Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1305 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Evenements d'Algerie. 1954-1962

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10
Page Précédente
Auteur Sujet :

Evenements d'Algerie. 1954-1962

n°14879620
yannick007
Posté le 16-05-2008 à 09:40:52  profilanswer
 

La guerre d'algerie est un tabou en France.  
 
J'aimerai comprendre de le part de ceux qui y sont alle.
 
Je suis ne fin des annees 60, je suis trop jeune pour savoir ce qui s'est passe. La documentation est trop partisane pour se faire une idee claire.  
 
Qu'en pense ceux qui sont alle en Algerie entre 1954 et 1962? Ceux qui sont ne entre 1933 et  1941 ?
 
Pourquoi le J. M. Le Pen ou meme F. Mitterrand ont il role tres important a ce sujet ?  
Quelles sont les differente tendance dans cette generation ? Certain haissent (le mot est faible) Mitterrand, les autres De Gaulle. Beaucoup aiment le personnage de Le Pen tout en ayant rien a voir avec ses idees.
 
Je voudrai comprendre. J'ai quelques theories a ce sujet mais je ne suis pas sur d'avoir raison...

mood
Publicité
Posté le 16-05-2008 à 09:40:52  profilanswer
 

n°14879689
LooSHA
D'abord !
Posté le 16-05-2008 à 09:51:43  profilanswer
 

Ce fut un tabou, oui, plus maintenant. Ce le fut quand on parlait d'« évènements » et pas de guerre.


---------------
Mangeons de la viande (et nos amis pour la vie) ! Prenons l'avion ! Partons en vacances très loin ! Achetons des trucs venus du bout du monde ! Chauffons-nous à fond ! Utilisons plein d'électricité ! Changeons de malinphone le plus souvent possible !
n°14879873
yannick007
Posté le 16-05-2008 à 10:13:39  profilanswer
 

J'ai une theorie :
 
Le Pen est elu depute en 57. Il part peu apres en Algerie. Pourquoi ? Quand revient-il en France ?
Son action en Algerie n'est pas simple ni naive... C'est un soldat ... la guerre.... Il a turture... si j'en crois la documentation sur internet. Mais cela n'est pas mon sujet ici.
En 57, nous sommes encore sous le 4eme republique avec des gouvernements qui ne durent que quelques mois et qui sont incapable de prendre des decisions. Cela amenera De Gaulle au pouvoir en Mai 1958.
Les soldats qui sont deja sur place depuis 1954 voient certainement Le Pen comme un politique qui assume ses choix, qui dit ce qu'il fait et qui va sur place se mettre les mains dans le cambouis.  
Rien que pour cela, une grande partie des soldats ont une image positive de Le Pen.  
Apres, on s'apercevra qu'il est d'extreme droite, qu'il a torture et qu'il est antisemite.
 
Je pense que cette generation a tout simplement suivi le personnage Le Pen sans vraiment connaitre ses idees.. C'est parcequ'il est parti en Algerie en 57 qu'il l'ont suive et non parcequ'ils etaient racistes....
 
2eme Theorie.
 
Mitterrand, qui connaissait bien l'histoire puisqu'il avait fait partie des gouvernements de la 4eme republique a utilise Le Pen pour diviser la Droite Francaise.
Le France vote majoritairement a droite depuis toujours. Si on ajoute les votes du centre, de la droite + extreme droite, on arrive toujours a + de 60 %. Mitterrand a reussi a diviser la droite. Avec un Le Pen a + de 15 %, avec des triangulaires et une gauche unie, il a gagne le pouvoir.
Conclusion, ceux qui ont vote Le Pen ont mis Mitterrand au pouvoir.
 
Dites moi si je fait des grosses erreurs... C'est juste des idees comme ca...

n°14879886
LooSHA
D'abord !
Posté le 16-05-2008 à 10:15:46  profilanswer
 

Le Pen est un quasi inconnu à l'époque :/


---------------
Mangeons de la viande (et nos amis pour la vie) ! Prenons l'avion ! Partons en vacances très loin ! Achetons des trucs venus du bout du monde ! Chauffons-nous à fond ! Utilisons plein d'électricité ! Changeons de malinphone le plus souvent possible !
n°14879922
yannick007
Posté le 16-05-2008 à 10:19:59  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Ce fut un tabou, oui, plus maintenant. Ce le fut quand on parlait d'« évènements » et pas de guerre.


 
 
Je pense qu'il y a encore bien des choses cachees. Ceux qui sont alle la bas n'ont pas encore parle.  
(Un peu comme les juifs qui n'on parle des camps de concentration que 40 ans apres en etre revenu.)
 
Ils ont perdu 2 ans de leur jeunesse a jouer a la guerre sans le moindre remerciement et en perdant l'Algerie en 62 !  

n°14879967
yannick007
Posté le 16-05-2008 à 10:24:37  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Le Pen est un quasi inconnu à l'époque :/


 
OK. Mais tu ne crois pas que pour cette generation, quand ils ont su qui il etait,  il representait quelqu'un d'important qui ne fait pas que papoter mais qui sait aussi agir ?

n°14879981
LooSHA
D'abord !
Posté le 16-05-2008 à 10:26:54  profilanswer
 

Ben non. Je pense que la sympathie pour Le Pen est marginale chez les anciens combattants d'Algérie. Et je ne vois pas en quoi Le Pen a "agi" :??:


---------------
Mangeons de la viande (et nos amis pour la vie) ! Prenons l'avion ! Partons en vacances très loin ! Achetons des trucs venus du bout du monde ! Chauffons-nous à fond ! Utilisons plein d'électricité ! Changeons de malinphone le plus souvent possible !
n°14880025
yannick007
Posté le 16-05-2008 à 10:30:53  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Ben non. Je pense que la sympathie pour Le Pen est marginale chez les anciens combattants d'Algérie. Et je ne vois pas en quoi Le Pen a "agi" :??:


 
Lorsqu'il etait depute en 57, il s'est engage en Algerie.
Il aurait pu rester planque a l'assemblee nationale a discutailler avec des gouvernements qui ne savent pas decider et qui sautent tous les 3 mois !
 
Comprend moi bien ! Je ne defend pas Le Pen.... J'essaye juste de comprendre.  

n°14880158
LooSHA
D'abord !
Posté le 16-05-2008 à 10:44:18  profilanswer
 

Il s'est engagé pour 6 mois, mais n'est resté que 2 mois. Il revenait d'Indochine qu'il avait un peu loupé, du coup il s'est rattrapé, il s'est dit que torturer de l'indigène d'Algérie c'était sûrement aussi agréable que celui d'Indochine.
 
Quelque part, on peut par contre saluer sa cohérence : en tant que député, il vote l'envoi d'appelés en Algérie, et y va lui-même (bon ok, un peu planqué).


---------------
Mangeons de la viande (et nos amis pour la vie) ! Prenons l'avion ! Partons en vacances très loin ! Achetons des trucs venus du bout du monde ! Chauffons-nous à fond ! Utilisons plein d'électricité ! Changeons de malinphone le plus souvent possible !
n°14880209
Profil sup​primé
Posté le 16-05-2008 à 10:48:59  answer
 

LooSHA a écrit :

Il s'est engagé pour 6 mois, mais n'est resté que 2 mois. Il revenait d'Indochine qu'il avait un peu loupé, du coup il s'est rattrapé, il s'est dit que torturer de l'indigène d'Algérie c'était sûrement aussi agréable que celui d'Indochine.


 :sleep:

mood
Publicité
Posté le 16-05-2008 à 10:48:59  profilanswer
 

n°14880214
yannick007
Posté le 16-05-2008 à 10:49:25  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Quelque part, on peut par contre saluer sa cohérence : en tant que député, il vote l'envoi d'appelés en Algérie


 
Oh ok. En effet. C'est coherent.... vu qu'il etait pour l'Algerie Francaise.
 
Mais pourquoi on dit que les anciens d'Algerie ont  vote Le Pen en majorite?

n°14880229
LooSHA
D'abord !
Posté le 16-05-2008 à 10:50:38  profilanswer
 

yannick007 a écrit :


 
Oh ok. En effet. C'est coherent.... vu qu'il etait pour l'Algerie Francaise.
 
Mais pourquoi on dit que les anciens d'Algerie ont  vote Le Pen en majorite?


Ca je ne le savais pas, je vais me renseigner.


---------------
Mangeons de la viande (et nos amis pour la vie) ! Prenons l'avion ! Partons en vacances très loin ! Achetons des trucs venus du bout du monde ! Chauffons-nous à fond ! Utilisons plein d'électricité ! Changeons de malinphone le plus souvent possible !
n°14880998
Quesque
Posté le 16-05-2008 à 12:08:00  profilanswer
 

yannick007 a écrit :


 
...
 
Mais pourquoi on dit que les anciens d'Algerie ont  vote Le Pen en majorite?


Beaucoup trop de soldats ayant "fait" l'Algérie, en sont revenus "anti maghrébins" forcenés... de là à dire qu'ils ont tous voté Le Pen...

n°14881016
LooSHA
D'abord !
Posté le 16-05-2008 à 12:09:29  profilanswer
 

Si quelqu'un a des données là-dessus...


---------------
Mangeons de la viande (et nos amis pour la vie) ! Prenons l'avion ! Partons en vacances très loin ! Achetons des trucs venus du bout du monde ! Chauffons-nous à fond ! Utilisons plein d'électricité ! Changeons de malinphone le plus souvent possible !
n°14881250
yannick007
Posté le 16-05-2008 à 12:39:43  profilanswer
 

Quesque a écrit :


Beaucoup trop de soldats ayant "fait" l'Algérie, en sont revenus "anti maghrébins" forcenés... de là à dire qu'ils ont tous voté Le Pen...


 
Ok. C'est possible. Mais je pense que c'est plus complexe que ca.  
Tous les soldats n'etaient pas anti allemands apres la guerre de 39-45.  
Il y a une aigreur derriere cette guerre. Avoir 20 ans, partir avec son fusil puis revenir en n'etant pas du tout respecte et en 62 en ayant perdu la guerre.... qui de toutes facons etait perdue puisqu'on etait dans une periode de decolonisation.  
 
Mais voila, seul ceux qui y sont alle peuvent nous eclairer a ce sujet.
Nes en 40, ils ont au minimum 68 ans...

Message cité 1 fois
Message édité par yannick007 le 16-05-2008 à 12:41:30
n°14881316
tchernobyl​l
Boum!
Posté le 16-05-2008 à 12:46:48  profilanswer
 

Mais qu'est ce que tu bois Doudou dis donc
http://pagesperso-orange.fr/esmmaix/rua/images/carlos.jpg
 
OAS c'est bon c'est bon
OAS tout le monde aime ca
OAS tout le monde en a
OAS OAS ooohhh
OAS OAS ahhhhh
 
http://jpgour.club.fr/propagande/OAS.jpg
 
Désolé, c'est vendredi!

n°14881565
yannick007
Posté le 16-05-2008 à 13:19:19  profilanswer
 

O.A.S.

Message cité 1 fois
Message édité par yannick007 le 16-05-2008 à 13:19:33
n°14884904
Quesque
Posté le 16-05-2008 à 17:52:20  profilanswer
 

yannick007 a écrit :


 
Ok. C'est possible. Mais je pense que c'est plus complexe que ca.  
Tous les soldats n'etaient pas anti allemands apres la guerre de 39-45.  
Il y a une aigreur derriere cette guerre. Avoir 20 ans, partir avec son fusil puis revenir en n'etant pas du tout respecte et en 62 en ayant perdu la guerre.... qui de toutes facons etait perdue puisqu'on etait dans une periode de decolonisation.  
 
Mais voila, seul ceux qui y sont alle peuvent nous eclairer a ce sujet.
Nes en 40, ils ont au minimum 68 ans...


J'en connais qui ont "seulement" 66 ans... et qui sont capables de t'expliquer que ce n'était pas si complexe que ça... à cette époque les jeunes de 20 ans étaient bien plus politiques qu'aujourd'hui... 40/45 c'était tout près, les familles étaient encore en deuil... les dockers bloquaient les ports... les manifs anti guerre dans la rue... sont pas tous partis de gaieté de cœur... mais tous ceux qui sont revenus sont revenus marqués à vie et ne tiennent pas à en parler... soit à vomir de l'arabe, soit honteux d'avoir été l'instrument des derniers soubresauts du colonialisme français (bien caché par l'élan pro "pieds noirs" en vogue).

n°14890495
yannick007
Posté le 17-05-2008 à 07:51:32  profilanswer
 

Quesque a écrit :


J'en connais qui ont "seulement" 66 ans... et qui sont capables de t'expliquer que ce n'était pas si complexe que ça... à cette époque les jeunes de 20 ans étaient bien plus politiques qu'aujourd'hui... 40/45 c'était tout près, les familles étaient encore en deuil... les dockers bloquaient les ports... les manifs anti guerre dans la rue... sont pas tous partis de gaieté de cœur... mais tous ceux qui sont revenus sont revenus marqués à vie et ne tiennent pas à en parler... soit à vomir de l'arabe, soit honteux d'avoir été l'instrument des derniers soubresauts du colonialisme français (bien caché par l'élan pro "pieds noirs" en vogue).


 
"sont pas tous partis de gaieté de cœur" : Je veux bien te croire. Pareil pour tout le monde.
"tous ceux qui sont revenus sont revenus marqués à vie": Ca c'est clair. On ne va pas les blamer pour ca!
"et ne tiennent pas à en parler": Dommage. On aimerait comprendre un peu plus. N'ont ils pas besoin d'aide ? N'auront ils pas besoin un jour de parler ? C'est dur de garder des secrets.
"pas si complexe que ça": Tout peut etre simpe a partir du moment ou on en parle. Avec le tabou qui est cree derriere cela, et le fait que le monde a change, tout ce qui etait simple en 60 peut etre complexe en 2008.
 
Est-ce que je me trompe en disant que les anciens d'Algerie ont aprecie le personnage de Le Pen (sans necessairement aimer ses idees, d'ailleurs!).
Je pense qu'il ont une rancoeur enorme. On leur a gache leur 20 ans. Leurs grand freres et peres avaient gagne la guerre en 45 et leurs petit freres manifesteront a Paris en Mai 68 en les meprisant.
66 ans. Ton copain est ne en 42. Donc 20 ans en 62. Je croyais qu'on partait en Algerie a la majorite a 21 ans ? Ou alors peut etre ton copain est il parti volontaire ?
 
 
"honteux d'avoir été l'instrument de ": Ce qui expliquerai la rancoeur.... Mais qui les blameraient aujourd'hui ? Qui pourait dire qu'il aurait fait mieux?
 
 
Au fait, combien sont partis ?
 
PS : Si je dis des betises, je m'en excuse. Je n'ai aucune volonte de provoquer. J'ai juste envie de comprendre. Cette epoque a tellement de "non dit".

n°14890511
Zangalou
PlayJV
Posté le 17-05-2008 à 08:12:23  profilanswer
 

personnellement de ce que m'a raconté mon grand père c'était difficile et il a failli y passer plusieurs fois, il n'a clairement pas demandé à partir la bas, c'est tombé au moment de son service militaire ... il a vu des amis mourir et selon lui la plus grande difficulté residait dans le fait que les soldats se 'cachaient' dans la population afin d'organiser des embuscades.


---------------
GT: ZangalouQC
n°14892060
LooSHA
D'abord !
Posté le 17-05-2008 à 13:38:56  profilanswer
 

yannick007 a écrit :

Au fait, combien sont partis ?


3 000 000


---------------
Mangeons de la viande (et nos amis pour la vie) ! Prenons l'avion ! Partons en vacances très loin ! Achetons des trucs venus du bout du monde ! Chauffons-nous à fond ! Utilisons plein d'électricité ! Changeons de malinphone le plus souvent possible !
n°14896195
yannick007
Posté le 17-05-2008 à 21:49:25  profilanswer
 


 
Wouf. Pas mal quand meme.  
5 % de la population actuelle...
Et combien de morts ?
 

Message cité 2 fois
Message édité par yannick007 le 17-05-2008 à 21:49:48
n°14896606
yannick007
Posté le 17-05-2008 à 22:13:52  profilanswer
 

Interessant :
http://www.lutte-ouvriere-journal. [...] 1968&id=38
(Lutte Ouvriere qui tappe sur le PC et la CGT !  :heink: )
 
En fait, tout le monde etait contre, tout le monde savait que l'independance allait etre signee et qu'ils allaient se faire trouer la peau pour rien.
Mais pourquoi la gauche socialiste et communiste a t elle envoye les troupes la-bas ?
Incomprehensible.

n°14896785
yannick007
Posté le 17-05-2008 à 22:21:15  profilanswer
 
n°14897219
yannick007
Posté le 17-05-2008 à 22:36:12  profilanswer
 

yannick007 a écrit :


 
Wouf. Pas mal quand meme.  
5 % de la population actuelle...
Et combien de morts ?
 


 
De :
http://www.herodote.net/histoire/e [...] r=19620319
 
Bilan humain de huit ans de guerreDe 1954 à 1962
 
la guerre non déclarée d'Algérie a mobilisé pas moins de deux millions de jeunes Français du contingent, appelés pour deux ans ou parfois davantage. Elle a fait au total 25.000 tués chez les soldats français ainsi que 2.000 morts de la Légion étrangère, un millier de disparus et 1.300 soldats morts des suites de leurs blessures.
 
Environ 270.000 musulmans algériens sont aussi morts du fait de la guerre sur une population totale de dix millions d'habitants (le FLN arrondit le nombre de victimes musulmanes à... un million). Sans parler de 8.000 villages incendiés, un million d'hectares de forêts incendiées et 2,1 millions de musulmans déportés dans des camps de regroupement.
 
Le terrorisme algérien a fait 4.000 victimes en France comme en Algérie du fait des règlements de comptes et des attentats perpétrés par les indépendantistes. Un certain nombre d'hommes, de femmes et d'enfants ont été aussi enlevés par le FLN sans que l'on retrouve leurs traces.
 
Le massacre d'Oran, le 5 juillet 1962, au lendemain de l'indépendance officielle de l'Algérie, est un dernier et dramatique témoignage des violences inhérentes à ce conflit.
 

n°14904491
Jean920
Posté le 18-05-2008 à 18:46:44  profilanswer
 

yannick007 a écrit :

Interessant :
http://www.lutte-ouvriere-journal. [...] 1968&id=38
(Lutte Ouvriere qui tappe sur le PC et la CGT !  :heink: )


 
Et pourquoi trouve tu ça surprenant que LO critique la CGT et le PCF de l'époque. C'est l'évidence même.

n°14907582
Dantiste
Posté le 18-05-2008 à 23:09:03  profilanswer
 

yannick007 a écrit :

J'ai une theorie :
 
Le Pen est elu depute en 57. Il part peu apres en Algerie. Pourquoi ? Quand revient-il en France ?
Son action en Algerie n'est pas simple ni naive... C'est un soldat ... la guerre.... Il a turture... si j'en crois la documentation sur internet. Mais cela n'est pas mon sujet ici.
En 57, nous sommes encore sous le 4eme republique avec des gouvernements qui ne durent que quelques mois et qui sont incapable de prendre des decisions. Cela amenera De Gaulle au pouvoir en Mai 1958.
Les soldats qui sont deja sur place depuis 1954 voient certainement Le Pen comme un politique qui assume ses choix, qui dit ce qu'il fait et qui va sur place se mettre les mains dans le cambouis.  
Rien que pour cela, une grande partie des soldats ont une image positive de Le Pen.  
Apres, on s'apercevra qu'il est d'extreme droite, qu'il a torture et qu'il est antisemite.
 
Je pense que cette generation a tout simplement suivi le personnage Le Pen sans vraiment connaitre ses idees.. C'est parcequ'il est parti en Algerie en 57 qu'il l'ont suive et non parcequ'ils etaient racistes....
 
2eme Theorie.
 
Mitterrand, qui connaissait bien l'histoire puisqu'il avait fait partie des gouvernements de la 4eme republique a utilise Le Pen pour diviser la Droite Francaise.
Le France vote majoritairement a droite depuis toujours. Si on ajoute les votes du centre, de la droite + extreme droite, on arrive toujours a + de 60 %. Mitterrand a reussi a diviser la droite. Avec un Le Pen a + de 15 %, avec des triangulaires et une gauche unie, il a gagne le pouvoir.
Conclusion, ceux qui ont vote Le Pen ont mis Mitterrand au pouvoir.
 
Dites moi si je fait des grosses erreurs... C'est juste des idees comme ca...

La division de la droite (en manipulant l'extrême-droite) par Mitterrand est largement postérieure à la guerre d'Algérie. L'indépendance de l'Algérie date de 1962, et les débuts de la mise en avant du FN dans les médias par Mitterrand est à peine antérieure aux législatives de 1986...
 
Toute guerre permet à celui qui la fait d'en tirer des gloires de toutes sortes, ca va d'une série de médailles sur le poitrail jusqu'au nom sur une plaque de rue, en passant par la citation sur un monument aux morts, le port de la flamme ou un strapontin ministériel, tout dépend de l'origine sociale et de l'entregent.  
 
Lepen est allé en Algérie se constituer un CV d'ancien combattant, ce qui, moins de 15 ans après la fin de la WWII, octroyait quelque considération. C'est à mon avis le seul motif de son engagement en Algérie, et ca correspond de plus assez bien à son nationalisme cocardier. Etudiant, il faisait partie d'un groupe d'extrême-droite, et fut un proche de Tixier-Vignancour. On le retrouve donc très normalement député poujadiste (petits commerçants et artisans provinciaux, et quelques agriculteurs, d'où le CNIP de Pierre Poujade, centre national des indépendants et paysans...)  
 
Mais par contre, le vote Mitterrand comptait vraiment peu venant de cette tendance. Y voir malice relève peut-être de ton machiavélisme appliqué à Mitterrand, mais c'est une erreur de l'appliquer aussi à la base électorale lepeniste de l'époque, qui venait de l'électorat communiste pour un bon tiers, et ne trouvait donc rien de bon à Mitterrand, qui avait explosé le PC en bon vénitien. Cet électorat ne pouvait donc voter pour lui, restait plus qu'à trouver un populiste avec le niveau du discours sous la ceinture, ce que font tous les dirigeants d'extrême-droite à leur manière appliquée à leur électorat de prédilection...
Les soldats n'ont pas tous une bonne image de Lepen, même si ils en sont généralement proches. Les différents ministres de la Défense de Mitterrand, et Hernu en particulier (il y a eu aussi Pierre Joxe, très bon, le dernier de la liste étant Chevènement) avaient une très bonne audience auprès des troupes. Penser aussi que plus du tiers des militaires de carrière s'occupaient des conscrits (service national). On est donc loin de l'idée du va-t'en-guerre assoiffé de raisiné genre Lepen en Algérie.
 
Enfin, je trouve que le passé soldatesque de Sarkozy est tonitruant de silences. Etonnant que les crânes rasés qui l'entourent n'aient pas trouvé le moindre petit acte de bravoure à son actif. Heureusement, Human Bomb lui a rempli une case vide sur ce chapitre...


---------------
Les gens sans imagination ont besoin que les autres mènent une vie horlogère. © Boris Vian
n°14921572
yannick007
Posté le 20-05-2008 à 10:26:31  profilanswer
 

Dantiste a écrit :


Mais par contre, le vote Mitterrand comptait vraiment peu venant de cette tendance. Y voir malice relève peut-être de ton machiavélisme appliqué à Mitterrand, mais c'est une erreur de l'appliquer aussi à la base électorale lepeniste de l'époque, qui venait de l'électorat communiste pour un bon tiers, et ne trouvait donc rien de bon à Mitterrand, qui avait explosé le PC en bon vénitien.../...


 
:) Mon Machavelisme! :) Non. Ne va pas chercher si loin. Je pose simplement des questions. J'ai entendu des choses et je souhaite simplement savoir si c vrai de la part de ceux qui connaissent bien le sujet. En fait est-ce que cela represente grand nombre ou une partie infime ?
 
A mon avis, Mitterrand n'etait pas du tout aime par les anciens d'algerie. Il a ete Ministre de l'interieur du 19 juin 1954 au 23 février 1955. Il fut le premier a envoyer la troupe en Algerie. Il declarait en novembre 1954 lors d'une tournée en Algérie : "Une seule réponse à la barbarie, la guerre".
 
Quand a dire qu'il n'y a aucun rapport entre Mitterrand et l'extreme droite, je ne suis pas du tout d'accord. Mitterrand, lui meme, etait plutot a la droite de la droite avant la guerre de 40. Il a toujours garde des liens avec Bousquet et fleuri la tombe de Petain pour sa memoire.
L'extreme gauche n'est nullement un rempart contre l'extreme droite. On sait bien que d'ancien bastions communistes sont devenus des bastions d'extreme droite. L'extremisme semble etre une "valeur" (si on peut appeller ca une valeur!) superieure a "la droite ou la gauche".
 
En 81, OK. Mitterrand n'a pas utilise l'extreme droite. Chirac l'a bien aide a diviser la droite. Mais en 88, c'est Le Pen qui l'a bien aide et c'est Mitterrand qui a attise les flammes. Il les aurait d'autant plus attise qu'il connaissait bien ces reseaux ancien communistes, ancien participant lui meme et peut etre des anciens d'algerie qu'il connaissait aussi. De toutes facons, pour gagner, Mitterrand, devait diviser la droite.
 
Donc voila, est-ce que je delire completement ou y a t il une part de verite la dedans ?
 

n°14949637
mithrid200​7
Posté le 22-05-2008 à 20:34:21  profilanswer
 

Les événements ?
C'est la politique des Mitterrands et autres Le Pen, suivies par celle du Gal De Gaulle, qui a dû céder, car la France venait de perdre la guerre, et elle n'avait plus d'autre moyen que de valider la chose comme si la décision lui appartenait.
C'était la réussite économique des colons, basé sur la sueur des colonisés dont la terre et le travail profitait à l'occupant, et après ils se sont plaints de ce qu'on en voulait pas en France métropolitaine.
Le Français métropolitains avait en fait découvert la race de personne qui avait été fabriqué ou ramené dans les colonies, et n'en voulait surtout pas chez lui.
D'après certains dires statistiques ou pas, la plupart sont repartis tôt ou tard de la métropole vers des contrées plus hospitalières à leur façon d'être, les Etats-Unis. Bon débarras !

n°14977136
meulan
Pourquoi & comment?
Posté le 25-05-2008 à 18:07:16  profilanswer
 

yannick007 a écrit :

La guerre d'algerie est un tabou en France.  
 
J'aimerai comprendre de le part de ceux qui y sont alle.
 
Je suis ne fin des annees 60, je suis trop jeune pour savoir ce qui s'est passe. La documentation est trop partisane pour se faire une idee claire.  
 
Qu'en pense ceux qui sont alle en Algerie entre 1954 et 1962? Ceux qui sont ne entre 1933 et  1941 ?
 
Pourquoi le J. M. Le Pen ou meme F. Mitterrand ont il role tres important a ce sujet ?  
Quelles sont les differente tendance dans cette generation ? Certain haissent (le mot est faible) Mitterrand, les autres De Gaulle. Beaucoup aiment le personnage de Le Pen tout en ayant rien a voir avec ses idees.
 
Je voudrai comprendre. J'ai quelques theories a ce sujet mais je ne suis pas sur d'avoir raison...


 
Bonjour à tous
 
Quoique m'y étant comporté de manière quelque peu atypique (j'ai été appelé début Juillet 1957, classe 57 1C puisque né le 21 Mai 1937) et j'ai débarqué à Alger le 20.12.58... et ne suis revenu m'installer en France que le 24.10.70 accompagné par mon épouse d'alors (arabo-berbère issue d'un père kabyle du Chenoua -Tipaza- et d'une mère de la Mitidja -Blida-) et nos quatre enfants nés à Alger -F 13.02.61- et à Oran -F 18.10.63 puis G 31.08.65 et enfin F 11.0267.
 
Par ailleurs j'ai de la famille proche vivant actuellement en Kabylie : des cousins-germains et leurs propres enfants, nous avons donc deux grands parents en commun.  
 
Depuis quelques années je participe à divers forums centrés sur les relations franco-algérienne, les populations en étant issues. Sur la plupart des forums nords-africains j'interviens principalement sous le pseudo de aeiou et sur ceux de France-Télévision avec le même pseudo que sur FHW.
 
Je pense donc pouvoir répondre aux questions que vous pourriez me poser soit à partir des connaissances et expériences tirées de mon parcours personnel soit tirées de mes très nombreuses lectures depuis près de 40 années.
 
Je vais me permettre quelques petites observations quant à ce qui a pu déjà être affiché sur ce thread.
 
1/ C'est en Janvier 1956 (et non 1957) que les élections législatives ont porté la majorité de gauche, sous l'appellation Front Républicain et avec comme slogan principal Paix en Algérie... ce qui n'empêchera nullement cette même majorité d'obtenir le vote des Pouvoirs Spéciaux, l'envoi des rappelés et du contingent en Algérie, etc...
 
2/ C'est aussi en Janvier 1956 qu'a été élu Jean-Marie Le Pen du groupe Fraternité Française constitué sous la houlette de Pierre Poujade leader de l'U.D.C.A... mais ce dernier n'a jamais été membre du C.N.I.P... quant à JMLP il ne fut, sur le terrain d'Algérie, qu'un sous-lieutenant parmi des milliers d'autres alors et c'est parce qu'il n'a pas utilisé son privilège de député qu'il s'est alors distingué... en même temps d'ailleurs qu'un autre député du même groupe : Demarquet.
 
Je m'en tiendrai là pour le moment.
 
A vous de me dire si vous souhaitez que j'intervienne à nouveau soit pour répondre à des questions précises ou pour m'exprimer de manière plus générale.
 
 :D

Message cité 3 fois
Message édité par meulan le 25-05-2008 à 18:08:59
n°14977177
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2008 à 18:15:32  answer
 

En fait je vois pas trop pourquoi se focaliser sur Le Pen & Mitterrand... c'est prendre la chose par le petit bout de la lorgnette, non ? :??:
Et puis il y a autant de ressentis qu'il y a eu d'acteurs ou témoins au cours de ces événements... donc bon évoquer l'idée que les anciens combattants se sentent proches de Le Pen, c'est un peu comme dire que tout Français se sent sarkozyste... :D

n°15010593
meulan
Pourquoi & comment?
Posté le 28-05-2008 à 20:34:02  profilanswer
 

Entièrement d'accord avec vous.... sur les deux points.... et la conclusion.
 
Mais y avait-il vraiment une volonté de savoir et de s'interroger sur le fond ?  :D


Message édité par meulan le 28-05-2008 à 23:29:54
n°15011559
arakhan
Posté le 28-05-2008 à 21:34:00  profilanswer
 

yannick007 a écrit :

Interessant :
http://www.lutte-ouvriere-journal. [...] 1968&id=38
(Lutte Ouvriere qui tappe sur le PC et la CGT !  :heink: )
 
En fait, tout le monde etait contre, tout le monde savait que l'independance allait etre signee et qu'ils allaient se faire trouer la peau pour rien.
Mais pourquoi la gauche socialiste et communiste a t elle envoye les troupes la-bas ?
Incomprehensible.


 
c'était un département francais (pas comme le maroc qui n'a jamais été qu'un protectorat et jamais totalement "pacifié" qui plus est)
 
autant dire que c'était pas évident de le lacher comme ca.

n°15028716
yannick007
Posté le 30-05-2008 à 13:55:59  profilanswer
 

meulan a écrit :


 
Bonjour à tous
 
Quoique m'y étant comporté de manière quelque peu atypique (j'ai été appelé début Juillet 1957, classe 57 1C puisque né le 21 Mai 1937) et j'ai débarqué à Alger le 20.12.58... et ne suis revenu m'installer en France que le 24.10.70 accompagné par mon épouse d'alors (arabo-berbère issue d'un père kabyle du Chenoua -Tipaza- et d'une mère de la Mitidja -Blida-) et nos quatre enfants nés à Alger -F 13.02.61- et à Oran -F 18.10.63 puis G 31.08.65 et enfin F 11.0267.
 


 
Salut a toi !  (Si tu me permet de dire "tu"....J'ai l'age d'etre ton fils !)
 
Tres atypique en effet. :) Interessant...
Tu y pars pour y faire la guerre et tu en reviens marie 20 ans plus tard !  :)
Ca n'a pas du etre facile a gerer pour toi apres l'independance en 62 ?

n°15028731
yannick007
Posté le 30-05-2008 à 13:57:14  profilanswer
 

meulan a écrit :


 
Depuis quelques années je participe à divers forums centrés sur les relations franco-algérienne, les populations en étant issues. Sur la plupart des forums nords-africains j'interviens principalement sous le pseudo de aeiou et sur ceux de France-Télévision avec le même pseudo que sur FHW.
 


 
Juste volontaire ?

n°15028764
yannick007
Posté le 30-05-2008 à 14:00:47  profilanswer
 

meulan a écrit :


 
2/ C'est aussi en Janvier 1956 qu'a été élu Jean-Marie Le Pen du groupe Fraternité Française constitué sous la houlette de Pierre Poujade leader de l'U.D.C.A... mais ce dernier n'a jamais été membre du C.N.I.P... quant à JMLP il ne fut, sur le terrain d'Algérie, qu'un sous-lieutenant parmi des milliers d'autres alors et c'est parce qu'il n'a pas utilisé son privilège de député qu'il s'est alors distingué... en même temps d'ailleurs qu'un autre député du même groupe : Demarquet.
 


 
Est ce que le fait de ne pas avoir utilise son privilege l'a rendu plutot sympatique aux anciens d'algerie ?  
J'avais l'impression qu'une majorite d'anciens d'algerie etait fan de Le Pen.... mais d'apres ce que je lis ici, il semble que je me sois trompe....

n°15028965
yannick007
Posté le 30-05-2008 à 14:16:21  profilanswer
 


 
Ok. Je le croyais.... . C'etait le but de ma question en fait.  
Savoir si c'etait juste un epi phenomene ou une generalite.

n°15032671
meulan
Pourquoi & comment?
Posté le 30-05-2008 à 18:42:29  profilanswer
 

yannick007 a écrit :


et tu en reviens marie 20 ans plus tard ! non pas 20 mais 12 ans après
Ca n'a pas du etre facile a gerer pour toi apres l'independance en 62 ?


 
Cela n'a été facile pour personne en 1962... et années puis décennies suivantes.  
 
Cela aurait pu se passer nettement mieux et ce pour tout le monde.
 
Mais il y avait une telle lassitude parmi les populations tant au Nord qu'au Sud de la Méditerranée
- quoiqu'en disent encore certains militants alors favorables au maintien de l'Algérie française,
et quoique prétendent affirmer officiellement les militaires-militants au pouvoir à Alger depuis 46 ans -  
que majoritairement le seul objectif était d'abord l'arrêt des combats et le retour des uns et des autres dans leurs pénates propres... sans trop percevoir ce qu'allait être la suite donnée, le contenu et sa traduction pour les uns et pour les autres. La très grande majorité des citoyens n'ayant guère de culture institutionnelle.
 
La population métropolitaine ne percevait majoritairement et principalement la guerre d'Algérie  
- que sous l'aspect de sa jeunesse qui y laissait quelques morts et blessés à vie et y perdait beaucoup de temps.... et elle ne semblait absolument pas résolue à continuer à verser les impôts financiers en plus de l'impôt du sang... pour un territoire lui semblant lointain et au profit des populations implantées en Algérie qu'au mieux elle ignorait lorsqu'elle n'y était pas hostile... tous habitants de l'Algérie alors confondus et quelque soit leurs origines et désidérata.
 
La population algérienne d'alors  
- j'entends là tous ceux qui y étaient réellement implantés qu'il soient de racines autochtones nord-africaines ou qu'ils soient d'origine européenne... et non pas les métropolitains (patos en argot pied-noir) qui n'y étaient - presque tous - que de passage, contraints et forcés - et n'envisageaient nullement d'y faire leur vie en acceptant une communauté de destin avec tous les autres -
aspirait également à ce que cesse les affrontements armés mais avec des visions différentes quant aux méthodes, procédés et moyens à mettre en oeuvre notamment au plan institutionnel et dans les relations Algérie-France ainsi que dans les relations intercommunautaires (tant au sens ethnique que confessionnel et linguistique... sans parler de la diversité politique politicienne) sur le territoire algérien.
 
Le racisme, le sectarisme et l'ostracisme ainsi que l'aveuglement quant à l'avenir et au bien commun ont été les choses les mieux partagées par l'ensemble des activistes et extrèmistes d'alors. Les participants au conflit qui avaient la chance d'avoir conservé leur lucidité au-delà des affrontements étaient minoritaires tant dans l'ensemble des partisans anti-colonialistes si ce n'est partisans de l'indépendance de l'Algérie que dans le camp de ceux qui souhaitaient une évolution toute à la fois plus humaine et plus économique...à tous les sens de ces termes.
 
Conséquences :  
 
1/ le gouvernement français de l'époque voulant se débarrasser d'un problème onéreux et impopulaire, visant d'abord la protection de ses propres intérêts d'Etat et ses objectifs militaires et européens, a préféré la solution d'une "rupture brutale et totale", fut-ce par l'abandon de ses citoyens résidant en Algérie et ce en négociant avec la seule forcée armée et organisée pouvant lui garantir la stabilité et la sécurité de ses bases sahariennes ainsi que la bonne continuation des approvisionnements de la France en hydrocarbures et autres ressources du sous-sol.
 
2/ C'est l'armée des frontières et ses militaires-militants - comme prévisible, prévu, programmé - qui se sont imposés par les armes en Algérie, procédant à des épurations successives tant d'aspects ethniques que culturels (idéologiques, religieux, linguistiques, économiques et sociologiques) et non seulement imposant un pouvoir autoritaire militarisé mais, qui plus est, imposant au peuple une éducation et un enseignement confortant une idéologie totalitariste... lors même que les nouveaux dirigeants n'hésitent nullement à envoyer leur propre  progéniture étudier et/ou vivre en Europe ou aux Amériques majoritairement. Une minorité allant vers le Moyen-Orient ou vers la Russie et la Chine.  
 
De ce fait, nombreux ont été celles et ceux qui entendaient ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain et voulaient participer activement à l'autonomisation réelle (confortant une indépendance formelle)  d'un pays méritant d'être mis en valeur (pas seulement les terres mais aussi les humains) et qui, progressivement, par vagues collectives ou par décisions individuelles (et familiales) ont été contraints de quitter l'Algérie où l'air devenait de plus en plus irrespirable pour celles et ceux aspirant au progrès et à la liberté.
 
Mais ce sont les agressions verbales dans la rue et à l'école contre nos deux premiers enfants de 8 & 6 ans alors (pour les uns ils étaient traités d'arabe, pour les autres d'étrangers) et les agressions quasi physiques contre mon épouse - toujours par des gens qui ne nous connaissaient pas - lui conseillant de rejoindre son mari plutôt que de sortir avec un européen... alors que c'était moi son époux.  
 
C'est lassant finalement... même pour des atypiques...  :D


Message édité par meulan le 30-05-2008 à 19:00:30
n°15032857
meulan
Pourquoi & comment?
Posté le 30-05-2008 à 18:58:27  profilanswer
 

yannick007 a écrit :

Est ce que le fait de ne pas avoir utilise son privilege l'a rendu plutot sympatique aux anciens d'algerie ? J'avais l'impression qu'une majorite d'anciens d'algerie etait fan de Le Pen.... mais d'apres ce que je lis ici, il semble que je me sois trompe....


 
Les Pieds-Noirs tout comme les ex-Harkis tout comme les anciens rappelés et appelés tout comme les ex-FLN devenus citoyens français depuis... se dispersent sur tout l'échiquier des offres politiciennes proposées par les partis dits de gouvernement (du PS à l'UMP) ou les partis tribuniciens (de la LCR au FN).
 
Ceux qui votent Front National ne semble pas le faire à cause de la geste de Le Pen en 1956 mais pour d'autres raisons... notamment pour les PN (mais pas seulement) plus par refus du gaullisme et de ses héritiers... si ce n'est à juste raison c'est du moins à juste titre. Il y a effectivement des votes relevant du reflexe viscéral mais pas beaucoup plus que le conformisme chez les autres électeurs.
 
A plus tard peut-être...  :D  
 
PS : N'hésitez pas à me faire savoir si mes propos vous intéressent ou si je dois m'abstenir à l'avenir.
 

n°15032966
LooSHA
D'abord !
Posté le 30-05-2008 à 19:10:05  profilanswer
 

Si si, ton témoignage est très intéressant :jap:


---------------
Mangeons de la viande (et nos amis pour la vie) ! Prenons l'avion ! Partons en vacances très loin ! Achetons des trucs venus du bout du monde ! Chauffons-nous à fond ! Utilisons plein d'électricité ! Changeons de malinphone le plus souvent possible !
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Evenements d'Algerie. 1954-1962

 

Sujets relatifs
Algérie : Sarkozy et les juifsAlgérie [Topic Unique]
Elections législatives en AlgérieMaghreb: Maroc, Algerie, Tunisie
Numerologie et evenements le 6 Juin 2006Grand evenements sportifs
Skikda AlgerieAvez vous déja prédis des événements ?
Une stèle à la mémoire de l'Algérie française ?Le cinéma Nouvelle vague (1958-1962) enquêtes
Plus de sujets relatifs à : Evenements d'Algerie. 1954-1962


Copyright © 1997-2022 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR