Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1669 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  [SNCF] "La vérité rétablie" : La réponse au mail mensonger

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15
Page Précédente
Auteur Sujet :

[SNCF] "La vérité rétablie" : La réponse au mail mensonger

n°7384201
pegazus
Posté le 09-01-2006 à 20:40:20  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
La sncf a publié une réponse (dans son journal interne) au tract mensonger qui circulait par chaîne mail voire en tract dans Paris au moment des grêves il y a quelques temps. Une personne avait d'ailleurs bravement copié/collé ce tissu d'anneries sur le forum : http://forum.hardware.fr/hardwaref [...] 2115-1.htm
 
Je me permets de vous copier/coller les réponses de l'entreprise car selon moi certaines personnes prennent vraiment cela au sérieux, donc que vérité soit faite :) : (pour lire le tract suivez le lien donné ci-dessus)
 
Version récente en réponse au powerpoint qui circule par chaîne mail :
 
http://www.entreprise-sncf.com/communiq/hoax2.htm
 
Début de l'article :
 

Beaucoup l'ont vu et ceux qui ne l'ont pas vu en ont entendu parler. Pour les rares qui ont été épargnés: au moment de la grève des UP Traction qui couvrent les RER B et D dans la région parisienne, un tract a circulé sur l'entreprise et les condi¬tions de travail des agents, bourré de fautes tellement énormes que la diffamation et l'intention de nuire sont évidentes. Dans la presse écrite comme dans les radios, la plupart des journaux sérieux, ceux qui vérifient les informations, ont vite repéré la manipulation, et l'ont dénoncée comme telle. Et dans les médias qui se sont laissé abuser, les dirigeants de l'entreprise comme les leaders syndicaux sont allés rapidement et d'une même voix remettre les pendules à l'heure. Ce n'est pas la première fois que ce ramassis de bobards circule. Seulement, aujourd'hui, la diffusion par Internet lui assure une audience qu'il n'avait jamais eue: il existe bien dans le pays des personnes qui ont envie de croire à ces sornettes. Il faut donc s'attendre à ce que ce tract ressurgisse demain, à la première polémique, quels que soient les démentis et les contre-démonstrations au¬jourd'hui apportés. Il ne faut pas laisser passer ces diffamations. Les lecteurs trouveront dans les lignes suivantes, de quoi répondre et argumenter, avec les chiffres et les faits vrais. LES INFOS


 
Donc en rouge les phrases du tract, en dessous la réponse de la sncf
 
Recettes annuelles: 9 milliard s d'euros
 

Trop court, jeune homme! Prenez votre calculette:
Pour 2004,
- 8,6 milliards d'euros proviennent directement des clients voyageurs et fret,
- à cela s'ajoutent 510 millions d'euros de compensations tarifaires nationales et régionales (cf plus bas),
- et 2,7 milliards qui correspondent à un contrat de prestation d'exploitation et d'entretien du réseau passé avec
RFF et qui rémunère le travail des cheminots; c'est un contrat de prestation comme tous les autres,
- et 900 millions de travaux pour RFF                                                                         '
- et 1,9 milliard dans le cadre de contrats de service public avec les Régions pour le TER (tout à fait analogues à ceux passés, par exemple, par Connex avec les collectivités locales pour les transports urbains),
- et 900 millions de recettes commerciales, hors transports,
Soit, pour 2004, 15,5 milliards d'euros de recettes correspondant à des services rendus, effectués et achetés


 
Budget annuel : 18 milliards d'euros
 

Impossible de trouver trace d'un tel chiffre. Il ne correspond à rien.
Rappel: un budget précise les objectifs en termes de charges et de dépenses.
Pour info : le chiffre d'affaires de la SNCF est de 15,5 milliards d'euros en 2004.


 
Subventions de l'État: 12 milliards d'euros
 

Là, c'est pire en matière de n'importe quoi! Cherchons-les, ces subventions...
- L'Etat verse à la SNCF une compensation, au titre de la politique sociale nationale, pour l'application de tarifs sociaux fixés par l'Etat (familles nombreuses, veuves de guerre, militaires... qui ne paient pas le prix complet). C'est une obligation légale qui s'impose à la SNCF. Montant: 510 millions d'euros. Mais ce n’est pas une subvention, c'est la compensation d'un manque à gagner imposé.
- Peut-être voulez-vous parler de la rémunération que la SNCF reçoit de la part des Régions? Mais mauvaise pioche. Connex dans les transports, Suez ou Veolia pour l'eau, et toutes les entreprises du   BTP... sont sûrement respectables à vos yeux parce qu'elles sont dans les affaires. Eh bien nous sommes exactement dans la même situation qu’elles: comme tout prestataire de service public, nous recevons une rémunération définie par contrat avec les régions (et le STIF en IIe-de-France) pour l'offre TER et Transilien : 1,9 milliard.
Un exemple : si vos enfants utilisent le métro ou le bus pour aller à l'école, ils ne paient pas le vrai  prix: en fait, la Région ou la Ville décident de leur faire payer moins et elles nous règlent la différen¬ce. Manque de chance, ce ne sont pas des subventions! Ou, s'il y a subvention, le bénéficiaire c'est vous !
- On pourrait continuer comme cela avec tous les pseudo - chiffres... Mais voilà, en -fait, il n'y a plus de subventions à la SNCF... Où plutôt, si : pour 28 millions (et non 12 milliards !) liées aux emplois jeunes, par exemple...


 
 
 
Financement des retraites: 14 milliards
 

En quoi, en euros ou en francs?
Pas moins? Ou, pas plus? Vous avez conscience des ordres de grandeur ?¬
Les retraites à la SNCF sont payées par les salariés, avec leurs cotisations, par l'entreprise et par l'état. Les avantages spécifiques du régime spécial de retraite des cheminots sont en totalité financés par l'entreprise elle-même et non par vos impôts.
L'état, de son côté, verse à la Caisse de Retraite (et non pas à la SNCF) 2,37 milliards d'euros pour compenser le fait que les 165 000 cheminots actifs ne peuvent pas, à eux seuls, payer la re¬traite de 320 000 anciens cheminots. C'est d'ailleurs un Règlement de la Communauté européenne (n01192/69) de 1969 qui fait obligation aux états membres (tous les états membres!) de compen¬ser le déficit démographique pour les régimes de retraite structurellement déficitaires des entre¬prises ferroviaires.
Ce rééquilibrage existe dans d'autres professions qui ont plus de retraités que d'actifs (les mineurs ou les sidérurgistes, par exemple). Cela existe même au sein du régime général, mais comme vous ne le voyez pas, vous pensez qu'il n'existe pas! En effet, les cotisations des actifs d'une pro¬fession en croissance (au hasard, les informaticiens), parce que plus nombreux, paieront en fait la retraite d'anciens d'une profession dont les actifs sont moins nombreux que ses propres retraités (toujours au hasard, les ouvriers du textile). C'est la solidarité nationale, mais noyée dans le régi¬me général, on oublie de s'en souvenir!
Remarque: vous voyez à quel point l'entreprise s'est restructurée et modernisée pour passer de 450000 cheminots à la Libération, 300000 en 1970, à 165000 aujourd'hui ...


 
Dette à financer: 2 milliards : en quoi, en euros ou en francs...
 

... de toute façon, le chiffre est faux.  
En 1997, la dette de la SNCF qui restait à la SNCF après la création de RFF s'élevait à 7,5 milliards d'euros. Elle correspondait aux déficits d'exploitation antérieurs. Elle est aujourd'hui de 6,5 milliards d'euros.Elle a donc baissé, de beaucoup! Vous nous parlez du Crédit Lyonnais, sauf que la dette de RFF (qui s'élève à 27,6 mil¬liards d'euros aujourd'hui, alors qu'elle était de 20,5 en 1997) correspond à des investissements d'infrastructure (essentiellement, les lignes nouvelles à grande vitesse... que tout le monde réclame). Ils ont été faits au nom de l'État pour le bénéfice (réel et reconnu) de toute la collectivité nationale et non par aventurisme dans l'univers du cinéma...


 
 
Situation d'un conducteur de TGV :
=> Salaire : de 2 200 euros net en début de carrière (2 smics) à 3 200 € (4 880 € net conducteur TGV) en fin de carrière. => Plus :
- prime de fin d'année,
- prime de travail (restons calmes),
- prime de parcours,
- prime de TGV,
- prime de charbon (vous lisez bien),
- gratification de vacances (restons calmes),
- gratification annuelle d'exploitation,
- indemnités pour heures supplémentaires,
- allocation de déplacements (non imposable) etc.
 
Horaire de travail : 25 heures par semaine (vive les 35 heures)
 
Pour un conducteur TGV de 40 ans le salaire net Annuel toutes primes et avantages confondus s'élève à 75 000 € (source vie du rail 2002) (là… vous pleurez !!!)
 
Retraite à 50 ans (quand la France entière doit travailler jusqu'à 60 ans)
 
Soins : gratuits (sur leur temps de travail) auprès d'un des 15.900 établissements de soins agréés où ils sont couverts à… 100 %
 
Attendez … ce n’est pas fini !!!
Autres privilèges : gratuité des transports pour les agents et leur famille,
C.E. très généreux, ET L'EMPLOI A VIE... ET ILS OSENT SE METTRE EN GREVE ET PRENDRE LES USAGERS (le mot client n'existe pas à la SNCF) EN OTAGE …
ET ON LAISSE FAIRE...

 

Alors là, on est en plein délire et désinformation primaire !
- Le salaire net mensuel d'un conducteur s'échelonne de 1500 à 1 800 euros au début, puis à 3 000 - 3 400 euros en fin de carrière. Dans tous les cas, PRIMES COMPRISES (dont la compensation pour horaires de nuit) ! On est loin des 75 000 euros net annuels claironnés.
Au fait: la prime de charbon n'existe plus, depuis bien longtemps. Abandonnez Zola pour d'autres lectures! Quant aux autres, elles sont soit banales car elles existent dans toutes les entreprises, soit joliment inventées. ¬
- Les horaires de travail ne sont pas de 25 heures par semaine, mais de 35 heures. Et, comme vous, ces horaires
sont faits de multiples tâches: la conduite, bien sûr, mais aussi les vérifications techniques de sécurité, la préparation des engins, la formation continue (essentielle dans un métier de sécurité).
- La retraite à 50 ans, elle ne concerne que les conducteurs. Pour le reste du personnel, c'est 55 ans, à la demande soit du salarié, soit de l'entreprise. Ça peut être plus par accord des deux, ce qui arrive assez souvent.
- La gratuité des soins? Comme partout ailleurs, la Caisse de Prévoyance (et non pas la SNCF elle-même) passe des conventions avec des établissements de soins, et comme partout ailleurs - y compris pour vous -, les complémentaires, ajoutées aux remboursements de base, permettent de couvrir à 100 % CERTAINES presta¬tions.
Un mythe s'écroule...
- La gratuité des transports? Là, c'est un fantasme qui implose: les cheminots, et plus encore leurs familles, ont souvent une partie du billet à régler! Ceci dit, de nombreuses professions donnent des avantages à leurs per¬sonnels sur leur production (les entreprises d'énergie, les constructeurs automobiles...).
Il n'existe pas de « prime d'absence de prime» pour les sédentaires, comme vous essayez de le faire croire. Celle-là, on ne nous l'avait jamais faite!


 
 
Voilà j'espère que la lecture en vallait le détour pour ceux qui croyaient encore à ces primes de charbon voire aux primes de primes  [:kamool] .
 
ps : pas besoin de me dire qu'il existe un topic grêve SNCF, je ne vois pas en quoi cela informe d'une quelconque grêve SNCF

Message cité 1 fois
Message édité par pegazus le 18-11-2007 à 18:25:21
mood
Publicité
Posté le 09-01-2006 à 20:40:20  profilanswer
 

n°7398690
Monsieur B​ulle
Bulles en vrac ...
Posté le 11-01-2006 à 14:39:15  profilanswer
 

:jap: Voilà qui remet les pendules à l'heure :jap:
Bizarrement personne n'a plus rien à dire ... :)
Note pour les mauvais coucheurs : J'suis pas fonctionnaire :p

n°7418309
pegazus
Posté le 13-01-2006 à 22:21:43  profilanswer
 

Faut dire qu'il y a un sacré pâté à lire :D.  
Tu as peut-être été le seul à avoir eu le courage d'aller au bout :).

n°7418348
elpoulpo
nickel
Posté le 13-01-2006 à 22:29:28  profilanswer
 

Intéressant ( à vérifier :ange: ) , c'est vrai que beaucoup de monde y a cru volontiers au chain mail :)

n°7418349
helmuth
Posté le 13-01-2006 à 22:29:33  profilanswer
 

pegazus a écrit :

Faut dire qu'il y a un sacré pâté à lire :D.  
Tu as peut-être été le seul à avoir eu le courage d'aller au bout :).


 
J'ai tout lu  :D  
 
Le texte suinte le brulo liberaliste à plein nez, seuls les esprits faibles s'y seront fait prendre  :whistle:  
 
Maintenant la réponse de la SNCF à l'air encore plus bidon que le trac d'origine  :lol: Ils embauchent des petits de 12 ans dans leur branche communication?
 
Ceci dit, mon avis sur la SNCF et les tranposts publics en particuliers figure dans le topic "grève".


Message édité par helmuth le 13-01-2006 à 22:31:02
n°7418352
autoclave
Heuh... oui... mais non!
Posté le 13-01-2006 à 22:29:39  profilanswer
 

j'ai commencé à lire pis j'ai arrêté... tu peux résumer ton optike-like en une phrase s'il vous plait?

n°7418371
helmuth
Posté le 13-01-2006 à 22:32:19  profilanswer
 

autoclave a écrit :

j'ai commencé à lire pis j'ai arrêté... tu peux résumer ton optike-like en une phrase s'il vous plait?


 
La totalité du trac est faux, les chiffres, les affirmation tout est bidon, sans doute une production ultra liberaliste ou facho (comme à leur habitude).

Message cité 1 fois
Message édité par helmuth le 13-01-2006 à 22:32:58
n°7418394
autoclave
Heuh... oui... mais non!
Posté le 13-01-2006 à 22:35:37  profilanswer
 

ouais... c'est ce que j'ai cru entrevoir

n°7418422
TyMor
Posté le 13-01-2006 à 22:41:01  profilanswer
 

Pour les voyages des personnels, le tract SNCF n'est pas faux mais vraiment trompeur.
 
Un salarié SNCF a droit à 16 voyages quasiment gratuits par an en première classe pour lui et ses enfants non salariés ont également chacun droit à 16 voyages.
Et bien sûr ces voyages sont reportables si ils n'ont pas été tous utilisés dans l'année.
 
Le prix à payer est de 50% de la réservation et non du billet, soit au final quelques euros pour n'importe quelle destination en 1ère classe en France.
Sur le réseau européen, cela marche aussi mais par contre le prix correspond à 50% du prix normal pour la portion du trajet à l'étranger plus 50% du prix de la réservation (50%) pour le trajet en France.
 
On est loin du "les cheminots, et plus encore leurs familles, ont souvent une partie du billet à régler!"
Comme quoi, l'objectivité n'est l'apanage de personne [:spamafote]

Message cité 6 fois
Message édité par TyMor le 13-01-2006 à 22:42:46
n°7418434
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 13-01-2006 à 22:43:08  profilanswer
 

je trouve que tout le monde devrait vivre comme un conducteur de tgv ,ya rien d'impossible là dedans ..


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
mood
Publicité
Posté le 13-01-2006 à 22:43:08  profilanswer
 

n°7418512
pegazus
Posté le 13-01-2006 à 22:54:07  profilanswer
 

TyMor a écrit :

Pour les voyages des personnels, le tract SNCF n'est pas faux mais vraiment trompeur.
 
Un salarié SNCF a droit à 16 voyages quasiment gratuits par an en première classe pour lui et ses enfants non salariés ont également chacun droit à 16 voyages.
Et bien sûr ces voyages sont reportables si ils n'ont pas été tous utilisés dans l'année.
 
Le prix à payer est de 50% de la réservation et non du billet, soit au final quelques euros pour n'importe quelle destination en 1ère classe en France.
Sur le réseau européen, cela marche aussi mais par contre le prix correspond à 50% du prix normal pour la portion du trajet à l'étranger plus 50% du prix de la réservation (50%) pour le trajet en France.
 
On est loin du "les cheminots, et plus encore leurs familles, ont souvent une partie du billet à régler!"
Comme quoi, l'objectivité n'est l'apanage de personne [:spamafote]


En seconde classe pour la plupart, en première pour certain (ça dépend du niveau de la personne dans l'entreprise et de ses reponsabilités).
Je pense que la sncf répondait plus à "la gratuité des transports" qui pouvait être assimilé à la gratuité de tout type de transport dans l'esprit des gens.  
Pour rappel, les salariés d'air france, par exemple, ont des tarifs tout à fait avantageux sur les billets d'avion (de 50% à 90% si je ne me trompe). D'ailleurs il me semble que le nombre de voyages gratuits par an est passé à 8 désormais, à vérifier...

n°7418526
pegazus
Posté le 13-01-2006 à 22:56:59  profilanswer
 

Magicpanda a écrit :

je trouve que tout le monde devrait vivre comme un conducteur de tgv ,ya rien d'impossible là dedans ..


Les conducteurs de TGV ne sont pas de jeunes embauchés, mais des personnes ayant déjà fait un bout de chemin dans l'entreprise. Donc il ne faut pas esperer entrer à la SNCF et devenir conducteur de TGV aussitôt !

n°7418541
kiki
Posté le 13-01-2006 à 23:01:10  profilanswer
 

TyMor a écrit :

Pour les voyages des personnels, le tract SNCF n'est pas faux mais vraiment trompeur.
 
Un salarié SNCF a droit à 16 voyages quasiment gratuits par an en première classe pour lui et ses enfants non salariés ont également chacun droit à 16 voyages.
Et bien sûr ces voyages sont reportables si ils n'ont pas été tous utilisés dans l'année.
 
Le prix à payer est de 50% de la réservation et non du billet, soit au final quelques euros pour n'importe quelle destination en 1ère classe en France.
Sur le réseau européen, cela marche aussi mais par contre le prix correspond à 50% du prix normal pour la portion du trajet à l'étranger plus 50% du prix de la réservation (50%) pour le trajet en France.
 
On est loin du "les cheminots, et plus encore leurs familles, ont souvent une partie du billet à régler!"
Comme quoi, l'objectivité n'est l'apanage de personne [:spamafote]


J'allais le dire, connaissant ça, je doute tout autant de l'objectivité sur le reste :D

n°7418821
miniTAX
Posté le 13-01-2006 à 23:44:14  profilanswer
 

kiki a écrit :

J'allais le dire, connaissant ça, je doute tout autant de l'objectivité sur le reste :D


 
 
Juste quelques exemples supplémentaires qui abondent dans ton sens :
 

Citation :


RFF et qui rémunère le travail des cheminots; c'est un contrat de prestation comme tous les autres,
- et 900 millions de travaux pour RFF                                                                         '
- et 1,9 milliard dans le cadre de contrats de service public avec les Régions pour le TER (tout à fait analogues à ceux passés, par exemple, par Connex avec les collectivités locales pour les transports urbains),
- et 900 millions de recettes commerciales, hors transports,  


En résumé, Réseau Ferré de France (RFF) qui est propriétaires des voies PAIE à la SNCF (qui utilise l'infrastructure de RFF) chaque année 2.7 Milliards. En gros, c'est comme si le propriétaire PAIE de l'argent au locataire. L'objectif de maquiller les comptes en créant RFF pour financer les pertes de la SNCF (grâce à quel argent je vous laisse deviner), est donc atteint. Et le bouzin qui est un peu profane de la comptabilité occulte de nos grosses entreprises nationale est maintenu dans la mouisse.
En double résumé donc, c'est un grand foutage de gueule.
 

Citation :


Remarque: vous voyez à quel point l'entreprise s'est restructurée et modernisée pour passer de 450000 cheminots à la Libération, 300000 en 1970, à 165000 aujourd'hui ...


Ce que nos chers (je pèse mes mots) apprentis révolutionnaires de chez la SNCF oublient de préciser c'est que pour transporter les mêmes nombres de voyageurs, nos voisins allemands employent presque 2x moins d'agents. Comment peut il en être autrement à l'heure des billetteries automatiques, de la sous-traitance généralisée et de l'automatisation des rails. Une exception française une fois de plus.
Et je ne cite pas les gains de productivité obtenus par les autres chemins de fer européens. Ce serait trop fastidieux dans un dossier déjà suffisamment douloureux pour le portefeuille du contribuable couillon à moins que certains me le demandent auquel cas je fouillerai dans mes sources (le plus souvent "La Vie du Rail" ).
 

Citation :

- Le salaire net mensuel d'un conducteur s'échelonne de 1500 à 1 800 euros au début, puis à 3 000 - 3 400 euros en fin de carrière. Dans tous les cas, PRIMES COMPRISES (dont la compensation pour horaires de nuit) ! On est loin des 75 000 euros net annuels claironnés.


Le tract serait "en plein délire et désinformation primaire" mais par contre, le contre-tract se garde bien de démentir le salaire démentiel des conducteurs de TGV soit 4880 € net (!). Les employés du privé apprécieront en sachant que la SNCF ponctionne au moins 10 Milliards par an aux contribuables, sans compter le poids que ses jeunes retraités pèsent sur le régime général (et donc encore une fois sur notre porte-monnaie).
 
Bref, de la mauvaise foi sous forme de "rectificatif" semi-officiel qui n'est rien d'autre que ce qu'on trouve habituellement dans les tracts syndicaux [:vwpolo]
 
 
 

n°7418850
imation
Posté le 13-01-2006 à 23:50:24  profilanswer
 

Magicpanda a écrit :

je trouve que tout le monde devrait vivre comme un conducteur de tgv ,ya rien d'impossible là dedans ..


 
je  crois que les employés de la sncf souhaitant devenir conducteurs de tgv ont quelques années de "maison".
 
edit: grilled


Message édité par imation le 13-01-2006 à 23:51:51
n°7418938
akry
Posté le 14-01-2006 à 00:04:22  profilanswer
 

J'avoue etre étonné par le salaire des conducteurs  :ouch:  
 
Ca me parait énorme ! Quelqu'un sait le niveau d'études ou exigences pour atteindre ce poste ?  
 
Parce que la quand meme on est au meme niveau de salaire qu'un professeur, qui lui se tape 3 ans de licence et 2 ans de CAPES.

n°7419037
com21
real men don't click
Posté le 14-01-2006 à 00:18:44  profilanswer
 

akry a écrit :

J'avoue etre étonné par le salaire des conducteurs  :ouch:  
 
Ca me parait énorme ! Quelqu'un sait le niveau d'études ou exigences pour atteindre ce poste ?  
 
Parce que la quand meme on est au meme niveau de salaire qu'un professeur, qui lui se tape 3 ans de licence et 2 ans de CAPES.


 
les  salaires supérieurs à 2000€ ne sont pas réservés aux bac+5

Message cité 1 fois
Message édité par com21 le 14-01-2006 à 00:18:57

---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°7419077
akry
Posté le 14-01-2006 à 00:25:20  profilanswer
 

com21 a écrit :

les  salaires supérieurs à 2000€ ne sont pas réservés aux bac+5


 
J'ai pas dis ca. C'est juste une comparaison de 2 professions de la fonction publique (un peu rapide j'avoue).
 
Et puis, il me semble quand meme normal que le niveau d'étude soit considerer dans le salaire.

n°7419096
justelebla​nc
Posté le 14-01-2006 à 00:28:01  profilanswer
 

bac ou bac+2 puis une année à l'école de conduite puis 15-20 ans d'expériences

n°7419124
imation
Posté le 14-01-2006 à 00:31:53  profilanswer
 

akry a écrit :

J'ai pas dis ca. C'est juste une comparaison de 2 professions de la fonction publique (un peu rapide j'avoue).
 
Et puis, il me semble quand meme normal que le niveau d'étude soit considerer dans le salaire.


 
oui mais non.
 
pas forcément pour etre conducteur de tgv.


Message édité par imation le 14-01-2006 à 00:32:10
n°7419146
gronky
poissard
Posté le 14-01-2006 à 00:34:17  profilanswer
 

Si le tract foireux est connu depuis bien longtemps pour le tissu d'aneries qui le compose, la réponse me laisse dubitatif. Pas tant sur le fond, que sur la forme. Certaines expressions me semblent bien loin de la communication d'entreprise ("C'est un peu court jeune homme" par exemple)...

n°7419199
akry
Posté le 14-01-2006 à 00:42:27  profilanswer
 

Un truc qui me fera toujours rire, c'est qu'ils ont une sécurité pour ne pas s'endormir.
 
Je sais que c'est necessaire... mais ca fait glandeur quand meme  :lol:  
 
("Ca fait" != "C'est des" )

n°7419222
Gazette
Posté le 14-01-2006 à 00:45:25  profilanswer
 

akry a écrit :

J'avoue etre étonné par le salaire des conducteurs  :ouch:  
 
Ca me parait énorme ! Quelqu'un sait le niveau d'études ou exigences pour atteindre ce poste ?  
 
Parce que la quand meme on est au meme niveau de salaire qu'un professeur, qui lui se tape 3 ans de licence et 2 ans de CAPES.


 
Le conducteurs se tape des accidents de personnes, est résponsable de la sécurité de sont train, est comdamné en cas de choc frontale violent, plus soft, vie de famille affécté par le déplacement.
 
Et le prof a par ses études, il est tranquille.

Message cité 4 fois
Message édité par Gazette le 14-01-2006 à 00:46:13
n°7419290
mrbebert
Posté le 14-01-2006 à 00:54:19  profilanswer
 

gronky a écrit :

Si le tract foireux est connu depuis bien longtemps pour le tissu d'aneries qui le compose, la réponse me laisse dubitatif. Pas tant sur le fond, que sur la forme. Certaines expressions me semblent bien loin de la communication d'entreprise ("C'est un peu court jeune homme" par exemple)...

C'est clair que ce n'est surement pas une communication officielle de la SNCF :o  
Donc, la question est de savoir de qui celà provient [:figti]  

n°7419528
Pirgzzk
Euh...
Posté le 14-01-2006 à 01:18:42  profilanswer
 

Citation :


Attendez … ce n’est pas fini !!!
Autres privilèges : gratuité des transports pour les agents et leur famille,
C.E. très généreux, ET L'EMPLOI A VIE... ET ILS OSENT SE METTRE EN GREVE ET PRENDRE LES USAGERS (le mot client n'existe pas à la SNCF) EN OTAGE …
ET ON LAISSE FAIRE...  


j'insiste sur le mot "osent".
ce tract provient surement de fachos.
soi-disant, les cheminots nagent dans le bonheur, et n'ont aucune raison de se plaindre. j'ai vu la même chose chez les anti-grève-des-profs : ah, ils ont l'emploi à vie, des super congés payés, pas de boulot, etc. mais bon, c'est totalement n'importe quoi.
et puis même si ils nageaient dans le bonheur (mais c'est très très très très très loin d'être vrai), c'est pas parce qu'on est favorisé qu'on doit pas faire la grève.
ok, les conducteurs de TGV sont bien payés. mais c'est largement justifié. personne ne se plaint du salaire des commandants de bord (bon, ils font pas souvent la grève...), alors pourquoi vouloir les em***der, eux ?

n°7419566
Profil sup​primé
Posté le 14-01-2006 à 01:22:03  answer
 

Gazette a écrit :

Le conducteurs se tape des accidents de personnes, est résponsable de la sécurité de sont train, est comdamné en cas de choc frontale violent, plus soft, vie de famille affécté par le déplacement.
 
Et le prof a par ses études, il est tranquille.


http://archquo.nouvelobs.com/cgi/a [...] elobs.com/ [:scypion]

n°7419568
akry
Posté le 14-01-2006 à 01:22:07  profilanswer
 

Cela dit, je pense que d'autres personnes auraient des raisons mille fois meilleurs pour faire la greve que les agents de la SNCF. Mais que leur situation ne leur permet pas de faire la greve.
 
C'est peut etre pour ca que les greves de la sncf ne sont jamais bien comprises.

n°7419634
Gazette
Posté le 14-01-2006 à 01:30:02  profilanswer
 


 
Ne généralisons pas 10 cas en 10 ans, c'est pas ce qui rend le métier en générale difficile.

n°7419660
jigawa
Posté le 14-01-2006 à 01:33:44  profilanswer
 

Citation :

c'est pas parce qu'on est favorisé qu'on doit pas faire la grève.


 
moralement, un peu si quand meme  :heink:  
Surtout quand cette "greve" touche des centaines de milliers de personnes dans leur quotidien.
 
Enfin, c'est pas le sujet.

n°7419667
akry
Posté le 14-01-2006 à 01:34:28  profilanswer
 

Oui en meme temps, dire que prof est un métier facile. C'est bien quand on est élève et qu'on est gamin.
 
Cotoyer un prof, vous verrez que ca n'a rien de ce qu'on imagine quand on est gosse.

n°7419669
Profil sup​primé
Posté le 14-01-2006 à 01:34:57  answer
 

Gazette a écrit :

Ne généralisons pas 10 cas en 10 ans, c'est pas ce qui rend le métier en générale difficile.


si on veut aller par là, y'a eu encore moins d'accident de train depuis :).  
 
noton bien que je ne critique pas le salaire ou les responsabilités du conducteur de train (m'en fous un peu en fait :d) mais juste la phrase  

Citation :

Et le prof a par ses études, il est tranquille


;)

n°7420493
pegazus
Posté le 14-01-2006 à 09:41:30  profilanswer
 

Gazette a écrit :

Le conducteurs se tape des accidents de personnes, est résponsable de la sécurité de sont train, est comdamné en cas de choc frontale violent, plus soft, vie de famille affécté par le déplacement.
 
Et le prof a par ses études, il est tranquille.


Tout à fait, des horaires de travail en "dent de scie", souvent du taf les jours fériés, de grosses reponsabilités, des déplacements hors foyer (découchés) plusieurs fois par semaine. Quand il ne s'agit pas d'un conducteur de TGV je trouve le salaire tout à fait justifié.
 
L'Allemagne emploie peut-être moitié moins d'agent pour le chemin de fer, mais son réseau est-il aussi développé ?  

n°7420506
Hubert Sel​by Jr
kess ke tu me wacontes là?
Posté le 14-01-2006 à 09:57:00  profilanswer
 

payer une partie du billet, c'est vite dit...
 
Pour les trains sans résa, c'est gratos
Pour les Teoz c'est 1.5€
Pour les TGV en période normal, c'est 1.50€
Pour les TGC de pointe, c'est 8.4 en seconde et 13€ en 1ère, sachant que la 1ère n'est pas accessible à n'importe qui.
 
Pour bénéficier de ces "tarifs", on a 16 (ou 32 maintenant, je sais plus) voyages par an, reportables.
 
Une fois le quota finie, c'est 90% de réduc.
 
La réponse donnée n'est pas une position officielle du groupe, ou alors je veux bien voir le lien parce que des "un peu court jeune homme" et m"auvaise pioche", non, c'est aussi crédible que le hoax d'origine...


---------------
Last.fm
n°7420515
Hubert Sel​by Jr
kess ke tu me wacontes là?
Posté le 14-01-2006 à 10:02:08  profilanswer
 

Gazette a écrit :

Le conducteurs se tape des accidents de personnes, est résponsable de la sécurité de sont train, est comdamné en cas de choc frontale violent.


 
Bien sûr que non il n'est pas responsable et encore heureux, comment veux tu arrêter un train de 800 tonnes (2000 pour les trains de marchandise) lancé à 160 Km/h en 200m ? Et encore, je parle pas des TGVs... Non de ce côté là, il ne risque aucune sanction, sauf si bien sûr les "boîtes noires" indiquent par exemple qu'il ne s'est pas servi de son avertisseur à un passage dangereux ou avant de taper la personne


---------------
Last.fm
n°7420531
Wendigo
Profil : Castor Funk
Posté le 14-01-2006 à 10:14:53  profilanswer
 

TyMor a écrit :

Pour les voyages des personnels, le tract SNCF n'est pas faux mais vraiment trompeur.
 
Un salarié SNCF a droit à 16 voyages quasiment gratuits par an en première classe pour lui et ses enfants non salariés ont également chacun droit à 16 voyages.
Et bien sûr ces voyages sont reportables si ils n'ont pas été tous utilisés dans l'année.
 
Le prix à payer est de 50% de la réservation et non du billet, soit au final quelques euros pour n'importe quelle destination en 1ère classe en France.
Sur le réseau européen, cela marche aussi mais par contre le prix correspond à 50% du prix normal pour la portion du trajet à l'étranger plus 50% du prix de la réservation (50%) pour le trajet en France.
 
On est loin du "les cheminots, et plus encore leurs familles, ont souvent une partie du billet à régler!"
Comme quoi, l'objectivité n'est l'apanage de personne [:spamafote]


 
:lol: 16 voyages en premier classe, elle est bonne.
 
Etant agent de manoeuvre je te fais le topo : J'ai une carte de libre circulation sur le réseau SNCF en 2e classe. 8 ticket modérateurs m'exemptant de payer les réservations.  
 
Mais si je veux voyager en 1er classe, je paye la différence entre la 2e et la 1er classe. Si je veux une couchette dans un Teoz, je paye pas le billet mais je paye soit la réservation soit la couchette.
 
Les familles (mes parents par ex) ont le droit à 4 voyage par an et ils payent les réservations et les couchettes. Seule les enfants et la concubine peuvent avoir la carte de libre circulation (sous certaines conditions). Deplus il faut savoir que sans cette carte, le salaire des cheminot augmenterait en moyenne de 150 € (vous voyagez pour 150 € par mois ?).
 
Sinon pourquoi les mécanos (conducteurs de TER, Corail,TGV, etc...) ont un dispositif d'attention (ca biip qd ils ne serrent pas toute les 10 s le volant) ?  
Car depuis qu'on a viré l'aide-mécano, ils sont seuls dans la loco, et si il leur arrive qqch (crise cardiaque, endormissement, etc...) le dispositif biip et ensuite arrete la loco (sécurité). Et pk le mécano dormirait-il ?? PArce que leur horaires sont pas fixe ! Ils peuvent avoir un service à 4h jusqu'à 16 h puis repos jusqu'à 23 h pour reprendre à 2h pour 10 h... Vous voyez le topo ?
 
Et dernier truc : celui qui parlait de virer encore de l'effectif grace au dispositif electronique et à la billetterie autommatique, j'espere qu'il n'est pas contre la délocalisation des entreprises à l'étranger et que lorsqu'un jour il perdra son emploi, il n'ira pas se plaindre. :o
 
S'il trouve la sncf tres avantageuse, qu'il passe les concours ! C'est ouvert à tous !

Message cité 1 fois
Message édité par Wendigo le 14-01-2006 à 10:22:42

---------------
Dessin 19 Octobre 2021 : Sonic | Graphisme
n°7420544
justelebla​nc
Posté le 14-01-2006 à 10:23:16  profilanswer
 

toute façon les cheminots prennent quasiment jamais le train...
sauf pour aller au boulot eventuellement


Message édité par justeleblanc le 14-01-2006 à 10:24:04
n°7420585
helmuth
Posté le 14-01-2006 à 10:43:24  profilanswer
 

Gazette a écrit :

Le conducteurs se tape des accidents de personnes, est résponsable de la sécurité de sont train, est comdamné en cas de choc frontale violent, plus soft, vie de famille affécté par le déplacement.
 
Et le prof a par ses études, il est tranquille.


 
Encore un qui parle sans rien connaitre. [:bertie wooster]
 
A un moment j'ai failli essayer de faire prof. Après discussion avec des prof débutants, envoyé au Stalag quotidiennement je me suis dit que non, finalement, les mines de sel étaient préférables.

n°7420602
Gazette
Posté le 14-01-2006 à 10:50:21  profilanswer
 

Hubert Selby Jr a écrit :

Bien sûr que non il n'est pas responsable et encore heureux, comment veux tu arrêter un train de 800 tonnes (2000 pour les trains de marchandise) lancé à 160 Km/h en 200m ? Et encore, je parle pas des TGVs... Non de ce côté là, il ne risque aucune sanction, sauf si bien sûr les "boîtes noires" indiquent par exemple qu'il ne s'est pas servi de son avertisseur à un passage dangereux ou avant de taper la personne


 
Il est résponsable de son, train si il y a une panne c'est a lui de la remarquer, si quelqu'un est blésser a cause de cette panne c'est lui qui est résponsable, aprés pour les éléments éxtérieur ce n'est pas lui, mais il y a de quoi se contenté des élements intérieur.

n°7420608
justelebla​nc
Posté le 14-01-2006 à 10:52:42  profilanswer
 

Gazette a écrit :

Il est résponsable de son, train si il y a une panne c'est a lui de la remarquer, si quelqu'un est blésser a cause de cette panne c'est lui qui est résponsable, aprés pour les éléments éxtérieur ce n'est pas lui, mais il y a de quoi se contenté des élements intérieur.


qu'est-ce que tu racontes ? :??:  

n°7420609
Gazette
Posté le 14-01-2006 à 10:52:44  profilanswer
 

helmuth a écrit :

Encore un qui parle sans rien connaitre. [:bertie wooster]
 
A un moment j'ai failli essayer de faire prof. Après discussion avec des prof débutants, envoyé au Stalag quotidiennement je me suis dit que non, finalement, les mines de sel étaient préférables.


 
Et bien c'est que toi et eux n'avez rien a foutre dans l'enseignement, on les envoie au casse pipe pour qu'ils appréne a tenir une classe et ça c'est pas pendant les études que ça s'apprend.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  [SNCF] "La vérité rétablie" : La réponse au mail mensonger

 

Sujets relatifs
adresse mail de Luc Bessonla grève à la SNCF est-elle justifiée ?
[TOPIC BIERES] : d'avance merci pour votre réponse !Gérard Leclerc ou la vérite selon Sarko ?
Ma réponse a celui qui a repondu au chercheur du deltaMa réponse au checheur du delta
Truc sur la SNCF, c'est vrai tout ca ?[Loi] Hadopi down, la quadrature du net a vaincu
Carete 12-25 sncf.......SNCF: état réél
Plus de sujets relatifs à : [SNCF] "La vérité rétablie" : La réponse au mail mensonger


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR