Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
875 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Vie pratique

  [sous-topic papas&mamans] Enfants différents/troubles du comportement

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  27  28  29  30  31  32
Page Précédente
Auteur Sujet :

[sous-topic papas&mamans] Enfants différents/troubles du comportement

n°37629502
sofasong
Et ta sœur !
Posté le 29-03-2014 à 02:18:50  profilanswer
 

Bon, j'ouvre ce sujet pour éviter le HS sur celui d'Adiht.
 
Ce topic est un lieu d'échange et de soutien pour les parents dont les enfants ont des troubles du comportement, des problèmes de sociabilisation, d'adaptation à la vie en collectivité (liste non exhaustive) et qui sont dans l'attente d'un diagnostic.
 
Si vous avez des idées de sites, vous pouvez les poster ici, je les rajouterais dans le post suivant.
 
Je signalerais systématiquement tout post blessant, polémiquant, voire insultant.


Message édité par sofasong le 12-07-2014 à 14:55:16
mood
Publicité
Posté le 29-03-2014 à 02:18:50  profilanswer
 

n°37629503
sofasong
Et ta sœur !
Posté le 29-03-2014 à 02:20:08  profilanswer
 

Topic papas & mamans
Topic AMP/IMG/grossesses difficiles/enfants handicapés

 

ANECAMSP : Annuaire national des CAMSP.

 

CAMSP : Centre Accueil Médico Sociale Précoce.
Structure destiné au dépistage et au suivi des enfants jusqu'à 6 ans, présentant des déficits sensoriels, moteurs ou mentaux.
CMP : Centre Médico Psychologique.
CMPEA : Centre Médico Psychologique Enfants et Adolescents.


Message édité par sofasong le 13-07-2014 à 22:53:51
n°37629573
Filob
Posté le 29-03-2014 à 04:51:01  profilanswer
 

Je drap, car sujet intéressant et intervenants de qualitay :jap:


---------------
Ma capacité de concentration est si courte que... Oh, regarde, un pigeon!
n°37629681
Nicarao
---
Posté le 29-03-2014 à 08:02:41  profilanswer
 

drap


---------------
- nada -
n°37629684
Kheops 78
Posté le 29-03-2014 à 08:03:31  profilanswer
 

Je drapalise +++, et continuerai donc à poster ici.
 
Pour l'instant il est dans une phase positive, pourvu que ça dure un peu.  
 
Je répondrai plus en détails apres le we!

n°37629693
christine9​72
Posté le 29-03-2014 à 08:12:00  profilanswer
 

Je drapalise également...

n°37629714
cassebrik
RIP upsa
Posté le 29-03-2014 à 08:23:34  profilanswer
 

Pareil pour moi

n°37629731
sofasong
Et ta sœur !
Posté le 29-03-2014 à 08:32:00  profilanswer
 

Petit résumé de ma situation, n'hésitez pas à faire pareil, pour qu'on puisse relancer le débat ici et suivre les histoires de chacun :)

 

Mon fils est en PS, et depuis la rentrée, il a beaucoup de mal à s'adapter à la vie en collectivité. Il a tendance à taper sur ses camarades, voire même sur l'ATSEM et la maîtresse. Pendant les activités (qu'ils font souvent en petits groupes), si il a envie de faire le travail, alors il le fait très bien (il n'a pas de retard de ce côté là) mais dans le cas contraire, il a des difficultés à se concentrer dessus, et il passe son temps à se lever pour aller faire autre chose.

 

A la maison, c'est un refus d'autorité, il n'écoute pas, fait des crises de colère, et si je le punis dans sa chambre, et bien il n'y reste même pas et recommence ce qu'il était en train de faire. En dehors, j'ai même du mal à aller quelque part avec lui sans qu'il fasse des crises.

 

Pour l'instant, il est suivi au CAMSP, et j'ai bientôt RDV pour un compte rendu des bilans qu'on a fait depuis le début de l'année. J'ai aussi un RDV avec une pédospy (en dehors du CAMSP) pour fin avril.


Message édité par sofasong le 30-03-2014 à 15:54:38
n°37629802
psychatric​meuh
Empty Walls
Posté le 29-03-2014 à 08:50:37  profilanswer
 

[:drapal] pour soutien surtout


---------------
Those empty walls / When we decline, from the confines of our mind / Don't waste your time, on coffins today / Don't you see their bodies burning?
n°37630026
ftb91
Vieux sage
Posté le 29-03-2014 à 09:43:09  profilanswer
 

drap aussi même si je trouve que ce topic est en trop par rapport à l'autre qui a été renomé ma fille étant dyspraxique et sera classé mdph et donc handicapé


---------------
Functional Troubleshooting Bizzard
mood
Publicité
Posté le 29-03-2014 à 09:43:09  profilanswer
 

n°37630513
-louve-
Posté le 29-03-2014 à 10:42:36  profilanswer
 

[:drapal] parce que je m'intéresse à la question de la non-adaptation de notre système scolaire aux enfants en général d'une part, et parce que je travaille avec des enfants non adaptés à ce fameux système d'autre part.


---------------
luxe - école - aad - http://tinyurl.com/jlnd7ae
n°37632543
sofasong
Et ta sœur !
Posté le 29-03-2014 à 17:18:37  profilanswer
 

Complétement, un enfant qui pose problème, il va être mis à l'écart, j'ai l'impression qu'aucune solution n'est prise pour intégrer ces enfants différents. Pour la cas de mon fils, on m'a demandé de ne pas le mettre certaines après-midi, voire même de ne pas le mettre tous les jours à la cantine.

 

Essayer de mettre en place quelque chose, de s'adapter, de lui consacrer peut-être un peu plus de temps, ça serait, je pense, plutôt positif, plutôt que de le mettre de côté à chaque fois. Mais bon, déplacer le problème au lieu de le règler, c'est beaucoup plus simple.

n°37633886
-louve-
Posté le 29-03-2014 à 20:16:49  profilanswer
 

sofasong a écrit :

Essayer de mettre en place quelque chose, de s'adapter, de lui consacrer peut-être un peu plus de temps, ça serait, je pense, plutôt positif, plutôt que de le mettre de côté à chaque fois. Mais bon, déplacer le problème au lieu de le règler, c'est beaucoup plus simple.

Je travaille avec des enfants qu'on doit sortir de leur classe parce que sinon l'instit ne peut tout simplement plus faire cours et je comprends très bien qu'on doive se séparer de certains enfants pour certains moments, pour moi ce n'est pas malsain en soi de déplacer le "problème". Je parle pas des enfants décrits sur ce topic, hein, mais les enfants avec qui je travaille en petit groupe ne peuvent tout simplement pas suivre dans un grand groupe, ou bien ils sont trop lents pour suivre, ou bien se déconcentrent toutes les 25 secondes – vraiment – et un instit ne peut pas être dans leur dos à leur rappeler toutes les 25 secondes qu'ils sont en train d'écrire tel ou tel mot/phrase et qu'il faut finir, ou bien ils ont un blocage pour se mettre aux apprentissages intellectuels (aucun retard mental mais une telle peur de l'échec, une telle peur de l'évaluation que ça en devient un vrai handicap pour juste se mettre au travail), ou bien ils ont des comportements – toujours explicables par leur vécu familial – qui perturbent réellement la classe (se lèvent, tapent les autres, jettent des choses et sont insensibles à la demande de s'arrêter comme à la menace). Bref, pas de solution, mais je voulais juste dire qu'une classe "normale" dans une école "normale" ne peut pas toujours s'adapter autant à chacun, malheureusement.

Message cité 2 fois
Message édité par -louve- le 29-03-2014 à 20:17:22

---------------
luxe - école - aad - http://tinyurl.com/jlnd7ae
n°37634347
christine9​72
Posté le 29-03-2014 à 21:16:53  profilanswer
 

Bon ben je rerésume donc notre parcours...
 
Donc... Mon petit gars, Maxime, 4 ans et demi, est en moyenne section.
Son parcours scolaire est comment dire... Compliqué.  
 
Entré à l'école l'an dernier en ayant un gros retard de langage (pas très grave selon le pédiatre, courant chez les petits garçons et se résolvant souvent spontanément lors de l'entrée en collectivité), et pas propre du tout.
Bref, blocage complet dès le début. Refus de participer aux activités, énormes colères, repli sur soi.
Le tableau reste le même jusqu'à la mi juin.
Entre temps donc petit tour par l'orthophonie (toujours en cours...), le CAMSP qui n'a rien relevé de spécial, le bilan de psychomotricité Ras, et du côté scolaire... Le RaSed.
 
Depuis le début de l'année on a toujours de gros problèmes de socialisation (Maxime passe ses moments de libre à essayer de titiller ses camarades, en les poussant, les pinçant). Niveau travail on a progressé. En début d'année on avait 0 production, l'instit se demandait même si il comprenait quand on lui parlait.  
Maintenant même si Maxime a pas mal progressé sur ce plan, il se déconcentre super facilement et du coup ne termine pas toujours ses travaux.
Il n'écoute rien, ou fait semblant de ne pas écouter et se parasite beaucoup (il trifouille ses fermetures éclair, fait des petits bruits,...)
Il a de la chance, il a une instit qui fait vraiment ce qu'elle peut pour ne pas mettre Maxime à l'écart, le valorise un maximum, et garde autant qu'elle peut un oeil sur lui.  
Niveau rased, il voit le maitre G qui en séances a surtout constaté un manque de maturité, mais ce dernier n'a pas de problème pour faire travailler Maxime.
 
On évolue donc, grâce notamment à l'orthophonie qui a vraiment débloqué quelque chose (Maxime a presque entièrement rattrapé son retard), mais il reste toujours des problèmes liés à des trucs basiques (concentration, communication, problèmes liés à l'autorité)...


Message édité par christine972 le 30-03-2014 à 17:50:50
n°37634371
sofasong
Et ta sœur !
Posté le 29-03-2014 à 21:18:24  profilanswer
 

-louve- a écrit :

ou bien ils ont des comportements – toujours explicables par leur vécu familial – qui perturbent réellement la classe (se lèvent, tapent les autres, jettent des choses et sont insensibles à la demande de s'arrêter comme à la menace).


Et bien, c'est le principal problème :D
Si la maîtresse (ou l'ATSEM) s'occupe uniquement de lui, tout va bien, mais dès qu'il est dans son groupe de travail (moins de dix camarades), ça va plus du tout. D'après ce qu'elle me dit, peu importe la manière dont elle le punit, ça lui passe complétement au dessus, et du coup elle ne sait plus du tout comment agir.

n°37634526
mikalkwin
Posté le 29-03-2014 à 21:32:08  profilanswer
 

[:teribilis] drap pour lurker car ça n'arrive pas qu'aux autres...

n°37634628
cassebrik
RIP upsa
Posté le 29-03-2014 à 21:41:25  profilanswer
 

en ce qui nous concerne, c'est pas clair.
Pour résumer, psys commencés vers 2 ans pour soit disant colères exceptionnelles, une nounou qui n'arrive pas à s'en sortir.
Il ne parlait pas super bien au début chez la psy d'ailleurs...
 
Entrée à l'école, pas de bol, il ne savait pas ce que c'était et n'avait pas pu visiter.
Gros blocage assez rapidement, il restait assis sagement et attendait la fin de la journée en enregistrant tout. Ne jouait pas à l'école, et ce jusque Pâques de petite section, où il a commencé à reprendre le "travail" en classe mais avec un gros retard en graphisme.
 
Moyenne section, en cours donc, beaucoup de progrès petit à petit, qui semblent acquis une bonne fois quand ça commence (même si par exemple le jeu en cours de récré, semble un peu moins réel en ce moment).
Hier c'était JPO à l'école, et whaouh les derniers travaux, super bien faits, plus de gribouillage sur son travail fini...
Il va maintenant à l'activité bibliothèque avec les autres mamans (depuis moins d'un mois), a joué en groupe quand je suis venue dans l'école..
 
Bon il refuse la chorale, ça c'est pas gagné.
Je sais qu'il a pris la parole une fois devant les autres.
 
Sinon pour faire cours, on continue la psy, il veut toujours que je sois présente. Mais le CMP aujourd'hui pour lui c'est fini. Pas de Rased en cours juste des équipes éducatives... prochaine le 8 avril, je croise fort les doigts.
 
A suivre
 
Pour sa soeur on ne sait pas encore ce que ça donnera mais elle a son caractère bien affirmé déja  :D

n°37634816
christine9​72
Posté le 29-03-2014 à 21:58:16  profilanswer
 

sofasong a écrit :


Et bien, c'est le principal problème :D
Si la maîtresse (ou l'ATSEM) s'occupe uniquement de lui, tout va bien, mais dès qu'il est dans son groupe de travail (moins de dix camarades), ça va plus du tout. D'après ce qu'elle me dit, peu importe la manière dont elle le punit, ça lui passe complétement au dessus, et du coup elle ne sait plus du tout comment agir.


Même problème ici aussi.  
Comme je l'ai dit au dessus, après avoir été un peu laissé pour compte l'an dernier, l'instit essaie cette année de l'accompagner au maximum, de le garder dans le groupe.
Par contre elle est souvent complètement perdue devant certains de ses comportements, et quand il y a de la rébellion dans l'air rien ne marche. Il faut faire en sorte que Monsieur de lui même veuille bien s'y mettre.

n°37634909
cassebrik
RIP upsa
Posté le 29-03-2014 à 22:05:49  profilanswer
 

A priori pour nous, c'est surtout refus de certaines choses encore.
Et puis dans une classe, en cas de refus, c'est un peu dur d'insister si l'enfant est accroché à son refus, donc ils laissent courir (enfin j'exagère, ses maîtrsses retentent régulièrement).
Mais même les manipulations qu'il refusait, il semble s'y mettre, donc je croise tous mes doigts fort fort fort
 
en tout cas pas de perturbations de classe, mais il se laisse un peu trop faire par les autres (il y a quelques tyrans dans sa classe, chez les petits)

n°37634980
christine9​72
Posté le 29-03-2014 à 22:12:48  profilanswer
 

Apparemment Antonin a besoin de se sentir en confiance avant de tenter/montrer les choses donc c'est normal qu'il reste encore des blocages.
Mais par rapport à l'an dernier, si on revient en arrière, il y a eu un sacré mieux!!!

n°37635049
sofasong
Et ta sœur !
Posté le 29-03-2014 à 22:22:29  profilanswer
 

christine972 a écrit :


Même problème ici aussi.
Comme je l'ai dit au dessus, après avoir été un peu laissé pour compte l'an dernier, l'instit essaie cette année de l'accompagner au maximum, de le garder dans le groupe.
Par contre elle est souvent complètement perdue devant certains de ses comportements, et quand il y a de la rébellion dans l'air rien ne marche. Il faut faire en sorte que Monsieur de lui même veuille bien s'y mettre.


C'est déjà un bon point ça :)

christine972 a écrit :

Apparemment Antonin a besoin de se sentir en confiance avant de tenter/montrer les choses donc c'est normal qu'il reste encore des blocages.
Mais par rapport à l'an dernier, si on revient en arrière, il y a eu un sacré mieux!!!


Oui oui, depuis que je lis tes post Cassebrik, je trouve quand même qu'il y a eu beaucoup de progrès !

Message cité 1 fois
Message édité par sofasong le 29-03-2014 à 22:22:59
n°37635574
cassebrik
RIP upsa
Posté le 29-03-2014 à 23:28:59  profilanswer
 

Oui... je ne vais pas trop illustrer ici, mais voila son dernier travail en date..
je passe sur lecture et compagnie qu'il semble bien maitriser (jamais d'erreurs quand il s'agit de recoller le bon texte en dessous, très peu quand il s'agit de reconnaissance de mots dans une liste avec faux amis - genre il a laissé passé alpin pour lapin une fois)
 
https://farm8.staticflickr.com/7022/13496962833_d24cf710ab.jpg
 
et depuis qu'il ne gribouille plus (i.e. ne recouvre pas tout de traits noirs) c'est si différent  :jap:

n°37638033
-louve-
Posté le 30-03-2014 à 12:57:35  profilanswer
 

Question test de précocité.
Par curiosité et non parce que je soupçonnais quoi que ce soit, quand j'ai vu passer des url pour des tests en ligne sur la douance (http://www.douance.org/caracteristiques/ident.htm), j'ai essayé de voir ce que ça donnait pour mes gamins, et en répondant très très honnêtement sans forcer le trait (car non, ils n'ont aucune passion pour les dictionnaires et non, ils n'ont pas appris à lire tout seul avant 6 ans – peut-être entre autre parce qu'ils ont jamais fréquenté une école maternelle et que donc leur attention n'étaient pas dirigée vers ça en priorité, même si on a toujours répondu à leurs questions pour apprendre mais sans jamais donner plus d'infos que demandé), j'ai un résultat genre "25 points dont 20 hors scolaire". Sachant qu'à partir de 13 points etc. il y a une chance sur deux pour que, je me demande la fiabilité du truc...
Quelqu'un a plus d'infos ?


---------------
luxe - école - aad - http://tinyurl.com/jlnd7ae
n°37638213
wizza
Posté le 30-03-2014 à 13:21:15  profilanswer
 

-louve- a écrit :

Sachant qu'à partir de 13 points etc. il y a une chance sur deux pour que, je me demande la fiabilité du truc...

j'ai pas compris la phase :??:
Et sans rien y connaître à ce sujet en particulier, je dirais que, comme pour tous les tests visant à faire un auto-diagnostique, c'est du bidon.
 


---------------
Jamais mes bras ne se sentent plus forts que lorsqu'ils crèvent de tendresse autour de tes épaules.
n°37638331
isadora
Posté le 30-03-2014 à 13:37:22  profilanswer
 

le test donne le même type de résultat pour ma fille :D
 
je dirais qu'il place la plupart des gamins au-dessus de 20 points, donc la fiabilité me parait pour le moins discutable :o


---------------
sage comme des images
n°37640172
christine9​72
Posté le 30-03-2014 à 17:49:39  profilanswer
 

sofasong a écrit :


C'est déjà un bon point ça :)


Oh oui, franchement cette instit va énormément me manquer à la fin de l'année.
Malgré un petit gars totalement non coopératif en début d'année, elle s'est armée de patience, de beaucoup de douceurs, et au lieu de mettre Maxime de côté, elle l'a vraiment pris sous son aile.
Et dès qu'elle peut elle souligne les points positifs.
Par rapport à l'an dernier, c'est le jour et la nuit.
 

cassebrik a écrit :

Oui... je ne vais pas trop illustrer ici, mais voila son dernier travail en date...


Ah oui moi c'est trèèèèèèèèèèèès loin de ressembler encore à ça!! Et pourtant on sent que Maxime s'applique mais... Il n'arrive pas à appliquer dès qu'il y a deux consignes à la fois, et il finit rarement ses travaux.
Par contre les lettres et les mots, il kiffe. Il reconnaît depuis la fin du premier trimestre tous les prénoms de ses 28 copains, il devine quelques mots, et il adore écrire (en "lettres bâtons" quand même)!


Message édité par christine972 le 30-03-2014 à 17:54:43
n°37640266
-louve-
Posté le 30-03-2014 à 17:59:18  profilanswer
 

isadora a écrit :

le test donne le même type de résultat pour ma fille :D
je dirais qu'il place la plupart des gamins au-dessus de 20 points, donc la fiabilité me parait pour le moins discutable :o

Alors on est d'accord, c'est bien ce que je me disais, selon ce test je suis sûre la grande majorité des mômes doivent rentrer dans la case "précoce" :D


---------------
luxe - école - aad - http://tinyurl.com/jlnd7ae
n°37642634
Fender
♪♫♪♫♪♫♪
Posté le 30-03-2014 à 21:11:20  profilanswer
 

-louve- a écrit :

Je travaille avec des enfants qu'on doit sortir de leur classe parce que sinon l'instit ne peut tout simplement plus faire cours et je comprends très bien qu'on doive se séparer de certains enfants pour certains moments, pour moi ce n'est pas malsain en soi de déplacer le "problème". Je parle pas des enfants décrits sur ce topic, hein, mais les enfants avec qui je travaille en petit groupe ne peuvent tout simplement pas suivre dans un grand groupe, ou bien ils sont trop lents pour suivre, ou bien se déconcentrent toutes les 25 secondes – vraiment – et un instit ne peut pas être dans leur dos à leur rappeler toutes les 25 secondes qu'ils sont en train d'écrire tel ou tel mot/phrase et qu'il faut finir, ou bien ils ont un blocage pour se mettre aux apprentissages intellectuels (aucun retard mental mais une telle peur de l'échec, une telle peur de l'évaluation que ça en devient un vrai handicap pour juste se mettre au travail), ou bien ils ont des comportements – toujours explicables par leur vécu familial – qui perturbent réellement la classe (se lèvent, tapent les autres, jettent des choses et sont insensibles à la demande de s'arrêter comme à la menace). Bref, pas de solution, mais je voulais juste dire qu'une classe "normale" dans une école "normale" ne peut pas toujours s'adapter autant à chacun, malheureusement.


Aaah voilà
C'est donc bien la faute des parents...
Vas-y explique moi le "vecu familial" chez moi...

n°37642653
Fender
♪♫♪♫♪♫♪
Posté le 30-03-2014 à 21:12:24  profilanswer
 

sofasong a écrit :


Et bien, c'est le principal problème :D
Si la maîtresse (ou l'ATSEM) s'occupe uniquement de lui, tout va bien, mais dès qu'il est dans son groupe de travail (moins de dix camarades), ça va plus du tout. D'après ce qu'elle me dit, peu importe la manière dont elle le punit, ça lui passe complétement au dessus, et du coup elle ne sait plus du tout comment agir.


T'es tarte, il suffit d'etudier ton vecu familial :o

n°37642687
Fender
♪♫♪♫♪♫♪
Posté le 30-03-2014 à 21:14:09  profilanswer
 

cassebrik a écrit :

Oui... je ne vais pas trop illustrer ici, mais voila son dernier travail en date..
je passe sur lecture et compagnie qu'il semble bien maitriser (jamais d'erreurs quand il s'agit de recoller le bon texte en dessous, très peu quand il s'agit de reconnaissance de mots dans une liste avec faux amis - genre il a laissé passé alpin pour lapin une fois)
 
https://farm8.staticflickr.com/7022/13496962833_d24cf710ab.jpg
 
et depuis qu'il ne gribouille plus (i.e. ne recouvre pas tout de traits noirs) c'est si différent  :jap:


C'est tres tres bien ce coloriage :o

-louve- a écrit :

Question test de précocité.
Par curiosité et non parce que je soupçonnais quoi que ce soit, quand j'ai vu passer des url pour des tests en ligne sur la douance (http://www.douance.org/caracteristiques/ident.htm), j'ai essayé de voir ce que ça donnait pour mes gamins, et en répondant très très honnêtement sans forcer le trait (car non, ils n'ont aucune passion pour les dictionnaires et non, ils n'ont pas appris à lire tout seul avant 6 ans – peut-être entre autre parce qu'ils ont jamais fréquenté une école maternelle et que donc leur attention n'étaient pas dirigée vers ça en priorité, même si on a toujours répondu à leurs questions pour apprendre mais sans jamais donner plus d'infos que demandé), j'ai un résultat genre "25 points dont 20 hors scolaire". Sachant qu'à partir de 13 points etc. il y a une chance sur deux pour que, je me demande la fiabilité du truc...
Quelqu'un a plus d'infos ?


Les tests internet c'est le mal et gaffe à certaines assos qui se servent de ca pour attirer des familles dans des mouvements sectaires.

Message cité 1 fois
Message édité par Fender le 30-03-2014 à 21:16:04
n°37642836
psychatric​meuh
Empty Walls
Posté le 30-03-2014 à 21:22:38  profilanswer
 

Fender a écrit :


Aaah voilà
C'est donc bien la faute des parents...
Vas-y explique moi le "vecu familial" chez moi...


Lis tout le message hein "je ne parle pas des enfants de ce topic"


---------------
Those empty walls / When we decline, from the confines of our mind / Don't waste your time, on coffins today / Don't you see their bodies burning?
n°37642962
Fender
♪♫♪♫♪♫♪
Posté le 30-03-2014 à 21:28:47  profilanswer
 

psychatricmeuh a écrit :


Lis tout le message hein "je ne parle pas des enfants de ce topic"


 
Il ne suffit pas de dire "je ne parle pas de..." si derrière on décrit bien les enfants de certains participants...

n°37643470
cassebrik
RIP upsa
Posté le 30-03-2014 à 21:57:23  profilanswer
 

Fender a écrit :


C'est tres tres bien ce coloriage :o


on est d'accord, ça nous a fait super plaisir du coup.
Parce que c'est tout récent ça!

n°37643858
-louve-
Posté le 30-03-2014 à 22:22:38  profilanswer
 

Fender a écrit :


Aaah voilà
C'est donc bien la faute des parents...
Vas-y explique moi le "vecu familial" chez moi...


Tu fais un raccourci et c'est trop facile de m'accuser d'accuser les parents.  
Quand il y a abus sexuel pas par les parents mais par des membres de la famille un peu proche, j'ai le droit d'appeler ça "vécu familial" car ça dénote quelque part un manque de protection parentale (idem, je rentre pas dans les détails mais je dis pas ça sans fondement, en l'occurrence) sans pour autant que ces parents soient coupables de tout et tout le temps. Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Je peux donner d'autres cas où on peut parler de "vécu familial" sans que ça ait à être mal pris, hein...

Message cité 1 fois
Message édité par -louve- le 30-03-2014 à 22:23:42

---------------
luxe - école - aad - http://tinyurl.com/jlnd7ae
n°37643896
sofasong
Et ta sœur !
Posté le 30-03-2014 à 22:24:50  profilanswer
 

C'est le toujours qui est dérangeant, AMHA.

n°37644027
-louve-
Posté le 30-03-2014 à 22:32:30  profilanswer
 

Je ne parle que des cas que je connais. Idem quand il y a eu adoption et maltraitance avant, etc. Quand il y a eu un décès. Etc. Ce n'est pas parce que je parle de "vécu famillial" que j'accuse quelqu'un. Je ne connais pas les cas des personnes qui postent ici et je comprends tout à fait qu'on soit susceptible sur certains sujets parce qu'on prend pour soi des remarques qui, finalement, peuvent être comprises autrement que comme accusatrices.


---------------
luxe - école - aad - http://tinyurl.com/jlnd7ae
n°37644162
cassebrik
RIP upsa
Posté le 30-03-2014 à 22:41:26  profilanswer
 

le seul vécu familial que je pourrais entrevoir pour mon fils c'est les années d'attente et FIV qui l'ont précédé...

n°37644282
christine9​72
Posté le 30-03-2014 à 22:50:16  profilanswer
 

Le problème, c'est que lorsqu'on a un enfant ayant des problèmes au moment de la scolarisation, c'est qu'il y a souvent (toujours?) un moment où les parents sont montrés du doigt, parce qu'ils sont jugés trop laxistes, mal-traitants... ou que sais-je encore.
 
Pour l'avoir vécu, c'est très difficile à avaler.  
Parce que mon enfant ne s'adaptait pas, je souffrais déjà. Parce que je n'arrivais pas à trouver d'outils pour aider mon enfant à surmonter ses difficultés, je souffrais encore. Parce que je n'arrivais pas à transmettre à l'institutrice de clés concernant le comportement de mon enfant, je souffrais encore et toujours.
Du coup quand l'institutrice puis la psy du rased m'ont dit que c'était de ma faute, que je n'étais pas suffisamment stricte dans mon fonctionnement, même si c'était vrai, j'en ai doublement souffert. D'une part parce que je le savais déjà, deuxièmement parce qu'on m'a "balancé" ça à la figure sans pour autant m'apporter d'aide concrète (être sévère, c'est un état d'esprit... ah ouais...)
 
Cette année, ça va mieux. Parce que l'institutrice de Maxime se garde bien d'apporter des jugements de valeur. Elle se contente de parler de ce qu'elle voit en classe sans essayer d'extrapoler.
Et puis aussi parce que la psy essaye de me faire comprendre que certaines limites peuvent ne pas être entendues par Maxime quand c'est moi qui aborde la question, que c'est normal. Qu'il suffit de l'intervention du parent n°2 pour faire passer le message, et après à moi de me mettre au diapason pour faire respecter la règle.
 
Après dans mon cas, le vécu familial est long comme le bras...
Entre les évènements récents et mon vécu à moi aussi (heureusement mon mari est plus "équilibré" que moi, sinon ça aurait été sacrément embrouillé!)


Message édité par christine972 le 30-03-2014 à 22:52:08
n°37645531
Fender
♪♫♪♫♪♫♪
Posté le 31-03-2014 à 02:23:46  profilanswer
 

-louve- a écrit :


Tu fais un raccourci et c'est trop facile de m'accuser d'accuser les parents.  
Quand il y a abus sexuel pas par les parents mais par des membres de la famille un peu proche, j'ai le droit d'appeler ça "vécu familial" car ça dénote quelque part un manque de protection parentale (idem, je rentre pas dans les détails mais je dis pas ça sans fondement, en l'occurrence) sans pour autant que ces parents soient coupables de tout et tout le temps. Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Je peux donner d'autres cas où on peut parler de "vécu familial" sans que ça ait à être mal pris, hein...


Tu dis "toujours explicable par le vecu familial". Comment tu peux affirmer ça hors examen medical/psychomoteur/wisc/conners ?
La france est la derniere terre d'accueil du freudisme et cela se ressent dans une grande partie de la formation de tous les personnels plus ou moins medicaux qui traitent de l'enfance. Et bizarrement, c'est un des pays riches, si ce n'est Le pays, parmi les pays riches, où l'on traite le plus mal les autismes, les problemes de praxie et d'hyperactivité.
Comment peut-il en etre autrement quand, dès qu'un enfant a un problème, le premier reflexe doit etre de regarder la mere, si on ne trouve rien, le pere et enfin si on a fait choux blanc, il suffit de dire qu'il y a "un probleme non detecte dans l'environnement familial".
 
Apres tout, ca nous réussit si bien...
 

n°37645560
Fender
♪♫♪♫♪♫♪
Posté le 31-03-2014 à 02:47:33  profilanswer
 

D'autant que la culpabilité, on se la traîne déjà à se dire régulièrement qu'on est de mauvais parents ou qu'on aurait peut-être pas du avoir d'enfant vu qu'on est incapables de les "élever correctement" comme disent les braves gens. Ou après, quand, au deuxième enfant, lui sans problème, tu te souviens des différences avec le premier et que tu t'aperçois que ces différences étaient des symptômes que t'as pas vu parce que tu ne savais pas...
Bref, la culpabilité elle est déjà bien présente alors si on pouvait se passer des analyses psychanalytiques qui n'ont jamais rien apporté aux enfants souffrants de troubles du développement, ce serait sympa...

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  27  28  29  30  31  32
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Vie pratique

  [sous-topic papas&mamans] Enfants différents/troubles du comportement

 

Sujets relatifs
Éducation des enfants (et des parents)Comportement insupportable d'Orange
Collision entre deux voitures - dommages différents ?maltraitance des enfants
Nos enfants ne savent pas ce qu'ils mangentEchange d'enfants à la naissance
Topic AMP/IMG/grossesses difficiles/enfants handicapés 
Plus de sujets relatifs à : [sous-topic papas&mamans] Enfants différents/troubles du comportement


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR