Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
2054 connectés 

 



Nantes fait elle partie de la bretagne ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  29  30  31  32  33  34
Page Suivante
Auteur Sujet :

Nantes fait elle partie de la bretagne ?

n°26279949
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 27-04-2011 à 23:10:45  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
La revolution et la republique se sont construites sur la negation des terroirs et des langues regionales, c'est violent mais ca a construit un etat-nation solide.

 

Prennons la Belgique. Elle etait exclusivement francophone au depart, par l'elite vers la nation, tout comme en france. Le peuple parlais picard, wallon, allemand, frison, flamand, limbourgeois, brabancon... Comme en France, des parlers latins, germaniques.

 

Sauf qu'en Belgique, l'etat n'a pas su imposer le francais, et a reculé graduellement au point qu'aujourd'hui il y a un tiers qui parle francais, et deux autres tiers qui se partagent des patois franciques, s'appelant Flandre sans qu'un quart de ce territoire l'ait été dans son histoire... Et la Belgique n'existe plus.

 

L'unité nationale se bati sur la destruction de l'identité locale, il faut juste savoir ce qui fait partie de toute la nation, et ce qui relève du local, et ca c'est vrai partout.

 

Si on transpose ca en France, la generalisation de Francais comme langue obligatoire (progressivement quand meme, par exemple plus de 50 ans de bilinguisme fr/it en Corse), la division arbitraire en zones avec au milieu une capitale joignable en journée de cheval (departements), la centralisation sont des mesures educatives, structurelles et ideologique qui ont été des maux necessaires.

 

Maintenant, aujourd'hui que l'on est tous ou presque Francais ou Européen avant tout dans l'éducation, on doit s'appliquer a préserver l'heritage historique et culturel.

 

Si économiquement Nantes est indispensable aux PDL, il doit etre possible de dépasser les régions administratives pour créer des régions culturelles

Message cité 1 fois
Message édité par lxl ihsahn lxl le 27-04-2011 à 23:22:10
mood
Publicité
Posté le 27-04-2011 à 23:10:45  profilanswer
 

n°26280557
xanthe4975
Posté le 28-04-2011 à 00:01:41  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

La revolution et la republique se sont construites sur la negation des terroirs et des langues regionales, c'est violent mais ca a construit un etat-nation solide.
 
Prennons la Belgique. Elle etait exclusivement francophone au depart, par l'elite vers la nation, tout comme en france. Le peuple parlais picard, wallon, allemand, frison, flamand, limbourgeois, brabancon... Comme en France, des parlers latins, germaniques.  
 
Sauf qu'en Belgique, l'etat n'a pas su imposer le francais, et a reculé graduellement au point qu'aujourd'hui il y a un tiers qui parle francais, et deux autres tiers qui se partagent des patois franciques, s'appelant Flandre sans qu'un quart de ce territoire l'ait été dans son histoire... Et la Belgique n'existe plus.
 
L'unité nationale se bati sur la destruction de l'identité locale, il faut juste savoir ce qui fait partie de toute la nation, et ce qui relève du local, et ca c'est vrai partout.  
 
Si on transpose ca en France, la generalisation de Francais comme langue obligatoire (progressivement quand meme, par exemple plus de 50 ans de bilinguisme fr/it en Corse), la division arbitraire en zones avec au milieu une capitale joignable en journée de cheval (departements), la centralisation sont des mesures educatives, structurelles et ideologique qui ont été des maux necessaires.
 
Maintenant, aujourd'hui que l'on est tous ou presque Francais ou Européen avant tout dans l'éducation, on doit s'appliquer a préserver l'heritage historique et culturel.
 
Si économiquement Nantes est indispensable aux PDL, il doit etre possible de dépasser les régions administratives pour créer des régions culturelles


Je suis en désaccord sur les deux points en gras.
 
A mon sens l'unité nationale était plus grande avant la révolution qu'avant, il n'y avait pas une droite et une gauche à couteaux tirés. En 1214, devant la menace d'invasion anglo-flamando-impériale, l'Anjou se rallie à la couronne et les milices communales viennent se battre à Bouvines, à l'inverse, en 1793, le pays est en guerre civile et l'armée vendéenne est au Mans.
Certes après le massacre ou le matraquage d'une partie de la population (sous la révolution ou en 1871 par exemple), le régime parait renforcé mais des haines féroces s'accumulent. Ainsi, depuis la révolution, la France a été envahie pas moins de 3 fois, avant il faut remonter à la Gaule pour trouver la précédente occupation. Il me parait au contraire que la violence d'Etat a fragilisé la France et l'a durablement plongée dans une pratique agonistique de la politique en total décalage d'ailleurs avec l'évolution et les besoins contemporains.
 
Et je ne souscris absolument pas à cette idée d'une centralisation nécessaire et efficace, bien au contraire, j'observe que des Etats culturellement comparables à la France comme la Suisse ou les Usa se sont bien développés, et même probablement mieux à vrai dire, dans une logique fédérale. La centralisation comme gage d'efficacité me semble un argument faux. Elle explique en France le retard effarant de développement de la province par rapport à l'Ile de France.
Qu'il fallait une réforme pour mettre fin à l'embrouillamini administratif d'avant 1789, c'est l'évidence, mais il n'y avait nul besoin de tout casser. C'est bien un parti pris idéologique qui a prévalu, celui de faire table rase de l'histoire pour reconstruire un ordre prétendument naturel. Et l'Anjou, amputé du tiers de son territoire, malgré les manifestations des citoyens séparés, est devenu le "Maine et Loire", il y a même eu un département "Forêts" en France (les Ardennes). Et pourquoi ne pas avoir débaptisé la France et ne pas l'avoir rebaptisée Fleuves et Prés, pourquoi ne pas avoir poussé jusqu'au bout la logique ? Par idéologie. L'argument de l'efficacité est faux au fond. On ne voit d'ailleurs pas pourquoi une province plus petite serait plus efficace qu'une grosse ou inversement, à ce compte là il faudrait diviser la France en plusieurs Etats ou l'intégrer dans un autre ou que sais je.  
Il faut à mon sens partir de l'existant, de l'histoire et des hommes et ne surtout pas créer des structures utopico idéologiques qui font le malheur des hommes et sabotent son évolution, d'autant plus qu'elles sont toujours appliquées à grand renfort de crimes contre l'humanité, précisément.
 
Quand à la situation belge, c'est un cas vraiment particulier, et en parler nous amènerait à un maxi HS vis à vis du topic.

n°26280851
Talladega
Transcendance
Posté le 28-04-2011 à 00:48:11  profilanswer
 

xanthe4975 a écrit :

Et je ne souscris absolument pas à cette idée d'une centralisation nécessaire et efficace, bien au contraire, j'observe que des Etats culturellement comparables à la France comme la Suisse ou les Usa se sont bien développés, et même probablement mieux à vrai dire, dans une logique fédérale. La centralisation comme gage d'efficacité me semble un argument faux.


Va dire ça à un "espagnol" ou à un catalan tiens....
 
Les Etats-Unis, c'est un des pays les plus patriotiques du monde occidental, et ils ont failli s'entretuer pendant la guerre de sécession, c'est pas pour rien. Pour moi c'est plus l'exception que la règle.


---------------
Le topic de la Scandinavie | last.fm
n°26281405
xanthe4975
Posté le 28-04-2011 à 05:00:33  profilanswer
 

Talladega a écrit :


Va dire ça à un "espagnol" ou à un catalan tiens....
 
Les Etats-Unis, c'est un des pays les plus patriotiques du monde occidental, et ils ont failli s'entretuer pendant la guerre de sécession, c'est pas pour rien. Pour moi c'est plus l'exception que la règle.


C'est précisément ce que je dis, les suisses ou les américains sont plus patriotes que les français, si tu vas par là. Logiquement, comment veux tu être aveuglément nationaliste si tu es breton et que tes grands parents ont été battus quand ils parlaient leur langue ou si tu es vendéen ou corse etc... La plupart des peuples de France ont souffert à un moment ou à un autre de l'Etat, qui a rarement hésité à frapper voire à être terroriste (le mot a quand même été inventé en France pour désigner l'Etat français).

n°26285018
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 28-04-2011 à 14:14:09  profilanswer
 

xanthe4975 a écrit :


Je suis en désaccord sur les deux points en gras.
 
A mon sens l'unité nationale était plus grande avant la révolution qu'avant, il n'y avait pas une droite et une gauche à couteaux tirés. En 1214, devant la menace d'invasion anglo-flamando-impériale, l'Anjou se rallie à la couronne et les milices communales viennent se battre à Bouvines, à l'inverse, en 1793, le pays est en guerre civile et l'armée vendéenne est au Mans.
Certes après le massacre ou le matraquage d'une partie de la population (sous la révolution ou en 1871 par exemple), le régime parait renforcé mais des haines féroces s'accumulent. Ainsi, depuis la révolution, la France a été envahie pas moins de 3 fois, avant il faut remonter à la Gaule pour trouver la précédente occupation. Il me parait au contraire que la violence d'Etat a fragilisé la France et l'a durablement plongée dans une pratique agonistique de la politique en total décalage d'ailleurs avec l'évolution et les besoins contemporains.
 
Et je ne souscris absolument pas à cette idée d'une centralisation nécessaire et efficace, bien au contraire, j'observe que des Etats culturellement comparables à la France comme la Suisse ou les Usa se sont bien développés, et même probablement mieux à vrai dire, dans une logique fédérale. La centralisation comme gage d'efficacité me semble un argument faux. Elle explique en France le retard effarant de développement de la province par rapport à l'Ile de France.
Qu'il fallait une réforme pour mettre fin à l'embrouillamini administratif d'avant 1789, c'est l'évidence, mais il n'y avait nul besoin de tout casser. C'est bien un parti pris idéologique qui a prévalu, celui de faire table rase de l'histoire pour reconstruire un ordre prétendument naturel. Et l'Anjou, amputé du tiers de son territoire, malgré les manifestations des citoyens séparés, est devenu le "Maine et Loire", il y a même eu un département "Forêts" en France (les Ardennes). Et pourquoi ne pas avoir débaptisé la France et ne pas l'avoir rebaptisée Fleuves et Prés, pourquoi ne pas avoir poussé jusqu'au bout la logique ? Par idéologie. L'argument de l'efficacité est faux au fond. On ne voit d'ailleurs pas pourquoi une province plus petite serait plus efficace qu'une grosse ou inversement, à ce compte là il faudrait diviser la France en plusieurs Etats ou l'intégrer dans un autre ou que sais je.  
Il faut à mon sens partir de l'existant, de l'histoire et des hommes et ne surtout pas créer des structures utopico idéologiques qui font le malheur des hommes et sabotent son évolution, d'autant plus qu'elles sont toujours appliquées à grand renfort de crimes contre l'humanité, précisément.
 
Quand à la situation belge, c'est un cas vraiment particulier, et en parler nous amènerait à un maxi HS vis à vis du topic.


 
L'idéologie révolutionnaire était outrancière et caricaturale... Inventer un calendrier décimal et aller jusqu'à changer des noms de légumes aux jours, faire tomber les têtes dans un régime paranoïaque...  
 
Mais, dans le lot, la création des départements ne fut pas la plus grande bêtise...


---------------
[YouTube] Le Cerveau Lent : vulgarisation sciences cognitivesBlog webTutos Photo
n°26290571
xanthe4975
Posté le 28-04-2011 à 22:49:04  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :


 
L'idéologie révolutionnaire était outrancière et caricaturale... Inventer un calendrier décimal et aller jusqu'à changer des noms de légumes aux jours, faire tomber les têtes dans un régime paranoïaque...  
 
Mais, dans le lot, la création des départements ne fut pas la plus grande bêtise...


Il fallait faire quelque chose, c'est certain, mais ça a été mal fait, comme les régions.
La preuve, c'est toujours problématique.  :(

n°26298998
yorke78
Posté le 29-04-2011 à 17:26:02  profilanswer
 

xanthe4975 a écrit :


yorke78 a écrit :
 
Un jour où l'autre il va falloir s'y faire les gars, Nantes est un carrefour et ça fait belle lurette que ça dure! Même si elle est bretonnante, elle n'a plus rien d'uniquement breton... C'est devenu un mélange angevino-vendéano-breton que vous le vouliez ou non! C'est sans doute une des principales raisons de son poids économique.  
 
Bien sur, une identité est toujours plurielle, ce n'est pas devenu, du reste, ça a toujours été une identité complexe. Nantes a même été sous la domination ingelgerienne au Xème siècle si je ne me trompe pas.  
Et alors ?

 
Si je dis des choses comme ça, c'est aussi pour faire comprendre à ceux qui pensent que Nantes ne rayonnent que sur la Bretagne Sud se fourrent le doigt dans l'oeil, et je ne serais pas surpris si on me disait qu'elle accueille autant d'étudiants vendéens que de des 4 autres départements de la Bretagne
 
Si historiquement elle aurait pu rester en Bretagne,  
 
Mais elle est en Bretagne, nonobstant les délires technocratiques.
 
Exactement, et plus précisément dans un Bretagne de coeur ce qui est en mon sens bien plus important que beaucoup d'autres considérations
 
le point qui vous dérange est principalement celui de l'économie.  
 
Ah, pas du tout  
 
Je n'avais pas tout lu, j'atténue ce point là même s'il fait quand même partie de revendications plusieurs fois rappelées.  
 
Et vous le savez, pour garder un équilibre entre les régions, elles ne seront pas modifiées.  
 
Pourquoi garder un "équilibre", par ailleurs factice ? J'en veux pas de ton équilibre niveleur, vive la différence.
 
Donc, pour toi, c'est la Bretagne d'abord, les français on les ****. Ne trouves-tu pas glorifiant qu'une partie de ta nation en aident d'autres? (cela s'appelle de la tolérance et de l'humanisme, mais le problème n'est pas là, d'ailleurs si je voulais aller plus loin sur le sujet, on pourrait soulever le problème de racisme anti-vendéen des nantais "réunificationistes" (pardon pour le mot je savais pas comment le dire))
 
De plus, il faut arrêter de penser que tous les nantais sont de votre avis, c'est loin d'être le cas. D'ailleurs pas mal de bretons ne considèrent même pas Nantes comme bretonne.  
 
D'abord il n'y a pas que Nantes, mais tout le reste du pays nantais (la "loire inférieure, pardon, atlantique".  
Ensuite le fait que nombre de bretons soient dans je ne sais quelle forme de volonté de déni ou de ne rien faire, peu importe, il y a une réalité tangible.

 
Elle existe cette réalité, mais ce qui m'ennuie dans vos propositions, c'est la facilité, à l'instar de Pétain, de disposer des peuples. Qui vous dit que l'Anjou et la Touraine souhaitent un rapprochement? Qui vous dit que les vendéens veulent refaire partie du Poitou? Et ces départements n'ont ils pas commencés à  avoir réellement une influence sur Nantes et vice-versa? Je n'ai pas d'avis précis sur ces points mais c'est le principe qui me dérange. Quand vous parlez de référendum, vous excluez volontairement les autres départements des PDL, qui devraient aussi être consultés.
 
Et que faites vous de tous ces nantais qui ne sont pas bretons d'origine mais qui vivent là depuis des générations (et qui sont sans doute bien plus nombreux que vous pouvez penser)?  
 
Et ? Qui a dit qu'ils étaient moins bretons que les bretons "de souche" ? En plus ton argument est me semble t'il malvenu, tant est importance l'influence des "immigrés" y compris dans le mouvement de renaissance culturelle et de réappropriation identitaire. Xavier Haas et Georges Arnoux par exemple sont des artistes bretons par choix, pas par leur origine alsacienne ou suisse.
 
Tout ce que tu me dis est bien beau, et je trouve ça carrément bien d'avoir une nation ouverte aux "immigrés" (évidemment il ne faut pas qu'il soit vendéen.....) Mais cela n'empêche pas non plus qu'il y ait des "immigrés" qui n'adhèrent pas forcément à cette culture et qui vienne y intégrer la leur, quid de ceux-là?
 
L'essentiel, si vous êtes breton, c'est de se sentir breton peu importe l'endroit.  
 
Evidemment, pas besoin qu'on me le dise.
 
Bah j'espère bien, et je comprends que tu te battes pour ton identité, mais beaucoup moins pour un bout de terre
 
Car sinon, pourquoi le quartier Montparnasse à Paris ne serait-il pas breton? et la Bretagne s'arrêtait à la Loire si je ne m'abuse,  
 
Tu t'abuses.
 
Au temps pour moi.
 
alors pourquoi pas Nantes-Sud en Vendée aussi? et Nice italien ou Strasbourg allemand? :D  
 
Je suis angevin d'origine, vendéen d'adoption, puis nantais de résidence et je dirais même de coeur. Je connais beaucoup de bretons (j'y ai même de la famille), je les aime beaucoup, sauf ceux qui se posent les mauvaises questions  
 
Pas d'agressivité dans mon propos, mais je trouve à ton propos un coté détenteur de vérité donneur de leçon assez pénible, ça passe parce que c'est enrobé dans un discours politiquement correct ceci dit, m'enfin bon.  
 
Je n'ai aucunement l'intention de te donner une leçon, je te donne mon avis et mon ressenti. Excuses moi sincèrement si tu y as senti de la condescendance, ce n'était pas du tout mon intention.
 
et qui en deviennent même agressif parfois. Je trouve tellement ridicule une revendication de territoire, vous n'êtes pas la Palestine française, vous feriez mieux de faire vivre votre belle culture plutôt que de vous abaisser à ces joutes inutiles...
 
Mais on la fait vivre, et pas qu'elle d'ailleurs en ce qui me concerne, puisque je suis aussi fier de mes autres identités que je souhaite également voir évoluer.
 
Le problème a en fait une portée universelle, est ce qu'un Etat peut assigner et définir l'identité de ses sujets ?
Est ce que l'Etat peut décider que la capitale de Bretagne n'est pas bretonne mais paysdeloirienne ? Je ne le pense pas, je crois même que c'est nuisible et dangereux.
Est ce que l'Etat peut te dire qui tu es ? Pour moi, certainement pas. L'Etat ne doit pas s'occuper d'identité. Je note au passage que cette violence date de la république française, la monarchie n'ayant jamais pratiqué cette violence là.

 
Je pense que le problème est une question de fierté, car ce n'est pas en donnant un nom à une région que l'Etat définit ton identité. On ne peut plus parler de capitale car nous ne sommes pas dans un cas le permettant. Et dire qu'elle est ligérienne est totalement justifié de part sa situation géographique sur la Loire, au même titre que Tours par exemple. Après tu as entendu beaucoup de monde dire qu'elle est paysdeloirienne? moi personne. Et évidemment si on me demande, je dirais qu'elle est Bretonne de coeur. Quant au bailonnement qu'a subi votre culture, je ne peux que le regretter, mais pour moi le débat de Nantes est un faux débat, par contre il met en avant le problème de reconnaissance de l'identité bretonne auquel j'adhère totalement. L'autre souci, dans cette histoire, c'est que cette querelle nuit à l'image bretonne et c'est regrettable.
 
A la révolution il a été décidé de nier les identités autres que nationales, et de créer des départements soi disant égaux, mais bien sur tous soumis à la capitale française dont le sur développement a obéré celui du reste d'une France vampirisée. Le délire a continué avec des régions tartempion. Et demain, qui sait, peut être nous expliquera t'on que nous ne sommes plus français mais ouestiens ou arcatlantiquiens avec Amsterdam pour capitale ? Heureusement nos voisins européens sont eux plus respectueux de leurs identités et nos délires égalitaro-centralisateurs ne franchiront pas nos frontières.
En outre cette politique imposée a participé d'une culture de violence en politique qui nous plombe aujourd'hui gravement et dont il sera difficile de sortir.
 
En tout cas moi je suis angevin, breton, français et européen. Et aucune institution étatique n'a autorité ni légitimité pour me dire ce que je suis.

 
Encore une fois, encore heureux!! Sois toi, sois fier de tes origines et de ce que tu es!


n°26299301
Dissension
Posté le 29-04-2011 à 18:06:44  profilanswer
 

Déjà essayé d'expliquer aux bretons le pourquoi du comment Nantes est dans la région PDL, comprennent jamais. Y a pas à dire les nationalistes c'est toujours un peu limité.

n°26299513
Profil sup​primé
Posté le 29-04-2011 à 18:39:27  answer
 

Hum, Xanthe4975, ta relecture de l'Histoire française est amusante, à défaut d'être vrai. La France, ou ce qui allait devenir la France, fut le théâtre de nombreux conflits et invasions. Une unité nationale au Moyen-Age ??  :lol:  Soyons sérieux, Bouvines est bien représentatif d'un système féodale où le Roi demande des troupes , ici à des villes. Cette victoire permit en effet à Philippe Auguste, grâce au prestige et à la démonstration de force, d'amorcer une unité nationale. Mais il faudra encore des siècles pour que la royauté ait un pouvoir incontesté, dans une lutte sans merci contre les grands féodaux. Et la violence n'est pas exclusive aux révolutionnaires. Les gens comme toi, faudrait les envoyer sous l'Ancien Régime, ils verraient si c'était bisounoursland. Cela n'excuse pas les violences révolutionnaires, mais les gens se faisaient charcler avant. La guerre, motivée par toutes sortes de raison (en 1er lieu par la cupidité et la soif de pouvoir), n'a pas attendu les états-nations pour exister.
 
Bref, la haine contre la République ça va bien 5 secondes ! De là à réécrire l'Histoire.... D'ailleurs, la France ne doit pas être si méchante que cela puisqu'elle laisse s'exprimer ceux dont le rêve est de la détruire.  Il ne me semble pas avoir vu au JT l'armée française envoyant au goulag les bretons bretonnant et autres corses fiers de leur ile, on me cacherait des choses ? [:transparency]  
 
 
 

Citation :

Et je ne souscris absolument pas à cette idée d'une centralisation nécessaire et efficace, bien au contraire, j'observe que des Etats culturellement comparables à la France comme la Suisse ou les Usa se sont bien développés, et même probablement mieux à vrai dire, dans une logique fédérale


 
 [:mister yoda]  Des pays dont l'histoire n'a rien à voir !!!! Même ces pays ont du reste des lois et des institutions ayant autorité sur l'ensemble du territoire. Pour info, la Suisse deviendra définitivement un état fédéral en 1848, après une guerre interne.  
Ce n'est quand même pas la faute de la République Française si elle a subi 2 guerres mondiales sur son sol, contrairement aux 2 pays cités. Et l'esprit de clocher étalé sur ce topic est pitoyable, car ne produisant rien de bon.  
 

n°26302711
xanthe4975
Posté le 30-04-2011 à 06:24:14  profilanswer
 

Bon, nous sommes globalement d'accord.
Autant pour moi si j'ai été un peu rude, mais les questions identitaires appellent précisément une certaine rectitude.
 
Juste un truc, tu dis :
 
"Donc, pour toi, c'est la Bretagne d'abord, les français on les ****. Ne trouves-tu pas glorifiant qu'une partie de ta nation en aident d'autres? (cela s'appelle de la tolérance et de l'humanisme"
 
Précisément pour moi, c'est l'inverse, et je prétends être à la fois breton, angevin (je pourrais d'ailleurs détailler d'où précisément), français et européen, et même d'une certaine façon citoyen du monde et humain.
Et je suis précisément favorable à des mécanismes de solidarité. Notamment envers les pays de l'Est. Quoique j'eusse préféré qu'on approfondît la construction européenne, à choisir. Je suis un européiste libéral et fédéraliste au passage.  :)


Message édité par xanthe4975 le 30-04-2011 à 07:02:32
mood
Publicité
Posté le 30-04-2011 à 06:24:14  profilanswer
 

n°26302725
xanthe4975
Posté le 30-04-2011 à 06:59:25  profilanswer
 


Ta posture de juge contre le soi disant "esprit de clocher" de ce topic ne te fait pas honneur à mon sens.
Nous essayons d'argumenter sur des questions très lourdes, je dirais même essentielles, au sens platonicien du terme.
Qu'y a t'il de plus essentiel que l'identité.  
De quel Olympe te permets tu de juger les intervenants de ce topic ? Dois je comprendre que tu peux te prévaloir d'une légitimité "républicano-rationnelle-dans le sens de l'histoire" qui t'autoriserait à mépriser les ploucs identitaro-régionalistes que nous serions. D'où parles tu et quelle posture adoptes tu ?
 
Moi en tout cas, je suis français parce que je suis angevin et breton, et européen parce que je suis français. Et je dénie à quiconque le droit de définir mon identité.
Y compris à toi, camarade. :D
Et je dis ça en toute fraternité, citoyen.  :)  :hello:


Message édité par xanthe4975 le 30-04-2011 à 07:06:54
n°28682341
Melenhagwe​r
Posté le 16-12-2011 à 13:14:37  profilanswer
 

Ce débat a pris une certaine ampleur !
Bravo pour votre débat animé ! Je pense que les votes sont plutôt clairs... Nantes est en Bretagne.

n°28683944
vouzico
Bro Naoned e Breizh
Posté le 16-12-2011 à 15:35:03  profilanswer
 

Melenhagwer a écrit :

Ce débat a pris une certaine ampleur !
Bravo pour votre débat animé ! Je pense que les votes sont plutôt clairs... Nantes est en Bretagne.


 
Ce topic est surtout remonté de nulle part :jap:  
 
Tiens pour relancer le débat avec une vraie info : le conseil général du Mor-bihan a voté un voeu pour la réunification. Dormez brave gens, la démocratie c'est pas pour tout de suite  [:itm]  
 
http://44breizh.com/2011/12/07/le- [...] ification/

n°28684474
Profil sup​primé
Posté le 16-12-2011 à 16:19:28  answer
 

vouzico a écrit :


 
Ce topic est surtout remonté de nulle part :jap:  
 
Tiens pour relancer le débat avec une vraie info : le conseil général du Mor-bihan a voté un voeu pour la réunification. Dormez brave gens, la démocratie c'est pas pour tout de suite  [:itm]  
 
http://44breizh.com/2011/12/07/le- [...] ification/


 
 
C'est une info intéressante, mais je serais moins pessimiste que toi. Il faudrait évidemment que beaucoup d'autres cm fassent la même chose, mais au moins la réunification de la Bretagne ne devrait pas menacer la République, contrairement aux braillards autonomistes et indépendantistes.

n°28686099
vouzico
Bro Naoned e Breizh
Posté le 16-12-2011 à 19:38:33  profilanswer
 


 
Le conseil régional de Bretagne, le conseil général de Loire-Atlantique et maintenant le conseil général du Mor-bihan ont déjà fait de tels veoux. Il faut quoi pour que ca change maintenant ? Cirer des pompes ?  
 
C'est une farce cette histoire. Tant que Francois Fillon qui vient des PdL est 1er ministre, ca ne bougera pas d'un pouce. Et si le PS est au pouvoir, Ayrault l'empêchera aussi. L'avis des gens ? La démocratie ? Allons c'est la France, il ne faudrait pas trop demander son avis à la population , elle risque de contrarier ces chers politicards :o  [:madlo]

n°28697533
Melenhagwe​r
Posté le 18-12-2011 à 11:57:54  profilanswer
 

vouzico a écrit :


 
Ce topic est surtout remonté de nulle part :jap:  
 
Tiens pour relancer le débat avec une vraie info : le conseil général du Mor-bihan a voté un voeu pour la réunification. Dormez brave gens, la démocratie c'est pas pour tout de suite  [:itm]  
 
http://44breizh.com/2011/12/07/le- [...] ification/


 
Oups, le but n'était pas de faire remonter un vieux sujet sur votre forum ! Je suis tombé dessus par google et j'en ai lu une bonne partie pour avoir les arguments pour et contre sans regarder les dates de posts.
 
Merci pour le lien en tout cas.

n°28790667
aresknock
Posté le 30-12-2011 à 10:20:45  profilanswer
 
n°33262334
tarassboul​ba34
penser global pour agir local
Posté le 10-02-2013 à 08:57:49  profilanswer
 

Non seulement Nantes n'est ppas en Bretagne mais aussi faut dire que les habitants de Nantes n'ont rien de breton. C'est le même genre de troll que le Mont Saint-Michel, qui est normand et que les bretons considèrent breton. Faut arreter ces inepsies bizantines. Mon collegue est nantais et il me sort tout le temps: chez nous en Bretagne......faut être stupide et cretin pour dire ca. C'est comme ski j'etais de Montpellier et je disais: chez nous en Catalogne......

n°33263250
Talladega
Transcendance
Posté le 10-02-2013 à 12:41:32  profilanswer
 

T'avais besoin de remonter un sujet vieux d'un an pour balancer un message haineux et sans la moindre argumentation, alors que l'opinion publique, la politique et l'histoire vont à ton encontre ?
 
Tu dois faire partie de ceux qui pensent que la Bretagne ça se limite aux bleds dont le nom commence par Plou ou Ker et que tout ce qui est à l'est de Vannes c'est plus la vraie Bretagne.
 
Ou alors tu habites à Rennes et tu rages à l'idée que Nantes devienne la plus grande ville de Bretagne, ce qui ne serait pas idiot vu que Rennes c'est pas vraiment breton non plus [:petoulachi]


---------------
Le topic de la Scandinavie | last.fm
n°33293105
xanthe4975
Posté le 12-02-2013 à 20:55:18  profilanswer
 

tarassboulba34 a écrit :

Non seulement Nantes n'est ppas en Bretagne mais aussi faut dire que les habitants de Nantes n'ont rien de breton. C'est le même genre de troll que le Mont Saint-Michel, qui est normand et que les bretons considèrent breton. Faut arreter ces inepsies bizantines. Mon collegue est nantais et il me sort tout le temps: chez nous en Bretagne......faut être stupide et cretin pour dire ca. C'est comme ski j'etais de Montpellier et je disais: chez nous en Catalogne......


En tout cas, toi, en tant que troll, t'es pas breton. :sol:

n°33832755
philippego​urves
Email sans le @...
Posté le 02-04-2013 à 22:10:48  profilanswer
 

Voici l'histoire de la ville de Nantes en quelques dates : breizhmabro.over-blog.com/article-6160706.html

n°34981795
basketor63
Posté le 15-07-2013 à 14:50:22  profilanswer
 

La réponse est oui.
 
D'ailleurs une preuve flagrante c'est le résultat des élections en général, comme par exemple la présidentielle 2013.
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/85/Pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_2012_premier_tour.svg/642px-Pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_2012_premier_tour.svg.png
 
 
 
 :D


Message édité par basketor63 le 15-07-2013 à 15:07:16
n°37053682
macdriverZ
Jinhua1920unautorized
Posté le 06-02-2014 à 23:46:06  profilanswer
 

philippegourves a écrit :

Voici l'histoire de la ville de Nantes en quelques dates : breizhmabro.over-blog.com/article-6160706.html


 
il est temps de vivre dans le présent.
 
Quelqu'un a déjà vu du chouchen sur Nantes ? Fait un fez-nos ou entendu parlé le Breton dans le 44 ?
 
 


---------------
Swedish master
n°37053865
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 07-02-2014 à 00:18:30  profilanswer
 

Il n'y a pas qu'une seule et unique culture bretonne, hein...

 

Nantes n'est pas plus bretonne que Rennes, mais pas moins non plus.


---------------
[YouTube] Le Cerveau Lent : vulgarisation sciences cognitivesBlog webTutos Photo
n°37053936
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 07-02-2014 à 00:37:43  profilanswer
 

macdriverZ a écrit :


il est temps de vivre dans le présent.
 
Quelqu'un a déjà vu du chouchen sur Nantes ? Fait un fez-nos ou entendu parlé le Breton dans le 44 ?
 


Pour le chouchen, ça veut dire qu'ils ont bon gout :o
 
Pour le breton, si tu prends ce critère là, je rappelle que le breton n'est originellement parlé que dans la partie ouest dans la Bretagne. Avec cette définition, il reste plus grand chose en Bretagne. Et même à Rennes, le breton n'a pas vraiment été parlé un jour.
 
http://p9.storage.canalblog.com/94/42/438773/26039193.jpg


Message édité par Ernestor le 07-02-2014 à 00:38:26
n°37054389
vouzico
Bro Naoned e Breizh
Posté le 07-02-2014 à 08:03:11  profilanswer
 

macdriverZ a écrit :


 
il est temps de vivre dans le présent.
 
Quelqu'un a déjà vu du chouchen sur Nantes ? Fait un fez-nos ou entendu parlé le Breton dans le 44 ?
 
 


 
Y a une école Diwan à Naoned  :o

n°37062815
Talladega
Transcendance
Posté le 07-02-2014 à 19:24:42  profilanswer
 

macdriverZ a écrit :


 
il est temps de vivre dans le présent.
 
Quelqu'un a déjà vu du chouchen sur Nantes ? Fait un fez-nos ou entendu parlé le Breton dans le 44 ?
 
 


Euh des fest-noz dans le 44 y'en a plein, peut-être pas autant que dans la Bretagne profonde, mais dire qu'il n'y en a jamais c'est un mensonge.


---------------
Le topic de la Scandinavie | last.fm
n°37233407
basketor63
Posté le 22-02-2014 à 11:00:07  profilanswer
 

macdriverZ a écrit :

il est temps de vivre dans le présent.
 
Quelqu'un a déjà vu du chouchen sur Nantes ? Fait un fez-nos ou entendu parlé le Breton dans le 44 ?


 
on trouve du lait ribot à Nantes
 
du chouchen ça doit pas être dur à trouver
 
un ami de mes parents habitant à Saint-Nazaire à appris le breton et l'a enseigné à ses enfants
 
Sur un des restaurant de la plage de la Govelle il y avait un mariage, et sur la terrasse il se sont mis à faire une danse bretonne.
 
C'était marrant.
Hier j'ai mangé dans une des quinze mille creperies du centre nantes.
 
Bref des traces de tradition bretonne il y en a clairement plein, même si c'est clairement pas le fin fond de la bretagne.
 
Tu vas ailleurs que dans la Bretagne historique, en t'éloignant à peine, par exemple en vendée ou dans le maine, et bien tu ne verras plus rien de tout ça.

Message cité 1 fois
Message édité par basketor63 le 22-02-2014 à 11:06:15
n°37233641
macdriverZ
Jinhua1920unautorized
Posté le 22-02-2014 à 11:36:23  profilanswer
 

basketor63 a écrit :


 
on trouve du lait ribot à Nantes
 
du chouchen ça doit pas être dur à trouver
 
un ami de mes parents habitant à Saint-Nazaire à appris le breton et l'a enseigné à ses enfants
 
Sur un des restaurant de la plage de la Govelle il y avait un mariage, et sur la terrasse il se sont mis à faire une danse bretonne.
 
C'était marrant.
Hier j'ai mangé dans une des quinze mille creperies du centre nantes.
 
Bref des traces de tradition bretonne il y en a clairement plein, même si c'est clairement pas le fin fond de la bretagne.
 
Tu vas ailleurs que dans la Bretagne historique, en t'éloignant à peine, par exemple en vendée ou dans le maine, et bien tu ne verras plus rien de tout ça.


 
Il doit y en avoir une ou 2 de bien les autres c'est des pièges à touristes.


---------------
Swedish master
n°37233721
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 22-02-2014 à 11:44:46  profilanswer
 

Piège à touriste ou pas, c'est pas la question hein :D


---------------
[YouTube] Le Cerveau Lent : vulgarisation sciences cognitivesBlog webTutos Photo
n°39611852
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 27-09-2014 à 21:21:37  profilanswer
 

À l'heure des réformes territoriales,  ce topic est bien calme... moins que les rues de Nantes en tous cas :D

 

http://www.lesechos.fr/politique-s [...] tor=CS1-25


---------------
[YouTube] Le Cerveau Lent : vulgarisation sciences cognitivesBlog webTutos Photo
n°57002599
Profil sup​primé
Posté le 07-07-2019 à 11:23:53  answer
 

Évidemment que Nantes c'est Breton, c'est la limite extrême mais c'est la Bretagne. Faut jamais avoir vécu à Naoned pour dire le contraire.
 
Tain ce sondage.  [:mrtritium:2]


Message édité par Profil supprimé le 07-07-2019 à 11:25:02
n°57014844
basketor63
Posté le 08-07-2019 à 20:51:15  profilanswer
 

La Bretagne ça va jusque Clisson.
Le château de Clisson était un poste de défense de la frontière Bretonne.
Jadis.

n°57014867
Profil sup​primé
Posté le 08-07-2019 à 20:54:16  answer
 

Aujourd'hui Clisson est le fief des metalleux.  [:cuirmoustache:4]

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  29  30  31  32  33  34
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
CIA - guerres secrètes : 1ere partie ce soir sur Arte à 20h45Logement sur Nantes - Prépa
En Grande-Bretagne, une caravane endommagée par une vache volante[Vacances] Nantes Bordeaux en caisse Autoroute ou Nationale ?
Comment on appelle la partie qui s'occupe de la direction....Pourrait-on me dé-TT de la partie jeux vidéos????
voulez savoir si votre ip fait partie de la base de donnée de la RIAAdestruction d'une partie de mon habitation -> paiement
[Nantes/Amis nantais, viendez!] Question à propos de la ville...Les amendes en Grande-Bretagne
Plus de sujets relatifs à : Nantes fait elle partie de la bretagne ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR