Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1467 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  L'extrême gauche

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  432  433  434  435  436  437
Page Précédente
Auteur Sujet :

L'extrême gauche

n°2214292
pierrot le​ rouge
Créateur de la cat' Politique.
Posté le 08-03-2004 à 20:01:04  profilanswer
 

:hello:  
Salutations camarades
[:pierrot le rouge]  
 
 
Bienvenue sur ce topic pour débattre, critiquer, proposer, commenter (parfois refaire l'histoire :D ) sur tout ce qui touche de prés ou de loin l'idéologie d'extreme gauche.
 
 
 
Petite mise au point: A lire avant de poster
par Ernestor et approuvé par les autres
 
Ce texte a pour but de faire rapidement le point sur le communisme aujourd'hui. Il est destiné à un public plutôt peu au courant de ce qu'est réellement le communisme et à ce titre se veut être simple. Parfois même simpliste mais c'est la contre-partie d'une certaine simplicité et concision. Il ne s'appuie pas non plus sur des théories ou documents bien connus d'auteurs communistes ou ayant publié sur le sujet, il reste une suite d'idées assez informelles résumant les grandes notions du communisme.  
 
1) Ce que n'est pas le communisme
 
Pour une grande majorité des gens, le communisme leur fait penser immédiatement aux régimes d'il y a quelques années, avant la chute du mur de Berlin, en Europe de l'Est, en URSS ou bien encore à la Chine ou à la Corée du Nord.
 
Ces régimes, que l'on peut qualifier de staliniens, n'étaient pas au sens propre du terme des régimes communistes. Le communisme est avant tout un système sociétal basé sur l'égalité entre tous les hommes et sur leurs droits à vivre confortablement en toute liberté avec un partage équitable des ressources de la communauté. Nous reviendrons plus en avant là-dessus, mais un système communiste est profondément libéral (au sens social du terme) et est donc totalement opposé à toute forme de dictature. Or, ces régimes staliniens étaient, comme tout le monde le sait, des régimes dictatoriaux et sanguinaires de surcroit. Certes, leur modèle économique était basé quelque part sur un système communiste mais cela ne suffit bien sur pas.
 
Il faut bien être conscient qu'aucun parti ou sympathisant d'extrême gauche n'est nostalgique du stalinisme aujourd'hui. C'est un point essentiel à bien comprendre. Tout le monde est bien conscient des horreurs de ces systèmes et personne ne veut retourner dans un système similaire.
 
L'autre point important donc est que le communisme n'est donc pas qu'une doctrine économique (comme le marxisme par exemple). Mais avant tout, c'est un choix de société, un choix de vie en communauté en totale égalité et liberté. Ce choix social va impliquer certains modèles économiques et c'est bien dans ce sens que cela fonctionne, ce n'est pas le modèle économique qui dirige la société et qui suffit à la définir.
 
 
2) Les grandes idées derrière le communisme
 
Principes fondamentaux
 
Le principe fondamental du communisme est le droit qu'à tout homme de vivre librement et équitablement par rapport aux autres hommes. Cela passe par un modèle communautaire où chacun travaille pour la communauté et où les ressources de la communauté sont équitablement distribuées entre tous. Si on parle en terme de salaire, tout le monde sera payé à peu près identiquement. Libre à chacun ensuite d'en faire ce qu'il en veut.
 
Et oui, tout le monde sera payé pareil. Cela peut sembler surprenant mais ne l'est pas tant que ça. Dans un système capitaliste, un travailleur est rémunéré par rapport à l'argent qu'il fait gagner à l'entreprise. L'ouvrier gagne en général moins que le cadre. Est-ce vraiment équitable si 2 travailleurs travaillent un même nombre d'heures et ont au final un salaire différent ? Avec le communisme, au contraire, un travailleur est rémunéré en fonction de son effort de travail, pondéré par la capacité de chacun (pour ne pas défavoriser les personnes plus faibles). Donc un ouvrier gagnera autant qu'un cadre.
 
 
 
Un autre fondement essentiel du communisme est le droit pour tous de vivre. De vivre convenablement. Cela implique que la communauté doit assurer à tous : un logement, à manger, un travail, l'accès à la santé et à l'éducation...
 
Communisme et anarchisme, structure de la société
 
En terme de "structure" de la société, l'anarchisme et le communisme sont très proches. Cela peut surprendre mais c'est bien le cas. Bien sur, dans les grandes lignes. Car il existe de nombreux courants et tendances pour ces 2 systèmes, ici nous ne parlons que des idées générales. Et tout comme il ne faut pas confondre le communisme avec le stalinisme, il ne faut pas non plus confondre l'anarchisme avec une société sans règle où reigne la loi du plus fort.
 
Ces 2 systèmes pronent une société où l'état aura complétement disparu. La société sera entièrement auto-gérée par les citoyens. Cela se fera en élisant dans chaque entité, quartier, entreprise, des représentants dans des commissions. Ils prendront des décisions avec d'autres commissions. Et le point important est qu'ils seront révocables immédiatement sur décisions de ceux qui les ont nommés. Localement, dans une entité, les décisions seront prises par les membres de l'entité de manière démocratique.
 
La différence essentielle entre ces deux systèmes concernent le passage d'une société capitaliste à la société finale. Pour les anarchistes, le capitalisme s'effondera de lui-même et l'anarchisme sera alors instauré. Pour les communistes, il y a une phase intermédiaire où toute l'économie sera nationalisée, tout sera géré par l'état. Ensuite l'état disparaitra et tout sera auto-géré par les citoyens.
 
 
3) Origines du communisme
 
La base de cette idéologie est dans "Le Manifeste du Parti Communiste" par Karl Marx et Friedrich Engels.  
Il faut comprendre que la societe décrite dans cet ouvrage est une extrapolation. Le boulot de Marx et d'Engels n'a pas ete d'essayer d'imaginer une société future ideale, ils n'en ont presque pas parlé. Ce que Marx et Engels ont tenté de comprendre c'est le fonctionnement de toutes nos sociétés, le moteur de l'histoire. La base du marxisme et du communisme, ca n'est pas de penser qu'on va construire un monde meilleur, c'est de penser que la base de toute société  est la lutte des classes. Qu'a chaque étape de l'histoire la classe dominante s'est construite ses outils de domination, mais a en meme temps permis le développement d'une nouvelle classe. Selon Marx et Engels, une classe sociale posséde en elle son propre moyen de production. Les bourgeois ont permis l'avènement du capitalisme et de l'industrialisation, la classe ouvrière amenera la collectivisation.
La premiere fois que Marx a imaginé ce que pourrait etre une societé communiste, il a en fait observé la commune de Paris et son organisation.
 
 
4) Peut-on appliquer le communisme ?
 
Tout d'abord, il faut bien être conscient que le communisme n'a jamais été appliqué nul part. Les régimes staliniens en sont restés à la phase intermédiaire où l'état contrôle toute l'économie. Malheuresement, ils ont tous ensuite sombré dans de sanguinaires dictatures.
 
Economiquement, le communisme est viable. Le problème est humain. Les questions essentielles        sont : l'homme est-il toujours capable de se motiver et de travailler sans la carotte ou le baton ? L'homme est-il culturement ou naturellement égoiste ? En d'autres termes, tous les hommes ont-il la capacité et la volonté de travailler pour la communauté (même en sachant qu'ils en toucheront les fruits) plutôt que pour seulement eux-mêmes ? Tous les hommes sont-ils capables de se motiver sans avoir un gros salaire au bout ?
 
Si l'homme est naturellement égoiste, alors le communisme est humainement non viable. Sinon il peut fonctionner. Mais personne n'a vraiment la réponse à cette question.
 
 
5)Les partis et mouvements communistes aujourd'hui
 
Globalement il existe trois principaux partis d'extrême gauche en France, dont les 2 plus connus sont la LCR (Ligue Communiste Révolutionnaire) et LO (Lutte Ouvrière). Le troisème étant le PT (Parti des Travailleurs). Le PCF (Parti Communiste Français), est difficilement encore classable dans la catégorie extrême gauche.
 
Ces 3 partis pronent un changement radical de la société. Lorque que la majorité de la population l'aura décidée (ces partis sont démocratiques), on passera directement de notre système capitaliste à un système communiste. Ces partis considèrent que le capitalisme est mauvais en soi et qu'il faut le remplacer et non pas essayer de l'améliorer (ce qui est "sensé" être le créneau des partis de gauches classiques).  
 
L'autre option qui pourrait être prise pour installer un système communiste, ou du moins s'en approcher si l'on considère le communisme comme humainement non viable, est d'humaniser le plus possible et par petits pas notre société capitaliste. Aucun parti actuellement en France ne défend cette approche.  
 
6) Pour aller plus loin
 
 
Le monde que nous voulons - discussion  
François Lonchampt, 2002  
 
EXTRAITS D'UNE DISCUSSION SUR LE COMMUNISME  
 
 
 
Le 1er septembre 2002  
 
Pour introduire une discussion sur la définition du communisme  
 
Dans une société complexe, où l'actualité nous présente tous les jours des exemples effrayants de la barbarie qui risque de s'installer quand les institutions se délitent, de plus traversée de technologies extrêmement dangereuses, et où le projet révolutionnaire ne peut plus s'appuyer plus sur les modes de sociabilité ouvrières qui lui conféraient un caractère d'évidence (ces modes de vie ayant été détruits), je ne pense pas que les masses se lancent dans l'aventure révolutionnaire sans se faire à l'avance une idée assez précise des objectifs à atteindre, des voies pour y parvenir, des étapes et du chemin. D'ou la nécessité de proposer une vision réaliste et suffisamment précise du résultat à atteindre, ainsi que du processus pour y parvenir, et l'intérêt de cette discussion.  
 
Malheureusement, la plupart des projections concernant la société communiste supposent un homme différent de celui que nous connaissons aujourd'hui, un homme considérablement meilleur. c'est à dire qu'elles supposent à l'avance le principal problème résolu. Comme si le processus révolutionnaire était une sorte d'alchimie sociale qui accoucherait dans de brefs délais d'un homme vraiment nouveau. Et c'est ce qui donne à tous ces récits un caractère de naïveté absolue qui les rends peu crédibles. (…)  
 
Il est incontestable que le processus révolutionnaire en tant que tel est un processus de régénération par lequel le prolétariat se nie en tant que classe, et par lequel les hommes qui s'y engagent commencent à se mettre en situation, et en état, d'affronter tous les problèmes qui vont se poser à eux pour les résoudre d'une manière tout à fait nouvelle. Mais il ne faut pas croire que le poids du passé, les habitudes ancrées, vont disparaître en un tournemain. L'homme nouveau est le produit, autant que le producteur du processus révolutionnaire. Le communisme doit se construire avec les hommes que nous côtoyons tous les jours, avec les hommes et les femmes éduqués dans un monde dont le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne récompense pas les qualités nécessaires pour vivre dans une société plus libre, plus responsable, plus fraternelle. Cette perversion des qualités humaines, cette "déséducation" s'aggrave à l'évidence dans la phase de domination réelle du capital. Car si les compromis sociaux de l'État providence avaient pour effet de distendre les solidarités de classe en leur substituant la régularité des institutions sociales (retraites, assurances chômage et maladie), il semble bien que le consommateur idéal d'aujourd'hui soit un être particulièrement asocial et entièrement dépendant de toutes sortes de prothèses marchandes, d'autant plus dépendant qu'il évolue dans un environnement artificiellement créé, et que les antidotes puissants qui existaient dans les cultures populaires contre cet asservissement ont été à peu près anéantis avec cette culture même, avec les quartiers, l'éducation, les distractions propres à la classe ouvrière, les métiers et les qualifications. Et au delà de la classe ouvrière proprement dite, Castoriadis avait justement remarqué que le capitalisme a commencé à liquider la plupart des types humains sur lesquelles il s'était appuyé dans son développement (probité des administrateurs, sens du service et du service public chez les fonctionnaires, conscience professionnelle de l'ouvrier, etc.). Et aujourd'hui, avec la désindustrialisation, l'extension du tertiaire improductif et le règne de la voyoucratie à tous les niveaux de la société, ce sont même directement les tendances les plus anti-sociales qui sont encouragées par toutes sortes de puissants moyens.  
 
Le communisme, quelque soit la définition qu'on en donne, n'est donc possible que grâce à une longue phase de transition, qui consiste en la réorganisation du monde sur des bases nouvelles. Et peut-être faudra-t il qu'arrive à l'age adulte une génération élevée dans le nouveau monde, pour que les problèmes commencent à se poser sous une meilleure augure. Nous savons, d'autre part, que le socialisme n'est pas possible dans un seul pays - pas très longtemps - mais nous n'aurons pas la naïveté de croire, que la révolution va se répandre comme une traînée de poudre dans l'univers entier en renversant toutes les forces hostiles, où que le vieux monde va s'écrouler comme un château de cartes.  
 
D'autre part, on ne peut dire que les conditions de l'abondance sont d'ors et déjà réalisées. L'abondance, qui fonde les fantasmes de prise sur le tas, n'existe que parce que des ouvriers sous-payés à l'autre bout du monde continuent à descendre dans les mines pour y extraire des matières précieuses et des minerais, à conditions que les manutentionnaires du monde entier, sur des quais poussiéreux, continuent à décharger et à charger les bateaux et les trains, etc. L'abondance est capitaliste, ou virtuelle. Mais la révolution communiste, c'est l'anéantissement des circuits commerciaux et des chaînes du salariat, c'est donc la désorganisation des échanges dans un premier temps, dont il serait bien présomptueux de dire à l'avance combien il peut durer. La réorganisation sur une base non marchande n'est pas une mince affaire. Rien ne continue comme avant, et chaque prolétaire est amené individuellement à se déterminer, à s'interroger sur son rôle. Il est clair que le passage au communisme implique sacrifices et rationnements. Et c'est bien sûr dans les phases les plus difficiles de rationnement (et de désorganisation), que le processus d'auto transformation des hommes peut s'enrayer (ou se préciser, s'approfondir, tout aussi bien), que les partis de l'ordre retrouvent audience  
 
Premièrement, il faut donc envisager la période de transition en renonçant à l'illusion de disposer d'un homme nouveau et d'une production disponible en abondance. Deuxièmement, il faut penser dans les grandes lignes la société communiste sans se faire une idée trop extravagante de la nature humaine. Nous pensons que l'homme est perfectible, qu'il peut mieux. C'est pourquoi nous sommes communistes. L'homme vit dans un monde créé par l'homme, dans un monde humain et ses enfants évoluent et grandissent dans ce monde fait par les hommes. L'homme n'est pas pour autant "bon" par nature. Quant à la définition du communisme, il faut impérativement nous débarrasser de cette vieille et confortable conception, selon laquelle nous pourrions passer du gouvernement des hommes à l'administration des choses. Il ne s'agit que d'une utopie capitaliste. Tendanciellement, le capitalisme aujourd'hui, qui ne connaît que la gestion, et qui prétend gouverner partout au nom de l'objectivité en s'imposant par l'efficience, tend effectivement à réaliser l'administration des choses. Mais pour en arriver là, il faut que, toujours tendanciellement bien sur, il transforme les hommes en choses.  
 
Le communisme, qui est un retour à l'homme, impose une réflexion sur les institutions de pouvoir, sur la justice, les formes de la démocratie ; et il suppose qu'on définisse sans attendre quelques uns des principes nouveaux qui viendront se substituer au "mécanisme arbitraire et fondamentalement vicié des lois statiques de l'oppression et du privilège", comme l'écrivait Prudhommeaux. Peut-être faut-il aussi se défier des modèles trop parfaits, comme je l'ai déjà écrit, en reprenant une idée de Raoul Brémont. Et réfléchir également à ce qui fait le succès du capitalisme, les satisfactions qu'il procure, le goût du risque, les jeux de l'argent, de la séduction, du pouvoir, l'entreprise, etc., qu'il serait bien présomptueux de cataloguer en vrac dans la rubrique "aliénation", ou "névrose". Car les visions du nouveau monde sont trop souvent, non seulement naïves et tributaires d'une vision idyllique de la nature humaine, elles sont aussi souvent excessivement moralisatrices.  
 
Donc en résumé de nouveau : contre une conception follement optimiste de la transition, contre une vision naïvement moralisante de la société future.  
 
François Lonchampt  
 
 
 
 
 
Conclusion
 
Le communisme est quelque part une société idéale, une sorte de démocratie absolue et humaniste. Un système où personne n'est supérieur en droit ou en liberté à une autre personne. Où chacun est accepté avec ses capacités et tel qu'il est. Où chacun a autant le droit de vivre que son voisin.
 
Le communisme est-il viable ? Les tentatives qui ont eut lieu pour instaurer ont toutes échouées. Mais il n'est pas interdit d'envisager d'autres façons d'essayer de l'instaurer.
Reste à savoir si l'homme est capable de vivre dans un tel système.
 
En tout cas, et même si ce n'est pas le cas, le communisme reste une société utopique qui nous montre une ("la" ) direction à suivre. Et rien que pour cela, il est essentiel de bien comprendre les idées humanistes du communisme.
 
 
6) F.A.Q.
 
Les questions ci-dessous sont couramment posées à propos du fonctionnement du communisme. Les réponses ne vont pas forcément satisfaire tout le monde, mais montrent un point de vue communiste de la chose.
 

  • Pourquoi faire des études pour pas au final gagner plus d'argent ?


Tout simplement pour faire le métier que l'on veut faire.  
 

  • Pourquoi si on a des responsabilités on est pas mieux payé ?


Les personnes ayant des responsabilités ont en général choisi d'en avoir. Cela leur plait. Donc tout comme les études, pourquoi forcément rémunérer plus pour faire quelque chose qu'elles aiment ?
 

  • On ne pourra plus innover ou entreprendre avec le communisme


On pourra. Si quelqu'un arrive avec une idée que la communauté juge intéressante, la communauté libérera les ressources à la création de ce projet et ses bénéfices retourneront à la communauté. Si le projet capote, c'est la communauté qui épongera les problèmes.
Si la personne à l'initiative du projet est jugée compétente pour le gérer, elle en sera en partie responsable (tout en pouvant par principe être révoquer immédiatement en cas de non satisfaction).
 
Pourquoi vouloir innover si on en touche pas directement les revenus ? Pour aider et faire évoluer la communauté. Et comme on partage tout, au final, tout le monde est gagnant, y compris celui qui innove.
 

  • Et les feignasses qui veulent pas bosser ?


On peut envisager un droit minimum à vivre, une sorte de droit à la paresse. Les personnes ne voulant pas travailler auront le confort minimum nécessaire pour vivre, offert par la communauté. Les autres personnes auront plus de revenus et de ressources.
 

  • Pourquoi les tentatives d'instaurer le communisme ont sombré en dictatures ?


Plusieurs raisons. Déjà le parti unique n'est pas compatible avec une démocratie. Ensuite, le fonctionnement du parti était extrêmement pyramidal. Cela abouti bien souvent à de grosses dérives. En haut de la pyramide, les personnes fort influentes cherchent souvent avant tout le pouvoir, d'où l'arrivée d'une dictature.
 
Les dérives d'un système pyramidal sont bien connues. En France par exemple, le sénat est une pyramide à seulement 2 étages. Pourtant il y a déjà dérive. En effet, le sénat est toujours à majorité de droite alors que l'assemblée et le président, élus directement par le peuple, oscillent régulièrement entre droite et gauche.
 

  • Les communistes aiment-ils les chips ?


Oui. Et le chocolat et le breizh-cola aussi
 
 
 
 
Ceci étant dit :
voici une liste de lien pour s'informer, militer, etc...
 
 
News
 
_Le Monde Diplomatique: http://www.monde-diplomatique.fr/
_Le Grand Soir: http://www.legrandsoir.info/  
_Indymédia: http://paris.indymedia.org/
_Samizdat: http://www.samizdat.net/
_Le Résau Voltaire: http://www.reseauvoltaire.net/
 
 
Forums
 
_Forum LO: http://forumlo.cjb.net/
_RedSkins: http://redforum.propagande.org/
 
 
les Partis politiques:
 
_Le Parti Communiste francais: http://www.pcf.fr/w2/la_une.php
_Lutte Ouvriére: http://www.lutte-ouvriere.org/
_Ligue Communiste Révolutionnaire: http://www.lcr-rouge.org/
_le Parti des Travailleurs: http://perso.wanadoo.fr/i.o/presentationpt.htm
 
 
 
Les syndicats:
 
_CGT: http://www.cgt.fr/internet/
_FO: http://www.force-ouvriere.fr/
_SUD: http://www.sudeducation.org/
 
 
Divers
 
_Les Jeunesses Communistes Révolutionnaires: http://jcr.lautre.net/
_La Fédération Anarchiste: http://www.federation-anarchiste.org/
_ATTAC: http://www.attac.org/indexfla.htm  
_L'Internationnale: p15  
                             
_et avec l'aide de rasthor des liens sur les partis politiques suisses:
      .Parti Suisse du Travail (PST/POP) : http://www.pst.ch/  
      .Parti Suisse du Travail (PST/POP) (VAUD) : http://www.popvaud.ch/new/index.php  
 
 
TOPIC A LIRE EN COMPLEMENT
 
_Appliquer le système politique Suisse à la France ?
_L'homme est-il égoiste par nature?
_La taxe Tobin                          
_Peut on etre chrétien et communiste ?
_etes vous capitaliste ou communiste?
 
IMPORTANT
 
_Faites des dons sans dépenser d'argent !!  
_Pétition contre la privatisation d'EDF-GDF
 
 
 

Votre Avis sur Illham Moussaïd
 
 
19.6 %
 48 votes
1.  Avis favorable: la religion relève de la vie privée, tolérance des religieux,...
 
 
67.3 %
 165 votes
2.  Avis défavorable: Adhérer à une religion est une aliénation incompatible avec un discours trotskiste.
 
 
13.1 %
 32 votes
3.  Obiwan préférerait que Frêche porte la burka (et un baillon tant qu'on y est).
 
 


 
 

A year - 2 des Préz vous voteriez pour qui? (sondage clos dans 3 mois)
 
 
 
7.7 %
 8 votes
1.  NPA
 
 
2.9 %
    3 votes
2.  POI (Parti Ouvrier Indépendant - ancien PT)
 
 
32.7 %
 34 votes
3.  Front de Gauche
 
 
14.4 %
 15 votes
4.  PS
 
 
5.8 %
 6 votes
5.  Ecolos non ralliés au Front de Gauche (Europe Ecolo)
 
 
6.7 %
 7 votes
6.  Modem
 
 
7.7 %
 8 votes
7.  UMP 1 (Libéral) (i.e Sarko)
 
 
3.8 %
   4 votes
8.  UMP 2 (Gaulliste) (i.e Villepin)
 
 
12.5 %
 13 votes
9.  Partis à caractère intolérant (FN, MPF, ect..) (appeau à troll/on)
 
 
5.8 %
 6 votes
10.  PEO (Le Parti de l'Empire Obscur)
 

Message cité 6 fois
Message édité par pierrot le rouge le 15-10-2012 à 05:23:22

---------------
Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique...
mood
Publicité
Posté le 08-03-2004 à 20:01:04  profilanswer
 

n°2214348
Fenix_man
Posté le 08-03-2004 à 20:06:37  profilanswer
 

Tocqueville disait que l'égalité était l'ennemi de la liberté, ou plutot qu'en essayant d'imposer l'égalité on limiterait les libertés.
 
Il faut arreter la bonne pensée naive: non tous les hommes ne sont pas égaux en capacité. Que quelqu'un qui valent 10 personnes gagnent 10 fois plus ne me choque pas. Evidemment que n'importe qui ait un revenu indécent me choque, mais ce  n'est pas en tapant sur les riches qu'on trouve la solution aux problèmes.
Evidemment il y a une partie des gens chez qui ces propos hyper démago trouvent un écho "oué ils vous prennent votre argent et vous utilisent". Jusqu'a preuve du contraire les employés se servent des patrons autant que les patrons se servent des employés (à part les abus évidemment).
 
Mais que propose l'extreme gauche? Des alloc chomages hyper hautes, une secu hyper cher? Et comment on va payer ca? Vous croyez qu'on peut rééquilibrer les comptes juste en prenant aux riches?
 
C'est sur que de dire "c'est de leur faute c'est eux qui doivent faire des efforts" c'est très intelligent, pas égoiste, et surtout très courageux!
 
Je connais des personnes qui sont  issues de milieux populaires et qui ont réussi à arriver très haut dans la hiérarchie sociale. Sans etre des génies.
 
Sauf que eux ne demandent pas autres de faire des efforts, ils en font.


Message édité par Fenix_man le 08-03-2004 à 20:15:07
n°2214378
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 08-03-2004 à 20:10:06  profilanswer
 

J'ai voté: tous les extremes, de droite comme de gauche, sont une menace pour la démocratie !!!

n°2214379
m3u
sargatanas reign!
Posté le 08-03-2004 à 20:10:06  profilanswer
 

y'a pas juste comme les autres, ni mieux ni pire dans ton sondage
 
 
edit : je vote comme Rasthor quand même, les extremes spa bieng :o


Message édité par m3u le 08-03-2004 à 20:10:50
n°2214398
lenblink
Posté le 08-03-2004 à 20:12:45  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

J'ai voté: tous les extremes, de droite comme de gauche, sont une menace pour la démocratie !!!

n'importe koi, en france le communisme ne signifie pas nazisme, faut pas faire l'amalgame  [:vitom]

n°2214402
m3u
sargatanas reign!
Posté le 08-03-2004 à 20:13:27  profilanswer
 

lenblink a écrit :

n'importe koi, en france le communisme ne signifie pas nazisme, faut pas faire l'amalgame  [:vitom]  


 
 
y s'en fout il est pas en france :D

n°2214404
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 08-03-2004 à 20:13:53  profilanswer
 

lenblink a écrit :

n'importe koi, en france le communisme ne signifie pas nazisme, faut pas faire l'amalgame  [:vitom]  


 
Je te parle pas de nazisme (au passage, un point godwin), je te parle de menace, c'est tout.


Message édité par Rasthor le 08-03-2004 à 20:16:54
n°2214406
hardwareGR​ATOS
http://bernardlequillec.free.f
Posté le 08-03-2004 à 20:14:21  profilanswer
 

L' idée égalitaire est plaisante mais irréalisable. Elle implique une mondialisation préalable et un "gouvernement mondial" ce qui est en contradiction avec les positions antimondialistes ( car assimilée au libéralisme)de ces courants politiques.  
Conclusion: dans quelques siècles peut-être....

n°2214411
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 08-03-2004 à 20:14:51  profilanswer
 

m3u a écrit :


y s'en fout il est pas en france :D  


 
Oui, mais le sondage ne précise pas de quel pays il s'agit. Et toc !  [:bugman]  
 
 

n°2214421
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 08-03-2004 à 20:16:04  profilanswer
 

briseparpaing a écrit :

Un courant utopique nécessaire à notre société.
Tout comme l'est, d'une autre manière l'extreme-droite.


 
Exact, c'est nécessaire pour montrer ce qui ne va pas dans la societé actuelle et essayer de donner à ceux qui votent dans les extrêmes, sans passer par ces extremes.

mood
Publicité
Posté le 08-03-2004 à 20:16:04  profilanswer
 

n°2214467
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 08-03-2004 à 20:22:36  profilanswer
 

briseparpaing a écrit :


C'est nécessaire car ce sont les utopies qui guident l'homme et la société.


 
Ouais, mais d'un autre coté, je me passerais bien de celles des nationnalistes purs et durs par exemple [:spamafote] On a deja vu ce que ça donnait.


Message édité par Rasthor le 08-03-2004 à 20:22:55
n°2214572
greenleaf
Posté le 08-03-2004 à 20:38:02  profilanswer
 

Une menace pour la démocratie.
 
dans extrême-gauche y'a "extrême"; les extrêmes c'est mal :o
 
(et y'a "gauche" aussi, la gauche c'est mal :d)


Message édité par greenleaf le 08-03-2004 à 20:38:21
n°2214589
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 08-03-2004 à 20:40:58  profilanswer
 

briseparpaing a écrit :


En toute rigueur, faudrait fusille rles extrémistes. :D  
M'enfin, ils existent. Autnat ne aps les cacher sous la boue en espérant qu'ils disparaissent comme par miracle.


 
C'est clair. Mais pourquoi ils n'ont pas autant de réprésentation au parlement que de voix au fait ?

n°2214591
printf
Baston !
Posté le 08-03-2004 à 20:41:24  profilanswer
 

Les fachos à Dachau, les cocos à Kolyma :fou:

n°2214597
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 08-03-2004 à 20:41:50  profilanswer
 

printf a écrit :

Les fachos à Dachau, les cocos à Kolyma :fou:


Ce fut très constructif au débat [:aloy]


Message édité par Rasthor le 08-03-2004 à 20:42:17
n°2214610
printf
Baston !
Posté le 08-03-2004 à 20:43:30  profilanswer
 

Rasthor a écrit :


Ce fut très constructif au débat [:aloy]


 
Il demande l'avis des gens, alors je donne mon avis [:spamafote]

n°2214624
dolohan
Busard amateur
Posté le 08-03-2004 à 20:46:36  profilanswer
 

lenblink a écrit :

n'importe koi, en france le communisme ne signifie pas nazisme, faut pas faire l'amalgame  [:vitom]  


c'est navrant d'ailleurs...
parcequ'on oublis trop souvant les morts du communisme. et tout regime confondus ils sont imbattables.

n°2214658
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 08-03-2004 à 20:52:54  profilanswer
 

Pierrot le Rouge a écrit :

Aprés avoir vécu comme 250.000 autres personnes l'expérience du rassemblement "Larzac 2003" . Je voudrai savoir ce qu'il en est de l'image de ce courant de pensée à la veile des législatives.  


faudrait d'abord demander aux 249 999 autres personnes si elle se sentent d'extrême gauche.
 
 
Les extrêmes sont une menace ? Peut-être.
 
 
En 1789, les révolutionnaires étaient des extrêmistes.
Jules Ferry, losqu'il prône une école laïque et obligatoire en 1882, est un extrêmiste.
Les congés payés, la fin du travail des enfants, la retraite, la sécurité sociale ? Extrêmisme !
La séparation de l'Eglise et de l'Etat ? Extrêmisme :D
 
 
180 000 chômeurs privés de leur droits ?
Privatisation des services publics ?
Déréglementation future de la santé, de l'éducation, de la culture ? Extrêmisme :D

n°2214708
liquid nit​rogen
Seul contre tout.
Posté le 08-03-2004 à 21:01:21  profilanswer
 

"Une menace pour la démocratie".
 
Les discours de Laguiller feraient passer Le Pen pour un enfant de coeur, ne l'oublions pas   [:aloy]


Message édité par liquid nitrogen le 08-03-2004 à 21:02:56
n°2214888
jarez
Posté le 08-03-2004 à 21:33:41  profilanswer
 

ca me fait bien marrer les gens qui avancent le chiffre de 250 000 personnes au larzac .... ils ont bien fait leur coup les coco , ils ont invités des bons chanteurs bien connu comme ca tout les ptits jeunos se sont ramenés et c'etait l'occasion révée de les enroler ....(soit dit en passant faire des chansons engagées augmentent les chances de vendre des disques , puisque qu'elles utilisent le vecteur de communication des partis politiques )
 
c'est le seul moyen d'exister pour la gauche, enroler des jeunes completement naifs qui croit que les problèmes se resolvent a coup de concert en plein milieu des vaches ...
ah non ya pas que des jeunes bien sur , ya des fonctionnaires et des 68tard :)
si on faisait les comptes , y'aurai beaucoup moins de personnes avec  de vraies opinions politiques a y etre allé
 
ouvrez les yeux et acceptez la réalité et le danger de l'economie moderne.Bossez et vous l'aurez votre belle vie, tout le monde peut y arriver et arreter la fumette et votre propre pourissement par le fait de vous orientez proffessionnelement a l'arache , pas allez en cours , faire des voies de garages etc ...
devenez des personnes adultes et responsables.

n°2214904
Nicool
En bois, sauf les chèques...
Posté le 08-03-2004 à 21:36:46  profilanswer
 

jarez a écrit :

ca me fait bien marrer les gens qui avancent le chiffre de 250 000 personnes au larzac .... ils ont bien fait leur coup les coco , ils ont invités des bons chanteurs bien connu comme ca tout les ptits jeunos se sont ramenés et c'etait l'occasion révée de les enroler ....(soit dit en passant faire des chansons engagées augmentent les chances de vendre des disques , puisque qu'elles utilisent le vecteur de communication des partis politiques )
 
c'est le seul moyen d'exister pour la gauche, enroler des jeunes completement naifs qui croit que les problèmes se resolvent a coup de concert en plein milieu des vaches ...
ah non ya pas que des jeunes bien sur , ya des fonctionnaires et des 68tard :)
si on faisait les comptes , y'aurai beaucoup moins de personnes avec  de vraies opinions politiques a y etre allé

ouvrez les yeux et acceptez la réalité et le danger de l'economie moderne.Bossez et vous l'aurez votre belle vie, tout le monde peut y arriver et arreter la fumette et votre propre pourissement par le fait de vous orientez proffessionnelement a l'arache , pas allez en cours , faire des voies de garages etc ...
devenez des personnes adultes et responsables.



 
Ca a l'air si simple ...

n°2214932
botman
Cubeur
Posté le 08-03-2004 à 21:42:00  profilanswer
 

perso je prefere elever des chevres et du chanvre en Ariege :sol:


---------------
"OCPLB : On Casse Pas Le Binôme, 'moiselle Jade, Carlson & Peters, page 823 !"
n°2214938
liquid nit​rogen
Seul contre tout.
Posté le 08-03-2004 à 21:43:15  profilanswer
 

Nicool a écrit :


 
Ca a l'air si simple ...
 


 
ça ne l'est pas, et réfléchir sur des choses comme la réforme de l'éducation, c'est ça la vrai politique, plus que  
 

Citation :

croire que les problèmes se resolvent a coup de concert en plein milieu des vaches ...


n°2214954
liquid nit​rogen
Seul contre tout.
Posté le 08-03-2004 à 21:45:24  profilanswer
 

botman a écrit :

perso je prefere elever des chevres et du chanvre en Ariege :sol:


 
Pour ça il faut voter Mamère    [:zebra33]
 
(bel exemple d'extrêmiste de gauche au passage   :fou:  )

n°2214957
Dworkin
⭐ Malus Necessarium ⭐
Posté le 08-03-2004 à 21:45:36  profilanswer
 

Danger pour la democratie. La societe a desesperement besoin de revolutionnaires, mais la derniere chose dont elle ait besoin, c'est bien une revolution.


---------------
Ma bibliotheque Mon Bar A vendre
n°2214959
Fenix_man
Posté le 08-03-2004 à 21:46:11  profilanswer
 

Nicool a écrit :


 
Ca a l'air si simple ...
 


 
C'est pas difficile, mais c'est chiant, chiant, lourd mais possible. Bosser comme un porc, c'est pas ce que j'appelle difficile. C'est juste très lourd. Et évidemment rien n'est certain...

n°2214972
jarez
Posté le 08-03-2004 à 21:47:33  profilanswer
 

personne n'a dit que c'etait simple , mais si chaque personne etait un peu plus citoyenne et responsable nous n'aurions pas tant de mal a reformer et a donner un avenir a ce pays ...
 
le fait de se la couler douce a la RATP sans aucune mauvaise conscience dans le fait de se barrer a 55 ans a la retraite tout en sachant que d'autres payeront a ma place ,pour moi n'est pas une attitude responsable a la base par exemple.

n°2214981
liquid nit​rogen
Seul contre tout.
Posté le 08-03-2004 à 21:48:57  profilanswer
 

dworkin a écrit :

[...]La societe a desesperement besoin de revolutionnaires, mais la derniere chose dont elle ait besoin, c'est bien une revolution.


 
Il faut choisir ton camp, camarade  [:totozzz]

n°2214988
botman
Cubeur
Posté le 08-03-2004 à 21:49:28  profilanswer
 

liquid nitrogen a écrit :


 
Pour ça il faut voter Mamère    [:zebra33]
 
(bel exemple d'extrêmiste de gauche au passage   :fou:  )

je vote Vert justement  [:oxygene]


---------------
"OCPLB : On Casse Pas Le Binôme, 'moiselle Jade, Carlson & Peters, page 823 !"
n°2214996
uxam
Posté le 08-03-2004 à 21:50:35  profilanswer
 

en taule les gauchos  :fou:

n°2214999
Nicool
En bois, sauf les chèques...
Posté le 08-03-2004 à 21:51:13  profilanswer
 

Fenix_man a écrit :


 
C'est pas difficile, mais c'est chiant, chiant, lourd mais possible. Bosser comme un porc, c'est pas ce que j'appelle difficile. C'est juste très lourd. Et évidemment rien n'est certain...


 
Et surtout ça ne résoud rien,
Ce n'est pas parce que tout le monde accepte de faire n'importe quel boulôt et / ou les études qui offrent le plus de chance d'être embauché etc etc qu'il y aura du travail pour tout le monde, et ce n'est certainement pas ce qui fera aux gens une belle vie :)

n°2215010
liquid nit​rogen
Seul contre tout.
Posté le 08-03-2004 à 21:52:37  profilanswer
 

botman a écrit :

je vote Vert justement  [:oxygene]  


 
Plus démago tu meurs, condoléances.
 
 
Note que je n'ai rien contre l'écologie en général, mais les Verts (  [:aloy]  )ont fait un hold-up sur l'écologie afin de la faire passer pour une politique d'extrême-gauche, ce quelle n'est évidemment pas.  [:le kneu]


Message édité par liquid nitrogen le 08-03-2004 à 21:53:41
n°2215016
Nicool
En bois, sauf les chèques...
Posté le 08-03-2004 à 21:53:39  profilanswer
 

jarez a écrit :

personne n'a dit que c'etait simple , mais si chaque personne etait un peu plus citoyenne et responsable nous n'aurions pas tant de mal a reformer et a donner un avenir a ce pays ...
 
le fait de se la couler douce a la RATP sans aucune mauvaise conscience dans le fait de se barrer a 55 ans a la retraite tout en sachant que d'autres payeront a ma place ,pour moi n'est pas une attitude responsable a la base par exemple.


 
Oui, d'accord pour certaines choses; ça ira certainement mieux si tout le monde y met du sien, mais j'avais la sensation que tu généralisais peut être trop !

n°2215023
liquid nit​rogen
Seul contre tout.
Posté le 08-03-2004 à 21:54:48  profilanswer
 

uxam a écrit :

en taule les gauchos  :fou:  


 
sur l'échaffaud   [:aloy]

n°2215041
botman
Cubeur
Posté le 08-03-2004 à 21:57:57  profilanswer
 

uxam a écrit :

en taule les gauchos  :fou:  

:fou:  
 
liquid nitrogen > je suis contre la destructiond e l'ecosysteme tu veux  que je vote pour qui ?  [:oxygene]


---------------
"OCPLB : On Casse Pas Le Binôme, 'moiselle Jade, Carlson & Peters, page 823 !"
n°2215052
botman
Cubeur
Posté le 08-03-2004 à 21:59:09  profilanswer
 

l'ecologie ne fait pas aprtie des priorites de l'UMP : Union Majoritaire des pollueurs [:le kneu ]


---------------
"OCPLB : On Casse Pas Le Binôme, 'moiselle Jade, Carlson & Peters, page 823 !"
n°2215059
MaxoOo
Panem et circenses...
Posté le 08-03-2004 à 22:00:02  profilanswer
 

botman a écrit :

:fou:  
liquid nitrogen > je suis contre la destructiond e l'ecosysteme tu veux  que je vote pour qui ?  [:oxygene]  


 
Comme lui sans doute, Union des Moutons de Panurge :D  
 
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  432  433  434  435  436  437
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  L'extrême gauche

 

Sujets relatifs
Les Crop Circles . Un nouveau défi à la Science.Big Fish - nouveau film de Tim Burton
[SONDAGE]Messieurs La taille de votre engin ici et maintenantPrimaires de gauche : Quel leader pour conduire le Parti Socialiste ?
Votez-vous pour l'extrême-droite (FN et/ou MNR) ?[TOPIC] des Abrutis qui roulent a GAUCHE ... !!!
Un nouveau bouquin à vous proposer...Nouveau moteur BMW, qu'en pensez-vous?
Chouette un nouveau spectacle du cirque Plume !Sondage "ah bein ca ma bonne dame" [pouvoir d'achat]
Plus de sujets relatifs à : L'extrême gauche


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR