Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1994 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15
Auteur Sujet :

Quotas FFF- L'Empire (Mediapart) contre-attaque - Nouveaux éléments.

n°26368792
Wunderlich
Posté le 06-05-2011 à 18:28:41  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

whity a écrit :


Poussé à l'extrème, le discours anti-raciste renie la logique puisqu'on refuse qu'il puisse exister des différences entre des groupes d'individus qu'on est justement en train de différencier selon la couleur de la peau. Non sens...


 
Bientôt, prononcer le mot "noir" sera assimilable à du racisme :o


---------------
The bell will ring tomorrow and everything will be fine.
mood
Publicité
Posté le 06-05-2011 à 18:28:41  profilanswer
 

n°26368793
Ibo_Simon
Posté le 06-05-2011 à 18:28:48  profilanswer
 

whity a écrit :


 
Et tu nies que ce que j'ai mis en gras ?
 
Bien sûr qu'il y a des constantes, d'individu à l'autre, liées à la couleur de la peau.
 
Exemple :  la couleur de la peau
 
Poussé à l'extrème, le discours anti-raciste renie la logique puisqu'on refuse qu'il puisse exister des différences entre des groupes d'individus qu'on est justement en train de différencier selon la couleur de la peau. Non sens...
 
 


 
Ah.
Tu veux dire Que Sammy Davis Junior et Mike Tyson ont des caractéristiques physique "en commun" autre que "la couleur de peau"?
 
 
 
 

n°26368809
BlinkGT
Je ne suis pas un supporter
Posté le 06-05-2011 à 18:30:20  profilanswer
 

Ibo_Simon a écrit :


 
Je croyais que c'était dû au mauvais choix de Domenech.
Le retour de qui au fait?  


Thuram, Makélélé et Zidane.


---------------
• Sons of Graws • "parles moi bien toi.je suis pas ton frere" ©SuperMario
n°26368811
boubougna
Posté le 06-05-2011 à 18:30:35  profilanswer
 

The_Declaration a écrit :


je suis désolé mais la discrimination de jeunes joueurs sous prétexte de leur (bi-)nationalité c'est un sujet au moins aussi politique que sportif, et il est clair qu'il est pas armé pour s'aventurer sur ce "terrain"-là.
Mais ca doit être trop dur à comprendre.


Ils souhaitent trouver une solution pour éviter de démultiplier le fait de former des joueurs qui ont un risque de partir jouer pour une autre nation, si on pouvait leur coller une clause de dédit formation tout le monde serait content mais c'est pas le cas [:spamafote] et pour la remarque sur le fait qu'il est pas armé, j'imagine que tu le connais bien et que tu maitrises le sujet.
 

Ibo_Simon a écrit :


Je croyais que c'était dû au mauvais choix de Domenech.
Le retour de qui au fait?  


2002-2004-2008-2010 c'était pas toujours domenech (seulement 50%)  
 
Entre autre Zidane sans qui on ne serait jamais allé aussi lors lors de cette CDM.

n°26368835
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 06-05-2011 à 18:33:59  profilanswer
 

whity a écrit :

Et tu nies que ce que j'ai mis en gras est vrai?
 
Bien sûr qu'il y a des constantes, d'un individu à l'autre, liées à la couleur de la peau.
 
Exemple :  la couleur de la peau


Comme les noirs albinos [:oh shi-]  


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°26368842
Ibo_Simon
Posté le 06-05-2011 à 18:34:30  profilanswer
 

BlinkGT a écrit :


Thuram, Makélélé et Zidane.


 
Mais les trois, ce ne sont pas l'archétype de joueur puissant, physique, avec le troisième qui allie ces qualités avec le fait d'être un prodige technique?

n°26368845
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 06-05-2011 à 18:35:21  profilanswer
 

LooSHA a écrit :


A partir du moment où ça me saoule d'entendre parler de ce truc, que j'évite le sujet avec mes potes pour pas que ça finisse mal, t'en déduis quoi ?


Qu'il faut que tu changes de potes ou que t'arrêtes de troller IRL comme tu le fais ici ?  [:columbo2]  
 

LooSHA a écrit :


Ma démarche est active, là je ne subis pas, et si au passage je peux taper sur le foot, pourquoi gâcher mon plaisir ?
 
T'as remarquer que gueuler sur une télé ou une radio n'avait que très peu d'effet ?


Par contre troller et pourrir un topic sur HFR peut engendrer le TT :o

n°26368851
whity
Posté le 06-05-2011 à 18:36:15  profilanswer
 

Ibo_Simon a écrit :


 
Ah.
Tu veux dire Que Sammy Davis Junior et Mike Tyson ont des caractéristiques physique "en commun" autre que "la couleur de peau"?
 
 
 
 


 
Ils ont tous les deux deux oreilles, deux yeux... Ta phrase ne veut rien dire. Peut-être voulais-tu dire :
 
"ont plus de caractériques physiques "en commun" qu'avec un blanc ?"
 
 
C'est très possible. Par exemple l'efficacité qu'auront sur eux certains médicaments....


Message édité par whity le 06-05-2011 à 18:37:05
n°26368875
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 06-05-2011 à 18:39:23  profilanswer
 

Ernestor a écrit :

Par contre troller et pourrir un topic sur HFR peut engendrer le TT :o


Trop tard on y a déjà parlé de foot  [:d_omi]


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°26368879
BlinkGT
Je ne suis pas un supporter
Posté le 06-05-2011 à 18:40:19  profilanswer
 

Ibo_Simon a écrit :


 
Mais les trois, ce ne sont pas l'archétype de joueur puissant, physique, avec le troisième qui allie ces qualités avec le fait d'être un prodige technique?


Ouais enfin Thuram et Maké revenaient sans Zidane, jamais on arrivait en finale. J'ai du mal à juger de la qualité technique d'une équipe quand t'as un mec comme Zidane pour gérer le tout.


---------------
• Sons of Graws • "parles moi bien toi.je suis pas ton frere" ©SuperMario
mood
Publicité
Posté le 06-05-2011 à 18:40:19  profilanswer
 

n°26368922
Ibo_Simon
Posté le 06-05-2011 à 18:44:02  profilanswer
 

BlinkGT a écrit :


Ouais enfin Thuram et Maké revenaient sans Zidane, jamais on arrivait en finale. J'ai du mal à juger de la qualité technique d'une équipe quand t'as un mec comme Zidane pour gérer le tout.


 
J'ai vu les matchs, je connais le dossier.
C'est juste que l'affirmation de Boubougna selon laquelle l'EDF pêchait par un manque de maitrise technique, dû à la carence en joueurs techniques dans le vivier, c'est une grosse blague.
Pirès aurait pu et aurait dû jouer pendant cette qualif.
Giuly aurait pu et aurait dû jouer plus souvent pendant cette même qualif.
par exemple.
 
C'est marrant, j'ai l'impression que pas mal du passif de/des reproches faits à  Domenech a été redistribué aux joueurs actuels ou hypothétiques de l'EDF.

Message cité 1 fois
Message édité par Ibo_Simon le 06-05-2011 à 18:45:58
n°26368946
BlinkGT
Je ne suis pas un supporter
Posté le 06-05-2011 à 18:48:21  profilanswer
 

Ibo_Simon a écrit :


 
J'ai vu les matchs, je connais le dossier.
C'est juste que l'affirmation de Boubougna selon laquelle l'EDF pêchait par un manque de maitrise technique, dû à la carence en joueurs techniques dans le vivier, c'est une grosse blague.
Pirès aurait pu et aurait dû jouer pendant cette qualif.
Giuly aurait pu et aurait dû jouer plus souvent pendant cette même qualif.
par exemple.
 
C'est marrant, j'ai l'impression que pas mal du passif de/des reproches faits à  Domenech a été redistribué aux joueurs actuels ou hypothétiques de l'EDF.


Pirès et Giuly étaient déjà des anciens à l'époque, ou presque. M'enfin je pense que Blanc est mieux placé que quiconque pour savoir qu'il y a une disette de joueurs techniques dans les centres de formations, de toute manière.


---------------
• Sons of Graws • "parles moi bien toi.je suis pas ton frere" ©SuperMario
n°26369029
Ibo_Simon
Posté le 06-05-2011 à 18:58:17  profilanswer
 

BlinkGT a écrit :


Pirès et Giuly étaient déjà des anciens à l'époque, ou presque. M'enfin je pense que Blanc est mieux placé que quiconque pour savoir qu'il y a une disette de joueurs techniques dans les centres de formations, de toute manière.


 
Pourtant les dirigeants de centres de formation disent non seulement ne pas faire les mêmes conclusions que lui, mais aussi ne pas appliquer les mesures prônées, en question sur ce topic.
 

n°26369033
The_Declar​ation
the dark should fear me
Posté le 06-05-2011 à 18:58:47  profilanswer
 

boubougna a écrit :


Ils souhaitent trouver une solution pour éviter de démultiplier le fait de former des joueurs qui ont un risque de partir jouer pour une autre nation, si on pouvait leur coller une clause de dédit formation tout le monde serait content mais c'est pas le cas [:spamafote] et pour la remarque sur le fait qu'il est pas armé, j'imagine que tu le connais bien et que tu maitrises le sujet.
 


 
quand on évoque ses faibles capacités intellectuelles présupposées, c'est pour lui trouver des circonstances atténuantes. Si d'aventure on jugeait qu'il comprenait parfaitement les enjeux de la discussion il ne fait pas de doute que sa tête serait tomberait. Mais bon tu peux adresser ta remarque à tous ceux sur ce topic qui scandent que Blanc n'est pas raciste, ils doivent eux aussi très bien le connaître.
Et pour ta gouverne le simple fait d'évoquer le "problème des bi-nationaux" comme un problème est une prise de position. Exactement comme un doyen qui s'inquièterait de la proportion grandissante d'étrangers dans son université. C'est pas forcément une position scandaleuse (pour qui la préférence nationale ne pose pas de soucis éthique), mais c'est une position quand même.

n°26369173
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 06-05-2011 à 19:20:50  profilanswer
 

The_Declaration a écrit :


 
puisque visiblement toi aussi tu ne sais pas lire:
 

Citation :

Erick Mombaerts: Est-ce qu’on s’attelle au problème et on limite l’entrée du nombre de gamins qui peuvent changer de nationalité? Oui? Non? Donc, auquel cas, on est obligé de le faire sous le coude. C’est-à-dire on est obligé de le faire… Mais est-ce qu’il faut le faire. Je pense que tout le monde doit être concerné, là. Laurent, qu’est-ce que t’en penses?
 
Laurent Blanc: Moi j’y suis tout à fait favorable.




Un quota de bi-nationaux c'est con, suicidaire (footballistiquement parlant si c'était applicable) et illégal, on est d'accord. Mais ce n'est pas raciste.
 
Dire que l'on veut supprimer les noirs des centres de formation, c'est raciste.
 
Dire qu'il n'y a beaucoup de grands black costauds dans les centres de formations, c'est une constatation, ça ne veut pas dire que la fédé ne veut plus de blacks, mais qu'elle veut d'autres profil de joueur (et pas pour prendre des grands blancs costauds, là aussi, on est d'accord, ce serait du racisme [:icon3])
 
Je sais j'donne l'impression d'expliquer un truc à des minots, mais quand j'vois ce topic j'me dis que y en a qui onts des problemes de logique ou de compréhension de texte, alors autant être clair - sans mauvais jeu de mot [:beleg]
 
Parceque quand tu lis l'ensemble du texte, normalement avec un poil de logique t'en déduis que si l'INF etait rempli de joueurs uniquement blacks mais pas tous grands et costauds, ça leur irait très bien. Eux les voudrait en plus non-binationaux, mais là je renvoie au debut de mon message.


---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°26369272
Ibo_Simon
Posté le 06-05-2011 à 19:33:03  profilanswer
 

Gedemon a écrit :


Un quota de bi-nationaux c'est con, suicidaire (footballistiquement parlant si c'était applicable) et illégal, on est d'accord. Mais ce n'est pas raciste.


 
Vu les clichés utilisés, vu les populations ciblées et vu le moyen développé par Blaquart pour les différencier, si, ça l'est.
 
 

Gedemon a écrit :


 
Dire que l'on veut supprimer les noirs des centres de formation, c'est raciste.
 
Dire qu'il n'y a beaucoup de grands black costauds dans les centres de formations, c'est une constatation, ça ne veut pas dire que la fédé ne veut plus de blacks, mais qu'elle veut d'autres profil de joueur (et pas pour prendre des grands blancs costauds, là aussi, on est d'accord, ce serait du racisme [:icon3])
 
Je sais j'donne l'impression d'expliquer un truc à des minots, mais quand j'vois ce topic j'me dis que y en a qui onts des problemes de logique ou de compréhension de texte, alors autant être clair - sans mauvais jeu de mot [:beleg]
 
Parceque quand tu lis l'ensemble du texte, normalement avec un poil de logique t'en déduis que si l'INF etait rempli de joueurs uniquement blacks mais pas tous grands et costauds, ça leur irait très bien. Eux les voudrait en plus non-binationaux, mais là je renvoie au debut de mon message.


 
Sauf qu'il y a un mélange permanent entre les deux sujets, malgré les réactions des opposants.
Déjà pour donner un exemple, pourquoi définit à la fois, les binationaux comme "blacks"/"étrangers"/"problème" et utilise le même terme pour parler du profil physique des joueurs en surabondance à l'INF?
Est-ce anodin?
Est-ce anodin que ce soit employé dans la même discussion, alors que des interlocuteurs ont bien précisé que ce genre d'amalgames est dangereux?
 
 

n°26369369
Ibo_Simon
Posté le 06-05-2011 à 19:45:04  profilanswer
 

Yvan Gastaut est coordinateur de l'exposition "Allez la France ! Football et immigration" à la Cité nationale de l'immigration (mai 2010-janvier 2011).
 
Pascal Blanchard est président du groupe de recherche Achac qui a coréalisé l'exposition "Ces Bleus venus des quatre coins du monde", au stade Charléty en 2010, et coréalisateur du film "Des Noirs en couleur" (2007)  
 
 
 

Citation :

Des dirigeants trop fermés à la question de la diversité
 | 06.05.11 | 13h59  •  Mis à jour le 06.05.11 | 15h39  
 
Les récentes révélations du site Mediapart, présentant le verbatim d'une réunion entre responsables du football français datant du 8 novembre  
2010, ont suscité une émotion nationale. Excuses du sélectionneur Laurent Blanc, sanction contre un responsable de la Fédération française de football (FFF), enquête diligentée par le ministère de la jeunesse et des sports, demande de démission du sélectionneur national si les faits étaient confirmés par l'enquête lors de l'émission de TF1 "Téléfoot" : la parenthèse enchantée de 1998 est refermée ! Et pourtant, est-ce véritablement une surprise ?
 
Il faut bien le dire, dans cette affaire, tout était écrit d'avance. Entre l'incurie des dirigeants du football français dont aucun n'est issu d'une diversité extra-européenne depuis la démission de Lilian Thuram en décembre 2010, la charge des médias et la réaction de l'opinion obnubilée par un lien fantasmatique entre football et "identité nationale", tous les ingrédients sont réunis pour une telle implosion. L'événement historique incontestable que constitue la victoire du 12 juillet 1998, prolongé par le succès lors de l'Euro 2000 trouve sa parfaite antithèse avec le fiasco de l'été 2010, dont l'affaire en cours est l'une des conséquences les plus visibles. La génération "black, blanc, beur" va-t-elle laisser place à une génération "blanc, blanc, blanc" ?
 
Bien sûr, hormis la phase finale de la Coupe du monde 2006, la spirale des résultats catastrophiques est l'élément moteur de cette déconfiture. L'insuccès révèle les manques et les contradictions tout en nourrissant l'inquiétude qui rejaillit sur le moral des Français. Mais ce n'est pas tout. Depuis les propos de Jean-Marie Le Pen dès l'Euro 1996 et de quelques autres personnalités stigmatisant une équipe "black, black, black", un racisme ordinaire se diffuse autour des matches de football sur cette omniprésence des "Noirs" (ponctuellement des "musulmans", rajoutent certains) au sein de l'équipe de France. Malgré le développement de campagnes de lutte contre le racisme en France sous l'égide de la Licra et en Europe à travers le réseau Fare, une peur de "l'invasion" et de la "racaille" s'exprime sans fard. Aussi maladroits que culturalistes (sans même s'en rendre compte !), les dirigeants du football français sont au diapason de l'opinion du moment.
 
A l'instar de l'ensemble de la société, ceux qui président aux destinées du football français se montrent incapables de prendre acte de la diversité. Ils restent sourds aux phénomènes de multi-appartenance, conséquences d'un passé colonial et d'une histoire des migrations toujours méconnues. Invisibles dans certains secteurs de la vie publique, "Blacks" et "Beurs" sont omniprésents sur le terrain sportif, espace quasi unique de réussite sociale pour de nombreux jeunes de nos outre-mer ou de nos quartiers.
 
Ce constat n'est pas nouveau : dès ses origines, le football a révélé des générations issues de l'immigration ou des colonies qui ont trouvé grâce aux yeux des Français : Gusti Jordan, l'Autrichien naturalisé (que l'Action française soupçonnait de ne "pas assez mouiller le maillot" bleu en 1938), Larbi Ben Barek, surnommé la "Perle noire de Casablanca" (conspué par le public italien lors d'un Italie-France à Naples en 1938), Raymond Kopa, fils de Polonais ayant connu la mine, Michel Platini, fils d'immigrés italiens et président de l'UEFA.
 
Autant de noms qui ont précédé la génération de Zinédine Zidane et Lilian Thuram, le plus populaire et le plus capé des Bleus à ce jour. Avec les quotas, combien auraient marqué l'histoire ? Avec l'esprit des "quotas" qui gagne les têtes biens faites de la "fédé", il n'y aurait pas eu de "génération polak", de saga "ritale", de joueurs hispano-portugais, de multigénérations arabo-pied-noires, d'épopée afro-antillaise... La dernière fois que les quotas ont été appliqués, c'était en Algérie dans les années 1930 pour les joueurs maghrébins dans les équipes de colons. S'il existe aujourd'hui des doubles nationalités, c'est le fruit de l'histoire !

Si le choix possible pour les binationaux irrite nos dirigeants, il ne faut pas oublier que, lorsque cela servait le football français, on n'en parlait guère... et que les "meilleurs" jouent pour la France. C'est un faux problème. Au temps des colonies, on était bien content de compter au sein du Onze de France sur quelques Noirs, quelques Arabes ou quelques pieds-noirs pour faire briller une équipe bien pâle.
 
Bien content aussi, au temps des immigrations, de trouver des jeunes joueurs comme Marius Trésor, Gérard Janvion, Michel Platini, Jean Tigana, Manuel Amoros, Luis Fernandez, William Ayache ou Bruno Bellone, capables de faire briller la France en 1984 aux Jeux olympiques et lors de l'Euro, ou pendant les Coupes du monde 1978, 1982 et 1986. Parler du "modèle ibérique" tout de blanc vêtu apparaît comme une négation de l'essence même de ce qui fait la richesse des Bleus assimilés hier encore à un "Brésil métissé".

 
Faut-il faire comme les Italiens qui prennent en grippe Mario Balotelli, leur seul joueur noir, et empêche sa sélection ? Toute cette agitation est la conséquence d'un aveuglement des responsables de la FFF qui sont depuis longtemps incapables de regarder leur propre histoire en face.
 
Les discours commodes et lénifiants du "Tous Bleus, tous unis" n'ont pas tenu le choc face aux difficultés. Loin d'être une bulle antiraciste, le football s'avère ainsi un foyer de division, renvoyant chacun à sa différence. La FFF refuse depuis des années de valoriser ces questions, de promouvoir le récit migratoire en son sein, de mener (ou de soutenir) avec sa "Fondation" des actions citoyennes susceptibles de porter leurs fruits en ces temps de doute. De parler de son histoire, tout simplement ! Les campagnes de communication et le marketing mis en oeuvre par des consultants ad hoc ces dernières années sonnent aussi creux qu'une campagne pour lessive qui laverait toujours plus blanc que blanc : tout cela, on le retrouve dans les propos tenus lors de cette réunion du 8 novembre. Pour ces messieurs, un Noir, un Arabe et un Asiatique ne sont pas de véritables "Français", même s'ils sont nés en France. Si cet état d'esprit a pu "heurter certaines sensibilités", il révèle le chemin qui reste à parcourir pour décoloniser les imaginaires. La faute est sévère, donc carton rouge, Messieurs !
 
 
Pascal Blanchard, historien spécialiste de l'histoire de la colonisation et Yvan Gastaut, historien


 
http://www.lemonde.fr/idees/articl [...] _3232.html

n°26369560
grozibouil​le
Posté le 06-05-2011 à 20:07:47  profilanswer
 

Wunderlich a écrit :

en quoi le fait de dire qu'un noir est "grand, puissant et athlétique", c'est du racisme?  
c'est pas péjoratif, no?


 [:-lilith-] Tu retournes la phrase ou alors tu as mal lu.

Citation :

on a l’impression qu’on forme vraiment le même prototype de joueurs: grands, costauds, puissants. Qu’est-ce qu’il y a actuellement comme grands, costauds, puissants ? Les blacks. Et c’est comme ça. C’est un fait actuel.


Il dit que tous les joueurs "grands, costauds, puissants" correspondent à des blacks. Et par c'est "comme ça", il entend que c'est inné (par nature si tu préfères, donc "racial" ).
 
C'est comme si je viens dire: les hommes qui ont une grosse bite sont les Noirs (ce qui est faux).  :lol:

n°26369624
Xi_Thor
-_-
Posté le 06-05-2011 à 20:14:13  profilanswer
 

Ibo_Simon a écrit :

Yvan Gastaut est coordinateur de l'exposition "Allez la France ! Football et immigration" à la Cité nationale de l'immigration (mai 2010-janvier 2011)....blabla

Ce truc n'a ni queue ni tête et ses arguments n'ont aucun rapport avec le schmilblick  :o  
Faudrait penser à utiliser l'esprit critique  :o

n°26369697
boubougna
Posté le 06-05-2011 à 20:23:56  profilanswer
 

grozibouille a écrit :


Citation :

on a l’impression qu’on forme vraiment le même prototype de joueurs: grands, costauds, puissants. Qu’est-ce qu’il y a actuellement comme grands, costauds, puissants ? Les blacks. Et c’est comme ça. C’est un fait actuel.


Il dit que tous les joueurs "grands, costauds, puissants" correspondent à des blacks. Et par c'est "comme ça", il entend que c'est inné (par nature si tu préfères, donc "racial" ).
 
C'est comme si je viens dire: les hommes qui ont une grosse bite sont les Noirs (ce qui est faux).  :lol:


C'est marrant le c'est comme ca me parait plutot à etre interprété comme, On a actuellement 28 personnes en formation dont 17 grands, costauds et puissant => c'est des blacks ! On quitte le racial pour etre un état de fait [:icon3]
 
Du coup ca donnerait pour ton exemple, j'étais à une soirée avec plein d'hommes hier, les grosses bites c'était les noirs : ca veut dire que tous les blacks que t'as croisé hier avaient une grosse bite mais pas forcement que c'est le cas de tous les blacks [:icon3]
 
Ibo pour ton article, je suis partagé, entre le fait qu'ils soulevent des problèmes de fond très pertinents et certains aspects du texte/de la position choisie :
-Déjà c'est marrant ton introduction quand le monde/les auteurs mettent en avant leurs cotés historiens et non leur "action" dans le foot mais passons
-Le discours est extremiste dans le sens où le texte donne l'impression que l'idée de fond c'est : faut plus que des blancs en EDF (chose jamais évoquée)
-Le coté larmoyant à citer des joueurs et à mélanger le coté bi-nationaux et "blacks" (que viennent faire les dom-tom dans le lot [:transparency])
-La manière de traiter le cas balotelli, je ne nie pas les soucis italiens au niveau de la population italienne, mais balotelli, il sera sifflé/embeté partout dans le monde et pas du fait de sa couleur de peau mais de sa betise ! ce monsieur est connu pour etre spécialement pas malin (http://www.koreus.com/video/mario- [...] iller.html)
-le dernier paragraphe me laisse plus perplexe, j'ai pas assez d'infos pour "juger" leurs arguments.
 
:jap:

Message cité 2 fois
Message édité par boubougna le 06-05-2011 à 20:26:00
n°26369718
Pyrus
Pas de cravate ? Erreur 1017
Posté le 06-05-2011 à 20:27:23  profilanswer
 

grozibouille a écrit :


 [:-lilith-] Tu retournes la phrase ou alors tu as mal lu.

Citation :

on a l’impression qu’on forme vraiment le même prototype de joueurs: grands, costauds, puissants. Qu’est-ce qu’il y a actuellement comme grands, costauds, puissants ? Les blacks. Et c’est comme ça. C’est un fait actuel.


Il dit que tous les joueurs "grands, costauds, puissants" correspondent à des blacks. Et par c'est "comme ça", il entend que c'est inné (par nature si tu préfères, donc "racial" ).
 
C'est comme si je viens dire: les hommes qui ont une grosse bite sont les Noirs (ce qui est faux).  :lol:


Euh, moi je lis qu'ils n'ont actuellement à disposition comme grands, costauds et puissants que des noirs.  
Sinon il aurait dit "Qu’est-ce qui est grand, costaud, puissant ? Un black."  
Et dans mon cadre de lecture, "c'est comme ça" c'est un constat de résignation, seuls les noirs costauds se retrouvent dans les centres de formation et pas les autres.

Message cité 1 fois
Message édité par Pyrus le 06-05-2011 à 20:28:41

---------------
Hazukashii serifu kinshi!
n°26369786
Ibo_Simon
Posté le 06-05-2011 à 20:35:29  profilanswer
 

boubougna a écrit :


 
Ibo pour ton article, je suis partagé, entre le fait qu'ils soulevent des problèmes de fond très pertinents et certains aspects du texte/de la position choisie :
-Déjà c'est marrant ton introduction quand le monde/les auteurs mettent en avant leurs cotés historiens et non leur "action" dans le foot mais passons
-Le discours est extremiste dans le sens où le texte donne l'impression que l'idée de fond c'est : faut plus que des blancs en EDF (chose jamais évoquée)
-Le coté larmoyant à citer des joueurs et à mélanger le coté bi-nationaux et "blacks" (que viennent faire les dom-tom dans le lot [:transparency])
-La manière de traiter le cas balotelli, je ne nie pas les soucis italiens au niveau de la population italienne, mais balotelli, il sera sifflé/embeté partout dans le monde et pas du fait de sa couleur de peau mais de sa betise ! ce monsieur est connu pour etre spécialement pas malin (http://www.koreus.com/video/mario- [...] iller.html)
-le dernier paragraphe me laisse plus perplexe, j'ai pas assez d'infos pour "juger" leurs arguments.
 
:jap:


 
1- J'ai mis leur compétence en début de texte, pour justement éviter le traditionnel "ah mais ils sont intellectuels, ce sont donc des bobos et autres".
 
2- Pourtant, c'est ce qui est dit en fligrane dans le verbatim, il y a clairement l'opposition Noir athlétique, puissant, grand vs le blanc petit et technique.
 
3- le ton n'est pas larmoyant, c'est juste un rappel historique. Rappel que les conneries identitaires que l'on peut lire actuellement sur le foot français, ne sont pas nouvelles.
Et  le fait de considérer les Antillais comme des étrangers, tu le retrouves encore hier sur HFR dans le topic FN, pour dire que les vieilles lubies ne sont pas évacuées.
 
4- le fait est que des joueurs aussi cons, genre Di Canio ou Materrazzi, eux ne subissaient pas ce traitement, bien au contraire.  
 
5- Ils parlent justement du verbatim, et des fades campagnes de pub contre le racisme de la FFF.

n°26371741
hyoga34
Posté le 06-05-2011 à 23:52:03  profilanswer
 

BlinkGT a écrit :


Qu'ils sous-entendent le fait que les blacks soit des joueurs costauds et pas techniques, ok. Mais cite-moi un passage qui te fait dire qu'ils pensent que les Blancs sont plus intelligents que les Blacks. Et encore plus, un passage où ils les opposent.


 
Blanc le sous-entends dans le 100% foot du 29aout 2010..je trouve pas la vidéo, dommage..
 


---------------
Je cours tous les jours depuis hier....
n°26371754
macgawel
Posté le 06-05-2011 à 23:53:47  profilanswer
 

whity a écrit :

macgawel a écrit :

Ca suppose qu'il y a des constantes, d'un individu à l'autre, liées à la couleur de la peau

Et tu nies que ce que j'ai mis en gras est vrai?
 
Bien sûr qu'il y a des constantes, d'un individu à l'autre, liées à la couleur de la peau.
 
Exemple :  la couleur de la peau


Tous les roux pètent, on sait :pfff:  
 
"Tous les noirs sont grands puissants et athlétiques", ça doit faire rire les pygmées.
Accessoirement, si on regarde les joueurs du XV de France, ce ne sont pas non plus des modèles réduits, même s'ils sont plutôt pâles. Ce qui montre bien, à mon avis, que si on trouve plus de noirs c'est dû a des raisons autres que leur physique, et que changer les critères de sélection ne blanchirait pas forcément l'EdF...

n°26372545
zakatana
Crève Babylone
Posté le 07-05-2011 à 08:40:52  profilanswer
 

Faut arrêter de vouloir faire paser Blanc pour plus neu neu qu'il n'est. Il avait parfaitement conscience de ce qui se disait, la discussion fait clairement mention du fait que toutes ces histoires de quotas doivent rester discrete. De plus, lorsque l'affaire est sortie, il a menti et nié farouchement. Ne vous inquiétez pas, ces mecs la avaient tout a fait conscience d'etre dans l'illégalité.

n°26372593
Fructidor
Posté le 07-05-2011 à 09:00:49  profilanswer
 

+1 Faut vraiment sortir Blanc et son équipe de racistes et les remplacer par des gens plus compétents.
Il me semble que Thuram est un bon candidat, d’ailleurs en lisant son interview il semblait très remonté contre la conduite inadmissible de l'équipe en place.

 

On serait bien content de compter au sein du Onze de France sur quelques Noirs, quelques Arabes pour faire briller une équipe bien pâle. Faut arrêter avec ce recrutement à un seul sens.

Message cité 3 fois
Message édité par Fructidor le 07-05-2011 à 09:01:10

---------------
Heureux l'homme qui ne s'assied pas au banc des moqueurs. Ps. 1
n°26372648
Ibo_Simon
Posté le 07-05-2011 à 09:19:15  profilanswer
 

Citation :

Au coeur de la tourmente dans laquelle la FFF est plongée par l'affaire des quotas, François Blaquart, le DTN, a tenu à préciser vendredi ce que Laurent Blanc avait pu entendre lui-même lors de la fameuse réunion du 8 novembre dernier. Son explication, recueillie par RTL, dédouane le sélectionneur national. Le DTN assure qu'il n'a utilisé qu'une seule fois le mot quota, «de manière maladroite», et qu'il pouvait comprendre que le sélectionneur Laurent Blanc «ne l'ait pas entendu».
 
«Je ne suis pas fier et j'ai même une grande honte de voir ces termes être sortis et être attachés à mon nom, à celui de Laurent, et à celui des autres acteurs (de la FFF)»
 
«Je peux comprendre, étant donné qu'il (le mot quota) n'a été qu'utilisé qu'une seule fois -- je reconnais de manière extrêmement maladroite -- que Laurent (Blanc) ne l'ait pas entendu», a déclaré M. Blaquart à la radio. «C'était une discussion très très passionnée qui n'a duré que vingt minutes dans une réunion de trois heures», a-t-il précisé, ajoutant : «Je ne suis pas fier et j'ai même une grande honte, si vous voulez, de voir ces termes être sortis et être attachés à mon nom, à celui de Laurent (Blanc), et à celui des autres acteurs (de la FFF) bien entendu».
 
 M. Blaquart a été suspendu à titre provisoire, le temps des enquêtes du ministère des Sports et de la FFF. Jeudi, Mediapart a publié un graphique attribué à François Blaquart, synthèse des statistiques établies par le DTN sur les joueurs binationaux présents dans les sélections jeunes. La ministre des Sports, Chantal Jouanno, a réagi vendredi en estimant que «le graphique ce n'est pas le problème, c'est l'exploitation qu'on peut en faire». (Avec AFP)


 
 
Alors que non seulement le terme "quota" a été employé en réponse à Laurent Blanc.
Alors que Smerecki a critiqué directement le fait qu'ils veuillent établir des quotas, limiter les gens ciblés.
Alors que Blanc participe activement à la conversation.
 
Bref, je ne sais pas qui est en charge de la com à la FFF, mais il est vraiment mauvais, très très mauvais.

n°26373001
onina
Posté le 07-05-2011 à 10:55:09  profilanswer
 

boubougna a écrit :


C'est marrant le c'est comme ca me parait plutot à etre interprété comme, On a actuellement 28 personnes en formation dont 17 grands, costauds et puissant => c'est des blacks ! On quitte le racial pour etre un état de fait [:icon3]
 
Du coup ca donnerait pour ton exemple, j'étais à une soirée avec plein d'hommes hier, les grosses bites c'était les noirs : ca veut dire que tous les blacks que t'as croisé hier avaient une grosse bite mais pas forcement que c'est le cas de tous les blacks [:icon3]


 
Oui mais non.
Je cite :
François Blaquart: L’idéal effectivement, c’est de dire, mais pas officiellement: de toute façon on ne prend pas plus de tant de gamins qui sont susceptibles de changer (de nationalité, ndlr) à terme.  
Laurent Blanc: Ou alors tu les fais passer par des critères différents de sélection. Il n’y a qu’à voir les centres de formation. Même le pôle Paris. Tu vois toujours les mêmes gens parce qu’ils répondent toujours aux mêmes critères de sélection.  
 
Blaquart propose une "sorte de quota", Blanc lui dit "mais non, il suffit de changer les critères de sélection (aller vers plus de technique et moins de physique au vu de la suite de la conversation) pour avoir moins de "binationaux".
Donc binationaux = africains (je cite:  "Laurent Blanc : Quand les gens portent les maillots de l’équipe nationale des 16 ans, 17 ans, 18 ans, 19 ans, 20 ans, Espoirs, et qu’après ils vont aller jouer dans des équipes nord-africaines ou africaines, ça me dérange énormément." ) = physiques
 
CQFD.
Je vois mal comment on peut faire une autre interprêtation en fait.
 
Sinon, question : les enquêtes ont-elles interrogé Médiapart ?

Message cité 1 fois
Message édité par onina le 07-05-2011 à 10:58:45
n°26373032
Ibo_Simon
Posté le 07-05-2011 à 11:00:17  profilanswer
 

Citation :

Affaire des quotas. Laurent Blanc aurait présenté sa démission
 
samedi 07 mai 2011
 
 
Il faut sauver le soldat Blanc ! Tel est le mot d’ordre au sommet de la Fédération française de football, déjà en pleine tempête avec l’histoire des quotas pour les joueurs binationaux, car le départ du sélectionneur transformerait l’épisode en désastre total. Celui qui a été accueilli à la tête de l’équipe de France comme le sauveur après le désastre du Mondial en Afrique du Sud (grève des joueurs, élimination au premier tour) pourrait en effet quitter son poste, comme beaucoup le redoutent.
 
 
Coup de fil probable de Sarkozy
 
 
Piégé dans un débat sur la formation où il n’était pas directement concerné, maladroit dans sa défense avant d’observer un silence total, très touché par les attaques d’anciens de 98 (Thuram, Vieira), Blanc a perdu une partie de son aura et de son entrain. De source proche du gouvernement, on assure qu’il a déjà présenté sa démission à la FFF où « l’on mettrait la gomme pour le faire renoncer à partir ». L’affaire serait jugée tellement sérieuse en très haut lieu que « ça pourrait se terminer par un coup de fil de Nicolas Sarkozy » pour le retenir.

 
Tout semble fait, en tout cas, pour le ménager. Autant Chantal Jouanno, la ministre des Sports, est sévère avec François Blaquart, le directeur technique national déjà suspendu et dont le sort semble scellé, autant elle épargne le sélectionneur. Les deux commissions d’enquête (ministère et FFF) l’ont laissé finir ses vacances en Italie avant de l’entendre ce week-end. Il sera ainsi le dernier protagoniste du fameux débat du 8 novembre à donner sa version des faits ce week-end, sans doute à Bordeaux, où il réside, pour davantage de discrétion.
 
 
Fin d’état de grâce
 
 
Pris en défaut de vigilance puis à mentir, Blanc n’est plus ce patron des Bleus bénéficiant d’un état de grâce semblant sans limite. Il penserait ne plus pouvoir continuer sa mission mais ceux qui lui ont donné les clés ne désespèrent pas de le faire changer d’avis. Antoine Kombouaré, son ami l’entraîneur du PSG, résume bien la situation : « On a tous envie qu’il présente ses excuses et qu’on passe à autre chose. » Mais la sortie de crise est délicate à gérer car quelque chose est cassé.


 
http://www.ouest-france.fr/actu/ac [...] 6_actu.Htm

n°26373048
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 07-05-2011 à 11:05:25  profilanswer
 

onina a écrit :


Je vois mal comment on peut faire une autre interprêtation en fait.


en relisant le texte.


---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°26373061
cj27
I like China.
Posté le 07-05-2011 à 11:06:47  profilanswer
 

Fructidor a écrit :

+1 Faut vraiment sortir Blanc et son équipe de racistes et les remplacer par des gens plus compétents.
Il me semble que Thuram est un bon candidat, d’ailleurs en lisant son interview il semblait très remonté contre la conduite inadmissible de l'équipe en place.
 
On serait bien content de compter au sein du Onze de France sur quelques Noirs, quelques Arabes pour faire briller une équipe bien pâle. Faut arrêter avec ce recrutement à un seul sens.


[:sombresonge]  
 
 

n°26373093
Pyrus
Pas de cravate ? Erreur 1017
Posté le 07-05-2011 à 11:13:10  profilanswer
 

En fait ils sont assez con ces footeux. Au lieu de projeter de mettre un quota sur les joueurs de type puissant et ergoter sur la couleur de peau, ils auraient du dire qu'il fallait mettre de la discrimination positive pour aider les joueurs blancs à trouver un club.
Et oui, dans la vie, la discrimination positive c'est pour les gens de couleurs mais dans la foot, c'est pour les blancs :o


---------------
Hazukashii serifu kinshi!
n°26373095
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 07-05-2011 à 11:13:11  profilanswer
 

t'as oublié le conditionnel dans le titre :o


---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°26373120
Ibo_Simon
Posté le 07-05-2011 à 11:20:01  profilanswer
 

Gedemon a écrit :

t'as oublié le conditionnel dans le titre :o


 
Vu la com de la FFF dans l'affaire, j'ai plus confiance dans la source de Ouest France. :D  

n°26373412
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 07-05-2011 à 12:21:23  profilanswer
 

Ibo_Simon a écrit :

[quote]
 
Coup de fil probable de Sarkozy
 
 
Piégé dans un débat sur la formation où il n’était pas directement concerné, maladroit dans sa défense avant d’observer un silence total, très touché par les attaques d’anciens de 98 (Thuram, Vieira), Blanc a perdu une partie de son aura et de son entrain. De source proche du gouvernement, on assure qu’il a déjà présenté sa démission à la FFF où « l’on mettrait la gomme pour le faire renoncer à partir ». L’affaire serait jugée tellement sérieuse en très haut lieu que « ça pourrait se terminer par un coup de fil de Nicolas Sarkozy » pour le retenir.

 
Tout semble fait, en tout cas, pour le ménager. Autant Chantal Jouanno, la ministre des Sports, est sévère avec François Blaquart, le directeur technique national déjà suspendu et dont le sort semble scellé, autant elle épargne le sélectionneur. Les deux commissions d’enquête (ministère et FFF) l’ont laissé finir ses vacances en Italie avant de l’entendre ce week-end. Il sera ainsi le dernier protagoniste du fameux débat du 8 novembre à donner sa version des faits ce week-end, sans doute à Bordeaux, où il réside, pour davantage de discrétion.
 
http://www.ouest-france.fr/actu/ac [...] 6_actu.Htm


Pitié, pas le coup de fil de Sarko [:pikitfleur:2][:flu1][:clooney46]
S'il pouvait s'empêcher de se mêler de tout ce qu'il ne le regarde pas. Surtout avec les résultats que l'on connait. :sarcastic:

n°26373440
Ibo_Simon
Posté le 07-05-2011 à 12:26:36  profilanswer
 

Citation :

«L’immense majorité des joueurs est persuadée que les Noirs sont naturellement plus costauds»
 
Recueilli par Quentin Girard  
 
Sébastien Chavigner, doctorant et chargé de cours à Sciences Po Paris, est l’auteur d’un mémoire de recherche portant sur les joueurs noirs dans le football français, réalisé en 2010 à partir d’une enquête de terrain dans les centres de formation. Il estime que les «croyances racialistes» imprègnent tout le football français, des encadrants techniques aux joueurs.
 
Lors de votre enquête de terrain avez-vous observé dans les centres de formation une surreprésentation des joueurs noirs?  

Pour parler de surreprésentation, il faut se référer à la population totale, «non-footballeuse». D’après un sondage réalisé par l’institut TNS-Sofres pour le compte du Cran en 2007, la population noire de France, tout du moins la partie de la population française s’auto-identifiant comme «noire» ou «métisse» avec des «ascendants noirs», s’élèverait à 3,86%. Comme le fait remarquer l’historien Pap N’Diaye, ce chiffre est sans-doute sous-estimé, mais celui-ci n’excède pas 5%. Or, la proportion de joueurs noirs dans les effectifs des clubs professionnels français se situe aux alentours de 45%. En équipe de France, sur les années 2009 et 2010, on trouve environ 65% de joueurs noirs dans les listes de joueurs sélectionnés par Raymond Domenech. La surreprésentation de ces joueurs est donc énorme.
 
Comment l’expliquer?
 
Au-delà des facteurs sociaux comme les conditions socio-économiques d’existence des populations noires en France ou le «miroir aux alouettes» du sport professionnel qui ont été abondamment développés depuis que les sportifs noirs sont devenus majoritaires dans de nombreuses disciplines, j’ai souhaité montrer dans mon enquête que cette surreprésentation tenait aussi pour une bonne part à la croyance bien implantée, chez les recruteurs et formateurs, en une supériorité athlétique «innée» des Noirs par rapport aux Blancs.
 
Ces préjugés, souvent vagues dans leur formulation, s’articulent autour de «différences génétiques» supposées. Ces croyances racialistes expliqueraient par exemple le surcroît d’explosivité ou la puberté plus précoce des jeunes Noirs. Dans le contexte d’un football qui fait de plus en plus appel à des qualités physiques hors-normes, en particulier en France où ces qualités sont privilégiées par les formateurs, l’offre de joueurs noirs a donc aisément rencontré sa demande.
 
Dans les verbatim de réunions de la FFF diffusés par Mediapart, les participants parlent des Noirs grands et costaux et des Blancs techniques, ce discours se retrouve-t-il chez les joueurs dans les centres de formation? Et dans l’encadrement technique?
 
Lors de mes entretiens avec les joueurs, l’immense majorité était ainsi persuadée que les Noirs étaient naturellement plus costauds et rapides. Y compris les joueurs noirs, qui, du coup, cherchaient consciemment à adopter un style de jeu basé sur ces qualités. Chez les joueurs blancs, on remarque principalement une tendance à reconnaître et à accepter l’impossibilité, supposée, de lutter à armes égales avec les joueurs noirs sur le plan physique, parfois contre tout constat empirique. La logique dominante est donc une logique de soumission à un ordre «naturel», hérité là encore des dispositions génétiques supposées des uns et des autres. D’où une certaine spécialisation des joueurs à des postes précis en fonction de leur couleur de peau. Ces stéréotypes ont du coup tendance à s’auto-alimenter.
 
Pourquoi les joueurs intègrent-ils ces stéréotypes dès le plus jeune âge?
 
Par souci de maximiser leurs chances de se faire repérer, puis de percer dans un contexte d’hyper-concurrence et de stratégies individuelles qui prennent souvent le pas sur le collectif. Du reste, les stéréotypes raciaux ne sont certainement pas spécifiques au monde du football: dans un sondage réalisé en 2010 pour la Fondation Thuram, à la question «Selon vous, quelles sont les qualités spécifiques des personnes de couleur noire?», 22 % des Français répondent «les qualités physiques et athlétiques».
 
Lors de votre enquête sur le terrain aviez-vous déjà entendu parler du cas des binationaux?
 
Cette question concerne assez peu les clubs. Leur objectif prioritaire est de former des joueurs à même de renforcer l’équipe professionnelle et/ou d’être vendus à un bon prix. D’ailleurs, d’un point de vue strictement «commercial», il peut s’avérer intéressant pour un club de voir l’un de ses joueurs acquérir rapidement le statut d’international, même si c’est dans une sélection moins prestigieuse que la France. Un international voit immédiatement sa valeur marchande augmenter. Or, le modèle économique des clubs français repose pour une part non-négligeable sur l’exportation de joueurs vers d’autres championnats. L’idéal reste évidemment de former un joueur accédant à l’équipe de France, mais pour la plupart des clubs professionnels c’est un cas qui reste extrêmement rare.


 
http://www.liberation.fr/sports/01 [...] rent-blanc

n°26373448
Wunderlich
Posté le 07-05-2011 à 12:27:41  profilanswer
 

Manquerait plus que Chantal Jouanno lui lise la lettre de Guy Moquet [:ocube]


---------------
The bell will ring tomorrow and everything will be fine.
n°26373453
boubougna
Posté le 07-05-2011 à 12:28:03  profilanswer
 

Ce titre de topic [:kosmos]

n°26373501
onina
Posté le 07-05-2011 à 12:35:10  profilanswer
 

Gedemon a écrit :


en relisant le texte.


 
Très sincèrement et sans mauvais esprit aucun (j'aime bien Blanc en plus), je ne vois pas.
J'veux bien ton interprêtation de ce passage.

n°26373505
Profil sup​primé
Posté le 07-05-2011 à 12:36:01  answer
 

Ibo_Simon a écrit :

Citation :


Lors de mes entretiens avec les joueurs, l’immense majorité était ainsi persuadée que les Noirs étaient naturellement plus costauds et rapides. Y compris les joueurs noirs, qui, du coup, cherchaient consciemment à adopter un style de jeu basé sur ces qualités.



 
Les noirs qui ont des préjugés racistes sur les noirs.  [:albertos]

n°26373566
grozibouil​le
Posté le 07-05-2011 à 12:49:44  profilanswer
 

Pyrus a écrit :


Euh, moi je lis qu'ils n'ont actuellement à disposition comme grands, costauds et puissants que des noirs.  
Sinon il aurait dit "Qu’est-ce qui est grand, costaud, puissant ? Un black."  
Et dans mon cadre de lecture, "c'est comme ça" c'est un constat de résignation, seuls les noirs costauds se retrouvent dans les centres de formation et pas les autres.


 
 
Tu dis exactement la même chose. Remplacer l'expression "il y a comme" par l'auxiliaire "être" revient à dire la même chose.
"Qu'est-ce qu'il y a comme films à l'affiche cette semaine ?" et "Quels sont les films à l'affiche cette semaine ?", ça veut dire exactement la même chose. Sauf que l'un s'exprime comme un bidochon et l'autre correctement.
 
Et son état de fait est racialiste, le mec de la thèse le confirme.
 
D'ailleurs je ne vois pas pourquoi quand on évoque le fait que la FFF (enfin ses cadres dans le contexte d'une réunion) forme trop de joueurs grands, costauds, et puissants, on a le besoin de souligner qu'ils sont noirs...  :heink:  
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
L'esc montpellier bon choix d'école?[FUUUU] Les punaises de lit. L'invasion.
L'Auberge Espagnol hier sur ta télocheAffaire Galliano : Big Brother is watching you
L'affaire engleman/cgtL'expérimentation animale est un mal nécessaire
L'Obsolescence programmée : appareils programmés pour être changés ![Topic unique] Tron L'héritage
Loi de base de L'électricité Aide 
Plus de sujets relatifs à : Quotas FFF- L'Empire (Mediapart) contre-attaque - Nouveaux éléments.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR