Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1738 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  La collapsologie : l'étude de l'effondrement de la civilisation

 


 

En cas d'effondrement, quel sera selon vous le comportement le plus observé parmi les survivants ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  195  196  197  198  199  200
Page Précédente
Auteur Sujet :

La collapsologie : l'étude de l'effondrement de la civilisation

n°52838758
Merome
Chef des blorks
Posté le 28-03-2018 à 14:48:20  profilanswer
 

Collapsologie : Exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de la civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder, en s’appuyant sur la raison, l’intuition et des travaux scientifiques reconnus
 
Effondrement : Réduction rapide de la population humaine et/ou de la complexité politique/économique/sociale, sur une zone étendue et une durée importante.
 
Le terme a été introduit par Pablo Servigne et Raphaël Stevens dans leur livre "Comment tout peut s’effondrer - Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes" qui fait l'inventaire de toutes les crises qui pèsent sur nos têtes, et qui s'entretiennent mutuellement, notamment :
 
- La crise énergétique, due au dépassement du pic pétrolier qui rend la ressource plus rare et plus chère. (l'AIE craint un problème d'approvisionnement dès 2020)
- La crise climatique et écologique, malgré l'alerte continue des scientifiques sur le sujet.  
- La crise économique, la plupart des pays développés croulant sous les dettes et utilisant un système monétaire fortement dépendant de la croissance économique
- La crise sociale, avec des inégalités de plus en plus fortes et de moins en moins tolérées
- La crise politique, qui se manifeste par un désaveu global du personnel et des partis politiques, partout dans le monde
- La crise systémique, décrite dès les années 70 par le rapport Meadows (Club de Rome), et confirmée en 2008 par Graham Turner
- L'épuisement des ressources, les matières premières et notamment les métaux sont plus rares et leur usage très dispersifs, donc nécessitent plus d'énergie pour leur extraction ou leur recyclage.
- La crise agricole, l'agriculture étant dépendante à la fois du pétrole (engrais, pesticides,...) et du changement climatique, érosion des sols, empoisonnement des aliments...
- La crise de l'eau potable  
-...
 
La plupart de ces domaines sont au bord de la rupture et sont susceptibles d'entrainer des réactions en chaîne (manque de pétrole => pas d'engrais/d'engins motorisés => mauvaise récolte => famine => soulèvement de la population...). Des soubresauts ont déjà été observés (crise financière en 2008, réfugiés climatiques, extinction des espèces ...) mais n'ont pas donné lieu pour l'heure à un effondrement global.
 
La collapsologie ne doit pas être confondue avec une forme de catastrophisme, ou un appel au survivalisme, mais elle s'attache à formuler d'une part un constat scientifique et aussi objectif que possible de l'état de nos sociétés, et d'autre part à imaginer de façon peut-être plus subjective non pas des solutions pour éviter l'effondrement, considéré comme inéluctable, mais des modes d'organisations plus résilients pour reconstruire la société après l'effondrement.
 
Au delà des bouquins de Servigne et des publications du GIEC et des climatologues en général, on peut trouver plus d'informations spécifiques à chaque domaine embrassé par cette thématique chez Jean-Marc Jancovici (pour le pétrole), Philippe Bihouix (pour les métaux), ...
 
En vidéo, la web-série "Next" est une excellent entrée en matière :
https://www.youtube.com/watch?v=ImGLPH3eIdE
 
Et l'interview de Pablo Servigne par Thinkerview montre bien les implications humaines du processus d'acceptation de l'effondrement, les difficultés, les espoirs...
https://www.youtube.com/watch?v=5xziAeW7l6w
 
Une autre interview de Thinkerview sur le même thème (Vincent Mignerot) :
https://www.youtube.com/watch?v=CwXudpMdbuo
 
Calculateur d'empreinte écologique
Tous les calculateurs ont des défauts, mais histoire de savoir avec qui on discute, prenez le temps de faire le test du WWF suisse : https://www.wwf.ch/fr/vie-durable/c [...] ecologique  
et postez votre résultat. Classement au 8/11/2018 :
 
bourneagainshell : 21.63 tonnes et 4.96 planetes
xilebo : 13.78 tonnes / 3.16 planètes
sire de Botcor : 12,1 tonnes / 2,78 planètes
hyenal1 : 10,81 tonnes / 2,48 planètes
XprtZ : 9.98 tonnes / 2.29 Planètes
Croustibat31 : 9,82tonnes / 2.25 planetes
LibreArbitre : 9.77 tonnes / 2.24 planètes
TheMiz : 9,24 tonnes / 2,12 planètes
eaglestorm : 9 tonnes
Pablo Escrobarbe : 8.38 tonnes de CO2 / 1.92 planètes
toninus : 8,1 tonnes / 1,86 planètes
maurice chevallier : 8 tonnes de CO2 / 2 planètes
Trotamundos : 7,97 tonnes / 1.83 planètes
lysistrata : 7.77 tonnes
d750 : 7.76 tonnes / 1.78 planètes  
nakata2 : 7,5 tonnes / 1,7 planètes
AshkaraN : 7.43 tonnes / 1,7 planètes
choron : 7,4 tonnes / 1,7 planètes
Sirolimus : 7,35 tonnes / 1,69 planètes  
gurucinta : 7,34 tonnes / 1,62 planètes  
brown paper bag : 6,62 tonnes / 1,52 planètes
Siddhartha : 6,59 tonnes / 1,51 planètes
Beaver42 : 6.54 tonnes
macgawel : 6,5 tonnes
Sanglier : 6.29 tonnes / 1.44 Planètes
Merome : 6.27 tonnes / 1.44 planètes - Pour le foyer : 5*6.27 = 31,35 tonnes
Calcoran : 5.9 tonnes / 1,35 planètes

Message cité 1 fois
Message édité par Merome le 13-12-2018 à 08:44:11

---------------
Ceci n'est pas une démocratie
mood
Publicité
Posté le 28-03-2018 à 14:48:20  profilanswer
 

n°52838776
Merome
Chef des blorks
Posté le 28-03-2018 à 14:49:30  profilanswer
 

Je propose qu'on discute de tout ça, les causes, les conséquences, les pistes de reconstruction, la réfutation éventuelle de l'effondrement lui-même...
Si vous avez d'autres sources à poser en premier post, n'hésitez pas à les donner...


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°52844059
fylgo
Posté le 28-03-2018 à 22:50:52  profilanswer
 

Excellente initiative


---------------
La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude
n°52845691
bongo1981
Posté le 29-03-2018 à 09:50:26  profilanswer
 

Il manque effondrement par empoisonnement par l'industrie agro-alimentaire nous rendant soit stérile, soit intolérant, avec perturbateur endocrinien etc...

n°52847054
Merome
Chef des blorks
Posté le 29-03-2018 à 11:40:36  profilanswer
 

bongo1981 a écrit :

Il manque effondrement par empoisonnement par l'industrie agro-alimentaire nous rendant soit stérile, soit intolérant, avec perturbateur endocrinien etc...


 
Mettons ça dans la crise agricole...
 
Empoisonnement volontaire ou non selon toi ?


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°52847650
fylgo
Posté le 29-03-2018 à 12:36:38  profilanswer
 

à ajouter
la crise de l'eau potable
 
il y a des exemples dès aujourd'hui
 
- revolte en amérique du sud contre les usines coca cola
- day zero à Cape Town
- grands rachats de terre abritant les nappes phréatiques (il n'y a pas que dans Quantum Of Solace que ça existe :o )
 
Coca au mexique
https://reporterre.net/Au-Mexique-l [...] n-manque-d

Citation :

Elle a ainsi négocié 27 concessions sur tout le territoire pour pomper de l’eau et 8 concessions pour rejeter ses eaux usées. L’une de principales usines se situe ainsi au cœur d’une des régions emblématiques du Mexique : le Chiapas. La compagnie y pompe plus de 100 millions de litres d’eau chaque année. Plusieurs associations dénoncent la catastrophe environnementale et humaine que représente l’usine. La surexploitation de la nappe est non seulement un désastre écologique, mais prive également les populations locales de précieuses ressources en eau.


sources alternatives
https://www.publicsenat.fr/emission [...] coca-19440
Quand Coca-Cola assèche une ville mexi­caine
https://www.vsd.fr/actualite/scanda [...] aine-22776
 
Day Zero Afrique du Sud
https://coct.co/water-dashboard/
https://en.wikipedia.org/wiki/Cape_ [...] s#Day_Zero
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/83/Cape_Town_water_graph_Jan_2018.svg/837px-Cape_Town_water_graph_Jan_2018.svg.png
https://www.independent.co.uk/envir [...] 36511.html
 
Bataille pour l'eau
http://www.alterinfos.org/spip.php?article858
https://fr.wikipedia.org/wiki/Aquif%C3%A8re_Guarani
http://www.lemonde.fr/vous/article [...] _3238.html
http://www.alterinfos.org/spip.php?article858


Message édité par fylgo le 29-03-2018 à 12:45:29

---------------
La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude
n°52848053
Merome
Chef des blorks
Posté le 29-03-2018 à 13:21:36  profilanswer
 

Crise de l'eau potable ajoutée au premier post.
 :jap:


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°52848211
bongo1981
Posté le 29-03-2018 à 13:34:43  profilanswer
 

Merome a écrit :

Mettons ça dans la crise agricole...
 
Empoisonnement volontaire ou non selon toi ?

Involontaire... mais c'est lié à la rentabilité à court terme, tu as des pressions des industriels pour que les gouvernements autorisent la mise sur le marché de produits, et tu constates les effets que quelques décennies plus tard.

Message cité 1 fois
Message édité par bongo1981 le 29-03-2018 à 13:35:07
n°52852752
Garcia_H
From Bamako with love
Posté le 29-03-2018 à 21:26:56  profilanswer
 

Je dirais que ça se jouera entre effondrement climatique/énergétique et alimentaire.  
 
Je rajouterais également une dimension sociétale, pour ceux habitués à vivre dans un certain confort, passer direct au dénuement, je suis pas sûr qu'on soit tous capable de passer le choc.  
 
Alors que si t'es habitué à vivre de la débrouille et de conditions rudes, je pense que la pilule sera plus simple à faire passer et que l'avenir passera par les pays du sud qui continuent à copuler comme il faut pour renouveler leur pop. Au bout de 2/3 gens, ils seront rôdés à l'adaptation climatique :o  
 
On trouvera bien une nouvelle religion ou une secte actuelle renforcée pour regarder notre époque comme époque décadente comme on peut voir l'effondrement de l'empire romain aujourd'hui.

n°52854343
Merome
Chef des blorks
Posté le 30-03-2018 à 08:31:37  profilanswer
 

J'ai ajouté cette interview de Vincent Mignerot au premier post : https://www.youtube.com/watch?v=CwXudpMdbuo


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
mood
Publicité
Posté le 30-03-2018 à 08:31:37  profilanswer
 

n°52857193
rdlmphotos
omnia vanitas !
Posté le 30-03-2018 à 12:42:58  profilanswer
 

bongo1981 a écrit :

Involontaire... mais c'est lié à la rentabilité à court terme, tu as des pressions des industriels pour que les gouvernements autorisent la mise sur le marché de produits, et tu constates les effets que quelques décennies plus tard.


 
Et les gouvernements acceptent pour calmer la populace (voire les émeutes de la faim au Mexique quand tout le maïs était transformé en carburant pour les USA, ou le printemps arabe) et reporter le problème à plus tard quand ils ne seront plus des élus :o


---------------
Le diabète de type 1: une maladie qui ne dort jamais...
n°52873103
Kupfer
Posté le 01-04-2018 à 17:45:19  profilanswer
 

Drap , l'association adrastia

n°52873649
arnyek
Posté le 01-04-2018 à 19:08:11  profilanswer
 
n°52873698
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 01-04-2018 à 19:17:13  profilanswer
 
n°52874042
Merome
Chef des blorks
Posté le 01-04-2018 à 20:12:34  profilanswer
 

Kupfer a écrit :

Drap , l'association adrastia


 


 


 
 
outch, ça a causé collapsologie au repas en famille de Pâques ?
 
Un autre angle d'approche de la problématique : les jeux vidéos vont-ils disparaître ?


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°52874084
Kansas-Bar
MZGA!
Posté le 01-04-2018 à 20:18:35  profilanswer
 

Drap.

 

n°52874130
Rem82
Posté le 01-04-2018 à 20:28:23  profilanswer
 

Je pose mon drapal [:gaga drapal]

n°52874801
shamatoo
Posté le 01-04-2018 à 22:30:56  profilanswer
 

Je ne sais pas ou vous classez ça, peut-être dans la crise sociale, mais l'augmentation des consommations de drogues de plus en plus dures et de plus en plus disponible ne me parait augurer rien de bon pour l'avenir.

n°52874910
Kansas-Bar
MZGA!
Posté le 01-04-2018 à 22:58:05  profilanswer
 

Comme quoi ?

 

Les gens se shootaient plus dans les années 80 aux drogues dures, mais c'était pas dans une optique de performance au boulot. Perso, ce qui me fait le plus peur c'est les drogues légales, benzos, alcool, AD, nootropics etc

 

Les smartphones aussi. De vrais saloperies, y en a même qui avaient des vibrations phantomes de notifications des RS après s'être "déconnecté"

 

Dans un avenir proche : les technophiles qui disent que tout doit se faire par internet,  comme le télé-travail, l'absence de plus en marqué de sociabilisation spontanée...Tout mes potes n'ont déjá que des ami(e)s de boulot.

 

Je vais pas faire mon Ted Kaczynski mais j'ai l'impression qu'un des danger sous estimé est la perte de contact direct humaine à cause de la technologie, les flux de transports  de marchandises de plus en plus tendus...

 

Après y a des choses plus évidentes, la course des états aux ressources naturels, l'absence d'une vrai invention industrielle depuis 40 ans, les facteurs carcinogènes et stérilisant qui explosent...

 

Perso je crois au darwinisme social, une civilisation peut s'écrouler (la nôtre), y aura toujours d'autres pour reconstruire. Faut juste pas partir dans un grand Boom!

 

n°52875590
fixio
A girl's first time
Posté le 02-04-2018 à 09:21:42  profilanswer
 

drap

 

Que les gens puissent faire des enfants en sachant cela me dépasse totalement.

Message cité 2 fois
Message édité par fixio le 02-04-2018 à 09:23:50

---------------
Sous le siège un gomme cogne
n°52875682
no_gods
Uplifting trance !
Posté le 02-04-2018 à 09:51:58  profilanswer
 

Drap'
 

n°52875684
fylgo
Posté le 02-04-2018 à 09:52:51  profilanswer
 

fixio a écrit :

drap
 
Que les gens puissent faire des enfants en sachant cela me dépasse totalement.


 [:fylgo:3]  
 
1/ l'immense majorité ne sait pas, et ne s’intéresse qu'a ce qui se passe dans son fil facebook (ou ce qui passe sur BFM)
 
2/ sur la partie mineure qui accède à cette information, la majorité la rejette immédiatement
en bref, mais il faudrait creuser le sujet car c'est un point clé:
 - a/ L'homme à toujours réussi à s'en sortir, il suffit de voir l'histoire
 - b/ Le progrès technologique est constant mais imprévisible, et nos scientifiques vont trouver une solution
 - c/ Ceux qui ont annoncé la fin se sont toujours plantés
etc...
 
alors le point a/ est totalement faux pour commencer.
L'histoire compte de nombreuses civilisations qui se sont effondrées. Certaines dont on n'a pratiquement aucune traces d'ailleurs.
Sans aller jusqu'au insulaires (ile de Paques), Mesopotamie, Babylone, Rome, Mayas (https://fr.wikipedia.org/wiki/Effondrement_de_la_civilisation_maya_classique) , et bien d'autres en amerique du sud (voir la taille des pierres https://en.wikipedia.org/wiki/Pumapunku), même l'empire ottoman peut être considéré ici
Il ne faut pas confondre effondrement de civilisation et fin de l'humanité...
 
b/ la seule chose qui donne tort à Malthus c'est le pétrole, qui a permit l'explosion des rendements agricoles.
Si nos rendements baissent on est cuit. Les causes de baisse de rendement sont nombreuses et pas toute liées à une pénurie pétrolière, qui a elle seul suffirait à affamer le monde.
Donc en effet, si on trouve un pétrole 2.0 pour prendre la relève c'est reparti pour un tour, mais on n'y est pas encore. De toute façon la somme des problèmes qui vont s'accumuler tel un alignement d'étoiles...
 
c/ en finance, on dit "les performances passées ne présagent pas les performances futures". C'est valable aussi du bien vers le mal...
Cela dit, avoir tort tout du long pour avoir raison à la fin, c'est pas beaucoup mieux (en tout cas en finance)


---------------
La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude
n°52875723
fixio
A girl's first time
Posté le 02-04-2018 à 10:03:47  profilanswer
 

Je suis d'accord.


---------------
Sous le siège un gomme cogne
n°52875758
fixio
A girl's first time
Posté le 02-04-2018 à 10:11:23  profilanswer
 

Edit : mais qu'un Jancovici fasse des gosses, c'est quand même pas croyable.


---------------
Sous le siège un gomme cogne
n°52875797
fylgo
Posté le 02-04-2018 à 10:22:01  profilanswer
 

D'une part il me semble qu'il les avait déjà quand il a commencé à se préoccuper de ça

 

Ensuite, ce n'est pas la fin de l'humanité mais de notre civilisation qui est annoncée.
Une personne préparée et équipée (en connaissance, en matériel, en terre) doit pouvoir atteindre une autonomie et une indépendance suffisante pour passer l'orage.

 

Si on raisonne en scénario à la mad max avec des hordes de pillards, il n'est pas grand chose que l'on puisse faire. Du coup ça ne sert à rien d'y penser car imprévisible et sans solution : n'y perdons pas de temps.
Dans les autres scénario, avec de quoi subsister chez soit, la vie continuerai, juste différemment, plus simplement, façon campagne avant guerre en quelques sortes.
Dans cette optique pourquoi ne pas avoir d'enfants? Ils en faisaient à l'époque (bon... Ils n'avaient pas le choix hihihi)

 

Après j'avoue que moi je prend ces infos exactement comme illustre ce smiley
[:lafroussedanstonfrog:2]
Mais si j'avais des gosses je serai peut etre aussi comme les autres dans le déni : trop difficile à digérer, à accepter, remettant trop de choses en question, trop anxiogène


Message édité par fylgo le 02-04-2018 à 10:23:06

---------------
La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude
n°52875894
fixio
A girl's first time
Posté le 02-04-2018 à 10:41:28  profilanswer
 

Oui je vois ça se tient.
Perso c'est déjà bien assez anxiogène pour moi même (et encore je me dis que j'aurai 50/60 ans quand ça va vraiment commencer à craquer de partout donc je peux me foutre une balle j'aurai assez vécu) mais avec des enfants c'est inimaginable :D


---------------
Sous le siège un gomme cogne
n°52875918
Mobilis In​ Mobile
Posté le 02-04-2018 à 10:44:37  profilanswer
 

fixio a écrit :

drap
 
Que les gens puissent faire des enfants en sachant cela me dépasse totalement.


 
Tant qu'on éprouvera du plaisir en copulant, on fera des gosses ( la contraception n'étant pas encore gratuite )


Message édité par Mobilis In Mobile le 02-04-2018 à 10:45:46
n°52875941
fylgo
Posté le 02-04-2018 à 10:49:21  profilanswer
 

Bien malin celui qui sait dire quand ça va s'amorcer...
On va avoir des secousses sur le marché pétrolier d'ici 2ans à cause du manque d'investissement passé.
Couplé à la bourse qui est relativement haute, ça peut faire boule de neige.
Tout comme ça peut être une autre crisounette "systémique" ou tout repartira comme si de rien n'était ensuite comme 2008.
Parceque bon, qu'est ce qui a changé fondamentalement après 2008?
Rien...
Donc crisounette  :D

 

Remarque non, 1929 a mis 10 ans a produire son résultat ultime, en 1939.
Donc rendez vous en 2008+10  :O

 

Enfin bon regarde comme les vieux s'accrochent et ont peur de tout...
Je crois que plus on vieillit moins on veut partir.
Alors qu'a 20 ans on fait tout et n'importe quoi sans crainte.
Donc pas sur qu'a 60 piges tu t'en moques, c'est un raisonnement de jeune ça


---------------
La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude
n°52876093
Merome
Chef des blorks
Posté le 02-04-2018 à 11:16:46  profilanswer
 

Sur les rendements agricoles et le pétrole, y a peut être des choses à faire. On commence à se rendre compte qu'on a optimisé le rendement/paysan au lieu de maximiser le rendement à l'hectare. La permaculture apporte des solutions innovantes peut être un peu moins fermées que le bio et plus scientifique.


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°52876575
Profil sup​primé
Posté le 02-04-2018 à 12:38:19  answer
 

Tres bon topic. Perso je mise sur une rébellion des machines via les compteurs linky.

n°52877953
Garcia_H
From Bamako with love
Posté le 02-04-2018 à 17:02:33  profilanswer
 

Autre question, comment et à quelle moment on devra gérer l'adaptation à un autre mode de vie ?  
 
Sans rentrer dans des délires survivalistes, je me pose parfois la question de comment renforcer mon autonomie, gérer le fait d'avoir moins de besoins, faire avec moins...  
 
Autant quand t'es célib et que tu peux t'inclure dans un groupe ça va, mais dès que t'as des gosses, c'est chaud.

n°52877971
Garcia_H
From Bamako with love
Posté le 02-04-2018 à 17:06:30  profilanswer
 


 
Dans le même ordre d'idée, tout ce qui fait appel à l'IA et la data pour rationaliser les usages (ex ici le linky doit servir à terme pour piloter un minimum les flux de conso) ne risque pas de s'effondrer comme un chanteau de carte, parce que pour chaque IA/pogramme, il y a une machine, donc des ressources et de la conso derrière...
 
Du coup tous les trucs du genre véhicules autonomes, robotisation agricole au maximum, cela risque de faire pshit à la 1ène pénurie.

n°52878162
shamatoo
Posté le 02-04-2018 à 17:44:46  profilanswer
 

Ne pas sous estimer les éruptions volcaniques et leurs consequenses:
Le Parc national de Yellowstone (USA), est un ancien site volcanique toujours actif, qui montre les signes d'une éruption future (le sol se soulève régulièrement)Ca va peter, dans cent ans dans mille ans, mais ça va peter.
Si on s'en tient à la taille de la dernière éruption, on peut s'attendre non seulement à la destruction de la moitié des USA, mais aussi et surtout à un nuage de cendres faisant le tour de la terre et créant un hiver artificiel durant des mois ou des années, avec destruction de récoltes et de troupeaux, famines et troubles subséquents.
On se souvient que la révolution française est issue de famines découlant de l'éruption d'un volcan Islandais d'une taille bien moindre.

n°52879375
fylgo
Posté le 02-04-2018 à 20:36:34  profilanswer
 

Garcia_H a écrit :

Autre question, comment et à quelle moment on devra gérer l'adaptation à un autre mode de vie ?  
 
Sans rentrer dans des délires survivalistes, je me pose parfois la question de comment renforcer mon autonomie, gérer le fait d'avoir moins de besoins, faire avec moins...  
 
Autant quand t'es célib et que tu peux t'inclure dans un groupe ça va, mais dès que t'as des gosses, c'est chaud.


 
mon approche, humblement:
 
- achat d'une maison en campagne mais très proche ville (bon faut avoir les moyens, c'est a peu près la config la plus chère...)
  pourquoi ce choix? De l'isolement pour "être peinard" et loin des pollutions.
  de la proximité pour pouvoir aller profiter des services quoi qu'il arrive: meme en velo, je suis en ville en 10 min, donc si on a plus d'elec ou de petrole, je vais quand meme en ville facilement
 
- 2500m² de terrain dont 1500 m² de très bonne terre: de quoi alimenter mon foyer avec les techniques de permaculture
- installation de récupérateurs d'eau (on a une très grande surface de toit) pour arriver à une capacité de plusieurs m³
- potager, commencer doucement, c'est du boulot...
- poulailler: très sympa à gérer (enfin faut curer les fiantes tout de même :o ), et apport d’œufs en échange de la valorisation des déchets ménagers
- j'adorerai avoir une vache, mais j'ai pas assez de terrain pour ça, dommage.
Un ane, quelques moutons, ça me ferai bien plaisir aussi, mais ça devient trop chronophage. Disons que si ce qu'on prédit arrive, je m'y lance le jour ou mon job s'arrête
 
en fait on a fait tous ces choix car c'est optimal dans les deux scénario: il se passe rien, business as usual? On a une super maison, bien placée, et agréable. C'est la merde? On est bien placé et avec de bons atouts, il manque encore quelques trucs mais là on rentre dans le survivalisme, c'est pas le sujet


---------------
La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude
n°52880617
rdlmphotos
omnia vanitas !
Posté le 02-04-2018 à 22:38:37  profilanswer
 

fylgo a écrit :


 il manque encore quelques trucs mais là on rentre dans le survivalisme, c'est pas le sujet


 
Oui, une clôture électrifiée de 3 mètres de hauts avec des miradors :o


---------------
Le diabète de type 1: une maladie qui ne dort jamais...
n°52880874
fylgo
Posté le 02-04-2018 à 23:08:59  profilanswer
 

Useless

 

Bien plus utile de creuser une tranchée derrière le mur, y foutre des pieux et recouvrir d'un filet camo :O

 

Le type y saute à pieds joint du haut du mur [:anathema]

 

Utile bien avant l'effondrement, cambrioleurs albanais  :O


Message édité par fylgo le 02-04-2018 à 23:09:47

---------------
La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude
n°52881681
Merome
Chef des blorks
Posté le 03-04-2018 à 08:13:01  profilanswer
 

fylgo a écrit :


 
mon approche, humblement:
 
- achat d'une maison en campagne mais très proche ville (bon faut avoir les moyens, c'est a peu près la config la plus chère...)
  pourquoi ce choix? De l'isolement pour "être peinard" et loin des pollutions.
  de la proximité pour pouvoir aller profiter des services quoi qu'il arrive: meme en velo, je suis en ville en 10 min, donc si on a plus d'elec ou de petrole, je vais quand meme en ville facilement
 
- 2500m² de terrain dont 1500 m² de très bonne terre: de quoi alimenter mon foyer avec les techniques de permaculture
- installation de récupérateurs d'eau (on a une très grande surface de toit) pour arriver à une capacité de plusieurs m³
- potager, commencer doucement, c'est du boulot...
- poulailler: très sympa à gérer (enfin faut curer les fiantes tout de même :o ), et apport d’œufs en échange de la valorisation des déchets ménagers
- j'adorerai avoir une vache, mais j'ai pas assez de terrain pour ça, dommage.
Un ane, quelques moutons, ça me ferai bien plaisir aussi, mais ça devient trop chronophage. Disons que si ce qu'on prédit arrive, je m'y lance le jour ou mon job s'arrête
 
en fait on a fait tous ces choix car c'est optimal dans les deux scénario: il se passe rien, business as usual? On a une super maison, bien placée, et agréable. C'est la merde? On est bien placé et avec de bons atouts, il manque encore quelques trucs mais là on rentre dans le survivalisme, c'est pas le sujet


 
Je pense que le survivalisme n'est pas la bonne approche : si tu es seul à t'en sortir, même avec tous les moyens de protection que tu veux, les crève-la-faim d'à côté te feront la peau d'une façon ou d'une autre.
Il faut réussir à faire monter les consciences locales pour qu'à l'échelle de ton quartier/ton village, l'autonomie soit possible.


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°52881732
fylgo
Posté le 03-04-2018 à 08:26:03  profilanswer
 

Merome a écrit :

 

Je pense que le survivalisme n'est pas la bonne approche : si tu es seul à t'en sortir, même avec tous les moyens de protection que tu veux, les crève-la-faim d'à côté te feront la peau d'une façon ou d'une autre.
Il faut réussir à faire monter les consciences locales pour qu'à l'échelle de ton quartier/ton village, l'autonomie soit possible.


Ce que je décris que tu cites n'est pas du survivalisme, juste de l'autonomie.
Bien sur s'organiser à l'échelle d'un village est la meilleure option.
Sauf que le point d'intérêt est encore plus brillant et le rayonnement attirera encore plus de crève la faim...

 

Et puis les gens ne savent déjà pas s'entendre dans un voisinage alors coopérer en vu d'un effondrement auquel personne ne croit, c'est de l'utopie.
La majorité ne bougera son cul que devant le fait, c'est à dire trop tard.
Et donc quoi qu'il arrive ils auront à jalouser et ça craint du boudin si ta préparation est ostentatoire


---------------
La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude
n°52881757
Merome
Chef des blorks
Posté le 03-04-2018 à 08:31:30  profilanswer
 

fylgo a écrit :


Ce que je décris que tu cites n'est pas du survivalisme, juste de l'autonomie.


 
Oui, c'était pas une critique de cette partie, mais je rebondissais sur le mot survivalisme que tu avais mis à fin de ton post...
 

fylgo a écrit :


Bien sur s'organiser à l'échelle d'un village est la meilleure option.
Sauf que le point d'intérêt est encore plus brillant et le rayonnement attirera encore plus de crève la faim...
 
Et puis les gens ne savent déjà pas s'entendre dans un voisinage alors coopérer en vu d'un effondrement auquel personne ne croit, c'est de l'utopie.
La majorité ne bougera son cul que devant le fait, c'est à dire trop tard.
Et donc quoi qu'il arrive ils auront à jalouser et ça craint du boudin si ta préparation est ostentatoire


 
Le second bouquin de Pablo Servigne ("L'entraide, l'autre loi de la jungle" ) montre que justement dans des circonstances difficiles, les humains (et d'ailleurs toutes les espèces) ont tendance à coopérer. C'est quand ça va bien qu'on devient cons...


---------------
Ceci n'est pas une démocratie
n°52883845
fylgo
Posté le 03-04-2018 à 12:14:36  profilanswer
 

Oui c'est exactement ce que je dis

 

Pour l'instant les gens sont cons et ça deviendra mielleux le jour où ça sentira le souffre. Pas avant...

 

Sauf qu'acheter des outils pour travailler la terre, ça ne coute rien aujourd'hui, et ça coûtera cher plus tard. Je dis ça pour illustrer que ce sera déjà trop tard pour des grandes parts de l'organisation nécessaire

 


Coopérer aujourd'hui, donc sacrifier un peu de temps, d'argent, alors que ça peut servir à acheter le dernier SUV à la mode, j'y crois pas
Je le trompe peut être...


Message édité par fylgo le 03-04-2018 à 12:16:11

---------------
La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  195  196  197  198  199  200
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  La collapsologie : l'étude de l'effondrement de la civilisation

 

Sujets relatifs
Etude Informatique/cybersécuritéCorrélation entre niveau d'étude et "bonheur"
Etude sur la cigarette électroniqueEtude Trailers-Traileuses
plan sur le theme : etude du controleur de feux tricolores TC16Patisserie et robot patissier : étude
Plus de sujets relatifs à : La collapsologie : l'étude de l'effondrement de la civilisation


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR