Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1691 connectés 

 



À partir de quel prix je réfléchis avant de déboucher ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  9  10  11  ..  1701  1702  1703  1704  1705  1706
Auteur Sujet :

[Topic Vin] Pépitologues & buveurs d'étiquettes

n°8278520
beaucastel
Improbus labor omnia vincit
Posté le 28-04-2006 à 14:44:31  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
nash t'es pas un expert, on le sait tous. ;)

mood
Publicité
Posté le 28-04-2006 à 14:44:31  profilanswer
 

n°8282790
nash151
Posté le 28-04-2006 à 23:54:39  profilanswer
 

beaucastel a écrit :

nash t'es pas un expert, on le sait tous. ;)


 
en attndant beaucastel, tu viens de te chopper un ban de trois jours!  [:amarant]

n°8293587
rui
Strike Out Looking..
Posté le 30-04-2006 à 20:17:26  profilanswer
 

du vin ackerman en vente sur ventreprivee.com
avis aux intéressés :) (si vous voulez que je vous parraine , MP:o)


Message édité par rui le 30-04-2006 à 20:17:38
n°8309115
beaucastel
Improbus labor omnia vincit
Posté le 02-05-2006 à 23:55:57  profilanswer
 

c'est quoi cette histoire ? :o

n°8387626
ak enemy
Meilleur ami de Skip Pannatier
Posté le 12-05-2006 à 18:12:54  profilanswer
 

Un petit chateau Ampuis 2001 à ouvrir ce week end.
J´en salive d´avance  :love:

n°8391875
vadder
Prends !
Posté le 13-05-2006 à 02:14:46  profilanswer
 

vive le beaujolais !!! :-D

n°8619530
yuggoth
Plus optimiste que jamais...
Posté le 08-06-2006 à 00:18:23  profilanswer
 

J'ai acheté un Volnay 1949 (cadeau pour la fête des pêres).
Certes les bourgognes ne se gardent en général pas aussi longtemps, mais l'occasion était intéressante (et le millésime exceptionnel).
 
Dans l'hypothèse ou il est encore bon, comment préparer la dégustation?
J'ai regardé sur différents sites et les avis sont assez divergents concernant la décantation et l'oxygénation.
Faut-il le mettre en carafe ou non?
Combien de temps faut il le laisser respirer avant de servir?

n°8657309
ak enemy
Meilleur ami de Skip Pannatier
Posté le 12-06-2006 à 16:03:59  profilanswer
 

J'aurais tendance à dire carafage 2h avant la dégustation
D'un point de vue purement mercantile, combien pour le Volnay ?
 
Sinon, Samedi dernier un meursault 1er cru de 2000 bien sympathique
Assez gras, et surtout un très beau fruité (abricot)  :)

n°8657404
cow2
Posté le 12-06-2006 à 16:12:03  profilanswer
 

Salut.
 
Pour un vieux vin, il faut l'ouvrir a peu près 2h avant de le boire.
Pour l'ouvir, y aller hyper délicatement, puis verser un fond de verre (y aller très doucement). Rien que de verser un peu de vin l'oxygène pas mal.
Là tu regarder si le vin 'tient' ou pas. S'il a des reflets orangés, le vin est fragile, tu le laisse en bouteille, il doit etre but vers les 16-18 degrès.
Si pas de reflets orangés (ce qui est peu probable vu son age), tu peux le carafer pour le décanter.
 

n°8659878
yuggoth
Plus optimiste que jamais...
Posté le 12-06-2006 à 19:57:58  profilanswer
 

ak enemy a écrit :

J'aurais tendance à dire carafage 2h avant la dégustation
D'un point de vue purement mercantile, combien pour le Volnay ?
 
Sinon, Samedi dernier un meursault 1er cru de 2000 bien sympathique
Assez gras, et surtout un très beau fruité (abricot)  :)


 
 
Merci pour vos conseils.
 
Pour te répondre, je l'ai eu à 32€ la bouteille (lot de 2 bouteilles) sur ebay.
C'est assez bon marché vu que j'ai trouvé la même bouteille à 160€ sur un autre site (ce qui reste très abordable pour un vin de cet age... s'il est bien conservé).
 
Je ne me fais pas trop d'illusions, ça risque quand même d'être un vieux vinaigre... et là ça fait cher la bouteille de vinaigre.
 
Le principale c'est l'idée. C'était avant tout pour offrir à mon père une bouteille de l'année de sa naissance.

mood
Publicité
Posté le 12-06-2006 à 19:57:58  profilanswer
 

n°8660011
cow2
Posté le 12-06-2006 à 20:09:19  profilanswer
 

Tiens nous au courant :o

n°8766238
nash151
Posté le 23-06-2006 à 20:17:23  profilanswer
 

Hier j'ai pu déguster du Salon 1996!
Le rêve de tout amateur de champagne pour ce millésime considéré par la Maison comme un des trois meilleurs voire le meilleur de tous les temps...
Evidemment beaucoup trop jeune (lancé il y a six semaines). C''était une hérésie d'ouvrir ces bouteilles, mais quel potentiel!  
Impassable d'ouvrir ce millésime avant 2016! A 180 euros la bouteille, autant que ce soit fou!

n°8766511
BOB_SINCLA​R
Posté le 23-06-2006 à 20:42:12  profilanswer
 

salut a tous,
 
ravi de voir que ce topic existe, j'y prendrais toutes les infos deja données par vous tous...
 
j'interviens ce soir parce que j'ai bu hier soir le second vin du "chateau ducru beaucaillou", a savoir "la croix beaucaillou", qui a ravi mes papilles gustatives (je ne suis pas encore un grand amateur, ce qui fait que je peux me rejouir avec des seconds vins comme celui la).
 
Mais, à ma grande surprise, quand j'ai voulu vérifier sur le guide Hachette des vins quelle etait la cotation du "ducru", j'ai constaté qu'il n'était même pas mentionné !!!!
 
quelqu'un pourrait m'apporter une explication ?
 
merci


---------------
" Vous avez le bonjour de Bob!"
n°8781997
aldebaran ​le juste
Force et Honneur !
Posté le 25-06-2006 à 17:08:37  profilanswer
 

Salut Yuggoth
 
Juste pour dire que les plus vieux vins conservés et consommables sont des bourgognes (tel que le clos vougeot).
 
Sinon si j'avais un Volnay 1949 a servir, je le chambrerais dés la veille, l'ouvrirais 30 ùmin avant de le servir et le laisserais dans la bouteille car les vieux vins en carafe perde plus vite leur saveur.
Je verserais le vin trés délicatement afin de laisser la lie bien au fond .

n°8832825
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 30-06-2006 à 16:30:34  profilanswer
 

drapal ![:abnocte invictus]
Je suis surpris d'avoir râté ce topic!
 
 :hello:  
Je suis amateur de vins, et je vais y aller de ma petite contribution, en postant un topo que j'avais fait sur un autre forum, et dans lequel j'avais ouvert un topic "Vin"...en espérant que cela soit à la bonne place :whistle: .
Bien entendu, c'est un topo sur les Bordeaux...puisque je suis du 33, mais je reste passionné par de nombreux vins, ça va du Gewurtz, riesling, tokay pinot gris, chignin bergeron [:huit], vouvray, jurançon, Ste Croix du Mont et bien entendu Sauternes, mais aussi Medoc, Haut-Medoc, St Emilion, Margaux, St Estephe, Graves, Cotes (Blaye, Bourg,...), les Bourgogne, Chablis et autres...
 
 
LE BORDELAIS:
 
http://img113.imageshack.us/img113/1426/bordeauxmap5wb.gif
 
Première région d'appellations d'origine contrôlée de France, le Bordelais représente 13% du vignoble français et 1,5% des vignes cultivées dans le monde.
Rouges, blancs secs, blancs doux ou rosés, les vins de Bordeaux sont classés en 57 appellations d'origine contrôlée (43 si l'on ne tient pas compte des couleurs du vin) qui identifient le vin par la localisation de sa région de production et constituent une assurance de qualité pour le consommateur.
Car, au-delà de leurs dénominateurs communs qualitatifs, historiques et climatiques, les vins de Bordeaux offrent une mosaïque de saveurs et de plaisirs due autant à la diversité des terroirs et des cépages, qu'à la maîtrise des techniques d'exploitation de la vigne et des méthodes de production du vin.
Chaque vin de Bordeaux est le fruit conjugué d'une nature bienfaitrice et de gestes minutieusement sélectionnés et exécutés.  
 
1- Les bordeaux ROUGES:
Le Bordelais reste avant tout une région de vins rouges.
Des vins qui sont devenus la référence mondiale du vin rouge, et dont les cépages ont conquis les vignobles du monde entier.
Des vins de légende, légende construite au fil des siècles par des hommes acharnés à tirer le meilleur d’un terroir magique.
Des vins très divers, mythiques ou modestes, classiques ou inattendus, qui offrent aux consommateurs une palette de saveurs sans limites et répondent aux multiples attentes des amateurs en matière de garde.  
Vins d’élite ou vins très accessibles, les vins rouges de Bordeaux partagent tous la même exigence de qualité. Une qualité qui respecte les pratiques anciennes tout en s’enrichissant sans cesse des avancées de la recherche vitivinicole dont Bordeaux est la capitale mondiale.  
 
Les cépages rouges:
Six cépages rouges entrent dans la combinaison des vins de Bordeaux, mais trois se disputent la vedette :
 
Le merlot
Cultivé sur près de 60 000 hectares, essentiellement en rive droite, ce cépage affectionne l'argile et les graves argileuses. Il donne au vin de la couleur, de la souplesse, de la rondeur et de la richesse alcoolique. C'est lui qui fait le caractère des Saint-Émilion et des Pomerol.
 
Le cabernet sauvignon
Le cabernet sauvignon incarne les vins du Médoc et forme la base du vignoble des Graves. Il produit des vins de garde, fermes et tanniques dans leur jeunesse, élégants et complexes à leur apogée. Capable de produire des vins remarquables en tous lieux pourvu que le raisin mûrisse, il s’est exporté dans le monde entier.
 
Le cabernet franc
Officiellement présent dans la région de Saint-Émilion depuis le 18e siècle, le cabernet franc entre également pour 20% dans l’encépagement du Médoc. Il apporte de la finesse aux assemblages et son vin évolue plus vite que le cabernet sauvignon.
 
Les cépages complémentaires des bordeaux rouges sont le malbec, le petit verdot et la carmenère.  
 
Les régions de production des bordeaux rouges:
Le Médoc
Situé au nord-ouest de Bordeaux, le Médoc s'étire le long de la Gironde, longue bande de terre de 80 km de long sur 2 à 5 km de large. Terroir homogène, dédié au vin rouge, le Médoc est plus que tout autre attaché au lien qui unit le cru à un vignoble, une propriété. C'est le royaume des 60 prestigieux Crus Classés de 1855 (classement révisé en 1973), des Crus Bourgeois et des Crus Artisans.
 
Les Graves
Les galets et les graviers transportés au fil des siècles par la Garonne vers les faubourgs de Bordeaux ont fait de cette région viticole le foyer historique des vins de Bordeaux. Dans le prolongement du Médoc, les Graves s'étendent sur la rive gauche de la Garonne, depuis Bordeaux jusqu'à Langon au Sud. Un seul Graves avait été retenu comme Premier Cru Classé lors du Classement historique de 1855 : Château Haut-Brion. Depuis, un classement spécifique des Graves a été établi, en 1953 et 1959. Seize châteaux ont été répertoriés et classés par commune et type de vins (9 crus blancs et 13 crus rouges). Tous bénéficient de la mention « Cru Classé ».
 
L'Entre-deux-Mers
Niché entre Dordogne et Garonne, à l'est de Bordeaux, le plus vaste territoire viticole du Bordelais a enfanté une mosaïque de vins très différents. S'il a donné son nom à une appellation de blancs secs, les rouges y sont largement dominants, cultivés sur près de 45 000 ha. Les rosés et vins effervescents de Bordeaux y trouvent également les conditions géologiques et climatiques nécessaires à leur production.
 
Le Blayais et le Bourgeais
A la frontière de la Charente-Maritime, les vignobles du Bourgeais et du Blayais s'étagent vers le Nord, depuis la Dordogne jusque l'estuaire de la Gironde, au plus près de l'influence maritime. Ici et là dominent les petites propriétés viticoles, souvent réunies en coopératives dans le Blayais. Les vins de cette région, qui bénéficièrent très tôt de privilèges royaux, ont depuis longtemps conquis l'Angleterre et les pays du Nord de l'Europe.
 
Le Libournais
A l'Est de Libourne, c'est un autre territoire viticole qui commence. Dans ce pays du merlot, l'un des plus ancien vignoble du bordelais, résonnent des noms qui comptent parmi les plus prestigieux du monde : Pomerol et son mythique Pétrus, Saint-Émilion et ses premiers grands crus classés A, Ausone et Cheval Blanc.  
 
 
Les appellations d'origine contrôlée:
Les 31 AOC de bordeaux rouges sont:
Bordeaux et Bordeaux supérieur
Premières Côtes de Blaye, Blaye ou Blayais, Côtes de Bourg, Bordeaux Côtes de Francs, Côtes de Castillon, Graves de Vayres, Premières Côtes de Bordeaux, Sainte-Foy Bordeaux
Médoc, Haut Médoc, Margaux, Pauillac, Saint-Julien, Saint-Estèphe, Moulis, Listrac.
Graves, Pessac-Léognan
Fronsac, Canon-Fronsac
Pomerol, Lalande de Pomerol
Saint-Emilion, Saint-Emilion Grand Cru, Lussac-Saint-Emilion, Montagne Saint-Emilion, Saint-Georges-Saint-Emilion, Puisseguin-Saint-Emilion
 
 
2- Les bordeaux BLANCS DOUX
Les vins moelleux et liquoreux de Bordeaux se concentrent le long des berges de la Garonne, à l'abri des grandes variations de températures. Le fameux trio des cépages blancs du Bordelais s'exprime ici selon des combinaisons toutes particulières pour donner aux blancs liquoreux et moelleux de Bordeaux leur inimitable couleur dorée qui s'enrichit au fil des années de nuances « vieil or », leur somptueux bouquet de fruits exotiques, d'agrumes et de miel nuancé d'amandes et d'épices, et leur bouche étonnamment ronde et persistante.
Mais la magie de ces vins de Bordeaux reste la précieuse pourriture noble, le Botrytis Cinerea qui naît dans ce climat automnal exceptionnel fait de brouillards matinaux et d'après-midi ensoleillés, et sur laquelle les vignerons veillent avec d'infinies précautions.  
 
Les cépages des blancs moelleux et liquoreux
Le sémillon  
C'est le cépage blanc du Bordelais, un cépage qui a un excellent potentiel de longévité mais auquel on reproche parfois sa discrétion aromatique. Très sensibles à la pourriture noble, ses baies dominent les vignobles producteurs de vins liquoreux des appellations Sauternes, Barsac et Cérons en rive gauche de la Garonne, Cadillac, Loupiac et Sainte-Croix-du-Mont en rive droite.
 
Le sauvignon  
Il entre en général pour 20% en moyenne dans l'assemblage des vins liquoreux auquel il apporte fraîcheur et vigueur.
 
La muscadelle  
Ce cépage dont les arômes rappellent ceux du muscat sert souvent d'appoint aux vins liquoreux auxquels il apporte une belle rondeur.  
 
 
Les grandes zones d'appellation
Le Sauternais  
Enclave dans un royaume de vins rouges et de blancs secs, le Sauternais est le pays des vins liquoreux, un pays qui s’est individualisé au sein des Graves au 17e et 18e siècle. Ici sont fabriqués quelques-uns des plus grands vins liquoreux du monde dont le plus illustre représentant n'est autre que le château d'Yquem. Ici la vendange des grappes rôties par le Botrytis Cinerea se fait à la main lors de quatre à six passages successifs au cours desquels seuls les grains nobles sont récoltés par le coupeur.  
 
Les Coteaux-de-Garonne  
Face aux vignobles de Barsac et Sauternes, en rive droite, les vignobles des coteaux de la Garonne produisent des vins moelleux et liquoreux aux arômes de miel, de fleurs blanches et d'agrumes. Parfois vifs dans leur jeunesse, ils gagnent en rondeur.
 
Et aussi ...  
L'Entre-deux-Mers et les Graves.
 
 
Les appellations d'origine contrôlée
Les 12 AOC de bordeaux blancs doux  
Bordeaux Supérieur.
Sauternes, Barsac, Cérons, Cadillac, Loupiac, Sainte-Croix-du-Mont.
Premières Côtes de Bordeaux, Côtes de Bordeaux Saint-Macaire, Sainte-Foy Bordeaux, Graves supérieures, Graves de Vayres.
 
 
3- Les bordeaux BLANCS SECS
Le vignoble du Bordelais consacré aux vins blancs secs dispose d’une grande variété de sols et de sous-sols : graveleux en rive gauche de la Garonne, argilo-calcaire et argilo-sableux en rive droite.  
Tous issus de raisins à peau blanche et jus blancs, les vins blancs secs de Bordeaux bénéficient pour certains des derniers apports de la recherche œnologique destinés à privilégier les arômes des cépages, à donner au vin plus de rondeur et une meilleure aptitude au vieillissement.  
Comme pour les autres couleurs de bordeaux, chaque appellation possède ses règles de culture, de production et d’élaboration. Mais les blancs de Bordeaux partagent des traits communs : l’élégance de leur robe légère et brillante, la sensation de fraîcheur des vins fruités et nerveux et des qualités aromatiques qui se révèlent rapidement.
Les bordeaux blancs gagnent à être dégustés jeunes, à l’exception des grands vins de Graves et de Pessac-Léognan, qui peuvent se conserver et se bonifier de nombreuses années.
 
Les cépages blancs
La Gironde cultive trois cépages blancs principaux qui représentent ensemble 65% de l’encépagement en blanc, et trois cépages secondaires
 
Le sémillon
C’est le cépage blanc le plus cultivé du bordelais. Il domine les vignobles des producteurs de vins liquoreux, mais produit également des vins blancs secs surtout dans les Graves du Sud et dans l’Entre-deux-Mers. Ses vins sont presque toujours mariés à ceux du sauvignon qui jouent alors le rôle de cépage complémentaire dominant, surtout lorsque les vins sont jeunes. Discrètement parfumé, rond et ample, le vin de sémillon a besoin de temps pour se sublimer.
 
Le sauvignon
Avec des vins nerveux à l’inoubliable parfum de bourgeons de cassis mêlé de notes de fruits frais (pamplemousse,...) et de fleurs, il est parfaitement complémentaire du sémillon. Le sauvignon donne leur caractère aux blancs de l’Entre-deux-Mers et aux AOC « Côtes » du Bordelais et du Blayais. Mais  il fait aussi très bien cavalier seul comme dans les prestigieux blancs de Pessac-Léognan.
 
La muscadelle
Sensible aux maladies mais de débourrement tardif (il ne gèle pas), la muscadelle est un cépage limité qui entre pour 3 à 4% dans les assemblages de bordeaux blancs. Ses adeptes apprécient ses vins peu acides, très ronds et parfumés, aux arômes floraux et « muscatés ».
 
Les cépages secondaires : l’ugni blanc, le colombard et le merlot blanc.
 
 
Les grandes zones d'appellation
Les Graves
C’est le foyer historique des vins du bordelais. Une région qui s’étend dans le prolongement du Médoc, depuis les faubourgs de Bordeaux jusqu’à Langon, sur la rive gauche de la Garonne. La ville encercle aujourd’hui quelques-unes des plus belles appellations de cette région dont les vins blancs secs sont délicats et denses dans sa partie Nord, vifs et aromatiques dans les graves méridionales.
 
L’Entre-deux-Mers  
Entre Garonne et Dordogne, la plus vaste zone d’appellation de Bordeaux a donné son nom à deux aires de production exclusivement blanches : l’Entre-Deux-Mers et l’Entre-Deux-Mers Haut-Benauge. Ici, les blancs sont secs, fruités et vifs.
 
Le Blayais
Environ 250 hectares de vignobles sont dédiés au vin blanc. Des vins généralement faciles à boire, parfumés et nerveux ici, aromatiques et frais là aussi.
 
Les appellations d'origine contrôlée
Les 11 AOC de bordeaux blancs secs
Bordeaux, Bordeaux Haut-Benauge, Entre-Deux-Mers, Entre-Deux-Mers Haut-Benauge.
Blaye ou Blayais, Côtes de Blaye, Premières Côtes de Blaye, Côtes de Bourg, Graves de Vayres.
Graves, Pessac-Léognan.
 
 
MERCI d'avoir tout lu... :jap:

Message cité 1 fois
Message édité par van basten33 le 30-06-2006 à 16:43:56
n°8838019
nash151
Posté le 01-07-2006 à 02:49:25  profilanswer
 

Bien joué!
Merci c'est intéressant!

n°8857997
izz
NON aux Brevets Logiciels
Posté le 03-07-2006 à 16:18:52  profilanswer
 

pas mal du tout, même si j'ai pas encore réussi à tout lire :D

n°8883968
rui
Strike Out Looking..
Posté le 06-07-2006 à 11:20:33  profilanswer
 

[:bien]

n°8938022
Karol Wojt​yla
Big Brother a des frères
Posté le 13-07-2006 à 14:07:52  profilanswer
 

j'ai une question pour les connaisseurs:
 
 Je pars en Italie bientot, en chantier international, et je dois amener un truc qui represente mon pays (en l'occurance la France)
J'ai pensé a une bouteille de vin, et meme a du rosé, paske c la saison et j'aime pas trop le rouge et pas assez le blanc pour en offrir.
Seulement je me demande si les italiens font pas eux meme du rosé? Y doivent bieng savoir faire ca?
 
et pour le choix de la bouteille je sais pas du tout koi prendre. J'ai pas envie d'y mettre plus de 6 ou 7€. je peux avoir un bon vin a ce prix la? vous avez une bouteille a me conseiller?
(j'irais l'acheter a carrouf, pas la peine de me citer le petit vin du fin fond du bled qu'il faut faire importer a dos de mule)
 
merci!

n°9015946
krapaud
Posté le 23-07-2006 à 23:01:31  profilanswer
 

bah oui ils font du rosé, de la piquette au bon vin, y'a de quoi faire.

n°9047132
visu
Posté le 27-07-2006 à 14:08:59  profilanswer
 

L'Italie est le premier producteur au monde. Si tun e toruves pas ton bonheur, voici quelques tuuyaux :
Barolo
Brunello di Montalcino
Chianti
Sassicaia
Rosso du Montalcino
...

n°9069841
pokito
Posté le 29-07-2006 à 23:16:00  profilanswer
 

visu a écrit :

L'Italie est le premier producteur au monde. Si tun e toruves pas ton bonheur, voici quelques tuuyaux :
Barolo
Brunello di Montalcino
Chianti
Sassicaia
Rosso du Montalcino
...


 
désolé mais le premier producteur mondial de vin est bien la France :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vin
 
En tout cas en terme de qualité les français sont bien les premiers

n°9079359
giginenet
Posté le 31-07-2006 à 11:20:07  profilanswer
 

Bonjour,
une amie m'a offert des bougies parfumées aux vins d'italie l'année dernière: barolo, chianti... est-ce que quelqu'un les connait et pourrait me dire comment s'en procurer à nouveau? j'ai adoré et puis c'est une excéllente idée Kdo pour les amateurs de vin.
Gigi

n°9084154
pokito
Posté le 31-07-2006 à 18:55:10  profilanswer
 

giginenet a écrit :

Bonjour,
une amie m'a offert des bougies parfumées aux vins d'italie l'année dernière: barolo, chianti... est-ce que quelqu'un les connait et pourrait me dire comment s'en procurer à nouveau? j'ai adoré et puis c'est une excéllente idée Kdo pour les amateurs de vin.
Gigi


 
Merci Google : http://www.athenaeumfr.com/catalog [...] medium=cpc

n°9089063
giginenet
Posté le 01-08-2006 à 10:34:34  profilanswer
 

Ce n'est pas de ces bougies là dont je parlais. je les ai testé celles-là aussi mais rien à voir, elles sentent vraiment trop forts.
J'ai retrouvé la bougie amarone, barolo, chianti via google : http://www.chezvalentine.com/index.php?cPath=66_71

n°9235135
rivotril
Soleil cherche futur
Posté le 17-08-2006 à 17:30:45  profilanswer
 

Quelqu'un s'y connais en vins étrangers?
 
Une tante australienne m'a ramené un Bin 407 de 1996. Mais j'ai rien trouvé sur le net sur ce millésime. Ca vous dis quelque chose?
 
Sinon j'ai acheté un vin d'afrique du sud. Le cépage serait du pinotage. Quelqu'un a déja gouté?
 
merci pour vos info.
 
edit : Ortho

Message cité 1 fois
Message édité par rivotril le 17-08-2006 à 17:33:00
n°9250276
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 19-08-2006 à 10:38:11  profilanswer
 

rivotril a écrit :

Quelqu'un s'y connais en vins étrangers?
 
Une tante australienne m'a ramené un Bin 407 de 1996. Mais j'ai rien trouvé sur le net sur ce millésime. Ca vous dis quelque chose?
 
Sinon j'ai acheté un vin d'afrique du sud. Le cépage serait du pinotage. Quelqu'un a déja gouté?
 
merci pour vos info.
 
edit : Ortho


 
Pour le 1er, je ne connais pas!
 
Ensuite, pour le 2nd, il faudrait davantage de détails (noms du vin ou du domaine, négociants,...) [:amel_the_white]  

n°9411719
KwO
?!
Posté le 05-09-2006 à 08:00:27  profilanswer
 

Drapup :)
 
Salut,
 
En parlant de vins étrangers, des connaissances/expériences/bons plans à partager en ce qui concerne les vins espagnols ?

n°9427464
krapaud
Posté le 06-09-2006 à 17:44:22  profilanswer
 

les ribeira del duero et les rioja sont de grands vins (enfin tout est une question de vignoble) et question tarif c'est assez cher, mais ça vaut la cacahouète.
 
Coté vins blancs, les espagnols sont très fort, avec des ribeira del duero également très très bons :)

n°9427468
krapaud
Posté le 06-09-2006 à 17:44:45  profilanswer
 

j'dois avoir quelques bouteilles chez moi, j'te filerais des ref si tu veux.

n°9433558
KwO
?!
Posté le 07-09-2006 à 04:07:11  profilanswer
 

Ouais... j'ai le souvenir des vins blancs andalous (la dernière fois que j'y suis allé c'était y a 8 ans). C'est assez spécial... Je bois pas bcp de vin (budget étudiant :/) mais les refs m'interessent pour plus tard ou pour offrir.... et si vous avez des points de comparaison avec les vins français et autres pour la culture.... ça m'interesse aussi.
 
Merci :)

n°9478424
izz
NON aux Brevets Logiciels
Posté le 12-09-2006 à 18:26:12  profilanswer
 

petit up pour la foire au vin ... je vise du sauterne de qualité cette année, j'ai vu un Raynes Vigneau à 23 €, j'avais essayé leur deuxième vin, Madame de Raynes (16€) l'année dernière et j'avais été conquis ...
 
d'ailleurs j'ai essayé un pauvre sauterne à 13€ chez monop' et je suis très fier d'avoir établi un vertic clair : il est dégeu :D maigres promesses au nez, la bouche est agréable au tout début mais devient très vite fade, le tout laisse une impression malheureuse dans la bouche ... bref, je progresse dans mon approche, ça sert aussi les mauvaises expériences :D
 
et vous, vous visez quoi cette année ?


Message édité par izz le 12-09-2006 à 18:26:30
n°9478608
thecoin
Chasseur de chasseur de canard
Posté le 12-09-2006 à 18:51:37  profilanswer
 

Je reviens d'une semaine dans le Bordelais, je post mon tableau de chasse demain soir  :)

n°9529622
KwO
?!
Posté le 19-09-2006 à 08:09:18  profilanswer
 

alors ? le tableau de chasse ?

n°9530476
izz
NON aux Brevets Logiciels
Posté le 19-09-2006 à 11:38:55  profilanswer
 


bon j'ai craqué, cette année je vise la qualité, je teste deux sauternes 1er cru :
 
Château Raynes Vigneau 98 (23 €)
Château Suduiraut 96 (29 €)
 
les prix me paraissent bon mais j'ai peur de ne pas être tombé sur de bonnes années :/
 
dégustation prévue vers noel avec un bon foie gras :D

n°9639829
NHam
Stop, look and listen.
Posté le 04-10-2006 à 10:58:04  profilanswer
 

[:drapal]


---------------
La différence entre la sensualité et la perversion: La sensualité c'est avec la plume, la perversion avec le poulet entier.
n°9653002
BOB_SINCLA​R
Posté le 05-10-2006 à 22:55:56  profilanswer
 

salut a tous  
 
alors, vos bonnes affaires pendant cette foire aux vins ?
 
en ce qui me concerne, j'ai acheté un cote du rhone village, chateau Courac, trouvé au franprix de st ouen pour moins de 6€ la bouteille, j'en ai ouverte une, bien sympa
et puis j'ai sauté sur ce qui m'a semblé etre une bonne affaire, a savoir le Lynch Bages, Pauillac, trouvé pour 15 € la bouteille à intermarché, ainsi qu'un Graves, la tentation du chateau le bourdillot, pour un peu plus de 7€, toujours au même endroit
 
je n'ai pas gouté ces deux derniers, mais je doute qu'ils soient mauvais
 
et vous alors ?


---------------
" Vous avez le bonjour de Bob!"
n°9662866
yuggoth
Plus optimiste que jamais...
Posté le 07-10-2006 à 10:18:56  profilanswer
 

J'ai trouvé un chateau Maucaillou Felletin 2000 à 10€. Il est vraiment pas mal et va certainement encore s'améliorer .

n°9768092
Zangalou
PlayJV
Posté le 22-10-2006 à 06:16:37  profilanswer
 

mon père a une caisse de 6 bouteilles d'une marque assez connue (malheureusement j'ai plus le nom en bouche la) qui datent de 1992 ... a l'epoque la bouteille etait vendue 150frs

n°9769428
aldebaran ​le juste
Force et Honneur !
Posté le 22-10-2006 à 14:07:16  profilanswer
 

ben si ton père en veut plus je peux lui racheter pour l'euro symbolique .

n°9774988
Zangalou
PlayJV
Posté le 23-10-2006 à 00:47:56  profilanswer
 

je pense que ca vaut un peu plus :)

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  9  10  11  ..  1701  1702  1703  1704  1705  1706

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[Topic Unique] À vous de juger[topic Monstres] Python vs alligator et aussi gros crabes
[Topic contre le vol] Stop au voyous[topic unique] La culture gothique - Stéréotypes, la plaie
Topic lettres : arretez les mails :)Le Roi Heenok [avertissement de modération] Fil Certifié Haute Gamme
Mars Express (encore pour 2 ans...) Topic Unique[Topic Unique] La musique chinoise, Coréenne & Japonaise
FRANK ZAPPA ( the return of the son of the topic )Topic unique "C dans l'air"
Plus de sujets relatifs à : [Topic Vin] Pépitologues & buveurs d'étiquettes


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR