Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1499 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  866  867  868  ..  930  931  932  933  934  935
Auteur Sujet :

[taupikunik] Réchauffement climatique

n°58283579
edhelas
Après nous… le déluge ?
Posté le 09-12-2019 à 11:17:04  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
J'ai deux petites interrogations là dessus.

 

Dans tous les cas je suis convaincu qu'on devra entamer une décroissance, de gré ou de force.
J'aime bien l'image de Janco ( [:dileste3:8] ) de parler du nucléaire comme parachute ventral… cas qui ne peut en gros que s'appliquer qu'en France, vu le faible taux de nucléarisation des autres pays.

 

- Ma première interrogation se porte sur cette idée (conne) de passer de force aux EnR.

 

Vu le rendement ridicule, les coûts engendrés et les instabilités inhérentes aux sources d'énergies non pilotables est-ce qu'on irait pas se contraindre nous même finalement plus vite et ammorcer notre décroissance, certe de façon bien plus casse gueule, mais tout de même en partie voulue ?

 

Pour simplifier, au lieu d'attendre que l'arbre crame, et d'utiliser l'échelle (le nuke) pour redescendre tranquillement à terre, on préfère carrément couper la branche sur laquelle on est assis en espérant que celles en dessous nous rattrapent. :o

 

- Seconde interrogation, en cas de collapse brutal, par exemple du pétrole, serions nous OKLM pour arrêter sereinement nos réacteurs, sachant que le refroidissement de ceux-ci peut prendre jusqu'à plusieurs mois (pas sûr qu'on ai ce temps en stock de pétrole pour alimenter les groupes électrogènes les pompes à flottes du bassin).

Message cité 2 fois
Message édité par edhelas le 09-12-2019 à 11:17:29

---------------
╯°□°)╯︵ ┻━┻
mood
Publicité
Posté le 09-12-2019 à 11:17:04  profilanswer
 

n°58283663
xilebo
noone
Posté le 09-12-2019 à 11:22:57  profilanswer
 


Pour le stock de pétrole, le stock stratégique est assez élevé en France. https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3% [...] ole#France
 
On peut imaginer aisément que si cela devait être durable au point de devoir arrêter les réacteurs, une partie du stock serait réservé aux fonctions critiques.
 
Et attention à être convaincu par la décroissance, on va invoquer la divination dans pas longtemps :o ( je pense aussi qu'on va subir une décroissance forte dans la seconde moitié du siècle ).

n°58283707
rdlmphotos
omnia vanitas !
Posté le 09-12-2019 à 11:25:05  profilanswer
 

edhelas a écrit :


 
- Seconde interrogation, en cas de collapse brutal, par exemple du pétrole, serions nous OKLM pour arrêter sereinement nos réacteurs, sachant que le refroidissement de ceux-ci peut prendre jusqu'à plusieurs mois (pas sûr qu'on ai ce temps en stock de pétrole pour alimenter les groupes électrogènes les pompes à flottes du bassin).


 
 
Réserve de pétrole= 90 jours de consommation "normale" donc en cas de coup dur j'espère qu'on privilegera les pompes à flotte :o
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Réser [...] ole#France
 
édir: grilled :sweat:

Message cité 1 fois
Message édité par rdlmphotos le 09-12-2019 à 11:25:28

---------------
Le diabète de type 1: une maladie qui ne dort jamais...
n°58283756
chrisleurn
Hardcore Will Never Die !
Posté le 09-12-2019 à 11:28:58  profilanswer
 

xilebo a écrit :


Pour le stock de pétrole, le stock stratégique est assez élevé en France. https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3% [...] ole#France
 
On peut imaginer aisément que si cela devait être durable au point de devoir arrêter les réacteurs, une partie du stock serait réservé aux fonctions critiques.
 
Et attention à être convaincu par la décroissance, on va invoquer la divination dans pas longtemps :o ( je pense aussi qu'on va subir une décroissance forte dans la seconde moitié du siècle ).


 

rdlmphotos a écrit :


 
 
Réserve de pétrole= 90 jours de consommation "normale" donc en cas de coup dur j'espère qu'on privilegera les pompes à flotte :o
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Réser [...] ole#France
 
édir: grilled :sweat:


Non mais 90 jours, c'est rien, tu construit pas ou change de type d’énergie comme ça :o  


---------------
BOINC MPT -   DIABLO III
n°58283769
edhelas
Après nous… le déluge ?
Posté le 09-12-2019 à 11:29:50  profilanswer
 

> Fin mai 2016, la France puise dans ses réserves stratégiques de produits raffinés pour faire face à un début de pénurie de carburants provoquée par le blocage de raffineries, de sites de stockage et des ports dans le cadre de la mobilisation contre la loi Travail20. On peut considérer aujourd'hui que le recours régulier aux stocks pétroliers collectifs en cas de crise sociale, par des mécanismes rodés et avec une ampleur notable (jusqu'à plus de trois millions de mètres cubes, 15 jours de consommations, en 2016), a mis fin à toute crédibilité pour les blocages sociaux des dépôts pétroliers

 

On puise dedans pour des histoires de blocage sociaux.
Là il faut avoir la foix pour se dire qu'en cas de collapse, vu le merdier qu'il y aura, Jean-Planning va bien laisser ce qu'il faut dans les cuves avoir le nécessaire en pétrole pour arrêter tout ça sereinement (et aussi transporter ce même pétrole jusqu'aux centrales).

 

Y'a moyen de s'en assurer ? Vu comment on est entrain de gérer ce qui nous arrive, permettez moi de douter un peu du solide de tout ça.
Si vous avez de la doc ça m'intéresse :)

Message cité 1 fois
Message édité par edhelas le 09-12-2019 à 11:30:12

---------------
╯°□°)╯︵ ┻━┻
n°58283771
xilebo
noone
Posté le 09-12-2019 à 11:30:01  profilanswer
 

chrisleurn a écrit :


Non mais 90 jours, c'est rien, tu construit pas ou change de type d’énergie comme ça :o  


 
on parle d'éteindre les réacteurs ( refroidir le combustible etc... ) de façon sécurisée, pas de changer d'énergie.

n°58283783
Eric B
Posté le 09-12-2019 à 11:30:59  profilanswer
 

edhelas a écrit :

Vu le rendement ridicule, les coûts engendrés et les instabilités inhérentes aux sources d'énergies non pilotables est-ce qu'on irait pas se contraindre nous même finalement plus vite et ammorcer notre décroissance, certe de façon bien plus casse gueule, mais tout de même en partie voulue ?

 

Janco parle du nucléaire comme d ' "amortisseur" de la décroissance.

 

Nous sommes sur ce topic une majorité contre la politique pro EnR, pour différentes raisons.
L'une étant en effet que cela nous pousse vers la décroissance. C'est peut-être l objectif non avoué de certains "khmers verts", bien que je pense pour ma part que cette espèce d ecolo refuse de comprendre la physique et reste sur son idéologie.

 

Notez que les EnR font bcp de sens pour les pays fortement carbonés comme l Allemagne (charbon), les Pays Bas (gaz et pétrole), et la Pologne serait aussi très avisée de s'y lancer.
Ou alors on convainc les Polonais de faire du nucléaire qui remplace le couple {fossile+EnR}.

Message cité 1 fois
Message édité par Eric B le 09-12-2019 à 11:32:56
n°58283797
xilebo
noone
Posté le 09-12-2019 à 11:32:03  profilanswer
 

edhelas a écrit :

> Fin mai 2016, la France puise dans ses réserves stratégiques de produits raffinés pour faire face à un début de pénurie de carburants provoquée par le blocage de raffineries, de sites de stockage et des ports dans le cadre de la mobilisation contre la loi Travail20. On peut considérer aujourd'hui que le recours régulier aux stocks pétroliers collectifs en cas de crise sociale, par des mécanismes rodés et avec une ampleur notable (jusqu'à plus de trois millions de mètres cubes, 15 jours de consommations, en 2016), a mis fin à toute crédibilité pour les blocages sociaux des dépôts pétroliers
 
On puise dedans pour des histoires de blocage sociaux.  
Là il faut avoir la foix pour se dire qu'en cas de collapse, vu le merdier qu'il y aura, Jean-Planning va bien laisser ce qu'il faut dans les cuves avoir le nécessaire en pétrole pour arrêter tout ça sereinement (et aussi transporter ce même pétrole jusqu'aux centrales).
 
Y'a moyen de s'en assurer ? Vu comment on est entrain de gérer ce qui nous arrive, permettez moi de douter un peu du solide de tout ça.
Si vous avez de la doc ça m'intéresse :)


 
Je ne pense pas que refroidir le carburant nucléaire en piscine consomme tant d'énergie que ça. Il va pas falloir non plus des millions de litres pour l'ensemble de nos centrales si cela devait arriver. Mais effectivement, j'aimerais bien connaitre les chiffres :jap:

n°58283798
edwoud
Posté le 09-12-2019 à 11:32:05  profilanswer
 

xilebo a écrit :


 
on parle d'éteindre les réacteurs ( refroidir le combustible etc... ) de façon sécurisée, pas de changer d'énergie.


 
et ça suffit 3 mois?
 
tu penses que monopoliser ce pétrole pour le vital pourra être fait? Que y aura du monde pour rester à la centrale pendant que ça s'écroule autour? Comme dans les séries TV ?

n°58283832
xilebo
noone
Posté le 09-12-2019 à 11:35:10  profilanswer
 

edwoud a écrit :


 
et ça suffit 3 mois?
 
tu penses que monopoliser ce pétrole pour le vital pourra être fait? Que y aura du monde pour rester à la centrale pendant que ça s'écroule autour? Comme dans les séries TV ?


 
C'est 3 mois pour la consommation totale en France. Pas juste pour les centrales nucléaires. Et si je me souviens bien ce que j'ai entendu dans les vidéos janco / le réveilleur, le refroidissement c'est 9 à 12 mois.

mood
Publicité
Posté le 09-12-2019 à 11:35:10  profilanswer
 

n°58283857
rdlmphotos
omnia vanitas !
Posté le 09-12-2019 à 11:37:00  profilanswer
 

edwoud a écrit :


 
et ça suffit 3 mois?
 
tu penses que monopoliser ce pétrole pour le vital pourra être fait? Que y aura du monde pour rester à la centrale pendant que ça s'écroule autour? Comme dans les séries TV ?


 
 
T'en a besoin que d'une, les autres pompes tourneront à l'électricité fournie par les autres centrales. Si ça se trouve, les centrales au bord des fleuves n'ont même pas besoin de pompes en plus...


---------------
Le diabète de type 1: une maladie qui ne dort jamais...
n°58283865
edhelas
Après nous… le déluge ?
Posté le 09-12-2019 à 11:37:35  profilanswer
 

Eric B a écrit :



 
Nous sommes sur ce topic plutot tous contre la politique pro EnR, pour différentes raisons. L une étant en effet que cela nous pousse vers la décroissance. C'est peut-être l objectif non avoué de certains "khmers verts", bien que je pense pour ma part que cette espèce d ecolo refuse de comprendre la physique et reste sur son idéologie.


 
Je ne sais pas trop, j'ai pas l'impression que le gouvernement prend des décisions très avisés concernant l'énergie en France.  
Pour pas mal de décideurs dont des gens au ministère de l'environnement y'a encore cette idéologie que la technologie (EnR, captation de CO², bagnoles électriques  [:flyman81] , hydrogène…) vont nous sauver et qu'on pourra continuer business as usual.
 
Cette idée farfelue qu'il faut pousser les EnR pour forcer la décroissance c'est pas un objectif pour eux, juste quelques écolos (ultra minoritaires) qui se demandent si au final c'est pas un moyen comme un autre.
Je traine pas mal dans les mouvements écolos en ce moment, y'a pas mal de boulot à faire (même si ils écoutent bien plus que les "décideurs" ) mais pas mal restent sur le fait que les EnR #saylavenir et que le nuke c'est caca (ce qui est un gros sujet en soit, je suis pas aussi serein que le P.atron Janco sur le coté tranquille de notre infra nucléaire).


---------------
╯°□°)╯︵ ┻━┻
n°58283871
t_faz
Posté le 09-12-2019 à 11:38:19  profilanswer
 

rdlmphotos a écrit :


 
Je me demandais pourquoi https://www.electricitymap.org je donne plus les données pour l'Allemagne... :o
 


 
je sais pas si c'est vraiment comme ça qu'il faut l'interpréter, mais j'ai capté des petits filous : les suisses  [:alertemulti:1]   ils se font payer par les allemands pour prendre leur l’électricité [:yakari35] , et ils refourguent un max aux italien  [:le hasard:1]

Message cité 1 fois
Message édité par t_faz le 09-12-2019 à 11:38:58

---------------
une affirmation extraordinaire nécessite une preuve plus qu'ordinaire
n°58283878
chrisleurn
Hardcore Will Never Die !
Posté le 09-12-2019 à 11:38:59  profilanswer
 

edwoud a écrit :


 
et ça suffit 3 mois?
 
tu penses que monopoliser ce pétrole pour le vital pourra être fait? Que y aura du monde pour rester à la centrale pendant que ça s'écroule autour? Comme dans les séries TV ?


Je viens d'avoir la meilleur idée, mettre du EnR en cas de coup dur pour chaque central nucléaire, problem solved :o  :o bon bien sur faut aussi le stockage donc bassin réversible pour l’intermittence toussa :D


---------------
BOINC MPT -   DIABLO III
n°58283910
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 09-12-2019 à 11:41:35  profilanswer
 

xilebo a écrit :


 
Je ne pense pas que refroidir le carburant nucléaire en piscine consomme tant d'énergie que ça. Il va pas falloir non plus des millions de litres pour l'ensemble de nos centrales si cela devait arriver. Mais effectivement, j'aimerais bien connaitre les chiffres :jap:


 
 
Un peu quand meme:
 
http://www.laradioactivite.com/sit [...] egagee.htm
 
 
Le problème c'est que l'ensemble de la filière est presque saturé.
 
https://www.sciencesetavenir.fr/nat [...] ion_129731


---------------
Découper du lard a la machette, un plaisir simple et accesible a tous.
n°58283911
xilebo
noone
Posté le 09-12-2019 à 11:41:43  profilanswer
 

Non mais en fait, la discussion d'origine vient de là :
 

Citation :

- Seconde interrogation, en cas de collapse brutal, par exemple du pétrole, serions nous OKLM pour arrêter sereinement nos réacteurs, sachant que le refroidissement de ceux-ci peut prendre jusqu'à plusieurs mois (pas sûr qu'on ai ce temps en stock de pétrole pour alimenter les groupes électrogènes les pompes à flottes du bassin).


 
Mais en réalité, en cas de collapse brutal, pourquoi aurions-nous besoin d'arrêter les réacteurs ?

n°58283917
edhelas
Après nous… le déluge ?
Posté le 09-12-2019 à 11:42:06  profilanswer
 

xilebo a écrit :


 
C'est 3 mois pour la consommation totale en France. Pas juste pour les centrales nucléaires. Et si je me souviens bien ce que j'ai entendu dans les vidéos janco / le réveilleur, le refroidissement c'est 9 à 12 mois.


 
Les stocks stratégiques ne sont aussi pas à coté des centrales, faudra transporter le stock de fuel. On aura ce qu'il faut pour s'assurer d'avoir des camion-citernes qui sillonnent les routes de France tranquillement alors qu'il est fort probable que nos infra de communication/transport prennent un gros coup sur la gueule ?
 
Et l'argument du "au pire le réacteur fond" je trouve ça un peu léger, je suis entrain de creuser pour savoir quel serait l'impact de ce genre de catastrophe (car s'en est tout de même une).  
 

rdlmphotos a écrit :


 
 
T'en a besoin que d'une, les autres pompes tourneront à l'électricité fournie par les autres centrales. Si ça se trouve, les centrales au bord des fleuves n'ont même pas besoin de pompes en plus...


 
Hypothèses, hypothèses.


---------------
╯°□°)╯︵ ┻━┻
n°58283925
rdlmphotos
omnia vanitas !
Posté le 09-12-2019 à 11:43:00  profilanswer
 

edwoud a écrit :


 
et ça suffit 3 mois?
 
tu penses que monopoliser ce pétrole pour le vital pourra être fait? Que y aura du monde pour rester à la centrale pendant que ça s'écroule autour? Comme dans les séries TV ?


 
 
Je rajouterai, que si le coeur fond, bah... c'est pa sgrave, à TMI ça n'a rien provoqué!
 


---------------
Le diabète de type 1: une maladie qui ne dort jamais...
n°58283949
xilebo
noone
Posté le 09-12-2019 à 11:45:17  profilanswer
 

thun_on_the_r a écrit :


 
 
Un peu quand meme:
 
http://www.laradioactivite.com/sit [...] egagee.htm
 
 
Le problème c'est que l'ensemble de la filière est presque saturé.
 
https://www.sciencesetavenir.fr/nat [...] ion_129731


 
Merci  :jap: reste à savoir combien de litre à la journée cela représenterait  de refroidir l'ensemble du combustible nucléaire contenu dans l'ensemble des réacteurs français.
 
Mais le second point que tu énonces est plus intéressant. En effet, il ne suffit pas de dire qu'il faut de l'énergie pour refroidir. Il faut l'infrastructure derrière , et si elle est déjà actuellement saturée, je nous vois mal devoir refroidir l'ensemble du combustible de tous les réacteurs comme ça du jour au lendemain.

n°58283961
xilebo
noone
Posté le 09-12-2019 à 11:46:04  profilanswer
 

rdlmphotos a écrit :


 
 
Je rajouterai, que si le coeur fond, bah... c'est pa sgrave, à TMI ça n'a rien provoqué!
 


 
Et d'ailleurs, dans un fondant au chocolat, c'est meilleur quand le coeur fond  :jap: :o  [:onizuka_dark]

n°58283980
edhelas
Après nous… le déluge ?
Posté le 09-12-2019 à 11:47:17  profilanswer
 

rdlmphotos a écrit :


 
 
Je rajouterai, que si le coeur fond, bah... c'est pa sgrave, à TMI ça n'a rien provoqué!
 


 
On a un seul exemple, t'es vachement serein toi :o


---------------
╯°□°)╯︵ ┻━┻
n°58284422
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 09-12-2019 à 12:28:34  profilanswer
 

xilebo a écrit :


 
Merci  :jap: reste à savoir combien de litre à la journée cela représenterait  de refroidir l'ensemble du combustible nucléaire contenu dans l'ensemble des réacteurs français.
 
Mais le second point que tu énonces est plus intéressant. En effet, il ne suffit pas de dire qu'il faut de l'énergie pour refroidir. Il faut l'infrastructure derrière , et si elle est déjà actuellement saturée, je nous vois mal devoir refroidir l'ensemble du combustible de tous les réacteurs comme ça du jour au lendemain.


 
beaucoup.
 

Citation :

Les centrales nucléaires françaises consomment chaque année environ 19 milliards de mètres cube d’eau, ce qui en fait le secteur économique le plus gourmand en eau de tout le pays, loin devant l’agriculture.


 

Citation :

Les prélèvements destinés au refroidissement, représentent : en France près de 60 % des prélèvements totaux en eau douce du pays (OCDE 20122), aux États-Unis près de 40%, en Belgique 57 %, en Allemagne 65,3 % et au Royaume-Uni 21,2 %. La production d'énergie primaire et la production d'électricité représentent environ 10% du total des prélèvements d'eau mondiaux et environ 3 % de la consommation totale d'eau3. La consommation d'eau des centrales thermiques devient un problème important dans les régions où l'eau est restreinte et où la concurrence entre utilisateurs est élevée1. Elle est un facteur à prendre en compte pour assurer la sécurité énergétique et la sécurité en eau dans les décennies à venir4.


 

Citation :

Le condensateur pour une tranche thermique de 700 MW étant conçu pour un débit de 17 m3/s, celui d'une centrale nucléaire de 900 MW, étant conçu pour un débit de 40 m3/s (circuit ouvert), seuls les grands fleuves, à certains endroits seulement, ou les côtes maritimes, pourront accueillir les centrales du futur: Le Rhin, le Rhône, la Seine et la Loire


 
Évidement, un reacteur "en arret" en consomme beaucoup moins, mais un débit minimum est necessaire, de meme qu'un refroidissement des piscines combustibles.


---------------
Découper du lard a la machette, un plaisir simple et accesible a tous.
n°58284531
mith sipan​atu
Une forme alitée à remplir
Posté le 09-12-2019 à 12:41:12  profilanswer
 

c'est assez falacieux de parler de "consommation" au meme titre que l'agriculture
 
l’agriculture consomme au sens ou elle disperse (l'eau est prélevée et dispersée dans les champs)
 
le refroidissement nucléaire restitue à l'endroit même ou l'eau à été pompée, de l'eau plus chaude.
Il y a bien sur des évaporations mais le "problème" principale est l'elevation de la température
 
Il faut aller faire du kitesurf a Gravelines en hiver, l'eau est vachement moins froide :D


---------------
Plutôt la mort que la souillure
n°58285073
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 09-12-2019 à 13:44:57  profilanswer
 

mith sipanatu a écrit :

c'est assez falacieux de parler de "consommation" au meme titre que l'agriculture
 
l’agriculture consomme au sens ou elle disperse (l'eau est prélevée et dispersée dans les champs)
 
le refroidissement nucléaire restitue à l'endroit même ou l'eau à été pompée, de l'eau plus chaude.
Il y a bien sur des évaporations mais le "problème" principale est l'elevation de la température
 
Il faut aller faire du kitesurf a Gravelines en hiver, l'eau est vachement moins froide :D


 
oui et non, les tours aero évaporent l'eau (les usines a nuages :D )
 
mais c'est pas le débat, le truc c'est qu'il faut de l'eau, beaucoup, et en permanence. Et la circulation/le refroidissement de cette eau nécessite de l’énergie électrique.
 


---------------
Découper du lard a la machette, un plaisir simple et accesible a tous.
n°58285160
_tchip_
profil d'aile
Posté le 09-12-2019 à 13:54:20  profilanswer
 

Quand il fait chaud et sec et été c'est clair que ça va être tendu pour retrouver dans le champs l'eau évaporée dans la demi heure :o

n°58285162
Sangel
Posté le 09-12-2019 à 13:54:26  profilanswer
 

thun_on_the_r a écrit :

 

oui et non, les tours aero évaporent l'eau (les usines a nuages :D )

 

mais c'est pas le débat, le truc c'est qu'il faut de l'eau, beaucoup, et en permanence. Et la circulation/le refroidissement de cette eau nécessite de l’énergie électrique.

 


 

Ça tombe bien les centrales nucléaires produisent de l'énergie  [:nelsonmontel:7]

n°58285172
Eric B
Posté le 09-12-2019 à 13:55:19  profilanswer
 

d ailleurs, y a t il des zones de baignades qui "profitent" vraiment des eaux réchauffées?
 
La majorité des centrales sont le long des rivières/fleuve, et les rejets d'eau chaude sont autorisés que jusque une température limite, ce qui explique pour quoi le nucléaire fonctionne mal en été: il fait parfois trop chaud pour rejeter l eau.
 
Globalement, il y aurait bcp à optimiser sur les centrales thermiques pour   que les eaux et gaz chauds ne soient pas bêtement évacués, mais plutôt recyclés dans des réseaux de chauffage urbain!

n°58285176
Sangel
Posté le 09-12-2019 à 13:55:38  profilanswer
 

edhelas a écrit :

 

Je ne sais pas trop, j'ai pas l'impression que le gouvernement prend des décisions très avisés concernant l'énergie en France.
Pour pas mal de décideurs dont des gens au ministère de l'environnement y'a encore cette idéologie que la technologie (EnR, captation de CO², bagnoles électriques [:flyman81] , hydrogène…) vont nous sauver et qu'on pourra continuer business as usual.

 


 

Et tu as des arguments sérieux pour expliquer que ça ne sera pas le cas ?

n°58285196
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 09-12-2019 à 13:57:52  profilanswer
 

_tchip_ a écrit :

Quand il fait chaud et sec et été c'est clair que ça va être tendu pour retrouver dans le champs l'eau évaporée dans la demi heure :o


Faudra faire des bassins intermédiaires quand on sera en climat mediterranéen ou semi-aride. Ca fait pas mal de construction GC et de la vantellerie, mais rien d'insurmontable.


---------------
http://lesbaydaydemc.blogspot.fr/
n°58285200
_tchip_
profil d'aile
Posté le 09-12-2019 à 13:57:58  profilanswer
 

Eric B a écrit :

d ailleurs, y a t il des zones de baignades qui "profitent" vraiment des eaux réchauffées?

moi je te foutrait tout ça dans les calanques à côté de Marseille, la baignade mer à 36°C :love:  

n°58285223
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 09-12-2019 à 13:59:47  profilanswer
 

Sangel a écrit :


 
Ça tombe bien les centrales nucléaires produisent de l'énergie  [:nelsonmontel:7]


 
Quand elles produisent, oui.
 
A l’arrêt, elles pompent de l’énergie sur le réseau et sont donc dépendantes de ce dernier.
 
L’origine de l'accident de Tchernobyl était justement un test pour voir si la centrale pouvait continuer de fonctionner sur l'inertie thermique et mécanique de la chaine une fois déconnectée du réseau électrique.
 


---------------
Découper du lard a la machette, un plaisir simple et accesible a tous.
n°58285225
mantel
Posté le 09-12-2019 à 14:00:13  profilanswer
 

thun_on_the_r a écrit :


 
oui et non, les tours aero évaporent l'eau (les usines a nuages :D )
 
mais c'est pas le débat, le truc c'est qu'il faut de l'eau, beaucoup, et en permanence. Et la circulation/le refroidissement de cette eau nécessite de l’énergie électrique.
 


 
le refroidissement des piscines c'est pas tant que ça en réalité, le refroidissement du coeur à l'arrêt c'est déjà plus.  
Au niveau des prélèvement, c'est inférieur à 1-0.8m3/s, en sachant que l'eau est intégralement restitué (mais par contre réchauffé :o )...
au niveau de la puissance électrique, on doit être entre 0.5 et 1 MW pour la chaine complète de refroidissement en début d'arrêt, donc à 1/2/3/... semaine on doit pouvoir être bien plus bas, ou avec une utilisation intermittente (en sachant que les piscines sont conçu pour avoir a minima quelques jours de marge de refroidissement, même en pleine canicule :o

n°58285249
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 09-12-2019 à 14:01:53  profilanswer
 

maurice chevallier a écrit :


Faudra faire des bassins intermédiaires quand on sera en climat mediterranéen ou semi-aride. Ca fait pas mal de construction GC et de la vantellerie, mais rien d'insurmontable.


 
exact, ça permettrait de réguler avec un volume d'eau tampon sans faune/flore et donc de pouvoir élever la température de celui ci sans problème, avec des prélèvements minimum sur le fleuve voisin.
 
mais  [:atom1ck]


---------------
Découper du lard a la machette, un plaisir simple et accesible a tous.
n°58285261
mantel
Posté le 09-12-2019 à 14:02:29  profilanswer
 

thun_on_the_r a écrit :


 
Quand elles produisent, oui.
 
A l’arrêt, elles pompent de l’énergie sur le réseau et sont donc dépendantes de ce dernier.
 
L’origine de l'accident de Tchernobyl était justement un test pour voir si la centrale pouvait continuer de fonctionner sur l'inertie thermique et mécanique de la chaine une fois déconnectée du réseau électrique.
 


 
alors ça s’appelle l'ilotage et en France ça marche grosso modo entre 50% et 75% des occurrences...
soit dis en passant en cas de blackout, c'est ce qui permet de repartir pour le réseau français.

n°58285268
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 09-12-2019 à 14:03:04  profilanswer
 

mantel a écrit :


 
le refroidissement des piscines c'est pas tant que ça en réalité, le refroidissement du coeur à l'arrêt c'est déjà plus.  
Au niveau des prélèvement, c'est inférieur à 1-0.8m3/s, en sachant que l'eau est intégralement restitué (mais par contre réchauffé :o )...
au niveau de la puissance électrique, on doit être entre 0.5 et 1 MW pour la chaine complète de refroidissement en début d'arrêt, donc à 1/2/3/... semaine on doit pouvoir être bien plus bas, ou avec une utilisation intermittente (en sachant que les piscines sont conçu pour avoir a minima quelques jours de marge de refroidissement, même en pleine canicule :o


 
:jap:


---------------
Découper du lard a la machette, un plaisir simple et accesible a tous.
n°58285308
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 09-12-2019 à 14:05:51  profilanswer
 

mantel a écrit :


 
alors ça s’appelle l'ilotage et en France ça marche grosso modo entre 50% et 75% des occurrences...
soit dis en passant en cas de blackout, c'est ce qui permet de repartir pour le réseau français.


 

Citation :

Dans les centrales nucléaires françaises, l'échec de l'îlotage génère un arrêt automatique du réacteur par perte de l'alimentation des pompes primaires (qui assurent le refroidissement du cœur), et un basculement sur la source extérieure auxiliaire (225 kV) de l'alimentation de ses systèmes importants pour la sûreté. La puissance fournie par cette source auxiliaire ne permettant pas l'alimentation des pompes primaires, le refroidissement du cœur s'effectue alors par thermosiphon (c'est-à-dire par convection naturelle). Le redémarrage de l'installation ne pourra se produire que si l'alimentation extérieure principale est rétablie. On voit donc qu'en cas de défaillance du réseau extérieur, de la capacité des tranches à réussir l'îlotage dépendront les conséquences de cette défaillance : une fois supprimé le défaut à l'origine de la panne, le réseau sera rétabli à partir des tranches dont l'îlotage a réussi. L'essai d'îlotage est un élément fondamental de la sûreté du réseau.
 
Dans les centrales nucléaires françaises, des essais d’îlotage sont réalisés pour chaque réacteur tous les 4 ans.
 
L'accident de Tchernobyl du 25 avril 1986 s'est produit lors d'un essai d'îlotage.


 
 


---------------
Découper du lard a la machette, un plaisir simple et accesible a tous.
n°58285309
Eric B
Posté le 09-12-2019 à 14:05:52  profilanswer
 

par ailleurs, sur les choix de sources énergétiques, je rappelle que RTE a publié un rapport très intéressant il y a 2 ans:
https://www.rte-france.com/fr/actua [...] nergetique
et pdf direct:
http://www.rte-france.com/sites/de [...] ese_17.pdf

 

avec 5 scénarios de production en 2035.
-> Diminuer le nucléaire drastiquement est une option, mais cela veut dire souvent des émissions Co2 en hausse (puisque les EnR doivent être combinées avec du gaz), et plus de dépendances aux pays voisins.

 

Çà va être sympa si toute l'UE se dirige en masse vers les EnR: il va falloir renforcer massivement le réseau européen pour soutenir les productions de pic des EnR comme les vents forts ces jours ci, ce qui va coûter des milliards pour transporter de électricité qui vaut rien.
La situation comme en Allemagne va devenir la norme: sur https://www.electricitymap.org/?pag [...] tryCode=DE les prix varient de -20€ à +40€/MWh en qques heures.
Avec toute l UE comme cela, les écarts seront encore plus marqués, avec des pics qui pourront peut-être aller au delà de 100€/MWh pour pomper le gaz russe!

 

Et qd il y aura plus de gaz, on fera quoi?
On espère qu ITER et DEMO fonctionneront d ici là, pour les années 2080+
Alors qu il serait tellement plus logique et pertinent d avoir des centrales de fission de gen4 qui produisent bcp moins de déchets.


Message édité par Eric B le 09-12-2019 à 14:16:15
n°58285312
rdlmphotos
omnia vanitas !
Posté le 09-12-2019 à 14:06:19  profilanswer
 

Eric B a écrit :

d ailleurs, y a t il des zones de baignades qui "profitent" vraiment des eaux réchauffées?
 
La majorité des centrales sont le long des rivières/fleuve, et les rejets d'eau chaude sont autorisés que jusque une température limite, ce qui explique pour quoi le nucléaire fonctionne mal en été: il fait parfois trop chaud pour rejeter l eau.
 
Globalement, il y aurait bcp à optimiser sur les centrales thermiques pour   que les eaux et gaz chauds ne soient pas bêtement évacués, mais plutôt recyclés dans des réseaux de chauffage urbain!


 
Et donc mettre les centrales en plein centre ville! cool! Greenpeace va approuver!
 

_tchip_ a écrit :

moi je te foutrait tout ça dans les calanques à côté de Marseille, la baignade mer à 36°C :love:  


 
Malheureux, ça va produire des ouragans!
 

thun_on_the_r a écrit :


 
Quand elles produisent, oui.
 
A l’arrêt, elles pompent de l’énergie sur le réseau et sont donc dépendantes de ce dernier.
 
L’origine de l'accident de Tchernobyl était justement un test pour voir si la centrale pouvait continuer de fonctionner sur l'inertie thermique et mécanique de la chaine une fois déconnectée du réseau électrique.
 


 
Sauf que tchernobyl, la centrale était déjà quasi à l'arrêt donc il n'y avait plus d'inertie... c'est ballot! :o


---------------
Le diabète de type 1: une maladie qui ne dort jamais...
n°58285330
mith sipan​atu
Une forme alitée à remplir
Posté le 09-12-2019 à 14:07:14  profilanswer
 

Eric B a écrit :

d ailleurs, y a t il des zones de baignades qui "profitent" vraiment des eaux réchauffées?
 
La majorité des centrales sont le long des rivières/fleuve, et les rejets d'eau chaude sont autorisés que jusque une température limite, ce qui explique pour quoi le nucléaire fonctionne mal en été: il fait parfois trop chaud pour rejeter l eau.
 
Globalement, il y aurait bcp à optimiser sur les centrales thermiques pour   que les eaux et gaz chauds ne soient pas bêtement évacués, mais plutôt recyclés dans des réseaux de chauffage urbain!


bin oui je viens de le mentionner
 
à Gravelines quand la marée et le vent sont favorables on sait faire de la glisse aéro tractée dans de l'eau réchauffée par le nucléaire  :D  
https://www.funandkite.com/v2/forum [...] lines.html


---------------
Plutôt la mort que la souillure
n°58285385
Eric B
Posté le 09-12-2019 à 14:12:19  profilanswer
 

t_faz a écrit :


 
je sais pas si c'est vraiment comme ça qu'il faut l'interpréter, mais j'ai capté des petits filous : les suisses  [:alertemulti:1]   ils se font payer par les allemands pour prendre leur l’électricité [:yakari35] , et ils refourguent un max aux italien  [:le hasard:1]


 
C est en effet marrant de voir le prix de l électricité pendant la dernière nuit entre les pays du nord (Allemagne et Danemark surtout) et leurs éoliennes: prix à -15€ / MWh, alors que les pays du sud ont moins d'éoliennes et de vent, et les prix sont rester à 30€/MWh.
Logiquement, les pays entre nord et sud (la Suisse mais aussi la France!) ont tout à gagner de prendre leur marge et de faire transiter l électricité du nord vers le sud !

n°58285390
thun_on_th​e_r
Employé de l'année en 1979
Posté le 09-12-2019 à 14:12:37  profilanswer
 

rdlmphotos a écrit :

 

Et donc mettre les centrales en plein centre ville! cool! Greenpeace va approuver!

 


 
rdlmphotos a écrit :

 

Malheureux, ça va produire des ouragans!

 


 
rdlmphotos a écrit :

 

Sauf que tchernobyl, la centrale était déjà quasi à l'arrêt donc il n'y avait plus d'inertie... c'est ballot! :o

 


 


Le réacteur a été mis a puissance réduite, c'est ce qui a causé le bordel d'ailleurs (empoisonnement xenon et coef de vide positif a faible puissance sur les rbmk,+système des barres de contrôle trop lent).


Message édité par thun_on_the_r le 09-12-2019 à 14:13:13

---------------
Découper du lard a la machette, un plaisir simple et accesible a tous.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  866  867  868  ..  930  931  932  933  934  935

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Les jeunes, les vieux, qui a raison ?Message à multitude007 qui censure sans droit de réponse, ni raison!
[LOCATION] Fin de bail > je peux etre virée sans raison ?[Philosophie] La raison est-elle égale en tous les hommes ?
Mag Jennyfer assignés en justice par FdF ... raison ce coup la ?(egoisme éternel?) qui a raison ? Hobbes, Malraux ?
[SABOTS] Taupique de la Raison Puredeux film de coluche le meem soir ? une raison ?
[ TF1 - Affaire Allègre ] Coincidence ou pas ?[Sérieux] De quelle manière/raison avez vous plaqué votre copine ?
Plus de sujets relatifs à : [taupikunik] Réchauffement climatique


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR