Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1417 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Monogamie, fidélité: une norme sociale?

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  30  31  32  33  34  35
Page Précédente
Auteur Sujet :

Monogamie, fidélité: une norme sociale?

n°19958
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-01-2003 à 18:27:55  profilanswer
 

Un sujet qui risque de faire couler de l'encre...
Perso, on connaît mon opinion: je pense que la fidélité et la monogamie sont des normes judéo-chrétiennes qui ont formaté les esprits. Il me semble que sexe et amour ne sont pas indissociables. Pour ma part, remettre en cause un couple à propos d'un coup d'un soir est insultant...
 
Je vais mettre un lien un peu honteux: un article sur le site Plurielles de TF1.fr sur l'infidélité que j'ai trouvé paradoxalement très intéressant: jetez un oeil aux réactions, elles reproduiront très probablement la pensée de la majorité d'entre vous ("tromper, c'est maaaal, et il faut se confesser" )
 
Mon opinion, vous ne devriez avoir aucun mal à la trouver parmi les réactions sur cet article :D  
 
Vous en faites pas pour les références, j'en ai des plus solides ;)

Message cité 9 fois
Message édité par lorelei le 09-11-2006 à 16:11:51

---------------
Rock'n Roll - New Noise
mood
Publicité
Posté le 20-01-2003 à 18:27:55  profilanswer
 

n°19963
Raistlin M​ajere
i bouh at you !
Posté le 20-01-2003 à 18:29:00  profilanswer
 

:jap:  
 
mais tromper, c'est maaaal, et il faut se confesser
 
voila :)


---------------
http://boinc.roadrunners.fr/  Feedback "l'habitat urbain satisfait toutes les femmes ; les sons que l'on débite avec la bouche"
n°19977
Danette
Posté le 20-01-2003 à 18:31:21  profilanswer
 

C'est moi ou il n'y a pas le lien ?  :pt1cable:

n°19980
phenos
Parti un jour...
Posté le 20-01-2003 à 18:32:14  profilanswer
 

Pour moi il n'y a pas une forme de couple, figée et unique. Il y a plein de facons de vivre dans l'amour et le respect du partenaire. Faut juste pas que ca dérive par rapport au "contrat" initial, sinon le couple n'existe plus :'(


---------------
Ce ne sont pas toujours les meilleurs qui partent en premier.
n°19986
thalis
Posté le 20-01-2003 à 18:33:06  profilanswer
 

On connait aussi mon opinion : pour moi vouloir la fidelité absolue c considerer son conjoint comme un objet sexuel (objet au sens propre : "c à moi, personne n'a le droit d'y toucher" ) !

n°19998
PaGaN
Posté le 20-01-2003 à 18:34:14  profilanswer
 

Lorelei a écrit :

Un sujet qui risque de faire couler de l'encre...
Perso, on connaît mon opinion: je pense que la fidélité et la monogamie sont des normes judéo-chrétiennes qui ont formaté les esprits. Il me semble que sexe et amour ne sont pas indissociables. Pour ma part, remettre en cause un couple à propos d'un coup d'un soir est insultant...
 
Je vais mettre un lien un peu honteux: un article sur le site Plurielles de TF1.fr sur l'infidélité que j'ai trouvé paradoxalement très intéressant: jetez un oeil aux réactions, elles reproduiront très probablement la pensée de la majorité d'entre vous ("tromper, c'est maaaal, et il faut se confesser" )
 
Mon opinion, vous ne devriez avoir aucun mal à la trouver parmi les réactions sur cet article :D  
 
Vous en faites pas pour les références, j'en ai des plus solides ;)


 
 
http://forum.hardware.fr/icones/icon10.gif
 
Ayé, visiblement, ton verre est vide ! :D
 
Bon, moi j'ai déjà donné assez d'énergie dans ce débat et je concluerais ce dernier en disant que le paramètre oublié est le "respect" de l'autre, donc cette vision du couple est respectable uniquement si les 2 parties l'ont.
 
Voilà voilààààààààà ! :D


Message édité par PaGaN le 20-01-2003 à 18:35:23
n°20021
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-01-2003 à 18:38:23  profilanswer
 

Danette a écrit :

C'est moi ou il n'y a pas le lien ?  :pt1cable:  

Non, spas toi, mais clique sur le mot lien, maintenant :lol:


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°20026
bardass
TEUBDEFER
Posté le 20-01-2003 à 18:38:46  profilanswer
 

PaGaN a écrit :


 
 
http://forum.hardware.fr/icones/icon10.gif
 
Ayé, visiblement, ton verre est vide ! :D
 
Bon, moi j'ai déjà donné assez d'énergie dans ce débat et je concluerais ce dernier en disant que le paramètre oublié est le "respect" de l'autre, donc cette vision du couple est respectable uniquement si les 2 parties l'ont.
 
Voilà voilààààààààà ! :D


 
je suis assez d'accord avec toi mais j'ai du mal à croire que cette vision soit durable
 
mon éducation judéo chrétienne sans doute :/


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
n°20030
Dworkin
⭐ Jonny B. Goode ⭐
Posté le 20-01-2003 à 18:39:24  profilanswer
 

Personnellement, je pense que la fidélité n'est qu'une manifestation de la loyauté au sens large. Tromper son ou sa partenaire revient selon moi à trahir sa confiance. Pour moi c'est inacceptable. Je préfère une explication franche et massive, voire une rupture, même si çà doit faire très mal, qu'une trahison. Je pense que si on se met à tolérer l'adultère, on finit par le banaliser et détruire tout ce que la fidélité peut représenter, au sens large.  
 
Et bien plus qu'une norme sociale, je pense que c'est une question de respect de l'autre, et même de soi-même.


---------------
Ma bibliotheque Mon Bar A vendre
n°20031
thalis
Posté le 20-01-2003 à 18:39:26  profilanswer
 

Bardass a écrit :


 
je suis assez d'accord avec toi mais j'ai du mal à croire que cette vision soit durable
mon éducation judéo chrétienne sans doute :/


 
pk ?

mood
Publicité
Posté le 20-01-2003 à 18:39:26  profilanswer
 

n°20037
counane
planete-reduction :o
Posté le 20-01-2003 à 18:40:23  profilanswer
 

Excuse moi, je donnerai bien mon avis mais il est ou le lien ????
 
desole si je suis borgne des deux yeux et que je vois pas le lien !!!!

n°20040
Danette
Posté le 20-01-2003 à 18:40:32  profilanswer
 

Lorelei a écrit :

Non, spas toi, mais clique sur le mot lien, maintenant :lol:


 
La magie du direct  :)

n°20042
thalis
Posté le 20-01-2003 à 18:40:33  profilanswer
 

dworkin a écrit :

Personnellement, je pense que la fidélité n'est qu'une manifestation de la loyauté au sens large. Tromper son ou sa partenaire revient selon moi à trahir sa confiance. Pour moi c'est inacceptable. Je préfère une explication franche et massive, voire une rupture, même si çà doit faire très mal, qu'une trahison. Je pense que si on se met à tolérer l'adultère, on finit par le banaliser et détruire tout ce que la fidélité peut représenter, au sens large.  
 
Et bien plus qu'une norme sociale, je pense que c'est une question de respect de l'autre, et même de soi-même.


 
moi ce que j'ai du mal à comprendre c pk vous definissez comme une trahison le fait que l'autre couche avec qq'un d'autre (alors que c pas une trahison qu'il aille au resto avec qq'un d'autre)

n°20052
counane
planete-reduction :o
Posté le 20-01-2003 à 18:42:17  profilanswer
 

dworkin a écrit :

Personnellement, je pense que la fidélité n'est qu'une manifestation de la loyauté au sens large. Tromper son ou sa partenaire revient selon moi à trahir sa confiance. Pour moi c'est inacceptable. Je préfère une explication franche et massive, voire une rupture, même si çà doit faire très mal, qu'une trahison. Je pense que si on se met à tolérer l'adultère, on finit par le banaliser et détruire tout ce que la fidélité peut représenter, au sens large.  
 
Et bien plus qu'une norme sociale, je pense que c'est une question de respect de l'autre, et même de soi-même.


perso je differencie assez amour et sexe.
Pour moi c'est pas sur le meme plan. Le probleme de la fidele est plus une entente entre les deux personnes forment le couple a mon avis.

n°20057
phenos
Parti un jour...
Posté le 20-01-2003 à 18:43:38  profilanswer
 

dworkin a écrit :

Personnellement, je pense que la fidélité n'est qu'une manifestation de la loyauté au sens large. Tromper son ou sa partenaire revient selon moi à trahir sa confiance. Pour moi c'est inacceptable. Je préfère une explication franche et massive, voire une rupture, même si çà doit faire très mal, qu'une trahison. Je pense que si on se met à tolérer l'adultère, on finit par le banaliser et détruire tout ce que la fidélité peut représenter, au sens large.  
 
Et bien plus qu'une norme sociale, je pense que c'est une question de respect de l'autre, et même de soi-même.


 
On peut etre infidele sans tromper son partenaire au sens premier du mot


---------------
Ce ne sont pas toujours les meilleurs qui partent en premier.
n°20060
PaGaN
Posté le 20-01-2003 à 18:44:07  profilanswer
 


 
Parce qu'à trop "essayer" les autres, on finit forcemment par trouver mieux un jour ?

n°20061
newbie_arg​ent
Posté le 20-01-2003 à 18:44:11  profilanswer
 

Lorelei a écrit :

Un sujet qui risque de faire couler de l'encre...
Perso, on connaît mon opinion: je pense que la fidélité et la monogamie sont des normes judéo-chrétiennes qui ont formaté les esprits. Il me semble que sexe et amour ne sont pas indissociables. Pour ma part, remettre en cause un couple à propos d'un coup d'un soir est insultant...
 
Je vais mettre un lien un peu honteux: un article sur le site Plurielles de TF1.fr sur l'infidélité que j'ai trouvé paradoxalement très intéressant: jetez un oeil aux réactions, elles reproduiront très probablement la pensée de la majorité d'entre vous ("tromper, c'est maaaal, et il faut se confesser" )
 
Mon opinion, vous ne devriez avoir aucun mal à la trouver parmi les réactions sur cet article :D  
 
Vous en faites pas pour les références, j'en ai des plus solides ;)


 
ben si on pousse ton raisonnement plus loin c'est l'amour qui est aussi une norme judeo chretienne, pourquoi somme nous obligés d'aimer ne pourrions nous pas forniquer a tout va pour propager l'espece et puis voila , ca merite reflexion en tout cas

n°20066
Iria_hime
Non non non
Posté le 20-01-2003 à 18:44:39  profilanswer
 

chouette un topic sexe [:dawa]

n°20068
counane
planete-reduction :o
Posté le 20-01-2003 à 18:44:40  profilanswer
 

Thalis a écrit :


 
moi ce que j'ai du mal à comprendre c pk vous definissez comme une trahison le fait que l'autre couche avec qq'un d'autre (alors que c pas une trahison qu'il aille au resto avec qq'un d'autre)


pour moi ce n'est qu un formatage au niveau d une societe.
on t'apprend depuis le plus jeune age que c'est mal.
donc tu considere que c'est mal, stout

n°20074
bardass
TEUBDEFER
Posté le 20-01-2003 à 18:45:55  profilanswer
 


 
certainement parce que j'ai du mal à séparer amour et sexe, contrairement à une certaine Lo de Paris (cf article) ;)  
 
et ce n'est pas un problème de "propriété" au sens propre du terme mais de don de soi à l'autre
pour moi la différence est importante


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
n°20077
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-01-2003 à 18:46:17  profilanswer
 

dworkin a écrit :

Personnellement, je pense que la fidélité n'est qu'une manifestation de la loyauté au sens large. Tromper son ou sa partenaire revient selon moi à trahir sa confiance. Pour moi c'est inacceptable. Je préfère une explication franche et massive, voire une rupture, même si çà doit faire très mal, qu'une trahison. Je pense que si on se met à tolérer l'adultère, on finit par le banaliser et détruire tout ce que la fidélité peut représenter, au sens large.  
 
Et bien plus qu'une norme sociale, je pense que c'est une question de respect de l'autre, et même de soi-même.


Bah justement, qu'est-ce qu'elle représente la fidélité?
Et pourquoi cela doit-il être une trahison?
(Je précise que je n'accepterais probablement pas une relation adultère sur le long terme de la part de mon amoureux - je fais une différence entre une relation purement sexuelle et la mise en place d'une autre relation amoureuse qui me donnerait l'impression d'une trahison)


Message édité par lorelei le 20-01-2003 à 18:49:08

---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°20079
Profil sup​primé
Posté le 20-01-2003 à 18:46:22  answer
 

A mon avis, le problème de la fidélité est arrivé avec la société. A mon sens, le problème de "base" est le suivant : en se civilisant, l'homme est passé à l'état d'un être transmettant un héritage, éducatif, matériel et parfois social (et ce, pour, logiquement, favoriser sa propre descendance) - alors qu'un animal n'a rien à transmettre. Du coup, il est devenu important que l'homme (mâle) sache si celui auquel il donne son héritage est bien son enfant, et non celui d'un autre - c'est compréhensible, car un être humain n'a pas forcément envie d'avoir consacré un pan de sa vie pour la survie et le bonheur de quelqu'un qui n'a aucun lien de parenté avec lui. Pour la femme, le problème ne se pose pas ainsi, car tout enfant est forcément le sien.
 
On se retrouve ainsi (et pas seulement dans le cadre judéo-chrétien) avec une majorité de sociétés imposant la fidélité d'une femme à un seul homme (la réciproque étant plus rare, cf harems & concubines diverses dans nombre de sociétés).
 
Bien sûr, avec les moyens actuels de contraception, ainsi qu'avec les tests de parenté, ce problème est désormais beaucoup moins présent. Mais il y a quelques temps, il l'était.
 
En tout cas, c'est mon avis sur la question.

n°20080
phenos
Parti un jour...
Posté le 20-01-2003 à 18:46:37  profilanswer
 

JoWiLe a écrit :

>phenos
 
si c'est une infidélité consentante...


 
 
ca peut :)


---------------
Ce ne sont pas toujours les meilleurs qui partent en premier.
n°20086
margarine
Posté le 20-01-2003 à 18:47:32  profilanswer
 

dworkin a écrit :

Personnellement, je pense que la fidélité n'est qu'une manifestation de la loyauté au sens large. Tromper son ou sa partenaire revient selon moi à trahir sa confiance. Pour moi c'est inacceptable. Je préfère une explication franche et massive, voire une rupture, même si çà doit faire très mal, qu'une trahison. Je pense que si on se met à tolérer l'adultère, on finit par le banaliser et détruire tout ce que la fidélité peut représenter, au sens large.  
 
Et bien plus qu'une norme sociale, je pense que c'est une question de respect de l'autre, et même de soi-même.


 
assez d'accord avec cela aussi.
je crois que dans une relation amoureuse satisfaisante on éprouve même pas le besoin d'aller voir ailleurs.
par contre dans des relations type amitiés amoureuses la fidélité devient moins importante.
en gros je dissocie le sexe et l'amour.
si amoureuse fidèle
si relation sympa mais pas amoureuse g pas de scrupules
 
edit : par contre oui jcrois que l'on peut tromper lors d'un relation amoureuse sans que cela remette en cause le couple mais uniquement si c une fois, une histoire de cul, un dérapage koi après y a ceux qui pardonnent et ceux qui ne peuvent  [:spamafote]


Message édité par margarine le 20-01-2003 à 18:50:11
n°20088
popok
Classe
Posté le 20-01-2003 à 18:48:06  profilanswer
 

je suis assez d'accord avec lorelei, je ne considère pas que l'on ne puisse aimer qu'une seule personne à la fois. Après tout, pourquoi devrait on choisir entre 2 personnes si on les aime toutes les 2.
 
Pour ce qui est de la fidélité, je pense effectivement que sexe et amour sont 2 choses tout à fait différentes, et je ne suis ni contre une raltion purement sexuelle ni contre un amour totalement platonique (même si je pense que c'est encore mieux quand amour et sexe sont réunis).
 
Il est même des cas où l'infidélité peut sauver un couple. Car si l'amour peut toujours être présent, au fil des années le désir sexuel peut s'être atténué et il me parait égoïste de rendre malheureux sont compagnon ou sa compagne en lui interdisant toute relation sexuelle hors du couple uniquement parce que l'on en a plus envie soi-même

n°20089
niknolt
Ouais ouais
Posté le 20-01-2003 à 18:48:10  profilanswer
 

Phenos a écrit :

Pour moi il n'y a pas une forme de couple, figée et unique. Il y a plein de facons de vivre dans l'amour et le respect du partenaire.  


Ok.
Mais la norme sociale en France c'est la monogamie, la fidelité (pour les femmes en tout cas  :sarcastic: ) et l'heterosexualité.
 
A moins que je n'aie pas compris la definition du mot "norme"  :??:

n°20095
PaGaN
Posté le 20-01-2003 à 18:48:49  profilanswer
 

Bardass a écrit :


 
certainement parce que j'ai du mal à séparer amour et sexe, contrairement à une certaine Lo de Paris (cf article) ;)  
 
et ce n'est pas un problème de "propriété" au sens propre du terme mais de don de soi à l'autre
pour moi la différence est importante


 
Ben merde, si on est d'accord sur tous les points, y va être nul ce topic !

n°20096
Dworkin
⭐ Jonny B. Goode ⭐
Posté le 20-01-2003 à 18:48:55  profilanswer
 

Thalis a écrit :


 
moi ce que j'ai du mal à comprendre c pk vous definissez comme une trahison le fait que l'autre couche avec qq'un d'autre (alors que c pas une trahison qu'il aille au resto avec qq'un d'autre)


 
je pense aussi qu'on n'a de relations sexuelles qu'avec la personne avec qui on est en couple. Ca ne me viendrait pas à l'idée d'aller coucher avec une nana si je suis déjà en couple. Le sexe, de mon point de vue, est une des manifestations de l'amour que l'on porte à la personne avec qui on est en couple. Et, toujours de mon point de vue, porter le même amour à plusieurs personnes à la fois est impossible, et inenvisageable.
 
Pour le resto, tout dépend avec qui, dans quel esprit et dans quelle circonstantces çà se produit. Il s'agit pas de "délimiter un territoire", mais de savoir exactement où se situent les sentiments que l'on porte l'un envers l'autre.


---------------
Ma bibliotheque Mon Bar A vendre
n°20097
moutmout-l​e-mouton
nerfs en pelote
Posté le 20-01-2003 à 18:49:35  profilanswer
 

mmmh...ben avant j'aurais eu une opinion plus tranchée : à savoir ke si l'on vit une relation amoureuse c avec une personne seulement et c tt...
 
maintenant déjà je me dis que l'insatisfaction peut rentrer en ligne de compte...mais je ne c pas si le partenaire doit savoir... pqe le savoir et le permettre peut introduire deux choses : soit on accepte la situation et on évite de chercher à résoudre ce ki dénote p-e d'un pb ( pkoi l'autre est insatisfait ?), soit on a une complicité telle au sein du couple ke l'on peut accepter tt à fait ce genre de choses de la part de son partenaire, sans même que cela signifie pour autant que l'experience doive être vécue par chacun des partenaires...
 
moi je me demande si cumuler plusieurs experiences à la fois ne peut pas amener un équilibre personnel suivant les demandes que l'on peut avoir, et donc la polygamie serait une réponse éventuellement satisfaisante... mais je pense qu'agir ainsi c surtt la suite de deceptions et désillusions face à l'autre sexe...
 
enfin je c pas trop...  
 
mais pour la monogamie et la fidélité, c évident que la société, influencée évidemment par la religion chrétienne ki fut très puissante, y joue grdement dans notre façon de concevoir la vie de couple ou la vie amoureuse/sexuelle tt court...

n°20100
PaGaN
Posté le 20-01-2003 à 18:49:47  profilanswer
 

Lorelei a écrit :


Bah justement, qu'est-ce qu'elle représente la fidélité?
Et pourquoi cela doit-il être une trahison?
(Je précise que je n'accepterais probablement pas une relation adultère sur le long terme de la part de mon amoureux - je fais une différence entre une relation purement sexuelle et la mise en place d'une autre relation amoureuse qui me donnerait l'impression d'une trahison)


 
Donc, ta relatio amoureuse ne peut être qu'avec un homme qui partage ton avis, tu es d'accord avec ca ?

n°20104
thalis
Posté le 20-01-2003 à 18:50:52  profilanswer
 

JoWiLe a écrit :


 
entièrement d'accord, rien à rajouter
je suis pour le dialogue, la franchise, et l'honneteté
ce sont les bases d'une relation de couple
 


 
et en koi ces 3 notions ont à voir avec la fidelité ?  :??:

n°20105
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-01-2003 à 18:51:06  profilanswer
 

PaGaN a écrit :


 
Ben merde, si on est d'accord sur tous les points, y va être nul ce topic !  

Me suis même pas fait traiter de salope.
Y'a pas à chier, Bla², c'était mieux avant... ooops, pardon, j'avais oublié [:nofret]


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°20108
Dworkin
⭐ Jonny B. Goode ⭐
Posté le 20-01-2003 à 18:51:28  profilanswer
 

Phenos a écrit :


 
On peut etre infidele sans tromper son partenaire au sens premier du mot


 
Pas de mon point de vue. Dès le moment où un cas semblable se produirait, le couple n'en serait plus vraiment un. Ou alors il serait aussi éphémère que celui qui se formerait lors d'une de ces "infidélités", et serait vide de sens.  
C'est ce que je pense.


---------------
Ma bibliotheque Mon Bar A vendre
n°20111
bardass
TEUBDEFER
Posté le 20-01-2003 à 18:51:51  profilanswer
 

Lorelei a écrit :

Me suis même pas fait traiter de salope.
Y'a pas à chier, Bla², c'était mieux avant... ooops, pardon, j'avais oublié [:nofret]


 
tu réponds même pas quand on parle de turlute alors ...


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
n°20117
thalis
Posté le 20-01-2003 à 18:52:46  profilanswer
 

PaGaN a écrit :


 
Parce qu'à trop "essayer" les autres, on finit forcemment par trouver mieux un jour ?


 
ben personnellement je ne suis pas avec mon homme pour le sexe. J'ai déjà trouvé mieux au lit oui, ce n'est pas pour cela que je vais le quitter, car ce n'est pas cela qui m'importe le plus !

n°20118
niknolt
Ouais ouais
Posté le 20-01-2003 à 18:52:54  profilanswer
 

dworkin a écrit :


 
Pas de mon point de vue. Dès le moment où un cas semblable se produirait, le couple n'en serait plus vraiment un. Ou alors il serait aussi éphémère que celui qui se formerait lors d'une de ces "infidélités", et serait vide de sens.  
C'est ce que je pense.


Y'a bien des couples qui disent bien vivre leur couple qui vont dans les clubs echangistes...
Mais ce n'est pas la norme sociale.

n°20119
phenos
Parti un jour...
Posté le 20-01-2003 à 18:52:56  profilanswer
 

niknolt a écrit :


Ok.
Mais la norme sociale en France c'est la monogamie, la fidelité (pour les femmes en tout cas  :sarcastic: ) et l'heterosexualité.
 
A moins que je n'aie pas compris la definition du mot "norme"  :??:  


 
Au risque de me repeter  encore : qu'elles aillent se faire mettre bien profond les normes sociales :D
 
L'important c'est d'etre bien dans sa vie :)


---------------
Ce ne sont pas toujours les meilleurs qui partent en premier.
n°20121
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 20-01-2003 à 18:53:05  profilanswer
 

PaGaN a écrit :


 
Donc, ta relatio amoureuse ne peut être qu'avec un homme qui partage ton avis, tu es d'accord avec ca ?

Ah bah oui, néanmoins, je ne pense pas qu'"avouer" une incartade ferait du bien au couple, même si le couple est basé sur cette tolérance...


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°20125
bardass
TEUBDEFER
Posté le 20-01-2003 à 18:54:14  profilanswer
 

Phenos a écrit :


 
Au risque de me repeter  encore : qu'elles aillent se faire mettre bien profond les normes sociales :D
 
L'important c'est d'etre bien dans sa vie :)  


 
 
vision égoiste
et l'avis (la vie) de l'autre ?


---------------
à mon âge, on ne me suce plus, on me mâche
n°20129
phenos
Parti un jour...
Posté le 20-01-2003 à 18:54:33  profilanswer
 

dworkin a écrit :


 
Pas de mon point de vue. Dès le moment où un cas semblable se produirait, le couple n'en serait plus vraiment un. Ou alors il serait aussi éphémère que celui qui se formerait lors d'une de ces "infidélités", et serait vide de sens.  
C'est ce que je pense.


 
tu as a priori une vision fusionnelle du couple. Perso pour avoir vu les degats que ca cause, j'ai abandonné le concept


---------------
Ce ne sont pas toujours les meilleurs qui partent en premier.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  30  31  32  33  34  35
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Monogamie, fidélité: une norme sociale?

 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Monogamie, fidélité: une norme sociale?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR