Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
2524 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  204  205  206  207  208  209
Auteur Sujet :

Minimalisme : restreindre ses possessions à l'essentiel

n°62484796
Solera
Posté le 26-03-2021 à 14:53:46  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Apres étonnamment, apres discussion avec une boite d'archi qui fait de la renovation dans des batiments de bureaux, ils me disaient qu au contraire ils avaient tendance à remettre de la moquette dans les bureaux parce que cela fait plutot diminuer les allergies vu qu il y a moins de particules volantes dans l'air ... Et que cela pouvait paraitre contre-intuitif mais que des etudes avaient été faites dans ce sens ces dernieres années ...
 

mood
Publicité
Posté le 26-03-2021 à 14:53:46  profilanswer
 

n°62484859
Alanina
Posté le 26-03-2021 à 14:58:30  profilanswer
 

Ça dépend surement de l'entretien...  
Mais j'ai des doutes.  
 
En attendant dans mon ancien bureau il y avait des coupe-vie/bruit en moquettes et j'avais pas intérêt à leur faire des calins...

n°62484890
Alanina
Posté le 26-03-2021 à 15:00:42  profilanswer
 

Et les moquettes, tentures, rideaux,... et autres meubles tapisse sont plutot fortement deconseillés pour les asthmatiques.  
(Je confirme que chez moi, au vu de mon expérience, il n y en a plus).

n°62485033
lehman bro​thers
Aw noes, not this shit again
Posté le 26-03-2021 à 15:14:14  profilanswer
 

Solera a écrit :

Apres étonnamment, apres discussion avec une boite d'archi qui fait de la renovation dans des batiments de bureaux, ils me disaient qu au contraire ils avaient tendance à remettre de la moquette dans les bureaux parce que cela fait plutot diminuer les allergies vu qu il y a moins de particules volantes dans l'air ... Et que cela pouvait paraitre contre-intuitif mais que des etudes avaient été faites dans ce sens ces dernieres années ...

 

Dans les bureaux la raison c'est le bruit.

 

Imagine des dizaines chaises de bureau qui roulent sur du carrelage dans un open space :o


---------------
Epargnez-moi vos opinions politiques Dolores
n°62485048
Dolores
Posté le 26-03-2021 à 15:15:55  profilanswer
 

J'ai déjà travaillé dans un bureau sans moquette. La collègue qui ne se déplaçait qu'en courant avec ses talons clac clac clac clac toute la journée :love:

n°62485062
jluc
Nothing else matters ...
Posté le 26-03-2021 à 15:17:47  profilanswer
 

La raison c'est aussi la rapidité de mise en œuvre sur le faux plancher et possibilité d'enlever rapidement les dalles lors des interventions dans le réseau sous la dalle.


---------------
"Strumming on the porch, a beer in reach", the JJCale meaning of life ♫♫  -  Strava
n°62486153
hey_popey
Beta vulgaris
Posté le 26-03-2021 à 17:08:17  profilanswer
 

Alanina a écrit :

Tout ce que ne veut pas un allergique aux acariens chez soi ?....


Un tapis de pelouse synthétique ! [:spamafote]

n°62490864
depart
Posté le 27-03-2021 à 09:28:54  profilanswer
 

Parquet ça reste très sonore quand même.
J'ai le souci dans mon bureau.
On peut se faire des dalles à accrocher au mur ou suspendre. On trouve des tutos.
Cadre en bois, plaque de laine de ce qu'on veut (bois, roche...) et tissu tendu devant pour l'aspect esthétique.

 

Perso je n'ai pas sauté le pas. Il faut trouver le tissu qui va bien (suffisamment epais pour ne pas faire trop cheap pas attrape poussière, facile à nettoyer...) n'ayant pas de magasin de tissu proche de chez moi j'ai mis le projet en suspend.

 

C'est pas hyper joli non plus.
En tout fait ça coûte systématiquement une blinde.

 

L'autre approche c'est probablement un système du genre ossature bois (sur un pan de mur), laine entre les montants, tissu noir ou pare pluie /pare vapeur et petites lames de bardage bois un peu espacées.
Ça peut être assez esthétique https://www.magic-h.com/wp-content/uploads/2018/02/DaVinci-Resolve-Studio-14.jpg, mais le projet est tout de suite plus complexe : perte d'espace, gestion des prises électriques...

Message cité 1 fois
Message édité par depart le 30-03-2021 à 16:49:42
n°62504298
lehman bro​thers
Aw noes, not this shit again
Posté le 29-03-2021 à 03:56:42  profilanswer
 

depart a écrit :

Parquet ça reste très sonore quand même.
J'ai le souci dans mu bureau.
On peut se faire des dalles à accrocher au mur ou suspendre. On trouve des tutos.
Cadre en bois, plaque de laine de ce qu'on veut (bois, roche...) et tissu tendu devant pour l'aspect esthétique.
 
Perso je n'ai pas sauté le pas. Il faut trouver le tissu qui va bien (suffisamment epais pour ne pas faire trop cheap pas attrape poussière, facile à nettoyer...) n'ayant pas de magasin de tissu proche de chez moi j'ai mis le projet en suspend.
 
C'est pas hyper joli non plus.
En tout fait ça coûte systématiquement une blinde.
 
L'autre approche c'est probablement un système du genre ossature bois (sur un pan de mur), laine entre les montants, tissu noir ou pare pluie /pare vapeur et petites lames de bardage bois un peu espacées.
Ça peut être assez esthétique https://www.magic-h.com/wp-content/ [...] dio-14.jpg, mais le projet est tout de suite plus complexe : perte d'espace, gestion des prises électriques...


 
Un bureau, ou tout espace d'ailleurs, va rester silencieux surtout si les gens qui s'y trouvent ne font pas d'activite bruyante, et plus c'est gros plus ca a de chance d'etre bruyant.
 
On aura beau utiliser des solutions couteuses pour rendre la piece anacoustique, si c'est plein de gens bruyants c'est peine perdue :o  
 
Le plus efficace c'est de segmenter, en s'assurant qu'il y a des cloisons et portes qui separent les espaces, mais c'est pas dans la mentalite du moment qui consiste plutot a tout ouvrir.


---------------
Epargnez-moi vos opinions politiques Dolores
n°62519622
depart
Posté le 30-03-2021 à 16:54:34  profilanswer
 

J'ai oublié de préciser que je suis seul dans mon bureau, et qu'il est chez moi.
Je suis silencieux, mais ça n'en reste pas moins désagréable en terme d'écho sur les bruits du quotidien, ça va des touches de clavier (j'ai pas de clavier mécanique donc ça va encore) à la musique ou son des vidéos en passant par les discussions avec d'autres personnes.
Si j'ouvre la porte, qui donne sur une cage d'escalier ça devient encore pire.
J'ai fait des tests de rt60 (on est sur hfr hein :o) , j'ai un écho de plusieurs secondes le temps que ça parcoure toute la cage d'escalier, se réverbère moultes fois sur tous les murs et finisse enfin par s'atténuer. Et non je n'habite pas dans un château.

 

Bref le traitement acoustique c'est pas du luxe...

mood
Publicité
Posté le 30-03-2021 à 16:54:34  profilanswer
 

n°62537566
shia leboe​uf
Les Valeurs
Posté le 01-04-2021 à 09:43:38  profilanswer
 

Bonjour à tous,

 

Une idée de polo pouvant être porté au boulot, à la ville, à la campagne, à la plage, en vacances ?

 

J'en ai marre d'avoir plein de vetements, tous offerts, et de les ranger comme je peux...

 

Je cherche à optimiser ma garde-robe (hors sport) avec 6-7 polos et 3 pantalons maxi.

 

J'entends du bien du decathlon Trek 500 en laine merinos, mais à priori il ne se fait plus...

n°62537580
Hegemonie
Posté le 01-04-2021 à 09:45:04  profilanswer
 

shia leboeuf a écrit :

Bonjour à tous,

 

Une idée de polo pouvant être porté au boulot, à la ville, à la campagne, à la plage, en vacances ?

 

J'en ai marre d'avoir plein de vetements, tous offerts, et de les ranger comme je peux...

 

Je cherche à optimiser ma garde-robe (hors sport) avec 6-7 polos et 3 pantalons maxi.

 

J'entends du bien du decathlon Trek 500 en laine merinos, mais à priori il ne se fait plus...

 

Uniqlo? Je suis vraiment satisfait des miens, en port quotidien, depuis 18mois

n°62537646
lehman bro​thers
Aw noes, not this shit again
Posté le 01-04-2021 à 09:51:28  profilanswer
 

shia leboeuf a écrit :

Bonjour à tous,

 

Une idée de polo pouvant être porté au boulot, à la ville, à la campagne, à la plage, en vacances ?

 

J'en ai marre d'avoir plein de vetements, tous offerts, et de les ranger comme je peux...

 

Je cherche à optimiser ma garde-robe (hors sport) avec 6-7 polos et 3 pantalons maxi.

 

J'entends du bien du decathlon Trek 500 en laine merinos, mais à priori il ne se fait plus...

 

[:transparency]

 

Bah n'importe quel polo ...

 

S'il a vocation à être porté tout le temps, j'irais vers une couleur qui tolère bien le délavage (chiné par exemple) et pas trop claire pour éviter les taches.

 

Qu'est ce qui ferait qu'un polo n'est pas utilisable partout pour toi ?


---------------
Epargnez-moi vos opinions politiques Dolores
n°62537819
hfr of the​ dead
Posté le 01-04-2021 à 10:04:51  profilanswer
 

le souci du polo c'est que ça va pas avec un pull....
perso, je me suis commandé un lot de 10 shirts (5 noirs et 5 blancs) et c'est très pratique.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=WoLS0t6wzcs
n°62537830
hfr of the​ dead
Posté le 01-04-2021 à 10:05:42  profilanswer
 

j'aurais tendance à virer mes polos en ce moment...


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=WoLS0t6wzcs
n°62538474
rambuteau
Posté le 01-04-2021 à 10:57:32  profilanswer
 

hfr of the dead a écrit :

j'aurais tendance à virer mes polos en ce moment...


Idem, je trouve le polo trop contraignant pour la tenue globale. Je n'ai plus que des chemises qui me servent pour le boulot et le perso, ainsi que des t-shirts pour servir de pyjama ou pour faire du sport.
 
Pour quelqu'un de moins porté sur les chemises, je pense que les t-shirts peuvent suffire largement (si besoin d'être plus formel, une unique chemise fera mieux l'affaire qu'un polo).

n°62538928
shia leboe​uf
Les Valeurs
Posté le 01-04-2021 à 11:26:16  profilanswer
 

lehman brothers a écrit :

 

[:transparency]

 

Bah n'importe quel polo ...

 

S'il a vocation à être porté tout le temps, j'irais vers une couleur qui tolère bien le délavage (chiné par exemple) et pas trop claire pour éviter les taches.

 

Qu'est ce qui ferait qu'un polo n'est pas utilisable partout pour toi ?


Sa résistance à la sueur : je vis sous les tropiques et je voyage (enfin je voyageais :o) dans des régions équatoriales, du coup je transpire et certaines matières ont tendance à retenir le parfum "mâle échauffé"

 

J'aurai du le préciser :o

 

n°62541998
depart
Posté le 01-04-2021 à 16:52:33  profilanswer
 

J'ai un helly hansen (sans gros logo, rare) en mérinos. Bien taillé, bonne qualité (dans la veine de ce que fait icebreaker) et surtout très passé partout.
J'aime bien les vêtements qui n'ont aucun signe distinctif, ça aide à faire passer le côté "aucune idée de si c'est le même qu'hier ou pas".

n°62542806
hfr of the​ dead
Posté le 01-04-2021 à 18:34:08  profilanswer
 

depart a écrit :

J'ai un helly hansen (sans gros logo, rare) en mérinos. Bien taillé, bonne qualité (dans la veine de ce que fait icebreaker) et surtout très passé partout.
J'aime bien les vêtements qui n'ont aucun signe distinctif, ça aide à faire passer le côté "aucune idée de si c'est le même qu'hier ou pas".


Gros +1 mais pas facile pour les chaussures.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=WoLS0t6wzcs
n°62542929
shia leboe​uf
Les Valeurs
Posté le 01-04-2021 à 18:47:36  profilanswer
 

depart a écrit :

J'ai un helly hansen (sans gros logo, rare) en mérinos. Bien taillé, bonne qualité (dans la veine de ce que fait icebreaker) et surtout très passé partout.
J'aime bien les vêtements qui n'ont aucun signe distinctif, ça aide à faire passer le côté "aucune idée de si c'est le même qu'hier ou pas".


 :jap: je vais regarder chez eux
 

hfr of the dead a écrit :


Gros +1 mais pas facile pour les chaussures.


Ca dépend, si on parle sneakers c'est effectivement compliqué, sauf marque onéreuse style National Standard. Si on parle chaussures plus classiques, à peu prêt toutes les marques sérieuses n'ont aucun signe distinctif (cf. le topic des chaussures : https://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] 62_1.htm).
 

n°62543397
baltazare
Posté le 01-04-2021 à 19:42:25  profilanswer
 

la moquette dans les bureaux, ça a des avantages:
-Ca ne coutre pas cher ,ni en materiau ni en pose.
_Si c'est de la moquette en dalles, ça se répare facilement
-c'est très efficace du point de vue phonique, pas de bruits de pas, dans le temps ça étouffait même le bruit des machines à écrire.
L'entretien est facile, un coup d'aspirateur.
-Faut penser à faire faire par une entreprise spécialisée un lavage par injection extraction tous les ans, vu la touche de l'eau de lavage, couleur café noir, on voit que la moquette absorbe la poussière et la saleté .

n°62543469
simius_com​putus
oh Gary boy
Posté le 01-04-2021 à 19:50:27  profilanswer
 

du coup, on peut s'en servir en guise de cafetière, évitant un achat... et on raccorde avec le topic  :o


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
n°62549027
lehman bro​thers
Aw noes, not this shit again
Posté le 02-04-2021 à 13:32:26  profilanswer
 

shia leboeuf a écrit :


Sa résistance à la sueur : je vis sous les tropiques et je voyage (enfin je voyageais :o) dans des régions équatoriales, du coup je transpire et certaines matières ont tendance à retenir le parfum "mâle échauffé"

 

J'aurai du le préciser :o

 


 

T shirt en coton alors.

 

Je vis sous les tropiques aussi, aucun problème avec des polos normaux.


---------------
Epargnez-moi vos opinions politiques Dolores
n°62549503
hfr of the​ dead
Posté le 02-04-2021 à 14:16:32  profilanswer
 

le vrai minimaliste accepte de sentir le fauve.
 
ou il doit minimaliser ses efforts, comme tous les mecs accroupis avec leur tasse de thé et leur phrasé au ralenti dans leur salon vide comme dans les vidéos minimalistes.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=WoLS0t6wzcs
n°62553301
depart
Posté le 02-04-2021 à 21:03:29  profilanswer
 

Dans ma tête en ce moment : minimaliste et prepper... Dans la même phrase c'est un poil compliqué.

 

Je suis en train de lire when the power is gone et when the peace us gone... Forcément le minimaliste en moi se sent un peu dépassé.

 

Se préparer à la gestion de crise en amont c'est un peu l'opposé du minimaliste intégriste qui se repose sur autrui, les magasins et sa cb pour s'adapter. C'est justement prévoir beaucoup de choses (matériel et connaissances) pour des "au cas où" qui ont peu de risques de se produire mais qui s'ils se produisent nécessitent cette préparation en amont.

n°62553860
Alanina
Posté le 02-04-2021 à 21:50:09  profilanswer
 

Heu...

 

Le "minimaliste" qui se repose sur sa CB, la societé de consommation et unnipad et autre appareil 28000 fonctions est passé a côté de quelquechose....
C'est une vision très materialiste, où l on a remplacé la dépence  (besoin de réassurance) aux biens matériels par celle d'autres  biens matériels (flouz).

 

Hors, derrière le minimalisme, il y a des idées philosophiques fort interessantes de détachement, de resolution des dépendances. Voir ce qui fait qu'on a une cave et un grenier pleins. Qu est ce que j y trouve ? Du confort ? Du prestige ? Un doudou ? Une sécurité face au monde hostile ?

 

Sauf que l'accumulation de biens matériels (et autres) ne combleront jamais le vide intérieur, le manque d'amour, de sens, la solitude, .... l'accumulation de connaissances pas le besoin d'assurance, etc...

 

Et une fois qu'on arrête de se distraire et de combler ses besoins profonds avec des palliatifs incapables de le faire, on libère du temps, et de l'espace, et une disponibilite pour aller vers la satisfaction et l exploratio  des besoins profonds.

 

On devient un peu plus libre. Bien sur, l attachement a ce qui nous est exterieur diminue. Du coup on peut lâcher plus facilement des objets et habitudes, des idéees heritées, simplement pq on n en a pas autant besoin. Boucle vertueuse.

 

Je ne vois pas trop ce qu a le "minimalisme intégriste" de minimaliste....


Message édité par Alanina le 02-04-2021 à 21:57:24
n°62553876
Alanina
Posté le 02-04-2021 à 21:51:41  profilanswer
 

N oublions pas l ancien titre du topic : "revenir à l essentiel"...
Qu est ce qui est essentiel pour soi aujourd hui ? Est ce que cela a toute la place qu on voudrait ?


Message édité par Alanina le 02-04-2021 à 21:56:12
n°62554010
Hegemonie
Posté le 02-04-2021 à 22:00:51  profilanswer
 

depart a écrit :

Dans ma tête en ce moment : minimaliste et prepper... Dans la même phrase c'est un poil compliqué.
 
Je suis en train de lire when the power is gone et when the peace us gone... Forcément le minimaliste en moi se sent un peu dépassé.
 
Se préparer à la gestion de crise en amont c'est un peu l'opposé du minimaliste intégriste qui se repose sur autrui, les magasins et sa cb pour s'adapter. C'est justement prévoir beaucoup de choses (matériel et connaissances) pour des "au cas où" qui ont peu de risques de se produire mais qui s'ils se produisent nécessitent cette préparation en amont.


 
Tu prends le problème à l'envers, je trouve.
 
Le survivalisme et le minimalisme sont très complémentaires, selon moi : Dans les deux cas, c'est "faire plus avec moins". Et on en revient toujours à la formule magique de l'adéquation terrain/bonhomme/équipement.
 
En Europe, tu n'as PAS besoin de beaucoup de matériel, et les compétences ne prennent pas beaucoup de place. N'importe qui est capable de passer 10j sans manger en Europe. Il faut voir la règle des 3 (3 secondes sans réfléchir, 3 min sans oxygène, 3h sans chauffage, 3j sans eau, 3semaines sans nourriture, 3 mois sans contact social) pour définir les priorités.
 
Enfin, se préparer "à tout" n'est pas viable, ni intéressant. Encore une fois, le preppisme est à la mode, mais concrètement quels sont les risques auxquels tu es exposé, comment tu veux y faire face, et combien de temps avant un retour à la situation?

n°62555427
hey_popey
Beta vulgaris
Posté le 03-04-2021 à 01:00:44  profilanswer
 

C'est marrant qu'on passe un peu sur ce sujet, parce que j'ai justement la même réflexion en ce moment avec d'un côté le Japon qui semble assez actif en tremblements de terre ces dernières semaines (et le Big One censé arriver) et ma copine Japonaise qui veut une assez sérieuse préparation matérielle, et de l'autre côté la réalité de mon petit appartement tokyoïte avec assez peu de rangements disponibles de base.
Ça empire avec la notion que  « tout doit être dans l'entrée au cas où l'on doive évacuer en vitesse si la colline s'effondre sur l'autre côté de l'appartement ». :sweat:

 

Au final je pense avoir réussi à conclure sur une approche raisonnable : deux sacs à dos type laptop 15“ avec juste de quoi tenir 72 heures le temps que l'accès aux secours soit possible.

Spoiler :

Et ça traine dans l'entrée, pas le choix. :o

n°62555542
ShinobiOfG​aming
Posté le 03-04-2021 à 05:11:33  profilanswer
 

hey_popey a écrit :

C'est marrant qu'on passe un peu sur ce sujet, parce que j'ai justement la même réflexion en ce moment avec d'un côté le Japon qui semble assez actif en tremblements de terre ces dernières semaines (et le Big One censé arriver) et ma copine Japonaise qui veut une assez sérieuse préparation matérielle, et de l'autre côté la réalité de mon petit appartement tokyoïte avec assez peu de rangements disponibles de base.  
Ça empire avec la notion que  « tout doit être dans l'entrée au cas où l'on doive évacuer en vitesse si la colline s'effondre sur l'autre côté de l'appartement ». :sweat:
 
Au final je pense avoir réussi à conclure sur une approche raisonnable : deux sacs à dos type laptop 15“ avec juste de quoi tenir 72 heures le temps que l'accès aux secours soit possible.

Spoiler :

Et ça traine dans l'entrée, pas le choix. :o



 
Sans focus particulier sur les sacs de survie (j'avoue d'ailleurs que j'y pense un peu ces temps ci, je me demande s'il faudrait pas passer commande d'un truc tout fait), as tu pensé aux crochets magnétiques sur ta porte?
Je ne sais pas si ça fonctionne systématiquement, mais dans mon appart actuel et le précédent, la porte d'entrée était "aimant compatible". Du coup on a acheté quelques crochets magnétiques (ça tient avec un aimant, qui peut d'ailleurs être très puissant et supporter des charges de type 10kg), et on s'en sert pour accrocher des manteaux, des sacs à dos... A votre place, je mettrais les 2 sacs prêts à l'usage sur la porte avec 2 beaux crochets. Impossible à louper en cas de départ urgent, et ça ne prend rien dans l'entrée.  :o

n°62555668
depart
Posté le 03-04-2021 à 08:21:14  profilanswer
 

Hegemonie a écrit :


mais concrètement quels sont les risques auxquels tu es exposé

 

Ca fait quelques années que je survole un peu le sujet, globalement dans l'endroit où je vis il y a 2 cas assez précis avec une forte probabilité à l'échelle de quelques années :
- grosse tempête entrainant coupure d'électricité longue (dans ma campagnie [relative]) on ne serait pas prioritaires pour son rétablissement) et peut d'être d'eau une fois le chateau d'eau vide.
- feu de forêt obligeant à évacuer / incendie du domicile (ou celui de mes voisins), avec mes bricolages électroniques/domotiques + la mitoyenneté de pas mal de maisons où je vis, c'est pas délirant d'imaginer que ça puisse se produire.

 

Après le reste est nettement plus hypothétique :
- pb de centrale nucléaire grave : je n'y crois pas trop et je suis je pense assez loin, pas sous les vents dominants...
- Effondrement économique : j'ai du mal à voir un scénario brutal. Je veux dire le covid / 1er confinement certains ont été surpris, personnellement ça faisait des semaines qu'on anticipait tranquillement la montée de la situation.
- inondations : je vis près d'une côte donc c'est une possibilité, mais je vois plus ça comme lié à la hausse du niveau des mers, donc là encore assez anticipable. Le souci c'est que ça condamnerai mes possibilité de bug out (ma famille vit plus près encore des côtes que moi).

 

Dans les bouquins auquel je fais référence, c'était un EMP en haute atmosphère, ramenant tout le monde à l'âge de pierre. J'avoue que ça ça me parait très hautement improbable, en tout cas j'ai plus de risque de mourir dans un accident de voiture.

 

Bref pour les 2 premiers cas (tempête/incendie) ça demande 2 approches différentes mais assez complémentaires : bug in / bug out.
-Si je dois vivre chez moi, en famille pendant 7 ou 15 jours sans eau ni bouffe ni électricité parce que le supermarché du coin est fermé pour cause de pas d'électricité (et ceux des alentours dévalisés car tout le monde les prend d'assaut à ce moment là), ça demande quand même un peu d'anticipation, notamment l'aspect eau + toilettes + éclairage car tempête = souvent hiver. Faire cuire la bouffe du congel demande aussi un peu d'anticipation (réchaud à gaz ou à bois plutôt que plaque à induction). La bouffe sur une période de cet ordre c'est assez facile à gérer, même avec des carences. C'est pas un mois qui va avoir un fort impact.
- En cas d'incendie, là c'est surtout partir avec les choses importantes et donc totalement compatible avec le minimalisme. Débrancher et prendre le NAS, les appareils photo, le contenu du coffre si on en a un (livret de famille, passeport...), le smartphone et tout le monde en voiture... si elle est utilisable. Après C'est relativement gérable avec les services autour (et de la famille à quelques km). C'est probablement plus confortable avec quelques produits anticipés (brosse à dent, vêtements de rechange...) mais rien qu'une CB ne puisse remplacer en quelques heures. Là je pense que c'est plus un protocole pour être efficace rapidement, repartir les tâches, gérer les priorités et avoir une liste de ce qui vient ensuite si on a un peu plus de temps que prévu,genre autres objets de valeur, sentimentaux, qui coûtent cher (genre si j'ai 15 minutes de rab j'embarque les robots de cuisine à 300-500 euros, l'électro portatif de bricolage, peut être les vélos...)

 

Après d'un point de vue plus philosophique, de recherche d'indépendance et compagnie face aux situations graves (effondrement économique à long terme par exemple), je suis un peu perdu entre "avoir un peu d'avance c'est mieux que rien" et "de toute façon hors gros réseau bien organisé (communauté de plusieurs dizaines de personnes en autosuffisance) c'est mort par avance". Dans ma petite baraque quasiment sans jardin (quelques dizaines de m²), en plein centre d'un bourg, quoi que je fasse c'est insuffisant et une cible facile... donc je ne vois pas bien ce que je peux anticiper, à part des connaissances et quelques jours d'avance.

Message cité 1 fois
Message édité par depart le 03-04-2021 à 18:25:10
n°62558596
crazybumbl​ebass
Posté le 03-04-2021 à 18:12:32  profilanswer
 

Coincidence : je suis en train de mater un docu sur fukushima, et jen suis au moment où les populations sont déplacées,  avec le strict minimum en paquetage

n°62562040
hey_popey
Beta vulgaris
Posté le 04-04-2021 à 02:19:33  profilanswer
 

ShinobiOfGaming a écrit :

 

Sans focus particulier sur les sacs de survie (j'avoue d'ailleurs que j'y pense un peu ces temps ci, je me demande s'il faudrait pas passer commande d'un truc tout fait), as tu pensé aux crochets magnétiques sur ta porte?
Je ne sais pas si ça fonctionne systématiquement, mais dans mon appart actuel et le précédent, la porte d'entrée était "aimant compatible". Du coup on a acheté quelques crochets magnétiques (ça tient avec un aimant, qui peut d'ailleurs être très puissant et supporter des charges de type 10kg), et on s'en sert pour accrocher des manteaux, des sacs à dos... A votre place, je mettrais les 2 sacs prêts à l'usage sur la porte avec 2 beaux crochets. Impossible à louper en cas de départ urgent, et ça ne prend rien dans l'entrée. :o


Allons bon ! Je ne savais même pas que la porte était ferromagnétique !  :ouch:
Mais ça risque de gêner un peu plus accrochés à la porte.  [:transparency]

n°62603123
rorosk
Posté le 08-04-2021 à 21:07:58  profilanswer
 

J'aimerais bien arriver à me débarrasser des BD accumulées au fil du temps, mais je n'y arrive pas. Même celles pas terribles, j'y suis quand même attaché. Je me demande si je ne devrais pas tout bazarder d'un coup plutôt que chercher à trier petit à petit celles dont je suis prêt à me séparer. J'ai pourtant bien vu l'inutilité de ce genre d'accumulation, on ne nous enterre pas avec, c'est juste un poids pour les proches le jour ou on crève...

n°62603274
kley
Miaou !
Posté le 08-04-2021 à 21:25:50  profilanswer
 

Tu as plusieurs méthodes pour arriver à te décider. Par exemple la méthode Marie Kondo où on ne garde que les objets qui procurent réellement de la joie (ou sont réellement utiles :o) ou la méthode "si tout brûlait dans un incendie, tu rachèterais quoi ?"

n°62603961
Alanina
Posté le 08-04-2021 à 22:56:06  profilanswer
 

Le problème, c est qu il y ades choses pas rachetables... pas sur le marché, plus sur le marché ou  uniques.

 

Donc je préfères, personnellement, la méthode Konmari. Peu ipporte que ça soit unique ou pas si ça ne donne pas de joie.

Message cité 1 fois
Message édité par Alanina le 08-04-2021 à 22:57:47
n°62604016
kley
Miaou !
Posté le 08-04-2021 à 23:07:24  profilanswer
 

Alanina a écrit :

Le problème, c est qu il y ades choses pas rachetables... pas sur le marché, plus sur le marché ou  uniques.


Oui, il faut recenser ces trucs-là et éventuellement mieux les protéger ou s'en faire des copies.

n°62604318
milfeuille​s
BF1: superbanane
Posté le 09-04-2021 à 00:22:55  profilanswer
 

rorosk a écrit :

J'aimerais bien arriver à me débarrasser des BD accumulées au fil du temps, mais je n'y arrive pas. Même celles pas terribles, j'y suis quand même attaché. Je me demande si je ne devrais pas tout bazarder d'un coup plutôt que chercher à trier petit à petit celles dont je suis prêt à me séparer. J'ai pourtant bien vu l'inutilité de ce genre d'accumulation, on ne nous enterre pas avec, c'est juste un poids pour les proches le jour ou on crève...


J'ai tout mis dans des cartons et direction la brocante. BD de mon enfance notamment. Gros attachement sentimental.
Bradées 2€ l'unité, en état impeccable.
 
TOUT est parti en une journée, les gens se jetaient dessus et prenaient des packs de 10  :lol: . Je ne sais plus exactement combien au total, peut-être 150 ou 200.
 
Je m'y accrochais, puis j'ai agi sans réflexion, elles ne me manquent pas du tout, ce ne sont que des objets, je garde même un excellent souvenir de plusieurs d'entre elles, mais la mémoire suffit au final. :jap:  
Et pour un bon paquet, elles sont disponibles dans les bibliothèques locales.

n°62604521
lehman bro​thers
Aw noes, not this shit again
Posté le 09-04-2021 à 07:05:03  profilanswer
 

depart a écrit :

 
 
Ca fait quelques années que je survole un peu le sujet, globalement dans l'endroit où je vis il y a 2 cas assez précis avec une forte probabilité à l'échelle de quelques années :  
- grosse tempête entrainant coupure d'électricité longue (dans ma campagnie [relative]) on ne serait pas prioritaires pour son rétablissement) et peut d'être d'eau une fois le chateau d'eau vide.  
- feu de forêt obligeant à évacuer / incendie du domicile (ou celui de mes voisins), avec mes bricolages électroniques/domotiques + la mitoyenneté de pas mal de maisons où je vis, c'est pas délirant d'imaginer que ça puisse se produire.  
 
[...]
 


 
J'avais deja poste sur le sujet. Les risques auxquels nous sommes soumis a domicile sont generalement l'incendie, le cambriolage, la coupure des telecoms (internet surtout, telephone moins souvent), les pannes d'electricite prolongees, la coupure d'eau prolongee, l'innodation.
 
Beaucoup de gens sous-estiment certains risques individuels : perte de taf, accident de voiture, pepin de sante, etc.  
 
Si je me casse une patte, j'ai interet a etre prepare, mais qui l'est ?
 
De facon interessante, la pandemie a bien mis en lumiere le fait qu'on n'est pas tres resilients, ni au niveau individuel, ni au niveau national. Et aucun pays n'a echappe a ce cruel constat.  
 
Mention speciale pour le rush PQ de l'an dernier :o


---------------
Epargnez-moi vos opinions politiques Dolores
n°62604575
Hegemonie
Posté le 09-04-2021 à 07:34:49  profilanswer
 

Etant locataire, je me fixe comme objectif d'avoir toujours assez de côté pour pouvoir toujours racheter tout ce qui me fait défaut et dont j'ai besoin pour travailler : voiture, téléphone, PC.
 
In fine, j'ai de côté de quoi racheter toutes mes possessions actuelles, ce qui limite fortement l'attachement  (j'ai déjà fait l'effort intellectuel que je peux tout perdre sans grosse conséquence) et la dépendance (j'applique la méthode de jeter tout ce qui ne m'a pas servi pendant l'année précédente, sauf cas spécifique, typiquement les fringues de ski cette année :o).
 
Mes parents sont en train de déménager, il y a des cartons qui datent d'il y a dix ans qui n'ont pas été ouverts...

n°62608128
rorosk
Posté le 09-04-2021 à 13:44:38  profilanswer
 

kley a écrit :

Tu as plusieurs méthodes pour arriver à te décider. Par exemple la méthode Marie Kondo où on ne garde que les objets qui procurent réellement de la joie (ou sont réellement utiles :o) ou la méthode "si tout brûlait dans un incendie, tu rachèterais quoi ?"


C'est pas mal comme idée ça "je rachèterais quoi". L'objectif va être d'arriver à moins de 100 BD.
 

milfeuilles a écrit :


Je m'y accrochais, puis j'ai agi sans réflexion, elles ne me manquent pas du tout, ce ne sont que des objets, je garde même un excellent souvenir de plusieurs d'entre elles, mais la mémoire suffit au final.


Je crois que j'ai un blocage, et que je considère bêtement que ça me définit, comme ces types interviewés à la télé devant leur bibliothèque qui pensent que leur statut d'intellectuel est proportionnel au nombre de livres affichés, comme si j'allais devenir une coquille vide après avoir tout jeté.
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  204  205  206  207  208  209

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Minimalisme : restreindre ses possessions à l'essentiel


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR