Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1714 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1162  1163  1164  ..  1176  1177  1178  1179  1180  1181
Auteur Sujet :

[Sujet]Vos ruptures, subies et infligées (Aie ! Ca pique !)

n°57079544
Origue-ami​e
Funambule
Posté le 16-07-2019 à 12:22:26  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

seraphinette a écrit :


 
Etapes du deuil et besoin de laisser passer le temps non plutôt?
Mais bon oui j'angoisse de voir mon poids chuter aussi drastiquement alors que je n'avais pas du tout de réserves.


 
Pas moyen de voir un psy? Parce qu'à ce stade, tu as l'air d'avoir besoin d'aide pour (comme justement dit) dénouer les nœuds d'angoisse.

mood
Publicité
Posté le 16-07-2019 à 12:22:26  profilanswer
 

n°57079561
HumanRAGE
Rage d'être un Humain...LIBRE!
Posté le 16-07-2019 à 12:24:02  profilanswer
 

seraphinette a écrit :


 [:zest-o:3] Je me sentais très bien et très heureuse (et notamment comblée hormonalement, du coup là je suis comme une droguée en manque de ses shoots d'héroïne) et j'avais l'impression que tout allait bien et que je faisais ce qu'il faut pour que ça continue à aller bien, et là je suis en état de sidération suite à la chute extrêmement brutale et sortie de nulle part à mon sens, voilà, le truc habituel je suppose quoi pour tout le monde ici.


relation récente qui explosé en vol alors que t'etais en pleine montée ? c'est les plus durs :sweat:


---------------
"Le journalisme consiste à publier ce que d’autres ne voudraient pas voir publié : tout le reste n’est que relations publiques." George Orwell
n°57079801
pampelone7​5
Posté le 16-07-2019 à 12:49:48  profilanswer
 

Je te conseil vivement de parler avec une professionnelle.
Ton manques d’appétit est clairement en lien avec la perte, donc les angoises, qui sont liée à la perte de quelque chose que tu considérais comme un part de ton identité. En t’identifiant à cette relation, forcement la souffrance est attroce. Mais ne perd pas espoir, la seule règle dans la vie c’est l’impermance des choses. Ta relation c’est finie brutalement, et c’est un rappel que tout est impermanent, la bonne nouvelle c’est que la souffrance l’est aussi. Elle restera d’autant plus que tu t’accroche, que tu lute contre la vie et ce qu’elle est. D’ici un petit moment, l’acceptation arrivera, et tu ira dans le sens de la vie. Ta souffrance actuelle ne durera pas. Garde espoir et bon courage.

n°57079838
kalkaoual
Posté le 16-07-2019 à 12:54:26  profilanswer
 

seraphinette a écrit :


Je suis à 7000 bornes de chez moi et c'est déjà compliqué de sortir de mon lit même si je me force (mais juste pour voir des gens et ne surtout pas rester seule)


 
Rupture à l'étranger ? Le mieux ce serait de rentrer chez toi le plus rapidement possible, tu aurais besoin d'un peu de soutien d'amis / famille. Pas possible de rentrer dans l'immédiat ?


---------------
«Ton affaire, c'est de jouer correctement le personnage qui t'a été confié; quant à le choisir, c'est celle d'un autre.»
n°57079915
tuxerman12
Posté le 16-07-2019 à 13:02:58  profilanswer
 

seraphinette a écrit :

Bon, pas envie de parler ici de ce qui s'est passé mais juste des conséquences autres que morales de la rupture : je me pèse ce matin et je suis à 16.7 d'IMC.
Je me dirige à très grandes enjambées vers le dénutrition (16.5) sachant que je n'étais déjà pas un gros gabarit.
Je lutte pourtant pour me forcer à manger malgré mon manque d'appétit et mes nausées continuelles.
Comment faites vous pour vous nourrir "malgré tout"?


J'ai perdu 10 kg post-rupture, c'est un peu un passage obligé on dirait. Mais bon, j'avais pas mal de réserves et l'appétit est revenu au bout d'un mois.
Si pour toi manger est vital essaie peut-être des bonbons, le sucre passe bien normalement, sans l'effet nauséeux d'autres aliments.
Courage.

n°57079932
tuxerman12
Posté le 16-07-2019 à 13:05:43  profilanswer
 

couij a écrit :


Perso c'est ce que j'ai fait les premières semaines post rupture, la pêche aux likes.
J'avais besoin que les gens s'intéresse à moi et besoin de rebooster mon petit égo fragile :o
 
Et franchement ça a un peu marché  :D


J'ai essayé de faire pareil, 0 like, je me suis reconstruit tout seul, mon fils de 4 ans m'a un peu aidé  [:dovakor]  

n°57080027
tuxerman12
Posté le 16-07-2019 à 13:20:45  profilanswer
 

seraphinette a écrit :


Diabétique.
Je ne peux pas manger de bonbons et je déteste la plupart des aliments sucrés.
J'ai zéro réserves j'étais juste à 18 d'IMC un truc comme ça au départ (j'avais perdu du poids ces derniers mois (probablement l'effet hormonal positif qui me coupait l'appétit mais positivement à ce moment là + l'abus de sexe) mais je m'étais stabilisée).
D'où mes inquiétudes.


Ah désolé :'(
J'ai vu pour l'embolie :/ , j'en ai fait une, les médecins à l'hôpital avaient plus peur que moi car eux connaissaient les risques. Ne prends surtout pas ça à la légère.


Message édité par tuxerman12 le 16-07-2019 à 13:27:48
n°57080154
couij
qu'entends-je
Posté le 16-07-2019 à 13:38:32  profilanswer
 

Si vraiment tu n'arrives plus à t'alimenter, je conseille aussi d'aller voir un médecin.
Il peut sûrement te prescrire des nutriments ou ce genre de choses le temps de régler le problème de fond.


Message édité par couij le 16-07-2019 à 13:38:51
n°57080220
Noble_Art
Posté le 16-07-2019 à 13:46:21  profilanswer
 

seraphinette a écrit :


Diabétique.
Je ne peux pas manger de bonbons et je déteste la plupart des aliments sucrés.
J'ai zéro réserves j'étais juste à 18 d'IMC un truc comme ça au départ (j'avais perdu du poids ces derniers mois (probablement l'effet hormonal positif qui me coupait l'appétit mais positivement à ce moment là + l'abus de sexe) mais je m'étais stabilisée).
D'où mes inquiétudes.


 
médecin déconne pas et courage à toi  [:zedlefou:3]

n°57080250
vop
Posté le 16-07-2019 à 13:48:29  profilanswer
 

Les gens cassés c'est ici ?
Je viens du topic couple à ici suite à un fait non voulu de nous 2.
Pour résumer, ça faisait 5 mois de relation avant qu'il y ait une grossesse non voulue de notre part.  
Je n'ai pas voulu qu'elle le garde au vue de la fraicheur de cette relation, de son côté elle y croyait et voulait le garder.
 
Mais voilà on habitait même pas ensemble, on a pas eu l'occasion de faire de voyage en ensemble, bref il me manquait des repères, même si je pense que je pourrais très bien vivre avec elle.
Suite à cette IVG, elle n'a plus voulu me voir, ça fait 1 mois. J'ai réussi à la voir ce week-end mais en restant devant sa porte, bref elle s'est sentie sûrement obligée.
On a discuté et comme il y avait une fête à côté de chez elle, on est sortis là bas pour se changer les idées, on a dansé, vu le feu d'artifice. Bref j'y ai vu de l'espoir.
 
Mais la rechute du lendemain, elle ne veut plus continuer, c'est fini. Elle me voit comme le bourreau qui a décidé d'enlever "notre enfant".  
C'est difficile d'expliquer tout ce qui s'est passé, et maintenant je culpabilise par rapport à ma décision qui a entrainé son choix.
Il me manquait des repères, mais peut être que ça aurait été une belle histoire, une famille épanouie, je voulais juste qu'on prenne un peu plus de temps pour mieux se connaitre.
 
J'ai négligé sa fragilité, sa mère qui l'a abandonnée toute jeune, sa mamie qui est morte il y a un an, son ex qui l'a fait souffrir.  
Et je pense que cette grossesse non voulue et que je n'en veuille pas à faire tout resurgir.  
Ma réaction a été normale je pense, j'ai choisi la raison, mais je me dis que j'aurai dû faire le choix du coeur, elle m'avait dit qu'elle ferait tout pour que notre couple fonctionne si on gardait l'enfant etc.
Alors oui elle pouvait dire ça pour me faire choisir de le garder, mais je pense qu'elle était sincère dans sa démarche.
 
Maintenant je le vis mal, car j'ai ce désir d'enfant aussi, dans cette épreuve j'ai pu en connaitre beaucoup plus sur elle que depuis le début de la relation et je pense qu'on ferait un bon couple.
J'ai juste l'impression d'avoir tout ruiné par peur que ça ne marche pas.  
 

mood
Publicité
Posté le 16-07-2019 à 13:48:29  profilanswer
 

n°57080379
tuxerman12
Posté le 16-07-2019 à 14:01:51  profilanswer
 

Vop, tu ne dois pas te reprocher de ne pas avoir cédé à son désir de maternité, tu as eu raison. Bon, une fois enceinte elle pouvait passer outre ta décision, elle a choisi de ne pas le faire, c'est tout à son honneur également.

n°57080403
warpc
Posté le 16-07-2019 à 14:04:37  profilanswer
 

Comme suggéré sur l'autre topic, je t'invite à relire tes premiers posts en arrivant ici.  :hello:  
 
Un avortement volontaire ou pas (fausse couche), c'est une épreuve, qui s'avère parfois fatale pour le couple, même solide depuis plusieurs années...  :sweat:  
Tu as pris la bonne décision au vu du contexte.
Là tu es dans l'émotion et la culpabilisation qui te font voir les choses sous un autre angle.
Recoller les morceaux avec elle, ça ne serait probablement pas une bonne idée, elle aura toujours de toi cette image de "bourreau".
 
Il te faut aller de l'avant et construire une nouvelle histoire avec une autre quand tu auras digéré tout ça.
Maintenant tu sais qu'il ne faut pas faire confiance à une appli pour la contraception.  :o

Message cité 1 fois
Message édité par warpc le 16-07-2019 à 14:06:14

---------------
Groupe du moment: The Blue Butter Pot (nouvel album le 24/05/19) / Monkypolis
n°57080426
kalkaoual
Posté le 16-07-2019 à 14:06:38  profilanswer
 

Ça a été une grosse douche froide pour elle je pense. Faut lui laisser du temps pour digérer. Ça sera difficile de relancer une relation à partir d'ici, dans tous les cas c'est pas pour tout de suite.


---------------
«Ton affaire, c'est de jouer correctement le personnage qui t'a été confié; quant à le choisir, c'est celle d'un autre.»
n°57080688
Brad Pitt
★Stylance over 9000★
Posté le 16-07-2019 à 14:26:12  profilanswer
 

@vop : Te laisse pas embrouiller par les sentiments (les tiens et les siens).

 

Tu as fait le choix de la raison et c'était la meilleure chose à faire.

 

Évidemment elle t'en veux (et du coup tu t'en veux) mais peut-être qu'avec le temps, elle pourra comprendre ton choix et revenir vers toi.

 

Cela reste du pur conditionnel, donc de ton côté je te suggère de passer à autre chose et ne pas attendre sagement ce qui n'arrivera peut-être jamais avec elle.

Message cité 1 fois
Message édité par Brad Pitt le 16-07-2019 à 21:48:40

---------------
It's just the smellz !
n°57080843
daaadou
Posté le 16-07-2019 à 14:36:00  profilanswer
 

pampelone75 a écrit :

Je te conseil vivement de parler avec une professionnelle.
Ton manques d’appétit est clairement en lien avec la perte, donc les angoises, qui sont liée à la perte de quelque chose que tu considérais comme un part de ton identité. En t’identifiant à cette relation, forcement la souffrance est attroce. Mais ne perd pas espoir, la seule règle dans la vie c’est l’impermance des choses. Ta relation c’est finie brutalement, et c’est un rappel que tout est impermanent, la bonne nouvelle c’est que la souffrance l’est aussi. Elle restera d’autant plus que tu t’accroche, que tu lute contre la vie et ce qu’elle est. D’ici un petit moment, l’acceptation arrivera, et tu ira dans le sens de la vie. Ta souffrance actuelle ne durera pas. Garde espoir et bon courage.


on dirait mon prof de yoga


---------------
Les lumières dansent, dans l'ambulance
n°57081413
Captain Su​ruba
Tropical Badass
Posté le 16-07-2019 à 15:09:38  profilanswer
 

vop a écrit :


Elle ne veut plus continuer, c'est fini. Elle me voit comme le bourreau qui a décidé d'enlever "notre enfant".  
C'est difficile d'expliquer tout ce qui s'est passé, et maintenant je culpabilise par rapport à ma décision qui a entrainé son choix.
Il me manquait des repères, mais peut être que ça aurait été une belle histoire, une famille épanouie, je voulais juste qu'on prenne un peu plus de temps pour mieux se connaitre.
 
[...]
Ma réaction a été normale je pense, j'ai choisi la raison, mais je me dis que j'aurai dû faire le choix du coeur, elle m'avait dit qu'elle ferait tout pour que notre couple fonctionne si on gardait l'enfant etc.
Alors oui elle pouvait dire ça pour me faire choisir de le garder, mais je pense qu'elle était sincère dans sa démarche.
 
Maintenant je le vis mal, car j'ai ce désir d'enfant aussi, dans cette épreuve j'ai pu en connaitre beaucoup plus sur elle que depuis le début de la relation et je pense qu'on ferait un bon couple.
J'ai juste l'impression d'avoir tout ruiné par peur que ça ne marche pas.  
 


 
Mais non... Tu culpabilises et ça te fait dire d'énormes conneries.  
 
T'as littéralement chié dans ton froc à l'idée d'être père contre ton gré. Et à raison hein, je ne te blâme pas pour ça, quand je te lisais j'étais de tout cœur avec toi et j'espérais qu'elle tienne parole. Ce qu'elle a fait. Mais tu savais que tu ne pourrais pas avoir le beurre et l'argent du beurre. C'était évident qu'elle avortait alors qu'elle désirait garder cet enfant et que tu étais le coupable tout désigné. Cet épreuve l'a démolie et tu culpabilises de te sentir responsable de tout ça...  
 
Alors maintenant tu te dis que tu te verrais bien en couple avec elle (à l'époque t'en étais pas du tout certain), que vous auriez formé une famille épanouie avec le môme, etc. Mais arrête ton délire. Si elle avait gardé le môme tu serais aux 36è dessous. Tu ne voulais pas être père, pas dans ces conditions, et tu as assez bataillé pour que cela n'arrive pas. C'est moche de faire souffrir quelqu'un, OK, mais ne va pas te bercer de conneries. Et surtout ne va pas lui dire que finalement vous auriez dû le garder et blablabla... C'est la dernière chose qu'elle a envie d'entendre.
 
Assume ton choix et trace ta route.


---------------
On prend vite l'habitude de se faire lécher les couilles
n°57081444
bombeiro78
Posté le 16-07-2019 à 15:11:41  profilanswer
 

daaadou a écrit :


on dirait mon prof de yoga


Je suis pas étonné que tu ais un prof de yoga  [:fdiedler]

n°57081471
daaadou
Posté le 16-07-2019 à 15:13:22  profilanswer
 

bombeiro78 a écrit :


Je suis pas étonné que tu ais un prof de yoga  [:fdiedler]


j'en ai pas en fait :o  
j'aurais du dire le prof de yoga  
je vis au dessus du plus gros studio de yoga de la rive gauche :o


---------------
Les lumières dansent, dans l'ambulance
n°57082255
pampelone7​5
Posté le 16-07-2019 à 16:10:45  profilanswer
 

Mais je pense que le yoga/la médiation sont deux éléments tres important d’une reconstruction.  
Evidememt le sport, prendre soin de sois, socialiser.... sont aussi important.
Mais si nous sommes ici, c’est que comme la plupart des gens nos relations amoureuses sont des relations de dépendance consciente ou non, elle nous permettent d’apaiser nos angoises, d’eviter d’affronter nos peurs que ce soit celle du rejet, de l’abandon, mais cela aussi comble des manques (qui sont des illusions) comme le besoin d’etre aimé ou d’aimer, ou des pulsions inconscientes comme le besoin de dominer ou être dominé.... Bref la meditation est une part important d’apres moi, pour une introspection complète, connaitre ce que les relations nous apportent, pour travailler dessus quand on est célibataires, pour ensuite vivre de façon plus sereine et épanouie nos prochaines relations.

n°57082462
la lampe
Posté le 16-07-2019 à 16:23:51  profilanswer
 

pampelone75 a écrit :

Mais je pense que le yoga/la médiation sont deux éléments tres important d’une reconstruction.  
Evidememt le sport, prendre soin de sois, socialiser.... sont aussi important.
Mais si nous sommes ici, c’est que comme la plupart des gens nos relations amoureuses sont des relations de dépendance consciente ou non, elle nous permettent d’apaiser nos angoises, d’eviter d’affronter nos peurs que ce soit celle du rejet, de l’abandon, mais cela aussi comble des manques (qui sont des illusions) comme le besoin d’etre aimé ou d’aimer, ou des pulsions inconscientes comme le besoin de dominer ou être dominé.... Bref la meditation est une part important d’apres moi, pour une introspection complète, connaitre ce que les relations nous apportent, pour travailler dessus quand on est célibataires, pour ensuite vivre de façon plus sereine et épanouie nos prochaines relations.


 
Tu essayes de battre le record de la phrase la plus longue?

n°57082962
vop
Posté le 16-07-2019 à 17:03:41  profilanswer
 

tuxerman12 a écrit :

Vop, tu ne dois pas te reprocher de ne pas avoir cédé à son désir de maternité, tu as eu raison. Bon, une fois enceinte elle pouvait passer outre ta décision, elle a choisi de ne pas le faire, c'est tout à son honneur également.


 
Oui elle a choisi un acte à l'encontre de ce qu'elle pensait, elle a été irréprochable là dessus.
 

warpc a écrit :

Comme suggéré sur l'autre topic, je t'invite à relire tes premiers posts en arrivant ici ...


 
Oui j'ai relu, et c'est vrai que je n'étais pas du tout dans cette optique, j'étais sûr de moi.  
Parce que je ressentais ça comme si on me l'imposait alors que ça s'est imposé aux 2.  
Faut que j'essaie de prendre du recul sur tout ça mais pour le moment je n'y arrive pas.  
Je n'arrive pas à ne pas lui envoyer de messages non plus pour le moment alors que c'est toujours moins qui relance.
 

Brad Pitt a écrit :

@vop : Te laisse pas embrouiller par les sentiments (les tiens et les siens).
 
Tu as fait le choix de la raison et c'était la meilleure chose à faire.
 
Évidemment elle t'en veux (et du coup tu t'en veux) mais peut-être qu'avec le temps, elle pourra comprendre ton choix et revenir vers toi.  
 
Cela reste du pur conditionnel, donc de te côté je te suggère de passer à autre chose et ne pas attendre sagement ce qui n'arrivera peut-être jamais ave elle.


 
J'espère mais déjà de base avant d'avorter elle voyait la rupture si c'est l'IVG, je pense qu'elle va rester sur ses positions quoiqu'il en coûte :/
 

Captain Suruba a écrit :


 
Alors maintenant tu te dis que tu te verrais bien en couple avec elle (à l'époque t'en étais pas du tout certain), que vous auriez formé une famille épanouie avec le môme, etc. Mais arrête ton délire. Si elle avait gardé le môme tu serais aux 36è dessous. Tu ne voulais pas être père, pas dans ces conditions, et tu as assez bataillé pour que cela n'arrive pas. C'est moche de faire souffrir quelqu'un, OK, mais ne va pas te bercer de conneries. Et surtout ne va pas lui dire que finalement vous auriez dû le garder et blablabla... C'est la dernière chose qu'elle a envie d'entendre.
 
Assume ton choix et trace ta route.


 
Non clairement je ne voulais pas dans ces conditions, après l'ivg on ne le vit pas de la même façon homme/femme.
Ce qui me marque c'est qu'une personne comme elle, je n'en ai pas rencontré beaucoup, on était en phase sur pas mal de choses.
 

n°57082995
Bitman
Smack my bitch up
Posté le 16-07-2019 à 17:06:52  profilanswer
 

c'est mort laisse la se reconstruire et l'emmerde plus, il y aura toujours ce fantome de bébé non né entre vous, désolé mais t'as choisi [:matleflou]


---------------
Tu cherches un nouvel endroit pour dire des conneries ? Essaye ici!
n°57083124
warpc
Posté le 16-07-2019 à 17:17:50  profilanswer
 

@vop: C'était pas trop ce qui transparaissait de tes posts de l'époque...

Message cité 1 fois
Message édité par warpc le 16-07-2019 à 17:18:29

---------------
Groupe du moment: The Blue Butter Pot (nouvel album le 24/05/19) / Monkypolis
n°57083318
Yupa
Posté le 16-07-2019 à 17:33:32  profilanswer
 

vop a écrit :

Les gens cassés c'est ici ?
Je viens du topic couple à ici suite à un fait non voulu de nous 2.
Pour résumer, ça faisait 5 mois de relation avant qu'il y ait une grossesse non voulue de notre part.
Je n'ai pas voulu qu'elle le garde au vue de la fraicheur de cette relation, de son côté elle y croyait et voulait le garder.

 

Mais voilà on habitait même pas ensemble, on a pas eu l'occasion de faire de voyage en ensemble, bref il me manquait des repères, même si je pense que je pourrais très bien vivre avec elle.
Suite à cette IVG, elle n'a plus voulu me voir, ça fait 1 mois. J'ai réussi à la voir ce week-end mais en restant devant sa porte, bref elle s'est sentie sûrement obligée.
On a discuté et comme il y avait une fête à côté de chez elle, on est sortis là bas pour se changer les idées, on a dansé, vu le feu d'artifice. Bref j'y ai vu de l'espoir.

 

Mais la rechute du lendemain, elle ne veut plus continuer, c'est fini. Elle me voit comme le bourreau qui a décidé d'enlever "notre enfant".
C'est difficile d'expliquer tout ce qui s'est passé, et maintenant je culpabilise par rapport à ma décision qui a entrainé son choix.
Il me manquait des repères, mais peut être que ça aurait été une belle histoire, une famille épanouie, je voulais juste qu'on prenne un peu plus de temps pour mieux se connaitre.

 

J'ai négligé sa fragilité, sa mère qui l'a abandonnée toute jeune, sa mamie qui est morte il y a un an, son ex qui l'a fait souffrir.
Et je pense que cette grossesse non voulue et que je n'en veuille pas à faire tout resurgir.
Ma réaction a été normale je pense, j'ai choisi la raison, mais je me dis que j'aurai dû faire le choix du coeur, elle m'avait dit qu'elle ferait tout pour que notre couple fonctionne si on gardait l'enfant etc.
Alors oui elle pouvait dire ça pour me faire choisir de le garder, mais je pense qu'elle était sincère dans sa démarche.

 

Maintenant je le vis mal, car j'ai ce désir d'enfant aussi, dans cette épreuve j'ai pu en connaitre beaucoup plus sur elle que depuis le début de la relation et je pense qu'on ferait un bon couple.
J'ai juste l'impression d'avoir tout ruiné par peur que ça ne marche pas.

 

L'abandon maternel, c'est déjà un gros warning :ouch:
+10 000 avec tout ce qui a été dit, ça a cassé un truc entre vous
Elle se voyait maman,  tu te voyais pas père, end of story

 

Je vais paraître peut-être très dur mais si vous n'êtes pas prêts mettez des capotes les gars, et si possible vérifiez qu'il n'y a pas de trous d'aiguille , c'est des choses qui arrivent aussi  :O

Message cité 1 fois
Message édité par Yupa le 16-07-2019 à 17:39:51
n°57083395
Cutter
Posté le 16-07-2019 à 17:40:59  profilanswer
 

Yupa a écrit :

 

L'abandon maternel, c'est déjà un gros warning :ouch:


Warning par rapport à quoi? Qu'elle tomberait enceinte ?


---------------
last.fm
n°57083418
Yupa
Posté le 16-07-2019 à 17:44:58  profilanswer
 

Disons que ça ne crée pas des super bases pour construire une histoire et un couple stable et équilibré
Après c'est comme tout, il y a des exceptions


Message édité par Yupa le 16-07-2019 à 17:45:51
n°57083555
fabgc
Posté le 16-07-2019 à 18:01:03  profilanswer
 

vop a écrit :

Les gens cassés c'est ici ?
Je viens du topic couple à ici suite à un fait non voulu de nous 2.
Pour résumer, ça faisait 5 mois de relation avant qu'il y ait une grossesse non voulue de notre part.  
Je n'ai pas voulu qu'elle le garde au vue de la fraicheur de cette relation, de son côté elle y croyait et voulait le garder.
 
Mais voilà on habitait même pas ensemble, on a pas eu l'occasion de faire de voyage en ensemble, bref il me manquait des repères, même si je pense que je pourrais très bien vivre avec elle.
Suite à cette IVG, elle n'a plus voulu me voir, ça fait 1 mois. J'ai réussi à la voir ce week-end mais en restant devant sa porte, bref elle s'est sentie sûrement obligée.
On a discuté et comme il y avait une fête à côté de chez elle, on est sortis là bas pour se changer les idées, on a dansé, vu le feu d'artifice. Bref j'y ai vu de l'espoir.
 
Mais la rechute du lendemain, elle ne veut plus continuer, c'est fini. Elle me voit comme le bourreau qui a décidé d'enlever "notre enfant".  
C'est difficile d'expliquer tout ce qui s'est passé, et maintenant je culpabilise par rapport à ma décision qui a entrainé son choix.
Il me manquait des repères, mais peut être que ça aurait été une belle histoire, une famille épanouie, je voulais juste qu'on prenne un peu plus de temps pour mieux se connaitre.
 
J'ai négligé sa fragilité, sa mère qui l'a abandonnée toute jeune, sa mamie qui est morte il y a un an, son ex qui l'a fait souffrir.  
Et je pense que cette grossesse non voulue et que je n'en veuille pas à faire tout resurgir.  
Ma réaction a été normale je pense, j'ai choisi la raison, mais je me dis que j'aurai dû faire le choix du coeur, elle m'avait dit qu'elle ferait tout pour que notre couple fonctionne si on gardait l'enfant etc.
Alors oui elle pouvait dire ça pour me faire choisir de le garder, mais je pense qu'elle était sincère dans sa démarche.
 
Maintenant je le vis mal, car j'ai ce désir d'enfant aussi, dans cette épreuve j'ai pu en connaitre beaucoup plus sur elle que depuis le début de la relation et je pense qu'on ferait un bon couple.
J'ai juste l'impression d'avoir tout ruiné par peur que ça ne marche pas.  
 


 
Je suis toujours amusé de la légèreté avec laquelle certains mecs voient l'IVG. Allez on en fera un plus tard et roulez.
 
Elle voulait garder l'enfant, tu as tout fait pour qu'elle mette fin à sa maternité. Elle avait un être vivant en elle, et tu lui demandes de le tuer. Par ailleurs cet enfant à naître c'était la conséquence de votre couple et un symbole de projection dans l'avenir, choses dont tu n'as pas voulu. Je sais qu'on vit dans la société de la banalisation mais il y a des rapports naturels entre mère-enfant que le conditionnement culturel n'arrivera jamais à effacer totalement.
 
Pour beaucoup de personnes, la personne avec qui ils ont envie de faire leur vie, ne leur demanderait pas de tuer leur enfant à naître.
 
A moins de tomber sur une nana qui veut vraiment pas de gosse, c'est normal que ton couple soit fini et pour toujours.

n°57083641
Yupa
Posté le 16-07-2019 à 18:10:21  profilanswer
 

Y'a un intérêt à lui maintenir la tête sous l'eau là?

n°57083767
doy
Dieu merci, je suis athée
Posté le 16-07-2019 à 18:29:06  profilanswer
 

vop a écrit :

Les gens cassés c'est ici ?
Je viens du topic couple à ici suite à un fait non voulu de nous 2.
Pour résumer, ça faisait 5 mois de relation avant qu'il y ait une grossesse non voulue de notre part.  
Je n'ai pas voulu qu'elle le garde au vue de la fraicheur de cette relation, de son côté elle y croyait et voulait le garder.
 
Mais voilà on habitait même pas ensemble, on a pas eu l'occasion de faire de voyage en ensemble, bref il me manquait des repères, même si je pense que je pourrais très bien vivre avec elle.
Suite à cette IVG, elle n'a plus voulu me voir, ça fait 1 mois. J'ai réussi à la voir ce week-end mais en restant devant sa porte, bref elle s'est sentie sûrement obligée.
On a discuté et comme il y avait une fête à côté de chez elle, on est sortis là bas pour se changer les idées, on a dansé, vu le feu d'artifice. Bref j'y ai vu de l'espoir.
 
Mais la rechute du lendemain, elle ne veut plus continuer, c'est fini. Elle me voit comme le bourreau qui a décidé d'enlever "notre enfant".  
C'est difficile d'expliquer tout ce qui s'est passé, et maintenant je culpabilise par rapport à ma décision qui a entrainé son choix.
Il me manquait des repères, mais peut être que ça aurait été une belle histoire, une famille épanouie, je voulais juste qu'on prenne un peu plus de temps pour mieux se connaitre.
 
J'ai négligé sa fragilité, sa mère qui l'a abandonnée toute jeune, sa mamie qui est morte il y a un an, son ex qui l'a fait souffrir.  
Et je pense que cette grossesse non voulue et que je n'en veuille pas à faire tout resurgir.  
Ma réaction a été normale je pense, j'ai choisi la raison, mais je me dis que j'aurai dû faire le choix du coeur, elle m'avait dit qu'elle ferait tout pour que notre couple fonctionne si on gardait l'enfant etc.
Alors oui elle pouvait dire ça pour me faire choisir de le garder, mais je pense qu'elle était sincère dans sa démarche.
 
Maintenant je le vis mal, car j'ai ce désir d'enfant aussi, dans cette épreuve j'ai pu en connaitre beaucoup plus sur elle que depuis le début de la relation et je pense qu'on ferait un bon couple.
J'ai juste l'impression d'avoir tout ruiné par peur que ça ne marche pas.  
 


 
On ne fait pas un gosse après 5 mois de relation avec une personne qu'on connait à peine même si elle a morflé dans sa vie avant. 1 chance sur 100 que ça aurait fonctionné, t'aurais sûrement été bon à juste cracher ta pension alimentaire et voir ton gosse un week sur deux.  
 
Tu as bien fait même si la situation est douloureuse (et tu ne serais pas humain si ça ne te faisait pas souffrir, donc c'est bon signe ;) )
Prends du temps pour toi, essaye d'être un Homme meilleur, de faire les choses que peux tant que tu as le temps de faire avant d'avoir une vie de famille et tente une relation avec une autre personne en tirant profit de cet expérience douloureuse pour faire mieux plus tard.
 
Ne tente pas de revenir avec elle, ça serait cruel.
 
Bon courage.  ;)

n°57083807
tuxerman12
Posté le 16-07-2019 à 18:35:35  profilanswer
 

Je connais un couple, 1ère grossesse avortée car trop tôt (c'est fou le nombre d'accidents de contraception, même mon fils en est issu), ils sont restés ensemble et ont eu 2 enfants après, rien n'est totalement perdu, on ne sait jamais.

Message cité 1 fois
Message édité par tuxerman12 le 16-07-2019 à 18:35:51
n°57083809
suzebull
Posté le 16-07-2019 à 18:36:21  profilanswer
 

tuxerman12 a écrit :

Je connais un couple, 1ère grossesse avortée car trop tôt (c'est fou le nombre d'accidents de contraception, même mon fils en est issu), ils sont restés ensemble et ont eu 2 enfants après, rien n'est totalement perdu, on ne sait jamais.


Si les deux étaient d'accord pour avorter c'est différent du cas de vop.

n°57085162
Captain Su​ruba
Tropical Badass
Posté le 16-07-2019 à 21:46:28  profilanswer
 

warpc a écrit :

@vop: C'était pas trop ce qui transparaissait de tes posts de l'époque...


 
Le mec est tellement bouffé par la culpabilité qu'il fait du révisionnisme. Dans deux posts il va nous dire que c'était la FDSV et que cet avortement c'est la pire erreur de sa vie.


---------------
On prend vite l'habitude de se faire lécher les couilles
n°57085923
blablamach​ine
Blabla
Posté le 16-07-2019 à 23:38:41  profilanswer
 

vop a écrit :


 
Oui j'ai relu, et c'est vrai que je n'étais pas du tout dans cette optique, j'étais sûr de moi.  
Parce que je ressentais ça comme si on me l'imposait alors que ça s'est imposé aux 2.  
Faut que j'essaie de prendre du recul sur tout ça mais pour le moment je n'y arrive pas.  
Je n'arrive pas à ne pas lui envoyer de messages non plus pour le moment alors que c'est toujours moins qui relance.
 


 
Ca ne s'est pas imposé aux deux. Elle t'a piégé avec son appli à la con.
Comme par hasard elle est tombé enceinte très rapidement avec sa "méthode de contraception". ;)
 

vop a écrit :


 
J'espère mais déjà de base avant d'avorter elle voyait la rupture si c'est l'IVG, je pense qu'elle va rester sur ses positions quoiqu'il en coûte :/
 


 
Logique. C'était pas toi qu'elle voulait, mais un donneur de sperme et un père virtuel pour payer les factures.
 

vop a écrit :


 
Non clairement je ne voulais pas dans ces conditions, après l'ivg on ne le vit pas de la même façon homme/femme.
Ce qui me marque c'est qu'une personne comme elle, je n'en ai pas rencontré beaucoup, on était en phase sur pas mal de choses.
 


 
Arrete de réécrire l'histoire, ton couple allait mal avant l'histoire du bébé.
Si elle avait eu le gosse, elle serait parti assez vite de toute façon, elle aurait eu la garde exclusive et tu étais bon pour raquer à fond.
Tu as échappé à une sale histoire. Tu devrais fêter ça. ;)
 
Jamais une femme qui t'aime réellement ne va chercher à faire du chantage pour t'imposer une paternité.
Et maintenant elle te présente comme le bourreau de l'histoire. Cette femme est à fuir, et tu as eu beaucoup de chance de t'en sortir aussi bien.

n°57085944
multimmy
Timmy.
Posté le 16-07-2019 à 23:43:58  profilanswer
 

Bitman a écrit :

c'est mort laisse la se reconstruire et l'emmerde plus, il y aura toujours ce fantome de bébé non né entre vous, désolé mais t'as choisi [:matleflou]


 
+1


---------------
https://www.youtube.com/watch?v=B3PRV5JsTJg
n°57086563
thalis
Posté le 17-07-2019 à 07:58:41  profilanswer
 

blablamachine a écrit :


 
Ca ne s'est pas imposé aux deux. Elle t'a piégé avec son appli à la con.
Comme par hasard elle est tombé enceinte très rapidement avec sa "méthode de contraception". ;)
 


 
Vu la fiabilité du truc, y'a pas de "comme par hasard" là ! C'est un peu logique...
 

blablamachine a écrit :


 
Logique. C'était pas toi qu'elle voulait, mais un donneur de sperme et un père virtuel pour payer les factures.
 


 
Nan mais ça t'en sais rien, elle est p'tete juste totalement stupide naïve et pensait vraiment qu'une appli pouvait être fiable...
J'me demande ce qui est le pire d'ailleurs  [:urd]

Message cité 2 fois
Message édité par thalis le 17-07-2019 à 08:02:49
n°57087119
Captain Su​ruba
Tropical Badass
Posté le 17-07-2019 à 09:23:42  profilanswer
 

blablamachine a écrit :


 
Ca ne s'est pas imposé aux deux. Elle t'a piégé avec son appli à la con.
Comme par hasard elle est tombé enceinte très rapidement avec sa "méthode de contraception". ;)
 
 
 
[quotemsg=57085923,46531,1130125]Logique. C'était pas toi qu'elle voulait, mais un donneur de sperme et un père virtuel pour payer les factures.


 
 
 

blablamachine a écrit :


Arrete de réécrire l'histoire, ton couple allait mal avant l'histoire du bébé.
Si elle avait eu le gosse, elle serait parti assez vite de toute façon, elle aurait eu la garde exclusive et tu étais bon pour raquer à fond.
Tu as échappé à une sale histoire. Tu devrais fêter ça. ;)
 
Jamais une femme qui t'aime réellement ne va chercher à faire du chantage pour t'imposer une paternité.
Et maintenant elle te présente comme le bourreau de l'histoire. Cette femme est à fuir, et tu as eu beaucoup de chance de t'en sortir aussi bien.


 
Merci de rappeller les faits  :jap:  
Ce qui me chagrine c'est qu'il y a un mois vop débarquait avec la peur panique de se faire imposer une paternité par une meuf sympa mais pas ouf avec qui il fricottait depuis quelques mois (j'ai même pas l'impression qu'ils formaient un "couple" ) et maintenant on a l'impression que cette fille c'est l'amour de sa vie et qu'il a toujours désiré cet enfant. C'est ouf ce que la culpabilité peut faire.
 
M'est avis qu'il devrait prendre le large et disparaître de la vie de cette fille, de toute façon c'est mort entre eux.


---------------
On prend vite l'habitude de se faire lécher les couilles
n°57087375
tuxerman12
Posté le 17-07-2019 à 09:45:21  profilanswer
 


thalis a écrit :


 
Nan mais ça t'en sais rien, elle est p'tete juste totalement stupide naïve et pensait vraiment qu'une appli pouvait être fiable...
J'me demande ce qui est le pire d'ailleurs  [:urd]


 
Volontaires ou pas, les accidents de contraception arrivent, la mère de mon fils était censée être presque stérile pour cause de dérèglement hormonal et en plus elle avait une contraception par implant. Ça ne m'a pas empêché de devenir papa à l'insu de mon plein gré.
J'aurais peut-être du encore minimiser les risques en mettant 3 préservatifs et/ou en étant abstinent [:spamafote]
L'idéal serait d'en parler en amont et de décider à deux comment agir si une fécondation involontaire de produit.

n°57087493
vop
Posté le 17-07-2019 à 09:54:52  profilanswer
 

Captain Suruba a écrit :


 
Merci de rappeller les faits  :jap:  
Ce qui me chagrine c'est qu'il y a un mois vop débarquait avec la peur panique de se faire imposer une paternité par une meuf sympa mais pas ouf avec qui il fricottait depuis quelques mois (j'ai même pas l'impression qu'ils formaient un "couple" ) et maintenant on a l'impression que cette fille c'est l'amour de sa vie et qu'il a toujours désiré cet enfant. C'est ouf ce que la culpabilité peut faire.
 
M'est avis qu'il devrait prendre le large et disparaître de la vie de cette fille, de toute façon c'est mort entre eux.


 
T'as presque bien résumé la situation.  
Elle me plaisait et on passait des moments sympas ensemble depuis quelques mois, on avait pas évoqué de réels projets, juste émis l'idée de partir en vacances ensemble cet été.
On avançait tranquillement en somme, on commençait à vouloir s'investir un peu plus mais rien de fou dans nos projets oui.
J'ai envie d'avoir des enfants, ce qui joue dans ma culpabilité aussi, mais j'ai vu aussi le côté rationnel, on a jamais vécu ensemble, pas de vacances donc il me manquait cette étape pour valider ou non ce projet d'enfant.  
 
Elle m'a proposé de partir en vacances 1 semaine avant de faire un choix, j'ai refusé car c'était biaisé d'avance, elle m'aurait montré son bon côté.
Puis les vacances c'est autre chose qu'une vie commune sous le même toit.  
 
Je culpabilise à fond oui, j'ai beau avoir des gens dans mon entourage qui me disent que c'était le bon choix, je n'arrive pas à passer au delà.
Et je ne pensais pas être dans cet état après l'ivg, au départ je voyais ça comme une prise d'un cacheton, puis toutes ces discussions, les rendez-vous, la voir dans un état de détresse, ça m'a chamboulé aussi.
Je pense aussi que ce qui me culpabilise, c'est que j'ai déjà 37 ans, pas d'enfant, et que je me dis que j'ai peut être laissé échappé cette chance d'être père, c'est con je sais, peut être que dans un futur proche je vais rencontrer quelqu'un avec qui ça sera fluide et le projet se lancera de lui même. Mais à cet instant c'est tout ça que je rumine.

n°57087515
vop
Posté le 17-07-2019 à 09:56:14  profilanswer
 

tuxerman12 a écrit :


 
Volontaires ou pas, les accidents de contraception arrivent, la mère de mon fils était censée être presque stérile pour cause de dérèglement hormonal et en plus elle avait une contraception par implant. Ça ne m'a pas empêché de devenir papa à l'insu de mon plein gré.
J'aurais peut-être du encore minimiser les risques en mettant 3 préservatifs et/ou en étant abstinent [:spamafote]
L'idéal serait d'en parler en amont et de décider à deux comment agir si une fécondation involontaire de produit.


 
Et dans ton cas t'as accepté cette paternité ou elle te l'a imposée ?

n°57088208
thalis
Posté le 17-07-2019 à 10:48:29  profilanswer
 

tuxerman12 a écrit :


 
Volontaires ou pas, les accidents de contraception arrivent, la mère de mon fils était censée être presque stérile pour cause de dérèglement hormonal et en plus elle avait une contraception par implant. Ça ne m'a pas empêché de devenir papa à l'insu de mon plein gré.
J'aurais peut-être du encore minimiser les risques en mettant 3 préservatifs et/ou en étant abstinent [:spamafote]
L'idéal serait d'en parler en amont et de décider à deux comment agir si une fécondation involontaire de produit.


 
Nan mais ça je suis d'accord, je suis tombée enceinte sous pilule (sans l'avoir oubliée ni rien, juste changement de pilule). Y'a une différence entre avoir un accident, et chercher l'accident (par négligeance, ignorance, naiveté, ...)
 
C'est comme si tu disais qu'on peut rouler avec des pneus ultra lisses parce que de toute façon y'a aussi des accidents avec des pneus neufs.

n°57089025
tuxerman12
Posté le 17-07-2019 à 11:39:50  profilanswer
 

vop a écrit :

 

Et dans ton cas t'as accepté cette paternité ou elle te l'a imposée ?

 

J'étais réticent car on avait planifié depuis des années une vie de couple childfree pour différentes raisons, elle influencée par ses soeurs toutes mères de familles nombreuses voulait le garder, je me suis laissé attendrir et ON l'a gardé ... la mère de mon fils m'a congédié au 3ème anniversaire du petit alors que j'ai fait de mon mieux pour que notre famille tourne rond, maintenant j'ai TOUT ce que je voulais éviter dans la vie : crédits à rembourser, pension alimentaire, gamin qui voit son père 4 jours par mois et se demande qui est cet étranger ... le BONHEUR simple que je ne souhaiterais même pas à mon pire ennemi.

Message cité 2 fois
Message édité par tuxerman12 le 17-07-2019 à 11:40:53
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1162  1163  1164  ..  1176  1177  1178  1179  1180  1181

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[topic unique] Prostitution[Topic unique] - Tom Lehrer
[Numismatique] Venez discuter des monnaies ![Topik Unique] Voitures anciennes
[topic de Qualitay !] M.I.A.M: D.A c'est Ici le topic !!!!!!! (syndrome BlueLou)[Topouic Unique] SQFP - Le meilleur du Pouic.
Rockville CA, une websérie rock inédite sort en France le 3/12 ![Topic unique]Se trainer (ou être trainé) pour sortir le weekend. :o
[Topic Unique] Les armes de guerre 
Plus de sujets relatifs à : [Sujet]Vos ruptures, subies et infligées (Aie ! Ca pique !)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR