Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2148 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  62  63  64  65  66  67
Page Suivante
Auteur Sujet :

Conseil en organisation / management

n°5004281
loubnik
Posté le 04-08-2017 à 22:53:29  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

tehfloow a écrit :

Bonjour à tous !
 
Je passe en M1 Economie et Droit à TSE/UT1 et je vais enchainer sur le M2 Economics and Competition Law de TSE, j'avais plusieurs questions :
 
D'abord, j'ai pas mal lu sur le forum que l'audit était peu intéressant, c'est une critique justifiée ? Y'a une différence de fond là dessus avec le consulting ?  
Et est-ce que Deloitte, YG (par exemple), font de l'audit et du conseil aussi ?  
 
Est-ce que vous pensez que y'a moyen de chopper un stage pour l'été de mon m1 vers mon m2, soit trois mois, dans un cabinet de conseil ?
 
Sorry de poser pleins de questions mais tout ça c'est un peu neuf pour moi


 
Comme d'habitude, ça dépend des profils. Certaines personnes aiment l'audit, mais aussi beaucoup de gens le font en début de carrière et bifurquent vers autre chose au bout de 2,3 ou 5 ans. Ce qui est sûr c'est que je n'ai jamais rencontré de personnes qui m'en parlaient avec des étoiles dans les yeux. Mais bon, pour rester objectif, le côté chiant c'est l'aspect répétitif, une fois que t'as compris (et ça ne prend pas un temps fou), c'est à peu près toujours la même chose. Pour le côté sympa du job, certains m'ont expliqué adorer le travail d'analyse et les différents contextes clients. A noter que parfois (souvent?) tu n'as pas le temps de bien faire les choses, tu ne peux pas tout passer en revue comme tu le voudrais. Beaucoup de déplacements.  
 
Conseil, rien à voir, et encore ça dépend : stratégie ? orga & management ? SI ? En orga, tu interviens sur des missions de quelques mois (ou quelques années...), et tu développes une solution qui doit répondre à des sujets d'optimisation, d'efficacité, de réorganisation... Tu es souvent spécialisé par secteur : industrie, finance, RH, secteur public, développement durable ou alors par thème : digital, CRM, etc.
 
C'est chaud de choper un stage de 3 mois dans le conseil. Généralement c'est 6 mois et en fin d'études (voire en césure). Si tu arrives à trouver pour 3 mois ça risque de ne pas être très intéressant, on ne t'enverra probablement pas chez le client. Mais ça peut te donner une petite idée.  
 
Tous les Big 4 (Deloitte, EY, PWC et KPMG) font audit et conseil.


Message édité par loubnik le 04-08-2017 à 22:56:17
mood
Publicité
Posté le 04-08-2017 à 22:53:29  profilanswer
 

n°5014515
jerries
Posté le 11-10-2017 à 22:42:12  profilanswer
 

Up et premier post ici.
 
Ça vaut quoi W.e.a.v.e sur la place parisienne, et surtout sur la practice Banque?

n°5014780
burnout62
Posté le 14-10-2017 à 00:05:55  profilanswer
 

Ca se défend, ils sont "connus", et ont une bonne dynamique/image interne.
C'est pas le top niveau, ni du bas de gamme. Middle+


---------------
Ce qui est fantastique avec le PC, c’est qu’il est toujours next-gen.
n°5046929
Cary_Grant
Impossible is nothing
Posté le 21-04-2018 à 08:46:59  profilanswer
 

Rucsoid a écrit :

Interessé par l'orga. et la conduite du changement.
 
Selectionnable avec une formation universitaire orientée organisation industrielle ?


Oui. Il faut arrêter de penser que le conseil c'est comme entrer à Harvard. Ce métier s'est démocratisé, attire beaucoup de gens c'est vrai, mais il y a beaucoup de cabinets qui s'ouvrent -souvent des associés ou de sénior managers de gros cabinets qui plafonnaient dans leur cabinet- . Ne vous méprenez pas non plus, c'est pas "facile" d'y entrer, c'est jouable pour peu qu'on soit bac+5 sur des sujets de type technique ou "commerce".
 
Désolé, mais un bac+5 histoire de l'art ça ne servira à rien. A moins d'être fils de ministre et de ramener des missions dans le ministère de papa/maman.
 
Sachez que le niveau de concurrence est très variable en fonction des régions et des villes. Donc, votre premier réflexe (je parle aux jeunes) c'est d'envisager un départ de votre ville pour aller dans un endroit où la concurrence est moins forte. Aller postuler à Paris dans un cabinet en sortant de l'université c'est aimer perdre son temps. Aller à Nantes, Rennes ou à Bordeaux augmente les chances.  
 
Ensuite, n'oubliez pas que dans le conseil il y a un énorme turnover. C'est dans l'ADN de ce métier. Donc il y a toujours des places à pouvoir. Simplement, en été quand on recrute des JD il y a plein de concurrence, en fin d'année (septembre pour ceux qui vont attaquer en janvier). Donc évitez autant que faire se peut ces périodes si vous avez un profil atypique.
 
Allez sur les salons rencontrer directement les Managers & RH des cabinets qui font le déplacement. Et profitez-en pour vous "vendre".
Visez les gros cabinets généralistes, ils ont besoin de plein de monde à chaque fois. Par conséquent, ils sont moins regardants que les petits cabinets qui recrutent 3 personnes par an et qui sont hyper spécialisés.
 

Rucsoid a écrit :


 
Je pense que ton portait au vitriol prend très bien le contre-pieds du discours ambiant et nous avons tous compris que tu avais entrepris de démystifier la fonction.  
 
Je suis moi-même qqn de 'négatif' - voire polemiste - ; excessivement lucide / clinique, ce qui me fait passer à tort pour un pessimiste alors que je me considère juste comme un analyste froid.
 
Je te pose la question parce que ton discours me semble assis sur une assez longue expérience :
 
Avec une excellente formation universitaire suivie par un parcours accidenté (en réalité j'ai fait face à de hautes responsabilité hyper-jeune, environnements où le niveau intellectuel était mais alors très éloigné de mes espérances, missions à très hautes charges de travail etc ) et très diversifié - en restant dans le haut niveau - est-ce que j'ai une chance d'être sélectionné dans un cabinet pr faire de l'orga. / conduite du changement ... avec ce type de diplomes / xp / discours ?


Ma réponse avec plusieurs mois de retard est oui. Mais il faut mettre en place une stratégie comme celle décrite plus haut.
 
 
Mon retour plusieurs années après avoir quitté le conseil et pris du recul.
 
Ce que j'ai aimé dans ce milieu :
 

  • On est très tôt sensibilisé à l'aspect "politique" du travail en entreprise
  • On apprend des méthodes de travail qui permettent d'avoir toujours quelque chose à quoi se racrocher
  • On apprend à communiquer devant des interlocuteurs exigeants
  • On apprend à travailler sous pression
  • On apprend à s'adapter en permance
  • On apprend le sens du service
  • On apprend à faire des slides et à passer des messages


Ce que je n'ai pas aimé dans ce milieu
 

  • Vous êtes de la chair à canon. C'est avance et ferme ta gueule !
  • Le management est rarement à l'écoute : Il sait tout
  • On est dans le milieu de l'entre soi : Les gens viennent des mêmes écoles et pensent presque tous pareil
  • La politique prend le pas sur les résultats. Plus vous êtes bons en politique, mieux vous serez noté et augmenté
  • Il faut avoir une flexibilité qui frise l'esclavage parfois (Nocturnes, travail le weekend, déplacements imprévus qui impactent votre vie familiale)
  • Quelqu'un d'autre a la main sur votre développement, vous n'avez aucun pouvoir là dessus
  • Vous êtes la dernière personne à qui on demande son avis quand on veut créer une équipe à staffer sur un projet. Comment dans ces conditions créer un parcours de carrière qui vous plait ?
  • Le client met rarement en pratique ce que vous recommandez. Après avoir travaillé de longues heures des jours durant, c'est assez agaçant.
  • Quelqu'un d'autre s'attribue vos mérites quand il y a un succès. Ca aussi c'est très frustrant


Aujourd'hui je suis passé de l'autre côté. Si on m'avait dit ça 8 ans avant que je siégerai au Codir d'une région (100+ M€ de CA) pour une multinationale avec une équipe de plusieurs personnes dont 80% on 8-10 ans  de plus que moi, j'aurai ri au nez de la personne. Et pourtant je l'ai fait, sans avoir besoin d'un MBA pour y arriver. Comment ?
 
J'ai toujours su ce que je voulais faire comme job. Ça m'a permis dans les cabinets où je suis passé de choisir mes missions. Comme je faisais de l'excellent travail et que les clients m'adoraient, mes différents cabinets m'ont toujours positionné où je voulais. Et à chaque fois qu'ils ne l'ont pas fait, je suis parti. J'ai pris des risques, parfois mesurés, parfois énormes. Comme cette fois où à 25 ans j'ai dit au PDG de mon cabinet que s'il ne me dé-staffait pas d'une mission j'allais claquer ma démission dans la journée. Ou encore à ce Partner quand j'ai démissionné et qui m'avait dit qu'il me ferait beaucoup de mal dans le milieu à qui j'avais répondu que j'allais boire des bières  avec son client principal (ce qui était vrai et il le savait car je lui remontais souvent des infos obtenues en "off" ) et que s'il faisait quoi que ce soit, je le démolirai aussi. On avait ce jour là signé un pacte de non agression.
 
J'ai été très déçu du comportement des gens. Ce côté ta gueule, on a le pouvoir on va te briser m'a toujours insupporté (après j'ai toujours été un rebelle). Voir avancer plus vite que soi des gens qui sont nuls en missions mais forts en flûte c'est très frustrant. Quand vous voulez des formations sur le fond vous devez batailler comme des tarés pour les avoir. Mais les formations bullshits pour apprendre à jouer de la flûte vous en aurez. Exemple, mon cabinet n'a jamais voulu financer ma certification LSS. J'ai fait un emprunt bancaire de 10 K€ pour le financer moi. Une fois certifié, quand ils approchaient les clients ils disaient au client "ne vous inquiétez pas on va mettre un black belt sur le coup". Et quand j'avais demandé une augmentation ils m'avaient dit , "on ne t'a jamais demandé de te certifier. Maintenant que c'est fait on en profite", j'avais démissionné la semaine d'après. Je vous raconte ça sans amertume, pour vous dire qu'on vous jouera beaucoup de flûte pour vous attirer, mais qu'une fois embauché, vous devrez lutter seuls pour avancer. Rien ne sera fait pour vous aider.
 
Mes conseils : Sachez vous ré-inventer. C'est à dire que vous devez suivre l'évolution de votre profession / practice. Qu'est ce qui fait fureur sur le marché ? Formez-vous à ça et surtout mettez-le en pratique. Faites plus que vos projets. Vous êtes bons sur quelque chose ? Créez une formation pour vos collègues. Rapportez à votre cabinet des informations obtenues en "off" chez le client (pas qui couche avec qui hein ? des trucs sur le business. Qui va être nommé où ? Qui s'en va , et qui le remplace ? Etc ... ), faites du développement commercial en accompagnant les managers qui le font. Ne restez pas 100% du temps chez le client. Repassez de temps en temps dans votre cabinet pour serrer les mains des gens qui comptent. La règle dans ce milieu c'est loin des yeux, loin du coeur. Bichonnez vos clients, si vous savez installer une relation d'affaire et même personnelle (j'ai pas dit de coucher avec  :lol: ), en allant déjeuner, boire des coups , etc ... Avec eux, alors vous durerez dans ce milieu et serez apprécié de votre cabinet. N'hésitez pas à vous payer des formations certifiantes avec votre argent, l'impact est immédiat sur votre carrière.
 
Quand ma boite actuelle ou un des deux B des MBB m'ont approché (je n'aurai jamais eu l'idée de postuler chez eux), c'est parce que j'avais une expérience et une expertise collant parfaitement aux besoins actuels de mon milieu.  
 
En conclusion, ne laissez jamais personne vous dire que ce que vous êtes c'est l'école que vous avez fait. Le chemin qui passe par le mérite existe aussi. Et ça, ça ne dépend que de vous.
 


---------------
Only eyes washed by tears can see clearly
n°5046935
Reyleigh
Plump And Round
Posté le 21-04-2018 à 10:33:02  profilanswer
 

Merci pour ce post :jap:
C'est chaud quand même les nocturnes et le travail le we pour 40k bruts [:cond:4]


---------------
« See, Madness, as you know is like gravity. All it takes is a little push. »
n°5047098
hiihuu
Posté le 22-04-2018 à 00:04:55  profilanswer
 

Comme toujours CG feedback extremement qualitatif :jap:
 
Cool que tu sois au top après ton switch en interne  :)
 
Tu t’en es donné les moyens et cela a payé. J’applique le même mindset.


Message édité par hiihuu le 22-04-2018 à 00:05:41

---------------
Shipping beats perfection
n°5057884
michou108
Posté le 05-06-2018 à 20:02:57  profilanswer
 

Bonjour, de profil commercial ESC, j’ai 2 ans d’expérience en conseil en organisation en milieu industriel (conduite du changement, lean, redéfinition de processus....).  
Selon vous qu’elle est ma valeur sur le marché actuel?  
Des amis me parlent de 45K mais je suis suis actuellement loin de cela.  
Pouvez-vous me confirmer ? Merci.
Merci.


Message édité par michou108 le 05-06-2018 à 20:03:39
n°5060364
_bushido_
Posté le 20-06-2018 à 23:26:01  profilanswer
 

Salut à tous,  
 
Je lurke depuis un moment sur les topics strat et orga.
 
Je suis actuellement PMO junior dans une SS2I bien connue, mais sans réelle motivation pour rester dans l'IT (je viens d'une ESC - top 15). Je suis positionné comme PMO en direction de projet sur des aspects financiers et contrôle de gestion pour un compte regroupant 100 personnes.
 
Je voudrais savoir ce que vous pensez de mon idée de bifurquer vers le conseil en orga à court/moyen terme (disons 1-2 ans), sachant que ma boite possède une division conseil en orga.
 
A plus long terme, le conseil en strat m'intéresse aussi, mais je sais que je pars de loin (je ne suis pas dans leur cible pour le moment).
 
Raisons qui me poussent à réfléchir:
- Les promotions en SSII (même en fast track). Je devrais être fixé fin juin sur ce que ma practice me réserve.
- Ne pas me laisser happer par l'IT et avoir une étiquette à vie.
- Je sais que beaucoup commencent comme PMO dans les cabinets de conseil, mais pas exactement sur les mêmes activités que moi.


---------------
"Celui qui n'a pas d'objectifs ne risque pas de les atteindre."
n°5060920
lex91
J'ai glissé chef
Posté le 26-06-2018 à 10:42:26  profilanswer
 

_bushido_ a écrit :

Salut à tous,  
 
Je lurke depuis un moment sur les topics strat et orga.
 
Je suis actuellement PMO junior dans une SS2I bien connue, mais sans réelle motivation pour rester dans l'IT (je viens d'une ESC - top 15). Je suis positionné comme PMO en direction de projet sur des aspects financiers et contrôle de gestion pour un compte regroupant 100 personnes.
 
Je voudrais savoir ce que vous pensez de mon idée de bifurquer vers le conseil en orga à court/moyen terme (disons 1-2 ans), sachant que ma boite possède une division conseil en orga.
 
A plus long terme, le conseil en strat m'intéresse aussi, mais je sais que je pars de loin (je ne suis pas dans leur cible pour le moment).
 
Raisons qui me poussent à réfléchir:
- Les promotions en SSII (même en fast track). Je devrais être fixé fin juin sur ce que ma practice me réserve.
- Ne pas me laisser happer par l'IT et avoir une étiquette à vie.
- Je sais que beaucoup commencent comme PMO dans les cabinets de conseil, mais pas exactement sur les mêmes activités que moi.


 
 
Situation similaire à la tienne, j'ai fait le switch vers de l'orga pure après 2 an et demi en IT (fonctionnelle) , et maintenant en strat.  
 
Je ne regrette pas une seconde, tant je ne me projetais pas en IT, mais le moove n'est pas forcément évident surtout si tu décides de changer de secteur / d'entreprise.  
 
My 2 cents : ne tarde pas trop, tu as vite fait d'être labéllisé IT.  En prévision, essaye de capitaliser un maximum sur les compétences métier / fonctionnelles acquises sur des différentes missions.  

n°5061090
comptableg​ame
Posté le 27-06-2018 à 12:45:49  profilanswer
 

Bonjour à tous. Je suis totalement novice en conseil en orga/mana je découvre grace au topic (je suis étudiant).
J'ai quelques questions du coup s'il vous plait  :bounce: .
 
- C'est quoi les formations cibles ?
- Est-ce que les profils ayant un passif compta/finance sont appréciés ? (En plus d'une formation dédiée au conseil j'entends)
- Que fait-on après plusieurs années conseil en orga/management ? Hors conseil j'entends.
 
Merci, et bonne journée.
 
Edit : et j'oubliais. On trouve des alternants dans ce milieu ?


Message édité par comptablegame le 27-06-2018 à 12:53:11
mood
Publicité
Posté le 27-06-2018 à 12:45:49  profilanswer
 

n°5061475
_bushido_
Posté le 01-07-2018 à 10:18:18  profilanswer
 

lex91 a écrit :

 


Situation similaire à la tienne, j'ai fait le switch vers de l'orga pure après 2 an et demi en IT (fonctionnelle) , et maintenant en strat.

 

Je ne regrette pas une seconde, tant je ne me projetais pas en IT, mais le moove n'est pas forcément évident surtout si tu décides de changer de secteur / d'entreprise.  

 

My 2 cents : ne tarde pas trop, tu as vite fait d'être labéllisé IT.  En prévision, essaye de capitaliser un maximum sur les compétences métier / fonctionnelles acquises sur des différentes missions.

 

Merci pour ta réponse!
Je suis bien affecté à un secteur d'activité, du fait de mon client, mais pas de manière "définitive". Si demain je change de mission, ça pourra vraiment être dans n'importe quel secteur. Peut-être même dans une autre practice d'après ce que j'ai pu voir en à peu près 1 an pour d'autres personnes.
Pour l'aspect IT, je ne suis pas du tout dans le delivery à proprement parler. Je suis surtout orienté finance de projet (questions d'ETP, TJM, marge, facturation, dimensionnement de chaque équipe, suivi de l'activité). C'est ce qui me fait dire que la transition se fera plus en douceur que pour quelqu'un qui a vraiment été dans l'opérationnel pendant un long moment.
J'interviens plus en substitution du directeur de projet qu'en gestion de projet pure.

 

Du coup je me demande si j'ai intérêt à forcer pour passer dans la branche "consulting" de ma boite, ou aller voir ailleurs à moyen terme.Sachant que je devrais savoir très prochainement si j'ai ma promotion ou pas, et si mon parcours "fast track" s'en retrouve officialisé. Sinon je considèrerai ne plus avoir grand chose à attendre d'eux, malheureusement.

 


EDIT: quelqu'un connaît Axys Consultants? ça fait déjà plusieurs entreprises qui essaient de me débaucher, et celle-ci est la dernière en date. Par contre ils veulent me recruter comme PMO Senior :o

Message cité 1 fois
Message édité par _bushido_ le 02-07-2018 à 22:32:34

---------------
"Celui qui n'a pas d'objectifs ne risque pas de les atteindre."
n°5061792
burnout62
Posté le 04-07-2018 à 04:38:40  profilanswer
 

Axys de nom, ça paraît pas fou.
PMO lol, même pas ils te recrutent en consultant. Ça en dit long...


---------------
Ce qui est fantastique avec le PC, c’est qu’il est toujours next-gen.
n°5065693
_bushido_
Posté le 01-08-2018 à 19:05:48  profilanswer
 

Bon j'ai eu le retour sur ma promotion, c'est négatif.
Du coup je passe à l'écoute du marché (sans pour autant chercher activement, je reste à l'écoute des propositions auxquelles je ne donnais pas suite avant).
Horizon septembre, nouvelle opportunité de promotion, si c'est toujours négatif, c'est menace de dem s'il faut en arriver là. De toute façon ça reste une SSII, pas la peine de faire dans le sentiment.
C'est dommage pour le projet, mais si la practice m'enfume, pas le choix...
 
Du coup je vais surtout axer sur les cabs en orga, et c'est d'ailleurs eux qui me contactent en général.


---------------
"Celui qui n'a pas d'objectifs ne risque pas de les atteindre."
n°5065699
hiihuu
Posté le 01-08-2018 à 19:43:53  profilanswer
 

Quelle est ton expertise ?


---------------
Shipping beats perfection
n°5065701
Dion
Acceuil
Posté le 01-08-2018 à 19:49:08  profilanswer
 

_bushido_ a écrit :


Pour l'aspect IT, je ne suis pas du tout dans le delivery à proprement parler. Je suis surtout orienté finance de projet (questions d'ETP, TJM, marge, facturation, dimensionnement de chaque équipe, suivi de l'activité). C'est ce qui me fait dire que la transition se fera plus en douceur que pour quelqu'un qui a vraiment été dans l'opérationnel pendant un long moment.
J'interviens plus en substitution du directeur de projet qu'en gestion de projet pure.  


Du calme t'es PMO [:kiki]


---------------
Elmoricq petite bite - Les enfants de vapeur c'est  comme les crevettes, tout est bon sauf la tête !
n°5065704
_bushido_
Posté le 01-08-2018 à 20:17:46  profilanswer
 

hiihuu a écrit :

Quelle est ton expertise ?


 
je t'ai répondu en MP, c'est un peu particulier


---------------
"Celui qui n'a pas d'objectifs ne risque pas de les atteindre."
n°5065705
_bushido_
Posté le 01-08-2018 à 20:20:46  profilanswer
 

Dion a écrit :


Du calme t'es PMO [:kiki]


 
Ce que je veux dire, c'est que le DP me délègue des tâches qui lui seraient attribuées sur d'autres comptes où il n'y a pas de PMO. Alors ce ne sont pas les plus stratégiques évidemment, mais ça n'a rien à voir avec ce que font les consultants fonctionnels ou les dev, voire les chefs de projets. Je ne suis concerné par la vie des projets que pour des questions financières/contrôle de gestion.
Plus je lis ce topic, plus je me demande si je suis "PMO" parce que c'est un titre fourre-tout...


---------------
"Celui qui n'a pas d'objectifs ne risque pas de les atteindre."
n°5070580
jupiter39
Posté le 19-09-2018 à 01:00:28  profilanswer
 

EvilTyler a écrit :

Je pense qu'il vaudrait mieux parler de 'conseil en management' plutôt qu'orga :)
 
Les missions ou il n'y a que de l'orga ne sont pas non plus les plus courantes, et certains cabinets taggés 'orga' font principalement de la PMO (qui là s'intègre bien dans le conseil en management, mais j'ai du mal à voir ça comme de l'orga)
 
 
->Le topic du conseil en management (hors stratégie)
 
 
Pour initier une liste (que j'ai déjà faite ailleurs)
 
-Cabinet 'pure player' du conseil (taggés orga, mais ils font également un peu de strat)
Eurogroup
Ineum
-Intégrateurs qui ont une filière 'management consulting'
Accenture (MCIM)
Capgemini Consulting
Bearing Point
-Branche conseil des Big 4
Ernst & Young
Kpmg
Deloitte
PWC
 
To be completed :o


 
Ils vont aussi proposer un MSc in Security and Resilience l'année prochaine. :)  
 
Une fiche descriptive devait être publiée mais je ne parviens pas à la trouver.. :sweat:

n°5079400
Pandaa
Posté le 09-12-2018 à 17:34:34  profilanswer
 

drap

n°5081022
newforumm
Posté le 25-12-2018 à 20:43:26  profilanswer
 

Hello,

 

Je suis nouveau sur le forum.
Etudiant en master finance et stratégie à Sciences Po Paris, je suis actuellement en année de césure : 1er stage de 6 mois en audit chez EY, 2è stage en marketing/business analyste chez L'Oréal.
Je suis assez intéressé par la stratégie, le conseil, l'orga.

 

Avec mon profil, quels types de cabinets de conseil sont accessibles en stage de fin d'études ?

 

Avez-vous des informations sur les salaires JD en cabinet et les bonus ?

 

Merci beaucoup,
Bonne soirée :)

Message cité 1 fois
Message édité par newforumm le 25-12-2018 à 21:28:47
n°5082638
Lothiek
Posté le 17-01-2019 à 13:45:57  profilanswer
 

newforumm a écrit :

Hello,  
 
Je suis nouveau sur le forum.
Etudiant en master finance et stratégie à Sciences Po Paris, je suis actuellement en année de césure : 1er stage de 6 mois en audit chez EY, 2è stage en marketing/business analyste chez L'Oréal.  
Je suis assez intéressé par la stratégie, le conseil, l'orga.
 
Avec mon profil, quels types de cabinets de conseil sont accessibles en stage de fin d'études ?  
 
Avez-vous des informations sur les salaires JD en cabinet et les bonus ?  
 
Merci beaucoup,
Bonne soirée :)


 
Tu es cible partout il me semble

n°5082872
Cary_Grant
Impossible is nothing
Posté le 20-01-2019 à 19:49:07  profilanswer
 

Bonjour à tous, mes meilleurs voeux aux consultants & aspirants consultants en management.
 
J'ai lu rapidement, et je vois beaucoup qui font de la PMO...
Bon, si c'est pour manger et éviter d'être un gilet jaune, alors c'est OK.
Si vous n'avez pas une école cible quand vous êtes jeunes, alors ça passe encore.
 
Mais si vous avez le choix, ne faites pas ce job. Et si c'est une porte d'entrée, sortez très vite. C'est le placard du consulting, c'est la porte sans sortie.
Je connais énormément de consultants expérimentés qui font ça depuis 10 ans et qui sont inaptes à faire autre chose. Leur seule chance c'est prier pour se faire embaucher par le client.
 
Le problème n'est pas le poste, mais les tâches. Vous ne  gérez rien (vous ne prenez aucune décision). Vous êtes une petite main (payée cher) mais une petite main quand même. Vous n'avez qu'excel ou MS project à vendre, et la capacité à taper des comptes rendus de réunion... C'est pas très vendeur.
 
Et n'oubliez pas, dans le conseil comme dans n'importe quelle boite, une seule règle : Tout pour ma gueule. Attention ça ne veut pas dire de ne pas jouer collectif, faites correctement votre job, n'entrez pas dans les guerres d'égos et les peaux de bananes. Ça veut dire que si l'intérêt de votre entreprise et votre intérêt sont en conflits, choisissez votre intérêt. C'est pareil chez le client, ou en cabinet. C'est pas toujours les plus méritants qui sont promus (d'ailleurs le mérite est rarement récompensé, c'est la politique qui met en valeur la performance). N'hésitez pas à aller voir ailleurs, car on n'hésitera pas à vous virer quand on trouvera que vous coûtez trop cher.
 
Donc le coup de "Si tu travailles comme un chien pendant les 18 prochains mois tu seras promu". C'est un attrape couillon. Si factuellement vous avez des évidences qui montrent que vous êtes prêts pour une promotion (ex : Client content de vous, évaluations intermédiaires au top, objectifs pulvérisés, etc...), alors allez voir ailleurs si on vous la refuse. Les promesses des managers n'engagent que ceux qui y croient. Le bien le plus précieux que vous avez c'est votre temps, alors utilisez-le intelligemment.
 
CG


---------------
Only eyes washed by tears can see clearly
n°5082885
gregos2k5
Posté le 21-01-2019 à 11:17:33  profilanswer
 

Cary_Grant a écrit :

Bonjour à tous, mes meilleurs voeux aux consultants & aspirants consultants en management.

 

J'ai lu rapidement, et je vois beaucoup qui font de la PMO...
Bon, si c'est pour manger et éviter d'être un gilet jaune, alors c'est OK.
Si vous n'avez pas une école cible quand vous êtes jeunes, alors ça passe encore.

 

Mais si vous avez le choix, ne faites pas ce job. Et si c'est une porte d'entrée, sortez très vite. C'est le placard du consulting, c'est la porte sans sortie.
Je connais énormément de consultants expérimentés qui font ça depuis 10 ans et qui sont inaptes à faire autre chose. Leur seule chance c'est prier pour se faire embaucher par le client.

 

Le problème n'est pas le poste, mais les tâches. Vous ne gérez rien (vous ne prenez aucune décision). Vous êtes une petite main (payée cher) mais une petite main quand même. Vous n'avez qu'excel ou MS project à vendre, et la capacité à taper des comptes rendus de réunion... C'est pas très vendeur.

 

Et n'oubliez pas, dans le conseil comme dans n'importe quelle boite, une seule règle : Tout pour ma gueule. Attention ça ne veut pas dire de ne pas jouer collectif, faites correctement votre job, n'entrez pas dans les guerres d'égos et les peaux de bananes. Ça veut dire que si l'intérêt de votre entreprise et votre intérêt sont en conflits, choisissez votre intérêt. C'est pareil chez le client, ou en cabinet. C'est pas toujours les plus méritants qui sont promus (d'ailleurs le mérite est rarement récompensé, c'est la politique qui met en valeur la performance). N'hésitez pas à aller voir ailleurs, car on n'hésitera pas à vous virer quand on trouvera que vous coûtez trop cher.

 

Donc le coup de "Si tu travailles comme un chien pendant les 18 prochains mois tu seras promu". C'est un attrape couillon. Si factuellement vous avez des évidences qui montrent que vous êtes prêts pour une promotion (ex : Client content de vous, évaluations intermédiaires au top, objectifs pulvérisés, etc...), alors allez voir ailleurs si on vous la refuse. Les promesses des managers n'engagent que ceux qui y croient. Le bien le plus précieux que vous avez c'est votre temps, alors utilisez-le intelligemment.

 

CG


Hello, bonne année a tous. Comme toujours CG, il y a bcp de vrai et un peu de faux mais c est trop negatif.
Je travaille sur un ebook gratos pour partager mon XP. Je vous ferai signe quand ce sera prêt.

 

++


---------------

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  62  63  64  65  66  67
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
svp aide lettre de motivation stage conseil en managementConseil méthodologie pour faire des fiches bristol (révision)
dut STID conseil pour les vacancesConseil en stratégie marketing
Executive MBA: charge de travail/organisation etc etcConseil en stratégie et organisation
le conseil en organisation, c'est comment pour vous?cabinets de conseil en management, organisation etc
conseil en SI et organisationDébouché apres 3-4 ans dans le conseil en management et organisation
Plus de sujets relatifs à : Conseil en organisation / management


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR