livre, juste pour moi, juste pour pouvoir le prêter. En gros, je cherche surtout à remettre en forme mes écrits.  
Que puis-je faire ?  
 
( je pourrai éventuellement vous laisser un extrait )


---------------
L'existentialisme est un humanisme
n°2532085
Grenouille​ Bleue
Batracien Azuré
Posté le 21-04-2004 à 16:01:54  profilanswer
 

femme2lettres_16ans a écrit :

Bonjour !
 
 
( je pourrai éventuellement vous laisser un extrait )


 
Ce serait un bon début ;)


Message édité par Grenouille Bleue le 21-04-2004 à 16:02:07

---------------
Ma chaîne YouTube d'écrivain qui déchire son père en pointillés - Ma page d'écrivain qui déchire sa mère en diagonale
n°2532509
Orkin Maru​s
Arvi pâ !
Posté le 21-04-2004 à 16:45:55  profilanswer
 

 
  J'aimerais que tu laisses aussi un extrait pour que l'on puisse voir, mais sinon t'as écrit dans quel style : policier, fantasy, fantastique...
   
  P.S (moi j'ai 15 ans, j'écris aussi, mais ma prof de français me dit que j'ai des énormes problêmes d'expréssion, sauf dans mes rédactions).lol

n°2533299
Orkin Maru​s
Arvi pâ !
Posté le 21-04-2004 à 18:17:38  profilanswer
 

 
  Salut j'ai quelques questions
 
Faut-il créer des nouvelles races ?
  Des nouvelles unités de mesures ?
  Des noms originaux ?
  Etc, etc...
 
  Merci de vos réponses !
 
  Perso, j'écrit un roman de fantasy.

n°2534068
Grenouille​ Bleue
Batracien Azuré
Posté le 21-04-2004 à 20:10:18  profilanswer
 

Orkin Marus a écrit :

Salut j'ai quelques questions
 
Faut-il créer des nouvelles races ?
  Des nouvelles unités de mesures ?
  Des noms originaux ?
  Etc, etc...
 
  Merci de vos réponses !
 
  Perso, j'écrit un roman de fantasy.


 
Comme je disais en première page, je ne crois pas que ce soit nécessaire, ou du moins pas trop en même temps.  
 

Grenouille Bleue a écrit :


 
6. N'introduis pas trop de vocabulaire "personnel"
 
J'ai lu beaucoup d'histoires de jeunes auteurs qui se croient obligés, parce qu'ils sont dans un genre SF ou HF, de créer tout de toute pièce. C'est franchement, de mon point de vue, la pire chose à faire.
Franchement, un chapitre où on doit se taper dès le début que "le Schpounts dégaina son Zzzlurp et se jeta sur le Yaoaaai des profondeurs qui restait assis à quelques zgligs de là" ne donne pas envie de continuer. Et c'est encore pire si on essaie d'expliquer.
le Schpounts (reptile humanoïde au cerveau sur-développé) dégaina son Zzzlurp (fouet à monofilament qui peut trancher la roche sans peine) et se jeta sur le Yaoaaai des profondeurs (monstre pédonculé aux yeux vairon) qui restait assis à quelques zgligs (un zglig = 1,2 mètre) de là"
 

n°2534219
Orkin Maru​s
Arvi pâ !
Posté le 21-04-2004 à 20:27:52  profilanswer
 


  Quand je parle de race, c surtout pour en créer juste une seule, que j'aime bien, je ne veux pas non plus noyer mon livre dans des nouveautés superflues !

mood
Publicité
Posté le 21-04-2004 à 20:27:52  profilanswer
 

n°2538505
kepherton
Posté le 22-04-2004 à 11:20:37  profilanswer
 

En fait, quand j'écris qu'il faut que le roman délivre un message, cela veut tout dire en même temps que rien du tout. Je voulais juste dire que la conduite de l'intrigue aboutit, d'une manière naturelle et spontanée, à ce que le lecteur soit orienté vers une manière de penser particulière. C'est cette manière qui délivre un message. Celui-ci peut être du genre : amener le lecteur à comprendre des philosophies particulières ( un roman historique en Chine aboutit à mieux comprendre la pensée chinoise) par exemple. Cela peut-être aussi un message d'ordre moral qui correspond peut-être à ce que tu avais compris et que je peux décrire avec les stéréotypes américains de type l'amour triomphe de tout etc.
J'espère que mon approche t'aura mieux guidé.

n°3399886
anhawyn
Posté le 06-08-2004 à 09:52:19  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Je me permet de m'incruster dans la conversation car j'ai moi aussi une question à vous poser.
Lorsque l'on veut commencer à écrire, pour aiguiser l'inspiration, il vaut mieux commencer par penser aux personnages ou à l'histoire/la trame ?
 
Merci !
Anha

n°3399912
karnh
Mes potes dans la signature !
Posté le 06-08-2004 à 09:56:51  profilanswer
 

ben moi j'ai commencé par penser à l'histoire, puis après au persos, mais ca peut varier !


---------------
http://lesjackisdu74.skyblog.com
n°3400381
Arayel
Posté le 06-08-2004 à 11:06:20  profilanswer
 

Bonjour, je débarque un peu tard, mais je suis nouveau sur ce forum. Je suis auteur d'un roman appelé Ombramère. J'ai lu ton extrait, et, si tu le permets, voici de petits conseils ( en toute modestie):  
 
- Tes phrases sont souvent beaucoup trop longues. Evite de faire des phrases de 3 ou 4 lignes, le lecteur se perdra.  
- Dans le même ordre d'idée: Essaie de mettre une seule idée par phrase.  
exemple : ta premiere phrase de 4 lignes pourrait être écrite comme ceci( ce n'est qu'un avis, il y en a d'autres )=  
"La large salle plongée dans les ténébres résonna d'affreux craquements qui se mêlèrent aux rires prononcés de Sephora.  L'envie de voir mourir la jeune fille faisait baver la mégère comme un animal. Les yeux grands ouverts, elle fixait d'un air satisfait sa victime qui reculait rapidement."    
 
Voilà, ce ne sont que de petits conseils sans prétention.

n°3400385
Arayel
Posté le 06-08-2004 à 11:07:05  profilanswer
 

zut, erreur de topic, désolé ( rires )

n°3400397
Arayel
Posté le 06-08-2004 à 11:08:07  profilanswer
 

en fait, non, ce message est pour Mystica 3.

n°3411697
Arayel
Posté le 08-08-2004 à 12:50:18  profilanswer
 

ponpon77 a écrit :

Bonjour,
Je poste ce sujet pour demander des conseils des astuces, qui pourraient aidés a la rédaction d'un roman (choses a faire a ne pas faire, ect...).
Si quelques un d'entre vous veulent illustrer leurs propos de leurs propres créations ils sont les bienvenus.
                                        Merci


 
L'orthographe est important, mais si faire des fautes était un frein à l'écriture, beaucoup de chef-d'oeuvre seraient à ce jour inconnus. Non la première question à te poser est la suivante: Pourquoi j'écris ?
 
Pour ma part, la réponse est simple: " pour partager avec les lecteurs mes rêves !"
( je suis l'auteur d'un roman appelé Ombramère, édité aux éditions Mnémos.)
Je connais des personnes qui écrivent pour elles-mêmes, sans aucune intention d'être un jour publiées. Dans ce cas, pourquoi se préoccuper des fautes d'orthographe ?  
Pour moi, tu dois d'abord trouver ton style propre. Lis beacuoup d'auteurs du même genre, sans idée de copier, mais de décourvrir les style d'écriture existant. De nos jours, je pense que tous les styles ont été utilisé, mais tu pourras fabriquer le tien.
Voila, quelques conseils qui t'aideront, j'espère.

n°3412171
Davidartis​te
aaah... la vie d'artiste!
Posté le 08-08-2004 à 14:45:56  profilanswer
 

anhawyn a écrit :

Bonjour à tous,
 
Je me permet de m'incruster dans la conversation car j'ai moi aussi une question à vous poser.
Lorsque l'on veut commencer à écrire, pour aiguiser l'inspiration, il vaut mieux commencer par penser aux personnages ou à l'histoire/la trame ?
 
Merci !
Anha


 
personnellement je pense que le mieux est de savoir ce que l'on veut montrer (sinon pourquoi écrirait-on?). Ce peut être un symbole, une histoire d'amour, un voyage, etc, qui nous pousse à inventer toute une histoire. La réponse à ta question étant qu'il faut travailler totu d'abord sur le point qui nous a poussé à écrire et dévelloper tout un roman. Si jamais ta base était un personnage, que tu t'ais dit "tiens j'aimerais écrire sur un type sarcastique", ben développe le un peu puis attaque toi à trouver une histoire qui permettra de bien faire ressortir ses traits. Si jamais tu as pour première pulsion de montrer un monde poétique, développe-le; ensuite tu inventeras les personnages qui vont avec (raffinés etc, alors que si t'avais fait l'inverse, t'aurais pu inventer des grosses brutes qui collaient pas avec ta première pulsion de monde poétique). Voici ma pensée! :)


---------------
http://www.ecrivons.net/index.php
n°3418157
anhawyn
Posté le 09-08-2004 à 13:44:48  profilanswer
 

Merci David pour ton aide.
J'ai des idées plein la tête mais j'ai beaucoup de mal à structurer ou organiser tout ça...
 
Anha

n°3418328
Davidartis​te
aaah... la vie d'artiste!
Posté le 09-08-2004 à 14:07:21  profilanswer
 

il est possible que l'image suivante correspondent à ton esprit et t'aide à mieux cerner ton trouble :
imagine une salle avec trois-cent personnes, et qu'il n'y ait qu'une porte, puis la pièce prend feu... la cohue et personne ne peut sortir! dix personnes, les plus pressées, cherchent à sortir en meme temps et bloquent la porte... mais lorsqu'elles seront sorties, les autres pourront passer plus facilement.
 
cette pièce est la partie de ton cerveau correspondant à la création. Dehors, c'est la conscience, là où les choses te semblent enfin ordonnées. Ces personnes sont des idées, le feu est ton aptitude à créer qui ordonne à tes personnes (idées) d'apparaître à la conscience. Quand tes premières idées seront passées, cela ira mieux pour les suivantes. En tout cas moi c'est ainsi que ça se passe.


Message édité par Davidartiste le 09-08-2004 à 14:08:08

---------------
http://www.ecrivons.net/index.php
n°3418640
anhawyn
Posté le 09-08-2004 à 14:57:05  profilanswer
 

Oui, ton image est très bonne !  
C'est exactement ce que je ressent. Mais comment faire pour que les idées sortent et laissent de la place aux autres ?  
Moi j'essaie d'écrire au maximum, j'essaie de structurer, de partir sur de nouvelles bases, de commencer de façon différente, mais rien n'y fait...
Je vais persévérer !
Merci en tout cas !
Anha

n°3418734
Davidartis​te
aaah... la vie d'artiste!
Posté le 09-08-2004 à 15:11:21  profilanswer
 

tu souffres peut-être du même syndrome que moi sur la créativité alors, il faudrait qu'on parle en MP.
 
N'abandonne pas tes projets à chaque fois, les idées qui coincent finiront par sortir, c'est long et "douloureux", mais ça sortira au bout d'un moment et enfin tu pourras t'arrêter sur une histoire de ton choix à développer.


---------------
http://www.ecrivons.net/index.php
n°3466343
celdasco
Posté le 15-08-2004 à 14:23:14  profilanswer
 

Help! J'ai commencé a écrire un roman et je voudrais savoir si c'est possible d'avoir quelques conseils.
En gros, c'est une histoire entre réel et fantastiques( j'espere que je me trompe pas dans les termes).L'histoire se deroule pendant l'apres-guerre. Un garçon de 11-12 ans veux s'evader de son orphelinat et aller vivre en Irlande, son pays d'origine.C'est là bas que se deroule le fantastique.Pour le moment, j'en suis qu'au début, mais ça avance.
 
Alors svp!Si vous avez des conseils a me donner, allez-y!

n°3466353
Davidartis​te
aaah... la vie d'artiste!
Posté le 15-08-2004 à 14:27:36  profilanswer
 

on sait pas ce que tu as écrit, il faudrait que tu nous le montres ou que tu poses des questions plus précises...


---------------
http://www.ecrivons.net/index.php
n°3511551
celdasco
Posté le 20-08-2004 à 14:32:19  profilanswer
 

Si il existe une option copier-coller, vous pourriez me l'indiquer, svp, histoire que je n'ai pas a tout recopier.
Désolé de ne pas avoir donner signe de vie plus tôt, j'était absent pendant quelques jours.

n°3514349
karnh
Mes potes dans la signature !
Posté le 20-08-2004 à 18:28:50  profilanswer
 

ben dans word, tu fais copier et dans répondre sur hfr, tu mets coller !


---------------
http://lesjackisdu74.skyblog.com
n°3545152
liloo777
Chasseuse de nerdz
Posté le 24-08-2004 à 14:23:37  profilanswer
 

Franchement, un chapitre où on doit se taper dès le début que "le Schpounts dégaina son Zzzlurp et se jeta sur le Yaoaaai des profondeurs qui restait assis à quelques zgligs de là" ne donne pas envie de continuer. Et c'est encore pire si on essaie d'expliquer.  
le Schpounts (reptile humanoïde au cerveau sur-développé) dégaina son Zzzlurp (fouet à monofilament qui peut trancher la roche sans peine) et se jeta sur le Yaoaaai des profondeurs (monstre pédonculé aux yeux vairon) qui restait assis à quelques zgligs (un zglig = 1,2 mètre) de là"  
grenouille bleue> :lol:  très drole, ta description du langage "SF"! Cependant, je pense que qqs termes inventés sont les bienvenus ds ce genre d'histoire, car ils nous plongent dans une ambiance, un univers propres à l'oeuvre, et ont la bonne idée de nous couper un peu plus du monde réel ;) Maintenant, si ils pullulent ds ttes les phrases et qu'on a besoin d'un dico intergalactique pour decripter les lubies de l'auteur, c'est sûr que ça devient vraiment, mais alors vraiment très chiant!  :D

n°3545377
Michelpopo​pleye
Oyoyoyoye !
Posté le 24-08-2004 à 15:02:18  profilanswer
 

celdasco a écrit :

Help! J'ai commencé a écrire un roman et je voudrais savoir si c'est possible d'avoir quelques conseils.
En gros, c'est une histoire entre réel et fantastiques( j'espere que je me trompe pas dans les termes).L'histoire se deroule pendant l'apres-guerre. Un garçon de 11-12 ans veux s'evader de son orphelinat et aller vivre en Irlande, son pays d'origine.C'est là bas que se deroule le fantastique.Pour le moment, j'en suis qu'au début, mais ça avance.
 
Alors svp!Si vous avez des conseils a me donner, allez-y!


 
J'adore ce type de message : "Help ! J'ai un problème ! Aidez moi !"
 
Personne n'a la science infuse et personne ne peut deviner ce que tu veux...
 
Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement... Ca veut peut-être dire que tu ne sais même pas ce que tu veux... Des idées, des formulations, des structures de phrases...?
 
Et ne réponds pas :"Oui, c'est ça" sinon je m'énerve :D  :pt1cable:  

n°3545556
celdasco
Posté le 24-08-2004 à 15:34:41  profilanswer
 

Bon, voila un extrait. désolé si il y'a des fautes. je ne pense pas, j'ai corrigé au fur et a mesure.Et ceci n'est pas un chapitre, seulement l'extrait de début.Et Popeye, si tu pouvais être plus clair dans tes messages...
Pour l'histoire, ce n'est pas de l'héroic-fantaisy. C'est du réel, j'usqu'a ce que le(s) héros(ïne)  
atteignent l'Irlande.Bonne lecture! :)  
 
Paris, 1948. Après-guerre
  La porte de la bibliothèque claqua. Tel une furie, le surveillant bondit dans la salle et interrompit l’orphelin en pleine lecture.
 − Encore là, toi !
L’enfant sursauta et vit Monsieur Rabot, écumant de rage. A son regard flamboyant, Gwenaël su tout de suite qu’il aurait de gros ennuis.
 − Tout les élèves doivent être dans leur lit a neuf heures ! aboya le pion C’est la troisième fois en deux semaines que je te prends en train de lire alors qu’il est dix heures passées !Tu vas avoir des ennuis, petit.
Destination : le bureau de Monsieur le Directeur !
Il prit brutalement le bras de Gwenaël et le traîna dans le couloir.
 − Non, pitié m’sieur, pas chez le Directeur ! S’il vous plaît ! J’entretiendrais le dortoir pendant un mois, je copierais des lignes ! Mais pitié, pas chez Monsieur le Directeur !
 − Ras le bol de vos conneries. Cette fois, pas de sursis. Je veillerais a ce que tu finisse au cachot pendant au moins une semaine !
  Sur ces mots, il mit a Gwenaël une bonne paire de baffes et le mena a la partie la plus haute de l’orphelinat, le clocher, servant d’appartements au Directeur, sourd au lamentations de l’enfant.  
Ils empruntèrent bientôt l’escalier en colimaçon permettant d’accéder au bureau du directeur de l’établissement. Arrivé devant la porte, Monsieur Rabot frappa à la porte à l’aide du lourd heurtoir de bronze.
 − Qui est-ce ?
 − C’est moi, Monsieur Rabot. Je vous amène un récalcitrant !
 − Entrez, je vous prie.
Le surveillant poussa Gwenaël devant lui en grognant un ordre au jeune garçon.
 − Je l’ai surprit en train de lire dans la bibliothèque. C’est la troisième fois en deux semaines.
Si je peux me permettre, j’aimerais vous formuler une requête.
 − Laquelle ?
 − Je demande pour ce garnement au moins une semaine de cachot.
 − Que lisait-tu quand tu t’es fait prendre par Monsieur Rabot ?
 − Un livre sur l’Irlande.
 − Je me ferais un plaisir de te le restituer. Tu en en auras bien besoin de toute manière.
 − Oh, merci ! fit Gwenaël Mais pourquoi en aurais-je tant besoin, Monsieur le Directeur ?
 − Parce qu’il t’occupera pendant tes deux semaines au cachot.
Le sang du jeune homme se glaça et le surveillant intervint :  
 − Mais Monsieur ! Ce vandale ne doit pas avoir de divertissements au cachot ! C’est vous même qui avez imposé cette règle !
 − Rassurez vous, ce n’est pas pour lire que ce gamin aura son livre au cachot, c’est pour le recopier…
 
 
  L’Irlande était appelée par les Anciens, l’île d’Erin. La religion de cette île était polythéiste, elle comportait une foultitude de dieux différents, dont Lug, Dagda et bien d’autres. − Quelle peau de vache, ce Rabot. Me filer un bouquin soporifique à la place de l’autre…
Gwenaël suait a grosses gouttes.  La chaleur de la petite pièce était intenable. Contrairement aux cachots classiques, celui-ci n’était pas dans les sous-sols mais au deuxième étage. Il n’y avait aucune fenêtres et aucun meubles, exempté une chaise inconfortable, un pupitre et ce que l’on aurait pu appeler un lit si il y’avait eu ne serait-ce qu’une paillasse faisant guise de matelas. Non, ce n’était pas un lit mais une planche de bois posée à même le sol. C était toujours plus confortable que les pavés rebondis  sur lequel il était fréquent que les punis se tordent une cheville.
L’Irlande était et est toujours divisé a quelques choses près en cinq régions : le Leinster du Nord, le Leinster du Sud, le Munster, le Connacht et l’Ulster. Actuellement, le Leinster du Nord et celui du Sud ne font désormais plus qu’un. En revanche, l’Ulster est devenu depuis une contrée appartenant au Royaumes Unis.− Mais je le sait, que les deux Leinster ont fusionné ! Ce serait bien le diable si je ne connaissais pas la géographie de mon pays d’origine !
Il repensa aux événements qui l’avaient amené ici. Le coup classique : sa mère meurt, laissant seul Gwenaël et son père. Celui-ci, deux ans après, pour des raisons obscures, celui-ci se voit enlever la garde de son enfant avec interdiction de le revoir. Gwenaël, alors age de six ans est placé en  pension, à Paris. Son père, fou de chagrin, se jeta du haut d’une falaise trois mois après l’entrée de son fils en pension. Le jeune garçon se retrouve donc à l’orphelinat du Clocher de la Lune, dans un bourg aux alentours de la capitale.
Il fût brusquement tiré des ses rêveries par une voix moqueuse qui s’élevait de derrière les barreaux :
 − Alors Gwenaël, on parle tout seul maintenant ?
 − Fiche moi la paix, Jules.
Sourd a sa remarque, le dénommé Jules continua :  
 − C’est pas gentil, gentil ce que tu disais a propos de Monsieur Rabot, n’est-ce pas ?
 − C’est bon, tout le monde l’appelle comme ça.
 − J’ai deux cent lignes à copier. Si tu les faits a ma place, je ne te dénoncerais pas à Rabot.
 − D’accord, de toute façon, c’est mieux que de faire trois jours de cachot en plus.
Jules eu un sourire satisfait, indiqua à Gwenaël la phrase à recopier et tourna les talons. Ce n’était pas commode de se frotter a lui : il était fort comme pas deux et était aussi solide qu’un roc. Il avait des yeux verts et une peau très blanche, ce qui lui donnait l’air d’un fantôme. Gwenaël était très frêle, au plus grand plaisir de ses camarades qui lui donnait leurs devoirs sous peine de gros ennuis…. Ils n’en disaient jamais plus, mais le jeune garçon se doutaient de ce qui lui arriverait si il ne se pliait pas a leurs volontés. Ayant un caractère assez fort, il tenait souvent tête à ses camarades, avant de finalement céder à leurs caprices. Aujourd’hui, il préférait mettre sa grande gueule de côté.
Chaque jours de ces deux semaines, il écrivit du matin au soir et s’endormait avec une affreuse douleur au poignet. Il eu tout le temps de réfléchir, pendant son séjour au cachot et concocta un plan ayant pour but de servir son rêve le plus cher : s’évader de l’orphelinat et rejoindre son pays natal par tout les moyens. Bref, il voulait rejoindre la terre d’Irlande.
Pendant les deux mois qui suivirent son long passage au cachot, il prépara tous les éléments nécessaires à accomplir son dessein. Il rechercha tout d’abord dans les archives de la bibliothèque un plan précis de l’orphelinat et l’appris par cœur. Il vola un petit atlas des environs et proposa ses services aux autres élèves pour faire leurs devoirs contre quelques pièces. Il eu tout de suite une bonne clientèle et dû instaurer un roulement : Il ne prenait pas plus de deux " clients " par jour. Il trouva même un système permettant à celui qui payait une taxe de passer en priorité. Gwenaël gagna rapidement trois cents francs en un mois et demi. Au cours des deux dernières semaines, il subtilisa des vivres dans la cuisine de l’orphelinat. Le grand jour approchait, dans quelques heures, il serait soit hors de cet orphelinat de malheur, soit dans le cachot tant redouté par les pensionnaires du Clocher de la Lune.
 
J'èspere que ça vous a plu.Mais pas trop pour que le plagiat ne valent pas le coup. :o


---------------
Avec des "si" et des "mais", on monterait l'Himalaya en tongs.
n°3545601
celdasco
Posté le 24-08-2004 à 15:39:40  profilanswer
 

Popeye, ce que je demande, c'est des avis sur ça :p /\
                                                   /||\
                                                    ||    


---------------
Avec des "si" et des "mais", on monterait l'Himalaya en tongs.
n°3545618
celdasco
Posté le 24-08-2004 à 15:41:15  profilanswer
 

Enfin, vous avez reconnu une flèche qui pointe son nez sur le post de 15:34, je suppose.


---------------
Avec des "si" et des "mais", on monterait l'Himalaya en tongs.
n°3545865
karnh
Mes potes dans la signature !
Posté le 24-08-2004 à 16:06:20  profilanswer
 

c'est pas mal.


---------------
http://lesjackisdu74.skyblog.com
n°3545943
liloo777
Chasseuse de nerdz
Posté le 24-08-2004 à 16:13:06  profilanswer
 

Celdasco> je trouve ça plutôt sympa! ;-)

n°3545992
celdasco
Posté le 24-08-2004 à 16:17:21  profilanswer
 

ça fait vachement plaisir d'entendre, en fin, de lire ça :)


---------------
Avec des "si" et des "mais", on monterait l'Himalaya en tongs.
n°3546022
celdasco
Posté le 24-08-2004 à 16:19:41  profilanswer
 

Autrement, est-ce que vous avez des conseils a me donner?


---------------
Avec des "si" et des "mais", on monterait l'Himalaya en tongs.
n°3546100
liloo777
Chasseuse de nerdz
Posté le 24-08-2004 à 16:25:55  profilanswer
 

celdasco> un petit hic; ton debut de dialogue, je le trouve assez théâtral, pas vraiment naturel... sinon, à partir du moment où il est ds le bureau du directeur, c'est que du bonheur! :-)

n°3546321
celdasco
Posté le 24-08-2004 à 16:40:15  profilanswer
 

Il faut que je remanie le texte du début? C'est vrai que c'est un peu lourd, mais je ne vois pas très bien ce que tu veux dire par théatral. Ce serait éviter les "Tel" et mots du genre? Se serait sympa de m'éclairer, merci d'avance...


---------------
Avec des "si" et des "mais", on monterait l'Himalaya en tongs.
n°3546455
liloo777
Chasseuse de nerdz
Posté le 24-08-2004 à 16:48:58  profilanswer
 

celdasco> ce que je veux dire, c'est que comme par hasard tu étale ds une phrase ce que l'enfant est sensé savoir. C'est certes utile pour informer le lecteur, mais la ficelle est tellement visible que ton dialogue perd de sa crédibilité. Bon, j'y vais peut-être un peu fort, il est vrai que d'un point de vue purement objectif, ça peut passer... mais quand je lis, je sens que ce n'est pas naturel.  
Bon, je suis pas très claire, mais c'est difficilement explicable autrement... dslée

n°3546471
liloo777
Chasseuse de nerdz
Posté le 24-08-2004 à 16:49:56  profilanswer
 

tu étales (pardon pr la faute) ;)

n°3546503
celdasco
Posté le 24-08-2004 à 16:52:15  profilanswer
 

Je poste le "remanié" dans deux minutes


---------------
Avec des "si" et des "mais", on monterait l'Himalaya en tongs.
n°3546696
celdasco
Posté le 24-08-2004 à 17:10:05  profilanswer
 

 Une porte claqua. Le pion bondit dans la salle et interrompit l’orphelin en pleine lecture.
 − Encore là, toi !
L’enfant terrifié vit un Monsieur Rabot écumant de rage lui aboyer dessus
− Tout les élèves doivent être dans leur lit a neuf heures ! C’est la troisième fois en deux semaines que je te prends en train de lire alors qu’il est dix heures passées !Tu vas avoir des ennuis, petit.
Destination : le bureau de Monsieur le Directeur !
Il prit brutalement le bras de Gwenaël et le traîna dans le couloir.
 − Non, pitié m’sieur, pas chez le Directeur ! S’il vous plaît ! J’entretiendrais le dortoir pendant un mois, je copierais des lignes ! Mais pitié, pas chez Monsieur le Directeur !
 − Ras le bol de vos conneries. Cette fois, pas de sursis. Je veillerais a ce que tu finisse au cachot pendant au moins une semaine !
  Sur ces mots, il mit a Gwenaël une bonne paire de baffes et le mena a la partie la plus haute de la bâtisse, le clocher. Celui-ci servait d’appartements au Directeur et était redouté de tous les enfants séjournant dans l’enfer qu’était cet orphelinat. Sourd aux lamentations de l’enfant,  
ils empruntèrent bientôt l’escalier en colimaçon permettant d’accéder au bureau du directeur de l’établissement. Arrivé devant la porte, Monsieur Rabot frappa à la porte à l’aide du lourd heurtoir de bronze.
 
Voila le corrigé, j'espère que c'est mieux. J'attend vos remarques et sugestions avec impatience ! :)


---------------
Avec des "si" et des "mais", on monterait l'Himalaya en tongs.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  167  168  169  170  171  172

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
qui à lu le livre globalia de j.c rufin ?Ecriture d'un roman d'heroic fantasy
un livre écrit par sms --- votre avis ?Amélie Nothomb Mercure (édition livre de poche)
Amélie Nothomb Mercure (édition livre de poche)J'aime lire==> le petit livre rouge non communiste
Par quel livre commencer pour decouvrir Ernest Hemingway ?recherche livre, vos avis
Où trouver un livre bilingue russe/polonais?[LIVRE] "Ne le dis à personne ..." Quelqu'un l'a lu ?
Plus de sujets relatifs à : Ecrire un livre : vos romans amateurs (Màj du 1er post)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR