Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1117 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  18  19  20  21  22  23
Auteur Sujet :

Qui a écrit ?

n°7327430
Mine anti-​personnel
Posté le 02-01-2006 à 16:11:16  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Score des joueurs:
 
1. alterthon                             4 points
3. McBerd, Mine anti-personnel    2
5. Laurence67, rahsaan              1

mood
Publicité
Posté le 02-01-2006 à 16:11:16  profilanswer
 

n°7327487
Mine anti-​personnel
Posté le 02-01-2006 à 16:19:32  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :

met plutot tou ca dans le premier post parceque ca va etre pénible pour toi sinon de devoir tout ressasir a chaque fois =]


Tout ressaisir? Non, il suffit de copier et coller.
Alors t'as trouvé ce qu'il manquait?

n°7327553
Mine anti-​personnel
Posté le 02-01-2006 à 16:25:39  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :

hmm jvoi pas trop, a part un gamin de 5 ans qui maitrise lacan ... :D


Bon, là je te donne un super tuyau: ce qui manque n'est pas dans le contenu lui-même mais dans la typographie. Un signe est manquant.

n°7328025
Mine anti-​personnel
Posté le 02-01-2006 à 17:32:19  profilanswer
 

ese-aSH: T'as posté un message à 16h30 que je ne peux lire que si j'appuie sur "répondre"???
Qu'est-ce que t'as fais, t'as cassé hfr?
 
Le message invisible de ese-aSH:

Citation :

a wééééééé.
bon j'ai jamais lu ce bouquin, je sais plus de qui il était (un taré tres probablement), et j'aurai jamais trouvé tout seul (la honte :'()


 
Meeeuh non pas la honte. On a tous lu un nombre ridicule de livres par rapport aux millions déjà publiés.  
Le signe manquant est une lettre de l'alphabet.

n°7329924
Mine anti-​personnel
Posté le 02-01-2006 à 22:44:10  profilanswer
 

Permission accordée.
Question subsidiaire pour départager les perdants réservée à alterthon: Quel est l'animal évoqué par Pérec?

n°7329995
Mine anti-​personnel
Posté le 02-01-2006 à 22:54:29  profilanswer
 

Non. Je parle de l'animal évoqué à la fin de l'extrait.

n°7338118
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 03-01-2006 à 22:58:20  profilanswer
 

Ce qui est bien avec ce sujet, c'est qu'on apprend des trucs, en particulier qui était Cyril Tourneur :) .
Bon, je pense avoir une réponse, mais encore trouvée via google (mais l'extrait en lui-même n'est pas repérable) et non pas grâce à mes lectures.  
Je la donnerai si personne n'a trouvé d'ici 24h (ça me laisse le temps de préparer un extrait si besoin est ;)).
 
Etant donné que ce n'est pas un topic de recherche google, je préfère leur laisser la parole à ceux qui connaissent et savent.
 
Edit : en revanche, j'aime bien ce texte, et ça me donne envie de découvrir son auteur, même s'il est de premier abord un peu macabre.


Message édité par McBerd le 03-01-2006 à 23:00:26

---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7338936
Mine anti-​personnel
Posté le 04-01-2006 à 00:49:49  profilanswer
 

alterthon a écrit :

Le Zahir, me semble-t-il...


T'y es pas. C'est le ç. Si tu fais partie de la communauté des roussellâtres, ça devrait t'évoquer quelque chose.

n°7341223
dumdum3
La poésie tue les cons
Posté le 04-01-2006 à 12:19:48  profilanswer
 

Tu déplores que ce petit jeu n'intéresse plus grand monde, moi, le principe m'intéresse mais je ressens un effet de "club privé" assez réfrigérant :
- certains des auteurs choisis me semblent relativement obscurs.  
- une fois je me suis trompée en répondant et cela m'a amené une reflexion mordante qui m'a vraiment donné envie d'aller voir ailleurs si j'y étais.
 - Pour moi l'intérêt de ce jeu serait de donner, par la lecture d'un extrait bien choisi, l'envie de lire le livre. En l'occurence j'ai plutôt l'impression d'assister à un assaut d'érudition qui ne me concerne pas.
 
Dommage, j'aimais bien l'idée

n°7341440
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 04-01-2006 à 12:53:25  profilanswer
 

A part "au coeur des ténèbres", c'est également mon cas, et je suis d'accord avec ese-aSH.
Mais ce jeu me semble intéressant, parce qu'il permet de (faire) découvrir certains auteurs.
J'ai mis un extrait de "La vallée des rubis" de Kessel parce que c'est un auteur que j'apprécie, facile à lire et qui écrit bien.
Je me suis aussi aperçu par la même occasion qu'il n'est pas simple de choisir un extrait d'un livre qui ne se trahisse pas trop pour n'être pas facilement trouvable sur google ;) .
Et pour l'instant, je dois dire que le dernier extrait est un des rares qui m'ait donné envie de découvrir l'auteur.
 
Peut-être pourrait-on donner un peu plus envie en donnant un court résumé du bouquin une fois la réponse trouvée, et pourquoi on apprécie le bouquin ou l'auteur, c'est vrai.


---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
mood
Publicité
Posté le 04-01-2006 à 12:53:25  profilanswer
 

n°7342530
Mine anti-​personnel
Posté le 04-01-2006 à 15:03:34  profilanswer
 

dumdum3 a écrit :

Tu déplores que ce petit jeu n'intéresse plus grand monde, moi, le principe m'intéresse mais je ressens un effet de "club privé" assez réfrigérant :
- certains des auteurs choisis me semblent relativement obscurs.  
- une fois je me suis trompée en répondant et cela m'a amené une reflexion mordante qui m'a vraiment donné envie d'aller voir ailleurs si j'y étais.
 - Pour moi l'intérêt de ce jeu serait de donner, par la lecture d'un extrait bien choisi, l'envie de lire le livre. En l'occurence j'ai plutôt l'impression d'assister à un assaut d'érudition qui ne me concerne pas.
 
Dommage, j'aimais bien l'idée


1. Je viens de changer la règle du jeu: 2000 signes minimun, mais n'hésitez pas à mettre plus. Le choix des auteurs est totalement libre (mis à part les restrictions indiquées dans le premier post  :D ). Si les gagnants proposent des auteurs obscurs de sorte que ce sont toujours les mêmes qui découvrent l'auteur, c'est sûr que ça risque de tourner en circuit fermé mais ce n'est pas le but du topic.
2. Çui qui t'a embêtée, eh ben c'est un méchant. Mais faut pas nous quitter pour ça; les remarques mordantes, ça existe sur tous les topics, ce n'est pas propre à celui-là.
3. Le but est en effet de donner envie de lire le livre dont on donne un extrait. Mais chacun fait comme il veut, celui qui propose peut donner des indices, et quand l'oeuvre est trouvée, rien ne l'empêche de donner une sorte de dossier ou les raisons qui l'ont fait choisir cet auteur. Pour ce qui est des auteurs difficiles à trouver, rien n'empêche une recherche en groupe, en se servant de Google à partir des éléments présents dans l'extrait. Si celui qui a proposé répond aux différentes propositions, le champ de recherche se restreint et ça peut aller vite.
 
Edit: je viens de relire tout le topic, je ne vois nulle part de réponses désobligeantes à ton égard. Tu dois confondre avec un autre topic.

Message cité 1 fois
Message édité par Mine anti-personnel le 04-01-2006 à 15:35:38
n°7342653
Mine anti-​personnel
Posté le 04-01-2006 à 15:19:52  profilanswer
 

McBerd a écrit :

Peut-être pourrait-on donner un peu plus envie en donnant un court résumé du bouquin une fois la réponse trouvée, et pourquoi on apprécie le bouquin ou l'auteur, c'est vrai.


Bonne idée en effet. A toi l'honneur: on attend ton résumé de la Vallée des rubis et les raisons de ton choix. :hello:

n°7342739
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 04-01-2006 à 15:31:55  profilanswer
 

Mine anti-personnel a écrit :

Bonne idée en effet. A toi l'honneur: on attend ton résumé de la Vallée des rubis et les raisons de ton choix. :hello:


Pour la vallée des rubis c'est un peu lointain et ma mémoire n'est pas très serviable, mais je préciserai cela ce soir.
Pour Kessel, c'est parce que le personnage (que je ne connais pas très bien) et son style d'écriture me plaisent.
Il était avant tout journaliste, résistant (il a écrit le chant des partisans avec son oncle Maurice Druon), a participé aux 2 guerres mondiales, et a beaucoup voyagé.
Je vous renvoie à sa biographie sur le site de l'Académie Française : http://www.academie-francaise.fr/i [...] ?param=625
 
C'est un peu ce que je recherchais dans les bouquins que j'ai lu de lui. Le plus connu est évidemment "Le lion", qui se passe en Afrique. La Vallée des rubis se déroule en Asie.
Si je me souviens bien, ce qui me plait est le style assez fluide, qui permet de rentrer aisément dans les situations et les ambiances. Le narrateur n'est pas réellement le héros du livre, et il conserve toujours une sorte de détachement qui permet sans doute d'appréhender un peu mieux les situations.
 
Et pour moi qui n'ait pas beaucoup voyagé, ses livres ont un attrait particulier : ils sont dépaysants, et me font connaitre des situations et des styles de vie qui n'existent peut-être plus.


---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7345664
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 04-01-2006 à 21:19:39  profilanswer
 

Je vais tout d'abord vous recopier ici la quatrième de couvertue de "La vallée des rubis", édition folio.
 
"Plus secrète que la Mecque, plus difficile d'accès que Lhassa, il existe au coeur de la jungle birmane une petite cité inconnue des hommes et qui règne pourtant sur eux par ses fabuleuses richesses depuis des siècles : c'est Mogok, citadelle dur rubis, la pierre précieuse la plus rare, la plus chère, la plus ensorcelante.
Mogok, predue dans un dédale de collines sauvages par-delà Mandalay. Mogok autour de laquelle rôdent les tigres. La légende assure qu'aux temps immémoriaux un aigle géant, survolant le monde, trouva dans les environs de Mogok une pierre énorme, qu'il prit d'abord pour un quartier de chair vive tant elle avait la couleur du sang le plus généreux, le plus pur. C'était une sorte de soleil empourpré. L'aigle emporta le premier rubis de l'univers sur la cime la plus aigüe de la valée. Ainsi naquit Mogok..."


---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7345709
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 04-01-2006 à 21:22:55  profilanswer
 

alterthon a écrit :


McBerd, nous attendons avec une impatience à peine dissimulée ta réponse.


A ce point ?  
Je me demande si je ne vais pas faire durer le suspense :D ...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Finalement non ;) .
 
Je pense aux "Vies imaginaires" de Marcel Schwob.
 
Mais je le répète, je n'ai pas vraiment de mérite, je dois tout à Google.
En revanche, les lignes proposées m'attirent beaucoup, et je serai curieux d'en lire un peu plus, et de savoir ou trouver ce recueil.


Message édité par McBerd le 04-01-2006 à 21:25:26

---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7346124
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 04-01-2006 à 22:00:28  profilanswer
 

C'est très étonnant, ce mélange de naissance et de mort, cette "coloration" du texte.
Je crois que ça m'a un peu fait penser à certains poèmes de Baudelaire...


---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7346586
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 04-01-2006 à 22:32:04  profilanswer
 

Je suis en train d'essayer de préparer un nouvel extrait, mais avec 2000 caractères c'est compliqué de ne pas placer un nom de personnage uo d'endroit qui dévoile tout avec google :/ .
En ne mettant que les initiales des perso ou de lieux, ça passerait ?
 
 
Arrgggghhhh!  
Impossible de trouver 2000 caractères d'affilée sans un nom propre qui révèle tout.
Pourtant sur plus de 700 pages je devrais trouver!

Message cité 1 fois
Message édité par McBerd le 04-01-2006 à 23:01:34

---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7346978
Mine anti-​personnel
Posté le 04-01-2006 à 23:04:04  profilanswer
 

McBerd a écrit :

Je suis en train d'essayer de préparer un nouvel extrait, mais avec 2000 caractères c'est compliqué de ne pas placer un nom de personnage uo d'endroit qui dévoile tout avec google :/ .
En ne mettant que les initiales des perso ou de lieux, ça passerait ?


Ouais OK, tu peux remplacer un nom de personnage révélateur par * à condition de l'indiquer.


Message édité par Mine anti-personnel le 04-01-2006 à 23:05:08
n°7347115
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 04-01-2006 à 23:20:05  profilanswer
 

En fait j'ai fini par trouver un passage correct. Il y a des prénoms, mais ils ne sont a priori pas trop révélateurs - pour google au moins.
Il est moins amusant que celui que je comptais citer, mais je pense qu'il fera l'affaire.
Le voici donc.
 
 

Citation :

On pouvait travailler assis ou debout, et Melony utilisait les deux positions, tantôt l’une tantôt l’autre. La bande transporteuse était trop haute pour que l’on puisse travailler confortablement assis, et trop basse pour qu’il soit plus agréable de se mettre debout. Le dos vous faisait mal à un endroit quand vous étiez debout et à un autre dès que vous adoptiez la position assise. Melony ignorait qui faisait quoi, et où, à l’autre moitié de la came, mais aussi à quoi servirait la pièce. Bien mieux, elle s’en moquait.
Au bout de deux semaines, sa technique était bien au point : de vingt-six à vingt-huit secondes pour insérer des roulements à billes et jamais plus de dix secondes pour choisir six roulements parfaits. Elle apprit à garder un petit nid de roulements sur ses genoux, quand elle était assise, et dans un cendrier (elle ne fumait pas) quand elle était debout ; elle avait ainsi un bon roulement toujours à portée de main si elle en lâchait un. Il lui restait de douze à quatorze secondes de repos entre chaque came, ce qui lui permettait de regarder la personne à sa gauche, puis la personne à sa droite, et de fermer les yeux pour compter jusqu’à trois, parfois jusqu’à cinq. Elle remarqua qu’il y avait deux styles de travail sur la chaîne. Certaines ouvrières choisissaient leurs six roulements parfaits aussitôt après avoir terminé leur came, les autres attendaient d’abord que la nouvelle came arrive.
La voisine de Melony lui expliqua :
- Certaines sont des choisisseuses, d’autres des poseuses.
- Je ne suis ni l’une ni l’autre, répondit Melony.
- Oh, je crois que tu auras la vie plus facile, mon chou, si tu choisis entre les deux, répondit la femme.
Elle s’appelait Doris. Elle avait trois enfants ; un côté de son visage était encore joli, mais l’autre était gâché par un naevus couvert de poils. Pendant les douze à quatorze secondes dont disposait Doris entre deux cames, elle fumait.
De l’autre côté de Melony se trouvait un homme entre deux âges, dans un fauteuil d’infirme. Son problème, c’était qu’il ne pouvait pas ramasser les roulements à billes qu’il laissait tomber ; certains se prenaient dans la couverture posée sur ses genoux ou dans le mécanisme de son fauteuil roulant, ce qui provoquait des cliquetis quand il s’éloignait pour la pause café ou le déjeuner. Il se nommait Walter. Trois ou quatre fois par jour, Walter criait :  
- Au cul les roulements à billes !


 
Je précise qu'il ne s'agit pas d'un auteur français, et qu'il est relativement connu.


Message édité par McBerd le 04-01-2006 à 23:22:43

---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7348977
Mine anti-​personnel
Posté le 05-01-2006 à 10:24:52  profilanswer
 

A priori, il s'agit d'un roman américain décrivant un milieu ouvrier.

n°7348994
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 05-01-2006 à 10:30:20  profilanswer
 

Mine anti-personnel a écrit :

A priori, il s'agit d'un roman américain décrivant un milieu ouvrier.


Il s'agit bien d'un roman américain, mais il ne décrit pas vraiment le milieu ouvrier. C'est un extrait qui est à vrai dire assez éloigné du thème du roman.
A mes yeux, une des caractéristiques de cet auteur est justement de donner de petites anecdotes sur ses personnages, même secondaires et leur situation.
 
Ce roman n'est peut-être pas son roman le plus emblématique, mais c'est hélas le seul que j'ai sous la main.


---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7349309
Grith
Posté le 05-01-2006 à 11:30:31  profilanswer
 

Google donne : l'oeuvre de Dieu, la Part du Diable.
De Irving.
 
Mais si c'est ca, c'est Google qui doit fournir l'extrait. Et je passe un tour, n'ayant pas de bouquin sous la main et doutant d'ayant le temps de recopier un passage d'ici demain.


---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°7349672
Mine anti-​personnel
Posté le 05-01-2006 à 12:40:52  profilanswer
 

alterthon a écrit :

Mine A.T., puisque on a insisté sur le caractère pédagogique souhaitable de ce genre de topic, il serait gratifiant pour tous que tu nous fasses part, si tu veux bien, des rapports entre le "c", la cédille,  Raymond Roussel,  Georges Perec,  Lollypop (l'Oulipo),etc.


done! Je prépare la même chose pour mes autres extraits. On attend ton topo sur l'illustre inconnu italien que tu nous as sorti de derrière les fagots.


Message édité par Mine anti-personnel le 05-01-2006 à 14:54:45
n°7349877
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 05-01-2006 à 13:10:41  profilanswer
 

Grith a écrit :

Google donne : l'oeuvre de Dieu, la Part du Diable.
De Irving.
 
Mais si c'est ca, c'est Google qui doit fournir l'extrait. Et je passe un tour, n'ayant pas de bouquin sous la main et doutant d'ayant le temps de recopier un passage d'ici demain.


C'est ça !
 
Mais aaaaargh ! quoi...
 
J'avais justement essayé de sélectionner un extrait pas trop reconaissable par google, ben tant pis pour moi :/ .
 
Félicitation à toi et à ese-aSH, qui avait également reconnu Irving (et non, je n'avais pas changé les noms des personnages, mais ils sont secondaires).
Remarquez, je me doutais bien qu'il ne ferait pas long feu celui-ci :) .
 
J'aime bien John Irving.  
C'est sur les conseils d'un ami que j'ai lu "Le monde selon Garp", sans doute mon préféré.
Ca a été une découverte : léger, marrant, couvrant presque la vie entière du personnage principal, avec des personnages secondaires importants, des anecdotes, des situations insolites (c'est le moins que l'on puisse dire), j'ai vraiment bien aimé.
J'en ai lu quelques autres, et je me suis aperçu que certains thèmes étaient récurrents en sans doute autobiographiques.
 
Voici un lien vers une page personelle assez complète sur John Irving : http://rfl.ifrance.com/irving.html
Il y a un résumé de ses ouvrages, que je vous engage à lire.
 
Edit : grith, peux-tu donner les mots que tu as cherchés avec google?


Message édité par McBerd le 05-01-2006 à 13:12:50

---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7350022
Grith
Posté le 05-01-2006 à 13:32:52  profilanswer
 

Melony litterature ;)
 
Pas bien inventif hein. Apres, faut trier entre les annonces de sites de cul et autres trucs de rencontre, mais wikipedia s'impose d'elle meme.
 
J'essayerai de trouver un texte (j'ai un bouquin en tete), mais j'aurais du mal a faire les 2000 signes, faute de temps.


---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°7350080
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 05-01-2006 à 13:39:12  profilanswer
 

Grith a écrit :

Melony litterature ;)
 
Pas bien inventif hein. Apres, faut trier entre les annonces de sites de cul et autres trucs de rencontre, mais wikipedia s'impose d'elle meme.
 
J'essayerai de trouver un texte (j'ai un bouquin en tete), mais j'aurais du mal a faire les 2000 signes, faute de temps.


Bien vu, je n'avais pas pensé à cette association :jap: .
 
Et effectivement, j'avais pu constater que les résultats sur les requêtes avec Melony sont assez amusants ;) !


---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7350393
dumdum3
La poésie tue les cons
Posté le 05-01-2006 à 14:15:46  profilanswer
 

Mine anti-personnel a écrit :

1. Je viens de changer la règle du jeu: 2000 signes minimun, mais n'hésitez pas à mettre plus. Le choix des auteurs est totalement libre (mis à part les restrictions indiquées dans le premier post  :D ). Si les gagnants proposent des auteurs obscurs de sorte que ce sont toujours les mêmes qui découvrent l'auteur, c'est sûr que ça risque de tourner en circuit fermé mais ce n'est pas le but du topic.
2. Çui qui t'a embêtée, eh ben c'est un méchant. Mais faut pas nous quitter pour ça; les remarques mordantes, ça existe sur tous les topics, ce n'est pas propre à celui-là.
3. Le but est en effet de donner envie de lire le livre dont on donne un extrait. Mais chacun fait comme il veut, celui qui propose peut donner des indices, et quand l'oeuvre est trouvée, rien ne l'empêche de donner une sorte de dossier ou les raisons qui l'ont fait choisir cet auteur. Pour ce qui est des auteurs difficiles à trouver, rien n'empêche une recherche en groupe, en se servant de Google à partir des éléments présents dans l'extrait. Si celui qui a proposé répond aux différentes propositions, le champ de recherche se restreint et ça peut aller vite.
 
Edit: je viens de relire tout le topic, je ne vois nulle part de réponses désobligeantes à ton égard. Tu dois confondre avec un autre topic.


 
Tu as raison, j'ai honte, c'était dans le topic " jeu du dictionnaire", que je me suis plantée et je me suis fait hacher. Excuse-moi, le reste de mes remarques reste valable.  
Je vais réessayer. Si je ne trouve rien, je prendrais ma revanche en vous proposant un truc introuvable mais dont le titre est passé dans le langage courrant, héhé !!

n°7350478
Mine anti-​personnel
Posté le 05-01-2006 à 14:28:30  profilanswer
 

dumdum3 a écrit :

c'était dans le topic " jeu du dictionnaire", que je me suis plantée et je me suis fait hacher.


 :ouch: Ben dis donc, ça rigole pas au jeu du dico! Un coup de dico sur la tête par Maître Capello? Viens chez nous, c'est plus sympa.

n°7351009
stiko
Posté le 05-01-2006 à 15:53:05  profilanswer
 

Qui doit désormais poster un extrait? Je ne suis plus du tout...

n°7351399
Mine anti-​personnel
Posté le 05-01-2006 à 16:49:05  profilanswer
 

stiko a écrit :

Qui doit désormais poster un extrait? Je ne suis plus du tout...


Normalement Grith. Il a 24 h pour le faire. Prépare un extrait, au cas où il ne poste rien.

n°7352499
Grith
Posté le 05-01-2006 à 19:16:23  profilanswer
 

Je vais m'en occuper ce soir. Promis ;)


---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°7355854
Grith
Posté le 06-01-2006 à 09:45:26  profilanswer
 

Mon fils m'a fait une nuit cata. Du coup, j'ai pris la route sans le bouquin desole :(
 
(j'ai honte)


---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°7358275
Grith
Posté le 06-01-2006 à 15:45:52  profilanswer
 

Pas de Fnac ici, dans ce pays de soleil (peu de bouquins d'ailleurs);
 
Mais voici mon extrait:
 
-------------------------------------------------------------------------------------------
Le seul nom de Lapin Lanes avait eu un attrait irrésistible pour Lilah Kemp. Les chaussures de Pierre Lapin dans la main, elle était allé il y avait bien longtemps – cela faisait combien d’années au juste ? – inspecter le numéro 38-A. Quelqu’un de l’université, une femme, l’avait rencontré à la porte du jardin et, après lui avoir montré la cour, l’avait fait entrer subitement dans un havre de paix. En été, le soleil de l’après-midi et du soir pénétrait de biais par les fenêtres – filtré par les feuilles d’érables et les arabesques de vigne vierge qui poussaient sur la clôture. En hiver, seul le soleil de midi éclairait la cour, mais cela n’avait pas d’importance. La lumière même, sa qualité, était digne de contemplation – reflétée par la neige le jour, infusée par le lampadaire la nuit.
C’était avant l’assaut de la schizophrénie et ses dérèglements – avant que l’ombre des arbres eut commencé de s’aplatir sur son chemin et que les plantes grimpantes se fusent mises à se faufiler par les fenêtres pour lui voler de la nourriture sur la table. Il y eut ensuite la nuit où Heathcliff l’avait trouvé, après avoir bravé vents et tempêtes, la rage dans la voix, ses cheveux noirs en bataille sur ses épaules. Elle avait tout de suite su qui il était. Sa silhouette s’est penchée sur elle au clair de lune, sa peau était couleur de perle. Heathcliff lui-même, en personne. Toutes les portes et fenêtres s’étaient refermées violemment pour étouffer le martèlement de ses poings. Au secours ! Puis il était parti – et il avait semblé à Lilah que son corps entier était couvert de bleus.
Puis tout avait changé, à jamais. Cependant Lilah parut avoir supporté tant bien que mal cette épreuve et s’en être sortie. Même à présent, avec Kurtz en liberté, elle puisait son courage dans Lapin Lanes et dans le réconfort qu’offrait son austère panorama, délimité par les hautes planches des clôtures, blanchi par la neige et semé d’ornières, peuplé de poubelles et de chats. J’arrive, chantait elle à l’intérieur d’elle-même. J’arrive, dès qu’elle tournait le coin.
-------------------------------------------------------------------------------------------
 
Pour les fanas de Google, il y a des pieges hehe ;)
 
Auteur anglosaxon. Contemporain.


---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°7358394
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 06-01-2006 à 15:57:22  profilanswer
 

Il y a des pièges parce qu'il y a des références bibliographiques assez évidentes au premier abord (Heathcliff, Kurtz, etc.), mais si c'est un auteur contemporain ça ne correspondra pas ;) .


---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7358471
Grith
Posté le 06-01-2006 à 16:06:13  profilanswer
 

et oui :D
C'est ca qui m'amusait dans l'extrait ;)


---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°7358828
Mine anti-​personnel
Posté le 06-01-2006 à 16:45:03  profilanswer
 

http://images.amazon.com/images/P/2070415376.01._SCLZZZZZZZ_.jpg

n°7358842
Grith
Posté le 06-01-2006 à 16:46:53  profilanswer
 

il est fort  :jap:


Message édité par Grith le 06-01-2006 à 16:47:14

---------------
Never let your sense of morals prevent you from doing what is right.
n°7359021
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 06-01-2006 à 17:02:21  profilanswer
 

A vrai dire on trouvait carrément un extrait sur Amazon avec le nom de Lilah Kemp et Kurtz...
C'est vraiment difficile d'échapper à google :/ .


---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7360105
McBerd
BadgerBadgerBadger
Posté le 06-01-2006 à 19:26:54  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :

suffit de pas chercher ^^


C'est dur [:la monne]...  
Et puis ça m'a permis de savoir d'où sortait le "Pierre Lapin" :D ;) !
 
En tout cas le résumé que j'ai lu m'a donné bien envie de trouver ce bouquin aussi, moi qui aime bien le fantastique et la SF !


---------------
http://www.badgerbadgerbadger.com/ | Lurkeur à temps partiel... | Club de plongée sympa à Paris :-)
n°7360847
Mine anti-​personnel
Posté le 06-01-2006 à 20:55:58  profilanswer
 

Citation :

Ce n’est qu’arrivé au porche de l’église que l’on donna au Comte l’autorisation de se joindre à la famille. La Marquise, pendant la cérémonie, regarda fixement l’autel ; elle n’accorda pas même un regard fugitif à l’homme avec lequel elle échangea les alliances. Après que la cérémonie fut achevée, le Comte lui offrit le bras ; mais dès qu’ils furent à nouveau hors de l’église, la Comtesse s’inclina devant lui. Le Commandant demanda s’il aurait l’honneur de le voir de temps à autre dans les appartements de sa fille, ce sur quoi le Comte bredouilla quelque chose que personne ne comprit, ôta son chapeau devant la compagnie et disparut. Il emménagea dans un appartement à M…, dans lequel il passa plusieurs mois sans mettre ne fût-ce que le pied dans la maison du Commandant, chez qui la Marquise était demeurée. Ce n’est qu’à son comportement délicat, digne et parfaitement exemplaire partout où il entrait un tant soit peu en relation avec la famille, qu’il dut, maintenant que la Comtesse avait accouché d’un jeune fils, d’être invité au baptême de celui-ci. La Comtesse, qui, sous ses couvertures, était encore en couches, l’aperçut l’espace d’un instant alors qu’il franchissait le seuil de la porte et la saluait de loin avec respect. Il jeta parmi les présents avec lesquels les invités souhaitaient la bienvenue au nouveau-né, deux papiers dans le berceau de ce dernier, dont l’un, comme il apparut après son départ, était un don de 20 000 roubles au garçon, et l’autre un testament par lequel il faisait de la mère, au cas où il décéderait, la légataire de toute sa fortune. De ce jour, à l’instigation de Madame de G…, on l’invita plus souvent ; la maison lui était ouverte, il ne se passa bientôt pas une soirée où il ne fût présent. Comme son sentiment lui disait que, de toute part et par respect pour la fragile institution du monde, on lui pardonnait, il refit la cour à la Comtesse, son épouse, reçut de sa part, après qu’une année se fut écoulée, un second oui de consentement, et une seconde noce fut célébrée, plus gaie que la première, à l’issue de laquelle toute la famille s’en alla emménager à V… Toute une série de jeunes Russes suivit le premier d’entre eux ; et tandis que le comte, en un moment de bonheur, demanda un jour à sa femme pourquoi, lors de ce terrible troisième jour, alors qu’elle semblait prête à affronter le premier débauché venu, elle s’enfuit devant lui comme devant un diable, celle-ci répondit en se jetant à son cou : il ne lui aurait pas semblé être un diable à ce moment s’il ne lui était pas apparu, lors de leur première rencontre, comme un ange.


 
 
http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/35/47/02/18395981.jpg
 
Edith Clever et Bruno Ganz dans le film qu'Eric Rohmer a tiré de la nouvelle et réalisé en langue allemande.
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/4f/Kleist%2C_Heinrich_von.jpg/180px-Kleist%2C_Heinrich_von.jpg
 
Heinrich von Kleist (1777-1811)
 
On classe Heinrich von Kleist généralement parmi les romantiques allemands. Sa vie fut brève mais intense et sa fin, tragique. Il a laissé une petite poignée de tragédies qui sont presque autant de chefs-d'oeuvre (plus une comédie "La petite Catherine" ) et une série de nouvelles, toutes extraordinaires. Il faut lire également les lettres à sa fiancée, dans lesquelles Kleist raconte quel bouleversement la lecture de la Critique de raison pure a été pour lui, ce qui implique que puisque nous vivons dans un monde de phénomènes et non de choses en soi, une vie bourgeoise et la fondation d'un foyer sont désormais choses impossibles et de ce fait, il renonce au mariage. Sur ce, sa fiancée lui cite de larges extraits de traités de physiologie qui prouvent que nous voyons bien les choses telles qu'elles sont... Formidable dialogue de sourd.
Peu avant sa mort, il se lie d'amitié avec une jeune femme qui se sait condamnée par le cancer. Par une belle journée ensoleillée, tous deux font une balade jusqu'à Wahnsee, un lac aux environs de Berlin. Il mange dans une auberge. A la fin du repas, et d'un commun accord, Kleist sort un pistolet, abat son amie et se tue. Il avait 34 ans.


Message édité par Mine anti-personnel le 17-01-2006 à 12:40:17
n°7360929
john keats
Vote for pedro !§
Posté le 06-01-2006 à 21:02:48  profilanswer
 

Les affinités électives - Goethe ?


Message édité par john keats le 06-01-2006 à 21:03:12
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  18  19  20  21  22  23

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Qui écrit ou qui a déjà écrit un livre ici?Qui écrit un livre ???
Topic spécial !!! Chacun écrit son chapitre !!!!Proteger un écrit ?
De la dématérialisation de l'écritécrit-on: une couleure ou une couleur ?
J'ai écrit un livre te j'ai besoin d'aide!!!Viendez voter ! euh sa s'ecrit bien comme ça au moins ?
[Grammaire] Petit doute.. On ecrit comment ? A l'aide.éthymologie le son [é] ou [è] qui s'écrit "ay" ou "ai"
Plus de sujets relatifs à : Qui a écrit ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR