Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1584 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1868  1869  1870  1871  1872  1873
Page Suivante
Auteur Sujet :

Le Coran et l'Islam [Warning 1er post]

n°62453777
Pyrus
Pas de cravate ? Erreur 1017
Posté le 23-03-2021 à 14:00:39  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

kriloner a écrit :


 
Quelles raisons ? Les raisons qui font que les religions sont intolérantes, sexistes et dangereuses ? C'est très simple, tout est basé sur la pensée de gens fous d'il y a plusieurs siècles :)
 
Ou alors les raisons qui font que les pays qui progressent socialement et économiquement s'éloignent de tout ça ? C'est simple aussi, quand on a le temps de refléchir et de vivre autrement qu'en suçant des cailloux on abandonne  
tout ça très vite :)



Ca je ne suis pas sûr. La société ultra matérialiste actuelle ne favorise pas forcément les religions monothéistes mais la résurgence de spiritualisme bizarre et des modes de vie new age/vegan/minimaliste, voire l'adhésion à des théories du complot diverses et variés montre que non, la progression sociale et économique ne libère pas les hommes de ces chaines.


---------------
Hazukashii serifu kinshi!
mood
Publicité
Posté le 23-03-2021 à 14:00:39  profilanswer
 

n°62453830
kriloner
cold-hearted bastard
Posté le 23-03-2021 à 14:04:57  profilanswer
 

Pyrus a écrit :


Ca je ne suis pas sûr. La société ultra matérialiste actuelle ne favorise pas forcément les religions monothéistes mais la résurgence de spiritualisme bizarre et des modes de vie new age/vegan/minimaliste, voire l'adhésion à des théories du complot diverses et variés montre que non, la progression sociale et économique ne libère pas les hommes de ces chaines.

 

Sauf que la société actuelle est en regression. Cf tout ce qu'on voit autour de nous.

 

Je pense aussi qu'il y a un effet loupe avec les RS. Les gens ne sont pas plus cons. Ils sont plus visibles.

 

Il est évident que quand on reviendra à une société avec de vrais priorités (de toute facon avec le rechauffement et l'effondrement de la biodiv...) tout ira mieux :)

Message cité 1 fois
Message édité par kriloner le 23-03-2021 à 14:05:53

---------------
antithéiste ||Mes photos
n°62454361
hynex
Posté le 23-03-2021 à 14:47:13  profilanswer
 

[:xqwzts:1]

n°62454546
D4rkA
Boom goes the Dynamite !
Posté le 23-03-2021 à 15:00:42  profilanswer
 

Pyrus a écrit :


Ca je ne suis pas sûr. La société ultra matérialiste actuelle ne favorise pas forcément les religions monothéistes mais la résurgence de spiritualisme bizarre et des modes de vie new age/vegan/minimaliste, voire l'adhésion à des théories du complot diverses et variés montre que non, la progression sociale et économique ne libère pas les hommes de ces chaines.


 
Oui et non, l'émergence de ces spiritualités alternatives vient plutôt du rejet de nos sociétés actuelles.  
 
Comme les spiritualités classiques ont depuis longtemps été rendu obsolète voir ringarde, les gens (ceux qui rejette la société moderne) se tournent vers le new age & co ... mais une autre part se tourne aussi vers les religions plus classiques, ou nouvelle sur les territoires occidentales.


---------------
"Ce que l'on peut appeler liberté, c'est l'indépendance très relative que l'homme peut acquérir en découvrant partiellement et progressivement les lois du déterminisme universel."
n°62454563
D4rkA
Boom goes the Dynamite !
Posté le 23-03-2021 à 15:02:15  profilanswer
 

kriloner a écrit :

Les gens ne sont pas plus cons. Ils sont plus visibles.


 
ça vaut que ça vaut, mais il me semblait avoir vu des études disant que le QI moyen avait tendance à chuter depuis quelques années ?


---------------
"Ce que l'on peut appeler liberté, c'est l'indépendance très relative que l'homme peut acquérir en découvrant partiellement et progressivement les lois du déterminisme universel."
n°62454785
aroll
Posté le 23-03-2021 à 15:22:35  profilanswer
 

kriloner a écrit :


Les raisons qui font que les religions sont intolérantes, sexistes et dangereuses ? C'est très simple, tout est basé sur la pensée de gens fous d'il y a plusieurs siècles :)

 C’est un concentré d’idioties…. L’intolérances des religieux (les religions ne le sont pas toutes) n’est que le reflet de l’intolérance «naturelle» de beaucoup de gens (le développement de l’athéisme ultra-intolérant nous le prouve tous les jours), et l’explication donnée est d’autant plus stupide que notre époque voit surgir bien des «pensées de gens fous» (pour reprendre ton expression) qui ne sont ni «d’il y a plusieurs siècles», ni religieux….

n°62454820
kriloner
cold-hearted bastard
Posté le 23-03-2021 à 15:25:19  profilanswer
 

D4rkA a écrit :


 
ça vaut que ça vaut, mais il me semblait avoir vu des études disant que le QI moyen avait tendance à chuter depuis quelques années ?


 
el famoso effet flynn
 
c'est pas trop du solide, faut tempérer ce truc
 


---------------
antithéiste ||Mes photos
n°62458705
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 23-03-2021 à 22:24:06  profilanswer
 

Pyrus a écrit :


Je suis d'accord sur le fait qu'on délègue son jugement à la science car elle a prouvé que son fonctionnement était honnête. Mais être plus royaliste que le roi en sautant sur toutes les nouvelles théories quand elles sont encore en débat dans la communauté scientifique, ce n'est pas très sérieux, surtout quand on voit qu'un scientifique pourtant reconnu peut complètement partir en vrille et raconter n'importe quoi par la suite

 

Alors sur le principe, oui, ça n'a pas grand sens de s'accrocher à une théorie encore en débat, mais l'exemple du Big Bang n'est pas terrible. La théorie de l'expansion de l'univers a quasi un siècle, elle est très bien assise théoriquement et appuyée par un monceau d'observations. Il n'y a tout simplement plus un seul concurrent en lice. Et elle est maintenant étendue par la théorie de l'inflation qui permet d'en corriger les pathologies notables (existence d'une singularité originelle, pb de la platitude et de l'homogénéité) sans faire appel à des conditions initiales non physique et d'expliquer l'origine de l'expansion elle même et de la matière.

Message cité 1 fois
Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 23-03-2021 à 22:25:36

---------------
Nation spatiale : la chaîne de l'Arche interstellaire.
n°62459460
hisvin
Posté le 24-03-2021 à 03:54:52  profilanswer
 

En plus, c'est écrit dans le Coran. :o

n°62459640
hynex
Posté le 24-03-2021 à 07:51:36  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :


Alors sur le principe, oui, ça n'a pas grand sens de s'accrocher à une théorie encore en débat, mais l'exemple du Big Bang n'est pas terrible. La théorie de l'expansion de l'univers a quasi un siècle, elle est très bien assise théoriquement et appuyée par un monceau d'observations. Il n'y a tout simplement plus un seul concurrent en lice. Et elle est maintenant étendue par la théorie de l'inflation qui permet d'en corriger les pathologies notables (existence d'une singularité originelle, pb de la platitude et de l'homogénéité) sans faire appel à des conditions initiales non physique et d'expliquer l'origine de l'expansion elle même et de la matière.


 
Je suis le premier a adorer toutes ces theories, mais elles ont plein de zones d’ombre non expliquees et grosse speculation mathematique.
 
Et meme si on admet que ca marche comme ca, les religions ne sont pas vraiment la pour repondre au “comment”, meme quand elles le font ce n’est pas l’essentiel.
La puissance des religions vient de la reponse toute faite au “pourquoi”, auquel la science n’a aucune reponse.

mood
Publicité
Posté le 24-03-2021 à 07:51:36  profilanswer
 

n°62459726
markesz
coucou à rames
Posté le 24-03-2021 à 08:16:33  profilanswer
 

hynex a écrit :


 
Je suis le premier a adorer toutes ces theories, mais elles ont plein de zones d’ombre non expliquees et grosse speculation mathematique.
 
Et meme si on admet que ca marche comme ca, les religions ne sont pas vraiment la pour repondre au “comment”, meme quand elles le font ce n’est pas l’essentiel.
La puissance des religions vient de la reponse toute faite au “pourquoi”, auquel la science n’a aucune reponse.


 
Bon point! Les religions s'engouffrent dans le pourquoi la "création du monde", et si des populations importantes adhèrent à l'explication par leur croyances moyenâgeuses, ces populations deviennent otages de leur religion et des dérives inévitables. [:baron lichteinberg:4]  
 
Beaucoup d'esprits sains et doués ne peuvent se libérer de la peur de l'ENFER qui est commune aux monothéismes. Cela relève de la sensibilité des différents croyants.
 


---------------
Quand on veut on peut. On peut même adopter des croyances débiles.
n°62460325
lokilefour​be
Posté le 24-03-2021 à 09:33:05  profilanswer
 

hynex a écrit :


 
Je suis le premier a adorer toutes ces theories, mais elles ont plein de zones d’ombre non expliquees et grosse speculation mathematique.
 
Et meme si on admet que ca marche comme ca, les religions ne sont pas vraiment la pour repondre au “comment”, meme quand elles le font ce n’est pas l’essentiel.
La puissance des religions vient de la reponse toute faite au “pourquoi”, auquel la science n’a aucune reponse.


Mais parce que ya pas de "pkoi" en science, cette question est une construction humaine qui a donné naissance au mysticisme puis aux croyances enfin aux religions. Le "pkoi", n'a aucune réalité physique, ne répond à aucune loi, c'est une construction intellectuelle qui ne repose sur aucun fait ni aucune observations, aucune mesure , comme la capacité prédictive de l'astrologie.
Donc ce n'est pas de la puissance, c'est juste l'exploitation de la crédulité des hommes et de la peur innée de l'inconnu et le besoin d'avoir une réponse à chaque question, même pour les question sans fondement factuel.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°62460951
aroll
Posté le 24-03-2021 à 10:30:20  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :


Mais parce que ya pas de "pkoi" en science, cette question est une construction humaine qui a donné naissance au mysticisme puis aux croyances enfin aux religions. Le "pkoi", n'a aucune réalité physique, ne répond à aucune loi, c'est une construction intellectuelle qui ne repose sur aucun fait ni aucune observations, aucune mesure , comme la capacité prédictive de l'astrologie.
Donc ce n'est pas de la puissance, c'est juste l'exploitation de la crédulité des hommes et de la peur innée de l'inconnu et le besoin d'avoir une réponse à chaque question, même pour les question sans fondement factuel.

Ton obsession anti religieuse te fait perdre la tête.
Il y a bien des "pourquoi" en science et ce n'est qu'au sujet des origines premières qu'ils n'ont pas trouvé de réponse, mais la recherche continue dans ce sens.

n°62461594
lokilefour​be
Posté le 24-03-2021 à 11:29:32  profilanswer
 

aroll a écrit :

Ton obsession anti religieuse te fait perdre la tête.
Il y a bien des "pourquoi" en science et ce n'est qu'au sujet des origines premières qu'ils n'ont pas trouvé de réponse, mais la recherche continue dans ce sens.


Il n'y a pas de pkoi philosophique/mystique en science juste des comment. "Pkoi l'évolution des espèces" n'a pas de sens, l'évolution n'a pas de motivation personnelle, comment le processus se déroule, là c'est scientifique.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°62461918
D4rkA
Boom goes the Dynamite !
Posté le 24-03-2021 à 12:08:27  profilanswer
 

Le "pourquoi" est le propre de l'homme ... parce qu'il a tendance à projeter sa façon d'être de fonctionner dans tout et n'importe quoi ...
 
L'homme considère que chacune de ses actions à un sens, un "pourquoi" ...  donc, il considère que de la même manière, la nature, la vie, l'univers, son existence a forcément un pourquoi ... Donc l'invention d'une entité supérieure le rassure quelque part ...
 
En fait, c'est tout simplement que la compréhension de l'Univers est hors de portée de la plus part, qui ne font que projeter leur propre compréhension de leur environnement sur quelque chose de plus global.
 
La seule réponse raisonnable devrait être qu'il n'y a pas de "pourquoi" ...


---------------
"Ce que l'on peut appeler liberté, c'est l'indépendance très relative que l'homme peut acquérir en découvrant partiellement et progressivement les lois du déterminisme universel."
n°62461999
kriloner
cold-hearted bastard
Posté le 24-03-2021 à 12:18:01  profilanswer
 

Non mais pour penser qu'il y a une raison profonde à tout ce qui nous entoure faut être sacrément mégalo et ignorant des choses des sciences.
 
Il y a vraiment des gens qui se demandent "pourquoi l'univers existe-t-il ?" Quel est l'interêt de cette question ?
 
Les religions se nourrissent encore et tjs de la peur et de l'incapacité à accepter sa fin. Tous les croyants ont profondément peur d'admettre qu'ils n'existent que par asard et que leur mort est la fin définitive de leur être. Pauvres gens, je les plains. Ca doit être fatiguant de s'angoisser en permanence.


---------------
antithéiste ||Mes photos
n°62462007
lokilefour​be
Posté le 24-03-2021 à 12:19:17  profilanswer
 

D4rkA a écrit :

Le "pourquoi" est le propre de l'homme ... parce qu'il a tendance à projeter sa façon d'être de fonctionner dans tout et n'importe quoi ...
 
L'homme considère que chacune de ses actions à un sens, un "pourquoi" ...  donc, il considère que de la même manière, la nature, la vie, l'univers, son existence a forcément un pourquoi ... Donc l'invention d'une entité supérieure le rassure quelque part ...
 
En fait, c'est tout simplement que la compréhension de l'Univers est hors de portée de la plus part, qui ne font que projeter leur propre compréhension de leur environnement sur quelque chose de plus global.
 
La seule réponse raisonnable devrait être qu'il n'y a pas de "pourquoi" ...


 
Oui mais du coup s'il n'y a pas de "plan", de "grand projet" de "but ultime" de "chef d'orchestre avec sa partition", alors tout repose sur le hasard et ça forcément les religions ne l'accepteront jamais, retour au point de départ.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°62462056
D4rkA
Boom goes the Dynamite !
Posté le 24-03-2021 à 12:25:54  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :


 
Oui mais du coup s'il n'y a pas de "plan", de "grand projet" de "but ultime" de "chef d'orchestre avec sa partition", alors tout repose sur le hasard et ça forcément les religions ne l'accepteront jamais, retour au point de départ.


 
Je dis pas le contraire ... Faut pas oublier que derrière les religions il y a une lutte de pouvoir. Pouvoir qui a profité à un barbu qui a tout inventé au départ dans le cas de l'islam, puis ce même pouvoir à profiter à quelques puissants qui ont continué d'utiliser la religion pour asservir les peuples pour leur propre compte.
Toutes les religions n'échappent pas à ce simple fait.
Donc oui, elles continueront de se débattre pour ne jamais accepter que le hasard est la seule réponse.


---------------
"Ce que l'on peut appeler liberté, c'est l'indépendance très relative que l'homme peut acquérir en découvrant partiellement et progressivement les lois du déterminisme universel."
n°62462090
aroll
Posté le 24-03-2021 à 12:30:47  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :


Il n'y a pas de pkoi philosophique/mystique en science juste des comment. "Pkoi l'évolution des espèces" n'a pas de sens, l'évolution n'a pas de motivation personnelle, comment le processus se déroule, là c'est scientifique.

Un «pourquoi» n’est pas forcément une motivation personnelle (donc sous entendu une volonté), ni la justification d’un sens (sous entendu encore lié à une volonté).  
Beaucoup de «pourquoi» sont de proches parent des «comment», mais avec tout de même des subtilités.  
Lorsque tu dis qu’un tel est tombé parce que, privé désormais de support, il a suivi une géodésique (dans l’espace-temps), c’est plus la réponse à un pourquoi qu’a un comment. Par contre on ne peut pas dire pourquoi une masse courbe l’espace-temps (même pas comment du coup).
Tu as choisi la théorie de l’évolution comme exemple, et justement à ce sujet, on peut dire que l’origine de certaines mutations (erreur de copie) est un pourquoi, par contre la description du processus d’apparition d’une nouvelle espèce (mutation aléatoire + sélection) est un comment.
Je ne veux pas pinailler, je veux simplement rappeler qu’il n’y a pas de domaine interdit à la science et le pourquoi en fait partie.
Ce pourquoi dépasse même le cadre strict du mesurable.  
La théorie de l’inflation répond en fait , entre autre, à la question: «Pourquoi l’univers est-il, apparemment au moins, homogène et isotrope?»
En fait, la science répond à presque tous les pourquoi, sauf à ceux concernant les origines les plus «primaires», et à ceux concernant un éventuel but dont elle se passe, jusqu’ici en tous cas.
Pourquoi n’est pas forcément synonyme de «dans quel but», il est très souvent aussi synonyme de «à cause de quoi» et là, la science est très souvent à même de donner la réponse.

n°62462326
lokilefour​be
Posté le 24-03-2021 à 12:54:46  profilanswer
 

aroll a écrit :

 
Tu as choisi la théorie de l’évolution comme exemple, et justement à ce sujet, on peut dire que l’origine de certaines mutations (erreur de copie) est un pourquoi, par contre la description du processus d’apparition d’une nouvelle espèce (mutation aléatoire + sélection) est un comment.


 
Non c'est toujours le même processus tu montes d'un cran, c'est tout et c'est un comment, comment les mutations? A cause par exemple des radiations cosmiques ou terrestres. Là tu vas me dire que les radiations sont un pkoi, non plus c'est le résultat de la désintégration des noyaux d'uranium, uranium créé dans les étoiles... etc etc on remonte la chaine des comment jusqu'à une échelle soit trop grande, soit trop petite pour être résolue avec nos moyens (actuels ou bien c'est définitivement un mur infranchissable comme la barrière de planck). Aujourd'hui les religions n'ont plus guère comme espace de jeux que ce qu'il y a avant ces barrières, la ou la science s'arrête, avant le mur de planck, avant le big bang etc, dieu existait il avant l'univers... là c'est hors champ de la science, typiquement dans quoi est contenu l'univers. Pour le reste soit nous avons des théories solides qui expliquent parfaitement les observations sans intervention divine (évolution des espèces) soit on a des théories qui restent à valider avec des outils encore à concevoir (énergie noire, matière noire, propriétés  des trou noirs), par exemple le boson de higgs a été théorisé il y a des décennie, calculé, prévu, mais il a fallu le LHC pour le trouver, très récemment.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°62462680
aroll
Posté le 24-03-2021 à 13:28:09  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :


 
Non c'est toujours le même processus tu montes d'un cran, c'est tout et c'est un comment, comment les mutations? A cause par exemple des radiations cosmiques ou terrestres. Là tu vas me dire que les radiations sont un pkoi, non plus c'est le résultat de la désintégration des noyaux d'uranium, uranium créé dans les étoiles... etc etc on remonte la chaine des comment jusqu'à une échelle soit trop grande, soit trop petite pour être résolue avec nos moyens (actuels ou bien c'est définitivement un mur infranchissable comme la barrière de planck).

Ben là, tu fais juste une fixation sur l'attitude contestataire..
Ton exemple est une chaîne de pourquoi plus que de comment.  
D'ailleurs tu dis bien

Citation :

A cause par exemple des radiations cosmiques ou terrestres

ce qui est un pourquoi (à cause de = parce que, et répond donc à un pourquoi),  
 
et ton expression:  

Citation :

non plus c'est le résultat de la désintégration des...

est aussi un pourquoi parce que "Le résultat de" signifie "à cause de", et ça, je le répète, c'est un pourquoi. Pas un pourquoi "ultime", mais un pourquoi tout de même. Bref tu pinailles par principe.
 
 

lokilefourbe a écrit :

Aujourd'hui les religions n'ont plus guère comme espace de jeux que ce qu'il y a avant ces barrières, la ou la science s'arrête, avant le mur de planck, avant le big bang etc,

Même pour ça, il y a des théories séduisantes, alors tu vois.
 
 

lokilefourbe a écrit :

Pour le reste soit nous avons des théories solides qui expliquent parfaitement les observations sans intervention divine (évolution des espèces) soit on a des théories qui restent à valider avec des outils encore à concevoir (énergie noire, matière noire, propriétés  des trou noirs), par exemple le boson de higgs a été théorisé il y a des décennie, calculé, prévu, mais il a fallu le LHC pour le trouver, très récemment.

Y-at'il eu seulement un instant où tu as cru que j'ignorais ou niais tout ça? Alors quel est l'intérêt?

n°62462768
lokilefour​be
Posté le 24-03-2021 à 13:36:22  profilanswer
 

aroll a écrit :

Même pour ça, il y a des théories séduisantes, alors tu vois.
 


Voilà ton problème, séduisant, ce n'est pas scientifique, il faut que ta théorie soit réfutable, sinon c'est pas une théorie au sens scientifique, c'est juste un conte de fée et de licorne.
A ce titre les religions sont éminemment séduisantes, promettre la vie éternelle ça mange pas de pain et puis ça n'engage que ceux qui y croient et personne n'est jamais revenu pour dire le contraire, les religions sont tranquilles le bizness va continuer.


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°62463299
aroll
Posté le 24-03-2021 à 14:24:53  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :


Voilà ton problème, séduisant, ce n'est pas scientifique, il faut que ta théorie soit réfutable, sinon c'est pas une théorie au sens scientifique, c'est juste un conte de fée et de licorne.
A ce titre les religions sont éminemment séduisantes, promettre la vie éternelle ça mange pas de pain et puis ça n'engage que ceux qui y croient et personne n'est jamais revenu pour dire le contraire, les religions sont tranquilles le bizness va continuer.

Mais putain mec, t'as vraiment un problème!!  
Alors c'est le mot "séduisant" qui te gêne...   :pt1cable:  
 
Et ensuite tu cherches quoi avec ton critère de réfutabilité?
Te faire passer pour plus savant?  
Me prendre pour un con?  
Les deux?  
Tu crois m'apprendre quelque chose ou c'est une posture pour paraître?
 
Franchement, mais.... take it easy, et arrête de chicaner sut tout tu te ridiculises...

n°62463398
lokilefour​be
Posté le 24-03-2021 à 14:32:30  profilanswer
 

aroll a écrit :

Mais putain mec, t'as vraiment un problème!!  
Alors c'est le mot "séduisant" qui te gêne...   :pt1cable:  
 
Et ensuite tu cherches quoi avec ton critère de réfutabilité?
Te faire passer pour plus savant?  
Me prendre pour un con?  
Les deux?  
Tu crois m'apprendre quelque chose ou c'est une posture pour paraître?
 
Franchement, mais.... take it easy, et arrête de chicaner sut tout tu te ridiculises...


Tu vois tu t'énerves dès que tu as tort et qu'on te le fait remarquer. En science les mots ont un sens précis, séduisant c'est de la daube. La réfutabilité d'une affirmation est la base de la méthode scientifique, le non réfutable est hors du champs scientifique. Tu affirmes n'avoir rien à apprendre mais tu es approximatif et tu utilises un langage inadapté et peu rigoureux. Quand à savoir si tu es un con, si tu te poses la question c'est que tu as déjà certainement la réponse, à mon niveau j'ai juste une hypothèse forte.
 
PS et je te propose de me poursuivre sur d'autres topics, ton désir de revanche sur moi je peux le comprendre, mais là on est HS sur le topic Islam, donc poursuis ta chasse ailleurs, je me ferai un plaisir de te répondre.

Message cité 1 fois
Message édité par lokilefourbe le 24-03-2021 à 14:47:29

---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°62465765
aroll
Posté le 24-03-2021 à 18:26:48  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :


Tu vois tu t'énerves dès que tu as tort et qu'on te le fait remarquer. En science les mots ont un sens précis, séduisant c'est de la daube. La réfutabilité d'une affirmation est la base de la méthode scientifique, le non réfutable est hors du champs scientifique. Tu affirmes n'avoir rien à apprendre mais tu es approximatif et tu utilises un langage inadapté et peu rigoureux. Quand à savoir si tu es un con, si tu te poses la question c'est que tu as déjà certainement la réponse, à mon niveau j'ai juste une hypothèse forte.
 
PS et je te propose de me poursuivre sur d'autres topics, ton désir de revanche sur moi je peux le comprendre, mais là on est HS sur le topic Islam, donc poursuis ta chasse ailleurs, je me ferai un plaisir de te répondre.

Bon, donc tu en es réduit à des accusations, affirmations, insultes déguisées, toutes aussi ridicules que pathétiques..  
 
Te rends-tu compte que ça révèle bien plus ton impuissance que ça ne la cache comme tu l'espères?

n°62468210
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 24-03-2021 à 21:46:36  profilanswer
 

hynex a écrit :


Je suis le premier a adorer toutes ces theories, mais elles ont plein de zones d’ombre non expliquees et grosse speculation mathematique.

 

Pour la théorie classique celle qui part du Big Bang, sans l'inclure, et arrive jusqu'à nous, les bases sont solidement fixée, y'a pas de grosse spéculation. Pour l'inflation qui explique le Big Bang, et l'origine de l'univers, c-à-d qui permet l'apparition d'une bulle de matière en expansion à bilan d'énergie nul, c'est plus spéculatif mais c'est raisonnablement contraint par des observables solides. Et ces théories sont la seule voie de compréhension de l'univers dont on dispose. C'est pas comme s'il y avait le choix.

 
Citation :

Et meme si on admet que ca marche comme ca, les religions ne sont pas vraiment la pour repondre au “comment”, meme quand elles le font ce n’est pas l’essentiel.
La puissance des religions vient de la reponse toute faite au “pourquoi”, auquel la science n’a aucune reponse.

 

Si on prend le judaïsme et l'islam, et l'ensemble des religions antiques qui ne sont pas d'abord ou exclusivement basée sur une réforme morale,  on va dire la version "âge de Bronze" du phénomène religieux, on a une pensée globale qu'on qualifie artificiellement de religieux mais qui ne fait pas de différence entre comment et pourquoi, mythe des origines, nature du vivant, conduite morale, etc. Dire ce qui est "essentiel" en leur sein est une vue de l'esprit assez moderne, et une solution de repli intellectuel. Penser qu'elles ont l'exclusivité du pourquoi est à mon sens inepte. Un athée va également se poser la question de "pour quoi" le monde. Simplement, il s'avère que la bonne réponse qu'il va trouver est que l'approche finaliste, penser que tout a été pensé en vu d'un but suprême est une illusion néfaste. La religion, à ce compte, n'a que l'exclusivité des mauvaises réponses. C'est pas franchement glorieux.

 

L'approche de la cosmologie moderne apporte quand même une réponse nouvelle, et donne du neuf à la question. La théorie de l'inflation fait du Big Bang un phénomène générique : il est quasiment impossible d'envisager le mécanisme inflationnaire sans en tirer comme conclusion qu'une fois enclenché il génère des univers de manière exponentielle et donne naissance au paradigme du multivers inflationnaire. La magnitude et surtout la dynamique du Multivers pulvérise tout ce que l'esprit humain a pu imaginer de "vaste". C'est pas juste grand : ça grandit à un rythme qui défie l'imagination. C'est àmha bien plus impressionnant pour l'intellect que l'idée divine, qui n'est que l'abstraction que l'esprit se fait de l'homme, de l'esprit humain lui même et de ses valeurs. Dans le paradigme du Multivers, l'écrasante majorité des univers qui se matérialisent dans le vide inflationnaire sont totalement stériles. Du coup quand on regarde la majesté féconde de l'univers, son incroyable beauté,  on n'est pas du tout contraint à se dire "à quoi bon, tout ça est en vain" ? Ce que nous contemplons c'est une des très rares et très précieuses réalisation du hasard permettant la présence d'un vermisseau pensant en son sein.  


Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 24-03-2021 à 21:58:15

---------------
Nation spatiale : la chaîne de l'Arche interstellaire.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1868  1869  1870  1871  1872  1873
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[TOPICUNIK] bientot le 10 000 000 eme post dans la section discutionEn quête d'une religion (Islam)
Ecologie -> 1er post MAJPreter serment : sur la Bible ou le coran ?
Voir seulement nouveaux post sur forum HFR?Apprendre à connaitre l'Islam
[TOPIK UNIK] Scary Movie , la tétralogie : !56K Warning !wwwwww : Comment se prend un ban en un post ?
post rockLes propos de Benoit XVI sur l'Islam tournent au vinaigre
Plus de sujets relatifs à : Le Coran et l'Islam [Warning 1er post]


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR