Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1770 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1231  1232  1233  1234  1235  1236
Auteur Sujet :

[Sujet]Vos ruptures, subies et infligées (Aie ! Ca pique !)

n°58042353
la lampe
Posté le 08-11-2019 à 11:41:44  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Je rends les armes avec mon ex. J'arriverais pas à passer outre ce qui s'est passé la semaine dernière. Ca a fait office de déclic et je me rend compte que cette situation/relation ne m'apporte plus rien mise à part de la tristesse, colère, frustration et déception ( que du bonheur quoi). J'ai attendu de redescendre en pression pour la revoir. C'est fait, elle ne comprends rien à rien à ce que je ressens et pense (peut être à raison) que je serai là quoi qu'il arrive. Ce qui n'est plus le cas. Dimanche je le disais à chaud, là c'est à froid.

mood
Publicité
Posté le 08-11-2019 à 11:41:44  profilanswer
 

n°58042604
daaadou
Posté le 08-11-2019 à 12:01:25  profilanswer
 

cher journal de bord... :D


---------------
Les lumières dansent, dans l'ambulance
n°58043084
genkidama-​hfr
Révolutionnaire.
Posté le 08-11-2019 à 13:01:10  profilanswer
 

Que s'est-il passé ?

n°58043816
Ayrin
Miaou
Posté le 08-11-2019 à 14:17:08  profilanswer
 

seraphinette a écrit :

Non mais arrêtez.
Ce n'est jamais "pour le bien de l'autre" qu'on rompt, c'est pour nous, se faire du bien, être libre, vivre autre chose, cesser de supporter une situation qui ne l'est pas, supportable, ou juste parce qu'on n'y croit pas, que la relation ne répond pas à certaines de nos aspirations
.
Mais le "bien de l'autre", il ne faut pas dire cela, si on voulait le bien de l'autre on resterait.
 
C'est une BONNE CHOSE d'être égoïste, car on est la seule personne avec qui on vivra toute notre vie, on a donc intérêt à ce que ce soit dans de bonnes conditions, mais il ne faut pas se mentir : on l'est et on pense d'abord à SOI!
 
Même lorsque l'on tente de se convaincre qu'en fait on le fait pour l'autre (oui oui, bien sûr, celui qui ensuite va passer 6 mois en PLS à sangloter en envisageant peut-être quelquefois le suicide, on a fait ça pour son bien) c'est à soi qu'on pense, puisque on tente d'enterrer notre culpabilité sous un manteau chamarré.


Oui, voilà :jap:
 

n°58046002
warpc
Posté le 08-11-2019 à 17:54:39  profilanswer
 

Cela correspond au mode de fonctionnement de certaines personnes mais ce n'est certainement pas une généralité. ;)
 
On peut très bien être heureux soi-même dans une relation en rendant malheureux quelqu'un (de façon intentionnelle ou non), et que ce quelqu'un souhaite continuer à cause des sentiments qu'il éprouve. Si rien n'est possible pour arranger la situation (ce qui est parfois le cas), c'est justement en n'étant pas égoïste qu'il vaut mieux avoir le courage pour l'autre de tout arrêter même si ça sera très dur pour les deux (vu que les sentiments sont encore là :/).
 
Bref, comme toujours, chaque cas est particulier et nous sommes tous différents.
Il vaut mieux éviter d'avoir ce genre d'idée préconçues sur les autres, ça ne donne rien de bon dans une relation (et pas qu'en couple d'ailleurs).


---------------
Groupe du moment: The Blue Butter Pot (nouvel album le 24/05/19) / Monkypolis
n°58054201
warpc
Posté le 10-11-2019 à 12:21:24  profilanswer
 

J'ai lancé le débat avec des amis histoire d'avoir d'autres avis.
Alors le "c'est pas toi c'est moi" reste un gros classique mais qu'on a surtout jeune (ou avec quelqu'un de vraiment immature).
Avec l'âge et la sagesse  :o , on apprend quand même à mieux communiquer.
 
Dans la discussion, arrive alors le cas classique de la relation asymétrique bien connu ici.
Madame n'a plus de désir pour monsieur, elle le vit très bien et est encore amoureuse parce qu'après tout il n'y a pas que le cul dans la vie!
De son côté à lui ce n'est évidemment pas du tout la même, beaucoup de frustration mais comme les sentiments sont toujours là et que le quotidien est agréable/supportable, il reste quand même!
Malheureusement, les discussions ne mènent à rien et aucun compromis n'est possible. Sur quelques mois c'est gérable, sur plusieurs années ça devient difficile.  :sweat:  
Pourtant, s'ils s'aiment ils devraient pouvoir faire de vrais efforts pour que ça fonctionne:
- madame se force?
- monsieur suit un traitement de castration chimique ou va voir ailleurs?
Comme souvent dans cette équation, il y a des enfants et le couple attend qu'ils soient grands pour agir.
Pourtant madame aurait pu prendre la décision de se séparer de monsieur (souvent le + lâche, les clichés ont la vie dure), pour son bien à lui.
Parce que pour elle tout va bien, cette décision ça sera surtout une perte de confort.
Du coup si certains partent par égoïsme, d'autres restent aussi par égoïsme.
 
A noter que c'est seulement un exemple pour illustrer mon propos, pas une généralité.  ;)  
Il y a des tas de façons de faire souffrir l'autre sans se pourrir soi-même. Sans empathie, ça passe crème!
 
Toute rupture reste difficile, mais dans certains cas on peut aussi se rendre compte que c'était finalement une bonne chose d'être largué et que l'autre l'a vraiment fait pour notre bien.  :)
J'en connais très bien plusieurs qui s'en félicitent maintenant malgré les mois post-rupture passés en PLS.  :D
Le bien de l'autre dans une relation, ça se mesure aussi sur le long terme.

Message cité 1 fois
Message édité par warpc le 10-11-2019 à 12:40:25

---------------
Groupe du moment: The Blue Butter Pot (nouvel album le 24/05/19) / Monkypolis
n°58054534
seraphinet​te
You win again, gravity!
Posté le 10-11-2019 à 13:43:36  profilanswer
 

warpc a écrit :


Pourtant madame aurait pu prendre la décision de se séparer de monsieur (souvent le + lâche, les clichés ont la vie dure), pour son bien à lui.
Parce que pour elle tout va bien, cette décision ça sera surtout une perte de confort.
Du coup si certains partent par égoïsme, d'autres restent aussi par égoïsme.
 


Deux choses me gênent particulièrement dans ce que tu énonces.
 
-D'une part, attendre de l'autre qu'il prenne à ta place les décisions que tu n'as pas le courage de prendre, par "lâcheté" dis-tu.
En estimant qu'il y a égoïsme de sa part à ne pas le faire.
Alors que pour sa part elle est bien, heureuse.
Que ses raisons pour procéder ainsi sont donc...inexistantes, entre son propre confort émotionnel et la volonté de ne pas aller à l'encontre de ta propre volonté (qui est de rester, rappelons le, quelles qu'en soient les raisons)
 
-d'autre part, et c'est le pire à mon sens, cette paternalisation des rapports entre deux adultes, dont l'un "sait mieux" que l'autre ce qui est bien pour lui.
Comme un parent prétend savoir ce qui est bon pour son enfant.
 
J'estime être adulte.
Etre la plus à même de savoir ce qui est bon pour moi, et être celle qui me connait le mieux.
Je trouve méprisable que quiconque annonce prendre des décisions pour moi sous prétexte de mon bien, et de mieux savoir que moi.
Car c'est faux.
C'est rabaissant.
C'est méprisant.
Et c'est humiliant.
 
En aucun cas la personne qui prétendra vouloir mon bien ne pourra donc réellement le vouloir en se comportant ainsi et en me traitant ainsi.
 
Je n'ai jamais éprouvé la moindre reconnaissance pour une quelconque personne agissant de cette manière, par contre mon ressenti a pu aller jusqu'à une haine profonde pour celui qui, en plus d'agir de cette manière intolérable, a pris la peine d'oser expliquer qu'il le faisait non pour lui mais bien pour moi, alors que l'évidence hurlait le contraire.
 
 
Entre l'humiliation de l'autre et le besoin de déresponsabilisation de leurs actes, certaines personnes ne devraient même pas être autorisées à avoir des relations avec d'autres être humains :/
 
 


---------------
Valentine's Day's coming? Oh crap! I forgot to get a girlfriend again...
n°58056663
warpc
Posté le 10-11-2019 à 21:01:23  profilanswer
 

Si tu es suffisamment forte et lucide, tu ne seras jamais concernée et c'est tant mieux.  :)  
Tu feras les efforts nécessaires pour que ça fonctionne ou tu partiras avant que ça soit l'autre qui le fasse à ta place.
De même si tu n'as pas d'empathie (je ne dis pas que c'est ton cas, d'ailleurs le propos ne t'est pas adressé en particulier, mais juste pour que tu saches que ça existe) et que tu n'arrives pas à sentir la détresse de ton partenaire, c'est une situation qui peut durer trop longtemps pour celui qui souffre et n'a pas le courage de partir...
Plutôt que la volonté, c'est l'absence de volonté qui peut parfois être fatale.
 
Quant au reste, des adultes qui ne savent pas ce qui est bon pour eux, j'en connais aussi quelques-uns!
Et il y a des tas de facteurs qui peuvent troubler le discernement des gens, aux premiers rangs desquels les sentiments justement, et les désordres mentaux de tous types...


---------------
Groupe du moment: The Blue Butter Pot (nouvel album le 24/05/19) / Monkypolis
n°58056945
seraphinet​te
You win again, gravity!
Posté le 10-11-2019 à 21:31:24  profilanswer
 

C'est une question d'empathie maintenant...
 
J'aime bien l'entendre sortie à toutes les sauces celle-là "Oui, tu comprends, c'est parce que je suis profondément empathique que j'ai décidé de piétiner X jusqu'à ce qu'il/elle soit tellement brisé(e) qu'il/elle n'est pas certain(e) de parvenir un jour à se relever. POUR SON BIEN!" [:enyg:1]  
 
Mon empathie me pousse justement à ne surtout pas humilier inutilement autrui ni à le rabaisser plus bas que terre.
Mais chacun sa vision de la chose après tout.


Message édité par seraphinette le 10-11-2019 à 21:32:45

---------------
Valentine's Day's coming? Oh crap! I forgot to get a girlfriend again...
n°58059831
V pour
Posté le 11-11-2019 à 12:45:48  profilanswer
 

seraphinette a écrit :

Pour se réconforter, parce qu'on se doute bien la plupart du temps que l'autre va souffrir comme un chien.
Que c'est ça, la réalité.


 
Ce n'est pas incompatible avec une vision à plus long terme en se disant que: oui c'est un mal pour un bien. Bien sûr qu'on fait mal à l'autre sur le moment.

mood
Publicité
Posté le 11-11-2019 à 12:45:48  profilanswer
 

n°58060381
loupie94
Posté le 11-11-2019 à 14:36:15  profilanswer
 

V pour a écrit :


 
Ce n'est pas incompatible avec une vision à plus long terme en se disant que: oui c'est un mal pour un bien. Bien sûr qu'on fait mal à l'autre sur le moment.


 
+1.
 
Dans la vie il n'y a pas que du blanc ou du noir. D'ailleurs les choses sont rarement si tranchées. Quelle est l'autre solution? Ne pas faire du mal sur le moment en sachant qu'il aura mal plus tard? Qui dit que ce sera plus facile plus tard? Après je comprends que tout le monde n'est pas partisan d'enlever le pansement d'un coup sec.  

n°58060417
seraphinet​te
You win again, gravity!
Posté le 11-11-2019 à 14:41:23  profilanswer
 

loupie94 a écrit :


 
+1.
 
Dans la vie il n'y a pas que du blanc ou du noir. D'ailleurs les choses sont rarement si tranchées. Quelle est l'autre solution? Ne pas faire du mal sur le moment en sachant qu'il aura mal plus tard? Qui dit que ce sera plus facile plus tard? Après je comprends que tout le monde n'est pas partisan d'enlever le pansement d'un coup sec.  


Perso je n'ai rien contre faire du mal à quelqu'un, tout le monde passe par là à un moment ou à un autre.
 
Ce que je n'admets pas, c'est le déchargement de sa culpabilité à coup de "c'est mieux pour toi", "je le fais pour ton bien", qui consiste par ailleurs à rejeter la responsabilité de nos décisions égoïstes sur autrui.
 
C'est si difficile d'assumer sa nature d'être humain et de ne pas y ajouter la lâcheté?


---------------
Valentine's Day's coming? Oh crap! I forgot to get a girlfriend again...
n°58060444
V pour
Posté le 11-11-2019 à 14:46:15  profilanswer
 

seraphinette a écrit :


Perso je n'ai rien contre faire du mal à quelqu'un, tout le monde passe par là à un moment ou à un autre.
 
Ce que je n'admets pas, c'est le déchargement de sa culpabilité à coup de "c'est mieux pour toi", "je le fais pour ton bien", qui consiste par ailleurs à rejeter la responsabilité de nos décisions égoïstes sur autrui.
 
C'est si difficile d'assumer sa nature d'être humain et de ne pas y ajouter la lâcheté?


 
Et pourquoi ne pas assumer la décision de la rupture, en reconnaissant que cela va faire du mal à l'autre, mais en sachant aussi qu'à moyen terme, cette décision aura été la bonne ?
 
Evoquer un mieux-être plus tard ne veut pas dire justifier la rupture, l'embellir ou se donner un rôle empathique. C'est simplement donner du sens à la rupture.

n°58060475
loupie94
Posté le 11-11-2019 à 14:52:26  profilanswer
 

seraphinette a écrit :


Perso je n'ai rien contre faire du mal à quelqu'un, tout le monde passe par là à un moment ou à un autre.
 
Ce que je n'admets pas, c'est le déchargement de sa culpabilité à coup de "c'est mieux pour toi", "je le fais pour ton bien", qui consiste par ailleurs à rejeter la responsabilité de nos décisions égoïstes sur autrui.
 
C'est si difficile d'assumer sa nature d'être humain et de ne pas y ajouter la lâcheté?


 
Dans le cas de Guivre tu as l'impression qu'il "décharge sa culpabilité" en disant que c'est mieux pour son ex qu'ils ne soient plus ensemble? [:cerveau klem]  
 
Je n'y vois pas de la lâcheté moi....
 
Par contre les gens qui restent en couple en se rendant compte qu'ils ne peuvent pas donner à leur partenaire ce que celui ci attend mais qui restent avec, soit faute de mieux (et qui quitteront quand ils auront trouvé quelqu'un de "mieux"  ) ou parce qu'à eux la relation convient et qu'après tout "il n'a qu'à partir si ce que je lui propose ne lui convient pas" c'est pour moi déjà un peu plus égoïste.

n°58060486
V pour
Posté le 11-11-2019 à 14:55:06  profilanswer
 

Et lâche aussi.


Message édité par V pour le 11-11-2019 à 14:55:18
n°58060551
seraphinet​te
You win again, gravity!
Posté le 11-11-2019 à 15:06:17  profilanswer
 

loupie94 a écrit :


 
Dans le cas de Guivre tu as l'impression qu'il "décharge sa culpabilité" en disant que c'est mieux pour son ex qu'ils ne soient plus ensemble? [:cerveau klem]  
 
Je n'y vois pas de la lâcheté moi....
 
Par contre les gens qui restent en couple en se rendant compte qu'ils ne peuvent pas donner à leur partenaire ce que celui ci attend mais qui restent avec, soit faute de mieux (et qui quitteront quand ils auront trouvé quelqu'un de "mieux"  ) ou parce qu'à eux la relation convient et qu'après tout "il n'a qu'à partir si ce que je lui propose ne lui convient pas" c'est pour moi déjà un peu plus égoïste.


Pour moi l'égoïsme n'est pas un problème.
C'est sans doute un des sentiments humains les plus sains, que de penser à soi (avec la limite de la progéniture qui nécessite notre protection).
 
A quoi bon se "sacrifier" en quittant contre sa volonté une personne qui ne nous en sera même pas reconnaissante (et là, je trouve malsain d'agir en recherchant la reconnaissance) et qu'on ne reverra même pas si tout se passe "bien"?
Tout ça parce qu'on s'imagine que cette personne VOUDRAIT peut-être qui sait nous quitter mais pas au point de le faire, ce qui suppose qu'elle ne doit donc pas être si mal.
 
Encore une fois, paternalisation insupportable ("Tu n'arrives pas à réfléchir et à agir par toi même car tu es trop stupide ou lâche donc je vais décider pour toi" ).
 
Ca ne m'étonne pas que tellement aient des difficultés relationnelles, à force de considérer tous les adultes autour d'eux comme de petits enfants à peine sortis de maternelle.
 
 


---------------
Valentine's Day's coming? Oh crap! I forgot to get a girlfriend again...
n°58060596
V pour
Posté le 11-11-2019 à 15:15:50  profilanswer
 

seraphinette a écrit :


 
Tout ça parce qu'on s'imagine que cette personne VOUDRAIT peut-être qui sait nous quitter mais pas au point de le faire, ce qui suppose qu'elle ne doit donc pas être si mal.


 
Ou qu'elle manque de courage tout simplement.

n°58060609
loupie94
Posté le 11-11-2019 à 15:19:06  profilanswer
 

On parle toujours du cas de Guivre là?
 
Je n'ai pas cette impression de paternalisation dans ce qu'il dit (bien sûr je ne le connais pas et je n'ai de vision que par rapport à ce qu'il écrit ).  
 
 

n°58060632
seraphinet​te
You win again, gravity!
Posté le 11-11-2019 à 15:22:28  profilanswer
 

V pour a écrit :


 
Ou qu'elle manque de courage tout simplement.


Et ça suppose de prendre des décisions à la place de toutes les personnes peu courageuses à notre détriment?
 
Enfin bon de toutes façons nos avis sont trop opposés, le mien est que ça cumule tous les pires messages que l'on puisse envoyer à un autre être humain, dans le genre mépris total de sa personne et désir de l'humilier jusqu'à la dernière seconde possible EN PLUS de se porter préjudice à soi même.
Donc, sauf à ce que notre besoin de malfaisance dépasse notre propre intérêt, je ne comprends même pas l'idée.
 
Et je ne la comprendrai pas quelle que soit la manière dont on puisse me l'exposer.


---------------
Valentine's Day's coming? Oh crap! I forgot to get a girlfriend again...
n°58060639
seraphinet​te
You win again, gravity!
Posté le 11-11-2019 à 15:23:48  profilanswer
 

loupie94 a écrit :

On parle toujours du cas de Guivre là?
 
Je n'ai pas cette impression de paternalisation dans ce qu'il dit (bien sûr je ne le connais pas et je n'ai de vision que par rapport à ce qu'il écrit ).  
 
 


Je ne parle pas de Guivre puisque il ne s'est pas du tout étendu sur ses raisons.
 
Je parle dans l'absolu, du fait de dire à une personne qu'on la quitte pour son bien.


Message édité par seraphinette le 11-11-2019 à 15:24:39

---------------
Valentine's Day's coming? Oh crap! I forgot to get a girlfriend again...
n°58060644
outlaw6
Posté le 11-11-2019 à 15:25:02  profilanswer
 

Pour son bien à la personne quittée.


---------------
I am a fucking armpits licker
n°58061153
Tilk-SG1
Posté le 11-11-2019 à 16:46:07  profilanswer
 

Courage les amis [:peace4all]


---------------
Worakls - Salzburg
n°58084295
avitasse
ID PSN : avitasse
Posté le 14-11-2019 à 11:26:58  profilanswer
 

V pour a écrit :

Evoquer un mieux-être plus tard ne veut pas dire justifier la rupture, l'embellir ou se donner un rôle empathique. C'est simplement donner du sens à la rupture.


+1
 
 

seraphinette a écrit :

J'estime être adulte.
Etre la plus à même de savoir ce qui est bon pour moi, et être celle qui me connait le mieux.
Je trouve méprisable que quiconque annonce prendre des décisions pour moi sous prétexte de mon bien, et de mieux savoir que moi.
Car c'est faux.
C'est rabaissant.
C'est méprisant.
Et c'est humiliant.


De la même façon l'autre se connait mieux que toi tu ne le connais [:spamafotev]
De ce fait, il peut avoir une vision légitime de ce qu'il t'apporte (et ce qu'il ne t'apporte pas) dans votre relation ; il peut également sentir un décalage entre ta vision de lui et ce qu'il pense être, et ainsi penser qu'il ne te correspond pas [:spamafote]  
Dans l'équation d'une relation, il y a 2 personnes..


---------------
[ECH] Bluray Star Trek - I, Robot - Night & Day - etc.
n°58095756
avitasse
ID PSN : avitasse
Posté le 15-11-2019 à 14:11:52  profilanswer
 

seraphinette a écrit :

Ce que je n'admets pas, c'est le déchargement de sa culpabilité à coup de "c'est mieux pour toi", "je le fais pour ton bien", qui consiste par ailleurs à rejeter la responsabilité de nos décisions égoïstes sur autrui.


seraphinette a écrit :

Pour moi l'égoïsme n'est pas un problème.
C'est sans doute un des sentiments humains les plus sains, que de penser à soi (avec la limite de la progéniture qui nécessite notre protection)


Ben tout va bien alors :whistle:


---------------
[ECH] Bluray Star Trek - I, Robot - Night & Day - etc.
n°58096482
seraphinet​te
You win again, gravity!
Posté le 15-11-2019 à 15:04:11  profilanswer
 

Tu ne vois donc pas la différence entre l'égoïsme et le fait de ne pas assumer ses responsabilités.
Effectivement, vu comme cela, il n'y a pas de problème (sinon qu'il s'agit de deux choses totalement différentes).


---------------
Valentine's Day's coming? Oh crap! I forgot to get a girlfriend again...
n°58104130
Ayrin
Miaou
Posté le 16-11-2019 à 17:13:17  profilanswer
 

seraphinette a écrit :


Pour moi l'égoïsme n'est pas un problème.
C'est sans doute un des sentiments humains les plus sains, que de penser à soi (avec la limite de la progéniture qui nécessite notre protection).
 
A quoi bon se "sacrifier" en quittant contre sa volonté une personne qui ne nous en sera même pas reconnaissante (et là, je trouve malsain d'agir en recherchant la reconnaissance) et qu'on ne reverra même pas si tout se passe "bien"?
Tout ça parce qu'on s'imagine que cette personne VOUDRAIT peut-être qui sait nous quitter mais pas au point de le faire, ce qui suppose qu'elle ne doit donc pas être si mal.
 
Encore une fois, paternalisation insupportable ("Tu n'arrives pas à réfléchir et à agir par toi même car tu es trop stupide ou lâche donc je vais décider pour toi" ).
 
Ca ne m'étonne pas que tellement aient des difficultés relationnelles, à force de considérer tous les adultes autour d'eux comme de petits enfants à peine sortis de maternelle.


Je suis assez d'accord :jap:
 

n°58109043
Tounet
Monts et Collines
Posté le 17-11-2019 à 16:48:47  profilanswer
 

Guivre a écrit :

 

Tu n'as aucune idée de ce dont tu parles. Ni des efforts qui ont été fournis, d'un côté comme de l'autre, et en quelles proportions.
Que tu aies ton avis, soit, mais qualifier mes raisons et le travail qui a été fait de son côté et du mien de faux, c'est déplacé et ignorant. Il n'est donc absolument rien que tu sois en capacité de prendre personnellement, ta personne n'ayant rien à voir là-dedans.

 


Par rapport a ce que tu as décris, ta copine ou ton ex plutôt a l'air d'être dépendante affective. Ca ne veut pas dire forcément que votre relation est impossible mais ça veut surtout dire qu'elle doit en prendre conscience et peut être se faire aider. Toi aussi tu peux l'accepter sans forcément t'y soumettre, ça pourrait grandement améliorer votre relation.


---------------
Les hommes n'acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise.
n°58113279
warpc
Posté le 18-11-2019 à 09:13:16  profilanswer
 

seraphinette a écrit :


Pour moi l'égoïsme n'est pas un problème.
C'est sans doute un des sentiments humains les plus sains, que de penser à soi (avec la limite de la progéniture qui nécessite notre protection).
 
A quoi bon se "sacrifier" en quittant contre sa volonté une personne qui ne nous en sera même pas reconnaissante (et là, je trouve malsain d'agir en recherchant la reconnaissance) et qu'on ne reverra même pas si tout se passe "bien"?
Tout ça parce qu'on s'imagine que cette personne VOUDRAIT peut-être qui sait nous quitter mais pas au point de le faire, ce qui suppose qu'elle ne doit donc pas être si mal.
 
Encore une fois, paternalisation insupportable ("Tu n'arrives pas à réfléchir et à agir par toi même car tu es trop stupide ou lâche donc je vais décider pour toi" ).
 
Ca ne m'étonne pas que tellement aient des difficultés relationnelles, à force de considérer tous les adultes autour d'eux comme de petits enfants à peine sortis de maternelle.


 
Tu es trop extrême dans tes propos...
Dans la vraie vie c'est beaucoup + nuancé que ça, il y a des discussions d'adultes avant d'en arriver là, ce n'est pas quelque chose qui arrive comme ça sorti de nulle part!
Quand tu vois quelqu'un souffrir pendant des années et que tu ne vois pas d'issue favorable, il faut bien prendre une décision.  [:spamafote]  
Et ce n'est certainement pas pour espérer avoir de la reconnaissance après ce "bon" geste  :sarcastic:  
Arriver à un constat d'échec malgré des efforts mutuels et des sentiments encore présents, c'est un véritable crève-coeur...  :cry:


---------------
Groupe du moment: The Blue Butter Pot (nouvel album le 24/05/19) / Monkypolis
n°58144929
altered
Posté le 21-11-2019 à 13:02:36  profilanswer
 

On en avait parlé à un moment ici, avec harrietoleson on a créé un topik dédié à ceux qui élèvent seuls leurs mômes si jamais ça vous dit: https://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] w=0&nojs=0


---------------
La première usine qu'il faut faire en France, c'est une usine à couilles. Le dernier Papacito https://youtu.be/GZp-Jrmn6Wg
n°58145052
warpc
Posté le 21-11-2019 à 13:12:45  profilanswer
 

altered a écrit :

On en avait parlé à un moment ici, avec harrietoleson on a créé un topik dédié à ceux qui élèvent seuls leurs mômes si jamais ça vous dit: https://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] w=0&nojs=0


 
Je ne suis pas concerné mais je soutiens l'initiative, bravo  :jap:


---------------
Groupe du moment: The Blue Butter Pot (nouvel album le 24/05/19) / Monkypolis
n°58159426
Ayrin
Miaou
Posté le 22-11-2019 à 23:11:41  profilanswer
 

warpc a écrit :


Tu es trop extrême dans tes propos...
Dans la vraie vie c'est beaucoup + nuancé que ça, il y a des discussions d'adultes avant d'en arriver là, ce n'est pas quelque chose qui arrive comme ça sorti de nulle part!
Quand tu vois quelqu'un souffrir pendant des années et que tu ne vois pas d'issue favorable, il faut bien prendre une décision.  [:spamafote]
Et ce n'est certainement pas pour espérer avoir de la reconnaissance après ce "bon" geste  :sarcastic:
Arriver à un constat d'échec malgré des efforts mutuels et des sentiments encore présents, c'est un véritable crève-coeur...  :cry:


Ce que Seraphinette voulait dire je pense (elle confirmera ou non), et sur lequel j'ai le même regard, c'est que ce n'est pas parce que tu penses que la personne souffre de la situation que c'est forcément le ressenti de la dite personne. Ou en tout cas pas nécessairement au même degré que tu l'imagine. Il ne faut pas prévaloir ou décider de ce que l'autre pense parce que c'est tout simplement impossible d'être dans la tête de l'autre. Donc soit on assume qu'on en a marre que l'autre soit trop différent de ce qu'on attend, pas assez souriant, qu'il nous renvoie pas assez de joie, trop d'effort à fournir... et donc c'est pas tant ce que l'autre ressent le problème mais l'image qu'il nous renvoie qui ne nous convient pas. Si vraiment c'est à l'autre qu'on pense on fait l'effort d'avoir une vraie discussion à deux pour savoir ce que l'autre ressent réellement et quelles sont ses désirs et attente à lui aussi au lieu de conclure par un simple bye-bye imposé "mais c'est pour ton bien que je le fais hein".

Message cité 1 fois
Message édité par Ayrin le 22-11-2019 à 23:12:43
n°58164083
Kidimieux
Posté le 23-11-2019 à 22:20:59  profilanswer
 

Bonjour,
 
J'aimerais avoir vos réflexions :  
Quels sont les signes indispensables + autres signes qui disent qu'on est suffisamment guéri pour aller draguer ?
 
(Oui, je vais probablement rejoindre votre catégories de "rompus / blessés", ou je l'ai probablement fait aujourd'hui et refuse d'accepter que c'est vraiment mort)
 
J'ai l'impression de ne jamais pouvoir devenir meilleur sans l'aide de ma(ex)copine, de ne pas identifier tous les moments où j'ai fait de la merde.
Les discours "c'est comme, ça tant pis", même si ça exprime le fait qu'on ne puisse pas changer, mais ça n'aide aucunement à identifier le moment  où on a merdé.

n°58164284
tuxerman12
Posté le 23-11-2019 à 23:15:33  profilanswer
 

Si tu regardes tous les postérieurs qui passent dans la rue, tu es prêt  :o

n°58164541
Kidimieux
Posté le 24-11-2019 à 00:44:40  profilanswer
 

tuxerman12 a écrit :

Si tu regardes tous les postérieurs qui passent dans la rue, tu es prêt  :o


Lol, le critère en bois

n°58164584
Dzama
Une vraie tête brûlée
Posté le 24-11-2019 à 01:12:38  profilanswer
 

Bienvenue le nouveau, tu es malheureusement parti pour quelques nuits difficiles ,  
Courage


---------------
Topic Chicha [:dzama] http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] w=0&nojs=0
n°58165559
tuxerman12
Posté le 24-11-2019 à 12:00:30  profilanswer
 

Kidimieux a écrit :


Lol, le critère en bois


Pas tant que ça en fait, c'est un bon baromètre.

n°58165575
Schezario
Vote for Chaton
Posté le 24-11-2019 à 12:02:35  profilanswer
 

tuxerman12 a écrit :


Pas tant que ça en fait, c'est un bon baromètre.


Non, il est nul à chier ce baromètre.

n°58165698
tuxerman12
Posté le 24-11-2019 à 12:27:56  profilanswer
 

Moi je n'ai plus de libido en ce moment, tout kc, je ne regarde plus, donc ça marche !  [:dovakor]

n°58167932
SHOOCK
Posté le 24-11-2019 à 19:42:55  profilanswer
 

tuxerman12 a écrit :

Moi je n'ai plus de libido en ce moment, tout kc, je ne regarde plus, donc ça marche !  [:dovakor]


Tfaçon ça sert à rien de regarder puisque après tu ne peux que ta la glisser derrière l'oreille comme disait l'autre.


---------------
"Une civilisation d'adolescents attardés dont les valeurs consistent essentiellement en la collection de plaisirs fugaces, est vouée à disparaître" The_Declaration
n°58168046
tuxerman12
Posté le 24-11-2019 à 19:58:26  profilanswer
 

Si les meufs étaient aveugles je pourrais leur faire croire que je suis Di Caprio  [:dovakor]

Message cité 1 fois
Message édité par tuxerman12 le 24-11-2019 à 19:58:44
n°58168203
outlaw6
Posté le 24-11-2019 à 20:19:18  profilanswer
 

Sous l'aisselle, c'est meilleur.


---------------
I am a fucking armpits licker
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1231  1232  1233  1234  1235  1236

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[topic unique] Prostitution[Topic unique] - Tom Lehrer
[Numismatique] Venez discuter des monnaies ![Topik Unique] Voitures anciennes
[topic de Qualitay !] M.I.A.M: D.A c'est Ici le topic !!!!!!! (syndrome BlueLou)[Topouic Unique] SQFP - Le meilleur du Pouic.
Rockville CA, une websérie rock inédite sort en France le 3/12 ![Topic unique]Se trainer (ou être trainé) pour sortir le weekend. :o
[Topic Unique] Les armes de guerre 
Plus de sujets relatifs à : [Sujet]Vos ruptures, subies et infligées (Aie ! Ca pique !)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR