Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1623 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13
Auteur Sujet :

Ceux qui disent qu'ils vont quitter la France

n°24572397
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 12-11-2010 à 23:53:31  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Setlel a écrit :


 
Sans le diplome qui va bien, tu ne vas pas aller loin.


 
C'est archi-faux. Dans bon nombre de pays anglo-saxon, si tu as de réelles compétences dans un domaine (cas typique d'un programmeur qui a pondu tout seul dans son coin des programmes de très bonne qualité), on te prend, même sans strictement aucun diplôme.

mood
Publicité
Posté le 12-11-2010 à 23:53:31  profilanswer
 

n°24572518
sinbadlema​rin
Posté le 12-11-2010 à 23:57:33  profilanswer
 

Oui mais y a pas que l'informatique dans la vie  [:trefledepique_w]

n°24572644
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 13-11-2010 à 00:01:10  profilanswer
 

sinbadlemarin a écrit :

Oui mais y a pas que l'informatique dans la vie  [:trefledepique_w]


 
Ah bon ?
 
Si tu parles des langues recherchées (au hasard l'allemand ou le néerlandais en ce moment) en Angleterre, tu trouves tout de suite du boulot, même sans diplôme. Je vais pas passer tous les domaines en revue, mais si tu peux prouver tes compétences quelque soit le domaine, tu trouves du travail. En France non, c'est un fait.

n°24573143
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 00:36:31  answer
 

 

il y a quand meme des grosses différences entre les pays européens et nord-américain [:spamafote]

 

mais tenter HK,Dubai ou Buenos Aires, why not :o

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 13-11-2010 à 00:37:04
n°24573897
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 13-11-2010 à 08:35:52  profilanswer
 

bagel a écrit :


Après les diplômes viennent l'expérience et les compétences. En étant autodidacte, on n'acquiére pas l'expérience métier ou l'expérience en entreprise. Dans les pays anglo-saxons, on sait ça aussi. D'ailleurs, dans ma boite aucune chance de rentrer si tu n'as pas les diplômes (acquis à l'extérieur du pays ou pas, peu importe).Des cas d'autodidactes dont on découvre les talents et à qui on fait une proposition en or dans les pays anglo-saxons, ça existe mais c'est plutôt du domaine du fantasme que de la réalité pour la plupart des gens. Même si ce n'est pas les diplômes mais les compétences que l'on vend, Setlet est plutôt dans le vrai à mon goût.


 
J'ai au moins une dizaine de personnes dans mon entourage proche ici en Angleterre qui bossent dans des grosses boites sans aucun diplôme. (et ils sont tous étrangers.) Pas une seule de ces personnes n'aurait la moindre chance en France.

n°24573944
Setlel
Posté le 13-11-2010 à 09:12:59  profilanswer
 

Hermes le Messager a écrit :


 
J'ai au moins une dizaine de personnes dans mon entourage proche ici en Angleterre qui bossent dans des grosses boites sans aucun diplôme. (et ils sont tous étrangers.) Pas une seule de ces personnes n'aurait la moindre chance en France.


 
Après le rêve américain, puis le rêve shanghaien, maintenant le rêve anglais  :love:
C'est du même tonneau que le "va bosser en suisse, tu vas doubler ton salaire".
 
Après effectivement, la france est un pays particulier vis à vis du diplôme, la où à l'étranger, une fois la case embauche est passée avec douleur, ca sera plus simple pour évoluer etc, en France, ton diplôme est ta première et seule compétence ( cela ne s'applique pas forcément à l'informatique tant qu'on ne rentre pas dans le management ).

n°24574076
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 13-11-2010 à 10:08:42  profilanswer
 

Setlel a écrit :


 
Après le rêve américain, puis le rêve shanghaien, maintenant le rêve anglais  :love:
C'est du même tonneau que le "va bosser en suisse, tu vas doubler ton salaire".
 
Après effectivement, la france est un pays particulier vis à vis du diplôme, la où à l'étranger, une fois la case embauche est passée avec douleur, ca sera plus simple pour évoluer etc, en France, ton diplôme est ta première et seule compétence ( cela ne s'applique pas forcément à l'informatique tant qu'on ne rentre pas dans le management ).


 
Non mais attends, j'y suis en Angleterre hein... C'est pas une "invention" ou je ne sais quoi, je dis juste ce que je vois autour de moi, et autour de moi, je vois des gens sans diplôme avec des compétences et qui parlent plusieurs langues et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne sont pas au chômage et ne touche pas non plus seulement le smic. Après, à toi de penser ce que tu veux hein...

n°24574157
Setlel
Posté le 13-11-2010 à 10:38:18  profilanswer
 

Hermes le Messager a écrit :


 
Non mais attends, j'y suis en Angleterre hein... C'est pas une "invention" ou je ne sais quoi, je dis juste ce que je vois autour de moi, et autour de moi, je vois des gens sans diplôme avec des compétences et qui parlent plusieurs langues et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne sont pas au chômage et ne touche pas non plus seulement le smic. Après, à toi de penser ce que tu veux hein...


 
Je te crois, je sais que les personnes réellement polyglottes à l'étranger sont courtisés, je considère cela comme un marché de niche, tout le monde n'est pas fait pour parler 3/4 ou plus langues différentes ( et spécialement les francais / histoire de la fréquence de la langue).

n°24574220
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 13-11-2010 à 10:59:09  profilanswer
 

Setlel a écrit :


 
Je te crois, je sais que les personnes réellement polyglottes à l'étranger sont courtisés, je considère cela comme un marché de niche, tout le monde n'est pas fait pour parler 3/4 ou plus langues différentes ( et spécialement les francais / histoire de la fréquence de la langue).


 
Et on en vient comment à parler 3 ou 4 langues d'après toi ? En restant le cul vissé en France ?  :o  
 
Si je parle 4 langues, c'est parce que je suis parti hein... C'est pas à l'école que tu peux apprendre à réellement parler couramment 4 langues.
 
C'est un cercle vicieux. Les gens ne partent pas parce qu'ils ont peur (à juste titre quand ils n'ont pas de compétence particulières) de galérer au début. Il faut plusieurs années de courage dans différents pays, mais après, tu as de l'expérience et tu parles réellement plusieurs langues.
 
Notons quand même qu'à l'étranger dans des pays non francophones, tu trouves toujours quelque chose (hôtels, bars, tourisme etc...) lié au fait que tu parles une autre langue. Tu galères, certes, mais au bout de 2 ou 3 ans tu parles couramment une autre langue et quand tu déménage ensuite dans un autre pays, tu as deux langues en plus de celle du pays où tu vas etc... etc...

n°24574492
Mervinside
Posté le 13-11-2010 à 11:54:50  profilanswer
 

C'est pas pour rien que quand tu rentres dans une école la première chose qu'on te dit à propos des langues c'est sortez de l'école bilingue sinon vous êtes morts

mood
Publicité
Posté le 13-11-2010 à 11:54:50  profilanswer
 

n°24574572
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 12:10:50  answer
 


 
 :D  :D  
 
allez, encore un effort, et tu dépasseras l'Occident ...
 


Message édité par Profil supprimé le 13-11-2010 à 12:12:41
n°24574702
Betcour
Building better worlds
Posté le 13-11-2010 à 12:30:40  profilanswer
 

sinbadlemarin a écrit :

C'est vrai que c'est chiant cette histoire de papiers aux USA :o


C'est chiant partout, même dans les pays où on s'installe facilement la préparation des dossiers de visa nécessite énormément de boulot.
(et drapal  [:aka44:1] )


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
n°24574806
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 12:48:04  answer
 

sinbadlemarin a écrit :

C'est vrai que c'est chiant cette histoire de papiers aux USA :o


 
je comprend pas les gens masos, les USA ne vous veulent pas et pourtant les gens se pressent pour y aller, vous etes prets à jeter toute votre diginité et votre honneur pour aller grossir les rangs là bas
 
on vous fait payer, on vous dit qu'il faut payer encore, ou vous fouille, on vous demande de vous deshabiller, vous traite comme du betail à la douanne, et pourtant vous insistez pour aller voir la statue de la liberté ...
 
c'est comme une femme avec des gros seins en plastique qui vous rejette encore et encore, et pourtant vous revenez encore vers elle pour l'avoir ... de bons petits chiens needy devant l'amérique ...
 
le pire c'est les touristes qui vont aux usa, si Homeland Security décidait que maintenant c'était Touché Rectal obligatoire pour tous les touristes, vous seriez toujours des milliers à aller dépenser vos euros là bas, tout de meme, quelle tenacité !
 
 :D  :D  :D

n°24575218
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 13-11-2010 à 13:44:20  profilanswer
 

Me suis fait fouillé bien plus souvent à gare du Nord (et bien moins poliment...) qu'aux US  [:delarue3]  
 
Et sinon il faut aller où pour dépenser ses €€€ en gardant une âme pure et intègre, histoire que je rééquilibre un peu mon karma?  [:delarue3]


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°24575318
trueslash
(╯°□°)╯︵ MMM
Posté le 13-11-2010 à 13:57:38  profilanswer
 

bagel a écrit :


Comme dit juliendenantes, rester en Europe de l'Ouest, ce n'est pas vraiment partir à l'étranger [:spamafote] L'Europe de l'Est, c'est déjà autre chose. L'Amérique encore plus.


 
Je vois pas en quoi [:spamafote]
 
sauf à déjà parler Espagnol Italien Allemand Anglais, etc et à parfaitement connaître la culture de ces pays :/

n°24575493
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 14:18:06  answer
 

trueslash a écrit :


 
Je vois pas en quoi [:spamafote]
 
sauf à déjà parler Espagnol Italien Allemand Anglais, etc et à parfaitement connaître la culture de ces pays :/


 
j'irai meme jusqu'a dire que USA-Canada/EUROPE/HK/JAPON/Grosse Capitale d'un pays pas trop pauvre c'est en fait la même chose.
 
Buenos Aires, Paris, Londres, San Fransisco on reste dans l'Occident en fait: le coca, les séries américaines à la tévé, les boites de nuits ... ok y'a moyen d'aller découvrir autre chose, à la marge, mais il est très facile de vivre une vie occidentale dans beaucoup de pays pas trop pauvre;  
 
Etats Unis c'est vraiment la destination la moins étrangère, c'est au contraire partir vers la norme, le banal et le confort universel
 
Bon bien sur, certains expat se débrouille pour vraiment se plonger dans une culture étrangère (asie, am sud ...) tant mieux pour eux

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 13-11-2010 à 14:18:28
n°24575552
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 14:28:56  answer
 

Citation :


Comme dit juliendenantes, rester en Europe de l'Ouest, ce n'est pas vraiment partir à l'étranger [:spamafote] L'Europe de l'Est, c'est déjà autre chose. L'Amérique encore plus.

 

C'est très subjectif en fin de compte.

 

Pour certains, partir en Espagne ou en UK c'est le trip de leur vie, pour d'autres, une "vraie" expatriation c'est dans le trou du c.. de l'Asie ou de l'Amérique de sud, immergé dans des environnements totalement différents.. [:olivie:3]


Message édité par Profil supprimé le 13-11-2010 à 14:29:14
n°24575564
starwaste
WYSIWYG
Posté le 13-11-2010 à 14:31:43  profilanswer
 


Faudrait qu'on m'explique :  
J'ai pas mal de compétences techniques dans l'industrie , et aussi managériales (ce que je fais en ce moment)  me manque surtout la pratique (en années pas en mois lol ça je l'ai)  je baragouine 4 langues en plus de ma langue initiale , j'en maitrise 2 et je  cultive évidement les 2 autres j'en apprendrai une 5eme l'an prochain Je serai pas parfaitement multilingue c'est impossible / pas rentable.
 
Je suis pourtant en situation bancale (étudiant encore donc pour l'instant) :lol:
 
Ca c'est sur que je pourrai bosser dans tout et n'importe quoi mais bonjour l'évolution aprés ...
 
Pour résumé : Ingénieur matériaux , Master de management : Francais Anglais Allemand Espagnol, un dialecte subsaharien ... Chinois (dans 1 an)
 
Donc faudrait qu'on m'explique ....  :lol: Bon j'avoue que plus on progresse et travaille sur des points précis plus on s'améliore et plus on veut une récompense à la hauteur (c'est logique)... :whistle:
 
Donc de grosses attentes salariales et d'évolutions tout en garantissant les conditions qui vont avec si besoin (horaires infernales, conditions difficiles, isolement culturel ...)
 
Et bin croyez moi ou pas j'ai pas encore trouvé chaussure à mon pied  :lol:  


Message édité par starwaste le 13-11-2010 à 14:34:35

---------------
Vaincre ou Périr Être aussi exigent envers soi qu'envers les autres Socialo economico méritocrate républicain en devenir La plupart des gens veulent survivre ou vivre : Moi je veux bien vivre
n°24575590
starwaste
WYSIWYG
Posté le 13-11-2010 à 14:35:14  profilanswer
 

Pourquoi je sens que je vais avoir un mal de chien a avoir un boulot correct dans un des pays dont je pratique la langue ...


---------------
Vaincre ou Périr Être aussi exigent envers soi qu'envers les autres Socialo economico méritocrate républicain en devenir La plupart des gens veulent survivre ou vivre : Moi je veux bien vivre
n°24575629
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 14:41:11  answer
 

Trop d'infos pour l'employeur, domaines de compétences différents, un tas de langue, ça fait beaucoup, il ne saura pas à qui il s'adresse, à l'ingé ? au manager ?
 le tout sans expérience

 


Autre chose concernant les langues, mieux vaut en maîtriser 3 ou 4 parfaitement que d'en étaler 6 différentes sur son cv pour épater le RH, qu'on maitrisera pas forcément.

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 13-11-2010 à 14:41:46
n°24575726
Anth128
Posté le 13-11-2010 à 14:59:05  profilanswer
 

Hermes le Messager a écrit :


 
Et on en vient comment à parler 3 ou 4 langues d'après toi ? En restant le cul vissé en France ?  :o  
 
Si je parle 4 langues, c'est parce que je suis parti hein... C'est pas à l'école que tu peux apprendre à réellement parler couramment 4 langues.
 
C'est un cercle vicieux. Les gens ne partent pas parce qu'ils ont peur (à juste titre quand ils n'ont pas de compétence particulières) de galérer au début. Il faut plusieurs années de courage dans différents pays, mais après, tu as de l'expérience et tu parles réellement plusieurs langues.
 
Notons quand même qu'à l'étranger dans des pays non francophones, tu trouves toujours quelque chose (hôtels, bars, tourisme etc...) lié au fait que tu parles une autre langue. Tu galères, certes, mais au bout de 2 ou 3 ans tu parles couramment une autre langue et quand tu déménage ensuite dans un autre pays, tu as deux langues en plus de celle du pays où tu vas etc... etc...


 
Si j'ai bien compris, quand tu t'es barré dans un autre pays, tu ne connaissais pas trop la langue.
Moi j'aimerai bien en juillet, pendant les vacances, bosser un mois en Angleterre histoire d'améliorer mon anglais minable. Je peux baragouiner des trucs mais je doute que ça serve pour un emploi qui demande un minimum de formation (com externe). Je pense faire plus un boulot saisonnier (jor plongeur ou les trucs dans le genre). Les gens prennent là bas même si ton anglais est pourri ?

n°24575892
trueslash
(╯°□°)╯︵ MMM
Posté le 13-11-2010 à 15:23:39  profilanswer
 

bagel a écrit :


L'Allemagne, l'Espagne ou l'Italie, ça reste très proche au niveau de la mentalité. C'est des régions différentes d'Europe. Ça peut offrir des opportunités professionnelles et ça va pas être trop traumatisant comme changement de mode de vie. Si on veut vraiment changer de mentalité par rapport à la France, il faut au moins quitter l'Europe. En Asie ou en Amérique, la différence est telle que d'un côté on fuit la mentalité française mais c'est aussi beaucoup plus difficile de s'adapter à son nouvel environnement.


 
 
Nan mais le but c'est pas de se traumatiser hein :o
 
Personnellement je connais rien à la culture italienne par exemple, je parle pas la langue je ne sais rien des différences et des habitudes des italiens, que ce soit au niveau musique, loisirs, etc.
 
Après je suis d'accord, il est tout à fait possible d'être moins dépaysé à Pékin que dans la campagne Belge :D

n°24575913
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 15:27:27  answer
 

Citation :

Personnellement je connais rien à la culture italienne par exemple, je parle pas la langue je ne sais rien des différences et des habitudes des italiens, que ce soit au niveau musique, loisirs, etc.

 

ça reste un pays latin, limitrophe de la France... ya quand même un sacré paquet de similitudes, même au niveau linguistique. et si tu pètes un plomb t'es à 2h d'avion de chez toi

 

Va au Laos, en Russie, slovaquie ou que sais je, là c'est du dépaysement, tas que ta b*te et ton couteau

 
Citation :

Nan mais le but c'est pas de se traumatiser hein :o

 

ben si dans un sens. sinon j'appelle ça des vacs longue durée. Rien ne veaut une expatriation avec un bon choc culturel :D

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 13-11-2010 à 15:29:35
n°24575969
starwaste
WYSIWYG
Posté le 13-11-2010 à 15:36:44  profilanswer
 


 
 
Je suis bilingue anglais le reste le niveau n'est pas bilingue évidement ça veut pas dire que le niveau n'est pas acceptable, juste qu'il n'est pas parfait et qu'il faut du temps pour maitriser une langue professionnellement parlant !!!!  
 
Concernant les infos pour l'employeur  L'objectif est de bosser dans le mm domaine que celui de la formation ingé mais sur un poste management donc ça se tient bien (j'ai pris des infos avant de me lancer dans les démarches  :lol:  auprés de plusieurs entreprises , et de mon réseau (enfin le peu que j'en ai :) ) )
 
Certes ça fait "beaucoup" mais bon. Vaut mieux beaucoup que rien finalement   :p  
 
L'expérience malheureusement j'ai pas forcément envi de rester à attendre qu'un boulot arrive ou attendre d'en trouver 1 (des mois et des mois parfois)
pour finalement ne pas avoir avancé d'un pouce. Donc l'expérience je me la crée plus ou moins moi même finalement : La faute au marché post 2008 et aux recrutements en berne aussi ...
 
Parce que c'est bien gentil d'avoir un super CV qui plait partout (UK BEL NL GER...) mais si on est retenu nul part on avance pas d'avantage  :lol: Et ça arrive plus qu'on pense.


Message édité par starwaste le 13-11-2010 à 15:39:59

---------------
Vaincre ou Périr Être aussi exigent envers soi qu'envers les autres Socialo economico méritocrate républicain en devenir La plupart des gens veulent survivre ou vivre : Moi je veux bien vivre
n°24575988
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 15:39:28  answer
 

Tente les V.I.E, c'est une bonne manière de commencer à l'étranger. Les ingés polyglottes sont pas mal demandés, après ça dépend où tu veux aller


Message édité par Profil supprimé le 13-11-2010 à 15:39:38
n°24576001
trueslash
(╯°□°)╯︵ MMM
Posté le 13-11-2010 à 15:41:01  profilanswer
 


 
 
Chuis pas d'accord avec ça, je vois pas de limite au delà de laquelle le dépaysement est suffisament violent, c'est pas non plus un concours de bite pour jouer au jeu de qui qui en a le plus chier les 3 premiers jours même si c'est vrai que ça fait des souvenirs ...
 
Perso je suis à Pékin et ça me suffit, ça me branche pas de chercher une expérience encore plus dépaysante et je comprends complètement les gens qui sont dans le même état d'esprit à Londres ou ailleurs

n°24576013
starwaste
WYSIWYG
Posté le 13-11-2010 à 15:42:25  profilanswer
 

bah le VIE c'est bien mais j'ai pas forcément envi d'aller en chine : Je voudrai bien déja parler honorablement les langues que j'apprends. Ca n'a pas de sens de partir dans un pays oriental inconnu sur du long terme si on ne veut pas apprendre la langue sur place etc etc...
 
Sinon y a pas que des avantages aux VIE's  
 


---------------
Vaincre ou Périr Être aussi exigent envers soi qu'envers les autres Socialo economico méritocrate républicain en devenir La plupart des gens veulent survivre ou vivre : Moi je veux bien vivre
n°24576446
Setlel
Posté le 13-11-2010 à 16:51:50  profilanswer
 

bagel a écrit :


On n'est pas obligé d'être traumatisé en partant à l'étranger mais une expatriation doit durer au moins 1 an et même plutôt 3 à 5 ans. Ça montre que la personne a réussi à être autonome et à s'acclimater à un environnement complétement étranger. Partir en stage de fin d'études pour 6 mois, c'est une expérience, pas une expatriation. Sur un CV, ça n'a pas la même valeur. Même chose pour la destination, Italie ou Chine.


 
Autant l'italie, la langue est différente, autant la suisse/luxembourg ou belgique.... :whistle:

n°24576702
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 17:25:28  answer
 

Citation :

Sinon y a pas que des avantages aux VIE's  

 

si tu savais le nombre de personnes qui auraient tué leur parents pour un VI quand j'étais en Chine... c'est carrément devenu une denrée rare aujourd'hui, fait pas trop la fine bouche.


Message édité par Profil supprimé le 13-11-2010 à 17:25:50
n°24578537
sinbadlema​rin
Posté le 13-11-2010 à 20:59:22  profilanswer
 

Betcour a écrit :


C'est chiant partout, même dans les pays où on s'installe facilement la préparation des dossiers de visa nécessite énormément de boulot.
(et drapal  [:aka44:1] )


 
A Singapour c'est facile d'avoir un visa de travail?

n°24578563
Setlel
Posté le 13-11-2010 à 21:02:30  profilanswer
 

sinbadlemarin a écrit :


 
A Singapour c'est facile d'avoir un visa de travail?


 
Je pense, au vu du melting pot local. Par contre bon courage avec le singlish/style de la ville.

n°24578709
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2010 à 21:17:38  answer
 

On a pas trop à se plaindre en France quand même niveau boulot, aides sociales, etc par rapport à d'autres "grands" pays :/
Pour autant, je fais parti de ceux qui espèrent bien quitter la France par la suite (mais que pour des pays que j'ai déjà visité plus ou moins longuement pour avoir un minimum d'objectivité même si ce n'est pas suffisant).
Après, entre "vouloir" et "pouvoir", on sait aussi qu'il y a un ravin :jap:

n°24578796
shamatoo
Posté le 13-11-2010 à 21:26:57  profilanswer
 

Même si le système de retraite français est mis a mal par le gouvernement actuel, il faut comparer avec les couts de retraite à l'étranger pour des prestations équivalentes.
Le coup du "Chouette je gagne le double " ,oui, mais sans retraite et sans sécu, on en reparle en cas de coup dur, ou d'arrivée à l'âge de la retraite.

Message cité 1 fois
Message édité par shamatoo le 13-11-2010 à 21:27:53
n°24578816
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 13-11-2010 à 21:29:57  profilanswer
 

shamatoo a écrit :

Même si le système de retraite français est mis a mal par le gouvernement actuel, il faut comparer avec les couts de retraite à l'étranger pour des prestations équivalentes.
Le coup du "Chouette je gagne le double " ,oui, mais sans retraite et sans sécu, on en reparle en cas de coup dur, ou d'arrivée à l'âge de la retraite.


 
De toutes manières, si vous avez - de 30 ans, vous aurez la joie de voir couler le système de retraite publique. Donc les baisés, ce sera vous alors que ceux qui auront construit eux-même leur retraite (et je parle pas des placements douteux sur des fond de pension hein) s'en sortiront.
M'enfin, à vous de voir si la France dans 30 ans assurera des retraites convenables... J'en ris d'avance...  :sarcastic:

n°24578906
Setlel
Posté le 13-11-2010 à 21:40:06  profilanswer
 

Hermes le Messager a écrit :


 
De toutes manières, si vous avez - de 30 ans, vous aurez la joie de voir couler le système de retraite publique. Donc les baisés, ce sera vous alors que ceux qui auront construit eux-même leur retraite (et je parle pas des placements douteux sur des fond de pension hein) s'en sortiront.
M'enfin, à vous de voir si la France dans 30 ans assurera des retraites convenables... J'en ris d'avance...  :sarcastic:


 
Système asiatique, seul qui marche depuis des centaines d'années :o

n°24579333
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 13-11-2010 à 22:30:02  profilanswer
 

Setlel a écrit :


 
Système asiatique, seul qui marche depuis des centaines d'années :o


 
Le seul systeme qui a toujours marché, c'est du fric bien placé au bon moment et au bon endroit. Le système par répartition aura constitué un super placement pendant 50 ans, ce qui est déjà un exploit. On peut considérer que c'est terminé.  :o

n°24580257
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 14-11-2010 à 00:17:19  profilanswer
 


Tu te goures de topic garçon, ici c'est le topic des jeunes capitalistes apatrides qui regrettent que l'argent ne soit pas religion chez nous et qui cherchent une contrée plus clémente pour s'en mettre plein les fouilles, pas le topic des baroudeurs qui vont esquinter leur souliers dans les rues poussièreuses des villes du Tiers-Monde  :o

n°24581700
Betcour
Building better worlds
Posté le 14-11-2010 à 07:01:45  profilanswer
 

sinbadlemarin a écrit :

A Singapour c'est facile d'avoir un visa de travail?


Si tu as trouvé un employeur c'est quasi automatique, pourvu que le dossier soit présentable (métier qualifié avec les diplômes qui correspondent et entreprise bien établie)
Par contre sorti de ces cas là c'est pénible et arbitraire. Le processus pour présenter certains documents est risible :
- faire certifier conforme une copie du document
- faire traduire le document par un traducteur certifié ($$$)
- faire certifier conforme la traduction du traducteur par le ministère des affaires étrangères à Paris
- faire certifier conforme la copie de tout ça par l'ambassade
 
 
A côté de ça le Canada donne la résidence permanente assez facilement mais le dossier a préparer est vraiment lourd (genre "lettre de recommandation de tous vos emplois passés, écrite par votre supérieur hiérarchique direct de l'époque, sur papier à en-tête avec sa carte de visite" :sarcastic: )


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
n°24581701
Betcour
Building better worlds
Posté le 14-11-2010 à 07:04:22  profilanswer
 

Setlel a écrit :

Je pense, au vu du melting pot local. Par contre bon courage avec le singlish/style de la ville.


Le singlish ne pose aucun problème : les gens ne sortent les tournures les plus locales qu'avec les autres locaux, pour les étrangers ils optent pour un anglais plus classique et assez compréhensible (plus que l'accent texan :o)
 
La ville est très agréable - probablement une des plus vivable d'Asie (transport en communs hyper développés, verdure partout, etc.). Après les goûts et les couleurs...


---------------
"They will fluctuate" (J.P. Morgan) - "Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect." (Mark Twain)
n°24581758
trueslash
(╯°□°)╯︵ MMM
Posté le 14-11-2010 à 08:45:33  profilanswer
 

clair, j'ai pas trouvé ça super perso comparé à d'autres villes asiatiques

n°24581868
bestial-wa​rlust
in dope we trust
Posté le 14-11-2010 à 10:07:54  profilanswer
 

Le dossier pour obtenir la résidence permanente au canada c'est vrai que c'est du lourd , et en plus si comme moi tu dois fournir des traductions parce que la conjointe n'est pas française tu t'en sors avec un dossier épais de 30 centimètre et il faut de la patience !

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Site US livrant en France ?L'union européenne est elle une bonne chose pour la france ?
Ma joyeuse Francele classement annuel de la liberté de la presse (France 44e)
Ma triste France.Question sur programme en cours sur France 3
Interview Bernard Tapie sur France infoJe cherche une carte de France des réseaux Audi
Miss France 2011 vs Miss Nationale [qui sera la plus belle?]Se garer au stade de France et arriver à en sortir!
Plus de sujets relatifs à : Ceux qui disent qu'ils vont quitter la France


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR