Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1602 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  450  451  452  ..  497  498  499  500  501  502
Auteur Sujet :

Questions et problèmes de société autour des religions

n°57567481
lokilefour​be
Posté le 13-09-2019 à 19:34:26  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

ticaribou a écrit :


12 Vous considérerez comme abominables tous ceux qui, dans l'eau, sont dépourvus de nageoires et d'écailles.
pas d'écailles, dans l'eau mais nageoires
à mon avis elle est sauvée la baleine :D


Nan il faut nageoires et écailles, casher.  
En iran il y a une anecdote marrante, l'esturgeon avait été déclaré haram, impur, toussa, le cochon de la mer... bref, par le cinglé de khomeny je crois.
Sauf que l'esturgeon c'est le caviar, donc plein de dollars.
Du coup un jour en iran l'esturgeon est redevenu halal...
C'est beau la religion.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
mood
Publicité
Posté le 13-09-2019 à 19:34:26  profilanswer
 

n°57567491
smaragdus
whores, drugs & J.S. Bach
Posté le 13-09-2019 à 19:36:03  profilanswer
 

ticaribou a écrit :


12 Vous considérerez comme abominables tous ceux qui, dans l'eau, sont dépourvus de nageoires et d'écailles.
pas d'écailles, dans l'eau mais nageoires
à mon avis elle est sauvée la baleine :D


Pas de fugu non plus alors, il a pas d'écaille. Mince :o

n°57567533
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 13-09-2019 à 19:43:26  profilanswer
 

Deadpool a écrit :

Tu sens quand même que les mecs se faisaient chier et se créaient leurs règles un peu comme un jeu de rôle pour rajouter du challenge/intérêt.

 

L'idée de régenter la bouffe me semble assez naturelle à la base. Mais en l'absence de critère rationnel c'est compliqué de dépasser le "ce truc n'a pas l'air ragoutant n'en mangez pas". Une hypothèse plausible c'est que les animaux qu'ils élevaient dans un milieu semi aride ont constitué le critère de l'animal pur : ovins, bovins, caprins. Et paf c'est tous des ruminants à sabots fendus. Donc on commence sur cette règle. On a tout bêtement post-rationalisation d'un état de fait.

 

Mais comme ça devient législatif il faut couvrir toute la faune de la région. Donc la liste s'allonge et ça devient baroque. On peut pas raisonnablement exclure les poissons. Donc la encore on post rationalise sur la base du critère nageoire plus écaille parce que c'est ça qu'on ramène le plus souvent dans les filet et que les méduses c'est degueu. S'il y avait eu des esturgeons dans le Jourdain la règle aurait été autre.

 

Pareil pour les "reptiles". Apparemment les sauterelles c'est correct grillées au feu de bois. Donc on imagine le critère systématique qui autorise les sauterelles et exclu les limaces.

 

Pour moi ce genre de texte est assez émouvant c'est clairement un début d'abstraction dans la classification du vivant.

Message cité 2 fois
Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 13-09-2019 à 23:09:01

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°57567582
ticaribou
Posté le 13-09-2019 à 19:51:55  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :


 
L'idée de régenter la bouffe me semble assez naturelle à la base. Mais en l'absence de critère rationnel c'est compliqué de dépasser le "ce truc n'a pas l'air ragoutant n'en mangez pas". Une hypothèse plausible c'est que les animaux qu'ils elevaient dans un milieu semi aride ont constitué le critère de l'animal pur : ovins, bovins, caprins. Et paf c'est tous des ruminants à sabots fendus. Donc on commence sur cette règle. On a tout bêtement post-rationalisation d'un état de fait.
 
Mais comme ça devient législatif il faut couvrir toute la faune de la région. Donc la liste s'allonge et ça devient baroque. On peut pas raisonnablement exclure les poissons. Donc la encore on post rationalise sur la base du critère nageoire plus écaille parce que c'est ça qu'on ramène le plus souvent dans les filet et que les méduses c'est degueu. S'il y avait eu des esturgeons dans le Jourdain la règle aurait été autre.  
 
Pareil pour les "reptiles". Aparement les sauterelles c'est correct grillées au feu de bois. Donc on imagine le critère systematique qui autorise les sauterelles et exclu les limaces.  
 
Pour moi ce genre de texte est assez émouvant c'est clairement un début d'abstraction dans la classification du vivant.


vu sous cet angle, oui :D  
du coup on le classe comment l' ornithorynque ?
à poils, bec de canard, il pond des oeufs et allaite les petits :lol:

n°57567617
smaragdus
whores, drugs & J.S. Bach
Posté le 13-09-2019 à 19:58:09  profilanswer
 

ticaribou a écrit :


vu sous cet angle, oui :D  
du coup on le classe comment l' ornithorynque ?
à poils, bec de canard, il pond des oeufs et allaite les petits :lol:


ornithorynque = animal créé par Satan, je ne vois pas d'autre explication :o

n°57567633
Tammuz
Posté le 13-09-2019 à 20:00:24  profilanswer
 

ticaribou a écrit :


vu sous cet angle, oui :D  
du coup on le classe comment l' ornithorynque ?
à poils, bec de canard, il pond des oeufs et allaite les petits :lol:


 
Les auteurs de la thora et du coran devaient rarement en rencontrer.


---------------
"Je tape sur un clavier avec les 10 doigts sans regarder et je ne me relis pas"
n°57567645
Gwrach
Posté le 13-09-2019 à 20:01:45  profilanswer
 

Dans Dieu n'est pas grand, Christopher Hitchens mettait en avant la ressemblance entre les cochons et les hommes pour expliquer le tabou du porc dans la religion.
 
Nos ADN sont proches au point qu'on utilise le cochon dans certaines greffes de peau mais aussi de valves cardiaques si je ne m'abuse. (Enfant, Philippe Katerine avait subi une opération où les chirurgiens avaient "bouché" un trou dans son cœur avec de la peau de cochon.)
 
La peau du cochon est aussi proche de celle de l'homme par sa couleur et sa texture. Et elle le serait également par... son goût et son odeur quand elle cuite. Ce serait du moins ce que racontent ceux qui ont expérimenté le cannibalisme.
 
Pour Hitchens, c'est de là que pourrait venir le tabou du cochon. Cet animal rappellerait aux hommes les temps anciens où ils étaient parfois amenés à se manger entre eux.
 
Je sais pas si cette théorie est populaire chez les anthropologistes, mais elle m'avait fascinée quand je l'avais lue la première fois :D

Message cité 1 fois
Message édité par Gwrach le 13-09-2019 à 20:03:02
n°57567673
lokilefour​be
Posté le 13-09-2019 à 20:06:05  profilanswer
 

Gwrach a écrit :

Dans Dieu n'est pas grand, Christopher Hitchens mettait en avant la ressemblance entre les cochons et les hommes pour expliquer le tabou du porc dans la religion.
 
Nos ADN sont proches au point qu'on utilise le cochon dans certaines greffes de peau mais aussi de valves cardiaques si je ne m'abuse. (Enfant, Philippe Katerine avait subi une opération où les chirurgiens avaient "bouché" un trou dans son cœur avec de la peau de cochon.)
 
La peau du cochon est aussi proche de celle de l'homme par sa couleur et sa texture. Et elle le serait également par... son goût et son odeur quand elle cuite. Ce serait du moins ce que racontent ceux qui ont expérimenté le cannibalisme.
 
Pour Hitchens, c'est de là que pourrait venir le tabou du cochon. Cet animal rappellerait aux hommes les temps anciens où ils étaient parfois amené à se manger entre eux.
 
Je sais pas si cette théorie est populaire chez les anthropologistes, mais elle m'avait fascinée quand je l'avais lue la première fois :D


 
Sauf que quand les contes de fées ont été écrits (torah, bible, coran...) ils n'avaient aucune idée de la proximité génétique du porc et à l'époque la greffe de peau était pas à la mode (on écorchait les gens plutôt). Le gars exactement ce que certains croyants font, ils réécrivent l'histoire en prenant en compte les avancées modernes et considère que les ignorants de l'époque connaissaient intuitivement la proximité génétique homme/porc.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°57567677
_Makaveli_
Make HFr Great Again
Posté le 13-09-2019 à 20:07:21  profilanswer
 

D_omi a écrit :

 

Tu rigoles peut être mais pour avoir observé des croyants pratiquants, c'est ce que j'en ai modestement conclu. Il y a des gens pour qui avoir une ligne de conduite stricte, des réponses à toutes leurs questions de la vie quotidienne ou existentielle, c'est rassurant. Dans le doute, on consulte [:vono09], pas d'angoisse ou de questionnements dans fin.

 

Je rigolais pas !

 

Meme principe pour le taylorisme pour certains salariés.


---------------
Humanity is overrated
n°57567681
azymantiop
Posté le 13-09-2019 à 20:07:58  profilanswer
 

sylphide pinklady a écrit :

 

Désolée mai ton ami musulman se fourvoie. C'est normal. Il ne veut pas croire que cet interdit alimentaire sort de nulle part et n'a aucune base sérieuse, qu'il s’agit tout simplement d'une superstition. Tu noteras que sa qualité de musulman n'y change rien, ça ne fait pas de lui quelqu'un qui était présent quand cet interdit a été édicté. :D

 

Kiveu, non, ce n'est absolument pas propre aux porcs et j'ai jamais entendu d'anciens dire ça dans mon bled où on tuait le cochon. Mais en admettant que les vieux de ta connaissance aient affirmé ce postulat du porc "notoirement" plus difficile à conserver et plus dangereux que les autres viandes et bien, ils se trompaient. Mais ce n'est pas ce qu'on trouve dans ce qu'ils en rapportaient :

 
Citation :

L'ex-officier de bouche Burnet donne en 1836 la durée d'utilisation de différentes viandes dans des climats tempérés pour autant qu'elles soient suspendues individuellement à l'air et sans contact avec métaux, pierres ou bois, précisant qu'elles peuvent se conserver plus longtemps lorsque mises à l'abri de la chaleur, de l'eau et de l'airBurnet 1 :

 

Nombre de jours de conservation naturelle
Animal En été En hiver
Coq de bois 6 14
Sanglier 6 10
Faisan, gélinotte 4 10
Chevreuil, cerf 4 8
Dinde, oie 4 8
Bœuf, porc 4 8
Lièvre, chapon, vieille poule 3 6
Perdrix 2 8
Mouton 2 3
Veau, agneau, poulet, pigeon 2 4

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Conservation_de_la_viande

 

Tu noteras que la viande de mouton se conservait moins longtemps à l'air libre !

 

Quant aux bactéries, c'est un problème qui concerne toutes les viandes de mammifères et il y a eu globalement plus de soucis sanitaires avec le bœuf ou le poulet qu'avec le porc.

 

Enfin, la viande de porc est la viande la plus consommée au monde. Si vraiment, elle rendait malade au point que de "sages"anciens l'aient bannie pour cette raison, je pense qu'on s'en serait rendus compte.  :D En réalité, les conséquences sanitaires, même si elles sont sérieuses sont négligeables en regard de la consommation.

 

Enfin, c'est en Orient que le porc a été domestiqué au départ il y a plus de dix mille ans. Soit à un endroit plus que tempéré.


Une autre explication que j'avais entendue pour l'interdit du porc serait que la chair humaine a plus ou moins le même goût que celle du porc, ce serait donc un interdit anthropophage.

 

edit : je n'avais pas vu le message de Gwrach.

Message cité 3 fois
Message édité par azymantiop le 13-09-2019 à 20:39:26
mood
Publicité
Posté le 13-09-2019 à 20:07:58  profilanswer
 

n°57567770
lokilefour​be
Posté le 13-09-2019 à 20:21:10  profilanswer
 

azymantiop a écrit :


Une autre explication que j'avais entendue pour l'interdit du porc serait que la chair humaine a plus ou moins le même goût que celle du porc, ce serait donc un interdit anthropophage.


D'une manière générale on ne mange pas les carnivores/omnivores. Le porc est une exception. Sont succès en europe/asie est du à la capacité de cet animal à transformer pas mal de déchets/restes en viande avec un très bon rendement, il est de plus facile à élever.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°57567885
Gwrach
Posté le 13-09-2019 à 20:35:53  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :

Sauf que quand les contes de fées ont été écrits (torah, bible, coran...) ils n'avaient aucune idée de la proximité génétique du porc et à l'époque la greffe de peau était pas à la mode (on écorchait les gens plutôt). Le gars exactement ce que certains croyants font, ils réécrivent l'histoire en prenant en compte les avancées modernes et considère que les ignorants de l'époque connaissaient intuitivement la proximité génétique homme/porc.


Le cannibalisme n'a pas attendu les recherches sur l'ADN pour exister. Les ressemblances entre les 2 créatures pouvaient déjà être constatées par les hommes. Les avancées scientifiques les ont prouvées.
 
 
Je viens de me souvenir qu' Hitchens ajoutait l'intelligence du cochon à la listes des points de ressemblance qui pouvaient troubler les hommes, puisque le cochon est réputé être un animal de ferme très intelligent.
 

azymantiop a écrit :


Une autre explication que j'avais entendue pour l'interdit du porc serait que la chair humaine a plus ou moins le même goût que celle du porc, ce serait donc un interdit anthropophage.


Voila.

n°57568099
lokilefour​be
Posté le 13-09-2019 à 21:04:25  profilanswer
 

Gwrach a écrit :


Le cannibalisme n'a pas attendu les recherches sur l'ADN pour exister. Les ressemblances entre les 2 créatures pouvaient déjà être constatées par les hommes. Les avancées scientifiques les ont prouvées.
 
 
Je viens de me souvenir qu' Hitchens ajoutait l'intelligence du cochon à la listes des points de ressemblance qui pouvaient troubler les hommes, puisque le cochon est réputé être un animal de ferme très intelligent.
 


 


Le cannibalisme c'est comme le meurtre c'est rapidement devenu un tabou/interdit social dès que tu vis en communauté. Ça a perduré dans des zones reculées mais globalement c'est une pratique devenu très vite, voire instinctivement, répréhensible/interdite.
Les derniers cas rapportés sont en Papouasie je crois (pour des raisons plus rituelles/religieuses qu’alimentaires).
Je mets à part le cas des japonais et autres débiles cannibales sociopathes...
 
Et non je ne vois pas comment les hommes il y a plusieurs siècles auraient pu constater une proximité génétique entre nous et le porc.
Tu as déjà vécu dans une ferme? Les cochons sont pas plus intelligents qu'une vache ou qu'une chèvre. Une poule je veux bien. La seule légende sur le porc c'est qu'il n'est pas sale, si on lui laisse la place, si on l'entasse forcément il va se coucher sur ses excréments.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°57568408
Gwrach
Posté le 13-09-2019 à 21:43:10  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :


Le cannibalisme c'est comme le meurtre c'est rapidement devenu un tabou/interdit social dès que tu vis en communauté. Ça a perduré dans des zones reculées mais globalement c'est une pratique devenu très vite, voire instinctivement, répréhensible/interdite.
Les derniers cas rapportés sont en Papouasie je crois (pour des raisons plus rituelles/religieuses qu’alimentaires).
Je mets à part le cas des japonais et autres débiles cannibales sociopathes...

 

Et non je ne vois pas comment les hommes il y a plusieurs siècles auraient pu constater une proximité génétique entre nous et le porc.
Tu as déjà vécu dans une ferme? Les cochons sont pas plus intelligents qu'une vache ou qu'une chèvre. Une poule je veux bien. La seule légende sur le porc c'est qu'il n'est pas sale, si on lui laisse la place, si on l'entasse forcément il va se coucher sur ses excréments.


Des études scientifiques ont prouvé que les cochons sont intelligents. Ils sont capables de raisonner, et leurs résultats à certains tests de QI surpassent même parfois ceux des chiens ou des chimpanzés. Le test du miroir a été passé avec succès pas des cochons (on ne sait pas s'ils se reconnaissaient eux-mêmes dans le reflet mais il identifiaient les informations qui avaient trait à la nourriture).
Mais peu importe, c'est le cannibalisme qui nous intéresse dans l'hypothèse d'Hitchens.

 

Je sais pas si je me suis mal exprimée dans mes posts précédents, mais tu semble bloquer sur l'aspect génétique alors que l'hypothèse fonctionne aussi si on oublie tout ce qui est médical et scientifique.

 

Je viens de chercher et Hitchens n'était pas le seul à soutenir l'hypothèse du cannibalisme comme source du tabou du porc. L'historien Michel Pastoureau la défend aussi.

 
Citation :

D’où viennent les nombreux interdits alimentaires qui frappent cet animal ?
Aujourd’hui sont définitivement éliminées toutes les hypothèses climatiques et hygiéniques qui avaient cours autrefois. Elles soulignaient que la viande de porc se conservait très mal dans les régions chaudes : consommée par les humains, elle engendrerait de nombreuses maladies, notamment parasitaires. En fait, dans une même région chaude, certains peuples mangent du porc et d’autres non. Il faut donc chercher ailleurs les raisons du tabou, notamment celui qui a cours dans l’islam et le judaïsme. A mon avis, la piste la plus sérieuse se trouve dans ce cousinage anatomique, physiologique et biologique entre l’homme et le cochon dont nous venons de parler. Le cochon est avec les grands singes l’animal le plus proche de l’homme. Par là même, manger du porc, c’est presque être cannibale.

 


Citation :

Pour les juifs, le cochon en plus d’être proche de l’homme est aussi un animal inclassable, qui ne rentre dans aucune des catégories zoologiques de l’époque biblique ?
En effet, quand on lit l’Ancien Testament, il faut prendre en compte la liste complète des animaux interdits pour mieux comprendre les critères de ces tabous. Ce sont tous des animaux difficiles à classer (par rapport aux savoirs antiques). Le cochon a bien le sabot fendu comme les ruminants mais il ne rumine pas. De même, vivent dans la mer des animaux qui, contrairement aux poissons, n’ont pas de nageoires ni d’arêtes (mollusques, crustacés). En fait, tout ce qu’on n’arrive pas à classer est scandaleux, inquiétant, rejeté ou impur.

 
Citation :

On sait depuis longtemps que la chair de l’homme a le même goût que la chair du cochon. En outre, on a observé de bonne heure que rien ne ressemble plus à un bébé humain qu’un porcelet. Sur certaines photos prises par des ethnologues en Nouvelle-Guinée dans les années 20-30, on voit ainsi des femmes qui allaitent en même temps un bébé et un porcelet : on dirait des jumeaux. Enfin il faut redire combien la médecine ancienne souligne les ressemblances anatomiques et physiologiques entre l’homme et le cochon. Non seulement les organes sont les mêmes mais ils fonctionnent de la même façon. La médecine d’aujourd’hui emprunte du reste plus au porc (espèce non protégée) qu’aux grands singes. On greffe ainsi des valves cardiaques de porc, des foies de porcs, voire des cœurs de porc. L’insuline pour diabétiques a longtemps été celle du porc. Au Canada, on a même tenté une expérience montrant qu’une truie peut être mère porteuse d’un embryon humain pendant quelques heures, le temps qu’on opère la mère humaine. Un fœtus humain peut survivre quelques heures dans un utérus de truie ! Ce cousinage entre l’homme et le cochon est vraiment étroit, et je pense qu’il est la cause des interdits et des rejets qui entourent cet animal trop humain.


Toute l'interview est passionnante, je la recommande.

Message cité 1 fois
Message édité par Gwrach le 13-09-2019 à 21:44:28
n°57568545
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 13-09-2019 à 22:01:24  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :


 
L'idée de régenter la bouffe me semble assez naturelle à la base. Mais en l'absence de critère rationnel c'est compliqué de dépasser le "ce truc n'a pas l'air ragoutant n'en mangez pas". Une hypothèse plausible c'est que les animaux qu'ils elevaient dans un milieu semi aride ont constitué le critère de l'animal pur : ovins, bovins, caprins. Et paf c'est tous des ruminants à sabots fendus. Donc on commence sur cette règle. On a tout bêtement post-rationalisation d'un état de fait.


 
Il y a aussi la volonté de se différencier tout simplement. Nous on ne mange pas de ce truc impur alors qu'eux-là, ben si, ils en bouffent et c'est pour ça qu'ils sont maudits. Truc facile à comprendre pour les simples d'esprit. A servi aux juifs par rapport aux grecs et aux romains puis aux musulmans par rapport aux chrétiens. En Inde, y a un truc un peu similaire : ceux qui mangent du bœuf sont impurs aux yeux de ceux qui n'en mangent pas.
 
@gwrach, c'est séduisant mais il est bien plus probable que ce soit tombé sur le porc un peu par hasard comme c'est tombé sur le bœuf ailleurs.

Message cité 1 fois
Message édité par sylphide pinklady le 13-09-2019 à 22:02:38

---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
n°57568630
Tammuz
Posté le 13-09-2019 à 22:11:52  profilanswer
 


Et puis OSEF un peu, pour tout dire.   :o


---------------
"Je tape sur un clavier avec les 10 doigts sans regarder et je ne me relis pas"
n°57568655
azymantiop
Posté le 13-09-2019 à 22:14:07  profilanswer
 

Gwrach a écrit :


Des études scientifiques ont prouvé que les cochons sont intelligents. Ils sont capables de raisonner, et leurs résultats à certains tests de QI surpassent même parfois ceux des chiens ou des chimpanzés. Le test du miroir a été passé avec succès pas des cochons (on ne sait pas s'ils se reconnaissaient eux-mêmes dans le reflet mais il identifiaient les informations qui avaient trait à la nourriture).
Mais peu importe, c'est le cannibalisme qui nous intéresse dans l'hypothèse d'Hitchens.
 
Je sais pas si je me suis mal exprimée dans mes posts précédents, mais tu semble bloquer sur l'aspect génétique alors que l'hypothèse fonctionne aussi si on oublie tout ce qui est médical et scientifique.
 
Je viens de chercher et Hitchens n'était pas le seul à soutenir l'hypothèse du cannibalisme comme source du tabou du porc. L'historien Michel Pastoureau la défend aussi.
 

Citation :

D’où viennent les nombreux interdits alimentaires qui frappent cet animal ?
Aujourd’hui sont définitivement éliminées toutes les hypothèses climatiques et hygiéniques qui avaient cours autrefois. Elles soulignaient que la viande de porc se conservait très mal dans les régions chaudes : consommée par les humains, elle engendrerait de nombreuses maladies, notamment parasitaires. En fait, dans une même région chaude, certains peuples mangent du porc et d’autres non. Il faut donc chercher ailleurs les raisons du tabou, notamment celui qui a cours dans l’islam et le judaïsme. A mon avis, la piste la plus sérieuse se trouve dans ce cousinage anatomique, physiologique et biologique entre l’homme et le cochon dont nous venons de parler. Le cochon est avec les grands singes l’animal le plus proche de l’homme. Par là même, manger du porc, c’est presque être cannibale.


 
 

Citation :

Pour les juifs, le cochon en plus d’être proche de l’homme est aussi un animal inclassable, qui ne rentre dans aucune des catégories zoologiques de l’époque biblique ?
En effet, quand on lit l’Ancien Testament, il faut prendre en compte la liste complète des animaux interdits pour mieux comprendre les critères de ces tabous. Ce sont tous des animaux difficiles à classer (par rapport aux savoirs antiques). Le cochon a bien le sabot fendu comme les ruminants mais il ne rumine pas. De même, vivent dans la mer des animaux qui, contrairement aux poissons, n’ont pas de nageoires ni d’arêtes (mollusques, crustacés). En fait, tout ce qu’on n’arrive pas à classer est scandaleux, inquiétant, rejeté ou impur.


 

Citation :

On sait depuis longtemps que la chair de l’homme a le même goût que la chair du cochon. En outre, on a observé de bonne heure que rien ne ressemble plus à un bébé humain qu’un porcelet. Sur certaines photos prises par des ethnologues en Nouvelle-Guinée dans les années 20-30, on voit ainsi des femmes qui allaitent en même temps un bébé et un porcelet : on dirait des jumeaux. Enfin il faut redire combien la médecine ancienne souligne les ressemblances anatomiques et physiologiques entre l’homme et le cochon. Non seulement les organes sont les mêmes mais ils fonctionnent de la même façon. La médecine d’aujourd’hui emprunte du reste plus au porc (espèce non protégée) qu’aux grands singes. On greffe ainsi des valves cardiaques de porc, des foies de porcs, voire des cœurs de porc. L’insuline pour diabétiques a longtemps été celle du porc. Au Canada, on a même tenté une expérience montrant qu’une truie peut être mère porteuse d’un embryon humain pendant quelques heures, le temps qu’on opère la mère humaine. Un fœtus humain peut survivre quelques heures dans un utérus de truie ! Ce cousinage entre l’homme et le cochon est vraiment étroit, et je pense qu’il est la cause des interdits et des rejets qui entourent cet animal trop humain.


Toute l'interview est passionnante, je la recommande.


 
Oui voilà tout à fait, je ne me souvenais plus, mais c'était bien de Pastoureau dont j'avais entendu parler de la thèse anthropophage pour le porc, que je trouvais plus convaincante que le sempiternel "porteur de maladies".  :jap:

n°57568668
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 13-09-2019 à 22:15:47  profilanswer
 

@tammuz
 
Pourquoi ?  :D  
 
Moi, je trouve ça intéressant que même les mécréants (enfin, je présume  :o ) cherchent absolument un sens à ces superstitions.  :D  
 
Il y a eu des interdits religieux variant selon les époques et les régions (ou les catégories de population) sur la consommation de l'âne, du cheval, des chiens, de l'éléphant, du bœuf, de l'ours, des poissons (et j'en passe et des meilleurs, la liste est quasi infinie). L'interdit du porc n'est qu'une déclinaison d'un concept bien répandu.

Message cité 2 fois
Message édité par sylphide pinklady le 13-09-2019 à 22:16:20

---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
n°57568675
kiveu
Salut les filles !!! ^_^
Posté le 13-09-2019 à 22:16:47  profilanswer
 

sylphide pinklady a écrit :

 

Désolée mai ton ami musulman se fourvoie. C'est normal. Il ne veut pas croire que cet interdit alimentaire sort de nulle part et n'a aucune base sérieuse, qu'il s’agit tout simplement d'une superstition. Tu noteras que sa qualité de musulman n'y change rien, ça ne fait pas de lui quelqu'un qui était présent quand cet interdit a été édicté. :D

 

Kiveu, non, ce n'est absolument pas propre aux porcs et j'ai jamais entendu d'anciens dire ça dans mon bled où on tuait le cochon. Mais en admettant que les vieux de ta connaissance aient affirmé ce postulat du porc "notoirement" plus difficile à conserver et plus dangereux que les autres viandes et bien, ils se trompaient. Mais ce n'est pas ce qu'on trouve dans ce qu'ils en rapportaient :

 
Citation :

L'ex-officier de bouche Burnet donne en 1836 la durée d'utilisation de différentes viandes dans des climats tempérés pour autant qu'elles soient suspendues individuellement à l'air et sans contact avec métaux, pierres ou bois, précisant qu'elles peuvent se conserver plus longtemps lorsque mises à l'abri de la chaleur, de l'eau et de l'airBurnet 1 :

 

Nombre de jours de conservation naturelle
Animal En été En hiver
Coq de bois 6 14
Sanglier 6 10
Faisan, gélinotte 4 10
Chevreuil, cerf 4 8
Dinde, oie 4 8
Bœuf, porc 4 8
Lièvre, chapon, vieille poule 3 6
Perdrix 2 8
Mouton 2 3
Veau, agneau, poulet, pigeon 2 4

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Conservation_de_la_viande

 

Tu noteras que la viande de mouton se conservait moins longtemps à l'air libre !

 

Quant aux bactéries, c'est un problème qui concerne toutes les viandes de mammifères et il y a eu globalement plus de soucis sanitaires avec le bœuf ou le poulet qu'avec le porc.

 

Enfin, la viande de porc est la viande la plus consommée au monde. Si vraiment, elle rendait malade au point que de "sages"anciens l'aient bannie pour cette raison, je pense qu'on s'en serait rendus compte.  :D En réalité, les conséquences sanitaires, même si elles sont sérieuses sont négligeables en regard de la consommation.

 

Enfin, c'est en Orient que le porc a été domestiqué au départ il y a plus de dix mille ans. Soit à un endroit plus que tempéré.

 

Merci de ces infos
Encore une de ces LR (légendes rurales) dont je n'ai jamais vraiment pensé à vérifier l'authenticité.

 

L'explication que j'entends souvent à ce sujet serait que la viande de porc dauberait plus vite parce qu'elle contiendrait plus de toxine du fait d'un métabolisme "trop rapide"
Je suppose que cela n'est donc pas plus fondé sur le reste.

 


Je suppose enfin que ces histoires d'intoxication villageoise ou familiale s se vérifient d'autant plus que "tuer l'cochon" est l'occasion de festoyer, on ne fait pas le même genre de fête autour du poulet ou même du boeuf, respectivement trop petit pour en faire une occasion de fête, et trop gros/cher pour se manger par bestiole entière. Ce serait donc finalement une bête histoire de statistiques. Agneaux et cochons étant les plats de résistances traditionnels de pas mal de fêtes rurales

 

Par contre, là, où je pense pas trop me tromper c'est que le cochon a la broche prend énormément de temps à cuire. Plus qu'un méchoui. Peut être est ce dû au fait que le cochon est plus gras et que le gras isole les muscles internes de la chaleur ?
Il est donc peut être probable que des cas d'intoxication au cochon aient eu plus de prévalence par le passé que vis a vis d'autres viandes, ceci a cause de cuissons incomplètes ? Simple hypothèse.

 


Message cité 1 fois
Message édité par kiveu le 13-09-2019 à 22:27:19

---------------
Pensez à l'environnement, merci de n'imprimer ce post qu'en cas de necessité.
n°57568693
azymantiop
Posté le 13-09-2019 à 22:19:14  profilanswer
 

sylphide pinklady a écrit :


 
Il y a aussi la volonté de se différencier tout simplement. Nous on ne mange pas de ce truc impur alors qu'eux-là, ben si, ils en bouffent et c'est pour ça qu'ils sont maudits. Truc facile à comprendre pour les simples d'esprit. A servi aux juifs par rapport aux grecs et aux romains puis aux musulmans par rapport aux chrétiens. En Inde, y a un truc un peu similaire : ceux qui mangent du bœuf sont impurs aux yeux de ceux qui n'en mangent pas.
 
@gwrach, c'est séduisant mais il est bien plus probable que ce soit tombé sur le porc un peu par hasard comme c'est tombé sur le bœuf ailleurs.


Je pense qu'un interdit aussi ancré a une origine qui se justifie plus que par l'argument "c'est cet animal qu'on a choppé au hasard mais ça aurait pu être un autre au pif." Il y avait amha une notion de sacrilège assez ancrée pour que l'explication de la proximité porc/homme soit plausible.
En Inde c'est la logique inverse, si on ne mange pas de boeuf c'est car il est sacré, pas impur.

n°57568742
Tammuz
Posté le 13-09-2019 à 22:24:48  profilanswer
 

sylphide pinklady a écrit :

@tammuz
 
Pourquoi ?  :D  
 


 
- Ça me semble un peu HS.    [:cosmoschtroumpf]  
 
- Les hypothèses envisagées étant invérifiables, la discussion ne peut que tourner en rond.   [:manulelutin:2]


---------------
"Je tape sur un clavier avec les 10 doigts sans regarder et je ne me relis pas"
n°57568782
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 13-09-2019 à 22:31:59  profilanswer
 

azymantiop a écrit :


Je pense qu'un interdit aussi ancré a une origine qui se justifie plus que par l'argument "c'est cet animal qu'on a choppé au hasard mais ça aurait pu être un autre au pif." Il y avait amha une notion de sacrilège assez ancrée pour que l'explication de la proximité porc/homme soit plausible.
En Inde c'est la logique inverse, si on ne mange pas de boeuf c'est car il est sacré, pas impur.


 
Bof, je ne la trouve pas plus plausible. Pourquoi ne pas avoir insisté sur le singe dans ce cas ? Qui est consommé dans une bonne partie de l'Afrique et de l'Asie.
 
Le fait qu'il soit bien ancré n'est absolument pas une preuve qu'il y ait un raisonnement solide derrière.  :D Le tabou bovin est tout aussi bien ancré. Là aussi, on a émis des hypothèses bancales pour tenter de justifier le truc (c'est l'animal qui sert à labourer donc il est plus utile vivant, etc.).
 
Non, c'est pas la logique inverse. Certes l'animal est sacré mais ceux qui consomment de la viande sont considérés comme inférieurs et ceux qui consomment certaines viandes comme des intouchables, ça sert encore une fois à se distinguer des autres. On retrouve ce tabou bovin chez les animistes en Afrique subsaharienne d'ailleurs.
 

Citation :

La justification essentielle des rites alimentaires chez les brahmanes est fondée sur la distinction entre le pur et l’impur. Elle est au cœur de leur vie religieuse, sociale et culturelle. La pureté renvoie à la nature des aliments et au mode de préparation. On distingue habituellement une bonne (paka) nourriture, liée à l’usage du beurre clarifié, et qui contribue à la purification, et une mauvaise (kasha) nourriture, basée sur des aliments prohibés, renforçant dans l’être les impuretés. Les nourritures clairement interdites sont les viandes, notamment le bœuf, les produits issus de la volaille (œufs), le poisson, ainsi que quelques légumes. Les brahmanes refusent également tout plat préparé par des personnes appartement aux castes inférieures, considérées comme « impures ». Ce refus peut se traduire par des comportements intransigeants : dans une cuisine, on préférera préparer les plats loin d’une porte, car de telles personnes pourraient la franchir. En outre, certaines confréries de brahmanes refusent de consommer betteraves et tomates, le rouge étant la couleur du sang.
 
Les kshatriya, parce qu’ils assument la fonction guerrière, ont un régime alimentaire moins rigoureux : le mouton et le poulet sont autorisés. Plus on descend dans l’organisation des castes, moins il y a d’interdits alimentaires. Ce sont souvent les conditions socio-économiques déplorables dans lesquelles vivent les populations des castes inférieures (et les intouchables) qui les empêchent de consommer de la viande. Plus qu’un interdit à proprement parler, c’est un végétarisme contraint par la pauvreté.



---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
n°57568815
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 13-09-2019 à 22:35:14  profilanswer
 

Tammuz a écrit :


 
- Ça me semble un peu HS.    [:cosmoschtroumpf]  
 
- Les hypothèses envisagées étant invérifiables, la discussion ne peut que tourner en rond.   [:manulelutin:2]


 
Ben, faudrait relancer avec autre chose alors.  :o  
 
On peut au moins écarter les hypothèses invalidées : celle du climat peu propice à l'élevage du porc par exemple a été en vogue mais on s'est rendus compte qu'il était massivement élevé dans d'autres régions du globe aux climats similaires donc ça ne tient pas debout.


---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
n°57568858
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 13-09-2019 à 22:37:44  profilanswer
 

Bordel, je tombe là-dessus...  :ouch:  
 

Citation :

Depuis 2010, au moins 63 lynchages provoquant 28 morts liés au « terrorisme de la vache » (« cow-terrorism ») ont été recensés par la presse indienne anglophone [1]. Ces attaques sont commises par des groupes de protecteurs de la vache sacrée, les « Gau Rakshaks », et visent spécifiquement les segments de la population supposés consommer du bœuf. 51 % des lynchages ont frappé la minorité musulmane et 8 % des Dalits (les castes les plus basses, considérées intouchables), et dans 21 % des cas la religion et la caste des victimes ne sont pas connues.


 
https://laviedesidees.fr/Le-terrorisme-de-la-vache.html


---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
n°57568917
sylphide p​inklady
Modérateur
Posté le 13-09-2019 à 22:43:44  profilanswer
 

kiveu a écrit :


Je suppose enfin que ces histoires d'intoxication villageoise ou familiale s se vérifient d'autant plus que "tuer l'cochon" est l'occasion de festoyer, on ne fait pas le même genre de fête autour du poulet ou même du boeuf, respectivement trop petit pour en faire une occasion de fête, et trop gros/cher pour se manger par bestiole entière. Ce serait donc finalement une bête histoire de statistiques. Agneaux et cochons étant les plats de résistances traditionnels de pas mal de fêtes rurales
 
Par contre, là, où je pense pas trop me tromper c'est que le cochon a la broche prend énormément de temps à cuire. Plus qu'un méchoui. Peut être est ce dû au fait que le cochon est plus gras et que le gras isole les muscles internes de la chaleur ?
Il est donc peut être probable que des cas d'intoxication au cochon aient eu plus de prévalence par le passé que vis a vis d'autres viandes, ceci a cause de cuissons incomplètes ? Simple hypothèse.


 
Ou alors, un mec haut placé a eu la chiasse et a légiféré (ou bien ça a marqué les esprits). Ce sont des théories qui sont parfois émises sur les tabous alimentaires :
 

Citation :

selon Jared Diamond, les Vikings établis sur la côte du Groenland refusaient de consommer le poisson, et n'auraient de la sorte pas pu survivre au refroidissement climatique qui décima leurs cultures et leurs troupeaux (théorie basée sur la rareté des déchets de poissons et des équipements de pêche observée dans les sites archéologiques vikings de ce pays)130. D'après les thèses de Diamond, ce tabou aurait pu apparaître à l'occasion d'un cas d'intoxication, accidentel ou répété, à la suite de l'ingestion de poissons par un ou des membres de la communauté, et s'être ensuite généralisé et transmis d'une génération à une autre.



---------------
Comment accepter d'avoir un ami communiste
n°57569054
Tammuz
Posté le 13-09-2019 à 22:58:09  profilanswer
 

sylphide pinklady a écrit :


 
Ou alors, un mec haut placé a eu la chiasse et a légiféré (ou bien ça a marqué les esprits). Ce sont des théories qui sont parfois émises sur les tabous alimentaires :
 

Citation :

selon Jared Diamond, les Vikings établis sur la côte du Groenland refusaient de consommer le poisson, et n'auraient de la sorte pas pu survivre au refroidissement climatique qui décima leurs cultures et leurs troupeaux (théorie basée sur la rareté des déchets de poissons et des équipements de pêche observée dans les sites archéologiques vikings de ce pays)130. D'après les thèses de Diamond, ce tabou aurait pu apparaître à l'occasion d'un cas d'intoxication, accidentel ou répété, à la suite de l'ingestion de poissons par un ou des membres de la communauté, et s'être ensuite généralisé et transmis d'une génération à une autre.




 
Y a-t-il un pilote dans le drakkar ?    [:gingerspirit:4]


---------------
"Je tape sur un clavier avec les 10 doigts sans regarder et je ne me relis pas"
n°57569824
kiveu
Salut les filles !!! ^_^
Posté le 14-09-2019 à 08:12:53  profilanswer
 

sylphide pinklady a écrit :


 
Ou alors, un mec haut placé a eu la chiasse et a légiféré (ou bien ça a marqué les esprits). Ce sont des théories qui sont parfois émises sur les tabous alimentaires :
 

Citation :

selon Jared Diamond, les Vikings établis sur la côte du Groenland refusaient de consommer le poisson, et n'auraient de la sorte pas pu survivre au refroidissement climatique qui décima leurs cultures et leurs troupeaux (théorie basée sur la rareté des déchets de poissons et des équipements de pêche observée dans les sites archéologiques vikings de ce pays)130. D'après les thèses de Diamond, ce tabou aurait pu apparaître à l'occasion d'un cas d'intoxication, accidentel ou répété, à la suite de l'ingestion de poissons par un ou des membres de la communauté, et s'être ensuite généralisé et transmis d'une génération à une autre.




 
Intoxication accidentelle ou répétée, j'ai quand même une tendance assez forte a corréler les interdits avec la notion d'intoxication, même si je peux comprendre que l'interprétation faite par les humains n'est pas toujours la bonne, c'est a dire qu'ils auraient reproché à l'animal un truc dont la cause était peut être humaine (mauvaise conservation/préparation)


---------------
Pensez à l'environnement, merci de n'imprimer ce post qu'en cas de necessité.
n°57570578
moggbomber
War, war never changes
Posté le 14-09-2019 à 11:21:52  profilanswer
 


lokilefourbe a écrit :


D'une manière générale on ne mange pas les carnivores/omnivores. Le porc est une exception. Sont succès en europe/asie est du à la capacité de cet animal à transformer pas mal de déchets/restes en viande avec un très bon rendement, il est de plus facile à élever.


un carnivore va avoir tendance a concentrer les parasites et les maladies je dirais (et un omnivore aussi)
je pense que dans toutes les civilisations anciennes si on regarde les animaux chassé ou élevés pour leur viande ce sont surtout de herbivores
ben un peu forcement quand même vu que c'est plus facile et rentable :D
 
comme pour le porc comme le disait kiveu moi aussi j'ai toujours entendu que le porc est un viande "a risque" dans son sens consommation direct. que la viande non préparée doit etre bien cuite obligatoirement (à la diff du boeuf)
et sans doute aussi pour ca qu'il est fortement consommé en charcuterie ?
 
pas que pense que soit forcement lié a des fais scientifiques ou des raisons logiques anciennes mais a des corrélations pas forcement vraies nécessairement au fil des siècles. les "anciens" avant bien plus de croyances fausses que vraies hein :D ca c'est une vision moderne de leur savoir.
 
et d’ailleurs en asie le porc n'avait pas du tout la même morphologie qu'en europe (le gros porc rose) la bas il me semble que c’était plus des petits porcs noirs poilus
pour les pays chauds le porc comme le chien ne peut pas bien réguler sa température et donc chercher a se rouler dans la boue pour se rafraichir. peut etre que ca s'ajoutais aussi
 
enfin bon chercher des raison logiques a ces interdits c'est croire que les croyance seraient justifiées d'une manière ou d'une autre quoi :D
 

Tammuz a écrit :


 
- Ça me semble un peu HS.    [:cosmoschtroumpf]  
 
- Les hypothèses envisagées étant invérifiables, la discussion ne peut que tourner en rond.   [:manulelutin:2]


 
 [:orly2]  
je pense pas qu'une forum, de débats donc, soit le bon endroit pour chercher et trouver des quelconques vérités si c'est ca que tu cherches  :heink:  
ca tu le trouveras plus dans livres (sacrés ou scientifiques a toi de choisir)


---------------
ne vend plus de smileys & stickers autocollants de geeks ou T-shirts de geeks
n°57570584
eaglestorm
Posté le 14-09-2019 à 11:22:46  profilanswer
 

sylphide pinklady a écrit :

@tammuz

 

Pourquoi ? :D

 

Moi, je trouve ça intéressant que même les mécréants (enfin, je présume :o ) cherchent absolument un sens à ces superstitions. :D

 

Il y a eu des interdits religieux variant selon les époques et les régions (ou les catégories de population) sur la consommation de l'âne, du cheval, des chiens, de l'éléphant, du bœuf, de l'ours, des poissons (et j'en passe et des meilleurs, la liste est quasi infinie). L'interdit du porc n'est qu'une déclinaison d'un concept bien répandu.


Faudrait voir l'animal interdit qui revient le plus souvent :o


---------------
l'humanité a fusionné dans l'internet
n°57570585
smaragdus
whores, drugs & J.S. Bach
Posté le 14-09-2019 à 11:22:54  profilanswer
 

azymantiop a écrit :


Une autre explication que j'avais entendue pour l'interdit du porc serait que la chair humaine a plus ou moins le même goût que celle du porc, ce serait donc un interdit anthropophage.


Une explication qui serait tout à fait cohérente avec le fait que la mythologie chrétienne a levé cet interdit de par ses ritualisations anthropophages où "on mange le corps du christ". Ça peut coller :jap:

Message cité 2 fois
Message édité par smaragdus le 14-09-2019 à 11:23:13
n°57570604
eaglestorm
Posté le 14-09-2019 à 11:26:39  profilanswer
 

sylphide pinklady a écrit :

 

Ou alors, un mec haut placé a eu la chiasse et a légiféré (ou bien ça a marqué les esprits). Ce sont des théories qui sont parfois émises sur les tabous alimentaires :

 
Citation :

selon Jared Diamond, les Vikings établis sur la côte du Groenland refusaient de consommer le poisson, et n'auraient de la sorte pas pu survivre au refroidissement climatique qui décima leurs cultures et leurs troupeaux (théorie basée sur la rareté des déchets de poissons et des équipements de pêche observée dans les sites archéologiques vikings de ce pays)130. D'après les thèses de Diamond, ce tabou aurait pu apparaître à l'occasion d'un cas d'intoxication, accidentel ou répété, à la suite de l'ingestion de poissons par un ou des membres de la communauté, et s'être ensuite généralisé et transmis d'une génération à une autre.



 

Intéressant comme hypothèse ;


---------------
l'humanité a fusionné dans l'internet
n°57570619
moggbomber
War, war never changes
Posté le 14-09-2019 à 11:30:30  profilanswer
 

kiveu a écrit :


 
Intoxication accidentelle ou répétée, j'ai quand même une tendance assez forte a corréler les interdits avec la notion d'intoxication, même si je peux comprendre que l'interprétation faite par les humains n'est pas toujours la bonne, c'est a dire qu'ils auraient reproché à l'animal un truc dont la cause était peut être humaine (mauvaise conservation/préparation)


+1 :jap:
il y a avait quoi pour conserver les aliments?
- le salage/saumure
- le séchage /fumage
?
le froid (dans le pays froids a la saison froide)
 
si tu te retrouves dans un région sans bcp de combustibles pour fumer et un mer proche pour saler vaut mieux tuer la bête et la consommer tout de suite ?
 
mais bon wai les religions c'est mettre des croyances par écrits surtout
(et dingue ca tombe toujours sur un homme isolé  :ange: )


---------------
ne vend plus de smileys & stickers autocollants de geeks ou T-shirts de geeks
n°57570645
moggbomber
War, war never changes
Posté le 14-09-2019 à 11:34:56  profilanswer
 

smaragdus a écrit :


Une explication qui serait tout à fait cohérente avec le fait que la mythologie chrétienne a levé cet interdit de par ses ritualisations anthropophages où "on mange le corps du christ". Ça peut coller :jap:


 
toujours bof pour moi cette raison :/
les romains mangeait de tout non?
moi je vois plutôt ça lié a la technologie disponible pour les conservation des aliments  [:spamafote]  
(et l’édiction de règles pour les gens "simples" par des interdis religieux par facilité on va dire)
 
sinon le singe n'est pas un animal tabou par exemple que je sache?


---------------
ne vend plus de smileys & stickers autocollants de geeks ou T-shirts de geeks
n°57570722
Tammuz
Posté le 14-09-2019 à 11:52:15  profilanswer
 

smaragdus a écrit :


Une explication qui serait tout à fait cohérente avec le fait que la mythologie chrétienne a levé cet interdit de par ses ritualisations anthropophages où "on mange le corps du christ". Ça peut coller :jap:


 
 [:apges:5]


---------------
"Je tape sur un clavier avec les 10 doigts sans regarder et je ne me relis pas"
n°57570727
smaragdus
whores, drugs & J.S. Bach
Posté le 14-09-2019 à 11:54:02  profilanswer
 

moggbomber a écrit :

moi je vois plutôt ça lié a la technologie disponible pour les conservation des aliments  [:spamafote]


La technologie avait pas évolué. Le seul truc qui a fait la différence, c'est le frigo.
 

Citation :

sinon le singe n'est pas un animal tabou par exemple que je sache?


Les romanciers de la bible n'avaient jamais vu de singe.

n°57570766
sillage276
Posté le 14-09-2019 à 12:04:37  profilanswer
 

moggbomber a écrit :


un carnivore va avoir tendance a concentrer les parasites et les maladies je dirais (et un omnivore aussi)
je pense que dans toutes les civilisations anciennes si on regarde les animaux chassé ou élevés pour leur viande ce sont surtout de herbivores
ben un peu forcement quand même vu que c'est plus facile et rentable :D
 

Aucun rapport avec la concentration des parasites et maladies amha
C'est de la logique. Pour la chasse, s'attaquer un cerf de 150 kg est beaucoup moins dangereux que de s'attaquer à un lion de 150kg. Surtout quand tes seules armes sont un arc, une lance et une machette.
Et pour l'élevage, un animal carnivore consomme plus de viande qu'il en produit, donc aucun intérêt.

n°57570852
lokilefour​be
Posté le 14-09-2019 à 12:24:50  profilanswer
 

sillage276 a écrit :

Aucun rapport avec la concentration des parasites et maladies amha
C'est de la logique. Pour la chasse, s'attaquer un cerf de 150 kg est beaucoup moins dangereux que de s'attaquer à un lion de 150kg. Surtout quand tes seules armes sont un arc, une lance et une machette.
Et pour l'élevage, un animal carnivore consomme plus de viande qu'il en produit, donc aucun intérêt.


 
Voilà, on va pas élever des moutons pour nourrir le lion, pour ensuite bouffer le lion  [:ddr555]  
 
Après il est vrai aussi qu'une tradition orale de méfiance envers la viande de carnivores ait pu se trouver retranscrite dans des ouvrages religieux.
Par expérimentation / empirisme (tout comme pour les plantes) l'homme a parfaitement pu constater que bouffer du renard :
1 c'était pas terrible.
2 ça rendait plus malade que la viande de chevreuil.
3 C'est chiant à attraper et ya rien à bouffer.
 
Extrapoler aux autres canidés / carnivore n'est donc pas déconnant. Les religions n'ont fait que récupérer certaines de ces habitudes. Fondées ou pas, par contre elles ont systématiquement réinterprété les causes pour que ça rentre bien dans le conte de fée de la religion concernée. Après ya des énigmes pour moi, comme la vache sacrée en Inde...
 

Citation :

Le 29 juin 2017, près du village de Bazartand, dans le district de Ramgarh (État du Jharkland) Alimuddin, appelé aussi Asgar Ansari, avait été intercepté par une foule en colère et battu à mort. Ce commerçant musulman de 55 ans était soupçonné de transporter de la viande de bœuf dans sa fourgonnette. La foule avait ensuite mis le feu à son véhicule.


 
Après les commandos vegan qui attaquent les boucheries.... bientôt les hindous...


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°57571454
midnaite
Transgender Memes
Posté le 14-09-2019 à 14:33:39  profilanswer
 

yellowstone2 a écrit :


A chaque fois que je  lis toutes ces règles aussi précises que nombreuses, je me dis que les gars n'ont vraiment que ça à foutre dans leur vie.
 
Ca a l'air aussi chiant à lire qu'un code fiscal.


 
Tu te dis surtout comment les gens ont été assez cons pour accepter ?
mon chef en dit souvent des conneries, c'est pas pour ça que je dis amen à chaque fois


---------------
If only you knew how bad things really are.
n°57571481
D_omi
sourit
Posté le 14-09-2019 à 14:39:11  profilanswer
 

smaragdus a écrit :

 

Les romanciers de la bible n'avaient jamais vu de singe.

 

Le roi Salomon en avait je crois me souvenir  [:transparency]


---------------
(='.'=)   Le despote coupe l'arbre pour avoir le fruit   (='.'=) Mabul
n°57572033
moggbomber
War, war never changes
Posté le 14-09-2019 à 16:42:41  profilanswer
 

sillage276 a écrit :

Aucun rapport avec la concentration des parasites et maladies amha
C'est de la logique. Pour la chasse, s'attaquer un cerf de 150 kg est beaucoup moins dangereux que de s'attaquer à un lion de 150kg. Surtout quand tes seules armes sont un arc, une lance et une machette.
Et pour l'élevage, un animal carnivore consomme plus de viande qu'il en produit, donc aucun intérêt.


 
ben si le carnivore est en haut de la chaîne alimentaire
il peut donc cumuler tous les parasites  [:spamafote]


---------------
ne vend plus de smileys & stickers autocollants de geeks ou T-shirts de geeks
n°57572056
moggbomber
War, war never changes
Posté le 14-09-2019 à 16:46:23  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :


 
Voilà, on va pas élever des moutons pour nourrir le lion, pour ensuite bouffer le lion  [:ddr555]  
 
Après il est vrai aussi qu'une tradition orale de méfiance envers la viande de carnivores ait pu se trouver retranscrite dans des ouvrages religieux.
Par expérimentation / empirisme (tout comme pour les plantes) l'homme a parfaitement pu constater que bouffer du renard :
1 c'était pas terrible.
2 ça rendait plus malade que la viande de chevreuil.
3 C'est chiant à attraper et ya rien à bouffer.
 
Extrapoler aux autres canidés / carnivore n'est donc pas déconnant. Les religions n'ont fait que récupérer certaines de ces habitudes. Fondées ou pas, par contre elles ont systématiquement réinterprété les causes pour que ça rentre bien dans le conte de fée de la religion concernée. Après ya des énigmes pour moi, comme la vache sacrée en Inde...
 

Citation :

Le 29 juin 2017, près du village de Bazartand, dans le district de Ramgarh (État du Jharkland) Alimuddin, appelé aussi Asgar Ansari, avait été intercepté par une foule en colère et battu à mort. Ce commerçant musulman de 55 ans était soupçonné de transporter de la viande de bœuf dans sa fourgonnette. La foule avait ensuite mis le feu à son véhicule.


 
Après les commandos vegan qui attaquent les boucheries.... bientôt les hindous...


 
c'est pour ca que j'ai mis la chasse hein :D  
 
sinon mise a mort pour de la viande de boeuf ok.
je suis toujours étonné par ces gens pour qui il n'y a que la mort pour ce genre de faits.
genre "juste" lui casser la gueule et brûler sa camionnette ca suffit pas?  [:klemton]  


---------------
ne vend plus de smileys & stickers autocollants de geeks ou T-shirts de geeks
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  450  451  452  ..  497  498  499  500  501  502

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[PACS] Questions sur les conventions...Posez vos questions a des Politiques
[Tupac unic] Chaussures de ville : QUESTIONS SIZING, ENTRETIEN & STYLEProduit vraiment "neuf" sur Amazon ? Et autres questions...
Topic grossesse - on vous dira tout, même pour la TitanoreïneUne société de gens intelligents sans police: ce doux rêve aburde
[Espace IV] Sensations dans le volant et questionsRTN/ABA de la Societe Generale pour Payweb.com?
Plus de sujets relatifs à : Questions et problèmes de société autour des religions


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR