Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1721 connectés 

 



Pour ou contre le retablissement de la peine de mort?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  187  188  189  190  191  192  193  194
Auteur Sujet :

Peine de mort? pour ou contre?

n°37990503
woo
Old Man Logan
Posté le 30-04-2014 à 23:51:11  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
 
 
Ouai y'a jamais d'erreur en France c'est bien connu :D


---------------
The name isn't Logan, bub...it's Wolverine.
mood
Publicité
Posté le 30-04-2014 à 23:51:11  profilanswer
 

n°37990539
Fantryt
Posté le 30-04-2014 à 23:56:09  profilanswer
 


 
N'esquive pas ma question et réponds-y, s'il te plaît :D  
 
Il s'agit toujours d'un homicide. Tu as beau y ajouter une dimension affective (compassion pour le gamin, haine pour le nazi), ce dont je te parle c'est de raison, pas d'affection.
 
Et puis on n'imagine jamais le cas inverse. Imagine que tu as un accusé de meurtre qu'on reconnaît coupable et qu'on exécute, puis on se rend comptes après que c'était pas lui.
Tu imagines un peu la rage des proches ? Tout le monde a assisté publiquement à l'exécution de leur pote/père/collègue/cousin, complètement impuissants alors qu'ils savaient bien que c'était une méprise. C'est limite encore pire qu'un homicide commis par une personne isolée. Là, l'intégralité de la machine judiciaire et toute la communauté a donné son accord.

n°37990858
woo
Old Man Logan
Posté le 01-05-2014 à 01:12:17  profilanswer
 


Mauvais argument
Si tu es en prison cette certitude doit déjà être la :D


---------------
The name isn't Logan, bub...it's Wolverine.
n°37990880
woo
Old Man Logan
Posté le 01-05-2014 à 01:19:41  profilanswer
 

 


ouai on va eviter la peine de mort donc vu que visiblement y'a des erreurs :D

Message cité 1 fois
Message édité par woo le 01-05-2014 à 01:19:58

---------------
The name isn't Logan, bub...it's Wolverine.
n°37990909
woo
Old Man Logan
Posté le 01-05-2014 à 01:33:17  profilanswer
 


 
Comment tu ferais pour avoir un meilleur système qui assure de la culpabilité ?  
On est deja sensé avoir un tel système


---------------
The name isn't Logan, bub...it's Wolverine.
n°37990933
juliansolo​2
Posté le 01-05-2014 à 01:45:51  profilanswer
 

Plut^t contre, à moins de s'assurer que les condamnés soient "torturés" lentement mais surement, cf l'execution des deux en Amérique ces derniers jours. Bon initialement mourir sans douleur et rapidos, mais un pb technique a fait que l'un des condamnés est resté éveillé après l'injection léthale, engendrant des douleurs atroces pendant 3/4 heures...C'est aussi moyen moyen de rendre hommage hommage aux victimes qui la plupart du temps ont été enchainées, torturées et tuées froidement (oeil pour dent, dent pour dent)...Ceci dit, la perpet est une bonne alternative, puisqu'elle prive le coupable de liberté totale et lui permet de méditer sur son acte....A condition que le prévenu soit réellement COUPABLE et qu'il soit en vrai perpet! Si c'est être condamné à 20 ans puis grace aux remises de peine pour bonne conduite se taper peinard '-( ans max puis sortir libre comme l'air, aucun intérêt! :non:  

n°37991159
mIRROR
Chevreuillobolchévik
Posté le 01-05-2014 à 05:17:54  profilanswer
 

Fantryt a écrit :

Argument invalide. La loi du Talion, appliquée telle quelle, condamne le bourreau à la même sentence qu'il a infligé, et condamne toute l'Humanité par enchaînement.


 
http://reho.st/imagizer.imageshack.us/a/img40/1055/orpage87idesnoires.jpg
:D


---------------
« The enemy is the gramophone mind, whether or not one agrees with the record that is being played at the moment. » — George Orwell
n°37991859
Fantryt
Posté le 01-05-2014 à 11:09:53  profilanswer
 


 
Désolé de te faire répéter :sweat:  
 
Je pense que tu t'avances beaucoup en parlant de perte d'humanité, de mérite de vivre, et de valeur de la vie. Ce sont des critères qui te paraissent évidents, mais peux-tu les préciser ?
 
Telle que je comprends ta position, tu jauges l'humanité d'un individu en fonction de son respect envers le code moral d'une société établie. Mais est-ce qu'on a vraiment un capital humanité qui se pourrit à mesure qu'on fait des conneries, plus ou moins graves ? Comment récupérer ses points ? Est-ce que c'est pas une notion inventée de toutes pièces ?
 
Le mérite de vivre c'est du même acabit, un bébé n'a aucun mérite de vivre, il n'a rien fait pour... Si tu définis le mérite de vivre par le respect des règles morales de la société, on retombe dans le même travers que le point précédent. Et si la société proclame la légitimité de l'esclavage et que tu t'y opposes violemment ? Tu perds ton droit de vivre ?
 
Enfin, la valeur de la vie, comment dire... tu mesures ça comment, là aussi ? Tu gagnes de la valeur en respectant les règles de la société ? Même chose que précédemment. En pratique, reconnais-tu que toute vie est inestimable ? Parler de valeur de la vie, du coup, ça me paraît un peu absurde.
 
Je pense qu'on se rejoint malgré tout au final, si la prison à vie est ta préférence ;) cela dit, moi je ne vois pas du tout l'utilité de la peine capitale, donc zut. Les cas où y a aucun doute c'est quand tu attrapes le chef d'une organisation qui a commis moult crimes et dont le nom est connu par tout le monde, et effectivement ce n'est pas franchement la cause des meurtres en France.
 


 
Littéralement, la loi, c'est la loi ! :D

n°37992921
Fantryt
Posté le 01-05-2014 à 13:33:33  profilanswer
 


 
J'entends bien ce que tu dis, semiel. Mais la peine de mort n'est pas inévitable : il y a tellement peu de cas cliniques qu'on ne peut vraiment pas relâcher dans la nature qu'il est tout à fait envisageable de les garder en détention toute leur vie. C'est un coût tout à fait raisonnable si on prend en compte la marge d'erreur judiciaire. Cette position défend davantage les innocents que la tienne, où ils peuvent être victimes d'erreurs irréparables.
 
Je suis contre la peine de mort sous toutes ses formes, mais je ne sacralise pas la vie pour autant. Une vie est inestimable quoi qu'on en dise, parce qu'aucune compensation financière ne peut réparer la mort de quelqu'un.

n°37992933
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 01-05-2014 à 13:34:56  profilanswer
 


Probleme:
http://www.lemonde.fr/ameriques/ar [...] _3222.html

Citation :

Dans les couloirs de la mort américains, une personne sur 25 est innocente


 
 :sarcastic:

mood
Publicité
Posté le 01-05-2014 à 13:34:56  profilanswer
 

n°37993393
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 01-05-2014 à 14:34:32  profilanswer
 


Ca reste un etre humain. Qu'il faut punir certes, mais ca reste un etre humain.

Citation :

Ensuite, le coût pour maintenir ces personnes en vie est-il raisonnable... je pense l'inverse mais bon.


Il a été démontré que la prison a vie coute moins cher que la condamnation a mort., pour differente raison.

 


C'est encore le moins pire de système appliquant la peine de mort je pense. Donc voila.

Message cité 2 fois
Message édité par Rasthor le 01-05-2014 à 14:40:18
n°37993514
McNulty
What the fuck did I do
Posté le 01-05-2014 à 14:52:40  profilanswer
 


 
les tuer avant qu'ils commettent leurs crimes ?
 
http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/343/files/2011/11/minority-report-interface1.jpg

n°37993646
Fantryt
Posté le 01-05-2014 à 15:06:59  profilanswer
 


 
Le problème n'est pas de maintenir ces personnes en vie, mais de protéger les quelques innocents qu'il doit y avoir dans le tas.
En gros, on cherche à éviter à tout prix de commettre une injustice encore plus énorme que celle qui a été commise.
Si au passage on peut aussi s'abstenir d'infliger la mort, la morale ne pourra que mieux s'en porter.
 

Rasthor a écrit :


Ca reste un etre humain. Qu'il faut punir certes, mais ca reste un etre humain.


 
Ça aussi, je suis contre. La "punition" ? Pour quoi faire ? La justice doit chercher à réparer les dommages qui ont été commis volontairement ou involontairement. Son but est de réguler et de faire en sorte qu'un individu reconnu coupable puisse être réinséré derrière, sinon c'est une perte pour la société. A mon avis tout ce qui doit être entrepris en justice doit viser la réparation, et jamais le châtiment pur et dur.

n°37994175
juliansolo​2
Posté le 01-05-2014 à 16:30:19  profilanswer
 

McNulty a écrit :


 
les tuer avant qu'ils commettent leurs crimes ?
 
http://f.hypotheses.org/wp-content [...] rface1.jpg


 
Ah ouais je l'ai vu ce film voilà quelques années....C'était quoi déjà le nom? [:absolutelykaveh]

n°37994314
sadlig
Posté le 01-05-2014 à 16:52:13  profilanswer
 

Minority report


---------------
"You see things; and you say, 'Why?' But I dream things that never were; and I say, 'Why not?"(Georges Bernard Shaw)
n°37994887
Fantryt
Posté le 01-05-2014 à 18:09:11  profilanswer
 

Bon puisque tu as écrit un message inquotable, va pour le quote de barbare :o  
 

Citation :

Semiel a écrit: Etre un humain et être un Humain est pour moi une différence. Quand un être ne peut apporter que le chaos il reste humain mais perd son Humanité. L'Humanité est un tout constructif. Un humain simplement des bouts d'atomes.


 
Certes oui ! Le truc, c'est que quelqu'un qui commet un homicide ou un viol, a apporté le chaos une seule fois. Ça n'en fait pas une machine à produire du chaos, il me semble ?
 

Citation :

Semiel a écrit: Ta morale, pas la mienne. Même si je comprends ton point de vue, pour moi maintenir en vie certaines personne est amorale, comme quoi.


 
Tu noteras que j'ai dit "au passage". Ce n'est pas l'argument qui justifie la prison à perpétuité pour les accusés jugés incompatibles avec la vie en société. L'argument, c'est de protéger les innocents et on se rejoint là-dessus. Que la morale soit satisfaite, et que ce soit la mienne ou non, c'est une conséquence.
 

Citation :

Semiel a écrit: Tu ne peux réparer un meurtre ou un viol. Le châtiment, s'il n'a pour but que de protéger de la société ces individus n'est pas un mal. En revanche s'user à vouloir sauver des personnes qui ne peuvent être réinsérées est pour moi non seulement une perte de temps qui aurait pu bénéficier à des personnes qui commettront des actes terribles car ils n'ont pas été éduqué comme il le fallait. Dans un monde avec des moyens économiques et humains infinis je serais d'accord pour accorder crédit à vos belles théories, mais je suis pragmatique


 
Si tu es pragmatique, alors tu accepteras sans nul doute qu'il existe un risque de commettre des injustices irréparables par le biais de la justice, par le biais de l'erreur judiciaire, et que par conséquent il faut neutraliser les gens plutôt que les éliminer physiquement. Le but est le même -protéger les honnêtes gens- mais le moyen est radicalement différent. Qui plus est, l'un ne coûte pas plus cher que l'autre, alors pourquoi s'obstiner ?

n°37995143
Fantryt
Posté le 01-05-2014 à 18:42:11  profilanswer
 


 
Ici, se trouve donc notre principal point de divergence.
 
Mettons de côté la valeur de la vie des uns et des autres, puisque je pars du principe que toute vie est inestimable donc impossible à comparer à une autre autrement qu'au moyen de critères arbitraires, et que tu pars du principe que nos actes déterminent la valeur qu'on a. De toute façon, on ne se sert ni toi ni moi de ces éléments pour justifier nos positions respectives.
 
Je défends la perpétuité pour tout suspect reconnu coupable et impossible à réinsérer dans la société, cela pour éviter de sanctionner de la peine capitale des innocents. Compte tenu du faible nombre de personnes qui répondent à ces critères, cela me paraît tout à fait viable économiquement. C'est le principe de précaution qui domine dans ma perspective : on doit déployer tous les moyens qu'on a pour protéger les innocents, parce que c'est l'objectif de la justice. Le fait est que si on veut appliquer le principe de précaution jusqu'au bout, il faut s'empêcher de commettre l'irréparable. Si on s'autorise à exécuter des suspects, ça signifie qu'on donne plus d'importance au coupable qu'à l'innocent, c'est prendre un risque, or est-ce le but de la justice ? Non.
 
Dans un cadre imaginaire où il nous serait possible de ressusciter un condamné à mort, parce qu'il a été innocenté après son exécution, là, je serais limite pour l'exécution. Parce que le principe de précaution n'est pas violé et que l'intérêt de l'honnête citoyen est défendu. Mais on ne peut pas le faire...

n°37996231
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 01-05-2014 à 20:54:28  profilanswer
 


Tu ne supportes la critique objective et les faits ? :??:
 
A part ca, je ne souviens pas avoir discute avec toi dans le passe.

n°37996403
Fantryt
Posté le 01-05-2014 à 21:11:47  profilanswer
 

Rasthor a écrit :


Tu ne supportes la critique objective et les faits ? :??:
 
A part ca, je ne souviens pas avoir discute avec toi dans le passe.


 
Je ne sais pas vos rapports mais c'est peut-être cette prétention qu'il ne supporte pas dans ta rhétorique... :D

n°37996411
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 01-05-2014 à 21:13:03  profilanswer
 

Fantryt a écrit :


 
Je ne sais pas vos rapports mais c'est peut-être cette prétention qu'il ne supporte pas dans ta rhétorique... :D


Prétentieux, moi ? Doh !

n°37997366
shamatoo
Posté le 01-05-2014 à 22:50:20  profilanswer
 

Je suis contre la peine de mort a cause du risque d'erreur, mais faut reconnaitre qu'aux USA ils ont des criminels grattinés, de vrais pubs pour la peine de mort.
Celui qu'ils ont fini à la chandelle , avant hier, avait violé et ENTERRE VIVANTE une femme.
Celui qui attend qu'on trouve un bon produit pour l'occire a violé et tué une fille de 11 mois.
Si c'est pas des inventions de journalistes, ça fait peur.

n°37997501
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 01-05-2014 à 23:00:43  profilanswer
 

shamatoo a écrit :

Je suis contre la peine de mort a cause du risque d'erreur, mais faut reconnaitre qu'aux USA ils ont des criminels grattinés, de vrais pubs pour la peine de mort.
Celui qu'ils ont fini à la chandelle , avant hier, avait violé et ENTERRE VIVANTE une femme.
Celui qui attend qu'on trouve un bon produit pour l'occire a violé et tué une fille de 11 mois.
Si c'est pas des inventions de journalistes, ça fait peur.


Bof, on a aussi les memes chez nous:

Citation :

Le coupable a attaché sa compagne et lui a infligé quinze coups de couteau dans le dos et la nuque. Il l'a aussi frappée avec la crosse d'un pistolet «soft-air» et lui a tiré des balles en plastique au visage. Il a tenté de l'étrangler et lui a tranché la gorge. La malheureuse n'a pu être identifiée que grâce à ses dents.

 

Il «a véritablement torturé» sa victime, lui infligeant plus de souffrances qu'il n'était nécessaire pour tuer. Il a fait preuve «de barbarie, de cruauté et d'acharnement», a commenté le juge.

 

Le mari s'est lavé et changé. La soirée s'est déroulée presque normalement et il a pris un repas avec ses filles, auxquelles il a fait croire que leur mère était sortie. Il s'est allongé à côté de sa victime qui baignait dans une mare de sang. Il s'est rendu le lendemain à la police.

 

=> "L'homme de 47 ans qui a poignardé et égorgé son épouse en avril 2010 à Fribourg a été condamné jeudi à la prison à vie. Le Tribunal pénal de la Sarine l'a reconnu coupable d'assassinat et de viol."

 


Et sinon, on a celui-ci, en tole depuis 1987:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Peiry

Citation :


Le premier crime attribué à Michel Peiry remonte au 1er septembre 1981. Il a alors 22 ans et voyage aux États-Unis. Il aurait fait la rencontre d'un jeune canadien nommé Sylvestre, lequel devait disparaître sans jamais laisser de traces. Peiry a d'abord avoué ce meurtre, s'est rétracté, pour enfin finir par le reconnaître. Par la suite, pour les autres crimes, il fera souvent des aller-retour entre aveux et rétractations.

 

Le 4 février 1984, dans la région d'Annecy (France) il assassine le jeune Frédéric.

 

En juin 1985 une certaine Anne-Laure (ou Anne-Fleur, il ne se souvient plus très bien) serait la seule femme assassinée par Peiry, aux Saintes-Maries-de-la-Mer en Camargue (France).

 

Le 7 mai 1986 marque la date de la première victime suisse : le jeune Cédric, dont le cadavre calciné sera retrouvé à Albinen, une région isolée du Valais.

 

En juillet 1986, Michel Peiry voyage dans plusieurs pays d'Europe, notamment en Yougoslavie. Il avoue le meurtre d'un certain Silvio dans la région de Rijeka (actuellement en Croatie), avant de se rétracter.

 

Dans la nuit entre le 14 et le 15 aoùt 1986, dans le canton du Tessin (Suisse), il prend en auto-stop le jeune Fabio V. et le tue selon son scénario habituel.

 

En novembre de la même année, c'est la première victime miraculeusement vivante : Yves Ath., qui subit des sévices sexuels et une tentative d'homicide. Cela se passe dans la région de Neuchâtel (Suisse).

 

Une autre victime, le jeune Vincent, est retrouvée calcinée en mars 1987.

 

Un mois plus tard, le 16 avril 1987, un jeune Français est la neuvième victime du sadique, dans la région de Côme en Italie. Meurtre avoué, puis rétractation.

 

Enfin, le jeune Thomas sera la seconde victime épargnée le 24 avril 1987.

 

Michel Peiry a été arrêté le 1er mai 1987 alors qu'il effectuait son service militaire dans le canton de Berne. Il purge à ce jour une peine de prison à perpétuité.

 

En 2002 puis en 2009, il a fait des demandes de mise en liberté qui ont été refusées1


Message édité par Rasthor le 01-05-2014 à 23:01:13
n°37998500
Mr Oscar
Pour la beauté du geste.
Posté le 02-05-2014 à 08:49:00  profilanswer
 

shadaxx a écrit :


C'était trop tard, les deux autres produits avaient été injectés :sweat:

 


 

Avec un peu moins d'hypocrisie ils auraient eu sur place une machette ou un sabre et aurait achevé manuellement le travail.

 

Mais non, la barbarie n'est pas assumée et ça ne serait pas étonnant même que si quelqu'un l'avait fait il soit poursuivi après.  [:bisounours58:3]


---------------
Avatar tiré de Cineminimized (http://tmblr.co/ZyhR_uiPyPEK, réduit pour l'avatar par moi).
n°38010634
shamatoo
Posté le 03-05-2014 à 18:48:23  profilanswer
 

Une fois le mec endormi par l'anesthesie, il ne sent plus rien, ils pouvaient lui coller une balle sans que ça gêne personne.
Faudrait juste prévoir une modif de leur loi, disant qu'en cas de necessité on peut revenir aux vieilles méthodes.


Message édité par shamatoo le 03-05-2014 à 18:49:32
n°38010698
stridulati​on
Le coeur a ses raisons
Posté le 03-05-2014 à 18:56:40  profilanswer
 

Mr Oscar a écrit :


 
Avec un peu moins d'hypocrisie ils auraient eu sur place une machette ou un sabre et aurait achevé manuellement le travail.
 
Mais non, la barbarie n'est pas assumée et ça ne serait pas étonnant même que si quelqu'un l'avait fait il soit poursuivi après.  [:bisounours58:3]


 
 
Au fond, que l'on écartèle quelqu'un, comme au Moyen-âge, ou qu'on l'exécute par injections, c'est la même barbarie.  
 
C'est une barbarie hypocrite qui tente de se cacher derrière un acte à l'apparence «médicale». Tuer ceux qui ne respectent pas la vie au nom du respect de la vie, c'est une contradiction. Incohérence et hypocrisie, voilà ce qu'il y a derrière la peine de mort. C'est un acte de vengeance, pas de justice.

n°38010939
shamatoo
Posté le 03-05-2014 à 19:24:24  profilanswer
 

Entre l'écartèlement, et l'éxécution par injection je crois que le choix de l'interessé serait vite fait.
L'idée, depuis pas mal de temps, c'est d'éxécuter sans souffrance.
A partir du moment ou le mec est endormi, tu peux le découper à la tronçonneuse, il s'en fout.
Si tu ne veux pas y voir un acte de justice, c'est pas grave, disons plus tôt que c'est une acte d'hygiène publique, en débarassant la société d'un danger inacceptable, comme on prend des antibiotiques pour éliminer une maladie.

n°38010994
stridulati​on
Le coeur a ses raisons
Posté le 03-05-2014 à 19:31:37  profilanswer
 

shamatoo a écrit :

Entre l'écartèlement, et l'éxécution par injection je crois que le choix de l'interessé serait vite fait.
L'idée, depuis pas mal de temps, c'est d'éxécuter sans souffrance.
A partir du moment ou le mec est endormi, tu peux le découper à la tronçonneuse, il s'en fout.
Si tu ne veux pas y voir un acte de justice, c'est pas grave, disons plus tôt que c'est une acte d'hygiène publique, en débarassant la société d'un danger inacceptable, comme on prend des antibiotiques pour éliminer une maladie.


 
Vous pouvez voir les humains comme des microbes, nous ne sommes définitivement pas du même côté de la barrière. Pour moi, vous ou ceux qui passent à l'acte en tuant de leurs mains leurs semblables, ce n'est qu'une question de circonstances, pas de nature.  

n°38011211
Fantryt
Posté le 03-05-2014 à 19:57:36  profilanswer
 

L'analogie meurtrier = cancer / microbe à éliminer est souvent évoquée pour justifier l'exécution de ces individus, sous prétexte que "c'est dans l'ordre naturel des choses" et qu'on ne laisse pas la maladie proliférer librement. C'est du bon sens, que diable ! Sauf qu'un meurtrier est différent d'une cellule cancéreuse ou d'une maladie à bien des égards.
 
Commençons donc par l'analogie de la cellule cancéreuse. Une cellule cancéreuse est caractérisée par le fait qu'elle se duplique à un rythme effréné, sans aucun respect de l'ordre nécessaire au fonctionnement de l'organisme. Je ne suis pas convaincu que ce soit précisément ce qui est reproché à un tueur...
 
Ensuite, l'analogie de la maladie. Une maladie relève toujours de l'invasion, car les bactéries s'attaquent à nos nutriments tandis que les virus s'attaquent à nos cellules. Pour caricaturer, dans un cas ce serait un pillage, et dans l'autre, une extermination. Encore une fois, je ne vois pas franchement le rapport avec le tueur humain.

n°38011336
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 03-05-2014 à 20:13:14  profilanswer
 

shamatoo a écrit :

Entre l'écartèlement, et l'éxécution par injection je crois que le choix de l'interessé serait vite fait.
L'idée, depuis pas mal de temps, c'est d'éxécuter sans souffrance.
A partir du moment ou le mec est endormi, tu peux le découper à la tronçonneuse, il s'en fout.
Si tu ne veux pas y voir un acte de justice, c'est pas grave, disons plus tôt que c'est une acte d'hygiène publique, en débarassant la société d'un danger inacceptable, comme on prend des antibiotiques pour éliminer une maladie.


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/3/32/EuthanasiePropaganda.jpg

n°38011362
stridulati​on
Le coeur a ses raisons
Posté le 03-05-2014 à 20:16:52  profilanswer
 

D'autant que si l'intéressé avait le choix, il choisirait plutôt de vivre je pense. :)
 

n°38014030
drdude
Posté le 04-05-2014 à 00:43:04  profilanswer
 


 
Il n'a pas été étincelant lors des derniers matchs de l'équipe de France, mais de là à souhaiter sa mort... Même Pierre Ménès n'en est pas là.  :o  
 
TIP : quand on veut défendre la peine de mort dans les cas où il n'y a aucun doute, il est préférable de commencer par ne pas se tromper sur le nom du coupable.


---------------
On ne discute pas avec une brouette, on la pousse.
n°38014273
cizia
Posté le 04-05-2014 à 02:16:17  profilanswer
 

drdude a écrit :


 
Il n'a pas été étincelant lors des derniers matchs de l'équipe de France, mais de là à souhaiter sa mort... Même Pierre Ménès n'en est pas là.  :o  
 
TIP : quand on veut défendre la peine de mort dans les cas où il n'y a aucun doute, il est préférable de commencer par ne pas se tromper sur le nom du coupable.


 
Sans oublier Holmes ... celui-là ruinais des fions;pas des vies  :D
 


---------------
“ Le comédien a la vocation : il a suivi des écoles, est formé, fait du théâtre. Un acteur, c’est un accident ... ”
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  187  188  189  190  191  192  193  194

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[Scene française] Le rock français est il mort ?Lutter contre Mousitques
Loi contre la discrimination des homosexuelsSi on vous offre la possibilité de voir votre mort...
Video de contre-courant sur France 2 "la guerre des Bush" ?Pour ou contre la publicité pour le cinéma à la télé française ?
Pour ou contre une icône "Sondage"pour ou contre??
[Société] Pour ou Contre la peine de mort ?Etes-vous pour ou contre la peine de mort ?
Plus de sujets relatifs à : Peine de mort? pour ou contre?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR