Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1215 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19
Auteur Sujet :

Délinquance sexuelle, pédophilie : Sujet de societé ou tabou ?

n°12456107
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 01:14:23  answer
 

Reprise du message précédent :

Proxounet a écrit :


 
Oui oui ca je suis d'accord que c'est aberrant, mais de là à considérer comme une faute ?
ou sinon il faut qu on m'explique en quoi le viagra a une incidence sur le viol


 
Quand tu peux pas bander suite à un traitement hormonal ca "peut" aider ... surtout quand ta l'intention de violer quelqu'un ... :gratgrat:
 
Je sais pas, je dis ça, je dis rien ...  [:rikkumaniac]

mood
Publicité
Posté le 21-08-2007 à 01:14:23  profilanswer
 

n°12456168
Gambro
Posté le 21-08-2007 à 01:22:34  profilanswer
 

Le pédophile est un pervers dans le sens où il crée une victime ! Il y a une emprise sur l'enfant, un pouvoir, un viol!  
 
Les autres sexualité n'en créent pas, dans le sens où il y a consentement entre les 2 personnes (2 mecs, 1 mec et une femme, ou 2 femmes), sauf si, évidemment il y a viol!
 
Et je ne pense pas que ce soit une maladie, tout comme les autres sexualités (hétérosexualité, homo ou bisexualité) puisque les pulsions sexuelles, c'est inconscient, on ne peut pas aller contre.  
On aura beau demander à un mec qui a des pulsions sexuelles envers les filles (donc hétéro), d'avoir une attirance pour des mecs, ce sera impossible.  
Idem pour un mec qui est attiré par les mecs (donc homo) d'avoir des désirs sexuels pour une fille.  
 
Alors, pour la pédophilie, c'est pareil. Si un mec est attiré par les gamines de 3 ans, c'est bien  que ce sont ces pulsions qui le poussent vers ce type de personnes. Et mise à part  le fait de controler ses propres pulsions, donc l'empecher de passer à l'acte (en lui otant l'envie par produits chimiques que je ne connais pas, masturbation, etc), je doute qu'il puisse changer de sexualité!  
La sexualité n'est pas un choix. S'ils avaient le choix, je pense que la majorité des pédophiles préfèreraient etre des mecs à une sexualité ordinaire, ce serait plus simple pour eux, j'imagine!

n°12456180
andhar
Vieillir ou mourir
Posté le 21-08-2007 à 01:24:42  profilanswer
 


 
C'est un peu hard comme défense, mais le problème est là : il a été libéré, et il me semble qu'il récupère donc d'office tous les droits d'un homme libre. C'est triste à admettre, mais dura lex sed lex.

n°12456208
andhar
Vieillir ou mourir
Posté le 21-08-2007 à 01:28:04  profilanswer
 

Gambro a écrit :

Le pédophile est un pervers dans le sens où il crée une victime ! Il y a une emprise sur l'enfant, un pouvoir, un viol!

 

Les autres sexualité n'en créent pas, dans le sens où il y a consentement entre les 2 personnes (2 mecs, 1 mec et une femme, ou 2 femmes), sauf si, évidemment il y a viol!

 

Et je ne pense pas que ce soit une maladie, tout comme les autres sexualités (hétérosexualité, homo ou bisexualité) puisque les pulsions sexuelles, c'est inconscient, on ne peut pas aller contre.
On aura beau demander à un mec qui a des pulsions sexuelles envers les filles (donc hétéro), d'avoir une attirance pour des mecs, ce sera impossible.
Idem pour un mec qui est attiré par les mecs (donc homo) d'avoir des désirs sexuels pour une fille.

 

Alors, pour la pédophilie, c'est pareil. Si un mec est attiré par les gamines de 3 ans, c'est bien  que ce sont ces pulsions qui le poussent vers ce type de personnes. Et mise à part  le fait de controler ses propres pulsions, donc l'empecher de passer à l'acte (en lui otant l'envie par produits chimiques que je ne connais pas, masturbation, etc), je doute qu'il puisse changer de sexualité!
La sexualité n'est pas un choix. S'ils avaient le choix, je pense que la majorité des pédophiles préfèreraient etre des mecs à une sexualité ordinaire, ce serait plus simple pour eux, j'imagine!

 

En lui otant la vie, on lui ôte l'envie ... définitivement.

 

Edit : je suis d'accord avec ce que tu as écrit.


Message édité par andhar le 21-08-2007 à 01:29:32
n°12456296
Proxounet
Posté le 21-08-2007 à 01:40:42  profilanswer
 


 
Ha ba c'est cela que je veux savoir : le traitement qu'il subit concerne t il l'érection ou le désir ?

n°12456300
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 01:41:37  answer
 

andhar a écrit :


 
C'est un peu hard comme défense, mais le problème est là : il a été libéré, et il me semble qu'il récupère donc d'office tous les droits d'un homme libre. C'est triste à admettre, mais dura lex sed lex.


 
C'est pas le violeur qui est en cause dans cette histoire, mais le médecin. Préscrire à un malade des médicaments pour le pousser à un tel ou tel acte si le lien est averé le medecin peu se prendre un blame pour faute grave voir radié de l'ordre ...
 
Mais bon avec un bon avocat, c'est défendable [:rikkumaniac]

n°12456312
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 01:44:17  answer
 

Proxounet a écrit :


 
Ha ba c'est cela que je veux savoir : le traitement qu'il subit concerne t il l'érection ou le désir ?


 
Le viagra controle l'éréction, pas le désir. ;)
 
Et les traitements hormonaux ne sont pas fiable à 100% alors en plus quand ils ne sont pas prit régulierement ... c'est loin d'être suffisant d'endiguer une libido chez un pervers sexuel qui depuis 15 ans en tôle, attend d'assouvir sa pulsion.

n°12456326
Yagmoth
Fanboy
Posté le 21-08-2007 à 01:48:13  profilanswer
 

andhar a écrit :


 
Oui, en particulier pour ce genre de criminel.
Le terme de multirécidiviste ne devrait être qu'une notion, pas un réalité, pour ce type de crime.
Comment expliquer que l'on puisse laisser repartir un mec ayant déjà fait cela au moins 2 fois? Et avec une petit dose de Vigra au cas où il aurait eu une petite faiblesse ...
 
Bref, un mec comme Evrard (il me semble que c'est son nom), s'il s'avère coupable, ne mérite pas que l'on dépense des sommes faramineuse pour le maintenir en vie en taule jusqu'à la fin de ses jours (parce qu'à mon avis il est pas prêt de sortir).


 
Si tu veux aller sur le terrain compationnel, on pourrait aussi te signaler que chronologiquement l'écrasante majorité de ces déviants sexuels ont été des victimes. Sachant que seul un tiers des pédophiles récidive, et que tu souhaite pourtant leur mort, pourquoi ne mettrons pas préventivement fin à la vie des enfants violés tant qu'on y est ? (puisque dans un cas comme dans l'autre il s'agit de prévenir la société de futurs maux).

n°12456345
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 01:56:05  answer
 

La communauté médicale est divisée sur le sujet ... Certains considerent le fait de "l'enfance difficile et traumatisée" comme de la psychanalyse de seconde zone alors que d'autres avancent des chiffres comme 30% des délinquants sexuels pédophiles et autres on été victime d'attouchements ou de viols dans leur enfance.

n°12456379
Yagmoth
Fanboy
Posté le 21-08-2007 à 02:04:54  profilanswer
 


 
Ca me rapelle des données receuillies par une association qui s'occupent de prostituées : 90% d'entre elles avaient subis des violences sexuelles durant leur enfance (après faut voir de quel échantillon il s'agit, mais la proportion est tout de même énorme). Bref plutôt que d'envoyer systématiquement des pédophiles à la potence, mieux vaudrait se demander où la société a merdé, comment prévenir ces déviances, et comment empêcher le passage à l'acte et donc la récidive. La peine de mort, c'est la solution de facilité pour éviter de s'interroger sur sa propre responsabilité, c'est le moyen le plus économique et le moins humain qui soit pour régler le problème posé (un peu comme quand on coupait la main des voleurs...après tout pourquoi pas ? Ca ferait chuter la récidive  :sol: ).
 
Enfin bref je ne vais me relancer dans le débat que j'ai eu avec Andhar concernant la peine de mort, mais la logique du "A chacun son dû" est inhumaine (oui je frise le godwin, mais l'élimination d'être humain procède toujours de la même logique).

mood
Publicité
Posté le 21-08-2007 à 02:04:54  profilanswer
 

n°12457346
rastafia
sélavi
Posté le 21-08-2007 à 09:06:58  profilanswer
 

J'aimerais aussi qu'on évite que ce sujet soit un nième débat sur "pour (ou contre) la peine de mort". On ne justifie pas le retour à la peine de mort sur un cas. Ouvrez un thread dedié si vous voulez :)

Message cité 1 fois
Message édité par rastafia le 21-08-2007 à 09:07:11
n°12457400
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 21-08-2007 à 09:20:33  profilanswer
 

rastafia a écrit :

J'aimerais aussi qu'on évite que ce sujet soit un nième débat sur "pour (ou contre) la peine de mort". On ne justifie pas le retour à la peine de mort sur un cas. Ouvrez un thread dedié si vous voulez :)


non, on justifie la mise en place d'un bracelet électronique, de la castration chimique, d'une peine a valeur ajoutée pour certains criminels (ou plutot ex criminel une fois la peine purgée) et l'accès réciproque aux dossier médiaux et pénaux pour les administrations concernées sur un seul cas ^^
(alors que nous disposons de tout l'arsenal legislatif necessaire pour ce genre de cas, juste pas des moyens de l'appliquer)
 
et tout ca passe comme une fleur après 4 jours de martelage médiatique intensif sur 'le pauvre petit énis' (pas la moindre idée de l'orthographe).
et le sketch continu, le présumé violeur tombe maintenant dans le concours de teub a sortir des 'jmen suis tapé 40' ^^  
 
 
c'est la methode sarko, qui fait furieusement penser a la maniere dont le patriot act est passé aux US : on amplifie un fait pour fabriquer de la pseudo émotion et ensuite on instrumentalise cette pseudo émotion des gens.
 
prochaines etapes : rétablir la peine de mort, les chatiments corporels (aaa quoi de mieux pour égayer un dimanche apres midi un peu gris  :love: ), les tatouages/signes distinctifs pour signaler les criminels/pedophile/autres...

Message cité 3 fois
Message édité par ese-aSH le 21-08-2007 à 09:21:43
n°12457407
Marl Borro​w
Posté le 21-08-2007 à 09:22:39  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :


prochaines etapes : rétablir la peine de mort, les chatiments corporels (aaa quoi de mieux pour égayer un dimanche apres midi un peu gris  :love: ), les tatouages/signes distinctifs pour signaler les criminels/pedophile/autres...


 
 :sarcastic:  
Arrete un peu


---------------
One trip, One noise
n°12457410
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 21-08-2007 à 09:23:44  profilanswer
 

Marl Borrow a écrit :


 
 :sarcastic:  
Arrete un peu


on verra :jap: en attendant :
 

Citation :

la mise en place d'un bracelet électronique, la castration chimique, une peine a valeur ajoutée pour certains criminels (ou plutot ex criminel une fois la peine purgée) et accès réciproque aux dossier médiaux et pénaux pour les administrations concernées


 
ca c'est du concret ^^


Message édité par ese-aSH le 21-08-2007 à 09:23:59
n°12457860
Grith
Posté le 21-08-2007 à 10:35:09  profilanswer
 

sweetiiiie a écrit :


 
bien sûr que tout a évolué, mais je peux t'assurer qu'il y a 40 ans, il y avait déjà des pédophiles convoitant des enfants qui n'avaient aucune image extérieure d'un ado ou d'un adulte... ils n'avaient pas l'excuse de pouvoir dire : on ne sait plus si ce sont des enfants ou des adultes et à ce moment là, ils savaient très bien que les personnes qu'ils voulaient "conquérir" étaient de vrais enfants...
seulement il y a 40 ans, c'était un sujet tabou et peu de cas ont été connus, ou alors connus, mais pas dévoilés (honte dans les familles), donc pas répréhendés....  et que personne ne vienne me dire qu'il y en avait moins qu'aujourd'hui... j'ai été personnellement confrontée à 3 spécimens  


Certainement.
En fait, ce qui m'interesse, c'est ce qui cause le passage a l'acte et comment eventuellement on pourrait diminuer les passages a l'acte.
En effet, comme la pedophilie n'est pas une maladie mais une deviance des preferences sexuelles, je vois mal comment lutter contre l'apparition de la deviance.
Puisqu'il devient impossible de lutter contre les causes initiales de la pulsion, la question devient double:
1/ Comment empecher que la pulsion soit concretisee ?
2/ Que faire de ceux qui sont passes a l'acte ?
 
Pour le 1/, je pense que notre societe doit remettre en place des garde fous qu'elle inconsciemment abattus.
Pour le 2/, je me demande si l'accompagnement psychologique pre-acte n'est pas la meilleure solution: depenaliser la pulsion tant qu'elle ne s'est pas concretiser en fait.
De ce point de vue, si on condamne un individu qui a des photos d'enfants chez lui mais n'en a jamais touche, qu'on l'enferme dans un centre ferme, ou que sais je encore, ne fait on pas une grossiere erreur ? Ne devrait on pas, tant qu'il n'est pas passe a l'acte, se concentrer sur les actions susceptibles de l'aider a lutter contre ces pulsions plutot que le traiter d'ors et deja comme un criminel ?
 
Apres tout, on ne condamne pas pour meutre un psychopathe qui reve de tuer quelqu'un. On s'efforce de le soigner, pour le proteger, lui et les autres, de lui meme.


---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°12457867
Grith
Posté le 21-08-2007 à 10:36:28  profilanswer
 


ouais
 
Ce serait comme donner les cles d'une voiture de sport a un alcoolique fou du volant en lui disant "vas y, amuse toi et va faire un tour ce week end".
C'est de l'inconscience...


---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°12457926
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 21-08-2007 à 10:46:05  profilanswer
 

Grith a écrit :


Certainement.
En fait, ce qui m'interesse, c'est ce qui cause le passage a l'acte et comment eventuellement on pourrait diminuer les passages a l'acte.
En effet, comme la pedophilie n'est pas une maladie mais une deviance des preferences sexuelles, je vois mal comment lutter contre l'apparition de la deviance.
Puisqu'il devient impossible de lutter contre les causes initiales de la pulsion, la question devient double:
1/ Comment empecher que la pulsion soit concretisee ?
2/ Que faire de ceux qui sont passes a l'acte ?
 
Pour le 1/, je pense que notre societe doit remettre en place des garde fous qu'elle inconsciemment abattus.
Pour le 2/, je me demande si l'accompagnement psychologique pre-acte n'est pas la meilleure solution: depenaliser la pulsion tant qu'elle ne s'est pas concretiser en fait.
De ce point de vue, si on condamne un individu qui a des photos d'enfants chez lui mais n'en a jamais touche, qu'on l'enferme dans un centre ferme, ou que sais je encore, ne fait on pas une grossiere erreur ? Ne devrait on pas, tant qu'il n'est pas passe a l'acte, se concentrer sur les actions susceptibles de l'aider a lutter contre ces pulsions plutot que le traiter d'ors et deja comme un criminel ?
 
Apres tout, on ne condamne pas pour meutre un psychopathe qui reve de tuer quelqu'un. On s'efforce de le soigner, pour le proteger, lui et les autres, de lui meme.


pour le 1/ : lis Lolita,  
pour le 2/ : en fait le pb est strictement le meme que pour 1, le pédophile sait, au fond, que ce qu'il fait est mal, mais il a réussi a se construire des représentations, une morale qui lui permettent de s'autojustifier. Tu peux tenter de démonter de telles contructions mentales par de la psycho, mais a priori c'est voué a l'échec (du moins je n'ai jamais entendu d'une thérapie réussissant à faire changer les attirances sexuelles d'une personnes).
D'un point de vue physiologique un pedophile est juste une personne attiré par les enfants (de meme qu'il y a des homosexuels, des masochistes, des hetero, des 'geronto' etc...) MAIS la société estime -a juste titre je crois- qu'un enfant ne peut pas être considéré comme un partenaire sexuel conscentant et conscient des conséquences de ses actes (il ne fait pas perdre de vue que pédophile != violeur d'enfant, l'enfant peut tres bien être dans une certaine mesure *d'accord*).
 
edit : en revanche je ne crois pas a la theorie du 'c'est genetique', le boulot psychologique est a faire en amont, lors des evenements declencheurs dans l'enfance.
 
 
 

Grith a écrit :


ouais
Ce serait comme donner les cles d'une voiture de sport a un alcoolique fou du volant en lui disant "vas y, amuse toi et va faire un tour ce week end".
C'est de l'inconscience...


non car  
1- un médecin n'as pas accès au dossier pénal, et c'est heureux
2- un homme sorti de prison est un homme libre, égaux en tout point à ses concitoyens
 
la seule solution, c'est celle du suivi et de l'évaluation constante de la dangerosité (qui fait parti du lot de mesure proposés par sarko... seulement il s'agit dans le lot de la mesure la plus chère de toutes, c'est a dire de celle qui sera au final le moins appliquée.. tandis que les bracelets elec ca faut pas s'inquiéter je suppose que chez dassault -ou autre grosse boite dirigeant la france- on a deja des prototypes fonctionnels)

Message cité 2 fois
Message édité par ese-aSH le 21-08-2007 à 10:47:23
n°12457986
Grith
Posté le 21-08-2007 à 10:51:47  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :


pour le 1/ : lis Lolita,  
pour le 2/ : en fait le pb est strictement le meme que pour 1, le pédophile sait, au fond, que ce qu'il fait est mal, mais il a réussi a se construire des représentations, une morale qui lui permettent de s'autojustifier. Tu peux tenter de démonter de telles contructions mentales par de la psycho, mais a priori c'est voué a l'échec (du moins je n'ai jamais entendu d'une thérapie réussissant à faire changer les attirances sexuelles d'une personnes).
D'un point de vue physiologique un pedophile est juste une personne attiré par les enfants (de meme qu'il y a des homosexuels, des masochistes, des hetero, des 'geronto' etc...) MAIS la société estime -a juste titre je crois- qu'un enfant ne peut pas être considéré comme un partenaire sexuel conscentant et conscient des conséquences de ses actes (il ne fait pas perdre de vue que pédophile != violeur d'enfant, l'enfant peut tres bien être dans une certaine mesure *d'accord*).
 
edit : en revanche je ne crois pas a la theorie du 'c'est genetique', le boulot psychologique est a faire en amont, lors des evenements declencheurs dans l'enfance.
 
 
 


 

ese-aSH a écrit :


non car  
1- un médecin n'as pas accès au dossier pénal, et c'est heureux
2- un homme sorti de prison est un homme libre, égaux en tout point à ses concitoyens
 
la seule solution, c'est celle du suivi et de l'évaluation constante de la dangerosité (qui fait parti du lot de mesure proposés par sarko... seulement il s'agit dans le lot de la mesure la plus chère de toutes, c'est a dire de celle qui sera au final le moins appliquée.. tandis que les bracelets elec ca faut pas s'inquiéter je suppose que chez dassault -ou autre grosse boite dirigeant la france- on a deja des prototypes fonctionnels)


 
J'ai lu Nabokov (ou d'ailleurs, on voit encore une fois que pas grand chose ne change...). Mais bon, dans Lolita, le vieux est presque la victime au final et la fille a 12 ans de memoire.
 
Et pour le 2/, ce qui me navre c'est qu'on s'apprete a depenser bcp pour suivre les pedophiles qui sortent, mais qu'on n'a rien prevu pour decourager les pedophiles en puissance, qui ne sont pas passes a l'acte, et sur lesquels on devrait concentrer nos efforts.


---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°12458072
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 11:00:39  answer
 

ese-aSH a écrit :


non, on justifie la mise en place d'un bracelet électronique, de la castration chimique, d'une peine a valeur ajoutée pour certains criminels (ou plutot ex criminel une fois la peine purgée) et l'accès réciproque aux dossier médiaux et pénaux pour les administrations concernées sur un seul cas ^^
(alors que nous disposons de tout l'arsenal legislatif necessaire pour ce genre de cas, juste pas des moyens de l'appliquer)

 

et tout ca passe comme une fleur après 4 jours de martelage médiatique intensif sur 'le pauvre petit énis' (pas la moindre idée de l'orthographe).
et le sketch continu, le présumé violeur tombe maintenant dans le concours de teub a sortir des 'jmen suis tapé 40' ^^

 


c'est la methode sarko, qui fait furieusement penser a la maniere dont le patriot act est passé aux US : on amplifie un fait pour fabriquer de la pseudo émotion et ensuite on instrumentalise cette pseudo émotion des gens.

 

prochaines etapes : rétablir la peine de mort, les chatiments corporels (aaa quoi de mieux pour égayer un dimanche apres midi un peu gris  :love: ), les tatouages/signes distinctifs pour signaler les criminels/pedophile/autres...

 

Je pense que le systeme mis en place en angleterre est interessant. Un bracelet GPS, une zone ... si le mec sort de cette zone ou s'approche trop pret des lieux à enfant (écoles, creches etc etc) ca appelle les flics.

 

Bon encore une fois on ne regle pas le probleme des viol et de la délinquance sexuelle ... mais ca me semble un bon compromis pour la societé et l'individus ... :gratgrat:

 

Evidement si le mec s'arrache le bracelet et disparait dans la nuit ... c'est une autre histoire :o

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 21-08-2007 à 11:01:14
n°12458100
abakuk
Posté le 21-08-2007 à 11:03:11  profilanswer
 

Le viagra n'a rien à voir avec le désir. Maintenant, si vous connaissez des médicaments qui agissent sur le désir, n'hésitez pas à en parler, ça alimentera le débat. Moi je n'en connais pas.
 
 
 
 Le viagra ne pousse à rien du tout, combien de fois va-t-il falloir vous le répéter? [:mouais]
 
 
 

Yagmoth a écrit :


 
Si tu veux aller sur le terrain compationnel, on pourrait aussi te signaler que chronologiquement l'écrasante majorité de ces déviants sexuels ont été des victimes. Sachant que seul un tiers des pédophiles récidive, et que tu souhaite pourtant leur mort, pourquoi ne mettrons pas préventivement fin à la vie des enfants violés tant qu'on y est ? (puisque dans un cas comme dans l'autre il s'agit de prévenir la société de futurs maux).

Faux. C'est une légende et je voudrais bien connaître les motivations des gens qui l'on lancée... Décupabiliser les criminels sexuels? :sarcastic:


---------------
Islamophobie | Rapport Obin | Test de pureté
n°12458104
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 21-08-2007 à 11:03:26  profilanswer
 

Grith a écrit :


 
J'ai lu Nabokov (ou d'ailleurs, on voit encore une fois que pas grand chose ne change...). Mais bon, dans Lolita, le vieux est presque la victime au final et la fille a 12 ans de memoire.
 
Et pour le 2/, ce qui me navre c'est qu'on s'apprete a depenser bcp pour suivre les pedophiles qui sortent, mais qu'on n'a rien prevu pour decourager les pedophiles en puissance, qui ne sont pas passes a l'acte, et sur lesquels on devrait concentrer nos efforts.


l'interet de lolita c'est -je trouve- la merveille avec laquelle nabokov te fait vivre l'impuissance de l'homme face a ses pulsions. l'histoire en elle meme vaut ce qu'elle vaut (et bon fatalement HH n'est pas juste un violeur de garage sinon ca le ferait pas :o )
 
ce qui est surtout navrant pour le 2 c'est :
 - qu'on va dépenser plein d'energie, de temps et d'argent pour un pb de société vachement marginal
 - que les idées sorties par sarko hier sont anti démocratiques, vont a l'encontre des droits de l'homme, et surtout sont des réactions de la forme *vengeance* en total décalage avec le recul que l'on attend du pouvoir législatif (au passage le législatif c'est pas censé être le président mais bon ^^)

n°12458117
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 11:05:12  answer
 

ese-aSH a écrit :


pour le 1/ : lis Lolita,  
pour le 2/ : en fait le pb est strictement le meme que pour 1, le pédophile sait, au fond, que ce qu'il fait est mal, mais il a réussi a se construire des représentations, une morale qui lui permettent de s'autojustifier. Tu peux tenter de démonter de telles contructions mentales par de la psycho, mais a priori c'est voué a l'échec (du moins je n'ai jamais entendu d'une thérapie réussissant à faire changer les attirances sexuelles d'une personnes).
D'un point de vue physiologique un pedophile est juste une personne attiré par les enfants (de meme qu'il y a des homosexuels, des masochistes, des hetero, des 'geronto' etc...) MAIS la société estime -a juste titre je crois- qu'un enfant ne peut pas être considéré comme un partenaire sexuel conscentant et conscient des conséquences de ses actes (il ne fait pas perdre de vue que pédophile != violeur d'enfant, l'enfant peut tres bien être dans une certaine mesure *d'accord*).
 
edit : en revanche je ne crois pas a la theorie du 'c'est genetique', le boulot psychologique est a faire en amont, lors des evenements declencheurs dans l'enfance.
 
 
 


 

ese-aSH a écrit :


non car  
1- un médecin n'as pas accès au dossier pénal, et c'est heureux
2- un homme sorti de prison est un homme libre, égaux en tout point à ses concitoyens

la seule solution, c'est celle du suivi et de l'évaluation constante de la dangerosité (qui fait parti du lot de mesure proposés par sarko... seulement il s'agit dans le lot de la mesure la plus chère de toutes, c'est a dire de celle qui sera au final le moins appliquée.. tandis que les bracelets elec ca faut pas s'inquiéter je suppose que chez dassault -ou autre grosse boite dirigeant la france- on a deja des prototypes fonctionnels)


 
Ca dépend il peut y avoir certaines conditions à sa remise en liberté si c'est une remise de peine ou conditionelle avec obligation de soin et de suivit il n'est pas un citoyen comme les autres à proprement parler.

n°12458123
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 21-08-2007 à 11:05:51  profilanswer
 


non, soit on le libere soit on le laisse en taule.
l'autoriser a sortir seulement avec un bracelet c'est lui donner un statut de sous homme tracable et cloitré comme un clébard.
et une fois que le systeme sera en place et éprouvé pour les pédophiles il sera étendu a d'autre formes de criminalité, avec d'excellents arguments a la con comme "ca fonctionne tres bien pour les pedophiles". et me dites pas que ca c'est de la SF.

n°12458139
Yagmoth
Fanboy
Posté le 21-08-2007 à 11:07:10  profilanswer
 


abakuk a écrit :

Faux. C'est une légende et je voudrais bien connaître les motivations des gens qui l'on lancée... Décupabiliser les criminels sexuels? :sarcastic:


 
Je l'ai lu de ci de là donc bon. Le but n'est pas de déculpabiliser, mais de comprendre les mécanismes qui poussent à passer à l'acte malgré l'interdit. Ce qui peut toujours servir préventivement, et éviter aussi qu'on ne voit dans le pédophile qu'un monstre à éliminer.

n°12458150
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 21-08-2007 à 11:08:32  profilanswer
 


obligation de soin je suis pour, suivi psycho je suis pour, car la société DOIT le considérer comme un malade.
le pb est cette histoire de dangerosité : s'il est dangeureux il reste en prison ou il se siogne sinon il sort et il continue a se soigner. et si un mec passe a travers ca et arrive qd meme a recidiver ben c'est pas la fin du monde [:spamafote] c'est un fait divers strictement AFFREUX, horrible moche tout ca, mais si ca reste de l'ordre du phénomène rare je comprend pas qu'on arrive a en faire un pb d'état, source de l'actualité depuis 5j, intervention du président etc...

n°12458160
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 11:09:03  answer
 

abakuk a écrit :

Le viagra n'a rien à voir avec le désir. Maintenant, si vous connaissez des médicaments qui agissent sur le désir, n'hésitez pas à en parler, ça alimentera le débat. Moi je n'en connais pas.

  


 
abakuk a écrit :

Le viagra ne pousse à rien du tout, combien de fois va-t-il falloir vous le répéter? [:mouais]

  

;)


Message édité par Profil supprimé le 21-08-2007 à 11:09:21
n°12458183
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 11:10:55  answer
 

ese-aSH a écrit :


non, soit on le libere soit on le laisse en taule.
l'autoriser a sortir seulement avec un bracelet c'est lui donner un statut de sous homme tracable et cloitré comme un clébard.
et une fois que le systeme sera en place et éprouvé pour les pédophiles il sera étendu a d'autre formes de criminalité, avec d'excellents arguments a la con comme "ca fonctionne tres bien pour les pedophiles". et me dites pas que ca c'est de la SF.

 

A choisir entre le status de sous-homme et moisir entre 4 murs à vie certains on vite fait leur choix et moi le 1er.


Message édité par Profil supprimé le 21-08-2007 à 11:11:12
n°12458218
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 11:15:08  answer
 

ese-aSH a écrit :


l'interet de lolita c'est -je trouve- la merveille avec laquelle nabokov te fait vivre l'impuissance de l'homme face a ses pulsions. l'histoire en elle meme vaut ce qu'elle vaut (et bon fatalement HH n'est pas juste un violeur de garage sinon ca le ferait pas :o )


 
Comme tu le dis lolita c'est pas l'histoire d'un pervert sexuel ou d'un délinquant mais d'un mec qui s'est fait séduire par une minette et qui se fait niquer à la fin.  
 
C'est d'ailleurs de la que vient le terme ;)
 
Bon on admettra que c'est un comportement quand même assez extreme et extremement rare chez une gamine de 12 ans, n'en déplaise aux tordus 4chaniens et autres :o

n°12458236
alamanda
Posté le 21-08-2007 à 11:16:31  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :


obligation de soin je suis pour, suivi psycho je suis pour, car la société DOIT le considérer comme un malade.
le pb est cette histoire de dangerosité : s'il est dangeureux il reste en prison ou il se siogne sinon il sort et il continue a se soigner. et si un mec passe a travers ca et arrive qd meme a recidiver ben c'est pas la fin du monde [:spamafote] c'est un fait divers strictement AFFREUX, horrible moche tout ca, mais si ca reste de l'ordre du phénomène rare je comprend pas qu'on arrive a en faire un pb d'état, source de l'actualité depuis 5j, intervention du président etc...


tu preferes qu'il parle pete du fait que la croissance va etre inferieur a 2% tres loin des 3%.  :D  
ce fait divers détourne les gens d'autres problemes et leur donne l'impression que le président les protege. si rien n'arrive à ton enfant c'est que tu es protegé. fin du HS.

n°12458428
FayenSaira
Posté le 21-08-2007 à 11:32:15  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :


obligation de soin je suis pour, suivi psycho je suis pour, car la société DOIT le considérer comme un malade.
le pb est cette histoire de dangerosité : s'il est dangeureux il reste en prison ou il se siogne sinon il sort et il continue a se soigner. et si un mec passe a travers ca et arrive qd meme a recidiver ben c'est pas la fin du monde [:spamafote] c'est un fait divers strictement AFFREUX, horrible moche tout ca, mais si ca reste de l'ordre du phénomène rare je comprend pas qu'on arrive a en faire un pb d'état, source de l'actualité depuis 5j, intervention du président etc...


 
Obligation de soin ? il faudrait des soins qui aient une durée assez longue ou alors obligation d'aller dans un centre pour la prise de médicaments. Ca peut être une très bonne idée pour lutter contre la récidive.
Quel traitement ? Je ne suis pas sûr qu'il en existe de réellement efficace mais si quelqu'un peut en dire plus là dessus, je suis prenneur.
 
Le suivi psychologique devrait être super important, et à la place, on voit ce qu'on en fait. Idem pour la dangerosité une fois en prison, ça sert à rien de demander l'avis d'un psychologue si c'est pour ne pas en tenir compte, son avis devrait être déterminant, mais ça a pas l'air d'être le cas.
 
Une récidive quand tout aurait pû éviter car prévisible, c'est vraiment navrant.
 
Je suis d'accord pour ce que tu dis sur l'affaire d'état qu'on fait de cette histoire, mais comme dit plus haut, cette affaire sert d'instrumentalisation. Par contre pour le fait que tu considères ce phénomène comme rare, ca dépend ce que tu appelles rare, mais des histoires comme celle ci, il doit y en avoir bien plus que une toute les deux semaines.

Message cité 1 fois
Message édité par FayenSaira le 21-08-2007 à 11:32:35
n°12458449
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 11:34:11  answer
 

Les considerer comme des malades oui, car on parle bien de DELINQUANCE SEXUELLE et ce de n'importe quel ordre.
 
Pour la pédophilie, il suffit d'aller au pénal aux audiences publiques pour se rendre compte de ce qui est jugé >
 
- Mineurs de moins de 15 : C'est essentiellement des présomptions d'attouchements familiaux ou dans le cadre de vie, voir dans le pire des cas des viols averés, inceste ...  
La c'est des condamnations systématiques et les cas de "mais on s'aime" c'est du domaine de fiction télé ... De toute façon une gamine qui does volontairement avec un plus vieux à 13 ans, les parents ne sont jamais au courant ...  
 
- Mineur de plus de 15 ans : C'est extremement rare qu'une personne porte plainte contre une autre pour détournement ou viol ... la plus part du temps c'est dénonciaiton ou des constatations qui sont rares ou des cas "Francis Lahayiens" de dénonciation de la part des parents mais ca reste vraiment marginal et surtout les juges ne sont dupes > Genre relation 15 ans 19 ans comme j'ai pu le voir la derniere fois c'est des truc qui ne dépassent meme pas le cadre du bureau du proc avec un sermont et une tape sur les doigts ...  
 
La societé n'est pas encore devenue totalement extreme sur le sujet, c'est bien pour ca qu'on à mis cette barriere morale.

n°12460143
pikachu_or
Posté le 21-08-2007 à 13:59:10  profilanswer
 

Je viens d'entendre qu'on va créer un hopital pour les pédophiles. Ya quelque chose qui me choquent là-dedans.
Pour être condamné pénalement, il ne faut pas être malade. Or, on dit les pédophiles malades. Dans ce cas, il n'y a plus de procès et on ne peut plus les enfermer en prison :heink:
 
Mais est-ce que les victimes pourront entendre "nous sommes désolés, votre violeur n'est pas responsable " ?


---------------
Mon album : http://picasaweb.google.fr/Pikachuor / Sans plaisir, pas de sexe consentent. Sans sexe, pas de vie. L'abstinence est un crime contre l'humanité.
n°12460309
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 14:12:17  answer
 

Ca serait plus utile de creer un centre pour lutter contre la délinquance sexuelle en générale ... AMHA ...  
 
Tas reçu cette news à partir de quoi ?

n°12460542
Elegy_Wild​e
HIIT like a girl
Posté le 21-08-2007 à 14:28:01  profilanswer
 

 


http://www.lemonde.fr/web/depeches [...] -37,0.html


Message édité par Elegy_Wilde le 21-08-2007 à 14:28:15

---------------
Instagram - I like to make shapes with my body.
n°12460565
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 14:29:16  answer
 

Ca confirme ce que je disais "Un hopital pour délinquant sexuel" [:aloy]
 
Ya une légere difference avec la formulation de pikachu ;)

n°12460595
Elegy_Wild​e
HIIT like a girl
Posté le 21-08-2007 à 14:31:31  profilanswer
 


 
Beaucoup plus, selon moi.
 

Yagmoth a écrit :


 
Ca me rapelle des données receuillies par une association qui s'occupent de prostituées : 90% d'entre elles avaient subis des violences sexuelles durant leur enfance (après faut voir de quel échantillon il s'agit, mais la proportion est tout de même énorme).


 
En réalité c'est 80% de prostituées interrogées à Paris, et 100% à Lyon, ont vécu des violences sexuelles qu'elles n'ont pas pu dénoncer.
 
 
 
Sinon, je crois que je vais reprendre un café, et respirer pour me calmer avant de décider si je réponds aux énormités débitées sur ce topic.


---------------
Instagram - I like to make shapes with my body.
n°12460640
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2007 à 14:34:29  answer
 

Elegy_Wilde a écrit :

 

Beaucoup plus, selon moi.

 


 
Elegy_Wilde a écrit :

 

En réalité c'est 80% de prostituées interrogées à Paris, et 100% à Lyon, ont vécu des violences sexuelles qu'elles n'ont pas pu dénoncer.

  

Sinon, je crois que je vais reprendre un café, et respirer pour me calmer avant de décider si je réponds aux énormités débitées sur ce topic.

 

Chiffre avancé par les spécialistes, je ne fais que relayer l'info [:cosmoschtroumpf]

 

N'hésite pas à nous faire par de ton point de vue. ;)

 

Pour faire un parallele il ya eut un clash assez interessant sur le tomik saiske et sur la majorité sexuelle et plus précisément sur les limites de cette liberté ...


Message édité par Profil supprimé le 21-08-2007 à 14:35:08
n°12460681
rastafia
sélavi
Posté le 21-08-2007 à 14:37:42  profilanswer
 

Elegy_Wilde a écrit :

Beaucoup plus, selon moi.
 


Tu travailles dans le social ? Dans les statistiques ? Ou tu as un avis comme ça ?
 

Elegy_Wilde a écrit :

Sinon, je crois que je vais reprendre un café, et respirer pour me calmer avant de décider si je réponds aux énormités débitées sur ce topic.


S'il vous plaît, ne nous snobez pas, faîtes nous part de votre science, surtout si vos avis sont construits et documentés comme celui ci dessus  :o

n°12460718
boober
Compromis, chose due
Posté le 21-08-2007 à 14:40:25  profilanswer
 


 
 
en France, parcequ'au US, (voir topic insolite http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] 91_37.htm) tu te prends 10 ans de taule pour une simple fellation, meme conssenti par les 2 parties ...  
 
donc tout doucement on s'achemine quand meme vers la tolerance 0 et la repression bete et mechante.

n°12460756
Elegy_Wild​e
HIIT like a girl
Posté le 21-08-2007 à 14:43:04  profilanswer
 

rastafia a écrit :


Tu travailles dans le social ? Dans les statistiques ? Ou tu as un avis comme ça ?


 
Je suis psychologue en prison (encore stagiaire, me manque juste un ptit détail à valider :D).
 
J'ai donc rencontré quelques "pédophiles" (je n'aime pas ce mot), et, de ma simple expérience, 100% d'entre eux avaient vécu des choses inommables dans leur enfance.
 
Après, ce n'est pas une relation de cause à effet, tous les gens qui ont vécu des traumatismes dans l'enfance ne deviennent pas agresseurs sexuels pour autant, mais ça permet certainement d'expliquer (et non excuser) quelques petites choses.
 

rastafia a écrit :


S'il vous plaît, ne nous snobez pas, faîtes nous part de votre science, surtout si vos avis sont construits et documentés comme celui ci dessus  :o


 
Excuse moi, j'accusais le choc dû à la lecture de certains posts :o


---------------
Instagram - I like to make shapes with my body.
n°12460869
brittanywo​w
jeune vierge pour vieux mr
Posté le 21-08-2007 à 14:52:59  profilanswer
 

Sujet tabou, on peut pas en rire.


---------------
Motivation pour arrêter de fumer : le topic montre
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
miniville, on peut me rendre mon sujet svp?Assurance Voiture de société
Jeux de société Harry Potteraccrochage vehicule société, assurance, malus?
Un sujet sur la section 2D/3D par un Algériensujet disparu?
Ma société dans un paradis fiscal: questionsmon sujet a été fermé!! pourquoi?
Société Générale ou BNP Paribas? 
Plus de sujets relatifs à : Délinquance sexuelle, pédophilie : Sujet de societé ou tabou ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR