Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1328 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  19  20  21  ..  35  36  37  38  39  40
Auteur Sujet :

[topic écriture alternatif] Nouvelle de l'été - VOTEZ §§§

n°6364009
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 21-08-2005 à 23:00:21  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Comme tu veux [:huit]


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
mood
Publicité
Posté le 21-08-2005 à 23:00:21  profilanswer
 

n°6364102
ngkreator
Posté le 21-08-2005 à 23:11:42  profilanswer
 

Terrifiant ce topic! [:totoz]

n°6364105
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 21-08-2005 à 23:12:07  profilanswer
 

Tu n'imagines pas à quel point {:pingouino]


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6364118
Sharen Mor​gan
Blonde à forte Personnalité
Posté le 21-08-2005 à 23:14:29  profilanswer
 

J'ai fini mon mien, le temps de le taper et je le poste  :D  
 
 
Je vais enfin pouvoir rigoler avec les votres (bah oui pas encore lu, risque d'etre influencée)[:obawi]
 
 


---------------
Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière !
n°6364142
ngkreator
Posté le 21-08-2005 à 23:16:58  profilanswer
 

Moi c'est le contraire j'ai préférer en lire "quelques un" (orthographe  :??: ) pour me faire une idée. C'est la 1ére fois que j'écris aussi, d'ailleur je trouve ça formidable comme topic.

n°6364251
rogr
Posté le 21-08-2005 à 23:29:00  profilanswer
 

In Ze Navy II a écrit :

Oui oui il faut tout mettre, nous sommes des psychopathes qui officions non loin de La Villette, nous sifflons en aiguisant nos grands couteaux étincelants, et Krapo est notre Lancelot [:thalis]


 
http://www.rest-gj.com/images/restos/boeuf_couronne_3.jpg    [:raoul_volfoni]  
 
http://www.rest-gj.com/boeuf_couronne_2.htm
http://www.reservethebest.com/_fr_ [...] php?Id=351

n°6364284
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 21-08-2005 à 23:36:03  profilanswer
 
n°6364285
Sharen Mor​gan
Blonde à forte Personnalité
Posté le 21-08-2005 à 23:36:27  profilanswer
 

ngkreator a écrit :

Moi c'est le contraire j'ai préférer en lire "quelques un" (orthographe  :??: ) pour me faire une idée. C'est la 1ére fois que j'écris aussi, d'ailleur je trouve ça formidable comme topic.


Ce ne seras que mon deuxieme texte, et j'espère que d'autre suivrons, j'adore écrire, mais bon le faire seule, c'est chiant à force. Là au moins j'ai pas l'impression d'être une extra-terrestre.  :D  
 
(et c'est "quelques-uns" [:pieruslu] )


---------------
Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière !
n°6364331
ngkreator
Posté le 21-08-2005 à 23:43:59  profilanswer
 

Ah oui merci, parceque j'ai pas trouvé de règles sur "quelques-uns" dans le post de 3615 Buck.

n°6364407
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 21-08-2005 à 23:55:26  profilanswer
 

On trouve ça dans un brave Petit Larousse :)


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
mood
Publicité
Posté le 21-08-2005 à 23:55:26  profilanswer
 

n°6364464
ngkreator
Posté le 22-08-2005 à 00:06:10  profilanswer
 

Certes la prochaine fois je regarderai.

n°6364588
Sharen Mor​gan
Blonde à forte Personnalité
Posté le 22-08-2005 à 00:19:56  profilanswer
 

In Ze Navy II a écrit :

On trouve ça dans un brave Petit Larousse :)


"Larousse, mini vérificateur d'horthographe" [:pieruslu]
 
 
J'ai lu les 4 premiers textes, et d'un seul coup le mien me parrait moins bien [:spamafote], mais bon comme je me marre bien, ça compense :D


---------------
Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière !
n°6364624
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 22-08-2005 à 00:27:23  profilanswer
 

Tu peux éditer ton texte si tu veux :)


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6370142
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 22-08-2005 à 18:40:27  profilanswer
 

Vous m'avez manqué.


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°6375240
R3g
fonctionnaire certifié ITIL
Posté le 23-08-2005 à 11:51:18  profilanswer
 


non  :ouch:


---------------
Au royaume des sourds, les borgnes sont sourds.
n°6375348
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 23-08-2005 à 12:00:26  profilanswer
 

[:in ze navy ii]


Message édité par In Ze Navy II le 23-08-2005 à 12:17:53

---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6375608
rogr
Posté le 23-08-2005 à 12:30:07  profilanswer
 

[:dakans]

n°6375635
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 23-08-2005 à 12:32:52  profilanswer
 

Merde, les grozieux [:jabbernaute]


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6375649
vapeur_coc​honne
Stig de Loisir
Posté le 23-08-2005 à 12:34:01  profilanswer
 

[:troptard][:dakans]aussi


---------------
marilou repose sous la neige
n°6375652
rogr
Posté le 23-08-2005 à 12:34:12  profilanswer
 

Citation :

" - Le Minotaure tue, alors que le mérou... "


tu es démasquée inzebato, au niveau des gages je pense que la liste va être longue, en tous cas tu peux déjà prendre rendez-vous avec ton boucher chevalin
 

Spoiler :

http://marchedaligre.free.fr/images/rostello.jpg


 
 [:dakans]

n°6375664
rogr
Posté le 23-08-2005 à 12:35:24  profilanswer
 


alors ces vacances [:cupra]

n°6375680
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 23-08-2005 à 12:36:56  profilanswer
 

Adieu http://www.icons.com/images/diary/cantona.jpg


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6375693
Gordon Shu​mway
Tu tu-tu-tu tu tu-tu
Posté le 23-08-2005 à 12:38:21  profilanswer
 

Dieu, je le voyais plus vieux (comme le temps en Bretagne). [:androids974]


Message édité par Gordon Shumway le 23-08-2005 à 12:38:34

---------------
Tees et autres trucs pour geeks | Mon Instagram il est bien. Suis-le.
n°6375707
vapeur_coc​honne
Stig de Loisir
Posté le 23-08-2005 à 12:39:53  profilanswer
 

ça se prepare
on va ptet passer voire obsy  
mais j'aimerai bien finir mon ptit bout de texte avant :learn:


---------------
marilou repose sous la neige
n°6375709
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 23-08-2005 à 12:40:26  profilanswer
 

Gordon Shumway a écrit :

Dieu, je le voyais plus vieux (comme le temps en Bretagne). [:androids974]


 
 
Ah oui mais si tu me fais rigoler je ne peux plus m'en aller, c'est fourbe  [:pingouino]


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6375747
rogr
Posté le 23-08-2005 à 12:44:26  profilanswer
 


http://christophebonnet.free.fr/Mvc-01323568756f.jpg
- allez krikri quelques tranches de jambon avant le fromton et ça ira comme ça

n°6375748
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 23-08-2005 à 12:44:36  profilanswer
 


 
 
Le seul poster que j'avais était le sien. :'(


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°6375783
rogr
Posté le 23-08-2005 à 12:52:23  profilanswer
 

Bresse a écrit :

Le seul poster que j'avais était le sien. :'(


moi j'avais Che Guevara [:joce]  
 

Citation :

adieu  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/f/f2/Che.jpeg


 
 [:aloy]

n°6375787
krapaud
Posté le 23-08-2005 à 12:53:37  profilanswer
 

Bresse a écrit :

Le seul poster que j'avais était le sien. :'(


il ne t'a pas demandé de le lui rendre?

n°6375806
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 23-08-2005 à 12:56:21  profilanswer
 

J'avais fait un de mes plus beaux fakes avec toi et Canto, Bressouille :D


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6375823
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 23-08-2005 à 12:58:02  profilanswer
 

krapaud a écrit :

il ne t'a pas demandé de le lui rendre?


 
Ta gueule Ziggy.


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°6375829
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 23-08-2005 à 12:59:00  profilanswer
 

In Ze Navy II a écrit :

J'avais fait un de mes plus beaux fakes avec toi et Canto, Bressouille :D


 
[:zoubi]


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°6376280
krapaud
Posté le 23-08-2005 à 13:47:24  profilanswer
 

Bresse a écrit :

Ta gueule Ziggy.


 

Spoiler :

http://www.mpeters77.freeserve.co.uk/images/bowie.jpg


 
 :love:

n°6383422
chupachupz
Posté le 24-08-2005 à 09:22:24  profilanswer
 

Bonjour bonjour, je m'incruste \o/
 
Bon, c'est la première fois que je parviens à finir ce petit jeu, à la clé rien d'exeptionnel étant donné que je n'ai pas de don particulier pour raconter des histoires, mais je suis satisfaite d'avoir bouclé le bordel.
 

Spoiler :

Les matins se suivent et se ressemblent, les week-ends aussi dailleurs. Nous étions dimanche, et comme d’habitude, je me laissais traîner au marché par ma moitié littéralement transportée à l’idée de tâter de la courgette, de côtoyer des égorgeurs de cochons, et des hippies fiers cultivateurs de salades moches.
Comme les autres dimanches, j’avançais vers ce foutoir bruyant avec au moins autant d’entrain que si j’avais dû participer à un tournoi régional du plus gros mangeur de bortsch. Autant de vieux au mètre carré, ça dépassait l’entendement, et moi les vieux, ça me rend nerveux, autant vous l’avouer, de toute façon vous me trouvez déjà infâme, plus d’une fois, j’ai eu envie de casser du col du fémur. Faut pas pousser mémé dans les orties, mais on peut bien l’aider à tomber sur le bitume non ?
Je ne sais pas très bien où se situe mon problème en fait, un espèce de vieux compte à régler avec les bigoudis. Plus plausible, une peur de cette métamorphose qui triomphe de chacun de nous, à moins d’avoir la chance de mourir d’une overdose à trente ans, comme toute bonne rock-star.  
Dans cet enfer aux allures de carte postale, il y avait aussi Marjo. Il y avait toujours Marjo. Toujours là, derrière sa tonne de cagettes, à truffer ses phrases de schnoles par-ci, schnoles par-là, le tout avec le pire accent québécois que je connaisse, même si j’en connais très peu.
Fossilisé dans sa chemise crasseuse, ses yeux bleu cobalt transperçant son visage, ça le faisait rire de parler testicules à ma copine, d’autant qu’elle gardait toujours son air naïf et courtois, celui des bécasses qui sourient alors qu’elles ne pigent rien.  
Marjo, de son vrai prénom Marjobert (détail qui me fait penser qu’il n’était peut-être pas voulu par ses géniteurs), était la caricature du canadien vu par nous, cons de français… N’empêche, cet homme aussi épais qu’un tronc, avait beau avoir le comportement d’un inoffensif chiot cul de jatte, je ne bronchais jamais quand il matait les fesses de Clotilde. D’une part parce que je doute qu’il y ai vu une quelconque malpolitesse en fait et d’autre part parce les points de sutures et toute les conneries sur l’honneur, ça ne me sied guère.  
 
Je vous vois venir, vous me prenez pour un gros faible qui se laisse mener à la baguette par sa compagne plus bobo écolo hystérique que normalement joyeuse de faire ses courses. Vous pensez aussi certainement que je suis un pauvre type aux yeux hagards et à la face mal rasée qui conchie tout le monde, peut-être même que je déteste les animaux, allez savoir.  
He bien bravo, dans le mille, c’est tout à fait moi. Dailleurs, plutôt que de m’aventurer une fois de plus dans ce marasme, j’agis dès le départ en social-traitre qui n’aidera pas sa niaise à porter poireaux et autres choses vertes immondes. Je vais directement m’attarder au zinc du premier café, non sans avoir auparavant acheté l’Equipe et allumé ma première gitane.  
Ah ma gitane ! on peut dire qu’elle a du caractère, pas comme cette potiche décorative que je côtoie quotidiennement… plutôt péniblement maintenant que j’y réfléchis. J’en viens même à douter de l’avoir aimé un jour. Non, en fait la question est, est-ce que j’ai aimé qui que ce soit un jour ?  
Faut bien que je voie la vérité en face, je n’ai pas été programmé pour ça, et finalement je crois que je m’en fous. J’ai pas besoin de ça, je n'ai pas besoin d’être heureux, tout ça c’est la garniture culturelle propagandiste avec laquelle on nous farci tous les jours comme de bons canards morts.  
Bon, alors expliquez-moi pourquoi j’ai soudainement envie de vomir. Qu’est-ce qu’elle fout à se laisser bêtement caresser la main par ce sous-cromagnon ? Ho mon dieu ! elle a enfin compris ce que schnoles voulait dire !? ou pas…
La fièvre s’empare de moi,  c’est quoi ce regard humide de Lolita qu’elle lui sert maintenant ? depuis quand je n’ai plus vu cette expression ? Oui, parce que je les connais ces petits yeux coquins, j’avais juste oublié, c’est tout.
Elle n’est pas juste en train de jouer à la cliente gourde, impossible de se tromper, impossible. Combien de fois l’avais-je laissé seule faire ses courses, combien de fois de trop ?
Je suis maintenant collé comme un pauvre môme à la vitre du bar, mon café refroidit, et moi j’observe ce qui se passe, là, à même pas quatre mètres devant ma tronche d’artiste mal mal-aimé. Je dois avoir l’air d’un con.
Leurs lèvres bougent, leurs sourires fusent, les mains se heurtent doucement. Mais qu’est ce qu’il lui raconte ce pauvre primate ? J’ai des tas d’images qui me passent par la tête, je fais ma propre bande-son : « Rions un peu  ma coquine, tiens, et si je prenais un de mes plus beaux concombres, que j’y ajoutais un peu de mayonnaise et qu’on s’amusait comme des fous jusqu’au petit jour ? », et elle rie. Elle se frotte lascivement la lèvre inférieure derrière ses jolies dents blanches, comme une actrice très spécialisée, vous me suivez ?
J’ai envie de lui hurler qu’elle est plutôt branchée vibromasseur, qu’elle donne pas de le trip « Oups chérie, j’ai mis de la terre sur ton stérilet !! », c’est une élaborée Clotilde, pas une de ces petites bouseuses qui connaissent à peine les règles fondamentales de l’hygiène.
J’imagine leur petite séance de culbute, je vais rendre mes tripes. Ai-je vraiment mérité ça ? J’ai juste horreur qu’on me fasse chier le dimanche matin avec des conneries de pyramides de fruits, est-ce que ça mérite une facture aussi salée ?
Je fais quoi, je fais quoi ? Mais aidez-moi vous, plutôt que de vous repaître de mon malheur ! Vous savez quoi ? je vous emmerde, oui, et j’emmerde aussi cette crétine prête à me lacérer le dos dès que je détourne l’attention, qu’elle aille se faire prendre par son poilu, qu’ils fassent ça sur un motoculteur si ça leur chante, sur un tabouret en formica, ou dans son estafette d’avant-guerre.
Je me souviens vaguement avoir empilé quelques fringues dans un vieux sac, d’avoir jeté un dernier coup d’œil à ce qui avait été notre dormoir à Clotilde et à moi, et d’être parti.
J’avais descendu l’escalier d’un pas hâtif, j’avais croisé la Mère Michu et ses papillotes sur le crâne, - une vieille bique en moins dans mon paysage - j’avais pris ma Volvo, et je m’étais cassé.
Qu’est-ce que j’étais devenu ensuite ? aucun intérêt. Certains pensent certainement que je suis le pire des enfoirés que la terre aie porté. Pas faux.  
D’autres m’attribuent sûrement les lauriers du type le plus couillu de l’année, et rêvent secrètement de faire pareil avec leur greluche.
J’espère que d’autres m’imaginent flibustier pourfendeur de canadiens craspecs, par delà  les mers, par delà les montagnes, n’obéissant qu’à mon seul courage. Mais soyons réalistes deux secondes, à moins d’avoir huit ans, qui pourrait bien croire des conneries pareilles, surtout me connaissant.
Je crois surtout que vous comme le reste de mes connaissances prient secrètement pour que ma misérable carcasse aie finie dans un ruisseau, c’est tout ce que je mérite, hein !. Bande de chiens. Vous voudriez peut-être des photos !!!  Vautours…
Vous serez donc au regret d’apprendre que je vais bien, que j’ai complètement oublié cette nunuche à moyens nichons, j’espère qu’elle a vécu l’aventure du grand nord avec son paysan, et qu’ils ont eu plein de petits marcassins sordides et bruyants. J’ai pourtant douté plus d’une fois, je me suis dis que j’avais sûrement mal vu ce jour là, que mon imagination avait joué bien plus que de raison.  
Je m’étais monté un bon vieux troll des tapis pour avoir le courage de quitter cette vie blafarde. Ouais, peut-être bien après tout, et finalement, quoiqu’il arrive, qui me regrettera ?


Message édité par chupachupz le 24-08-2005 à 09:24:00
n°6383480
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 24-08-2005 à 09:40:38  profilanswer
 

Chupaz [:atsuko]
 
Ce topic c'est le club des cinq. [:kiki]


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°6383545
chupachupz
Posté le 24-08-2005 à 09:59:13  profilanswer
 

Des cinq quoi ? [:zebra33]

n°6383729
krapaud
Posté le 24-08-2005 à 10:35:01  profilanswer
 

pas mal :)

n°6383935
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 24-08-2005 à 11:07:44  profilanswer
 

chupachupz a écrit :

Des cinq quoi ? [:zebra33]


 
Des cinq sens [:ma muse]
Merci, Chupa :)
 


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6384959
the real m​oins moins
Posté le 24-08-2005 à 13:30:23  profilanswer
 

chupa [:\o/]
 
(he, le gras sur les mots, ça nique la lecture :o)


---------------
Hey toi, tu veux acheter des minifigurines Lego, non ?
n°6386181
R3g
fonctionnaire certifié ITIL
Posté le 24-08-2005 à 15:47:55  profilanswer
 

Ok à mon tour. Un peu baclé, donc sans garantie quant à l'orthographe.
 

Spoiler :

« Les matins se suivent et se ressemblent ». La pensée traversa l'esprit de Greg  alors que sa main cherchait à tâtons le réveil sur la table de chevet. En se redressant pour s'asseoir sur le bord du lit, il réalisa à quel point cette ressemblance était quelque chose de négatif : bouche sèche, haleine de troll des tapis, et l'impression que quand il ouvre les yeux, ses paupières rentrent dans son crâne. Le problème avec ce genre de matins, c'est qu'ils devenaient très courant ces derniers temps. En fait depuis qu'Emilie était partie, c'était tous les jours. Et Greg avait beau se concentrer, impossible de savoir ce qui l'avait mis dans un état pareil la veille.
A vrai dire il s'en foutait un peu. Une nouvelle journée était commencée, il fallait maintenant se mettre en condition pour aller au boulot. C'était pas le moment de s 'attarder, surtout que cette bécasse de secrétaire n'hésiterait pas à le balancer si il était en retard. C'est peut-être elle qu'il aurait dû essayer d'emmener à l'hôtel ; ça l'aurait calmé, et peut-être même qu'elle n'aurait pas rencontré Emilie au supermarché, et peut-être... Merde, non, il faut pas penser à ça. Allez, au boulot, on passe la journée vite fait et ce soir on pourra aller s'en jeter une paire au bistrot.
Direction le frigo : un demi camembert moisi, un vieux tube de mayonnaise, une courgette pourrie, une boite en plastique remplie d'un reste de... De quoi au fait ? De bortsch ? Décidément ce truc était plus décoratif qu'autre chose. Heureusement que la cafetière, elle, est plus utile. Greg posa ses fesses sur le tabouret de la cuisine, le temps de boire son café, en prenant bien soin de ne pas regarder en direction du tas de factures posées sur le coin du plan de travail.
Puis il s'habilla et entama la marche forcée en direction du bureau. Encore une journée à faire semblant de bosser devant un ordinateur, à miser sur des actions auxquelles il ne comprenait plus rien, en espérant faire la culbute pour un client ingrat qu'il ne verrait jamais. Dire qu'il y a encore six mois c'était lui le meilleur, un véritable flibustier de la finance, capable d'aller chercher la fortune là où personne ne la soupçonnait. La métamorphose avait été rapide en fait, il ne lui avait fallu que six mois pour détruire sa vie.
Il avait parcouru à peine 100 mètres depuis la sortie de l'immeuble, et ses pensées emmenaient doucement son esprit embrumé vers la déprime la plus complète, quand un détail attira son attention. Là, en plein milieu du trottoir, un sac à main attendait patiemment que quelqu'un vienne le ramasser. Étrange. Greg se pencha et pris l'objet, pour immédiatement l'ouvrir et fouiller. Oui, il était très curieux, et alors ? Ce sac n'allait pas retrouver sa propriétaire tout seul ! L'inventaire fut rapide : un porte-monnaie, un tube de rouge à lèvres, un vieux bigoudis édenté, un vibromasseur... Une série d'images plus ou moins érotiques déferla en un éclair dans l'esprit de Greg. Le sexe était la seule de ses anciennes passions à laquelle il n'eut pas renoncé. C'est aussi celle qui avait causé sa perte. Mais aussitôt une petite voix s'éleva du fond de son esprit : « il y a des choses bien plus importantes auxquelles penser maintenant ! ». Ce fut le déclic. Greg releva la tête pour enfin réaliser ce qui aurait du lui sauter aux yeux dès qu'il avait passé la porte : il n'y avait personne ! Personne sur le trottoir, pas une bagnole dans la rue, pas un foutu pigeon. « Oh mon Dieu, qu'est-ce qui se passe encore ? » Il était dans un état d'esprit tel ses derniers temps, qu'il n'aurait pas été surpris outre mesure si on lui avait annoncé que tous les habitants de la ville avaient déménagé pour ne plus risquer de voir sa tronche en sortant faire les courses... Mais les pigeons ?? « Faut pas pousser mémé dans les orties non plus ; c'est pas clair ce qui se passe là ».
Greg était dans un état plus très éloigné de la panique. Sans s'en apercevoir, il avait lâché le sac à main, qui baignait maintenant dans le petit ruisseau du caniveau. Alors que son esprit commençait à s'échauffer et que la fièvre le gagnait, Greg pris alors la seule décision qui lui semblait logique en un moment pareil, la seule décision qu'il était capable de prendre en ce moment : faire comme si de rien n'était. Il allait se rendre au boulot. Là-bas il y aurait des gens et ils sauraient ce qui se passe. Il repris donc sa marche en direction du centre ville, les yeux rivés sur le sol devant lui. Il aurait bien aimé pouvoir acheter un exemplaire de l'Equipe et se le coller devant le visage pendant tout le trajet mais, devinez quoi ? Le kiosque à journaux était fermé.
Il arrivait maintenant sur la passerelle derrière la gare, celle qui enjambe les voies et les jardins ouvriers qui les bordent. La scène était surréaliste : pas un canard dans la petite mare, mais par contre il y avait là un motoculteur, tout seul, immobile, le moteur allumé. Il vit dans sa tête la tronche de l'autre con dans son film : « photos !! photos !!! ». Il faut dire que ça en mériterait une, de photo. Il reprit sa marche, en accélérant légèrement le pas. Pour la première fois depuis bien longtemps, il était pressé d'arriver au bureau.
Greg marcha de plus en plus vite, en essayant tant bien que mal de ne penser à rien, pendant encore 5 bonnes minutes. Tout à coup son coeur bondit : à 100 mètres devant lui, un type était planté devant une vitrine. « Hé ! » Le gars ne bougea pas. Greg l'appela plus fort, en courant presque vers lui, mais le gars ne bougeait pas. Il portait un jean noir, et un sweat-shirt noir avec la capuche rabattue sur sa tête. Greg arriva enfin à la hauteur du type et lui l'attrapa par l'épaule : « he mon gars, tu... » Les mots suivant restèrent bloqués dans sa gorge. Le gars s'était retourné. Sous la capuche noire, Greg pouvait maintenant voir un visage pâle, lisse, sans la moindre ride ni la moindre expression. On aurait dit une de ces poupées de porcelaine du début du siècle. Plantés au milieu de ce visage irréel, deux yeux bleu cobalt étonnamment expressifs le fixaient. On pouvait y lire de la surprise, de la colère et... C'était de la peur ?
Cette fois-ci Greg ne pouvait pas faire comme si de rien n'était. Il fallait se ressaisir. Il fit mine d'avancer vers ce personnage étrange, en prenant l'air le plus rassurant possible. En un éclair, un bruit assourdissant le paralysa. C'était comme un cri de terreur, non, des milliers de cris de terreur, aussi forts que le vrombissement d'un avion au décollage. Greg porta les mains à ses oreilles et pressa du plus fort qu'il put, autant lui semblait-il pour éviter que ce vacarme ne lui détruise les tympans que pour empêcher sa tête d'exploser. Le bruit ne laissait pas de répit à ses sens, lui ôtant toute perception du monde alentour. Tout ce qu'il voyait était une lumière blanche, crue, intense, tout comme la douleur qui le paralysait.
Puis le bruit se tût. Soudainement, comme il avait commencé. Greg repris peu à peu ses esprits, et constata que le type bizarre s'était éloigné d'une dizaine de mètres. Mais il avait été rejoint par des collègues à lui. Tous pareils, ils portaient des vêtement identiques, arborant tous le même visage immatériel, avec les mêmes yeux bleus ou Greg pouvait maintenant distinctement lire de la colère. Il tourna lentement sur lui-même, pour constater qu'il était complètement entouré par une dizaine de ces types bizarres, qui s'avançaient lentement vers lui. Là il n'était vraiment pas fier Greg. Il commençait à sérieusement regretter d'être sorti de chez lui ce matin, il sentait ses schnoles remonter le plus haut qu'elles pouvaient, et la fièvre commençait à le gagner. De ses jambes tremblantes il esquissa un pas en arrière, sans s'en rendre compte, puis un deuxième qui l'amena au bord du trottoir, puis un troisième qui l'en fit tomber. Il bascula en arrière, mais la route ne l'arrêta pas. Au lieu de ça il semblait s'y enfoncer lentement, tandis que les êtres étranges se rapprochaient toujours un peu plus. Petit à petit, tout devint noir autour de lui, et le bruit atroce repris de plus belle.
Greg ouvrit les yeux. Ce foutu réveil lui vrillait les tympans, enfonçant son dring dring telle une lame jusque au beau milieu de son cerveau. Il l'éteignit d'un violent coup de poing. Par la fenêtre, il percevait le son faible des voitures dans la rue. « Les matins se suivent et se ressemblent » se dit-il, amer.


---------------
Au royaume des sourds, les borgnes sont sourds.
n°6386241
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 24-08-2005 à 15:57:18  profilanswer
 

Merci ! Je mets à jour :o
 
Mwinmwin, tu en es où, toi ? [:maraude]


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  19  20  21  ..  35  36  37  38  39  40

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[Topic Inik] Nouvelle Calédonie[topic écriture] sujet n°25 : poètes de tous les pays déchirez vous
Ecriture marranteNouvelle voiture pour accueillir 4 enfants !!!!
L'individualisme, nouvelle valeur sociale du 21e siecle ?[topic Unik] nouvelle saga sur france 2 le premier lundi d'Aout
Topic quizz foot - L'autre KultureKOH LANTA 5 une nouvelle édition
[topic écriture] sujet n°24 : les votes sont ouverts[topic écriture] GT v5.0 Sondage GT Noyel !
Plus de sujets relatifs à : [topic écriture alternatif] Nouvelle de l'été - VOTEZ §§§


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR