Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1563 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  56  57  58  59  60  61
Auteur Sujet :

Végétalisme : vegans, high carb low fat & cie...

n°56801098
simius_com​putus
291
Posté le 12-06-2019 à 19:50:35  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Sebwap a écrit :


Toute la journée sur des lentilles corail, j'ai peur de l'effet bouilli non ?


 
a priori devrait pas y avoir de souci vu le temps que ça met pour ramollir dans de l'eau à 100°  :o


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
mood
Publicité
Posté le 12-06-2019 à 19:50:35  profilanswer
 

n°56801342
Sebwap
Posté le 12-06-2019 à 20:32:34  profilanswer
 

Winpoks a écrit :


 
En tout cas sur les haricots pas eu de soucis sur plus de deux jours (1 journée de trempage habituellement), je n'ai vu aucune différence à la cuisson.


 

simius_computus a écrit :


 
a priori devrait pas y avoir de souci vu le temps que ça met pour ramollir dans de l'eau à 100°  :o


 
Haricots et lentilles corail c'est un peu différent.
 
Les lentilles corail c'est déjà décortiqué en général, ça cuit rapidement.


---------------
Xiaomi Flower Care sous Windows 10
n°56801723
simius_com​putus
291
Posté le 12-06-2019 à 21:20:42  profilanswer
 

ah oui
en fait j'ai jamais essayé les corail.


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
n°56803847
Schoumy_
Posté le 13-06-2019 à 08:55:07  profilanswer
 

Les lentilles corails cuisent très très vite.
 
Une fois trempé y'en a pour 5 minutes.
 
C'est une des raisons de leur supériorité sur les lentilles vertes (en plus du goût).
 
 
Les pois chiches c'est tellement plus chiant : 12/24h de trempage et 1h15 de cuisson  :sweat:


---------------
https://nutriplanning.com/
n°56804469
wiripse
Sent from my 3310
Posté le 13-06-2019 à 10:03:31  profilanswer
 

En même temps les lentilles corail elles ont trempé toute leur vie  [:logicsystem360:5]


---------------
Wiripse, expert en tout et surtout en rien
n°56808381
edwoud
Posté le 13-06-2019 à 14:59:17  profilanswer
 

Schoumy_ a écrit :


Les pois chiches c'est tellement plus chiant : 12/24h de trempage et 1h15 de cuisson  :sweat:


 
pois chiches dans l'huile ça va plus vite à cuire :o
 

n°56809718
Foncky
Posté le 13-06-2019 à 16:35:56  profilanswer
 

wiripse a écrit :

En même temps les lentilles corail elles ont trempé toute leur vie  [:logicsystem360:5]

[:discord-mlp]


Message édité par Foncky le 13-06-2019 à 16:36:08
n°56810216
Sebwap
Posté le 13-06-2019 à 17:13:20  profilanswer
 

https://www.bfmtv.com/economie/au-r [...] 11645.html
 
Après le brexit, nos amis anglais continuent sur leurs bons choix :/


---------------
Xiaomi Flower Care sous Windows 10
n°56810490
wiripse
Sent from my 3310
Posté le 13-06-2019 à 17:29:47  profilanswer
 

Citation :

Selon elle, la seule alternative à l’utilisation de graisses animales serait l’huile de palme qu’elle refuse toutefois d’utiliser pour des raisons environnementales.


 
 [:genghis77:3]  [:genghis77:3]  [:genghis77:3]


---------------
Wiripse, expert en tout et surtout en rien
n°56849004
rhodan1
Posté le 18-06-2019 à 17:14:42  profilanswer
 

Comme ça parlait de protéines de soja texturées juste avant, vous savez si/ou on peut trouver des protéines de pois texturées ?
 
Je n'en ai pas trouvé en magasins ou sur internet. On ne tombe que sur des sites de fabricants ou de grossistes (par 100kgs sur Alibaba ...), mais pas pour les particuliers.

mood
Publicité
Posté le 18-06-2019 à 17:14:42  profilanswer
 

n°56865059
Foncky
Posté le 20-06-2019 à 10:51:38  profilanswer
 

Tiens, ça parle des vaches à "hublot" ce matin. Je ne savais même pas que ça existait.
L'Homme a tellement d'imagination pour détruire tout ce qu'il touche, lui-même compris [:babut26]

n°56865863
Sebwap
Posté le 20-06-2019 à 12:01:18  profilanswer
 

what is ?


---------------
Xiaomi Flower Care sous Windows 10
n°56866018
Foncky
Posté le 20-06-2019 à 12:23:53  profilanswer
 
n°56866408
Sebwap
Posté le 20-06-2019 à 13:20:55  profilanswer
 


 [:wiids]  [:what has been seen]  [:crawdge:1]
On invente des trucs de fou :(

 

Je pensais qu'on parlait juste d'une manière pour boeing de recycler ses 737 max en étable :o


Message édité par Sebwap le 20-06-2019 à 13:21:23

---------------
Xiaomi Flower Care sous Windows 10
n°56866443
edwoud
Posté le 20-06-2019 à 13:25:37  profilanswer
 

C'est "marrant" mais les vaches à hublot ça a été montré dans plein d'émissions scientifiques* sans que ça émeuve qui que ce soit. Wikipedia me dit que la technique est utilisée depuis bientôt 200 ans...
 
*parce que les dernières études menées par l'INRA servaient à mieux comprendre leur digestion pour réduire les GES.

n°56866483
Foncky
Posté le 20-06-2019 à 13:28:47  profilanswer
 

Je ne vois rien de marrant, je me contrebalance que ça existe depuis 200 ans, je n'avais jamais vu ça de ma vie et l'argument sur la réduction des GES est grotesque.
 
J'en ai un peu ras-le-cul de tout ça, j'avoue.
 
Ca me pèse.
 
Ca veut juste dire qu'on est tous fondamentalement, en tant qu'humains, des dégénérés.
 
Désolé pour l'ambiance.

n°56866500
Sebwap
Posté le 20-06-2019 à 13:30:48  profilanswer
 

Foncky a écrit :

Je ne vois rien de marrant, je me contrebalance que ça existe depuis 200 ans, je n'avais jamais vu ça de ma vie et l'argument sur la réduction des GES est grotesque.
 
J'en ai un peu ras-le-cul de tout ça, j'avoue.
 
Ca me pèse.
 
Ca veut juste dire qu'on est tous fondamentalement, en tant qu'humains, des dégénérés.
 
Désolé pour l'ambiance.


On pouvait le supposer avant de voir cette chose :D


---------------
Xiaomi Flower Care sous Windows 10
n°56866512
edwoud
Posté le 20-06-2019 à 13:32:16  profilanswer
 

J'dis juste qu'on en voit depuis longtemps dans des émissions scientifiques/éducatives. Que L214 découvre ça maintenant, c'est un peu comme si y avait une caméra cachée en espanie sur la corrida...
 

n°56866532
Sebwap
Posté le 20-06-2019 à 13:35:15  profilanswer
 

Avec la notoriété acquise dernièrement par ce genre d'opération, ils ont tout intérêt à ressortir des "vieux" dossiers comme ça qui seraient toujours d'actualité.
Ca fera bien plus d'impact qu'il y a 5 ou 10 ans.


---------------
Xiaomi Flower Care sous Windows 10
n°56866596
Foncky
Posté le 20-06-2019 à 13:42:00  profilanswer
 

Ben la preuve, je découvre, pourtant je n'ai pas commencé à m'intéresser à la condition animale hier.
 
Fais une caméra cachée en corrida, on va découvrir encore plein de choses. Je présuppose qu'on a connaissance que d'une toute petite partie seulement de ce qui se fait. L'imagination est sans limite quand il faut détruire. Donc continuons à montrer.
 
Ca n'empêchera pas X millions de Français d'aller acheter leur jambon sous vide et leur pack de lait au supermarché aujourd'hui en mode osef, hein [:cosmoschtroumpf]  
 

Sebwap a écrit :


On pouvait le supposer avant de voir cette chose :D


J'avais tendance à trouver des excuses, me dire que seul un petit pourcentage de l'humanité était responsable de tout ce merdier. Je crois que non, en fait, ça doit être une question de nature.
 
A titre personnel, c'est tout de même embêtant de me dire que je vis au milieu d'un tas de dégénérés et que j'en suis moi-même un.

n°56866625
Sebwap
Posté le 20-06-2019 à 13:44:53  profilanswer
 

Il ne faut jamais se juger en valeur absolue, mais plutôt en différentiel par rapport aux autres :o


---------------
Xiaomi Flower Care sous Windows 10
n°56866695
Foncky
Posté le 20-06-2019 à 13:51:21  profilanswer
 

Je suis végétalien depuis 1 an, j'ai donc participé directement à tout ça pendant 32 ans. Un bilan difficilement défendable [:sicha]  
 
Et je continue à participer à bien d'autres choses, consciemment ou non. C'pas ma faute, je suis humain :o

n°56866850
edwoud
Posté le 20-06-2019 à 14:05:20  profilanswer
 

Foncky a écrit :


J'avais tendance à trouver des excuses, me dire que seul un petit pourcentage de l'humanité était responsable de tout ce merdier. Je crois que non, en fait, ça doit être une question de nature.


 
Non, non, suffit de voir les montagnes de poubelles qui s'accumulent, presque personne ne freine, au contraire, on accélère bien fort avant de se prendre le mur!  :sweat:

n°56867343
Schoumy_
Posté le 20-06-2019 à 14:43:19  profilanswer
 

Vous aussi vous êtes dépressifs ?


---------------
https://nutriplanning.com/
n°56867816
Foncky
Posté le 20-06-2019 à 15:16:17  profilanswer
 

Ma psychiatre m'a assuré que non avant de me prescrire des antipsychotiques :o

n°56871907
Slyde
#sauvezlesAigris
Posté le 20-06-2019 à 23:12:44  profilanswer
 

Schoumy_ a écrit :

Vous aussi vous êtes dépressifs ?


 
Végétalien et dépressif ça va souvent ensemble...
 
Perso j'ai recommencé à bouffer de la viande quand j'en avais marre d'être un zombie et très bas sur le moral.  
 
Ca va globalement mieux sur la forme, pas super des masses sur le moral.


---------------
PCBs de disques durs oldies et en tous genres
n°56872208
Winpoks
Posté le 21-06-2019 à 00:24:19  profilanswer
 

Il y a bien plus de végétaliens qu'on ne le pense.  [:winpoks]

n°56872452
simius_com​putus
291
Posté le 21-06-2019 à 05:04:12  profilanswer
 

Je pense que dépression et végétalisme sont liés causalement à un facteur commun qui est de pas en avoir assez ràf de rien   :o


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
n°56872464
poutrella
Posté le 21-06-2019 à 05:45:31  profilanswer
 

Schoumy_ a écrit :

Vous aussi vous êtes dépressifs ?


 [:thibw:1]

n°56875902
Slyde
#sauvezlesAigris
Posté le 21-06-2019 à 13:39:11  profilanswer
 

simius_computus a écrit :

Je pense que dépression et végétalisme sont liés causalement à un facteur commun qui est de pas en avoir assez ràf de rien   :o


 
Effectivement faire la part des choses entre le problème physiologique pur d'une part et la psycho d'autre part n'est pas simple, ni binaire.
 
Mais perso j'en avais rien à foutre des questions morales (je trouve que je suis plutôt mal traité aussi comme humain prolo), c'était pour des questions de santé que je m'y suis mis progressivement.


---------------
PCBs de disques durs oldies et en tous genres
n°56876001
edwoud
Posté le 21-06-2019 à 13:48:36  profilanswer
 

Est-ce que ça va mieux depuis niveau santé?

n°56876197
yassel
jlapasseladétaillelapécoulavis
Posté le 21-06-2019 à 14:05:38  profilanswer
 

Mon hypothèse c'est que les corrélations entre véganisme et dépression qu'on peut voir dans certaines études ne relèvent pas de la diète, mais plutôt de l'état d'esprit qu'énormément de gens dans ce mouvement adoptent.
 
Typiquement le discours "l'humanité c'est tous des dégénérés" observé au dessus. On peut pas être en bonne santé mentale en voyant ses semblables comme de la merde.
Et au delà du véganisme, beaucoup de gens s'enferment dans un carcan idéologique et jugent la terre entière en fonction de ça. Pourtant le monde et les gens regorgent de beauté (omg le hippie), encore faut-il avoir la curiosité et l'humilité de la voir.  

n°56876329
Slyde
#sauvezlesAigris
Posté le 21-06-2019 à 14:16:54  profilanswer
 

edwoud a écrit :

Est-ce que ça va mieux depuis niveau santé?

 

Perso j'ai beaucoup de mal à remonter la pente. Je ne récupère plus de rien, ou vraiment très difficilement. Je ne sais pas ce qu'il me manque, et c'est la merde.

 

Le souci c'est que si je bouffe + de 150g de viande rouge sur la semaine : pouf inflammation un peu partout, j'ai les phalanges qui doublent de taille.

 

Trop de sucres : pouf brouillard mental + inflammation généralisée avec tous les coins qui ont pris qui se réveillent
Trop de gras : sebum à gogo, impossible de le digérer convenablement.
Trop de prot animales : pas mieux, digère mal, inflammations à gogo
+ de 2 fois du petit poisson gras par semaine : j'ai la vessie en flamme.
Dans les mauvaises périodes, j'ai peu ou prou un syndrome SMPE, alias POIS en anglais (La POISse ! je vous laisse checker, c'est super chic sur la qualité de vie).

 

C'est un peu balot alors que je fais un régime hypo inflammatoire (sorte de régime Seignalet arrangé) très strict sans gluten ni laitages aucun, et ce depuis plus de 4 ans. J'ai une putain de vie pire qu'un moine et mes parents qui n'en n'ont jamais rien eu à foutre ou presque se portent mieux.

 

Mes perfs au sport ne sont pourtant pas dégueulasses, je fais ma séance de body pump tranquille, je marche plus de 10k pas / jour deux à trois jours par semaine. Enfin je reviens de loin, je ne pouvais pas marcher plus de 100m sur du plat dans les pires périodes, avant le début de ce régime.

 

Mais bon, le végétarisme (enfin surtout l'arrêt des trucs alors inflammatoires dont le gluten et les caséines) m'a sorti de la merde sans franchement me sauver, et le flexitarisme, et bien ça commence à être limite aussi. Alors savoir quoi faire ou comment alors que sur le papier, grossièrement tout va bien... compliqué.

 


Message édité par Slyde le 21-06-2019 à 14:20:31

---------------
PCBs de disques durs oldies et en tous genres
n°56878074
Foncky
Posté le 21-06-2019 à 16:44:34  profilanswer
 

yassel a écrit :

Mon hypothèse c'est que les corrélations entre véganisme et dépression qu'on peut voir dans certaines études ne relèvent pas de la diète, mais plutôt de l'état d'esprit qu'énormément de gens dans ce mouvement adoptent.
 
Typiquement le discours "l'humanité c'est tous des dégénérés" observé au dessus. On peut pas être en bonne santé mentale en voyant ses semblables comme de la merde.
Et au delà du véganisme, beaucoup de gens s'enferment dans un carcan idéologique et jugent la terre entière en fonction de ça. Pourtant le monde et les gens regorgent de beauté (omg le hippie), encore faut-il avoir la curiosité et l'humilité de la voir.  


Je ne vois rien de humble et encore moins de curieux dans ton message, tout le contraire.
 
Tu présupposes que parce que j'ai écrit ça, ma santé mentale est très déficiente et je ne trouve rien de beau dans le monde ni chez personne. C'en est presque drôle tellement c'est manichéen, moralisateur, condescendant et plein de jugements infondés.
 
Maintenant, je réitère, si on prend le tableau général, l'Homme est un destructeur pour lui-même et pour le vivant. Plus que n'importe quelle autre espèce et de très loin. C'est factuel, ne fais pas ce constat si tu veux, c'est pas grave. Evite juste de manquer à ce point de curiosité et d'humilité...

n°56878530
Slyde
#sauvezlesAigris
Posté le 21-06-2019 à 17:42:44  profilanswer
 

Heuu, je suis pas franchement sûr qu'il voulait t'agresser [:tinostar]²²


---------------
PCBs de disques durs oldies et en tous genres
n°56878614
Foncky
Posté le 21-06-2019 à 17:57:53  profilanswer
 

Ca n'en reste pas moins un message rempli de poncifs qui me hérissent le poil ;)

n°56878804
yassel
jlapasseladétaillelapécoulavis
Posté le 21-06-2019 à 18:26:22  profilanswer
 

Foncky a écrit :


Je ne vois rien de humble et encore moins de curieux dans ton message, tout le contraire.
 
Tu présupposes que parce que j'ai écrit ça, ma santé mentale est très déficiente et je ne trouve rien de beau dans le monde ni chez personne. C'en est presque drôle tellement c'est manichéen, moralisateur, condescendant et plein de jugements infondés.


Je cherchais pas à te tacler personnellement. Mais ton propos est de décrire l'espèce humaine comme "un tas de dégénérés". Je critique ce propos parce qu'au delà de ta personne, y'a énormément de misanthropie et de dogmes dans les milieux écologiques. C'est à ça que je réagis. Tu admettras que ce propos n'a pas beaucoup de nuance. Je sature un peu de lire/entendre ça aussi souvent mais avec le recul je pense que j'aurais même pas dû te répondre ou du moins ne pas reprendre tes propos.
Je ne cherche pas spécialement à te juger, je me doute que t'as probablement une pensée et un vécu plus complexes que ce propos caricatural et simpliste. Mais bon quand on s'exprime de la sorte faut aussi accepter le risque d'être mal compris.

Foncky a écrit :


 
Maintenant, je réitère, si on prend le tableau général, l'Homme est un destructeur pour lui-même et pour le vivant. Plus que n'importe quelle autre espèce et de très loin. C'est factuel, ne fais pas ce constat si tu veux, c'est pas grave. Evite juste de manquer à ce point de curiosité et d'humilité...


Ben ça c'est pas le tableau général, c'est partiel. Le tableau général c'est que l'homme est le seul animal à bâtir des civilisations et à transcender son environnement de part sa technologie et ses connaissances. Dans un monde fini oui ça finit par être destructeur mais ce n'est pas inhérent à l'homme, son projet n'est pas de tout saloper au contraire, il est conscient de son environnement. Beaucoup d'espèces détruisent tout sur leur passage et n'ont aucune conscience écologique faute d'intelligence.  
 

n°56879116
Foncky
Posté le 21-06-2019 à 19:35:42  profilanswer
 

yassel a écrit :

Je cherchais pas à te tacler personnellement. Mais ton propos est de décrire l'espèce humaine comme "un tas de dégénérés". Je critique ce propos parce qu'au delà de ta personne, y'a énormément de misanthropie et de dogmes dans les milieux écologiques. C'est à ça que je réagis. Tu admettras que ce propos n'a pas beaucoup de nuance.


Non, ce propos n'a pas de nuance. Le contexte compte : perso, je sature de découvrir des horreurs pareilles (on parlait des vaches à hublot) et surtout des tentatives interminables, de toutes parts (le gouvernement, l'Inra, les industriels), de justifier l'injustifiable. Je sature encore plus des consommateurs qui jouent les outrés mais ne changent rien à leurs habitudes, même pas symboliquement de temps en temps. En fait, c'est pas que je sature, c'est que les vaches à hublot (ça et d'autres choses), ça ne rentre pas dans mon système de pensée, je n'arrive pas à concevoir vraiment que ça puisse exister, ça fait fatal error. Et quand je finis par réaliser, ça me fait mal, pour de vrai.
 
Ca ne me semble pas très grave toutefois d'être un peu caricatural face à tout ce que l'on découvre et va découvrir. Je crois que c'est une erreur de pointer du doigt les gens qui se sentent sincèrement touchés et tentent d'agir au risque d'être caricaturaux. Ne nous trompons pas de combat.
 
D'autre part, je ne sais pas à quoi tu te réfères quand tu dis des choses comme "Mon hypothèse c'est que les corrélations entre véganisme et dépression qu'on peut voir dans certaines études ne relèvent pas de la diète, mais plutôt de l'état d'esprit qu'énormément de gens dans ce mouvement adoptent" ou "beaucoup de gens s'enferment dans un carcan idéologique" ou "y'a énormément de misanthropie et de dogmes dans les milieux écologiques".
 
Je n'ai pas bien compris ton hypothèse mais est-ce que tu peux chiffrer les "énormément" ? C'est établi comment ? Comment définir un état d'esprit ? Le véganisme est-il vraiment un mouvement ? Le véganisme n'a même pas de définition véritablement universelle. La misanthropie et les dogmes ne sont pas uniques non plus, ils existent dans l'écologie comme partout ailleurs et sous des formes et des motivations différentes.
 
Quand on parle de santé mentale, il y a de nombreux biais à prendre en compte. On a vite fait, sans le vouloir, de discréditer et de donner des billes aux consommateurs qui ne veulent surtout pas se remettre en question. Eh oui, ça devient très vite : "Voilà, les végans sont des tarés !". Ou bien "Les végans sont violents". Ils représentent quoi en pourcentage des végans, les végans casseurs de vitrines, par exemple ? Est-ce qu'un végan dépressif a moins de valeur qu'un autre ?
 
Pour résumer, la prétendue misanthropie des militants végans me semble très peu problématique aujourd'hui, alors qu'on lui accorde volontiers une attention disproportionnée par rapport au niveau d'attention accordé à la violence qu'elle dénonce.
 

yassel a écrit :

Ben ça c'est pas le tableau général, c'est partiel. Le tableau général c'est que l'homme est le seul animal à bâtir des civilisations et à transcender son environnement de part sa technologie et ses connaissances. Dans un monde fini oui ça finit par être destructeur mais ce n'est pas inhérent à l'homme, son projet n'est pas de tout saloper au contraire, il est conscient de son environnement. Beaucoup d'espèces détruisent tout sur leur passage et n'ont aucune conscience écologique faute d'intelligence.


Je ne sais pas si la conscience écologique telle qu'attribuée à l'Homme peut s'appliquer à une autre espèce, mais en tout cas, un animal ne manque pas d'intelligence. Deux sujets bien différents. Bref, quoi qu'il en soit, à part l'Homme, je ne crois pas qu'une espèce, aussi peu délicate qu'elle soit, soit capable de créer un dérèglement rapide, global et définitif par ses actions, qui menacerait tout le vivant.
 
Et donc, soit, ok. Pour être plus exact, réduisons le spectre à l'Homme depuis la Révolution industrielle, ou plutôt même depuis l'après Seconde Guerre mondiale. La destruction s'est accélérée en même temps que la connaissance, ça n'empêche pas qu'on n'a jamais autant accéléré. En sachant maintenant très bien où ça mène. Ca change tout. Si le projet n'est pas de tout saloper, il est bien dans son application de tirer des ressources infinies d'un monde fini. En quoi est-ce différent ? Je parle bien de l'œuvre de l'Homme, pas des hommes / femmes (c'est à leur niveau qu'il faut admettre des nuances).

n°56879317
_Lahoma_
Posté le 21-06-2019 à 20:26:23  profilanswer
 

Schoumy_ a écrit :

Vous aussi vous êtes dépressifs ?


Moi ça va :D

n°56879451
glubovore
Posté le 21-06-2019 à 20:54:50  profilanswer
 

simius_computus a écrit :

Je pense que dépression et végétalisme sont liés causalement à un facteur commun qui est de pas en avoir assez ràf de rien   :o


+1
 

yassel a écrit :

Mon hypothèse c'est que les corrélations entre véganisme et dépression qu'on peut voir dans certaines études ne relèvent pas de la diète, mais plutôt de l'état d'esprit qu'énormément de gens dans ce mouvement adoptent.
 
Typiquement le discours "l'humanité c'est tous des dégénérés" observé au dessus. On peut pas être en bonne santé mentale en voyant ses semblables comme de la merde.
Et au delà du véganisme, beaucoup de gens s'enferment dans un carcan idéologique et jugent la terre entière en fonction de ça. Pourtant le monde et les gens regorgent de beauté (omg le hippie), encore faut-il avoir la curiosité et l'humilité de la voir.  


Tu sembles prendre le véganisme, ou l'idéologie menant au véganisme, comme cause de la dépression. Je pense que tu fais fausse route.
 
La dépression c'est très différent de l'aigritude, or ce que tu décris relève plus de l'aigritude/amertume que de la dépression, qui est une condition nettement plus sérieuse. La dépression, il suffit pas de se dire "oh finalement les gens sont cools" pour en sortir. Enfin j'ai peut-être mal compris ton message.
 
Ensuite comme suggéré dans l'autre message que j'ai quoté, la déprime/aigritude/amertume et le véganisme pourraient bien être deux conséquences d'un truc tout simple: pour certains ce sera de pas vouloir tuer des animaux, pour certains ce sera de se soucier de l'environnement, pour certains ce sera de maximiser les rendements des terrains agricoles, certains auront sûrement d'autres raisons valables. Et la déprime/aigritude/amertume peut mener à une réelle dépression clinique chez ceux qui ont déjà cette condition dormante en eux, parce qu'ils sont nés comme ça.

n°56881391
yassel
jlapasseladétaillelapécoulavis
Posté le 22-06-2019 à 03:00:23  profilanswer
 

Foncky a écrit :


Je n'ai pas bien compris ton hypothèse mais est-ce que tu peux chiffrer les "énormément" ? C'est établi comment ? Comment définir un état d'esprit ? Le véganisme est-il vraiment un mouvement ? Le véganisme n'a même pas de définition véritablement universelle. La misanthropie et les dogmes ne sont pas uniques non plus, ils existent dans l'écologie comme partout ailleurs et sous des formes et des motivations différentes.


Mon propos est de dire qu'on a bien plus de chances de glisser vers la misanthropie lorsqu'on a une approche du monde idéaliste plutôt qu'une approche pragmatique. Chercher à chiffrer ça précisément me semble moins pertinent que de débattre de l'affirmation précédente.

 
Foncky a écrit :


Quand on parle de santé mentale, il y a de nombreux biais à prendre en compte. On a vite fait, sans le vouloir, de discréditer et de donner des billes aux consommateurs qui ne veulent surtout pas se remettre en question. Eh oui, ça devient très vite : "Voilà, les végans sont des tarés !". Ou bien "Les végans sont violents". Ils représentent quoi en pourcentage des végans, les végans casseurs de vitrines, par exemple ? Est-ce qu'un végan dépressif a moins de valeur qu'un autre ?


Je cherche pas à discréditer le véganisme. Pour te répondre : dans l'absolu non, il n'a pas moins de valeur, j'ai même tendance à dire "au contraire". Je suis assez séduit par le propos de Nassir Ghaemi dans A First-Rate Madness, l'idée que de part son rapport au réel le dépressif peut avoir une approche plus pertinente que des gens en bonne santé mentale dans certains contextes mais c'est un autre débat.
Je parlais sur un plan plus personnel : je pense qu'on est d'accord pour dire qu'être déprimé c'est pas en soi un état qu'on recherche. Et c'est de ça dont on parlait au départ sur le topic, bien que ça dérive sur d'autres discussions (intéressantes cela dit).

 
Foncky a écrit :


Pour résumer, la prétendue misanthropie des militants végans me semble très peu problématique aujourd'hui, alors qu'on lui accorde volontiers une attention disproportionnée par rapport au niveau d'attention accordé à la violence qu'elle dénonce.


Moi aussi ça me semble anecdotique sur ce plan là (la nuisance des militants).

 
Foncky a écrit :


Je ne sais pas si la conscience écologique telle qu'attribuée à l'Homme peut s'appliquer à une autre espèce, mais en tout cas, un animal ne manque pas d'intelligence. Deux sujets bien différents. Bref, quoi qu'il en soit, à part l'Homme, je ne crois pas qu'une espèce, aussi peu délicate qu'elle soit, soit capable de créer un dérèglement rapide, global et définitif par ses actions, qui menacerait tout le vivant.


Ce que j'entendais par "faute d'intelligence" : ils sont intelligents oui, mais pas suffisamment pour conceptualiser la notion d'impact écologique.

 

Pour moi tu fais une confusion entre des questions morales et techniques.

 

Si on s'amusait à juger moralement les actes des animaux, ce sont en réalité les pires des salopards. Chaque espèce est égoïste et n'a pour "objectif" que d'augmenter sa population sans se soucier d'un quelconque équilibre. Les plus évolués d'entre eux vont avoir une organisation sociale, se soucier d'un équilibre au sein de leur espèce à la rigueur mais ça s'arrête là. Le reste RAB. En ce sens on peut se dire que l'homme, rien que de part le fait que ce genre de débat existe, est un poil meilleur.
Les animaux ne menacent pas "le vivant" tout simplement parce qu'ils sont une belle bande d'incapables. Forcément quand tu sais pas transformer la nature, tout est biodégradable. Ils sont techniquement incapables de changer le monde alors que nous, bah on s'est laissé quelque peu dépasser par notre sperme et notre technicité. Si y'a un truc dans lequel on est bons c'est pour générer des déchets et des gosses. Mais ça n'a jamais été le projet en soi et je pense que c'est une nuance très importante.

 
Foncky a écrit :


En sachant maintenant très bien où ça mène. Ca change tout. Si le projet n'est pas de tout saloper, il est bien dans son application de tirer des ressources infinies d'un monde fini. En quoi est-ce différent ? Je parle bien de l'œuvre de l'Homme, pas des hommes / femmes (c'est à leur niveau qu'il faut admettre des nuances).


C'est différent parce que justement cette notion d'"oeuvre de l'homme" est une vue de l'esprit : il n'y a pas de projet commun à une échelle mondiale, il y a une situation chaotique où chacun tente de tirer son épingle du jeu à un niveau macro-économique ou à un niveau individuel pour tout simplement "profiter de la vie", chaque personne étant consciente d'avoir un temps de vie sur Terre limité. Idéalement oui ce serait plus simple si on disposait d'une intelligence collective comme certaines espèces, mais ce n'est pas le cas. C'est pour cette raison que je trouve incorrect de juger l'humanité en fonction de son oeuvre. C'est une approche trop finaliste, qui ne reflète pas la cacophonie, le bordel généralisé qu'est ce qu'on appelle sobrement "Humanité".
On est à la fois trop intelligent et trop con pour être une espèce aussi collaborative que les fourmis.
Dans ce contexte sensibiliser le monde entier à l'écologie/véganisme, c'est forcément un processus extrêmement lent. Mais peut-on blâmer l'homme pour sa lenteur d'esprit ? J'ai beau me foutre de leur gueule, je n'en veux pas aux castors de ne pas avoir construit une centrale à fusion. Là où c'est ballot c'est qu'on a plus le temps d'y aller lentement.

 
glubovore a écrit :


Tu sembles prendre le véganisme, ou l'idéologie menant au véganisme, comme cause de la dépression. Je pense que tu fais fausse route.

 

La dépression c'est très différent de l'aigritude, or ce que tu décris relève plus de l'aigritude/amertume que de la dépression, qui est une condition nettement plus sérieuse. La dépression, il suffit pas de se dire "oh finalement les gens sont cools" pour en sortir. Enfin j'ai peut-être mal compris ton message.


Non je ne dis pas ça spécifiquement du véganisme. Je dis ça (en gros mais je vois que t'as capté l'idée) de l'idéalisme. Et encore pour nuancer ce que tu dis, je ne dis pas que ça va fatalement évoluer vers ça, mais que juger le réel par rapport à ses idéaux peut dériver sur ça.

 

Pour la deuxième partie de ton propos je suis d'accord. Je parle pas de dépression au sens strict. Juste de ce qu'entend le topic à la suite du post de schoumy "vous aussi vous êtes dépressifs ?". En gros avoir un rapport au monde qui t'affecte assez sérieusement le moral, je suis ok pour appeler ça aigritude/amertume/ce que tu veux, surtout par rapport à ce que tu dis plus bas :

 
glubovore a écrit :


 Et la déprime/aigritude/amertume peut mener à une réelle dépression clinique chez ceux qui ont déjà cette condition dormante en eux, parce qu'ils sont nés comme ça.


En gros tu sous-estimes pas l'impact sur le moral que peut avoir notre rapport au monde vu qu'il peut conduire à la dépression, bien qu'il y ait une grande part d'inné là dedans (chose avec laquelle je suis aussi d'accord).

Message cité 1 fois
Message édité par yassel le 22-06-2019 à 03:07:39
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  56  57  58  59  60  61

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Végétalisme : vegans, high carb low fat & cie...


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR