Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1212 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Mariage annulé pour mensonge sur virginité, vous en pensez quoi?

 



Que pensez-vous de cette décision de justice?
Sondage à 5 choix possibles.




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  87  88  89  90  91  92
Page Précédente
Auteur Sujet :

Mariage annulé pour mensonge sur virginité, vous en pensez quoi?

n°15021351
matt62
Posté le 29-05-2008 à 19:11:23  profilanswer
 

Première en France, le tribunal de Grande Instance de Lille annule un mariage pour cause de mensonge sur la virginité de la compagne.
 
Tous deux très croyants (musulmans), la femme avait promis qu'elle était encore vierge pour pouvoir se marier...
Le jour du mariage, le mari apprend avec stupeur que sa femme n'est pas vierge comme elle le lui avait affirmé.
Le marié saisit alors la justice et obtient gain de cause.
 

Citation :

Elisabeth Badenter "ulcérée" par l'annulation par la justice du mariage d'une femme non vierge
 
La philosophe et écrivain française Elisabeth Badinter n’en revient pas. Au point d’avoir «honte» pour la justice française. En cause, la décision du tribunal de grande instance de Lille d'annuler un mariage parce que l'épouse du futur mari, musulmane comme lui, n'était pas vierge.
   
«Je suis ulcérée par la décision du tribunal d'accepter de juger ça parce que la sexualité des femmes est une affaire privée et libre en France, absolument libre», a déclaré Elisabeth Badinter sur France Inter. «Très inquiète» de ce jugement annulant un mariage «parce que la jeune femme n'est pas vierge et a menti sur sa virginité», Elisabeth Badinter estime que «ça aboutit tout simplement à faire courir nombre de jeunes filles musulmanes dans les hôpitaux pour se faire refaire l'hymen. Et par conséquent au lieu pour un tribunal de défendre les femmes, de défendre ces jeunes femmes, au contraire il accentue la pression sur elles».
 
«Et je vous dis franchement, je pense à cette malheureuse jeune fille, humiliée, publiquement humiliée, revenant dans sa famille, ce qu'elle a dû vivre a dû être épouvantable. J'ai honte que la justice française n'ait pas pris a coeur de défendre toutes ces jeunes filles», a-t-elle conclu.


 

Citation :

LILLE (AFP) - Le tribunal de grande instance de Lille a annulé en avril un mariage, entre musulmans, "pour erreur sur les qualités essentielles" de la conjointe car celle-ci avait menti sur sa virginité, une décision qui a suscité une vive réaction de la philosophe Elisabeth Badinter.  
(Publicité)  
 
Alors que sa fiancée lui avait affirmé qu'elle était chaste, une valeur essentielle pour lui, l'homme avait découvert le soir de leurs noces, le 8 juillet 2006, qu'elle ne l'était pas.  
 
Le père de l'époux aurait alors ramené la jeune femme chez ses parents, estimant sa famille "déshonorée", selon le récit de l'auteur de l'article révélant l'affaire dans la revue juridique le "Recueil Dalloz".  
 
Le mari, un ingénieur d'une trentaine d'années, avait décidé dès le lendemain de se séparer de son épouse, rencontrée alors qu'elle était étudiante, et l'avait assignée en justice le 26 juillet 2006.  
 
"On aurait pu faire un divorce par consentement mutuel (...) J'ai opté pour la procédure de +nullité relative+ car c'est celle qui correspond le mieux" à la situation, a déclaré à l'AFP l'avocat du mari, Me Xavier Labbée.  
 
"Le divorce sanctionne un manquement aux obligations issues du mariage comme l'infidélité. Ici, il y a un vice dès le départ", a-t-il expliqué.  
 
Le tribunal a annulé l'union, estimant que l'époux l'avait conclue "sous l'empire d'une erreur objective" qui "était déterminante dans son consentement".  
 
Une décision basée sur l'article 180 du code civil, qui stipule que "s'il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l'autre époux peut demander la nullité du mariage" dans un délai de cinq ans.  
 
Le jugement est "parfaitement logique" car "l'épouse a reconnu qu'elle avait menti", a estimé Me Labbée, en précisant que la question de la religion n'était "pas essentielle".  
 
La Chancellerie a indiqué n'avoir "pas le souvenir" d'une annulation pour mensonge sur la virginité, même si les annulations pour mensonges sur "des éléments de personnalité" d'un des conjoints sont loin d'être rares.  
 
Parmi ces "erreurs" figurent essentiellement la découverte après le mariage que le conjoint est divorcé, qu'il a menti sur sa nationalité, qu'il fait l'objet d'une mesure de curatelle ou qu'il n'est pas apte à avoir des relations sexuelles normales, a précisé un porte-parole.  
 
Selon Me Labbée, "l'exemple traditionnel" donné aux étudiants est celui d'une femme qui ignorait que son mari était un ancien bagnard. "C'est le fameux arrêt Berthon, qui date de 1868", a-t-il rappelé.  
 
"Très inquiète" de ce jugement, la philosophe Elisabeth Badinter a estimé qu'il aboutissait "à faire courir nombre de jeunes filles musulmanes dans les hôpitaux pour se faire refaire l'hymen".  
 
"J'ai honte que la justice française n'ait pas pris à coeur de défendre toutes ces jeunes filles" mais ait ainsi "accentu(é) la pression sur elles", a-t-elle dit à France Inter.  
 
Interrogé par l'AFP, le vice-président du conseil régional Nord-pas-de-Calais du culte musulman Abdelkader Assouedj (Grande mosquée de Paris) a souligné que le mariage est "un pacte très fort" basé sur "le respect, la transparence, l'amour".  
 
L'islam n'exige pas que l'épouse soit vierge et des musulmans peuvent s'ils le souhaitent épouser des femmes divorcées déjà mères, a-t-il expliqué.  
 
Ce qui pose problème c'est que "cette dame a caché des choses. C'est un mariage basé sur le mensonge. C'est pour cela que la justice a tranché, ce n'est pas par rapport à la religion", a-t-il affirmé.

Message cité 5 fois
Message édité par matt62 le 03-06-2008 à 20:33:13

---------------
Tu l'as voulu, tu l'as eu...
mood
Publicité
Posté le 29-05-2008 à 19:11:23  profilanswer
 

n°15021364
etheriel
Posté le 29-05-2008 à 19:13:22  profilanswer
 

Toujours demander un contrôle technique de moins de 6 mois avant de signer l'acte de vente :o
Ceci dit, c'est triste de voir une telle évolution dans la société...


Message édité par etheriel le 29-05-2008 à 19:14:13

---------------
"In the life of a man, there are times and there are seasons. There is a time to surf and there is a time to wax your board. And I'm not just talking about surfing" - Matthew Malone
n°15021385
Space
Profil: Maux des rateurs
Posté le 29-05-2008 à 19:15:34  profilanswer
 

matt62 a écrit :

Première en France, le tribunal de Grande Instance de Lille annule un mariage pour cause de mensonge sur la virginilité de la compagne.

[:meganne lapin]


---------------
VDS lot de 2 étuis + une coque pour Xiaomi Mi5s pour 10€in - Ma cinémathèque
n°15021405
Profil sup​primé
Posté le 29-05-2008 à 19:17:09  answer
 

Il ne l'aimait pas sa future ex femme pour annuler le mariage sur quelque d'aussi futile.
 
Et lui il était vierge je suppose?  [:kiki]


Message édité par Profil supprimé le 29-05-2008 à 19:17:17
n°15021409
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 29-05-2008 à 19:17:21  profilanswer
 

Un article plus complet et qui décrit les arguments des 2 bords, histoire que le débat parte sur une meilleure base (avec en gras l'argumentation de la défense, à opposer aux propos de Mme Badinter ci-dessus) :
 
http://fr.news.yahoo.com/afp/20080 [...] 6f567.html

Citation :


LILLE (AFP) - Le tribunal de grande instance de Lille a annulé en avril un mariage, entre musulmans, "pour erreur sur les qualités essentielles" de la conjointe car celle-ci avait menti sur sa virginité, une décision qui a suscité une vive réaction de la philosophe Elisabeth Badinter.
(Publicité)
 
Alors que sa fiancée lui avait affirmé qu'elle était chaste, une valeur essentielle pour lui, l'homme avait découvert le soir de leurs noces, le 8 juillet 2006, qu'elle ne l'était pas.
 
Le père de l'époux aurait alors ramené la jeune femme chez ses parents, estimant sa famille "déshonorée", selon le récit de l'auteur de l'article révélant l'affaire dans la revue juridique le "Recueil Dalloz".
 
Le mari, un ingénieur d'une trentaine d'années, avait décidé dès le lendemain de se séparer de son épouse, rencontrée alors qu'elle était étudiante, et l'avait assignée en justice le 26 juillet 2006.
 
"On aurait pu faire un divorce par consentement mutuel (...) J'ai opté pour la procédure de +nullité relative+ car c'est celle qui correspond le mieux" à la situation, a déclaré à l'AFP l'avocat du mari, Me Xavier Labbée.
 
"Le divorce sanctionne un manquement aux obligations issues du mariage comme l'infidélité. Ici, il y a un vice dès le départ", a-t-il expliqué.
 
Le tribunal a annulé l'union, estimant que l'époux l'avait conclue "sous l'empire d'une erreur objective" qui "était déterminante dans son consentement".

 
Une décision basée sur l'article 180 du code civil, qui stipule que "s'il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l'autre époux peut demander la nullité du mariage" dans un délai de cinq ans.
 
Le jugement est "parfaitement logique" car "l'épouse a reconnu qu'elle avait menti", a estimé Me Labbée, en précisant que la question de la religion n'était "pas essentielle".
 
La Chancellerie a indiqué n'avoir "pas le souvenir" d'une annulation pour mensonge sur la virginité, même si les annulations pour mensonges sur "des éléments de personnalité" d'un des conjoints sont loin d'être rares.
 
Parmi ces "erreurs" figurent essentiellement la découverte après le mariage que le conjoint est divorcé, qu'il a menti sur sa nationalité, qu'il fait l'objet d'une mesure de curatelle ou qu'il n'est pas apte à avoir des relations sexuelles normales, a précisé un porte-parole.
 
Selon Me Labbée, "l'exemple traditionnel" donné aux étudiants est celui d'une femme qui ignorait que son mari était un ancien bagnard. "C'est le fameux arrêt Berthon, qui date de 1868", a-t-il rappelé.
 
"Très inquiète" de ce jugement, la philosophe Elisabeth Badinter a estimé qu'il aboutissait "à faire courir nombre de jeunes filles musulmanes dans les hôpitaux pour se faire refaire l'hymen".
 
"J'ai honte que la justice française n'ait pas pris à coeur de défendre toutes ces jeunes filles" mais ait ainsi "accentu(é) la pression sur elles", a-t-elle dit à France Inter.
 
Interrogé par l'AFP, le vice-président du conseil régional Nord-pas-de-Calais du culte musulman Abdelkader Assouedj (Grande mosquée de Paris) a souligné que le mariage est "un pacte très fort" basé sur "le respect, la transparence, l'amour".
 
L'islam n'exige pas que l'épouse soit vierge et des musulmans peuvent s'ils le souhaitent épouser des femmes divorcées déjà mères, a-t-il expliqué.
 
Ce qui pose problème c'est que "cette dame a caché des choses. C'est un mariage basé sur le mensonge. C'est pour cela que la justice a tranché, ce n'est pas par rapport à la religion", a-t-il affirmé.

Message cité 3 fois
Message édité par Ernestor le 29-05-2008 à 19:18:33
n°15021410
Zaib3k
Posté le 29-05-2008 à 19:17:23  profilanswer
 

c'est n'importe quoi :o
 
j'ai voté 1,2, et 3.

n°15021412
la questio​n
Posté le 29-05-2008 à 19:18:07  profilanswer
 

comme quoi, rien arrête Badinter pour attaquer les Musulmans.
 
Faudrait qu'elle revoit la notion de dol.:/


---------------
Le rôle d'un ministre [...] est-il de jouer avec les mots, les notions et les chiffres [...] pour sauver la mise de son patron qui lance une idée idiote par jour ?
n°15021413
matt62
Posté le 29-05-2008 à 19:18:13  profilanswer
 


 [:zzozo]  
Sinon j'attends les résultats du sondage avec impatience.


---------------
Tu l'as voulu, tu l'as eu...
n°15021434
keall
Posté le 29-05-2008 à 19:21:00  profilanswer
 

matt62 a écrit :

Première en France, le tribunal de Grande Instance de Lille annule un mariage pour cause de mensonge sur la virginité de la compagne.
 
Tous deux très croyants (musulmans), la femme avait promis qu'elle était encore vierge pour pouvoir se marier...
Le jour du mariage, le mari apprend avec stupeur que sa femme n'est pas vierge comme elle le lui avait affirmé.
Le marié saisit alors la justice et obtient gain de cause.
 

Citation :

Elisabeth Badenter "ulcérée" par l'annulation par la justice du mariage d'une femme non vierge
 
La philosophe et écrivain française Elisabeth Badinter n’en revient pas. Au point d’avoir «honte» pour la justice française. En cause, la décision du tribunal de grande instance de Lille d'annuler un mariage parce que l'épouse du futur mari, musulmane comme lui, n'était pas vierge.
   
«Je suis ulcérée par la décision du tribunal d'accepter de juger ça parce que la sexualité des femmes est une affaire privée et libre en France, absolument libre», a déclaré Elisabeth Badinter sur France Inter. «Très inquiète» de ce jugement annulant un mariage «parce que la jeune femme n'est pas vierge et a menti sur sa virginité», Elisabeth Badinter estime que «ça aboutit tout simplement à faire courir nombre de jeunes filles musulmanes dans les hôpitaux pour se faire refaire l'hymen. Et par conséquent au lieu pour un tribunal de défendre les femmes, de défendre ces jeunes femmes, au contraire il accentue la pression sur elles».
 
«Et je vous dis franchement, je pense à cette malheureuse jeune fille, humiliée, publiquement humiliée, revenant dans sa famille, ce qu'elle a dû vivre a dû être épouvantable. J'ai honte que la justice française n'ait pas pris a coeur de défendre toutes ces jeunes filles», a-t-elle conclu.



 
Oui enfin la virginité n entre pas en ligne de compte a mon avis, c est plutot la tromprie... on eput trouver ca debile, mais pour le mari c etait un point essentiel et y a eu menssonge.


---------------
Everest poker: Keall9598| PKR: Keall
n°15021439
Zaib3k
Posté le 29-05-2008 à 19:21:47  profilanswer
 

Citation :

"Très inquiète" de ce jugement, la philosophe Elisabeth Badinter a estimé qu'il aboutissait "à faire courir nombre de jeunes filles musulmanes dans les hôpitaux pour se faire refaire l'hymen".


 
drôle de conclusion. Plutôt que d'admettre, elles préféreraient se faire opérer.
 
le justice à fait son boulot, mais aucun des 2 époux n'est tout blanc. Ca pue cette histoire.

mood
Publicité
Posté le 29-05-2008 à 19:21:47  profilanswer
 

n°15021450
Cutter
Posté le 29-05-2008 à 19:22:51  profilanswer
 

Mensonge = casse toi.


---------------
last.fm
n°15021451
matt62
Posté le 29-05-2008 à 19:22:53  profilanswer
 

la question a écrit :

comme quoi, rien arrête Badinter pour attaquer les Musulmans.
 
Faudrait qu'elle revoit la notion de dol.:/


Ca existe aussi dans la religion chrétienne, le principe de virginité avant le mariage.

Message cité 2 fois
Message édité par matt62 le 29-05-2008 à 19:24:15

---------------
Tu l'as voulu, tu l'as eu...
n°15021454
soldierbra​nd
De haute gamme
Posté le 29-05-2008 à 19:23:07  profilanswer
 

Alors que si ça se trouve elle a déja eu un parcours de 6 ou 7 mecs.


---------------
La façon qu'il flane, qu'il gambade !
n°15021466
caudacien
Posté le 29-05-2008 à 19:24:45  profilanswer
 

soldierbrand a écrit :

Alors que si ça se trouve elle a déja eu un parcours de 6 ou 7 mecs.


Mais tu penses acheter du neuf, t'as une occasion, vla l'arnaque :/
Perso, j'annule le mariage et je demande des dommages et interets à la fille [:di_canio]
 

Spoiler :

En fait, c'est totalement nawak d'en arriver la :'(


---------------
A table: http://www.papillonette.fr et sur facebook
n°15021480
Profil sup​primé
Posté le 29-05-2008 à 19:27:19  answer
 

T'y tient à ta virginilité :  
 

Citation :

3.  La virginilité, aucune importance avant le mariage


 
Sinon, voter 5 !  :sol:  
 
Plus sérieusement, ça parait bizarre, mais bon...  
 
De toute façon elle a mentie, elle finira en enfer !  :kaola:

n°15021491
la questio​n
Posté le 29-05-2008 à 19:28:45  profilanswer
 

matt62 a écrit :


Ca existe aussi dans la religion chrétienne, le principe de virginité avant le mariage.


 
ça existe dans les 3 grandes religions.
Mais bon, c'est elisabeth Badinter. :D


---------------
Le rôle d'un ministre [...] est-il de jouer avec les mots, les notions et les chiffres [...] pour sauver la mise de son patron qui lance une idée idiote par jour ?
n°15021572
Fructidor
Posté le 29-05-2008 à 19:39:33  profilanswer
 

matt62 a écrit :

Ca existe aussi dans la religion chrétienne, le principe de virginité avant le mariage.


 
Pas pour les catholiques, les conditions sont les suivantes :
 
- ils doivent être vraiment libres dans leur consentement (liberté)
- l’homme et la femme s’engagent définitivement l’un envers l’autre (indissolubilité)
- ils veulent persévérer dans la fidélité de leur amour pour toute la vie (fidélité)
- ils acceptent la responsabilité d’être parents (fécondité)
 
dans le cas d'espèce c'est plutot le mesonge de la femme qui vient remettre en cause la liberté de l'homme
 
 
 

n°15021615
Terminapor
I'll see you rise.
Posté le 29-05-2008 à 19:44:20  profilanswer
 

Bof, j'pense qu'il l'a pas largué parce qu'elle n'était pas vierge, mais plutôt parce qu'elle lui a menti, donc il pouvait pas lui faire confiance.. non ?


---------------
Perhaps you don't deserve to breathe
n°15021637
matt62
Posté le 29-05-2008 à 19:47:11  profilanswer
 

Terminapor a écrit :

Bof, j'pense qu'il l'a pas largué parce qu'elle n'était pas vierge, mais plutôt parce qu'elle lui a menti, donc il pouvait pas lui faire confiance.. non ?


Enfin, on ne sera jamais si c'est la vrai raison mais c'est en tout cas ce que le tribunal a jugé crédible comme version des faits.


---------------
Tu l'as voulu, tu l'as eu...
n°15021660
doutrisor
Posté le 29-05-2008 à 19:50:29  profilanswer
 

Citation :

 
Selon Me Labbée, "l'exemple traditionnel" donné aux étudiants est celui d'une femme qui ignorait que son mari était un ancien bagnard. "C'est le fameux arrêt Berthon, qui date de 1868", a-t-il rappelé.


 
Qui explique à cet avocat et à la Justice Française que nous ne sommes plus au 19ème siècle ??  :sarcastic:  
Et je ne vois  pas d'attaque contre les musulmans de la part de mme Badinter, faudrait arrêter avec la victimisation. Les seules victimes ici sont des jeunes femmes vivant sous la botte de traditions oppressives.
 
Remarquez, à qq chose chose malheur est bon : la jeune femme pourra peut-être se marier un jour avec qq qui l'aime vraiment, pas avec un individu préférant les vierges....si sa famille le lui permet  :sarcastic:

Message cité 2 fois
Message édité par doutrisor le 29-05-2008 à 19:50:53

---------------
"A toute chose sa saison, et à toute affaire sous les cieux, son temps"
n°15021673
soldierbra​nd
De haute gamme
Posté le 29-05-2008 à 19:51:46  profilanswer
 

doutrisor a écrit :

Citation :

 
Selon Me Labbée, "l'exemple traditionnel" donné aux étudiants est celui d'une femme qui ignorait que son mari était un ancien bagnard. "C'est le fameux arrêt Berthon, qui date de 1868", a-t-il rappelé.


 
Qui explique à cet avocat et à la Justice Française que nous ne sommes plus au 19ème siècle ??  :sarcastic:  
Et je ne vois  pas d'attaque contre les musulmans de la part de mme Badinter, faudrait arrêter avec la victimisation. Les seules victimes ici sont des jeunes femmes vivant sous la botte de traditions oppressives.
 
Remarquez, à qq chose chose malheur est bon : la jeune femme pourra peut-être se marier un jour avec qq qui l'aime vraiment, pas avec un individu préférant les vierges....si sa famille le lui permet  :sarcastic:


Tu ne connais pas La Question on dirait


---------------
La façon qu'il flane, qu'il gambade !
n°15021694
threesixma​fia
psn id: gengis
Posté le 29-05-2008 à 19:53:27  profilanswer
 

Ya tromperie sur la marchandise il est dans son bon droit le monsieur


---------------
Dogs that I call my friends Praying for all my friends Things I do for my friends We miss U
n°15021704
El Silenci​o
Gamertag : OrpheeSilencio
Posté le 29-05-2008 à 19:54:28  profilanswer
 

Je connais un petit peu Me Xavier Labbée l'avocat du mari et j'ai régulièrement quelques contacts avec lui. Et je suis toujours sidéré par ce qu'il arrive à obtenir devant les tribunaux en matière de droit de la famille.  :D


---------------
Tuez vos dieux à tout jamais. Sous aucune croix l'amour ne se plaît.
n°15021706
soldierbra​nd
De haute gamme
Posté le 29-05-2008 à 19:54:56  profilanswer
 

L'était puceau lui ? [:prodigy]


---------------
La façon qu'il flane, qu'il gambade !
n°15021707
sirocul
Posté le 29-05-2008 à 19:54:59  profilanswer
 

:ange: que dieu me garde des croyants!

n°15021720
ColonelYao​urt
Posté le 29-05-2008 à 19:56:51  profilanswer
 

La france s'orientalise, rien de nouveau.

n°15021724
Zaib3k
Posté le 29-05-2008 à 19:57:11  profilanswer
 

la femme n'est pas vraiment victime, sauf peut être d'une hypothétique tradition barbare. Elle n'avait pas besoin de mentir.

n°15021735
Profil sup​primé
Posté le 29-05-2008 à 19:58:34  answer
 

soldierbrand a écrit :

L'était puceau lui ? [:prodigy]


 
Nan il avait violé une fille à Bruxelle !  :o  
 
(cf le topic actualité)


Message édité par Profil supprimé le 29-05-2008 à 19:58:54
n°15021736
NeoDc
Born to be a larve
Posté le 29-05-2008 à 19:58:43  profilanswer
 

En fait le tribunal s'en est tenu au code civil...


---------------
demain n'existe pas...
n°15021778
doutrisor
Posté le 29-05-2008 à 20:02:44  profilanswer
 

Citation :

la femme n'est pas vraiment victime, sauf peut être d'une hypothétique tradition barbare. Elle n'avait pas besoin de mentir.


 
Elle avait justement besoin de mentir... bon, c con de sa part, limite en avouant sa non-virginité en pleurant à son fiancé, cela se serait peut-être mieux passé. Mais qu'un tribunal français donne raison à une tradition religieuse oppressive me dégoute. La Justice française ne veut pas se rappeler que nous sommes dans un pays laïque....  :pfff:  
 
Tous les intégristes doivent bien se réjouir maintenant !

Message cité 4 fois
Message édité par doutrisor le 29-05-2008 à 20:03:28

---------------
"A toute chose sa saison, et à toute affaire sous les cieux, son temps"
n°15021791
elektra12
Posté le 29-05-2008 à 20:04:36  profilanswer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur


---------------
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde ??!! "
n°15021795
asmomo
Posté le 29-05-2008 à 20:05:20  profilanswer
 

Fructidor a écrit :

Pas pour les catholiques, les conditions sont les suivantes :
 
- ils doivent être vraiment libres dans leur consentement (liberté)
- l’homme et la femme s’engagent définitivement l’un envers l’autre (indissolubilité)
- ils veulent persévérer dans la fidélité de leur amour pour toute la vie (fidélité)
- ils acceptent la responsabilité d’être parents (fécondité)
 
dans le cas d'espèce c'est plutot le mesonge de la femme qui vient remettre en cause la liberté de l'homme


 
Donc les cathos qui restent vierges avant le mariage se plantent ?


---------------
New Technology is the name we give to stuff that doesn't work yet. Douglas Adams
n°15021798
moonboots
Posté le 29-05-2008 à 20:05:52  profilanswer
 

En tout cas le mari n'a pas peur du ridicule en faisant ce procés...
et effectivement la femme n'a rien perdu avec un type pareil.

n°15021812
keall
Posté le 29-05-2008 à 20:07:20  profilanswer
 

doutrisor a écrit :

Citation :

 
Selon Me Labbée, "l'exemple traditionnel" donné aux étudiants est celui d'une femme qui ignorait que son mari était un ancien bagnard. "C'est le fameux arrêt Berthon, qui date de 1868", a-t-il rappelé.


 
Qui explique à cet avocat et à la Justice Française que nous ne sommes plus au 19ème siècle ??  :sarcastic:  
Et je ne vois  pas d'attaque contre les musulmans de la part de mme Badinter, faudrait arrêter avec la victimisation. Les seules victimes ici sont des jeunes femmes vivant sous la botte de traditions oppressives.
 
Remarquez, à qq chose chose malheur est bon : la jeune femme pourra peut-être se marier un jour avec qq qui l'aime vraiment, pas avec un individu préférant les vierges....si sa famille le lui permet  :sarcastic:


 :lol:  
Et tu parles de victimisation, elle a pas ete lapider, le mariage a juste ete annuler.
 

doutrisor a écrit :

Citation :

la femme n'est pas vraiment victime, sauf peut être d'une hypothétique tradition barbare. Elle n'avait pas besoin de mentir.


 
Elle avait justement besoin de mentir... bon, c con de sa part, limite en avouant sa non-virginité en pleurant à son fiancé, cela se serait peut-être mieux passé. Mais qu'un tribunal français donne raison à une tradition religieuse oppressive me dégoute. La Justice française ne veut pas se rappeler que nous sommes dans un pays laïque....  :pfff:  
 
Tous les intégristes doivent bien se réjouir maintenant !


 
Non elle donne raison a celui qui a ete tromper sur une question importante pour lui, que le motif soit religieux ou autre on s en fout, la justice est aveugle.
 


Message édité par keall le 29-05-2008 à 20:07:55

---------------
Everest poker: Keall9598| PKR: Keall
n°15021822
Zaib3k
Posté le 29-05-2008 à 20:07:49  profilanswer
 

doutrisor a écrit :

Citation :

la femme n'est pas vraiment victime, sauf peut être d'une hypothétique tradition barbare. Elle n'avait pas besoin de mentir.


 
Elle avait justement besoin de mentir... bon, c con de sa part, limite en avouant sa non-virginité en pleurant à son fiancé, cela se serait peut-être mieux passé. Mais qu'un tribunal français donne raison à une tradition religieuse oppressive me dégoute. La Justice française ne veut pas se rappeler que nous sommes dans un pays laïque....  :pfff:  
 
Tous les intégristes doivent bien se réjouir maintenant !


 
le tribunal a appliqué la loi, pas plus. Elle aurait caché une mononucléose ou une prothèse mammaire, ca n'aurait rien changé à la décision de justice selon moi. C'est la décision du marié qui aurait probablement changée.

n°15021833
uxam
Posté le 29-05-2008 à 20:08:58  profilanswer
 

tant mieux pour elle je dois dire


---------------
PSN ID : Euronimus | Steam ID : [HFR] Euronimus | uplay: HFR_uxam
n°15021839
Profil sup​primé
Posté le 29-05-2008 à 20:09:41  answer
 

uxam a écrit :

tant mieux pour elle je dois dire


+1
 
Pour être avec un intégriste aigris bof. :/

n°15021843
asmomo
Posté le 29-05-2008 à 20:10:19  profilanswer
 

doutrisor a écrit :

Citation :

la femme n'est pas vraiment victime, sauf peut être d'une hypothétique tradition barbare. Elle n'avait pas besoin de mentir.

 

Elle avait justement besoin de mentir... bon, c con de sa part, limite en avouant sa non-virginité en pleurant à son fiancé, cela se serait peut-être mieux passé. Mais qu'un tribunal français donne raison à une tradition religieuse oppressive me dégoute. La Justice française ne veut pas se rappeler que nous sommes dans un pays laïque....  :pfff:

 

Tous les intégristes doivent bien se réjouir maintenant !

 

La virginité n'a pas grand-chose à voir dans l'affaire, la loi a été appliquée, et si ça se trouve la femme préférait ça à un divorce (encore plus déshonorant).

 
elektra12 a écrit :

Pour faire l'avocat du diable: la femme pouvait ne plus être vierge et ne pas le savoir (eh oui, avec l'équitation, en faisant le grand écart, avec un tampon,ben parfois l'hymen se déchire...) ça peut arriver.

 

Non, il est précisé dans un article qu'elle a avoué.

 

Accessoirement la virginité c'est pas de la technique normalement, mais bon...


Message édité par asmomo le 29-05-2008 à 21:13:09

---------------
New Technology is the name we give to stuff that doesn't work yet. Douglas Adams
n°15021858
Zaib3k
Posté le 29-05-2008 à 20:11:45  profilanswer
 


 
si elle a menti, c'est qu'elle voulait être avec un intégriste aigri.

n°15021863
Profil sup​primé
Posté le 29-05-2008 à 20:12:46  answer
 

Zaib3k a écrit :


 
si elle a menti, c'est qu'elle voulait être avec un intégriste aigri.


 
A-t-elle eu le choix?

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  87  88  89  90  91  92
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Mariage annulé pour mensonge sur virginité, vous en pensez quoi?

 

Sujets relatifs
Permis de conduire, qu'en pensez vous?...Que pensez-vous de la politique actuelle sur la question des OGM ?
Que pensez vous de cette méthode pour dormir en période de révisions ?esquisse d'un futur livre vous en pensez quoi??
Que pensez vous d'une fille ...32008 - annuaire par SMS, qu'en pensez vous?
pensez yQue pensez vous de "le siecle" ?
credit d'impot jeune actif ANNULE ( impot 2006)La Chine, les JO, le Tibet... Qu'en pensez vous?
Plus de sujets relatifs à : Mariage annulé pour mensonge sur virginité, vous en pensez quoi?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR