Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1102 connectés 

 

 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1956  1957  1958  1959  1960  1961
Auteur Sujet :

Listing des thésards inscrits au Fight Club/Projet Chaos

n°5018782
nawker
vent d'est
Posté le 10-11-2017 à 14:13:59  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

gnocch a écrit :


Si c'est bien un ATER faut m'expliquer le projet là, avec un CV pareil...


Si on pouvait virer certaines personnes pour les remplacer par des jeunes plus performants  :sarcastic:  
La quantité de gens qui sont sur des contrats absurdes et qui font effectivement la recherche. Certains des fonctionnaires qu'il y a en face.


---------------
"genre il voulait 2 coktail avec du cidre qui valait 2€, y'en avait plus mais il restait un coktail avec du "vin" au même prix, le mec voulait pas de ce cocktail...j'ai réussi à lui faire accepter en lui donnant en plus un morceau de camembert" Gypssix
mood
Publicité
Posté le 10-11-2017 à 14:13:59  profilanswer
 

n°5018806
Demodulate​ur
54 68 65 20 47 61 6d 65
Posté le 10-11-2017 à 17:21:58  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

Envoie un email a l'editeur pour lui expliquer que tu peux reviewer, mais que tu n'es pas compétent sur telle ou telle partie.  :jap:


 :jap:  

nawker a écrit :

Sinon, tu peux faire comme Nabilla ou un reviewer que j'ai là, tu prends et ensuite tu dis dans la review que tu comprends pas  [:arwam:2]
Sérieusement, j'avais jamais vu une review aussi crade, c'est à moitié du style télégraphique que je lutte pour déchiffrer, il y a de grosses fautes de conjugaisons (alors que le mec commence par utiliser des gros mots rare et pompeux et se plaindre de mon anglais), des demandes d'ajout de trucs déjà là, les passages sont cités de travers (sérieusement, à un moment j'ai envie de répondre "il n'y a qu'une seule instance du mot below dans le texte, mais dans la section III, je suppose que vous faites référence à blabla, dans la section V" ). Le mec me dit aussi des trucs genres "présentez phi lorsque le symbole apparait pour la première fois et dites que c'est une fonction indicatrice". Là aussi c'est dur de répondre que c'est présenté et que ça n'est absolument pas une fonction indicatrice.
Mais comme le mec se plaint que je ne parle pas de bruit dans l'équation (n) avant trois paragraphes alors que la phrase qui suit directement Eq.(n) était du style "xy est discrétisé avec la règle d'Ito", je suspecte qu'il ne sait pas vraiment ce que c'est une fonction  indicatrice [:sad frog:5]


 
J'ai essayé d'être constructif:
"Là ce serait bien de mettre ça"
"Peut etre que l'auteur voulait dire x²+y² et pas x²y²"
"Il serait preferable de mettre plus de details sur le calcul de l'equation machin"
 
Mais au final, j'ai fait un truc vachement long (une vingtaine de lignes) comparé à ce que je reçois en moyenne dans les review (trois-quatres lignes)
 

Quich a écrit :

Tenue de la soutenance confirmée par les rapporteurs, bientôt la fin officielle :)  
 
Bon, il faut préparer une présentation maintenant [:transparency]


 
Idem ici.
 

adelendra a écrit :


Cool. Bon courage ! Dans 2mois donc?
Et démo, c'est pour quand la fin?


Dans 3 semaines.
http://reho.st/https://i.stack.imgur.com/KpOtd.gif

n°5018828
nawker
vent d'est
Posté le 10-11-2017 à 19:16:57  profilanswer
 

Tu pourrais faire un ticker doctissimo [:rachid gazelle:9]

Demodulateur a écrit :

J'ai essayé d'être constructif:
"Là ce serait bien de mettre ça"
"Peut etre que l'auteur voulait dire x²+y² et pas x²y²"
"Il serait preferable de mettre plus de details sur le calcul de l'equation machin"
 
Mais au final, j'ai fait un truc vachement long (une vingtaine de lignes) comparé à ce que je reçois en moyenne dans les review (trois-quatres lignes)


 
Ca doit être un texte très court alors, un abstract de conf ? Pour un article, une review typique fait une ou deux pages.

Message cité 1 fois
Message édité par nawker le 10-11-2017 à 19:17:58

---------------
"genre il voulait 2 coktail avec du cidre qui valait 2€, y'en avait plus mais il restait un coktail avec du "vin" au même prix, le mec voulait pas de ce cocktail...j'ai réussi à lui faire accepter en lui donnant en plus un morceau de camembert" Gypssix
n°5018830
Demodulate​ur
54 68 65 20 47 61 6d 65
Posté le 10-11-2017 à 19:34:40  profilanswer
 

nawker a écrit :

Tu pourrais faire un ticker doctissimo [:rachid gazelle:9]


 [:cesareborgia]

nawker a écrit :

 

Ca doit être un texte très court alors, un abstract de conf ? Pour un article, une review typique fait une ou deux pages.

 

Non, un article de journal :o
Mais ça dépend p-e des domaines.

 

(Pour la review que j'ai fait, ça doit faire une page en effet, je saurais pas dire vu que c'est une review sous forme doc/pdf, mais du texte à cc dans un formulaire en ligne)


Message édité par Demodulateur le 10-11-2017 à 19:36:03
n°5018852
cequelsar
Posté le 11-11-2017 à 00:16:45  profilanswer
 

nawker a écrit :


Si on pouvait virer certaines personnes pour les remplacer par des jeunes plus performants  :sarcastic:  
La quantité de gens qui sont sur des contrats absurdes et qui font effectivement la recherche. Certains des fonctionnaires qu'il y a en face.


 
Après, je suis peut-être sarcastique et médisant, mais tant que les gens surqualifiés acceptent des conditions de travail scandaleuses pour 1,5 SMIC avec une telle expérience et qualification, ben autant que le "système" (qui encourage l'endogamie et qui empêche les gens d'aller voir ailleurs) se gave...  
 
Franchement quand je vois des collègues qui étaient à 4 ou 6k$ par mois en postdoc revenir faire la manche pour leur poste de mcf à 2k€/mois ça me fait de la peine...

n°5018854
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 11-11-2017 à 01:12:12  profilanswer
 

cequelsar a écrit :


 
Après, je suis peut-être sarcastique et médisant, mais tant que les gens surqualifiés acceptent des conditions de travail scandaleuses pour 1,5 SMIC avec une telle expérience et qualification, ben autant que le "système" (qui encourage l'endogamie et qui empêche les gens d'aller voir ailleurs) se gave...  
 
Franchement quand je vois des collègues qui étaient à 4 ou 6k$ par mois en postdoc revenir faire la manche pour leur poste de mcf à 2k€/mois ça me fait de la peine...

Ou ca ? :??:

n°5018872
gnocch
Posté le 11-11-2017 à 10:01:40  profilanswer
 


Suisse, US, Europe du Nord, Australie,voir peut être Singap
Enfin on parle de brut


Message édité par gnocch le 11-11-2017 à 10:03:31
n°5018878
cequelsar
Posté le 11-11-2017 à 11:09:11  profilanswer
 


 
Les deux exemples que j'ai c'est US avant impôt mais je sais pas trop comment marche brut/net là-bas c'est ce qui leur est versé en tout cas.

n°5018885
nawker
vent d'est
Posté le 11-11-2017 à 11:49:37  profilanswer
 

cequelsar a écrit :

 

Après, je suis peut-être sarcastique et médisant, mais tant que les gens surqualifiés acceptent des conditions de travail scandaleuses pour 1,5 SMIC avec une telle expérience et qualification, ben autant que le "système" (qui encourage l'endogamie et qui empêche les gens d'aller voir ailleurs) se gave...

 

Franchement quand je vois des collègues qui étaient à 4 ou 6k$ par mois en postdoc revenir faire la manche pour leur poste de mcf à 2k€/mois ça me fait de la peine...


On est pris entre plusieurs contraintes, d'une part que les systèmes académiques d'autres pays sont eux aussi bouché ou présentant de sérieux vices. D'autre part que les directions de beaucoup d'organismes d'enseignement ou de recherche se foutent dans une large mesure du sérieux des recrutements. Il va falloir que ça tombe bas pour que certains réagissent (srsly, quand je vois la lolance des choix de mcf dans les écoles d'ing., même des parisiennes, même aujourd'hui, des trucs devenus inconcevables à la fac ou c|\|r5... surtout que ce sont lesdites écoles d'ingé qui ont la capacité de recruter [:tim_coucou:1])
(d'ailleurs, sur mcf ou cr, avec mon ancienneté de 2012, c'est une fois l'impôt sur le revenu payé que je commence à 2000k).

 

C'est sûr que je gagnait 1k€ de plus en "supernet" en Allemagne, mais je n'avais pas de perspective à long terme non plus, les postes permanents sont très rares et presque réservé aux nationaux (aussi, ma qualité de vie et de travail est bien meilleure que là bas pour l'instant). Il faut voir aussi qu'il ont un autre problème avec l'absence d'évaluation des labos par des organisations de type hc€r€s qui scrutent aussi l'état d'esprit des non permanents (durée des thèse, proportion de soutenance, nombre de publis par thésards et post doc). Dans ce système là, quand ça va mal pour la base (exploitée, mal gérée, projets de merde etc.), ça va très mal et tout le monde s'en fout tant que le chef a un minimum de contrats et de publis.

 

Pour s'imposer dans un autre pays que le sien, il faut un cv clairement au dessus de la moyenne des recrutés. C'est un secret de polichinelle, mais beaucoup des gens avec de tels cv ont été "construits" par leur(s) chef(s) qui leur ont systématiquement assuré d'être sur le bon filon pour leur assurer les papelards (souvent en poussant un certain nombre de personnes qui auraient normalement du en faire parti), puis de les recaser (voir forcer le recasement) chez un autre groupe. On fabrique le taux de publication et la compliance de certains. Quelqu'un qu'on force à se démerder très tôt pour ses projets, recherche de poste etc. est de fait hors jeu (parce qu'admettre que telle personne fait ci et telle personne fait ça est gênant, même dans le huis clos des comités de sélection).
Ca n'empêche pas ces personnes d'avoir pu développer une bonne voire très bonne recherche, et que des gens survendus avec "cv de fou" à thèse plus un ou deux se sont parfois ramassé ou sont devenus très quelconque. La différence est qu'on laisse de moins en moins la chance aux gens, qu'on est de plus en plus dans l'urgence.


Message édité par nawker le 11-11-2017 à 11:50:16

---------------
"genre il voulait 2 coktail avec du cidre qui valait 2€, y'en avait plus mais il restait un coktail avec du "vin" au même prix, le mec voulait pas de ce cocktail...j'ai réussi à lui faire accepter en lui donnant en plus un morceau de camembert" Gypssix
n°5019013
nawker
vent d'est
Posté le 12-11-2017 à 17:04:16  profilanswer
 

Je ne sais pas si ça avait été posté ici, ça
 
ni ça
J'ai lu le résumé de certains des projets qui avaient les meilleurs acronymes. Y a un ou deux projets qui valent leur pesant de cacahouète en terme de pipö, surtout quand on connait ceux qui les ont écrit et leur crédibilité sur ce qui est avancé  [:perlouze de mistral]


---------------
"genre il voulait 2 coktail avec du cidre qui valait 2€, y'en avait plus mais il restait un coktail avec du "vin" au même prix, le mec voulait pas de ce cocktail...j'ai réussi à lui faire accepter en lui donnant en plus un morceau de camembert" Gypssix
mood
Publicité
Posté le 12-11-2017 à 17:04:16  profilanswer
 

n°5019015
Ayrin
Posté le 12-11-2017 à 17:10:06  profilanswer
 

Sans même avoir lu tes liens, en même temps un des premiers trucs que tu vois/apprend en recherche c'est que tu réussi pas ou difficilement en recherche sans pipoter un minimum pour avoir des fonds  [:cosmoschtroumpf]

n°5019023
nawker
vent d'est
Posté le 12-11-2017 à 19:01:40  profilanswer
 

Dans certain cas ça devient vraiment du lourd. Souvent, les gens annonçait que ça allait avoir des conséquence sur un fait donné, et ils étaient crédible pour en parler, même si on se doutait qu'il n'y aurait pas de délivrable dans des quelques années qui suivent. Là, les liens et la crédibilité en question devient assez ténue.


---------------
"genre il voulait 2 coktail avec du cidre qui valait 2€, y'en avait plus mais il restait un coktail avec du "vin" au même prix, le mec voulait pas de ce cocktail...j'ai réussi à lui faire accepter en lui donnant en plus un morceau de camembert" Gypssix
n°5019500
Nyarla
fnord
Posté le 15-11-2017 à 15:44:48  profilanswer
 

Nyarla a écrit :

Gloups, on dirait bien que je vais commencer un doctorat cette année, finalement... Alors que j'avais mon projet prêt pour 2018 (en litté/philo, avec cotutelle entre Bruxelles et Montréal, sur les expériences de pensée en science-fiction), mais sans financements, et que j'avais donc prévu de faire en six ans... Voilà que mon ancien directeur de master m'appelle pour me proposer un projet bien costaud (toujours de la litté, mais à lier à l'écologie), avec un contrat doctoral, et l'obligation de terminer en 3 ans en partant a priori... maintenant ! :o J'ai la tête qui tourne et je sais plus quoi faire :o


 
Hopla, projet envoyé par l'équipe de professeurs, je sais pas si ça va passer (réponse fin décembre) mais c'était impressionnant de bosser à son élaboration avec eux pendant un mois !

n°5019883
toutsec
Posté le 17-11-2017 à 13:20:22  profilanswer
 

Financement de thèse possible en simulation/théorie en matière condensée (c'est de la physique). A pourvoir avant la fin de l'année!
 
si vous connaissez des personnes susceptibles d'être intéressées.

n°5019907
gnocch
Posté le 17-11-2017 à 14:41:40  profilanswer
 

Bon chance. On se rend compte une fois passé de l'autre coté que c'est pas simple de recruter.
J'ai toujours pas la réponse des RH de mon ancienne univ pour savoir si je peux revenir comme postdoc avant 2019 sur le projet que j'ai écrit moi même. [:massys]  
Enfin avec un peu de chance, j'ai une propal dans l'industrie et la question se posera plus.


Message édité par gnocch le 17-11-2017 à 14:42:03
n°5019920
toutsec
Posté le 17-11-2017 à 15:50:42  profilanswer
 

C'est pour un collègue. De mon côté, je vais avoir un stage de M2 débranchant vraisemblablement sur une thèse à la rentrée prochaine. Et effectivement, le recrutement me fait un peu peur surtout que je suis dans une ville pas très attractive on va dire. Mais nous avons des équipements top.

n°5019922
kiwai10
Cesse de croire, instruis toi.
Posté le 17-11-2017 à 15:55:19  profilanswer
 

J’etais en mode wtf quand j’ai su que mon labo (rattaché école groupe A, très bon dans son domaine) n’avait eu que 200 candidatures pour 20 thèses, dans n’importe quel gros groupe un stage c’est 200-400 candidatures :D

n°5019933
gnocch
Posté le 17-11-2017 à 16:52:29  profilanswer
 

toutsec a écrit :

C'est pour un collègue. De mon côté, je vais avoir un stage de M2 débranchant vraisemblablement sur une thèse à la rentrée prochaine. Et effectivement, le recrutement me fait un peu peur surtout que je suis dans une ville pas très attractive on va dire. Mais nous avons des équipements top.


C'est un bon coté de la France, beaucoup de budget pour l'équipement.

kiwai10 a écrit :

J’etais en mode wtf quand j’ai su que mon labo (rattaché école groupe A, très bon dans son domaine) n’avait eu que 200 candidatures pour 20 thèses, dans n’importe quel gros groupe un stage c’est 200-400 candidatures :D


Le revers de la médaille étant les salaires qui n'encouragent pas les bons à choisir cette voie.
Quand je regardais les thèses (5 ans deja...), mon choix c'était clairement CIFRE ou Suisse, mais hors de question d'être payé par une bourse ministerielle.


Message édité par gnocch le 17-11-2017 à 16:54:40
n°5019940
kiwai10
Cesse de croire, instruis toi.
Posté le 17-11-2017 à 17:47:05  profilanswer
 

Pareillement, je suis en CIFRE, enfin tu réfléchis quand même à deux fois quand on te propose une cifre à 30k€ ou un poste d’ingé à 40k€ :o

n°5019942
gnocch
Posté le 17-11-2017 à 17:55:55  profilanswer
 

Bon de toute façon si je reviens en France je veux plus parler thune, ca va trop me frustrer. [:hank hullet-derire]

n°5020023
zaargh
Posté le 18-11-2017 à 12:27:07  profilanswer
 

kiwai10 a écrit :

Pareillement, je suis en CIFRE, enfin tu réfléchis quand même à deux fois quand on te propose une cifre à 30k€ ou un poste d’ingé à 40k€ :o


 
J'ai aussi hésité au moment de faire le choix mais maintenant quand je vois les différences en terme d'ambiance de travail par rapport à des amis qui sont dans des groupes avec pas mal de pression et surtout intérêt du travail réalisé, je regrette absolument pas.

n°5020024
Voxinat
Posté le 18-11-2017 à 12:37:38  profilanswer
 

kiwai10 a écrit :

Pareillement, je suis en CIFRE, enfin tu réfléchis quand même à deux fois quand on te propose une cifre à 30k€ ou un poste d’ingé à 40k€ :o


Le mieux c'est quand on te propose la CIFRE à 40K  [:atom1ck]


---------------
Roses are red, Violets are blue, I'm using my hand, But thinking 'bout you.
n°5020175
cassiopell​a
Posté le 19-11-2017 à 14:05:10  profilanswer
 

cequelsar a écrit :


Après, je suis peut-être sarcastique et médisant, mais tant que les gens surqualifiés acceptent des conditions de travail scandaleuses pour 1,5 SMIC avec une telle expérience et qualification, ben autant que le "système" (qui encourage l'endogamie et qui empêche les gens d'aller voir ailleurs) se gave...  


C'est mon cas, j'ai refusé plusieurs offres à 35-45k en IDF et 70k en Irlande, au lieu j'ai accepté un postdoc à CNRS (je vous laisse imaginer le salaire). Pour deux raisons:  
- je voulais tester 100% recherche après une thèse CIFRE.  
- je ne peux pas quitter la France avant 2019/2020.
Je regrette un peu (parfois beaucoup). Certes, j'ai plus de liberté au niveau recherche et c'est plus intéressant. Mais côté salaire, travail, prime et autres bénéfices, et surtout  les possibilités de carrières... C'est terrible. Et la journée d'intégration à CNRS - quelle grosse blague! Je dirais même une insulte.

n°5020176
cassiopell​a
Posté le 19-11-2017 à 14:19:34  profilanswer
 

n0m1s a écrit :

Je sais plus qui est thésard / post-doc / industrie, mais ici c'est pas vraiment les mêmes montants :cry:
 
(bourse MESR [:trhiso] )


En tant que postdoc CNRS, mes revenues ont baissé d'environ de 6000€/an par rapport à ce que je gagnais en CIFRE [:trhiso] Sans parler de la mutuelle et d'autre "petits bonus" qu'il y a dans les entreprises.

nawker a écrit :


Si on pouvait virer certaines personnes pour les remplacer par des jeunes plus performants  :sarcastic:  
La quantité de gens qui sont sur des contrats absurdes et qui font effectivement la recherche. Certains des fonctionnaires qu'il y a en face.


Et les vacataires! J'ai demandé de donner les cours (pour mon dossier MCF), bah.... on m'a donné un CM de licence 2 et je vois plein de appels au secours mails ou on cherche un vacataire.  
Sinon nous somme un labo de 80 personnes environ. Il y a 4 secrétaires pour la gestion, mais elles sont loin d'être performantes + 2 informaticiens (un qui ne sert à rien) + 2 personnes pour la recherche bibliographique (euh....). 1 MCF embauché cette année + 2 mutations + 2 postdocs (financés par les projets européens).  Aucune embauche n'est prévue cette année.
 
Ok, les jeunes se plaignent, mais le autres (40 ans ou plus) sont plutôt indifférents. A mon avis rien ne changera. Pire, avec la réforme universitaire qui arrivent, ça sera un prétexte pour geler les postes et les salaires.

Message cité 1 fois
Message édité par cassiopella le 19-11-2017 à 14:21:53
n°5020178
gnocch
Posté le 19-11-2017 à 15:09:25  profilanswer
 

Tu peux pas avoir de la perf avec des fonctionnaires à vie recrutés sur concours. Triste mais c'est ainsi.

n°5020180
Rontgen
Posté le 19-11-2017 à 15:18:22  profilanswer
 

gnocch a écrit :

Tu peux pas avoir de la perf avec des fonctionnaires à vie recrutés sur concours. Triste mais c'est ainsi.


Tu noteras que l'inverse marche aussi: tu ne peux pas avoir de la perf avec une équipe précaire qui se renouvelle tous les deux ans :o

n°5020191
nawker
vent d'est
Posté le 19-11-2017 à 16:10:41  profilanswer
 

cassiopella a écrit :

Ok, les jeunes se plaignent, mais le autres (40 ans ou plus) sont plutôt indifférents. A mon avis rien ne changera. Pire, avec la réforme universitaire qui arrivent, ça sera un prétexte pour geler les postes et les salaires.


Avec le passage cr2,1 vers crcn et crhc, il y aura des augmentations de salaire pour des gens qui étaient bloqués.

 

Mais après, il y a des contre-coup pour un certain nombre de plus petites universités/école d'ingé, en terme de pertes de dotations, parce que ça ne fait pas assez "excellence". J'ai l'impression qu'ils paient aussi un peu le fait que pendant longtemps (et même encore un peu aujourd'hui), les recrutements mcf étaient pipés et trop laxistes (et donc repoussaient nombre de meilleurs candidats qui ne voulaient pas candidater pour rien).

gnocch a écrit :

Tu peux pas avoir de la perf avec des fonctionnaires à vie recrutés sur concours. Triste mais c'est ainsi.


Il faut d'autres carottes. Mais après, tu as des gens avec qui tu n'auras jamais de la perf (et qui auront cet état d'esprit fonctionnaire, tout faire pour esquiver le boulot), d'autres qu'il faut stimuler, et certains qui ont naturellement la gagne [:mixor]
Des gens comme ça, le système actuel de recherche les noie sous les tâches admins, les commissions, les courses au financement... C'est bien sûr la meilleur façon d'occuper leur temps.


Message édité par nawker le 19-11-2017 à 16:14:00

---------------
"genre il voulait 2 coktail avec du cidre qui valait 2€, y'en avait plus mais il restait un coktail avec du "vin" au même prix, le mec voulait pas de ce cocktail...j'ai réussi à lui faire accepter en lui donnant en plus un morceau de camembert" Gypssix
n°5020228
WestCoast8​5
Posté le 19-11-2017 à 20:03:07  profilanswer
 

Il faut quand même être sacrément motivé (et suicidaire ?) pour vouloir être CR ou MdC... :(
 
Le mois dernier, je suis allé à un symposium près de chez moi et je me suis retrouvé avec des CR et MdC Français que je connais (je suis en Suisse pour info :o). Leur analyse converge assez rapidement: pas de fric, pas d'étudiants, peu de manières de trouver dans l'argent ou alors, c'est hyper chronophage et la chance de succès est faible...
 
Mais en même temps, ils se plaisent dans leur système où ils font ce qu'il veulent et rejettent toute idée d'évaluation de performance, de définition d'objectifs pour l'année (un peu comme une entreprise normale quoi)... En gros c'est " Je suis chercheur donc je n'ai pas de comptes à rendre", ce qui est à peu près vrai sauf pour les MdC qui doivent faire leurs enseignements. Bien sûr qu'il y a des contre exemples mais dans l'ensemble, ils ne montrent pas une volonté de changement donc pour moi, il y a vraiment un énorme travail à faire pour faire évoluer les choses mais les Français n'aiment pas les changements donc ce n'est pas pour demain :(
 

n°5020234
KungFuryy
Posté le 19-11-2017 à 20:53:11  profilanswer
 

WestCoast85 a écrit :

Il faut quand même être sacrément motivé (et suicidaire ?) pour vouloir être CR ou MdC... :(

 

Le mois dernier, je suis allé à un symposium près de chez moi et je me suis retrouvé avec des CR et MdC Français que je connais (je suis en Suisse pour info :o). Leur analyse converge assez rapidement: pas de fric, pas d'étudiants, peu de manières de trouver dans l'argent ou alors, c'est hyper chronophage et la chance de succès est faible...

 

Mais en même temps, ils se plaisent dans leur système où ils font ce qu'il veulent et rejettent toute idée d'évaluation de performance, de définition d'objectifs pour l'année (un peu comme une entreprise normale quoi)... En gros c'est " Je suis chercheur donc je n'ai pas de comptes à rendre", ce qui est à peu près vrai sauf pour les MdC qui doivent faire leurs enseignements. Bien sûr qu'il y a des contre exemples mais dans l'ensemble, ils ne montrent pas une volonté de changement donc pour moi, il y a vraiment un énorme travail à faire pour faire évoluer les choses mais les Français n'aiment pas les changements donc ce n'est pas pour demain :(

 


 

J'ai l'impression qu'on est dans un système à deux vitesses avec des instituts/labos qui raflent tout et d'autres où c'est la grosse misère. Là où je suis (gros institut en france), le problème n'est pas l'argent mais le temps passé et l'énergie dépensée à le chercher. oui c'est hyper chronophage mais les chances de succès sont assez élevées (même pour des bourses types ERC)

 

Sinon, c'est quand même pas super évident d'évaluer un labo ou un chercheur, comment t'évalues un chercheur qui publie une fois tous les 5 ans (ou très peu) mais dont la répercussion sur le domaine est importante? Comment t'évalues un labo qui n'a pas d'argent pour faire de la recherche? D'ailleurs tu parles de performance, mais c'est pas une compétition sportive la recherche  :o  

 


Message édité par KungFuryy le 19-11-2017 à 20:55:38
n°5020238
WestCoast8​5
Posté le 19-11-2017 à 21:19:21  profilanswer
 

L'évaluation ne doit pas être uniquement sur les publies mais aussi sur les méthodes de travail pour y arriver. De plus, la notion de qualité d'encadrement n'est pas pris en compte à l'heure actuelle alors que c'est ce qui fait aussi la qualité d'un chercheur.
 
Donc pour revenir à l'éval, si tu écris des rapports d'activité annuels qui permettent à tes pairs d'évaluer ton travail, tu n'as cette pression de publier (publish or perish)
 
Il y a certainement pleins d'outils qui peuvent être utilisés et c'est aux RH de penser à ça.... ah oui, mince, il est vrai qu'il n'y a pas de RH dans le système public :D
 

n°5020242
gnocch
Posté le 19-11-2017 à 21:46:31  profilanswer
 

En effet, un peu de définition d'objectifs et d'assessment ensuite, au moins concernant les moyens mis en oeuvre, ça serait loin de faire du mal.

n°5020246
cequelsar
Posté le 19-11-2017 à 22:55:01  profilanswer
 

WestCoast85 a écrit :

L'évaluation ne doit pas être uniquement sur les publies mais aussi sur les méthodes de travail pour y arriver. De plus, la notion de qualité d'encadrement n'est pas pris en compte à l'heure actuelle alors que c'est ce qui fait aussi la qualité d'un chercheur.

 

Donc pour revenir à l'éval, si tu écris des rapports d'activité annuels qui permettent à tes pairs d'évaluer ton travail, tu n'as cette pression de publier (publish or perish)

 

Il y a certainement pleins d'outils qui peuvent être utilisés et c'est aux RH de penser à ça.... ah oui, mince, il est vrai qu'il n'y a pas de RH dans le système public :D

 


 

Clairement entièrement d'accord avec tes derniers messages dont celui-ci.

 

Plus ça va, moins je ne vois de spécificité à un boulot de chercheur qui l'empêcherait d'être évalué (peut-être le fait que j'en sois encore un et qu'on soit tout le temps évalué ?). Tous les chercheurs de mon ancien labo je suis capable de les évaluer sur des dizaines d'indicateurs qui font qu'en agrégé tout le monde est capable de dire que "machin il bosse beaucoup et il est bon, heureusement qu'il est là" ou que "putain truc, quel boulet lui, un vrai parasite" (ça va de la publication dans grosse revue à formation de nouveaux arrivants, de l'investissement dans la vie d'un laboratoire par l'organisation de séminaires à la conception de montages pour la vulgarisation, de permettre à ses doctorants/post doctorants de bien s'orienter à l'animation scientifique d'un groupe ou d'une équipe, etc. Pour aller encore plus loin pour éviter les indicateurs biblio, on pourrait même imaginer des "notes techniques" internes qui relatent des avancées non publiables mais qui permettent de conserver le savoir ou le savoir faire... Un bout de code, une "notice" de manip, etc.).

 

Bref y a pas besoin de réinventer l'eau tiède, je porte pas tous les indicateurs RH dans mon coeur mais rien qu'un truc que j'ai découvert dans le privé : avant d'être promu manager chez nous, un questionnaire est envoyé à toutes les personnes qui ont travaillé avec toi (au-dessus ou en dessous) et cette évaluation empêche parfois certains d'être promu... (évaluation anonymisée le plus possible par un organisme tiers à l'entreprise) et ben j'aime bien ça. Avec une évaluation par les stagiaires ou les doctorants/post doctorants y a déjà pas mal de manager toxiques dans l'ESR que je dégagerais :o

 

Bref, tant que ça reste le vase clos moisi là...  :sarcastic:

Message cité 1 fois
Message édité par cequelsar le 19-11-2017 à 22:57:30
n°5020249
Ayrin
Posté le 20-11-2017 à 00:25:48  profilanswer
 
n°5020258
nawker
vent d'est
Posté le 20-11-2017 à 09:03:46  profilanswer
 

cequelsar a écrit :

Bref, tant que ça reste le vase clos moisi là...  :sarcastic:


Tant que tout un tas de gens très bons se tirent en claquant la porte [:onizuka_dark] Au final ça n'est plus tenable pour eux, mais c'est aussi de moins en moins tenable sans eux.
On va avoir du mal à changer l'air...

 
Citation :

It's true that permanent positions in academia are extremely scarce and highly competitive, and only a handful of very competent people get them.


Un huitième "mensonge" s'est glissé dans le texte, saurez vous le retrouver [:s@ms:2]

 
cequelsar a écrit :

Avec une évaluation par les stagiaires ou les doctorants/post doctorants y a déjà pas mal de manager toxiques dans l'ESR que je dégagerais :o  


Après il y a des cas bizarres de gens qui font style de s'occuper de thésards/stagiaires en terme de temps et de copinage. Et tu te rends compte qu'ils perdent leur temps sur des projets foireux (mais sont satisfait de la relation et de l'expérience). Dans quelle case les mettre. [:ogratte]

 

Sinon j'en connais un qui malmène probablement un peu sa fame en plus d'avoir des relations passif-agressif avec les plus jeunes (mais obséquieux vis à vis de tous ceux qui ont l'air d'avoir un peu de pouvoir), j'le balance où ? [:cerveau goret] (même si juste laisser faire peut être une option, il fait une recherche foireuse et cradingue en mode pique-assiette avec les moyens des autres. Il risque d'être tricard partout d'ici une demi douzaine d'années. Et là être fonctionnaire invirable isolé dans son cagibi, pendant 20+ ans, ça risque de piquer un peu...)


Message édité par nawker le 20-11-2017 à 09:11:21

---------------
"genre il voulait 2 coktail avec du cidre qui valait 2€, y'en avait plus mais il restait un coktail avec du "vin" au même prix, le mec voulait pas de ce cocktail...j'ai réussi à lui faire accepter en lui donnant en plus un morceau de camembert" Gypssix
n°5020266
Rontgen
Posté le 20-11-2017 à 09:39:12  profilanswer
 

Ce qui est "intéressant" je trouve, c'est de regarder le domaine du machine learning car il est en hype et surtout il intéresse les entreprises qui sont capables de payer des salaires de malade
Ben le résultat niveau académique fait peur en fait; tout le monde se barre dans le privé; et même les profs, ils prennent tous un à un un poste chez une des grosses boites
Résultat: le public voit tous ses talents partir (étudiants et ensignants), et c'est vraiment le privé qui a la main mise sur la recherche; maintenant les stars en conf, c'est tel mec de Google ou Facebook (et c'est effectivement eux qui font des contributions significatives)
 
Cet article en parle bien: https://www.theguardian.com/science [...] scientists

n°5020273
toto408
free porn
Posté le 20-11-2017 à 09:57:07  profilanswer
 

Rontgen a écrit :

Ce qui est "intéressant" je trouve, c'est de regarder le domaine du machine learning car il est en hype et surtout il intéresse les entreprises qui sont capables de payer des salaires de malade
Ben le résultat niveau académique fait peur en fait; tout le monde se barre dans le privé; et même les profs, ils prennent tous un à un un poste chez une des grosses boites
Résultat: le public voit tous ses talents partir (étudiants et ensignants), et c'est vraiment le privé qui a la main mise sur la recherche; maintenant les stars en conf, c'est tel mec de Google ou Facebook (et c'est effectivement eux qui font des contributions significatives)

 

Cet article en parle bien: https://www.theguardian.com/science [...] scientists


Est-ce vraiment un soucis si les mecs sont mieux payés et délivrent des résultats ?


---------------
OverClocking-Masters
n°5020279
Pina Colad​a
Posté le 20-11-2017 à 10:44:01  profilanswer
 

toto408 a écrit :


Est-ce vraiment un soucis si les mecs sont mieux payés et délivrent des résultats ?


 
Il me semble que l'article en parle, il va y avoir un problème de formation, ou du moins la formation sera délivrée par des entreprises privées. Mais tu peux me répondre que Harvard & co sont déjà des boites privées  :o  
L'autre problème majeur c'est que beaucoup de ces papiers s'appuient sur des données privées de l'entreprise inaccessible de l'extérieur, du coup la reproductibilité est impossible. Ceci dit sur ce point là il y a aussi pas mal de papiers en académique dont c'est le cas. :o

n°5020290
kaffeine
Posté le 20-11-2017 à 11:13:33  profilanswer
 

Le problème majeur est que la recherche devrait regarder dans toutes les directions, pas uniquement celle de l'industrie. L'objectif primaire est de faire avancer la connaissance qu'on a sur le monde, pas uniquement celle de nos entreprises

n°5020311
Natopsi
☭ Sodium Metal ☭
Posté le 20-11-2017 à 12:56:24  profilanswer
 

L'article fait bien d'ailleurs de soulever la question de l'évasion fiscale et des entreprises qui tirent la couverture à elle toutes seules sans partager la connaissance.


---------------
ACH/VDSHFRCoin:7Z2K2a9BLZ1yo1v8uMr4rg7qD3vtBFXZ6p◈1435mm◈
n°5020421
blixow
Posté le 20-11-2017 à 23:46:58  profilanswer
 

D'ailleurs je ne comprend pas pourquoi les entreprises publient autant. C'est quoi l'intérêt pour elles de divulguer leurs avancées ? Juste pour avoir bonne réputation et faciliter le recrutement ?

n°5020425
Ayrin
Posté le 21-11-2017 à 00:31:38  profilanswer
 

- Le résultat peut aussi être intéressant et justifier d'utiliser les produits sans nécessairement divulguer quoi que ce soit d'une formule secrète. Du genre "il est prouvé que tel actif aide à diminuer le cholestérol".
- Le domaine publié n'est pas forcément le domaine central de l'entreprise.  

Spoiler :

Je pense à une certaine entreprise qui fournit de l'énergie et qui part ailleurs fait des études en microbiologie, sur les pathogènes qui pourraient se développer du fait de certaines conditions réunies dans les réacteurs. Ils peuvent potentiellement publier certains résultats sur les dits pathogènes tant que ça ne touche pas l'image de l'entreprise. Du genre "on a découvert que tel facteur était nécessaire à son développement et va jouer sur telle voie de signalisation cellulaire".


- Enfin, en Amérique du Nord tu peux déposer un brevet avant de publier. Ce qui fait que même si c'est publié ça ne peut pas être commercialisé sans passer par toi.
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1956  1957  1958  1959  1960  1961

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[RECH] memoire gestion de projet internet[listing] des forumeurs qui viennent de passer la session de septembre
listing de ceux qui rentrent à l'UFR infromatique à lyon1Projet de partir dans le sud de la France - Besoin de conseils
[Listing] de ceux qui Maîtrise l'informatique cette annéeListing des membres de HFR qui ne vont pas au deprt telecom ensimag
[Listing] De ceux qui se (re)tappent de la prepa dans moins d'1 semainListing des futurs maîtres du monde
Listing des futurs Insaliens Lyonnais[Plein d'espoir] Listing de ceux qui vont a Tours en septembre
Plus de sujets relatifs à : Listing des thésards inscrits au Fight Club/Projet Chaos



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR