Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
399 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  217  218  219  220  221  222
Auteur Sujet :

Reconversion : marre de l'informatique.....

n°5048799
TheCreator
tournevis shop.hfr owner
Posté le 25-04-2018 à 16:39:53  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
gardien de phare ? :o


---------------
J'ai des notions, hein. C'est pas ma branche, c'est tout.
mood
Publicité
Posté le 25-04-2018 à 16:39:53  profilanswer
 

n°5048802
LamaRebell​e
Lamaaaaaa
Posté le 25-04-2018 à 16:45:52  profilanswer
 

Petite question pour vous, par curiosité...

 

J'ai parlé de ma situation dans un autre topic, je suis aujourd'hui technicien de maintenance informatique dans la DSI de ma boîte. Je fais donc de l'installation de matos, du dépannage de poste et sur les serveurs de l'entreprise. Auparavant je bossais en hotline en conseil avant-vente et SAV.

 

On m'a toujours dit que j'expliquais les choses de manière claire et compréhensive et que je suis très pédagogue. D'où de nombreuses remarques de proches : "tu ferais un bon prof !". En soit, transmettre des connaissances me plaît bien mais je n'ai jamais pensé à en faire mon métier.

 

Est-ce que des gens ici sont partis du milieu de l'entreprise pour aller vers l'enseignement (que ce soit en primaire, secondaire ou supérieur) ? Si oui, comment s'est passée votre reconversion ? Je suppose qu'il y a pleins de cas différents, selon si l'on veut enseigner dans l'informatique ou un autre domaine mais je serais intéressé par vos expériences. Merci :jap:

Message cité 4 fois
Message édité par LamaRebelle le 25-04-2018 à 16:46:27
n°5048808
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 25-04-2018 à 17:04:57  profilanswer
 

TheCreator a écrit :

gardien de phare ? :o


 
C'est comme un gardien de phare mais avec plein de mouettes super chiantes :o
 

Spoiler :

conservateur de musée


 
Le CNRS j'ai pas encore essayé, mais je suis en train de me spécialiser dans un truc tellement obscur qu'il faudra que je tue un chercheur pour avoir une place si on vous demande, vous direz que vous êtes au courant de rien :o
 
LamaRebelle > il y a des HFRiens qui ont fait ça, mais je ne sais pas s'ils sont nombreux sur ce topic :jap:


---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. Nous n'avons plus le grand homme, tâchons d'avoir la grande chose !
n°5048816
TheCreator
tournevis shop.hfr owner
Posté le 25-04-2018 à 17:13:56  profilanswer
 

je pensais pas qu'il y avait une grosse compétition pour ça, bon courage, c'est le genre de reconversion qui fait rêver je trouve.


---------------
J'ai des notions, hein. C'est pas ma branche, c'est tout.
n°5048820
cazeloof
Luc vous êtes là?
Posté le 25-04-2018 à 17:25:28  profilanswer
 

biezdomny a écrit :


 
C'est comme un gardien de phare mais avec plein de mouettes super chiantes :o
 

Spoiler :

conservateur de musée




 
Ma cousine fait ça. Aux pays-bas. Alors je sais que sa stratégie à elle a été de postuler pour le musée d'une petite ville de province pour éviter la concurrence qui sévit à Amsterdam, Utrecht et co. Visiblement ça a fonctionné.


---------------
Un cycle complet sera une série de 100.
n°5048824
true-wiwi
Posté le 25-04-2018 à 17:33:13  profilanswer
 

LamaRebelle a écrit :

Petite question pour vous, par curiosité...
 
J'ai parlé de ma situation dans un autre topic, je suis aujourd'hui technicien de maintenance informatique dans la DSI de ma boîte. Je fais donc de l'installation de matos, du dépannage de poste et sur les serveurs de l'entreprise. Auparavant je bossais en hotline en conseil avant-vente et SAV.
 
On m'a toujours dit que j'expliquais les choses de manière claire et compréhensive et que je suis très pédagogue. D'où de nombreuses remarques de proches : "tu ferais un bon prof !". En soit, transmettre des connaissances me plaît bien mais je n'ai jamais pensé à en faire mon métier.
 
Est-ce que des gens ici sont partis du milieu de l'entreprise pour aller vers l'enseignement (que ce soit en primaire, secondaire ou supérieur) ? Si oui, comment s'est passée votre reconversion ? Je suppose qu'il y a pleins de cas différents, selon si l'on veut enseigner dans l'informatique ou un autre domaine mais je serais intéressé par vos expériences. Merci :jap:


 
Si tu peux grimper sur un poste d'administrateur tu seras plus désirable sur un poste de formateur informatique.


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5048844
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 25-04-2018 à 18:24:51  profilanswer
 

cazeloof a écrit :

Ma cousine fait ça. Aux pays-bas. Alors je sais que sa stratégie à elle a été de postuler pour le musée d'une petite ville de province pour éviter la concurrence qui sévit à Amsterdam, Utrecht et co. Visiblement ça a fonctionné.

 

À peu près dans tous les pays ça se passe comme ça… sauf en France où on a ce concours zarbi. C'est d'ailleurs un problème, parce qu'il n'est pas reconnu à l'étranger (faut faire une thèse en plus, parce que tu n'es pas assez fatigué à ce stade de la compétition :o).

 

Les musées sans gros crédits le contournent parfois en prenant des attachés de conservation (un autre concours un peu moins attractif, et une rémunération plus faible) et leur font faire le boulot des conservateurs, mais sinon dans les musées d'État et de la ville de Paris il faut passer le concours et normalement tu as un poste, et pour le reste (en « territorial ») c'est le même concours mais tu te démerdes pour trouver ton poste ensuite. Dans le climat actuel [:hahaguy] et si tu n'en trouves pas ton habilitation périme [:hahaguy] ce foutage de gueule [:hahaguy]

 

Et puis il y a les tout petits musées qui n'ont vraiment pas de moyens et qui fonctionnent avec des bénévoles et des gens qui font tout pour faire tourner le bazar avec peu de sous, comme le directeur du Musée de l’Impression sur Etoffes de Mulhouse, qui y était entré comme gardien il y a très longtemps et qui est mort il y a huit jours par accident en faisant une réparation dans le musée.

 

Edit : tous des sales privilégiés ces gens :o


Message édité par biezdomny le 25-04-2018 à 18:26:53

---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. Nous n'avons plus le grand homme, tâchons d'avoir la grande chose !
n°5048850
nnwldx
Posté le 25-04-2018 à 19:10:47  profilanswer
 

LamaRebelle a écrit :

Petite question pour vous, par curiosité...
 
J'ai parlé de ma situation dans un autre topic, je suis aujourd'hui technicien de maintenance informatique dans la DSI de ma boîte. Je fais donc de l'installation de matos, du dépannage de poste et sur les serveurs de l'entreprise. Auparavant je bossais en hotline en conseil avant-vente et SAV.
 
On m'a toujours dit que j'expliquais les choses de manière claire et compréhensive et que je suis très pédagogue. D'où de nombreuses remarques de proches : "tu ferais un bon prof !". En soit, transmettre des connaissances me plaît bien mais je n'ai jamais pensé à en faire mon métier.
 
Est-ce que des gens ici sont partis du milieu de l'entreprise pour aller vers l'enseignement (que ce soit en primaire, secondaire ou supérieur) ? Si oui, comment s'est passée votre reconversion ? Je suppose qu'il y a pleins de cas différents, selon si l'on veut enseigner dans l'informatique ou un autre domaine mais je serais intéressé par vos expériences. Merci :jap:


 
Tu peux faire de l'enseignement dans le privé. Pourquoi ne pas commencer par proposer des prestations à des centre de formation sur un domaine précis ?
Ce sera pas mal de travail personnel pour préparer les formations, mais je pense que c'est la solution la plus simple.

n°5048914
Morningkil​l
Posté le 26-04-2018 à 08:40:58  profilanswer
 

LamaRebelle a écrit :


Est-ce que des gens ici sont partis du milieu de l'entreprise pour aller vers l'enseignement (que ce soit en primaire, secondaire ou supérieur) ?


Expliqué à des salariés dans un contexte pro n'a pas grand chose à avoir a expliquer à des étudiants (sens large) dans un contexte scolaire  - normalement :)
 
Avec des scolaires, tu as en général un programme a suivre (que ca soit un truc officiel, ou un session de dix cours dans une matière), des notes à mettre, et un besoin disciplinaire (même en post bac) que - normalement :) - t'as pas en formation pro
Et les effectifs sotn pas les mêmes.
 
Pour être plus positif, les écoles privés - notamment dans l'informatique - sont souvent en recherche de prof (et ca commence a être maintenant les recrutements pour la rentrée prochaine)
Ca peut être un bon début pour voir ce que c'est, sans avoir à rentrer dans l'EN.
 
Sinon, comme dit, la formation pro, c'est sympa aussi.

n°5052799
lm2
Posté le 13-05-2018 à 20:33:30  profilanswer
 

LamaRebelle a écrit :

Petite question pour vous, par curiosité...
 
J'ai parlé de ma situation dans un autre topic, je suis aujourd'hui technicien de maintenance informatique dans la DSI de ma boîte. Je fais donc de l'installation de matos, du dépannage de poste et sur les serveurs de l'entreprise. Auparavant je bossais en hotline en conseil avant-vente et SAV.
 
On m'a toujours dit que j'expliquais les choses de manière claire et compréhensive et que je suis très pédagogue. D'où de nombreuses remarques de proches : "tu ferais un bon prof !". En soit, transmettre des connaissances me plaît bien mais je n'ai jamais pensé à en faire mon métier.
 
Est-ce que des gens ici sont partis du milieu de l'entreprise pour aller vers l'enseignement (que ce soit en primaire, secondaire ou supérieur) ? Si oui, comment s'est passée votre reconversion ? Je suppose qu'il y a pleins de cas différents, selon si l'on veut enseigner dans l'informatique ou un autre domaine mais je serais intéressé par vos expériences. Merci :jap:


 
 
bonjour;
 
alors primo, déjà, quand on est un lama en informatique, on se rebelle pas, on suit le lien suivant :
 
https://www.challenges.fr/education [...] ofs_562936
 

Citation :

"Je me suis ennuyé dès le début. Mais je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite". Alex a la petite vingtaine quand il débarque sur le marché du travail. Fraîchement diplômé de l'EDHEC, après deux ans de classe prépa, il est embauché à la Société Générale, fonction chef de produit. Salaire moyen, 4000 euros net. Cette vie confortable, il la raconte sans nostalgie. Il y a quatre ans, il a lâché ses présentations PowerPoint et ses tableaux Excel pour devenir prof d'histoire dans un collège des Hauts-de-Seine.


 
l'EN recrute pas mal :)

mood
Publicité
Posté le 13-05-2018 à 20:33:30  profilanswer
 

n°5052924
cazeloof
Luc vous êtes là?
Posté le 14-05-2018 à 10:44:41  profilanswer
 

lm2 a écrit :


 
 
bonjour;
 
alors primo, déjà, quand on est un lama en informatique, on se rebelle pas, on suit le lien suivant :
 
https://www.challenges.fr/education [...] ofs_562936
 

Citation :

"Je me suis ennuyé dès le début. Mais je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite". Alex a la petite vingtaine quand il débarque sur le marché du travail. Fraîchement diplômé de l'EDHEC, après deux ans de classe prépa, il est embauché à la Société Générale, fonction chef de produit. Salaire moyen, 4000 euros net. Cette vie confortable, il la raconte sans nostalgie. Il y a quatre ans, il a lâché ses présentations PowerPoint et ses tableaux Excel pour devenir prof d'histoire dans un collège des Hauts-de-Seine.


 
l'EN recrute pas mal :)


 
En plein dans le sujet en effet. Mais il faut être abonné pour lire l'article..


---------------
Un cycle complet sera une série de 100.
n°5052927
rokhlan
Posté le 14-05-2018 à 10:49:10  profilanswer
 

lm2 a écrit :

bonjour;
 
alors primo, déjà, quand on est un lama en informatique, on se rebelle pas, on suit le lien suivant :
 
https://www.challenges.fr/education [...] ofs_562936
 

Citation :

"Je me suis ennuyé dès le début. Mais je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite". Alex a la petite vingtaine quand il débarque sur le marché du travail. Fraîchement diplômé de l'EDHEC, après deux ans de classe prépa, il est embauché à la Société Générale, fonction chef de produit. Salaire moyen, 4000 euros net. Cette vie confortable, il la raconte sans nostalgie. Il y a quatre ans, il a lâché ses présentations PowerPoint et ses tableaux Excel pour devenir prof d'histoire dans un collège des Hauts-de-Seine.


 
l'EN recrute pas mal :)


Prof d'histoire sans master, doctorat ou agrégation dans le domaine [:transparency]  
 
Vous trouvez ça normal ? [:transparency]

n°5052935
true-wiwi
Posté le 14-05-2018 à 11:15:52  profilanswer
 

Normal, ça se discute.
 
Après quand tu fais passer un concours avec moins de 10% de réussite où il faut un bac+5 pour s'inscrire et que tu files 1700€ net mensuel, faut pas s'étonner que personne ne toque à la porte.


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5052976
biezdomny
Ma place est dans un musée !
Posté le 14-05-2018 à 12:32:04  profilanswer
 

true-wiwi a écrit :

Après quand tu fais passer un concours avec moins de 10% de réussite où il faut un bac+5 pour s'inscrire et que tu files 1700€ net mensuel, faut pas s'étonner que personne ne toque à la porte.


 
Ça marche pourtant très bien pour pas mal de concours comme conservateur du patrimoine. Mais y a ptet un lien avec le fait que la profession est vachement plus glamourisée et vue positivement (alors que ça peut être un enfer aussi, mais c'est pas la question).


---------------
Expos et musées : il y a un topic pour ça. Nous n'avons plus le grand homme, tâchons d'avoir la grande chose !
n°5052982
true-wiwi
Posté le 14-05-2018 à 12:46:58  profilanswer
 

Oui évidemment, je pensais plus à l'éducation nationale le cas échéant.
 
Les tableaux et les oeuvres d'art y'a pas les parents pour te dire comment peindre :o


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5052989
ManfOo
Louis-croix-V-bâton
Posté le 14-05-2018 à 13:14:30  profilanswer
 

rokhlan a écrit :

Prof d'histoire sans master, doctorat ou agrégation dans le domaine [:transparency]  
 
Vous trouvez ça normal ? [:transparency]

Boraf l'article dit qu'il a passé un CAPES, donc comme plein de profs qui n'ont pas non plus de master, doctorat ou agrégation dans le domaine :o
Et en effet l'EN galère à mort à trouver des candidats compétents. Le métier d'enseignant est à la fois hyper mal vu, et hyper mal payé. CQFD :o


---------------
▲  ManfOo's - [VDS] Matos pro de bar/restaurant apacher
n°5052995
rokhlan
Posté le 14-05-2018 à 13:38:06  profilanswer
 

ManfOo a écrit :

Boraf l'article dit qu'il a passé un CAPES, donc comme plein de profs qui n'ont pas non plus de master, doctorat ou agrégation dans le domaine :o
Et en effet l'EN galère à mort à trouver des candidats compétents. Le métier d'enseignant est à la fois hyper mal vu, et hyper mal payé. CQFD :o


Ah j'avais pas vu qu'il avait passé un CAPES. C'est déjà pas mal pour enseigner dans le secondaire :jap:

n°5052996
zuf
AMD Fanboy
Posté le 14-05-2018 à 13:38:30  profilanswer
 

À Partir du moment où on réussi le concours c'est qu'on a le niveau demandé.
Peu importe qu'on ai le diplôme tant qu'on répond aux critères.

n°5052999
rokhlan
Posté le 14-05-2018 à 13:41:49  profilanswer
 

zuf a écrit :

À Partir du moment où on réussi le concours c'est qu'on a le niveau demandé.


Ca par contre, ça ne veut rien dire. Y'a des années ou ils vont chercher jusqu'à ceux qui ont 4 de moyenne pour le concours.
 
De manière générale, la profession d'enseignant est top peu alléchante et trop mal considérée pour attirer les bons éléments, c'est triste...

Message cité 3 fois
Message édité par rokhlan le 14-05-2018 à 13:47:34
n°5053037
puerto can​delaria
Pom Pom Galli
Posté le 14-05-2018 à 14:15:24  profilanswer
 

rokhlan a écrit :


Ca par contre, ça ne veut rien dire. Y'a des années ou ils vont chercher jusqu'à ceux qui ont 4 de moyenne pour le concours.
 
De manière générale, la profession d'enseignant est top peu alléchante et trop mal considérée pour attirer les bons éléments, c'est triste...


 
y'a pas de notes éliminatoires ?  :ouch:

n°5053142
dobermann7​8
Demqin
Posté le 14-05-2018 à 17:50:57  profilanswer
 

J'ai un ancien collègue qui était en liste d'attente pour prof des écoles dans les 200e je crois, il a été appelé.  :pt1cable:  
Académie de Créteil.  :whistle:  
 
Après prof faut vraiment la motivation et la passion sinon tu ne dures pas.


---------------
Demqin
n°5053158
ManfOo
Louis-croix-V-bâton
Posté le 14-05-2018 à 18:28:22  profilanswer
 

puerto candelaria a écrit :

 

y'a pas de notes éliminatoires ?  :ouch:


Faut comprendre un truc en fait : on manque d'instit et de profs en France, et les classes sont déjà surchargées. Aux dernières nouvelles seul le zéro est éliminatoire, et j'ai le souvenir que l'examinateur doit donc rédiger un rapport pour le justifier. Autrement dit, faut vraiment l'avoir insulté sur la copie pour qu'il ait envie de le mettre, sinon il met 0,5 et c'est pas éliminatoire, et pas de rapport à faire :D

 

Donc non rien d'éliminatoire, et ils vont chercher des gens qui clairement n'ont pas le niveau normalement minimum. Des potes profs m'en racontent des belles, avec des instit jeunes recrues qui parlent un français disons... discutable. Quand ils sont supposés l'enseigner, ça l'a fout mal :D

 

La plus grosse blague étant qu'on recrute en parallèle des contractuels, qui n'ont pas le concours, pour faire exactement le même boulot :o


Message édité par ManfOo le 14-05-2018 à 18:33:15

---------------
▲  ManfOo's - [VDS] Matos pro de bar/restaurant apacher
n°5053159
rokhlan
Posté le 14-05-2018 à 18:29:20  profilanswer
 

Oui, je trouve que c'est un métier très difficile, qui pompe énormément en temps et en énergie.
 
Il est anormal que cette profession soit aussi peu considérée.

n°5053192
DooMIII
Covfefe
Posté le 14-05-2018 à 20:08:57  profilanswer
 

rokhlan a écrit :


Ca par contre, ça ne veut rien dire. Y'a des années ou ils vont chercher jusqu'à ceux qui ont 4 de moyenne pour le concours.

 

De manière générale, la profession d'enseignant est top peu alléchante et trop mal considérée pour attirer les bons éléments, c'est triste...

 

De toute façon, tu peux être contractuel sans passer le concours. (petit) Niveau L3 ou M1 dans le secondaire... J'ai un cousin qui a essayé mais il vient d'arrêter.

 

Le concours, même CAPES, élimine quand même pas mal de gens (le type d'Osons Causer par exemple, a eu une note éliminatoire, pas forcément pour cause de bas niveau intellectuel...), comme le suggère Manfoo, ça permet de recruter plus de non-titulaires qui sont moins bien payés  :D

Message cité 1 fois
Message édité par DooMIII le 14-05-2018 à 20:09:17

---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°5053297
philippe06
Posté le 15-05-2018 à 13:56:51  profilanswer
 

DooMIII a écrit :


 
De toute façon, tu peux être contractuel sans passer le concours. (petit) Niveau L3 ou M1 dans le secondaire... J'ai un cousin qui a essayé mais il vient d'arrêter.
 
Le concours, même CAPES, élimine quand même pas mal de gens (le type d'Osons Causer par exemple, a eu une note éliminatoire, pas forcément pour cause de bas niveau intellectuel...), comme le suggère Manfoo, ça permet de recruter plus de non-titulaires qui sont moins bien payés  :D


C'est variable en fonction des filières aussi, les filières les plus bouchés dans le privé étant les plus difficiles.
 
Perso je trouve ça pas mal d'être prof (même si la paye en début de carrière est basse) et ça m'aurait tenté si il n'y avait pas ces problèmes d'indiscipline, voir parfois d'insécurité, tout particulièrement en début de carrière.
 
En parlant de youtubeur, il y a tatiana ventôse qui avait eu son concours et avait débuté sa carrière en ZEP... Elle est partie en dépression et a démissionné.


---------------
Aimer les femmes intelligentes est un plaisir de pédéraste. (Charles Baudelaire) - Vous vulgarisez :o (Jean-Kevin Dubois)
n°5054003
Budykiller
Posté le 17-05-2018 à 14:17:31  profilanswer
 

Budykiller a écrit :

Bon bah voilà, j'en ai aussi ras les glaoui de l'informatique.[...]


Mon post initial : https://forum.hardware.fr/hfr/Emplo [...] m#t3447690
 
7 ans après, fast forward :
- j'ai rejoint ma copine dans le sud fin 2011
- j'ai intégré en tant qu'admin Sys & réseaux une PME sympa qui bosse principalement dans le milieu aero
- capotage de mes différents couples
 
Aujourd'hui :
- célib
- pas d'immo
- cercle social néant
- aucune attache
- payé 33,5K€ /an
- bonne participation / ticket resto / mutuelle
- PME rachetée par un grand groupe y a 2 ans, harmonisation d'un peu tout en cours
 
 
Depuis 2 ans je tourne en rond à mon poste, je me sens pas épanoui. J'ai bien bossé les 2/3 premières années avec des gros challenges mais depuis tout marche nickel et ça me gonfle.  
J'ai un job rêvé pour certains : je surf toute la journée sur HFR, internet, et je glande pas grand chose. Les quelques dépannages sont à la cool. Mais tous les soirs je suis crevé de n'avoir rien fait, et mes journées sont longues.
On m'a proposé un poste il y a 2 mois dans l'une des succursales de notre nouveau groupe : admin sys & réseaux, avec des tâches d'architectures, de gestion de sauvegardes, de sécurité réseaux, blablabla car "je bosse très bien". Sauf que j'ai refusé, car j'allais bosser plus pour faire des trucs dont je me tape le coquillard.  
 
Mon entretien individuel approche. J'ai envie de lâcher à mon patron que j'ai envie de tout changer, bonne ou mauvaise chose ? L'honnêteté ne paye pas d'après mon expérience.
Je ne sais pas quoi faire d'autre. L'espagne me tente bien mais je ne parle pas espagnol. Je suis très bon en Anglais, j'adore la communication, je fais de la photo, beaucoup de sport... pas grand choses qui permettent de trouver un taf  :o  
 
Qu'est-ce qui ne me plait pas aujourd'hui ?  
- les perspectives de carrière dans ma branche. Les cockpits charts des dispos serveurs, les tickets et toutes les plaintes concernant le matériel, je peux plus y voir.
- la technologie qui avance trop rapidement, je me sens dépassé et à côté de la plaque tellement il existe de solutions. A l'époque je maitrisais, aujourd'hui...  :D  
- ma propre histoire / côté philo qui voit maintenant Internet comme un frein pour les relations humaines
 
Bref, je suis bien largué. Ressentir un "mal être" sans savoir quoi faire d'autre, tu parles d'une avancée. J'ai à la fois la chance d'être LIBRE de toute contrainte pour pouvoir tenter des choses folles, et en même temps mon âge / souhait de vouloir me poser avec quelqu'un me retient. Oui car trouver une femme est déjà complexe pour moi, si en plus je me retrouve au SMIC à 33 balais, je pense pas que ça m'aide à trouver une situation stable et être séduisant.  
 
Alors, garder un emploi moribond mais sûr pour faire des activités en dehors et assurer des rencontres ? Ou tout plaquer pour faire je ne sais quoi, en ayant l'impression de faire un caprice d'ado... 7 ans après, toujours au même point.
 
[:clooney38] [:clooney9]

n°5054010
true-wiwi
Posté le 17-05-2018 à 14:33:59  profilanswer
 

Déjà tu pourrais changer de boutiquer pour être mieux. 33K pour un admin avec autant d'exp c'est pas énorme :o
 
Sinon tu peux t'orienter vers la formation ? C'est la pénurie dans le domaine.
 
Chefferie de projet ça t'a jamais botté ?


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5054184
nnwldx
Posté le 17-05-2018 à 19:47:28  profilanswer
 

Commence par un truc logique, tu aimes l’Espagne, mais tu ne parles espagnol et tu as plein de temps libre.
Tu apprends l'espagnol, tu vas te promener là bas et tu regardes si cela te motive ou pas.

n°5054254
LamaRebell​e
Lamaaaaaa
Posté le 18-05-2018 à 08:21:57  profilanswer
 

true-wiwi a écrit :

Déjà tu pourrais changer de boutiquer pour être mieux. 33K pour un admin avec autant d'exp c'est pas énorme :o
 
Sinon tu peux t'orienter vers la formation ? C'est la pénurie dans le domaine.
 
Chefferie de projet ça t'a jamais botté ?


 
Quand tu parles de formation, c'est de la formation interne ou de l'intervention dans des organismes diplômants ? ça m'intéresse.

n°5054258
true-wiwi
Posté le 18-05-2018 à 08:31:30  profilanswer
 

Etre formateur dans un organisme diplômant oui.
 
Je ne sais pas dans quel coin tu es mais les formateurs en informatique, c'est comme les admins et les dév, c'est recherché :D


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5054261
LamaRebell​e
Lamaaaaaa
Posté le 18-05-2018 à 08:46:57  profilanswer
 

true-wiwi a écrit :

Etre formateur dans un organisme diplômant oui.
 
Je ne sais pas dans quel coin tu es mais les formateurs en informatique, c'est comme les admins et les dév, c'est recherché :D


 
Sur Lyon. Pour éviter de surcharger le thread je te propose de passer par MP :jap:

n°5054262
Crapulor
Posté le 18-05-2018 à 09:08:12  profilanswer
 

Vous pouvez échanger ici, ça peut intéresser du monde (dont moi :jap: ) !

n°5054265
fugacef
Posté le 18-05-2018 à 09:37:36  profilanswer
 

rokhlan a écrit :

Oui, je trouve que c'est un métier très difficile, qui pompe énormément en temps et en énergie.
 
Il est anormal que cette profession soit aussi peu considérée.


 

philippe06 a écrit :


Perso je trouve ça pas mal d'être prof (même si la paye en début de carrière est basse) et ça m'aurait tenté si il n'y avait pas ces problèmes d'indiscipline, voir parfois d'insécurité, tout particulièrement en début de carrière.
 
En parlant de youtubeur, il y a tatiana ventôse qui avait eu son concours et avait débuté sa carrière en ZEP... Elle est partie en dépression et a démissionné.


Oui voilà, ce n'est pas la profession qui est aussi peu considérée, c'est que c'est l'une des dernières professions qui est en contact permanent avec la population dans les territoires perdus de la république. Y a médecin aussi, mais là c'est un choix d'aller dans le 93. Policiers, pompiers, ils sont à plusieurs et surtout ils agissent de moins en moins dans les quartiers chauds (voire ils y vont plus). Donc au final, tu fais prof et on te bombarde dans un quartier du 93, voilà le résultat... Je dis 93, mais c'est valable dans plein de banlieues de France...

n°5054266
Budykiller
Posté le 18-05-2018 à 09:40:59  profilanswer
 

Oui il faudrait que je vive un peu en Espagne pour voir. Et que j'apprennes la langue, mais c'est prévu.
 
En revanche, formateur, je ne sais pas trop... me coltiner des débutants pour leur expliquer des choses. En fait c'est plus le contenu quoi, en soit former des gens pourquoi pas. Mais je me vois clairement pas former des ginettes pour utiliser Office 2016 et faire des powerpoint musicaux avec des phrases philosophiques  [:budykiller:5]

n°5054267
true-wiwi
Posté le 18-05-2018 à 09:43:20  profilanswer
 

Plus que courir les réunions sans intérêt parce qu'il faut changer de soft parce que le client ne le trouve pas joli alors qu'il fait tout le reste niveau cahier des charges ?
 
Si t'es pédagogue et patient, ça peut être une bonne idée. Si tu ne l'es pas, next direct.


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5054268
dobermann7​8
Demqin
Posté le 18-05-2018 à 09:51:27  profilanswer
 

Budykiller a écrit :

Oui il faudrait que je vive un peu en Espagne pour voir. Et que j'apprennes la langue, mais c'est prévu.
 
En revanche, formateur, je ne sais pas trop... me coltiner des débutants pour leur expliquer des choses. En fait c'est plus le contenu quoi, en soit former des gens pourquoi pas. Mais je me vois clairement pas former des ginettes pour utiliser Office 2016 et faire des powerpoint musicaux avec des phrases philosophiques  [:budykiller:5]


 
tu peux trouver des trucs sympa en admin sys et réseau sur des niveaux bts et bac+3.
Les greta / afpa galèrent souvent à recruter des formateurs. ;)


---------------
Demqin
n°5054270
true-wiwi
Posté le 18-05-2018 à 09:53:58  profilanswer
 

Pour le Greta je comprends pourquoi, ils sont limités à du temps partiel quand ils recrutent des gens hors fonction publique...
 
Mais c'est une piste en effet.


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5054273
Budykiller
Posté le 18-05-2018 à 10:11:16  profilanswer
 

Mais ais-je une légitimité à le faire ? Je veux dire, la technologie avance tellement vite. La plupart de ces jeunes sauront sans doute mieux que moi ce que je vais leur apprendre non ?
 
A l'époque de mes BTS et autres, j'étais plus en avance que la plupart de mes profs. Je m'étais toujours dit que je ne voudrais pas devenir comme eux. En soit ça peut être intéressant mais j'ai vraiment besoin de me sentir à ma place pour être bien. Faire ce métier de formateur suppose que je sois en permanence à l'affu de toutes les nouvelles technos.  
 
Je tourne en rond là, j'avoue que je ne vous aide pas. Il faut que je murisse un peu tout ça, je suis largué dans ma tête

n°5054274
true-wiwi
Posté le 18-05-2018 à 10:15:53  profilanswer
 

Techniquement, il faut avoir accepter l'idée qu'un admin ne maîtrise jamais tout, loin de là.
 
Ce que tu dois apporter, c'est le développement des capacités de réflexion, encourager l'autonomie, la gestion de groupe, etc :jap:


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
n°5054277
schmosy
Posté le 18-05-2018 à 10:28:32  profilanswer
 

Budykiller a écrit :


 
J'ai un job rêvé pour certains : je surf toute la journée sur HFR, internet, et je glande pas grand chose. Les quelques dépannages sont à la cool. Mais tous les soirs je suis crevé de n'avoir rien fait, et mes journées sont longues.
 
[:clooney38] [:clooney9]


 
Mes deux premiers postes étaient des postes d'admin sys et réseau dans des PME. J'ai pris plaisir à tout mettre en place, à prendre mes marques, être à l'aise et connaître de A à Z le parc informatique.
Mais plus d'une fois j'ai connu la journée ou tu fais rien, et tu as mal au crane tellement tu t'ennuies, alors oui j'étais aussi sur HFR, d'autres sites ou j'en profitais pour lire des bouquins IT, mais qu'est ce que la journée parait longue. Je suis parti en SSII, et j'ai jamais regretté, mon crâne va mieux :D . Après tu te heurtes à d'autres problématiques, "je suis pas assez payé pour ce que je fais", "je fais plein d'heures supp et on me les paye pas", "génial un 13ème mois en chèque cadeau.." on t'envoie installer des imprimantes et des écrans et d'autres trucs bien en deçà de tes compétences, ton boss est content de toi, les clients aussi, mais tu reçois jamais rien en contrepartie... allez on te donne 100€ de chèque cadeau pour aller t'acheter une bricole à la fnac pour avoir bossé plusieurs soirée sur une grosse migration...  :whistle:  
 
Après c'est qu'un temps, je me fais de l'exp et je m'en irais ailleurs. Parce-que je sais que je ne serais jamais bien payé dans cette boite.
 
 

n°5054278
true-wiwi
Posté le 18-05-2018 à 10:30:56  profilanswer
 

Je suis le même chemin tiens.
 
Je me demande si je prendrai pas un poste de RSI ou DSI sur le long terme.
 
A voir.


---------------
J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  217  218  219  220  221  222

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
licence EEA à marne la vallée ou informatique à pierre marie curie?[CDI][BORDEAUX] Technicien vendeur Micro-informatique
OFFRE TERMINEEOrientation dans le domaine de l'informatique
recherche cours L1 informatique montpellier si possibleChoix pour la liste de vœux entre les différentes écoles informatique
Réorientation Informatique d'un DUT TC[Recherche]Alternance Technicien de maintenance informatique/réseaux
Iacp informatiqueL1 informatique Montpellier
Plus de sujets relatifs à : Reconversion : marre de l'informatique.....


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR