Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1947 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13
Auteur Sujet :

Ceux qui disent qu'ils vont quitter la France

n°24420106
trueslash
(╯°□°)╯︵ MMM
Posté le 29-10-2010 à 15:29:39  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
à l'etranger yen a encore plus :sweat:

mood
Publicité
Posté le 29-10-2010 à 15:29:39  profilanswer
 

n°24420187
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 29-10-2010 à 15:35:08  profilanswer
 

90% des expats se tirent pour des raisons de pognon ; l'équation résolue à sa plus simple expression : ce sont des crevards qui veulent gagner plus.
 
2 conséquences possibles :
 
- ça marche pour eux, et il peuvent cracher sur notre esprit rétrograde et franchouillard qui va rater le train de la gagne et de la mondialisation
- ça ne marche pas, et il reviennent gratter de l'aide sociale en nous disant que tout ça a été une riche expérience humaine...


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°24420204
hugeq
Optimisation Team Member
Posté le 29-10-2010 à 15:36:42  profilanswer
 

on peut aussi partir car aucun employeur ne donne sa chance au JD et pour éviter de rester à gratter les aides sociales justement :/


Message édité par hugeq le 29-10-2010 à 15:37:14

---------------
Corporate Certified  Iso 90069
n°24421867
Dreamcast
Posté le 29-10-2010 à 18:22:23  profilanswer
 

trueslash a écrit :

parti ya 5 ans maintenant, bon, je suis ingé info de formation et en France c'est une activité qui est vampirisée par les SSII et donc ça me branchait pas des masses. Je rentre une fois par an et je me reconnais de moins en moins dans ce qu'il se passe en France


En même temps ils t'avaient déjà interdit de média :o
 
J'imagine que ce départ forcé ne donne pas forcément envie de revenir  [:osweat]


---------------
Quand un véritable génie apparaît en ce monde, on le reconnait à ce signe que tous les imbéciles sont liguées contre lui ©
n°24422151
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 29-10-2010 à 18:58:59  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

90% des expats se tirent pour des raisons de pognon ; l'équation résolue à sa plus simple expression : ce sont des crevards qui veulent gagner plus.
 
2 conséquences possibles :
 
- ça marche pour eux, et il peuvent cracher sur notre esprit rétrograde et franchouillard qui va rater le train de la gagne et de la mondialisation
- ça ne marche pas, et il reviennent gratter de l'aide sociale en nous disant que tout ça a été une riche expérience humaine...


 
A mon avis, une grande majorité d'expats (auxquels j'appartiens) se tirent "par hasard" tout simplement. Et s'ils ne reviennent pas, ben ca veut juste dire qu'ils se sentent bien ailleurs pour plein de raisons (pognon, femme, environnement etc...).
 
De plus, ce serait pas mal d'arrêter de diffuser des idées recues à la con.
 
Pour prendre l'exemple de l'Angleterre où je suis maintenant (après 2 ans d'Espagne et 7 ans d'Allemagne), le système social n'a plus rien à voir avec celui du temps de Thatcher hein (et bien sûr en France, les débiles continuent de voir l'Angleterre comme avant).
La première année en Angleterre où je bossais à mon compte, j'ai même rien eu à payer du tout. Médecin gratos donc CMU d'office si tu préfères. Faut voir en France les démarches monstrueuses pour avoir la même chose avec les médecins qui parait-il refusent.
 
En fait, cette image sociale de la France n'a plus rien de réel. Je ne parle même pas de l'Allemagne qui a des hopitaux nickels. En France, j'ai honte quand je vois l'état des hôpitaux. A part aller dans les pays du tiers monde, je ne vois pas très bien ce qu'on gagne à rester en France sur ce plan.
 
Ensuite, les "cailleras", je les trouve nettement moins nombreuses ici. Oui il y a des problèmes comme partout et des coins chauds dans certaines grandes villes, mais quand je vois comme ils ont réussi à endiguer la violence dans le nord de l'Angleterre en quelques années et quand je vois la situation en France dans des villes comme Marseille ou Lyon, je rigole doucement...
 
Enfin, les vrais expats sont ceux qui restent de nombreuses années à l'étranger et s'adaptent pour moi... Ce ne sont pas ceux qui commencent à déprimer parce qu'ils ne trouvent pas leur morceau de fromage dans le super-marché sans même goûter les produits locaux. Et les meilleures viandes que j'ai mangées, c'est pas en France, mais plutôt en Espagne et ici en Angleterre où tu n'as que du made in GB produit localement la plupart du temps avec un traitement des animaux qui n'a rien à voir encore une fois avec ce que tu as en France.
 
Bref, stop aux idées reçues. Faut d'abord vivre quelques années ailleurs pour se rendre compte et arrêter de débiter des rumeurs bêtement.
 
(sinon : oui la bouffe dans les restaus n'est pas bonne, mais c'est tout. Libre à toi de cuisiner).

Message cité 1 fois
Message édité par Hermes le Messager le 29-10-2010 à 19:00:43
n°24422345
apple2e
Posté le 29-10-2010 à 19:27:57  profilanswer
 

Sanglier a écrit :

90% des expats se tirent pour des raisons de pognon ; l'équation résolue à sa plus simple expression : ce sont des crevards qui veulent gagner plus.
 
2 conséquences possibles :
 
- ça marche pour eux, et il peuvent cracher sur notre esprit rétrograde et franchouillard qui va rater le train de la gagne et de la mondialisation
- ça ne marche pas, et il reviennent gratter de l'aide sociale en nous disant que tout ça a été une riche expérience humaine...


 
 
Oui, je pense pareil.
Avec une chimio aux Etats-Unis on arrive vite à $50.000/$100.000 par an.
Même les employés du gouvernement, qui sont en général bien couverts, doivent dépenser $500/$600 par mois pour une complémentaire (couple + 1 ou 2 enfants) et il ne faut pas s'attendre à des miracles en cas de gros problèmes (=ceux pris en charge à 100% par la sécu en France).
Une consultation chez un généraliste c'est $20 de sa poche (le reste, environ $120, est remboursé par l'état et la complémentaire).
Je reste en France.C'est très bien ici.

Message cité 3 fois
Message édité par apple2e le 29-10-2010 à 19:28:47
n°24423660
AK47 silen​cieux
Grozny Gaza Israel Paname
Posté le 29-10-2010 à 21:27:24  profilanswer
 

apple2e a écrit :


 
 
Oui, je pense pareil.
Avec une chimio aux Etats-Unis on arrive vite à $50.000/$100.000 par an.
Même les employés du gouvernement, qui sont en général bien couverts, doivent dépenser $500/$600 par mois pour une complémentaire (couple + 1 ou 2 enfants) et il ne faut pas s'attendre à des miracles en cas de gros problèmes (=ceux pris en charge à 100% par la sécu en France).
Une consultation chez un généraliste c'est $20 de sa poche (le reste, environ $120, est remboursé par l'état et la complémentaire).
Je reste en France.C'est très bien ici.


Putain mais les mecs qui choisissent de vivre dans un pays en pariant qu'ils vont chopper un cancer ou un économiser 20$ chez le docteur  [:prozac]


---------------
Noir et professionnel
n°24423752
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 29-10-2010 à 21:33:14  profilanswer
 

apple2e a écrit :


 
 
Oui, je pense pareil.
Avec une chimio aux Etats-Unis on arrive vite à $50.000/$100.000 par an.
Même les employés du gouvernement, qui sont en général bien couverts, doivent dépenser $500/$600 par mois pour une complémentaire (couple + 1 ou 2 enfants) et il ne faut pas s'attendre à des miracles en cas de gros problèmes (=ceux pris en charge à 100% par la sécu en France).
Une consultation chez un généraliste c'est $20 de sa poche (le reste, environ $120, est remboursé par l'état et la complémentaire).
Je reste en France.C'est très bien ici.


 
Non mais c'est sûr que si tu vas aux USA pour travailler au MAC-do, c'est pas trop la peine hein... Si par contre tu vas bosser dans une grosse boite qui a besoin de toi, t'inquiète pas que la complémentaire, ils te la payent. Idem ici en Angleterre d'ailleurs et dans bcp de pays.
Maintenant, il faut bien comprendre que pour devenir "intéressant" pour les boites, il faut pas rester le cul vissé sur sa chaise en France hein... faut déjà parler plusieurs langues et avoir une spécialité recherchée... Et là, l'équation n'est plus du tout la même évidemment et comme par hasard, les conditions deviennent tout de suite plus intéressantes qu'en France. Si ce n'était pas le cas, les gens resteraient tous en France. Quand tu vois le nombre d'ingés ou de chercheurs qui s'installent à l'étranger, c'est pas sans raison... Les gens sont pas masos non plus...  :sarcastic:  

n°24434288
Okysp
Rien.
Posté le 30-10-2010 à 22:21:44  profilanswer
 

Drapeau. Je termine mes études et je songe de temps à temps à vivre en dehors de la France.

n°24442711
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 01-11-2010 à 00:17:51  profilanswer
 

roland- a écrit :


Tu peux vouloir partir pour des raisons idéologiques. Tu n'aimes pas les orientations de ton pays et de tes concitoyens


 
Exactement  :jap:  
 
Les comparaisons de salaire ne m'intéressaient pas du tout. Par contre, deux facteurs ont été déterminants dans ma décision de rester à l'étranger: le fait que je pouvais avoir un emploi (ce qui en France n'était pas gagné) et que je pouvais avoir plus que le salaire minimum. Le reste, m'en foutais. Et je ne fais toujours pas la course aux gros salaires.
 
Et arrêtez deux minutes avec le système de santé français... les U.S.A sont à l'opposé extrême, certes, mais plein d'autres pays ont des systèmes similaires dont le Canada. On a une sécu aussi, et nous même pas besoin de payer et d'être remboursés. Quand tu vas voir le médecin, tu montres ta carte de santé et tu ne paies rien.
 


---------------
Fucking cold, eh ? -- www.correresmidestino.com --
mood
Publicité
Posté le 01-11-2010 à 00:17:51  profilanswer
 

n°24444532
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 12:29:07  answer
 

Citation :

90% des expats se tirent pour des raisons de pognon

 

N'importe quoi. Encore heureux que d'autres facteurs moins terre à terre entrent en ligne de compte. Ceux qui partent pour le pognon sont en général de grosses têtes à claques coincées ou pédants


Message édité par Profil supprimé le 01-11-2010 à 12:29:58
n°24445008
bestial-wa​rlust
in dope we trust
Posté le 01-11-2010 à 13:28:32  profilanswer
 

J'ai quitté la France il y a plus de deux ans pour des raisons  autres que financières ou professionnelle ... pour une femme pour tout dire :sol:
 
j'ai rencontré quelques personnes dans le même cas que moi mais mais je vois surtout de plus en plus des gens attiré par l'immigration au canada sans pour autant avoir un boulot de merde en France , l'herbe est semble t-elle plus verte ailleurs ?  :love:  
 

n°24445019
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 13:29:42  answer
 

Pas la 1ere fois que j'entends parler du Canada. Des retours sur cette destination niveau emploi ?

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 01-11-2010 à 13:29:48
n°24445058
bestial-wa​rlust
in dope we trust
Posté le 01-11-2010 à 13:34:16  profilanswer
 

ça dépend de ton job à vrai dire , du boulot yen a la bas c'est sur , il y a des carences en main d'œuvre dans certains domaines comme la santé par exemple

n°24445067
Sanglier
Cochon qui s'en dédit !
Posté le 01-11-2010 à 13:36:11  profilanswer
 


 
D'accord, mon message généralise ; dur de ne pas généraliser dans un post, surtout quand il fait trois lignes.
Mais ma réponse faisait suite au précédentes interventions : manque d'opportunités, salaires pas assez élevés... etc.
D'ailleurs, tu confirmes par la suite :
 

Citation :

Non mais c'est sûr que si tu vas aux USA pour travailler au MAC-do, c'est pas trop la peine hein... Si par contre tu vas bosser dans une grosse boite qui a besoin de toi, t'inquiète pas que la complémentaire, ils te la payent. Idem ici en Angleterre d'ailleurs et dans bcp de pays.


 
L'expatriation est (souvent - ne généralisons pas une nouvelle fois) un sport de luxe, réservé à ceux qui ont des capacités, des contacts, une formation : des qualités pas forcément données au citoyen lambda.
C'est l'apanage d'une génération "sauterelle" ; elle a les moyens de prendre le meilleur de chaque pays visité, sans trop risquer ses miches ; si ça craint trop, on bouge ailleurs.
Contrairement aux Roumains et aux Africains qui "s'expatrient" dans notre pays (et dans quelques autres)... à leurs risques et périls.
 
Au reste, les critiques faites à notre pays, souvent justifiée (on est loin d'être parfaits), sont faites en dressant le portrait d'un "pays idéal", où, ici, pas loin, ça se passe mieux dans ce secteur, là dans tel pays, les filles sont plus faciles, ou encore, dans telle contrée, il y a deux fois plus de chips dans chaque paquet.
 
Chaque pays a ses défauts et ses qualités (eh oui, puissante déclaration) ; quant au nôtre, plutôt que de lui demander de singer le modèle libéral anglo-saxon du chacun pour sa gueule, je préfèrerais voir tous ces gens prompts à critiquer mon joli pays de France essayer de lui donner une grammaire politique et économique qui lui permettrait de conjuguer son avenir "à la française", avec sa sécu et ses employés grévistes et râleurs.
 
 
 


---------------
"La première qualité indispensable à un grand général, c'est de savoir se branler le vit." Marquis de Santa Cruz de Marcenado, 1684-1732, Réflexions militaires.
n°24445569
AK47 silen​cieux
Grozny Gaza Israel Paname
Posté le 01-11-2010 à 14:57:50  profilanswer
 

Je pense sincèrement que la France est bien plus "chacun pour sa gueule" que les pays anglosaxons. Le système est peut être solidaire, mais le reste non


---------------
Noir et professionnel
n°24445983
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 01-11-2010 à 15:59:30  profilanswer
 

Sanglier a écrit :


 
D'accord, mon message généralise ; dur de ne pas généraliser dans un post, surtout quand il fait trois lignes.
Mais ma réponse faisait suite au précédentes interventions : manque d'opportunités, salaires pas assez élevés... etc.
D'ailleurs, tu confirmes par la suite :
 

Citation :

Non mais c'est sûr que si tu vas aux USA pour travailler au MAC-do, c'est pas trop la peine hein... Si par contre tu vas bosser dans une grosse boite qui a besoin de toi, t'inquiète pas que la complémentaire, ils te la payent. Idem ici en Angleterre d'ailleurs et dans bcp de pays.


 
L'expatriation est (souvent - ne généralisons pas une nouvelle fois) un sport de luxe, réservé à ceux qui ont des capacités, des contacts, une formation : des qualités pas forcément données au citoyen lambda.
C'est l'apanage d'une génération "sauterelle" ; elle a les moyens de prendre le meilleur de chaque pays visité, sans trop risquer ses miches ; si ça craint trop, on bouge ailleurs.
Contrairement aux Roumains et aux Africains qui "s'expatrient" dans notre pays (et dans quelques autres)... à leurs risques et périls.
 
Au reste, les critiques faites à notre pays, souvent justifiée (on est loin d'être parfaits), sont faites en dressant le portrait d'un "pays idéal", où, ici, pas loin, ça se passe mieux dans ce secteur, là dans tel pays, les filles sont plus faciles, ou encore, dans telle contrée, il y a deux fois plus de chips dans chaque paquet.
 
Chaque pays a ses défauts et ses qualités (eh oui, puissante déclaration) ; quant au nôtre, plutôt que de lui demander de singer le modèle libéral anglo-saxon du chacun pour sa gueule, je préfèrerais voir tous ces gens prompts à critiquer mon joli pays de France essayer de lui donner une grammaire politique et économique qui lui permettrait de conjuguer son avenir "à la française", avec sa sécu et ses employés grévistes et râleurs.
 


 
Non mais le problème c'est juste que tu sembles ne pas bien comprendre comment ca se passe.
 
Il n'y a pas d'un côté les riches ou les super-diplômés qui s'expatrient et les autres...
 
Si tu as une spécialité quelle qu'elle soit, parler plusieurs langues (outre l'anglais bien sûr qui est un minimum "normal" et donc qui ne t'ouvre plus aucune porte) est un immense avantage.
Et parler plusieurs langues ou au moins une autre langue en plus du français et de l'anglais, ce n'est possible qu'en allant vivre dans un autre pays. Et attention, parler des langues qu'on a juste appris à l'école ne suffit pas. Ce que les entreprises recherchent, c'est l'expérience, et la connaissance de la culture et des moeurs dans tel ou tel pays.
Tu peux parfaitement partir après tes études dans un autre pays et bouffer de la vache enragée pendant 2 ou 3 ans, le temps de parler parfaitement une autre langue. Ensuite, tu deviens recherché... Souvent les gens ne rentrent pas en France, parce qu'ailleurs, bosser dans un bar ou un hôtel pendant 2 ou 3 ans est très bien vu alors qu'en France, c'est un trou dans ton CV. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.
 
Relis mes messages précédents au sujet de ce qu'attendent les entreprises françaises.

n°24446009
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 16:03:04  answer
 

Citation :

Tu peux parfaitement partir après tes études dans un autre pays et bouffer de la vache enragée pendant 2 ou 3 ans, le temps de parler parfaitement une autre langue. Ensuite, tu deviens recherché..


 
c'est ce que je pensais ici, ça a pas été le cas en rentrant en pleine crise :heink:  :pfff:  
 
DU coup je me tâte à repartir, mais où...

n°24446019
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 01-11-2010 à 16:04:53  profilanswer
 


 
Quelle est ta spécialité, tu es parti où, combien de temps et tu parles quelles langues ?

n°24446085
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 16:16:24  answer
 

Sourcing/Achat/support commercial, 3 ans de Chine, Anglais/mandarin

n°24446105
trueslash
(╯°□°)╯︵ MMM
Posté le 01-11-2010 à 16:19:00  profilanswer
 

faguonin, c'est même Shanghaien :D

n°24446135
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 16:23:33  answer
 

Bien vu  :D  :D  :D [:implosion du tibia]

n°24446252
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 01-11-2010 à 16:45:54  profilanswer
 


 
Lol, et tu trouves rien en France ??
 
C'est grave... Casse toi de France, on te fera des ponts en or ailleurs...

n°24446272
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 16:48:55  answer
 

Nan ya toujours un truc qui cloche comme ma formation n'est pas en rapport direct avec ce que j'ai fait là bas, ces chers DRH préfère le gars qui a LE diplôme qu'il faut DANS l'école qu'il faut, qui connait le moindre chapitre de son bouquin, même s'il a jamais foutu les pieds en entreprise.

 

Ceux qui se sont formés sur le tas, débrouillards et qui en veulent, pas intéressant, ça doit leur faire peur. Bref, très mauvaise expérience des RH français/boites FR en général, je pourrais en raconter des pages concernant les coups fourrés.

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 01-11-2010 à 16:50:02
n°24446306
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 01-11-2010 à 16:55:13  profilanswer
 

Getalifedel a écrit :

Je pense peut-être aller m'installer en Suisse un jour.  [:amy33:3]


Moi aussi. :jap:
Les vaches, les montagnes, le lac, la neige et les montres, ca me semble bien. :jap:

 

Reste a trouver un job la-bas. :D


Message édité par Rasthor le 01-11-2010 à 16:55:43
n°24446335
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 01-11-2010 à 16:59:34  profilanswer
 


 
Ben justement. Casse toi donc. [:spamafote]

n°24446341
Anteus
Gold Coast
Posté le 01-11-2010 à 17:00:45  profilanswer
 

apple2e a écrit :

Oui, je pense pareil.
Avec une chimio aux Etats-Unis on arrive vite à $50.000/$100.000 par an.
Même les employés du gouvernement, qui sont en général bien couverts, doivent dépenser $500/$600 par mois pour une complémentaire (couple + 1 ou 2 enfants) et il ne faut pas s'attendre à des miracles en cas de gros problèmes (=ceux pris en charge à 100% par la sécu en France).
Une consultation chez un généraliste c'est $20 de sa poche (le reste, environ $120, est remboursé par l'état et la complémentaire).
Je reste en France.C'est très bien ici.


La realite en ce qui me concerne, expat US dans une grosse boite:
$150/mois de complementaire pour ma famille, franchises ici et la pour les consultations (avec principe de parcours medical, ie. les consultations prescrites n'impliquent pas de franchise), les prescriptions de medicament et les hospitalisations.
Couverture impeccable, cout total proportionnellement inferieur a celui de la sante en France.
 
Il ne faut pas comparer des choux et des carottes: Je doute que la plupart des expatries finissent fonctionnaires US (dont je ne connais pas le regime de sante), mais plutot dans mon cas, a savoir employe d'un groupe francais.
 
Je me suis expatrie par une combinaison d'opportunite et d'envie de decouvrir autre chose avant de m'installer a long terme en France, et franchement beaucoup de cliches (en l'occurence sur les US) sont tombes. Evidemment, j'ai pleinement conscience d'etre du bon cote de la barriere, mais c'etait egalement le cas en France (classe moyenne dans les deux cas).
 
Comparativement, ma qualite de vie aux US est superieure a celle que j'avais en France, malgre des contraintes certaines (ma femme n'est pas autorisee a travailler, par exemple, a moins d'obtenir un boulot dans une societe qui sponsoriserait son propre visa de travail)
 
Ce qui ne m'empeche pas de prevoir de rentrer a plus ou moins moyen terme.


---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°24446351
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 17:02:17  answer
 

Hermes le Messager a écrit :

 

Ben justement. Casse toi donc. [:spamafote]

 

Facile à dire. Où :D
Je me tâte entre rester ici et changer de voie ou repartir ailleurs. Mais si c'est pour accumuler de l'expérience que je pourrais jamais revendre ici..

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 01-11-2010 à 17:02:59
n°24446412
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 01-11-2010 à 17:12:23  profilanswer
 


Va en Suisse. :o

n°24446556
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 17:30:31  answer
 
n°24446594
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 01-11-2010 à 17:36:16  profilanswer
 


 
En Allemagne. Tu apprends l'allemand comme ça et une fois que tu auras parler allemand, tu sauras plus ou donner de la tête pour les jobs (en Allemagne déjà).  
 
Avec chinois, anglais, allemand et français, c'est bingo, tu peux me croire... Et sinon, si tu parles vraiment couramment le mandarin, tu t'inscris dès maintenant sur des sites de recrutement pour expat. Je parie que tu va avoir des coups de fils des recruteurs (anglais au moins) dans la semaine...

n°24446643
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 01-11-2010 à 17:43:46  profilanswer
 


Salaires eleves, pas de greve, tranquilite relative. :o

n°24446811
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 18:01:29  answer
 

Ouais ça tout le monde le sait, mais encore faut il y trouver du taf :D

n°24446882
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 01-11-2010 à 18:08:34  profilanswer
 
n°24447437
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 01-11-2010 à 18:58:05  profilanswer
 


 
Non mais tu réponds pas aux questions qu'on te pose... Tu parles VRAIMENT mandarin ?
 
Parce que si c'est oui, il te suffit de t'inscrire dans des sites de recrutement internationaux. Tu vas pas attendre longtemps les propositions hein... Soit t'es un mytho, soit tu as vraiment pas compris comment ça marche.

n°24447643
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 19:21:28  answer
 

heu j'ai jamais dit que j'étais bilingue :heink: j'ai un bon niveau

n°24447785
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 01-11-2010 à 19:36:11  profilanswer
 


 
Oui bon, c'est quoi un bon niveau lol ? Tu es capable de soutenir une conversation (autre que bonjour, ca va etc...) en mandarin ? Si oui, tu t'inscris dans un site de recrutement international, et tu as un job dans moins d'un mois. Sinon, ben tu as fait quoi pendant tes années en Chine ?
 
Bref... T'es pas crédible là... Avec un mandarin courant + anglais courant + français, tu trouves du taff partout dans le monde, t'as que l'embarras du choix (sauf en France où les RH sont des débiles mentaux profonds).

n°24448005
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2010 à 20:07:50  answer
 

Citation :

mandarin courant + anglais courant + français, tu trouves du taff partout dans le monde

 

Et tu crois qu'on est 3 et demi en France avec ce profil là ??? T'as pas l'air trop au courant de la réalité du marché, ça reste que des langues
Rien qu'un VIE dans mon secteur, et dans mon pays de spécialité c'est la croix et la bannière.
Et j'ai pas/plus forcément envie d'aller me brader en contrat local je sais pas où

 
Citation :

Bref... T'es pas crédible là...

 

Je préfère même pas répondre...

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 01-11-2010 à 20:18:41
n°24448785
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 01-11-2010 à 21:47:04  profilanswer
 


 
Lol, je vis à l'étranger depuis plus de 10 ans. Je te dis que si tu parles couramment mandarin, français et anglais, il te suffit de t'inscrire sur des sites de recrutement consacrés aux expats, t'auras même pas à rechercher un emploi. Maintenant, tu fais ce que tu veux hein... Et pour ce qui est de te "brader", c'est plutôt si tu restes en France que ça risque de t'arriver.
 
 

n°24448806
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 01-11-2010 à 21:48:56  profilanswer
 


 
Ben t'as une spécialité non ?  :o  
 
fais donc ce que je te dis et on en reparle dans un mois.  :o

n°24454201
Profil sup​primé
Posté le 02-11-2010 à 15:13:55  answer
 

Pas vraiment, c'est ça le souci

 

Ok merci pour les conseils (et le MP) je vais explorer cette piste. tu taffes dans quoi et où?


Message édité par Profil supprimé le 02-11-2010 à 15:14:08
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Site US livrant en France ?L'union européenne est elle une bonne chose pour la france ?
Ma joyeuse Francele classement annuel de la liberté de la presse (France 44e)
Ma triste France.Question sur programme en cours sur France 3
Interview Bernard Tapie sur France infoJe cherche une carte de France des réseaux Audi
Miss France 2011 vs Miss Nationale [qui sera la plus belle?]Se garer au stade de France et arriver à en sortir!
Plus de sujets relatifs à : Ceux qui disent qu'ils vont quitter la France


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR