Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2410 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Prostitution étudiante, ce que vous en savez, pensez.

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12
Page Précédente
Auteur Sujet :

Prostitution étudiante, ce que vous en savez, pensez.

n°13841951
asmomo
Posté le 21-01-2008 à 20:02:20  profilanswer
 

Salut, j'ai vu ce midi un reportage sur France2 sur la prostitution étudiante, avec l'interview d'une fille qui l'a été, et d'une jeune sociologue qui a fait un mémoire dessus, chacune sortant un livre sur le sujet.
 
Etant étudiant en fac je me demande si certain(e)s autour de moi en sont réduits à se prostituer pour financer leurs études.
 
Je trouve cette situation aberrante.
 
Il devrait y avoir un sujet plus long au JT de 20h qui vient de commencer.


---------------
New Technology is the name we give to stuff that doesn't work yet. Douglas Adams
mood
Publicité
Posté le 21-01-2008 à 20:02:20  profilanswer
 

n°13841967
asmomo
Posté le 21-01-2008 à 20:04:02  profilanswer
 
n°13842019
simouu
equipe serpentard
Posté le 21-01-2008 à 20:11:05  profilanswer
 

Jamais entendu parler mais dans ma fac y a de quoi faire. :o.


---------------
"Je préfère jouer à la play qu'en D2 à Sochaux"
n°13842039
Profil sup​primé
Posté le 21-01-2008 à 20:13:21  answer
 

Cela touche toutes les catégories de la population...

n°13842060
Prems
Just a lie
Posté le 21-01-2008 à 20:15:21  profilanswer
 

asmomo a écrit :


Je trouve cette situation aberrante.


 
Touchante, désolante, écœurante, peut-être, mais pourquoi aberrante ?


---------------
Ratures - Cuisine
n°13842070
jyriok
Posté le 21-01-2008 à 20:16:20  profilanswer
 

l'interview je l'ai vu aussi mais bon je trouve ca assez gros
elle dit toucher 600€ mois et avoir un loyer de 400 et du coup doit se prostituer pour vivre et étudier :s
mouais deja je me pose la question de pk elle cherche pas a faire de la colocation, a chercher a tenter de bosser au macdo le soir ou différent petit truc histoire de vivre  
j'étais apprenti a 400€ mois dans une ville loins de chez moi et j'ai su m'adapter, je pense que l'interview était un peu gros, en même temps j'ai écouter d'une oreille

n°13842100
wips
Posté le 21-01-2008 à 20:20:04  profilanswer
 

Pas vu le reportage mais lu un article sur le sujet dans rue 89.
Je n'ai pas grand chose à en dire, si ce n'est qu'une de mes amies m'a déclaré récemment s'être prostituée à l'occasion pour financer ses études, enfin en gros. A dire vrai elle ne m'en avait jamais parlé, je savais différentes choses comme par exemple qu'elle en avait été réduite à dormir dans une voiture pendant un moment avant de réussir à se trouver un job "étudiant" logé.
Elle m'a "avoué" cette prostitution parce qu'elle souhaitait un conseil : la / les rares fois où elle l'a dit à son copain, tôt ou tard il le lui a retourné comme un boomerang pour la blesser. Elle se demandait si c'était normal et si elle devait le révéler à nouveau.
 
C'était un sujet sensible, je n'ai pas posé de questions, je l'ai juste écoutée.

n°13842306
ebola2
ah ah ah
Posté le 21-01-2008 à 20:40:52  profilanswer
 

voir zola et sa description de la décadence du second empire et la vie facile que voulait une certaine catégorie de femmes (hommes un peu plus récemment quoique...) à cette époque. bin là c'est pareil...
quant à révéler ça à son copain, on a la compréhension intellectuelle, mais le coeur n'est pas tout le temps d'accord avec la tête, et oui c'est compliqué, ça dépend de la relation aussi.
bref en se débrouillant bien y a autre chose que la prostitution (ménages, caisses, mac do, distribution de "tracts" etc... etc... bourses etc...)

Message cité 1 fois
Message édité par ebola2 le 21-01-2008 à 20:45:47
n°13842353
Arthas77
Posté le 21-01-2008 à 20:45:36  profilanswer
 

Je crois que le phénoméne n'est pas nouveau, c'est juste que c'est considéré de moins en moins comme un tabou.

n°13842364
ebola2
ah ah ah
Posté le 21-01-2008 à 20:46:40  profilanswer
 

ce que j'ai dit, pas nouveau...
j'ai connu des filles qui se faisaient entretenir par des mecs agés qui leurs payaient tout pour les études avec un certain confort, et même un mec, c'est proche de la prostitution. Tout dépend de la mentalité, de la facilité avec laquelle on obtient des choses. facilité quand tu nous tiens. y a des aides en france quand même.
Il y a même des organisations pour les étudiants qui aident à trouver un petit boulot et de quoi s'habriter et qui sont très actifs. pas d'excuses donc.

Message cité 1 fois
Message édité par ebola2 le 21-01-2008 à 20:51:50
mood
Publicité
Posté le 21-01-2008 à 20:46:40  profilanswer
 

n°13842475
wips
Posté le 21-01-2008 à 20:59:41  profilanswer
 

ebola2 a écrit :

voir zola et sa description de la décadence du second empire et la vie facile que voulait une certaine catégorie de femmes (hommes un peu plus récemment quoique...) à cette époque. bin là c'est pareil...  
quant à révéler ça à son copain, on a la compréhension intellectuelle, mais le coeur n'est pas tout le temps d'accord avec la tête, et oui c'est compliqué, ça dépend de la relation aussi.
bref en se débrouillant bien y a autre chose que la prostitution (ménages, caisses, mac do, distribution de "tracts" etc... etc... bourses etc...)


Mouais... T'en sais rien, tu préjuges. Tu as juste raison en appelant Zola à la barre... au niveau de sa famille.
Je ne souhaite pas m'éterniser sur le sujet parce que je ne veux pas livrer sur le net ses confidences, c'était trop douloureux pour elle pour que je me le permette (davantage).
Bref, je crois que j'ai été de bons conseils pour une fois, je lui ai dit de le garder pour elle non parce qu'elle devait en avoir honte, mais parce que / tant que ça lui faisait / ferait mal et que fatalement...  :(
 
Edit : ok, je me taille avant de devenir désagréable.
Pas d'excuses, gnagnagna, on croit rêver :sarcastic:

Message cité 1 fois
Message édité par wips le 21-01-2008 à 21:01:50
n°13842495
asmomo
Posté le 21-01-2008 à 21:02:19  profilanswer
 

Prems a écrit :

Touchante, désolante, écœurante, peut-être, mais pourquoi aberrante ?


 
C'est aberrant de ne pas pouvoir bénéficier d'une bourse parce que les parents sont "trop riches", et du coup de devoir choisir entre travailler ou étudier, ou alors étudier et se prostituer.
 

jyriok a écrit :

l'interview je l'ai vu aussi mais bon je trouve ca assez gros
elle dit toucher 600€ mois et avoir un loyer de 400 et du coup doit se prostituer pour vivre et étudier :s
mouais deja je me pose la question de pk elle cherche pas a faire de la colocation, a chercher a tenter de bosser au macdo le soir ou différent petit truc histoire de vivre  
j'étais apprenti a 400€ mois dans une ville loins de chez moi et j'ai su m'adapter, je pense que l'interview était un peu gros, en même temps j'ai écouter d'une oreille


 
Je ne crois pas avoir vu d'interview avec une fille "touchant" 600€, tu parles d'une bourse ou d'un salaire ? La fille dit surtout que travailler pour gagner de quoi vivre prend trop de temps, que du coup tu ne peux pas étudier correctement. D'ailleurs l'autre jour j'ai vu un reportage sur une fille qui faisait 2 petits boulots et du coup mettait 2 ans pour chaque année de licence.


---------------
New Technology is the name we give to stuff that doesn't work yet. Douglas Adams
n°13842512
asmomo
Posté le 21-01-2008 à 21:04:57  profilanswer
 

ebola2 a écrit :

ce que j'ai dit, pas nouveau...
j'ai connu des filles qui se faisaient entretenir par des mecs agés qui leurs payaient tout pour les études avec un certain confort, et même un mec, c'est proche de la prostitution. Tout dépend de la mentalité, de la facilité avec laquelle on obtient des choses. facilité quand tu nous tiens. y a des aides en france quand même.
Il y a même des organisations pour les étudiants qui aident à trouver un petit boulot et de quoi s'habriter et qui sont très actifs. pas d'excuses donc.


 
"Il y a, il y a, il y a", c'est un peu simpliste non ? Peut-être n'y en a-t-il pas assez ?


---------------
New Technology is the name we give to stuff that doesn't work yet. Douglas Adams
n°13843021
ebola2
ah ah ah
Posté le 21-01-2008 à 22:02:19  profilanswer
 

wips a écrit :


Mouais... T'en sais rien, tu préjuges. Tu as juste raison en appelant Zola à la barre... au niveau de sa famille.
Je ne souhaite pas m'éterniser sur le sujet parce que je ne veux pas livrer sur le net ses confidences, c'était trop douloureux pour elle pour que je me le permette (davantage).
Bref, je crois que j'ai été de bons conseils pour une fois, je lui ai dit de le garder pour elle non parce qu'elle devait en avoir honte, mais parce que / tant que ça lui faisait / ferait mal et que fatalement...  :(
 
Edit : ok, je me taille avant de devenir désagréable.
Pas d'excuses, gnagnagna, on croit rêver :sarcastic:


 
1 je parlais pas de ton ami précisément (sauf pour le copain)
2 zola pour son explication sociale
3 pas d'excuse : j'ai le droit d'avoir un avis
4 non tu rêves pas, tu restes zen, je n'agresse pas moi, si tu veux tu le feras tout seul d'être désagréable, et je m'en fiche et gnagnagna comme tu dis.
5 comme tu dis elle en a souffert en plus donc pas la solution idéale.
bye.

Message cité 2 fois
Message édité par ebola2 le 21-01-2008 à 22:28:33
n°13843064
ebola2
ah ah ah
Posté le 21-01-2008 à 22:06:40  profilanswer
 

asmomo a écrit :


 
"Il y a, il y a, il y a", c'est un peu simpliste non ? Peut-être n'y en a-t-il pas assez ?


 
bah faut faire le tour. si ça marche pas c'est qu'il y a une problême effectivement (dispositifs pour les étudiants ? mauvaise volonté ?etc.), et je pense que la prostitution est un avilissement humain, c'est ma pensée, chacun a le droit de cautionner ou pas.
s'il y en a pas assez (chose que j'ai pas remarqué malgré on ne peut pas étudier et travailler etc...) c'est que le problême est effectivement ailleurs. mais bon je n'ai jamais vu ça, les seuls cas que j'ai connu, étaient des solutions de facilités, dans ce que j'ai vu moi même, qu'il y ait d'autres cas j'en sais rien, mais de là à la prostitution...
 
"C'est aberrant de ne pas pouvoir bénéficier d'une bourse parce que les parents sont "trop riches", et du coup de devoir choisir entre travailler ou étudier, ou alors étudier et se prostituer." là je suis ok il y a aberration, mais franchement c'est pas exagéré de dire étudier ET se prostituer ? un peu fort non ? (et donc te retourne la remarque : simpliste ? y a énormément de solution qui ont été cité déjà...)
 
ton titre de topic est clair : "ce que l'on pense et sait"
j'ai dit ma pensée, mon point de vue et ce que j'en sais (normal pour un forum public, y en a qui seront d'accord avec pleins d'arguments, et d'autres pas d'accord avec pleins d'arguments et d'autres qui s'en foute, c'est la vie). point final ça ne va pas plus loin.

Message cité 1 fois
Message édité par ebola2 le 21-01-2008 à 22:21:49
n°13843167
jyriok
Posté le 21-01-2008 à 22:17:57  profilanswer
 

il est vrai qu'as mon gout, étudier c'est un idéal mais de la a se prostituer pour continuer ... je pense que la case travailler un an et revenir au étude est plus raisonable , a moins que la solution la plus simple soit pas la ...

n°13843370
wips
Posté le 21-01-2008 à 22:43:59  profilanswer
 

ebola2 a écrit :


 
1 je parlais pas de ton ami précisément (sauf pour le copain)
2 zola pour son explication sociale
3 pas d'excuse : j'ai le droit d'avoir un avis
4 non tu rêves pas, tu restes zen, je n'agresse pas moi, si tu veux tu le feras tout seul d'être désagréable, et je m'en fiche et gnagnagna comme tu dis.
5 comme tu dis elle en a souffert en plus donc pas la solution idéale.
bye.


Je sais que tu ne parlais pas de mon amie en particulier. Seulement... Te rends-tu compte que par "pas d'excuses", tu attribues à ces personnes une faute et un statut de coupable ?  
Nop, effectivement, je ne crois pas que ce soit la solution idéale, mais les personnes concernées non plus a priori et pourtant... D'ailleurs, pour la plupart, je me demande même si elles avaient "envisagé de" avant que ça ne le leur arrive. J'ai dans l'idée que non.  
Bye.

n°13843560
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 21-01-2008 à 23:02:24  profilanswer
 

Cela sera abordé à un moment ou à un autre, je lance l'idée:
L'ambiance cité U peut être très festive, certains comme certaines peuvent y voir là une occasion de faire la fête et, entre autres, avoir des relations d'un soir sans scrupule. Si certaines fills le font pour leur propre plaisir, pourquoi n'envisageraient-elle pas de faire la même chose contre de l'argent? Je ne sais pas quel genre d'hommes ont recours à ces services, mais de jeunes étudiants aisés mais sans succès auprès des filles pourraient y voir une solution pour se dépuceler/baiser.
Le mot prostitution choque, c'est sûr, mais les actes ne sont pas si surpenants.  
Je ne pense pas trop m'avancer si je dis que certaines de ces filles, une fois la barrière franchie, s'y adonnent volontiers et de plus en plus souvent, l'argent facile aidant, et payant après les études, les habits, les extras qui n'auraient jamais existé sans ça, et d'autres choses dispensables mais devenues accessibles.

n°13843873
wips
Posté le 21-01-2008 à 23:32:58  profilanswer
 

Je ne sais pas, il me semble très différent d'avoir une relation d'un soir, pour le plaisir, et une relation qui soit avant toute chose monnayée. Ça en change fatalement la teneur.  
Et pareillement, on parvient alors à deux types de prostitution : l'une a, va-t-on dire, visée consumériste, et l'autre qui relève bien davantage de la survie. Dès lors, il me semble à peu près évident que ce ne sera pas vécu de la même manière. [:spamafote]
Je ne pense pas que la première soit la plus fréquente (il est bien plus "aisé" de se trouver un(e) "petit régulier(e)" friqué(e) qui raquera  :D ), puis surtout de nombreux étudiants sont pauvres, je n'ai pas / plus les chiffres par contre mais dans mes souvenirs ils étaient assez éloquents. Et ceux qui bénéficient d'une chambre U sont en comparaison des priviligiés ou du moins appartiennent aux chanceux.  
'Fin bref, je ne crois pas que la majorité de la "prostitution étudiante" ait pour but de l'argent facile pour s'acheter le dernier sac machin. ;)


Message édité par wips le 21-01-2008 à 23:34:11
n°13844050
silga
Posté le 21-01-2008 à 23:54:08  profilanswer
 

ebola2 a écrit :


 
3 pas d'excuse : j'ai le droit d'avoir un avis
 


 
J'suis du même avis, y a quand meme beaucoup de moyens maintenant pour arriver à étudier hein (bourses, prets, petites boulots, alternance, etc etc) , on est pas aux USA ou l'année coute 10000 euros.
 
Faut arrêter  [:spamafote]  

n°13844274
ebola2
ah ah ah
Posté le 22-01-2008 à 00:21:56  profilanswer
 

mon cas : j'ai fait des boulots saisonniers deux années avant mes études, bloqué l'argent. pendant mes études je faisais des heures de ménages le soir, j'avais l'apl (à21ans j'avais redoublé avant car je préferrais travailler en étudiant au lycée pour sortir en fin de semaine :D), avec une bourse, bah je m'en sortais, je suis d'accord avec silga.
je crois qu'il y a dramatisation quand même.
surtout qu'en universitée c'est fini en mai et ça commence en octobre, quand on veut et qu'on se débrouille bien on peut se faire du fric pendant l'été...4 mois quand même. si on réussit ses semestres du premier coup, ce que j'ai fait jusqu'à la licence. (ancien système deug et licence). Non franchement, il y a des aides, des assistantes sociales, du taf spécial étudiant (style à carrouf où on offre de travailler en caisse le week end j'ai vu ça y a pas longtemps, et les habituels fast food et bien d'autres choses, faut frapper à la bonne porte et se donner les moyens.
Par contre ce que j'ai lu plus haut (le fait de s'amuser et de profiter des puceaux friqués etc.) est une horreur et revient à ce j'ai dit sur baudelaire, zola, maupassant etc. qui étaient des réalistes. De plus c'est hors la loi !
c'est comme un mec qui va voler ou vendre de la dope pour se payer des études + un peu de confort (et plus)
bah non.
et ça laisse des séquels (voir l'histoire de wids qui di avoir écouté seulement et ensuite conseillé ? je me trompe pas ?)
Tout le monde fait des conneries par ignorance.
et pour asmomo les médias ça exagère beaucoup les choses, c'est connu, de même pourquoi en faire un livre ? c'est du bénévolat ? non c'est se faire du fric, faut apeler un chat, un chat.
sinon elles pourraient faire une  série d'articles gratuitement, faire des association type 1901 d'aide aux étudiants en réelle difficulté etc... bref être sur le terrain !

n°13844321
Profil sup​primé
Posté le 22-01-2008 à 00:27:18  answer
 

Je pense que ce sont des nanas  débiles peu habituées à ne pas pouvoir faire les soldes et qui adoptent la solution de facilité, ya largement moyen de s'en sortir sans vendre son cul, qu'elles ne viennent pas se plaindre.

n°13844340
Profil sup​primé
Posté le 22-01-2008 à 00:28:56  answer
 


 
 :lol:

n°13844355
Revy
Argh !! A leek ! A lee.....
Posté le 22-01-2008 à 00:31:09  profilanswer
 

Tant que c'est pas trop cher, je suis pour.[:prodigy]

n°13844383
ebola2
ah ah ah
Posté le 22-01-2008 à 00:34:38  profilanswer
 

pour la facilité je le dis depuis le début :lol:

n°13844397
ebola2
ah ah ah
Posté le 22-01-2008 à 00:36:22  profilanswer
 


 
autre exemple j'achetais plus de fringues même pas en solde, on m'en offrait :D
se serrer la ceinture pendant trois ans pour une licence ça va quoi...

n°13844398
Profil sup​primé
Posté le 22-01-2008 à 00:36:25  answer
 

En même temps tout le monde est libre de faire ce qu'il veut avec son corps, non?
 
Si l'étudiante est 100% libre de se prostituer je ne vois pas ou est le problème. [:columbo2]

n°13844404
Profil sup​primé
Posté le 22-01-2008 à 00:37:15  answer
 


C'est ce qu'on dit, qu'elle ne vienne pas se plaindre (yen a une qui a sorti un bouquin là, grosse saveur)

n°13844409
ebola2
ah ah ah
Posté le 22-01-2008 à 00:37:45  profilanswer
 

c'est hors la loi . maintenant chacun fait ce qu'il veut c'est sur, même dealer ou voleur, faut pas pleurer après :)
 
edit : bon j'avoue vendre son corps pas aussi grave que dealer ou voler :D
bizarre je hais le fait de vendre son corps...

Message cité 1 fois
Message édité par ebola2 le 22-01-2008 à 00:39:11
n°13844412
Profil sup​primé
Posté le 22-01-2008 à 00:38:32  answer
 

ebola2 a écrit :

c'est hors la loi . maintenant chacun fait ce qu'il veut c'est sur, même dealer ou voleur, faut pas pleurer après :)


 
Y a pire quand même. :D  
 

n°13844439
ebola2
ah ah ah
Posté le 22-01-2008 à 00:43:13  profilanswer
 

c'est ce que j'ai dit ensuite mais je chipote ;)

n°13844472
southparty
Posté le 22-01-2008 à 00:50:16  profilanswer
 


 
 
En France, la prostitution est légale.  

n°13844487
jyriok
Posté le 22-01-2008 à 00:53:53  profilanswer
 

southparty a écrit :


 
 
En France, la prostitution est légale.  


j'allais le dire, je crois que c'est le racollage qui ne l'est pas

n°13844501
southparty
Posté le 22-01-2008 à 00:56:25  profilanswer
 

jyriok a écrit :


j'allais le dire, je crois que c'est le racollage qui ne l'est pas


 
Effectivement. Le proxénétisme est interdit, de même que le racolage, et depuis peu le "racolage passif".
Mais les étudiantes se prostituent principalement via le net, il me semble.


Message édité par southparty le 22-01-2008 à 00:56:36
n°13844516
ebola2
ah ah ah
Posté le 22-01-2008 à 00:59:55  profilanswer
 

ah bon ? je savais pas que c'était légal...et la retraite, charges etc ? y a pas que le net, je connaissais une fille de mon bahut qui tapinais (on l'a vu avec des potes), et d'autres qui donnaient leurs num de portable, mais effectivement y en a beaucoup qui passent par le net à ce que j'ai entendu.
sinon ce qui me déplait c'est que de jeunes filles se brulent les ailes pour...enfin c'est triste.


Message édité par ebola2 le 22-01-2008 à 01:02:14
n°13844613
Gazette
Posté le 22-01-2008 à 01:12:37  profilanswer
 


 
Alors il est libre de ramasser ce que ça engendre.
 
La fille est libre de faire ce qu'elle veut mais va trouver un mec potable apres ça.  :D

Message cité 1 fois
Message édité par Gazette le 22-01-2008 à 01:14:36
n°13844624
Profil sup​primé
Posté le 22-01-2008 à 01:14:02  answer
 

Gazette a écrit :


 
Alors il est libre de ramasser ce que ça engendre.


 
Qui ça?

n°13844632
Gazette
Posté le 22-01-2008 à 01:15:09  profilanswer
 


 
Celui qui est libre de se prostituer.
 
C'est quand meme moin bien vue par l'opinion que de se faire entretenir.

Message cité 1 fois
Message édité par Gazette le 22-01-2008 à 01:15:57
n°13844638
ebola2
ah ah ah
Posté le 22-01-2008 à 01:16:32  profilanswer
 

edit : ok

Message cité 1 fois
Message édité par ebola2 le 22-01-2008 à 01:17:24
n°13844643
Profil sup​primé
Posté le 22-01-2008 à 01:17:29  answer
 

Pas compris non plus...

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Prostitution étudiante, ce que vous en savez, pensez.

 

Sujets relatifs
que pensez vous de l'offre ALFA ROMEO pour la 159 a 359€ par moisDroits à la bourse étudiante pour situations particulières
que pensez vous des keupon de leur musik et de leur mega créte???Que pensez vous des métiers de la santé ?
Pimp my ride qu'en pensez vous ?pensez vous que le silverlit picooz en vos la peine??
[Roman perso] Qu'en pensez vous ?Que pensez vous du retour en force du créationnisme ?
Vous pensez quoi du "travailler plus pour gagner plus" ?que pensez vous de la racaille?
Plus de sujets relatifs à : Prostitution étudiante, ce que vous en savez, pensez.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR