Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1291 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  861  862  863  864  865  866
Auteur Sujet :

[taupikunik] Réchauffement climatique

n°9604846
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2006 à 09:23:48  answer
 

Reprise du message précédent :

thefaboss a écrit :

On en revient à l'éternel débat... Pourquoi l'Homme a besoin de trouver un coupable pour chaque fait ?


parce que ça sera le cas. manque à gagner, infrastructure perdue, l'argent en somme [:spamafote]

mood
Publicité
Posté le 29-09-2006 à 09:23:48  profilanswer
 

n°9604871
thefaboss
Posté le 29-09-2006 à 09:30:29  profilanswer
 

J'comprends pas ta phrase, ce sera le cas de quoi ?


---------------
Marre des chaînes de mails ? Renvoyez ce lien à vos agresseurs !   .:|:.   Ce vieux rêve d'Icare...
n°9604913
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2006 à 09:40:01  answer
 

qu'en cas de domage il y aura recherche de responsable pour indemnisation.
enfin bref [:prodigy]

n°9604951
thefaboss
Posté le 29-09-2006 à 09:46:43  profilanswer
 

PTDR !
Non j'pense pas qu'il y aura ce genre de recherches...
Une guerre contre les USA à la limite (parce que c'est quand même eux qui polluent le plus si je n'm'abuse).
Et si une guerre se déclarent à cause du réchauffement de la planète, ça annoncera le début de la fin de la race humaine :)


---------------
Marre des chaînes de mails ? Renvoyez ce lien à vos agresseurs !   .:|:.   Ce vieux rêve d'Icare...
n°9605139
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2006 à 10:25:06  answer
 

Nous sommes tous responsables dans une certaine mesure. :jap:

n°9605326
thefaboss
Posté le 29-09-2006 à 10:48:31  profilanswer
 

J'vais faire le gros lourd mais j'pense vraiment pas que nous soyons responsable d'un changement climatiques. Certes, on l'accentue un peu, mais nous n'en sommes pas la cause d'origine.


---------------
Marre des chaînes de mails ? Renvoyez ce lien à vos agresseurs !   .:|:.   Ce vieux rêve d'Icare...
n°9605332
aladin3
Posté le 29-09-2006 à 10:49:09  profilanswer
 

Si on attend les politiciens pour agir, il ne se passera jamais rien, vu leur incapacite chronique a faire quoi que ce soit hormis du vent.
 
C'est a nous et aux industriels d'agir. Si on attend une prise de conscience des institutions gouvernementales, ce n'est pas la peine: Bush &co sont dans l'industrie du petrole et tres amis avec l'Arabie Saoudite et ont prouvé a maintes occasions (Irak, Kyoto,...) leur mepris de la civilisation: apres nous le deluge!
 
AMHA, seul un mouvement populaire fera bouger les choses.

n°9607130
Jean920
Posté le 29-09-2006 à 15:03:02  profilanswer
 


 
C'est vraiment très limite d'affimer celà, voire très hypocrite :
 
 
 
Part de responsabilité dans les émissions globales de GES
Entre parenthèse %  dans la population mondiale
Etats-Unis  29,95% (5%)
Union Européenne  25,49% (10%)
Ex-URSS  8,53% (5%)
Chine  7,57% (20%)
Allemagne  7,18% (1,5%)
Royaume-Uni  5,46% (1%)
Moyen-orient et Afrique du Nord  2,92% (6%)
France  2,77% (1%)
Amérique du Sud  2,28% (6%)
Canada  2,20% (0.5%)
Inde  2,09% (15%)
Afrique sub-saharienne  1,59% (8%)
Amérique Centrale et Caraïbes  1,33% (3%)
Océanie  1,22% (0.5%)
Alliance des Petits Etats Insulaires (AOSIS)  0,37%
 
http://www.notre-planete.info/geog [...] ment_2.php
 
Etonnant les résultats plus le pays a une economie capitaliste poussé à l'extrême et libérale et plus sa responsabilité en terme de gaz à effet de serre sont plus important.
Coefficient de responsabilité :
Etats-Unis : 6
Royaume-Uni : 5.5
Allemagne : 4.8
Canada: 4.4  
France : 2.77
Union Européenne : 2.5
Océanie : 2.5
Ex Urss : 1.7
Moyen-orient et Afrique du Nord : 0.5
Amérique Centrale et Caraïbes : 0.4
Amérique du Sud : 0.4
Chine : 0.4
Afrique sub-saharienne : 0.19
Inde : 0.15
 
Les Etats Développés ou l'Etat intervient le plus dans l'Economie sont les mieux placés, merci à la politique publique de l'énergie.
Dommage que j'ais pas la Suède, ils doivent avoir un coefficient inférieur à celui de la France

Message cité 2 fois
Message édité par Jean920 le 29-09-2006 à 15:06:53
n°9607318
Jean920
Posté le 29-09-2006 à 15:28:32  profilanswer
 

Voilà une page très intéressante
 
http://perspective.usherbrooke.ca/ [...] .PC/x.html
 
Qui nous indique les Émissions de CO2 (tonnes métriques par habitant) en 2000
On a même accès aux tendances (période 1960-2000), vraiment très intéressant pour attribuer les responsabilités
 
Quelques chiffres intéressants par ordre décroissant
 
Qatar : 69,547
Bahreïn : 29,104
Koweït : 21,867
Trinité-et-Tobago : 20,452
États-Unis : 19,848
Luxembourg : 19,366
Émirats Arabes Unis : 18,144
Arabie Saoudite : 18,064
Émirats Arabes Unis : 18,144
Australie : 17,973
Singapour : 14,695
Canada : 14,165

Tchèque (Rép) : 11,562
Norvège : 11,114
Irlande : 11,077
Libye : 10,908
Israël  : 10,033
Royaume-Uni : 9,644
Allemagne : 9,555
Pays-Bas : 8,723
Danemark  : 8,353
Espagne  : 6,986
Venezuela : 6,527
France  : 6,154
Suède : 5,293
Suisse : 5,44
Iran : 4,874
Jamaïque : 4,178
Mexique : 4,328
Algérie : 2,943
Cuba : 2,763
Chine : 2,21
Brésil : 1,808
Tunisie : 1,923
Maroc : 1,273
Inde : 1,054
Burundi : 0,036


Message édité par Jean920 le 29-09-2006 à 15:29:27
n°9608468
aladin3
Posté le 29-09-2006 à 18:02:04  profilanswer
 

Jean920 a écrit :

C'est vraiment très limite d'affimer celà, voire très hypocrite :
 
 
 
Part de responsabilité dans les émissions globales de GES
Entre parenthèse %  dans la population mondiale
Etats-Unis  29,95% (5%)
Union Européenne  25,49% (10%)
Ex-URSS  8,53% (5%)
Chine  7,57% (20%)
Allemagne  7,18% (1,5%)
Royaume-Uni  5,46% (1%)
Moyen-orient et Afrique du Nord  2,92% (6%)
France  2,77% (1%)
Amérique du Sud  2,28% (6%)
Canada  2,20% (0.5%)
Inde  2,09% (15%)
Afrique sub-saharienne  1,59% (8%)
Amérique Centrale et Caraïbes  1,33% (3%)
Océanie  1,22% (0.5%)
Alliance des Petits Etats Insulaires (AOSIS)  0,37%
 
http://www.notre-planete.info/geog [...] ment_2.php
 
Etonnant les résultats plus le pays a une economie capitaliste poussé à l'extrême et libérale et plus sa responsabilité en terme de gaz à effet de serre sont plus important.
Coefficient de responsabilité :
Etats-Unis : 6
Royaume-Uni : 5.5
Allemagne : 4.8
Canada: 4.4  
France : 2.77
Union Européenne : 2.5
Océanie : 2.5
Ex Urss : 1.7
Moyen-orient et Afrique du Nord : 0.5
Amérique Centrale et Caraïbes : 0.4
Amérique du Sud : 0.4
Chine : 0.4
Afrique sub-saharienne : 0.19
Inde : 0.15
 
Les Etats Développés ou l'Etat intervient le plus dans l'Economie sont les mieux placés, merci à la politique publique de l'énergie.
Dommage que j'ais pas la Suède, ils doivent avoir un coefficient inférieur à celui de la France


 
 
Je comprends le chiffre relatif a l'allemagne, mais ca n'a aucun rapport avec la politique liberale qui l'est bcp moins dans ce pays qu'en angleterre. Ca ne doit pas etre la bonne explication AMA.

mood
Publicité
Posté le 29-09-2006 à 18:02:04  profilanswer
 

n°9608512
Gigathlon
Quad-neurones natif
Posté le 29-09-2006 à 18:06:41  profilanswer
 

C'est déjà pas très clair, mais déjà l'allemagne conserve de l'industrie la où la france en perd de plus en plus...

n°9608567
Jean920
Posté le 29-09-2006 à 18:12:30  profilanswer
 

Non c'est juste que l'Allemagne ne produit plus d'énergie nucléaire.
Et ils remplacent celà à court terme par des centrales au Charbon et au pétrole.
Mais n'oublions pas aussi que l'Allemagne fait partie des pays les plus en pointe dans les énergies renouvellable.
Donc d'ici 10 ans  l'Allemagne devrait être un des pays développés les plus vertueux dans la lutte contre l'émission de CO2 malgré l'abandon du nucléaire.
Seul bémol, difficile de dire si Merkel va continuer dans cette voie

Message cité 2 fois
Message édité par Jean920 le 29-09-2006 à 18:18:33
n°9608581
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2006 à 18:14:06  answer
 

Jean920 a écrit :

C'est vraiment très limite d'affimer celà, voire très hypocrite :
 
 
 
Part de responsabilité dans les émissions globales de GES
Entre parenthèse %  dans la population mondiale
Etats-Unis  29,95% (5%)
Union Européenne  25,49% (10%)
Ex-URSS  8,53% (5%)
Chine  7,57% (20%)
Allemagne  7,18% (1,5%)
Royaume-Uni  5,46% (1%)
Moyen-orient et Afrique du Nord  2,92% (6%)
France  2,77% (1%)
Amérique du Sud  2,28% (6%)
Canada  2,20% (0.5%)
Inde  2,09% (15%)
Afrique sub-saharienne  1,59% (8%)
Amérique Centrale et Caraïbes  1,33% (3%)
Océanie  1,22% (0.5%)
Alliance des Petits Etats Insulaires (AOSIS)  0,37%
 
http://www.notre-planete.info/geog [...] ment_2.php
 
Etonnant les résultats plus le pays a une economie capitaliste poussé à l'extrême et libérale et plus sa responsabilité en terme de gaz à effet de serre sont plus important.
Coefficient de responsabilité :
Etats-Unis : 6
Royaume-Uni : 5.5
Allemagne : 4.8
Canada: 4.4  
France : 2.77
Union Européenne : 2.5
Océanie : 2.5
Ex Urss : 1.7
Moyen-orient et Afrique du Nord : 0.5
Amérique Centrale et Caraïbes : 0.4
Amérique du Sud : 0.4
Chine : 0.4
Afrique sub-saharienne : 0.19
Inde : 0.15
 
Les Etats Développés ou l'Etat intervient le plus dans l'Economie sont les mieux placés, merci à la politique publique de l'énergie.
Dommage que j'ais pas la Suède, ils doivent avoir un coefficient inférieur à celui de la France


 
 
Cai toujours la faute des autres, cai bien connu. :jap:

n°9608653
Jean920
Posté le 29-09-2006 à 18:23:04  profilanswer
 


 
Quand les Etats-UNis + Canada + l'Union Européenne sont responsable de 58% des émissions de gaz à effet de serre alors qu'ils ne représentent que 15% de la population mondiale.
C'est tout à fait normal de dire qu'ils sont responsables.
 
Toi tu nous dit "on est tous responsable"
C'est n'importe quoi, la quasi totalité de la population en Afrique en Amérique du Sud,et même en Asie n'y sont pour rien

Message cité 1 fois
Message édité par Jean920 le 29-09-2006 à 18:24:03
n°9608662
Gigathlon
Quad-neurones natif
Posté le 29-09-2006 à 18:24:17  profilanswer
 

Jean920 a écrit :

Donc d'ici 10 ans  l'Allemagne devrait être un des pays développés les plus vertueux dans la lutte contre l'émission de CO2 malgré l'abandon du nucléaire.


 
Non mais le CO2 on s'en tape le cul par terre hein :o  
 
Les gaz à problème sont les oxydes d'azote, les CFC... le CO2 a un effet négligeable à côté et reste parfaitement maîtrisable par le biais de la photosynthèse.

n°9608665
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2006 à 18:24:50  answer
 

Jean920 a écrit :

Quand les Etats-UNis + Canada + l'Union Européenne sont responsable de 58% des émissions de gaz à effet de serre alors qu'ils ne représentent que 15% de la population mondiale.
C'est tout à fait normal de dire qu'ils sont responsables.
Toi tu nous dit "on est tous responsable"
C'est n'importe quoi la quasi totalité de la population en Afrique en Amréique du Sud,... n'y sont pour rien


Dans le "on" j'incluais les pays industrialisés. [:kiki]  
 
Ca va de soit que les populations vivant en Amazonie ne contribuent pas beaucoup à l'effet de serre. [:itm] (en fait je pensais que ça coulait de source)

n°9608670
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2006 à 18:26:09  answer
 

Gigathlon a écrit :

Non mais le CO2 on s'en tape le cul par terre hein :o  
 
Les gaz à problème sont les oxydes d'azote, les CFC... le CO2 a un effet négligeable à côté et reste parfaitement maîtrisable par le biais de la photosynthèse.


 :pfff:  
 
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire comme connerie.  [:alph-one]  
 

n°9608675
lebouru
won't get fooled again!!!!!!!!
Posté le 29-09-2006 à 18:26:46  profilanswer
 

le jour ou nous occidentaux serons capables de remettre en question notre modele on avancera...a quoi ca sert de remplacer un chauffage electrique performant par une pompe a chaleur pas adaptee,de mauvaise qualite c'est aussi du chauffage electrique ! Mais bon on se donne bonne conscience et on croit faire des economies  grace aux credits d'impot !lol!

n°9608836
Gigathlon
Quad-neurones natif
Posté le 29-09-2006 à 18:46:51  profilanswer
 


 
Qu'est-ce que la photosynthèse?
 
La plante puise une partie de la matière qui est responsable de sa croissance dans l'air, le CO2, et rejette de l'O2.
 
Bref, une plante quasi quelconque est un filtre à CO2, conserver/rétablir des étendues forestières pourrait compenser totalement l'excès de CO2, sans parler de la possibilité de créer des "fermes à oxygène" (serres de plantes pourquoi pas modifiées génétiquement) dans les points à forte concentration de CO2.

Message cité 3 fois
Message édité par Gigathlon le 29-09-2006 à 18:48:44
n°9608852
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2006 à 18:48:55  answer
 

Gigathlon a écrit :

Qu'est-ce que la photosynthèse?
 
La plante puise une partie de la matière qui est responsable de sa croissance dans l'air, le CO2, et rejette de l'O2.
 
Bref, une plante quasi quelconque est un filtre à CO2, conserver/rétablir des étendues forestières pourrait compenser totalement l'excès de CO2, sans parler de la possibilité de créer des "fermes à oxygène" dans les points à forte concentration de CO2.


 
Les puits de carbone cai nawak. :jap:
 
 
http://www.climat.be/fr/puits.html
 
Les puits sont-ils saturés ?
 
En gros, oui. Et le scénario peut même se compliquer.
 
La capacité d'absorption de l'océan augmente en fonction de la teneur en CO2 de l'atmosphère. Mais les changements de températures risquent de perturber les courants marins voire de "stratifier" les océans en couches qui ne se mélangent plus. Or l'essentiel de la capture du CO2 dans l'océan se passe au niveau de l'océan profond (c'est surtout la décomposition de la biomasse marine). L'océan de surface risque alors de saturer et le puit "océanique" cesser de fonctionner !
 
Le bilan d'une forêt est intéressant (comme puit de carbone) pendant sa croissance. A maturité, le bilan est équilibré, les rejets en CO2 de la décomposition des bois morts sont équivalents à l'absorption par la photosynthèse. De toute façon tant que la déforestation est plus importante que la re-forestation le bilan est négatif car le problème est planétaire.
 

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 29-09-2006 à 18:51:57
n°9609030
Jean920
Posté le 29-09-2006 à 19:15:34  profilanswer
 

Gigathlon a écrit :

dans les points à forte concentration de CO2.


 
 :lol:  

n°9609076
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2006 à 19:20:58  answer
 


Cai un bon, n'est-ce pas?  :ange:

n°9609198
Gigathlon
Quad-neurones natif
Posté le 29-09-2006 à 19:37:48  profilanswer
 


 
Sauf que là on considère une forêt vierge et non entretenue...
 
Un paquet de plantes peuvent être transformées en carburants et le reste en matière fossile (pétrole, charbon?) du moment qu'on le veut -> on recrée l'équilibre en CO2 sans le moindre souci à condition de le vouloir.
 
A côté de ça on a les oxydes d'azote, qui sont autrement plus gênants (les NOx résultant d'une combustion pauvre de l'air avec n'importe quoi), certes moins présent que le CO2, mais présentant un potentiel de réchauffement 300 fois plus important. Il en est d'ailleurs de même pour le méthane, dans une moindre mesure puisque globalement il arrive au même niveau que le CO2 malgré sa concentration dans l'air bien plus faible.

n°9609210
Gigathlon
Quad-neurones natif
Posté le 29-09-2006 à 19:39:06  profilanswer
 


 
Tu veux que je te définisse la chose? Une zone industrielle par exemple, ou bêtement une ville où la circulation automobile génère une quantité d'autant plus élevée de CO2 que les véhicules sont ralentis par des mesures destinées à les dissuader d'y circuler.

n°9609634
Jean920
Posté le 29-09-2006 à 20:37:25  profilanswer
 

Gigathlon a écrit :

Tu veux que je te définisse la chose? Une zone industrielle par exemple, ou bêtement une ville où la circulation automobile génère une quantité d'autant plus élevée de CO2 que les véhicules sont ralentis par des mesures destinées à les dissuader d'y circuler.


 
Dans une zone industrielle la quantité de CO2 est la même qu'en pleine campagne.
D'ailleurs la quantité de CO2 est à peu près la même quelque soit l'endroit de la planète.
La production de CO2 est un processus lent et décentralisé mais continu, ce qui fait qu'il a largement le temps de se diluer dans toute l'atmosphere en quantité homogène. Puisque le dioxyde de carbone reste de 100 à 200 ans dans l'atmosphère.
Le problème n'est pas posé par le CO2 à proximité du sol, mais la quantité cumulée de CO2 dans l'atmosphere
C'est bien pour ça que le problèmes des Gaz à effet de serre est un problème mondial et non pas régional (comme peuvent l'être les pollution localisés en "nuage": pluies acides (causés par le SO2et le NO1, NO2) la pollution à l'ozone)
 
Donc quand tu nous dit que tu veux

Citation :

créer des "fermes à oxygène" dans les points à forte concentration de CO2


tu te décrédibilise tout de suite.
Que tu les mettent à n'importe quel point de la planète leur effet sera le même. En plus cette solution est plus qu'hypothétique alors que le problème du réchauffement arrive dans les 50 ans à venir.
Pour l'instant la seule solution est de baisser drastiquement notre production de CO2, et on ne doit pas se remettre à d'hypothétiques solutions miracles qui soit disant vont être possible dans quelques dizaines d'années
Tout comme il ne faut pas se dire que la fusion nucléaire va régler tout nos problèmes en matière d'énergie.
Car toutes ces solutions sont plus qu'hypothétiques
 
 

Gigathlon a écrit :

Sauf que là on considère une forêt vierge et non entretenue...
 
Un paquet de plantes peuvent être transformées en carburants et le reste en matière fossile (pétrole, charbon?) du moment qu'on le veut -> on recrée l'équilibre en CO2 sans le moindre souci à condition de le vouloir.


 
Sauf que pour le moment personne le veux et c'est bien ça le problème. Si on respectait un strict équilibre,effectivement la question ne se poserait plus.
Mais ce n'est pas le cas.

Message cité 1 fois
Message édité par Jean920 le 29-09-2006 à 21:01:20
n°9609809
Gigathlon
Quad-neurones natif
Posté le 29-09-2006 à 20:56:38  profilanswer
 

Jean920 a écrit :

Donc quand tu nous dit que tu veux

Citation :

créer des "fermes à oxygène" dans les points à forte concentration de CO2


Tu te décrédibilise tout de suite.
 
Que tu les mettent à n'importe quel point de la planète leur effet sera le même. En plus cette solution est plus qu'hypothétique alors que le problème du réchauffement arrive dans les 50 ans à venir.


 
Production de CO2 par un moteur thermique? ;)  
 
On doit pas avoir la même définition de la lenteur, car quand on totalise la quantité de CO2 produite on en arrive à des chiffres relativement élevés qui, même si le gaz se disperse relativement vite, contredisent totalement l'homogénéité que tu décris.

n°9609975
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2006 à 21:11:55  answer
 

Cai clair que si tu prends comme référence la sortie d'un pot d'échappement comparé à de l'air de campagne. [:kiki]

n°9611429
Gigathlon
Quad-neurones natif
Posté le 29-09-2006 à 22:48:24  profilanswer
 

120g de CO2 par kilomètre prévus pour la norme 2012 (en cycle mixte, donc nettement plus favorable que la ville).
 
En estimant une occupation moyenne de 1000 véhicules parcourant 20km par heure pour une ville/communauté urbaine de taille raisonnable, on arrive à 2.4 tonnes de CO2 par heure, ce qui est très loin d'être négligeable et crée un "point chaud" où le CO2 est plus concentré dans l'air qu'en rase campagne par exemple, où on trouvera une circulation moins dense (peut-être 1000 véhicules par heure à 90km/h, mais pour une surface nettement plus importante).
 
Rien qu'en améliorant les infrastructures urbaines au point d'augmenter la vitesse de parcours à 30km/h et diminuer de moitié le temps perdu à tourner en rond pour trouver une place de stationnement (excessivement facile, mais ça ne dissuade pas de circuler... :sarcastic: ), on arriverait assez facilement à diviser par 2 ce chiffre, moins de véhicules circulant dans l'heure puisque pour une bonne part les trajets en ville sont représentés pour 50% par la recherche d'une place de stationnement.
 
Tout ça montre bien l'aspect purement politique de la "pollution" liée au CO2 et l'absence de réelle volonté de limiter sa production.

Message cité 1 fois
Message édité par Gigathlon le 29-09-2006 à 22:50:34
n°9612384
Jean920
Posté le 30-09-2006 à 00:08:43  profilanswer
 

Gigathlon a écrit :


Rien qu'en améliorant les infrastructures urbaines au point d'augmenter la vitesse de parcours à 30km/h et diminuer de moitié le temps perdu à tourner en rond pour trouver une place de stationnement (excessivement facile, mais ça ne dissuade pas de circuler... :sarcastic: ), on arriverait assez facilement à diviser par 2 ce chiffre, moins de véhicules circulant dans l'heure puisque pour une bonne part les trajets en ville sont représentés pour 50% par la recherche d'une place de stationnement.


 
Diminuer les places de stationnement c'est fait pour dissuader les gens de prendre leur voiture.  :o  
Si ça n'avait pas été fait le traffic routier serait de 2 à 3 fois supérieur dans les villes.
Tant que tu y es tu peut construire des parking sur la moitié de la surface de la ville ça ne reglera rien au problème des émissions de Co2 et ça ne fera que l'empirer.
Y en a qu'ont pas encore compris que c'est cette politique du tout voiture qui nous a ammené dans cette situation.
 
Le plus simple c'est de prendre le train, le bus, le metro.
Rendre les transports en commun totalement gratuit
Et de mettre en place des infrastructures non pas pour les voitures mais pour les vélo et la marche à pied.
Interdire les gros 4x4 et les voitures sportives en ville.
 

Gigathlon a écrit :

120g de CO2 par kilomètre prévus pour la norme 2012 (en cycle mixte, donc nettement plus favorable que la ville).
 
En estimant une occupation moyenne de 1000 véhicules parcourant 20km par heure pour une ville/communauté urbaine de taille raisonnable, on arrive à 2.4 tonnes de CO2 par heure, ce qui est très loin d'être négligeable et crée un "point chaud" où le CO2 est plus concentré dans l'air qu'en rase campagne par exemple, où on trouvera une circulation moins dense (peut-être 1000 véhicules par heure à 90km/h, mais pour une surface nettement plus importante).


 
Oui, il y a des différence ponctuelles, dans des zones localisée et sur une très fine couche de l'atmosphere (pas plus de 20 mètres du sol), ça reste très proche du sol quand le vent est nul, mais cette épaisseur ne jouera aucun rôle d'effet de serre supplémentaire, l'épaisseur est beaucoup trop faible.
Ce qui crée les températures plus élevés en ville ce n'est pas le CO2, mais le béton qui emmagasine et restistitue la chaleur.
 
C'est la quantité cumulée sur toute l'épaisseur de l'atmosphere qui produit l'effet de serre, et là en moyenne la concentration est relativement homogène

Message cité 1 fois
Message édité par Jean920 le 30-09-2006 à 00:23:40
n°9612441
thefaboss
Posté le 30-09-2006 à 00:20:39  profilanswer
 

Vive les transports en commun gratuits, ouuuuuuaaaaaaaaiiiiiiis !
 
Malheureusement pour toi, notre monde ne fonctionne pas ainsi. Tout se paye. Tout a un entretien. Tout a un coût.
 
Ah oui et aussi... tout le monde va mourir.


---------------
Marre des chaînes de mails ? Renvoyez ce lien à vos agresseurs !   .:|:.   Ce vieux rêve d'Icare...
n°9612494
Jean920
Posté le 30-09-2006 à 00:29:36  profilanswer
 

thefaboss a écrit :

Vive les transports en commun gratuits, ouuuuuuaaaaaaaaiiiiiiis !
 
Malheureusement pour toi, notre monde ne fonctionne pas ainsi. Tout se paye. Tout a un entretien. Tout a un coût.
 
Ah oui et aussi... tout le monde va mourir.


 
Tu ne sais sans doute pas ce que veut dire le mot Service Public
L'Education Nationale a un coût mais elle est gratuite pour tout le monde.
Quand tu roule sur une route, c'est gratuit. ;)  
 
Ne t'en déplaise les transports gratuit ça existe dejà à Colomiers, Compiègne, Châteauroux, Vitré, Morlaix, Mons, Hasselt, Liege, à Bruxelles pour les Etudiants,...
C'est financé par la collectivité.
Certaines régions financent dejà à 50% le prix des billets de train.
De plus dans toutes les villes la billeterie des bus ne rapporte en moyenne que 20 à 30% du coût total de fonctionnement de ces transports en commun, le reste est apporté par la collectivité locale sous forme de subventions.  
De surcroit le coût de la vente, l’impression, le contrôle des tickets est énorme, il s'élève souvent à plus de 50% des recettes engendrées par la vente de ces tickets
La gratuité éviterait en plus aux chauffeurs le rôle de faire monter tout le monde par l'avant, donc un gain de temps substanciel, et aussi ça évite les éventuelles altercations, donc plus besoin de mettre un policier par bus sur les lignes sensibles ou de mettre des caméras pour voire le vilain qui n'a pas payé son billet.
 
 
On pourrait prévoir un impôt très faible sur les mouvements financiers (ou même revenir sur les baisses d'impot sur le revenu de la droite (10 milliards par an)) ça permettrait de mettre en place des transports en commun gratuit et de qualité sur tout le territoire.
ça créerait des milliers d'emplois et ça serait un geste fort et efficace contre le réchauffement climatique.
 
Si on avait eu des gouvernements rigoureux dès le départ la TIPP aurait dû être affectée à la mise en place de ce type de projet et à la recherche publique pour des alternatives au pétrole.
 
Et surtout arrête de me prendre pour un gland en Economie, tu serais surpris de connaitre mon niveau universitaire.

Message cité 1 fois
Message édité par Jean920 le 30-09-2006 à 01:31:05
n°9612620
Gigathlon
Quad-neurones natif
Posté le 30-09-2006 à 00:53:53  profilanswer
 

Jean920 a écrit :

Tant que tu y es tu peut construire des parking sur la moitié de la surface de la ville ça ne reglera rien au problème des émissions de Co2 et ça ne fera que l'empirer.
Y en a qu'ont pas encore compris que c'est cette politique du tout voiture qui nous a ammené dans cette situation.
 
Le plus simple c'est de prendre le train, le bus, le metro.
Rendre les transports en commun totalement gratuit
Et de mettre en place des infrastructures non pas pour les voitures mais pour les vélo et la marche à pied.
 
Oui, il y a des différence ponctuelles, dans des zones localisée et sur une très fine couche de l'atmosphere (pas plus de 20 mètres du sol), ça reste très proche du sol quand le vent est nul, mais cette épaisseur ne jouera aucun rôle d'effet de serre supplémentaire, l'épaisseur est beaucoup trop faible.
Ce qui crée les températures plus élevés en ville ce n'est pas le CO2, mais le béton qui emmagasine et restistitue la chaleur.
 
C'est la quantité cumulée sur toute l'épaisseur de l'atmosphere qui produit l'effet de serre, et là en moyenne la concentration est relativement homogène


 
Plus de places de parking et circulation plus fluide -> moins de circulation par véhicule -> moins de pollution par véhicule. Je ne suis pas certain que la diminution de la circulation soit telle que cet état de fait soit ne serait-ce que compensé, surtout dans des villes où les infrastructures alternatives sont médiocres.
 
Ceci dit, ça n'empêche pas non plus d'améliorer les infrastructures destinées aux cyclistes ou aux transports en commun (électriques?), quand je vois par chez moi c'est un grand n'importe quoi et encore plus avec leur actuelle expérience "1 seule file pour les voitures dans le centre ville" préfigurant ce qu'ils ont prévu dans les mois à venir...
 
Une ville doit être facile d'accès pour tout le monde, quand t'habite à 10-15km t'as pas forcément l'envie ou la possibilité d'y aller à pinces ou à vélo, et pour ça il faut fluidifier la circulation et améliorer la capacité de stationnement, il y a plusieurs possibilités pour ça mais on fait tout le contraire.
 
Que le CO2 "dans les 20m au dessus du sol" ne soit pas en cause dans l'effet de serre, je l'ai bien compris, je ne suis pas abruti à ce point... seulement c'est bien ce CO2 qui en sera responsable après dispersion, et comme un fait exprès, c'est justement dans ces "altitudes" que la capture biologique est possible/facile.
 
Imaginons un truc vraiment débile: un parking en plein centre-ville, au dessus duquel on trouve un "filtre à CO2 biologique" constitué de plantes dont la croissance absorbera une bonne part du CO2 en surplus... ce CO2 ne sera donc plus dispersé dans l'atmosphère, réduisant sa concentration globale.
 
La "politique du tout automobile" comme tu le dis n'est qu'une conséquence, les transports en commun et autres vélos ne permettent pas de transporter décemment des provisions ou marchandises quelconques d'un point de vente au domicile. La seule alternative est finalement la VPC généralisée, qui permet le transport en commun de marchandises de façon innée mais présente d'autres défauts, ceci dit elle devrait s'imposer dans les années qui viennent par un mécanisme de rationnalisation des coûts: la logistique reste similaire mais les frais fixes diminuent fortement.

n°9613563
thefaboss
Posté le 30-09-2006 à 09:45:44  profilanswer
 


 :heink:  
Dans ma ville aussi y a un petit système de transports en commun gratuit, mais vois ce qu'il dessert, vois les horaires, et vois le nombre de passagers que le ch'tit bus peut contenir !
Et arrête de te faire des idées, dis pas que "c'est gratuit youpiiiii !!!". Tu payes ce service à un moment ou à un autre si tu habites la ville même (impôts, taxes, tout çaaaaaaaa) !
Pour ce qui est des routes, qui c'est qui paye l'entretien ? Qui c'est qui paye la voiture dans laquelle on roule ? Qui c'est qui paye l'essence ? Etc...
 
En conclusion, j'dirai que tes propos immatûres dans leur formulation comme dans leur sens m'inquiètent un peu vu ton niveau universitaire en économie.
 
Dommage que t'aies oublié de réfléchir sur ce coup là avant de m'attaquer :hello:  
 
PS : j'te le rappelle, tout ce qui vit finit par mourir. On n'échappe pas à la règle.
 
Edit : PS bis : j'te prenais pas pour un gland dans quelque domaine que ce soit jusqu'à ta réflexion mal venue :kiss:

Message cité 1 fois
Message édité par thefaboss le 30-09-2006 à 09:46:50

---------------
Marre des chaînes de mails ? Renvoyez ce lien à vos agresseurs !   .:|:.   Ce vieux rêve d'Icare...
n°9613765
Jean920
Posté le 30-09-2006 à 11:06:06  profilanswer
 

thefaboss a écrit :

:heink:  
Dans ma ville aussi y a un petit système de transports en commun gratuit, mais vois ce qu'il dessert, vois les horaires, et vois le nombre de passagers que le ch'tit bus peut contenir !
Et arrête de te faire des idées, dis pas que "c'est gratuit youpiiiii !!!". Tu payes ce service à un moment ou à un autre si tu habites la ville même (impôts, taxes, tout çaaaaaaaa) !
Pour ce qui est des routes, qui c'est qui paye l'entretien ? Qui c'est qui paye la voiture dans laquelle on roule ? Qui c'est qui paye l'essence ? Etc...
 
 
En conclusion, j'dirai que tes propos immatûres dans leur formulation comme dans leur sens m'inquiètent un peu vu ton niveau universitaire en économie.
 
 
Dommage que t'aies oublié de réfléchir sur ce coup là avant de m'attaquer :hello:


 
Tu vois, c'est plutot toi qui m'inquiéte car tu ne sais pas lire, et ça c'est encore plus grave
 
Je t'ais très clairement dit par quoi il était possible de financer des transports publics de qualité et gratuit au niveau national.
Revenir sur la baisse de l'impot sur le revenu de la droite, soit 10 milliards d'euros par an
Ou un impot très faible sur les mouvements financiers
Au moins cet argent serait utilisé à des fins utiles et ne viendrais pas comme c'est le cas maintenant augmenter les bas de laine de la population aisée.
Allouer cet argent dans les transports publiques créerait un cercle virteu, des milliers d'emplois, achat de bus supplémentaires, donc ça ferait repartir l'emploi local et ça relancerait l'économie
Biensur il faut un controle publique de la part de la population pour veiller à  la bonne gestion de cet argent au niveau des collectivités locales pour que le service soit de qualité.
 
Et comme tu ne sais pas lire, je suis obligé de me repéter
Aujourd'hui les transports par bus payant sont dejà financés à 80% par les collectivités locales.
20% seulement sont financés par la vente des tickets.
Le coût de la vente, l’impression, le contrôle des tickets s'eleve très souvent à 50% des recettes.
Au final 90% des transports communaux sont déjà financés par la ville.
Donc tes impots servent dejà à financer la presque totalité des transports communaux payants. :jap:  
 
 
Et si dans ta ville, il y a des horaires et des dessertes incohérentes ce n'est pas dû à la gratuité  mais à l'incompétence de ton équipe municipale.  :lol:
Et surtout à l'absence de controle populaire sur ces transports publiques.
 

Citation :


PS : j'te le rappelle, tout ce qui vit finit par mourir. On n'échappe pas à la règle.


 
Si on commence à raisonner comme ça, à la fin on finit par cautionner le meurtre.
Autant tuer un enfant tout de suite puisque de toute façon il finira par mourir un jours
Il y a des criminels qui raisonnaient comme ça.
 
On finit aussi par accepter que quelqu'un meurt de froid, de faim juste en bas de chez soit.
On laisse crever les anciens lors de la canicule, puisque de toute façon selon toi "ils vont bien mourir un jours"
Bref une phrase comme celle là sur un sujet aussi crucial que celui du réchauffement climatique montre que tu as atteinds le stade suppreme de l'individualisme.
Tu joue avec les conditions de vie des générations futures juste pour améliorer ton petit confort personnel immédiat.

Message cité 1 fois
Message édité par Jean920 le 30-09-2006 à 11:56:47
n°9614688
thefaboss
Posté le 30-09-2006 à 14:54:16  profilanswer
 


Garde tes oeillières et continue de croire que seul l'être humain est responsable du changement climatique.
Moi aussi j'pensais ça quand j'avais 10 ans. Mais il y a peu, la science nous a montré que la Terre était soumise à des cycles climatiques depuis sa naissance. En partant de là, on comprend tout.
 
Pour ce qui est de mes propos sur la mort (d'ailleurs t'es parti très rapidement en trip en croyant me connaître), c'est juste qu'à force de regarder les étoiles, j'ai pu mener de longues réflexions et à chaque fois j'en revenais à la même conclusion : rien n'est éternel. Dès cet instant, je n'ai plus eu peur de la mort.
 
L'été dernier j'ai eu l'occasion de voir une attraction à la Cité de l'Espace à Toulouse dont le sujet était un scénario catastrophe S.F. dans lequel un astéroïde fonçait sur la Terre.
Tout le long du court métrage, un petit garçon parle à une chouette philosophe qui essaye de dédramatiser la situation pour en arriver à la conclusion suivante : "ce n'est pas une catastrophe... cet événement va permettre de donner la chance à d'autres espèces de se développer. Et si un astéroïde n'avait pas tué prématurément la race des dinosaure, serions-nous là pour en parler ?"
Au final, la Terre est sauvée car les scientifiques ont réussi à déplacer la Lune et a s'en servir comme bouclier, bref...!
 
Pour ce qui est de mon confort, j'me trompe ou bien tu es devant un ordinateur à me répondre ? Toi aussi t'as une voiture ? Un téléphone portable ? La télé ? Un four à micro ondes ? Une mobilette ? Des vêtements de marques ? ...?
J't'accuse de rien, ce n'est pas de ta faute. La société nous a préformaté pour que nous soyons des consommateurs. Le seule moyen de nous en libérer c'est de devenir des ermites.
 
On n'a pas la même philosophie toi et moi. Personne n'a la même philosophie que son prochain. Heureusement d'ailleurs, sinon qu'est-ce qu'on s'ferait ch*er :lol:  
 
Mais revenons en au sujet :comment faire pour que l'être humain puisse continuer à vivre et à pomper les réserves de la planète tout en gardant bonne conscience ?

Message cité 2 fois
Message édité par thefaboss le 30-09-2006 à 14:55:45

---------------
Marre des chaînes de mails ? Renvoyez ce lien à vos agresseurs !   .:|:.   Ce vieux rêve d'Icare...
n°9614894
SuperCarot​te
Posté le 30-09-2006 à 15:34:55  profilanswer
 

thefaboss a écrit :

J'vais faire le gros lourd mais j'pense vraiment pas que nous soyons responsable d'un changement climatiques. Certes, on l'accentue un peu, mais nous n'en sommes pas la cause d'origine.


 
qu'est ce qui te fait dire ça ?

n°9614952
thefaboss
Posté le 30-09-2006 à 15:47:34  profilanswer
 

SuperCarotte a écrit :

qu'est ce qui te fait dire ça ?


thefaboss a écrit :

[...]Mais il y a peu, la science nous a montré que la Terre était soumise à des cycles climatiques depuis sa naissance. [...]


---------------
Marre des chaînes de mails ? Renvoyez ce lien à vos agresseurs !   .:|:.   Ce vieux rêve d'Icare...
n°9614960
SuperCarot​te
Posté le 30-09-2006 à 15:50:24  profilanswer
 


 
Ce n'est pas parce que le climat varie "naturellement", qu'il ne peut pas varier autrement (dans le cas qui nous concerne sous l'influence d'activités humaines).

n°9615547
Jean920
Posté le 30-09-2006 à 18:02:08  profilanswer
 

Surtout que les précédents réchauffements climatiques de grande importance ont eu lieu sur des périodes beaucoup plus longues.
Le réchauffement climatique lié à l'activité humaine va se faire sur 100 à 200 ans, dans des proportions jamais observées auparavant. Entre 5° et 10° en 100 ans.
 
Voilà un graphique sur l'écart de température par rapport à la moyenne de l'an 1000 à 2000, et il faut se dire que ce n'est que le début, le CO2 reste pendant 100 à 150 ans dans l'atmosphere
http://www.2e2d.info/iso_album/batte.jpg
On remarque que le graphique va seulement de -1.0 à +0.75, or c'est +5 minimum que l'on attends pour la fin du XXI° siècle.
 
 
De plus la proportion de gaz à effet de serre n'a jamais été aussi élevé, selon les forages réalisés par les glaciologues.
Et ça m'étonnerait aussi que celà n'ais aucun impact sur le climat.
 

thefaboss a écrit :

Garde tes oeillières et continue de croire que seul l'être humain est responsable du changement climatique.
Moi aussi j'pensais ça quand j'avais 10 ans. Mais il y a peu, la science nous a montré que la Terre était soumise à des cycles climatiques depuis sa naissance. En partant de là, on comprend tout.


 
Je veux bien que tu me dise que j'ais un âge mental de 10 ans.
Par contre ça m'étonnerait que les scientifiques du GIEC, les glaciologues et les climatologues aient eux aussi un âge mental de 10 ans.
 

thefaboss a écrit :


rien n'est éternel. Dès cet instant, je n'ai plus eu peur de la mort.


 
Moi non, par contre je n'accepte pas que d'autres personnes que moi meurent à cause des erreurs, des errements ou de l'individualisme des autres.
 

thefaboss a écrit :


Pour ce qui est de mon confort, j'me trompe ou bien tu es devant un ordinateur à me répondre ? Toi aussi t'as une voiture ? Un téléphone portable ? La télé ? Un four à micro ondes ? Une mobilette ? Des vêtements de marques ? ...?


 
J'ais pas de voiture, pas de mobilette pas de téléphone portable et pas de vetements de marque si ça t'intéresse.
De plus je fais en sorte de produire le minimum de déchets, en renouvellant le moins souvent possible mon matériel informatique, électronique (tout les 7 ans pour un ordinateur, tout les 15 ans pour une télé,...)
je fais attention au sur-emballage
Et surtout je m'en contrefout d'acquérir le dernier bien à la mode.
Le reste de mon argent je l'utilise à des fins plus utiles.
 

thefaboss a écrit :


J't'accuse de rien, ce n'est pas de ta faute. La société nous a préformaté pour que nous soyons des consommateurs.  


 
Là d'accords, c'est le mode de fonctionnement de la société qui nous ammene à celà.
Mais ça n'empeche pas les gens, de se poser les bonnes questions et de rentrer en contradiction avec ce mode de fonctionnement.
 

thefaboss a écrit :


Le seule moyen de nous en libérer c'est de devenir des ermites.


 
Il y a quand même un espace entre l'ermite et la société de consommation boulémique, non ?
 
 

n°9615628
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 30-09-2006 à 18:14:50  profilanswer
 

Jean920 a écrit :

Non c'est juste que l'Allemagne ne produit plus d'énergie nucléaire.
Et ils remplacent celà à court terme par des centrales au Charbon et au pétrole.
Mais n'oublions pas aussi que l'Allemagne fait partie des pays les plus en pointe dans les énergies renouvellable.
Donc d'ici 10 ans  l'Allemagne devrait être un des pays développés les plus vertueux dans la lutte contre l'émission de CO2 malgré l'abandon du nucléaire.
Seul bémol, difficile de dire si Merkel va continuer dans cette voie


 
C'est pas du tout le seul bémol.
 
L'Allemagne (tous partis confondus) prend progressivement conscience qu'elle ne pourra pas du tout se passer du nucléaire dans les 30 ans à venir et qu'il faudra au contraire réinvestir, même si ça ne plait pas à l'opinion publique.
 
C'est pas OU le nucléaire, OU le renouvelable OU l'hydrogène, c'est : le nucléaire ET le renouvelable ET l'hydrogène.
 
La seule chose qu'il devient urgent d'abandonner, ce sont les énergies fossiles (en tous cas quand elles servent de carburant).

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  861  862  863  864  865  866

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Les jeunes, les vieux, qui a raison ?Message à multitude007 qui censure sans droit de réponse, ni raison!
[LOCATION] Fin de bail > je peux etre virée sans raison ?[Philosophie] La raison est-elle égale en tous les hommes ?
Mag Jennyfer assignés en justice par FdF ... raison ce coup la ?(egoisme éternel?) qui a raison ? Hobbes, Malraux ?
[SABOTS] Taupique de la Raison Puredeux film de coluche le meem soir ? une raison ?
[ TF1 - Affaire Allègre ] Coincidence ou pas ?[Sérieux] De quelle manière/raison avez vous plaqué votre copine ?
Plus de sujets relatifs à : [taupikunik] Réchauffement climatique


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR